AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Mer 5 Oct 2011 - 19:16

Sai sentit la "douce" poigne du la petite fleur se serrait autour de sa machoire. Plus curieux que docile (no comment) il se laissa faire, malgré qu'il affichait toujours ce petit éclat de défis dans les yeux. Les doigts de Narcisse frolla ses lèvres, l'obligeant à les ouvrir et là... Et là il fit quelque chose de fort étrange. Il déposa quelque chose d'acide sur sa langue et retira ensuite ses longs doigts de la gueule de l'animal, lançant un Sai limite agonisant. Ce genre de sucrerie n'était vraiment pas pour lui. Il entreprit d'avaler le bonbon dans une grimace de dégout, plutôt comique il faut l'admettre.

- Yerk !

*Tu peux retirer ta main de mon menton 'spèce d'abruti ! T'a failli me tuer avec ton truc !* Pensa furieux le jeune prédateur qui affichait malgré tout un sourire. Woua... Sai avait beaucoup étirer ses lèvres aujourd'hui. Serrait-il malade ? Mmm... en tout cas, Narcisse se comportait bizarrement depuis quelque minutes. Tantôt il essaye de le transformer en monstre suceur de sang humain et l'autre il lui donnait un bonbon. C'était à ne plus rien y comprendre...

Narcisse retira finalement sa main alors que notre bien aimé Sire Lion lui demandait quelque chose en toute innocence. Comment en douter. L'albinos crut se liquéfier sur place en l'entendant. Hein ? Ce ramassi d'ordure pouvait aimer quelqu'un d'autre que lui même ? C'est une blaque ?

Remis de ses émotions, le vampyr appela son familier. Ce dernier, endormis sous un vêtement, sortit sa petite tête bleu dans un air surpris. Le kroa s'approcha de son compagnon d'âme et grimpa sur son dos pour se placer comfortablement sur son épaule. Les yeux dorés du familier rencontrèrent ceux noisette de Narcisse. Roko lui tira la langue. Bonne grenouille.

Sai, qui avait complètement oublier son kidikoi, entendis des pas se rapprocher. Il se redressa légèrement, curieux, et sentit l'odeur des deux soldats. Visiblement surprise, Séné demanda si Will invitait des amis. Amis ? Vu la tenue de Sai on pouvait en douter mais elle n'avait surement pas voulu être indiscrette. Comme si Will et Sai s'étaient soucier de la discretion hier soir. Je ferme la parenthése. Le cmouflé devait partir et le jeune chef en était déçu. Il ignorait le métier de l'humain (Sai se fichait un peu de l'armé Omoisienne a vrai dire) mais il avait bien compris que cela n'était pas celui de majordome du palais. Quoi que... l'imperatrice ou même l'imperator ne devait pas s'ennuyer avec un majordome pareille <3 BREF, Sai tourna son visage vers le lion et esquissa un sourire. Si ce n'est pas lui qui sort c'était Will. Il n'y avait pas d'autre alternative. Celà voulait donc dire, qu'il ne se reverrait jamais ?

- On t'appelle Will, va. murmura Sai.

Et alors que le silence s'installait, la prophétie sur le kidikoi de Sai apparut. Narcisse n'avait qu'a baisser les yeux pour lui lire celà : "Les attaches ne sont pas toujours des chaines. Tu l'apprendras bien par toi même"


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Ven 7 Oct 2011 - 8:28

Le pays des Salteren? Je baissais les yeux au sol, mon cerveau lancé à toute vitesse dans une analyse de données dont je connaissais d'avance la finalité. Le pays des Salteren? Ce pays de fauve, de sable, et de chaud? Bien sûr que non, Séné. Bien sûr que non. Relevant mes prunelles sur le visage de mon chef, j'étudiais une seconde mon attitude impassible, que je pouvais deviner dans son visage rêveur. Hors de question. Devais-je le trancher aussi sec? Jamais je ne m'étais permis de refuser quelque mission qui soit que m'offrait Séné. Nonobstant, je ne pouvais me permettre d'accepter celle là. Aussi souris-je. Elle devrait savoir pourquoi. On ne confie pas une opération médicale impliquant un de ses proches à un chirurgien.

Souris.

Je me tournais une seconde vers Sai. Pas besoin de perdre du temps à regarder NArcisse, il était forcément impliqué. A lui de choisir s'il me suivait ou non.
- Tu me suis?
Je vis du coin de l'oeil Séné décroiser ses bras, confuse. Je me retournais vers mon lit, attrapant vêtements, protections de Camouflé, et effets personnels, que je mis devant elle, avec suprématie totale. Le contact des vêtements sur mon corps m'arracha le souvenirs des mains de Sai sur ma peau, quelques heures plus tôt. Enfilant rapidement tout, je fus prêt en quelques secondes. Je fit une moue dubitative.
-Séné, j'ai juste quelque chose à dire à mes amis... puis-je vous demander de sortir, cinq secondes, s'il vous plait?
Xandiar et sa chère dulcinée se regardèrent. Le Thug n'y vit aucun inconvénient. Après tout, il ne savait même pas pourquoi il était là, dans cette chambre. Je lui jetais un sourire radieux, avant qu'il ne sorte, suivit de près par une Camouflée suspicieuse. Lorsque la porte se fut refermée, je me tournais vers Teufel. Ce dernier était déjà près, ses flancs palpitants. Je m'approchais de lui, ma main courant dans sa crinière. J'attendis quelques secondes que Sai soit rhabillé, ce qui avait bien fait rire Séné, je l'avais vu à l'éclat de ses prunelles. Puis, je me tournais, et le prenant dans mes bras, serrait le corps du vampyr contre moi.
- Tu ne me quittes pas. Pas aujourd'hui.
C'était juste inconcevable.
Sortant une boule noire de mon sac, je l'activais. Elle s'entoura d'un halo brumeux, avant de lentement grandir, prenant la forme d'une silhouette humaine. Ma silhouette. Mon sosie total se tenant devant moi, je posais mes doigts sur ses tempes, ses yeux prenant un éclat de vie imparable. Parfait. Ne restais plus qu'à...

- WILL!
Séné hurla de rage, et bondit dans le parc du Chateau, poursuivant mon sosie. Sai, Narcisse et moi étions planqués derrière un meuble massif. PErsuadée de courir après moi, la Camouflée ne s'était pas méfiée. Retenant un fou rire, je m'installais sur Teufel, qui prêt à partir en courant, plia ses énormes pattes, tous muscles bandés.
- Hum... je ne peux prendre qu'une personne. Narcisse ou Sai? Demandais-je avec un sourire dubitatif.


H.S: un peu court =.= désolé.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Ven 7 Oct 2011 - 18:20

>> Teufel ? X)

Le suivre ? Le suivre où ? Pas au Salterens il espérait. La dernière fois qu'il s'y était rendu il avait fait un bref passage dans les toutes petites cages des esclavagistes et avait libéré deux autres vampyrs tout en tuant tout ce qui bougeait. Ou pas d'ailleurs. Bref, cela n'avait pas vraiment été une partie de plaisir et quelque chose disait au vampyr que les lions bipèdes n'allaient pas oublier le jeune chef de sitôt. Sai eut pourtant un sourire, pleins de crocs. Bha... peu importe ce qui se passerait et où cela se passerait. Si Will était avec lui alors tout allait bien dans le meilleur des mondes !

Soudain, l'albinos comprit quel idée tordu venait de germer dans l'esprit du jeune homme. Il ne partirait pas là-bas, il allait s'enfuir et avec Sai et Narcisse par la même occasion. Mais quel sombre abruti il était. Sa supérieur hierarchique n'allait pas être contente du tout. Et elle lui fairait payer ce coup là. Le vampyr ne craignait pas pour la vie du lionceau. Quelque chose lui disait qui était doué avec ses dix doigts pour bien d'autre chose. L'utilisation d'armes par exemple.

- Je te suis. Fit-il dans un souffle.

Il sentait son coeur se gongler de fierté. Il avait toujours été quelqu'un de fier, un peu narcissique aussi, refusant que les autres cherche à le surpasser mais ce n'était que pour cacher son manque de confiance en lui. Et là, ce qui réchauffait la glace autour de son coeur s'était Will. William. Sire Lion. Petit lionceau. Elena lui avait toujours reprocher de ne jamais avoir confiance aux autres et bien elle pouvait être heureuse. Sai avait confiance en quelqu'un. En Will. Un parfait inconnu. A t-il raison, a t-il tort nous le verrons bien par la suite.

Sai enfila son jeans et sa chemise sous le regard amusé de Séné, le vampyr l'ignorant royalement même si il avait la féroce envie de lui sauter à la gorge pour lui apprendre les bonnes manières. Si elle savait... Si elle savait qu'elle avait en face d'elle le leader de la résistance anti-sangrave, sans doute aurait-elle effacer son petit sourire. Pour le ramplacer par une multitude d'interrogation sans aucun doute. L'Empire d'Omois ne s'était jamais publiquement intéresser aux activités des Ombres mais en secret, il cherchait à rentrer en contact avec lui pour former une tout aussi secrète aliance. Sai le savait très bien.

Le vampyr, pied nu comme à son habitude, sentit les bras fins mais puissant du Camouflé autour de lui. Sai s'autorisa à humer son odeur sucré sous le regard de Narcisse. Ils se quittaient pas. Pas aujourd'hui avait précisé le jeune humain. *Alors quand ?* pensa Sai dans un éclair de tritesse dans les yeux qu'il chassa bien vite.

- Tant mieux Will, tant mieux.
Will annonça ensuite qu'il ne pouvait prendre qu'une personne sur son familier. Sai grimaça. Il n'aimait pas particulièrement l'idée de laisser la petite fleur s'approchait de son W... de Will. Mais ce qu'il détestait encore plus s'était de grimper sur un familier. Le piaf de Deino en avait fait l'experience.

- Fait venir Narcisse avec toi.

Et là, sous les yeux des deux humains le vampyr changea de forme. Un pelage blanc fit son apparition et une gueule animal prit place sur sa belle gueule. Des pattes, des griffes, une queue. Un magnifique loup blanc venait d'apparaître en face deux. Et une petite grenouille bleu était accroché à sa fourrure.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Karl Heisenberg


avatar

Age du personnage : Vous ne voulez pas savoir.

Familier : Un requin nommé Skrillex
Couleur de magie : Rose
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Très élevé


Métier : Huhu.
Résidence : Dans vos bras.
Dans le sac : Un PC portable

Affinités : Toi ? Moi ? Un mur ?

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Mer 12 Oct 2011 - 1:31

Silence égaré de trois âmes en peine, dont j'avais l'étrange impression de ne pourtant pas faire parti. Tiens, l'heure de se séparer? Comme cela était triste. Voir la tristesse dans les yeux de mon petit Will me tira un frisson de satisfaction. Il était absolument parfait le moment où se brisaient les coeurs idylliques. Pauvres choux. Comme des serpents mal intentionnés, ma petite Séné et son cher brave coeur venait accomplir ici une action indubitable dont je m'étais senti principalement concerné de par la réalisation. S'il avait fallu, j'aurais employé les poings. J'eus un sourire, étirant mes lèvres carmines. Rectification, j'aurais employé les poings de nouveau. La sensation de l'os se brisant sous mes phalanges provoquèrent en moi un terrible frisson de plaisir et je me retins de ne pas exulter extérieurement. Mes yeux plongèrent dans un regard circulaire qui pivota jusqu'à Sai et Will. Je les étudiais, si différents, si semblables, si opposés et si s'attirant. Satirique. Rires. Allitérations.
Le lion et le loup? Quelles chances existaient ils entre eux? Aucune, absolument aucune. Dans mon esprit froid et drastique, les possibilités de jouer, d'action entre deux pièces étaient multiples, voir infimes. Chaque coups était mesuré à l'avance, planifié, et retranscris sous forme de micro expression qui me tenaillait dans une analyse constante. Pourtant, je refusais de placer mon jeu en fonction des désirs du vampyr. Qu'y m'empêcher d'activer mes stratégies habituelles, si personnifiantes à mon égocentrisme cultivé depuis des mois? J'avais perdu peu à peu ma violence, je me devais de conserver cette raffinerie spirituelle. Etais-je détestable? Je m'en branlais royalement, peu intéressé par l'avis des autres personnes que moi même. Comme par exemple, refuser la schizophrénie. Loin d'être classe, et effet fashion, je refusais absolument de laisser quelqu'un d'autre que moi entrer dans l'intime partie de mon être. Oui, la partie la plus secrète de toute mon existence; l'intérieur de mon crâne. J'eus un vague souvenir quand à ceci: Bernard Werber avait réutilisé ce terme une fois. Repenser à ma vie d'avant, aussi, était un martyr. Qui étais-je, avant? Un suceur de bite, marmonnais-je mentalement. Aussi pédéraste que maquereau, je me tapais fille et mec, les uns après les autres, comme certains s'enfileraient des clopes. Je les fumais tous les uns après les autres, ces humains, mes jouets du sexe. Tous sauf un, depuis que j'étais là;on m'avait retiré mes avantages.
J'avais un besoin sexuel important. Terriblement important. Etais-je drogué sur cela? Un besoin, un désir? Le sexe, une drogue comme toutes les autres au final. Ma drogue, ma dépendance. Depuis combien de temps n'y avais-je pas touché? Même pas besoin de réfléchir, chéri. Un an. Je montais sur le lion sans mot dire, sans attirer le moindre regard sur le vampyr. Un an sans coucher. Je savais mon cerveau programmé à une vie sexuelle importante. Loin d'être grivois, je commençais à faiblir. Cela me faisait mal, et des fantômes m'assaillais la nuit. Le besoin de se toucher? S'il n'y avait plus? Que faire? Plus de zones érogènes sur mon corps. J'étais devenu un véritable ange; asexué. J'avais appris à mon réveil de coma qu'ils m'avaient trépanés, et que par erreur, une certaine lesion de mon cerveau avait dû être reconnue. Et l'on m'avait rendu fou, ce jour là, n'est ce pas? PAr une erreur subtile; un doigt qui tremble, et mon désir sexuel s'était retrouvé démultiplié. Pauvre nymphomane que j'étais devenu. Nymphomane castré, c'était le cas de le dire. La chair de mon bas ventre était totalement lisse, je n'avais plus rien. Un ange, vous dis-je. La course de Teufel, mouvement de va-et-viens me fit sourire, tandis que dans ses foulées bondissantes, nous traversions le chateau au pas de course. Le vampyr courait à côté. Je refermais mes bras autour de la taille de Will, mon bassin légèrement cambré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Mer 12 Oct 2011 - 16:18

[Hs: Court, excuse-moi.]

Sai, la migraine résonnant toujours dans son cerveau malgré le reparus que l'on lui avait appliqué, entrepris de suivre le familier lion. C'était fou comme une personne pouvait vous changez l'existence. Que se serrait-il passer si notre cher Will n'avait pas remarquer l'albinos au bar ? Si il ne lui avait pas commander un verre en lui faisant ouvertement du rentre-dedans ? Et bien moi, je vais vous le dire ce qui se serrait passer. Le jeune vampyr aurait tous simplement continuer à bar jusqu'a qu'il ne lui reste plus d'argent, il aurait tenter de se lever et si par chance il n'était pas tomber lourdement sur le sol, il serrait sortie de la boite (à moitié ivre) pour se rendre dans un endroit tranquille pour roupiller. Voilà comment la soirée aurait pu se terminer pour lui. Il se serrait réveiller le lendemain, shooter, courbaturer, et encore plus de mauvaise humeur que d'habitude. En somme, Will avait été d'un grand secour. Et en plus, il était un bon coup. Que rêver de mieux !

Le loup suivit donc gentiment son amant et la petite fleur qui était devenu officieusement son adversaire. Pour une fois, il ne s'agissait pas de combat sanglant où la mort de l'autre était désiré. Enfin, pas pour Sai du moins, ce dernier désirait juste mettre Narcisse à sa place. C'est à dire loin de Will, et en morceau. De tous petits morceaux. Mais bien sûr, le lionceau désirait la présence de la panthère. Et en vie si possible. Alors l'albinos se contente de quelques piques lançaient par-ci par-là, jouant un jeu dangereux avant le grand final. Qu'accepte volontier de si prêter, notre petite fleur.

Elle est joueuse. Cela tombe bien, le loup aussi. Finalement, qui gagnerait à ce jeu là ? Le chef des Ombres ou Narcisse. Le vampyr ou l'humain ? Nous le serrons bientôt. Ce n'était qu'une question de temps, d'heure, de jours peut-être. Sai essayerait de se montrer patient pour une fois. Après tout, le jeu en vaut la chandelle. N'es-ce pas ?

Les lêve-tôt se collèrent contre les murs du palais pour éviter de se trouver sur le chemin du lion et du loup. Mais où est-ce que Will comptait les emmener ? Petit cachotier... mais bon, on te pardonne. Le vampyr ne put s'empêcher de grogner en entendant le coeur de Narcisse s'acceleré. Gaffe petite fleur, fait attention à tes pétalles. Il pourrait te les arracher. Après tout, c'était son Will. Toi tu as William. C'est pareil vous me dites ? Pas du tout, Sai ne connaisait pas ce William. Il avait coucher avec Will, juste Will. Ne les mélangeons pas.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Dim 16 Oct 2011 - 16:28

Très court. Je voulais partir sur une idée un peu bizarre, je développerais à la suite de mes rps.


Journée de fou, n'est ce pas? Du moins, ces dernières heures avaient su me tirer de ma banale routine quotidienne, et j'avais appris à découvrir quelque chose de bien plus fort que le simple amour d'un soir pour quelqu'un. Mon esprit rationnel me sussurait que je ne devais pourtant pas m'attacher. Que j'avais toujours été libre, et que je devais le rester. Comme l'air, comme un lion. Mais étais-je aussi libre que je le prétendais? J'etais accroché par mon envie de meurtre à l'égard des Sangraves, j'étais accroché par ma dette envers Grew, qui m'avait sauvé la vie. Et il y avait Narcisse, qui avait juré de me tuer.
Teufel stoppa sa course et je glissais mes doigts dans ses longs poils caramélisés, avant de ne passer ma jambe de l'autre coté de son échine, pour redescendre au sol. Mes vêtements claquèrent en suivant mon mouvement, et je jetais mon regard sur Les environs. Nous étions arrivés dans un passage, près des portes de trasnfert. J'entendais les gens qui faisaient la queue pour y parvenir, dans un joyeux remue ménage. Des gens, des humains, des tattris, des mutants, des extraterrestres, des dragons, des vampires et des gnomes, en passant par les elfes, les dragons, les loups garous et les vampyrs. Tout une cohorte de sujets pour remplir les quotats de l'impératrice.
M'approchant de la silhouette pale de mon amant d'une nuit, je glissais dans ses doigts mes mains, serrant contre les miennes ses paumes. A ce moment là, passa devant nous, sans nous accorder la moindre attention une fille d'a peu près mon âge, si ce n'était un poil plus jeune: brune, et habillée comme une Voleuse. Jusque là, aucun problème, si ce n'était que cette petite brune avait dans ses cheveux une longue mèche blanche, striant avec contraste sa crinière opaque. Je tournais mon regard vers Sai, alarmé. C'était Mara, non? elle courait, et semblait particulièrement paniqué. Lâchant les mains de Sai, je rattrapais vivement la gamine. Des que je la touchais, elle hurla soudainement:
- il y a des Sangraves! Dans le palais!
Et elle s'enfuit, tout aussi bouleversée.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Dim 16 Oct 2011 - 20:34

Sai retrouva son apparence vampyr, droit comme une statue, aussi pâle que celle-ci, le regard aussi dûr et la beauté identique. Ses sens se réveillèrent doucement. La cuite d'hier soir ne l'avait pas laisser de glace et désormais, il se sentait étrangement lasse mais aussi terriblement bien. Etait-ce parce que Will était près de lui à cet instant et que ses mains étaient dans les siennes ?

La jeune chef soupira doucement et écouta le battement de coeur du jeune homme, comme une mélodie envoutante. Soudain, un nouveau battement fit son apparition. Plus rapide et moins régulier. Le loup fronça ses sourcils et tourna légèrement la tête vers son origine. Une odeur féminine. Will le quitta pour foncer vers la demoiselle. Sai marcha à sa suite, sentant que quelque chose n'allait pas du tout. Un présentiment. Un cri de terreur, de panique, un nom : sangraves. Sai glissa sa main sur son tatouage comme à chaque fois qu'il se sentait mal. Un désir de tuerie se fit sentir et son familier -enfouie dans sa poche- lui envoya un sentiment guerrier et d'urgence. Oui, c'était une urgence.

Sai leva légèrement la tête, humant l'air. Malin, les sangraves avaient masqué leur odeur démoniaque. Le jeune chef savait ce qu'il avait à faire. Il serra doucement les poings, se rapellant avec douleur que les sangraves avaient tuer deux de ses proches. Tabata et Äyko. Voilà pourquoi il buvait hier soir, pour les oublier mais la destin le rammener à l'ordre avec une rapidité stupéfiante. Il baissa la tête avant de se tourner vers Will et de sourire.

- Le devoir m'appelle on dirait.

Malheureusement oui, mais Will et Narcisse ne devait surement pas comprendre pour quel raison il disait une phrase aussi obscur. Sai se rapprocha rapidement de Will et glissa ses mains sur ses joues.

- Si les sangraves sont effectivement bien là, je dois les éloigner d'ici. Tu peux m'aider ?

Par habitude, il aurait demander à Will (et Narcisse mais à regret) de se cacher mais il savait que la situation était différente. Will n'était pas une demoiselle en détresse mais un guerrier. Il pouvait l'aider. Sai se tourna ensuite vers Narcisse après avoir voler un baiser à son lion, et dit :

- Toi tu peux aller te cacher, tu ne nous seras pas utile.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Karl Heisenberg


avatar

Age du personnage : Vous ne voulez pas savoir.

Familier : Un requin nommé Skrillex
Couleur de magie : Rose
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Très élevé


Métier : Huhu.
Résidence : Dans vos bras.
Dans le sac : Un PC portable

Affinités : Toi ? Moi ? Un mur ?

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 24 Oct 2011 - 17:00

- Toi tu peux aller te cacher, tu ne nous seras pas utile.
- Va te faire foutre, enculé.

Mon ton, vénimeux, était accentué par la colère se résumant à mes prunelles. Je ne souriais plus, mais impassible,je gardais le contrôle de la violente haine emprisonnée, comme un poison mortel qu'il me tardait de délivrer dans les veines de ce sale petit bâtard de vampyr. Approche toi, chéri, et je ne me retiendrais plus. Oui, j'étais humain, oui j'étais émasculé, mais je ne supportais pas que l'on m'abaisse. Certaonement pas, et cet abruti allait en prendre considération. Sérieux, qu'ils aillent tous se faire foutre, bordel!
Je plongeais la main dans ma sacoche, et en sortait un revolver que je chargeais avec un bruit sonore on ne peut plus satisfaisant. Je pointais le canon vers la gorge du vampyr, levant la main à ma joue, caressant ma peau du bout de mes ongles noirs.

- Fais attention, un coup partirait tout seul, et si vite... un accident est imprévisible.
Je guettais le moindre sourire de ce sale suceur, la moindre once de ressentiment moqueur, et je lui collerais sans attendre du plomb dans la peau, histoire de lui apprendre qui était le chef, bordel. Nan mais qu'ils aillent se faire voir. Ne l'avais-je pas déjà dis, cela? Cette réflexion me fit soupirer, et je tournais les talons, claquant les doigts, suprêmement supérieur.

- Teufel, viens là, mon chou.

Le lion obéit immédiatement, quittant son maitre, avec une docilité morbide. Je tournais brièvement mon visage vers Will, lui envoyant du bout des doigts un baiser moqueur, avant de ne les laisser disparaitre de mon champ de vision tandis que je m'enfonçais, arme au poing, dans un couloir parallèle. Teufel à mes côté, ombre gigantesque, je balayais des yeux les courtisants qui passaient à côté de moi, l'air effrayé. Je rangeais, lentement, presque à contre-coeur mon arme dans la ceinture de mon pantalon, avant de récupérer dans ma sacoche une minuscule petite boite contenant un assortiment de jolis petites pilules de toutes les couleurs. Me glissant dans l'ombre d'une porte entrouverte, je pris entre deux doigts une pilule et l'avalais. Presque aussitôt, cascadant sur mes épaules: mes cheveux, poussés par la substance illicite contenue dans les pilules. Le poids capillaire contre ma nuque et mes clavicule me tira un sourire mauvais, et je posais sur mes yeux un regard tendre, tandis que Teufel me fixait avec une sorte d'étonnement. Je le caressais avec délicatesse, sortant le flingue, et le calant contre ma poitrine, camouflé sous mes vêtements. Parfait. Si ce petit pédé de vampyr avait besoin de moi, je serais là, pour lui voleter dans les ailes. J'eus un sourire. Il devrait simplement s'attendre à se retrouver découpé.
Comment ça c'était pas lui le type qu'il fallait chercher? Un sangrave? Ah, nan mais rien à foutre. Je sortais dans les couloirs, ramenant mes cheveux longs en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 24 Oct 2011 - 18:21

Sai leva un sourcil interrogateur. De si vilains mots dans une si jolie bouche. Méchant garçon qui embette un tout aussi méchant vampyr, ne serrait-tu pas un peu suicidaire ? Le jeune chef haussa finalement les épaules. Narcisse pouvait dire ce qu'il voulait, il s'en fichait. Ce n'était pas quelques insultes qui allait lui faire peur... Et puis, c'était terriblement drôle de faire perdre son sang-froid à la petite fleur. Il comprenait mieux pourquoi Deino avait fait de ses nerfs sa passion.

Sai allait se retourner, pour partir chercher sa proie grise quand soudain, un buit métalique le fit se raidir. Une arme terrienne... Sai était peut-être un vampyr mais avec une balle dans le corps, il serrait un macchabée comme tout les autres. Narcisse resta quelques instants à le menacer avant de tourner les talons et de repartir avec le familier de Will. Malgré que Sai était furieux de se faire ainsi traiter il ne pouvait s'empecher de penser qu'il était enfin seul avec le lionceau. PARFAIT. L'albinos le contourna, se placant dans son dos.

- Tout à moi maintenant. susura t-il.

Sai, très très proche de Will, alla taquiner son oreille. Histoire de lui faire comprendre qu'il ne l'avait pas oublier et que Narcisse pouvait bien faire tout ce qu'il voulait, il était à lui et à lui seul. Aussi longtemps qui le lui permettrait bien sûr. Le jeune chef s'éloigna légèrement, un léger sourire sur ls lèvres.

- Bon, allons nous occupez des chiens gris .


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 24 Oct 2011 - 18:43

Méchaaaaaant!
Je me retins d'agiter la main, mais mon sourire suffisait, et je ne cherchais pas plus que cela à rentrer dans l'opinion de Nana. Après tout, il foutait ce qu'il voulait, j'avais suffisamment donné. A lui de voir comment il gérait en fonction des atouts que je lui avait offert, pas vrai? Je fixais cependant d'un oeil beaucoup plus critique le silencieux à double canon qu'il sortit. Ça, par contre, chéri...
Le claquement sonore de la recharge me fit frissonner. Je n'aimais pas savoir ce genre de gros calibre entre les doigts soucieux de la fleur. Je posais mes yeux sur Teufel, lui intimant un ordre silencieux. Les lourdes paupières du lion bougèrent imperceptiblement, me confirmant qu'il était prêt à bondir sur Sai au cas où. Il n'y eut pas besoin, Nana baissant son arme avec un soupir consterné, et tournant les talons. Il demanda mon lion. J'acceptais d'un cillement. Teufel s'éloigna de moi, et à contre-coeur, je le regardais disparaitre au détour d'un couloir.
Je pris une inspiration, et avant même d'avoir dit "ouf", comme une bourrasque, mais silencieux à mort, Sai s'était dressé dans mon dos. Terriblement tangible, pensais-je distraitement, immobile. Que dire? Que, pour la première fois, j'étais vraiment seul avec lui? Pas de Narcisse, pas de Teufel. Mon coeur battit légèrement plus fort, et mes lèvres se soulevèrent en un sourire presque paniqué.

- Tout à moi, maintenant.

Contact désagréable sur mon oreille. Will laissa un long frisson couler le long de son échine, puis posa doucement sa main sur le pli inguinal du vampyr, froissant les tissus recouvrant la peau que j'avais rougi cette nuit. Un souvenir, comme de l'écume bouillonnante, remonta rapidement dans mon esprit; et je restais totalement immobile, ma main sagement posée près de l'intimité de Sai. Je repris ma respiration, serein, les yeux plissés droit devant moi sur un regard amusé.

- Bon, allons nous occupez des chiens gris maintenant.
- Bonne idée.

Je me mis en marche, un sourire hilare accroché aux lèvres.



Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 24 Oct 2011 - 22:18

Sai embrassa le creux de sa gorge avant d'avancer une bonne fois pour toute dans l'un des couloir du palais. C'était étrange comme situation. Il y a de ça quelques temps, c'était pour Elena qu'il offrait ses baisers mais jamais encore il n'avait été si prevenant. Pourquoi avec Will s'était différent ? Pourquoi cherchait-il à lui montrer qu'il lui avait appartenu au moins une nuit. Pourquoi Will lui avait demander de rester d'ailleurs ? Sai secoua discretement la tête. Pour cette question, il faudrait la poser un peu plus tard. Maintenant, il devait chercher ses foutus sangraves comme son statue de chef des Ombres l'y oblige. Shinzô avait peut-être raison. ce n'était pas une vie de ne faire que combattre mais c'était ainsi, il était un combattant et il le serrait sans doute toujours. Tuer, assasiner, torturer les sangraves. C'était ce qqu'il devrait faire jusqu'a ce qu'il meurt ou que les ombres trouvent meilleurs que lui.

Sai entendit soudain quelque chose, un bruit de chute. Il se précipita et l'odeur du sang lui parvient. Un corps mort. Ainsi donc, les sangraves étaient bien parvenu jusqu'ici. Il n'avait sans doute pas eut le temps de cacher le cadavre... Pour quel raison étaient-ils venu ? Juste l'héritière impériale ? Sai plissa les yeux. Peut-être était-ce de la paranoïa mais quelque chose lui disait qu'ils savaient qu'il était ici. Ils savaient toujours. Et puis, il n'avait pas été très discret hier soir. Quelle idée stupide d'être venu se saouler ici ! Il se tourna vers Will un instant.

- j'espère que ton Narcisse c'est bien cacher.

Sai soupira doucement avant de continuer sa route. Les sangraves étaient discrets. Ils avaient surement changé d'apparence ou quelque chose dans le genre. Le palais allait être mis en alerte quand la jeune héritère préviendrait des personnes compétantes. En attendant, c'était à eux de faire leur travail.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Karl Heisenberg


avatar

Age du personnage : Vous ne voulez pas savoir.

Familier : Un requin nommé Skrillex
Couleur de magie : Rose
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Très élevé


Métier : Huhu.
Résidence : Dans vos bras.
Dans le sac : Un PC portable

Affinités : Toi ? Moi ? Un mur ?

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Mer 9 Nov 2011 - 14:15

Mes pas claquaient sur le sol dans une frénétique recherche de vitesse. Les cheveux envolés dans mon mouvement, je courais, allant et venant dans des danses aux valses inachevés. Cri de cours et prit de cours, je me stoppais, figé face à l'étendue de mon royaume. Mon revolver glissa dans mes doigts. Pris par surprise, chéri. Le Sangrave, croyant semer ses adversaires, arrivait devant moi, sans me remarquer. Je sortis de l'ombre. Pointait le revolver sur lui. Nos yeux se rencontrèrent. Une seconde d'éternité, une seconde d'immobilité lente.
Birthday...
Le coup ne partit pas. Je le laissais passer à côté de moi, aussi surpris que je l'étais. Il ne lui ressemblait en rien. Mais comme lui, il avait la poitrine enserrée par un cercle maudit. Je baissais mon arme, retenant mes larmes. J'avais envie de me buter, de rage. Mon cri explosa dans le couloir, et des personnes, n'ayant pas compris la scène, tournèrent vers moi un regard surpris. Je tournais les talons, plongeant dans le vide de mon esprit, courant après le chien gris. Je devais tous les tuer. Celui-là sentait même le sang. Mes lèvres écartées sur un sourire terrible, je me jetais dans mes pensées. J'avais renoncé à la raison depuis que j'étais dans ce monde absurde. Seul l'instant présent comptait. J'allais retrouver ce bâtard, lui flanquer mon plomb dans la peau. Et peut être mourir sur son corps nu.
Qui sait...

(...)

Le Sangrave explosa son poing dans mon estomac. Retenant un glapissement aigüe, je me pliais en deux, chutant sur les genoux, le sol heurtant mes rotules avec une douleur inconcevable. L'homme s'était réfugié dans la caserne des Voleurs. Un lieu normalement interdit aux Camouflés. William ne pourrait pas venir, selon toutes vraisemblances... quel con. Mes cheveux cascadant auprès de mon visage cachèrent mon sourire. L'homme avait planté entre ses phalange des griffes. Il se préparait maintenant au dernier coup. Ma voix s'éleva avec une douceur presque maternelle.

- Dis moi, chéri, connais tu Jean Racine?
-...
- C'était un dramaturge Terrien, planète d'où je viens. Une de ses pièces, particulièrement connue, a pour nom Britannicus.

Le sangrave s'approcha de moi, et je sentis son bras se lever. Il envisageait les façons d'enfoncer son arme dans ma chaire.

- Un des personnages se nommait Narcisse...

Le sifflement produit par le mouvement de son bras fusa. Comme une guêpe vrillant sur sa victime, le dard minuscule mais étincelant. Minuscule, presque inexistant; j'eus une pensée cocasse pour mon pénis. Puis l'impact.
L'homme déglutit, son cri noyé dans le remous sanglant, mêlé à sa salive. Sa gorge ouverte d'une profonde entaille laissait apercevoir la naissance de sa langue.
Rouge, et noir, fleur ensanglantée, je me dressais devant lui, la main plongé dans son corps. Je tenais dans ma main sa langue; et la mienne léchait mes lèvres recouvertes de carmin.

- Personnage particulièrement habile... de sa langue... de ses mots.

L'homme s'effondra, et je laissais s'échapper d'entre mes doigts le muscle visqueux; ce dernier à demi-arraché de la cavité buccale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Jeu 10 Nov 2011 - 21:12

[HS: Mauvais texte, désolé]

Avec Elena ce n'était que de l'amour et Sai n'avait jamais sû gérer cette relation là. Arménia, du désir, une relation voué à l'echec à la seconde même où le vampyr l'avait embrassé. Son désir avait détruit sa relation amoureuse. Avec Will, il avait l'étrange impression qu'il pourrait combiner les deux sans trop de problème. A part le fait que Sai mourrait d'envie de lui montrer que c'était lui le dominant et pas l'inverse (que c'était beau de rêver), qu'en preux chevalier il allait s'inquieter pour lui (pour de ne pas changer) et pour terminer le tout comment allait-il bien pouvoir lui expliquer qu'il était le chef d'une organisation -presque- secrette et qu'il tuait chaque jours des dizaines de vie ? Bref, qu'il était un monstre. Cette dernière information, il ne savait pas comment le lui expliquer et il immaginait avec horreur la réaction de son amant. Bha... lui aussi était un combattant, il comprendrait sans doute. Il l'espèrait.

Sai entendit brusquement des bruits de pas, ce qui le fit se stopper. Il tendit l'oreille. Les soldats d'Omois avait été prevenu. Il passait les couloirs au peigne fin. Comment diable allait-il pouvoir passé s'en se faire rembarrer ? L'albinos se tourna vers Will. Les deux toutous de l'imperatrice n'était pas venu le voir pour rien. Il était important. Il allait devoir le prouvé.

- Tu vas devoir faire ton boulot. Les Omoisiens arrivent.

Il se glissa derrère son dos. Embrassant la naissance de sa nuque. Qu'il avait la peau douce, et cette odeur sucré qui s'éhcappait de lui. C'était un vrai appel à la débauche le ro de la savanne.

- A toi de jouer, mon lionceau. Fit-il avec un ton quelque peu moqueur.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 14 Nov 2011 - 18:21

Le cadavre m'était inconnu. Je posais ma main sur son visage, refermant dans un geste solennel les paupières de la victime de ces chiens gris. Ces derniers me tapaient sur le système avec une méchante férocité. Pendant une seconde, je en fus rien d'autre qu'un petit garçon retenant ses larmes face à un désastre auquel je n'avais su faire face. Mes parents, puis d'autres victimes, qui peu à peu, s'étaient vu accorder leur importance dans mon coeur. J'avais appris à construire ma vie en fonction des événements, cherchant toujours à adopter ce masque d'insensibilité, et ce sourire moqueur, tandis que nuits après nuits, j'invitais dans mon lit tous les hommes me plaisant. Hier soir, c'était tombé sur Sai.

C'est juste que je savais que c'était un vampyr. Et que je connaissais du bout des doigts les risques que j'encourais. Seulement, j'avais tellement envie de plonger mes dents dans la chair blanche que je frictionnais sous mes doigts. Mes lèvres près de sa clavicule laissait s'échapper un souffle rendu chaud par le flux sanguin accéléré. Il y avait quelques centimètres seulement entre sa gorge aux veines battantes et mes dents écartées. J'avais une attirance quasi magnétique, mes yeux accrochés à cette surface laiteuse qui ne demander qu'à être perforée. J'apréçiais sa nudité contre moi autant que ses mouvements dans mes bras. J'avais senti à sa nervosité et ses gestes légèrement électriques que cette domination ne lui plaisait pas. Rien à foutre, chéri, lui susurrais-je à l'esprit, sans prendre compte de son regard étonné. Remontant la main, j'arrondis mon dos, comme un chat s'étirant, perdant mes doigts dans ses cheveux, les hérissant au gré de mes désirs, les claquants, les tordants, ondulant son propre corps rien que par mes cuisses...

Les gardes Omoisiens arrivèrent devant nous. Le premier comprit immédiatement, et jeta sur nous deux un regard désemparé que j'analysais comme irrespectueux. Il ne songeait tout de même pas que j'ai pu faire cela moi? Tordant mes lèvres dans un rictus mauvais, je laissais les lèvres de Sai effleurer ma nuque, dans mes mèches dispersées, avant de ne lever le poignet, et d'un claquement sec, tirer le vêtement vers mon coude pour désigner l'accréditation implantée dans ma peau. Différente des triangles habituels, elle avait pour forme un cercle aux contours imparfaits, couleur bronze. Typique des spéciaux de sa Majesté. Limite "On her majesty's secrets services"... Les gardes abaissèrent leurs armes, tendues trop précocement vers nous. L'un deux salua d'un bref claquement des talons avant de s'approcher du cadavre. Presque instantanément, des scoops firent leurs arriver. Je lançais mon attention sur elles.

- Vous devriez éviter que ce genre d'image parviennent à Magicnet, très cher. Si vous laissez autant de liberté à la presse, ne vous plaignez pas qu'il y ai ensuite des scandales politiques.

Le chef des gardes approuva et d'un aboiement sauvage à l'égard de ses hommes, fit ordonner aux scoops de se tenir tranquille. Je regardais une seconde ce carnaval d'armure et d'uniforme avant de me retourner vers Sai, et de le fixer, longuement. J'en avais connus, des histoires d'amour. Par centaine. Chaque nuit, une débutait, et mourait avec les rayons du soleil. Certes, le laps de temps record n'avait pas encore été écoulé, mais j'avais été ravagé par un coup de foudre terrible. C'était dur à avaler. Moi le tombeur, amoureux? Je baissais les yeux, gamin pris en faute. Derrière nous, les gardes continuaient leurs absurdes tentatives pour faire obéir les petits objets volants. Je levais la main, caressant les lèvres du vampyr.

- T'es pas sympa de me rendre plus faible que je ne le suis déjà, mec.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Ven 18 Nov 2011 - 20:23

[HS: *lis le texte* C'est mignooooon #SBAFF#]

Sai avait toujours été en contact avec la mort. Ne la donnant pas toujours mais lui faisant face à chaque fois. Alors, quand il se retrouva tout près de ce soldat, il n'eut aucune réaction à part de l'indifférence. Il se fichait bien de la victime, tout ce qui lui importer était les coupables. Du moins en apparence. Derrière ce mur de glace qui reprenait forme après la chaleur de la nuit précèdente, il avait une pensée pour ses deux chères amies mortes depuis peu. Et c'était bien partit de là qu'il s'était retrouver dans ce beau palais et qu'il avait rencontrer Will. Ce dernier d'ailleurssemblait si... triste ? Pensif ? Face à ce corps sans vie. Du moins, les sons que son corps transmettaient le laisser penser. Combien de proches laissait-il derrière lui ce pauvre homme ? Est-ce que le Camouflé fesait partie de ses proches ? Sai se posait des questions.

Sai semblait être en tout point à une personne importante. Les soldats furent très vite remis à leur place et le jeune vampyr fut... troublé par autant de respect qu'ils avaient à l'egard du jeune sortcelier. Le jeune chef fut prit d'un léger surson face au mot "presse". C'était donc de là que venait ce grésillement ? Des scoops ? Le vampyr ne pouvait accepter que des images de lui soient placé sur la toile de magicnet. Et alors qu'il comptait se débarrasser discrètement et rapidement des bestioles mécaniques et violentes (cela arrive même aux meilleurs une pane d'énergie) une main glissa sur ses lèvres. Sai retient un sourire et vient les mordiller avant de les embrasser.

- Plus faible ? Oublies-tu que tu as fait de moi ta marionnette toute la nuit ? fit-il dans un murmure que seul Will pouvait entendre.

L'alcool et l'efficacité de ses touchés avaient très vite réussi à envoyer l'albinos dans des profondeurs inconnus. Ce fut brûlant et le vampyr, prince polaire, connu une longue et jouisive nuit. Will avait fait plié la puissante et si solitaire créature nocturne allant même jusqu'a lui arracher des larmes, des cries et des murmures. Will avait été le plus fort, car il avait fait succomber le corps mais aussi le coeur du jeune vampyr qui encore se refusait de le croire. Sai, gardant la main de l'humain contre sa bouche continua sur le même ton avec un sourire qui semblait à la fois moqueur et gêné :

- ... et que j'ai aimé ça ?


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Sam 19 Nov 2011 - 19:32

- Plus faible ? Oublies-tu que tu as fait de moi ta marionnette toute la nuit ?

Je restais impassible. Je comprenais sous les mots les allusions cachées. Si j'avais été le genre de personne froide et hautaine, je n'aurais rien perçu de plus dans les comportement antécédents de mon compagnon qu'une longue succession identique à tout le béhaviorisme disponible quand à mes "études". J'aurais pu, ainsi, considérer que tous mes amants se mouvaient et étaient en ce cas semblables, entre mes bras. Mais cela aurait été renié l'existence d'e l'identité. Et je souffrais que cette idée existe. Mes lèvres arquèrent un bref sourire. Contact, caresses, mélanges, cette nuit avait été avec Sai formidablement unique. Pas pour la forme, mais pour le fond. Parce que j'avais su rester sincère avec lui, aussi sincère que lorsque je faisais l'amour avec un autre homme. Mais là, ...oh, certes, je pouvais placer des mots dessus, dire que "ça avait été mieux que ... parce que...", mais je savais que j'étais capable d'argumenter n'importe quelle relation. Pour une fois, les mots se révélaient faux amis, et je leur en voulus presque. Restant sur mes gardes quand à ce fait, je ne répondis donc rien, préférant attendre une seconde intervention de la part de Sai.


- ... et que j'ai aimé ça ?

Mes joues s'empourprèrent. Evidemment, Sai, c'était le but, non? Je ne dis pas cette phrase, cherchant plutôt à réfléchir de manière moins dangereuse. Que dire. Que j'avais pleuré dans ses bras, bouleversé, quand lui avait gémit dans les miens? Les partages étaient faits, les paris pris, et les jeux achevés. Avais-je gagné? Je n'en savais rien, je comprenais seulement que les évenements ne se déroulaient pas comme d'habitude. Je l'avais emmené dans ma chambre, pour commencer. D'hab, je me suffisais d'un lieu un tant soit peu confortable, mais je ne cherchais jamais à faire pénétrer mes amants dans ma chambre officielle. Je me souvins qu'avant ma mission en Krasalvie, j'avais couché avec un homme de vingt ans de plus que moi, dans ma chambre, à la caserne. Là, c'était différent, j'avais joué au petit prince gâté. Bref, à laisser tomber. Je reposais mes prunelles noisettes sur Sai, ôtant mes doigts de son visage. Allez, prendre une profonde inspiration...!

- Moi je t'aime.

WOUUUUUUU! La classe! J'avais réussi à lâcher un truc comme ça? Moi? Will Torance? Nan mais trop fort, wesh! Je me remis lentement à respirer, le coeur comprimé dans ce qui resseblait au tube d'un aspirateur en marche, à pleine puissance. J'aggripais le bras de Sai, histoire de pas tomber sous le coup de l'émotion. Mon dieu, j'étais hypersensible, sauvez moi...

- Et euh.... j'sais que c'est un peu brusque, mais en fait ...oh, je voulais te le dire depuis quelques temps, mais j'ai l'impression que ça fait un mois qu'on est ensemble et pis, rah, c'est chiant!

Je le lâchais, rouge, frissonnant, et hyper excité, autant par l'émotion que par le gêne. Mon dieu, j'avais l'air de quoi? D'un gosse de seize qui vient de dire "je t'aime" pour la première fois? Haha, nan mais rembobinez la cassette, là, c'est qui, le type qui couche, capricieux, avec n'importe quel mignon du Chateau? Et je rougissais pour ça? Je lâchais un vilain soupir, frustré. Humpf, la marionnette m'avait piégé avec ses fils.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Sam 19 Nov 2011 - 22:04

Une marionette, triste et solitaire perdue dans son pauvre univers. Un loup à l'apparence alpha et pourtant si chétif. Sai était une personne complexe en apparence et pourtant, Will avait perser son amour de glace sans aucun problème découvrant en quelques heures la douceur et la si douloureuse solitude de son âme. Le lion et le loup, deux rois de leur propre monde s'étaient retrouvés et s'étaient lié. Le jeune chef avait été la marionette du Camouflé et pourtant cette poupée là l'avait elle aussi pénétrait. Elle avait pénétrée son coeur et Will l'avait bien comprit. Il l'avait comprit à la seconde où ils n'avaient plus qu'un. Bien avant que Sai n'atteignent le septième ciel. Sai, lui, ne l'avait comprit que bien plus tard, quand le lion lui avait demander de rester. Il avait choisit de rester effectivement mais il avait préféré ignorer la vérité qui était aussi logique que deux et deux font quatre.

Alors quand Will lui proponça ses mots, son coeur rata un battement. "Je t'aime". Il l'aimait. Lui, le coureur, le tombeur, le charmeur, le briseur de coeur, l'aimait. Il l'aimait lui, le mélancolique, la froideur Antarctique, le dramatique, l'alcoolique Sai Niwa. Sai eut une pensée pour Elena, elle aussi lui avait dit qu'elle l'aimait et il avait répondu favorablement. Sai ferma les yeux, s'entant la main de Will sur son bras et ses paroles résonnaient dans sa tête. Il s'insultait mentalement d'avoir une pensée pour son ancienne relation alors que Will était tellement différente de la trop gentille et trop parfaite Elena. Que répondre ? Oh oui, lui aussi était fou de lui. Mais était-ce comme pour Arménia ? Du simple désir ? Alors pourquoi avait-il était si heureux quand Will, en sanglot, lui avait demander de ne pas partir. Amour ? Désir ? Les deux ? Sai rouvrit les yeux, en souriant doucement.

- Je...

Sa phrase mourut alors qu'il s'écroulait sur le sol. On l'avait frapper. Qui, qui ? Une odeur ni trop féminine, ni trop masculine lui donna la réponse : Narcisse. Sai voulut le repousser mais la fleur, mû d'une puissante adrénaline, repoussa ses mains pour venir lui griffer le visage, manquant de lui crever les yeux. Sai ne comprenait pas, il ne l'avait même pas sentit ! La révélation de Will lui avait vraiment fait perdre tous sens des priorités. Si cela avait été un sangrave il serrait déjà mort.

- Stop Narcissse, arrête ! Ordonna t-il alors qu'il le sentait lui mordre profondement l'épaule.

La chemise clair du vampyr se teinta de rouge. Les soldats, altertés par les cris, se précipitèrent.


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Karl Heisenberg


avatar

Age du personnage : Vous ne voulez pas savoir.

Familier : Un requin nommé Skrillex
Couleur de magie : Rose
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Très élevé


Métier : Huhu.
Résidence : Dans vos bras.
Dans le sac : Un PC portable

Affinités : Toi ? Moi ? Un mur ?

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Dim 20 Nov 2011 - 12:11

Je me stoppais. Will venait de le dire, devant moi, devant mes yeux. Lui qui m'avait promis de ne jamais aimé personne. Lui qui, parce qu'il avait juré de toujours me protéger, avait promis dans mon sang de ne jamais aimer personne tant que je serais avec lui. Nous étions liés, il était à moi autant que j'étais à lui. Il avait passé à mon cou des chaines lourdes qui m'avaient fait tombés à genou. Mais jamais il n'avait porté sur moi autant d'intérêt que quand nous étions seuls. A quoi, au nom de qui ou de quoi pouvait il se permettre de cadenasser son coeur à moi? Il n'en avait aucun droit.
Le corps du Sangrave explosa sur le sol. Moi je courais sans m'en rendre compte. J'avais perdu. Je savais que j'avais perdu. Je savais que j'avais toujours été dans son ombre. Peut être même n'avait-il jamais été sincère. Un monstre labourait mon ventre, wie'ne Alien. De toutes mes forces, je frappais mon rival. Il s'écroula. Décuplée, ma fureur se mêlait à mon sang, sous ma peau, isolée, dans des hurlements de rage. JE me jetais sur lui, arrachant de mes ongles sa peau, déchiquetant les mâchoires de sa jolie petite gueule. Le sang suita sous mes doigts, et quelqu'un chercha à m'arracher à ma proie. Un hurlement de fauve explosa dans ma gorge, et je mordais dans l'épaule de ce sale petit pédé, brisant sous ma mâchoire une clavicule qui se craqua dans un crissement sinistre. Accroché au corps du loup, la Panthère hurlait à l'agonie, déchirant le corps du canidé de ses coups les plus mortels. Des gardes se jetèrent sur moi pour m'arracher, j'enfonçais mes doigts dans la chair de Sai pour pouvoir encore mieux le détruire. Quelqu'un me souleva. Quelqu'un de particulièrement fort. Je me débattis, animal terrifié et furieux, blessé à mort.

- Art von Schuft, Scheiße werde ich dich töten!!!

Je voulus me jeter sur lui, mais des menottes glissèrent à mes poignets, brisant d'un coup sec l'articulation de mes épaules que l'on rejeta en arrière. Je jetais la tête en arrière, poussant un long hurlement de souffrance, avant de sombrer dans le néant.



H.S; en fait, je n'avais pas prévu d'être aussi méchant avec Narcisse, mais l'image de la signa m'a inspiré. ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Dim 20 Nov 2011 - 13:22

Cris, gémissements, grognements... Narcisse était furieux et Sai ne comprenait pas pourquoi. Etait-ce le "je t'aime" qui avait créer en lui une telle fureur ? Un nouveau sursaut de douleur ne lui permit pas de se poser plus de question. La panthère avait des griffes et des crocs et savait les utiliser. La créature d'albâtre, se colorait d'un rouge sanglant et tentait vainement de repousser son rival. Comment un simple humain pouvait le faire autant adroit dans ses coups ? Etre aussi puissant dans ses attaques ? Pouvait lui faire autant mal, à lui, le suceur de sang. Soudain, une morsure. L'humain venait de mordre le vampyr. Ironique n'est-ce pas ? Sai, malgré sa fierté, ne pu empêcher un hurlement de douleur de s'échapper de sa gorge. Il venait de lui briser la clavicule.

Narcisse après avoir planté pour la énième fois ses griffes dans sa peau, fut stopper ou du moins retenu. Sai, le souffle court, resta là sur le sol, meurtri. Il poussa un violent juron. Il voulut se redresser mais la douleur dans son épaule le rapella à l'ordre. Il serra les dents, retenant un nouveau cris de justesse. Merde, merde et merde ! Le Niwa sentait le sang coulé des griffures de sa joue, glissant jusqu'a ses lèvres. Les hurlements de Narcisse lui parvinrent et soudain le silence. Et les murmures des soldats et les quelques ordres le brisèrent en quelques secondes. Will ? Qui était le plus faible à cet instant ? Sai se trouvait misérable. Lui, le soldat, venait de se faire masacrer par un vulgaire nonso.

- Hn...


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 21 Nov 2011 - 14:00

Il n'y eut aucune réponse de la part de Sai. Il n'y en eu jamais. Une tornade noire se déchaina sur lui, dévorant des mots, et dans sa puissance, me laissa cloué sur place, détruit par ma propre culpabilité. Les larmes de Narcisse ne coulaient jamais. Mais elles saignaient dans mon coeur avec la violence d'un vent arrachant toute forme de vie. Je voulus m'interposer, par les mots, je criais son prénom; n'en résultat qu'une onde mentale à la cruauté sauvage. LE sang explosait devant mes yeux en des myriades rubicondes que je ne pouvais pas recueillir. Je me contentais de rester là. Silencieux. Puis un tant soit peu de logique. Des gardes bondirent, je les imitais.
De toutes mes forces, je bloquais les épaules de la Panthère, le tirant en arrière. Il planta ses doigts, j'arrachais; il mordit. Voir ses dents dans la chair de Sai m'horrifia. Je me mis à lui hurler dans les oreilles de lâcher. Un rugissement me répondit. Pendant une seconde, je restais immobile, incapable de réagir, avec le violent besoin de lui demander la traduction de ce qu'il venait de gueuler. Je n'eus pas le temps de pousser la plaisanterie plus loin qu'un soldat me bousculait, et arrachait très violemment Narcisse, le mentant sur le coup. Puis il fit quelque chose d'incompréhensible; il lui rejeta les épaules en arrière, les brisant d'un craquement sourd. Mon hurlement mourut dans ma gorge, noyé par le chagrin, à l'instant même où Narcisse le faisait exploser hors de ses lèvres. Je restais immobile, choqué, terriblement choqué par l'expression de douleur gravée sur les traits de Narcisse. Pendant une seconde, toutes sortes de questions se heurtèrent à mes lèvres. Pourquoi, comment, pourquoi, pour qui?
Je le vis s'évanouir. J'étais écartelé entre son corps s'effondrant dans les bras des soldats impitoyables, ou bien Sai, mon Sai, sonné, au sol. Mes genoux heurtèrent le sol avec douceur, et je posais ma main sur l'épaule du vampyr. Les soldats emmenèrent Narcisse, le trainant à bout de bras. Ok.
Je leur collerai un procès.
Mes yeux se plissèrent sur un regard meurtrier, et je reportais mon attention sur Sai. Le couloir était vide. Ne restait plus que le cadavre et nous. Les soldats allaient certainement très vite revenir. Je relevais lentement Sai, le serrant contre moi. J'avais besoin de lui. C'était nunuche de se dire ça. Mais les frissons provoqués par Narcisse étaient bien là. Ce dernier ayant toujours su me détourner de ce que je voulais. Saleté.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sai Niwa


avatar

Age du personnage : 119 ans

Familier : Roko, un kroa
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chef des Ombres
Résidence : En voyage, sur mon territoire ou au QG
Affinités : Will >> Envie de prendre le risque, mon lionceau ?

Narcisse >> Haine et terreur

Shinzô >> Méfiance et respect, pour l'instant

Elena >> Une idylle achevée

Kei >> Son "grand" petit frère (rôle libre)

Deino >> Elève, enquiquineuse de première. Entre des hauts et des bas

Tinieblas >> Alliée, "petite soeur". Affection

Far'jim >> Adversaire et traitre aux ombres. Haine

MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Lun 21 Nov 2011 - 15:47

Sai eut une terrible et affreuse pensée, alors que le silence glaciale du couloir enveloppait et que les griffures sur son visage le brûlaient. C'était comme avant. Alors qu'il n'était qu'un tout jeune enfant. Le silence pesant du laboratoire, les brûlures du fouet sur son torce et le douloureux sentiment d'être seul. Sai, dont la fierté venait prendre un violent coup, tressaillit brusquement quand cette pensée le traversa. Il avait toujours été seul, terriblement seul. Même entouré des Ombres il l'était. Les coups de Narcisse se fit d'autant plus douloureux. Cette panthère, elle venait de lui souffler à l'oreille, comme un poisson s’infiltrant dans les veines des proies des reptiles, que Will n'arriverait pas à combler ce vide en lui. Sai eut peur et d'une toute petit voix, si faible qu'il semblait que seul les lèvres du vampyr bougeait, il prononça le nom de celui qui lui avait avoué l'instant précédent qu'il l'aimait.

Will déposa sa main sur son épaule comme répondant à son appel. Sai poussa un grognement de douleur et pourtant, il était soulagé. Il n'était pas seul dans ce silence et déjà la douleur s’apaisait. Le Camouflé, sans qu'aucun mot ne soit prononcer, l'aida à se redresser. Sai serra les dents, le coeur lourd et à la fois léger alors que l'adolescent le serrait doucement contre lui. Sai, de son bras valide, caressa ses cheveux, si étrange et dangereux. Et là, le jeune chef demanda lentement, comme peinant à prononcer ses mots :

- Soigne... moi...

Dans cette simple demande il y avait encore un double sens. Il n'y avait pas que les plaies physiques qu'il voulait que Will soigne. Il voulait aussi qu'il lui soigne le coeur. Qu'il efface sa culpabilité, sa solitude et sa peur de ses baisers, de ses caresses, de son amour... Sai se crispa doucement, se rendant bien compte que ses pensées étaient des plus stupides. Tant pis...


| Recherche un frère, Kei Niwa, si intéresser par le rôle, me contacter par mp.|


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t968-sai-niwa#18540
Will Torance


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Mort. C'est un souvenir douloureux, il serait adorable de ne pas en parler.
Couleur de magie : Rouge
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Lieutenant des Camouflés.
Dans le sac : L'univers, en petit format.

Affinités :


MessageSujet: Re: "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.   Mar 22 Nov 2011 - 14:33

Les mots du vampyr furent murmurés avec si peu d'assurance que pendant une seconde, je crus que mon imagination avait été berné par quelque irraisonnements. Mais le souffle précipité du vampyr et les dernières résonnances de ses mots frappaient encore l'air. Le pressant un peu plus contre moi, je reculais jusqu'au mur, mes doigts collés contre son corps. Du bout des phalanges jusqu'aux ongles, les flammes red hot s'allumèrent avec vivaité chaude, réchauffant mon propre épiderme et je caressais avec de tendre spirales la poitrine ensanglantée du vampyr. Je n'osais effleurer le visage meurtrie par la violence de ma propre jalousie, en fait.

Cette fureur de NArcisse, elle avait été inconsciemment la mienne, n'est-ce pas? Je levais pourtant les doigts, glissais jusqu'à l'épaule, refermant sous ma magie les profondes entailles des dents plantées dans la chair. Je sentais la douleur, j'en souffrais en partie. Pas cette meme sensation, je ne savais pas ce qui était le pire. Je savais juste que Sai avait mal, que Narcisse avait mal, et que j'étais dans les deux cas omnipotent quand à la naissance de ces maux.

J'étais furieux contre moi même, rageux de cet éta de passivité et pourtant
d'omniscience quand à mes conséquences. Je fermais les yeux, soupirant.
Mes doigts avaient remontés jusqu'au visage de Sai. Peu à peu, les vicieuses cicatrices disparurent, et j'ôtais de son visage mes doigts. Je me relevais l'entement. Mes lèvres se posèrent sur ses paupières fermées, et sans un mot, je m'éloignais. Je ne me retournerais pas. J'attendrais simplement sa réponse, j'attendrais simplement. Je n'étais plus un gosse, je n'étais plus ce poète d'avant, j'étais un soldat, j'étais un Camouflé. J'avais des priorités, j'avais ce qu'on appellait des devoirs. Il y avaient des choses que en comprenait pas l'intelligence. C'était dommage et tragique, comme des dessins égarés. Je tournais au coin d'un couloir. A bientôt, j'espère, Sai. Si nous vivions, alors j'essaierais de te soigner comme je m'étais soigné.

Gniaaaaa, mon rp a été effacé, au début, je crois que j'ai fait une déprime pendant une bonne vingtaine de minutes.


Silence, je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ? Caëlyn
» Danse avec les stars
» Danse avec Lilou (pv)
» Danse avec moi [ pv asamis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: