AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assia


avatar

Age du personnage : 25

Résidence : vagabonde entre ici et là bas

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Dim 14 Nov 2010 - 15:38

J’avais passé quelques jours sans mettre les pieds au palais, et à me maudire. J’avais rencontré l’impératrice, et je n’avais même pas été foutu de lui révéler la vérité ! Pourtant elle ne m’aurait pas mangé….enfin je ne crois pas ! Toujours est-il que rester dans cette situation ne me plaisait guerre et je devais absolument en parler avec elle, même si je craignais un peu sa réaction. Ce n’est pas quelque chose de facile à dire ! Je ne pouvais pas décament aller la voir et lui dire « bonjour je suis ta frangine comment ça va ? » Non je ne pouvais pas.
Ce matin, je pris donc mon courage à deux mains et osa enfin aller demander une audience….privé. Je n’étais pas folle, je me doutais bien qu’une telle révélation allait délier les langues de vipères qu’était les courtisans et courtisanes. Je dus attendre la fin de matinée pour obtenir enfin cette audience tant espéré. Un garde me conduisit jusque devant les appartements de l’impératrice, et la porte m’annonça. En parcourant les couloirs, je pu voir que la cacophonie ne s’était toujours pas arrangé, les oreilles les plus sensibles étaient toujours rudement mises à l’épreuve. Certaines personnes devraient s’abstenir de vouloir faire de la magie, ils n’avaient vraiment pas l’oreille musicale ! Je restais sagement tranquille, attendant que l’on m’autorise à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


Profil du rôliste
Surnom: Eralena
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Era Sayan


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Mer 17 Nov 2010 - 18:14

Lisbeth était assise sur son trône, patiente. Et de la patience il en fallait pour supporter le bon million d'Omoisiens qui étaient venus se plaindre dans la journée. Oui, ils devaient jouer de la musique pour faire de la magie, oui ils allaient devenir sourds, oui elle allait devoir payer les frais d'hospitalisation, oui oui oui . . . Enfin non pour la dernière . . En sortant de la salle d'audience, toutes les conversations étaient sur le même sujet (devinez lequel). . . Le seul point positif de cette histoire était que quelques-uns des habitants de son palais avaient songé à prendre des cours de musique et de solfège. Elle avait quand même faillit obliger les omoisiens en âge de tenir leurs instruments à prendre des cours de musique. Abus de pouvoir? Non, c'était nécessaire pour la santé du palais.

Heureusement, certaines personnes prenaient des audiences pour des affaires d'une importance supérieure. La femme qui était venue la voire il y'a quelque minutes de cela par exemple. Lisbeth avait presque été soulagée de devoir s'occuper d'une affaire de la sorte. Cela faisait,certes , une dizaine de paperasses en plus a remplir, qui venait s'ajouter sur . . . les dizaines de dizaines d'autres paperasses . . . mais au moins pendant quelques heures elle n'avait pas une seule fois entendu parler de cette affaire de démon , d'instruments et de magie qui commençaient sérieusement à lui taper sur le système. Pour en revenir à cette affaire qui avait retint son attention, c'était une histoire avec quelques princes du nord un peu trop . . . ambitieux. Elle en avait vu d'autres , mais ce genre de magouille devait être résolue le plus vite possible avant de devenir une trop grosse gêne.

Emportant une petite pile de documents avec elle, Lisbeth rejoignit ses appartements , s'octroyant quelques minutes de repos avant une autre audience privée. Elle s'assit sur un grand fauteuil si moelleux qu'elle eu l'impression qu'elle ne pourrait plus jamais en sortir. Elle commença a feuilleter un livre terrien, avant que la porte annonce n'annonce le plaignant qu'elle attendait. S'extirpant tant bien que mal de son fauteuil l'Impératrice jeta un rapide coup d'œil au grand miroir qui trônait à sa droite et épousseta sa grande robe noire de quelques gestes secs. Elle n'avait pas teint ses cheveux aujourd'hui, et ils dégringolaient en une grande cascade blonde jusqu'à ses pieds chaussés de simples ballerines aussi noires que sa robe. Toute sa tenue donnait . . . une étrange impression de danger. Il est vrai qu'il ne fallait pas trop la chercher ces temps-ci.

D'un signe de la main, l'Impératrice fit signe à un garde de faire entrer la femme qui patientait dehors. Lorsque cette dernière entra, Lisbeth reconnu la personne qu'elle avait croisé dans un couloir. Elle l'avait abordé car elle avait trouvé sa ressemblance avec cette femme frappante. Même maintenant elle en était toujours stupéfaite. Magie ou non? Si oui, le sort était puissant pour tenir aussi longtemps. Ou alors cette femme le renouvelait régulièrement .Bref,ce mystère serait bien éclaircit un jour ou l'autre . . .

Après l'avoir invitée à s'asseoir l'Impératrice prit la parole.

-Vous désirez?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assia


avatar

Age du personnage : 25

Résidence : vagabonde entre ici et là bas

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Mer 17 Nov 2010 - 19:16

J’enrageais un peu de ne pas pouvoir faire de la magie autrement qu’avec de la musique, mais n’ayant jamais appris à jouer d’un quelquonque instrument, je n’osais pas m’y risquer. Les personnes présentes perdraient à coup sur leur audition ! Quand à apprendre à me servir de cet instrument que représentait mon pendentif, il en était hors de question ! D’ici à ce que je sache en jouer correctement, cette fichue pagaille serait finit. Du moins je l’espérais ! Je repensais avec un sourire à l’entêtement de ma mère adoptive lancoviene à me faire apprendre la musique, et son agacement devant mon refus. Je n’étais pas très musique, et ne le suis toujours pas. Non ce n’est pas tout à fait ça, je n’ai pas la patience d’apprendre à en jouer voilà la vérité ! Non j’ai toujours préféré aller jouer avec mon père adoptif et aller apprendre à me battre avec lui. Je n’étais pas une combattante aguerri comme l’imperator, ou encore pas mal de guerriers, mais disons que je savais me défendre en cas de difficulté. En attendant que je puisse retrouver l’usage correct de la magie, j’avais deux copines dans la doublure de mes bottes, deux dagues.

Le garde qui ouvrit la porte me fit sursauter, j’étais perdue dans mes vieux souvenirs, mais à présent, il me fallait faire ce pourquoi mes pas m’avaient porté jusqu’au palais de l’impératrice. Je respirais un grand coup et entrait. C’est bizarre mais l’intérieur des appartements de Lisbeth était comme je me l’étais imaginé ! Grand, luxueux, bref digne d’une impératrice ! Et elle….je dois dire qu’elle était encore plus impressionnante que dans mon souvenir ! Toute vêtue de noir, elle donnait une impression de danger permanent. Si les rumeurs étaient vraies, à savoir que la souveraine assortissait ses vêtements a son humeur, je dirais qu’il ne fallait pas trop la titiller maintenant ! Je ne tenais pas spécialement à être transformé en spatchoune ! Je m’avançais donc vers elle et la saluait respectueusement en m’inclinant.

Votre majesté Impériale….

Bon j’avoue en temps normal jamais je ne me serais incliné, bien que c’était l’usage ici, et d’ailleurs aussi au lancovit. Mais disons que avait appris à le faire histoire de ne pas risquer de mettre Lisbeth encore plus de mauvaise humeur que ce qu’elle ne l’était déjà. Elle m’invita à m’assoir, et une fois que je fus installé en face d’elle, elle m’adressait enfin la parole.

-Vous désirez?

Je me mordis la lèvre, tique que j’avais toujours quand j’étais stressé où quand il fallait que je parle d’une chose extrêmement importante à quelqu’un. Comment amener le sujet ? Je n’en savais rien. Oh et puis le plus simple était d’y aller directement sans passer par des détours incessants ! Certes je la craignais, mais en aucun cas je n’avais peur d’elle et puis….elle n’allait pas me dévorer tout cru non ?

Et bien…c’est un peu délicat…c’est un sujet qui nous concerne toutes les deux en fait ! Je ne vais pas passer par 4 chemins vous êtes surement très occupé.Vous m'avier demandé la derniere fois pourquoi nous nous ressemblions autant...la magie n'y est pour rien la dedans, ce n'est que purement génétique! je doit vous poser une question avant! Que savez-vous réellement sur votre mère ? Est-ce que vous saviez qu’elle avait eu un amant ?

Je n’osais pas aller plus loin pour le moment, attendant sa réaction. Je devais être un peu suicidaire quand même pour entrer dans le vif du sujet sans la préparer avant, mais je savais par expérience que pour annoncer une telle nouvelle, il fallait y aller directement, ça faisait moins mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


Profil du rôliste
Surnom: Eralena
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Era Sayan


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Sam 20 Nov 2010 - 17:52

Assia se mordit la lèvre. Elle était certainement stressée. Après tout, discuter avec la dirigeante du plus grand empire humain d'Autremonde, ce n'était pas rien. Mais Assia ne semblait pas s'inquiéter de cela, plutôt de . . . ce qu'elle avait à dire à l'Impératrice. Lisbeth devint curieuse et se fit attentive. Elle espérait seulement que son interlocutrice n'avait pas demandé une audience privée pour lui parler de cette fichue affaire d'instruments, sinon cette dernière écourterait sa vie en tant que bipède, et ce n'était pas une menace en l'air.

Et bien…c’est un peu délicat…c’est un sujet qui nous concerne toutes les deux en fait ! Je ne vais pas passer par 4 chemins vous êtes surement très occupé.Vous m'aviez demandé la dernière fois pourquoi nous nous ressemblions autant...la magie n'y est pour rien la dedans, ce n'est que purement génétique! je doit vous poser une question avant! Que savez-vous réellement sur votre mère ? Est-ce que vous saviez qu’elle avait eu un amant ?

Il y eut un très très gros silence. Lisbeth était tellement surprise qu'elle ne prononça pas un mot durant quelques minutes qui devaient certainement être interminables pour Assia. Qu'insinuait cette femme au juste? Sa mère avait eu un amant? De la génétique ? Assia délirait . . . Alors selon elle, leur ressemblance . . . s'expliquait par le fait qu'elles étaient de la même famille ? Qu' Assia était même sa demi-sœur vu son âge? Lisbeth n'en cru un mot. Cette femme était donc folle au point de courir le risque d'être emprisonnée à vie suite à sa déclaration? Il suffisait d'un mot de la part de l'Impératrice pour que sa 'demi-sœur' soit jugée. Son interlocutrice devait espérer faire profit de son apparence physique pour se proclamer membre de la famille impériale et devenir riche. Elle avait certainement eu cette idée lorsque Lisbeth avait souligné leurs nombreux traits communs. Ou alors elle n'était qu'un pion chargé de récupérer informations et autres.

Pendant que Lisbeth réfléchissait silencieusement, elle détaillait sans sans rendre compte Assia de la tête au pied. Elle avait repris son masque froid et indiffèrent alors que son esprit était chamboulé de toutes sortes d'hypothèses. On ne lui avait encore jamais fait ce coup là. Probablement par ce qu'il était trop facile à démentir à l'aide d'un test. Mais si prouver qu' Assia mentait était si simple, pourquoi prenait-elle le risque de se voir attribuer une lourde peine? Quel était son but? Ou alors ... ou alors elle ne mentait pas. Mais il y avait plusieurs détails qui clochaient, comme pourquoi sa mère ne lui avait jamais rien dit à ce sujet, ou encore pourquoi Assia n'avait pas vécu à la cour avec tous les honneurs que lui prodiguait son rang. Et même en imaginant qu' Elseth ait pu avoir un amant ce n'était pas le genre de sa mère de faire des cachoteries aux membres de sa famille sur un sujet de la sorte. Tout cela était trop étrange pour sembler vrai. Cependant, Assia avait l'air tellement persuadé de ce qu'elle avançait, que l'Impératrice décida de la laisser s'expliquer avant de décider de son sort. Peut-être qu'elle se plantait complètement sur ce que voulait lui dire son interlocutrice . . .

Pour bien souligner à Assia ce que pensait Lisbeth de sa déclaration, l'Impératrice déclara d'une voix très froide:

- Saviez vous que vous risquez la prison à vie pour ce que vous dites?

Puis elle continua d'une voix plus neutre:

- Mais je vous en pris, continuez c'est intéressant. Et non, je n'étais pas au courant pour ma mère . . .





♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assia


avatar

Age du personnage : 25

Résidence : vagabonde entre ici et là bas

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Sam 20 Nov 2010 - 22:25

Non je ne délirais pas….même si l’impératrice avait l’air de le croire. Un gros blanc s’installa entre nous après mes paroles. Elle devait être surement surprise, ou choqué. Après tout qui ne le serait pas. Je ne lui avais pas dit directement que j’étais sa demi sœur, mais elle l’avait compris, c’était le principal. Ces minutes de silences me parurent interminable et me mirent mal à l’aise. Je me mis à douter de ma venue ici. Est-ce que j’avais bien fait de venir ? Est-ce que j’avais bien fait de révéler ce secret de famille a l’impératrice ? Cette idée qui me paraissait bonne au départ me semblait un peu…bête maintenant. Après tout qu’est-ce que j’espérais en venant ici ? D’être accueilli à bras ouvert ? Il fallait que j’arrête de rêver !
Je ne savais pas ce qui se passait dans son esprit, mais cela ne me disait rien de bon. Elle avait repris son masque dur froid, indifférent qui faisait peur à tant de personne. Et je dois dire qu’elle m’inspirait de la crainte là maintenant, tout de suite. Je jouais avec un bouton de la manche de ma veste pour masquer les légers tremblements de mes mains. Je n’aimais pas cette façon de me détailler ! C’était comme si un prédateur regardait sa proie et c’était très dérangeant ! Mais je ne détournais pas le regard de son visage, la détaillant moi aussi. Je savais très bien qu’elle ne me croyait pas, et c’était dangereux pour moi une telle situation. Je savais que je pouvais être enfermé à vie dans les prisons du palais, je le savais très bien, mais le jeu en valait la peine si je pouvais dire cela comme ça. Je détournais le regard, regardant un instant mes bottes avant de le reporter sur Lisbeth.


Je le sais….et si je n’étais pas absolument certaine de ce que j’avance je ne serais pas venue vous en parler…

Je me mordis encore une fois la lèvre, je n’étais plus si sure de vouloir continuer. Il me suffisait juste d’oublier toute cette histoire et repartir au lancovit…mais plus rien ne m’attendait las bas à part une maison vide et un compte dont je n’avais jamais voulue toucher. Rien de bien attirant en vérité. Je soupirais et finalement, continuait. Je ne pouvais plus reculer à présent, et les tests ne me donneraient que raison dans ce que j’avançais. Nous avions le même sang !

Vous ne me croyez pas…et je ne peux pas vous en blamer c’est bien normal…Il s’appelait Adriam Aëndal, il était omoisien….et il est mort juste avant ma naissance. Je ne sais pratiquement rien sur lui, juste qu’il a eu une liaison avec votre mère…

J’évitais de dire « notre mère », pour ne pas la brusquer, et parce qu’il m’était tout simplement difficile de dire ces mots encore.

Ils ont eu un enfant, et la raison pour laquelle vous n’en avez pas entendu parler de cette histoire, c’est que cet enfant a été écarté d’Omois ! J’ai été confié à un couple Lancovien, bonne famille, il n’y a rien à redire sur eux, j’ai été élevée correctement et je n’ai jamais manqué de rien. Je n’ai appris que très récemment la vérité sur mes origines, je n’ay ait pas cru tout de suite, c’était tellement fou ! Je n’ai jamais vraiment comprit les raison de cet éloignement…Mais ma parole n’as pas de valeur si elle est seule, après tout…je pourrais tout aussi bien raconter n’importe quoi même si ce n’est pas mon genre !

Je tirais de la poche de ma veste une lettre plié en 4, jaunie par les années et légèrement abimé. C’est la seule preuve que j’avais concernant mes origines, ça et une couverture dans laquelle j’avais été enveloppé étant bébé. Elle était identique à celle qu’avait eue Lisbeth surement, à quelques détails près. Sur celle-ci était brodé un A, enlacé dans l’emblème d’Omois. Je donnais la lettre à Lisbeth, ainsi que la couverture que j’avais sortie de mon sac passé en bandoulière, et que je n’avais pas enlevé. Je connaissais par cœur le contenu de cette lettre.

Spoiler:
 

Je n’ai pris connaissance de cette lettre qu’il y a quelques semaines, a la mort de mes parents. J’ai fait ensuite plusieurs recherches, qui ne m’ont rien apporté de plus, à part le nom de mon père biologique…

Je me rappelais encore le jour où j’avais eu cette lettre entre mes mains, j’avais cru que tout mon monde s’était effondré autour de moi. Apprendre brutalement que l’on a été adopté et en plus que votre mère, vraie mère n’as pas souhaité vous garder auprès de vous n’est pas simple à digérer. Je restais silencieuse, ayant perdue toutes assurance. Je ne regardais plus Lisbeth, me contentant de fixer le sol. Si elle m’enfermait, et bien qu’elle le fasse, si elle ne voulait plus entendre parler de moi, je repartirais au lancovit…mais au moins j’avais fait ce que j’avais cru être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


Profil du rôliste
Surnom: Eralena
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Era Sayan


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Ven 26 Nov 2010 - 20:45

Assia se mordit la lèvre une nouvelle fois. Il ne faisait aucun doute que son interlocutrice était stressée. Beaucoup plus qu'il y'a quelques minutes. Croyait-elle qu'elle pouvait revenir en arrière? Allait-elle abandonner si facilement après avoir déjà fait le plus gros de son travail? Si c'était le cas, l'Impératrice serait bien déçue. Son interlocutrice avait eu le cran de lui raconter son histoire, il ne restait plus qu'a tenter de convaincre l'Impératrice, tâche quasi-impossible ,certes, mais à la place d'Assia, Lisbeth aurait tout de même essayé . . . cette dernière détestait qu'on abandonne les choses en cours de route. Et puis, histoire fausse ou non, Assia avait bien du amener des 'preuves' vraies ou fabriquées pour appuyer ses propos. Si elle n'avait rien cela signifiait qu'elle était réellement suicidaire . . . Assia soupira, puis finalement continua son discours.

Vous ne me croyez pas…et je ne peux pas vous en blamer c’est bien normal…Il s’appelait Adriam Aëndal, il était omoisien….et il est mort juste avant ma naissance. Je ne sais pratiquement rien sur lui, juste qu’il a eu une liaison avec votre mère…

Ainsi selon Assia, le prétendu amant de sa mère s'appelait Adriam Aëndal ? Lisbeth eu beau fouiller sa dans sa mémoire , elle n'avait jamais entendu parler de cet omoisien. Peut-être par ce que comme le disait Assia, il était mort juste avant la naissance de cette dernière, et par conséquent lorsque Lisbeth elle même était encore enfant. Mais quand même, qu' Elseth n'ai pas évoqué ce nom une seule fois . . . C'était étonnant. L'Impératrice remarqua le 'votre mère'. Elle retint un sourire. Son interlocutrice essayait-elle de ne pas . . . la brusquer ? Il en fallait beaucoup pour brusquer Lisbeth, alors une histoire hallucinante d'amant et de sœur cachée . . . Ou alors cette femme n'était pas habituée à nommer Elseth ainsi. Pourtant elle prétendait depuis qu'elle était ici, que cette dernière était sa mère biologique.

Lisbeth fut tirée de ses pensées par la suite de la déclaration de sa 'demi-sœur'. Elle avait été séparée de la cours, et élevée par des Lancoviens. Si elle n'était pas venue voire l'Impératrice plus tôt c'était par ce qu'elle venait d'apprendre ses origines impériales . . . Plausible cette histoire, mais il y avait tout de même un gros défaut dans le tas. Pourquoi Elseth aurait volontairement écarté sa fille de sa vie ? Par peur d'un scandale ? Elseth n'aurait pas été la seule à avoir eu un enfant illégitime au cours de son règne. Et puis, scandale ou non, malgré les apparences , la froide Elseth tenait beaucoup à sa famille, légitime ou illégitime -si il y avait- qu'elle soit.

L'Impératrice s'intéressa alors au papier que lui tendait Assia. C'était une lettre, pliée en quatre et jaunie par les années. Légèrement abimée sur le bords, cette lettre avait l'air de sortir tout droit d'un film terrien. Toutes les caractéristiques typiques de la carte au trésor vieille de 1 000 ans, ou du vieux document secret conservé par une famille depuis des générations. Seulement , c'était un document d'une tout autre nature. En effet, cette lettre était écrite par sa mère. Lisbeth reconnaitrait entre mille l'écriture fine et italique de l'ancienne Impératrice qu'elle avait cherché à imiter étant petite. L'Impératrice ne pouvait pas croire ce qu'elle lisait. Cependant, après avoir incanté un Revelus mentalement pour que son interlocutrice ne s'en rende pas compte, elle du se rendre à l'évidence. Cette lettre était authentique. Elseth l'avait bien écrite elle même, et ces informations prouvaient l'existence de la demi-sœur de Lisbeth. Assia.

Lisbeth compara ensuite silencieusement la couverture de son interlocutrice aux souvenirs qu'il lui restait de la sienne. Exactement les mêmes, excepté le 'A' remplacé par un 'L' dans les souvenirs de L'Impératrice. Elle ne pouvait pas y croire. Pourtant elle avait les preuves devant les yeux . . . oui, elles pouvaient être fabriquées etc . . . mais la couverture . . . personne n'avait jamais su que Lisbeth en avait eu une ! Cette broderie . . . ne pouvait avoir été faite que par un seul fabriquant. Et cette lettre, l'écriture prouvait sa véracité. Là , tout de suite , elle pouvait encore oublier cette histoire, oublier Assia, la renvoyer chez elle . Cependant l'Impératrice n'était pas une lâche,loin de la. C'était difficile pour elle d'assimiler ces faits, et elle était vraiment prise au dépourvue. Si un jour, quelqu'un lui avait dit qu'elle avait une sœur quelque part sur Autremonde ... Elle ne savait vraiment pas comment réagir et préféra garder le silence dans l'espoir qu'une réplique potable lui vienne à l'esprit.

Ce n'est qu'au bout de longues minutes -décidément Lisbeth était très silencieuse aujourd'hui- qu'elle dit:

- Je . . . ne sais pas quoi dire . . . J'admets que vous faites partie de la famille impériale . . . oui . . . Qu'attendez-vous de moi? De l'argent ? Du pouvoir ?


Il était évident pour l'Impératrice que sa sœur fasse cette déclaration intentionnellement, même si en réalité il en était autrement.


♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assia


avatar

Age du personnage : 25

Résidence : vagabonde entre ici et là bas

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Mer 29 Déc 2010 - 19:13

[HJ: désolé du retard...]


Je lus sur son visage qu’elle ne pouvait plus nier notre lien de parenté. J’avais aussi été surprise et perdue quand je l’ai appris moi-même, mais c’est un fait que nous ne pouvions changer ni oublier. Nous étions sœur, et ça personne ne pourrait nous l’enlever. Je la laissais examiner les preuves que je lui avais apportées, me doutant que ma seule parole ne serait pas suffisante. Je restais très silencieuse, tout comme elle, légèrement tremblante. Je n’avais pas les réponses aux questions qu’elle se posait, que je me posais moi-même d’ailleurs. Et je crois que nous les aurons jamais...Elseth est partit avec. Et même s’il était possible de faire revenir son fantôme, je ne pense pas qu’elle nous dirait ses motivations. Mon seul regret, c’est de ne pas l’avoir connu. Je ne voulais pas que ça arrive avec Lisbeth.

Ses longues minutes furent une vraie torture pour moi. Il régnait dans la pièce une atmosphère pesante que je n’appréciais pas vraiment. Qu’allait-elle dire ? Qu’allait-elle faire ? Une angoisse permanente s’empara de moi. Bon après tout de quoi avait je peur ? D’être rejeté ? En même temps qu’est-ce que j’espérais ? Etre accueillie à bras ouvert et que nous soyons les meilleures copines du monde ? Il ne fallait pas rêver non plus ! Elle était impératrice, et donc réagissait comme telle ! Sa réponse, bien qu’elle me fasse mal, ne m’étonna pas ! Il était plus que normal qu’elle croie que je ne lui ait fait cette déclaration uniquement attiré par le pouvoir ou encore l’argent. Mais rien de tout cela ne m’intéressait, c’était une motivation tout autre qui m’animait. Je la regardais et osa un petit sourire.

Rien de tout ça...je ne suis pas intéressé par le pouvoir et quant à l’argent je suis loin d’en manquer...mais ça ne me surprend pas que vous ayez pensé à cela tout de suite. En fait je voulais surtout connaitre un peu plus ma famille et ma sœur...vous....

Je n’étais pas quelqu’un de cupide, qui cherchait par tout les moyens a ère la plus forte, l plus riche, quitte à utiliser des moyens douteux. J’étais un peu plus détendue, quoi que toujours sur mes gardes. J’ai entendue dire qu’il fallait quand même se méfier de la belle impératrice. Mais j’avais aussi entendue dire que la notion de famille était une chose sacrée pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


Profil du rôliste
Surnom: Eralena
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Era Sayan


MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   Mer 12 Jan 2011 - 17:14

[désolée , gros manque d'inspi]
Rien de tout ça...je ne suis pas intéressé par le pouvoir et quant à l’argent je suis loin d’en manquer...mais ça ne me surprend pas que vous ayez pensé à cela tout de suite. En fait je voulais surtout connaitre un peu plus ma famille et ma sœur...vous....

Que dire ? Il y'a des moments ou nous sommes incapables de décrire nos émotions, incapables de décrire nos sentiments. De la joie ? De la colère ? Les deux peut-être ? Un mélange, une étrange mixture dont personne ne peut deviner le moindre composant. . . Lisbeth avait appris à contrôler ses émotions, elle excellait dans cet art, pourtant, elle ne cherchait pas à dissimuler sa surprise aux yeux . . . de sa sœur. Elle s'était déjà entendue dire frère, demi-frère lorsqu'elle était en colère contre Sandor, mais sœur . . . Cela lui faisait vraiment très bizarre. Bah , elle s’y habituerait avec le temps . . . Enfin ,du moins elle l’espérait. En outre, sa sœur ne semblait pas opportuniste comme la plupart des omoisiens, elle ne semblait pas vouloir quelque chose de particulier , autre que connaître sa famille. Et L’Impératrice sentait qu’elle était sincère. Lisbeth n’avait pas rencontré beaucoup de personnes comme cela au cours de son règne. . . Elle était vraiment bien tombée. Lisbeth s’interrogea un instant sur ce qu’avait put être la vie de sa sœur avant que cette dernière ne soit au courant de ses origines biologiques. Cela la choquait un peu tout de même, que sa mère ait préféré cacher au reste de sa famille l’existence d’Assia. Comment aurait-elle réagit elle, si elle avait appris que sa véritable mère avait préféré l‘écarter de sa vie et de celle de sa famille ? Même si Elseth devait avoir de bonnes raisons pour l‘avoir fait, cela lui paraissait injuste. D‘un autre côté, elle enviait inconsciemment la vie de sa sœur, qui avait certainement dut être plus calme que la sienne. C’est avec sincérité que l’Impératrice répondit en souriant:

- Pourquoi pas . . . J’ai bien besoin de me changer un peu les idées en ce moment, diriger un empire peut . . . Devenir pesant, si vous voyez ce que je veux dire.

En bonne Impératrice, Lisbeth pensa directement aux dangers auxquels était exposée Assia , même si cette dernière avait démontré en venant ici , qu’elle avait pas mal de courage. La famille impériale n’était pas la plus douce et la plus calme des familles Autremondienne . . . Ses membres se faisaient régulièrement enlever. Même si Assia devait très certainement être parfaitement au courant des risques qu’elle prenait, l’Impératrice décida tout de même de le lui rappeler.

- Cependant n’oubliez pas que m . . . notre famille est assez dangereuse.


Une foule de questions se précipitèrent dans l’esprit de l’Impératrice. Comment réagiraient donc les Omoisiens ? Bah, elles verraient bien ce que la presse Autremondienne allait pondre cette fois.

[The End ~]



♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une audience avec sa majesté imperiale.....affaire de famille...[Lisbeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les deux plus grands voleurs de l'histoire du pays... une affaire de famille
» Affaire de Famille | Enya
» Haiti en Marche parle de l'affaire Boulos
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: