AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autumn Blodderwood


avatar

Age du personnage : 10 ans

Familier : Enjoy, un petit moineau.
Couleur de magie : De la même couleur qu'une feuille en automne.
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Trapéziste. . .
Résidence : Je vagabonde de villes en villes, je suis une nomade comme dirais l'autre.
Dans le sac : Oh oh. . . Des choses qui ne te concerne pas.

Affinités : Clio, une des seules à me comprendre, je t'adore ♥
Haru, je ne sais pas quand est-ce que j'aurais une réponse, mais j'ai hâte de te retrouver !
Je suis dénuée de chaines, affinités viennent, partent, tel un courant d'air.

Profil du rôliste
Surnom: Pancake Wonderlandien. . . U.U
Age du membre: 13 ans
Vos autres comptes: Lice Silcen et Milla Lakia


MessageSujet: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Sam 15 Oct 2011 - 15:41





Les étoiles. Ces belles petites boules de feu qui flottent dans l’Univers. Elles sont tellement belles, tellement attirantes que j’aimerais qu’elles soient toujours dans le ciel. Non, pas que la nuit. L’aube est tellement séduisante. Encore plus un jour d’automne. Magnificence qui se présentait à moi, les soleils se levaient, colorant le ciel de Tingapour d’une couleur rouge. Les étoiles s’en allant, je leurs lançais un baiser, levant mon bras entaillé vers elles. De mon autre main, j’en envoyais un second au ciel, pensant à ma mère. Comme chaque matin. Julietta ne me manquait pas, j’estimais juste que penser à elle était la manière la plus respectueuse pour lui rendre hommage. Un vent frais me parcourra le dos, petit courant d’air qui était passé à travers ma robe un peu veillotte aux couleurs orangées. Cette nouvelle journée semblait prometteuse, le ciel était dénué de nuages, la température matinale était fraîche, mais pas trop. Il devait être environ 5 heures du matin. J’aimais bien aller me promener dans les ruelles étroites de l’immense cité. Souvent, je me posais sur un toit, pour admirer les soleils levants. C’est vraiment un spectacle que j’apprécie. Dans quelques instants, je devrais déjà retourner au cirque, reprendre mes entraînements. Je murmurais une poésie, à l’intention de l’air. Charmeur, il m’entoura d’un vent qui tourbillonnait lentement autour de moi. Moi aussi je t’aime. Je sus qu’aujourd’hui, qu’une fois de plus, l’air allait me porter lors de mes enchaînements, que l’apesanteur allait s’amuser avec moi. Joueur, il envoya voler mon haut de forme noir de l’autre côté du toit. Avec mon habilité féline, je le traversais aisément, récupérant mon chapeau. Je le replaçais sur ma tête, avant de m’assoir pour contempler de l’autre côté la ville qui se réveillait. Un. Deux. Trois. Partout, d’un seul coup, des gens commencèrent à débouler dans les rues, de braves salariés partaient travailler. Les marchands montaient leurs étalages. Je ne pus retenir un petit rire, un petit applaudissement. Comme toujours, j’étais pile à l’heure. Ce réveil m’amusait beaucoup, d’autant plus que la vue que j’avais était magnifique. Je poussais un soupir, m’allongeant sur les tuiles. J’avais eu du mal à m’endormir la nuit dernière, les enchaînement que j’avais appris la veille étaient compliqués, ils m’avaient donnés des courbatures. Toujours très attentive d’ouïe, j’entendis le battement d’ailes si familier d’Enjoy, mon petit moineau. Les yeux toujours fermés, je tendis ma main, sur laquelle je sentis se poser un poids infime, des petites pattes sur mes doigts malins. Ouvrant mes yeux d’un orange terne en ce matin, je lui caressais gentiment sa petite tête. Enjoy est la parfaite représentation de ma magie. Faible mais coquine. En fait, je crois que je suis plutôt heureuse de ne pas en posséder, car avec elle, mais acrobaties seraient moins amusantes. Enfin. . . Moins dangereuses. Mes sens qui, comme d’habitude, aux aguets, entendirent des pas curieux dans la ruelle sombre du bas. J’avais exprès choisi un endroit non fréquenté, et déjà, à 5 heures du mat, on y passait ! Et puis quoi encore ! Je me levais, Enjoy sur les épaules, et sautais en pirouettant directement du toit. L’apesanteur me portant j’atterris sans difficultés sur les pavés. Je pris mon air innocent, les yeux prenant une couleur orange pâle, le regard plus que doux. Juste, d’un geste, je vérifiais si mon petit poignard était toujours à ma ceinture. Yes. Parée. Je relevais mon visage, dévisageant l’inconnu. Il avait des cheveux blonds comme le blé, les yeux d’un bel or liquide. Je lui souris. Il n’avait pas vraiment l’air frais, plutôt dans le genre qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Repensant au livre de Lewis Caroll que j’avais lus la veille, je lui demandais, ma voix chantante :

-Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?



Merci à Sistah chéwie pour ce kit fioutabanlastiquement magnifique. ♥♥♥

•Double compte de Lice Silcen et de Milla Lakia•

#Autumn#:
 


Dernière édition par Autumn Blodderwood le Lun 17 Oct 2011 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

Profil du rôliste
Surnom: Apple
Age du membre: 16 ans
Vos autres comptes: Ebony A. Smith, Jules P. Grimes


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Dim 16 Oct 2011 - 18:04

Tain.
Si tôt...
Je baille a m'en décrocher la mâchoire. A cette heure la, je serai mieux au fonds de mon lits.
Ah bah merde, c'est vrai je vis plus chez mes parent. Je me suis cassé de chez eux.
Bien que ce soit gentil d'êtres libre, mon plumard me manque un peu...enfin bon, liberté, liberté, je suis quand même un peu rechercher hein... C'est ça d'êtres un gosse de riche, hein.
Mais bon, je dois reconnaitre que la ville, a cet heure la est vachement plus belle. En effet, le ciel rougeoyant faisait briller les maison parsemé de dorure. Tout était si ... Bah si orange quoi.
Le ciel prennait des tendance rose de temps a autre. Je ferme les yeux, laissant la chaleur m'envahir. Les rayon de soleil caressait mn visage. Tingapour est surement la plus belle ville du monde... Mais je ne peux m'empêcher de ressentir un peu de nostalgie en pensant a mes amis rester a Travia. Mais j'avais Lice. Et ça, ça n'a pas de prix. Un coup devant, mn chapeau s'envole.

-Hep! Ou tu compte aller toi!

Punaise, voila que je parle a mon chapeau maintenant. Je le poursuis, en lui criant après. Oulha, ça s'arrange pas mon vieux, hein. Enfin je l'attrape et le repose sur ma tête avec un soupir de satisfaction. Mes yeux doré parcourent les rues. Tingapour est vraiment magnifique, j'y était venue une fois avec mes parent, vers mes 6 ans. Hélas, il m'emmenait partout, comme un petit chien l'on traine. Le pire, c'est que c'etait juste pour montrer a tout le monde le fils "adoré" de papa et maman. Enfin, moi je n'était encore qu'un enfant, je ne savais pas encore tout cela. Je me rappelle juste voir été émerveiller ar tant de lumière. pour moi, c'était fantastique.

-Sait tu pourquoi un corbeau ressemble a un bureau?

Hein? quoi? dans quel but? Je dévissage l'inconnu qui m'a adressé ces drôle de parole et qui se trouve être en fait... Une inconnu. D'une dizaine d'année, les bras couvert de petite entaille et les yeux marqué par deux petit trait noir. Très mignonne, pour une gamine de son âge. Bon, y avais deux solution. soit c'était une ange descendu du ciel, soit j'était tellement perdu dans mes penser que je l'avais pas vu. Bien qu'elle ne semblait pas perdu, je lui demandea, dans le doute:

-Que fait tu la, petite? Tu te ne serai pas perdu, par hasard?

(court, mais fait avec IPad , sorry ^^ )


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Autumn Blodderwood


avatar

Age du personnage : 10 ans

Familier : Enjoy, un petit moineau.
Couleur de magie : De la même couleur qu'une feuille en automne.
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Trapéziste. . .
Résidence : Je vagabonde de villes en villes, je suis une nomade comme dirais l'autre.
Dans le sac : Oh oh. . . Des choses qui ne te concerne pas.

Affinités : Clio, une des seules à me comprendre, je t'adore ♥
Haru, je ne sais pas quand est-ce que j'aurais une réponse, mais j'ai hâte de te retrouver !
Je suis dénuée de chaines, affinités viennent, partent, tel un courant d'air.

Profil du rôliste
Surnom: Pancake Wonderlandien. . . U.U
Age du membre: 13 ans
Vos autres comptes: Lice Silcen et Milla Lakia


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Lun 17 Oct 2011 - 12:18

Toujours en me scrutant, je remarquais l’air étonné de l’adolescent. Ah, oui. . . Il est vrai que croiser une enfant un peu étrange dans une rue tôt le matin peu paraître un peu cocasse, mais bon, sur Autremonde, on peu s’attendre à tout. Je le testais, pour voir s’il avait un minimum réfléchis sur ce que je voulais, ou si alors il allait me parler de quelque chose de complètement différent. En même temps, seuls des fous pourraient répondre à cette question, je n’aurais pas été étonnée si il me répondait « Je ne sais pas ». Cette réponse m’aurait pourtant plut, en tout cas plus qu’un changement de sujet. . . Cela aurait été une preuve qu’il avait fait au moins attention à ce que je venais de dire. Mais l’auteur du livre lui-même avait posé cette question sans en connaître la réponse. . . Mais il n’était pas fou. Enfin, je crois. Et la réflexion est différente d’un monde à l’autre.

-Que fais-tu là petite ? Tu ne serais pas perdue par hasard ?

Je passais une main sur mon visage. La partie philosophique de cet être ne ressortais pas, apparemment. Bon. . . Au moins ce n’était pas un pédophile que j’avais en face de moi, il s’inquiétait plus pour moi qu’autre chose. J’eus un petit sourire qui dévoila ma dentition parfaite d’enfant. Etrangement, bien que ce soit naturel, j’ai les canines plutôt pointues. Non, je n’ai pas dans ma famille défunte quelqu’un d’origine vampyrique d’après mes connaissances sur mes aïeuls. Comme prévu, la réponse m’exaspéra, bien qu’elle fût de ce qu’il y a de plus normal. Il ne répondait pas à ma question, j’allais en faire de même.

-C’est toi qui a l’air perdu.

En disant ceci, je ne parlais pas de lui, physiquement, mais de lui, mentalement. Il avait une tête de quelqu’un qui a perdu quelque chose, ou qui ne comprend pas bien ce qui se passe en ce moment dans sa vie. Peut-être n’était-ce que le sommeil manqué, mais mon instinct me disait que c’était autre chose, d’un petit peu plus complexe. Je suis de nature curieuse. Je n’aime pas n’être pas au courant de tout ce qui se passe autour de moi. Par exemple, je n’ai jamais fait d’études. J’ai appris à lire toute seule, les connaissances sur le monde devenaient trop attirantes. Je comptais bien savoir ce qui se passait chez lui. Avançant avec ma démarche aérienne, mes bottines qui avaient pourtant la semelle lourde et épaisse ne faisaient pratiquement aucun bruit au sol. En quelque secondes, malgré la distance qui nous séparait, je fus juste en face de lui, à cinq centimètres à peine. Je lui arrivais avec beaucoup de peine à la taille, mais ne me dégonflnt pas pour autant, plutôt énervée à cause de sa réponse que je trouvais idiote, je plantais avec ferveur mon regard impassible dans le sien étonné, ma voix toujours mélodieuse, rimant à souhait.

-Tu ne m’as pas répondu, à moins que tu ne m’aies pas entendue. Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

Je lui adressais un sourire un peu folklorique, digne de celui du Chapelier fou de la belle adaptation du roman par le dénommé Tim Burton. J’appréciais beaucoup cette histoire, mon personnage préféré étant également le Chapelier. Pourquoi lui ? Parce qu’il devait être sans aucun doute le personnage le plus fou de l’histoire, et puis c’est un chapelier, il fait des chapeaux. . . Et j’adore mon haut de forme qui ressemble étrangement au sien dans le film. Reprenant conscience du monde qui m’entourait, je penchais la tête sur le côté, pour mieux observer la réaction du jeune homme blond. Mon regard pétillait d’intelligence et de malice, alors que le sien. . . Ben. . . Restait terne, pour ne pas dire béat.



Merci à Sistah chéwie pour ce kit fioutabanlastiquement magnifique. ♥♥♥

•Double compte de Lice Silcen et de Milla Lakia•

#Autumn#:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

Profil du rôliste
Surnom: Apple
Age du membre: 16 ans
Vos autres comptes: Ebony A. Smith, Jules P. Grimes


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Mar 18 Oct 2011 - 19:38

Touuuuutaafaiiiit!!
Bon, je dois avouer que cette jeune fille était pour le moins charmante, mais aussi, très étrange.
Comment une si petite fille pouvait elle etre aussi... ben grande. Son regard petille d'une malice toute neuve.
Elle me toise, étrange, joueuse. Pourquoi faut il toujours que les enfant pose des question auquel nous ne pouvons jamais repondre?
C'est vrai, je connais cet remarque. Un livre Terrien je crois... De Levis Garolle un truc comme ça.
Je l'avais lu, un jour de pluie, dans la bibliotheque de mes parent. Ca parlait de quoi déja?
A oui, d'une petite fille justement, qui voyageait dans un pays merveilleux. Il y avait un chat qui souriait, des biscuit qui fesait grandir, tou un tas de truc zarbi quoi...
A l'époque, cet phrase du Chapelier fou m'avait beacoup intrigué. J'ai lu tout le bouqui, et je n'ai jamais compris. Le soir, quands j'avais sortit ça a mes parent, il m'avait engeuler.
"Ne dis pas des chose insencé! On dirait que tu estun malade mental! Pourquoi ne peux tu pas te comporter digne de nous?"
Gnagnagna. Tout ça pour esquiver une question a laquelle il n'avait pas de réponse!
Bah, je n'avais pas insister. QUands on est enfant, on a toujours peur de ses parent.
Je pense qu'en grandissant, j'ai plus ou moins compris le sens de cet phrase.

"Et bien, prononçai-je machinalement, je suppose qu'il n'ont aucun point commun si ce n'est qu'il se finisse par la syllabe "o" "

Puis-je lui sourit.
Un sourire chauds comme le soleil.
Je ne sais plus qui, peut-être mon grands-pere, m'avait dit que ce sourire avait le pouvoir de le remettre en forme.
Il mourut quelque mois plus tard. Peut être n'avais je pas assez souri.

"Mais après tout, qui decide de ce qui se ressemble ou non?"

Je ne suis pas peu fiere de cet reponse, je dois l'avouer.
Après tout, est-ce faux? Notre bon-sens a il reelement raison?


(Couuurt desoléééééé!)


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Autumn Blodderwood


avatar

Age du personnage : 10 ans

Familier : Enjoy, un petit moineau.
Couleur de magie : De la même couleur qu'une feuille en automne.
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Trapéziste. . .
Résidence : Je vagabonde de villes en villes, je suis une nomade comme dirais l'autre.
Dans le sac : Oh oh. . . Des choses qui ne te concerne pas.

Affinités : Clio, une des seules à me comprendre, je t'adore ♥
Haru, je ne sais pas quand est-ce que j'aurais une réponse, mais j'ai hâte de te retrouver !
Je suis dénuée de chaines, affinités viennent, partent, tel un courant d'air.

Profil du rôliste
Surnom: Pancake Wonderlandien. . . U.U
Age du membre: 13 ans
Vos autres comptes: Lice Silcen et Milla Lakia


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Mer 19 Oct 2011 - 13:52

-Et bien, je suppose qu’ils n’ont aucun point commun si ce n’est qu’ils se finissent par la syllabe « o ».

Je lui souris. Il en fit de même. Sourire rayonnant de vivacité et solaire. Excuse-moi de t’avoir jugé trop vite, Truc. Enjoy eut un sourire mental. Bon, le prénom Truc n’était pas super, mais je n’avais aucune idée de ce que pouvait être réellement le sien. Sûrement un beau prénom. J’ai fais la remarque que la plupart des gens qui avait un prénom un peu à part avait gravé dans leur caractère un peu de l’histoire du prénom lui-même. Enfin, c’était rare, mais assez pour avoir une agréable satisfaction de compréhension lorsque ça arrive. La réponse qu’il m’avait donnée m’a finalement plu. Je n’avais jamais à cette solution là, bien qu’elle pouvait sauter aux yeux pour certains. . . Non, j’étais plus partie dans un délire d’écriture. Comme, un corbeau ressemble à un bureau car le crissement que peut produire celui-ci peut ressembler au coassement du corbeau. Reste à prouver. J’avais même fait des recherches, certaines disaient que je ne sais plus quel écrivain avait écrit dessus. Il avait écrit sur le bureau, logique, mais ses textes parlaient du corbeau. A ce moment là, j’avais souris. Encore une réponse qui m’avait plu. Me sortant de mes pensées, j’entendis l’adolescent dire :

-Mais après tout, qui décide de ce qui se ressemble ou non ?

Belle réflexion coco. C’est étrangement vrai. Si je le voulais, je pouvais dire que cette maisonnette là bas, avait les mêmes fragrances de couleur que les soleils à cet instant précis, bien qu’elle n’était en rien rose ou orange. Ou que, cette pierre au sol avait la même forme que cette feuille qui volait dans le ciel. Ce qui pouvait sembler faux. La volonté est maîtresse. Si l’on veut, on peut. Après un entrainement, je peux être à bout de force, mais avec suffisamment de volonté, je peux continuer. La volonté est une forme de courage que j’affectionne tout particulièrement. Car il se peut que cette pierre puisse avoir les mêmes rondeurs que cette pierre ou que cette maison puisse avoir du rose dans la composition de sa peinture. Non. Même pas. Pas besoin de relevés sur la composition de cette peinture, mon avis est mien, il ne revient qu’à moi de penser si c’est juste ou non, bien que la réalité puisse me mettre des bâtons dans les roues. Ma mère était morte. Mais elle vivait toujours dans mon cœur. Contraires si différents qu’ils sont semblables. Après tout, la mort est elle aussi différente que la vie ? Nous n’avons aucune idée de ce qu’il peut se passer réellement après la mort, bien que des scientifiques disent que le corps reste là, à quelques pieds sous terre. Ce n’est en aucun cas une réflexion religieuse. Chaque peuple d’Autremonde a ses divinités, ses croyances. Dans mon cas, je ne crois qu’à l’avenir. Ainsi, je ne propose rien avant d’en être passée par là, non d’en être sûre, mais au moins d’en avoir vécu l’expérience. C’est aussi pour cela que je n’aime pas vraiment les mathématiques. Si vous entendez mes pensées, vous devez bien vous moquer de moi, mais, il est fort probable qu’un de nos meilleurs mathématiciens, physiciens, scientifiques est fait une erreur dans ses calculs. Bien qu’il ait passé sa vie aux études, bien que ceci prouve cela. Mais si ça se trouve, nos fondements sont basés sur un rien. Sur une once d’idée ou de réflexion que l’on a développé. Chacun décide de ce qui lui plait, ce n’est pas Intel qui dictera ce que tu dois faire, juste parce qu’il a dit ainsi. Ne te fie pas à ce que peuvent dire les autres, bien que cela puisse t’aider. Après tout, fais ce que tu veux, ce n’est pas mon problème, mais il se peut qu’un jour tu le regretteras, et que, comme moi, tu te questionne sur ce que nous appelons nos fondements. Nous vivons avec eux, ce sont grâce à eux que nous existons, mais, seul toi décide de ce qui te semble juste ou non. Tu peux faire semblant d’être d’accord, mais chacun à enfoui au fond de soi cette petite idée de révolte. Contient là, ou développe là, encore une fois, c’est toi seulement qui le décide. L’espoir est le rythme de la volonté, sans lui, rien ne serait possible. . .
Inconsciemment, je répétais à mis voix ma pensée. Quelques minutes s’étaient écoulées, sans que ni l’un ni l’autre nous nous rendîmes compte du temps qu’il passait. Nous étions tout deux perdus dans nos pensées jusqu’à ce que je rompe le silence de cette si petite phrase qui voulait en dire tant. Je relevais le visage, perçant les failles du regard du jeune homme aux cheveux de blé. Qu’est ce qu’ils ont pu bien et faire faire pour que tu sois dans cet état. . . Une fois de plus, j’avais murmuré ma phrase. Ma voix m’échappe souvent, bien que mon naturel n’est en aucun cas bavard. Je préfère penser que parler, les autres n’e sont pas moi, ils ne peuvent pas me comprendre. Prenez moi pour une folle si vous le voulez, non pas que je m’en fiche, mais je sais ou non ce que je ne suis pas. Je suis folle, sûrement, mais ça aussi ça ne peut être qu’une rumeur lancée par des informations d’un rien.

[HS: Pas grave ^^ . Excuse moi pour cette partie un peu philosophique, mais avec Autumn, je peux enfin dévoiler le fond de mes pensées, accordées au personnage, ça fait énormément de bien. ^^ On ne m'écoute pas forcément IRL, de ce que je pense, alors là, j'en profite]



Merci à Sistah chéwie pour ce kit fioutabanlastiquement magnifique. ♥♥♥

•Double compte de Lice Silcen et de Milla Lakia•

#Autumn#:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

Profil du rôliste
Surnom: Apple
Age du membre: 16 ans
Vos autres comptes: Ebony A. Smith, Jules P. Grimes


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Lun 24 Oct 2011 - 16:35

Ses yeux étincelait de malice.
Pourquoi ai-je l'impression qu'elle est si grande par rapport a moi?
Et puis merde. je suis un gamin, je le sait.
Et ça ne me gene pas. Quands je vois ces adulte, hautains, egoiste, meprisant, je me dis qu'il vaut mieux resté enfant. Le monde vu par des yeux d'enfant et beacoup plus beau, plus attrayant.
Pour les adulte, ce n'est plus qu'un simple arriere-plan. je ne veux pas devenir ainsi. Je veux continué a rever, durant toute ma vie. C'est la meilleur chose a faire.
Il faut regardé le monde avec des yeux d'enfant. Contempler la beauté des chose pendant que l'on le peut encore. Soudain je vacille. Je me rends compte que je suis fatigué. Enormement fatigué.
Mes jambe ne semble plsu vouloir me porter. obeissant, je m'empresse d'aller m'assoir sur une caisse entreposer dans la ruelle. Oulah, j'ai la tête qui tourne moi. Il aurait pas un peu de fievre le blondinet.
On dirait que ma partit de vampyr s'est definitivement mise en veille. Cela fait déja quelque jour que j'ai des faiblesse. N'est ce pas pitoyable pour un demi-vampyr d'avoir une santé fragile?
Meuh bon. Je suis avec Lice, et si je suis avec Lice, et ben je suis bien. Je soupire. N'empeche. Pourquoi mon pere ne m'a-t-il pas donné sa santé?!! Je m'adosse au mur, ramene mes jambe en tailleur.
Il est vrai que je n'ai pas beaucoup dormis ces derniers temps. j'aurais du être plus prudent. Ah, vla que j'ai mal a la têt maintenant. Je resoupire. J'en ai marre de ce corps.
Trop faible constitution.

"Excuse moi, dit-je doucement a l'intention de la petite, on peut faire une pause la? J'ai le cerveau en ebulition..."

Et ouai.
Même dans cette état je ne peux pas m'empecher de sortir des blague débile.
Haru c'est Haru. Ce n'est pas un petit rhume qui va changer ça.
Quoique. Je me sens pas très bien la. Tient, le jour est levée.
Mes yeux mis clos, je contemple le ciel qui s'empourprai il y a quelque minute virée au tendance bleuté. De petit mouton blanc, semblable a du coton était parsemé dans cette infinité bleu.
Les deux soleil brillait de toute leurs lumiere. Peu a peu, la ville reprends sont actibité. Les plus matinaux ouvre leurs volet, alors que d'autre sorte déja de chez eux.
Et moi je reste la. Je laisse le soleil me rechauffer. Je repense a Lice, elle est toujours dans mon esprit. Je repense a notre fuite. Et a Wint. Je me demande si il va bien.
Mes parent n'aurait pas osé lui faire du mal, mais j'eu plutot peur qu'il se fasse du mal lui même. La petite boule de plume était tellement maladroite. J'était enfin libre...
Mes parent trouve toujours une maniere de me relier a eux. Avant, je me disais qu'il devait m'aimer, mais le cacher. mais plus maintenant, plsu après ce qu'il nous ont dit.
Sans m'en rendre compte, je ferme les yeux. Je me sens apaisée, quands je ferme mes paupiere. Le calme m'envahit, puis la fatigue.
Peu a peu, je commence a somnoler. La douleur semble s'apaiser. Je vole bientot dans les bras de Morphée.


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Autumn Blodderwood


avatar

Age du personnage : 10 ans

Familier : Enjoy, un petit moineau.
Couleur de magie : De la même couleur qu'une feuille en automne.
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Trapéziste. . .
Résidence : Je vagabonde de villes en villes, je suis une nomade comme dirais l'autre.
Dans le sac : Oh oh. . . Des choses qui ne te concerne pas.

Affinités : Clio, une des seules à me comprendre, je t'adore ♥
Haru, je ne sais pas quand est-ce que j'aurais une réponse, mais j'ai hâte de te retrouver !
Je suis dénuée de chaines, affinités viennent, partent, tel un courant d'air.

Profil du rôliste
Surnom: Pancake Wonderlandien. . . U.U
Age du membre: 13 ans
Vos autres comptes: Lice Silcen et Milla Lakia


MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   Mer 26 Oct 2011 - 11:08

Le jeune homme vacilla. Il semblait si fatigué tout à coup ! Je le vois de sa démarche incertaine, marcher avec prudence jusqu’à une caisse qui trainait parmi d’autres dans la rue. Vas-y doucement coco ! Coco. . . C’est rigolo, ça, comme surnom. Ses yeux papillonnent. C’est bien ce que je pensais. On ne peut pas lutter contre le manque de sommeil, la Fatigue est toujours trop forte. Et il semblait si désespéré. . . J’eus presque pitié de lui.

- Excuse-moi, me dit-il doucement, on peut faire une pause là ? J’ai le cerveau en ébullition.

Ah, oui. . . Parler avec mes énigmes à quelqu’un qui viens de justement se réveiller n’est pas toujours la solution pour un réveil en douceur. J’eus un petit sourire. Devais-je l’emmener à un chaman où était-il tout simplement vraiment fatigué ? J’eus un pincement au cœur. Je n’étais pas vraiment ce que l’on pouvait appeler la bienvenue au palais d’Omois, nous, gens du cirque, nous n’étions guère appréciés par la population sédentaire. Nous étions nomades, des presque sans maison pour eux. Ce qui était essentiellement faux. Premièrement, notre « maison » n’était autre que nos belles roulottes rouges, ornées de gracieux motifs or. Deuxièmement, le cirque, le chapiteau lui-même était notre maison. Notre mère. Notre mère qui nous protégeait mieux que les roulottes, des intempéries. Il veillait sur nous. J’en étais persuadée. Il était capable d’accepter de nouveaux enfants chaque soir, pour nos représentations. . . En matière de famille, nous étions servis au cirque. Nous étions tous unis comme les doigts de la main. Clio, par exemple, c’est ma grande sœur. Et je l’aimeuh’ ♥ ! En parlant d’elle. . . J’avais promis de ne pas être en retard ce matin, pour les premiers échauffements. Oh. . . Pour une fois que je serais en retard, c’était bon, ils allaient laisser passer ça quand même. Je reportais mon attention sur le blondinet. Il portait aux lèvres un sourire apaisé. Ses yeux se fermaient doucement. Ah non ! Je n’étais pas sûre de son état, s’il était dangereux qu’il s’endorme, il ne s’endormira pas ! Je saisi un sceau rempli de glaçon, qui devait sûrement appartenir au bar de la rue. M’approchant à pas calculés de lui, je vidai sur sa tête le liquide glacé. Il se releva, trempé, une expression presque effrayée au visage. J’éclatai de rire, un rire cristallin semblable au tintement d’une clochette. Me tenant le ventre, je continuai, le pointant bientôt du doigt.

-Aaaah. . . Tu devrais voir la tête que tu fais coco. . . C’est. . . Aaaaaah. . .

Et je replongeai dans le fou rire. Non, je ne vais pas dire que ça faisait longtemps que j’avais ris ainsi, mais rire est un défoulement comme un autre, qui ne fait que du bien. Enfin non, je retire ça. J’avais déjà mal au ventre. Me relevant, je pris une grande inspiration, mes yeux brillaient, me trahissant, m’avait dit mon petit moineau.

-Excuse moi, mais. . . Mais je ne veux pas que tu t’endormes si tu es malade. Normalement c’est ce qu’on fait, mais je ne préfère pas. On ne sait jamais. T’as pas dormi cette nuit c’est ça. . . Ou ! Je sais. Tu t’es saoulé au bar d’à côté, et tu fais une gueule de bois ! Et puis j’étais entrain de te parler.

Je savais que je racontais n’importe quoi. Mais j’essayais de me faire pardonner, et surtout de faire remonter le moral du jeune homme que je venais d’arroser. Je n’avais pas vraiment l’envie, ni le temps d’avoir des ennuis avec lui. Oh non. Et puis, je crois que je venais de faire une des plus longues phrase du mois. Je préfère parler par petit bout, et surtout que ce que je dis est beaucoup moins explicite.




Merci à Sistah chéwie pour ce kit fioutabanlastiquement magnifique. ♥♥♥

•Double compte de Lice Silcen et de Milla Lakia•

#Autumn#:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sais-tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau? [PV:Haru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Tu sais pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? » [PV Jo' ]
» Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? [William Mary Hufflestring]
» Pourquoi un Corbeau .. ?
» Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? X Sarah
» Pourquoi un corbeau ressemble t-il à un bureau ? [Open]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: