AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Ruines de la ForteresseRuines :: Le Crépuscule des OmbresPartagez | 
 

 Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Jeu 30 Juin 2011 - 20:23

~Parfois, il vaux mieux rester coucher~


Le soleil s'était lever il y a seulement quelques heures mais Ava était déjà lever. Comment avait-elle trouver la force de la faire ? Je l'ignore. Après tout, ces deux dernière semaines avaient été riche en émotion. Shinzô avait été enlever. Ava et Daniel l'avait sauvé mais la jeune femme n'avait jamais été aussi éprouvé de toute sa vie. Dix jours en ayant la peur au ventre de voir surgir dans les ténèbres d'une grotte le cadavre de son fiancé. Une journée entière à échapper aux pièges de ce monstre de Seikyo. Ava se demandait même si elle avait bien fait de revenir à la forteresse. Magister devait être furieux contre eux. Une semaine de vacance sur Terre et maintenant plus de dix jours sans aucune nouvelle. La rouquine espérait ne pas croiser Magister dans les deux ou trois prochaines années. Elle n'avait aucune envie de finir en cendre. Magister n'était pas au courant pour le lien qui unissait ses deux sangraves mais elle ne pensait pas que même si il le savait il leur pardonnerait leur disparition.

Mais revenons au présent. Ava marchait dans les couloirs avec précaution tenant dans ses deux mains un bêcher qui contenait un drôle de liquide explosif. Un sangrave était chargé de crée une bombe mi-technologique mi-magique. Elle ne savait pas bien pourquoi mais cela devait encore être un des plans compliqué du maître des sangraves. La petite flamme était devenu une sorte de livreur si on peut dire. Au tout début de sa "carrière" de sangrave elle faisait la même chose. On pouvait dire qu'elle avait monter en grade ses derniers mois. Bref, la jeune femme marchait en ignorant les rires des autres sangraves. En faites, elle marchait sans se soucier de rien. Et quand je parle de rien, je parle du moment où elle passa devant le bureau de celui qu'elle cherchait à éviter et que par la plus grande des malchances celui-ci sortit de la pièce et que les deux sangraves se percutèrent. Le bêcher glissa des mains de la rouquine et il tomba sur le sol. Il eut une explosion qui détruit... bha... juste la moitié du couloir.

Vraiment, entre Tara et Ava on pouvait parfois se demander qui était la plus malchanceuse des deux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Ven 1 Juil 2011 - 18:15

Magister, qui aimait se lever tôt le matin travaillait déjà dans son bureau. Pour le moment, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il travaillait, disons plutôt qu'il déambulait dans son bureau, se demandant encore une fois, ce qu'il pourrait bien inventer pour réussir à se procurer Tara et les objets démoniaques par la même occasion, mais cela lui était sorti de la tête depuis un bon moment. Non pas qu'il soit occupé, mais il lui été arrivé bien des choses étranges depuis quelque temps et cela l'avait momentanément perturber, lui ainsi que la plupart de ses plants.

En fait, il été décidé à ne plus se faire avoir, du moins pour quelque temps. Car sur AutreMonde, tout été à prévoir. Il pouvait bien finir par pleuvoir des spatchoune d'un moment à l'autre alors valait mieux se tenir près. Quoique Magister était persuadé que cela n'arriverait jamais, à moins qu'un autre alchimiste dérangé n'invente un truc inimaginable qui fasse en sorte que ses bêtes soient dépourvus, momentanément de graviter pour ensuite retomber...

Magister, voyant que ses pensées n'étaient décidément pas fonctionnelles, pour le moment décida qu'il était temps de prendre l'air. Rester trop longtemps enfermé dans cette pièce pouvait être suffocant parfois, même si le bureau était immense.

D'un pas décidé il se dirigea vers la porte. Or de question de rester ici une minute de plus sous peine de devenir fou... du moins, plus que présentement. Malheureusement pour lui, au moment même où il ouvrait la porte et s'extirpait de la pièce, il entra violemment en contact avec... quelque chose. Plus petite que lui, la petite silhouette fut légèrement bousculée, du moins, jusqu'au moment où une explosion ponctua brillamment l'impact.

Pas le temps de se protéger, ni même de réagir. Magister se retrouva tout d'un coup beaucoup plus loin que sa position précédente, sur le dos qui plus est et quelques peut désorienté, mais surtout surprit de se retrouver à nouveau dans son bureau. Trop étonner pour se poser de question à savoir s’il était intact il se releva d'un coup, ne faisant pas le lien entre l'explosion et l'impacte avec la silhouette précédente.

Il contempla le couloir qui avait changé de style. La moitié de celui-ci avait été soufflée par l’explosion, ainsi que la plupart des sangrave qui s’y trouvaient plus tôt. Jetant un coup d’oeil rapide à sa porte, encore démoli, il eut un soupir découragé avant de commencer à changer d’humeur. Disons que se faire exploser la figure tôt le matin n’aidait vraiment pas à se réjouir de la journée à venir.

Son cerveau décida de se remettre en marche, reliant les précédents faits pour détourner son attention de la porte pour la reporter vers la petite silhouette qu’il avait percutée. Il la fixa du regard à travers son masque. Son masque pris, la même teinte que les cheveux de la jeune sangrave. Mais qu'est-ce qui avait bien pu arriver pour que la moitié du couloir explose!?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Ven 1 Juil 2011 - 18:56

Ava réagit dans la seconde. Shinzô l'avait bien entrainer. Elle se place dans une bulle de protection mais le souffle de l'explosion la fit perdre l'équilibre et tomber sur le sol dans la position d'une tortue sur le dos. Quand elle ouvrit les yeux, elle vit un énorme trou dans le plafon et donc une partie du ciel. Elle se redressa et regarda cette fois autour d'elle. Les autres sangraves ne riait plus d'elle désormais et je pense qu'ils ne riraient plus du tout. Comment dire ? Il était à peu près tous un peu... mort. Ava pâlit. Sa magie s'éteignit tandis qu'elle restait figé d'horreur. Tué une quinzaine de personnes en moins de trois secondes c'était pas vraiment quelque chose qui lui plaisait. Elle tourna la tête vers celui qui l'avait bousculé. Et celui qui allait surement la tuer. Le maître des sangraves en personne, rien que ça ! Ava passe une main sur son visage par reflexe. Ah. Pas de masque. Elle ne pourrait pas se cacher derrière cette fois. Elle baissa la main très lentement et les deux sangraves se fixèrent sans un mot tandis que le masque de Magister se colora d'un rouge fusion.

- Euh... Fut les premiers mots qui sortirent de sa gorge.

Quelque sangraves sortirent de l'inconscient pour observer la scène devant eux. L'élève de Shinzô, assise sur le sol, face à un Magister juste un peu agacé (l'ironie quand tu nous tient). Le tout dans un paysage dévasté. La rouquine tourna ses iris océan vers une possible porte de sortie. Elle grimaça avant de reporté son attention vers Magister qui ne bougeait pas d'un pouce. Elle ouvrit la bouche pour sortir un :

- Désolé, je ne vous avais pas vu maître.

Elle ne savait que dire d'autre. Toutefois elle ne laissa pas le maître des sangraves placé une phrase. Si elle devait mourir maintenant et bien elle l'allait surement pas fermer la bouche comme les précédents morts du l'homme au masque. Elle se releva.

- Bon ok, j'ai un peu explosé le couloir mais ce n'est pas ma faute !

Elle ne dit pas le "pour une fois" qui lui brûlait les lèvres. Elle rajouta avec précipitation et angoisse :

- Je ne les pas lâcher exprès ce foutu bêcher et puis comment j'aurais su que vous alliez sortir au même mom...

Il la fit taire. Elle ferma les yeux et attendit. Bha... elle avait au moins essayer de se justifier.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Sam 2 Juil 2011 - 2:45

- Euh...

S’il avait été à sa place, Magister aurait dit la même chose. Mais là c'était lui qui était en pétard et il n'avait aucune idée comment cette Jeanne sangrave avait bien pu faire exploser le couloir. Non, mais,il était impossible qu'elle est eu une peur bleu et que sa magie est fait exploser le toit (ce qui l'étonnerait beaucoup).

- Désolé, je ne vous avais pas vu maître.

Lui non plus ne l'avait pas vue, mais il se garda bien de lui dire, après tout, c'était lui qui avait été projeté dans son bureau, comme ça, le matin en plus!

Son masque, toujours de la même couleur devait être bien rouge en ce moment. Sous celui-ci, Magister tournait affreusement le visage, très mécontent de cette piètre excuse. Il avait déjà tué pour moi que ça! Ce n'était pas avec cette phrase ridicule qu'elle allait s’en sortir. Au moment où il allait, ouvrir la bouche, la petite femme ouvrit la sienne et lui coupa l'herbe sous le pied.

- Bon ok, j'ai un peu explosé le couloir, mais ce n'est pas ma faute !

A non, ce n'était pas sa faute? Il était septique à ce sujet, ce n'était surement pas lui qui avait explosé une partie du couloir et sa propre porte!

- Je ne l'ai pas lâché exprès ce foutu bêcher et puis comment j'aurais su que vous alliez sortir au même mom...

Magister déconnecta au début de la première partie de la phrase. Comment ça le bêcher, quel bêcher? Bon, ça expliquait peut être la provenance de l'explosion, mais qui serait assez id... insensé pour se balader avec un contenant rempli d'un truc explosif? D'un signe bref de la main, il la fit taire, il en avait assez entendu... pour le moment.

La jeune femme ferma les yeux, probablement parce qu'elle le connaissait bien et qu'elle se doutait qu'il n'était pas content. Ce qui était le cas, malheureusement son masque se colora d'un bleu curieux, ce qui risquait de gâcher l'ambiance qu'il voulait donner. Comment avoir l'air sévère quand on porte un masque qui trahit une curiosité non feinte. Coup de chance, son masque reprit bien vite sa couleur rougeâtre. Il eut un bref soupire, même s'il était curieux sa colère prédominait toujours son humeur.
Il pinça l'arrête de son nez, découragé par les événements.

-Tu as... 30 secondes pour m'expliquer ce qui vient de ce passer ou tu n'auras même pas le temps de dire ouf et tu ne sera qu'un petit tas de cendre perdu dans le désordre que tu viens de faire.

Il était peu habitué à donner une seconde chance, mais là il voulait vraiment savoir ce qui avait bien pu le prendre aux dépourvues. Il croisa ses bras sur son torse, tapant légèrement du pied pour démontrer que le 30 secondes n'était pas qu'une figure de style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Sam 2 Juil 2011 - 13:38

De longues secondes s'écoulèrent, la demoiselle ne bougeait toujours pas mais elle trouvait décidemment la mort bien longues à venir. C'était cruel de la faire attendre ! Pas qu'elle était pressée de mourir mais ce n'était pas très agréable d'attendre sa fin. En faites, c'était terriblement angoissant. Un soupire se fit entendre. Ava ouvrit un oeil curieux puis le deuxième. Le masque de Magister venait de retrouver sa couleur flamboyante et ce n'était pas bon signe. Il finit par annoncer d'une voix de velour liquide qu'elle avait trente secondes pour lui expliquer la ce qu'il venait de se passer sans quoi... enfin, vous avez deviner. La jeune femme poussa une mèche de ses cheveux.

- Un bêcher remplie d'explosif à éclater sur le sol. Dit-elle faussement naïve comme si c'était une évidence.

Elle resta silencieuse. Elle avait envie de sourire mais elle ne fit rien gardant un visage neutre. Puis elle remarqua qu'il attendait toujours mais avec une certaine impatience. Bha quoi ? Il avait bien demandé ce qu'il venait de se passer non ? Le bêcher est tombé, le couloir à exploser ... Peut-être voulait-il savoir l'origine d'une tel situation. Oh mais il fallait le dire toute de suite ! Elle reprit donc. Peut-être qu'elle aussi était suicidaire. Après tout, lui dire ça avec un tel ton...

- Un de vos sangraves ma chargeait de lui ramener un bêcher remplie d'un liquide explosif. Il en avait besoin pour crée une bombe. J'allais donc lui rapporter quand vous... quand nous nous sommes percuté. Le bêcher est tombé... et vous connaisez la suite.

Elle regarda ensuite sa montre. Vingt-cinq seconde. Ouf.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Dim 3 Juil 2011 - 3:23

- Un bécher rempli d'explosif à éclater sur le sol

Bien sur, il avait remarquer puisqu’elle le lui avait dit plus tôt et qu'il avait été projet dans les aires, ce qu'il ne mantionna pas. Il ne se l'avouerait probablement jamais à lui même, mais se faire avoir de la sorte dans sa propre forteresse était assez humiliant. Il fronça les sourcils et lui lança un regard mauvais, même s'il savait pertinemment qu'elle n'en saurait jamais rien. Elle avait perdu de précieuses secondes à le regarder fixement, jusqu'a ce qu'elle comprenne qu'il voulait des explications plus... précises.

- Un de vos sangraves m'a chargé de lui ramener un bécher remplie d'un liquide explosif. Il en avait besoin pour créer une bombe. J'allais donc lui rapporter quand vous... quand nous nous sommes percutés. Le bécher est tombé... et vous connaissez la suite.

Tout de suite après avoir fini sa phrase, elle jeta un oeil à sa montre, Magister eu un bref sourire d'amusement, qui lui passa vite. Qu'est-ce que ses inventeurs avaient encore bien pu inventer... Il contempla la robe de la jeune sangrave. Elle n'était pas novice, pourtant on lui avait attribuer une tâche de recru. Soit elle mentait, ce qui l'aurait fortement étonné, on n'invente pas un mensonge de la sorte en quelques secondes, soit elle avait fait quelque chose pour mériter son sort. Quoi qui en soit, elle avait réussie à faire exploser le couloir.

Il l'avait écouté et ne savait plus quoi faire. Il hésitait entre lui crier dessus, la carboniser sur place ou bien l'envoyer sur Tadix et Madix. Le choix était difficile. Il opta pourtant pour le premier choix, il manquait de sangrave compétant depuis quelque temps, pas que celle-ci le soir spécialement, mais le recrutement allait mal. Bon pas mal à se point, mais il avait déjà massacre un bon nombre de sangrave trop lent à la tache ou tout simplement parce qu'il n'avait pas été assez vite à exécuter ses ordres. Il prit un ton sévère et grave.

-Voudrais tu bien me dire pourquoi, tu étais sous les ordres d'un autre sangrave de la sorte? Non pas que tes occupations m'intéressent, mais il me semble que tu n'es pas supposer être considérer comme... un larbin. Les tâches qu'on te confie sont supposer être plus... Il allait dire dangereuse, mais vue les résultats c'était une mission qui l'était largement... surtout pour les autres.

Il ne rajouta rien, c'était inutile. De plus, s'il commençait à parler il n'en finirait plus. Il se contenta de lui laisser la parole, c'était encore à elle de s'expliquer. Et ensuite il lui ferait regretter d'avoir été aussi négligente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Dim 3 Juil 2011 - 18:35

Ava hésitait entre continuer cette petite discutions épineuse pour ne pas mourir pour rien et allait se cacher dans un petit trou de souris. Elle finis par choisir la première option. Avec de la chance en survivrait un peu plus longtemps. Notre illustre Magister ne semblait pas très content. En faites, je croit qu'il avait plus envie de la tuer que de discuter mais un petit je ne sais trop quoi le poussait à poser une nouvelle question. Ava commençait à craindre le pire et le pire arriva. Il demanda pourquoi était-elle charger d'une tel tâche. Ah. Il semblait avoir oublié l'absence d'un de ses meilleurs duo sangraviens ou alors il n'avait pas fait le rapprochement entre la gamine au cheveux enflammé et la jeune Ava qui était l'élève de Shinzô. Pourtant, Shinzô lui avait expliquer la raison de leur première absence. Peut-être devait-elle le lui rappeler avant de parler de la seconde. La jeune femme se mordit la lèvre inférieur comme une écolière prise en faute mais ne quitta pas le regard du maître des sangraves derrière son masque couleur lave.

- Oui, les missions que l'on me confie sont nettement plus dangereuses...

Elle ne précisa pas lequels. La dernière qu'elle avait effectuer avait coûter la vie de son familier Rubis. Elle n'en voulait pas spécialement à Magister pour ça. Après tout, il était normal qu'il les charge de tuer les ombres qui s'était attaquer à eux. Elle s'en voulait plutôt à elle de n'avoir pas su le sauver. Voila pourquoi elle et shinzô avait prit leur première pause sans demander l'avis du maître des sangraves.

- J'ai été très... absente durant ce mois. J'ai donc essayer de reprendre doucement mes activités dans la forteresse.

Doucement... L'explosion n'avait pas été douce... Elle hésita avant de reprendre.

- Tout d'abord, j'ai perdu mon familier durant l'une des missions que vous m'aviez confier. J'ai du faire une pause de sept jours pour reprendre mes esprits...

Après, le kidnapping de Shinzô par Seikyo. Qui avait durer très, très longtemps... mais ça elle ne savait pas comment lui expliquer sans qu'il lui saute à la gorge. Shinzô était l'un de ses meilleurs élèments et sans doute ne comprendrez t-il pas comment celui-ci avait fait pour se faire enlever.

- Puis j'ai du intervenir pour secourir mon maître qui s'était fait enlever par un de ses anciens ennemis. Je ne suis de retour à la forteresse que depuis quelques jours.

Son ton était calme mais Magister ne pouvait que deviner la vérité de ses paroles. Avait-il enfin fait le rapprochement entre Shinzô et elle ? Allait-il la carboniser ? Avait-il remarquer combien elle évitait de l'appeler maître comme tout ses braves soldats ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Jeu 7 Juil 2011 - 18:19

La petite se mordit la lèvre, comme si elle avait commis une faute grave, ce qui était le cas, elle avait fait exploser un couloir entier!

- Oui, les missions que l'on me confie sont nettement plus dangereuses...

Il hocha légèrement la tête, c'était évident pour lui que les missions qu'il confiait étaient dangereuses, certaine moins que d'autres, mais on devait toujours rester prudent. De plus, il n’était pas sur que la mission qu’on venait de lui confier était assez risquée. Elle aurait dû être plus prudente.

- J'ai été très... absente durant ce mois. J'ai donc essayé de reprendre doucement mes activités dans la forteresse.

Il jeta un regard autour de lui et sur ces lèvres se formèrent silencieusement un ''C'est raté'' assez découragé. Il lança sous son masque, un regard sceptique à la jeune demoiselle alors qu'elle continuait à parler. Il lui semblait qu'elle ''oubliait'' de lui mentionner quelque chose, une petite voix dans la tête de Magister l'informa de ce petit détail, qu'il s’empressa de garder bien au chaud dans sa tête.

- Tout d'abord, j'ai perdu mon familier durant l'une des missions que vous m'aviez confié. J'ai dû faire une pause de sept jours pour reprendre mes esprits...

Il eu, pendant à peine quelques milli secondes de la compassion, ou plutôt de la pitié pour la petite. Il savait ce que c'était que de perdre son familier. Mais cela disparut aussi vite que c'était arrivé, il y avait des sangrave qui n'avaient pas la chance de revenir, et elle l'avait eu. Pourquoi s'en plaindre?

- Puis j'ai dû intervenir pour secourir mon maître qui s'était fait enlever par un de ses anciens ennemis. Je ne suis de retour à la forteresse que depuis quelques jours.

À ce moment, il eut l’impression d’avoir manqué un épisode, jusqu’à ce qu’il se rende compte que ce n’était pas lui, le maître en question. De plus, elle ne l’avait pas désigné comme son maître, ce qui l’agaçait à moitié. En fait, il ne s’intéressait pas vraiment à ce genre de détail, mais il appréciait toujours le respect craintif qu’on lui accordait très souvent.

Il fit un petit mouvement agacer, il revenait maintenant à l’élément qu’il avait mis de côté depuis quelques minutes. Elle lui cachait quelque chose, pourtant il avait l’impression de déjà savoir ce qu’elle lui cachait. Mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus, ça lui apprendrait à se lever si tôt après une nuit pareille, à tourner en rond dans son bureau.

Pour je ne sais trop qu’elle raison, Magister commençait à trouver inconfortable de discuter de la sorte dans le ‘’corridor’’. Il y avait encore de la poussière en suspension dans l’air, ce qui la rendait difficile à respirer, ou plutôt désagréable à respirer.

Il décida qu’il était temps de rentrer dans le bureau, même si la porte avait été endommager et quelques peut sortie de ses gongs, il pourrait la replacer avec la magie pour avoir un semblant de porte. Il ne s’inquiétait pas pour le couloir, qui allait se réparer tout seul grâce au sangrave qui n’avait pas succombé à l’explosion.
Il fit un petit signe de main à Ava de le suivre.

-Viens, on va discuter des petits détails que tu as oublié de mentionner dans mon bureau.

Il ne se rappelait décidément pas ce qui lui semblait pourtant évident. Mais la petite semblait savoir que lui était sensé être au courant. Peut-être allait-elle dire ce qu’il voulait par la ruse. S’il fessait, semblant de se rappeler de ces détails, l’autre en parlerait. Il n’aurait donc pas besoin de demander, en espérant qu’il comprenne dès le départ de quoi elle parle.

Il se retourna après s’être rendu au centre de la pièce, toujours de mauvaise humeur même si son masque c’était légèrement décoloré depuis le début de la conversation. Non pas qu’il ne soit plus en colère, mais il avait repris un semblant de calme, ce qui n’était pas nécessairement une bonne chose pour la petite sangrave...

[Ho, mon dieu, je suis désolée de poster après 5 jours DX. Je suis vraiment désolée d'avoir pris tout ce temps.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Jeu 7 Juil 2011 - 19:17

[HS: Avec un aussi jolie post je ne peux pas tant vouloir ^^]

La jeune femme se sentait terriblement mal face au maître des sangraves. Elle avait voulu l'éviter depuis qu'elle était arriver à la forteresse mais comme celui-ci était son chef leur rencontre était inévitable. Et puis, ce foutu destin (c'est-à-dire moi) semblait adoré la mettre dans des situations compliquées. Ava jetta un nouveau coup d'oeil autour d'elle et remarqua que les quelques sangraves survivants c'était empressé de s'enfuir sauf un encore un peu groggy. Les lâches. Ava retient un juron du bout des lèvres. Elle reporta son attention sur Magister qui semblait réfléchir. La petite flamme ne savait pas quoi faire. Elle attendait simplement que le grand criminel dise quelque chose. Avait-il finalement comprit qui était-elle vraiment ? Ava, l'élève de son meilleur sangrave et celle qui lui avait poser un lapin la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Magister finit par "l'inviter" dans son bureau -comme si elle avait le choix de le suivre ou non. Il voulait qu'elle lui explique quelques détails qu'elle avait oublier de mentionner. Ava se mordit la lèvre inférieur de nouveau. Elle était dans la bouse de traduc jusqu'au cou.

- Je vous suis Confirma t-elle simplement oubliant encore volontairement le maître.

Ava suivit donc Magister dans son bureau. En y réfléchissant bien, c'était la première fois qu'elle s'y rendait. Il n'y a pas de quoi sauter au plafond. Elle n'était même pas sûre dans resortir entière. Elle détailla avec curiosité la pièce. Tout était noir, à croire que le maître des sangrave était vampyr. Ava fronça ses sourcils. Et si il en était un ? Voila pourquoi il aimait tant envoyer ses sangraves dans des missions sanglantes, les tortures, et tout et tout... Ava se demandait si elle ne devait pas en parler à Shinzô. Bon, croire qu'une personne était vampyr juste parce qu'il aimait les couleurs sombres n'était pas une très bonne preuve mais c'était déjà ça. Ava était d'une curiosité légendaire alors le mystère qui entourait Magister ne faisait que le renforcer.

Ava plaça ses mains derrières son dos et attendit sans un mot. Elle préfèrait répondre à ses questions. Ce serrait surement plus simple pour elle mais pas sûr que l'homme au masque soit d'accord. La jeune femme remarqua que l'homme en face d'elle était étrangement calme malgré que son masque était gardé le rouge colérique. Le regard océanique de la rouquine affichait une certain crainte mais en même tant de l'audace. Depuis le début elle ne le quittait pas des yeux, le défiant.

- Je n'est rien à me reprocher... Commença t-elle et brisant le silence qui allait s'installé.

Avoir éteint sa boule de cristal pendant un mois, n'avoir donné aucun signe de vie pour finalement apparaître et faire exploser le couloir qui mener vers le bureau du plus grand criminel du siècle... Si, c'était des choses qu'elle pouvait se reprocher.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Lun 11 Juil 2011 - 4:30

- Je n'est rien à me reprocher...

-Bien sûr, tu n'as rien à te reprocher. Faire exploser une partie de la forteresse n'est pas, selon moi, un acte que l'on considère comme irréprochable. Son ton sarcastique laissait clairement sous-entendre qu'il n’était pas d'humeur à jouer.

Il savait qu'elle mentait, ou qu'elle cachait tout simplement quelque chose, et, le pire, c'était qu'il savait sans s'en rappeler. Ce qui ne lui plaisait guère. Avoir quelque chose sur le bout de la langue, sans pouvoir l’exprimer rivalisait très bien avec ce qu’il ressentait. Ce qui faisait en sorte qu’il s’énervait lui-même, ce qui était assez troublant merci.

Il se rapprocha de la jeune sangrave, la dominant de sa taille. Il avait envie de la foudroyer sur place, ou bien de la rôtir des pieds à la tête. Il se pencha au dessus de son visage, ses yeux flamboyaient autant que le masque rouge qui les cachait. Son visage était assez près de la petite pour qu'il puisse sentir sa respiration, et elle devait probablement sentir le souffle colérique que dégageait Magister.

- Écoute-moi bien, si tu veux sortir de ce bureau vivante et en un seul morceau, je te suggère d'arrêter de tourner au tour du pot. Je ne sais pas si tu te souviens à qui tu parles, mais ça me ferait un grand plaisir de te le rappeler.

Il lui passa une main débordante de magie démoniaque sous le nez, l'agitant comme une torche enflammée, sauf qu'une torche ne pourrait jamais faire autant de dégât qu'un seul de ses claquements de doigts. Il hésitait encore entre la carboniser ou juste la foudroyer, se demandant quelle méthode serait la plus satisfaisante.

- Quelque chose à ajouter?

Il se redressa, mais resta sur place. Pas question de lui léser prendre ses aises. Personne ne pouvait être confortable en sa présence, c'était parfois déprimant, mais il adorait, ça et tous les petits bonus qui l’accompagnaient, la peur respectueuse, etc.

Il croisa ses mains dans son dos, comme è son habitude et commença è jouer avec ses doigts, les tordants légèrement, impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Lun 11 Juil 2011 - 13:39

Ava resta immobile pendant que Magister s'approchait d'elle. Elle était comme paralysait par la peur. Ses jambes refusaient de répondre. Pourtant, son visage n'exprimait rien de tout cela. Ses iris par contre, oui. Ses deux océan de saphir brillait de cette éclat d'inquiétude. Elle pensait à shinzô, comme à son habitude. Elle se demandait ce qu'il ferait si il était à sa place. Elle ne trouva pas la réponse. Ava pouvait sentir le souffle chaud du maître des sangraves sur son visage, tout comme lui devait sentir le sien, plus rapide. La rouquine se tordait les mains dans son dos. Ava était une guerrière mais aussi une adolescente. Elle était partageait entre divers sentiments, celui de se défendre et celui de fuir. Magister voulait la vérité. Quel vérité exactement ? Ava hésitait à lui réveler sa véritable identité, ele n'avait aucune envie qu'il puisse donner un nom à son visage et ses actes. Pourtant il le fallait bien.

- Je... sais très bien qui vous êtes. Dit-elle d'une voix légèrement tremblante alors qu'il passait sa main tout près de son visage, prête à la brûler vive.

Et elle, elle savait ce qu'elle était. Une jeune femme qui était dans la bouse de traduc depuis qu'elle étai arriver sur cette fichu planète. Il n'y avait pas que Shinzô qui avait été kidnappé ce mois-ci, elle l'avait été et par le même vampyr en plus de ça. Elle venait à peine d'oublier la douleur de ce qu'elle avait vécu que déjà elle se retrouvait dans de nouveaux ennuis. Slurk, c'est pas bientôt finit avec tout ça ?! Ava ferma les yeux un petit instant, comme pour se concentré mais c'était surtout pour oublier ce qui se déplacer tout prêt de son visage : une arme. Quand elle les rouvrit, Magister s'était légèrement éloigner de son visage et avait placer ses mains dans son dos ce qui permit à la demoiselle de reprendre confiance malgré la crainte que lui inspirait l'homme en face d'elle. La jeune femme ne baissait toujours pas son regard, à croire qu'elle n'attendait que la mort. La jeune femme essayait de se persuader qu'elle avait combattu des adversaires bien pires. Pourtant, elle était presque certaine que même Seikyo n'était pas aussi cruel que lui. La petite flamme reprit son calme avant de répondre au maître des sangraves.

- Si vous me disiez ce que vous attendez exactement de moi cela serrait plus simple, autant pour moi que pour vous.

Elle le cherchait, jouait avec ses nerfs alors qu'elle savait très bien que son manège ne durait pas longtemps. Il finit par répondre à la question muette de Magister avant que celui-ci ne décide vraiment dans finir avec elle.

- Je m'appelle Ava Rox, élève de Shinzô Reikon.

Mais pas seulement, elle était également sa fiancée ou sa vélorie pour faire plus AutreMondiens. Toutefois, Ava garda le silence sur cette information. Il n'avait pas besoin de le savoir. Ava avait bien fait de laisser sa bague dans sa chambre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Ven 15 Juil 2011 - 3:38

-À bon, tu sais qui je suis. Permets-moi d'en douter.

Personnellement, juste à entendre le tremblotement dans la voix de la jeune fille le persuadait du contraire, à moins qu'elle ne parle au sens figuré, là c'était une autre histoire. Il était peu probable qu'elle ait réussi à le comprendre, personne ne le pouvait d'ailleurs.

- Si vous me disiez ce que vous attendez exactement de moi, cela serrait plus simple, autant pour moi que pour vous.

Il émit un petit reniflement agacer, elle se moquait clairement de lui. Ce qui était inadmissible. Se faire insulter par un enfant était quelque peu mauvais pour l'amour propre.

- Je m'appelle Ava Rox, élève de Shinzô Reikon.

Magister eut un temps d'arrêt où il ne pensait plus à rien, puis soudain, une petite lumière s'alluma au dessus de sa tête. En quelques milli seconde tous les événements qui lui avait échappé défilèrent devant ses yeux. Il se rappelait que cette petite impertinente méritait amplement de se faire lapider sur place sans procès. Une petite déserteuse qui s'amusait à prendre des vacances non permises et qui était l'élève de Shinzô. Une pièce assez importante dans la forteresse, et qui été assez utile.f

Son visage prit la même teinte que son masque, là, il voyait rouge, dans les deux sens du terme. On aurait presque pu dire que de la fumée lui sortait par les narines tellement il était furieux. Non seulement parce que'il n'avait pas reconnu la petite depuis le début, mais parce qu'elle avait encore fait la pagaille ici. Soudain, il se demandait franchement pourquoi il ne la foudroyait pas sur le champ. Ne voyant pas d'argument valable pour l'épargner (mis à part le fait que Shinzô pourrait lui en vouloir, bien qu'il s’en moque, il désirait quand même garder ses éléments compétents.) il décida qu'un simple petit choc ne pourrait pas lui faire de mal. Enfin, si, ça allait lui faire mal, mais elle n'allait pas en mourir quand même. Puis si ça arrivait, il pourrait faire passer ça pour un accident ou tout simplement la faire disparaitre. Ce n'était pas la première foi qu'elle le fessait.

Donc, simplement pour la foudroyer un peu dans l'intention de soulager un peu de sa colère il lui lança un petit éclair de rien du tout, assez pour l'envoyer au tapis quelque temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Ven 15 Juil 2011 - 13:24

Bon, elle ne pouvait pas se vanter de connaître Magister. Elle savait juste les grandes lignes. Elle savait que l'homme (ou le vampyr, l'idée lui était resté) en face d'elle était un meurtrier, le plus grand criminel du monde, l'ennemi juré des dragons et de l'héritère impérial, un homme sans moral et... son chef. Ava n'était pas une personne qui aimait les ordres, elle détestait ça mais elle savait reconnaitre quand il y avait plus fort qu'elle même si cela l'agaçait.

Quand elle dévoila son identité, le masque du sangrave se colora d'un rouge malsain. Cette fois-ci elle n'eut aucun mal à utiliser ses jambes. Elle recula mais hélas cela ne lui servit pas à grand chose. Magister venait de comprendre qui elle était et cela ne lui avait pas plus et il était bien décidé à le lui faire comprendre. Elle se reçut un méchant éclair noir qui lui fit lâcher un cri de souffrance. Elle se retrouva alors à genoux sur le sol les membres tremblant. Toutefois, elle se releva après une bonne minutes, le temps de reprendre ses esprits. Elle refusait de rester ainsi devant lui ni devant personne. Elle l'avait déjà été. Elle était courageuse, on ne pouvait pas lui enlever. Elle avait les muscles douloureux, et son visage était crispé. Pourtant une question lui traversa l'esprit : pourquoi ne l'avait-il pas tuer ? C'était pas son genre d'épargner une personne surtout quand celle-ci lui manquait de respect après avoir fait la "morte" pendant un mois puis exploser une bonne partie du couloir.

La jeune femme le fixa quelque instant (montrant clairement que son traitement ne lui avait pas plus) avant de baisser la tête pour bien montrer qu'elle avait compris. Elle allait devoir se faire encore plus petite les prochains jours. Mais, juste les prochains jours. Aujourd'hui, elle était bien décidé à ne pas se laisser faire. Elle commençait à en avoir marre de ses hommes puissants qui voulaient la faire plié surtout que son kidnappeur avait déjà réussi.

- Est-ce tout ? Dit-elle le visage toujours plonger vers le sol.

A noté qu'elle avait posé cette même question à Seikyo juste avant qu'il... qu'il n'abuse d'elle. Cette phrase pouvait avoir deux sens à cette instant. L'un était sa surprise sur le fait qu'elle n'était toujours pas morte et l'autre sur le fait qu'elle s'attendait à beaucoup plus de la part du grand maître des sangraves. C'était un mélange d'audace et de curiosité. Par-contre, si il comptait réveiller un quelquonque respect chez la demoiselle à la chevelure de feu c'était raté. Elle avait désormais encore moins envie de le surnommé "maître".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Maggy


avatar

Résidence : Québec (R-N)

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Lun 8 Aoû 2011 - 5:58

- Est-ce tout?

- À moins que tu veuilles renouveler cette expérience peu plaisante, je te suggère d’être un peu plus respectueuse. Mais ton choix ne regarde que toi...

Magister commença à douter des raisons qui l’avait poussé à ''épargner'' la jeune fille. Bon, elle allait en bavée après, mais quand même, mais elle avait poussé le bouchon trop loin, elle était incroyablement insultante. Pas directement, sinon elle serait déjà morte, mais tout ce qu’elle disait, ou ne disait pas, était autrement insultant.

Ne serait-ce pas plus simple d’en faire un exemple? Les jeunes sangrave resteraient dociles, il se débarrasserait de la petite tornade ambulante. D’une pierre deux coups. Sauf qu’il risquait d’avoir des problèmes après avec le maître de la petite, ce qui ne lui plaisait pas trop. Bon, il ne craignait rien, mais c’était une bonne carte dans son jeu. Et c’était relativement dur à remplacer.

Magister pensait qu’il serait une bonne idée d’envoyer la petite dans une mission d’où elle ne reviendrait pas, par le plus grand des malheurs... Pour elle. Les accidents arrivaient souvent, si elle n’était pas capable de se défendre toute seule ça ne le regarderait pas et il n’aurait aucune conséquence majeure pour lui. On ne lui poserait aucune question (et si oui, il n’avait pas l’intension d’y répondre) et tout serait réglé. Le problème, c’était qu’il n’avait aucune mission de se genre à porter de main.

Pour l’instant, il hésitait entre lui administrer une autre bonne dose d’énergie ou l’envoyé réparer tout le couloir elle-même. N’ayant que trop peu d’idée quant au sort de la jeune fille, il décida qu’elle pouvait très bien choisir elle-même sa punition.

- Alors, que comptes-tu faire, maintenant que tu as saccagée le couloir? Je croie que tu sais aussi bien que moi que je ne te laisserais pas partir comme si de rien était.

À moins qu’elle ne soit tout à fait idiote. Ce qui le surprendrait quelque peu.

(Dsl! Ça a pris vraiment trop de temps pour envoyé une réponse, en plus elle et pas super.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]   Lun 8 Aoû 2011 - 14:51

[Hs: Cela n'a pas d'importance ^^]

Ava se montrait insolente envers le Maître des Sangraves. Encore heureux qu'elle était tombée sur ses beaux jours, sinon on n'aurait pas donner cher de sa peau. Avec ou sans Shinzô comme maître, Magister lui aurait fait regretter amèrement ses paroles. L'éclair qu'il lui avait lançé précédement n'aurait été rien face aux actes qu'il aurait pu provoquer par simple mauvaise humeur. L'homme au masque lui ordonna de se montrer plus respecteuse envers lui si elle ne voulait pas "retenter l'expérience" comme il disait. La rouquine releva la tête mais ne répondit rien. Non, elle n'avait pas la moindre envie que cela recommence. Ce qu'elle avait le plus envie, là, maintenant, était d'aller voir ailleurs.

Elle ne supportait décidement pas cette homme. Il était si haineux, si manipulateur, si effrayant, si... Bref, il n'avait rien en lui qui permettait à la demoiselle aux cheveux de feu de ressentir la moindre once de respect envers lui. La seul chose qu'elle ressentait envers son "supérieur" était de la crainte et du dégoût. Rien de plus et rien de moins.

Soudain, la voix de velour de Magister lui parvient, la coupant de ses pensées. Elle plongea son regard bleuté dans le masque en face d'elle. Le Maître des Sangraves lui demanda ce qu'elle comptait faire maintenant qu'elle avait détruit le couloir. Il rajouta qu'elle et lui savait très bien qu'elle ne partirait pas comme si rien ne s'était passé. La jeune femme serra les dents. Elle avait deviner que cette éclair ne suffirait pas pour la punir. C'atait trop peu. Ava réfléchit rapidement. Que pouvait-elle dire sans qu'il ne décide de la pulverisé ? Elle n'avait aucune envie de lui dire "je mérire ceci ou cela". Cela n'aurait fait que renforcer le pouvoir qu'il avait sûr elle. N'ayant pas trop le choix désormais, elle décida de se montrer un peu plus obeissante.

- Je compte... obeir.

Ce dernier mot lui avait été comme arracher de force. Elle continua d'une voix peu sûr.

- Je me plierais à votre volonté. Et si celle-ci consiste à me voir jouer les bourreaux ou les larbins et bien soit, je le ferrais.

Un bourreau ? Ne tuer déjà t-elle pas assez de personne durant les missions ? Devait-elle en plus achever ou torturer des prisonniers pour les faire parler. Larbin ensuite ? Ne venait t-elle pas de le faire aujourd'hui et finalement royalement échouer ? Elle resta silencieuse avant de rajouter, retrouvant son audace :

- Je me doute que je ne partirais pas d'ici sans que vous me fassiez payer ma... pause et mon insolence mais je ne me permettra pas de vous dire ce que vous devriez faire. Vous êtes trop intelligent pour que l'on vous conseille.

Dans sa tête l'alerte sonna. Elle avait parlé avec une tel ton d'ironique... Une tel insolence tout en complimentant l'homme. C'était soit très courageux soit très stupide.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
 
Comment facher le plus grand criminel du monde en trois secondes [PV Magister]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment s'appelle les habitants de....?
» Proposition d'une quête RP au plus grand nombre !
» Le pLus grand cabaret du monde
» Un chat très affectueux x) (rp Ange Caïn)
» [SPOIL] Les Rookies, toutes générations confondues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Ruines de la ForteresseRuines :: Le Crépuscule des Ombres-
Sauter vers: