AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Plaines du MentalirPartagez | 
 

 Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phaelaby


avatar

Age du personnage : 34

Résidence : Mentalir

MessageSujet: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Sam 26 Mar 2011 - 17:25

Les deux lunes d'Autre Monde disparaissaient du ciel pour laisser place au soleil. Tous étaient encore endormie et aucun bruit ne se faisait entendre. Aucun ? Drôle d'idée. Il y en avait, du bruit, provenant d'une grande caverne, dans le Mentalir. Une explosion retentit, et une fumée noire opaque s'échappa de l'entrée. Une licorne recouverte de suie en sortie en s'ébrouant. Elle cligna des yeux et la suie disparue de sa robe. Finie les expériences foireuses pour aujourd'hui, elle trouverait un remède aux furoncles plus puissant le lendemain. Celui qu'elle avait déjà créer permettait de les faire disparaître en moins de deux heures, mais sa ne suffisait pas.

Phaelaby vérifia si elle était blessée ou non, et jeta un coup d'œil au bordel qu'avait créer l'explosion. Elle retourna dans son antre et essaya de rassembler fioles et herbes. Elle cligna une nouvelle fois des yeux et les liquides divers retournèrent à leur places initiale, ainsi que les herbes et autres plantes retournèrent sur leurs étagères. En ce moment, tout explosait. Elle n'arrivait décidément à rien. Elle soupira. A quoi bon passer sa vie à la dédiée aux autres, si on arrive à rien ? A quoi bon voir les gens souffrir alors qu'on devrait les aider ? A quoi bon décevoir et se décevoir... Phaelaby chassa ses idées de sa tête, pris une sacoche qu'elle remplie de fioles de soins, et la posa sur son dos. Elle pris le chemin de la prairie, où elle aurait surement l'occasion de se rattraper. Et peut être pourrait-elle essayer la seule potion qu'elle avait réussi de la semaine, mais qui n'avait pas d'effet très précis.

Elle partit au petit trot sans regarder spécialement où elle allais. Les essences et les plantes qu'elle avait mélanger étaient entrées en ébullition au moment même où elles s'étaient touchés. Une vapeur rose était alors sortie du mélangeur, et s'était dispersé dans la pièce en feu d'artifice. Phaelaby verrait bien...

Ses foulées l'avait conduite à un bosquet ouvert sur le ciel, entouré d'arbustes aux fleurs grises qui lui servait pour la préparation d'antidotes contre presque tout les poisons. Elle s'avança encore, curieuse de ce qu'elle trouverait plus loin. Effectivement, elle n'avait jamais pris le temps d'explorer cette parti de la forêt. Elle entendait à présent d'étranges bruits. La tension était montée dans l'air.


Il n'y a pas de qualités, ce sont juste des défauts qu'on a réussi à apprivoiser. Pampyy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell Amaranth


avatar

Age du personnage : 15 ans

Familier : Jade, une panthère noire
Couleur de magie : Argent
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patentée.
Résidence : Où je serais libre de m'envoler.
Affinités : *Elo, je t'aime et c'est pour toujours...

*Owen, mon presque frère.

*Cassis, <3

*Lice, décidément, on se rencontre toujours dans des situations particulière.

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Sam 26 Mar 2011 - 19:28

Lya devait traverser les plaines du Mentalir. Son maitre voulait qu'elle délivre une lettre très importante et avais refusé qu'elle prenne une porte de transfert. La lettre en questions était dans une petite sacoche de cuir noir qui pendait à sa ceinture, solidement fermé par un lien tout aussi noir et tout aussi résistant. Elle maugréait dans sa tête en pensant que les porte de transfert, c'était quand même fichtrement plus pratique. Mais bon, il devait avoir ses raisons. Lya, curieuse de nature, se faisait violence pour ne pas ouvrir la sacoche, prendre la lettre, arracher le sceau et lire son contenue. Une Voleuse Patentée, ne fusse qu'une apprentie, ne désobéissait jamais à son maitre, du moins elle le pensait. Sa panthère noir à ses côtés, la jeune fille continua d'avancer, toujours plus loin. Ses plaines d'un bleu magnifique étaient grandes et Lya avait prévue d'arriver à destination deux jours plus tard. Le soleil était encore haut, cela lui laissait encore au moins quatre heures de marche. Cela ne la gênait pas temps que ça. Lya en profitait pour penser, affichant un visage fermé.

La jeune fille brune regardait autour d'elle, le Mentalir était habitué par les magnifiques licornes, grandes savantes, mais qu'elle meilleur endroit pour une embuscade qu'un lieu supposé être peuplé que d'une race pacifique. C'est pourquoi elle avait tous ses sens en alertes. Jade, fatiguée de marcher, demanda à sa compagne d'âme de la miniaturiser pour qu'elle puisse dormir sur son épaule. Lya s'exécuta et alluma sa magie argentée. Ce fût à se moment là qu'elle sentit une présente. Pas toute proche, mais assez pour qu'elle la sente. La Voleuse fit comme si elle n'avait rien remarqué et continua sa route, encore plus attentive. Après une demi-heure à se rythme là, la présente se rapprocha tellement que Lya entendit des pas. La jeune fille brune se tourna alors lentement et vit des yeux rouges et une chevelure sombre. Une vampyre. Ne sachant pas dans qu'elle camps était la nouvelle arrivante, Lya tourna légèrement son bras et une de ses dagues glissa dans sa mains. Jade sauta de l'épaule de sa sœur et celle-ci la dé miniaturisa Pourtant, la panthère alla s'asseoir tranquillement quelques mètres plus loin. Elle ne prendra pas part au combat s'il y en avait un. Lya se mit automatiquement en position défensive en attendant la réaction de la vampyre. La Voleuse finit par ouvrir la bouche:

-Bonjour. Vous êtes ?

Elle ne voulait pas que la vampyre sache son nom. Elle la jaugea rapidement du regard. Evaluant la meilleure réaction à avoir si la fille aux yeux rouges attaquait. Lya toucha discrètement sa sacoche noire et la cala de manière à ne pas la gêner si elle bougeait trop.


/!\
Recruteur des Ombres:
 




Colonel du plan MUFFIN !!! :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1705-lya-niliay?highlight=Lya+Niliay
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Sam 26 Mar 2011 - 21:57

Anna avait reçu une mission de la part de son maître sangrave, et avait prétexté des vacances pour être libérée une bonne semaine. Elle avait été étonné qu'on lui ai demandé à elle, plutôt qu'à un autre sangrave qui serait lui au chômage et n'aurait pas besoin de ficher en l'air une semaine de ces vacances pour une mission aussi simple. Elle devait intercepter une lettre, où se situaient des plans très secrets d'une attaque anti-sangrave, d'après ce qu'elle avait deviné (sinon, pourquoi devrait-elle intercepter une lettre ? Pour avoir une nouvelle recette de cuisine inédite créée par le cuisinier très réputé François ?). Elle avait demandé au sangrave qui lui avait expliqué toutes les circonstances et détails de ce petit boulot pourquoi on l'avait chargé de quelque chose d'aussi insignifiant. Mais au fond, elle savait pourquoi. Elle ne fréquentait presque plus les sangraves depuis un certain temps. Elle restait sangrave, mais préférait rester tranquille à chasser ces BSHs plutôt que faire les missions difficiles qu'elle faisait autrefois pour le compte du maître des sangraves. Elle aurait pu ignorer la mission, mais ce serait se faire mal voir par les autres sangraves, et peut-être se faire poursuivre par les sangraves pour trahison. Quand on était sangrave, on ne pouvait pas redevenir simple humain/vampyre. On le restait où on mourrait. Et Anna n'avait pas envie d'avoir une armée de sangraves derrière elle. Donc, elle restait, bien que cela ne l'intéressait plus depuis quelques incidents qui avaient failli lui faire perdre sa vie.
Elle devait trouver à travers tout le Mentalir une humaine, lui voler une lettre en la tuant, cette pauvre malheureuse postière qui ne faisait que son boulot. Bon sang, il pourrait être plus doux, Magister ! Un petit sort pour lui faire oublier, et tout rentrerait dans l'ordre. Mais un sort pouvant être inversé, il préférait être prudent. Foutu métier !
Elle repéra la pauvre infortunée qui vivait inconsciemment son dernier jour de sa vie. Elle la suivit un bon bout de temps, pour être sûre. Avait-elle bien la lettre dans sa sacoche, ou alors serait-ce une simple passante ? Mais au Mentalir, il n'y avait pas beaucoup de monde, et encore mins avec une panthère comme familier. Le sangrave qui lui avait confié sa mission lui avait promis qu'elle passerait par cet endroit, et elle avait attendu trois jours déjà. Elle n'avait pas le droit à l'erreur, car si elle se trompait, le sangrave avait été très stricte là-dessus, elle devait tuer les innocents qui étaient passés au mauvais endroit au mauvais moment.
Au bout d'un moment, la poursuivie se retourna. Elle avait dématérialisé son familier qui s'était assis plus loin. Bel exemple de soutien entre familier et soeur d'âme.

-Bonjour. Vous êtes ?


Zut. Elle ne s'était pas présentée. Elle était méfiante. Anna était sûre que c'était elle. Comment lui avait dit le sangrave qu'elle s'appelait ? Ah oui, Lya Riliay. Pour être certaine qu'il s'agisse bien d'elle, elle décida de l'appeler. Si elle se reconnaissait, elle signerait son arrêt de mort. Sinon, elle pourrait continuer son chemin, Anna la laisserait tranquille.

- Anna Dr'til. Et toi, c'est Lya Riliay ?


Elle l'avait directement tutoyée, comme elle le faisait avec les BSHs et autres "proies" (non, elle n'était pas BSH, mais c'était comme ça qu'elle considérait tous ceux qu'elle pourchassait, BSHs ou autres).


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
Nell Amaranth


avatar

Age du personnage : 15 ans

Familier : Jade, une panthère noire
Couleur de magie : Argent
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patentée.
Résidence : Où je serais libre de m'envoler.
Affinités : *Elo, je t'aime et c'est pour toujours...

*Owen, mon presque frère.

*Cassis, <3

*Lice, décidément, on se rencontre toujours dans des situations particulière.

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Dim 27 Mar 2011 - 18:51

- Anna Dr'til. Et toi, c'est Lya Riliay ?

Lya se retenu de sourire à l'appellation de son nom. La vampyre l'ayant écorché, elle pouvait lui répondre sans mentir:

-Non, je ne suis pas Lya Riliay. Cherche ailleurs.

La jeune fille brune ne bougea pas d'un pouce. Elle resta, les jambes fléchit, les sens au aguets et les yeux rivé sur la dénommée Anna.

-Mais je suis Lya Niliay si c'est le nom que tu cherche.

Elle se doutait que la vampyre en avait après la lettre qu'elle transportait. Il ne fallait pas être un géni pour le deviner. Le coup d'œil que lança Anna vers sa sacoche le lui confirma. Lya changea légèrement de position, se décalant pour que le sac de cuir soit moins visible. Après quelque seconde, la Voleuse bondit. Elle franchit rapidement la distance qui la séparait de la vampyre et frappa sur le flan gauche. Elle ne savait pas si Anna avait été touché, mais elle s'en fichait pour l'instant. Elle cherchait surtout à trouver le point faible de l'ennemie en essayant des attaques diverses et variées. Elle finit par s'arrêter et sauta pour se retrouver à quelque mètre de la vampyre. Penchant la tête sur le cotés, comme dans une intense réflexion, elle dit:

-Hum…tu es une bonne combattante. On va pouvoir s'amuser un peu. Je commençais à m'ennuyer. Des plaines bleues à perte de vue, ça devient lassants.


Puis elle repartit. Elle esquiva un coup et se laissa glisser entre les jambes légèrement écartées d'Anna. Elle se retrouva derrière elle et attendit que la vampyre se retourne pour reprendre le combat. Elle voulait que ça dure un peu plus longtemps quand même. Lya ne doutait pas qu'Anna était une très bonne combattante. Comme elle ne doutait non plus qu'un faux pas et la vampyre la tuerait sans scrupule. Jade, toujours assise non loin de là, n'interviendrait que si sa compagne de cœur lui demandait ou alors, si Lya était vraiment en mauvaise posture. En attendant, elle se coucha négligeâmes sur le sol et commenta mentalement le combat dans sa tête.

Lya était tellement concentrée sur le combat, qu'elle n'entendit pas un bruit de galop se rapprocher. Pour être franche, elle qu'en fichait un peu pour le moment, elle essayait surtout de ne pas bêtement se faire tuer. Elle avait délaissée sa dague pour un combat au corps à corps, elle ne voulait pas forcément tuer la vampyre, juste lui faire assez mal pour qu'elle la laisse tranquille. Lya n'était pas une tueuse, bien qu'elle ait déjà ôtée la vie, elle était une Voleuse Patentée, peut-être qu'une apprentie, mais Voleuse Patentée quand même.


/!\
Recruteur des Ombres:
 




Colonel du plan MUFFIN !!! :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1705-lya-niliay?highlight=Lya+Niliay
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Dim 27 Mar 2011 - 21:52


-Non, je ne suis pas Lya Riliay. Cherche ailleurs.


Zut. Anna s'était trompé de personne. Ce n'était pas de sa faute si elle avait cru qu'il s'agissait de celle à qui elle devait voler la lettre ! Elle était déçue, très déçue même. Si ce n'était pas elle, il était probable qu'elle avait manqué la protectrice de la lettre, et donc qu'elle avait échoué à sa mission, la lettre arrivant à sa destination. Cela signerait un déshonneur qui, peut-être, ferait croire aux sangraves qu'elle bâclait ses missions (ce qui était vrai pour la plupart de ses missions, mais bon...) ou faisait exprès de les rater (complice avec l'ennemi, donc), ce qu'elle n'oserait jamais faire.

-Mais je suis Lya Niliay si c'est le nom que tu cherche.


Ah, il s'agissait bien de celle qu'elle cherchait. Mais avant qu'elle ait pu plus réfléchir, la Voleuse essaya de la frapper à sa gauche. Mais heureusement pour elle, Anna avait anticipé le coup. Elle s'en tira donc indemne, et se jura d'être prudente.

-Hum…tu es une bonne combattante. On va pouvoir s'amuser un peu. Je commençais à m'ennuyer. Des plaines bleues à perte de vue, ça devient lassants.


Oh non ! Elle était face à une combattante qui devait être puissante vu qu'elle osait la narguer. Elle ne réfléchit pas durant le combat, son instinct guerrier prenant le dessus. Elle regardait toutes les dix secondes le familier de Lya, qui restait de marbre. Elle avait peur qu'il se joigne dans la bataille, ce qui signifierait pour elle sa perte, car déjà Lya n'était pas facile à attaquer, alors avec en plus une panthère contre elle, ses chances de vie seraient minimes.
Comme dans un rêve, elle vit alors Dian, son familier renard. Qu'il l'avait suivi ne la surprit pas, dans beaucoup de ses missions sangrave désormais il s'efforçait d'être présent en lui cachant sa présence. Il n'aimait pas les sangraves, mais depuis qu'Anna n'avait plus les mêmes convictions des sangraves (désormais, Anna ne trouvait pas les sangraves très justes, et elle avait découvert ce qu'était la pitié et l'envie de tuer le moins possible, voire ne pas tuer du tout) pour la sauver dans les cas exceptionnels où il estimait qu'elle pouvait y laisser sa peau.
* Dian, je t'adore ! Tu t'occupes de la panthère ?*
Celui-ci ne lui répondit pas, préférant sûrement ne pas la déconcentrer dans son combat, et mordit férocement la queue du familier de Lya. Anna savait maintenant qu'elle n'avait plus de soucis à se faire côté familier, et redoubla d'effort contre son adversaire.
Dian, par elle-ne-savait-quel-miracle, avait réussi à terrasser la panthère qui était K.O. par terre.
*Ana, il y a une licorne à deux mètres environ derrière moi, derrière la haie,, qui n'a pas l'air en grande forme... J'essaie de lui prendre sa corne ?*
Ana répondit par un cri. Lya l'avait touchée. Elle s'éloigna de la responsable du coup. Avec la blessure qu'elle lui avait infligeait, elle n'avait plus le choix. Elle courut vers le lieu que Dian lui avait indiqué, s'apprêtant à prendre la corne de la licorne couchée sur le côté par terre, respirant difficilement.

- Excusez-moi, je n'ai pas le choix...


C'était sa vie ou celle de Lya. Et elle avait choisi. Elle voulait vivre.


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
Phaelaby


avatar

Age du personnage : 34

Résidence : Mentalir

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Lun 28 Mar 2011 - 20:17

Phaelaby avait suivie le combat de loin, d'un œil attentif. Quoi de plus instruisant que deux gamines se bagarrant me direz vous. Et bien, elle le remarqua assez vite. Non loin du familier de la vampyre se trouvait une de ses congénères, qui mourait à feu doux. Phaelaby, inquiète, se lança dans sa direction au grand galop. Peut être qu'elles ne la remarqueraient pas, après tout, elles étaient trop occupés à se battre. La Sage des Plaines n'était plus qu'à quelques foulées de la licorne, quand elle aperçut Anna Dr'til, se précipitant vers elle, prête à lui arracher sa corne.

Phaelaby, n'écoutant que son cœur, accéléra encore plus et se posta devant la vampyre. Elle rua et ses sabots dansèrent dans l'air, faisant ainsi reculer Anna. Lorsqu'elle fut à nouveau sur ses quatre membres, elle cligna des yeux et invoqua un bouclier, afin de soigner la licorne blessée avant de s'occuper des deux autres. Elle savait qu'il y allait avoir des dégâts, chez l'une comme chez l'autre. La Sage diagnostiqua vite le mal qui rongeait sa semblable. Elle avait été attaqué par une bête. De grosses traces de morsures apparaissaient sur son flanc ainsi que sur son encolure, et elle respirait très difficilement. Le sang coulait par mince filés et créait une flaque sur le sol.

Elle lui administra d'abord un mélange qui devait arrêter le flux de sang. Le filé s'amincit et finit par disparaître. Bien, déjà une chose de faite. Elle posa ses naseaux sur le front de son homologue et fut surprise par sa haute température. La licorne lui lança un regard de détresse. Elle avait une famille, elle devait s'en occuper, Phaelaby devait la sauver. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. Elle ne faisait même plus attention à ce qui se passait derrière elle, mais son bouclier était toujours debout. Elle glissa une feuille d'Arbre Rouge dans sa bouche et lui fit signe de la mâcher. La licorne rechignait, le goût était atroce. Et la température ne baissait toujours pas. Phaelaby commençait à angoisser, et ne savait plus quoi faire. Sa longue crinière se collait à son encolure.

Elle fouilla dans sa sacoche pour trouver quelque chose. Son regard se dirigea vers la potion qu'elle avait crée, sans connaître son utilité. Elle renâcla et la prit entre ses dents, fit sauter le bouchon et versa doucement le contenu dans la bouche de la licorne. Elle attendit de longues minutes où les crocodiles-borgnes ne se décidait pas à passer.

Clignement d'yeux. L'encolure qui bouge. La licorne était sauver. Phaelaby soupira de soulagement et lui banda les flancs et l'encolure, aux endroits où elle avait été blessé. Elle lui soma de s'en aller. Mia, tel était son nom, la remercia d'un geste de la tête et s'éloigna au trot, ses blessures ne lui permettant pas d'aller à une allure plus vive.

Phaelaby, toujours dos à Lya Anna, déclara :

« Comment as-tu oser vouloir t'emparer de sa corne... Elle allait mourir ! Tout sa pour ta propre vie ? Tu devrais avoir honte, immonde créature. »

Elle se retourna, et fit face au spectacle qui se jouait devant ses yeux.


Il n'y a pas de qualités, ce sont juste des défauts qu'on a réussi à apprivoiser. Pampyy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Mar 29 Mar 2011 - 19:12

à la grande surprise d'Anna, une autre licorne était apparue. Dian l'avait bien vu, mais il ne lui avait pas dit. Elle ne lui en voulut pas : elle savait son familier intelligent, et elle aurait parié qu'il lui avait indiqué la licorne presque morte pour que la licorne bien vivante stoppe le combat. Elle avait fait reculer Anna par un coup violent de ses sabots, dont elle savait qu'elle s'en rappellerait toujours.
Le combat s'était soudainement arrêté, et seule la licorne-guérisseuse bougeait. Dian alla se placer à la gauche d'Anna, lui adressant un regard désolé. Mais Anna avait compris sa stratégie. Avec un familier anti-sangrave pour une sangrave, il était normal que son familier fasse tout pour qu'elle arrête sa mission (et qu'elle meure pourchassée par ses anciens "collègues" sangraves aussi, mais Dian n'avait jamais pensé à ce côté-là de la situation).
La licorne guérisseuse avait donné à boire une potion à la licorne malade, et visiblement le remède était efficace : peu à peu, cette dernière se remit en forme. LA guérisseuse avait l'air soulagée. Visiblement, la malade avait failli y passer, et ne devait la vie qu'à cette guérisseuse, qui devait avoir un grand talent car ce qu'elle avait fait relevait du miracle.
La licorne blessée se remit sur pied. Elle partit à un petit trot, remerciant d'un geste de la tête sa sauveuse.
Mais la guérisseuse avait perdu son air calme et sérieux en parlant à Anna :


« Comment as-tu oser vouloir t'emparer de sa corne... Elle allait mourir ! Tout sa pour ta propre vie ? Tu devrais avoir honte, immonde créature. »


La honte... Anna savait ce que c'était. Un sentiment d'avoir fait quelque chose de mal. Mais elle n'avait pas de regrets. La licorne avait été condamnée à mourir, alors, si sa mort pouvait sauver sa vie, elle ne voyait pas pourquoi elle se priverait de l'arme étrange et puissante qui était une corne de licorne. Sans la guérisseuse, la licorne n'aurait pas survécu plus de quelques heures... enfin plutôt quelques minutes.
En revanche, ce n'était pas de la honte qui caractérisait Anna, mais de l'égoïsme. Elle tuait plus de vie qu'elle ne pouvait en sauver. Tout ça pour survivre. Mais ce n'était pas à elle d'en vouloir, mais aux sangraves. C'étaient eux qui avaient fait apprendre à Anna le principe du "moi et les sangraves d'abord, pour les autres, on verra ensuite". Qu'elle avait bien sûr appliqué. En chassant les BSHs, elle ne pouvait que s'en vouloir. Ce n'étaient pas un crime tout de même de faire une faute dans sa vie (bon, ok, devenir BSH, c'était assez grave, mais les laisser mourir de faim, Anna avait visité les cellules pour les pauvres BSHs attrapés, c'était pire que mourir). Anna pensait toujours qu'on pourrait faire des clones sans intelligence humain, avec le même goût en sang mais sans intelligence, donc on pourrait en faire un élevage. Mais elle se doutait bien que les humains ne seraient pas d'accord avec elle, car tuer des hommes, même sans cerveaux, c'était un crime atroce. Mais il était tout de même mieux d'autoriser ses modifications génétiques chez certains humains pour éviter que les BSHs se baladent dans les pays humains en mordant à qui-mieux-mieux.

Anna se décida à répondre à la licorne :

- Elle était condamnée à mourir, elle n'avait rien à perdre, et moi, j'avais une vie à garder. Alors je suis mon instinct de survie dans ces cas-là. J ne suis pas la seule qui aurait réagis de la même façon.


Là, elle avait reporté sa bêtise sur les autres sangraves, mais pas seulement. Elle connaissait des tas de gens capables de tuer de sang-froid, et elle en faisait partie, quoique elle s'était un peu sentimentalisée sur la question.


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
Nell Amaranth


avatar

Age du personnage : 15 ans

Familier : Jade, une panthère noire
Couleur de magie : Argent
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patentée.
Résidence : Où je serais libre de m'envoler.
Affinités : *Elo, je t'aime et c'est pour toujours...

*Owen, mon presque frère.

*Cassis, <3

*Lice, décidément, on se rencontre toujours dans des situations particulière.

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Mer 30 Mar 2011 - 2:55

Lya se battait plus pour épuisée la vampyre que pour la tuer. Elle avait eu son compte de morts pour la semaine à venir. Elle modéra donc ses coups et rangea sa dague pour éviter de faire couler trop de sang. Une douleur la fit sursauter. Un petit renard venait d’arriver et avait mordue la queue de Jade. Coup de chance ou stratégie, il avait touché un nerf relié au système nerveux et la panthère s’était retrouvé paralysée, coupant la communication avec Lya pour ne pas la déstabiliser. La jeune Voleuse de supportait pas que l’on touche à son familier et c’est d’une voix froide et saccadée qu’elle parla :

-Personne. Ne. Touche. A. Jade. JAMAIS !

Lya avait crié le dernier mot en même temps qu’elle frappa au niveau d’un nerf dans le bras. Anna cria de douleur et s’enfuie derrière une petite colline. La jeune fille brune la suivit, un voile rouge passa devant ses yeux. Sa colère s’agrandit quand elle vit une licorne mal en point et quand elle comprit que la vampyre voilait utiliser sa corne.
Une nouvelle licorne arriva au galop pas l’air contente du tout et Lya recula devant la menace des sabots qu’elle faisait voltiger en l’air. Pendant quelques minutes personne ne bougea, seule la nouvelle arrivante tentait de soigner sa compère. Après plusieurs potions, celle-ci se releva et avec un hochement de tête de remercîment, elle disparut au petit trot.

-Comment as-tu osé vouloir t'emparer de sa corne... Elle allait mourir ! Tout ça pour ta propre vie ? Tu devrais avoir honte, immonde créature.


La licorne avait crachée ses paroles. Pendant un moment, Lya se demanda ce qui pouvait motiver une personne aussi jeune à commettre pareil acte. C’est cela qui fit disparaitre le voile de haine des yeux de Lya, la jeunesse d’Anna.

- Elle était condamnée à mourir, elle n'avait rien à perdre, et moi, j'avais une vie à garder. Alors je suis mon instinct de survie dans ces cas-là. Je ne suis pas la seule qui aurait réagis de la même façon.

La Voleuse s’approcha doucement de la vampyre et sortit sa dague, elle la passa à quelque centimètre de la gorge d’Anna et chuchota à son oreille :

-Je ne cherchais pas à te tuer c’est pour ça que je n’ai pas demandée à mon familier de m’aider. Tu m’as l’air bien jeune pour accomplir pareil tache. Je me fiche de ce que tu es, j’ai une lettre à délivrer et te dénoncer à quelqu’un ne fais pas partit de ma mission. Je voulais juste te dire une chose, on n’a toujours le choix, il y aura toujours une porte ouverte quand toute seule que tu connais te semblerons close. Maintenant, si j’étais toi, je m’excuserais auprès de cette licorne car sinon elle risque de te charger et comme je suis juste derrière toi, il faudrait que je cour aussi et je ne pense pas qu’échappée à une licorne lancée au galop soit aisée.

La jeune fille brune retira son arme et se recula. Elle ne savait pas si ses paroles aurait un impact sur la vampyre mais bon, qui ne tente rien n’a rien.


/!\
Recruteur des Ombres:
 




Colonel du plan MUFFIN !!! :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1705-lya-niliay?highlight=Lya+Niliay
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Sam 2 Avr 2011 - 18:47


Visiblement, Lya n'avait pas apprécié sa réponse. Anna se retrouva avec, à sa gorge, un objet pointu qui lui entaillait la peau, et sentit un peu de sang descendre le long de son cou. Elle lui adressa quelques paroles qui n'étaient pas si dénuées de sens :

-Je ne cherchais pas à te tuer c’est pour ça que je n’ai pas demandée à mon familier de m’aider. Tu m’as l’air bien jeune pour accomplir pareil tache. Je me fiche de ce que tu es, j’ai une lettre à délivrer et te dénoncer à quelqu’un ne fais pas partit de ma mission. Je voulais juste te dire une chose, on n’a toujours le choix, il y aura toujours une porte ouverte quand toute seule que tu connais te semblerons close. Maintenant, si j’étais toi, je m’excuserais auprès de cette licorne car sinon elle risque de te charger et comme je suis juste derrière toi, il faudrait que je cour aussi et je ne pense pas qu’échappée à une licorne lancée au galop soit aisée.

Quoi ! La Voleuse ne voulait pas la tuer ?! Ben dis donc, elle était allée assez brusquement... Elle aurait pu être plus gentille. Et en plus, elle ne comptait pas la dénoncer ! Non mais elle était folle ou quoi ? Laisser en liberté une sangrave ! (N'empêche, c'était mieux pour elle, mais bon, comme elle estimait les sangraves fous-dangereux, Lya n'était pas très... prudente.) Anna essaya en vain de se libérer. Elle ne pouvait presque pas parler, mais elle put murmurer un "pardon" d'un ton sec presque inaudible. Mais comme il n'était pas sincère, et qu'elle savait très mal mentir, Anna se doutait que ce n'était pas cela qui allait la sauver de sa situation. Lya lui avait dit qu'elle ne voulait pas la tuer et qu'elle ne la dénoncerait pas, mais elle pouvait très bien lui faire très mal et la laisser à demi-morte (comme la licorne malade) sur la plaine, l'abandonnant à son (triste) sort. Anna sentit la pointe du coûteau s'éloigner de sa gorge, et en profita pour envoyer violemment un coup de tête à sa ravisseuse. Elle espéra ne pas lui avoir fait trop mal, car après tout, elle ne voulait pas casser le nez à cette folle-qui-laissait-courir-les-sangraves-en-liberté-sans-rien-faire, et donc aurait pu la tuer mais ne l'avait pas fait. Lya était tombé en arrière. Anna vérifia en mettant sa main à sa gorge que la plaie n'était pas trop profonde. Mais celle-ci était horrible. Anna saignait, et maintenant, elle avait la tête qui tournait. Le sang qu'elle perdait lui donna le vertige. Quelques secondes plus tard, elle voyait en noir et blanc, puis plus rien. Elle s'assit péniblement sur le sol, et s'évanouit.


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
Phaelaby


avatar

Age du personnage : 34

Résidence : Mentalir

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Dim 3 Avr 2011 - 14:24

[ Hrp : Pas grave, il est bien ton rp :3 ]

La jeunesse... Une horrible partie de la vie selon Phaelaby. Celle où l'on faisait les plus mauvais choix et qu'on ne les assumait pas. Elle n'avait que faire des deux gamines, et était prête à s'en aller. Elle avait plus intéressant à faire que de surveiller de petites en manques d'actions. Lya Niliay approcha sa dague de la gorge de la vampyre, et dit ces paroles.

- Je ne cherchais pas à te tuer c’est pour ça que je n’ai pas demandée à mon familier de m’aider. Tu m’as l’air bien jeune pour accomplir pareil tache. Je me fiche de ce que tu es, j’ai une lettre à délivrer et te dénoncer à quelqu’un ne fais pas partit de ma mission. Je voulais juste te dire une chose, on n’a toujours le choix, il y aura toujours une porte ouverte quand toute seule que tu connais te semblerons close. Maintenant, si j’étais toi, je m’excuserais auprès de cette licorne car sinon elle risque de te charger et comme je suis juste derrière toi, il faudrait que je cour aussi et je ne pense pas qu’échappée à une licorne lancée au galop soit aisée.

Phaelaby approuva en inclinant la tête. Elle les surpassait largement en vitesse, et peut être également en magie, même si elle en usait que très rarement. Par contre, ce qu'elle ne parvenait pas non plus à comprendre, était le fait qu'elles s'étaient toutes deux battus férocement alors qu'aucune des deux ne voulais surement tuer l'autre.

La guerre n'apportait rien, les morts non plus. Si tout le monde mourait, il n'y aurait personne pour raconter les grands faits, et plus d'histoire. Phaelaby assista vaguement à la révolte de la vampyre, mais n'y prêta pas particulière attention. Sauf au moment où elle s'évanouit. En tant que guérisseuse, elle ne pouvait pas rester sans rien faire, évidemment. Elle avança vers Anna et Lya.

« Toi, tu ne penses même pas à me sauter dessus où quoi que ce soit, sinon, tu te retrouves dans le même état que la licorne et je ne ferais rien pour toi, lança-t-elle à Lya. »

Elle fît à peu près la même manœuvre que pour sa congénère blessée. Elle arrêta l'afflux de sang avec le même remède, et lui passa sur le front une fleur d'oranger qui permit à la jeune fille de reprendre ses forces. Elle allait se réveiller, et Phaelaby ne voulait pas être prise dans la suite des combats. Elle jeta un coup d'œil à Lya, et lui envoya un baume, n'ayant pas spécialement envie de l'ausculter.

La guérisseuse s'éloigna doucement.


Il n'y a pas de qualités, ce sont juste des défauts qu'on a réussi à apprivoiser. Pampyy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell Amaranth


avatar

Age du personnage : 15 ans

Familier : Jade, une panthère noire
Couleur de magie : Argent
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patentée.
Résidence : Où je serais libre de m'envoler.
Affinités : *Elo, je t'aime et c'est pour toujours...

*Owen, mon presque frère.

*Cassis, <3

*Lice, décidément, on se rencontre toujours dans des situations particulière.

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Lun 4 Avr 2011 - 6:21

Lya éloigna sa dague du cou de la vampyr, elle avait terminé sa leçon de philosophie pour la journée. Mais elle n’avait pas prévue la rébellion d’Anna, la Voleuse eu juste le temps de tournée légèrement le visage pour éviter un minimum le coup et elle se retrouva au sol, la pommette explosée. Ouch, ça avait la tête dure un vampyr. En parlant de vampyr, Anna s’effondra au sol, privé de conscience. Lya ne pensait pas avoir autant appuyée sur la dague. Et puis elle était vraiment illogique cette Anna, elle lui disait qu’elle allait la laisser partir et comme remercîment, elle la frappait avec sa (dure) tête. La licorne s’approchât de la vampyr et en regardant la jeune fille brune lui dit :

-Toi, tu ne penses même pas à me sauter dessus où quoi que ce soit, sinon, tu te retrouves dans le même état que la licorne et je ne ferais rien pour toi.

-Je ne comptais pas vous sauter dessus ni quoi que ce soit.

Super, maintenant elle avait le rôle de la méchante qui faisait s’évanouir la belle princesse aux cheveux noirs. Nan mais franchement… Après quelques soins apporté à Anna, la licorne lança à Lya un baume. Par réflexe, la Voleuse l’attrapa au vol.

-Merci beaucoup.

Mais la licorne s’éloignait déjà. Légèrement paniquée, Lya essaya de la retenir :

-Non, attendez. Je fais quoi avec Anna, moi ? Je ne peux pas la lancer ici mais elle va encore essayer de me tuer, au sens propre ou au figuré, si je l’attente. Oh, je m’excuse, je ne me suis même pas présentée. Je m’appelle Lya Niliay et je suis désolé d’avoir troublée la quiétude de ces lieux.

A ce moment-là, Jade, qui avait repris le contrôle de son corps, vient s’assoir au côté de Lya avec un feulement vers le petit renard. Cela apaisa légèrement la Voleuse qui se mit à la caresser distraitement, en cherchant une solution au problème.


/!\
Recruteur des Ombres:
 




Colonel du plan MUFFIN !!! :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1705-lya-niliay?highlight=Lya+Niliay
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Jeu 7 Avr 2011 - 21:15

Anna se remettait et sortait de son rêve. Rêve très agréable, d'ailleurs. Elle chevauchait une licorne, et rencontrait son familier Dian. Il lui fit la fête en la voyant et sauta à son cou. Sa fourrure la chatouillai sur son front. Elle fit un geste pour le chasser et marmonna un peu dans son sommeil. Elle reprit conscience. Pourquoi son matelas était-il si dur ? D'habitude il était très doux. Elle décida de se lever, sachant qu'elle n'arriverait pas à se rendormir. Elle ouvrit un œil. Un soleil l'aveugla. Elle le referma aussi sec. Pourquoi n'avait-elle pas fermé ses volets ? Elle réessaya d'ouvrir ses yeux. Malgré le soleil, elle parvint à les garder ouvert. Elle était allonge par terre ! Que faisait-elle ici ? Elle se rappela lentement ce qui s'était passé. Lya, la licorne blessée, la licorne guérisseuse... Et comment Lya avait failli la tuer, une dague contre son cou. Instinctivement, elle mit une main sur son ancienne blessure. Elle n'y était plus. Elle regarda la licorne guérisseuse, retoucha son ancienne plaie, et fit le lien. C'était la licorne qui l'avait sauvée. Elle avait cependant encore un mal de tête, dû à l'hémorragie. Elle attendit quelques secondes encore étendue sur le sol, et son mal de crâne disparut petit à petit. Elle se releva en mettant un nouveau temps dans le livre des record : une minute pour se mettre debout. En effet, elle était endormie et était retombée plusieurs fois. Bon, ce ne devait pas être un record, mais c'était un temps long pour une action aussi dérisoire.

Elle regarda la liconre dans les yeux :

- Je présume que c'est vous qui m'avez sauvée. Je ne sais comment vous en remercier.


Elle lui devait la vie. Enfin, peut-être pas, elle se serait peut-être remis toute seule, mais dans ce cas, ç'aurait pris beaucoup plus de temps, et elle se serait réveillée dans un état pire que celui où elle était.
Elle avait compris pourquoi il lui avait mis une mission aussi dure : pour lui faire comprendre que si elle ne remettait plus d'énergie aux missions sangraves, on lui confierait les pires. Car ils devaient être au courant de la force de Lya. La prochaine fois, à la place d'intercepter une lettre, elle ne ferait rien, et prétexterait ne pas avoir réussi. Les sangraves ne vérifieront pas si elle aurait menti, ou alors cela voulait dire qu'ils n'avaient vraiment rien d'autre à faire. Oui, il vaut mieux sécher les missions que risquer sa vie. Elle n'était plus en état de se battre. Elle redoutait Lya, mais se doutait qu'en présence de la licorne, elle éviterait de l'attaquer. La licorne n'apprécierait pas de guérir Anna à longueur de temps, malgré sa... Elle ne trouvait pas le mot pour ce qu'elle était. Gentille ? Altruiste ? Sauveuse ? Héroïque ? Non, il n'y avait pas de mot pour ce qu'elle avait fait, pour elle et la licorne. Au contraire d'elle, elle sauvait des vies plutôt que d'en supprimer.

Elle repensa à Lya. Mieux valait lui faire la paix :

- On arrête le combat, ok ? Je te laisse ta lettre, de toute manière, je n'ai pas la force de te la prendre, comme tu le vois.


Elle espérait que Lya serait pacifique, "peace and love" selon un mouvement hippie terrien. Mais pourquoi l'attaquerait-elle ? Cela ne lui servirait à rien de combattre contre une sangrave si elle ne l'attaquait pas. Elle marmonna un "fichu métier !" pensant à sa situation. Après tout, c'était à cause des sangraves qu'elle se trouvait là, à la merci d'une humaine assez (très) doué en art martiaux. Anna se doutait que son état ne lui permettait pas de se servir de magie, elle était donc vulnérable. Elle attendait la réaction de Lya.


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
Nell Amaranth


avatar

Age du personnage : 15 ans

Familier : Jade, une panthère noire
Couleur de magie : Argent
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patentée.
Résidence : Où je serais libre de m'envoler.
Affinités : *Elo, je t'aime et c'est pour toujours...

*Owen, mon presque frère.

*Cassis, <3

*Lice, décidément, on se rencontre toujours dans des situations particulière.

MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Dim 8 Mai 2011 - 19:36

[HS : Cour RP pour clore le sujet]

Lya regarda la vampyr se relever plus que doucement. La licorne ne l’avait pas écoutée et était partis droit devant, laissant les deux jeunes filles seules. Attendant patiemment que celle-ci se mette debout sans perdre l’équilibre Lya ne quittait pas la vampyr des yeux. Elle se demandait quelle réaction avoir. Après un moment d’attente, Anna prit enfin la parole.

- On arrête le combat, ok ? Je te laisse ta lettre, de toute manière, je n'ai pas la force de te la prendre, comme tu le vois.

Lya haussa les épaules. Elle ne se battait pas contre elle par plaisir mais seulement pour protéger la lettre. La jeune Voleuse réajusta la sacoche de cuir qui contenait son colis. Elle regarda Anna et après un dernier signe de tête pour la saluer, la jeune fille tourna les talons et s’éloigna. Après tout, elle avait une lettre à livrer. Lya se mit à courir à allure régulière pour rattraper le retard dût au combat. La jeune fille brune adorait courir. Cela la libérait de toute tension. Après de longues minutes de course,elle finit par s’arrêter et se retourna. La vampyr avait disparue.
[HS : Finit pour moi]


/!\
Recruteur des Ombres:
 




Colonel du plan MUFFIN !!! :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1705-lya-niliay?highlight=Lya+Niliay
Anna Dr'til


avatar

Age du personnage : 14

Familier : Dian, un renard pas toujours présent
Couleur de magie : rouge foncé
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Aucun en ce moment
Résidence : Un peu partout sur Autremonde, mais plus principalement au Lancovit
Dans le sac : porte-monnaie pas tellement rempli... Quelques armes, juste au cas où...


MessageSujet: Re: Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]   Mar 10 Mai 2011 - 17:32

De toute manière, tout le monde avait arrêté...
Rp fini, j'imagine.


____________________________________________
  • Pas assez motivée pour faire des rps, désolée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1565-anna-dr-til
 
Quand le vent tourne et que le danger est là ... [ PV ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Ou et Quand le vent
» Quand deux hommes différent affronte le danger ! [ Pv Goren]
» Quand le vent joue des siennes... [Rainer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Plaines du Mentalir-
Sauter vers: