AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Äyko


avatar

Age du personnage : 13 ans

Métier : Membre des Ombres
Résidence : Là où on ne pense pas à me chercher
Dans le sac : Atomiser les sangraves, boire leur sang


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 2 Nov 2010 - 15:57

- Salut !!! Oui ça va, à par que je suis un peu désorientée à cause de ce qui arrive. Et toi, comment vas-tu ?

Äyko lui sourit et lui répondit :

- Ça va ... Mais je ne sais pas trop comment faire pour ... la jeune fille prit une grande inspiration, jouer du machin là ... Ça serait pas possible de changer ?

Alors, la jeune fille eut une idée ... Idiote, comme la plupart de ses idées.

Elle s'avança vers Magistrouille euuu, Magister et lui demanda, comme si elle eut été une pure idiote :

- Dis, Monsieur Grand Magister ... Est-ce que tu sais si c'est possible de changer d'instrument parce que le truc que j'ai c'est un peu bizarre et je sais pas quoi jouer ...

Elle le regarda comme si elle était une vraie gamine puis, quand elle vit qu'il était occupé, elle lui lança un regard du style : "Oh, désolée Monsieur, je savais pas que tu étais occupé ...".




Les Ombres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus-system.forumactif.org
Manitou Duncan


avatar

Age du personnage : M'en fiche, je suis immortel * Et tak ! *

Métier : Partir à l'aventure
Résidence : Là * Ouaf *
Dans le sac : Faire d'étranges potions


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 2 Nov 2010 - 16:18

Et ben dis donc !

Une pluie de météorites s'était abattue sur les sortceliers que Magister et Tara protégeaient du mieux possible. Au fait, elle n'avait pas répondu à Manitou ...

Le chien, vexé, s'assit sur le derrière et ... Se mit à chanter ... !

- Ouaf ! Ouaf ! Ouaf ! Je suis le chien immortel, je n'ai pas peur de la mort ! J'aime pas trop l'physique de chien mais booooooooooooon .... Mais boooooooooooooon !

Une jeune fille s'approcha de Magister et se mit à lui parler.

* Elle est idiote cette fille ! Elle veut qu'on meurt tous ? *

Le chien montra les dents puis reconnu la jeune fille, c'était Äyko, une jeune BSH qu'elle avait rencontré au Lancovit.

Manitou alla se promener dans la foule, histoire de se dégourdir les pattes.


Manitrouille



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mar 2 Nov 2010 - 17:03

« Foutu réveil ! »

Flora abattit vivement sa main sur son réveil pour l’éteindre. Puis elle regarda l’heure.

« Mais il était sensé sonner à 8h30 ! A j’ai l’air maligne moi ! Il est midi moins dix et je suis toujours dans mon lit ! »

« Et du calme ! T’avais qu’à te coucher plus tôt et éviter de régler ton réveil à tâtons ! Et puis une bonne grasse mâtiné de temps en temps sa fait de mal à qui hein ? Mais qu’elle humeur de chien ! »

Masha avait raison mais pour rien au monde la jeune elfe ne le lui avouerait aussi haussa t’elle les épaules de mauvaise grâce ; qu’est-ce qu’elle y pouvait elle s’y elle n’était pas du matin ?

Bon assez traîner au lit pour aujourd’hui. Flora se dirigea jusqu’à la salle de bain. Elle entreprit de se doucher avec ferveur et lorsqu’elle sortit enfin de l’eau, sa mauvaise humeur c’était envolé…enfin presque. En effet elle c’était aperçut que sa peau habituellement pâle et clair était devenue plutôt mâte.

Finalement elle avait préféré mettre de côté ses questions, pour s’habiller comme d’habitude en tenu de combat. Parfois elle se demandait pourquoi elle ne préférait pas les jeans, les jupes et les T-shirt normal à ses accoutrements peu féminins. La réponse avait à force d’année finit par s’imposer à elle.
1-Elle devait souvent combattre.
2-elle était plus agile ainsi.
3-Elle était deux fois plus à l’aise avec ce genre de tenue plutôt qu’habiller comme une adolescente.
Autant de raison pour aimé ces short court et ses juste au corps moulant.

Bref elle s’habilla et se plante devant son miroir histoire de se faire une tresse et éviter d’avoir les cheveux dans la figure pendant la journée. Mais quand elle vit son reflet elle fit un brusque pas en arrière de surprise et d’horreur.

« Sa ne peut pas être moi ! C’est sûrement se miroir qui est déglingué… Oui c’est sa…. »

Elle retourna dans sa chambre prenant ses affaires et se regarda de nouveau dans la glace de son armoire. Ho non ! Se n’étais pas son miroir qui lui renvoyait une fausse image d’elle mais bel et bien elle qui était faite ainsi…

Ses cheveux habituellement d’un joli blond clair étaient maintenant…bleus avec des mèches violettes. Non pas un bleu tout simple mais du turquoise ! Ses yeux sont maintenant couleurs feux.
Et ses lèvres… maintenant elles sont violettes !

"Je dois être en train de faire un mauvais cauchemar. Si je me pince, je me réveille »

Flora s’exécuta mais le miroir lui faisant face lui envoyait toujours son horrible reflet. Elle renonça vivement à mettre du rouge à lèvre, c’est comme si elle en avait déjà hein de toute façon.

« Masha ! Tu n’aurais pas put me prévenir que je n’avais plus la même apparence qu’avant ?! Sa aurait sûrement été trop te demander ! »

« Hein ? Mais de quoi tu parles ? »

« Mais regarde moi ! Je suis violette ! Et mais cheveux sont turquoise ! C’est trop voyant ! »

« T’es plutôt jolie comme sa ! Mais pourquoi tu n’utilise pas ta magie ? »

« Je vais pas me gêner ! »

Au grand soulagement des oreilles de son familier, Flora arrêta enfin de lui gueuler dessus pour se concentrer sur sa magie et changer son apparence…. Mais stupeur… IMPOSSIBLE !
Il ne se passe absolument rien ! Nada ! Que dalle !

« Mais… ! Où est passé ma magie ? Elle ne peut pas s’être envolée comme sa : pfffuit ! »

« Heu….aucune idée, inquiète pour sa maîtresse Masha se mit à l’observer, et mais c’est quoi se truc autour de ton cou ? »

« Sa ? Hum aucune idée. Ca y étais quand j’étais sous la douche mais je ne me suis pas attardé sur le détail…mais maintenant que tu le dis …. »

Flora se saisit du pendentif un rien méfiante, et le souleva à auteur de ses yeux pour mieux le voir mais à peine eut-elle le temps de voir que c’était une contrebasse qu’il se matérialisa (enfin grossit) devant elle. Bon et ben comme sa elle allait avoir l’occasion de le passer au peigne fin.

« Tu sais en jouer ? »

« Hum…pas vraiment, mais je peux toujours essayer »

Flo’ prit la contrebasse contre elle et commença à jouer une musique plutôt…hum….mauvaise. Son ventre gargouilla et en même temps de jouer elle se mit à penser à un bon petit déjeuner…enfin plutôt d’un bon déjeuner étant donner l’heure.

L’elfe fit un bon d’un mètre quand elle s’aperçut qu’un repas préparer comme elle l’aime, venait d’apparaître sur le bureau. Elle tenta un autre essai mais cette fois elle éclata le verre de la fenêtre. Elle préféra arrêter la de ses expériences et aller à Omois pour essayer de comprendre se qu’il se passe.

« Se n’est peut être pas sérieux mais moi j’ai faim ! Alors deux secondes Omois j’arrive »

Flora se dirigea vers son bureau et commença à manger rapidement sa salade. Quand elle eut finit, on s’en doute, elle avait encore faim mais resta raisonnable et
Commença à jouer un accord pensant fortement à Omois. Et hop la voilà dans la cour d’Omois !

Un coup d’œil lui suffit à se rendre compte qu’une foule d’Autremondien et Autremondienne c’était rassemblé dans la cour impériale.
Elle reconnût deux ou trois personnes et faillit s’étrangler de rire en constatant que Magister portait un masque couleur orange citrouille. A côté de lui se tenais… Tara Duncan les cheveux violets avec sa mèche rose, elle n’était pas moche mais tout de même….

Tout le monde s’agitait, était plus où moins ridicule et personne ne se ressemblait (c’était déjà sa). Bon au moins elle n’était pas la seule à être plutôt…flashi. Soudain une paire de lunette de soleil noir apparu sur ses yeux.

D’un geste elle les hotta, pas facile facile de voir noir. Mais que se disait donc la grande Tara Duncan à un gars comme Magister ? Elle s’approcha discrètement d’eux.

D’un seul coup une espèce de truc tomba non loin d’elle. Elle recula vivement mais cette fois elle eu moins de chance : la météorite-car s’en était une- lui étais tombé sur le pied.
Sautillant sur place elle leva le nez vers le ciel et aperçût une foule de météorites foncer droit sur la foule.

Elle entendit un air de guitare et vit une météorite rebondir sur un bouclier, puis quelques autres boucliers vinrent s’y ajouter. Consciente que les boucliers sont souvent temporaires elle préféra leur donner un coup de main. Elle commença à jouer de la contrebasse, la magie opéra, mais pas suffisamment pour protégé beaucoup de monde-notamment ceux qui n’ont pas encore réagis et ne sont pas protégé par ceux des quelques musiciens en herbe (ou pas) enfin je veux dire sorcelier.

Elle sentit sa magie faiblirent au fur et à mesure qu’elle jouait et du redoubler d’effort…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 1:02


« Come with me, follow me »
" Et merde . . . "


C'est tout ce que la jeune femme avait envie de dire . Parce que , oui , ils étaient dans la merde , avec ces assauts célestes qui fondaient sur eux à une vitesse ahurissante . Et Lyoree commençait à faiblir . Les impacts des météorites sur le bouclier lui broyait toute son énergie , et si elle avait agit immédiatement , elle n'allait pas pouvoir maintenir la protection éternellement . D'un pas lent et faiblard , la demi-lycanne se rapprocha des autres pour que la barrière magique qu'elle était parvenue à créer touche le plus de monde possible . Mais Magister était blessé . Elle n'avait pas franchement envie de le laisser , même s'il saurait se débrouiller . Elle n'avait pas franchement envie non plus de bousiller toute sa magie pour ces crétins qui ne prenaient pas la peine de se défendre . Et elle , elle s'en fichait un peu d'être touchée . Donc avec tout ça , elle aurait pu arrêter de jouer avec les cordes de sa basse et laisser les gens se débrouiller tout seuls de l'assaut . Enfin , elle aurait pu , oui , mais même avec tout ce qui se bousculait dans sa tête , elle restait tout de même consciente que c'était un choix déraisonnable et qu'elle devait faire son possible pour aider les autres . Parce que si elle était dans cette situation , eux aussi . Et qu'on disait il y a même pas cinq minutes qu'il fallait se battre ensemble .

« Let your pain behind »
Ne sachant que faire , elle jeta des regards affolés vers le ciel d'où résonnait la foudre . Les chocs constants sur sa magie l'empêchait de réfléchir correctement . Elle n'allait pas tenir très longtemps comme ça . . . Et même si elle parvenait à jouer correctement , elle avait du mal à suivre , elle devait faire preuve d'une énorme concentration pour ne pas rater ses notes , pour continuer de jouer , éviter de penser à autre chose . . . Mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se montrer inquiète face à tout ce qui arrivait . Elle avait perdu Alya des yeux depuis un bon moment , elle ne savait pas si elle avait su se protéger . La jeune femme jeta un coup d'œil en arrière pour s'assurer que tout se passait . . . plus ou moins bien . Mais non , ça n'allait pas tellement . Lyoree se sentait de plus en plus fatiguée de lutter . Elle retourna son attention sur les météorites . Un peu trop tard hélas , car elle n'eut pas le temps de voir arriver la foudre sur sa barrière et cette dernière sauta , tout bêtement . Le choc fut particulièrement dur à encaisser et elle avait mal . Très mal . Une protection de moins , une . L'éclair avait touché son bras en traversant la barrière déjà sacrément bien endommagée . Il ne restait plus grand-chose de cette dernière et Lyoree avait du mal à bouger son bras gauche .
« Don't be afraid to step »
Plus ou moins remise du choc , elle se retourna en direction de son Maître , inquiète pour la blessure qu'il supportait – et parce que de toute façon , dans l'immédiat , elle allait avoir du mal à servir à quelque chose - . La plaie semblait sérieuse . Enfin , en même temps , vu ce qu'il s'était pris dans la jambe , ça ne devait pas être rien . Elle fixa sa basse d'un air hésitant . Pourrait-elle , même avec un bras dans cet état ? Peut être qu'avec un peu de chance , elle parviendrait à jouer , même rien qu'un peu . De toute manière , cela ne coutait rien d'essayer . Et il devait avoir du mal à jouer comme ça alors qu'il supportait une lésion pareille . Cela risquait de s'infecter . Oui , elle allait l'aider . La jeune femme s'approcha comme elle put – parce qu'on la bousculait sans cesse dans l'agitation générale – et posa sa main engourdie sur le manche de l'instrument . Bon , doucement , ça ira peut être mieux . Elle tenta avec peine d'appuyer sur les cordes et , Ô miracle , elle parvint à jouer plus ou moins convenablement . Les sons étaient graves , le rythme était lent . Et le problème , c'est que la magie était faible . Mais ça suffirait sans doute au moins à faire refluer la douleur .
« Into the silent land where »
Sauf que sur le côté , il y avait . . . une jeune fille . Non , une gamine . Qui semblait particulièrement zen . Un peu trop à son goût , d'ailleurs . Et avec sa question débile , là . Ahah . Changer d'instrument ? Ben voyons . Comme si c'était aussi simple que ça . Elle allait voir , à déranger les gens intelligents qui agissent au lieu de rester planter là sans rien faire . La jeune femme se tourna vers elle , non sans avoir jeté un dernier coup d'œil vers le Maître des sangraves pour s'assurer que sa magie faisait effet – ce qui était inutile vu qu'il était question de douleur . . . - . Elle s'approcha silencieusement et poussa l'enfant avec un sourire mauvais , tout en s'assurant de façon presque imperceptible qu'elle restait dans la portée du bouclier . Puis , perdant peu à peu son sang froid , la demi-lycanne frappa la vampyr . Sur le côté du visage , à poing fermé . Son sourire disparut bien vite . Elle en avait marre des imbéciles qui ne sont pas capables de comprendre la gravité de la situation . Un peu de sang coula . Mais Lyoree savait encore se retenir . Même si la tête d'ange de la gamine lui donnerait très envie de l'étriper . . .

« Y'a quelque chose dans ta p'tite tête au moins ? » lui glissa-t-elle . « Réfléchis un peu au lieu de sortir des débilités pareilles . »

Elle jeta un oeil à son médaillon . Et cela ressemblait fort à une sorte de piano . Mais elle était débile ou quoi ? Un piano , ou quoi que ce put être d'autres de similaire , c'était pas compliqué à utiliser ! Et l'improvisation , elle connaissait pas ? Là , elle allait vraiment pas se gêner . Elle ne supportait pas ses faux airs de fillette pure et innocente . Agacée , elle porta sa main au cou de la gamine et la souleva brutalement – l'étranglant à moitié , au passage .

« Tu tiens vraiment à ce que des gens crèvent ? Crétine ! Tais-toi et aide-nous , l'improvisation ça existe ! »

En fait , pour ''crétine'' , le mot était faible pour la qualifier d'après la sangrave . Elle n'aimait pas du tout cette petite idiote . Et encore moins la façon qu'elle avait de s'adresser à eux . Elle la lacha brusquement , ce qui eut pour résultat de la faire tomber , et lui jeta un regard noir avant de détourner son attention sur . . . ce qui était le plus important pour l'instant , d'ailleurs . Inutile de s'embêter avec des mômes qui ne comprennent rien à rien . Puisqu'elle ne semblait pas s'inquiéter plus que ça des météorites qui leurs tombaient dessus , eh bien , qu'elle ne s'en occupe pas . Et qu'elle meurt . Elle ne pourra s'en prendre qu'à elle s'il lui arrive quelque chose . Aussi laissa-t-elle la gamine de côté et se retourna . De nouveau , elle attrapa le manche , posa délicatement ses doigts fins sur les cordes coupantes de son instrument . . . et réfléchit à ce qu'elle pourrait faire . Elle avait un peu peur de créer un autre bouclier , ayant énormément faiblis sur le premier choc . Que pourrait-elle faire ? Son bras était encore assez engourdis et elle avait peine à le bouger . Ca n'allait pas du tout . Et cette fatigue qui l'assommait doucement , d'où venait-elle ? Elle ne comprenait pas . Quand est-ce que tout cela allait cesser ? Et celui qui avait provoqué tout ça , où était-il encore planqué ?
« Twisted souls dance with the dark »
Méfiante , elle parcouru la foule du regard . Certains avaient visiblement suivit le mouvement , comme Shinzo qu'elle voyait plus loin , accompagné d'Ava . Sai également avait décidé de leurs donner un coup de main , visiblement . Mais elle ne voyait toujours pas Alya ni Kento . Et ils n'étaient pas les seuls que la demi-lycanne avait perdu des yeux ; impossible de voir si Tara les aidait . Dylinrae avait tout simplement disparu plus loin . Ouais , ils étaient bien , comme ça . Et puis , là , elle se sentait des plus inutiles , dans l'impossibilité d'user de sa magie . Son bras ne semblait pas se rétablir et , au contraire , lui faisait plus mal . Mais quoi , c'était juste de la foudre , pourquoi ça faisait aussi mal ? Prudente , elle se tint le bras pour ne pas accentuer la douleur . Peu à peu la fatigue la gagnait et elle s'affaissa contre un mur , froid et dur , puis regarda son poignet , les sourcils froncés , et réalisa qu'elle saignait . Peut-être l'effort d'avoir frappé la gamine y avait joué pour quelque chose . Lyoree jeta un regard noir à cette dernière .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Lane


avatar

Age du personnage : 16

Métier : Espionne
Résidence : Omois, Selenda... là où on s'y attend pas
Dans le sac : Tir à l'arc, s'exercer au combat


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 1:30

Les évènements se succédaient à une vitesse ahurissante! J'avais assisté à tout depuis le début sans me manifester. Observant, analysant les personnes qui m'entouraient. Les transformations était indéniablement les choses les plus intrigantes. Pour ma part ne pouvant pas me voir, je ne sus que qu'à la place de ma peau bronzé, j'avais à présent la peau banche. Oui blanche... Pas pâle, mais blanche, à mon grand désarroi par ailleurs!
Les disputes explosaient dans tous les sens, l'héritière Impériale était présente également avec les cheveux mauves... Magister aussi, qui lui ne ressemblait à rien avec sa guitare à la main.
Le sangrave me donnait des frissons. Apparemment, il n'était pas le responsable de cette pagaille...
Ce qui je pense, aurait sûrement facilité les choses!

Autour de moi, Les cris fusaient dans tous les sens. Mais je n'y faisais pas attention. Extrêmement concentrée dans mes réflexions. Imaginant toutes les possibilités qui s'offraient à nous. Des stratégies, si Magister décidait pour je ne sais quelle raison de nous attaquer d'un seul coup. Ou bien essayant de trouver plusieurs accords de notes pour jeter des sorts avec ma flûte. Qu'heureusement plus jeune, j'avais appris à jouer parfaitement.

Leno était à mes côtés. Apparemment les familiers n'étaient pas touchés par les transformations physiques. Du moins le mien, qui s'en réjouissait! Depuis que nous étions parvenus au centre de la foule pour être informés de ce qu'il se passait, mon griffon ne me transmettait plus aucunes pensées. Je n'arrivais à percevoir que de l'inquiétude et de l'anxiété. Ce qui ne m'aidait pas vraiment à me détendre durant ces situat...

- Aaaaaaaaaaaaaaaaah!


Un cri bien plus strident que les autres me fit sursauter. J'allais prendre mon arc, me préparant à une attaque mais me ravisais. La menace ne venait pas de la terre.
Elle venait du ciel!
D'énormes météorites s'abattaient sur nous! Et fort heureusement des personnes plus vives que moi, ou du moins aux aguets de tout ce qui clochait, avaient réagis tout aussi vite en formant des boucliers avec leurs instruments de musiques. A mon tour je pris ma flûte prête à faire comme tout le monde quand au loin, je vis l'homme le plus sournois au monde, jouant de la guitare. Magister. La personne que je détestais le plus sur Autremonde.
Ce monstre maintenait un bouclier au dessus de nos têtes. Étrange, voilà qu'à présent il s'inquiétait pour nos vies au point de nous protéger également. Je secouai ma tête, comme pour m'enlever cette idée. Impossible. Pas Magister. C'était tout de même par l'intermédiaire de ses ordres que mes parents étaient morts...
Mais quelque chose clochait , je le scrutai de la tête aux pieds. Une de ces jambes était blessé!
En examinant mieux la scène, je distinguai une jeune femme. Presque accroupis, jouant de la basse, assez bien d'ailleurs, du moins d'après ce que j'arrivais à entendre.
Il était... difficile de ne pas la remarquer avec ses cheveux de toutes les couleurs et ses collants bleu et orange!
Alors que je l'observai soigner Magister, impuissante face à un tel acte, je fus surprise lorsque celle-ci se tourna brusquement et menaça une gamine. Je ne l'entendais pas, mais d'après les traits de son visage et sa posture, il était clair qu'elle ne lui soufflait pas des mots doux... A moins qu'attraper quelqu'un par le cou et le soulever dans les airs était une marque d'affection chez les sangraves. Qui sait après tout?

Je me détournai de leur petit jeu quelques minutes. Les assauts de météorites ne faisaient que d'augmenter! De plus en plus de personnes tombaient, blessées ou mortes. Déterminée, je pris ma flûte, improvisant un morceau. Un bouclier se matérialisa instantanément. Protégeant un bon nombre de personnes et protégée également, je tournai la tête pour voir où en était la fille multicolore, et celle au visage d'ange.
Elles avaient disparus toutes les deux!
Je ne savais même pas pourquoi je m'inquiétais. L'une était un vampire, l'autre une sangrave. Slurk! Qu'est-ce qui me prenais?
C'est alors que je la vis, adossée au mur, inerte. Une de mes pires ennemies, inconsciente et seule. Parfait...

Courant gracieusement dans la foule, le flûte à la bouche, en évitant toutes sortes d'instruments imposants, j'arrivais à un mètre d'elle. Je m'approchai, confiante, lentement...
Me baissant, je changeai d'air, prête à la détruire.
Mais me ravisai à la dernière minute, jouant un air doux et suave. La blessure de son bras guérit immédiatement. Ses yeux s'entrouvrirent, colorés également.

Je savais que plus tard, je le regretterais.
Mais nous avions besoin de tout le monde, même d'une sangrave.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alya M'angil


avatar

Age du personnage : 15

Familier : Lynux, chat.
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne de Krasalvie
Résidence : Omois
Affinités : ... Tous morts TT

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 2:32

[je reprend le rp là où on en est, la flemme de tout résumer depuis mon dernier post]



D'accord. Une pluie de météorite. Il ne manquait plus que ça pour avoir la scène casi-parfaite de la fin du monde. Par réflexe, Alya commença une incantation puis se rappela à temps que jouer quelque chose serait plus efficace. Une météorite s'écrasa tout près d'elle, et elle bondit. Message reçu. Synthé sorti égal à synthé détruit égal à grosse m..rde. Restait à savoir comment se protéger de cette pluie de météorites. Heureusement, des gens moins prudents avaient créés des boucliers. Parmi eux, Magister, blessé, qui protégeait une bonne partie de la foule jacassante en jouant un air … rythmé et Lyoree, avec sa basse, qui suivait et protégeait une quinzaine de personne. Bon ok, se mettre sous leur bouclier, sortir le synthé et essayer de créer un bouclier à son tour.

« You can do it, Alya, you can do it ... »

Elle entreprit de s'approcher de Lyoree (et Magister, accessoirement), et c'était difficile car les gens, complètement paniqués, couraient en tout sens, jouant plus ou moins mal de leur instruments respectifs. On aurait dit des poules pendant un orage, tiens. Alya était enfin arrivé à une distance assez proche des Magisterockers, mais Lyoree ne l'avait pas aperçu. Bon, pas grave, au moins elle était à l'abri et pouvait jouer quelque chose … Elle eut juste le temps d'apercevoir la météorite qui fit éclater le bouclier de la lycanne et la blessa au bras. Elle songea immédiatement à guérir Lyoree en jouant … un truc improvisé, parce qu'elle n'avait pas un répertoire si étendue que ça. Mais la lycanne se releva, courageuse, et se dirigea vers son maître pour le soigner. Puis se retourna vers la jeune vampyr qui lui avait parlé peu avant et la saisit par le col, la souleva en l'air et la frappa à poing fermé. Un peu de sang coula, et Alya tiqua au moment de l'impact. Elle avait bien compris qu'il valait mieux ne pas s'interposer sur le chemin de Lyoree, aussi se décida-t-elle à matérialiser son synthé et à jouer quelque chose.

Elle rata un peu le début de la mélodie mais s'en sortit plutôt pas mal, et la magie fusa, créant un bouclier -petit, à son plus grand désarroi- et soignant plusieurs personnes à terre. C'était marrant, ça, de pouvoir faire deux choses à la fois avec une seule musique … la magie à travers la musique aurait-elle des avantages ? Elle se promit de creuser la question. Mais plus tard. Parce que là, Lyoree était en danger. Elle venait de s'en rendre compte. Une jeune elfe s'approchait de la lycanne blessée, adossée à un mur. A voir sa tête, elle allait la tuer. Alya voulut avancer, mais les gens lui bouchaient le chemin. Elle perdit de vue la lycanne et l'elfe un instant et la détresse l'envahit. Il ne fallait pas que Lyoree meurt, elle ne voulait pas. C'était son amie … sa seule amie ? La meurtrière de Jiao, certes, mais Alya avait finit par s'y attacher. Si Lyoree mourrait -elle aussi- elle sombrerait. Définitivement. Mais la jeune elfe n'eut pas le temps de se faire d'autre scénarios catastrophes car, enfin, la bande d'humains devant elle s'écarta, laissant voir Lyoree guéri face à l'elfe qui avait apparemment changé d'avis. Alya n'eut pas le temps d'être soulagée qu'une douce torpeur s'empara d'elle. Quelques boucliers grésillèrent autour d'elle, les gens, à moitié assoupis, ne pouvaient plus jouer, forcément.

- Lyoree ? Marmonna-t-elle, la bouche pâteuse.

C'était juste pour vérifier que la lycanne était encore en vie et avait toujours ses cordes vocales. Conscientes qu'il fallait agir, elle appuya sur son collier et le synthé ré-apparut. Elle devait jouer un truc rythmé si elle voulait contrer ce sort de fatigue.


" The Sun Forgives The Cloud "
[music]






WE WILL BE VICTORIOUS !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t686-alya-m-angil?highlight=Alya+M+angil
Shay


avatar

Age du personnage : 16/17

Résidence : Ici... *oopa*

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 3:12





♛ Tara'tylanhnem Duncan*


Event Halloween
« Merci merci Ongaku... »



Lorsque je m’étais levée ce matin, rien n’avait paru très anormal. J’avais même éprouvé une forte émotion d’ennui. Que je regrette, à présent. La situation actuelle que nous traversons en ce moment même n’a rien à envié à cette matinée. Et dire que c’est à cause de cet Ongaku que tout est arrivé. Un démon assez impertinent qui finira très bientôt en tas d’ossement si cela continue. Premièrement, mon physique était à déplorer. Le résultat obtenu était proche de celui d’une aubergine. Bien mûre, si vous souhaitez mon avis. Et puis, imaginez une aubergine bien mûre dans du bouillon, à manger. Haha, vous ne voyez pas la blague ? Admettons, elle n’est pas drôle… Mais cela me faut bien le surnom de Taratatouille, non ? Encore quelque chose qui m’échappe, les grappes de raisins de couleur mauve, purpurine. Et bien vous ne voyez toujours pas ? Ah mais c’est Taraisin bien sûr ! On se demande bien d’où peut sortir tout ça. Ce qui est sûr, c’est que je risque d’être pliée en deux pendant toute la journée !

Mon fou rire fut cependant une première fois interrompu par Manitou, mon arrière-grand-père. Et ne me demandez pas pourquoi il est en labrador. C’est un de ses sortilèges qui a raté lorsqu’il était plus jeune ! – Il faut dire qu’il était doué, à l’époque… C’était ironique, hein ! – En tout cas, il m’adressa de paroles que je ne compris que de moitié. Cela ressemblait fortement à ça : « Qu'est-ce que tu as encore fait Tara... Euuuh, Tara ? Tu as voulu transformer tout Autremonde pour Halloween ? » Tiens, en voilà une bonne idée. Je n’y aurais jamais pensé. Encore Manitou et ses raisonnements ! Il faut dire que je n’en vois plus la fin avec lui. Seulement c’est peut-être de famille et pour cela que je l’aime bien. Quoi qu’il en soit, je n’arrivai pas à lui répondre. Toujours morte – écroulée, si vous préférez – de rire. Le visage déformé par une moue… étrange, les mains sur le ventre. Les cheveux violets striant devant mon visage. Je me demandais bien à quoi je devais ressembler. Ce qui ne fit bien sûr, qu’accentuer mon propre rire. Là, rien que pour ce là, j’aurais voulu lui répondre en toute franchise que oui, c’était une farce et que ce qu’il avait lui avait drôlement bien. Seulement c’était faux et, le rire était trop puissant pour que je ne puisse le combattre et répondre clairement sans m’esclaffer…

Un cri me ramena sur terre, suivi de plusieurs autres. Désormais lucide et tout envie de rire m’ayant déserté, je cherchai alors la source du problème. On nous attaquait ? Où, comment ? Ce ne fut que lorsque quelque chose me percuta le bras que je saisis. L’attaque venait du ciel et je levai alors les yeux. Le ciel était désormais rouge sang et de nombreuses météorites venaient s’écraser sur nous. Ayant évité de justesse une météorite qui m’aurait assommé le crâne si je n’avais pas esquivé, j’entendis Magister s’adresser à moi.

« Tara ! Protège ceux qui… (Il sembla changer d’avis et continua d’une autre manière : ) Il faut protéger ceux qui sont près de nous ! Et trouver le coupable, ce satané Ongaku. Je suis certain qu’il nous épie, où qu’il soit »

Tss, c’était plus facile qu’à dire qu’à faire. Et dire que c’était dans ce satané instrument que se retrouvait confinés mes pouvoirs. Quel gâchis, et dire qu’il fallait que je joue de ça. Un instrument qui, bien sûr, est trop compliqué pour moi. Empoignant alors le médaillon dans ma main, je le sentis se matérialiser dans son creux. Hésitante, je commençai un morceau de pure improvisation. Les premières notes qui vinrent furent étourdissantes mais bientôt, je réussis à juguler le flux de mes pouvoirs et à créer des boucliers qui protégeraient les personnes se trouvant à proximité de moi. Un périmètre assez large pour englober pas mal de personne mais pas trop grand non plus. Ainsi, je n’aurais pas besoin d’utiliser beaucoup de magie et cela serait facilement contrôlable si jamais… Faute il y aurait parmi les notes. Ce qui ne risquerait pas de tarder dans ce morceau d’improvisation. Enfin, vu que c’est de l’improvisation, on peut se permettre quelques petits ornements, non ?...

Où qu’il soit, je sentais sa présence qui nous narguait. Ongaku ne perdait rien pour attendre. Il nous observait. De cela, j’en étais certaine… Il devait réfléchir à un autre plan pour nous faire faiblir encore plus qu’on ne l’était déjà. Quelque chose qui nous terrasserait, une fois que les météorites en auront fini avec nous. Je ne pouvais imaginer le pire. Sans doute allait-il nous envoyer des boules de feux ? Des choses de ce style trois fois plus grandes et meurtrières ? C’était à prévoir… Et je sentais ma magie faiblir sous la force des impacts. Malgré la puissance que je possédais, l’impact était assourdissant et puissant. Multipliez cela par plusieurs fois, des milliers de fois à la suite et vous verrez ce que cela fait. La sueur perlait sur mon front et glissait le long de mon dos. Ma magie restait activée grâce à mon instrument mais bientôt, plusieurs fausses notes se glissèrent dans le morceau. Cela eut quelques répercussions. Un bouclier, puis un deuxième, volèrent en éclats. M’empressant vite fait de les remplacer, je remarquai que plusieurs personnes s’étaient regroupés, autour de Magister et moi. Cela me redonna le courage et la force. Et là, je sus que, peut-être, nous aurions une chance de nous en tirer. Il fallait localiser cet Ongaku et le neutraliser à tout prix. Quitte à employer tous les moyens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda


avatar

Age du personnage : Vingt-deux ans. Elle dit.

Familier : Bloups.
Couleur de magie : Plouf.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Conseillère technique en explosif et mécaniques, vendeuse d'arme avec permis.
Résidence : Un appart avec son frangin.
Dans le sac : De l'engrais chimique, du charbon et du souffre. Un sachet de sucre aussi.

Affinités : Ariel ! ♥ Arielarielarielarielariel. Ariel. ARIel. AriEL. aRiel. arIel. ariEl. arieL. Leirariel. Aririel, Aelri. Elari. Elria. A-ri-el. ARIEL. A-r-i-e-l. Ariiel ! Arieeeel ! -> Son frangin. C'est beau la famille. (surtout quand ça vire à l'obsession.)


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 3:30

Quand Phébé s'était réveillé, elle avait tout de suite compris qu'elle détesterait cette journée. D'abord, parce qu’elle ne reconnaissait pas l’endroit où elle était. Ce fut Malik qui lui signala qu’elle était dans une auberge. Ce qui franchement ne l’avançait pas vraiment.

La seconde raison de sa mauvaise humeur fut que sa peau était un peu plus foncée que d’ordinaire
La troisième raison fut que ses cheveux tiraient sur un blanc\parme alors qu’elle ne les avait pas teints la veille.
La quatrième raison fut que quelqu’un lui avait mit un pendentif en forme d’harmonica autours du coup.
La cinquième raison fut que ses vêtements étaient passés du noir au blanc
La sixième et dernière raison, celle qui manqua de la faire passer par la fenêtre (accidentellement), fut qu’elle avait perdu 10 centimètres durant la nuit.
Pour une personne normale de 14 ans, perdre 10 cm pouvait être une catastrophe. Pour une personne de 14 ans ne dépassant pas 1,45, perdre 10 cm était le pire drame de la terre.
Après que les battements de son cœur et se de son scorpion se soient calmés, elle s’intéressa au pendentif (en réalité, elle s’intéressa plutôt à jeter le pendentif par la fenêtre, mais le résultat est le même.) Mais à peine eut-elle prit le pendentif que celui-ci devint un véritable harmonica. Elle hésita quelque instant, puis décida de ne pas essayer de jouer de l’instrument car : Primo, elle détestait l’harmonica, secundo, elle tenait à ses oreilles et était tellement peu expérimentée que… ce serait un massacre.
Elle descendit à l’accueil de l’auberge qu’elle trouva presque entièrement vide. Seule la femme de l’aubergiste restait présente et lui explica le prolème en lui indiquant que tout le monde était au palais de l’impératrice. N’ayant pas grand chose d’autre à faire (et voulant des explications, comme tout le monde), elle si rendit à son tour et découvrit un joyeux borde… remue-ménage. La suite des événements resta un peu floue. Elle se rappela juste qu’elle était passée du rose au bleu avant de redevenir blanche et qu’elle avait reçut des lunette de soleil et que le toit du palais avait disparu et que Magister avait une tête de citrouille et que Tara en avait une d’aubergine et que… et que…
Enfin bref, elle ne reprit véritablement conscience de se qui l’entourait que quand Magistrouille reçut une météorite (tient, il s’était mit à pleuvoir des météorites? Dommage, elle préférait la pluie) dans la jambe ou dans le pied (quelle importance?) et qu’une fille qu’elle avait peut-être déjà vu à la forteresse venait de se prendre un éclair (tient, il pleuvait aussi des éclair?) dans le bras et venait d’engueuler une autre fille en l’étranglant (ce qui n’était pratique ni pour l’étranglée, ni pour le bras de l’étrangleuse.)
Tout autours, des gens tombé, blessé exactement de la même façon que le maître des citrouilles. Quand une météorite manqua d’écraser son scorpion, Phébé se décida à agir. Non mais hors de question qu’elle se fasse massacrer par des météorites parce que tout le monde était trop blessé ou fatigué pour maintenir les boucliers!
Elle hésita un instant. Devait t’elle combattre essayer de faire disparaître la fatigue ou la douleur? À coté d’elle, une fille de son âge (vu à la forteresse aussi?) semblait avoir décider de combattre la fatigue avec son piano. Tant mieux, elle n’avait plus besoin de trancher, l’elfe faisait une partie du travail, elle l’autre.
Elle réfléchit, comment soulager les gens de leur douleur? Au final, elle opta pour la méthode douce qui consistait à déplacer la douleur des autres dans son propre corps, puisqu’il n’y avait sûrement pas d’autre moyen d’aider. Certes, ça ne guérissait rien, mais au moins les autres ne ressentiraient pas la douleur.
Elle sélectionna un petit groupe (dont faisait parti Magistrouille) et se concentra. Au passage, elle vérifia si l’elfe à coté n’était pas blessé (elle n’en avait pas l’air, mais bon, il fallait bien vérifier.) Apparemment, l’elfe ne souffrait pas physiquement, mais psychologiquement. Elle se demanda un instant si elle devait y faire quelque chose, puis décida d’aider d’abord le groupe.
La douleur (des autres) qu’elle ressentit était si violente qu’elle compris qu’elle avait (accidentellement) pris la douleur des personnes sur un territoire beaucoup plus gros qu’elle ne l’avait voulue.
Oups ou tant mieux? Tout dépend du point de vue. Si on ne ressent plus la douleur : tant mieux. Si on vient de se retrouver avec la douleur de plusieurs personne alors qu’on voulait en aider qu’un petit groupe pour commencer : Oups. Elle manqua de s’effondrer tellement cet amalgame de douleur était intense… Elle ne savait plus si elle devait interrompre la douleur et la renvoyer dans le corps de leurs propriétaires, mais en voyant que les boucliers fortifiés un peu, elle choisit d’endurer le supplice, quitte à s’évanouir à moitié…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Äyko


avatar

Age du personnage : 13 ans

Métier : Membre des Ombres
Résidence : Là où on ne pense pas à me chercher
Dans le sac : Atomiser les sangraves, boire leur sang


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 11:28

La sangrave ne faisait pas peur à Äyko, pas du tout même. Elle croyait faire mal à une BSH comme ça ? Elle croyait l'impressionner ?

La jeune fille aimait bien les défis, elle les adorait, même.

Elle se mit hors du champ de protection et commença à esquiver les météorites, puis, voyant qu'elles étaient rapides, elle se remit dans le champ de protection puis, elle serra son médaillon, le célesta apparut.

Elle grimaça puis s'assit, posant ses mains sur le clavier, elle réfléchit puis joua, s'accordant avec les pianos mais sa mélodie était plus claire, plus aiguë.
http://wwuw.youtube.com/watch?v=ZajfocN8k8Y&feature=related

C'était court ... Très court ... Alors elle le joua, le rejoua et le rererejoua. Au fur et à mesure elle sentait son énergie diminuer ... C'est vrai que ce n'était pas facile ...

Tout à coup, elle aperçut Menthe, elle se dit alors qu'elles pourraient peut-être se mettre ensemble pour jouer ... Elle l'appela. Sa voix était couverte par les instruments.

* Slurk ! *

La jeune fille lâcha son célesta qui disparut puis alla vers la demi-triton.

- Salut, ça va ? Tu joues quoi comme instrument ? puis, voyant son nouveau look, continua : pas mal ton nouveau look !




Les Ombres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupus-system.forumactif.org
Agathe N. Young


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Multicolore, comme un fumigène de toutes les couleurs
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Grande voyageuse - mémoire du monde
Résidence : Là où l'emmener ses petits pieds
Dans le sac : Son magnétophone bien entendu, des habits, des bijoux, plusieurs carnets aux usages diverses, une trousse remplie de crayons, l'héritage de sa grand-mère (ses livres, cd et films), une photo de sa mère quand elle était jeune et une de sa grand-mère, un paquet de clopes au cas où si un jour elle a envie d'essayer, une jolie boîte qui attend toujours ses occupants, des plumes parce qu'elles sont belles et une vieille couverture qu'elle a récupéré chez sa grand-mère.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 13:32

Tabata n'avait pas remarqué les météorites car elle était plongé dans ses pensées . Heureusement pour elle , elle était dans le champ de protection de Sai . Elle sortit enfin de ses pensées quand elle entendit un gros boum ! Elle sursauta et regarda autour d'elle . Elle soupira et serra son pendentif dans sa main , sa guitare apparu . Heureusement que sa mère lui avait appris à en jouer suite à une visite sur terre . . . Elle se mit à jouer un air très doux , mais Tabata qui voulait créer un champ de protection se retrouva à soigné tout ceux qui avait été blesse par les météorites . Ce n'était pas plus mal mais elle devait donc rester dans le bouclier de Sai épuisé par l'énergie magique qu'elle venait de produire . Tabata se pencha pour attraper son familier , elle sentait que ça allait très mal finir . Elle vit une silhouette familière s'avancer vers elle , mais celle-ci se détourna . La jeune demi-elfe en conclut qu'elle ne la connaissait pas . Tabata voyait bien que Sai se fatiguait vite et qu'il n'allait pas tenir longtemps , elle voulu recommencer à jouer mais Atila lui dit :

* Tu es trop fatigué , tu ne fera que provoquer d'autre catastrophes ! *

* Tu as raison mais Sai ne va pas tenir longtemps et bientôt ça sera lui qui provoquera des catastrophes ! *

* Oui je sais mais Elena va peu être prendre le relai . . . *

* Oui tu as raison , en espérant qu'elle y pense . . . *


* Pourquoi tu ne lui dis pas ? *


* Ça risque de déconcentrer Sai . *


* Tu as raison . . . Maintenant il ne reste plus qu'a espérer . . . *

Tabata baissa la tête .




You float like a feather
In a beautiful world
I wish I was special
You're so fucking special

Creep - Radiohead
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 13:50

Sai, au début, ignora sa belle. Bien sur il ni arriva pas longtemps. En effet, il oublia quelque millième de seconde sa guitare noir et les météorites pour regardait sa belle. Malheuresement une fois ceci fait sa concentration se brisa et il ruina le morceau à néant et créer de nombreux désaccords. Sa musqieu était en vraie fiasco. Le bouclier se brisa, si ce n'était que ça il aurait pus en crée en autre mais toutes ses mauvaises notes provoqua un déchainement de foudre sur le public et aux alentours, blessant plus ou moins gravement les personnes. De nombreux hurlement se fit entendre. Sai se reçus une petite météorite sur l'épaule. Il tomba lourdement sur le sol et se tient l'épaule en retenant des larmes de douleurs. Il finit par se releverquant sa blessure disparut, une personne de l'asistance les avait tout soigné. Génial.

Il se toura vers cette personne. Il lui sourit, puis chercha a fabriquer un nouveau bouclier avec sa pendentif-guitare. Sai inspira un grand coup puis joua un air doux mais rapide. Un bouclier se forma pour renplacer celui qui avait exploser. Parfait, il avait réussit.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Shinzô Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 17:26

La situation empirait. Enfin, on dira qu'elle oscillait plutôt entre des moments bas et des moments hauts. Shinzô se concentrait au maximum sur sa musique et aux accords qu'il produisait avec Ava malgré le mélange un peu particulier de leurs instruments, mais leur bouclier semblait tenir pour le moment. Seulement voilà, personne n'avait une magie qui durait éternellement et si les boucliers leur permettait de se protéger, ils ne permettaient pas de répondre aux offensives, loin de là. Lui-même sentait la fatigue venir après plusieurs minutes ainsi à maintenir sa magie afin d'aider le plus grand nombre de personnes possibles. Seulement voilà, sur la masse qui était rassemblée, très peu réagissaient véritablement. Même si heureusement pour eux, Magister et Tara, les deux personnes les plus puissantes en présence eux avaient eut les bons réflexes.

Seulement voilà la situation était figée, le groupe qu'ils étaient devaient trouver une solution afin que cette situation change. L'attaque était massive et continue. Si la défense était la priorité absolue afin d'éviter les drames, déjà que les mauvaises notes de certains dues à la déconcentration causaient par d'autres amenaient de la foudre à agir au sol en prime des météorites qui tombaient du ciel... cela n'arrangeait rien. Comment agir ?? Bon sang... ils étaient un groupe tout entier de personnes réunies non ?? Donc ils n'allaient pas se laisser abattre ainsi par la magie d'une seule personne, fusse-t-elle un démon !! Après tout chacun d'entre eux devait tenir à la vie non ? Pour une raison ou pour une autre mais si chacun essayait de se tirer de ce faux pas, il n'y avait pas de raison qu'ils n'y arrivent pas !!!

Les coups adverses tombaient toujours. Ava et Shinzô ne pourraient pas continuer ainsi indéfiniment. Il fallait renverser la vapeur. Hors pour cela chacun devait agir à l'unisson des autres. Tous agissaient dans leur coin sans consulter les autres. Voilà ce qu'il leur manquait en cet instant. La discipline. La rigueur que lui connaissait en tant qu'ancien soldat. L'autorité d'ordres logiques et compréhensible. Les actions devaient être coordonnées afin de réussir à tous les tirer du guêpier qui était en train de se refermer sur eux. C'est ainsi qu'un nouveau bouclier venant remplacer le leur, le couple sangrave se stoppa pour souffler. Seulement le vampyr ne prit pas tellement de repos, cherchant un air qui lui permettrait par la magie de faire que sa voix soit audible par tout le monde. C'est alors qu'il se lança dans une improvisation plus ou moins répétitive, l'ex-lieutenant des brigades noires sentit sa magie agir et parla.


- Écoutez !! Si nous voulons résoudre cette situation nous devons agir tous ensemble, de manière logique et coordonnée !! Arrêtons de chacun faire ce qu'il nous semble être le mieux afin d'utiliser maintenant notre magie de manière efficace !! Décidez vous rapidement mais il faut plusieurs groupes afin que chacun assure une fonction !!


Sa voix grave et posée se faisait maintenant plus autoritaire, afin de s'assurer d'être suivit. Pour le moment se moquant d'agir avec ou sans accord des leaders habituels, puisqu'il fallait résoudre une situation d'urgence. De plus s'il avait raison concernant l'origine de ces météorites, alors cela permettrait d'obtenir le calme au moins temporairement puisque leur adversaire qui qu'il soit devait aussi s'épuiser dans cette offensive massive.


- Un groupe va s'occuper comme actuellement de maintenir des boucliers, un second de soigner les blessures, un troisième de lancer une attaque concentrée vers les nuages afin de les disperser et un dernier de régénérer la magie de ceux qui maintiennent les boucliers afin que ceux-ci tiennent jusque la fin de l'offensive ennemie. Tachez de vous regrouper par famille d'instruments afin d'éviter les désaccords !! Exécution !!!

Le militaire qu'était Shinzô avait parlé avec sagesse en ayant prit en compte tous les paramètres possibles avant de donner ses directives par rapport à leur situation. Maintenant il ne pouvait plus qu'espérer que les autres aient assez de jugeote pour comprendre que ceci était sans doute la meilleure chose à faire.Musique


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Elena Salvator-Lakia


avatar

Age du personnage : 16 ans pour l'éternité

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin
Résidence : Une grotte en Krasalvie ou le QG des Ombres
Affinités : Sai Niwa: Un amour compliqué mais qui durera pour l'éternité.
Kei Niwa: Plus qu'un ami, un frère ^^

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Mer 3 Nov 2010 - 17:29

Le bouclier de Sai se brisa. Et il se prit une météorite dans l'épaule. Génial, Elena commençait vraiment à paniquer, surtout que son amour gisait sur le sol en se tenant l'épaule. Elena aurait voulu l'aider, mais elle ne savait pas comment utiliser son instrument. Elle aurait pu essayer, mais vu le résultat avec son miroir, elle ne voulait pas prendre le risque d'empirer encore plus la situation. Elle se contenta donc de s' agenouiller à côté de lui et de lui caresser les cheveux en lui murmurant des paroles de réconforts, ce qui ne lui était d'aucun secours. Heureusement une personne bien intentionnée lança un réparus qui soigna toutes les personnes blessées. Sai se releva et recréa un bouclier. Elena n'était toujours pas rassurée mais c'était déjà mieux que de se prendre une pluie de météorite sur la tête. Mais le répit ne fut que de courte durée, car SAi s'épuisé de minute en minute. Elena n'avait plus le choix, elle devait prendre le relais. Elle prit donc son violon, imagina un bouclier.




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Irkane


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Dagobert, Chatrix
Couleur de magie : Noire
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Sangrave
Résidence : Omois
Dans le sac : Différentes armes en tous genres, quelques chewing gum et un morceau de viande pour Dagobert


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 4 Nov 2010 - 11:57



    -Oooh ! J'ai une tête de citrouille !

    Première réaction d'une jeune sangrave en se levant ce matin-là. Quand elle s'était réveillée, elle avait vu sa peau orangé, pas trop voyant, mais elle n'était plus rose, elle était orangée. Comme celle de quelqu'un qui aurait fait trop d'UV ou qui aurait eu un gros coup de soleil. Ce n'était pas tout ! Les mèches qui lui tombaient sur les yeux n'étaient pas blondes, mais rousse. Pas bouclées, mais lisse. Quand elle s'était regardée dans le miroir, elle y avait vu une autre personne que Esther Irkane. Pourtant, c'était bien elle, mais avec des cheveux roux, une couleur de peau orangée et une chaine avec une guitare pour pendentif au bout. Le pire de tout fut l'échec cuisant lorsqu'elle voulut faire de la magie. Non, a la place il lui était tombé dans les bras une guitare électrique grise ornée d'une magnifique tête de mort blanche. Esther trouvait l'instrument fabuleusement beau. Elle n'en avait jamais vu d'identique. Pourtant, elle ne comprenait toujours pas ce qu'il faisait là, dans ses mains.
    Elle tenta de jouer les quelques accords qu'elle avait appris, une fois lors d'un voyage sur Terre. Elle y avait rencontré des musiciens amateur, elle avait adoré leur musique, ils l'avaient appréciée et ils lui ont appris à jouer de la guitare. Cela n'avait pas empêché Esther de faire disparaître leurs corps. La musique qui fut jouée était maladroite, les doigts de sa main gauche avec lesquels elle appuyait sur les cordes, étaient sciés par celles-ci.
    Un phénomène étrange se produit. Plus elle jouait, plus la couleur de sa peau retrouvait une couleur normale. Esther n'en croyait pas ses yeux, incrédule, elle se regarda dans le miroir à nouveau. Cette fois elle était juste rousse avec le pendentif de guitare. Elle observa le petit objet qui pendait au bout de la chaîne. C'était la réplique exact de la guitare qu'elle avait posé contre l'un des murs de sa chambre.
    Ne voulant pas gâcher sa journée pour si peu, elle s'habilla avec une robe orange, qui était formée d'un corset et d'une jupe à volant. Une paire de bas chaussette noire et orange qui montait jusqu'à mi-cuisse. Elle ajouta à sa panoplie de citrouille, une mini-citrouille qui était en fait une barrette. Elle se chaussa de ballerines noires.
    La jeune sangrave toucha la guitare, se demandant comment elle allait la transporter, puis l'instrument disparu, étonné elle plaça les mains comme pour faire de l'Air Guitare, elle réapparu. Elle fit un nouvel essai, se concentra sur la disparition de l'instrument et il disparu.
    Esther se releva et se mit en route pour Omois. Là-bas, elle vit quelque personne allée vers la salle du trône. Elle suivi.
    Dans la salle du trône il y avait déjà plein de gens, une voix grave et posé commença à donner des ordres. On l'entendait très bien malgré le vacarme de tous les instruments qui jouaient en même temps. Tout le monde avait un instrument, tout le monde était touché par cette drôle de situation. Esther pénétra dans la salle. Voyant que tout le monde était par groupe de deux, elle resta un peu derrière tout en faisant attention de ne rien se prendre sur la figure. Elle fit apparaître sa guitare, prête à jouer un morceau. Elle commença quelques accords, ceux d'une balade aussi calme et doux qu'elle le pu. Elle se concentra sur les personnes qui avaient l'air les plus épuisés pour leurs donnés de la magie. Ça marchait. Elle n'aimait pas aider les autres, mais ça ressemblait plus à une situation d'urgence qu'autre chose, de plus Magister était de la partie avec Tara.
    Cela signifiait donc une paix dans les deux camps pour battre ce... démon à ce qu'elle avait compris. Le bout des doigts de sa main gauche la faisait souffrir, mais elle continua, ne se déconcentrant pas, le front plissé. Elle faisait attention à la position de sa main sur les cordes et au rythme qu'elle ne vit pas que le bouclier avait cédé de son côté. Elle ne vit pas non plus la météorite foncer droit sur elle. Elle releva la tête au dernier moment, paniquée, elle fit un pas sur le côté, mais elle trébucha et tomba lourdement sur les fesses.


    - Ouille ! Dit-elle en se frottant le postérieur.

    En plus d'avoir mal aux mains, elle avait mal aux fesses. La belle affaire. Mais Esther oublia tout cela en réalisant que la météorite avait atterrit pile à l'endroit où elle se trouvait avant de tomber. Elle avait failli y passer. Se relevant rapidement et regardant autour d'elle, Esther repris sa guitare, qui n'avait rien, heureusement et recommença à jouer en faisant cette fois attention à être au bon endroit par rapport aux boucliers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 4 Nov 2010 - 15:58



    Alors que les faux accords s’accumulaient dans sa mélodie rock / métal, la citrouille démoniaque sentit la douleur, qui se concentrait dans sa jambe, s’estomper. Comment cela ? Il tourna la tête autour de lui et vit Lyoree, sa… coéquipière, disons, avec sa bass. Nul doute que c’était sa « sauveuse ». D’un autre côté, n’était-ce pas son devoir, en tant que Sangrave, que de soigner son Maître blessé ? Oui, bien sûr, elle devait le faire. Et elle l’avait fait. Même si elle-même, remarqua-t-il (enfin), avait une sérieuse blessure au bras. Et elle avait réussi à jouer un Reparus ? Ouais, elle était bonne… euh, douée. Enfin. Il lui adressa un signe de tête, la remerciant au passage. Certes, son bobo n’était pas tout à fait guéri, mais il n’avait plus mal. C’était déjà ça. L’homme soupira un bon coup, se remit à jouer de sa guitare, continuant à soutenir le bouclier magique qu’il avait formé et que d’autres soutenaient aussi, avec lui. Ils formaient un vrai travail d’équipe. Quoique certains semblaient se reposer entièrement sur eux. Hum, c’était assez agaçant. S’ils étaient faibles niveau magie, peut-être pouvaient-ils trouver Ongaku, qui se terrait très, très probablement autour, non ? Soudain, une gamine de douze ou treize ans – voire moins – s’approcha de lui. Et lui demanda un truc pas très… brillant. Bon, le « Monsieur Grand Magister » était classe. Mais le reste était à déplorer. Changer d’instrument ? Et elle trouvait le sien bizarre ? Tous leurs instruments étaient bizarres parce qu’ils étaient terriens, voyons. Ouhh, Magistrouille se retint de ne pas la frapper en plein visage. En fait, même s’il en avait eu l’intention, il n’aurait pas pu. Car sa fidèle Lyo’ s’en chargeait déjà. Un sourire aux lèvres, le chef des Sangraves les regarda, cessant de jouer sa mélodie entrainante un instant. Huhu, changer d’instrument… Comme s’il pouvait le faire ! Comme s’il savait comment ! Oui, bon, ils étaient tous dans la même équipe, pour une fois. Mais ça aurait été bien, de la part de chacun, un peu d’indépendance et de débrouillardise. Enfin, Lyoree lui avait assez gueulé dessus pour qu’elle comprenne, donc pas la peine d’en rajouter. Malheureusement, il perdit de vue et la petite, et Lyoree.

    Il marcha, tout en jouant quelques notes, maintenant la protection. Et vit enfin Tara Duncan, qui n’avait pas perdu de temps non plus. Avec son instrument, sa lyre, elle aussi aidait à protéger la foule. C’était bien. Sauf qu’il fallait agir. Tout le monde devait avoir envie d’aller dire un ou deux mots à cet imbécile d’Ongaku, ce foutu démon qui avait foutu le bor… sur AutreMonde. Un ou deux mots accompagnés d’une dizaine de baffes, aussi. Mais pour ça, il fallait le dénicher. Il fallait donc le dénicher et en plus de ça, garder le bouclier intact. Génial, comment allaient-ils faire ? À ce moment, Shinzô, vous vous souvenez, le bras droit de son bras droit, se mit à agir en vrai leader. Intéressant. Ainsi, il avait les qualités d’un bon commandant. Magister stocka cette information dans sa citro… sa tête, puis analysa sa proposition. Oui, pas faux, pas faux (Donc, c’est vrai, oui je sais, Tsuki). Il n’aimait pas que quelqu’un d’autre (un de ses Sangraves, surtout) prenne sa place en tant que chef, mais puisque les idées étaient excellentes… Il valait mieux l’écouter, en effet. Il manifesta son approbation en déclarant, d’une voix légèrement énervée (comment se faisait-il que certains n’obéissaient pas encore, hein? :

    « Bon, Shinzô a raison. Je prends le commandement des attaques contre les… nuages. Il ne s’agit pas de les détruire, mais de les disperser. Que ceux qui ont des guitares, des bass, des percussions me suivent ! »

    Il se plaça à la limite de la fin du champ de protection, puis attendit que ceux qu’ils avaient « appelés » s’attroupent près de lui. Chiotte, ça lui coûtait de le dire, mais il ne pourrait pas faire ça tout seul. Il avait besoin d’aide. Ils avaient tous besoin d’aide. Et ils allaient s’aider mutuellement. Les gens aux instruments produisant un son doux soigneraient sans doute les blessés. D’autres maintiendraient le bouclier, ce serait des personnes capables de jouer longtemps. Et, bien sûr, d’autres encore seraient derrière afin d’aider ceux qui maintenaient le bouclier. Ils formaient tous une chaîne et chacun d’eux était un maillon de cette chaîne. L’un d’eux tombait ? On viendrait à son secours, en l’aidant, en le remplaçant. C’était un travail d’équipe.

    Pour Magister, c’était un concept relativement nouveau. Habituellement, il s’entourait de Sangraves – surtout de Selemba, son Chasseur – lorsqu’il devait exécuter une tâche, mais il préférait agir seul. Il s’entourait de gens, mais se fichaient s’ils crevaient. Il sauvait sa vie avant celles des autres. C’était comme ça. Un instinct fondamental de survie. Cependant, comme le Vampyr l’avait dit, il fallait agir logiquement. En se divisant les tâches à accomplir. En étant séparés, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient. Mais ils étaient plus faibles, plus… vulnérables. Mag’, lorsqu’il vit qu’un petit groupe s’était formé près de lui, les rallia :

    « Très bien, tout le monde, il va falloir coopérer là-dedans et être synchronisés. Et je vous préviens tout de suite : on doit tenir jusqu’au bout. Si vous êtes touchés, éloignez-vous pour ne pas gêner quelqu’un. On vous soignera si besoin est. Lorsque je donnerai le signal du OK, vous jouez un rythme très rapide. Votre magie traversera le bouclier et touchera les nuages rouges, les dispersant comme convenu. Ainsi, nous attaquerons tout en étant protégés »

    Comme il s’était retourné durant son discours de ralliement (encore un), il fit volte-face. Il était juste à la limite du champ de protection. Des météorites s’écrasaient devant lui, stoppées par le bouclier magique. S’il avançait trop, il serait touché.

    « Le bouclier magique nous protégera, mais ne vous y fiez pas. Vous pouvez être touchés, dites-vous toujours cela. Et maintenant, JOUEZ ! »

    Magister, de sa guitare, tira quelques cordes, au début doucement. Les percussions embarquèrent ensuite, plus loin. Puis la chanson improvisée débuta pleinement. Il jouait comme un déchainé, comme un malade mental presque, mais c’était pas grave. Le son produit était efficace. Sa magie affluait de son instrument. De la magie démoniaque. Très efficace, en fait. Pour s’encourager, il sautait parfois, se redonnant du courage et de l’énergie. Derrière lui et autour, on l’accompagnait avec force. C’était le côté musical de la force, huhu.

    Il ne savait pas combien de temps, exactement, ils tiendraient tous, comme ça. Lui, en tout cas, ne cesserait que lorsqu’ils auraient vaincu cette épreuve. Une épreuve… Hum, peut-être Ongaku ne faisait que les tester ? Un test bien éprouvant, dans ce cas ! De niveau élevé ! Le démon tenait-il à ce qu’ils s’entraident ainsi, comme ils le faisaient actuellement ? Peut-être. Oui, mais n’avait-il pas parlé d’une… vengeance contre les humains et accessoirement, les dragons ? Cela ne plaisait pas beaucoup à Magister. Cela ne lui plaisait… vraiment pas beaucoup. Mais avaient-ils le choix ? Non. Ils devaient à tout prix triompher d’Ongaku. Et pour l’instant, la seule manière de le faire était d’empêcher ces météorites flamboyantes de les cramer. Bonne chance à tous.



Anciennement Magister, Birthday, Timothy & Neal (2010-2012)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deino Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Un griffon noir : Era
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Chasseuse de prime/Pirate
Résidence : Son navire
Dans le sac : Toute sorte d'armes, ma boule de cristal, quelques informations récoltées un peu partout, une photo de sa mère et une autre de moi et de ma soeur à l'âge de 10 ans, de la nourriture pour Era et un paquet de chips acheté sur Terre pour moi, un stylo qui ne marche plus et un autre qui marche seulement à moitié, une pièce noire d'un jeu de dames, une montre mais je ne sais pas d'où elle vient et plein de papiers en tous genres

Affinités : Sai>> Mon maître que j'adoreeeeeeuuuuu embêter. Si il ne répondait pas je me serais lasser mais comme il essaie de répliquer à chaque fois je continue. C'est trop drôle.

Tinieblas>> Une allié et une amie

Lice>> Ma soeur adoré

Will>> Ami ou ennemi? En tout il est très bon pour les joutes verbales contrairement à Sai



MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 4 Nov 2010 - 18:58

Kitsune n'avait rien comprit à se qui se passait , elle savait juste qu'elle avait comprit comment on soigné . Elle avait découvert son instruments de musique et maintenant les sautait de bouclier en bouclier pour soigner les blessés . Elle en eu marre de courir et vint se placer près de Magister , elle dit d'une voix timide mais forte déclara :

- Ce qui sont blessé vienne me voir et ce qui savent comment soigné viennent m'aider !

Plusieurs personnes se précipitèrent vers elle et Kit' se mit à jouer . D'autre se mirent à l'aider , mais les blessés étaient de plus en plus nombreux et ce qui soignés se fatiguaient vite mais pourtant ils continuaient à jouer .

Kitsune avait apprit à jouer du violon lors de son voyage sur Terre , elle avait rencontré une jeune fille qui lui avait appris les bases et quelques morceaux . C'était la seule de bien qui s'était produite dans son voyage sur la planète des nonsos . Kit' aurait adoré en apprendre plus mais elle avait dû partir . . .

Kitsune sortit de ses pensées et regarda la personne à côté d'elle , s'était Tabata Lakia , elle jouait de la guitare sèche mais n'était pas avec Magister . Surement parce qu'elle ne savait pas jouait de morceaux pour attaquer . . . La jeune demi-snuffy se remit à jouer quand une voix l'interpella . . .




Blue like...
Bleu comme le ciel et la mer. Non, c'est trop commun... Bleu comme un saphir, comme les fleurs de bleuet. Bleu comme un rêve d'enfance, comme une tempête, comme quelques mots doux. Bleu comme un endroit infini et paisible. Bleu comme elle.
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Manticore


avatar

Age du personnage : 16 ans

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée Lancovienne, pleureuse professionnelle & malchanceuse éternelle
Résidence : Un appartement à Travia, &, occasionnellement, un autre à Tingapour
Dans le sac : Des poignards tranchants, des fioles diverses, des crayons de couleurs mal taillés, un stylo qui ne marche plus, une boule de cristal plutôt récente, une carte d'AutreMonde, des épingles, des mouchoirs, des bouts de papier qui trainent, des outils de Voleuse, un bloc-note, des élastiques, des barrettes, des bonbons à la menthe, des chewing-gums et des Kidikois. Oui, mon sac, c'est un peu la caverne d'Ali Baba.

Affinités : . . . Haru ? Haru, t'es là, c'est bien toi ?
Tu me laisseras pas, hein, tu partiras pas ?
Dis-moi que tu m'abandonneras pas.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 4 Nov 2010 - 19:01

« Ne nous emportons pas, je vous prie. L’heure n’est pas aux querelles. Je suis venu pour une alliance et votre bon sens a accepté cette alliance. Si quelqu’un dans l’assistance veut se battre contre moi dans une situation aussi critique, c’est qu’il est bien idiot. Maintenant que nous sommes alliés, il faut nous entrainer, comme je l’ai dit »

Mais pourquoi donc Magister disait-il cela ? Calista tourna la tête. Une jeune fille entraînait un jeune vampyr qui semblait furieux. Sûrement un pauvre fou qui avait tenté de s'en prendre au maître des Sangraves.

« Allez, mettez-vous en équipe de deux, puis pratiquez-vous à lancer des sorts mineurs d’attaque et de défense, pour ne pas blesser votre partenaire. Concentrez-vous bien et vous devriez y arriver »


Par deux... Cally se tourna vers Lisa, mais avant qu'elle n'ouvre la bouche, un événement la fit taire. Il s'était mis à pleuvoir. Ouais, je sais, ça arrive. Mais là, il pleuvait des... Météorites. Des Météorites, benh voyons... DES MÉTÉORITES ?

La foule venait à peine de s'en apercevoir que c'était déjà le chaos. Les fausses notes, les mauvais accords fusaient; la panique se répandait dans les cœurs et des filets de sang maculaient déjà le sol...
Sans plus attendre, Cally incanta un bouclier. Pas assez puissant, malheureusement. Mais elle pouvait encore esquiver... enfin presque. Alors qu'elle essayait d'éviter la météorite qui fonçait droit sur elle, elle reçut celle-ci. En plein talon. Sluuuurk ! Quelques centimètres, quelques secondes en plus... La douleur déforma ses traits. Ca faisait si mal ! Et elle était obligée de tenir sur ses pieds, de résister à la douleur tout en continuant de maintenir son bouclier pour ne pas qu'une autre pierre la blesse de nouveau... Elle leva les yeux vers le ciel. Les nuages formaient un mur rougeoyant, sanglant. Flippant, même. Le ciel semblait brûler d'un feu ardent, comme s'il voulait tous les dévorer de son souffle mortel. Un nom se murmurait dans la foule, la voix tremblante, les yeux brillants et le cœur au bord des lèvres. Ongaku. Super, on savait son nom, on était bien avancé, non ? Tss. Ironie, ironie, ironie... Cally arrivait encore à tourner en dérision la situation alors qu'elle était des plus... critiques.
Elle reprit ses esprits immédiatement. Non mais, qu'est-ce qu'elle fichait, là, plantée au milieu de tous ces gens affolés ? Il fallait qu'elle joue, bon sang ! Sa sécurité était en jeu ! Et peut-être même sa vie ! Une goutte de sueur coula de son front. Son talon la faisait affreusement souffrir, mais tant pis. Si elle ne jouait pas, elle risquait de se faire blesser à nouveau, et à un endroit plus important, et là, ce serait... Fini. A pu. Adieu Cally !
Elle se mit à jouer de son xylophone dans la cacophonie totale, entrant dans un rythme effréné, peu harmonieux, et où se ressentait sa panique.

- Écoutez !! Si nous voulons résoudre cette situation nous devons agir tous ensemble, de manière logique et coordonnée !! Arrêtons de chacun faire ce qu'il nous semble être le mieux afin d'utiliser maintenant notre magie de manière efficace !! Décidez vous rapidement mais il faut plusieurs groupes afin que chacun assure une fonction !!

Faciiile. Pour cela, il faudrait que les gens se mettent d'accord. Et ils avaient autre chose à faire que de discuter tranquillement de qui se mettrait avec qui, non ?

- Un groupe va s'occuper comme actuellement de maintenir des boucliers, un second de soigner les blessures, un troisième de lancer une attaque concentrée vers les nuages afin de les disperser et un dernier de régénérer la magie de ceux qui maintiennent les boucliers afin que ceux-ci tiennent jusque la fin de l'offensive ennemie. Tachez de vous regrouper par famille d'instruments afin d'éviter les désaccords !! Exécution !!!


C'était pas bête... Mais... Exécution, exécution... Il se prenait pour qui, le Vampyr ? Il n'était pas Magister, non ? En tout cas, si ce Vampyr disait ça à Cally, elle lui dirait : "Oui oui bien sûr, et moi je suis l'Impératrice d'Omois !"

Bref. Mais restait la question : qui faisait quoi ?

Le Maître des Sangraves, qui avait fusillé une jeune fille qui paraissait tout à fait inconsciente - et donc idiote - , mais s'était désintéressé d'elle après que sa... coéquipière, une jeune Sangrave, ait à moitié étranglée la malheureuse - ceci dit, elle l'avait sûrement amplement mérité; avoir un comportement si... si... bref, avoir un tel comportement en situation de crise, c'était... rrhhrhoohh ! -, répondit, tout à fait par hasard, à sa question :

« Bon, Shinzô a raison. Je prends le commandement des attaques contre les… nuages. Il ne s’agit pas de les détruire, mais de les disperser. Que ceux qui ont des guitares, des bass, des percussions me suivent ! »

Percussions... Cally baissa les yeux vers son instrument. Oh, sluurk. Un xylo' était une percussion. Elle allait devoir suivre l'homme qui avait tué sa mère tout en se protégeant d'une pluie de météorites qui pouvaient la tuer d'un instant à l'autre. Génial comme programme, non ? Sans parler de son atroce douleur aux pieds.
le Maître des Sangraves se plaça à la limite du bouclier. Mais... Mais qu'est-ce qu'il foutait ? Il voulait tous les tuer, ou quoi ? Cally marcha doucement en boitant et en rechignant jusqu'à lui. Ca allait mal se finir, cette histoire... Les instruments doux devraient sûrement s'occuper des blessés, il y en aurait qui maintiendrait le champ de force... bref, ils auraient tous un rôle à jouer. Un rôle capital. Ils étaient liés les uns aux autres.

« Très bien, tout le monde, il va falloir coopérer là-dedans et être synchronisés. Et je vous préviens tout de suite : on doit tenir jusqu’au bout. Si vous êtes touchés, éloignez-vous pour ne pas gêner quelqu’un. On vous soignera si besoin est. Lorsque je donnerai le signal du OK, vous jouez un rythme très rapide. Votre magie traversera le bouclier et touchera les nuages rouges, les dispersant comme convenu. Ainsi, nous attaquerons tout en étant protégés »

Gnneuh gnneuh gnneuh ! C'est ce que pensa Cally. Elle aurait tellement voulut lui dire ça en face... A ce... cette espèce de... cet assassin ! Ce meurtrier ! Même si c'était très enfantin, puéril et gamin. Mais malheureusement, ce n'était peut être pas très malin et peu prudent... Donc elle se retint de toutes ses forces et soupira.

Magister se retourna. Il était vraiment à la limite de la limite de la limite de la limite de... bref, à l'extrême limite du bouclier, et devant lui, les météorites s'écrasaient en s'embrasant sur un mur quasiment transparent. Un mur qui pourrait voler en éclat si facilement, et qui pourtant - malheureusement - les protégeait tous. Tous sans exception. A part cette espère d'Ongaku, qui devait se terrer chez lui en rigolant. A moins qu'il ne soit tout près, pour "admirer" le chaos qu'il semait... Cally tourna la tête dans toutes les directions. Cette ordure, elle allait la trouver et lui écrabouiller la tête comme on écrase une canette de soda finie ! Mais la voix de Magister la tira de sa recherche :

« Le bouclier magique nous protégera, mais ne vous y fiez pas. Vous pouvez être touchés, dites-vous toujours cela. Et maintenant, JOUEZ ! »

Pour joindre le geste à la parole, le maître des Sangraves effleura sa guitare électrique doucement. Les percussions se joignirent à lui. Cally mit toute la force qu'elle avait dans son rythme rapide, effréné, rythmé. Curieusement, elle était légèrement... euphorique. Ils travaillaient tous en équipe, la mélodie était bonne, rythmée, un vrai futur tube et lui donnait envie de danser. Elle se mit une claque mentale. Nan mais ça allait pas, sa tête ? M'enfin, il y avait pire. Magister jouait comme un dératé. Oui, on était en danger, mais c'était pas la peine d'avoir l'air de sortir d'un hôpital psychiatrique ! Il fallait rester calme posé, réfléchi ! Même si sous leurs yeux d'énooormes météorites leur fonçaient dessus et étaient stoppés par un bouclier qu'on ne distinguait quasiment pas ! Bon, okay, je me tais... Les doigts de Cally fourmillaient. Sa magie argentée affluait dans ses mains et se transmettait à son instrument. Il semblait entourée d'une aura gris clair... Mais bon. Pas le temps d'observer en détail son instrument. Après tout, ils avaient le monde - du moins, Tingapour - à sauver...


CALLY Ϟ
« Vivre à en {voir ses proches} crever »

“Mon malheur passe mon espérance : Oui, je te loue, ô ciel, de ta persévérance. Appliqué sans relâche au soin de me punir, Au comble des douleurs tu m'as fait parvenir. Ta haine a pris plaisir à former ma misère; J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Pour être du malheur un modèle accompli. ” ▬ Andromaque de Racine, acte V scène 5


avatars (c) SPOTLESS MIND, Brain Damage, Cyrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3957-cally-990-all-that-you-touch-tumbles-down http://tara-duncan.actifforum.com/t1060-calista-manticore
MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Jeu 4 Nov 2010 - 19:32

« Bon, Shinzô a raison. Je prends le commandement des attaques contre les… nuages. Il ne s’agit pas de les détruire, mais de les disperser. Que ceux qui ont des guitares, des bass, des percussions me suivent ! »
Flora s'arrêta aussitôt de jouer. Elle voulait bien suivre se sangrave quoi qu'elle se demandait si c'était une bonne idée car elle jouait horriblement mal et risquait de produire des catastrophes aux lieux d'aider...

Magister et ceux qui l'ont déjà rejoint sont déjà en route. Elle court du mieux qu'elle peut, évidemment avec une contrebasse... mais elle finit par les rattraper. Elle prit son courage à deux mains et improvisa une mélodie. Bon d'accord beaucoup, voir même énormément de fausses notes vinrent la perturber mais elle espéra que sa magie opérerait quand même...

Puis pour la énième fois elle regretta que ses cheveux soit aussi...voyant et flash car elle avait l'impression que tout le monde la regardait. Dans le fond peut être que se n'est pas qu'une impression: QUE TOUT LE MONDE LA REGARDE vraiment.

Elle décida d'essayer d'enlever cette pensé de sa tête pour se concentrer sur sa musique mais se n'est pas si simple que ça....


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayna P. Down


avatar

Age du personnage : 21 ans.

Résidence : Derrière toi..

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 5 Nov 2010 - 17:50


Shayna s'était longtemps tenue en retrait. Elle attendait que sa se passe. Bizarrement , elle ressentait un profond sentiment d'inutilité. Comme si ils n'avaient pas besoin d'aide. Enfin , pas de son aide , en tout cas. Elle se reprit très vite , elle n'allait pas se laisser faire comme sa. Elle était peut être utile tout compte fait. Le chaînon qui allait compléter leur chaîne humaine. Elle se mêla à la foul... au groupe de Sangrave et grommela quand Magister fût blesser. Elle allait agir. Elle aperçut Lyoree qui s'occupait de l'insolente qui avait poser une question idiot... non , très idiote au Maître. Shayna s'était retenue d'éclater de rire , et quand Magister ordon … demanda à tout les possesseurs d'instrument produisant un son actif , percutant , de l'aider à détruire les météorites, elle agit.

Shayna s'était empressée de matérialiser sa flûte de Pan. Elle savait en jouer , et elle avait établie une sorte de … connexion avec son instrument. Elle savait alors comment faire de la magie , en soufflant dans les trous appropriée. Elle souffla alors une douce mélodie, et renforça le bouclier de ses notes cristalline. Elle se concentra , et les plus longues notes fesait fuser des jets de magie qui soignaient les divers blessés.Tout en jouant , elle leva les yeux , et vit un drôle de phénomène. Selon l'emplacement des musiciens , le dôme avait une certaine couleur et une certaine épaisseur. Si celle – ci était assez grosse , elle pouvait tenir assez longtemps , et c'était déjà le cas de celle de la Sangrave. La blancheur de sa magie s'étala pendant qu'elle se déplaçait vers les Sortceliers les plus faible. Le bouclier ressemblait à un vrai arc – en – ciel de toutes les nuances de couleurs qui puisse exister.

Une pensée effleura son esprit. Elle chercha du regard Fyl , qui se tenait à une dizaine de pas d'elle. Dans sa tête , elle forma l'image de son familier , planant au dessus de leur têtes pour repérer les Sortceliers en danger. Il sifflerait alors son doux chant pour indiquer aux Sortceliers « soigneurs » leurs emplacement. Son magnifique familier s'exécuta .

Shayna se promena doucement sous le dôme afin de répandre sa magie sur toute sa surface. Elle ferma les yeux , prise par la mélodie qu'elle jouait en boucle. Elle se cogna dans une personne qui lui grommela de faire plus attention .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agathe N. Young


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Multicolore, comme un fumigène de toutes les couleurs
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Grande voyageuse - mémoire du monde
Résidence : Là où l'emmener ses petits pieds
Dans le sac : Son magnétophone bien entendu, des habits, des bijoux, plusieurs carnets aux usages diverses, une trousse remplie de crayons, l'héritage de sa grand-mère (ses livres, cd et films), une photo de sa mère quand elle était jeune et une de sa grand-mère, un paquet de clopes au cas où si un jour elle a envie d'essayer, une jolie boîte qui attend toujours ses occupants, des plumes parce qu'elles sont belles et une vieille couverture qu'elle a récupéré chez sa grand-mère.


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 5 Nov 2010 - 18:23

Tabata se plaça à côté de Kitsune , elle ne savait pas trop comment attaquer et elle préférait soigné . Elle sera son collier entre ses doigts et sa guitare noire apparue , elle fut tout de suite assaillie par divers personne . Il eu une explosion quelque part est d'autre blessé arrivèrent disant qu'un cahmboum avait explosé . Tabata ne discuta pas est se mit à l'œuvre , elle se mit à jouer un morceau doux tout ( http://www.deezer.com/listen-3141643 ) . Bientôt Tabata fut épuisé mais se força à jouer , elle avait perdu de vu ses amis , ils étaient surement allaient combattre . La jeune demi-elfe entendu un sangrave dire que ce qui soignaient étés trop faible pour venir combattre ou alors qu'ils avaient trop peur . . . Mais c'était faux car si il se faisait blessé qui le soignerait , Tabata eu bien envie d'aller lui parler mais elle se retient et se concentra sur sa musique . Tout à coup un sifflement retentit et en le suivant la demi-elfe tomba découvrit un blessé , elle le soigna et repartit en suivant le son .



You float like a feather
In a beautiful world
I wish I was special
You're so fucking special

Creep - Radiohead
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aline Shannon


avatar

Age du personnage : 13

Métier : aventurière sans avenir... ou future jourstaliste ?
Résidence : Omois
Dans le sac : interroger les gens jusqu'à leur mort... eh oui, elle est démoniaque, dasn son genre !


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 5 Nov 2010 - 20:03

Les attaques semblaient avoir effet. Il y avait moins de météorites qui tombaient. Mais elle se rendit vite compte qu'elles étaient plus grosses, et tombaient bien plus vite. Elle avait abandonné l'idée de jouer de son truc, machin-chose, enfin de son Đàn tỳ bà. Puis elle pensa : si elle se lançait un sort pour qu'elle arrive à en jouer, ou mieux, changer la forme de son instrument. Elle pinça toutes les cordes à vide, et sentit qu'elle pouvait désormais en jouer. Une sorte de connexion s'était faite avec l'instrument. Elle pouvait faire maintenant toutes sortes de mélodies. Elle incanta donc un bouclier, mais sa magie, même en instrument, restait faible, et elle savait que son bouclier ne servirait à rien. Alors, elle décida de soigner les blessés. Elle lançait les sorts à tous les malades qu'elle voyait, et elle sentait que son instrument était plus utile à ça qu'à protéger en faisant partie du bouclier titanesque formés par la majorité des gens présents. Mais elle sentait que sa magie était épuisée, et ses doigts qui pinçaient les cordes de l'instrument faisaient grève. Mais comment se rendre utile sans sa magie ? Ses doigts lui faisaient mal, elle n'arrivait pas à fermer ses deux mains. Une météorites franchit le Bouclier et était enflammée. Le feu formait un gigantesque incendie, avec des flammes de dix mètres de haut (non, là, elle exagérait). ça semblait être un élémentaire. Elle cria :
- Au feu !

avant de s'évanouir à cause de la fumée toxique.


Compte en pause... Je ne fais des rps qu'avec mon autre compte Anna Dr'til.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Ven 5 Nov 2010 - 20:08

Sai légèrement contrarié... Non mauvais mot. Disont la vérité. Le vampyr était a deux doigts, seulement deux, de sauter à la gorge de la citrouille sur pattes. Elle osait donner des ordres ?! Donner des ordes a ceux qui 'ont toujours haïs et qu'il le deteste encore ? Bon c'est vrai que la situation était critique mais quand même s faisait mal de se retrouvé comme simles outiles. Le jeune chef serra les poingts mais ne dit rien, il ne vallait mieux pas pour les oreilles des gens. Il se contenta donc de suivre ses ordres et il se plaça juste a sa gauche. Garde tes ennemis proche de toi, comme disait un vieux diction. Sai fit de son mieux pour l'ignorait, se qui était vraiment très difficile pour lui. Il n'avait qu'une envie le réduire en compote de citrouille.... Mais bon il savait bien qu'il n'avait pas vraiment de chance de réussir n'importe qu'elle face a lui. Bref, il serra son pendentif et sa jolie guitare noir -nettement moins ridicule que celle de magistrouille- apparu dans sa mains gauche -comme d'habitude quoi. Il chassa toute idée, toute pensée envers le maître des sangraves. Il fallait qu'il attaque ses nuages, les faire reculés, les disperçés. Sai rouvrit des yeux émeraude et commença un air rapide et surtout très... Rock.

( http://www.youtube.com/watch?v=OOx6HftlrHc&feature=related )

Les nuages ne semblait pas bouger d'un pouce malgré les nombreux mélodie que lançaient le petit groupe de la citrouille. De plus a force de garttait sur ses fuchu corde le vampyr avait mal aux doigts, et oui, il avait pas de pièce de monnaie comme certain. Mais même si la douleur était forte le guitariste continuait de jouer, jouer, jouer et encore jouer. C'était la rage qui lui donner l'envie de se surpassé. Rage contre qui ? Contre tout Autremonde pour le moment et accesoirement les démons des limbes.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Noa Lane


avatar

Age du personnage : 16

Métier : Espionne
Résidence : Omois, Selenda... là où on s'y attend pas
Dans le sac : Tir à l'arc, s'exercer au combat


MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Sam 6 Nov 2010 - 5:15

Avant que la sangrave ne reprenne pleinement conscience, je partis, me mêlant dans la foule. Slurk! Quelle journée étrange... Moi, guérir un sangrave! Décidément, on aura tout vu.
Me ressaisissant et appelant Leno qui surplombait le ciel à la recherche du démon tout en évitant les météorites, je portai mes mains à mon collier. Ma flûte apparut immédiatement, et alors que je m'apprêtais à faire apparaître un bouclier, une voix grave s'éleva:

- Écoutez !! Si nous voulons résoudre cette situation nous devons agir tous ensemble, de manière logique et coordonnée !! Arrêtons de chacun faire ce qu'il nous semble être le mieux afin d'utiliser maintenant notre magie de manière efficace !! Décidez vous rapidement mais il faut plusieurs groupes afin que chacun assure une fonction !!

Je n'avais jamais entendu cette voix auparavant. Mais pour crier des ordres ainsi sans une once de bienfaisance, ce devait certainement être un sangrave... Même si ce qu'il disait été, je l'avoue, très sensé. Il fallait que nous nous mobilisions...

- Un groupe va s'occuper comme actuellement de maintenir des boucliers, un second de soigner les blessures, un troisième de lancer une attaque concentrée vers les nuages afin de les disperser et un dernier de régénérer la magie de ceux qui maintiennent les boucliers afin que ceux-ci tiennent jusque la fin de l'offensive ennemie. Tachez de vous regrouper par famille d'instruments afin d'éviter les désaccords !! Exécution !!!

...et sans tarder.
Malgré le fait que je ne supportais pas que l'on me donne des ordres, je m'exécutai, non sans dire au passage, quelques injures...
Je distinguai au loin, un groupe d'individus aux instruments à vent. Je me dirigeai vers eux.

Les groupes se formaient petit à petit, mais je ne distinguais toujours pas Tara Duncan, sûrement occuper à maintenir l'ordre, tout comme son bouclier.
Les minutes passaient à une vitesse ahurissante. Nous nous prenions une météorite, nous échangions nos rôles, des personnes tombaient, nous devions guérir les ceux à terre... Tout cela ne menait à rien. Les météorites diminuaient en nombre, mais les nouvelles étaient plus rapides... et plus grosses!
Je n'en pouvais plus. En plus de cela Leno était repartis à la recherche du coupable. Je me retrouvais donc seule, du moins sans compter toutes ces personnes combattant autour de moi!

-Aaaah!

Je me retournai, la personne qui se trouvait à ma droite venait de se prendre une météorite! Slurk! Quelle idiote! Sortir de l'influence du bouclier, alors que ces boules de feu foncées droit sur nous. Soupirant de rage, je courus vers elle et m'agenouillai au sol en jouant un air de musique plus doux. Les blessures de son crâne et de sa poitrine se refermèrent.
Je ne pris pas le temps de voir si elle allait se réveiller et la mis sur mon épaule. Quand j'arrivai près du petit groupe, je la posai à terre délicatement, du moins comme j'avais pu... Ne perdant pas une seconde, je repris mon poste et reformai un bouclier.
J'avais pris de gros risques pour sauver cette petite insouciante...
Fronçant des sourcils, je décidai de ne pas me m'énerver, me concentrant sur les assauts, de plus en plus puissants.

Il fallait faire quelque chose, ou bien il serait trop tard.
Cela ne m'aurait pas gêner de me battre... à terre, contre une armée de sangraves ou autres... Cela m'aurait fait plaisir même! Mes mains frémirent sous l'envie de prendre mon arc, mais je me ressaisis. Pour l'instant le problème serait plus compliqué... Ou bien comment réduire à néant ses ennemis, quand il se trouve que ce sont des boules de feu géantes venant du ciel...








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Salvator-Lakia


avatar

Age du personnage : 16 ans pour l'éternité

Couleur de magie : Argenté
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin
Résidence : Une grotte en Krasalvie ou le QG des Ombres
Affinités : Sai Niwa: Un amour compliqué mais qui durera pour l'éternité.
Kei Niwa: Plus qu'un ami, un frère ^^

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Sam 6 Nov 2010 - 19:03

Elena voyait que Sai souffrait, il jouait sans s'arrêter depuis de nombreuses minutes déjà. Tout allait mal, de nombreux blessés gisaient sur le sol, se tordant de douleur, de la fumée flottait dans l'air, piquant les yeux à vous rendre aveugle, des cris s'élevaient de partout, des cris de douleur, de peur.
Elena aurait voulu aidé Sai. La seule chose qu'elle trouva à faire, fut de lui tendre une pièce pour soulager ses doigts, qui à force de gratter sur les cordes de sa guitare, étaient devenu tout rouge. En lui tendant la pièce de monnaie, elle lui sourit, pourtant elle n'avait pas du tout envie de lui sourire. Bien sûr ce n'était pas à cause de lui mais elle était malheureuse, elle avait peur, elle avait envie d'être avec l'homme de sa vie, seule avec lui et non au milieu de tout ce vacarme et ce sang. Elle décida de sortir son violon et de jouer, ne serait ce que pour aider ceux qu'elle aime. Elle joua donc le même morceau que Sai, essayant de reproduire les mêmes notes que lui.
Elle en avait mare, une espèce de citrouille, Magister, lui donnait des ordres. Elle n'aimait pas ça. De plus c'était un sangrave, ses ennemis juré. Mais si elle voulait avoir une chance de s'en sortir, il valait mieux obéir, de façon à ce que tout le monde soit coordonné.




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: [Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...   Dim 7 Nov 2010 - 11:27

La situation ne semblait pas vouloir s'aranger. A force de jouer une douleur prenait place dans les membres d'Ava. Elle essayait de se concentrer au maximum sur l'intrument pour éviter de penser a sa souffrance mais malheuresement c'était difficile. Par conte elle réussit a ne faire aucune mauvaises notes, pour le moment. Seulement voilà, personne n'avait une endurance contre toute épreuve surtout quant on était qu'une simple humaine. Sangrave, certes, mais humaine. De plus la fatigue commençait a se faire resentir, les yeux se troublaient et Ava du se faire une raison. Elle ne pourrait pas jouer indéfiniment. Elle jetta un regard vers Shinzô, malgrès le masque qui cachait son visage l'ex-rousse comprit que lui aussi fatiguait.

Le couple sangraves se stoppa pour souffler un peu mais quelques secondes plus tard Shinzô reprit sa guitare et commença a jouer un air tout en ordonnant -se qui n'avait pas l'air de pleire au maître citrouille- de faire quatre groupes. Un groupe pour les boucliers, un second pour les blessures, un troisième pour attaquer les nuages. Et un dernier pour régénérer la magie de ceux qui maintiennent les boucliers. Ainsi les boucliers tiendraient beaucoup plus longtemps. La barbie acquiesça et se plaça a côter d'une drole de gamine qui avait demander de l'aide pour soigner. A prêts tout, un violon c'était doux et la douceur n'était pas vraiment fait pour l'attaque mais plutôt pour la défense.

Ava ferma les yeux et chercha un morçeau, elle finit par le trouver. Enfuit dans ses souvenirs, le morçeau triste et merveilleux prit possession de ses mains et les sons commençèrent a sortir de violon. ( http://www.youtube.com/watch?v=iR3blvve9hg ) Un vent de paillettes noirs venant de l'intrument entoura les blesser et effaçèrent leurs blessures en quelques secondes. Parfait. La sangrave réouvrit ses yeux aux iris roses et regarda les groupes se formé. Magister a la tête de l'une d'elle, surement pour disperçé les nuages. Encore parfait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
 
[Musical Halloween Event] Dans l'ombre de mes victimes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Halloween event !!!
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: