AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pavlina Wood


avatar

Age du personnage : Nineteen

Résidence : Here.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Ven 15 Oct 2010 - 20:03

[Les news importantes continuent ! Donc je trouve ma robe... bientôt. Puis on va au bal de Melissa... Ça ne me gêne pas de créer le rp, peu importe. Juste une question Calista : la méchante en question, ce serait peut-être pas mal qu'elle ait un rapport avec chacune de nous, non? Toi tu dois la poursuivre, moi je dois travailler pour elle par exemple... -je fais toujours des missions pour des gens tordus- et Malia la pauvre victime, Aline et Hirline la connaissent aussi ? Bref, c'était les coups fourrés de Milana, en haute définition ! =) ]

Milana se sentit terriblement honteuse lorsqu'elle prit conscience que Calista semblait presque... désespérée. Tant de tristesse était difficile à supporter, surtout en sachant que le malheur avait été engendré... par soi-même. Ou plus exactement par son insupportablement insupportable familier, qui n'avait pu retenir un rire moqueur en ayant découvert que les robes roses à fanfreluches équivalaient aux plus terribles des films d'horreur au regard de sa maîtresse... Enfin, la plupart du temps. Sa compagne d'âme était ce qu'on appelait "un esprit changeant"; et bien qu'elle passat la plupart de son temps à maudire les infernals casse-têtes multicolores, appelée plus communément "assortiment de couleurs", les matières qui grattent ou les ridicules chapeaux des aristocrates Omoisiennes, elle pouvait devenir pour quelques étonnantes heures, voir une journée entière, une véritable "facheun victime". Lïn réfléchit quelques instants. Oui, il lui semblait bien avoir entendu ces mots-là devant quelques vieux films terriens visionnés plus ou moins récemment. Peut-être dans "le diable s'habille en Drapa", qu'il se souvenait avoir regardé, lové sur le sofa de l'ancienne chambre de Milana, lorsqu'elle était sortcelière au Lancovit. Film qu'elle avait -poliment- demandé au château de passer pour la seule et unique raison qu'elle était alors dans une de ses périodes de crise de fashionista. Fermeture de la petite parenthèse, Lïn se disait donc que sa maîtresse était parfois une vraie facheun victime. Parfois... ou plutôt rarement. Et malheureusement, cette sortie shopping était tombée au mauvais moment. Alors que Milly n'avait strictement aucune envie d'aller faire le tour des magasins du coin, et allait donc rester à traîner les pieds, avec un air rappelant vaguement celui d'un mort-vivant, entre les divers rayons, regardant à peine les robes multicolores mises en valeur sur des mannequins animés par la magie ou au contraire cachées - car démodées- parmi les autres portants. L'aigle royal corrigea cependant le fil de ses pensées: peut-être n'était-ce pas une mauvaise chose que sa sortcelière de compagne n'est pas été une it-girl pour cette promenade, sinon elle aurait peut-être mis toute la journée pour vider sa bourse de crédits-muts en nouveautés vestimentaires, nouveautés vestimentaires qui -soit-dit en passant- auraient très bien pus être crées en transformant par la magie les vieilles fripes des années... hum... lointaines, qui trâinaient encore dans le placard de la jeune fille. Mais le familier savait parfaitement ce que Milana aurait dit :"Ce ne serait pas du tout la même qualité voyons ! Je ne pourrais jamais atteindre un tel niveau d'esthétique... et en plus, je n'aurais jamais couru le risque de métamorphoser des affaires qui pourraient redevenir comme avant à tout moment, et subir ainsi la pire humiliation de toute ma petite vie de sortcelière fashion!"

Alors que Lïn conjecturait ainsi sur le pour et le contre du comportement de sa maîtresse, cette dernière était occupée à écouter la dénommée Malia complimenter son amie :

-"C'est du sur-mesure ! Cally, tu es... tu es absolument magnifique ! Cette robe te met en valeur, c'est incroyable, tu dois la prendre !"
Milana eut un léger sourire en apercevant Calista adopter une expression ébahie, yeux écarquillés et bouche entrouverte, alors que celle responsable de cet étonnement s'approchait pour lui murmurer à l'oreille quelque chose que Milana ne comprit pas. Par contre, la sortcelière sembla remarquer la complicité qui liaient les deux jeunes filles, et son cœur se serra à l'idée de ses propres... amitiés. Ou plutôt de ses non-amitiés. Hormis Arrietty -ses yeux glissèrent vers les glyphes gravées pour toujours dans ses fins poignés, glyphes qui la liaient à l'Arrietty en question-, elle ne pouvait considérer personne comme telle. Elle retint difficilement un soupir alors que Malia se reculait, admirant une dernière fois son amie, avant d'insister :
-"Prends-la !"
Le léger sourire revint illuminer en douceur le visage pâle de Milana, chassant sa mélancolie, lorsqu'elle aperçut des larmes briller aux coins des yeux de Calista. La jeune fille devait recevoir peu de compliments au quotidien pour être aussi touchée. Avait-elle eu une enfance difficile ? Des problèmes familiaux ? Manquait-elle de quelque chose dans sa vie de tous les jours ? Peut-être... l'amour ? Car bien que Milly se fichait éperdument de ce fameux sentiment, ce n'était pas le cas de tout le monde. Oui, cette demoiselle à la mèche grise manquait peut-être d'affection... La main sur la bouche, elle murmura d'une voix étouffée par ses longs doigts, qui semblèrent d'ailleurs agiles, loin d'être maladroits comme les siens, aux yeux de Milana.
-"Merci..."
L'on put entendre un reniflement et regarder la jeune fille déglutir, s'efforçant de chasser les larmes qui menacaient. Milana fut quelque peu surprise de la voir se tourner vers elle, et s'exclamer avec le sourire :
-"Alors, tu as trouvé pour toi ? Je suis sûre que tu seras magnifique dans la robe que tu choisiras. Certaine."
Milana ne put retenir un petit rire. C'était peut-être déplacé dans cette situation, mais elle ne put s'en empêcher. Ce rire n'était pas moqueur, du moins pas en direction de Calista et de sa touchante remarque. C'était plutôt taquin, voir sarcastique envers elle-même.
-"C'est très gentil Calista, mais je ne suis pas sûre que ça se passera aussi facilement ! Non seulement je n'ai pas ta silhouette élancée, son regard jaugea de haut en bas son interlocutrice, toujours le sourire aux lèvres, mais en plus je suis... hum... plus que difficile pour ce qui est de choix en matière de vêtements !"
La jeune fille ne perdit pas sos sourire à cette idée, mais elle haussa les épaules d'un air défaitiste en parcourant rapidement le magasin de ses yeux bien souvent perçants... mais ici désintéressés.
Elle était fatiguée à la simple idée de devoir trouver quelque chose de passable dans ce luxueux -mais infernal- capharnaüm.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Andarta


avatar

Age du personnage : 14 ans

Métier : Aide d'un chaman du Continent Interdit
Résidence : Dans ton coeur ne suffit-il pas ?
Dans le sac : Chasser


MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Sam 16 Oct 2010 - 15:06

Calista avait eu un réel trouble sembla-t-il à la louve. Néanmoins, elle avait murmuré, vraiment contente :

-"Merci..."

Voilà. Cally était contente, alors Malia aussi. Son amie s'adressa ensuite à une autre sortcelière, celle à l'aigle, qui semblait chercher LA robe depuis un moment :

-"Alors, tu as trouvé pour toi ? Je suis sûre que tu seras magnifique dans la robe que tu choisiras. Certaine."

Malia se tourna à son tour vers elle, qui répondit :
-"C'est très gentil Calista, mais je ne suis pas sûre que ça se passera aussi facilement ! Non seulement je n'ai pas ta silhouette élancée, mais en plus je suis... hum... plus que difficile pour ce qui est de choix en matière de vêtements !"

Malia fit la moue. En fait, elle n'avait pas bien compris pourquoi toutes ces filles se retrouvaient là. Les couturiers étaient normalement réservés aux Nonsos, ce qu'elles n'étaient pas. La louve était une des rares possédant de la magie, mais pas très puissante, c'était donc normal pour elle, mais les autres ?...

Elle se rapprocha de la sortcelière et lui chuchota :

-Pourquoi cherches-tu ta robe ici ? Tu peux te la créer simplement en incantant !

Elle avait chuchoté, car avec les Omoisiens, on ne savait jamais ce qu'il pouvait advenir. Surtout quand on parlait pour ruiner leurs affaires.

[HS : J'adore l'idée, Milana ;D Oui, on voit que tu dois travailler pour des gens tordus *PAING* Moi je vous laisse l'honneur de créer un sujet x) Et par contre, faudra demander à Hirline et Aline ce qu'elle ont avoir avec mon ... meurtrier è.é xD]


Mieux vaut vivre enchaîné avec celui que l'on aime, que vivre libre dans les jardins avec celui que l'on hait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavlina Wood


avatar

Age du personnage : Nineteen

Résidence : Here.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Dim 17 Oct 2010 - 13:54

-"Pourquoi cherches-tu ta robe ici ? Tu peux te la créer simplement en incantant !"
Milana se tourna vers son interlocutrice, qui s'était approchée d'elle d'un pas souple et discret. Malia venait d'émettre la même remarque que celle dont lui faisait souvent part Lïn, en plus diplomatique cependant. Aussitôt, l'aigle royal profita de l'intervention de la jeune fille pour reprendre une conversation maintes fois reprise : "Tu as vu ? Elle est d'accord avec moi! Si tu es une sortcelière, ce n'est pas pour aller acheter des robes -que tu déteste, soit dit en passant- alors que tu pourrais te zapper n'importe quoi !".
Milana poussa un soupir dédaigneux. Son familier le faisait exprès, c'était évident. Combien de fois lui avait-elle fait part de ses arguments ? "Lïn, je te prie d'écouter ce que je vais dire à Malia, sinon tu risques de continuer à m'obliger à censurer mes pensées pour le restant de mes jours. Apprends à écouter, ça sert dans la vie."
La jeune fille ne prit pas compte du "levage d'yeux au ciel" de son familier et préféra expliquer à l'amie de Calista les raisons pour lesquelles elle n'obtenait que très rarement des vêtements par la magie :
-"Il est vrai qu'il serait très facile de pouvoir faire apparaître des vêtements en un claquement de doigt, ou plutôt en un petit geste de la main et une formule magique, commença la sortcelière brune avec un léger sourire. Ou mieux encore, de changer directement de vêtement "comme par magie", mais il s'agit d'une propriété exclusivement réservé à la changeline, rajouta-t-elle en regrettant amèrement de ne pas en avoir une. Quoi qu'il en soit, j'avoue que j'ai plusieurs fois zappé des robes ou des chaussures lorsque je n'avais aucune envie d'aller faire des heures épuisantes de shopping dans cette ville pénible qu'est Tingapour. Cependant, dès que l'on fait apparaître le bout de tissu recherché, il y a de fortes chances que celui-ci soit l'exacte réplique d'un vêtement présent dans une des nombreuses boutiques, soupira la jeune fille. Or, il faut dans ce cas-là payer le prix de ton zappage, un peu comme des droits d'auteur car tu aurais copié par la magie la création de quelqu'un."
Milana s'interrompit, réfléchissant quelques secondes sur la façon de formuler l'autre raison.
-"Il y a aussi une autre raison que le fait de devoir payer de la même façon que si l'on va en magasin... les robes Autremondiennes ont des propriétés magiques qui... améliorent l'apparence disons. Car non seulement elles sont -en principe-, rajouta-t-elle avec un regard dédaigneux pour la robe déchirée qu'elles s'étaient disputées, beaucoup plus solides que celles terriennes, mais en plus elles peuvent rendre leur propriétaire plus mince ou plus belle par exemple. Et pour les plus chères, avoir un charme... attractif !s'exclama-t-elle, ses yeux brillant de malice.

Milana ne put retenir un sourire en se rappelant cette aristocrate Omoisienne, une de ces femmes prétentieuse et quelque peu... ridicule, qui avait mis au cou de son familier, un cygne pompeux, un collier de diamants qui avait une de ces propriétés magiques dont elle venait de parler. Alors que la jeune fille discutait avec la femme en question de la mission qu'elle voulait lui confier, Lïn s'était senti... irrésistiblement attiré par cet oiseau de malheur. Milana avait du quémander toute la force de sa volonté pour ne pas s'écrouler de rire sur le sofa de velours pourpre, alors qu'elle suivait en direct les différents stratagèmes qu'imagineait son familier pour séduire le cygne aux plumes immaculées. Elle avait réussi à tenir cinq minutes, avant de finir par se laisser aller aux larmes de joies, les mains crispés sur son ventre devenu douloureux tant elle riait.
Est-il nécessaire de préciser qu'elle n'avait pas obtenu l'emploi convoité ?
Milana adressa un sourire rayonnant à ses deux interlocutrices, sans se soucier de ce que celles-ci pouvaient penser de ce brusque élan de joie, alors que quelques instants plus tôt elle était désespérée à l'idée de chercher une robe de soirée. A moins que Calista et Malia ne l'ait pas vu sourire, réfléchissant toujours à son explication sur la question "pourquoi en pas incanter pour obtenir une robe de soirée ?". Elle avait d'ailleurs acquis toutes ces connaissances au cours de ses recherches sur le collier de diamant que portait le cygne, se disant qu'il serait utile pour son séducteur de familier d'en obtenir un.
Quoique celui-ci n'ait peut-être pas besoin d'en posséder un pour adresser des clins d'œil à toutes les oiselles venant à croiser son chemin...


[HS : les histoires du zappage de robes que l'on doit payer et qui ont des propriétés magiques sont totalement inventées... comme dans ce genre de forum certains points diffèrent des livres, je me suis permise d'improviser totalement mais si c'est interdit je m'empresserais de changer ! =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Andarta


avatar

Age du personnage : 14 ans

Métier : Aide d'un chaman du Continent Interdit
Résidence : Dans ton coeur ne suffit-il pas ?
Dans le sac : Chasser


MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Dim 17 Oct 2010 - 14:40

[HS : Oh, moi j'adore l'idée du zappage =D]

-"Il est vrai qu'il serait très facile de pouvoir faire apparaître des vêtements en un claquement de doigt, ou plutôt en un petit geste de la main et une formule magique. Ou mieux encore, de changer directement de vêtement "comme par magie", mais il s'agit d'une propriété exclusivement réservé à la changeline. Quoi qu'il en soit, j'avoue que j'ai plusieurs fois zappé des robes ou des chaussures lorsque je n'avais aucune envie d'aller faire des heures épuisantes de shopping dans cette ville pénible qu'est Tingapour. Cependant, dès que l'on fait apparaître le bout de tissu recherché, il y a de fortes chances que celui-ci soit l'exacte réplique d'un vêtement présent dans une des nombreuses boutiques. Or, il faut dans ce cas-là payer le prix de ton zappage, un peu comme des droits d'auteur car tu aurais copié par la magie la création de quelqu'un. Il y a aussi une autre raison que le fait de devoir payer de la même façon que si l'on va en magasin... les robes Autremondiennes ont des propriétés magiques qui... améliorent l'apparence disons. Car non seulement elles sont -en principe- beaucoup plus solides que celles terriennes, mais en plus elles peuvent rendre leur propriétaire plus mince ou plus belle par exemple. Et pour les plus chères, avoir un charme... attractif !"Puis, la sortcelière s'était mise à rire. Selon Malia, elle se rappelait de quelque chose, il n'y avait pas d'autre chose qui aurait pu la faire rire ainsi... Non ? Puis, la fille brune avait fait un sourire éblouissant à la voleuse et à la louve...

-Eh bien, continua Malia, désireuse de trouver une robe à Milana ou du moins, qu'elle-même trouve son bonheur au plus vite, pourquoi ne décris-tu pas la robe que tu veux aux vendeurs pour qu'ils tentent de te la trouver ?


Mieux vaut vivre enchaîné avec celui que l'on aime, que vivre libre dans les jardins avec celui que l'on hait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Manticore


avatar

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Mar 19 Oct 2010 - 21:27

"Il est vrai qu'il serait très facile de pouvoir faire apparaître des vêtements en un claquement de doigt, ou plutôt en un petit geste de la main et une formule magique. Ou mieux encore, de changer directement de vêtement "comme par magie", mais il s'agit d'une propriété exclusivement réservé à la changeline. Quoi qu'il en soit, j'avoue que j'ai plusieurs fois zappé des robes ou des chaussures lorsque je n'avais aucune envie d'aller faire des heures épuisantes de shopping dans cette ville pénible qu'est Tingapour. Cependant, dès que l'on fait apparaître le bout de tissu recherché, il y a de fortes chances que celui-ci soit l'exacte réplique d'un vêtement présent dans une des nombreuses boutiques. Or, il faut dans ce cas-là payer le prix de ton zappage, un peu comme des droits d'auteur car tu aurais copié par la magie la création de quelqu'un. Il y a aussi une autre raison que le fait de devoir payer de la même façon que si l'on va en magasin... les robes Autremondiennes ont des propriétés magiques qui... améliorent l'apparence disons. Car non seulement elles sont -en principe- beaucoup plus solides que celles terriennes, mais en plus elles peuvent rendre leur propriétaire plus mince ou plus belle par exemple. Et pour les plus chères, avoir un charme... attractif !"

Ah, les vêtements... Quel casse-tête ! Elle avait déjà entendu cette histoire de zappage. Et la première fois, elle avait eu le malheur de demander ce que c'était... Elle s'était attirée les regards noirs et méprisants des fashionistas de la salle. Gloups. Inutile de préciser que, depuis, quand la conversation se dirigeait vers le sujet, elle avait toujours un truc à faire... Mais, merci Milana, elle avait enfin compris grâce à des mots simples et des explications courtes. D'ailleurs, cette dernière avait les yeux brillants et un sourire moqueur suspendu aux lèvres... Elle devait se rappeler un souvenir drôle. La jeune sortcelière reprit ses esprits et adressa un sourire étincelant à Malia et Cally, qui le lui avait rendu.


-Eh bien, pourquoi ne décris-tu pas la robe que tu veux aux vendeurs pour qu'ils tentent de te la trouver ?

Le regard de Cally s'éclaira. Non, il y avait mieux... Trouver une robe qui aille parfaitement à Milana et qui soit dans son style...

Elle se dirigea vers le vendeur, se mit sur la pointe des pieds et lui murmura quelque chose d'audible que par eux deux à l'oreille. Même un vampyr-super-méga-puissant ou un loup-de-la-mort_qui-tue n'aurait pas entendu. Immédiatement, le regard du jeune homme se braqua sur Milana, et Cally lui fit un sourire éclatant et opina. Il se pencha à lui chuchota à son tour à l'oreille, et elle lui répondit.

Alors que le vendeur se dirigea d'un pas assuré vers Milana, Cally eut un sourire entenu, du genre " Fais-moi confiance, je sais ce que je fais. "

[ J'ai dit au vendeur de te trouver une robe sans fanfreluches ni froufrous =DDD )


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore
Pavlina Wood


avatar

Age du personnage : Nineteen

Résidence : Here.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Sam 23 Oct 2010 - 17:54

-"Eh bien, pourquoi ne décris-tu pas la robe que tu veux aux vendeurs pour qu'ils tentent de te la trouver ?"
Milana s'efforça d'adopter une expression avenante. Il valait mieux ne pas faire une malheureuse crise de désespoir dans un lieu public. Effectivement, il aurait été tellement plus simple que la jeune fille sache avec exactitude ce qu'elle recherchait, et puisse ainsi s'adresser à un vendeur attentionné qui se serait empressé d'aller trouver toutes les robes qui auraient pu correspondre à sa description... Cependant, rien n'était aussi facile pour Milana Nan'Llema. Un esprit changeant ne pouvait tout simplement pas arrêter son choix une bonne fois pour toute ! Et encore, il aurait fallu qu'elle en ait un, de choix. La jeune fille brune soupira et s'apprêtait à recommencer son petit manège du jour, qu'on pouvait traduire par tourner en rond, encore et encore, autour des rayons en observant d'un œil dédaigneux des robes qu'on ne porterait jamais, lorsque Calista l'interrompit en se mettant elle-même en mouvement.
Une petite lumière semblait avoir traversé son regard quelques millièmes de secondes suite aux paroles de Malia, comme si une idée des plus intéressantes venait de germer dans son esprit... sans doute une plante qui attirait les lucioles, car pour éclairer le nuage noir des plaintes de Mila', il fallait vraiment avoir du génie. La jeune fille se dirigea d'une démarche souple et assurée vers un vendeur occupé à aligner des chaussures aux talons aiguilles démesurément grands. Cally dut se mettre sur la pointe des pieds pour que sa bouche parvienne au niveau de l'oreille de l'homme brun. "Elle aurait bien besoin de ces escarpins pourpre !"remarqua Lïn avec un sourire moqueur. Milana leva les yeux au ciel, ce vendeur devait bien mesurer un mètre quatre-vingt-dix. Au moins. Pas étonnant que Calista doive se grandir de quelques centimètres !
La jeune fille à la mèche grise et son interlocuteur échangèrent quelques chuchotements, le regard tourné vers Milana, sourire aux lèvres. Celle-ci ne put retenir un haussement de sourcils et une légère grimace. Que pouvaient bien se raconter ces deux-là ?

Le vendeur finit par se diriger vers la sortcelière brune, un sourire confiant aux lèvres, alors que Cally adoptait une expression tout aussi assurée. Sans doute voulait-elle lui inspirer de la confiance, mais pour l'instant la jeune fille était surtout... particulièrement méfiante.
L'homme brun demanda d'une voix à la politesse exquise :

-"Je vous prierais de me suivre mademoiselle.", avec un petit signe de tête respectueux.
Milana adressa un regard interrogatif à Calista. Qu'avait-elle bien pu lui raconter pour que ce vendeur manifeste tant de déférence à son égard ? C'est en réfléchissant à cette question que la jeune fille accompagna son guide à travers le dédale de rayons, jusqu'à ce qu'il la conduise devant un portant empli de robes multicolores, d'où il tira une robe bien plus sombre que toutes les autres. D'un noir profond, et pourtant tellement simple. D'une simplicité absolue.
Haussant à son tour les sourcils du même air interrogatif que la jeune fille avait adopté quelques instants plus tôt, il lui tendit le cintre. Milana hésita quelques instants, puis finit par l'attraper en marmonnant un merci à peine audible.
La sortcelière s'enferma dans une cabine d'essayage et essaya la robe bustier. Elle se tourna vers le miroir, les paupières fermées, puis les entrouvrit avec une lenteur infinie. Elle avait peur de tomber sur un véritable cauchemar.
Un œil. L'autre. Mila' finit par devoir faire face à un reflet... peut-être plus satisfaisant que d'habitude.
Oui, sa peau était toujours de la même pâleur si semblable à celle des vampires, et oui, elle avait toujours ce même corps squelettique, qu'elle aurait souhaité athlétique comme Malia ou Calista. Oui, ses lèvres étaient aussi démesurées qu'à leur habitude, ses cernes bien présentes tout comme ses paupières quelque peu tombantes, et l'ensemble de son visage anguleux. Mais ces quelques défauts semblaient... moins flagrants qu'à leur habitude. Peut-être même contribuaient-ils au charme inhabituel que se trouvait à cet instant la jeune fille brune en s'observant dans la glace. Une robe longue, noire, bustier, tellement simple !
Mais exactement ce qu'il lui fallait. Calista avait bien deviné.
La jeune fille ouvrit la porte d'un geste brusque, manquant de la faire sortir de ses gonds, et eut un sourire à la fois soulagé, d'avoir enfin trouvé son bonheur, mais aussi dépité. Blasé. Elle allait tout de même devoir aller au bal de Melissa...
Mais son contentement finit par reprendre le dessus et elle s'exclama :
-"Bravo Calista ! Il faut vraiment être douée pour trouver le moyen de satisfaire quelqu'un comme moi... ce vendeur,elle eut un sourire en direction de l'homme en question, et toi, formez une belle équipe !"
Elle s'interrompit, avant de reprendre dans un petit rire :
-"Tu devrais peut-être te convertir en conseillère fashion !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Andarta


avatar

Age du personnage : 14 ans

Métier : Aide d'un chaman du Continent Interdit
Résidence : Dans ton coeur ne suffit-il pas ?
Dans le sac : Chasser


MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Dim 26 Déc 2010 - 15:50

[Par un bel après-midi de décembre, j'ai furtivement vu que le forum allait changer de design et je me suis dit "Pourquoi ne pas revenir faire un petit coucou -et enfin répondre à ce RP moisissant depuis 2 mois ? Donc, me revoilà, avec l'imagination et l'inspiration à la clef. Et joyeux Noel avec un jour de retard !]

Malia vit avec étonnement un vendeur s'engouffrer avec Milana dans les fin fonds de la boutique. Elle jeta à Cally un étrange regard, ou se mêlait surprise et interrogation, avec un peu d'appréhension voilée. Mais la jeune fille se borna à sourire.
Occupée à admirer les autres robes mises en valeur - que faire d'autre en attendant ? - elle ne vit que furtivement Milana entrer dans une cabine d'essayage, et fit encore moins la robe qui l'accompagnait.
Un grincement furtif et un choc, qui résonna dans son esprit bien plus fort que pour le commum des mortels. Alertée, la louve releva la tête vers une Milana splendide. Elle en oublia de respirer et hoqueta.

-"Bravo Calista ! s'exclama la jeune femme. Il faut vraiment être douée pour trouver le moyen de satisfaire quelqu'un comme moi... ce vendeur,elle eut un sourire en direction de l'homme en question, et toi, formez une belle équipe !(elle rit) Tu devrais peut-être te convertir en conseillère fashion !"

Remise de ses émotions, Malia sourit.
-Cette robe te va à ravir, Milana. Eh bien, je crois que nous avons terminé ce que nous devions faire ici ; tu n'as plus qu'à payer ta robe.
Et sans attendre, la louve ouvrit la robe principale et la tint. L'air chaud de Tingapour fit voler ses cheveux caramel.


Mieux vaut vivre enchaîné avec celui que l'on aime, que vivre libre dans les jardins avec celui que l'on hait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavlina Wood


avatar

Age du personnage : Nineteen

Résidence : Here.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Dim 26 Déc 2010 - 18:18

    -"Cette robe te va à ravir, Milana. Eh bien, je crois que nous avons terminé ce que nous devions faire ici ; tu n'as plus qu'à payer ta robe."déclara Malia avec un sourire, tout en ouvrant la porte de la boutique.

    Milana ne put retenir elle aussi un sourire. Non pas parce qu'on venait de la complimenter -ce qui était tout particulièrement rare-, ou encore parce qu'elle avait trouvé une petite merveille de la couture Omoisienne, mais parce qu'en cet instant même sa crise de fashionista s'interrompait pour le moins... brusquement. Sans doute la brise légère engendrée par l'ouverture de la porte avait-elle balayé dans un souffle les toiles d'araignées qui s'étaient mis en tête d'envahir l'esprit changeant de Mila'. Oui, des araignées aux huit yeux bordés de mascara avaient tissés un masque superficiel par-dessus les pensées philosophiques de la jeune fille, cependant un souffle d'air chaud avait réduit à néant les efforts des aragnes pour transformer la demoiselle en une parfaite Barbie plastifiée droguée aux talons de vingt centimètres et aux sacs en peau de serpent. Et pourtant, c'était bien tenté.

    La sortcelière retourna dans la cabine d'essayage aussi rapidement que possible et s'empressa d'enlever la robe. Combien de témoins l'avaient-ils vu habillée de façon aussi... féminine ? Combien iraient raconter à tous les Omoisiens, voir à tous les Autremondiens, que Milana Nan'Llema avait porté... une robe ?! La jeune fille grimaça. Ses pensées étaient exagérément dramatiques, car même si une dizaine de personnes l'avaient vu, qu'en avait-il donc à faire ? Rien. Du tout. De toute façon, elle allait devoir la reporter cette robe bustier, à la soirée de la dénommée Mélissa. La brunette grimaça à cette seule idée, alors qu'elle enfilait sa veste d'un mouvement brusque avant d'ouvrir le rideau de la cabine.

    S'armer de courage était une tache pour le moins difficile, et l'avait toujours été pour Milana. Saisir l'épée de l'audace, attraper le bouclier de la bravoure et enfin agripper les poignards de la témérité. Le tout en moins de cinq secondes, quelque part dans les méandres tortueux d'un esprit tourmenté. Dans le seul et unique but de pouvoir aller jusqu'à la caisse et d'y payer nombre de crédits-muts pour une robe qu'on ne mettrait qu'une seule et unique fois. Oh oui, cette mission était des plus ardues. Et Milana, alors qu'elle sortait sa bourse, se dit qu'elle serait sans doute partie en courant si un bon petit pactole ne lui avait pas été promis à la fin de la fameuse soirée qui l'obligeait à se rendre dans un magasin de robes.

    Cependant, quelques minutes et nombre de regrets plus tard, Mila' tenait entre ses mains un sac où la robe était soigneusement pliée. Ça y était. Elle l'avait fait. S'acheter une robe. Peut-être airait-elle eu envie de danser comme jamais s'il n'y avait pas eu tant de personnes dans la boutique.
    -"Et bien... commença-t-elle en adressant un très léger sourire à ses toutes nouvelles connaissances. J'ai été ravie de vous rencontrer, et je vous... remercie de votre aide. Peut-être à une prochaine fois !" ajouta-t-elle en espérant toutefois que leur prochaine rencontre n'ai pas lieu dans une boutique telle que celle-ci.


    [H.Rp. : Il ne reste plus qu'à faire le rp à la soirée de Mélissa, et tu pourras enfin mourir Malia ;P Et Joyeux Noël à toi aussi !]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Manticore


avatar

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

MessageSujet: Re: Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]   Sam 29 Jan 2011 - 15:41

-"Je vous prierais de me suivre mademoiselle."

Le sourire de Cally' s'élargit encore un peu plus. Ce vendeur lui trouverait la robe appropriée, c'était sûr & certain. Cependant... Milana n'en avait pas l'air convaincu. Elle avait une petite moue sur les lèvres, et haussait un sourire interrogatif vers la jeune Voleuse. Malia aussi lui jetait un regard surpris, essayant sûrement de décrypter l'idée saugrenue qu'avait bien pu avoir sa meilleure amie. Oui, parfois, elle pouvait être bien surprenante, cette Cally. Elle étira ses bras, fatiguée de rester debout, et rendit un sourire éblouissant de blancheur - comme dans les pubs pour du dentifrice terrien, comme s'appelait-il, déjà ? Calgote ? Golcate ? Ahhh oui, Colgeïte ! - aux deux jeunes filles.

Oui, vraiment, c'était une bonne journée. On l'avait trouvée jolie... Et, sans se l'avouer, elle aussi s'était trouvée plutôt pas mal. Vraiment ps, mal, en fait. Mais ça, personne ne le savait, même pas elle, à vrai dire. Enfin, à part si il y avait quelqu'un là-haut, bien entendu. Ce qui l'aurait fortement étonnée vu tous les malheurs qu'elle subissait, alors qu'elle lui avait rien fait, au Monsieur qui était supposément là-haut ! Moui, en fait, la vie était vraiment injuste ! Elle chassa ces sombres pensées et cet esprit ironique de son esprit. Elle avait dit que c'était une bonne journée, cela resterait une bonne journée. Parce que cela faisait trop longtemps qu'elle n'en avait pas eu une. De bonne journée, s'entend...

Elle se promena dans les rayons, au hasard, au gré de ses pas... Elle aimait se promener dans les boutiques de robes. Non pas qu'elle était une fashionista, mais elle aimait regarder tous les nouveaux styles, et les innovations apportées aux anciens. Il y avait de tout, dans cette boutique. Du baroque, du gothique, du romantique, des amoncellements de taffetas, de tulle, de dentelle, de soie, de velours, de satin, les robes étaient colorées, bicolores, multicolores, avaient des camaïeux, des mots originaux, arabesques, pieds de poule, spirales, ronds colorés, rectangles... Il y en avait pour tous les goûts, toutes les envies, toutes les occasions, de la robe vichy pour la mère modèle qui emmène sa famille en pique-nique à la robe de soirée noir & moulante.

En parlant de robe... Elle revint vers ses amies & vers la cabine. De laquelle sortit Milana.

Elle était... Magnifique. A couper le souffle. Vraiment, superbe. Ses grands yeux opalins tranchaient avec la noirceur du tissu, ainsi que sa peau pâle. La robe, toute simple, & pourtant si jolie, mettait en valeur les formes naissantes de la jeune fille qui devait avoir... oh, à peu près 2 ans de plus que Cally' ? 3 maximum, pas plus. Et, tandis qu'elle était perdue dans ses suppositions quand à l'age de Milana, celle-ci, le sourire aux lèvres, s'exclama :


-"Bravo Calista ! Il faut vraiment être douée pour trouver le moyen de satisfaire quelqu'un comme moi... ce vendeur,elle eut un sourire en direction de l'homme en question, et toi, formez une belle équipe !(elle rit) Tu devrais peut-être te convertir en conseillère fashion !"


- Ou pas, après tout, répondit Calista, humblement, dans un sourire. Je n'ai fait que donner des explications vagues à ce vendeur, dit-elle en désignant l'homme brun, qui lui fit un sourire. Il a fait quasiment tout le travail, c'est plutôt lui qu'il faudrait remercier !

"Cette robe te va à ravir, Milana. Eh bien, je crois que nous avons terminé ce que nous devions faire ici ; tu n'as plus qu'à payer ta robe."


Calista opina de la tête, et, tandis que Milana retournait dans la cabine ôter sa robe, la jeune fille se dirigea vers la caisse pour payer sa propre robe. Malia ouvrit la porte de ma boutique, faisant entrer l'air chaud de Tingapour en cette fin de chaude journée . Il était à peu près 6 heures, et le soleil commençait tout juste à décliner, projetant une lueur rougeâtre du plus bel effet sur la ville. Milana paya elle aussi vite sa robe et se dirigea vers la porte

-"Et bien... J'ai été ravie de vous rencontrer, et je vous... remercie de votre aide. Peut-être à une prochaine fois !"


Cally rejoignit ses deux nouvelles amies, et sortit dehors, dans la chaleur moite de cette fin d'été, en souriant aux autres filles.

Oui, vraiment, cela avait été une bonne journée.







[ Newwws : C'est la fin de ce RP pour moi (: Je vais MPer Aline & Hirline pour savoir si elles veulent participer au RP de ta mort, Malia, et je vous avertirai de leur réponse par MP (: ]


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore
 
Sortie shopping [Pv Aline, Calista, Malia et Milana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une sortie shopping entre frères c'est tout ce qu'il y a de plus innocent non ? [PV North Italy]
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Aline c'est pour toi, rien que pour toi.
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: