AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé




MessageSujet: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 3:36


    [HJ : Avant de débuter ce RP collectif, il est impératif de lire ce qui suit. Lorsque vous répondez à ce RP, je prends en considération que vous l’avez lu. Si vous ne respectez pas ce qui est ci bas, je ne me gênerai pas pour carrément supprimer votre message, donc votre RP, et ce, sans vous avertir. Merci de participer au Musical Halloween et tout le crédit de cette activité d’Halloween revient à Shinzô  alias Tsuki (idée originale du concept, correction de l’Annonce & gérance de l’Event), Magister alias Muffy (idée originale du concept, rédaction de l’Annonce & gérance de l’Event) ainsi qu’à Leechy (création du grand logo animé de l’Event). Merci également au reste du Staff, soit Snow alias Chantilly, Lisa alias Luluw’ et Miya alias… Rukia, pour leur approbation quant à la réalisation de ce projet ; ) Mais par-dessus tout, merci à vous, chers TDLFRiens, TDLFRiennes, de participer !Alors, voici ce qu’il faut absolument suivre avant de participer : Les règles du forum comme celles du RPG s’appliquent également ici, alors c’est toujours cinq (5) lignes minimum de RP et vous obtenez un joli Averto’ si vous êtes impoli avec autrui. * Smiles * Une fois votre RP posté dans le RP collectif, il est absolument obligatoire d’attendre que les autres (au moins 4 ou 5 personnes après vous) aient répondu. C’est nécessaire à la bonne organisation de ce RP géant. Au moindre signe de pagaille, le topic est malheureusement verrouillé et vous devrez vous contenter de RP à trois ou quatre, voire moins. Vous n’êtes pas obligé de mettre un lien YouTube / Deezer / autres, mais c’est conseillé. Prenez les éléments informatifs de l’Annonce de l’Event pour faire vos RPs. Votre apparence a changé,  et le seul moyen de faire de la magie est de serrer votre médaillon pour faire apparaître votre instrument de musique. Vous ignorez aussi (pour l’instant) qui est le coupable de cette catastrophe. Les PVs (posts privés) sont à oublier pour les topics réservés à l’Event. RP à plusieurs, c’est un peu le but de cette activité. Puisque le message que vous lisez actuellement deviendra un RP (plus bas) de groupe, il est vivement recommandé d’éviter les combats, sinon… bonjour le b*rdel. Réservez vos combats pour les RPs de nature plus privée, intime. Le contexte du RP collectif sera narré par PNJ, dans le RP lui-même. Il importe donc de bien lire pour bien comprendre.Pour toute question, envoyez un MP à Tsuki ou moi. Voilà, voilà, bon RP et amusez-vous bien ! Muffy ~]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé




MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 3:38



{ Dans l’ombre de mes victimes… *


    Il se tenait là. Dissimulé entre les feuilles des arbres. Accroupi sur la branche d’un arbre vénérable. Caché d’eux. De leurs visages horrifiés de ce qui venait de se passer. Un sourire malicieux flottait sur son visage. Un visage inconnu de tous. Personne ne l’avait jamais remarqué. Personne ne le remarquerait non plus. Non, ce qu’on remarquerait, durant les jours à suivre, voire plus loin que cela, serait la catastrophe qui s’était abattu sur AutreMonde. Enfin, une catastrophe pour eux. Lui, il s’en fichait. Il aimait créer cette ambiance lourde, cette atmosphère quasi lugubre. C’était presque un don. Sa présence effrayait les uns et les autres. On le fuyait. Depuis toujours. Il ne s’en plaignait pas. Faire peur à autrui était une satisfaction qu’il aimait éprouver. Voir des lacs de terreur à la place des yeux. Voir leurs bouches s’ouvrir, béates d’horreur à son arrivée. Des abysses éternels. Et infernaux. C’était pour cela qu’il faisait cela. Il avait voulu semer le doute et la peur dans les esprits. C’était réussi. Depuis l’annonce de ce matin, sur les boules de cristal, on paniquait ou on était frustrés. On n’était pas contents, quoi.

    Il dirigea son sombre regard vers la foule se pressant vers la cour impériale d’Omois. Il y avait toutes sortes de races. Des humains. Bien sûr. Des elfes. Des vampyrs. Des dragons. Des gnomes. Un faible… non, très faible nombre de nains. Et bien d’autres espèces étranges qui peuplaient cette planète de dingues. Tous étaient venus à Omois, en cette matinée joyeu… enfin, qui aurait pu être joyeuse. Si seulement ils possédaient encore leur magie ! Bon, ils l’avaient toujours. Mais confinée dans ces drôles de médaillons dorés en forme de… d’instruments de musique, selon Flash AutreMonde : 26 heures en 15 minutes. Des instrument de musique… terriens. Oh, certes, les sortceliers pouvaient encore pratiquer la magie. Il ne leur suffisait que de serrer dans leurs mains l’objet et l’instrument apparaissait devant eux. Jouez de la musique et la magie opérerait. Automatiquement. Instantanément. Et cela les inquiétait tous. Ou, du moins, en bonne majeure partie. Car ce n’était pas habituel, ça. Cela relevait d’une magie obscure. Voire… démoniaque. Or, les Failles étant toujours bien scellées, qui était assez fou pour user de magie démoniaque ? La réponse tombait dès que la question était posée : les sortceliers masqués, bien sûr.

    Alors, tout ce beau monde s’était, apparemment, donné rendez-vous devant le palais de l’impériale Lisbeth’tylanhem. L’Impératrice d’Omois. Pour quoi faire ? Sans doute pour lui demander de… faire quelque chose. Des recherches plus poussées sur cette nouvelle forme de magie, peut-être. Ou bien la prier de trouver le coupable. Qui devait forcément se terrer quelque part. Haha, ils ignoraient que ce dernier était en fait tapi tout près d’eux ! Les espionnant dans l’ombre. Et ce qu’il voyait était tordant. Des gardes, des thugs vu leur nombre de bras, s’étaient approchés de la foule furieuse, puis avaient… reculé en voyant le nombre (élevé) de gens. On voulait que toute cette comédie cesse, selon toute évidence. Eh bien ! Elle ne cesserait pas. Pas tant que celui qui était en retrait n’aurait obtenu ce qu’il désirait. La silhouette sourit, ravie de toute cette agitation matinale.

    Soudain, la grosse foule se vit davantage… grossir, avec l’arrivée surprenante des fameux sortceliers gris masqués. Ils apparaissaient un à un, Transmitus après Transmitus. Masqués. Pour la plupart, du moins. On se tourna tous vers eux. Des… Transmitus ? Comment cela ? Mais la magie… ? Ils avaient appris à la contrôler ? Comment ? Vite, vite, qu’on leur donne le bouquin « comment faire de la magie avec un instrument de musique sans cramer tout le monde autour » ! Puis, alors que les Sangraves, car telle était leur appellation maudite – finissaient d’apparaître, leur maître apparut. Un Transmitus, lui aussi. Et il avait à la main une… guitare électrique, apparemment. Eh ben. Magister, une rock star. Mais bon. Là n’était pas la question. Si cet homme était là, il risquait d’être démasqué, lui. L’ombre se mordit la langue, indécise. Partir ou ne pas partir ? Bon, d’accord. Il allait s’en aller. Parce que, même s’il était bien caché, on finirait par le repérer. Et ça, c’était hors de question. Il ne fallait pas… Il jura donc tout bas, puis… disparut. Rien ne bougea, pas une feuille, pas une branche. Il était juste parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

Profil du rôliste
Surnom: Tsuki
Age du membre: 26 ans
Vos autres comptes: Ryû Shitsumeisha


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 15:40

Une journée semblable à tant d'autres. Du moins c'est ce à quoi croyait Shinzô lorsqu'il s'éveilla ce jour là. Il ne pouvait pas y avoir quelque chose de particulier. Pas de mission de prévue, pas d'assaut de sangraves contre un quelconque endroit, pas d'entrainement à donner à des novices. A vrai dire cette journée risquait même d'être d'un ennui mortel. Bon eh bien puisque même ses recherches des derniers temps étaient finis, peut-être pourrait il se retrouver avec Ava pour un moment tranquille leur appartenant à tous les deux. De bonne humeur du fait de cette idée, le vampyr après avoir but sa ration matinale de sang de Brrraaa se décida à aller prendre une douche. Et c'est là que les premières surprises commencèrent à faire leur apparition. Alors que l'eau glissait sur son corps, une partie de ses longs cheveux retomba sur son torse, rien de surprenant à cela. Mais leur couleur interloqua l'ex-membre des brigades noires, parce qu'ils l'étaient devenus eux aussi, noirs. Qu'est ce que cela voulait dire ?? Pourquoi ses cheveux s'était ils teintés de la couleur de la nuit ??? Bien étrange phénomène. Il ne se rappelait pas avoir utilisé la magie pour changer son apparence dernièrement. Le vampyr finit sa douche au plus tôt et partit devant un miroir après s'être habillés de vêtements qui étaient tous devenus noirs et un peu étrange. Pas le temps de se préoccuper tout de suite de ça. C'est ainsi qu'il put apercevoir les différents changements.

Ses cheveux habituellement blancs étaient devenus noirs, toutes ses cicatrices qui pour celle des poignets étaient violettes étaient devenues rouges, ses ongles s'étaient également noircis, tout comme le symbole de lune sur son front s'était foncé. Mais surtout ce qui le marqua le plus fut son propre regard. Rouge. Entièrement rouge. Comme celui des autres vampyrs en temps normal. C'était une chose qui lui avait toujours plut d'un coté que son regard ressemble à celui des humains pour une raison qu'il ne s'expliquait pas. Mais là son regard était une partie indéchiffrable. Incontestablement il semblait bien plus effrayant ainsi que son son apparence classique. Ce regard rouge n'était vu généralement que lorsque son énervement ou la la situation devenait critique pour lui. Hors là ce n'était pas vraiment le cas, il était calme et serein, enfin il s'interrogeait sur ces changements, mais rien à voir avec une situation de combat.

Un dernier point, brillant celui-ci attira son regard. Un pendentif. Qu'est ce que cela faisait là ?? Vraiment étrange. Celui-ci avait la forme d'un de ces instruments de musique humain, une guitare électrique (ici). Mais qu'est ce que ça venait faire là ? Intrigué Shinzô le prit dans ses mains et celle-ci se matérialisa complètement. Voilà qui était un mystère bien étrange. Cependant la magie qu'il sentait venir de l'instrument était la sienne et le sangrave en déduisit rapidement que cela devait avoir une incidence sur lui. Il essaya de lancer un sort de manière classique sans y arriver. Mais la guitare semblait n'attendre que lui. Alors Shinzô gratta un accord et se retrouva dans une autre partie de la forteresse grise. Ce son lui avait fait faire un transmitus. L'instrument servait à la magie. Bon eh bien c'était noté. Le vampyr partit dans son laboratoire et fit différents tests pour comprendre les subtilités. il identifia donc chaque type d'accord et leurs effets. Bon, eh bien il avait intérêt à se perfectionner rapidement. Mais alors qu'il finissait ses découvertes et se préparait à en faire part à leur chef, celui-ci les convoqua tous.

Shinzô apparut dans la salle d'un transmitus parfaitement contrôlé sur son instrument et s'inclina devant Magister, même si ce geste était plus difficile à faire avec un instrument au niveau du torse. Le dirigeant des sangraves avait remarqué ce changement dans leur magie et se préparait à se diriger avec ses troupes vers Omois, au palais de l'impératrice pour tenter de résoudre cette situation qui d'après leurs espions semblaient bien toucher tout Autremonde. C'est ainsi que le Reikon mit sa cape et son masque, se perdant totalement dans la foule des sangraves, un masque parmi tant d'autre et qu'en usant d'accord il les téléporta tous les uns après les autres au lieu dit, sur une musique relativement inquiétante.
Musique


Ex-Admin, désormais à la retraite



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie

Age du personnage : 50ans

Résidence : Oise
Dans le sac : lire, écrire, dessiner, et me renfrogner!XD


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 19:02

[j'espère avoir le droit de participer, et être bien dans les clous u_u']

Comme bon nombre d'ancien membre de la garde, Idryl avait eu le droit de conservé son ancienne chambre à Tingapour, et, alors que le petit matin ce levait seulement, Korn, son lynx de familier, sauta sur son lit, gratifiant la dormeuse d'un grand coup de langue bien baveux, faisant bondir cette dernière de sa couche...
Ou plutôt, après un hurlement de surprise, l'elfe s'emmêla furieusement dans les draps de son modeste lit, et, après avoir vainement tenter de retrouver l'air libre, se cassa royalement la figure au pied de son familier, joueur, qui, à présent, attendait qu'elle se dégage de ses couverture en ronronnant.
Fulminant, la jeune elfe se redressa, envoyant valser les draps roulé en boule d'un coup de pied mauvais, et fusilla l'animal du regard:

_"Non mais ça va pas d'agressé les gens comme ça, dès le matin de bonne heure? il est quelle heure avec ça?"


Se dirigeant, vêtu d'un simple pyjama blanc, vers son manteau, où se trouvait sa boule de cristal, Idryl l'alluma, et visionna l'heure: 5heure et demi du matin.

Rangeant le petit objet rond et transparant dans sa poche, l'elfe se tourna vers son familier et grogna, de mauvaise humeur:

_"C'est malin! Tu te crois spirituel peut être?"


Korn, malgré son air enjoué, répondit, dans son esprit, d'une voix qui ne voulait recevoir aucun commentaire:

° J'ai ressentit quelque chose d'étrange... Quelque chose se prépare... Je ne sais pas quoi, mais ça parait de grande envergure... je suis inquiet...°

Les sourcils froncés, cette fois d'étonnement, et non plus de colère, Idryl chercha dans son esprit ce que son familier voulait dire par là, en vain, et, baillant, elle lui répondit, d'un ton qui se voulait rassurant:

_"Ne t'inquiète pas, tu as du faire un cauchemar, et cela t'aurais perturbé un peu... in n'y a rien, déstresse!"


Et, sachant qu'elle ne pourrait plus se rendormir jusqu'à 8heure, l'elfe préféra aller prendre une douche, et se mettre de suite à ses recherches sur sa famille, et ses antécédents!
Entrant dans la salle de bain, elle entrepris quelques brasse dans la baignoire/piscine, aux cotés de la sirène qui chantait pour elle un air doux et apaisant.
Puis, trouvant le gel douche et le shampoing, puis, en tâtonnant sur le bord, l'éponge habituelle, Idryl entrepris de se laver.
Pleine de mousse, elle piqua à nouveau une tête dans l'eau chaude dont les vapeur embuait tout les miroirs de la pièce, puis, en pleine forme, l'elfe sortit de l'eau, passant un peignoir beige crème.
Alors qu'elle serrait la ceinture au niveau de la taille pour que le peignoir ne glisse pas sur sa peau mouillée, l'elfe remarqua que cette dernière, d'habitude de nacre, blanche comme du marbre, de l'albâtre, avait une étrangère couleur brune, se qui la choqua un instant...
Serait-elle restée trop longtemps dans l'eau chaude au point d'en avoir des rougeurs sur la peau?
Elle haussa les épaules, et se dirigea vers l'élémentaire d'air, afin que celui-ci s'occupe de la sèche entièrement, tendis qu'elle s'observerait dans les miroir autour d'elle, afin de résoudre le problème de cette peau soudain plus foncée que d'ordinaire.
Alors que sa chevelure voletait autour d'elle, sous le vent chaud de l'élémentaire d'air, l'elfe s'aperçut que sa magnifique chevelure mauve...
Avait raccourci d'un coup, et que ses cheveux dont elle était si fier qu'il soient coloré, à l'inverse des autre elfes, paraissaient être devenue argenté...
Elle retint sa respiration, balbutiant de petit "mais... mais?" plein d'interrogation, lorsque, la buée sur les miroir soulevant le voile de leur fantomatique présence, fit découvrir à Idryl son nouveau corps!
L'elfe était devenue toute petite, passant de son agréable mètre 75 à 25centimètre de moins, et ses yeux, de nature améthyste, lui apparaissaient d'un magnifique rouge rubis.
Sa mâchoire fine se décrocha devant tant de surprise...
Lui avait-on lancé un sort?
Avait-elle bu une poisson de mutation instantanée?
Etait-elle en train de rêver?
Elle remarqua néanmoins que son état d'anorexique, lui, lui était resté collé à la peau...sa peau devenue légèrement halé, bronzé...
Idryl fit la grimace, écœuré! BEURK!
Baissant la tête, ne comprenant pas ce qui lui arrivait, l'elfe aperçut un collier... non, un talisman... non plus...
Plutôt un genre de pendentif en or, qui pendait sur sa poitrine maigre.
Attrapant de ses doigts agiles la chaînette qui maintenait le pendentif, et le portant au niveau de ses yeux, afin de mieux détaillé la chose, l'elfe s'aperçut qu'il s'agissait d'un petit violon doré, ainsi que son archet.
L'objet paraissait charmant, mais Idryl suspectait qu'il existe des rapport entre sa soudaine transformation, et la soudaine apparition du bijou à son cou.
pour en avoir le coeur net, l'elfe voulu le retirer, mais, touchant le pendentif mordoré, se dernier se transforma dans ses mains en un violon de bois rutilant.
Ca devenait de plus en plus bizarre.
S'asseyant sur le carrelage de la salle de bain, toujours vêtu de son peignoir, Idryl gratouilla l'instrument d'un doigts hésitant, et en sorti une petite plainte aigue... Un vent frais apparut aussitôt, comme sur l'ordre du son, et ébourriffa les cheveux court de sa créatrice...
L'elfe ne comprenait rien, et d'ailleurs elle était fatiguée elle n'avait plus qu'une envie: aller se recouché!
Et alors qu'elle sortait de la salle de bain, Korn se retourna vers elle, un regard étonné brillant au fond de ses pupilles fendus.

°D... Dr'yl? Idryl c'est toi?°


_"Je sais pas, j'ai comme un doute je dois dire!" répliqua-t-elle avec sarcasme rattachant l'instrument de musique à la chaîne, ce dernier se re-transformant instantanément en pendentif bien sage.

°Dryl, mince... je... j'ai cru ne pas te reconnaître!°

_"Ah bah moi je me reconnais pas non plus alors..." fit-elle d'un ton maussade, avant de plongé dans son lit, la tête la première dans les oreillers.

Mais, Korn, toujours émerveillé par la transformation, reprit à nouveau, tandis qu'Idryl tentait d'étouffer ses parole en plaquant un oreiller sur ses oreilles d'elfe:

° J'ai l'impression de te revoir, jeune, lorsque tu m'a découvert... Les mœurs de ton visages étaient alors beaucoup plus douce... comme avec cette transformation... Tu as l'air... bien moins froide qu'avant...°


_"Ravis de l'apprendre!" répliqua-t-elle entre ses dents.

Soudain, venant de l'extérieur, une clameur s'élevait, de plus en plus forte.
Se redressant, furieuse, dans ses oreillers, Idryl, dont on voyait presque fumer les oreilles, sorti précipitamment, après avoir revêtu très rapidement une petite robe noire, et s'élança dans les couloirs du palais.
Non seulement on la transformait contre son grès, mais en plus on l'empêchait de dormir, alors qu'il était encore tôt dans la journée!
Arrivant bientôt à l'entrée du palais, fonçant à travers le barrage des thugs de gardes, elle allaient s'en prendre à la foule tout entière, lorsqu'elle remarqua, grâce à ses sens d'elfe sur développé...
Que tous portait le même genre de médaillon que le sien!
Tous représentait un instrument de musique différent, qui semblait varié suivant la personne.
mais qu'est ce que c'était que ce foutoir?
Se perdant à son tour parmi la foule pour tenter de comprendre ce qui se passait pour attiré un attroupement pareil au pied du palais, l'elfe, accompagné de son familier, entendis quelque ragot indistinct, et ne trouva nul réponse.
Soudain, un bruit plutôt inquiétant survint, et, plaquant ses mains bronzé sur ses petites oreilles pointues, trop sensible à une telle agressivité auditive, Idryl vit tout un tas de sangrave arrivé par transmitus, les uns après les autres...
D'ailleurs, l'un d'entre eux, qui produisait le son ignoble-et qu'il osait sens doute appeler musique- se posa juste devant elle, la bousculant presque.
Il avait un guitare électrique dans la main, et un masque sur le visage!
Super!
La crise était telle que même les sangraves venaient se plaindre à l'impératrice? C'était quoi cette mascarade?
Reprenant constance devant l'homme qui venait d'apparaitre devant elle par magie,, Idryl lui tendis la main, attrapant un tout petit peu de force celle du sangrave (comme ça il arrêtait de jouer monstrueusement!) lui serra vigoureusement la main, et, d'une petite voix qui se voulait badine lui dit:

_"Enchanté de vous rencontré! Moi c'est Idryl! C'est marrant de vous voir ici hein? D'habitude vous venez pas devant le palais si? Vous pouvez arrêtez de me casser les tympans s'il vous plait?"


Et, décrochant son instrument de sa chainette, ignorant alors que le son de son instrument représentait sa magie, Idryl fit d'un devoir de montrer au sangrave ce que c'était que de la "vraie" musique.
Etant une elfe de 50ans, la jeune femme avait déjà vu passer entre ses mains bons nombres d'instrument, dont le violon faisait partie, elle parvint, en jouant une mélodie assez simple et lente à en jouer correctement.
Ajoutant la puissance de sa voix à sa musique, elle parut, drant un court instant, persque irrésistible! (See My Love- Headless Heroes: http://www.deezer.com/listen-2418307)

_"C'est beau, non? Vous aimez pas?... Heu... pourquoi vous devenez tout rose... heu...?


Sans le savoir, Idryl venait d'invoquer sa magie, et, beaucoup des gens qui se trouvait autour d'elle venait d'en faire les frais...
En voyant leur vêtement devenu d'un magnifique rose bonbon très flashy...
Ce qui n'était, à première vu, la couleur préférée des sangraves...

_"Oups..." murmura l'elfe, certaine d'avoir gaffé quelque par, sans savoir où, pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
avatar

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Mes deux fidèles couteaux, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

Profil du rôliste
Surnom: La plus belle
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 20:32

C'était pourtant une journée comme les autres. Tout en avait l'air pourtant.
Comme chaque matin lorsqu'elle n'avait aucune mission, Lisa s'était levée vers 9h et avait petit-déjeuné, comme elle le faisait d'habitude.
C'est en allant dans sa salle de bain qu'elle comprit que cette journée était loin d'être ordinaire.
Déjà, Lisa avait remarqué que sa peau n'était plus aussi pâle que la veille (pour précision, Lisa a toujours été très blanche). Mais la jeune Voleuse avait passé ce détail. Mais, alors qu'elle sortait de la douche et qu'elle se regarda dans le miroir... elle hurla.
Un hurlement qui retentit dans toute la maison.
Suivit d'un gros grognement de Blanche, furieuse d'être réveillée.

*Ca ne va pas bien ???? Qu'est-ce qui te prend d'hurler comme ça ??*
*Blan...Blanche ! Viens...viens voir !!*

La louve grogna une deuxième fois et se rendit dans la salle de bain, devant sa jeune maitresse en serviette.

*Qu'est-ce que tu as ?*

Lisa tourna la tête vers son Familier. Si la louve avait pu, elle aurait hurlé autant que Lisa.
Car cette dernière avait changé. La couleur de ses cheveux, habituellement noire clair était devenue... Beaucoup plus foncée. Et ses yeux, surtout, étaient...très bizarre. Un peu comme des yeux de chat. Et le contour était...violet. On aurait dit un zombie.
Et sa bouche aussi avait changée. Ses lèvres étaient rouge sang, et formait un sourire...hum...à l'envers.
Lisa loucha sur son kimono préféré, qu'elle comptait mettre aujourd'hui. Habituellement blanc et orange, il était blanc et rouge. Rouge très flashy. Wow.

"Lisa, enfin, mais que se passe-t-il ??"

Elera, la mère de Lisa, venait d'entrer dans la salle de bain. Cette femme aussi, avait bien changé. Ses couleurs surtout. Toutes ses couleurs d'avant étaient melangées.
Lisa, sa louve et sa mère tentaient d'expliquer ce phénomène. En vain. C'était vraiment trop bizarre.
Quelques temps plus tard, Elera activa sa boule de cristal pour regarder Flash AutreMonde : 26 heures en 15 minutes. Elle ne fut pas vraiment surprise de savoir que toute la population AutreMondienne était touchée par ce changement. L'Impératrice Lisbeth organisait une grande réunion devant le Palais d'Omois.
Lisa et sa mère décidèrent qu'il fallait s'y rendre.
Un détail tilta Lisa. Mais impossible de mettre la main dessus. Lisa se mit alors à chercher ce qui clochait.
Ce n'est qu'alors qu'elles se préparaient toutes trois à sortir que Lisa mit enfin la main dessus.
Tous les AutreMondiens portaient un collier. Instinctivement, Lisa porta la main à son cou. Quelque chose s'y trouvait. Le collier.
La jeune Voleuse courut devant le miroir et le regarda. C'était...une flûte ?? Mais enfin, qu'est-ce que ça signifie ? Elle regardait sa mère. Le collier de celle-ci (car elle aussi en avait un) etait un tambourin.
...
Lisa commençait vraiment à avoir les jetons. Il fallait aller devant le Palais.
Elera courut jusqu'au tapis volant. Lisa et Blanche la rejoinrent et y montèrent. Le "véhicule" fila jusqu'au Palais. A toute vitesse.
Elera ne prit même pas la peine de se garer correctement et descendit, bientôt suivie par sa fille et la louve.
Des Sangraves étaient là. Lisa pensa qu'ils étaient à l'origine de tout cela. Mais s'était impossible. Sinon, ils ne seraient pas là, Lisa le savait.
Certains avaient des instruments de musique. Lisa haussa les sourcils. Tout était de plus en plus inquiètant. Et puis, ils s'amusaient à jouer de la musique. Sauf que c'était un peu bizarre, parce qu'à un moment, une elfe voulut jouer du violon et... tout le monde eut la peau toute rose. Y compris Lisa.
Qui faillit s'évanouir.

"Mais c'est quoi ce bordel !?!"
"Lisa, reste polie s'il te plait." répliqua sa mère du tac au tac.

Lisa s'excusa, mais elle resta toujours aussi confuse par toutes ces choses étranges. Cette transformation, cette musique qui fait de la magie, ce collier... A la pensée de celui-ci, Lisa eut une soudaine envie de le jeter par terre et de l'écraser. Elle le serra donc pour tenter de l'enlever. Suaf qu'au lieu de se retirer, le médaillon fit apparaitre une flûte.
Lisa manqua encore une fois de s'évanouir.
Elle voulut essayer la flûte. Même si elle ne savait pas s'en servir. Au moins souffler dedans. Lisa était attirée par cet instrument.
Elle porta la flûte à sa bouche et souffla délicatement dedans. A sa grande surprise, ses doigts couraient sur les trous pour jouer une belle mélodie. Comme si elle avait toujours fait de la flûte. Comme si tout ça était...magique.
Magique, oui, s'était le cas de le dire. Car, devant elle, une personne blessée au coude se tenait. Et, comme par magie, au son de la flûte, cette blessure disparut.
Lisa s'évanouit pour de vrai, cette fois-ci.







Dernière édition par Lisa Grey le Lun 25 Oct 2010 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 24 Oct 2010 - 21:23

Il était encore tôt quand Sieur Kento se réveilla dans une chambre du Palais d'Omois, où il était arriver la veille au soir. Il avait besoin de certaines informations pour le Lancovit et il avait eu l'idée d'aller les chercher au Devisatoire d'Omois. Cette journée s'annonçait aussi banale que les autres. Un peu comme le "métro boulot dodo" des Terriens... Les deux têtes soupirèrent dans un bel ensemble et échangèrent un regard. C'est à ce moment qu'elles remarquèrent que leur apparence avait... changé. Leur cheveux, roux pour l'un et noirs pour l'autre, avaient poussé. Leurs yeux étaient devenus jaunes. Le regard étonné de l'un fit comprendre à l'autre que les deux têtes s'étaient transformées physiquement. Le Tatris se leva puis se regarda dans le miroir. Etrange... Que s'était-il passé ? En observant son reflet, il remarqua aussi qu'aux deux cous pendait un collier qui n'était pas là la veille. Léo fronça les sourcils et incanta pour redevenir normal, mais rien ne se passa, pas la moindre petite boule de magie ne sortit. Alors les deux têtes incantèrent ensemble, mais là non plus, rien ne se passa. Elles se regardèrent de nouveau, interloquées. Sieur Kento décida d'aller voir un shaman ou un garde, quelqu'un qui puisse l'aider, au moins. Il s'habilla et fit sa toilette puis sortit sa boule de cristal, qui l'avertit qu'une annonce importante venait d'être déclarée. Il la visionna. Elle parlait de disparation de magie, de changement d'apparence, de médaillon et d'instruments magiques. Ah, ceci expliquait cela... Non, ceci n'expliquait rien du tout, puisqu'on ne savait rien sur le pourquoi du comment de ce qui s'était passé.

Il sortit de la chambre et décida d'aller prendre l'air pour réfléchir à ces évènements pour le moins inquiétants. Car il doutait que toute cette mise en scène soit faite pour le fun. Toute la planète confuse, incapable de faire de la magie correctement... et celui à l'origine de ça serait le seul à savoir correctement pratiquer la magie. Il pourrait prendre le pouvoir... d'Omois, du Lancovit, de tout les pays qui dépendent de magie... il pourrait ensuite prendre les autres... Oui, décidément, ce problème n'était pas à prendre à la légère.

En regardant autour de lui, il vit que tout le monde portait un médaillon et avait un peu changé d'apparence. Certains avaient des instruments de musique, exactement ce qu'avait décrit l'annonce sur la boule de cristal. Il sortit du palais. Dehors, une grande foule se pressait. Tous se trouvaient évidement là pour cette histoire de magie et de musique. Le Tatris se fondit dans la foule. De toutes façons, il n'avait pas le choix, elle avançait vers le palais. Soudain, des Sangraves apparurent à l'aide de Transmistus. Cela inquiéta encore plus Kento. S'ils savaient se servir de la magie, et eux non... ça allait encore plus mal. Magister apparut lui aussi. Puis tout le monde se colora de... rose. A cause d'une elfe qui venait de jouer une musique douce avec son violon.

Sieur Kento voulut tout réparer et Félix pressa le médaillon. Aussitôt apparut un minuscule piano, accroché à son cou comme les tambours dans les fanfares terriennes. Ouf, c'était l'instrument qu'il maitrisait le mieux... enfin, pour autant qu'il sache jouer de la musique. Il joua un petit morceau et, à sa grande surprise, il se débrouillait plutôt bien... bon, il y avait quand même quelques fausses notes. Dès que la musique se fit entendre, les couleurs originelles (bleu et argent du Lancovit) retrouvèrent leurs place sur la robe de sortcelier du Tatris. Mais celles de tout les autres gens présents ici aussi. Oh, zut, il avait dû jouer un peu trop fort...

Musique






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315

Age du personnage : 15

Familier : Lynux, chat.
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne de Krasalvie
Résidence : Omois
Affinités : ... Tous morts TT

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 2:11

Alya somnolait doucement, les yeux à moitié ouverts, l'esprit ailleurs. Elle n'avait pas dormi, ou très peu, alors elle ne bougeait pas, épuisée. Il devait être dix heures, peut-être onze lorsqu'elle émergea enfin. Le soleil qui baignait la pièce lui faisait mal au crâne. Elle se leva, la tête lui tourna et elle referma les yeux un instant, jusqu'à ce que le monde soit à peu près droit à nouveau. Mais au moindre de ces gestes, elle souffrait de nouveau.

« OK ... »


Bon. Première étape, trouver un de ces machins terriens contre le mal de tête qui marchaient diablement bien (Alya en avait deux ou trois dans sa commode). Deuxième étape, enfiler autre chose que son vieux pyjama. Et troisième étape, descendre au réfectoire pour avaler quelque chose … ou essayer. Alya tituba jusqu'aux petites pastilles, en avala trois d'un coup et attendit que les médicaments fassent effet. Elle se rassit et entreprit de s'habiller. Bouger ne serait-ce qu'un petit peu lui faisait trop mal, elle renonça à enfiler un pantalon et un T-shirt et se contenta de passer sa robe grise de sangrave par dessus son pyjama. Puis elle dégagea son front de ses cheveux d'un geste de la main fatigué. L'idée de se coiffer lui traversa l'esprit, elle attrapa sa brosse et commença à démêler ses cheveux. D'un noir de jais, signe de deuil, ils lui arrivaient jusqu'à la taille, rêches et sales. Ou plutôt lui arrivaient. Car ce qu'elle était en train de démêler -là maintenant- n'était ni noir ni rêche. Où bien elle rêvait où bien ses cheveux avaient changées de couleurs cette nuit. Parce que là, ils étaient au blond chatoyant, avaient épaissie et tombait jusqu'à sa taille en grosses boucles anglaises.

« OK ... »

Elle se tourna vers le miroir et faillit s'étrangler. Ses yeux clairs avaient virés au marron clair. Son léger hâle avait laissé place à une pâleur enfantine, les pommettes relevées de rose. En fait, seuls ses traits n'avaient pas changé. Elle avait tout à fait l'air d'une gamine innocente. Rêvait-elle ? Tout à coup, elle sentit son cœur s'accélérer .. et si elle avait avalé une substance hallucinogène … à son insu ? Non, c'était impossible, elle se faisait des films. Elle devrait dormir plus la nuit, ça l'aiderait. Pourquoi avait-elle changé de physique, tout à coup ? Était-ce un plan de Magister ? Si c'était le cas il allait l'entendre … pas question qu'elle passe sa vie avec cette apparence là. Elle sortit de la chambre et entreprit de descendre les escaliers qui menaient au rez de chaussée sans se casser la figure. Mais elle était épuisée, et la tête ailleurs. Alors, forcément, elle se ramassa et commença à dégringoler les escaliers. Elle se mordit la lèvre pour ne pas crier et, par réflexe, incanta pour stopper sa chute. Ce qui ne marcha pas. Pas du tout, même. En fait, il ne se produisit absolument rien, et Alya finit le nez au bas des marches, la tête en train de tourner à cent à l'heure et le bras endolori. Elle se releva et regarda ses mains d'un air suspicieux. Qu'est-ce qui n'allait pas ? Était-ce elle ou son incantation n'avait eu aucun effet ? Bon, peut-être que dans la précipitation, elle avait mal prononcé, ou ne s'était pas assez concentré mais quand même … elle devait en avoir le cœur net : elle incanta à nouveau, lançant sa magie vers une statue à laquelle il manquait un bras. Le bras sur le sol … ne bougea pas. Pas d'un pouce. Alya réessaya, une fois, deux fois, trois fois, des incantations différentes. Rien. Que dalle. Il n'y avait plus de magie.

« OK ... »

Là, ça n'allait pas. Et elle ne pouvait plus accuser Magister. Elle partit à grand pas vers la salle à manger de la Forteresse Grise lorsqu'elle percuta quelqu'un. Un autre sangrave (forcément, on était à la Forteresse Grise, après tout)

- MAIS VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE ATTENTION, QUOI ?

Alya allait s'excuser platement lorsqu'elle remarqua que le sangrave avait … un saxophone à la main.

« OK ... »


Elle se demanda bien ce qu'il pouvait faire avec un instrument pareil au beau milieu du repaire des sangraves. Celui ci continuait sa route douloureusement, le saxophone pesait lourd. Soudain, il s'arrêta et ouvrit de grands yeux. Il se tourna vers Alya avec un regard envieux.

- Vous avez de la chance !
- Quoi ? Demanda-t-elle, intriguée.

Elle remarqua que le regard du sangrave était rivé au niveau de son cou,.

- Un piano .. tellement plus simple … comment je vais apprendre à jouer de ce machin, moi, hein ?
- Quoi ?

A ces mots, le sangrave s'approcha de la jeune elfe, la main tendue. Elle se dit qu'il était fou. Elle recula et, par réflexe, porta la main à son cou, à l'endroit que fixait le sangrave. Et elle sentit quelque chose dans sa main. Un médaillon. Elle baissa les yeux. Il avait raison sur ce point : c'était un piano. Quand à la manière dont il était arrivé ici et son utilité … elle n'en savait rien. Absolument rien. Mais une drôle d'intuition la poussa à serrer contre elle le minuscule piano. Qui grandit soudain pour occuper une certaine place. Ce n'était pas un de ces grands pianos à queue comme on en trouve sur Terre, mais plutôt un clavier, un synthétiseur. Mais l'idée était la même, après tout. Le sangrave, surpris par l'apparition soudaine de l'instrument, recula d'un bond …

- Tu es folle ! N'Y TOUCHES PAS SI TU NE SAIS PAS EN JOUER !

A ces mots, le sangrave se jeta sur elle, manquant d'écraser le synthé/piano au passage.

- Mais vous êtes dérangé ! Hurla-t-elle de sa voix cassé (ça, par contre, ça n'avait pas changé)
- N'Y TOUCHES PAS ! DEUX SANGRAVES SONT MORTS A CAUSE DE CES CONNERIES D'INSTRUMENTS !

Sur ce, il plongea sur Alya, et s'empara de son col avec ses mains (il avait lâché le saxophone). Soudain soulevée à une dizaine de centimètres du sol, elle suffoquait à moitié.

- Vous …. dérangé …

Elle se débattit comme elle pu pour finalement réussir à s'échapper de l'emprise du sangrave et atterrir assise sur le sol. Près du piano. Sans trop savoir pourquoi, elle plaqua deux accords sur les touches proches d'elle. Le bruit, discordant, emplit la salle et Alya songea que pour un si petit instrument, c'était dingue de faire autant de bruit. Le sangrave poussa un glapissement étouffé, se débattit un instant puis … disparut. Tout simplement. Et Alya resta, ébahie, resta immobile. Hésitante, elle appuya à nouveau sur une note. Plus harmonieuse, la note. Le bras de la statue frémit sur sol.

« OK … »

La magie avait disparu et c'était maintenant les instruments de musique qui faisait de la magie. Super. Elle savait jouer UN morceau au piano. Certe, complexe, mais un seul. Elle était dans une belle merde. Et si tout AutreMonde subissait ça, ils étaient tous dans une belle merde. Elle se releva et fit un geste. Le synthé perdit de sa grandeur et revint à sa forme originelle de médaillon. La journée démarrait de manière … inattendue. Elle secoua la tête puis se décida finalement à entrer dans la salle à manger. Aussitôt, une cacophonie assourdissante lui agressa les oreilles, vrillant sa tête toujours fragile (ces fichus médocs mettaient du temps à agir). Tous les sangraves dans la salle faisaient de la musique. Ou plutôt s'y essayait, et ce n'était pas toujours concluant. De temps en temps, un sangrave disparaissait, ou perdait un bras, ou changeait de couleur. Toutes les victimes des mauvais musiciens criaient beaucoup, les musiciens criaient qu'ils n'y étaient pour rien. Bref, beaucoup de bruit pour pas grand chose. Elle ressortit aussitôt et appuya sur le médaillon. Le piano réapparut. Elle contempla les touche sen silence quelques instants puis osa enfin jouer son morceau. [http://www.youtube.com/watch?v=I8dRDaLknmM] [ben oui, du Muse *--* Vous aurez droit à Space Dementia, après *paff *].

Ce fut la confirmation de sa théorie. Car elle se retrouva à Tingapour, devant le palais, au beau milieu d'un foule pas très contente. Et à peine fut-elle arrivée que sa robe grise vira au bleu et argenté, couleur du Lancovit. Elle pesta intérieurement, mais n'osa pas user de son piano de peur de : premièrement, foirer son coup et se retrouver avec trois bras et un œil, deuxièmement, que le piano se fasse piétiner. Puis elle remarqua qui était à l'origine de la transformation. Sieur Kento, quasiment méconnaissable, un petit piano autour du cou (comme Alya ! Elle se sentait moins seule), qui virait au rouge. Alya se dirigea vers lui, bousculant deux ou trois personnes au passage.

- Sieur Kento ! (elle maudit sa voix qui dérailla à nouveau) C'est moi ! Vous savez ce qu'il se passe ?




WE WILL BE VICTORIOUS !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t686-alya-m-angil?highlight=Alya+M+angil


Profil du rôliste
Surnom: vendetta, lonely monster.
Age du membre: vingt-et-un ans.
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 3:27


    Il s’était réveillé ce jour-là de fort mauvaise humeur. Parce qu’il était en plein rêve lorsqu’on l’avait extirpé de son paisible sommeil. Il rêvait qu’il contrôlait tous les peuples d’AutreMonde et que celui qui jadis avait été son « mentor », Maître Chem, se faisait torturer devant lui. Mwa haha. Bref, le songe avait brutalement pris fin lorsqu’un énorme brouhaha s’était élevé dans les corridors. Dans tous les corridors de la Forteresse Grise. On s’énervait. Pourquoi donc ? Tara Duncan venait lui faire une visite surprise, ou quoi ? Peu probable et en vérité, cela n’aurait guère été une bonne surprise. Car cela aurait signifié que la gamine avait trouvé l’emplacement exact de sa forteresse. En tout cas, c’était une situation à éviter. Curieux et furieux à la fois, l’homme masqué s’était levé de son grand lit douillet. S’était étiré comme à l’habitude. Était allé se soulager aux cabinets de toilettes. Avait vu son propre reflet dans la glace / le miroir. Et avait littéralement sursauté. Par Bendruc le Hideux, c’était quoi ça ! Parce qu’il était fatigué, il n’y avait pas prêté grande attention, mais son physique était… légèrement différent. Tout d’abord, sa belle cape noir jais. Elle était… verte. VERTE, SLURK ! Il ressemblait à de l’herbe tendre ! Dégoûté, il avait voulu activer sa puissante magie pour modifier cet… affreux détail, lorsque… Horreur ! Sa magie, si fidèle, ne répondait point à l’appel ! Nan mais c’était quoi ça, chiotte de… (bip) ! Comme le cercle rouge démoniaque était toujours sur son torse, il avait encore de la magie, non ?

    Mais le pire était à venir. Il ne ressemblait pas vraiment à de l’herbe tendre en fait. Son masque, doré comme à l’habitude, l’avait également trahi. Maintenant, son masque miroitant était… ORANGE CITROUILLE ! Rahhhhhhh ! Et impossible de le changer ! La colère de l’homme aurait dû faire changer la couleur du masque. Ce dernier aurait dû être cramoisi. Mais il demeurait orange ! Orange et vert : une citrouille, une citrouille, une citrouille ! Une citrouille démoniaque ! Mag’ se prit les cheveux dans ses mains et tira, en gueulant comme un disque bogué : « non, non, non, non, non, non », au seuil de la folie. C’était à se demander ce qu’il avait fumé cette nuit. Soudain, on cogna à la porte : super ! Il ne fallait pas qu’on le voie accoutré ainsi. Sinon, même puissant, il serait la risée de tous les Sangraves. Même Selenba, malgré toute son admiration pour lui, se moquerait… Il n’avait pas le choix. Même si c’était ridicule, il devait se cacher. Mais où ? Il revint à sa chambre, vit son lit, pensa à se terrer dessous, abandonna cette idée débile… Une voix l’appella. « Maître, maître ! ». Il eut envie de répondre : « Ta gueu… », mais ça aurait été dévoiler sa présence. « Maître, notre magie, notre apparence… » continua la voix, derrière la porte. Magister inspira bruyamment, serra les poings. Tuer ce Sangrave n’arrangerait pas les choses. Se défouler, même si c’était terriblement tentant était à oublier. Il devait convoquer les gens et trouver une solution.

    Pas le choix. Il devait bien sortir de sa chambre. Il avança à grands pas vers la porte, l’ouvrit brutalement sans prévenir, assomma du coup le Sangrave derrière (mwa haha) et se dirigea vers la salle de regroupement, à l’entrée. Autour de lui, on ne semblait pas trop le reconnaître. C’était peut-être bien ainsi… Tout en marchant, il criait : « réunion dans la salle de regroup’ tout de suite, allez ! ». Finalement, une fois arrivé à ladite salle, suivi par les autres, il fit volte-face, prêt à essayer de trouver une solution. Tous les gens étaient devant lui, et leurs apparences avaient changés. Mais rien ne battait sa ridicule cape vert forêt super vive avec son masque orange. Génial, il allait passer pour la mascotte des Sangraves. Quelques rires étouffés s’élevèrent, mais cessèrent dès que Mag’ parla :

    « Sangraves ! Nous voilà dans une belle grosse mer… dans un beau gros pétrin. Notre physique a… changé, quant à notre magie, elle a tout bonnement disparu… »

    Soudain, on l’interrompit, chose peu recommandable si vous teniez à la vie. Un Sangrave lui montra l’annonce concernant cette catastrophe, sur sa boule de cristal. L’annonce de Flash AutreMonde. Chiotte, le chef des Sangraves n’avait pas vu ses nouveaux messages. Il était normal qu’il ne comprenne pas la situation. Une fois l’émission visionnée, il baissa la tête. Accrochée à son cou, une chainette. Et au bout, un médaillon en forme de guitare électrique, semblait-il. Comme dit dans la vidéo, il serra dans ses mains l’objet doré. Et POUF ! Il se retrouva avec une guitare électrique… verte et orange, pour aller avec ses couleurs. Argh. Au moins, il y avait de petites têtes de mort blanches dessus. Mais cette fois, les rires explosèrent. Douché, Magister saisit fermement son instrument, prêt à essayer… Sa main gauche agrippait la guitare. De l’autre, d’un geste théâtral, ses doigts rencontrèrent les dures cordes. Et OMFSO ! Dès que le son, plutôt aiguë, typique d’un début d’un concert rock, genre : « le show va bientôt commencer ! », une lumière sombre fusa du bout de la guit’. De la magie démoniaque. Elle toucha un Sangrave et… l’assomma seulement. Car le sort lancé, un Assomus sans doute, n’avait pas été puissant. Les rires cessèrent. Oh, yeah ! La classe ! Bon, les couleurs étaient ridicules, mais il pouvait faire de la magie derechef. Et le son produit était exquis.

    « Bien, Sangraves ! Une trentaine d’entre vous me suivront à Omois. Grâce à nos instruments, nous allons invoquer des Transmitus nous menant là-bas. Je passerai le dernier »

    Il désigna une trentaine de Sangraves, des Sangraves puissants. Inutile de tous partir à Omois. Il savait que c’était risqué, d’y aller. Sauf qu’il n’avait pas le choix. Même s’il avait retrouvé sa magie, pourquoi celle-ci ne s’opérait qu’à l’aide de la musique ? Et pourquoi ne pouvait-il pas changer son apparence ? Et son masque, hein ? Certes, il pouvait toujours utiliser sa guitare pour changer son apparence… mais valait mieux ne rien tenter. Cela pouvait se révéler… dangereux. Il était puissant, mais savait être prudent lorsqu’il rencontrait une nouvelle forme de magie. Les Sangraves choisis, autour de lui, partirent un à un, sans tergiverser. Bientôt, ce fut son tour. Il prit derechef son instrument, visualisa Omois, gratta quelques cordes, reproduisit le même son que tout à l’heure, mais plus longtemps et en plus fort. La magie surgit, l’enveloppa et il… disparut.

    L’air rock / métal qu’il avait composé (enfin, surtout improvisé) le fit apparaître parmi les autres devant le palais de l’impératrice. À côté d’une autre foule, composée de… d’autres races. Dont des dragons. Grr. La citrouille démoniaque serra son instrument et quelques flammèches en sortirent. Mais il n’était pas venu ici pour se battre et accomplir sa vengeance. Non, il était venu pour trouver une solution. Comprendre cette… petite problématique. À quelques mètres de lui, Mag’ aperçut Shinzô, un… « ami » de sa fille, Snow. Leur rapport avait toujours été froid, même si le Vampyr lui obéissait. Toutefois, ils allaient devoir coopérer, malgré le gouffre de mystère les séparant. Il lui adressa un petit – et discret – signe de tête, tentant, peut-être, de lui dire : « ne t’étonne pas de ce que je vais faire ». Car Magister avait une bonne raison d’être venu ici. Il n’en avait parlé à personne à la forteresse, parce que cela en aurait sans doute choqué quelques-uns. Mais il n’était pas idiot. Il voyait que tout AutreMonde était touché et la solution était de s’entraider. C’était leur planète, non ? À eux de travailler en équipe. Malheureusement, les dragons allaient être du nombre, mais bon. Il fallait faire avec. Bien sûr, Magister aurait pu profiter de la confusion et préparer un plan machiavélique ultra compliqué (que personne n’aurait compris). Il aurait pu. Sauf que, à quoi bon ? Il était dans le même pétrin qu’eux. Il espérait que l’Impératrice aurait assez de bon sens pour le comprendre. La foule dense, attroupée devant le palais, la ferait sans doute sortir.

    Le gros problème, c’était qu’il ignorait qui était le coupable. Jamais Magister n’avait lu ou entendu qu’on pouvait confiner de la magie dans des objets… Non, okay, ce qu’il venait de penser était bête : bien sûr, on pouvait confiner de la magie dans des objets. Les objets démoniaques en étaient la preuve. Mais comment mettre dans un médaillon la magie seule d’une personne / créature ? Et quand cela s’était-il produit ? Qui était l’idiot ayant commis une telle bêtise ? Au moment où il allait parler et expliquer la raison de leur présence ici, sa peau devint… rose. Rahhh. Une Elfe avait utilisé de sa magie et le résultat avait été… ça. Mag’ fronça les sourcils. Le masque aurait dû devenir rouge, parce qu’il n’était pas content, mais demeura, bien sûr, orange citrouille. Comme si son précieux masque avait des bugs. Étrange. La foule était maintenant… féminisée. Heureusement, un Tatris, alors, joua de son piano et hop ! Le rose disparut. Tout le monde devint bleu et argent. Mais surtout bleu. Super. Des Schtroumpfs. Exaspéré, Magister n’avait pas envie de passer par toutes les couleurs. Il joua, furieusement, deux airs assez durs et les Sangraves abandonnèrent le bleu pour le gris. Ouf. Seuls les « non Sangraves » gardèrent le bleu. À eux de se débrouiller. Magister, guère patient, se détacha de la foule, sa guit’ à la main, puis cria, attirant l’attention de tous :

    « Écoutez-moi, tous autant que vous êtes ! Comme nous avons pu le constater, notre magie ne dépend que de nos instruments de musique. Notre apparence a également changé. Nous sommes différents. Mais nous avons un point en commun : nous avons le même problème ! »

    Il avait crié plus fort la dernière phrase, tel un dictateur. Il aimait que les regards soient braqués sur lui. Et ils l’étaient. On l’écoutait. Car même s’il était fou, dangereux, un prédateur en somme, il était puissant. Et il trouverait forcément une solution. L’homme écarta les bras, en croix. Les yeux des autres ne le quittaient pas. Il poursuivit sa tirade, avec force, marchant devant eux :

    « Je ne suis pas venu vous attaquer. Je désire qu’on s’entraide. Nous n’avons pas le choix. Il faut trouver le coupable, et vite. Nous n’y arriverons qu’en s’unissant. J’ai l’impression qu’une force maléfique nous traque, nous épie. Je n’aime pas cela. Alors ! Marcherons-nous main dans la main ? »

    L’image de tout le monde, marchant main dans la main, le fit sourire, mais personne ne le vit, bien entendu. Il lorgna sa cape verte. Berk, affreux. C’était laid. Hum, oui, l’esthétisme entrait certainement en compte dans l’une des raisons le poussant à vouloir s’allier avec la populace…




« ancienne modératrice, désormais à la retraite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 21 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort.
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : La demeure de Shinzô
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô & Ava >> Love.

Magister & Ava >> Mépris.

Profil du rôliste
Surnom: Pingmousse ; Lance flamme ; Feu follet
Age du membre: 21 ans
Vos autres comptes: Jiao Nako (mort) ; Sai Niwa (mort)


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 9:35

Ava avait commencé son entrainement depuis plusieurs heures, un entrainement des plus spéciale. Alors que le soleil venait à peine de se lever la jeune femme au cheveux de feu, l'épée à la main, se retrouvait face à plusieurs... Elle. Les doubles était eux aussi armé mais pas avec des sosie d'Espoir, non, mais avec des lances, des poignards et même des haches. Et une donc la magie vert illuminait ses mains. Ava (la vrai) les fixait le sourire au lèvre et d'un coup sans prévenir leurs fonça dessus, en tua une, puis deux puis trois... Le combat aurait pu continuer si le physique de ses doubles n'avait pas changé, les corps devient encore plus pâle que d'habitude, les yeux si bleu passèrent de l'Océan au ... Rose ?! Mais il ni a pas que les iris qui se retrouvèrent rose barbies ses cheveux roux se retrouvèrent aussi de cette couleurs. Le plus choquant se fut ça, surtout que la jeune ex-rousse détestait cette couleur. Croyant a une stupide blague d'un imbécile sangrave, la propriétaire d'Espoir essaya d'activé sa magie pour changé cette apparence digne d'un manga japonais mais rien ne vient. Pas une étincelle, pas un frisson, rien. Nada, que dalle... Les doubles disparurent mais la flamme pink[i] eu le temps de voir des bijoux a leur cou. Curieuse elle baisa les yeux et le même collier a son cou, elle le prit dans sa main et sans le serra légèrement. Aussitôt un violon rouge couvert de tête de mort apparu dans sa main, Ava n'hésita pas une seul seconde, elle le plaça sur son épaule et commence a joué un air de son enfance, une citrouille apparu en face d'elle.

- Violon égale magie comprit.

Ava ne se posa pas la question deux fois, il fallait qu'elle vois Shinzô. Lui aussi avait peut-être se problème ou alors il aurait une solution. Et en moins d'un quart d'heure elle se retrouvait entouré d'un multitude de sangrave et d'un magister assez... Spéciale. Vert et orange ! Une vrai citrouille. Bref, Ava chercha de nouveau son vampyr de petit copain qu'elle trouva en train de mettre son masque pour cachait sa figure qui avait presque complètement changé. Elle s'approcha de lui et attrapa timidement sa main espèrent qu'il la reconnaitrai malgré cette nouvelle apparence. Malheureusement il ne pipa mot, surement perdu dans ses pensés. Ava joua un air doux et inquietant avec sa nouvelle magie, elle se retrouva comme tout les sangraves à Omois. Les sangrave semblaient très doué pour maitrisé ces instrument.

- Nous somme vraiment dans la bouse de traduc. dit-elle dans un murmure en direction de Shinzô.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698 http://gothamchronicles.forumactif.org/

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

Profil du rôliste
Surnom: Tsuki
Age du membre: 26 ans
Vos autres comptes: Ryû Shitsumeisha


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 10:59

La situation était particulière. Alors que Shinzô attendait là, au milieu de la troupe d'une trentaine de sangraves amenés par ordre de Magistrouille... lorsqu'une jeune elfe, identifiable à ses oreilles pointues sembla lui dire qu'elle n'appréciait pas vraiment l'air qu'il venait de jouer. En même temps il était certain qu'une complainte sombre annonçant l'arrivée d'un ennemi puissant n'était pas fait pour plaire aux gens mais pour les paniquer et les faire se figer d'effroi.

- D'habitude, si l'on nous voit quelque part, c'est que cet endroit se prépare à être mis sous notre domination. Donc non ce n'est pas habituel et je vous conseillerais de me relâcher la main immédiatement si vous ne souhaitez pas passer un mauvais moment.


Ce à quoi elle répondit par un air de sa propre musique, beaucoup plus légère. Ce qui eut pour effet de tous les emmener, au niveau des habits du moins au pays des Bisounours où tout le monde et beau et gentil les faisant briller d'un magnifique rose bonbon !! Autant dire que les légendaires terreurs au masque en prenait un coup dans leur apparence froid dans le dos. Shinzô soupira.

- Apprenez, jeune inconsciente, que dans une situation précaire on s'abstient de toute chose et qu'en l'occurrence ici pour une raison inconnue la musique représente la magie et donc que jouer d'un instrument n'est pas sans conséquences.

Mais à peine venait il de finir cette phrase qu'une autre personne de l'assemblée semblait bien décider à faire une petite démonstration de ses capacités musicales. Les tenues passèrent donc du rose bonbon au bleu et argent... vive le Lancovit !! Enfin c'était plus ou moins une amélioration. Mais bon ce n'était pas encore vraiment le retour à cette bonne vieille terreur imposée en temps normal par leurs tenues grises. C'est alors que le Pumpkin King fit son apparition sur un morceau de musique bien sombre et rythmé qui rendit leur apparence à ses suivants. Au moins parmi toute cette foule de bleu et argent pouvaient ils se distinguer. C'est alors que fut proposé par celui-ci une alliance temporaire. La situation dérapait dans tout Autremonde à cause d'une force mystérieuse et donc mieux valait pour le moment faire taire les vieilles rivalités entre ennemis perpétuels pour trouver le responsable et ramener leur monde tout entier dans sa situation normale. Cela valait sans doute mieux et si certains semblèrent s'en choquer, ce ne fut pas le cas du vampyr qui au contraire trouvée cette décision raisonnable vu les évènements. Mais alors qu'il écoutait une voix connue murmura quelques mots. Ava... qui avait encore des restes de rose manifestement qui ne semblaient pas décidés à partir de ce qu'il vit de la chevelure de la jeune femme dans sa capuche.

- C'est une situation inédite, il est certain. Mais rien n'est permanent en ce monde, et puis cet instrument terrien qui est le mien ne semble pas si difficile à maitriser après quelques heures.


Bon lui l'avait fait en si peu de temps parce qu'il apprenait très rapidement et que ses premiers essais n'avaient donc pas fait de victimes. Cependant pour le moment il préférait éviter de jouer de nouveau tant qu'un responsable, comprendre un haut gradé de l'autre camp n'aurait pas fait son apparition pour qu'il puisse y avoir une vraie mise au point. Quoiqu'un morceau pour mettre dans une ambiance un peu plus appropriée... histoire de déchainer un peu les éléments et faire se réveiller les autres... la guitare qui n'avait toujours pas disparu depuis son premier morceau et une fois Ava reculée d'un pas ou deux, le vampyr entraina donc un nouveau morceau qui fit s'obscurcir le ciel et se préparer les éclairs. Musique


Ex-Admin, désormais à la retraite



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 13:47

[Muffy, on peut pas écouter ta musique "Cette vidéo inclut du contenu de Vevo, qui l'a bloqué dans votre pays pour des raisons de droits d'auteur"]

Sieur Kento entendit une voix l'appeler. Il reconnut la voix d'Alya, mais quand il se retourna, l'elfe qui accourait vers lui ne lui ressemblait plus vraiment... Elle avait un piano elle aussi. L'une des têtes lui répondit, et à sa grande surprise, sa voix était aussi mal assurée que celle d'Alya.

-Non, nous venons juste d'apprendre cette histoire de musique... Au fait, désolé pour la robe, nous ne maitrisons pas encore très bien ceci...

Il désignait le piano qu'il tenait toujours à la main. Il décida de l'utiliser le moins que possible, en tout cas, pas avec autant de gens autour. Sinon il risquait de les carboniser, ou de les colorer en bleu... A ce moment, il comprit ce que ressentait Tara Duncan et son incontrôlable magie... Magister (qui d'ailleurs, avec sa nouvelle apparence, ressemblait fichtrement à un de ces fruits terriens oranges, les citrouilles) transforma les robes des Sangraves en leur gris habituel, laissant celles des autres bleues. C'est là que le Tatris vit que la robe d'Alya aussi devint grise. Il s'écria, mi-étonné, mi-dégoûté :

-V...vous êtes devenue Sangrave !?


Il ne put s'empêcher de penser aux efforts d'Alya pour convaincre le défunt Jiao de quitter les Sangraves... Et voilà qu'elle aussi en devenait une. Mais Kento n'eut pas le temps de s'attarder sur cette pensée que Magister se lançait dans un discours selon lequel ils devaient s'entraider. Pas de déclaration de guerre, d'invasion, de récupération d'objets démoniaques, juste une espèce de citrouille en détresse. Ce n'était donc pas lui qui avait manigancé tout cela. Qui, alors ? Il y avait 2% de chance que ce ne soit pas un monstre assoiffé de pouvoir/vengeance/sang/destruction. En tout cas, il espérait que ça allait vite s'arrêter. Et comme il doutait que la magie revienne comme elle était partie, il fallait arrêter au plus vite l'auteur de ces manigances. Kento entendit de nouveau de la musique. De la guitare, plus précisément, qui venait d'un Sangrave vampyr. Le Tatris aurait voulu invoquer un bouclier, juste par précaution (il ne voulait pas redevenir rose), mais il avait trop peur de faire une bêtise de nouveau. Bon, qui ne tente rien, et tout-à-l'heure, ça avait bien marché, même si le sort avait touché tout le monde au lieu de seulement lui. Il décida de jouer un petit air au hasard, en faisant attention de ne pas produire de catastrophe... cela marcha plutôt bien, il réussit à créer un bouclier peu puissant sans ennui... Il murmura pour lui même :

-Au moins, si quelqu'un fait une bêtise, ce ne sera pas très grave...

Musique






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315

Age du personnage : 18 ans

Couleur de magie : Rose
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Heu. . .
Résidence : Dans un avenir futur !!

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 16:19

BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOMMMMMMM!!

Tintallë se réveilla en sursaut en poussant un petit cris. qu'est - ce que c'était encore ? Elle pouvait pas dormir tranquille à la fin ? Il faisait encore sombre, et le soleil se levait à peine. Titi se leva et tira les rideaux, la pièce était encore sombre mais moins qu'avant. elle se dirigea vers sa boule de cristal pour regarder l'heure... 5 h 00 !
Titi jura !
"C'est pas vraie ! Il faut toujours que je me lève tôt moi !!"
Bon, on moi il y avait un avantage, elle avait toute une journée devant elle, et pas qu'une après - midi. Après avoir éteint sa boule de cristal sans regarder les informations, elle se dirigea droit vers la salle de bain comme à son habitude. La sirène était toujours la, entre les roches en train de chanter joyeusement tout en se brossant ses cheveux démêlée. Celle - ci lui souria gentiment mais Titi lui offrit en échange qu'un sourire froid. En même temps ce n'était pas de sa faut hein ! Elle était grognon parce qu'elle s'était levée tôt ! Il suffit d'une petite douche, je veux dire d'un petit bain pour se remettre de pied et elle sera très vite en pleine forme. Elle se déshabilla posant son pyjama en boule près de la piscine/baignoire de la salle de bain et plongea en éclaboussant tout autour d'elle. Elle fit quelques longueurs, plongea sous l'eau. La sirène la rejoignit et elles jouèrent toutes les deux. Elles s'éclaboussaient, et riaient à gorge d'éployer. Tintallë avait retrouvée sa bonne humeur. Elle prit son shampoing et se leva. Elle sortit de l'eau trempée et se dirigea vers l'élémentaire d'air pour se sécher et une fois toute sèche, elle se dirigea vers sa chambre ou elle choisit ses habits. Une robe rouge diamant comme ses cheveux, quelques cristals étaient incrustés dans sa robe. Elle enfila ensuite ses collants transparents et se dirigea droit vers la glace. Pris sa robe et commença à se coiffer...quand...


- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH!!

Titi recula effrayée...Dégoutée.
"Qu'est ce que c'est que ça
!! Quelle horreur ! Est ce que la sorcière Carabine était venue se venger ? Impossible ! "
Elle se détailla, et regarda sa grande chevelure normalement rouge rubis, transformée en une coulée d'or. Son teint de pêche bronza un peu, et ses yeux normalement rouge aussi était devenu marron. Titi resta comme pétrifié, ne pouvant plus bougée. La sirène la regarda avec un drôle d'air, secoua les épaules et plongea dans l'eau. Titi réussit à bouger et se dirigea droit vers sa boule de cristal. Horrifiée mais soulagée Titi était assez contente qu'elle ne soit pas la seule a être visée du terrible sort. Quand elle remarqua qu'un détail l'avait frappée....Tout le monde portait un médaillon ! Elle se précipita vers la salle de bain, droit vers la glace et se regarda une deuxième fois...Elle avait elle aussi un médaillon en forme de petite harpe.. Elle le serra et celui - ci grandit pour se transformer à sa taille habituel. Intriguée, elle laissa glissée ses doigts fins contre les cordes de l'harp. Une douce mélodie en retentie et la longue chevelure emmêlée de Titi, se coiffa tout seul.

"Wowww ! Et ben ça dis donc, c'est une surprise ! "


Tina essaya d'incanter mais rien ne se produisit...

"Bah ca alors ! La magie ne fonctionne plus que sûr les instruments ! "

En même temps Titi l'avait entendue aux informations, mais celle - ci était tellement perturbée qu'elle ne s'en rappelait même plus.
Elle enfila très vite ses petites ballerines ( rouges ) et se précipita vers la sortie. Une foule monstrueuse se trouvait dans les couloirs. Chacun avait été eux aussi transformés. Tintallë se perdit dans la foule et fut bousculés par quelques passants, mais trop occupée à autre chose, Titi ne fit pas attention ( sinon elle aurait ajoutée un oeil en plus sur leurs visages).

" Bon maintenant, que faire ? Pouf, Lisbeth doit être occupée, je ne connais personne...alors heu bah....Je m'assois ! "

Tintallë s'assit dans un coin sur une petite chaise et commença à réflchir, et triturra machinalement son médaillon, celui - ci grandit. Sans avoir rien remarquée, la jeune efle jouea machinalemen un air : et quelques passant se trouva avec une robe bleu nuit ou une robe jaune or.

"Oops ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 16/17

Résidence : Ici... *oopa*

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 16:31





♛ Tara'tylanhnem Duncan*


Event Halloween
« Le cauchemar citrouillesque... »



Je ne sais pas ce qui était le plus gênant mais, je venais bel et bien d’atterrir en plein milieu d’une foule qui se trouvait devant le palais d’Omois. Comment, comment m’étais-je trouvé là, encore en tenue de sport car j’avais normalement un entraînement de combat avec mon oncle l’imperator ? Je n’en n’avais pas la moindre idée. J’étais déjà auparavant habituée à ma magie quelque peu… changeante qui n’opérait pas toujours au bon moment pour la bonne chose mais, là, c’était véritablement la chose la pire que je pouvais avoir fait. Enfin, sans doute l’était-ce pour tout le monde en de telles circonstances…

Lorsque je m’étais levée, ce matin. Je n’avais pas tout de suite fait attention et je n’avais remarqué rien de bien inhabituel. Ce ne fut que lorsque je voulus alors me changer et faire ma douche que je remarquai un détail assez… étrange. Mes yeux, habituellement bleus, tiraient vers le violet profond. Mes cheveux blonds n’étaient plus, ils étaient désormais d’une couleur abominable. Je n’avais rien contre les couleurs purpurines mais là, je commençai vraiment à les détester. Comble du ridicule, je m’étais trouvée affublée d’une petite lyre. Un petit pendentif pendant à mon cou. Sur le coup, je n’y avais pas vraiment fait attention. Je venais à peine de me réveiller et ma vie avait cessé depuis bien longtemps d’être tout à fait normale alors un petit détail comme cela, cela passa inaperçu jusqu’à un certain moment. Ce ne fut que lorsque je demandai à ma changeline de me changer – en fait, j’avais mis sur le dos de cette entité le fait que j’avais ce talisman – que je remarquai que la lyre ne disparaissait pas. Frustrée, je l’avais alors empoigné avec ma main pour l’enlever moi-même. Seulement, une véritable lyre était alors apparut dans mes mains. Vous connaissez la suite, vous savez à quel point je suis curieuse et maladroite. Je venais à peine d’effleurer de mon doigt une corde qui avait donné un son grave que ma magie, surgissant de nulle part, avait opéré. Je m’étais retrouvé au milieu d’une foule ou sangraves et peuple d’Omois se mélangeait…

J’avais employé un transmitus qui m’avait amené jusque-là. Pourtant, je n’avais pas activé ma magie. Je m’étais contentée de pincer cette corde, pour produire un son. D’ailleurs, l’instrument était toujours dans mes mains. Il me fallut alors du temps pour additionner un et un pour parvenir au résultat deux. La foule me pressait et, je n’avais pas le choix, je suivais le mouvement. Si cet instrument était apparu dans mes mains ; il était magique ! S’il était magique, peut-être était-il responsable du fait que je me retrouve ici ? Pour une fois, je me sentis soulagé de savoir que ce n’était pas la faute de ma magie. Enfin, ça l’était en partie. C’était ma magie qui avait été utilisé lorsque j’avais commencé à jouer…

Je supris alors le regard de plusieurs personnes sur moi et je remarquai enfin une chose insolite. Magister se tenait là, devant moi. En temps normal, ça m’aurait surprise. J’aurais eu peur qu’il ne veuille nous attaquer ou autre mais, voyez-vous, j’étais bien trop secouée de rire. La cape de Magister était verte et son masque orange et, pour couronner le tout ; il avait dans les mains une guitare électrique assortie ! Je mis du temps à reprendre mes esprits. Et, chaque fois que je tentais de dire une chose, je repartais de plus belle dans mon fou rire ! Je remarquai à peine des passants qui se trouvèrent vêtus de robes, bleus ou bien dorés. J'étais bien trop occupée à rire, vous comprenez...

« Qu… quelqu’un aurait… aurait-il l’obligeance de bien… vouloir… m’expliquer ce… ce qu’il se passe ? »

J’avais réussi à dire quelques mots, entre plusieurs rires nerveux. Le visage grave de toute la foule me dévisageant aurait dû me ramener à la réalité. Seulement, cela ne faisait qu’accentuer mon fou rire si bien que, bientôt, des larmes apparurent au coin de mes yeux… Je n’arrivais pas à me détacher de l’image de Magister. Haha, enfin j'avais une occasion de pouvoir me moquer de lui ! Nous étions apparamment en situation de crise. Quelqu'un se jouait de nous, nous humiliait et réduisait nos pouvoirs dans des instruments de musique. Seulement, je ne pouvais m'empêcher de trouver cette situation un tantinet drôle à cause de l'acoutrement de Magister. Il était pourtant clair que nous allions devoir coopérer. Cette situation de crise nous concernait tous, malheureusement et, les sangraves semblaient avoir compris un peu le système du fonctionnement de la magie...


Dernière édition par Tara'tylanhnem Duncan le Jeu 28 Oct 2010 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 23.

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


Profil du rôliste
Surnom: Leechy
Age du membre: 16
Vos autres comptes: Hyacinthe, Ezabel


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 25 Oct 2010 - 21:42


Là , c'était vraiment pas ce qu'elle avait osé imaginé . C'était pire .

Lyoree faisait partie des sangraves qui s'étaient rendu à Omois . Avait-elle bien fait d'y aller aussi ? Euh . . . Franchement , elle commençait à regretter d'avoir suivit le mouvement . En tout cas , c'était un peu tard , maintenant , parce qu'elle se trouvait parmi la foule et une fausse note aurait largement suffit pour qu'elle change tout le monde en corbeau . Huhu . Mauvaise idée . Bon , elle avait reconnu Alya un peu plus loin , évidemment , avec Sieur Kento . Elle vit Shinzo et Ava également . Magister , lui , était un peu le centre d'attention et se tenait face à . . . Tara , qui n'était pas là il y a quelques secondes , vraiment pas discrète non plus dans son genre , hein . La lycanne se mordit la lèvre inférieure . Et saigna un peu , sur le coup . Voilà , voilà . Ils se retrouvaient encore une fois dans une grosse embrouille qui a fait le tour d'Autremonde , dont on ne connait pas la source et dont on a aucune solution . Ça arrivait un peu trop souvent à son goût .

Restée un peu à l'écart depuis son arrivée , elle sortit de l'ombre avec une grimace pour rejoindre Alya , laissant découvrir son apparence qui . . . n'était pas mieux que les autres . Ses longs et volumineux cheveux bruns étaient lisses et s'étaient éclaircis . L'un de ses deux yeux avait viré à l'orange-doré alors que le premier était resté bleu . Super , elle avait pas l'air ridicule comme ça , avec deux yeux de couleurs différentes . Elle s'était retrouvée avec des mèches rayées un peu de toutes les couleurs – original , au moins , s'efforçait-elle de se consoler – . Et sous sa cape grise , ses vêtements . . . N'en parlons pas . Elle s'était retrouvée habillée de façon très colorée , en robe et ça , elle n'avait pas beaucoup apprécié . En fait , ça faisait très style ''manga'' , comme on disait là bas . Et . . . Ca le faisait pas trop . Surtout qu'elle , elle caillait un peu , en collant , en dessous . Quand elle s'était regardée comme ça dans le miroir , elle avait frôlé la crise cardiaque , genre '' OhMerdeQu'Est-CeQu'OnM'aFaitJ'VaisTousLesButerCeuxLà '' . Et en effet , elle avait assommé le premier sangrave qui était passé devant la porte de sa chambre . Même s'il ne faisait que passer . Elle avait bien essayé de retrouver une apparence plus normale , mais rien à faire . Pour l'histoire des instruments , elle s'est tout de même montré plus diplomate et s'était retenue de péter un câble – et d'en faire disparaître quelques uns au passage - . Mais après tout , elle n'avait rien contre la bass . Et heureusement pour elle , elle n'avait eu aucun mal à maîtriser sa nouvelle magie . Durant l'année où elle s'enfermait au Lancovit , elle avait appris beaucoup de chose et s'était bien renseignée sur la Terre . Elle avait eu le temps d'apprendre à jouer les bases de la bass avec laquelle elle s'était retrouvée le matin même .

La jeune femme rejoignit l'elfe – en contournant la foule hein , pas folle la Lyoree , passer au milieu , non mais ça va pas la tête - . Elle sourit en les retrouvant , malgré la situation qui l'agaçait au plus haut point . Enfin , elle ne digérait surtout absolument pas l'apparence qu'elle avait été contrainte d'adopter , en fait . Mais elle s'obligea à remarquer que certains s'étaient retrouvés pire . . . Si Alya restait reconnaissable à ses traits , son apparence avait tout autant changé qu'elle et l'air angelique de l'elfe l'étonnait pas mal , avec ses boucles blondes . Ca ne lui allait pas du tout . Et si elle était la seule qui l'étonnait . . . Ava se retrouvait en rose , et Lyoree en riait encore . La pauvre , ça , c'était cruel . Du rose . . . Tara , pour peu qu'elle soit parvenue à la reconnaître , ressemblait à une punk , comme ça , avec tout son violet . Shinzo lui avait un peu fait peur , sur le moment . Du noir , du rouge . . . un peu cliché tout ça . Et voir son Maître transformé en citrouille guitariste l'avait vraiment surprise . Elle ne pouvait même plus le regarder en face sans avoir envie de rire , et ce malgré toute l'affection et l'admiration qu'elle lui portait . Mais c'était mauvais . Comme si c'était de sa faute , si il se retrouvait comme ça , hein . . .

Ca faisait un moment qu'elle n'avait pas croisé Kento . Le retrouver dans des circonstances pareilles lui paraissait . . . bizarre . Lui n'avait pas beaucoup changé . Quelle chance . Elle retint un rire ironique . Cette fois , ils était tous dans le même pétrin . Ca allait changer un peu des habitudes où c'était tout le monde contre les Sangraves et les Sangraves contre tout le monde . Yeepee , combattre tous ensemble . Trop l'éclate . Lyoree comprenait bien que c'était la solution la plus raisonnable dans une telle situation et de toute façon elle n'avait pas le choix que de suivre , mais . . . Ca ne l'enchantait vraiment pas du tout . La lycanne se retourna et fixa Tara et Magister d'un air curieux , cherchant à deviner ce qui allait se passer . Mais elle détourna aussitôt le regard lorsqu'elle sentit son sourire s'élargir de façon menaçante . Impossible d'être sérieuse , c'était beaucoup trop , toute cette histoire . . . Combien de temps cela allait durer ? Non , parce que c'était quand même assez gênant d'avoir envie de rire dès qu'elle voyait quelqu'un qu'elle connaissait . Enfin , elle espérait que ça finirait par se calmer . . .

«  Ca faisait longtemps , Sieur .  » se contenta-t-elle de déclarer de sa voix ironique dans une courbette des plus respectueuses . « Comment allez-vous depuis . . . la dernière fois ? »

Evidemment , Lyoree s'en fichait un peu , en fait , de Kento . Mais par politesse , et aussi pour savoir ce qui s'était passé suite au meurtre de Jiao , elle tentait sa chance . Avait-il prévenu des personnes haut placées que la Sangrave était passée de pure innocente à danger publique ? Cette pensée l'amusa . Danger publique ! Oui , on pouvait dire ça comme ça . Elle jeta un regard joyeux à Alya , le sourire toujours aux lèvres .


Dernière édition par Lyoree Di Sielle le Mar 26 Oct 2010 - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 15

Familier : Lynux, chat.
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne de Krasalvie
Résidence : Omois
Affinités : ... Tous morts TT

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 0:04



Bon OK. Les apparences avaient changées. Et maintenant Alya allait devoir perfectionner son piano si elle voulait faire de la magie. Super. Elle s'approcha davantage de Sieur Kento pour entendre sa réponse quand soudain un air électrisant à la guitare retentit et … Magister apparut. Ah, lui aussi avait changé d'apparence. Ou peut-être pas, en fait elle n'en savait rien car seuls ses vêtements avaient changés. Sa cape avait viré au vert -un beau vert bien pétant- et son masque au orange citrouille. Le résultat était assez .. citrouillesque, et parfaitement ridicule. Là, Alya se dit que les sangraves venaient de foutre leur réputation en l'air. Et elle pesta contre Magister : Il aurait pu se changer, quand même, non ? Parce que là, ça craignait assez son délire. Il regagna le respect de la foule caquetante en se mettant soudain à parler. Sa voix soyeuse et puissante incitait au respect, et -elle devait l'avouer- il était très charismatique lorsqu'il s'y mettait, le coco. Les bras en croix, marchant dans la foule conquise, il venait de passer du statut de « grand méchant à qui on fera jamais confiance et pis nah » à celui de « leader de la Resistance … la Resistance à quoi/qui ? On sait pas … mais vive la Resistance !! »

« Non, nous venons juste d'apprendre cette histoire de musique... Au fait, désolé pour la robe, nous ne maitrisons pas encore très bien ceci ... V...vous êtes devenue Sangrave !? »

L'air ébahi du Tatris était normal, vu ce qui s'était passé depuis la dernière fois qu'il s'était vu … à cette pensée, Alya fut prise (à nouveau) d'un gros coup de blues. Puis elle se ressaisit : ce n'était pas le moment. Et ce n'était pas non plus le moment pour les explications.

« C'est … une longue histoire (puis elle ajouta) de toute façon, sangrave ou pas sangrave nous sommes dans la même m … alors nous reparlons de ça après. »

« Après » signifiait clairement « une fois que je n'aurai plus cette air d'ange en sucre et que je pourrais faire de la magie autrement qu'en jouant des symphonies ». Et, elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait que le « après » serait dans longtemps. Elle tritura une de ses horribles boucles blonde (Dieu, elle devait ressembler à un mouton avec ça sur le crâne !). Une horrible pensée lui traversa l'esprit … et si c'était définitif ? Que se passerait il ? Elle n'allai pas supporter longtemps son nouveau physique … et si l'idée de jouer du piano pour faire de la magie ne la dérangeait pas tant que ça, elle avait tout de même peur … jouer prenait plus de temps qu'incanter, avoir un synthé sur les genoux empêchait d'esquiver les coups … et si quelqu'un cassait l'instrument ? Que se passerait-il ? Serait elle privé de magie à jamais ? Ou alors mourrait elle ? Et comment allait se passer les batailles, hein ? Les sangraves se battraient-ils avec du rock contre les Omoisiens qui joueraient du classique ? Cette pensée la terrifia à moitié, et la fit à moitié rire. Elle serra le médaillon contre elle (en faisant toutefois bien attention à ne pas faire apparaître le synthé au milieu de cette foule si dense. Pas folle la Alya) puis se tourna vers l'endroit supposé où était Magister, tentant de l'apercevoir : le maître des sangraves n'avait pas confiance en elle (et avait sûrement raison) mais s'ils devaient tous s'unir …. bah, il écouterait bien Alya si elle avait quelque chose d'intéressant à lui dire. Sa théorie sur ce qui arriverait si on cassait les instruments lui paraissait digne d'être entendue. Mais sa recherche de Magister fut interrompu par l'arrivée subite de …. Tara Duncan, l'Héritière, en jogging. Elle avait raté le discours du Maître des Sangraves alors, forcément, éclata de rire en le voyant et Alya faillit lui lanc … jouer du piano pour la faire taire : comme si c'était le moment de rire.

« Qu… quelqu’un aurait… aurait-il l’obligeance de bien… vouloir… m’expliquer ce… ce qu’il se passe ? »

Bon, ok. L'Héritière n'était pas plus informé. Super. Non, vraiment. Alya ressentit un grand élan de solidarité envers Magister si ridicule dans son costume de citrouille en songeant que s'il restait comme ça toute sa vie … ce serait pas cool pour lui. Bon, en même temps, il avait mis AutreMonde à feu et à sang, et être changer en citrouille était peu cher payé … mais tout de même. Puis elle revit sa tronche d'angelot et se dit qu'agir était une très bonne idée. Excellente, même. Puis Lyoree apparut. Leur rapports depuis leur « réconciliation » [voir rp pas encore fini] étaient assez … ambigus. Pas de la haine, plutôt de l'amitié … mais de l'amitié où on a tendance à s'envoyer balader mutuellement. Pas qu'elles ne s'aimaient pas … mais plutôt qu'elles ne se supportaient pas plus d'une dizaine de minutes, parce que Lyoree avait une forte personnalité et Alya une tendance plutôt placide qui avait le don de l'énerver. Et là, l'apparence de la lycanne était … très très différente. En fait, Alya eut un peu de mal à la reconnaître, mais le sourire de Lyoree n'avait pas changé. Alors elle la reconnut malgré ses mèches de toutes les couleurs, ses cheveux lisses et ses yeux … vairons. L'un orange et l'autre bleu. Original. Sous sa cape grise, on voyait qu'elle portait des collants bleu et orange … elle devait bien cailler, dite donc. La lycanne s'abstint de tout commentaire sur le physique d'Alya (et elle lui en fut éternellement reconnaissante) puis se tourna vers Kento.

« Ça faisait longtemps , Sieur . Comment allez-vous depuis . . . la dernière fois ? »

Souvenirs, souvenirs … étonnement, Alya ne fut pas prise d'une envie de pleurer, de se suicider ou d'étriper Lyoree. L'énergie de la foule devait l'aider, et sa réconciliation l'avait … apaisé. Lyoree souriait tout à fait joyeusement dans sa direction, et Alya se rapprocha pour lui parler -avec ce bruit, il fallait quasiment être collé aux gens pour les entendre..

« Tu as hérité de quoi comme instrument ? Demanda-t-elle, car elle ne voyait pas le médaillon. »

Elle faillit demander si elle savait qui était à l'origine du truc, mais pourquoi la lycanne saurait-elle ? Ce n'était pas une voyante après tout. Alors elle se contenta d'une remarque plus … basique.

« Magister … n'a pas eu de chance (elle grimaça) et moi non plus, en fait. »

Ce n'était pas du haut intellect mais il fallait bien lancer la conversation.




WE WILL BE VICTORIOUS !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t686-alya-m-angil?highlight=Alya+M+angil


Profil du rôliste
Surnom: vendetta, lonely monster.
Age du membre: vingt-et-un ans.
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 3:36

{ This Is Halloween *

Musique <3

    [ HJ : Désolée de la couleur orange qui va pas trop avec le fond vert... Mais bon. Vous comprenez pourquoi j'ai fait ça, non ? xD ]

    On ne semblait pas être en désaccord avec ce qu’il avait dit… enfin, gueulé. Et c’était tant mieux. Car il avait raison. Ce n’était pas en s’entre-tuant qu’ils allaient réglé le problème. Bon, c’était bien beau, tout ça (en fait, non, on avait qu’à le regarder), mais il fallait bien parler à l’Impératrice, non ? Ou parler à quelqu’un de haut gradé, du moins. En attendant, Magister… non, non, Magistrouille (xDDD) tourna son masque super orange vers la foule. Il aperçut Lyoree, là-bas. Très punk. Ce qui s’était passé l’autre nuit entre eux (huhu, no comment, les pervers) les avait rapprochés, d’une certaine manière. Pourtant, il l’avait soigneusement évitée les jours suivants… Il n’arrivait juste pas à comprendre pourquoi… Pourquoi elle s’était jetée sur lui, recherchant du réconfort. En tout cas, il l’avait évitée, point. Il y avait également Alya, une Sangrave aussi et une « amie » de Lyoree, puisqu’elles semblaient discuter ensemble. Et, en regardant derechef Shinzô, le bras droit de son propre bras droit, il vit Ava, la petite amie du Vampyr. Eh bien, eh bien. Que de réjouissances, n’est-ce pas ? Hauts les cœurs, tout le monde ! Notre magie est « pognée » dans des médaillons, notre apparence fait dure, mais on s’aime et on va faire des trucs pas nets la nuit tombée ! Olé, olé ! (\o/)

    … Non, sérieusement. Il fallait un peu de sérieux. Être sérieux. Être sérieux. Être sérieux. Être sé… Et là, HAHAHAHAHAH ! Quoi, encore, slurk ? Il fit volte-face et la remarqua. Comment la manquer ? Grande, bien sûr. De longs cheveux. Non blonds. Mais mauves. Huhu. Une aubergine. HAHAHAHAH ! La Citrouille et l’Aubergine : l’Épopée Musicale de la Mort qui Tue. Bref, c’était Tara Duncan. Paaaaaaaarfaaait. Sa chère ennemie. Enfin, non, c’était pas vrai. Elle n’était pas vraiment une ennemie. Une bit… salo… heum ! Une blonde qui foutait toujours ses plans en l’air, certes, mais pas une ennemie. Ses ennemis n’étaient que les dragons, donc. Et puis, il avait besoin d’elle. Pour avoir les objets démoniaques, voyons, pas pour autre chose, hein, les pervers <3 Il la regarda, conscient du fait qu’elle se retenait pour ne pas exploser de rire, sourit lui aussi (mais le masque ne bleuit pas, il demeura orange… citrouille) parce que bon, vu qu’il avait l’intention de s’allier avec, c’était pas l’heure de péter sa coche. Ou de péter les plombs, au choix. Il s’exclama, riant :

    « Ah, mais c’est cette chère Tara Duncan ! Comment vas-tu ? Bien, j’espère ! »

    Un peu plus, il allait lui serrer la main ! Plus têteux que ça, tu meurs ! Il lui laissa le temps de se remettre de cette marque de familiarité, puis poursuivit, plus sérieux. Sa voix n’était plus ironique, mais grave. On se remit à l’écouter avec attention :

    « Tu as sans doute vu l’annonce de Flash AutreMonde, comme moi, comme nous en fait, j’imagine ? Et constaté les dégâts de tes propres yeux. Qu’en penses-tu, sérieusement ? »

    Il avait ajouté « sérieusement » parce que la blonde riait toujours, hein. Et parce que non, il ne fallait pas rire… ou, du moins, ne pas le regarder… En tout cas. Il espérait bien qu’elle allait être d’accord pour une alliance temporaire… Ils l’avaient bien fait, par le passé, non ? Avec le Ravageur d’Âme, par exemple. Ils formaient une sacré équipe, on ne pouvait le nier. Parce qu’ils étaient puissants. Voilà. Alors, est-ce qu’aujourd’hui… ? Il soupira, puis répéta, au cas où elle n’avait pas compris sa petite tirade de… ralliement (il ne voyait pas quel terme utiliser autre que celui-là) :

    « Nous sommes ensemble là-dedans, Tara. Tous ceux qui sont présents également. Et pas seulement nous. AutreMonde au complet. Je ne suis pas venu pour t’enlever. Serais-tu prête à laisser tomber nos vieilles querelles l’espace de quelques jours ? »

    Pour bien imager ses paroles, il tendit la main droite vers elle, la regardant dans les yeux. Autour d’eux, les Sangraves, les Elfes, les Vampyrs, les sortceliers… tous les regardaient, bien sûr. C’était presque historique. Une alliance temporaire, pour l’avenir d’AutreMonde. Ils n’avaient pas le choix, comme il l’avait souligné. Tara était l’Héritière, il ne fallait pas l’oublier. Assez puérilement, on pouvait représenter Magister comme le chef du Clan du Mal et Tara comme la chef du Clan du Bien. Enterreraient-ils la hache de guerre pour une trêve ? Le Mal avait tendu la main. Que répondrait le Bien ? Bien sûr, elle serait forcément méfiante. Quoi de plus normal ? Sauf que Mag’ n’était pas seul, là. Il y avait ses Sangraves. Ils étaient venus en paix, cette fois. Ils pourraient s’entre-tuer après, au pire. Mais après seulement. Après que la menace qui pesait actuellement sur AutreMonde aurait cessé. Et pour cela, il fallait trouver une solution. Ensemble.


« ancienne modératrice, désormais à la retraite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

Profil du rôliste
Surnom: Cally & autres ♥
Age du membre: 16 ans
Vos autres comptes: Innocence C. Garner & Apolline S. Weather


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 14:52

Ce matin-là, Calista s'était réveillée, comme d'habitude, sans se douter un seul instant que cette journée allait être des plus... étranges. Elle s'était levée, comme d'habitude, s'était dirigée vers la salle de bain, comme d'habitude, mais ce qui n'était pas habituel, c'était le cri d'effroi qu'elle avait poussé en observant son reflet dans la glace.

Son familier, Shibi, une krakdent, l'esprit encore embrumé par le sommeil, lui avait demandé d'une voix pâteuse :

"Quoi ?"

La compagne d'âme de Cally était entrée dans la salle de bain et avait contemplé le fruit de l'inquiétude de sa maîtresse.
Elle-même.

- Ohmesdieuxmaisc'estquoicefoutoir ?! avait enfin réussi à articuler la jeune fille.

Ses yeux. Ses yeux gris lune, dont elle était si fière, et qui montraient son appartenance à la famille Manticore, avaient viré... au rose. Rose guimauve. Elle avait des yeux roses bonbons, bordel ! Son regard descendit un peu et elle hoqueta. Elle avait un rond turquoise sur chaque joue, ce qui lui donnait l'air d'avoir été maquillé à l'anniversaire d'un enfant de cinq ans ! De plus, sa mèche argentée qu'elle s'ingéniait à teindre de la même couleur de ses cheveux était revenue... mais en orange. Un orange mandarine, bien pétant, tout ce qu'il y a de plus voyant. Elle avait aussi hérité d'une autre mèche, plus petite et turquoise.

"Si j'attrape l'auteur de cette mauvaise blague, il va le payer cher ! On dirait Bozo le clown !"

"Moi, je trouve que ces couleurs te vont plutôt bien..."

Son Familier repartit se coucher après avoir haussé ce qui lui servait d'épaules. Cally fronça les sourcils. Il n'y avait pas que sa mèche qui avait changé. Toute sa chevelure s'était transformée. Ses cheveux, auparavant mi-longs, châtains avec des nuances dorées,lui arrivaient maintenant en bas du dos en formant de légères ondulations et avaient perdu leurs reflets blonds. Ils étaient châtains, ternes, tout ce qu'il y a de plus banal. Elle les prit dans ses mains et remarqua également qu'ils n'étaient plus aussi soyeux; plutôt secs. Cassants. Rêches. Ternes. Une chevelure tout ce qu'il y a de plus banal, en somme. Sauf la mèche, bien entendu.

"Super... C'est quoi encore cette histoire ?"


Seul le ronflement de la petite krakdent lui répondit.
Cally soupira, agacée, et entreprit de reprendre son apparence normale. Seulement... Rien ne se passa. Sa magie manquait à l'appel. Slurk, manquait plus que ça ! Une panne de magie ! Elle secoua sa main, agacée, et recommença. Toujours rien. Ce n'était pas normal, ça. Elle jura, quand son regard fut attiré par un médaillon doré qui pendait à son cou. Un instrument terrien. Un... xylophone, lui semblait-il. Elle voulut le prendre dans ses mains pour l'examiner de plus près mais, à peine l'avait-elle effleuré qu'un xylophone grandeur nature apparaissait devant elle. Ben ça alors. Les baguettes dont elle avait besoin pour jouer se trouvaient dans ses mains.

- Ça ne me coûtera rien d'essayer... dit-elle pour elle-même.

Elle joua une note. Puis deux. Puis trois... La sonorité de l'instrument lui plaisait, claire, rappelant la nature et le clapotis de l'eau - à ses yeux -; sans s'en rendre compte, elle composa une jolie mélodie, puis tout se brouilla.


Elle se retrouva devant le Palais Impérial d'Omois, au milieu d'une foule. Ah, elle n'était pas la seule ayant changé d'apparence... Tous les gens qu'elle connaissait s'était transformés et avaient eux aussi un médaillon en forme d'instrument. Au centre de l'attroupement se tenaient Magister et Tara Duncan. Cally pouffa. Magister était affublé d'une cape vert sapin et d'un masque orange... citrouille. C'était ça, il ressemblait à une citrouille. Quand à Tara, eh bien, elle était en mode total-violet. Apparemment, elle était arrivée en plein milieu du discours de l'homme masqué...

- Nous sommes ensemble là-dedans, Tara. Tous ceux qui sont présents également. Et pas seulement nous. AutreMonde au complet. Je ne suis pas venu pour t’enlever. Serais-tu prête à laisser tomber nos vieilles querelles l’espace de quelques jours ?

Super. Marcher main dans la main avec les Sangraves, les aider, eux, les meurtriers de la mère de Cally. Cette perspective n'enchantait pas trop la jeune Voleuse, allez savoir pourquoi... Le Maître des Sangraves tendit la main vers l'Héritière Impériale. Qu'allait-elle répondre ?


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

Profil du rôliste
Surnom: Tsuki
Age du membre: 26 ans
Vos autres comptes: Ryû Shitsumeisha


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 16:14

La situation aurait put être drôle si elle n'était pas aussi dramatique. Dans le sens où la nouvelle forme de la magie était plus qu'une épine dans le pied en ce qui concernait son utilisation. Il serait plus simple pour la grande majorité d'entre eux d'apprendre à lancer des formules plutôt que d'apprendre à jouer d'un instrument de musique. De plus des questions pouvaient légitimement se poser, à l'image de celles qu'avaient en tête Alya. Bien sûr le vampyr ne les entendait pas, personne n'étant télépathe ici, mais s'il les avait perçu et avec un minimum de logique on devait pouvoir dire que les instruments devaient absolument être protégés de tout impact susceptible de provoquer des dysfonctionnements ou de les rendre inutilisables. Leur magie était pour le moment dans ces différents accessoires musicaux et déjà qu'une fausse note provoquait des catastrophes, Shinzô n'osait même pas imaginer ce qui pourrait se passer si l'un des instruments venait à être brisé par une attaque adverse. Le sortcelier n'aurait il alors d'autre choix que de devenir un nonso ? Peut-être bien. Mais cette option avait de quoi être assez terrifiante lorsque l'on vivait depuis toujours avec la magie. Raison pour laquelle l'ex-lieutenant des brigades noires ne se battrait surement qu'avec son fidèle Tenseiga en cas d'affrontement. Après tout il était un vampyr, ce qui voulait dire que sa vitesse de déplacement et de réaction étaient supérieure à celle des humains. De plus si l'instrument de celui-ci était encore dans le collier au moment du début du combat et en comptant qu'il faut bien souvent des mélodies pour réussir à provoquer des effets puissants, cela lui laisserait bien le temps de trancher n'importe quel instrument afin de le rendre inutilisable et de prendre l'avantage.

L'héritière finit par faire son apparition dans la foule compactée devant le palais de l'impératrice d'Omois. Avec une coupe de cheveux pour le moins retentissante !! Un violet de tout éclat qui tranchait tout à fait avec l'apparence de cucurbitacée du dirigeant maléfique. Enfin si tous les leaders des différents camps magiques se retrouvaient avec des apparences aussi grotesques, c'était une armée de fruits et légumes qui iraient se lancer contre un ou des ennemis inconnus. La citrouille démoniaque avait annoncé clairement à la grappe de raisin mûre qu'il voulait pour le moment faire une alliance afin de trouver les responsables, les faire payer et qu'ensuite ils pourraient de nouveau s'affronter posément comme ils en avaient l'habitude. Shinzô n'avait jamais vu par lui-même une alliance entre les deux ennemis jurés, mais d'après ceux qui l'avaient vu une fois ou deux le résultat était tout simplement au delà de toute comparaison. En même temps lorsque l'on pensait à la magie démoniaque couplé à une personne dont les gènes avaient été modifiés pour la rendre excessivement puissante... le résultat ne pouvait être qu'indescriptible. La décision était dans le camp du chou fleur maintenant. Et si elle acceptait, que se passerait il alors ?? Bonne question. Mais quelque chose faisait penser au sangrave que cette histoire ne faisait que commencer et que les déboires seraient nombreux. Et puisque mieux valait s'entrainer, un nouvel air pour décision dramatique commença à être gratté. C'est fou ce que l'on devenait vite accro au fait d'utiliser sa magie pour augmenter les situations, c'était presque digne des films terriens avec les musiques qui accompagnaient toujours de manière magistrale les grandes scènes. Demandant le soutien d'un Sangrave qui se baladait avec un piano qu'il avait lui aussi sortit au cas échéant d'une nécessité. Quoi de mieux que d'ajouter un peu de pression, alors que l'orage se déchainait aux dessus de leurs têtes ?
Musique


Ex-Admin, désormais à la retraite



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
avatar

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Mes deux fidèles couteaux, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

Profil du rôliste
Surnom: La plus belle
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 18:16

Lorsque Lisa a rouvert les yeux, elle a bien faillit s'évanouir une nouvelle fois encore.
Magister, qui d'ailleurs avait un masque et une cape de couleurs, hum, originales, avait demandé...une alliance ???Lisa crut d'abord qu'elle avait mal entendu. Faire une alliance, temporaire, certes, mais une alliance quand même, avec les sangraves ? Plutôt mourir, oui ! Mais elle se mit bien vite à raisonner, à son grand malheur. Les Sangraves, tout comme la population AutreMondienne, était dans le même pétrin. Et si on voulait arriver au bout de cette...de ce...de ce cauchemar, se faire la guerre n'était pas une bonne idée. Il fallait s'unir. Pour quelques jours.Oui mais, attendez une seconde ! Et si ils ne parvenaient pas à se défaire de ce problème, jusqu'à quand durera l'alliance ? Un mois ? Un an ? Dix ans ? C'était hors de question.Oui mais le problème, c'était que Lisa n'était qu'une petite Voleuse. Qu'elle s'oppose ou non à tout cela, ça ne changera pas grand chose.

Lisa jura discrètement.Elle avait besoin de se lâcher. De dire qu'elle n'était pas trop trop d'accord avec cette idée d'alliance. Peu importe qui. De préférance quelqu'un qu'elle aimait bien. C'était plus conseillé.Lisa chercha dans la foule. Il y avait plusieurs têtes qui ne lui étaient pas inconnues, mais elle ne les connaissaient pas spécialement.Enfin, elle aperçut au loin une Voleuse qu'elle connaissait bien. Malgré les changements physique de son amie, Lisa avait bien reconnut Calista.Elle s'approcha déjà mais elle se stoppa. Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas particulièrement envie de se montrer avec sa nouvelle tête... Elle avait besoin de se cacher au moins les yeux. Et la bouche. Ouais, mais comment ??Lisa regarda la flûte qu'elle tenait dans sa main. Il fallait essayer.


Elle joua un morceau, pensant à des lunettes de soleil. Pour pouvoir cacher ses yeux.Sauf que...ça ne marcha pas tout à fait comme prévu. Car à la fin du morceau, la majorité des gens se retrouva... avec une paire de lunettes de soleil sur les yeux. Tous, sauf elle.
*Mince, alors !*

Bon. Mais elle devait voir Cally. Avec la fluidité d'une Voleuse, elle "emprunta" les lunettes de quelqu'un et les mit sur les yeux. Mais pour cacher sa bouche...euh...oh et puis, tant pis pour la bouche, après tout !Elle courut vers son amie.


"Cally ! Ca va ? C'est chouette de se retrouver ici, hein ? Dis, j'avais besoin de te parler. Toi, ça te plairais de...euh...t'allier aux Sangraves ? Non parce que moi ça ne me plait pas, mais alors pas du tout. Mais en même temps, j'ai pas envie de rester sous ce physique pour la vie, hein ! En parlant de ça, t'es jolie, toute transformée ! ^^' "


Bon, évidemment, Lisa préférait largement lorsque Cally était...euh...normale. Mais bon. La situation était telle qu'elle avait eu besoin de dire ça.


"Ah, et aussi, désolée pour les lunettes de soleil, mais...la magie est assez difficile à faire, alors..."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0

Age du personnage : 125

Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Secret Défense
Résidence : Tingapour
Dans le sac : 2 rapières, quelques couteaux, une croix en argent et quelques fois des flingues


Profil du rôliste
Surnom: Papy
Age du membre: 18 ans
Vos autres comptes: Anaiarashiva


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 26 Oct 2010 - 18:47

Dylinrae dormait paisiblement dans une chambre du palais de l’impératrice jusqu’à ce qu’elle entende un son strident venant de l’extérieur… Qui diable pouvait faire un tel bruit à une heure si matinale ?! Bon certes il était un peu plus de 10h du matin mais bon ce n’était pas un raison ! Pestant contre ce tapage qui l’avait réveillée l’elfe se leva tranquillement de son lit et se dirigea vers la salle de bain. Cependant étant encore ensommeillée l’elfe ne vit la bouteille d’alcool sur le sol et glissa donc dessus. Elle se retrouva alors à terre avec un sacré mal de dos. Pour un réveil pourri c’était un réveil pourri ! Se relevant et s’emparant de la bouteille, qui contenait encore de l’alcool soit dit en passant, l’elfe se dit que cette journée allait être vraiment très longue…

Ayant pris une douche bien chaude l’elfe, buvant de l’alcool, passa devant un miroir et le regarda machinalement. Voyant son reflet l’elfe cracha son alcool et regarda avec stupéfaction ce qui était arrivé à son corps. Ses cheveux qui atteignaient auparavant avec grand peine le haut de son dos descendaient maintenant jusqu’à sa taille. De plus ses derniers étaient devenus blonds platine. En outre ses yeux auparavant bleus clairs étaient devenus rouges clairs. Ses cicatrices dans le dos avaient disparu et un tatouage en forme d’aile était apparu sur son bras.[Tatouage en question] D’autre part elle semblait aussi plus maigre.

Qui avait bien pu la transformer de cette manière ?! Qui avait osé commettre ce sacrilège ?!
Elle nota aussi la présence d’un collier en plus de sa croix en argent. Décidant de remédier à cette apparence pour le moins douteuse elle incanta ….mais stupeur rien ne se passa ! Qu’est ce que c’était encore que ce bordel ? Avisant le collier qu’elle portait au cou elle remarqua que le médaillon au bout représentait un piano… L’elfe serra alors ce médaillon pour mieux l’observer quand tout à coup un piano apparut ! Il s’agissait d’un synthétiseur tout noir arborant le mot ‘’Destiny’’ écrit en doré. Préférant ne pas toucher à cet instrument de peur de déclencher quelque chose d’apocalyptique Dylinrae lâcha l’instrument ce qui eut pour effet de le faire disparaitre dans le médaillon. Désirant tout de même régler un détail de son apparence elle prit un couteau et tenta de couper sa masse de cheveux afin qu’ils atteignent sa longueur d’antan. Cependant une fois coupés ses cheveux repoussèrent subitement ! L’elfe revêtit alors en trombe sa tunique blanche ses bottes et son pantalon, attacha ses cheveux en queue de cheval et se dirigea vers le secteur des services secrets afin de voir ce que signifiait toute cette mascarade. En chemin elle croisa de nombreuses personnes portant elles aussi des médaillons et des instruments. Elle remarqua aussi que quasiment tous affichaient une apparence assez…..originale.

Entrant chez son supérieur elle vit qu’il y avait un sacré paquet de monde convoqués. Au cours de cette réunion elle y apprit les derniers événements à savoir la disparition de la magie partout en Autremonde ainsi que le fait qu’on ne pouvait pratiquer de la magie qu’en jouant de la musique avec les instruments des médaillons. Pour une situation catastrophique c’était une situation catastrophique ! Cependant le fait qu’elle possède un synthétiseur en instrument l’arrangeait car elle savait en jouer.

Elle avait reçu pour mission de trouver le coupable de tout ceci et de s’accoutumer….à sa nouvelle forme de magie. Observant un écran qui filmait la pagaille qui régnait au dehors l’elfe vit apparaitre des Sangraves ! Mais qu’est ce qu’il venait foutre ici ces emmer… ces bougres ?! Leurs vêtements furent alors métamorphosés en rose puis après en bleu. Voyant cela sur son écran l’elfe ne put s’empêcher de rire. Des Sangraves en rose voilà qui était cocasse ! Ils reprirent alors leurs couleurs originelles. Un sangrave habillé d’un masque orange citrouille et d’une cape verte prit la parole et fit un discours d’entraide. Ce sangrave n’était autre que Magister ! L’elfe l’avait reconnu au ton de sa voix. Cependant Dylinrae au lieu de s’inquiéter de la présence du maitre des Sangraves devant le palais se remit à rire. L’image des sangraves en prenaient un sacré coup aujourd’hui ! L’elfe continua à rire pendant un certain moment lorsque tout à coup elle remarqua que l’héritière était apparue juste devant Magister ! Celle-ci avait dorénavant des cheveux mauves ! L’héritière face à Magister ! Voila qui était catastrophique ! Vu l’urgence de la situation l’elfe rangea ses 2 rapières dans ses fourreaux et mit la main sur son médaillon afin d’’invoquer son instrument. Le synthétiseur apparut et elle joua un morceau rapide et angoissant ce qui eut pour effet de lancer un transmitus. [Musique]

L’elfe des services secrets se retrouva tout à coup au centre d’une foule pour le moins excitée. Elle entendit par ailleurs Magister finir son discours:

« Nous sommes ensemble là-dedans, Tara. Tous ceux qui sont présents également. Et pas seulement nous. AutreMonde au complet. Je ne suis pas venu pour t’enlever. Serais-tu prête à laisser tomber nos vieilles querelles l’espace de quelques jours ? »

Le maitre des Sangraves devait avoir épuisé tous ses autres recours pour demander l’aide de l’héritière. Cependant malgré la situation désastreuse l’elfe espéra que Tara allait refuser cette offre pour le moins suspecte car si elle l’acceptait ils allaient tous devoir être alliés avec ces êtres pitoyables. Cette hypothèse n’enchantait guère l’elfe… Il fallait au contraire profiter de la situation et se débarrasser d’eux une bonne fois pour toute ! Parmi toute cette masse grouillante elle parvint néanmoins à reconnaitre Alya et Lyoree malgré leurs modifications corporelles. En effet l’elfe sangrave avait des cheveux blonds chatoyants et ces derniers tombaient jusqu'à sa taille en grosses boucles anglaises. On dirait presque une sorte de mouton. De plus elle semblait aussi plus pâle. Lyoree quant-à elle avait des cheveux lisses comportant des mèches de toutes les couleurs… On aurait dit une sorte d’arc en ciel sur pattes. L’elfe sourit en se disant qu’il y avait finalement pire qu’elle au niveau des modifications physiques. Dylinrae se réjouissait que ces 2 filles soient présentes après tout elle allait peut être pouvoir prendre sa revanche…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1237-dylinrae-z-alya

Age du personnage : 17 ans en vampyr mais sans ça ... j'aurai donc 19 ans.

Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sous Chaf Des Ombres
Résidence : Au QG des ombres
Dans le sac : Grosse épée broyante pour le combat


Profil du rôliste
Surnom: Sanzo
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Keith


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 27 Oct 2010 - 1:35

Sanzo était en train de dormir, pour changer. Le moment préféré de sa journée c'était ... La nuit, bizarre non. Il aimait dormir parce que Sanzo depuis son mouvement a Omois pour sauver Eknai, il était blessé et il essayait d'éviter tout se qui est fatiguant, et se qui pourrait lui attirer des ennuis, donc il dormait.

Sanzo rêvait encore de la belle Azula qui avait rencontré. Il rêvait qu'il était dans un long couloir, un long couloir avec des murs blancs. Au loin dans le couloir, il voyait la belle Demi Vampyr quand soudain, des Sangrave arrivèrent et commençait a vouloir la tuer. Il essaya de courir en direction de celle ci pour la sauver, mais il n'y arrivait pas il courait sur place. Il s'arrêta alors de courir et se tenta de lancer un sort en incantant un Feu mage. Après l'incantation, rien ne se passa, rien du tout. Que se passait il ? Ses pouvoirs ne répondaient plus. Un Sangrave s'approcha de lui et incanta un Pocus. Sanzo bloquer regarda le sale chien gris appeler son maître. Derrière lui, Shinzô Reikon était arrivé. Un couteau a la main et sans un mot il posa le couteau sur le cou de Sanzo et dit: *Enfin je vais te tuer, je ne l'ai pas fait l'autre jour mais cette fois ci tu vas périr!*

Sanzo se réveilla en sursaut. Il était tout en age, la peur de mourir était présente et aussi la mort d'Azula. Il rêvait toujours de Azula mais pourquoi ? était il inconsciemment amoureux de la demi vampyr ? Ses yeux l'avait il envouté? Bref, il se leva, vêtu de ... son drap noir seulement. Tranquillement et sans trop aller vite, il se dirigea vers la salle de bain. Il prit sa serviette de bain, et alla dans la douche se laver. Au moment d'ouvrir l'eau, il sentit quelque chose a son cou, un amulette blanche. Elle avait la forme d'une guitare, ou plutôt d'une basse, oui c'est ça, d'une guitare basse. Il n'y prêta pas attention, l'enleva et partit se laver.

Une fois sortit de l'eau, il mis une serviette autour de sa taille et ouvrit le placard pour sortir de quoi se raser mais une fois le placard refermer, une chose le choqua, il avait comment dire changé. Ses long cheveux noir était devenue blanc. Mais il n'y avait pas que les cheveux qui avait changé, tout sa garde-robe avait changer et son visage aussi, mais il garda la blessure a son œil gauche. Il se posa beaucoup de question sur son apparence, a quoi cela était dû? Il laissa son apparence de coté pour se concentrer sur son futur entrainement.

Il s'habilla avec se qu'il trouva et remis son amulette autour du cou. Il sortit s'entrainer, n'ayant aucune mission venant de Sai. Sanzo commença l'entrainement par une séance de Corps a Corps avec un mannequin. Il se lança a toute vitesse en direction du mannequin et sorti son sabre et en un clignement de cil, le mannequin se retrouva a terre en mille morceaux. Il retourna chercher un mannequin et le plaça en plein milieu de la pièce. Il incanta d'abord un Levitus qui ne marcha pas. Mais que se passait il, le sort ne marchait pas, il le retenta des dizaine, des centaines, des milliers de fois, mais cela fut en vain. Sa magie avait disparue, il était devenue un Nonso. Il commençait a s'énerver, et dans un excès de colère, le collier l'embêtait autour de son cou en le serrant dans sa main pour l'arracher.

Au moment où il serra l'amulette dans sa main, une grande lumière en jailli. Quand la lumière fut dissipé, Sanzo avez une guitare basse entre les mains. Sanzo décida d'arrêter l'entrainement d'aujourd'hui et de ressortir les vielle partition de son paternel. Le père de Sanzo jouait de la guitare basse. Il ouvrit un vieux coffre et trouva une vieille ampli, très grande et les partitions de son père. Il redescendit et brancha l'ampli a sa guitare basse et commença jouer les partition [musique de la partition de basse]. Chaque note jouait rappelait a Sanzo les doux souvenir qu'il avait de son père, jusqu'au moment où il vit que le mannequin qu'il avait oublié de ranger s'envoler et se taper a mainte reprise le plafond. Sanzo comprit que l'amulette était sa source de pouvoir. Et que les milles levitus qu'il avait lancer avec était activé au moment où il avait jouer de la guitare basse. Il s'arrêta de jouer et le mannequin tomba au sol, assez violemment. Sanzo reprit dans ses mains l'amulette et la guitare basse disparue.

Sanzo était bouleversé, tout d'abord il devint l'inverse de se qu'il était au niveau physique et ensuite, pour utilisé sa magie, il devait faire appelle a de la musique. Mais où va AutreMonde, on se le demande.

[Hs: J'ai mis en musique 30 second to mars => The Kill pas mal pour hallowen =) ]



Sur Sanzo:
 

Sanzo:
 

_________________

Tant que l'amour existera, La haine suivra

_________________

Sous le soleil brûlant sont réunis les deux amants,
Lorsque le vent soufflera, leur amour triomphera.

_________________


Dernière édition par Sanzo Toda le Mer 27 Oct 2010 - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 27 Oct 2010 - 11:33

L'Héritière apparut. Elle aussi avait changée, évidement. Ses cheveux, blonds d'habitude, étaient passés au violet flashi, et sa mèche était rose bonbon. Si les Tatris n'étaient pas aussi dénués d'humour, Sieur Kento aurait éclaté de rire. D'ailleurs, Tara Duncan ne s'en priva pas en voyant son ennemi en citrouille. Le ministre se dit qu'en fait, il avait eu de la chance, il n'était pas aussi ridicule que ces deux-là... Il se tourna vers Lyoree qui s'avançait vers eux. Oui, ça faisait longtemps. Aussi longtemps qu'Alya. La dernière fois... Ca remontait... au meurtre de Jiao. Apparemment, elles étaient devenues Sangraves toutes les deux depuis. Pff... ça allait devenir une mode, la robe grise, ou quoi ? L'une des têtes répondit simplement :

-Bien... Et vous ?


Il n'ajouta rien d'autre. De toutes les façons, ce n'était pas le moment. Magister continuait sur son discours de paix. D'autres personnes arrivaient et la foule grandissait. Tous ou presque étaient à l'écoute de Magister et de Tara Duncan. On entendait des murmures ça et là. Soudain, tout le monde se retrouva avec des lunettes de soleil sur les yeux. Kento ne savait pas d'où venait cette nouvelle bêtise mais il s'en fichait. Chacune des têtes enleva ses lunettes en grommelant puis les rangea dans l'une des poches de leur robe qui, comme toutes les poches de sortcelier, pouvaient contenir n'importe quoi de n'importe quel volume.






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

Profil du rôliste
Surnom: Savonnette
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Jiao Nako, Ava Rox


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 27 Oct 2010 - 12:33

Sai avait été mit très vite au courant, des Ombres lui envoyer la nouvelle via boule de cristal. Des sangraves a Omois ! Il y avait même Magister ! Pourtant on était pas encore son anniversaire... Bizarre. Le chef des Ombres décida de s'armer de son courage et de sa nouvelle arme, une guitare. Son pendentif brillait de mille feux autour de son cou et il le voyait avec ses yeux. Il n'avait pas vraiment comprit pourquoi tout avait changer, sa magie disparaissait, il retrouver bizarrement la vu (point positif) et il trouva son physique dès plus bizarre. Bon c'est vrai qu'il ne c'était jamais vu mais on le lui avait souvent fait le compliment sur son physique et des taches noirs sur le corps n'avait rien de séduisant. C'est yeux qui aurait du être blanc était vert émeraude et des taches couvrait son corps. Surtout sa main gauche, presque entièrement noir. Sai avait passé plusieurs minute à admirer le monde qui l'entourait, le soleil, les fleurs les montagnes...

Bon suffit, les sangraves attendaient. Le vampyr qui était maintenant parfait -la vu !- serra son pendentif et fit quelque note pour se retrouver a Omois. Il était plutôt doué pour un débutant. Il se retrouva même près d'un sangrave. Son nom n'était autre que Shinzô. Bien sur le frère d'âme de Roko l'ignorait, car le vampyr était cachait comme tout les autres sous sa capuche grise et son masque. Sai s'éloigna après un bref moment d'hésitation, ce n'était pas le moment de combattre, il devait comprendre la situation avant tout. Espérons que personne ne comprendrez que le chef des Ombres était ici, après tout il commençait a être connu sur AutreMonde.

Soudain il sentit une aura plus démoniaque que les autres sangraves et il comprit rapidement de qui il s'agissait.

- Magister. dit-il d'un souffle.

Celui-ci tendit sa main vers une jeune fille. Pourquoi un être aussi cruel tendait la main vers une gamine, gamine dont la puissance semblait phénoménal. Le maître des sangraves prononcé son nom, Tara. C'était donc Tara Duncan, la célèbre héritière au pouvoir bleu si puissant qu'il était instable. Même Magister n'avait pas réussi à la battre. Bref, Sai était surpris. Mais pas que pour ça, le physique des personnes, les gens avait toujours était ainsi ? Soudain il se retrouva de nouveau dans le noir, il paniqua. Il sentit un poid sur son nez, des lunettes ? Il les enleva avec rage, quand onne c'est pas utiliser la magie on ne l'utilisait pas. Bref, il regarda Magister des pieds à la tête, sa raison de vivre était face a lui, près a finir en brochette la citrouille. Sai n'avait été "crée" que pour ce bu détruire les sangrave mais surtout leur chef. Etait-il prêt à combattre aujourd'hui ? Un peu fou, Sai avança droit devant lui. Ignorant les cris de stupeur des gens autour de lui.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 


Dernière édition par Sai Niwa le Jeu 28 Oct 2010 - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Multicolore, comme un fumigène de toutes les couleurs
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Grande voyageuse - mémoire du monde
Résidence : Là où l'emmener ses petits pieds
Dans le sac : Son magnétophone bien entendu, des habits, des bijoux, plusieurs carnets aux usages diverses, une trousse remplie de crayons, l'héritage de sa grand-mère (ses livres, cd et films), une photo de sa mère quand elle était jeune et une de sa grand-mère, un paquet de clopes au cas où si un jour elle a envie d'essayer, une jolie boîte qui attend toujours ses occupants, des plumes parce qu'elles sont belles et une vieille couverture qu'elle a récupéré chez sa grand-mère.


Profil du rôliste
Surnom: Hachiko
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Deino Silcen et Beth White


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 27 Oct 2010 - 12:56

Tabata dormait , enfin essayait . Depuis dix minutes on entendait des cris , des rires résonner dans le couloir . La jeune demi-elfe était à Omois pour prendre des vacances et à priori certaines personnes n'avaient pas envie que Tabata fasse la grasse matinée . . . La demi-elfe se décida enfin à se lever , elle se dirigea vers la salle de bain pour se laver .

-HHHHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tabata avait aperçu son reflet dans une glace , elle avait changé . . . Elle avait grandi , ses chevux avaient poussé et maintenant ils lui arrivaient en dessous des genoux . Des grandes mèches rouges étaient apparues , elles partaient du milieu du dos . Les yeux de Tabata s'étaient assombris et ses lèvres étaient d'une couleur bizarre , elles étaient turquoise . La jeune demi-elfe essaya d'enlever le rouge à lèvres mais celui-ci ne partit qu'a moitié . Tabata ressemblait maintenant à une vampire aux yeux bleus !

Tabata enfila un jean et un tee-shirt noir , elle se chaussa de ballerine noires et laissa pendre ses cheveux . . . Elle aperçu une amulette couleur or à son cou , elle avait la forme d'une guitare . La demi-elfe ne l'avait jamais vu , elle essaya de l'arracher mais elle serra le médaillon dans sa main et une guitare sèche apparu , elle était toute noir( http://medias.milongamusic.com/Photos/Zoom/183675Z.jpg ) . Atila apparu dans l'encadrement de la porte réveillé par le cris de Tabata , en la voyant il se trébucha et se tordis la patte . Tabata enpoigna la guitare et se mit à jouer un morceau très doux mais elle s'arrêta en voyant que son familier se mettre à courir malgré sa patte blessé . La jeune demi-elfe comprit tout de suite quand elle essaya d'activer sa magie et qu'elle ne réussit pas :
La magie avait disparu et maintenant la seule source de magie était l'instrument de musique . Celui-ci sortait du pendentif , donc c'était lui la source . Qui avait bien pu faire une chose pareil ? !

Tabata sortit de sa suite et découvrit des sangraves , Magister avec une tête de citrouille , Tara Duncan avec les cheveux violets et une mèche rose bonbon , . . . La jeune demi-elfe aperçu Sai qui s'approchait de Magister et se précipita vers lui .

-Sai ! N'y va pas ! Tu vas te faire tuer !


Tabata l'attrapa par le bras et le tira en arrière .



You float like a feather
In a beautiful world
I wish I was special
You're so fucking special

Creep - Radiohead
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 16/17

Résidence : Ici... *oopa*

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 15:00





♛ Tara'tylanhnem Duncan*


Event Halloween
« Le cauchemar citrouillesque... »




Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix… Cela fait combien de temps déjà ? Une seule seconde peut-être, voire plusieurs minutes ? Et, qui sait si cela ne fait pas une heure ou encore bien plus ? Il me fallait le temps, le temps de digérer l’information. Et, bien sûr, d’éviter de rire ! Pff… Foutu monde, qui ne connaît pas le sens de l’humour ! D’accord, la situation est grave mais l’humour, ça détend ! Au moins, ils pourraient relâcher leurs airs idiots, ébahis voire inquiets ! Seulement, il me fallait moi aussi du temps pour comprendre. J’avais rigolé, tellement la situation m’avait amusé mais, ce n’était plus du tout le cas désormais. Magister et moi, le peuple et les sangraves avaient désormais un but commun. Nous devions nous allier afin d’augmenter nos chances de réussite et résoudre le petit léger… problème qu’il y avait. Inculquant le fait que je devrais me montrer quand même méfiante, je me rappelai d’un souvenir. Quelque chose qui remontait à très longtemps déjà, pour moi. L’invasion du ravageur d’âme… Je me souvins que pour le vaincre, nous avions allié nos forces. Aujourd’hui, nous allons devoir en faire de même. Quelque chose qui me révulsait au plus haut point mais, avions nous le choix si nous voulions que tout rentre dans l’ordre ? Après, tout redeviendrait normal. Magister tenterait de me kidnapper et moi, de le tuer. N’est-ce pas là un semblant de normalité ? N’importe qui aurait pu le prouver. Moi la première… Et même si c’était dur à chaque fois, il fallait dire que cela semblait presque me manquer. Ce visage trop confiant – masque, pardon – restait orange mais je sentais son humeur. Je n’avais pas besoin de voir ses traits pour le deviner. Cela nous embêtait autant l’un que l’autre. Seulement, quelle meilleure alliance que les deux pires ennemis réunis ? Il fallait se donner une raison et, l’enjeu qui s’offrait-là était énorme. Il le fallait, pour tous ceux qui étaient touchés par cette… malédiction !

Qu’avait-il dit, déjà ? Ah oui, son semblant de familiarité me revint à l’esprit et j’en fus écœurée. Pour ce qui était de l’annonce flash d’AutreMonde, non je ne l’avais pas vu. Je m’informai alors auprès de ma pierre vivante qui me relata les faits dans mon esprit. Magister ne sembla pas apercevoir cet étrange dialogue, il tendait toujours sa main vers moi et je sentis que son « sourire » était crispé. Je pris alors conscience d’une chose. Magister n’incarnait finalement pas tant que ça le monde. Il s’alliait à moi pour le bien de la planète et n’était-ce pas là un acte de courage et de noblesse ? Fulminant alors de rage, je tâchai de réprimer un rire nerveux tant bien que mal… Reprenant alors contenance, essayant d’oublier le ridicule de la situation et de ne voir que le mal accompli, je réussis à répondre à son salut de la main en la serrant au bout de… plusieurs minutes, une heure peut-être ? En tout cas, mon sourire faux avec mon visage empreint d’innocence ne cadrait pas. Et je savais que je devais avoir les joues encore plus rouges que mes cheveux en tentant de ne pas rire du tout ! Je répondis alors d’une fausse voix fluette aux accents hautement perchés. Voilà ce qui arrivait quand je rigolais trop !

« Hmm… Oui, j’ai bien conscience que nous sommes tous dans le même panier. Coopérons tant que notre cause reste la même, continuais-je. Une fois le but atteint, nous reviendrons à nos petites… habitudes ! »

J’avais lancé ma dernière phrase sur un ton de défi. J’avais bien confiance que tout le monde devait nous regarder mais que fichtre la population ! Il fallait bien régler ce petit problème, non ? Eh bien voilà qui devrait accélérer le processus… Une alliance était judicieuse pour parvenir à nos fins et si possible, remettre les choses dans l’ordre. Voilà qui ne devrait pas être bien compliqué… Si ? Diou, que cela allait être difficile... Le silence avait répondu. Aucun bruit... Et puis soudain, un cri ! « Sai ! N'y va pas ! Tu vas te faire tuer ! » J'observai alors en silence cette personne retourner parmis la foule qui se remettait alors de cette stupeur générale. Sai, puisque c'était son nom, avait voulu tenter une chose et je ne pus que saluer son audace. Seulement, nous parlions de choses importantes ! Cela tenait presque lieu d'un conseil de guerre, si cela n'en n'était pas déjà un. Mieux valait ne pas nous déranger et puis, même privé de magie, Magister restait puissant et ma magie encore plus fluctueuse... !

Déjà, j’imaginais ma tante en proie à une immense colère en sachant ma décision. Seulement, c’était la meilleure chose à faire. Enfin, cela me semblait la mieux… Vu qu’il n’y avait vraiment pas beaucoup d’option. Oh, Lisbeth serait en colère certainement mais, ça lui passerait. Une fois le problème réglé, si nous arrivons à le régler bien sûr. Et dans le pire des cas, elle ne sera plus là pour se plaindre de quoi que ce soit mais bon, ne soyons pas pessimiste ! Désormais, c’était sur mes épaules frêles et fragiles que reposait une partie de l’humanité et – triste ironie haha ! – car Magister partageait ce lourd fardeau avec moi ! Le destin d’Autremonde était sellé, il ne tenait plus qu’à nous de devoir accomplir jusqu’au bout notre tâche et de tenter de faire tout rentrer dans l’ordre. Et au passage, en réduisant en bouillie celui qui avait osé nous faire une telle chose ! Seulement, je voyais mal comment on allait s’y prendre. Très mal même. Désormais, la population avait foi en nous – enfin, aveuglés et cherchant à tout prix quelque chose à se raccrocher peut-être ? – et nous allions devoir entreprendre tout ce qui était en notre possible pour ramener par la peau des fess… hmm, du cou… celui qui nous avait joué ce mauvais tour. Aucun plan, aucune stratégie. On était bien partis…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

Profil du rôliste
Surnom: Cally & autres ♥
Age du membre: 16 ans
Vos autres comptes: Innocence C. Garner & Apolline S. Weather


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 16:25


Cally avait les yeux rivés sur la prune et l'orange quand sa vision se fonça. Surprise, elle regarda autour d'elle. Tous les sortceliers avaient une paire de lunettes posée sur les yeux. Un sortcelier avait sûrement fait un test avec sa nouvelle magie et... ça n'avait pas marché. Une seule personne n'hérita pas de lunettes et prit celles d'un inconnu : une jeune Voleuse que Calista reconnaîtrait entre milles, malgré les transformations. D'ailleurs, celles-ci lui allaient plutôt bien : cheveux noirs comme le jais, l'ébène, teint blanc comme la neige et bouche rouge comme le sang. Cela lui rappelait la description d'une jeune fille d'un conte terrien que sa mère lui avait lu quand elle était petite... Neige-Blanche... Noire-Neige ? Ah oui ! Blanche-Neige ! Bref. La Voleuse courait vers elle.

"Cally ! Ca va ? C'est chouette de se retrouver ici, hein ? Dis, j'avais besoin de te parler. Toi, ça te plairais de...euh...t'allier aux Sangraves ? Non parce que moi ça ne me plait pas, mais alors pas du tout. Mais en même temps, j'ai pas envie de rester sous ce physique pour la vie, hein ! En parlant de ça, t'es jolie, toute transformée ! ^^' " dit Lisa, car c'était bien elle.

"Moi ça va couci-couca, comme diraient les terriens, justement à cause de cette alliance... Je pense que c'est une TRÈS mauvaise idée et qu'ils vont nous tendre un piège quand on ne s'y attendra pas... En même temps, j'ai pas non plus envie de rester sous cette apparence, on dirait que je sors de l'anniversaire d'un gamin de cinq ans ! déplora Cally. Toi, tu as de la chance, tu n'as pas l'air d'avoir des trucs trop "bizarres" à première vue ! Bref. Ca me fait plaisir de te voir ! Et toi, comment tu vas ?"

"Ah, et aussi, désolée pour les lunettes de soleil, mais...la magie est assez difficile à faire, alors..."

"Ne t'en fais pas, au contraire, ces lunettes de soleil tombent à pic ! Regarde... fit-elle en baissant légèrement ses lunettes. J'ai les yeux roses comme des guimauves !"


Elle ne fit pas de remarque sur le "pourquoi" elle avait invoqué ces lunettes. Elle devait être peu fière de ses yeux, elle aussi, sûrement.

Elle loucha sur le médaillon de son amie.

"Une flûte ! Quelle chance ! Moi j'ai hérité d'un xylophone..."


Elle se tut. Tara'tylanhnemm, l'Héritière, sur qui tout reposait, prenait la parole :


« Hmm… Oui, j’ai bien conscience que nous sommes tous dans le même panier. Coopérons tant que notre cause reste la même, continuais-je. Une fois le but atteint, nous reviendrons à nos petites… habitudes !»

Tous l'avaient regardée, elle et Magister. Certains se réjouissaient, contents de voir que des gens jouant dans la cour des "grands" s'occupaient de résoudre le problème, heureux de ne rien avoir à faire - croyaient-ils - et que le pouvoir soit délégué à des plus puissants. D'autres avaient des mines sceptiques, renfrognés à l'idée de collaborer avec leurs ennemis.

"Et voilà, c'est fait... murmura-t-elle à l'intention de Lisa. Nous allons devoir faire équipe avec les Sangraves... Avec ceux que je hais tant..."

Et alors qu'elle parlait, une douce musique s'élevait, venant de deux Sangraves...


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

Profil du rôliste
Surnom: Tsuki
Age du membre: 26 ans
Vos autres comptes: Ryû Shitsumeisha


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 20:21

Finalement après de nombreux rires.... de très nombreux rires, d'accord c'est bon !! D'innombrables rires !! C'est bon ça vous va je ne vais pas en rajouter ainsi pendant quinze lignes non on aura comprit !! L'héritière et le sortcelier le plus démoniaque de l'Histoire d'Autremonde... rebaptisés pour l'occasion afin de nous donner le conte de l'alliance de l'Aubergine et de la Citrouille... dans une marmite afin de nous préparer un bon repas... Comment ça ce n'est pas un cours de cuisine ?? Vous êtes sûrs ? Mais j'entends parler de légumes depuis tout à l'heure alors je commence à avoir faim moi !! Bon bon d'accord si vous êtes certain que c'est pas la bonne émission pour ça....

Ainsi donc sous différentes musiques aux effets étranges, dont une qui avait apposé d'étranges lunettes au carreaux fumées qui n'avaient guère put se raccrocher au masque des Sangraves et étaient donc tombées au sol, la foule présente et amassée devant le palais de l'impératrice d'Omois venait d'assister au genre d'évènement que l'on ne voyait généralement que de très rares fois et en de circonstances exceptionnelles. Très peu devaient être ceux susceptibles d'avoir vu telle idée se concrétiser. Mais il fallait bien admettre et fous auraient été ceux qui pensaient le contraire que l'Alliance temporaire face à un ennemi commun était et de loin la meilleure solution pour leur garantir un avenir plus serein.

La foule semblait un peu plus calme maintenant que cela était décidée. Après tout, qu'est ce qui pouvait résister aux deux personnes les plus puissantes de leur monde magique ? Sans doute rien si l'on était logique. Rien en temps normal. Seulement voilà, ce qui était très vite parvenu dans l'esprit pragmatique d'un ex lieutenant vampirique c'était que la situation actuelle était loin des combats habituels. Et les magies puissantes des deux personnages pourraient très bien tous les conduire dans un effroyable carnage. Seulement l'heure n'avait pas vraiment été aux tribulations lorsque de la foule une voix hurlante fit irruption. Manifestement le propriétaire en voulait à Magister et les mains sur sa guitare électrique Shinzô se préparait déjà à lui faire tâter de son pouvoir magique. Seulement une autre voix plus avisé calma la personnage à l'apparence étrange qui voulait se déchainer.

L'alliance qui ne semblait pas enchanteresse entre les ennemis qui décidément ne débordaient pas d'allégresse risquait de tourner vraiment court surtout si les conflits démarraient au quart de tour. Mais au delà des querelles intestines qui ne seraient de toute manière qu'anodines puisque la magie ayant été modifiée tout combat pourrait provoquer une calamité, c'était la menace vicieuse des plans de leur ennemi inconnu que Shinzô essayait de deviner dans les célestes étendues.


Ex-Admin, désormais à la retraite



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Halloween event !!!
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: