AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: HymliaPartagez | 
 

 Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )   Jeu 14 Oct 2010 - 21:25



Froid . Manger . Dormir . Se reposer . Fatigue .
Ces mots inutiles encombraient l'esprit de Lyoree . On lui avait confié une mission ; se rendre à Hymlia pour inspecter un poste de Sangraves qui ne répondaient plus aux appels . Et d'ailleurs elle n'appréciait pas franchement qu'on la dirige dans un endroit pareil . . . Mais les ordres sont les ordres et elle devait bien s'y plier . Ce n'était pas vraiment comme si elle avait le choix . Pourtant , ce qui la gênait le plus , ce n'était pas l'endroit . C'était bien plus parce qu'elle devait travailler avec quelqu'un . Et en plus , elle n'avait pas été informée de qui . Ce qui était particulièrement bien . Autant garder la surprise , pas vrai? Eh bien on pouvait dire que ça la mettait vachement sur les nerfs , la Lyoree . Alors voilà comme elle avait atterrit ici . Et dieu seul savait à quel point elle avait encore de tout laisser tomber pour rentrer à la forteresse . . . La situation ne lui convenait pas du tout et , admettez le , n'avait absolument rien d'agréable . Elle avait prévu – et encore heureux – et s'était habillée chaudement , mais ce n'était pas une épaisse fourrure qui allait lui remplir l'estomac ou lui redonner de l'énergie . Et elle avait beau essayer de se réchauffer , même sa propre fourrure n'arrivait pas à la tenir au chaud . Alors bon , dans des circonstances pareilles , oui , elle avait vraiment très très envie de rentrer .

La jeune femme attendait , pour l'instant . C'était tout ce qu'il y avait a faire . Il se faisait tard et la nuit était très fraiche – évidemment - . Elle attendait le Sangrave qui l'accompagnerait dans cette mission . Il ou elle était censé venir ici . Elle se trouvait bien au point de rencontre . Mais comme le ciel se couvrait , elle avait préféré s'installer ici et allumer un feu . Hélas , faire un feu n'avait pas été le geste le plus intelligent qu'elle ai eut depuis qu'elle était arrivée étant donné qu'elle savait parfaitement que ça ne la réchaufferait pas . . . Mais qui ne tente rien n'a rien , disait-on . Alors elle attendait , là , son compagnon , devant un feu qui lui semblait vraiment glacial , emmitouflée dans sa couverture . Et comme elle n'avait rien à faire en attendant , elle . . . songeait à tout et à rien . Elle faisait un peu le point sur sa vie . Car oui , le moins qu'on puisse dire , c'est qu'elle avait vécu beaucoup depuis qu'elle avait quitté ce fichu continent interdit . Avait-elle bien agis? Ou avait-elle tout fait de travers ? Une réponse était très difficilement envisageable . . .

Lorsqu'elle fut enfin libre , elle s'était toujours contentée de rester enfermer au château vivant du Lancovit . Elle avait étudié Autremonde dans les moindres détails , tentant de rattraper tout ce qu'elle n'avait jamais pu apprendre sur son monde . Mais comme Lyoree n'était pas faite pour ce genre de vie , elle avait décidé d'aller chasser . De parcourir ces Terres qu'elle venait de fouler . Et lorsqu'elle est rentrée , à Omois , elle s'est installée dans la forêt de Tingapour . Oh oui , c'était vachement interessant de faire peur aux visiteurs . . . Mais ça ne lui convenait vraiment pas . Elle avait envie de faire plus que ça . De « passer à l'action » . Puis elle a rencontré Jiao , Alya et Ulumius dans cette même forêt . Tout c'est embrouillé à partir de ce moment là . Avait-elle eut raison de se montrer désagréable? La lycanne avait beau y réfléchir , elle songea que de toute manière elle n'aurait pas été capable de se montrer plus accueillante . Alya ne l'avait sans doute jamais aimée . Ulumius . . . Elle ne savait pas . Mais Jiao , oui . Jiao l'avait aimé , ne serait que l'espace d'une journée , d'une heure , d'une minute . Il le lui avait dit . Il l'avait aimé . Et elle avait été choquée lorsqu'elle l'eut appris . Mais ce qui la troubla bien plus que ça , c'était le pourquoi du comment . . .

Pourquoi avait-elle vraiment tué Jiao? Pourquoi avait-elle tant fait souffrir Alya? Pourquoi n'avait-elle pas réagit à la mort d'Ulumius? Deux de ses ''proches'' étaient morts , et l'un de ces deux défunt l'était même de ses propres mains , sans lui en laisser le moindre sentiment ni le moindre remord . Etait-elle vraiment humaine ? Ne ressentait-elle vraiment rien ?

«
 Lyoree , Lyoree , Lyoree . . . » railla-t-elle mentalement pour elle même . « Tu es vraiment un monstre , tu sais . Qui d'autre ? Qui d'autre devra mourir de tes sales mains pour que tu réalises enfin ce que tu es ? Qui t'aimerais ? Personne . Et tu n'essayes même pas de changer ça . Tu regrettes , hein ? Oui , tu regrettes . Ne dis pas que tu n'as aucun remord . Tu regrettes le continent interdit . Tu regrettes ce que tu es devenue . Et pourtant tu ne tentes pas de te faire une vérité . Tu es folle , Lyoree . . . Vraiment folle . »

Une larme coula le long de sa joue . Une larme glaciale qui roula sur son visage pâle pour venir s'écraser sur le sol enneigé . Une seule larme et pourtant , plus elle y repensait , plus elle s'en mordait les lèvres . Elle saignait presque . Mais malgré la douleur qu'elle s'infligeait , elle n'arrivait pas à contenir sa peine et bientôt , la jeune femme fondit en larmes . Ce fut la seconde fois qu'elle pleurait . Sauf que celle fois , il n'y avait personne pour la réconforter . Personne . Et elle se sentait seule . Isolée . D'habitude , elle aurait aimé . Mais là , elle détestait ce sentiment . Personne à qui se confier . Personne qui pourrait la consoler . Personne pour lui montrer que justement , elle n'était pas seule . Que devait-elle faire ? Elle n'arrivait pas à se calmer . Le froid lui paralysait les membres et elle ne savait plus bouger alors que les larmes inondaient ses grands yeux bleus . Elle tremblait sous sa couvertures , assise devant le feu dont la chaleur lui paraissait si faible qu'elle ne l'atteignait même pas .

« 
Je sais . Je sais ce que je suis , qui je suis .  » lâcha t-elle d'une voix faible , persuadée que personne de l'entendait .

Lyoree se mordit la joue . Une bonne dizaine de minutes passées , les larmes arrêtèrent vaguement de couleur sur sa peau blafarde . Elle paraissait des plus fatiguée , mais las d'essayer de se calmer , elle s'était laissée aller et elle avait finit par s'endormir dans le froid . Allongée à côté du feu de bois qu'elle avait réussis à faire , elle se reposait d'un sommeil très léger , mais qui parvenait à la soulager de la fatigue . Peut-être que ce compagnon avec qui elle devait travailler arriverait et la trouverait comme ça , où peut être qu'elle se réveillera d'ici à ce qu'il vienne . Elle s'en fichait pas mal . Elle , elle voulait rêver . Fermer les yeux , se sentir libre , enfin . Mais la faim lui détruisait peu à peu l'estomac et elle commençait sérieusement à avoir mal au ventre , ce qui l'empêcha de dormir de façon agréable et ce qui la réveilla un peu plus tard . Elle se contenta de rester allongée sous ses couvertures , les yeux à moitié ouverts . Sa voix frêle brisa le bruit de la neige tombant lentement sur elle .

« 
Mais qu'ai-je fais pour qu'on m'envoie ici ? Je me sens mal . . .  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alya M'angil


avatar

Age du personnage : 15

Familier : Lynux, chat.
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne de Krasalvie
Résidence : Omois
Affinités : ... Tous morts TT

MessageSujet: Re: Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )   Ven 15 Oct 2010 - 21:41



Le froid la ramenait à la vie.

Il s'infiltrait dans le mince espace entre ses habits et sa peau, passant au travers de ses maigres couches de graisse sans problème, lui gelant les os, empêchant son sang de circuler dans ses veines. Ses doigts de pieds et le bout de ses doigts étaient paralysés, son nez était glacé, et ses dents claquaient. Une fine grêle tombait sur les montagnes d'Hymlia, fouettant le visage pâle de la jeune fille. C'était douloureux, et elle avait mal, mais cela l'empêchait de laisser son esprit penser à autre chose que la souffrance présente, et c'était plutôt bien. L'une des rares choses qui l'empêchait de sombrer était l'adrénaline, sentir son corps, se sentir utile, concentrer ses forces mentales et physiques sur quelque chose de définit, avoir un objectif. Elle avait voulu mourir, mais elle vivait. Et la vie avait un goût différent. Peut-être pas plus agréable, mais plus fort, plus intense. Ou peut-être était-ce le froid glacial de la montagne ? Alya prit une profonde inspiration, l'air glacial mélangé de grêle lui gela les poumons, elle frissonna. Elle vivait. Encore. Son cœur battait, elle ressentait le froid, elle ressentait la solitude. Les couleurs semblaient plus vives, aveuglante, même. Elle vivait. Toujours. Elle avança, ses pieds s'enfoncèrent dans l'épaisse couche de neige. Partir loin de la Forteresse avait été une bonne chose, car l'endroit lui rappelait qu'elle avait souffert. Et qu'elle souffrait toujours.

Depuis le triste épisode de sa tentative de suicide, elle n'avait pas revu la lycanne … pire, elle ne l'avait pas croisé, alors que les couloirs de la Forteresse Grise était fait de tel sorte qu'on croisait forcément une connaissance à un moment ou à un autre. Devait-elle …. remercier Lyoree de l'avoir sauvé ? Ou simplement l'éviter ? Elle ne savait pas, et ne voulait pas y penser, elle avait assez pleuré comme ça. La mort l'avait effleuré, elle avait senti le fond sous ses pieds. Pourquoi elle l'avait sauvé ? Pourquoi ils ne l'avaient pas laisser se tuer ? Elle ne savait pas, pas encore. Comment considérer la lycanne maintenant ? Comme une ... amie ? Non, elle aurait trop de mal, après ce qu'elle lui avait fait, mais pouvait-elle encore la considérer comme une ennemie ? Lyoree était si faible, en fait, si fragile. Elle se montrait démoniaque, mais cela cachait la triste vérité de son passé et tous ses ennuis. Combien de soirées Alya avait elle passé à pleurer, non pas sur son sort mais sur celui de la lycanne ? Plusieurs. Plus que ne devrait en passer une personne normale en pensant à son ennemie. Les questions et les faits, contradictoires, s'entremêlaient dans sa tête : Pour ce qu'elle avait fait, elle devait la haïr, car elle était fragile, elle devait la protéger, car elle avait tué, elle devait la tuer, car elle avait vécu l'enfer, elle devait la sauver … Alya ferma les yeux un instant, chassant ses idées, tentant de revenir au présent. L'unique larme qui avait coulé sur ses joues rougies par le froid avait gelé. Alya l'essuya d'une revers de sa main gantée et se remit courageusement en marche, frêle et grelottante dans la nuit. Le peu d'euphorie que lui avait procuré la caresse du froid glacial sur son peau se dissipaient peu à peu … mais elle ne voulait pas souffrir à nouveau. Elle se re-concentra de toutes ses forces sur sa mission, c'était le seule moyen pour ne pas sombrer à nouveau.

Le sac de provisions sur son dos, elle entreprit d'avancer vers le point de rencontre où elle devait retrouver son compagnon de mission. La neige s'infiltrait sans peine dans ses bottes, elle n'avait pas assez de force pour incanter un sort permanent anti-infiltration, alors elle continua de marcher, les dents serrées. Une fois qu'elle aurait trouvé son collègue (elle ne savait pas encore qui c'était), ils devraient se rendre à un poste d'observation des environs qui ne répondait pas. Ce n'était pas une mission difficile, et cela arrangeait bien Alya. Le soleil venait de finir de se coucher, et la température avait encore baissé de plusieurs degrés. La nuit serait glaciale. Et très sombre, aussi. Alya incanta, et sa magie illumina un peu les environs. Avant de s'éteindre misérablement, tant son corps était à bout de force. Elle continua à avancer dans l'obscurité. La grêle avait enfin cessé, et quelqu'un avait allumé un feu. La jeune elfe s'approcha, prudente.

- C'est vous mon coéquipier ?

Sa voix dérailla sur les dernières syllabes. La silhouette allongée près du feu était toute repliée sur elle même, pitoyable, et ne réagit pas au son de la voix d'Alya. Il (ou elle) n'avait pas entendu, elle allait devoir répéter. La jeune fille s'approcha lentement, vaguement inquiète … la silhouette était totalement immobile, peut-être morte ? Morte de froid ? C'était tellement probable … Le petit feu sans doute allumé avec difficulté se consumait en crachotant, totalement inutile, mais Alya resta quelques secondes à le contempler. Les flammes étaient d'un rouge éclatant, perçant dans la nuit noir malgré leur taille tout à fait minime. Minuscule, insignifiant … mais présent.

Ce feu au milieux de la glace, ce brasier si insignifiant et si bienvenu à la fois,. La joie que l'on devait éprouver à se masser autour. La Joie. Un mot dont elle avait oublié le sens, en même temps qu'elle avait oublié ceux de « espoir » et « amour ». La Joie … est-ce qu'un jour elle serait heureuse à nouveau ? Est-ce qu'un jour le feu se ranimerait ?

« Non. »

A ce moment précis, le vent se leva à nouveau, et fit vaciller Alya tant il était fort. Ou peut-être était-ce elle qui était faible ? Le feu s'éteignit aussitôt, recouvert par une épaisse couche de neige, et la silhouette allongée ne réagit pas. Alya, inquiète, s'approcha et s'assit sur le sol. La neige tombait à gros flocon, l'empêchant de voir le visage de celui ou celle allongée sur le sol. La jeune elfe entreprit de sortir quelque chose à manger pour son coéquipier … ou pour l'inconnu allongé sur le sol. Elle ne savait pas pourquoi, elle savait que cette personne était mal, elle savait qu'elle devait le ou la sauver. Pour racheter sa conscience ? Par charité ? Alya ouvrit le sac, pestant intérieurement contre la neige qui tombait sur les provisions à l'intérieur, lorsqu'elle crut entendre quelque chose. D'une voix qui lui disait quelque chose. Elle s'immobilisa et se tourna vers l'inconnu par terre.

- Je sais . Je sais ce que je suis , qui je suis .

Alya se glaça. Et ça n'avait rien à voir avec le temps. Elle avait reconnu cette voix. Qui hantait ses cauchemars, tantôt diabolique, tantôt si vulnérable. C'était Lyoree. C'était elle son coéquipier. C'était elle, au sol, si faible, si fragile. Il aurait suffit qu'Alya aie été mal intentionnée et la lycanne était morte. Alya ne bougeait plus, le sac grand ouvert était maintenant remplit de neige. Mais elle s'en fichait au plus haut point. Que devait-elle faire ? S'approcher ? Partir ? La tuer ? L'assommer ? La câliner ? La maudire ? Tant de possibilités … La vulnérabilité dans la voix de la jeune femme lui fit mal au cœur. Non, elle ne savait pas qui elle était, elle se laissait faire par les sangraves, elle était perdue. On aurait beau la traiter de folle, de démente, elle était comme Alya … perdue. Juste perdue. Toutes les deux haïssait leur propre personne pour ce qu'elles avaient fais. Toute les deux avaient honte, ne savait pas où elles en étaient. Tant de gens autour d'elles, qui parlaient, riaient, pleuraient … mais qui les écoutait, elles ? Qui voulait écouter parler deux folles dépressives et suicidaires ? Personne. Et les larmes qui revenaient, obstinées. Si Alya se mettait à sangloter, le vent emporterait-il ses pleurs ? Non. Lyoree saurait qu'elle pleurait. Lyoree la connaissait bien, à force, connaissait ses forces et surtout ses faiblesses. La lycanne était toujours immobile par terre, Alya ne voyait pas son visage. Elle n'avait pas remarqué sa présence.

- Mais qu'ai-je fais pour qu'on m'envoie ici ? Je me sens mal . . .

Alya s'avança vers Lyoree, toujours sur le sol. Elle se laissa tomber à genoux dans la neige. Immédiatement, ses jambes se glacèrent, suivis par l'ensemble de son corps. Mais elle s'en fichait. Aujourd'hui serait un jour différent, elle le savait. Elle enleva son gant, sa main glacé se posa là où elle supposait qu'était le visage de Lyoree, dégageant les mèches de cheveux trempés de larmes et de neige qui ruisselait sur les côtés du visage de la jeune femme.

- Tu n'as rien fais, je te le jure … c'est leur faute …

Elle avait parlé bas, mais Lyoree l'avait entendu, elle en était sûre. Elle ne s'était pas forcé, n'avait pas menti : les mots étaient sortis tous seuls de sa bouche, si vrais.




WE WILL BE VICTORIOUS !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t686-alya-m-angil?highlight=Alya+M+angil
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Re: Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )   Sam 16 Oct 2010 - 23:51

« Il n'en est rien . »

Sa voix était faible , son ton , glacial . Mais seulement aussi froid que ses larmes ? Non .
Lyoree resta allongée , ne sachant que faire pour lutter contre le malaise qui la paralysait . Elle se sentait si . . . faible . Si impuissante . Ne l'était-elle pas? Enfermée dans ses pensées les plus noires , elle avait cherché sans relâche un moyen de se venger . Elle avait tué . Elle avait blessé . Elle avait fait souffrir et s'était elle-même fait du mal . Tout ça pour quoi ? Pourquoi était-elle comme ça? Pourquoi était-elle un monstre ? Parce qu'elle regrettait . Parce qu'elle redoutait , parce qu'elle avait peur , qu'elle était mal . Très mal . Enfin , parce qu'elle ne voulait pas se laisser aller , et pourtant , elle était triste chaque jour , chaque heure , chaque minute , chaque seconde de sa vie ; Elle était las d'avoir peur , elle était las de vivre et revivre la même chose ; Elle en avait assez de se sentir si seule , si rejetée , alors elle rejetait la faute aux autres .

Elle se montrait insolente et arrogante pour cacher sa tristesse .
Elle se montrait cruelle et sans pitié pour cacher sa douleur .
Elle se montrait réservée et solitaire pour cacher sa timidité .
Elle se montrait déterminée pour effacer sa peur .
Elle se montrait heureuse d'être ce qu'elle était . Pour cacher son mal-être .


« Alya , dis-moi . . . »

Elle regrettait chaque instant de sa vie . Elle voulait tout recommencer depuis le début . Elle voulait croire en un avenir beau , un avenir merveilleux qu'elle pourrait vivre heureuse . Elle voulait seulement croire qu'il était encore possible qu'elle ait des sentiments . Pouvait-elle seulement éprouver la moindre affection ? Pire ; Pouvait-elle aimer ? En était-elle capable ? Elle ne savait pas ce que signifiait le mot amour , elle ne savait pas ce que c'était que de vivre avec les autres , elle ne savait rien de tout cela . Et en une année , elle avait découvert que jamais elle ne pourrait vivre normalement . Elle avait trop vécu pour faire comme si de rien n'était . Oui . Lyoree avait beau tenir tous ces longs et grands discours , elle regrettait . Bien trop .

Petit à petit , le froid la paralysait . Elle n'osait plus bouger le moindre de son corps . Ses membres se glaçaient et son ventre continuait de se faire ronger par la faim . Jamais la jeune femme n'avait eut la peau aussi pâle . Elle ne tenait plus . Le reflet de la neige dans ses doux yeux bleus s'évanouit et son regard s'éteignit . Elle se laissa entrainée par son malaise , tremblante , frêle . Elle se sentait trop faible pour esquisser le moindre geste , la moindre parole . La chaleur du feu en face de son visage blafard ne lui semblait à peine l'atteindre . Les flammes qui dansaient devant elle lui paraissaient bien loin . Elle ne voyait pas le visage d'Alya , aveuglée par la blancheur terrifiante du paysage . Et si , dans un pitoyable effort , elle parvint à parler , une unique question quitta ses lèvres .

« . . . Qu'est-ce que c'est , l'Amour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alya M'angil


avatar

Age du personnage : 15

Familier : Lynux, chat.
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne de Krasalvie
Résidence : Omois
Affinités : ... Tous morts TT

MessageSujet: Re: Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )   Dim 17 Oct 2010 - 19:34

« Il n'en est rien . »

Son ton glacial avait perdu de sa force, Lyoree était vidé de toute son énergie. Son visage était plus blanc que la neige qui tombait autour d'elles, son regard éteint était rivé dans le vide … les quelques flammes qui avaient survécu à la rafale de tout à l'heure ne suffisait pas à la réchauffer. Elle murmura, faiblement :

« Alya , dis-moi . . .

Elle tremblait, elle avait froid. Alya était toujours sur le sol, ses jambes paralysées. La neige et ses cheveux agités par le vent fouettaient son visage, rougissant ses joues.

« . . . Qu'est-ce que c'est , l'Amour ? »

Lyoree avait parlé si bas qu'Alya l'entendit à peine. Puis la phrase lui parvint au cerveau, l'étourdissant. Que pouvait-elle répondre ? Elle avait aimé Jiao, aimé Ulumius, aimé ses parents … mais qu'est-ce que c'étais, l'amour, hein ? Elle avait tant souffert à cause de ça, elle ne pouvait pas répondre que c'était un sentiment de bien-être … Ses paupières lourdes se fermèrent, et pendant un instant tout disparut : la neige, le froid, la souffrance, Lyoree si faible. Elle revit ces rares moments heureux, lorsque tout allait bien. Elle se perdit dans le vague de ses pensées, le froid, le vent la berçant dans sa demi-transe …. et elle se rendit compte que dans tous ces moments, il y avait Lyoree. Et que la présence de la lycanne ne la dérangeait pas, lui plaisait même. La tête lui tournait … non, le monde tournait autour de sa tête, la fatigue la rattrapait. Depuis combien de temps n'avait elle pas dormi ? Vraiment dormi ? Longtemps. Très longtemps. Elle rouvrit les yeux, et le paysage s'arrêta un peu de tournoyer. Son regard se posa sur Lyoree recroquevillée sur le sol. Alya avait un poignard dans sa manche, elle pouvait le sortir, tuer la sangrave et repartir aussi sec. Le froid empêcherait l'hémorragie, et le corps disparaîtrait sous la neige. Tout de la jeune lycanne serait oublié, supprimé, effacé, même son corps. Le crime parfait, en somme. Oui, Alya pouvait la tuer. Mais elle ne le ferait pas. Pas par manque de courage, ou parce qu'elle avait pitié, mais parce qu'elle ne voulait pas.


L'amour est un poison, mais un poison qui te retiens en vie. Tu aimes plus que tu t'aimes toi même, plus que tout, et tu hais car tu sais qu'à tout moment la personne choisit peut faire chuter ta vie.

Elle n'ajouta pas « c'est ce qu'il m'est arrivé » car Lyoree l'avait compris, et qu'une bouffé de larme menaçait Alya de lui faire perdre toute contenance et de se mettre à sangloter. Elle baissa la tête vers Lyoree, et lui tendit sa main gelée.

Viens, lève toi …




WE WILL BE VICTORIOUS !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t686-alya-m-angil?highlight=Alya+M+angil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dream to say Goodbye . . . { PV Alya . )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» California Dream !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Hymlia-
Sauter vers: