AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


MessageSujet: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Mer 31 Aoû 2011 - 22:15


~ Because I’m Alone.

-rp se passant après la mort de Timothy et d'Era-

Qu’elle était moche, cette fichue planète. Pourquoi ces soleils brillaient-ils si fort ? Il ne pleut jamais quand on en a besoin. Lisbeth aurait tant aimé que le temps soit égal à son humeur . . . Elle aurait pu passer la journée à regarder tomber la pluie, en silence, comme dans les films. Elle n’avait jamais remarqué à quel point les gens étaient heureux dans ce palais. Cela l'insupportait. Comment pouvaient-ils rire ? Pourquoi eux et pas elle ? L’Impératrice eut un pauvre sourire vide. Aussi vide que son regard. Elle contemplait d’un air absent un de ses ministres faisant le bilan de la situation économique des derniers mois. Il l'insupportait lui aussi. Pourquoi parlait-il autant ? Elle n’avait pas envie de l’écouter. Elle ne voulait plus écouter personne. Toutes ces paroles pleines d’hypocrisie l’insupportaient. Elle aurait voulu se lever, et hurler « LA FERME ABRUTI ! ». Elle aurait voulu leur clouer le bec à tous. A tous ces idiots, enfermés jours et nuits derrière leurs bureaux. A tous ces idiots profitant de leur situation de force pour abuser des autres. Ils finissaient tous par sauter, un jour ou l’autre, avec un bon vieux scandale. Ça en devenait pitoyable. Fut un temps, elle avait confiance en certains d’entre eux. Plus maintenant. Pas après ce coup d’état. Lisbeth s’en souvenait comme si c’était hier. Tous les détails de cet évènement lui apparaissaient si clairement, qu’elle avait l’impression de le revivre en permanence. L’elfe, Dylinrae, la sœur de cette dernière, l’agent traître . . . Et dire qu’elle pensait avoir passé ce cap. Mais le chagrin qu’elle éprouvait faisait que tout revenait en masse. A l’attaque. Quand elle y pensait, elle aurait préféré mourir là-bas. Elle aurait préféré mourir là-bas plutôt que de le voir mourir, lui. Timothy.

Elle détestait les hypocrites, ça oui. Mais qui à cet instant présent était plus hypocrite qu’elle ? Le sourire bienveillant qu’elle affichait sur son visage l’insupportait tout autant que les gens l’entourant. Peut-être même plus. Mais elle ne voulait rien montrer. Ni son chagrin, ni sa faiblesse. Car s’il y avait bien une chose qu’elle détestait par-dessus tout, c’était se sentir faible. Quelle sensation affreuse. Sentir le regard plein de pitié des autres sur vous . . . Jamais. Elle souriait, donc. Et la réunion se termina comme elle avait commencé : dans la gêne. Les ministres n’étaient pas idiots, ils avaient bien remarqué qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Ils laissèrent donc l’Impératrice tranquille. Sage décision. Cette dernière en profita pour regagner sa suite.

Sa suite. Son palais personnel. Elle avait toujours vécu dedans. Ce n’est que maintenant qu’elle se rendait compte qu’il était si vide. Pas vide de meubles – là, on pouvait le qualifier de surchargé - vide d’autre chose. De quoi ? Lisbeth le savait, mais n’arrivait pas à placer de mots dessus. Lasse, l’Impératrice se laissa tomber sur un fauteuil si moelleux qu’elle se demanda si elle arriverait un jour à en sortir. Elle avait l’impression de s’asseoir dans des sables mouvants. Pourtant, il fallait bien qu’elle s’en extirpe, et rapidement. Pourquoi ? Ohh, une gentille habitude qu’elle avait de recevoir les plaignants dans l’après-midi. Et merde. Comme si elle avait envie d’entendre des plaintes dans son état. En l’occurrence, c’était plutôt elle qui avait envie de se pendre. Enfin, de se plaindre. Ne venait-elle pas d’assister à la mort d’une personne qu’elle aimait ? Ne venait-elle pas d’assister à la mort de l’homme qu’elle aimait ? C’est fou ce qu’elle avait besoin de prendre des vacances.

Des vacances ? Haha ! Ridicule. On lui en avait bien proposé, quelques semaines, quelques mois de repos, après qu’elle soit apparue couverte de sang en compagnie d’une gamine voleuse au beau milieu du palais en pleine nuit. On lui avait également proposé une aide psychologique. Elle avait tout refusé en bloc. La dernière chose dont elle avait besoin c’était de se retrouver loinn loinn à Aquaria dans une de ses résidences de vacances. Seule. Encore et toujours seule. Elle n’en avait pas envie. Ici, elle pouvait voir des gens qu’elle appréciait, Sandor, Tara . . . Et cela lui faisait du bien. Quant au psy ? C’était plutôt cette pauvre gamine qui en avait besoin. Calista. Après tout, si Lisbeth avait perdu l’homme qu’elle aimait, Calista avait perdu une de ses plus chères amies, et d’après ce qu’elle avait pu comprendre, ce n’était pas la seule tragédie qui avait bouleversé la vie de cette fille. La pauvre. Elle ne devait pas avoir plus d’années que sa nièce. Lisbeth aurait bien aimé en savoir plus sur elle. En fait, l’Impératrice avait bien l’intention d’aller la voir. Pourquoi ? Bonne question.

C’était largement l’heure de se rendre dans la grande salle. Lisbeth tenta une première fois de sortir de son fauteuil, mais se fut un échec. Elle réussit la seconde fois en insultant ce maudit fauteuil au passage. Elle jeta avant de repartir un bref coup d’œil à son miroir. Son reflet était comme toujours, impeccable. Seules des cernes présentes sous ses yeux trahissaient sa fatigue – cernes qui lui rappelaient tellement Timothy et ses yeux toujours fatigués que ça la déprimait encore plus – et seuls ses vêtements noirs trahissaient son humeur. Ses cheveux aussi étaient noirs, ce qui faisait ressortir sa mèche blanche et son teint pâle. Elle avait de quoi faire peur. Tant mieux, on l’embêtait moins ainsi.

Le chemin menant à la salle du trône lui semblait changé. Elle qui croyait qu’il était coloré . . . Il l’était, oui, mais ces couleurs étaient si fades, si dénuées de sentiments . . . Tout était comme figé. Comme son sourire. Etrange. Les dorures lui semblaient moins attrayantes. Et il en fut de même pour la salle du trône. Cette salle qui faisait la fierté de son palais. Cette salle qu’elle appréciait tout particulièrement. Même les vêtements des courtisans ne l’amusaient plus. Et pourtant, ce n’étaient pas les horribles chapeaux à plumes qui manquaient dans la salle. La semaine dernière, elle en riait intérieurement. Aujourd’hui, elle trouvait ça dénué d’intérêt. Elle en était même venue à se demander qu’est ce qui l’intéressait actuellement. La réponse était apparue comme une évidence : rien. Elle n’avait plus goût à rien. Pitoyable. Elle se prenait carrément pour l’héroïne d’une tragédie, à se morfondre mentalement et faire tout pour ne rien laisser paraître. Oui, c’était vraiment pitoyable. Mais elle ne savait pas comment réagir autrement. Timothy . . .

Il passa un de ses sujets. Puis un autre. Encore un. Et enfin entra une louve. Elle ne devait pas avoir plus de 20 ans. Lisbeth la fixa quelques minutes, dans un silence total – ça devait pas être très rassurant pour la jeune louve mais tant pis – avant de prendre la parole :

« Vous désirez ? »





♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksyniagalyarachiva


avatar

Age du personnage : 25 ans en âge humain

Familier : Pas de familier
Couleur de magie : Magie violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé



MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Jeu 1 Sep 2011 - 9:37

Alvina avait enfin prise sa décision.
Il fallait qu'elle parle avec l'Impératrice Lisbeth'tylanhnem T'al Barmi Ab Santa Ab Maru.
Bien que son nom soit légèrement trop long, elle le connaissait.
Alvina était sous sa forme de Louve Alpha et arrivait au palais Impérial sous cette forme.
Tout le monde hurlaient et couraient dans tous les sens à son passage mais elle les ignorait.
Le plus important était de voir l'Impératrice.
Elle reprit forme humaine, ce qui fit fuir quelques cris de stupeur des bouches des servants et sortceliers et autres.
Elle laissa passer ceux qui allaient se plaindre à l'Impératrice.
Et enfin son tour vînt.
Elle avança vers l'Impératrice toute vêtue de noir. Elle avait appris pourquoi elle était ainsi. Avec la mort de Timothy et d'Era.
Une fois devant l'Impératrice, elle s'inclina devant elle et la regarda alors que celle-ci lui disait :


« Vous désirez ? »

Alvina ne s'arrêta pas de la regarder, la regardant yeux dans les yeux. Elle se tenait droite et était aussi vêtue de noir mais c'était ses vêtements habituel.

- Bonjour Votre Majesté Impériale. Permettez-moi de me présenter. Je suis Alvina Gorma, Louve Alpha de la Meute de la Lune. Rassurez-vous je ne suis pas venue me plaindre comme tout ceux qui viennent en général vous voir. Je suis venue vous demander une faveur. Ma Meute et moi désirons être à votre service. Mais si celà ne convient pas à Votre Majesté Impériale je repartirais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Ven 2 Sep 2011 - 15:55




La jeune femme la regardait. Droit dans les yeux. Droite comme un I. Elle ne présentait pas la moindre trace d’appréhension ou le moindre frisson de crainte. A croire que l’Impératrice était un bisousnours. Il y en a qui n’ont vraiment peur de rien. De personne surtout. Et bien tant mieux ! Lisbeth aimait tout particulièrement les gens qui savaient ce qu’ils voulaient et qui n’étaient pas près de renoncer à leurs projets. Ceux qui allaient jusqu’au bout, sans trop se soucier des conséquences de leurs actes. Elle traitait la plupart d’entre eux d’inconscients. Les autres faisaient preuve d’un peu plus de réflexion. D’après ce qu’elle avait pu en voir, c’était le cas de son interlocutrice. Très bien. Il ne manquait plus qu’à savoir la raison de sa visite à l’Impératrice.

« Bonjour Votre Majesté Impériale. Permettez-moi de me présenter. Je suis Alvina Gorma, Louve Alpha de la Meute de la Lune.

Une louve alpha ? Le nom d’Alvina Gorma ne lui disait rien. Tout comme celui de sa meute, la ‘Meute de la Lune’. Que pouvait-elle bien lui vouloir ? L’Impératrice n’avait pas l’habitude que des loups-garous viennent lui demander quelque chose. Et elle ne se souvenait pas d’être en froid avec une de leurs meutes. En général, c’étaient plutôt les habitants d’Omois, et en particulier ceux vivant dans Tingapour, qui se déplaçaient jusqu’ici. Un peu d’originalité était donc la bienvenue, et Lisbeth fit un effort d’écoute concernant la demande d’Alvina, se forçant à ne plus penser à . . . à lui . Ça avait le mérite de lui changer les idées. Broyer du noir toute la journée la fatiguait grandement.

. . . Rassurez-vous je ne suis pas venue me plaindre comme tout ceux qui viennent en général vous voir.

Alléluia ! Enfin quelqu’un qui avait autre chose à faire de sa vie que de se plaindre. Lisbeth avait devant ses yeux la preuve que Dieu existait. Amen. Encore quelques plaignants aussi démoralisants que ceux qui venaient de passer et Lisbeth aurait fondu en larmes. Ce qui n’aurait pas franchement aidé sa réputation de dure à cuire. Réputation à laquelle elle tenait grandement. Non mais vous vous imaginez ? L’Impératrice d’Omois, considérée comme froide et implacable, pleurer sur l’épaule d’un de ses sujets ? Vraiment pas crédible. Ledit sujet aurait eu la peur de sa vie.

. . .Je suis venue vous demander une faveur. Ma Meute et moi désirons être à votre service. Mais si celà ne convient pas à Votre Majesté Impériale je repartirais. »

L’Impératrice resta silencieuse face à cette déclaration. Impassible en apparence, dans son esprit avait surgi un grand « Heeeiiiiiiiiiiiin ?! ». La raison de cette déclaration la laissait perplexe. Les loups-garous étaient plutôt du genre indépendant non ? Leur ‘président’ était-il d’accord avec cela ? Quoique . . . ce genre de décision n’avait pas besoin de l’approbation dudit chef des loups pour être prise. Du mois, c’est ce qu’elle pensait. Bref, une Alpha devait mieux savoir cela que Lisbeth, alors elle imaginait que cette question était réglée. Restait le pourquoi de cette demande . . .

« C’est une demande très intéressante, je dois l’avouer. Cependant, avant d’accepter, j’aurais besoin de connaître vos motivations . . . ? »

Ça c’est sûr, c’était vraiment une demande très alléchante. Les garous étaient de puissants guerriers. Quelques-uns d’entre eux pouvaient mettre à mal un dragon en deux minutes. D’un point de vue militaire, posséder une meute sous son commandement était très intéressant et avantageux sur de nombreux points. Ça augmentait également le prestige de l'armée omoisienne. Oui, c'était vraiment très alléchant.






♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksyniagalyarachiva


avatar

Age du personnage : 25 ans en âge humain

Familier : Pas de familier
Couleur de magie : Magie violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé



MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Ven 2 Sep 2011 - 18:35

« C’est une demande très intéressante, je dois l’avouer. Cependant, avant d’accepter, j’aurais besoin de connaître vos motivations . . . ? »

Alvina sourit d'un sourire carnassier. Mais elle n'était pas sous sa forme de louve, cependant son regard en disait. Ses yeux bleus foncés, couleur qu'elle préférait quand elle était en mode Alpha parce qu'elle était plus terrifiante et menaçante, ne quittaient pas ceux bleus de Lisbeth. Et elle ne lâcherait pas prise. Et puis, elle n'avait aucune crainte à avoir si elle trouvait sa proposition allé...intéressante. Au moins elle était intéressée.

- Et bien, vous aurez des puissants alliés si vous acceptez. Et si vous n'acceptez pas, j'irais faire ma demande au Lancovit. Ce serait dommage de gâcher une telle occasion n'est-ce pas ? Et en tant que Louve Alpha, je suis prête à vous prouver ma loyauté si vous le désirez. Bien que je sois devenue lycane par morsure, je suis tout de même sortcelière. Nous sommes de puissants guerriers. Et peut-être que ce changement augmenterait quelque chose à l'armée Omoisienne. Je m'incline devant vous en tant que guerrière et je repose ma question : Acceptez-vous que l'on soit à votre service ?


Et pour ponctuer ses mots, Alvina s'inclina, ne sachant plus quoi dire. Elle se redressa et revînt affronter du regard les yeux de Lisbeth.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Sam 3 Sep 2011 - 15:28



Lisbeth observa calmement la louve faire un sourire carnassier. Euh . . . Okay ? Impératrice d’Omois n’est pas l’équivalent de viande fraiche, est-il nécessaire de la rappeler ? Il y a des gens flippants dans ce monde. Et puis, pourquoi son interlocutrice la regardait-elle fixement ainsi ? Elle avait un bouton sur le nez ou . . . ? Par ce qu’elle n’avait pas l’intention de se faire défier du regard par une Alpha toute la journée. C’était elle la plus forte à ce petit jeu. Fallait-il qu’elle le démontre ? Oh . . . Elle ne s’en priverait pas. Du moins, si le besoin s’en montrait.

« Et bien, vous aurez des puissants alliés si vous acceptez. Et si vous n'acceptez pas, j'irais faire ma demande au Lancovit. Ce serait dommage de gâcher une telle occasion n'est-ce pas ?

Là, elle devait admettre que la louve avait visé juste. C’est sur que l’Impératrice n’aurait pas aimé qu’une telle proposition lui file sous le nez. Surtout pour aller profiter à un autre peuple que le sien. Cependant, ce n’était pas les justifications qu’elle attendait de la part d’Alvina. Elle aurait plutôt voulu savoir pourquoi la louve tenait absolument à mettre sa meute au service d’un royaume humain. Et pourquoi elle était venue la voir, elle, en première. Rares étaient les gens qui demandaient à travailler pour un organisme sans souhaiter en retirer des avantages et ou des bénéfices. En fait, ils étaient carrément inexistants. Lisbeth trouvait donc cela assez suspect. Oui, vraiment.

. . . Et en tant que Louve Alpha, je suis prête à vous prouver ma loyauté si vous le désirez. Bien que je sois devenue lycane par morsure, je suis tout de même sortcelière. Nous sommes de puissants guerriers. Et peut-être que ce changement augmenterait quelque chose à l'armée Omoisienne.

De plus en plus suspect. Alvina insistait sur le fait du prestige qu’apporterait une meute à l’armée omoisienne. Ses arguments étaient certes aussi vrais que convaincants, mais l’Impératrice restait toujours perplexe au sujet de cette insistance. Et comme elle était de nature à se méfier de tout, et de tous, elle devint méfiante -oui, elle avait un fond de paranoïa et alors ? -. Elle avait beau fouiller dans son esprit, elle n’avait jamais rencontré de problèmes avec les loups. Non, aucun. Alors pourquoi lui tendraient-ils un piège ? Cela n’avait aucun sens. Peut-être que cette fois, elle se trompait, et qu’Alvina n’avait aucune mauvaise intention.

. . . Je m'incline devant vous en tant que guerrière et je repose ma question : Acceptez-vous que l'on soit à votre service ? »

Oh, du calme matelot. Il fallait laisser le temps de réfléchir à l’Impératrice. Dans tous les cas, Lisbeth n’allait rien accepter sans être sûre et certaine qu’aucun danger ne viendrait menacer son empire en retour. Sa légendaire prudence lui avait évité bien des ennuis. Sa légendaire prudence . . . elle avait été bien mise à l’épreuve. Avait-elle été prudente lorsqu’elle avait choisi d’accompagner Timothy en mission de nuit en pleine forêt ? Non. Et qu’avait-elle gagner ? Sa mort sur la conscience, son chagrin, ainsi que la mort d’une jeune fille qui n’avait rien à voir dans cette histoire. Mais ce n’était pas le moment de laisser son esprit dériver. Et encore moins vers . . . vers ça.

« Il va sans dire que de nombreux avantages accompagneraient votre venue dans l’armée omoisienne. Cependant, vous n’avez pas totalement répondu à ma question. J’aurais voulu savoir pourquoi vous teniez absolument à mettre votre meute au service de quelqu’un. A mon service en l’occurrence. »







♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksyniagalyarachiva


avatar

Age du personnage : 25 ans en âge humain

Familier : Pas de familier
Couleur de magie : Magie violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé



MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Sam 3 Sep 2011 - 21:19

« Il va sans dire que de nombreux avantages accompagneraient votre venue dans l’armée omoisienne. Cependant, vous n’avez pas totalement répondu à ma question. J’aurais voulu savoir pourquoi vous teniez absolument à mettre votre meute au service de quelqu’un. A mon service en l’occurrence. »

Alvina sourit à sa réaction à chaque qu'elle disait. Eh bien l'Impératrice était prudente après tout. Et elle prenait les meilleures décisions possibles. Mais de la à douter quand même. Elle ne la lâcha pas d'un poil. Et les serviteurs dans la salle semblait de plus en plus tendue. Bien, elel faisait peut-être peur après tout. Ou alors l'Impératrice faisait cet effet. Mais il falalit totu de meêm qu'elle réponde à sa question.

- Eh bien, Tara est l'Héritière d'Omois, et c'est elle qui nous as sauvé de l'esclavage des dragons, donc c'est vers vous que je viens.

[Désolé j'ai pas beaucoup écrit Era :(]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Lun 5 Sep 2011 - 17:50




Alvina souriait. Et bien tant mieux, don’t worry be happy. Ses dents avaient un étrange air de ressemblance avec des crocs (HAHA ! UNE FEUILLE DE SALADE DANS LA DENT !). Logique, étant donné que la principale caractéristique d’Alvina était de pouvoir se transformer en loup. Cela devait être une étrange expérience. Être une partie de sa vie humaine, puis se voir transformée . . . Le mode de vie changeait, toutes les habitudes étaient bouleversées . . . en plus de se voir capable de devenir une bête pleine de poils et qui bave partout. Uniquement lorsqu'on le souhaite, certes, mais qui bave partout quand même. Beurk. Non, vraiment, l’Impératrice était très bien en humaine normale. Enfin, normale . . . Difficile de la qualifier de personne normale. Disons que tous les humains n’étaient pas modifiés génétiquement à leur naissance, et ne gouvernaient pas le plus grand regroupement humain de la planète.

- Eh bien, Tara est l'Héritière d'Omois, et c'est elle qui nous as sauvé de l'esclavage des dragons, donc c'est vers vous que je viens.

L’Impératrice sentit un léger malaise de la part de ses serviteurs présents dans la salle. Et bien ? Avaient-ils peur de la louve ? Ou craignaient-ils un dangereux coup de colère de la part de Lisbeth ? Il était vrai que la dernière possibilité était très probable. En effet, l’Impératrice était réputée pour ne pas se laisser marcher sur les pieds. Or, la louve semblait beaucoup plus volontaire qu’il ne le fallait. Un poil insolente, même, avec se sourire qui ne semblait pas vouloir disparaître. Peut-être que son interlocutrice avait la mâchoire coincée, qui sait ?

Pour en revenir aux paroles d’Alvina, le tout semblait très crédible. Les loups étaient pour la plupart reconnaissant envers Tara de les avoir délivrés du continent interdit. Aussi, plusieurs d’entre eux n’hésitaient pas à rendre service à sa nièce. Sans parler des tonnes de cadeaux d’anniversaire qu’elle recevait en plus de la tonne normale. Ce qui ne gênait absolument pas Lisbeth, vu que Tara était son héritière, et donc qu’elle représentait l’empire omoisien aux yeux des autremondiens. Tout était bon pour augmenter la popularité d’Omois à l’échelle mondiale. Et voilà qu’une meute de loups se proposait de la servir. Franchement, elle ne pouvait qu’en remercier sa nièce. D’autant plus que sortir de ce continent n’avait pas été une mince affaire pour cette dernière. Elle aurait très bien pu y perdre la vie.

Bref, cette affaire commençait à l’ennuyer. Même si elle avait encore des petits doutes sur la meute de la lune, elle allait accepter la proposition de leur Alpha. Elle avait déjà cité les raisons qui la poussaient à faire ce choix. Et puis, elle surveillerait quelque temps ses nouveaux employés histoire de vérifier qu’aucune embrouille ne viendrait la déranger. Mais pour être franche, ça aurait été assez étonnant.

« Et bien . . . cela me semble crédible. Je ne vois pas pourquoi vous refuser votre demande. C’est donc avec plaisir que je vous souhaite la bienvenue dans notre armée. J’espère que vous vous y plairez. »

D’un geste, elle ordonna à un de ses serviteurs de transcrire tout cela par écrit. Elle avait certes accepté, mais il restait l’inévitable masse de paperasse à remplir pour rendre tout ça légal. Fichue paperasse. Une des facettes les plus ennuyeuses de son métier.

« Le contrat vous sera donné d’ici quelques heures. »

Sur ce, Lisbeth se leva et tendit la main pour sceller son alliance avec la louve.







♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksyniagalyarachiva


avatar

Age du personnage : 25 ans en âge humain

Familier : Pas de familier
Couleur de magie : Magie violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé



MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Lun 5 Sep 2011 - 19:03

« Et bien . . . cela me semble crédible. Je ne vois pas pourquoi vous refuser votre demande. C’est donc avec plaisir que je vous souhaite la bienvenue dans notre armée. J’espère que vous vous y plairez. »

« Le contrat vous sera donné d’ici quelques heures. »

Alvina arrêta de sourire. Elle en avait marre de sourire ! Et puis, elle n'en avait pas le moral... Far'jim n'était pas revenu et elle se sentait seule... Trop seule...
Elle avait le coeur meutrit.... Et elle ne le reverrait pas... Non, il avait qu'à revenir avant.
Elle avait maintenant le coeur brisé, et si il revenait, elle ne lui pardonnerait pas.
Et elle doutait de pouvoir retomber amoureuse un jour.... Peut-être celà arrivera-t-il jamais...
Enfin bon, il fallait qu'elle revienne à ses moutons là... Elle était devant l'Impératrice bon sang ! Elle n'allait pas pleurer devant elle non plus. Il fallait qu'elle reste forte, malgré les larmes qui lui montaient aux yeux... Elle baissa deux secondes la tête juste pour les refouler et revînt vers l'Impératrice. Alvina souriait doucement maintenant.


- Très bien... J'attendrais.

Elle avait la voix qui tremblait mais elle ne le fit pas paraitre. Elle s'approcha de Lisbeth et serra sa main pour sceller leur alliance.

- Où dois-je attendre ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth'tylanhnem*


avatar

Age du personnage : Cherche sur Wikipédia.

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Imperatrice d'Omois
Résidence : Les scoops vous tiennent au courant, non?
Dans le sac : Par ce que tu crois que je vais te le dire ?

Affinités : Mary Williams : Rivale. Bitch sournoise et encore plus capricieuse que moi.
Timothy Wallander : Amour. Décédé il y a peu.
Calista Manticore : Connaissance. Je l'ai sauvée d'une folle furieuse de vampyre BSH.
Birthday : Haine. Il a tué l'homme que j'aimais.
Assia: Ma soeur.
Dylinrae: Exaspération. Que dire de plus? Elle m'a sauvée je la respecte, mais entre ses expériences de droguée et ses remarques déplaisantes . . .
Alvina: Connaissance. Elle travaille sous mes ordres avec sa meute.


MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Dim 11 Sep 2011 - 16:50

Désolée du retard et de ce rp pas super intéressant, mais manque d'inspi ^^"




C’est alors que le sourire de la louve disparut enfin. Et ben voilà, ce n’était pas trop tôt (mise en garde du jour : sourire provoque l’apparition de nombreuses rides). Mais étonnement, ce n’était pas la seule chose qui avait changé chez Alvina. Il y avait également son attitude, et plus particulièrement son regard. Triste. Elle semblait avoir comme un poids sur les épaules, une déception, un . . . chagrin. Curieux. Intéressant, même. Elle avait changé si brusquement d’attitude que la curiosité de l’Impératrice avait été piquée au vif.
Lisbeth aimait beaucoup comprendre les gens, les réactions, les pensées de ceux-ci. Aussi, elle aurait bien voulu savoir ce qui se passait dans la tête de son interlocutrice à cet instant. La perte d’un être cher, comme elle-même ? Une peine d’amour ? Dans ce cas, la louve cachait extrêmement bien son jeu. Elle était encore plus forte que l’Impératrice, ce qui était, sans se vanter, assez difficile. Lisbeth avait de nombreuses années d’expérience dans le domaine après tout. Et elle ne pouvait s'empêcher de faire une tête de déterrée, le souvenir de la mort de Timothy étant encore trop présent dans son esprit. Chapeau la louve. Curieusement, Lisbeth se sentit plus proche de cette dernière, d’un coup.

- Très bien... J'attendrais.

Attendre . . . quel verbe intéressant. Le plus souvent, les gens passaient leur vie à attendre quelque chose. Un événement, un coup de chance, un ticket gagnant au loto, une personne avec qui partager le reste de sa vie. . . L’Impératrice était aussi une de ces personnes. Même si cela pouvait paraître assez étonnant, c’était bien vrai. Certes, c’était une femme d’action en politique, elle régnait d’une main de fer sur son empire, mais concernant sa vie privée : c’était le néant. Rien qu’attentes et par conséquent, déceptions. Récemment par exemple, elle avait attendu beaucoup de choses d’une certaine personne. Trop longtemps, malheureusement. Résultat, elle n’avait plus aucun concernant cette personne puisque celle-ci était morte. Drôle hein ? Hilarant. Cette petite erreur avait eu d’énormes conséquences sur son moral.
Quel rapport me direz-vous ? Et bien ici, la louve avait prononcé ce mot d’une étrange façon. En tremblant légèrement peut-être? Ce n’était qu’une supposition, car le ton de la louve était bien masqué. Ce qui conforta l’Impératrice dans son hypothèse de la ‘peine d’amouuur’. Comme c’était mignon. En espérant que cela n’affecte pas les capacités de travail de sa nouvelle officière.

- Où dois-je attendre ?

Cette question tira l’Impératrice de sa rêverie. Elle avait été bien pensive durant l’ensemble de cet entretient. Bah, la louve ne semblait pas s’en être vexée. Et puis, de toute façon, elle était sous ses ordres maintenant. Autant ne pas se friter avec sa supérieure juste le jour où elle avait été embauchée, non ? Simple question d’éthique.

« Vous pouvez allez où bon vous semble, mais je vous conseille de rester dans Tingapour. »

Ouiii, vaaa à Tingapour, achèèète à Tingapour, consooomme à Tingapour, aie confiannnnce. Le tourisme rapportait une somme folle à l’état. Autant inciter tout le monde à aller y faire un tour dès que possible. D’autant plus qu’il était difficile de résister à la tentation d’acheter quelque chose dans ces rues bondées de stands et de bars avec ces boissons délicieuses. Cours petite louve, vole vers ton destin, les marchands et la caisse de l’état t’attendent ! Aheum. L’Impératrice, intéressée ? Du tout, voyons.
Cependant, elle ne savait pas si son interlocutrice était au courant qu’à omois, ils envoyaient des effrits chercher les gens pour ce genre de chose. Pratiques, ces petits démons. Dangereux – en se souvenant bien du sale coup qu’avait fait l’effrit qu’elle avait offert à Tara - mais terriblement utiles. Aussi, ceux-ci pourraient repérer la louve très rapidement et la prévenir du fait que les papiers avaient été terminés. D’où l’interêt - en plus d’acheter là-bas – de rester à Tingapour histoire de ne pas faire trop de chemin pour revenir au palais. Autant même rester au palais dans ce cas. Il était assez gigantesque pour qu’on puisse prendre quelques heures à le visiter.

« Un effrit vous préviendra. » rajouta Lisbeth au cas où.




♥ Alice ♥:
 


crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksyniagalyarachiva


avatar

Age du personnage : 25 ans en âge humain

Familier : Pas de familier
Couleur de magie : Magie violette
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé



MessageSujet: Re: Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]   Mar 13 Sep 2011 - 11:15

« Vous pouvez allez où bon vous semble, mais je vous conseille de rester dans Tingapour. »

« Un effrit vous préviendra. »

Alvina ne souriait plus du tout. Elle ne voulait plus sourire mais pleurer. Mais elle se força à lui sourire, un sourire forcé... Elle retint ses larmes et parla d'une voix qu'elle contrôlait parfaitement.

- Parfait, j'ai d'ailleurs des objets à acheter alors je reviendrais quand l'effrit viendra me chercher.

Alvina n'était pas bête pour savoir qu'un effrit viendrait bien sûr... Elle le savait déjà.
Elle s'inclina et partit vers la porte sans le moindre regard. Arrivée devant la porte, Alvina se transforma en la grande louve Alpha noir aux yeux bleus foncés qu'elle était depuis un bout de temps... Elle tourna sa tête vers l'Impératrice, sa carrure imposante à la porte. Elle lui fit un léger clin d'oeil et un sourire plein de croc et partit tranquillement, sa queue battant légèrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une meute au service d'Omois ? [pv Alvina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Ma meute!
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» INITE se met au service de Martelly
» Havre de paix. [Pv Alvina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: