AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Calista Manticore


avatar

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 16:25


Cally avait les yeux rivés sur la prune et l'orange quand sa vision se fonça. Surprise, elle regarda autour d'elle. Tous les sortceliers avaient une paire de lunettes posée sur les yeux. Un sortcelier avait sûrement fait un test avec sa nouvelle magie et... ça n'avait pas marché. Une seule personne n'hérita pas de lunettes et prit celles d'un inconnu : une jeune Voleuse que Calista reconnaîtrait entre milles, malgré les transformations. D'ailleurs, celles-ci lui allaient plutôt bien : cheveux noirs comme le jais, l'ébène, teint blanc comme la neige et bouche rouge comme le sang. Cela lui rappelait la description d'une jeune fille d'un conte terrien que sa mère lui avait lu quand elle était petite... Neige-Blanche... Noire-Neige ? Ah oui ! Blanche-Neige ! Bref. La Voleuse courait vers elle.

"Cally ! Ca va ? C'est chouette de se retrouver ici, hein ? Dis, j'avais besoin de te parler. Toi, ça te plairais de...euh...t'allier aux Sangraves ? Non parce que moi ça ne me plait pas, mais alors pas du tout. Mais en même temps, j'ai pas envie de rester sous ce physique pour la vie, hein ! En parlant de ça, t'es jolie, toute transformée ! ^^' " dit Lisa, car c'était bien elle.

"Moi ça va couci-couca, comme diraient les terriens, justement à cause de cette alliance... Je pense que c'est une TRÈS mauvaise idée et qu'ils vont nous tendre un piège quand on ne s'y attendra pas... En même temps, j'ai pas non plus envie de rester sous cette apparence, on dirait que je sors de l'anniversaire d'un gamin de cinq ans ! déplora Cally. Toi, tu as de la chance, tu n'as pas l'air d'avoir des trucs trop "bizarres" à première vue ! Bref. Ca me fait plaisir de te voir ! Et toi, comment tu vas ?"

"Ah, et aussi, désolée pour les lunettes de soleil, mais...la magie est assez difficile à faire, alors..."

"Ne t'en fais pas, au contraire, ces lunettes de soleil tombent à pic ! Regarde... fit-elle en baissant légèrement ses lunettes. J'ai les yeux roses comme des guimauves !"


Elle ne fit pas de remarque sur le "pourquoi" elle avait invoqué ces lunettes. Elle devait être peu fière de ses yeux, elle aussi, sûrement.

Elle loucha sur le médaillon de son amie.

"Une flûte ! Quelle chance ! Moi j'ai hérité d'un xylophone..."


Elle se tut. Tara'tylanhnemm, l'Héritière, sur qui tout reposait, prenait la parole :


« Hmm… Oui, j’ai bien conscience que nous sommes tous dans le même panier. Coopérons tant que notre cause reste la même, continuais-je. Une fois le but atteint, nous reviendrons à nos petites… habitudes !»

Tous l'avaient regardée, elle et Magister. Certains se réjouissaient, contents de voir que des gens jouant dans la cour des "grands" s'occupaient de résoudre le problème, heureux de ne rien avoir à faire - croyaient-ils - et que le pouvoir soit délégué à des plus puissants. D'autres avaient des mines sceptiques, renfrognés à l'idée de collaborer avec leurs ennemis.

"Et voilà, c'est fait... murmura-t-elle à l'intention de Lisa. Nous allons devoir faire équipe avec les Sangraves... Avec ceux que je hais tant..."

Et alors qu'elle parlait, une douce musique s'élevait, venant de deux Sangraves...


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore
Shinzô Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 20:21

Finalement après de nombreux rires.... de très nombreux rires, d'accord c'est bon !! D'innombrables rires !! C'est bon ça vous va je ne vais pas en rajouter ainsi pendant quinze lignes non on aura comprit !! L'héritière et le sortcelier le plus démoniaque de l'Histoire d'Autremonde... rebaptisés pour l'occasion afin de nous donner le conte de l'alliance de l'Aubergine et de la Citrouille... dans une marmite afin de nous préparer un bon repas... Comment ça ce n'est pas un cours de cuisine ?? Vous êtes sûrs ? Mais j'entends parler de légumes depuis tout à l'heure alors je commence à avoir faim moi !! Bon bon d'accord si vous êtes certain que c'est pas la bonne émission pour ça....

Ainsi donc sous différentes musiques aux effets étranges, dont une qui avait apposé d'étranges lunettes au carreaux fumées qui n'avaient guère put se raccrocher au masque des Sangraves et étaient donc tombées au sol, la foule présente et amassée devant le palais de l'impératrice d'Omois venait d'assister au genre d'évènement que l'on ne voyait généralement que de très rares fois et en de circonstances exceptionnelles. Très peu devaient être ceux susceptibles d'avoir vu telle idée se concrétiser. Mais il fallait bien admettre et fous auraient été ceux qui pensaient le contraire que l'Alliance temporaire face à un ennemi commun était et de loin la meilleure solution pour leur garantir un avenir plus serein.

La foule semblait un peu plus calme maintenant que cela était décidée. Après tout, qu'est ce qui pouvait résister aux deux personnes les plus puissantes de leur monde magique ? Sans doute rien si l'on était logique. Rien en temps normal. Seulement voilà, ce qui était très vite parvenu dans l'esprit pragmatique d'un ex lieutenant vampirique c'était que la situation actuelle était loin des combats habituels. Et les magies puissantes des deux personnages pourraient très bien tous les conduire dans un effroyable carnage. Seulement l'heure n'avait pas vraiment été aux tribulations lorsque de la foule une voix hurlante fit irruption. Manifestement le propriétaire en voulait à Magister et les mains sur sa guitare électrique Shinzô se préparait déjà à lui faire tâter de son pouvoir magique. Seulement une autre voix plus avisé calma la personnage à l'apparence étrange qui voulait se déchainer.

L'alliance qui ne semblait pas enchanteresse entre les ennemis qui décidément ne débordaient pas d'allégresse risquait de tourner vraiment court surtout si les conflits démarraient au quart de tour. Mais au delà des querelles intestines qui ne seraient de toute manière qu'anodines puisque la magie ayant été modifiée tout combat pourrait provoquer une calamité, c'était la menace vicieuse des plans de leur ennemi inconnu que Shinzô essayait de deviner dans les célestes étendues.


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 28 Oct 2010 - 21:27

Sai fut brutalement tiré vers l'arrière, celui -ou celle- qui avait fait ça allait vraiment finir tout petit(e) et vert(e) si le vampyr se fachait de trop. Et là il était furax, il passait pour quoi là ? Un idiot fou qui se fesait retenir pas...Curieux, il planta ses yeux vert vers... Tabata ? Enfin, ce qui semblait être Tabata. En effet, une elfe au yeux bleu fonçé et des lèvre entre le bleu et le vert se tenait face a lui. Sai n'avait jamais vu les gens avant, il ne savait donc pas si ce rouge à lèvre était normal et surtout si l'APARENCE des gens était normal. La jeune fille semblait vraiment inquiete pour lui, elle l'avait éviter d'une mort casi certaine mais lui sans fichait pas mal. Il ne pouvait vivre sans combattre au moins une fois son but et ce dernier était en face de lui, ce n'était pas une petite elfe qui allait le retenir. Après tout il n'était pas le soldat -presque- parfait pour rien. Bon c'est vrai qu'il n'avait 5 ou 6% de chance d'arriver un jours a buter cette citrouille sur pattes mais comme on dit l'espoir fait vivre. Soudain, avant même que Sai ne puissent se dégageait de la poigne de l'ange au lèvre turquoise, la gamine/aubergine dit d'un ton ... heu... bizarre. Qu'ils allaient coopéré avec les sangraves.

- Jamais. dit-il avec froideur.

Sai serra les poings si fort que ses doigts devenèrent blanchâtre, il n'avait pas de raison particulière de détesté les sangraves. Bon a part le faite qui tue hommes, femmes et parfois enfants pour avoir du pouvoir. C'était les scientifique fou qui l'avait "éduqué" pour qu'il les haïssent. Bref, le super-soldat utilisa sa cervelle. Les ombres devaient combattre les sangraves mais si Magistrouille n'était pas derrière tout ça il fallait trouver le coupable. Et le détruire. Ils pouvaient bien faire une pause dans leurs guerres contre les sangraves le temps de retrouver le "méchant" de l'histoire.

- Les ombres vont aident des sangraves, Ish' serait surement furieuse d'apprendre ça. murmura t-il.

Un nouveau problème surgis soudain, un imbécile avait utiliser pour faire apparaitre un bon fauteuil -il risquait de tomber dans les pommes avec tout ses nouvelles qui arrivaient d'un coup- mais au lieux de ça le toit du palais disparut. Le lieu fut baigné par une lumière aveuglante. Semblant briller surtout sur Magister citrouille et Tara l'aubergine.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Agathe N. Young


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Multicolore, comme un fumigène de toutes les couleurs
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Grande voyageuse - mémoire du monde
Résidence : Là où l'emmener ses petits pieds
Dans le sac : Son magnétophone bien entendu, des habits, des bijoux, plusieurs carnets aux usages diverses, une trousse remplie de crayons, l'héritage de sa grand-mère (ses livres, cd et films), une photo de sa mère quand elle était jeune et une de sa grand-mère, un paquet de clopes au cas où si un jour elle a envie d'essayer, une jolie boîte qui attend toujours ses occupants, des plumes parce qu'elles sont belles et une vieille couverture qu'elle a récupéré chez sa grand-mère.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 29 Oct 2010 - 13:32

Tabata qui avait enlevé les lunettes qui étaient apparu les remis très , très vite . La jeune demi-elfe aurait étrangler celui qui avait eu l'horrible idée de faire de la magie mais comme elle ne savait pas qui était l'imbécile qui avait fait ça elle ne bougea pas . Tout le monde était à cran à cause des derniers événements et le mieux aurait été de faire quelque chose pour ce calme mais personne ne bougeait . Tabata tira un peu sur le bras de Sai pour l'éloigner un peu plus de Magister . Même si il avait passé un accord la jeune demi-elfe n'était pas rassuré , le vampyr ne bougea pas d'un pousse .

-Sai , éloignions-nous s'il te plaît . lui murmura Tabata

Il ne bougeait toujours pas , la demi-elfe abandonna l'idée de faire bouger Sai et le lâcha en soupirant . Elle prit Atila dans ses bras et se mit à le caresser , lui aussi n'était pas rassuré . . . Personne ne l'était , enfin peu être ceux qui n'était pas encore au courant . . .
Le toit n'était toujours pas réapparus et les personnes qui n'étaient toujours pas sortit de leur suite commençait à affluer autour de Tara et de Magister . Ils jetaient des regards inquiet vers Magicitrouille et demander aux personnes qui leur semblaient ne pas être des sangraves ce qui se passait .



You float like a feather
In a beautiful world
I wish I was special
You're so fucking special

Creep - Radiohead
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Äyko


avatar

Age du personnage : 13 ans

Métier : Membre des Ombres
Résidence : Là où on ne pense pas à me chercher
Dans le sac : Atomiser les sangraves, boire leur sang


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 29 Oct 2010 - 20:46

La panique ... Et oui, Äyko s'était levée ce matin et avait eu disons ... Un choc en se voyant dans le miroir. Deux crises cardiaques liées à l'apparence en très peu de temps ... Elle avait maintenant de long cheveux blancs et des yeux noirs ... Bon, pas mal mais ... La BSH voulut incanter mais rien ne changea.
L'hybride enfila une cape bleue au dessus de son pyjama qui était passé de noir à ... Rose avec des petits bonbons ... La jeune fille voulut incanter pour enlever cette couleur ... Atroce mais n'y arriva pas ...
* Ma magie ne m'obéit plus !? *
Äyko sauta par la fenêtre de son hotêl pour attérir devant le palais où il y avait foule, enfin, une foule de petits cous innocents où la BSH pouvait planter ses crocs. La tentation était trop forte mais au lieu de mordre un petit cou innoncent, elle se mordit la main.
* Slurk ! *
Le sang coulait à flots, la jeune fille porta ses deux mains à son cou et se rendit compte qu'elle avait un pendentif. Elle le serra et devant elle se trouva un Célesta. (http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9lesta).
La jeune fille s'en approcha et caressa le clavier des bouts des doigts. Puis, elle s'assit au tabouret et joua ... http://www.youtube.com/watch?v=xOKZPyHBmbU




Les Ombres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus-system.forumactif.org
Nana Minami


avatar

Age du personnage : 21


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Sam 30 Oct 2010 - 1:43

[color=red]Enfin Seul![/center]

C'était les deux mots quelle préféré. Elle était enfin seul, toute seul pour profiter de se calme plat. Elle venait de partir pour un petit voyage sur terre avec Loupi sa louve et personne d'autre. Elle voulait maintenant passer du bon temps en compagnie de son familier. Se qui la rendait encore plus joyeuse, c'était le fait quelle n'avait plus a travailler pour vivre, elle était maintenant riche, très riche. Juste avant de s'offrir ces vacance sur terre. elle venait de voler plus de 2000 crédits muts OR! le pied, vous direz vous, oui mais elle y laissa quand même des plumes, quand elle essaya de partir de la où elle travaillait c'est a dire le lieu où elle a voler les crédit muts, son patron la vit et appela la garde d'Omois, Elle manqua a plusieurs reprise de se faire avoir par des pocus et par des carbonus. Heureusement qu'elle courait vite.

Maintenant, il fallait qu'elle profite du moment présent qu'il lui était offert, Elle ne savait pas où elle avait atterrie, mais en tout cas, l'endroit où elle avait posé les pied était magnifique. Il y avat un coucher de soleil extraordinaire. Nana n'en avait jamais vu au part avant. Grâce a ses sens décuplé, Nana pouvais voir qu'il n'y avait personne autour du lac et qu'il n'y avait aucun bruit a part celui des grillons qui chantaient la nuit. Elle pouvait donc être tranquille. Elle se posa et regarda avec émerveillement le spectacle devant elle pour ne pas en louper un seul miette.

Une fois le soleil couché, Nana s'approcha de l'eau et plongea sa ma dedans. Elle voulu tant allait se baigner, mais elle n'avait ni maillot, ni serviette, ni quoi que se soit pour.

Pfouu, c'est trop dommage, j'avais tellement envie de me baigner! Avait elle répliquait sur un ton deçu.

*Tu sais, tu n'es pas vraiment obliger d'avoir de maillot, tu es seul, et moi je t'ai déjà vu nu, et pour la serviette, pas besoin, un sechus suffira.*

Loupi n'avait pas tord, elle était bien plus futé que sa maitresse. Mais pourquoi Nana n'y avait pas pensé plutôt! Etant seul, a plus de 2 kilomètres a la ronde, elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Elle se déshabilla donc, et plia convenablement ses habilles avant de se jeter dans l'eau. L'eau était fraiche, mais qu'importe, pour la Vampyr a la peau glacé, l'eau ne pouvait pas être froide.

Durant des heures et des heures, elle était dans l'eau, tanto elle se laissait couler tanto elle nageait, jamais elle ne s'était autant amusé de toute sa vie. Elle regarda le ciel, des étoiles. Des millions et des millions d'étoiles peuplaient le ciel bleu foncer, et ce soir, était un soir de pleine lune,Nana n'en cru pas ses yeux, en une seul fin de journée et une soirée, elle avait vécu le meilleur moment de sa vie. Mais comme toute les bonnes choses ont une fin, la louve se leva:

*Il serait temps de rentrer maintenant je commence a fatiguer.*

Na' acquiesça de la tête et sortit de l'eau. Une fois sortit de l'eau, elle s'approcha de ses vêtement et vit une amulette en forme de violon, qu'est ce que cela pouvait bien être ? Nana n'y prêta pas trop d'attention et incanta un sèchus ... qui ne fonctionna pas.

Mais pourquoi je ne suis pas sèche, que se passe t'il ?

Elle ne savait pas se qu'il se passait, ses pouvoir ne répondait plus a sa volonté, elle pensa donc a deux solution: Un, c'est parce qu'elle sur la terre qu'elle ne peut plus utilisé ses pouvoir, ou Deux: l'amulette sur ses vêtement joue un rôle la dedans. Il fallait en avoir le cœur net. Elle prit le l'amulette a deux mains, un lumière en jaillit et quand celle ci fut disparue, l'amulette fit place a un violon.

Un Violon, je dois jouer du violon pour mes pouvoirs, pensa t'elle, elle commença pas jouer quelque note qu'elle avait apprise quand elle était petite. Dès les premières notes, son sèchus apparut et elle fut séché instantanément.

Effectivement, c'est bien cette instrument qui me donne mon pouvoir. Bien, maintenant il est l'heure de retourner sur autre monde et de dormir.

Nana se rhabilla et elle et son familier rentrèrent sur Autremonde. Elles Arrivèrent près du palais de de l'impératrice, elles dormirent sur place. Le lendemain matin, un bruit de foule réveilla la belle vampyr. Elle ouvrit la fenêtre de là où elle était loger et vit un foule de personne moche ou bizarre. Toutes ces personnes avait une chose en commun, elles portaient toutes une amulette avec un instrument de musique. La jeune vampyrette referma la fenêtre dans un excès de folie, pensant être comme tout les autres en bas, couru se regarder dans un miroir.

Ahhhhhhhhhh! hurla Nana, en voyant qu'elle avait était devenue moche.

Sa louve reveillée par le hurlement demanda

*Que se passe t'il Nana ?*

Nana couru et un fois arrivé devant la jeune louve continua d'hurler

Regarde moi ça!

Loupi regarda attentivement sa maitresse, elle était couverte de bouton en forme de bonbon. Le familier lui fit remarquer ce petit désavantage et la Vampyr partit en sanglot. Soudain, elle eu une idée, vu que tout le monde en bas était moche et bizarre, cela devait être une manifestation. Elle décida donc de descendre pour les rejoindre.

Ouhaaaaaa, quelle foule l'odorat surdéveloppement de la vampyr en prenait un coup. Il y avait trop d'odeur pour celle ci. Elle se boucha donc le nez et avança dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirline Gilton


avatar

Age du personnage : 642 ans.

Métier : Ancien membre des Brigades Noires et actuellement coursière pour les sortceliers d'Omois.
Résidence : Dans le Palais d'Omois, sur le maché de Tingapour et en Krasalvie.
Dans le sac : Tuer les méchants vampires, rendre des services, se poser des questions sur l'existance et parler avec Esprit, mon familier.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Sam 30 Oct 2010 - 12:27

Hirline s’était levée aux aurores ce matin là. Fatiguée, comme si elle n’avait pas dormi du tout. Elle sortit dehors (en sautant de sa fenêtre… plus pratique !) et découvrir une foule compacte devant le Palais Impérial. Des tritons et des sirènes dans leur bulle d’eau, des trolls avec leur lourde massue, des elfes accompagnés de leur arc, des vampyrs tirés à quatre épingles… inhabituel !

- C’est étrange, chuchota-t-elle, je n’ai jamais vu autant de monde… même quand Tara fait des bêtises ! (*sors*)

Elle s’avança doucement, le pas léger. Et vit les visages des personnes de la foule. Elle reconnut Calista Manticore… enfin, sans vraiment la reconnaître ! Ses yeux, gris perle, qu’Hirline admirait beaucoup étaient devenus… roses !!! D’accord, original. Une mèche orange avait remplacée l’ancienne, qui elle était grise…
Mais qu’est-ce qui se passait, bon Dieu ??? Carnaval ? Ah ! Ces nonsos avaient de curieuses fêtes qui (malheureusement) avaient également atteint les peuples d’AutreMonde.
S’enfonçant un peu plus parmi les Autremondiens en colère (et aux apparences pas franchement… conventionnel !), elle s’arrêta net.



Magister… en cape verte et en masque orange ! Hirline se mordit les lèvres (pour ne pas se faire remarquer en éclatant de rire…). Il testait un nouveau look ?
Tara n’avait pas l’air mieux. Oui, en effet, elle ressemblait curieusement à une… aubergine ! Toute violette, des pieds à la tête.
Soudain, elle sentit un regard insistant sur elle. C’est un triton, enfermé dans sa bulle. Son corps avait viré au jaune citron et ses longs cheveux écailleux était… bleu vif ! De plus en plus étrange… pourquoi la regardait-t-il ?
Hirline baissa les yeux sur sa robe pourpre. Elle se retint de hurler. Sa robe avait viré au vert de cobalt !


Elle courut en direction de la forêt proche. C’était impossible, elle était pourtant sûre que sa robe, quand elle l’avait mise ce matin, était d’un pourpre profond et chatoyant. Attrapant le bas de sa robe pour l’approcher des ses yeux, elle vit que ses mains, fines et délicates, s’étaient allongées d’une manière alarmante. Ses ongles était peinturlurés de vert… beurk !
Vite : un miroir !


« Par l’Aparus, qu’un miroir apparaisse car il faut que ça cesse ! »

Hirline attendit, la main ouverte. Mais : rien ne se passa !

- C’EST QUOI CE BORDEL ???

Portant la main à sa gorge, elle toucha quelque chose de froid et... trois secondes plus tard, un magnifique violon noir et son archet aparurent dans ses mains. Wouhaa !!!

Musique !


Je suis l'exception qui fait la règle. Je lutte contre les miens et les humains ne me craîgnent pas... Je suis contre-nature, je suis... Unique !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku


avatar

Age du personnage : Dix-neuf automnes

Métier : Etudiante
Résidence : France
Dans le sac : Lecture et écriture


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Sam 30 Oct 2010 - 14:42

Iku n'était pas au bout de ses peines. C'était la trente-troisième page qu'il couvrait de son écriture fine depuis hier au soir et toujours rien. Pas la moindre inspiration pour que les mots embrouillés se changent en jolis phrases qui avaient du sens. Recopier l'encyclopédie sur les Bulle-sardines n'arrangeait pas ses affaires, tout comme la description d'une Blll enceinte. Il se demanda pour la énième fois pourquoi son tout premier titre devait parler de poissons. C'est vrai, quoi, Autremonde recelait énormément de trésors animaliers. Et de toute façon, Iku n'était pas un amateur des arêtes. Il avait bien essayé un jour, mais lorsqu'il avait réalisé qu'aucun sang ne coulait dans les veines de ces ovipares, il avait abandonné toute ambition de se faire piscivore.

Tandis qu'il tirait à lui une pile branlante de feuilles immaculées, un son guilleret résonna dans son dos. Levant un sourcil, il lança un regard à la dérobée pour réaliser qu'il avait laissé sa boule de cristal dans sa chambre afin de ne pas être dérangé de la nuit. Lui qui croyait enfin tenir le bon bout pour l'Inspiration, c'était encore gâché. Certain de devoir rabrouer une sempiternelle fois le nAVEt car il ne recevait qu'en mains propres les messages de sa Brigade, Iku se dirigea vers ses quartiers. Vêtu d'une chemise col mao et d'un bermuda de soie, il aurait pu se rendre à Omois pour s'enquérir de récentes recherches sur son sujet d’étude actuel. Mais il n'avait pas ordre de déménager avant le mois prochain. Pourquoi ces habits alors ? Il voulait être dans ses plus beaux atours pour la consécration de son Art. Consécration qui ne pointait d’ailleurs pas le bout de son nez depuis qu’il la priait.

Iku se pencha vers sa Boule de Cristal qui clignotait sans intermittence. En assistant à la retransmission des informations de la journée, il sursauta. Il était pourtant bien réveillé et n'avait ressenti le moindre changement sur sa personne. On ne lui avait pas lancé de sorts à son insu, il ne s'était pas fait remarquer par une Incantation de Défense et ... Surpris qu'apparemment TOUT LE MONDE était sensé se trouver dans ce cas-là, il fit volte-face et courut chercher quelqu’un à qui demander à quoi il ressemblait. C'est que le jeune Vampyr avait la phobie des miroirs. Sauf qu'il n'arriva jamais dehors : en dérapant sur le tapis au sol, il s'écroula en avant et s'écrasa le nez contre la porte grande ouverte. Il sombra dans l'inconscience sur un "BOUM !" retentissant.

En ouvrant un œil vitreux, il palpa son visage face contre terre. Sa peau n'était pas aussi fraîche qu'à l'accoutumée mais il ne s'en formalisa pas. A la place, il se préoccupa plutôt du sang qui poissait désormais ses doigts. Se relevant sur un coude, il vit les gouttes de sang goutter le long de la porte inanimée. Le Vampyr loucha alors sur les mèches de cheveux qui barraient sa vision. Au lieu d'avoir cette teinte d'œillet dilué à un millième dans de l’eau, il avait l'impression de contempler un filin de toile d'araignées. Il tira dessus et eut mal. Mince, c'était à lui. Où était passé le mauve ? Il passa ses mains dans ses cheveux et dû se rendre à l'évidence que sa toison avait pris la consistance de filaments aranéens. En se mettant sur son séant, préoccupé par cette réaction dilettante de la Potion Inspiratrice, il réalisa qu'on l'avait déshabillé.

Iku n'était pas nu sur le sol de sa chambre, loin de là : il se retrouvait affublé d'un quipao dans une teinte lie-de-vin. D'où sortait-il ? Le Guetteur ne possédait pas cet habit dans sa garde-robe. De plus, le nom du vêtement lui était venu tout seul et il y réfléchit quelques secondes : à force de lire de la littérature terrienne, il avait dû retenir leur vocabulaire et leurs choses contre son gré. Il chercha sous sa tenue si on lui avait laissé ses dessous et réalisa que de ce côté-là tout était en place. En se relevant, légèrement flageolant sur ses jambes, il porta la main à son nez pour arrêter le saignement qui teintait désormais ses lèvres.

En apercevant sa Boule de Cristal qui crépitait, il eut l’idée de se faire filmer par cette dernière pour comprendre ce qui se passait. Aussitôt qu’Iku eut refermé sa main sur l’objet en question, il fut bombardé par la dernière nouvelle tombée sous la dent des Télécristallistes : L’Héritière et le Maître des Sangraves s’étaient alliés pour combattre cette fâcheuse situation qui les concernait tous. Ça pour une nouvelle c’était une nouvelle ! Toutefois, aucune photo n’avait filtré des deux protagonistes comme si leurs relations tentaient de préserver leur égo. Dommage, peut-être cela aurait tourné au ridicule toute la solennité de l’évènement.

Iku ordonna à sa Boule de le prendre en photo. Irrité car il avait du mal à lire les caractères qui parsemaient les papiers sur son bureau en revenant dans la pièce, il ne réalisa pas tout de suite que l’image que lui renvoyait sa Boule de Cristal lui correspondait. Il faillit d’ailleurs se prendre encore un meuble en pleine figure s’il ne s’était pas immobilisé au beau milieu de son salon, la mâchoire décroché et le regard incrédule : Son reflet lui renvoyait une tête stupéfaite surmontée de cheveux cendrés ébouriffés et d’une peau plus grisâtre que rosée.

Quant à ses pupilles… il en était soufflé. On avait opacifié ses yeux ! En fait, pas vraiment. Lui qui habituellement avait son regard céladon si original se retrouvait désormais avec des iris d’une couleur aussi argentée que le mercure à l’état pur. Iku se questionna sur cette teinte gris souris, évidemment, et essaya de ne pas paniquer. Mais il hurla et se précipita contre une de ses bibliothèques pour taper du poing contre l’une des parois :


-Zeste, je ressemble à un bourge ! Pourquoi moi ? Je veux qu’on me rende ma carnation ! Mon raté de teinture ! Mes globes oculaires à la féline ! Zut, zut et encore zut !

Iku avait pris l’habitude qu’on lui demande d’où venait sa couleur de cheveux. Il s’était fait à la vision de ses mèches délavées dans le bain à la place de ces cascades d’encre noire qu’il avait une fois gamin. Mais là ce n’était plus parme ni même immaculé, c’était devenu grisâtre ! Moche touille ! Il reprit son souffle, et jeta de nouveau un coup d’œil avec méfiance vers la Boule de Cristal qu’il avait gardé dans la main : elle lui fit part de sa découverte conjointe d’un médaillon ceignant le cou de son propriétaire. Allons bon, Iku ne possédait pas de bijoux. Et encore moins de… qu’est-ce que c’était que ça ?


Lorsqu’il l’avait serré dans sa main pour en évaluer la composition, il s’était retrouvé avec un objet plus grand que sa paume et comportant une myriade de trous. Iku voulut nettoyer de l'intérieur cet ornement afin qu'il ne s'encrâse et puisse le rendre prestement à son propriétaire légitime sans heurts. Il souffla donc dans le trou le plus proche de sa bouche. Et cilla lorsqu’une note de musique s’échappa de l’instrument qu’il tenait entre les doigts. Pourquoi donc ? Il réessaya, se demandant s’il avait fait ça avec sa langue ou ses lèvres.

Le Vampyr souffla dans tous les trous, un après l’autre, et se surprit à créer un petit air. Lorsqu’il leva les yeux de cette acquisition, Iku se tenait au beau milieu d’une assemblée hétéroclite surplombée par la haute stature des trolls et des dragons. Il était en un seul morceau, toujours en tenue, et tenant bêtement dans une main sa Boule de Cristal et dans l’autre le médaillon à son cou. En cillant, le Vampyr réalisa qu’il se tenait devant le Palais d’Omois. Mais que le toit disparu, ça c’était une nouveauté de décoration.


"Je suis de mon coeur le Vampyr"
Par le sieur Baudelaire
"Le comble d'un Vampyr est de mordre la vie à pleines dents"
By Little Lime dite Petit Citron
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 2:18

{ Are You Ready ? *



    Taraisin, finalement, lui serra la main, scellant leur alliance… temporaire. Mais bien vite, elle la retira, sans doute dégoûtée de devoir faire équipe avec… disons, quelqu’un qu’elle n’aimait pas beaucoup. En tout cas, tout allait bien pour Magistrouille. C’était ce qu’il voulait, au fond. S’allier avec elle. Bon, maintenant qu’elle avait accepté, il fallait penser à un plan. Un danger les menaçait tous. Pas le temps de se croiser les bras en attendant de crever. Et ce n’était vraiment pas le genre de Magistrouille d’agir ainsi. Alors, ce plan… S’il était venu à Omois, espérant trouver Tara ou Lisbeth, c’était pour concocter un plan contre leur… ennemi commun, disons. Il n’avait pas la moindre idée du coupable. Pas même une lueur d’espoir les ayant permis d’avoir une piste. Et non. La situation était désespérée. La magie leur échappait. Elle était difficile à contrôler. Pour Mag’, ça allait quand même bien, mais le son n’était pas parfait. Parfois, une fausse note ressortait. Il l’avait remarqué lorsqu’il avait invoqué son Transmitus pour venir ici. Certes, le sort avait fonctionné (vu qu’il était encore vivant… et en un seul morceau), mais il lui avait fallu une grande concentration. Voilà qui restait d’être difficile lors des combats, si combats il y aurait. Hum, forcément, qu’il y aurait des combats. Un imbécile avait provoqué ce… cataclysme. Un jour, il leur faudrait tous se battre contre lui. Pas ben le choix. Cela ne dérangerait pas vraiment la citrouille démoniaque, parce qu’elle était puissante. Toutefois, aussi puissante qu’elle était, une malchance pouvait survenir. Une fausse note et… game over.

    Sans parler des éventuelles blessures qu’ils risquaient d’écoper en se battant. Pas évident de jouer de la guitare avec un bras cassé, hein. Parlant de cassure… Leurs instruments, s’ils étaient brisés, que se passerait-il ? La question d’Alya, la nouvelle Sangrave, était assez inquiétante. Magistrouille serra sa guitare électrique (orange et verte, rappelons-le) dans ses mains. Il joua quelques notes énergisantes et sa magie fut activée, flottant autour de lui. Une magie noire, destructive, meurtrière. Dangereuse. Mais efficace. Il ne fallait pas se décourager. Ils allaient vaincre leur ennemi, puis tout rentrerait dans l’ordre, comme Taraisin venait de le souligner. Parfait. Avec de la chance, il pourrait la kidnapper après leurs petites aven… mésaventures, puis avoir accès à un ou deux objets démoniaques. Magistrouille vint pour refaire un discours de dictateur, quand des lunettes (rah, mais slurk !) noires apparurent sur son nez. L’effet était assez étrange, vu que l’accessoire traversait aisément son masque. Enfin, bon. Agacé, il prit les lunettes, les enleva de son visage, les jeta à terre, les écrasa sous son pied, sans ménagement. Pas de temps à perdre avec ces… erreurs magiques, disons. Heureusement que les actions magiques pratiquées sur leur groupe étaient mineures et sans danger. Colorer les gens, leur faire apparaître une paire de lunettes, ça allait. Ce n’était pas comme leur couper un doigt à tous, par exemple. Voilà pourquoi Magistrouille redoutait un peu que l’adolescente blonde use de sa magie, à elle. Juste pour la survie de tous et chacun.

    « Nous ignorons qui a bien pu nous mettre dans un tel pétrin », dit-il, s’adressant à la foule entière. « Mais une chose est sûre : nous ne sommes pas préparés à l’affronter. Nous devons absolument nous pratiquer et ce, dès maintenant. Nous pratiquer à bien jouer de notre instrument, nous entrainer à ne pas mourir »

    Il s’agissait là de bien sombres paroles, mais la situation ne permettait pas de se « lâcher ». Il fallait éviter de jouer de fausses notes. Sinon, on avait un billet pour l’OutreMonde. Il ne lui fallait pas mourir. Il ne devait pas mourir. Il ne voulait pas mourir. Il tenait trop à la vie, à sa vengeance contre les gros serpents pour tout abandonner du jour au lendemain. Sa magie l’entourait, démontrant toute sa volonté de triompher. On l’avait ridiculisé, humilié, avec ces nouvelles couleurs… absurdes. Le mot tombait de lui-même : vengeance. Et maintenant qu’il avait le soutien, disons, de Tara’tylanhem Duncan, l’épreuve qui l’attendait lui semblait moins dure. Épreuve consistant à éliminer cet ennemi inconnu. Ce ne serait pas évident, ni facile. Mais tous ensemble, ils pourraient y arriver. Soudain, une voix haineuse s’éleva près de lui. Une voix rageuse. Bon, c’est qui qui s’énervait, là ? Le cucurbitacée, toujours sa guit’ à la main, se tourna vers la voix. Ah, tiens, tiens… Il en avait entendu parler, de… lui. Il était, selon une source sangravienne, le chef du Clan des Ombres, une faible résistance s’opposant (bien inutilement) à lui. Magister ne se souvenait pas de son nom, mais son prénom lui revint : Sai. Oui, un petit clan anti Sangrave. Un clan en bien faible infériorité numérique, huhu. Bref, ce Clan des Ombres n’était en rien une menace pour les Sangraves. Et si cela avait été le cas, Mag’ n’en aurait pas eu peur. Le chef de ce clan avait l’air furieux. Il semblait prêt à vouloir lui sauter dessus… Pour le tuer, s’entend, pas pour… autrechoser, hein. Mais fort heureusement (pour cet impertinent, pas pour Mag’), une fille tira Sai, l’entraînant plus loin. Hum, ils étaient ridicules, ces gosses. L’homme citrouille, les regardant encore, émit un petit rire insultant. Il poursuivit, élevant derechef la voix, ne les quittant pas du regard :

    « Ne nous emportons pas, je vous prie. L’heure n’est pas aux querelles. Je suis venu pour une alliance et votre bon sens a accepté cette alliance. Si quelqu’un dans l’assistance veut se battre contre moi dans une situation aussi critique, c’est qu’il est bien idiot. Maintenant que nous sommes alliés, il faut nous entrainer, comme je l’ai dit »

    Il tourna son masque vers Taraisin, espérant qu’elle approuve ce qu’il disait. À chaque fois qu’ils se rencontraient, les réactions de la jeune fille étaient… déstabilisantes. Si elle se mettait à le contredire, ils seraient encore là dans une semaine. Voire plus. Mais avait-elle vraiment le choix ? Devant un ennemi mystérieux, valait mieux être prêt. On ne pouvait pas le nier. Leurs seules armes dans cette épopée musicale étaient des instruments de musique. Il leur fallait donc s’en servir. C’était l’évidence même.

    « Allez, mettez-vous en équipe de deux, puis pratiquez-vous à lancer des sorts mineurs d’attaque et de défense, pour ne pas blesser votre partenaire. Concentrez-vous bien et vous devriez y arriver »

    On aurait dit un cours. Et il était le Professeur Citrouille. Pendant que des équipes se formaient peu à peu autour de lui, il se dit que s’entraîner lui-même ne lui ferait pas de mal. Mais avec qui se placer ? Certainement pas avec Tara. Elle en profiterait pour essayer de le tuer, il ferait de même (bon, d’accord, il n’essaierait pas de la tuer), et le chaos s’installerait. Non, il lui fallait un adversaire qui n’était pas son ennemi. Difficile à trouver, donc. À moins que… À moins qu’il se place avec un Sangrave, héhé. Bon, lequel. Ou… laquelle. Instinctivement, son regard se posa sur Lyoree. Il ne l’avait jamais vue se battre et comme elle était une recrue, elle ne devait pas être habituée à la magie démoniaque. Était-elle douée quand même ? Elle possédait une bass, s’il ne se trompait pas. Leurs instruments de musique allaient bien ensemble. Oui, ce serait bien de s’entraîner avec elle. Il était bien plus puissant qu’elle, mais bon, ce n’était qu’un entrainement, comme il l’avait dit. Leur dernière rencontre avait été légèrement… larmoyante. Magistrouille n’aurait qu’à ignorer cette fameuse soirée-là et se concentrer sur leur combat… amical. Bien. Il inclina ironiquement la tête en direction de mademoiselle Duncan, puis se dirigea vers la Sangrave punk. En marchant d’un pas rapide, il constatait avec soulagement que là où il se trouvait, il y aurait assez de place pour tout le monde. Suffirait de bien viser son adversaire. Voilà. Arrivé devant Lyo’, il l’invita de sa voix douce :

    « Viens avec moi »

    Une phrase bien ambiguë… N’est-ce pas ?

    [ HJ : Simple petit rappel, notre groupe se trouve devant le palais, non à l’intérieur, merci. Veuillez, dans votre RP, vous placer avec la personne avec qui vous vous êtes placés dans la partie Events. Si vous êtes seul, entrainez-vous en solitaire à lancer des sorts. Ou bien choisissez rapido presto quelqu’un. Bon RP ! ; ) ]






Anciennement Magister, Birthday, Timothy & Neal (2010-2012)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manitou Duncan


avatar

Age du personnage : M'en fiche, je suis immortel * Et tak ! *

Métier : Partir à l'aventure
Résidence : Là * Ouaf *
Dans le sac : Faire d'étranges potions


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 12:41

Manitou avait rendez-vous avec un Chaman d'Omois qui pourrait lui rendre son apparence de beau gosse, hum hum, d'humain. Le Haut Mage passa alors devant le palais d'Omois où il y avait un attroupement, il s'en approcha mais marcha dans une flaque d'eau.

- Slurk ! jura-t-il en se secouant les poils.

Il observa son reflet, son poil avait viré au blond avec des tâches bleues et roses et il avait un chapeau et une cape de sorcier, style Harry Potter, un film qu'il avait vu sur Terre, et un panier en forme de citrouille.

* Je ne me souviens pas m'être déguisé pour halloween ce matin ... * se dit-il.

Le vieux labrador connaissait bien cette coutume car il avait vécu une dizaine d'année sur Terre, c'était une de ses fêtes préférées car Isabella le lachait pour qu'il aille mordre les enfants imprudents qui avaient osés avancer vers le manoir pour demander des bonbons.Il réfléchit alors et se dit :

* Mais quelle catastrophe Tara a-t-elle encore provoquée ? *

Manitou avança vers la foule puis se faufila entre les trolls/sirènesettritonsdansleubulle/elfes/tatris/nains/humains /etautrescréaturespasaussibellesqueluinonidentifié qui avaient changés de couleurs/vêtements.Il arriva enfin là où il voulait arriver : près de Tara.Ses cheveux avaient virés au mauve, originale l'aubergine.

- Qu'est-ce que tu as encore fait Tarai... Euuu, Tara ? Tu as voulu transformer tout Autremonde pour Halloween ?


Manitrouille



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Toda


avatar

Age du personnage : 17 ans en vampyr mais sans ça ... j'aurai donc 19 ans.

Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sous Chaf Des Ombres
Résidence : Au QG des ombres
Dans le sac : Grosse épée broyante pour le combat


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 13:38

Sanzo entendit du grabuge dehors, il ouvrit un fenêtre et passa la tête. Quel choc quand il vit la foule immense. Que de monde dans la rue, mais que faisait il, il manifestait pourquoi ? Une chose choqua Sanzo, tous était horriblement moche et tous avait une amulette autour du cou représentant un instrument de musique. Sanzo savait maintenant pourquoi toute la foule manifestait. Il sauta par la fenêtre et tomba devant un homme au cheveux blanc mais avec les trait de Sai Niwa. Dans le doute, Sanzo le prit dans ses bras et hurla

Sai---!

Si Sanzo s'était planté il n'aurait pas eu l'air fin, Sai n'était pas comme ça habituellement, avait il fait une couleur? Sanzo lacha "Sai" de son étreinte et demanda

Comment vas tu mon frère ? Quoi de neuf depuis tous ce temps ?

L'homme ne repondit pas, mince ce n'était pas Sai. L'homme fit une drôle de tête avant de prendre Sanzo dans ses bras a son tour. Alors non, l'homme, c'était Sai. Mais pourquoi était il different? Un traduc malade lui avait fait de la chirurgie esthétique ? Ou alors le coiffeur avait il louper sa couleur? Ou carrément les deux pourquoi pas. Bref la seul chose qui fit que Sanzo différencié Sai, c'était *roulement de tembour* L'instinct, Sanzo savait que Sai était Sai.

Sanzo attendait la réponse a la question précédente avant de le mitrailler de question tout aussi ... original.




Sur Sanzo:
 

Sanzo:
 

_________________

Tant que l'amour existera, La haine suivra

_________________

Sous le soleil brûlant sont réunis les deux amants,
Lorsque le vent soufflera, leur amour triomphera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 14:14

Magistrouille, regarda -enfin il semblait regarder on savait jamais avec un son truc sur le visage- Tabata et Sai derrière son masque oranger. Puis après quelques minutes de silence émit un rire très insultant pour le vampyr. Il se foutait de sa gueule le légume ! Le chef des Ombres grimaça, serra les poings mais ne bougea pas. Malgré sa folle envie de lui sauté dessus et de l'étrangler. Il devait se calmer, il ne devait pas perdre le peu de contrôle qu'il avait réussit a avoir. La citrouille continua de les regardait tout en parlant de sa voix de velour liquide qui donna des frissons a tout l'asistance, il demanda le calme et traité ceux qui voulait se battre contre lui -donc Sai- d'idiot. Le vampyr au yeux émereude le fusilla du regard. Si des yeux pouvait tuer, le sangrave serait mort depuis belle lurette. Puis il demanda a l'assemblé de se mettre par deux pour s'entrainé avec leur nouvelle arme. Les gens autour de lui était a peu près tous d'accord avec lui, Sai ne l'était pas.

*Il peut se les mettre où je pense ses leçons a deux crédit muts* Pensa Sai.

Sai soupira longuement puis avant même qu'il ne puisse dire un mot quelqu'un le prit dans ses bras. Un parfait inconnu au cheveux blanc neige. Sai ne le reconnu pas sur le coup se fut son odeur tiède et légèrement sucré qui lui sauva la vie car si le vampyr n'avait pas reconnu son ami il aurait finit en cendre. Sai n'était vraiment pas d'humeur. Bref, Sai lui rendit son étreinte mais sans sourire. Il était encore trop furieux contre Magistrouille. Il lui le turais un jours, et tout les sangraves avec lui.

- Je vais bien, j'ai retrouver la vu. Rien n'aurait pus me faire plus plaisir par contre le fait de devoir obéir à cette citrouille sur pattes de m'enchante guère sa me rend même furieux. Bon, je fairais avec. Je ne sait pas si tu as entendu ce qu'il a dit mais nous devons faire équipe pour un entrainement. Tu accepte d'être avec moi ? Au faite t'es simpa en blanc.

Il jetta un coup d'oeil vers Tabata puisdit avec douceur :
-Et je te présente Tabata, une amie.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Äyko


avatar

Age du personnage : 13 ans

Métier : Membre des Ombres
Résidence : Là où on ne pense pas à me chercher
Dans le sac : Atomiser les sangraves, boire leur sang


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 16:23

Après avoir joué sa musique, qui, au passage n'avait pas arrangé l'état de sa cape - elle avait viré au rose avec des petits nounours blancs -, la célesta disparut et Äyko se mêla à la foule, son sang ne coulait plus mais la tentation de mordre des cous innocents était forte, vu le nombre de succulentes odeurs de nains/trolls/elfes/humains/sirènesettritonsdansleurbulle/tatris/sangraves/etautresmachinstrucsnonidentifiéetqu'Äykoauraitbienaimécroquerpourvoircequec'est.

Elle bousculait pas mal de
nains/trolls/elfes/humains/sirènesettritonsdansleurbulle/tatris/sangraves/etautresmachinstrucsnonidentifiéetqu'Äykoauraitbienaimécroquerpourvoircequec'est c'est alors qu'un troll rose se mit à grogner qu'elle vit deux silhouettes familières : celles de Sai et Tabata, la jeune fille fit un sourire carnassier au troll histoire de dire : "Dommage mais tu m'auras pas !".
La jeune fille s'approcha d'eux et les salua :

- Sai ! Tabata ! s'exclama-t-elle.

Le vampyr avait retrouvé la vue ce qui réjouit énormément la BSH, elle ne manqua pas de lui faire remarquer :

- Sai, je suis super contente que tu es retrouvé la vue ! Ça doit être bien de voir alors qu'on a jamais vu !

La jeune fille était au bord des larmes, elle avait réussi ! Elle avait réussi à aider Sai !
Une larme de sang roula sur sa joue, elle l'essuya rapidement puis se concentra sur ce que disait Magistrouille.

* Donc il faut faire équipe avec quelqu'un ... Mais avec qui est-ce que je vais bien pouvoir me mettre ? *




Les Ombres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus-system.forumactif.org
Deino Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Un griffon noir : Era
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Chasseuse de prime/Pirate
Résidence : Son navire
Dans le sac : Toute sorte d'armes, ma boule de cristal, quelques informations récoltées un peu partout, une photo de sa mère et une autre de moi et de ma soeur à l'âge de 10 ans, de la nourriture pour Era et un paquet de chips acheté sur Terre pour moi, un stylo qui ne marche plus et un autre qui marche seulement à moitié, une pièce noire d'un jeu de dames, une montre mais je ne sais pas d'où elle vient et plein de papiers en tous genres

Affinités : Sai>> Mon maître que j'adoreeeeeeuuuuu embêter. Si il ne répondait pas je me serais lasser mais comme il essaie de répliquer à chaque fois je continue. C'est trop drôle.

Tinieblas>> Une allié et une amie

Lice>> Ma soeur adoré

Will>> Ami ou ennemi? En tout il est très bon pour les joutes verbales contrairement à Sai



MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 21:31

Kistsune fut réveillé par des bruits dans le couloir , elle regarda l'heure et remarqua qu'il était tard . Elle sauta hors du lit et se précipita dans la salle de bain , elle devait faire des recherches pour maître Chem' mais elle n'avait pas finit et elle devait rentré pour la fin de journée . Elle prit une douche , s'habilla et se précipita vers l'entré , elle passa devant un miroir et elle stoppa net .
Elle avait changé : sur c'est joue il y avait deux taches roses fluots , deux mèches étaient apparues , une était rose fluo comme ses joue , l'autre était orange fluo . Les boules accroché dans s'est cheveux qui étaient normalement bleus étaient devenue roses . Sur sa robe il y avait un bonbon noir et rose . . . Un médaillon en or pendait à son cou , il avait la forme d'un violon . . .
Elle fut attiré par le bruit dehors , elle sortit et se heurta à un jeune garçon au cheveux blanc .

-Pardon . . . Pourriez-vous me dire la raison de cette agitation ? lui demanda Kit'

La jeune fille aperçu Äyko et voulu se précipiter mais elle aperçu un jeune garçon à côtè de la jeune vampyr et elle se dit que ça devait être Sai . Kitsune se précipita derrière le jeune garçon qui la regarda bizarrement . Elle ne voulait surtout pas que Äyko la voit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Salvator-Lakia


avatar

Age du personnage : 16 ans pour l'éternité

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin
Résidence : Une grotte en Krasalvie ou le QG des Ombres
Affinités : Sai Niwa: Un amour compliqué mais qui durera pour l'éternité.
Kei Niwa: Plus qu'un ami, un frère ^^

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 22:05

Elena venait de se lever, réveillée par des bruits. Elle se rendit dans sa salle de bain pour se refaire une beauté. Alors qu'elle sortait d'une bonne douche froide, une serviette enroulée autour de son corps et qu'elle se rendait devant le glace pour se démêler les cheveux, elle croisa son reflet dans le miroir. Elle poussa un petit crie de stupeur, elle avait changé. Ses yeux d'un gris perle profond était devenu noir, ses cheveux était moins long et un peu plus foncé, malgré quelques mèches grises. Elle remarqua aussi, à son coup, un petit pendentif sur lequel était gravé un violon. Elle s'habilla en vitesse. Elle voulait tenter une expérience, celle de savoir si ses pouvoirs étaient demeurés les mêmes. Elle incanta donc. Rien ne se produit. Elle toucha son médaillon et cette fois son miroir se brisa.
Elena se demanda si elle était là seule à avoir changé d'apparence et décida de sortir voir.
Dehors la foule semblait agité. Elle remarqua que tous portaient un pendentif, mais dont les instruments différés.
Tout à coup, elle perçu l'odeur de Sai à travers toutes les odeurs réunis. Elle se dirigea vers lui, mais ne le vit pas. Pourtant il devait être là, en face d'elle. Puis, elle réfléchis et se dit que si elle avait changé d'apparence, lui aussi avait peut-être changé.
Et là elle le vit, enfin l'homme qu'elle vit avait l'odeur se son amour et quelques airs de l'ancien Sai.
Elle s'approcha doucement de lui. Il parlait à d'autres personnes.




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé



MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 31 Oct 2010 - 23:20

Les évènements en courts étaient plus troublants les uns que les autres. La panique était semée dans les esprits et dans les cœurs de ses faibles créatures qu'étaient les sortceliers de toute race. Pas une seule ne pouvait rattraper les autres. Les humains, les elfes, les tatris, les vampyrs.... et tous les autres. Tous étaient dans la même situation et surtout tous devaient affronter la même chose en cet instant. Quelque chose qui se trouvait dans le cœur de chacun à tout instant, qui s'emparait de ce muscle vital et l'étreignait encore et encore pour lui faire subir les pires tourments. Ce sentiment capable de paralyser des foules entières. La peur. En ce moment même tous essayaient d'affronter quelque chose qui se trouvait à l'intérieur d'eux-mêmes. Certes, l'ennemi, le provocateur de tout cela était extérieur. Mais la réalité était autre. Tant que l'on avait pas un visage à mettre sur cet ennemi qui pour l'instant demeurait invisible, on craindrait tout le monde. Le peuple avait obtenu un nom. Ongaku. Mais c'était un mot sans image, une manière de nommer quelqu'un ou quelque chose dont on ne savait rien. Autrement dit, ce n'était qu'un écran de fumée inutile.

Un sortcelier avait retiré le toit du palais d'Omois... voilà qui serait sans doute intéressant. Mais pour le moment il n'y avait pas assez de chaos dans cette situation. A force de trop réfléchir avant d'agir, et du fait d'une entente des leaders des différents partis habituellement en conflit cela était bien trop calme à son goût. Ce responsable voulait du Chaos et de la destruction, et puisque personne ne voulait le faire par accident, il allait provoquer de quoi donner des accidents. Parce que vous savez ce qu'il y a de plus drôle avec la peur ?? C'est que les gens réagissaient plus instinctivement au danger. Voyons voir comment ils allaient réagir avec ça.... Une musique pas très rassurante se fit entendre dans le ciel lui même et celui-ci sembla s'embraser, lorsqu'une pluie de météorites commença à tomber en plein sur le lieu où se trouvaient amassé plusieurs centaines de sortceliers, et sur toute la région !!! Musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 1:23



« You don’t know how you’re coming across »

D'abord surprise qu'ils parviennent à s'entendre , la jeune femme s'en vit soulagée . C'était mieux ainsi . Si Magister et Tara parvenaient à trouver un accord . . . ils étaient presque sauvés . Elle savait qu'ils n'arriveraient à rien si ils marchaient seuls . Contre cet ennemis qu'ils ne connaissaient pas , mieux valait se montrer solidaire et faire face ensemble . Comme on disait , l'union fait la force , non ? Et bien qu'elle n'avait franchement aucune envie de coopérer , elle allait bien devoir s'y faire . De toute manière , elle n'avait pas le choix , la p'tite lycanne ; Soit elle se montrait raisonnable et ne protestait pas . . . soit elle était assez mal barrée , oui . Alors autant suivre le mouvement . Lyoree se tourna vers Alya , ne laissant aucune trace de sourire . Puis son regard se posa sur sa basse . Elle n'aurait aucun mal à la manipuler et maîtriser sa magie ne serait qu'une question de concentration . C'est sur que si elle commençait à rire sur l'apparence d'untel et les performances d'untel , ça n'allait pas marcher . . . Il suffirait sans doute de se contenir . Mais avec tout ce qui leur était tombé dessus , comment diable pouvait-elle arriver à prendre la situation au sérieux ? Faire de la musique pour utiliser la magie ne lui paraissait pas particulièrement gênant , étant donné qu'elle y arrivait assez bien et qu'en cas de problème , elle avait toujours Holy pour lui porter secours au corps à corps . Donc non , ça ne la dérangeait pas tant que ça et elle ne semblait pas prendre beaucoup de sérieux dans toute cette histoire .

« Une basse . Ça va . Je me débrouille . » répondit-elle d'une voix parfaitement neutre à la question d'Alya .

« Acting like you don’t give a toss »
Elle ne fut pas étonnée du tout de voir cette dernière perdre son sourire ne serait-ce qu'un court instant . Le souvenir de Jiao devait encore la hanter . C'était sans doute difficile d'oublier celui qu'on aime . Et elle , lui en voulait-elle encore pour l'avoir tué ? C'est vrai qu'en y repensant , elle n'avait eu aucune hésitation à planter ce couteau dans son dos . Et jamais elle n'avait éprouvé de remords depuis cet évènement tragique qui avait pourtant ruiné la vie de l'elfe et en aucune façon elle ne s'était sentie coupable de sa tristesse . Même si elle le devrait , en fait . Kento , quand à lui , avait été un témoin de l'assassinat . Et depuis la dernière fois , la jeune femme était parvenue à intégrer les Sangraves . Il n'était guère surprenant que le Tatris la regarde d'un mauvais œil . Et elle ne pouvait pas lui reprocher sa méfiance , elle avait tué sous ses yeux . . . Sa voix se fit plus secrète alors que ses lèvres s'étirèrent en un sourire fin .

« Je vais parfaitement bien , si on oublie le fait que je me retrouve fringuée en punk et que j'ai l'air pas mal idiote avec cette touffe multicolore sur ma tête . »

Évidemment , difficile d'avoir l'air intelligente , comme ça . Et le pire , c'est qu'elle n'arrivait pas à s'y faire . Son sourire disparut alors qu'elle se retourna pour détailler un peu plus les gens qui l'entouraient . Elle reconnut immédiatement Dylinrae , l'elfe qu'elle avait . . . gentillement torturé la dernière fois , plus loin . Elle semblait n'avoir pas énormément changé . Une chanceuse , hein . Par contre , ça oui , elle paraissait la fixer avec le même regard qu'un chat regarderait une souris . . . et elle en eut des frissons . Non pas parce qu'elle avait peur , évidemment , mais parce que pour une elfe avec des yeux rouges clairs et un corps aussi maigre , c'était . . . bizarre .
« Walking around like you’re on some kind of cross »
Elle remarqua enfin Sai . A retard , en effet , car elle n'avait pas entendu ce dernier pester contre Magistrouille . Il avait bien changé , lui aussi . Il avait l'air bien plus en forme . Et visiblement , il n'était pas tout seul . Bon , ben tant mieux pour lui , il s'était fait des amis . Alors qu'elle écoutait à moitié ce que le Maître disait , trop occupée à chercher des connaissances parmi la foule , ses mots résonnèrent dans sa tête . Se mettre par deux . Par deux . Deux . Ok , deux . Plait-il ? Avec qui , au juste ? Elle n'avait pas tellement envie de se mettre avec Alya – Ben ouais , elle voulait pas se prendre un destructus dans la tête , hein – et pourtant . . . Euh , qui d'autre ? Elle jeta un rapide coup d'oeil anxieux autours d'elle et songea un instant que sa dernière victime , l'elfette blonde , aurait eu une bonne occasion de se venger . . . ne serait-ce qu'un peu . . . Mais pas folle , Lyo' refuserait , évidemment . Enfin , cela n'arrangeait pas son affaire pour autant . . . Avec qui allait-elle encore se retrouver ? Son regard détailla le peuple , un par un . . . et elle tressaillit quand elle réalisa que Magister s'approchait d'elle . Aucun sourire ne subsistait sur ses lèvres . En fait , le délire était passé et elle n'avait plus spécialement envie de rire . Le problème , c'est que passé ça . . . elle se sentait pas mal gênée . Pourquoi ? Était-ce à cause de ce fameux soir qu'elle n'arrivait pas à oublier ? Ou était-ce . . . autre chose ? Elle ne comprenait vraiment pas ce qu'elle avait . Elle ne se souvenait pourtant pas que sa présence fut si intimidante , la première fois qu'elle l'avait rencontré . . .
« And it’s a shame on you, the irony’s lost »
Un pâle sourire se forma sur son visage . Gênée et assez triste lorsqu'elle se rappelait la dernière nuit troublante qu'elle avait passé à pleurer . Mais en soit , Lyoree n'était pas spécialement malheureuse , là , maintenant . Et y repenser serait sans doute une mauvaise idée . Il suffirait qu'elle songe à autre chose . . . et paff , quelqu'un disparaitrait . Resserrant l'étreinte de ses doigts sur l'instrument , elle remarqua – enfin – que son Maître avait hérité d'une guitare électrique . Une basse et une guitare . Ça irait déjà mieux qu'une basse et un synthétiseur . . . Oui , c'était un choix plutôt judicieux . Bon , elle , elle savait déjà en jouer . Mais lui , savait-il ? La jeune femme fixa la guitare d'un air dubitatif , genre '' Si il sait pas en jouer j'suis pas dans la merde '' . Elle tenta avec peine de cacher sa gêne dans l'indifférence , en vain . Non , elle ne comprenait rien . Pourquoi réagissait-elle comme ça ? Elle passa sa main gantée dans sa chevelure brune et colorée puis releva finalement les yeux et répondit d'une voix presque frêle en dépit de son sourire .

« Euh . . . Oui , je vous suis . . . »
« When you come undone »
La jeune femme s'apprêtait effectivement à le suivre quand quelque chose interrompit brusquement son mouvement . Une mélodie assez inquiétante parvint à ses oreilles et , instinctivement , elle leva les yeux aux ciel . C'est à partir de là qu'elle put constater avec horreur que des météorites fonçaient droit sur eux , sur la place d'Omois . . . Et cela ne semblait pas s'arrêter là . Tout d'abord terrifiée , Lyoree mit de côté sa peur et sa gêne pour réagir immédiatement . Elle recula pour mieux voir le ciel embrasé dans la foule et jura . Ils devaient se mettre à l'abri , quelque part , hors d'atteinte . Mais où ? Il lui semblait vraiment que ça arrivait de partout . Ça ne touchait pas qu'Omois . Dans le doute , elle s'agrippa à sa basse et commença à jouer une improvisation de rock – après tout , avec une basse , on faisait pas de l'acoustique - afin de créer une barrière magique qui les protégerait , même temporairement . Elle s'en sortait plutôt bien . Seulement , faute de pouvoir , il n'engloba qu'une petite partie du monde et elle eut beaucoup de mal à la maintenir . Elle retrouvait pour la première fois depuis des années cet instinct de survie qui l'avait aidé à organiser mille et un plan dans le but de fuir , accompagné de ses congénères , là bas . Et elle ne s'en plaignit pas du tout .

« On ne sera en sécurité nulle part ! » s'écria-t-elle avec effroi .

Elle jeta un oeil inquiet vers son Maître , le suppliant silencieusement de l'aider . Elle ne tiendrait pas longtemps . Pas toute seule . Et si elle n'avait pas assez de puissance pour protéger tout le monde , lui en avait sans doute . Il ne s'agissait plus de sauver sa peau ; Il fallait qu'ils s'y mettent tous ensemble . Et ça , elle l'avait bien compris .



~ « It's time we saw a miracle »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinzô Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 13:17

Les choses ne se passaient jamais comme on le souhaitait. C'était une règle universelle que Shinzô avait eut parfaitement le temps d'apprendre au cours de son existence. Surtout en ce qui concernait le combat. Rien n'était jamais défini et il valait mieux rester sur ses gardes autant que faire se pouvait. Parce que l'on ne savait jamais ce qui pouvait arriver par la suite. Hors si le vampyr était habitué à une chose, c'était à imaginer le pire. Puisque le meilleur moyen de se tenir prêt face au danger était toujours d'essayer de prévoir ce qu'il pouvait se passer de plus grave, de s'armer contre cela et donc ensuite de pouvoir faire face à toute situation. L'alliance entre les camps semblaient rassurer le monde, et cela se comprenait aisément. Si les personnes magiques les plus puissantes coopéraient comme dans le passé... pourquoi n'arriveraient ils pas à résoudre cette situation comme précédemment ?? La logique de ce raisonnement était fiable... ou presque.

Prenons les éléments les uns après les autres. Premier point et le plus important sans doute, on ne savait rien de qui ou quoi était responsable de leur situation si ce n'est qu'il s'était désigné sous le nom de Ongaku et avait manifestement des envies de vengeance. Cependant pouvait on faire confiance à quelqu'un qui se présentait sans se montrer et en prime annonçait cela de lui-même ?? Après tout cela aurait très bien put être une annonce mensongère pour les induire en erreur. Même si tout le monde ne pouvait pas s'inventer démon et avoir assez de puissance magique pour réduire ainsi la magie des autres à cette utilisation pour le moins dérangeante.

Magister continuait cependant de prendre les choses en main en proposant à tous et toutes de s'entrainer à la magie par groupe de deux. A la fois une manière d'assurer les arrières de quelqu'un, et un petit groupe évitait trop de concertations sur l'air à jouer. Puisque c'était bien là que résidait la principale difficulté de cette forme de magie. Leurs accords devaient être parfaits ou sinon les catastrophes arriveraient rapidement. Donc l'on devait avoir confiance en son ou sa partenaire. Shinzô se tourna vers sa petite amie qui acquiesça simplement d'un signe de tête. C'était ce qu'il y avait de plus simple concernant ce qui se passait pour le moment. L'un et l'autre se faisaient déjà entièrement confiance. Donc inutile de chercher des complications. Leurs instruments étaient certes un peu atypiques et pas forcément à première vue faits pour aller ensemble, cependant un groupe terrien y arrivait parfaitement, donc en reprendre les mélodies selon ce qui leur serait nécessaire.

Malheureusement le pressentiment du vampyr qui était bien présent concernant le fait que tout ceci n'était que le calme avant la tempête se trouva bientôt confirmé par l'audition d'une bien sombre musique qui semblait venir d'au-dessus d'eux et dont aucun d'entre eux ne semblait responsable. Le ciel qui était déjà obscurci d'orage s'embrasa donnant à tout cela un air relativement inquiétant, et des météorites commencèrent à tomber vers eux. Ils devaient se protéger de cette attaque qui était massive et colossale... créer des boucliers face à tout cela. Manifestement au moins une personne avait déjà eut cette idée et une partie de ceux présents se trouvaient sous la protection. Le duo sangrave s'écarta assez pour éviter de créer une interférence de magie et commença un air ensemble dans le même but, créant un nouveau bouclier sur une autre partie des présents. Musique


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 14:40

- Sai ! Tabata ! hurla une voix.

Le vampyr tourna la tête et vu une jeune fille. Elle avait de long cheveux blancs, comme lui, et des yeux sombres. On aurait dit une poupée. Sa voix lui était familière, chaude et légère, Äyko ? Oui, sa ne pouvait qu'être elle. Il la voyait enfin, d'ailleurs elle était plutôt jolie. L'hybride remarqua ses yeux plein de vie, de couleurs, elle comprit qu'il avait retrouve la vu. Ce qui réjouit énormément la jeune BSH, elle ne manqua pas de le lui faire remarquer. Sai lui sourit mais ne répondit pas, les mots étaient inutils. Elle savait combien il était heureux.

Soudain une nouvelle jeune fille arriva, elle avait une drole d'odeur, une odeur que Sai n'arrivait pasa décrire. Il n'avait sentit cette odeur que très peu de fois mais il savait de qui elle provenait. Elle venait d'une amie d'Äyko, c'était Kitsune. Drole de look, était-il normal ? Celle-ci ne dit bonjours a personne, elle se précipita derrière lui et ne bougea plus. Elle semblait terrifier par quelque chose, Sai la regarda bizarrement mais ne prononçé aucune paroles. Si sa l'amusait de jouer a cache cache.

- Je suis heureux de tous vous voir mes amis. Par contre je ne sait pas si votre look est normal. Dit Sai dont le visage portait un beau sourire.

D'un coup une vampyr apparu devant lui, une belle vampyr. Ses yeux était d'un noir pronfond, ses cheveux était d'un brun et la longueur était plutôt courte, quelques mèches grise tombait devant ses yeux. Il remarqua aussi, à son cou, un collier dont le pendentif resemblait a un violon. Elle s'approcha de lui et quand a lui , il la prit dans ses bras. Mais au même moment une avalanche de météorite tomba du ciel. Sai n'hésita pas une seconde, il serra son pendentif. Sa guitare maintenant a la main il joua quelques notes et un énorme bouclier entoura une partit des gens et pas seulement ses amis. Deux sangrave eu la même idée.

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=eFXmZ1XHdDc


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 16:07

Dans la tête d'ava tout s'embrouillait, le maître des sangraves , puissant et dangereux aller s'allier avec Tara Duncan qui l'était tout autant ?! On courait a l'apocalipse ! Bon, ils l'avaient déjà fait une fois avec le ravageur d'âme mais sa rester quand même plus que surprenant. L'alliance de la citrouille et de l'aubergine. Sa fairait un bon titre de film pour enfant ça. La sangrave sourit mais ne dit rien, la situation étiat trop critique pour se permettre de rire ou autre. Ava avait déjà rencontrer l'héritière impérial d'Omois une fois, celle-ci l'avait aider a retrouver ses parents et l'ancienne rousse n'avait pas vraiment été dès plus amical avec elle. Bref, la nouvelle alliance surpris la barbie. Mais bon si c'était pour notre survie, alors on n'avait rien a dire. Ni les "amis" de Tara ni les sangraves de Magister. Ni shinzô, ni Ava.

Soudain Magistrouille demanda que plusieurs groupe de deux se forme, Shinzô n'hésita pas une seconde et hocha la tête en directoin de sa petite copine. Le vampyr lisait t-il dans ses pensées ? Elle avait eu la même idée ! Ils étaient plus que complice et ils avaient confiance l'un envers l'autre. Les voir ensemble été normal. Enfin, pour quelque personne. en effet, peu de personne connaisaient le lien qui unisait les deux sangrave.

Ava leva ses yeux roses bonbon vers le ciel noir, pas une étoiles... Shinzô l'avait déjà bien assombrit -le ciel- mais là il l'était encore plus. L'humaine frisonna comme a chaque fois qu'elle resentait un danger ou une menace quelquonque. Son instinct ne la trompait jamais. Malheuresement pour eux... Des météorites, des énormes météorites grosse comme l'égo de notre cher Magisteur (ok ma geule) , commencèrent à tomber vers eux. Un garçon au cheveux neige sortit une guitare noir et créa avec un bouclier sur la moitié des personnes présente. L'autre, non. Surement pas assez puissant. Shinzô et Ava comme a l'unisont sortirent leurs instruments de musique. Ils devaient crée un bouclier pour proteger tout ce beau monde. Ava posa son drole de violon sur son épaule puis ferma les yeux et se laissant enportait par son instrument.

Musique : http://www.youtube.com/watch?v=qrYJR4BVs9o




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Äyko


avatar

Age du personnage : 13 ans

Métier : Membre des Ombres
Résidence : Là où on ne pense pas à me chercher
Dans le sac : Atomiser les sangraves, boire leur sang


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 16:23

Kitsune était également là, bon, elle avait un peu changé ... Mais finalement, c'était une super journée ! Äyko était avec ses amis et Sai avait retrouvé la vue.
Puis, Elena arriva. L'hybride calma sa joie. Elle n'aimait pas trop cette fille ...
Une pluie de météorites commença à tomber, Sai serra son pendentif, une guitare apparut et il en joua, incantant un bouclier qui les protégea, ce n'était pas passé loin !
Äyko décida tout de même d'être polie et de faire bonne figure, elle salua Elena :
- Bonjour. J'aime bien ton nouveau look ! Sinon, ça va ?
La jeune fille se souvint alors que Sai lui avait posé une question. Elle se tourna vers lui et lui répondit, tout de même un peu en retard :
- Non ... Pas vraiment ... Mais je l'aime bien, à part la cape et le pyjama. la jeune fille grimaça quand elle fit allusion aux horreurs roses.




Les Ombres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus-system.forumactif.org
Elena Salvator-Lakia


avatar

Age du personnage : 16 ans pour l'éternité

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin
Résidence : Une grotte en Krasalvie ou le QG des Ombres
Affinités : Sai Niwa: Un amour compliqué mais qui durera pour l'éternité.
Kei Niwa: Plus qu'un ami, un frère ^^

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 16:57

Sai l'avait reconnue et il l'avait prise dans ses bras. Elena déposa un baisé sur ses lèvres froides.
Elle lui dit:

-Bonjour mon amour. Tu vas bien? Toi aussi tu as changé d'apparence.

Et une fille qu'elle ne connaissait pas mais qui avait l'air sympa, lui dit:

- Bonjour. J'aime bien ton nouveau look ! Sinon, ça va ?

Elena lui répondit:
-Salut!! Oui ça va, à par que je suis un peu désorienté à cause de ce qui arrive. Et toi, comment vas-tu?

Mais la fille n'eut pas le temps de lui répondre car une pluie de météorites descendait du ciel. Sai pris son pendentif et fit apparaître une guitare et en joua. Un énorme bouclier apparut et entoura plusieurs personnes. Les météorites s'écrasèrent dessus avec fracas. Elena, toujours, dans les bras de Sai, trembla légèrement. Elle se blottit un peu plus dans ses bras, passant les siens autour de son coup. Elle posa sa figure sur son épaule.




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé



MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 18:02

Ongaku de son lieu toujours secret, observait les évènements. Après tout, le principal lorsqu'on lançait un spectacle était de le surveiller pour que le tout se déroule bien, non ? Franchement... Et là, autant dire que ce démon bénissait la stupidité de certaines personnes qui se trouvaient présentes. Si une partie sembla bien réagir pour tenter de créer des boucliers contre les météorites, qui subissaient tout de même des sacrés chocs et dont les mélodies devaient être continuelles pour éviter une faille, il semblerait que certains ne soient pas vraiment au courant de l'importance qu'avait la concentration dans le fait de jouer de la musique... et donc que les demoiselles éplorées souhaitant avoir l'attention de leur petit ami tandis que celui-ci essayait de faire quelque chose de plus constructif fut tout à fait sublime pour ruiner le morceau à néant et créer des désaccords !! Ce qui bien entendu brisa les boucliers, mais qui en prime par le fait de donner des fausses notes provoqua un déchainement de foudre dans le public et aux alentours, blessant gravement plusieurs personnes tandis que le danger des météorites arrivait toujours, là où les deux autres boucliers posaient n'agissaient pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Lun 1 Nov 2010 - 21:07

{ Operation Ground And Pound *

Listen it. Watch it. Like it.

    Lyoree accepta de faire équipe avec lui (bon, elle n’avait pas vraiment à accepter : il lui avait carrément dit : « viens » et non pas « veux-tu venir ». Mais bon, il était toujours son Maître, malgré ce léger… problème). Les deux Sangraves allaient commencer l’entrainement (Magistrouille réfléchissait déjà à un air endiablé), quand tout à coup… Une musique inquiétante du genre Çac’estlachansonthèmeduMéchantPasBeau s’éleva, venue de nulle part, apparemment. Sauf que… Mag’ comprit… deux secondes trop tard. Car musique jouée = magie activée. L’homme masqué n’y était pas trop habitué, donc… Et il n’était sûrement pas le seul. Eh oui, car certains continuaient comme si de rien n’était. Bravo, les grands. Vous voulez finir cramés à la fin de la journée ? Enfin, Mag’, malgré l’alliance, se fichait un peu que certains crèvent. Après tout, si on n’était pas assez rapide pour se protéger, tant pis. On le regrettait une fois rendus en OutreMonde, mais c’était trop tard. Bref, il fallait créer de gros boucliers magiques. Il le comprit… trop tard. Une météorite, qui se déplaçait… trop vite à son goût, lui percuta la jambe. Ouuuuuutchhheuuuh, ça fait maleuuuuh, slurkeuuuh ! Se mordant la lèvre inférieure, la citrouille démoniaque endura la douleur et constata que Lyoree avait agi.

    Elle avait activé sa magie avec un air rock, ce qui avait crée un bouclier… temporaire. Très temporaire. Car elle ne pourrait pas résister longtemps. Elle avait peut-être de la magie démoniaque en elle, mais ce ne serait pas suffisant. Elle n’en possédait pas assez. Mais lui, par contre… Évidemment, qu’il avait de la magie ! Et pas rien qu’un peu ! Il allait protéger Lyoree et tout le monde. Mais pas tout seul. Tara Duncan était aussi très puissante. Voire plus que lui, ce qui était assez ch… énervant. Il étira les cordes de sa guitare électrique au max, et un son énergisant monta autour. Sa magie était invoquée. Il avisa la jeune fille dans la foule. Foule qui tentait de se protéger des météorites qui tombaient du ciel. Qui avait invoqué cela ? Hum… Il devait être puissant, comme Magistrouille le redoutait. Et aussi… il devait être à proximité. Ou bien les surveillait grâce aux scoops. En tout cas, leur groupe était vraiment surveillé. Rassurant. Le chef des Sangraves, pendant qu’il faisait apparaître un gros bouclier magique protégeant tous ceux près de lui, cria à Taraisin :

    « Tara ! Protège ceux qui… (Il se ravisa, sachant que les ordres ne marchaient pas très bien avec elle : ) Il faut protéger ceux qui sont près de nous ! Et trouver le coupable, ce satané Ongaku. Je suis certain qu’il nous épie, où qu’il soit »

    Il revint ensuite à Lyoree, qui commençait sérieusement à paniquer – avec raison. Elle le regardait, la peur dans les yeux. Il grimaça, conscient que ce bouclier géant lui mangeait toute sa magie chérie :

    « Joins-toi à d’autres personnes et ensemble, formez d’autres boucliers pour protéger ceux qui sont trop faibles, allez ! »

    Bon, en règle générale, il n’accordait aucune attention, aucune pitié envers les faibles. Ils n’étaient pas de sa caste. Mais là, c’était différent. Certes, que quelques personnes meurent, il s’en fichait. Toutefois, plus il y aurait de morts et de blessés, plus ce foutu démon s’en réjouirait. Ce serait une forme de victoire pour Ongaku. Et ça, pas question de lui laisser cela ! Magistrouille, concentré, leva la tête vers le ciel. Un ciel rougeâtre. Un ciel de sang. De foudre. De météorites. C’était beau. Mais dangereux. Un idiot se serait attaqué au ciel. Erreur. Il fallait trouver le coupable aux alentours. Mais où ? Au Palais ? Ce qui était étonnant (enfin, pas tant que ça), c’était que les attaques se concentraient uniquement sur eux. En regardant autour (tout en jouant de sa guitare), il vit en effet que seul l’endroit où ils se trouvaient était touché. Mais chiotte, les gardes impériaux allaient-ils réagir ou les regarder pendant une heure voire plus ?

    Soudain, Mag’, furieux de voir qu’ils semblaient seuls (pour le moment, du moins) dans cette mer… dans ce pétrin, rata deux accords. Oups. Erreur… fatale. Sa barrière magie diminua en intensité et une météorite maligne parvint à toucher un sortcelier pas loin. Rah, mais slurk ! Il se reprit bien vite en accélérant le rythme. Le son émis par son instrument vert et orange vira dans les aiguës. L’homme masqué ne prit même pas la peine de voir si Lyoree lui avait obéi ou était restée à ses côtés. Tout ce qui lui importait, c’était de maintenir son bouclier magique. Il ne vit même pas si Taraisin avait activé sa puissante magie. Ce qui tournoyait dans son esprit, c’était : maintenir le bouclier, ma blessure fait mal, maintenir le bouclier, ma blessure fait mal, maintenir le… Bref, vous avez compris. Ça faisait mal, mais la douleur était quand même supportable. Il n’allait pas rendre les armes sans se battre. Ongaku les attaquait ? Parfait. Ils riposteraient et gagneraient le jeu.



Anciennement Magister, Birthday, Timothy & Neal (2010-2012)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aline Shannon


avatar

Age du personnage : 13

Métier : aventurière sans avenir... ou future jourstaliste ?
Résidence : Omois
Dans le sac : interroger les gens jusqu'à leur mort... eh oui, elle est démoniaque, dasn son genre !


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 2 Nov 2010 - 12:40

Alors là, Aline ne comprenait pas. Elle était devenue... Blonde. Elle avait crié dans sa salle de bain, furieuse de revoir cette couleur sur ses cheveux, qui étaient naturellement bruns très foncés, et habituellement teintés bruns clairs, et se fit illico presto une teinture, se reconnaissant enfin dans la glace. Ses yeux s'étaient un peu éclaircis. Elle faisait dix centimètres de plus, ce qui ne la dérangeait pas du tout, à part qu'elle n'avait pas de vêtement qu'elle pouvait porter. La jupe qu'elle mis la serrait, et lui semblait extra-courte. Elle avait dix kilos de plus. Dans la glace, à la place d'une ado, il y avait une femme. Elle arborait un nez plus fin, et ses oreilles avaient étrangement rapetissés. Elle sortit, et admira le concert qu'il y avait dehors. On aurait dit la fête de la musique terrienne ! Elle ignora le concert, s'acheta une tenue plus à sa taille. Puis, elle se rendit enfin compte de la raison de tous ces instrument : la magie ne fonctionnait que comme ça, via les colliers que portaient tous ces gens. Elle prit son collier. En sortit... Oh non ! Qu'est-ce que c'était, ça ?!?! Un Đàn tỳ bà ! Cet instrument originaire du Vietnâm qu'elle avait vu en voyage de tourisme lors de ses neuf ans ! Mais c'était impossible d'en jouer ! Elle sut qu'elle ne pourrait pas faire de magie, tellement c'était difficile d'en jouer !
Elle se demandait comment Mag' et Taraisin allait faire pour combattre le coupable, vu qu'il ne savait pas qui c'était. Ah moins que ce ne soit eux deux, pour faire une blague pour l'Halloween ensemble. Mais c'était peu probable. Ou alors c'était Taraisin seule, ou Mag' seul. Mais Aline pensait plutôt que c'était un autre. Des Outremondiens ? Elle avait la chair de poule rien qu'à y penser. Et la musique qui s'éleva de nulle part lui fit frôler la crise cardiaque. Elle décida de faire quelque chose. Elle pinça une corde de son machin, oui le Đàn tỳ bà, et un son magique en sortit. Et... Elle vit que les gens autour d'elle s'endormait, et qu'elle se mettait à bâiller ! Elle manquait de sommeil ou quoi !? ! Est-ce que c'était sa musique ou l'autre, qui semblait venir du ciel ? Peut-être que les météorites, ce n'était finalement pas son truc. Elle s'endormit, tombant par terre, se faisant mal. Au passage, Đàn tỳ bà rentra dans son collier.


Compte en pause... Je ne fais des rps qu'avec mon autre compte Anna Dr'til.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Halloween event !!!
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: