AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé




MessageSujet: [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]   Mer 17 Nov 2010 - 17:32


L’aura de magie était présente partout en Autremonde. La magie elle-même y a toujours existé et fait partie de la vie de tout à chacun. C’est une chose normale pour tous les habitants. Des conflits ont toujours eut lieu, impliquant celle-ci dans des confrontations d’intérêts dont elle ignorait même la nature. Après tout la magie n’est ni bonne ni mauvaise. Celle-ci est neutre.  Ce sont les objectifs des personnes qui s’en servent qui amènent celle-ci à être qualifiée d’un adjectif ou d’un autre. Ce qui prouve bien que les décisions seront prises par un individu et non par cette forme de pouvoir non consciente qu’est la magie. Grâce à cela on peut produire des quasi-miracles ou bien des catastrophes. Et en l’occurrence ici et maintenant, c’est le destin de plusieurs mondes qui allait se jouer aujourd’hui.

En effet, ce n’était pas une chose anodine qui venait de se produire, mais bien une annonce proche de la fin du monde. Un démon du nom  d’Ongaku avait lancé un vaste sort modifiant l’utilisation de la magie et contraignant toute personne apte à s’en servir de jouer d’un instrument. Après une série de catastrophes, dont une pluie de météorites ayant causé tout de même pas mal de morts, celui-ci a décidé que tout cela n’était pas assez divertissant. Alors sur toute la population, ce démon a choisi trente-deux personnes qui pour son plus grand plaisir allaient devoir s’affronter. C’est par magie (bien évidemment) que des duos furent choisis et transportés dans divers lieux des deux mondes. Quand ils y furent, un duo se retrouvant en face d’un autre, une voix prit la parole venant da la projection d’une jeune femme.



- Je suis Ongaku. La responsable de ce qui vous arrive à tous. Si vous êtes ici tous les quatre réunis, membres des Grey's et des Tarambiance c’est que vous allez vous confronter pour la première série de combats de mon tournoi. Bonne chance à tous, et que les meilleurs gagnent.


Dernière édition par Maître du Jeu le Mar 26 Jan 2016 - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay


avatar

Age du personnage : 16/17

Résidence : Ici... *oopa*

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]   Jeu 25 Nov 2010 - 23:21



    Tout n’est qu’un air de musique... Quelque chose de symbolique, de poignant, de touchant. La musique, c’est l’art de faire ressentir ses sentiments à travers les sons de son instrument, de sa voix. Il ne se passe pas un jour sans qu’il n’y ait pas un air de musique, quelque chose de chanter, de fredonner. Certains accents sont chantés, lorsque l’on parle, lorsque l’on s’exprime. Il suffit d’un son, un infime son additionné à plusieurs autres pour que cela constitue déjà un air de musique, de chanson. Aujourd’hui, ce n’était pas un hasard si la musique battait son plein. Tout le monde ne s’était pas réuni en cet endroit pour rien, non. Il y avait bel et bien quelque chose qui se tramait derrière tout cela. Quelque chose qui se trouvait sous le nom d’Ongaku…

    Tout n’était qu’une énorme conspiration. Le fruit d’un démon. Tout d’abord, nous avions perdus l’usage de la magie. Celle-ci s’était retrouvée confinée dans un instrument purement terrien. Il n’y avait donc qu’une solution pour activer la magie ; jouer de son instrument. Tout le monde possédait un médaillon représentant son instrument. Il suffisait que l’on prenne (ou touche !) le pendentif pour que l’instrument se matérialise. Ensuite, il fallait jouer afin de pouvoir faire de la magie… Seulement, s’il n’y avait eu que cela, cela aurait encore pu passer. Seulement, tout le monde – mécontent ou bien cherchant des explications – était allé au palais de ma tante l’impératrice. Seulement voilà, une énorme pluie de météorites s’était abattue sur la foule – moi comprise, ayant surgit de nulle part suite à un essai raté de jouer de ma lyre ! Nous nous étions mélangés, sangraves y compris, sans distinctions et nous nous sommes classez par famille d’instruments. Main dans la main, nous avions combattus ensembles. Peu importe le fait que certains soient des sangraves ou non, nous nous battions pour la même cause. C’était cela qui était important. Ensuite, si un jour le problème se règlerait – ce que j’espère – nous reprendrons tous nos différents. Lorsque nous eûmes finis avec les météorites – et après que j’eus soignés tout le monde ! – une étrange lettre nous parvint alors. Quelque chose qui allait bouleverser l’humanité et plonger la planète dans le chaos. Des combats, du sang. Des morts, des blessés. Combien y en aurait-il donc ? Combien de temps faudra-t-il pour que tout redevienne comme avant ? Et, si nous n’arrivions pas à combattre ce mal être qui s’était emparé d’Autremonde, que ferions-nous ? Que deviendrons-nous… ?

    J’entendis, j’entendis… Le bruit de ses pas, avant qu’elle ne parvienne jusqu’à moi. C’était une elfe, je le vis tout de suite. Elle devait avoir une quinzaine d’années environ. Elle était donc plus jeune que moi, très bien. Elle ne semblait pas non plus être une sangrave, fort heureusement ! Je gardais un goût amer dans ma bouche depuis que j’avais du coopérer avec Magister pour tuer le ravageur d’âme. Seulement, aujourd’hui il avait fallu recommencer. Une alliance avec ses pires ennemis, quelle ironie ! Seulement, qui ne nous connait mieux que ses propres ennemis ? Ce qui voulait dire qu’Angelica faisait partie du lot, bien que ce ne soit pas une véritable ennemie à mes yeux. Plus une peste s’attelant à me mener la vie dure, outch ! M’enfin, je ne pense pas que c’était le moment de penser à cela. La magie nous avait frappées, elle et moi et nous nous étions trouvées. A partir de maintenant, nous étions des partenaires destinées à combattre de nombreux duos afin de survivre et de tuer cette horrible démon ! Elle me sourit mais je n’y fis pas attention. Une chose m’intriguait. Elle semblait déterminée, comme si elle venait de faire un choix au fond d’elle-même. Je compris alors ce que cela signifiait. Elle souhaitait autant que moi rétablir la paix sur Autremonde ! Quitte à laisser sa vie pour me permettre de réussir – ce que je ne la laisserais pas faire ! J’étais heureuse d’être tombée sur une personne de son caractère, déterminée et prête à tous les sacrifices. Elle était sûrement une bonne guerrière et combattante. A nous deux, nous pourrions réussir à vaincre les autres duos et à vaincre le terrible démon qui avait organisé tout cela ! Seulement, j’étais blessée. Personne n’avait daigné s’intéresser à moi – et dire que je les avais soignés, moi ! – et mes blessures. Peu leur importait mon sort, que je sois blessée… Seulement, je n’eus pas le temps de ruminer davantage contre la foule car l’elfe – ma coéquipière – répondit à mes pensées comme si elle les avait entendus. Elle fit apparaître sa flûte et joua un petit air suave. Aussitôt, la magie me toucha et me guérit. Un reparus, enfin !...

    Retrouvant alors toute mes aptitudes, mon énergie, ma force, je rendis un sourire éblouissant de reconnaissance à la jeune elfe. Ma tête arrêta de me faire souffrir et la douleur lancinante qui me traversait le corps depuis très longtemps cessa. Une libération, comme si on venait d’ôter de la colle sur des ailes, afin de pouvoir repartir à voler ! Comme si l’on venait de vous ôter des épaules un poids très lourd. Alors que je me levais, je titubai de nouveau. Un rayon de magie venait de me frapper, moi et cette inconnue qui était mon équipière ! Le rayon toucha deux autres personnes que je ne réussis pas à distinguer dans la foule et nous disparûmes alors. Pour réapparaître alors dans une forêt, à l’écart du monde. Je ne réussis pas à reconnaître l’endroit où nous étions et une envie me traversa ; prendre la carte vivante qui était dans ma changeline afin de voir ou nous étions. Seulement, je n’eus pas le temps de faire quoi que ce soit. La projection d’une jeune femme apparut devant nous – ma coéquipière et deux autres personnes qui m’étaient inconnues -, celle-ci prit alors la parole et dit enfin :

    « Je suis Ongaku. La responsable de ce qui vous arrive à tous. Si vous êtes ici tous les quatre réunis, membres des Grey's et des Tarambiance c’est que vous allez vous confronter pour la première série de combats de mon tournoi. Bonne chance à tous, et que les meilleurs gagnent. »

    Alors que mes idées se remettaient en place et que je compris enfin ce qui se passait, il était trop tard. La projection disparut, emportant avec elle le visage de la jeune femme. Ce fut alors là que je ne pus réprimer un rire nerveux ! Là, alors que nous allions nous battre et devoir peut-être affronter Ongaku – une femme, qui plus était, haha ! – je ne pensais qu’à rire. Voilà une chose à laquelle je n’aurais jamais imaginé. Ongaku était donc une femme – plutôt jolie, au passage ! Oh mais on croirait entendre mon ami Cal’ ! – et elle nous avait entraînés dans ce duel. Le rire cristallin qui s’échappa de mes lèvres fit hausser les sourcils des trois autres personnes présentes. Leurs expressions surprises, voire indignés ne firent qu’accentuer mon fou rire en moi. Haha, et qui avait dit que les femmes n’avaient pas de pouvoir ? Et Paf ! Dans les jolies tronches des garçons sexistes !... Continuant alors de rire, je ne remarquai pas alors que les membres des « Grey’s » s’étaient mises face à l’elfe et moi, comme si nous allions combattre. J’étais trop plongée dans un état second – que cela faisait bon de rire, malgré que cela donnait d’horribles crampes à l’estomac mais rien de mieux pour tout oublier – et je ne pris pas garde alors que le combat allait débuté. Ce ne fut qu’à la énième tentative de ma coéquipière qui me plaqua sur le sol afin d’éviter un destructus que je compris que la fête avait débuté ! Reniflant alors d’un air dédaignant, je grommelai. Et dire qu’elles ne m’avaient pas attendue pour commencer ! Désormais, c’était le début des festivités... !

    Mettant alors en place un bouclier devant la jeune elfe et moi afin de pouvoir être tranquilles quelques minutes, je lui posai alors une question fondamentale. Nous allions combattre ensemble, peut-être même mourir ensemble et nous ne connaissions même pas notre nom ! Elle, pourtant, elle me connaissait. Bien sûr, qui ne connaîtrait pas cette petite poupée blonde semant les catastrophes partout où elle allait ? Ah, à noter également que mes cheveux ne sont plus blonds – ha, l’horreur ! – mais d’une affreuse couleur purpurine ! D’autant plus que mes yeux sont d’un horripilant violet s’accordant avec le reste, erk ! Hâte que tout cela se termine…

    « Dis-moi, tu connais mon nom mais j’ignore le tien. Puisque nous allons combattre ensemble et devoir se protéger mutuellement et tout cela, ça serait bien que l’on se connaisse un peu mieux, non ? Comment t’appelles-tu ? »

    Une bonne chose de faite. Si jamais je venais à mourir aujourd’hui, j’aurais connu le nom de celle qui m’avait guéri et qui aurait été ma coéquipière durant les duels ! Voilà qui était déjà mieux. Cependant, les deux jeunes sortcelières que l’on affrontait paraissaient se connaître. Elles devaient donc déjà avoir l’habitude de travailler ensemble, contrairement à nous. Il fallait donc faire très attention et être en coordination. Arf, que cela s’annonçait une tâche difficile. Seulement, plus je pestais contre tout cela, plus la haine qui m’animait contre Ongaku grandissait. Cela me poussait alors à vouloir me battre, à vouloir gagner. A vouloir la tuer… !

    Sanguinaire ou non, lorsque l’on n’a pas le choix. Lorsque le destin de toute une planète – voire l’univers – est en jeu, il ne faut pas hésiter ! Quitte à y laisser ma vie, à devoir faire de nombreux sacrifices, il fallait éradiquer cette menace. Cette menace affreuse qui menaçait le monde. Cette menace qui était sous la forme d’un démon. Cette menace qui se prénommait Ongaku… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Lane


avatar

Age du personnage : 16

Métier : Espionne
Résidence : Omois, Selenda... là où on s'y attend pas
Dans le sac : Tir à l'arc, s'exercer au combat


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]   Mar 30 Nov 2010 - 10:11

Qu’il était étrange de se dire que notre vie, à ma nouvelle coéquipière et moi, ne tenait qu’à un démon. Le plus horrible dans cette histoire était que cet Ongaku ne devait faire ça que pour s’amuser, afin d’assouvir ses dessins machiavéliques! Comme si un jour, voulant dominer le monde, j’allais donner à mes adversaires des apparences aussi absurdes qu’improbables. Et leur imposer par-dessus tout, un petit instrument sensé contenir toute la puissance de notre magie! Ironique n’est-ce pas ? Je ne me voyais irrévocablement pas faire cela afin de conquérir le monde. Nous allions devoir combattre des personnes qui auraient pu être nos amies, des individus que l’on aurait pu aimer, des innocents aussi impuissants que nous face à cette menace. Il prenait un plaisir sadique à nous voir paniquer, peureux pour certains, sans solutions face à sa force et son pouvoir.Dont je suis sûre, ne ferait pas le poids contre celui de Tara, qui était à mes côtés, me souriant pour l’avoir guérit.

Elle allait se lever. De nouveau pleine d’énergie après que je lui ai jeté un reparus,quand nous fûmes touchées, ainsi que deux autres personnes par un jet de magie démoniaque! Slurk! Encore!
J’atterris avec Taraisin, dans un endroit qui m’était bien connu. La grande forêt d’Omois,inconnue pour ceux qui n’aimaient pas la nature, et aimée par ceux qui savaient apprécier l’odeur de la mousse fraîche et des fleurs qui ne s’ouvraient que le soir. Je m’y isolais souvent après mes missions, afin de dormir entre les branches des arbres imposants en compagnie de mon familier. Me remémorant de mon ami, je tournai la tête dans tous les sens… mais ne le vis nulle part. Leno n’était plus à mes côtés, ce qui me fit paniquer! Voilà qu’à présent, ce démon osait nous séparer de nos compagnons d’âmes! Il ne s’en sortirait pas comme ça!
Alors que je ruminais toujours dans ma barbe, une femme apparut à nos côtés, elle prit la parole:

- Je suis Ongaku. La responsable de ce qui vous arrive à tous. Si vous êtes ici tous les quatre réunis, membres des Grey's et des Tarambiance c’est que vous allez vous confronter pour la première série de combats de mon tournoi. Bonne chance à tous, et que les meilleurs gagnent.

Une femme? Voilà qui était surprenant, mais intéressant. Fulminant de rage, je m’apprêtais à prendre mon arc et tirer une flèche en plein sur le démon… mais ma main s’agitait derrière mon dos ; dans le vide!Plus d’armes! Tâtant de ma main gauche le reste de mon corps je constatai également que tous mes couteaux avaient disparus… Slurk! Elle était maligne!
Ongaku disparut avant que je n’attrape un caillou et le lui jette à la tête! Même si je doutais fortement que cela lui fasse quoi que se soit... Une malheureuse pierre ne la détruirait sûrement pas! Je souris distraitement, à l’image d’un démon tombant à terre, inerte, parce qu’il s’était pris une pierre sur le crâne.Si seulement les choses étaient si simples!
Le rire euphorique de Tara me fit sursauter. Avait-elle lu dans mes pensées ? Il était peu probable.

J’allais la questionner sur son changement de comportement, quand nos adversaires jetèrent sur Tara et moi des jets de magie! Cependant celle-ci ne s’en rendait même pas compte! Bon sang, pour qu’elle puisse rire dans une telle situation, ce à quoi elle pensait devait être fichtrement drôle!
Ne réfléchissant pas une minute de plus, je pris ma flûte à deux mains et créai un bouclier le temps d’échapper à leurs assauts. Seulement, je m’étais malencontreusement éloignée de Taraisin, qui devint vulnérable. Arrêtant de jouer, je me dirigeais vers elle en courant, et la plaquai au sol pour la sixième fois. Nous évitant de justesse un destructus!
Comme si elle reprenait conscience elle se tut d’un coup, peut-être sous le choc. Dans tous les cas, je réussis apparemment à la ramener à la réalité, car à mon grand soulagement, elle se redressa et fronça des sourcils. Lutter avec une flûte à la bouche, et s’occuper d’une Tara morte de rire n’était certainement pas le meilleur moyen de rester en vie et de gagner!

- Dis-moi, tu connais mon nom mais j’ignore le tien. Puisque nous allons combattre ensemble et devoir se protéger mutuellement et tout cela, ça serait bien que l’on se connaisse un peu mieux, non ? Comment t’appelles-tu ?

- Je m’appelle Noa... Noa Lane. Ravie de faire enfin ta connaissance, cela va peut-être te surprendre mais l’on m’a souvent parlé de toi !

Voilà que je faisais de l’ironie à présent! Comme quoi, même dans les situations les plus inattendues, l’on pouvait rester nous même! Je lui souris, il était bon de la savoir de retour! A présent, le combat allait réellement commencer.
Nous allions peut-être mourir dans quelque instant. Nous passerions peut-être à Outremonde sans avoir eu le temps de réaliser que nous quittions notre corps, notre âme,emmenant comme dernier souvenir celui-ci d’Ongaku. Nous allions peut-être partir à jamais, mais malgré ces pensées, je gardais espoir, rien n’était perdu. Nous gagnerions et le massacre ne serait plus qu’un mauvais, voir très mauvais souvenir...

Taraisin avait formé un bouclier pour nous protéger. Déterminée je repris ma flûte en main et jouai un morceau d’attaque. Plusieurs jets de magies blanches fusèrent sur nos adversaires.


http://www.youtube.com/watch?v=fxA2DElPpYY&feature=related






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinzô Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

Profil du rôliste
Surnom: Tsuki
Age du membre: 26 ans
Vos autres comptes: Ryû Shitsumeisha


MessageSujet: Re: [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]   Mer 1 Déc 2010 - 17:56

[ Attention, attention ! Message aux Grey's et aux Tarambiance ! La durée de RP des combats a assez duré. Il faut maintenant désigner l'équipe gagnante...

Spoiler:
 

Les « Grey's » sont donc éliminés du tournoi ongakurien. Les « Tarambiance » passent donc à l'étape suivante, qui sera communiquée sous peu. Bonne chance ! ]


Ex-Admin, désormais à la retraite



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Musical Halloween] premier tour [Grey's VS Tarambiance]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Musical Halloween] premier tour [Ice & Fire VS Pink and Black]
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» [Musical Halloween] premier tour [Ikitsu VS Solitary Girls]
» Jude Célestin revendique la victoire dès le premier tour
» Premier tour de Cadran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: