AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Lun 17 Oct 2011 - 19:16

I am in the shade, you're in the light



Tchac.
Les couteaux entre mes doigt fuse, les un après les autre, pour venir se planter dans le bois avec un bruit mat.
Quelle intérêt? L'entrainement... A quoi bon? La vie n'est plus qu'un jeu, et il m'importe peu de perdre.
Peut-être préférais-je perdre que gagner ce la dit... Mettre fin a cet existence de merde, dans ce monde de merde.
C'est tellement tentant. J'avais frôler la mort, a quelque jour de cela, et ça ne me choquai pas plus que ça.
Quelle femme cruelle je suis... Ahem. C'est ironique. En fait, je m'en fout parce-que tout le monde s'en fout de ma vie ou de ma mort.
Donc je m'en fout aussi. C'est risible non? Après tout, ai-je apporté une seule fois un sentiment de bonheur a quelqu'un?
Tchac.
La réponse est non.
C'est étrange d'ailleurs. Qu'ai je fais cet dernière année? Rien, j'ai traqué, j'ai tué, j'ai été embarqué dans des aventure génial.
Rien.
Je n'ai pas avancer. Pas d'un fragment je n'ai changé. Pourtant, ce ne sont pas les occasion qui manque...
Mais je reste ancré avec mes principe inutile, mes regle que personne ne m'impose.
Et qui sont probablement les seule que je suit.

Mon dieu, qu'est ce que je suis cruelle avec moi même.
Je manque de me tuer, et je m'en fout.
Je vais vraiment finir par y passer. Bah, pas grave. Bon, allez Alwin, concentration. Si tu veux partir aux plus vite de cet endroit horrible, bruyant et surpeuplé, va falloir que tu te bouge. Formation de merde. Oui je sais je dis beaucoup ce mot pour parler de ma vie. Je l'assume. Deux jour que ça dure, cet misère. Je ne dis pas que c'est facile, loin de la. Nan, c'est juste... Barbant. Je n'aime pas cet endroit, tant de bonheur... m'écoeur. Nombreux sont les gens qui trouve cet endroit rejouissant. Je trouve aussi, ne vous en faites pas, même si j'ai perdu toute ma raison, loin de moi l'idée de devenir morose. Nan, c'est juste que... Comment dire... Vous savez quand vous mangez trop? Oui, des truc lourd, des gâteaux et tout... Ah oui, une indigestion. Une indigestion de joie, voila de quoi je suis atteinte.
C'est grave docteur?
Bah, après tout, ce n'est pas bien grave. Il y des claustrophobe, des xénophobe, des arachnophobe, bah moi je suis joyonophobe.
Bah ouais, c'est la vie hein. Je récupère mes poignard, planté dans le poteaux de bois qui me servait de cible. Le "professeur" vient d’énoncer une autre "activité". Ok, j’arrête de me plaindre, car cet nouvelle activité c'est en fait un... "combat". Merci mon dieu. J'ai grands besoin de me défouler sur quelqu’un.

"Attention! fait notre vampyr de professeur, la magie est interdite! Vous n'utiliserez qu'une dague et le but sera de la placer sous la gorge de votre adversaire, sans le blesser je vous pris!"

Bah oui, on est pas con non plus, hein. Je vais pas tuer mes camarade, question de morale. Je suis peut être folle, suicidaire et joyonophobe mais je suis pas cruelle. Quoique. L'idée d'en douter me surprise. ET MERDE!! Nan, je ne suis pas cruelle! Je rejette ma chevelure noir nuit en arrière et m'approche un peu plus. La plupart des étudiant me dépasse et ont l'air plus âgée que moi. Ca me fait bizarre de me retrouver parmi tout ses voleur qui me toise de toute leurs grandeur. Mais je me console en me disant que quand on est voleur, la petite taille est un atout. Le prof parcoure notre petite assemblée des yeux. AH, c'est moi la première. Bah, vus ma chance légendaire ça ne m'éttone pas vraiment. Mon adversaire lui est un jeune homme d a peu près mon age, a la tignasse noir et... très grands. Bon, j'avoue je fais pas la fière moi de mon 1m65, mais bon ça va hein. Je pénètre dans "l’arène". Inexpressive, je fais fasse a mon "adversaire". Et bien mon cher, dansons!




fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Lun 17 Oct 2011 - 19:55

Ma vie est merdique.
On m'oblige à devenir Voleur Patenté.
Nan, mais sans blague.
Moi, Ken qui-n'a-pas-de-nom-de-famille, un mètre quatre-vingts, et très, très, très maladroit.
Comment voulez-vous être Voleur comme ça ?
En plus, c'est dur lorsqu'on n'a pas envie de l'être. On a plus de mal à apprendre.

Avant, j'étais au Lancovit.
Mais mon professeur a décrété que j'avais "besoin de changer d'air".
C'est ça, oui.
Dis plutôt qu'il voulait plus de moi.
Je le comprends, en même temps.
Vu mon niveau...
Donc, il m'a envoyé à Omois. A Tingapour, en plus.
Bon, en même temps, la seule université d'Omois est à Tingapour.

N'empêche, ça fait déjà 16 ans.
16 longues années que je suis née. Et 10 ans que...
... que mon père est mort. Et que j'ai commencé mes études.

Bref, venons-en au présent.
En ce moment, je suis dans la salle d'entraînement.
Je suis entouré de nombreux apprentis Voleurs, et de notre professeur, un vampyr. Je suis dégoûté, quand même. Nan, mais regardez-moi ça !
Ahem. C'est vrai, vous ne pouvez pas voir.
C'est mon premier jour ici, et ce n'est pas le meilleur.
Tout le monde me dévisage. Même le prof. Pour une simple et bonne raison. Du haut de mes un mètre quatre-vingts, je les domine tous largement.
Mais, du haut de mes un mètre quatre-vingts, je vois quelque chose que les autres ne voient pas. Le dos d'une fille d'à peu près mon âge, sur lequel se déroulent des cheveux noirs. Des beaux cheveux noirs.
Même si je n'aperçois que son dos, je vois bien qu'elle semble perturbée par quelque chose.
Et je vois quelque chose que cette jeune fille ne peut voir.
Un garçon qui la dévore des yeux. Et lui, au moins, ce n'est pas une asperge, contrairement à moi !
Hum.
Non.
Ne vous imaginez pas n'importe quoi.
Je ne suis pas jaloux. Je ne suis pas amoureux.

Le prof prend soudain la parole :


- Attention ! La magie est interdite ! Vous n'utiliserez qu'une dague et le but sera de la placer sous la gorge de votre adversaire, sans le blesser je vous pris !

Bon. Je n'ai pas écouté ce qu'il disait avant, mais je suppose qu'il parle d'un combat.
Il passe entre nous pour choisir ceux qui passeront en premier.
Pitié, pas moi, pas moi !


- Et avec Alwin, nous allons prendre... Ken !

Oh, non.
Et merde.

Je me dirige alors vers l'espace libre avec cette fille, Alwin, et nous nous mettons face à face.
C'est là que je me rends compte que c'est la fille que je regardais tout à l'heure.
Alors que j'aurais dû commencer à me battre, je resta sur place, comme un idiot - ce que je suis.
En même temps, devant cette beauté...
Quoi ? Qu'est-ce que je dis ?!

Bon, ok.
Vous aviez raison.

Je suis amoureux.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 18 Oct 2011 - 17:30

Ben...
Il a une problème le phénomène?
Je le contemple avec stupéfaction quand je me rends compte qu'il ne semble pas avoir l'intention d'attaquer.
Il a des hésitation a frapper une fille? ben voyons, je lui rendrait bien sur!
Je penche la tête sur le coté a la manière d'un chat fixant sa future proie.
Booooooon! Il n'as pas l'air de se décider. Merde, moi qui avait dit que je serai gentille pour une fois.
Aller, c'est pour son bien, la prochaine fois, il n'aura pas de scrupule contre une fille, si inoffensive elle est l'air.
Le professeur nous lance a chacun une dague. Limite il la laissa tomber. Le professeur annonce enfin le début du combat.
Je ne bouge pas. Aller, attaque abruti, je ne suis pas douée pour les coups d’envoi.
Il ne bouge pas non plus. Tu joue au plus malin avec moi? Oulah, tu est trèèèès mal tombée petit... enfin pas si petit que ça.
Qui sait ce qu'il lui traversait l'esprit a ce moment la, en tout cas, moi j'avais une idée très précise de comment j'allais procéder.
Rien ne bougeai, les autre voleur retinrent leurs souffle lorsque je m’élance dans les air, aussi agile qu'un chat.
Tu ne veut pas attaquer mon grands? Alors ce sera moi qui te cueillera. Ce n'en sera que plus amusant.
Je suis joueuse, ne vous l'ai je pas dit? c'est une partie de moi que j'ai découverte il y peu.
Je crois que je cherche dans la vie un peu d'amusement. Bah, amusons nous alors. Dans les air, le temps semble ralentir.
Il est mon allié.
Il semble ralentir quand il le faut, me laissant le temps de pointer mon arme vers mon adversaire. Un éclat la parcourt, tranchante, mortelle.
Bon, c'était prévu, tout était prévu. Il devait esquiver, et je devais profiter de ce moment pour placer la dague sous sa gorge.
Hélas. Ça ne se déroula pas exactement comme je l'avais prévue.
Pas du tout.

Pourquoi ne bouge-t-il pas?
Il joue au plus fort? Il a pourtant une dague pointer en direction de son coeur...
Mais bouge imbécile! Tu veux mourir? Quelle folie est-ce cela? Il est suicidaire?
Bon, ok, je suis mal placée pour dire ça. Un ultime avertissement fuse dans ma gorge.

"Bouge, abrutit! Ou tu va être blesser!"


Pas un geste, pas un battement de cil. C'est quoi son plan?
Le pire, c'est que je peux pas m’arrêter ,la...
Tout le monde se tait. même le professeur doit penser qu'il a un plan.
Le problème, c'est qu'il n'en avait pas de plan! Ca se lisait dans ses yeux!
Trop tard, il ne bouge pas, je range ma dague aussi vite que je le peux et je me prépare aux choc.

Bam.

Juste a temps.
j'atterrit agilement derrière lui.
Ce qui c'est passer? Cet imbécile n'a pas bougé d'un poil!
J'ai du poser mes main sur ses épaule pour encaisser la chute et me propulser derrière lui.
Depuis quand les Voleur Patentés sont il si incapable?
J'aurais du utiliser ma magie, mais j’étaie sur que ce crétin avait un plan.
Il n'en avait pas, de plan. Et puis, je suis mauvaise joueuse, très mauvaise joueuse.
Utiliser la magie reviendrait a enfreindre la règle du jeu, donc a perdre.
Et ça il n'en était pas question.

J'ai aaaafreusement mal aux genoux. J'ai pris tout le choc sur les jambes, et, 'tain qu'est ce que ça fait mal!
Pourtant je le fais souvent, atterrir de cet hauteur est un jeu d'enfant pour le chat que je suis.
Mais la, la surprise a eu raison de moi, je tourne la tête vers l'inconscient, mes yeux jette des éclair.
J'avais posé un genoux a terre. Je me relève m'epousette et lui fait face.
Je plante mes yeux bleu marine au tendance violacée, signe que j’étaie énervée, dans les siens bleu ciel.

"Tu veux mourir? je lui jette, furieuse de plus contre moi même pour ne pas avoir bien gérer la situation, tu as vus Magister en couche-culotte ou quoi?
"
Bon, ok, je dois lever les yeux pour lui faire face, mais je ne me démonte pas pour autant.
Curieux, le professeur laisse aller la querelle.
Enfin, querelle qui n'as l'air d'aller que dans un sens...


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 18 Oct 2011 - 19:26

Et merde.

Lorsque j'était petit, mon père m'avait toujours conseillé de ne jamais tomber amoureux.
Moi, je lui répondais fièrement :

- Oui, papa !

Mais, jamais, jamais je ne m'étais imaginé que ça pouvait m'arriver un jour.

Alwin était désespérée que je ne bouge pas d'un poil, et me criait dessus, car je faisais foirer toutes ses techniques.

Elle essaya à plusieurs reprises de m'attaquer, mais rien à faire.
Rien.
Nada.
Je la trouvais belle, point.
Alors, je dois la dévorer des yeux, parce que peut-être que je ne pourrais pas en profiter longtemps.

Mais cette logique ne collait pas avec moi. Une petite voix me dit :
"Allez, attaque, tu lui parleras après le cours !"

Faudrait déjà que j'arrive à bouger !

Exaspérée, Alwin me cria :


- Tu veux mourir ? Tu as vus Magister en couche-culotte ou quoi ?

Tiens, je n'y aurais pas pensé, à celle-là !
Curieusement, le prof laisse la "querelle" aller. Il se contente de nous regarder, comme ça.
Et, soit c'est moi, soit le prof soupçonne que je trouve Alwin belle.

Bref, comme un idiot, je brefouille à Alwin :

- J-je... je... t-t-t-tu...

Et puis, je me rends compte que Alwin ne fait rien. Elle n'est pas sur ses gardes, comme elle devrait pourtant l'être.
Alors, même si je préférerais la contempler encore quelques minutes, je la regarde droit dans ses beaux yeux bleus.
Et, sans réfléchir, la plaque au sol.

Sauf que, le hic, c'est que je ne pouvais pas quitter ses yeux. J'étais comme... hypnotisée.
Je dus donc, sans regarder, essayer de lui mettre ma dague sous sa gorge.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 18 Oct 2011 - 20:05

Pas si con que ça en fait.
'tain, je me fait avoir en amatrice.
Le sangg bouillone dans mes veine. Je dois lutter contre ma magie pour ne pas carboniser l'inconscient.
Ouais, sauf que la, je lutte déja. Contre ce Ken. Donc deux adversaire d'un peu, c'est un peu beaucoup, vous voyez!
Rayon de Soleil, rester sur le coté de l'arene m'encourageai. Pitit lache va. Juste qu'il a peur de se prendre un coup de coude.
Je masque bientot mon expression de surprise sous l'habituelle masque innexpressif. Boooon. Le tout pour le tout.
J'ai plus d'un tour dans mon sac. Même si la poigne du jeune homme est de fer, j'arrive a relever la tête, difficilement je vous l'accorde.
Mon visage est a quelque centimetre du sien mais je n'y prete pas attention. Je prends la dague qu'il essaie maladroiteùent de me placer sous la gorge.
Je lui lance un regard signifiant "T'as pas encore gagner mon coco" et j'envoie valer sa dague. Du moins j'essaie pour le momment.
Gagné, sous l'effet de surprise, il lache prise. Mais ça ne marchera pas deux fois. Je me suis un peu coupé la levre mais je m'en occuperai plus tard.
Pour le momment je laisse le filet ecarlate couler le long de mon menton. Je renverse l'adolescent avec ma jambe et je bondis en arrière.
J'inspire de grande bouffée d'air, j'avais cru éttoufée. L'air frais coule dans mes poumons. D'un coup de langue, j'essuie le sang qui me coule des levres.
Un regard joueur, un sourire malicieux. Va ont enfin pouvoir jouer vraiment cette fois? D'un geste vif j'attrape sa dague.
Et je lui la lance.
L'ettonement se lit sur son visage.

"On n'as pas eu l'occasion de voir qui se battait reelement le mieux!"

Je m'elance.


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mer 19 Oct 2011 - 19:58

[ça va encore être court ^^']

Alwin n'arrive pas à bouger, et moi à mettre la dague sous sa gorge.
Elle essaye désespérément de bouger, de se dégager.
Au bout d'un certain temps, elle réussit enfin à relever sa tête, avec difficulté malgré tout.
Nos visages sont maintenant à quelques centimètres d'écart.
Mais, maintenant que je suis en action, je ne m'en préoccupe pas.
Alors que j'étais prêt de mon but, cette fille un peu trop maline à mon goût s'empare de ma dague et l'envoie valser quelques mètres plus loin.
Waouh.
Elle en a, de la force.

Je remarque soudain un mince filet de sang écarlate qui coule sur le menton d'Alwin. Elle s'était coupé la lèvre en lançant ma dague, je suppose.

Sans que je n'ai le temps de la voir venir vers moi, elle me renverse d'un coup de pied en plein...
Aïe.
Dans les couilles.
Je retins ma respiration pendant une bonne minute, et lance un regard à Alwin qui voulait dire "tu vas le payer, je peux te le dire".

Mais c'est une bonne joueuse. D'un geste vif, elle me lance ma dague, que j'attrape sans difficulté.
Puis, d'un air de défi, elle me crie :


- On n'as pas eu l'occasion de voir qui se battait réellement le mieux !

Et elle s'élance vers moi.
Cette fois-ci, je ne réfléchis pas. Je m'élança également vers elle.
Sauf que, le cliché "bagarre de films" est complètement raté.
Car, dans notre course non réfléchie, on court tellement vite l'un vers l'autre que...
Et bah, on s'est cogné.
On tombe en même temps sur le cul, et je touche mon nez, douloureux. Je retrouve ma main toute pleine de sang, mais je ne m'en préoccupe pas.
Et puis, en regardant Alwin, toute chamboulée, et en m'imaginant, moi, avec mon nez qui saigne, je me dis qu'on a pas l'air idiots, comme ça, assis sur les fesses comme le ferait des gamins de quatre ans.

C'est pour ça que je suis soudainement pris d'une crise de fou rire.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Ven 21 Oct 2011 - 17:52


Ne ri-go-le pas!

Ou Alwin pète un câble, et pas qu'un peu

Alors la. Il rit, se moque ouvertement de moi.Mes mains se crispe.Ils me regardent, un lueur d'amusement dans leurs yeux.
Mes dent se serre. Une boule se forme dans mon ventre.
Je n'en peux plus. Je ne supporte pas d'être ainsi le centre de temps de moquerie. J'ai un ego surdimensionnée, je le sais. N'importe qui aurait rit. N'importe qui aurait au moins fait semblant de rire pour ne pas perdre la face. Pas moi. Car je ne suis pas n'importe qui. je refuse d'être n'importe qui. J'enfonce mes ongles dans ma paume. Je fait ça tout le temps, tellement que j'en ai même des cicatrice. Un petit filet de sang coule dans mes mains, chaud. Je trouve presque apaisant ce liquide poisseux qui s'écoule. En général ça suffit a me calmer. Mais pas la. L'une des chose que je déteste est que l'on me moque de moi. Ma magie bleu, presque noire, crépite dans mes main, tel le feux de ma colère. Mes yeux vire peut a peu au rouge violacée, mais personne n'y prête attention. Je me lève d'un bonds. Les rit s'interrompe. J’étouffe. Je n'en peux plus. Moquez vous de moi si ça vous chante. Mais je serai loin. Je n'en aurais rien a battre. Je sors de l'immense salle. De l'air, il me faut de l'air. Je traverse les couloir, telle une furie. Je bouscule, je double, jamais je ne m'excuse. Ras le bol. Trop c'est trop. Je sors. Enfin. L'air me caresse le visage, soulève mes cheveux. Je m'adosse contre un mur et je me laisse glisser le long de sa paroi. Et merde. Et merde. Je regarde ma main. Je me suis bien entaillé. Le sang coule encore.

"-Fait chier."

Je passe une main sur mon visage. Qu'est ce que je fous? Pourquoi est-ce que ça m'a fait si mal quand cet imbécile de Ken c'est moqué de moi? Qu'est ce que je fous! Pourquoi est ce que je ne suis pas concentré? Je veux repartir d'ici au plus vite. Ce lieu est horrible. Je veux repartir, dans mon monde, mon monde de vagabonde. Je repose la tête contre le mur. Quand je suis en voyage, je suis libre, je vole de pays en pays, je découvre un nouveaux paysage chaque jour. Ici, je suis entravé. Je ferme les yeux. Ce lieu est horrible. Pourtant je dois absolument finir cet formation. Mais... pas de suite. Je me sent tout d'un coup... si fatigué... Ce.. n'est pas... normal. Merde... Un Sommeillus. Je tombe sur le sol, inerte.


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Iris


avatar

Age du personnage : 17

Familier : Un tigre blanc, Blico.
Couleur de magie : Cyan
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave, le Mal honey.
Résidence : Cette forteresse grise, comme chaque Sangrave qui se respecte.
Dans le sac : HUM. C'est personnel, disons.

Affinités : Jenna : meilleure amie
Nihal Shareem : soeur jumelle
Mattis Tay : petit ami

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Ven 21 Oct 2011 - 19:12

[j'adore ton nouvel avatar ! Je ne pourrais pas répondre avant demain, voire après-demain]


 Il paraît que les bonbons donnent des caries, que c'est mal de jurer, que le lait est plein de calcium, que la soupe fait grandir, que les oignons font pleurer. Il paraît que l'espoir fait vivre, que fumer tue, que la Terre est ronde, que si l'on veut on peut, que le chocolat est une drogue. Il paraît que le feu brûle, que la glace congèle, que E=MC2. Il paraît aussi que je suis gentille. Enfin, il paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4108-iris-because-the-evil-is-just-a-cover?highlight=iris
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Ven 21 Oct 2011 - 19:18

(Okech, pas de problème! Ton avatar est cool aussi!)


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Sam 22 Oct 2011 - 9:20

Brolk de slurk...
Voilà ce que ça fait de rigoler devant une fille.
Surtout quand la fille en question prend ça sérieusement.
Alors qu'on ne cherchait pas à la vexer, et encore moins à se moquer d'elle.

Donc, Alwin est sortie de la salle d'entraînement.
Je me suis arrêté de rire, et, toujours assis parterre, je la regarde s'en aller.
Tout à coup, je transpire de culpabilité.
J'ai l'impression que mes yeux me brûlent, comme si j'allais pleurer.
Et puis, en voyant les regards en colère des autres, c'est comme si la mer se déchaînait dans mes yeux.
Je ne vois rien, je vois juste flou.
Je tâte mes joues pour vérifier que je ne pleure pas.
Et puis, tout à coup, j'ai une soudaine envie de vomir.
Je me force à ouvrir mes yeux d'un bleu si intense.
Le sol m'appelle, j'ai l'impression. Comme s'il me disait de le regarder. C'est ce que je fis. Mais je n'aurais pas dû, car j'ai l'impression que le sol est situé à 300 mètres en-dessous de moi.

J'aime pas les vertiges.

Je sors alors à mon tour, avec difficulté, je l'avoue.
Je vérifie bien que personne ne peut me voir, et je cogne ma tête plusieurs fois sur le mur.
C'est ça.
Prenez-moi pour un idiot si vous le voulez, mais ça marche, pour faire passer les vertiges comme ça.

Et puis, c'est là que j'entendis la voix d'Alwin :


- Fais chier.

Intrigué, je me dirige vers cette voix.
Au loin, je vois un corps effondré parterre.
Alwin.
Je cours vers son corps, et vérifie qu'elle est bien vivante.
C'est là que je me rends compte qu'elle est sous un puissant Sommeillus, et un Sommeillus très puissant.
J'essaie de lui lancer tout d'abord un Réveillus [ça existe ou pas ?], sans succès. J'essaie alors un Reparus.
Pour me rendre à une évidence : quelqu'un a coupé ma magie.
Ne sachant que faire, je prends Alwin dans mes bras, et l'emmène dans les jardins, au pied d'un séquoia importé de la Terre.
Je l'allonge au pied de cet arbre, et m'assois à côté d'elle.
D'une main tremblante et hésitante, je caresse ses cheveux noir nuit du bout des doigts, tout en essayant de la réveiller :

- Alwin... Alwin...

Espérons que l'air frais de la nature lui fasse du bien. J'ai vu un reportage où l'on disait que la nature encourageait à réveiller des gens.
Car on a plus de mal à dormir dans la nature, même sous l'emprise d'un sort.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Sam 22 Oct 2011 - 18:40

J'ouvre les yeux.
Tout est flou.
J'ai un mal de crane épouvantable.
Mon dieu, ma tête. J'ai l'impression qu'il y a un Saccat dans mon crane.
Pourquoi je dormais moi?
Ah oui, le Someillus. Qui aurait bien pu m'en vouloir.
Ok, je ne suis pas un ange, mais je n'ai rien fait ces derniers temps.
Oh et puis merde, j'ai trop mal a la tête.
La lumière m'aveugle, je referme les yeux.
Puis, j'en entrouvre une hésitante.
Un jeune homme est penché sur moi.
Ah, salut Ken.
Ken?

Je me redresse précipitamment.
Et je me cogne contre son front.
Outch!
Je me redresse et entreprend de me frotter le haut du crane.
Moi qui avait mal a la tête...

-Heeey! Qu'est ce que tu fous la? lui lançai-je d'un ton agressif comme toujours.

Je voulais me lever mais je vacillait et je me remis a genoux.
'tain, l’imbécile de sorcelier qui m'a endormis n'y ai pas aller de main morte.
Je me sens a la limite de l'évanouissement.
Mais que diable voulais il me faire?

-Dis moi, fit je en lui tournant le dos, qu'est ce qui s'est passé?


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Sam 22 Oct 2011 - 20:20

- Dis moi, fit-elle en me tournant le dos, qu'est ce qui s'est passé?

Alwin s'était enfin réveillée, et m'avait d'abord regardé d'un air agressif. Puis, elle s'était retournée, et m'avait dit ce que vous venez d'entendre sur un ton également agressif.
Ce qui s'était passé...
Demiderus seul le sait...
Je lui dit, en étant un peu confus :

- Bah, je suis sorti de la salle d'entraînement parce que je me sentais con d'avoir ri, et parce que j'avais des vertiges. Et puis, je t'ai entendue jurer, alors je suis allé voir pourquoi. Et puis, je t'ai trouvée effondrée sur le sol, sous l'emprise d'un Sommeillus. J'ai voulu te réveiller, mais quelqu'un m'avait coupé ma magie. Alors, je t'ai prise dans mes bras et t'ai emmené dehors pour que tu prennes l'air frais, et pour que tu te réveilles plus facilement et dans de meilleures conditions.

Je me gratta la nuque et afficha un sourire idiot.


[I'm sorry, is very, very, very short...]











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Lun 24 Oct 2011 - 18:24

Il me regarde, me sourit.
Pourquoi continue-t-il a être gentil avec moi, après tous ce que je lui ai dit?
Il y a deux solution:
-Soit il est bête
-Soit il a remarqué que j'avais besoin de soutient.
Et la deuxième option m'effraie plus qu'autre chose. Je ne veux pas que l'on me vois comme une faible.
Je ne veux pas que l'on me voit comme cette jeune fille qui s'écroule et qui besoin d'aide pour se relever. Je ne veux pas... que l'on éprouve de la pitié pour moi. Je... je ne peux plus être sauvée. Le jeu ai fini pour moi. Mort en sursis. Le vide m'attends au bout du chemin.
Il n'est pas faux que j'aimerais me réfugier dans les bras de quelqu'un, pour y pleurer, pour m'y confier. Mais je n'ai plus le droit. Je n'ai plus le droit d'aimer. Pas après tout ce que j'ai fait. Qu’ai je fait? ET bien, une chose horrible. Je suis née. Rien que m'a naissance était un crime. Le fait d'exister et un crime. Mon existence est un crime. Je le sait pourtant je m'accroche a la vie. Aurait-je peur?
A tu peur de la mort?
Non! Non, je n'en ai pas peur!!
Tes pensée sont trouble, tu as peur.
NON!! Je n'ai pas peur!! Je n'ai pas peur! Je n'ai pas peur! Je n'ai pas peur! Pourquoi je doute! Je tremble, je tremble de tout mes membre. Pourquoi? Je n'ai pas peur! Je n'ai pas peur! Je n'ai pas peur!!
Tu as peur.
NON!!

J'hurle. C'est fini. Je l'ai planté, ma dague. Le sang coule a flot. Liquide écarlate, symbole de la vie, et de la mort. Tout se confonds. je n'ai pas peur. Je n'ai pas peur de mon destin, même si il s'agit de mourir. J'ai mal, la douleur est horrible. mais je n'ai pas peur. Et une folle de moins sur cette terre. Je n'ai pas peur. Péniblement, j'articule

-Je-... je... n'ai.. pas.. peur...

Une larme, unique, mais tellement symbolique roule le long de ma joue. Je l'ai manqué. j'ai manqué le cœur. Ai-je peur finalement? Pourquoi est ce que je doute? Je me suis préparé a cela!! Je jette un regard plein de démence a Ken qui me regarde avec horreur. Que m'as tu fait, voulais je lui dire, mais a la place de ces mots, un flot de sang sort de ma bouche. Tout devient flou. Et je évanouie pour la deuxième fois. Pour la 2em fois devant lui. Pourquoi ai-je hésité? Je ne serai pas la a souffrir a ce moment!


[Alala, pauvre Ken! Je lui en fait voir de toute les couleur. Allons bon, je suis cruelle avec Alwin aussi Nananère ]


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 25 Oct 2011 - 9:58

Fait chier.

Qu'est-ce qu'elle a, cette fille ?
Elle veut que je me fasse arrêter pour assassinat, ou quoi ?
Le pire, c'est qu'elle est cruelle avec elle-même. Et ça, c'est terrible. C'est terrible car ça prouve qu'elle ne se sent pas bien dans sa peau. Les autres filles auraient pensé que si elles ne se sentaient pas bien dans leur peau, c'était en rapport avec leur apparence extérieure. Et ces filles-là, elles auraient utilisé un sort d'illusion, en croyant être heureuses. Ou alors, elles auraient fait ce truc terrien, là, la chirurgie esthétique.
Bah Alwin, elle était pas comme ça.
Elle, elle préférait fait un truc pire.
Du genre se suicider.
Ce qu'elle venait d'essayer de faire devant moi.

Elle s'était planté sa dague dans le coeur. Enfin, elle l'avait heureusement manqué. Ce qui était horrible, c'est qu'elle l'avait fait en me fixant. Et ça, c'est le genre de truc qui te fait sentir coupable, et quand la fille meurt, tu culpabilise toute ta vie.
Et je ne voulais en aucun cas que cela m'arrive.
Je ne voulais pas être témoin d'un suicide, et devoir aller voir les parents d'Alwin pour leur annoncer que je l'avais vu se suicider, et que, comme un con, je n'avais rien fait, et que je l'avais regardé avec horreur mourir.
N'empêche, je ne sais pas pourquoi, mais c'est toujours à moi en particulier que ce genre de choses arrive. C'est toujours à moi de devoir réfléchir à fond la caisse car je n'ai que quelques minutes pour empêcher la mort de quelqu'un. En résumé, c'est toujours moi que les gens choisissent pour ce genre de situations pas agréables du tout. Pas agréable pour celui qui assiste à la scène, et pas agréable pour celui qui est en train de mourir.

Je crus qu'Alwin voulait me parler, mais à la place, c'est du sang qui sortit de sa bouche. Et là, elle m'a fait culpabiliser.
Car elle m'a regardé avec un air "pourquoi tu te mêles de ça ? Pourquoi tu tiens tant à me sauver ?".
Parce que tu le mérites.
A ton regard, on voit que tu as fait beaucoup d'erreurs dans ta vie, et je peux t'aider à te rattraper.
Tu es forte. Ça se sent.
Tu ne mérites pas que je te laisse mourir comme... euh... comme je laisserai mourir un Sangrave.

Et, d'un coup, Alwin s'évanouit.
Pour la deuxième fois.
Mais cette fois, ce n'était pas à cause d'un sort.
C'était sérieux.

Un frisson parcourut mon corps. Je vit flou pendant quelques secondes, et un autre frisson parcourut mon corps. Ma magie était revenue.
Cool.
Pile au bon moment.
Mais ce n'était pas avec ma magie que j'arriverais à enlever la dague que Alwin s'était planté.

La main d'Alwin était toujours agrippée à la dague. Avec délicatesse, je posa ma main sur la sienne, et enleva la dague.
Je vis bien que cela fit souffrir Alwin dans son coma.
Ensuite, je lui lança un Reparus. La plaie se referma, mais Alwin ne se réveillait toujours pas.
Inquiet, je lui lança un deuxième Reparus, sans succès.
Puis, je me souvins, quand j'étais petit, avoir vu un film terrien. Blanche Neige et les sept nains, je crois.
A la fin de ce film, Blanche Neige était inconsciente, dans un cercueil, et le prince charmant arrivait, l'embrassait, et Blanche Neige se réveillait.
Si une planète magique existait, pourquoi ça ne marcherait pas ?
Mais, si je le faisais, je risquais de me prendre une grosse baffe d'Alwin.
Elle avait l'air d'avoir du caractère.
Bon, tant pis.
Mieux vaut se prendre une baffe plutôt qu'elle meure.

Alors, je me pencha vers Alwin, et posa mes lèvres sur celles, douces, d'Alwin.

Vous pouvez ne pas me croire, mais, c'était la première fois que j'embrassais une fille.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 25 Oct 2011 - 12:06

Ce fut doux, chauds, réconfortant.
Je n'était pas aussi inconsciente que je voulais le faire croire.
Non, j'ai vécu pleinement ce moment. Habituellement, j'aurais giflé avec force l’imbécile qui aurais osé ne serais-ce que toucher mes lèvre.
Mais je ne sais pas pourquoi, ce ne fut pas vraiment désagréable.
Je ne sais pas pourquoi mais je n'eut pas la force de reposer le voleur.
Je pense que je n'en n'eut pas l'envie.
Je ne sais pas encore si on peut appeler cela de l'amour, mais je pense que ce serait pour le moment de... l'attirance.
Pour Ken, pour ne pas s’être enfuit lorsque je me suis donné la mort devant ses yeux effrayé.
Rien que pour ça, merci. Merci pour tout.

J'ouvre les yeux peniblement, je vois son visage d'ange au cheveux noir, ses yeux bleu comme l’océane.
Beau a en perdre l'esprit.
Mais ce n'est pas de son physique dont je suis tomber amoureuse.
C'est de son cœur incapable de laisser tomber la jeune file perdu que je suis.
Même si je refuse de l'avouer, même si je refuse de l'admettre, il faut regarder la vérité en face.
Je suis perdue.
Et j'ai peur.
Peur de la mort.
Peur du vide absolue, peur du noir, peur des arachne, peur de tout.
L'illusion de force derrière laquelle je me suis cacher tant d'année vient de voler en éclat.
Devant Ken,ne ce trouvait plus la jeune fille forte qui avait failli le tuer de sang froids quelque minute plus tot.
Il n'y avait plus qu'une enfant perdu.
Il n'y avait plus qu'Alwin.
La vrai, Alwin, première du nom.
La petite fille qui jouissait d'une confiance absolue en ses parent.
La petite fille qui eut tant pleurer lors de leurs abandon.
Mais je ne le montrai pas.
Du moins, pas pour le moment.
Je veux garder mon honneur, même si ce n'est que provisoire.
Je sens que je suis a deux pas de fondre en larme.
Mais je me retient, même en sachant que c'est inutile.

"Dis moi, fit je d'une voix faible et tremblante, pourquoi... pourquoi tu t'obstine a me sauvée?"

Et je voulus lui sourire.
Mais je n'y arrivait pas.
Allez Alwin, force toi! Il ne faut pas que tu l’inquiète.
Mon visage ne changeait pas.
Je me forçait pourtant. Mais aux lieu du sourire éclatant que je voulais afficher, mon visage se tordit dans une expression de souffrance.
Et pour la première fois depuis ces 10 dernière année, je pleure. Vraiment. Je me recroqueville sur moi même, enfouie mon visage dans mes main.
Mais il est trop tard. Il m'as vu.
Pourquoi est-ce que je n'arrive pas a m’arrêter? J'ai jurer que je ne me montrerait pas sous ce jour frêle!
J'ai juré que je ne pleurerait plus!
Pourquoi est-ce que ça me fait si mal? Pourquoi j'ai l'impression que l'on m'arrache le cœur.
Pourquoi... ai-je eu peur de la mort?


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 25 Oct 2011 - 12:23

- Dis moi, fit-elle d'une voix faible et tremblante, pourquoi... pourquoi tu t'obstine a me sauvée ?

Je regarda Alwin avec étonnement.
Elle m'avait laissé faire. Elle m'avait laissé l'embrasser.

Puis, elle se mit à pleurer, comme si c'était la première fois de sa vie.
Elle pleura, pleura, pleura, comme une madeleine (j'ai jamais compris le sens de cette expression).
Son visage enfoui entre ses mains, elle avait l'air toute fragile.
Ce n'était plus la Alwin qui m'avait agressé en salle d'entraînement.
C'était une Alwin qui semblait avoir besoin de réconfort, de soutien.

Un peu, hésitant (je me méfie, quand même, quand je l'ai embrassée, elle était inconsciente), je l'entoura de mes bras, et murmura :

- Parce que... parce que tu le mérites. Tu mérites d'être secourue. A ton regard, on voit que tu as commis beaucoup d'erreurs dans ta vie. Et ce n'est pas une raison pour se suicider. Je peux t'aider à te rattraper. Tu es forte. Je ne peux pas te laisser mourir comme je le ferais avec un Sangrave. Je n'ai pas le droit. Tu mérites mieux. Tu mérites de mourir très vieille, une nuit, dans ton lit. Pas de mourir jeune et de ne pas profiter de la vie.

Est-ce que je lui dis ce que je pense, ou pas ?
Bon, allez, après tout :

- Tu.. tu vois, Alwin, moi aussi, quand mon père est mort, j'ai voulu ne plus exister. Surtout quand ma mère a emménagé avec un homme. Mais, cet homme, j'ai appris à le connaître. Mais, quand ma mère m'a obligé à être Voleur, je me suis laissé faire, pour honorer mon père qui était aussi un Voleur. Et, parfois, j'ai envie de me suicider car je suis un mauvais Voleur, et je n'aime pas être un Voleur.

Bon, on rajoute un p'tit truc :

- Tout à l'heure, j'ai oublié de te le dire, mais si je te sauve, c'est aussi parce que... je... je crois que... que je suis amoureux de toi...


[EDIT : j'ai rajouté un truc]











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 25 Oct 2011 - 18:35



Cette fois, ce n'est pas au corps que je ressens une douleur.
Mais au cœur. Mes sanglot interrompe brusquement.
Il est.. si chauds. Ses bras qui m'entoure sont si rassurant.
Je veux y rester pour toujours. Son odeur m'enivre; sa chaleur me transporte... ailleurs.
Dans un endroit ou je n'est plus peur, ou je n'aurais pas commis de crime.
J'ai juré. j'ai trop juré. Je ne peut plus tenir mes promesse.
Sinon je vais m’effondrée.
Je me suis déjà effondrée deux fois aujourd'hui.
Et deux fois il était la.
Ça ne se passe pas un peu vite?
Bah je suppose que l'on appelle ça "L'amour au 1er regard"
Enfin, pas tellement au premier.

Souvent, Rayon de Soleil me dit qu'il faut que je partage le fardeau que je supporte sur mes épaule avec d'autre personne.
Ça me semblait bête. Ce que j'endure, je ne le dois qu'as moi même.
Mais, mon dieu, qu'est ce que ça fait mal. Je crois... que mon dos a céder.

Les larmes recommence a couler sur mes joues.
Je m'en fous qu'il me prenne pour une fille facile.
J'ai si mal!
Je le serre contre moi. Je partage ma peur avec lui.
Et j’eus encore plus peur. J’eus peur d'être séparé de lui.
J’enfouis mon visage dans sa poitrine.
Il est si chaud.
Pourquoi est-ce qu'il ne s'enfuit pas?
Pourquoi il n'a peur devant la psychopathe que je suis?
Je viens de tenter de mettre fin a mes jours devant ces yeux et...
Et il ne me rejette pas. Et ça me fait beaucoup de bien.
Comme ça, je voulus lui raconter toutes ma vie.
Tout.
Je le serrai contre moi. SI fort qu'il du en avoir mal a force.

"J'ai eu tellement peur! hoquetai-je, quand il m'ont abandonné! J'ai cru que j'allai mourir!"

Bon, il devait surement rien pigé a ce que je disais, mais bizarrement, je me sentit...
Beaucoup plus légère. Et comme ça, j'ai commencer a lui raconter ma vie.
Les bons et les mauvais moment. Tout.
Quand j'y repense, c'est risible! Il doit s'en foutre pas mal de ma vie de merde.
Je suis idiote.
Je crois...
Je crois que je tombe amoureuse...


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mar 25 Oct 2011 - 20:40

Alwin se serra contre moi.
Elle enfoui sa tête dans ma poitrine, et continua à pleurer.
Je pouvais sentir les larmes chaudes s'écraser contre mon torse, et la joue brûlante d'Alwin contre mon bras.

Et puis, elle se mit à me raconter sa vie, ses hauts et ses bas, ses joies, ses emmerdes, ses amis, ses tristesses.

Je l'écoutait, ne perdant aucun mot de ce qu'elle racontait.
Puis, je me rendis compte d'un truc.
Elle n'avait pas pris compte de ce que je lui avais dit. Que je l'aimais.

Etait-ce parce qu'elle aussi m'aimait et était gênée ?
Ou parce qu'elle ne m'aimait pas et avait voulu éviter le sujet pour ne pas me vexer ?

Oh, et puis slurk, à la fin.
Je m'en fous.

Alwin a besoin de réconfort, de soutien, alors je vais pas la faire chier avec mes questions à la noix.

Je caressa sa douce chevelure noire, puis, soudain, je me sentis totalement idiot, comme jamais je ne l'avait été auparavant.
Mais je me sens également heureux, comme jamais après la mort de mon père. Je n'ai pas envie de sortir de ce cocon dans lequel nous sommes en train de nous enfermer, Alwin et moi.

Mais, on ne va tout de même pas rester là, comme ça, toute la nuit, tout de même ! Et puis, c'est vrai, quoi. Il commence à faire nuit.
Les étoiles font leur apparition, et Tadix et Madix son visibles.
Oh my Goth.
C'est terriblement romantique. Et qui dit romantique, dit gênant.
Je ne sais que faire.
J'ai envie de l'embrasser, comme tout à l'heure. C'était tellement agréable...
Mais je n'ose pas. J'ai peur de me prendre un râteau.

Je me sens totalement idiot.

- Alwin... je... je me sens con, là. Je... je suis amoureux de toi, et je ne suis pas capable de faire plus que te consoler, te réchauffer. Je me sens vraiment idiot. Je n'ose pas faire quoi que ce soit

Je ne peux m'empêcher de regarder son beau visage me fixer. Elle est si belle, si mignonne...
C'est...
C'est impossible de me retenir.
Et, pour la deuxième fois, je l'embrasse.
Mais, cette fois-ci, ce n'est pas pareil.
Je l'embrasse avec amour.


[Pas taper, pas taper !]











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Mer 26 Oct 2011 - 19:08

[èé Tu serai pas un peu en train d'abuser de Alwin la? Bon, je laisse passer, mais c'est la DERNIÈRE FOIS HEIN?!! Ma gentillesse me perdre o/ ]

Pourquoi ça me fait si mal de l'admettre?
Je suis amoureuse, et bizarrement, le fait de ne pas l'avouer me persuade que je peux encore le sauver.
Je suis un monstre.
Un horrible monstre, plus égoïste que le plus cruel des démons. Plus dangereux que n'importe quelle créature d'AutreMonde.
(Pourtant, ya de la concurrence, je vous le promet //BAFF//) Pourquoi? Vous vous demandez vraiment pourquoi?
Parce que j'ai un cœur. Parce que je suis humaine. Je fonds dans ses bras comme neige au soleil.
Je devrai le repousser, Oh oui, je devrai l'envoyer valser, ce serait mille fois mieux pour lui.
Mais je n'y arrive pas, je n' arrive plus. Je suis fatigué de tout cela. J'ai du mal a l'avouer, mais cela fait du bien de se presser contre la personne que l'on aime.
De sentir sa chaleur, rien que cela, je trouve cela apaisant. Il me communique toute ses pensée rassurante.
Si j'en avais le courage, je lui hurlerai dessus, juste pour son bien.
Le problème, c'est que je n'ai plus de courage. Je n'ai qu'un sentiment étrange qui grandis dans mon cœur comme une plante grimpante et qui envahit toutes mes pensée.
J'ai peur.
Peur pour lui. Peur qu'il souffre. Je ne veux pas l'attirer dans un piège. Un piège d’où il ne pourra plus sortir.
Il serai mieux de tout arrêter maintenant, avant que on ne puissent plus faire marche arrière.
Mes promesse se dissipent, mes chaine se brise. Et ça m'effraie. Je m'effraie moi même.
Tout ce que je me suis infliger afin de n'impliquer personne dans la machine infernale dans laquelle je m'était jeter était en train de sauter.
Et ça m'effraie. Beaucoup trop a mon gout.
Je ne veux plus que des gens souffre par ma faute. J'ai commis l’irréparable.
Je ne m'attends pas a être pardonné. Pourtant ça m'emplit de joie.
J'ai tué, et j'ai torturé. C'est déja trop.
J'ai commis trop de crime.
N'importe qui l'aurait supporté, sans effort, comme ses sangrave.
J'avait une "amie" sangrave. Ava. A ma première rencontre avec elle, je l'avait trouver frêle.
Mais désormais la vérité me frappait comme la foudre. Elle était beaucoup plus forte que moi, beaucoup capable.
Moi je ne fais que fuir.

A contrecœur, je repousse Ken.
C'est dur, horriblement dur. Ça me déchire, mais je n'ai pas le choix.
Je dois le faire.
Pour lui.
Pardonne moi, Ken. Ce que je vais faire est horrible.
Si horrible...
Mais si je ne la fais pas tu vas souffrir beaucoup plus par la suite.
Je dois le faire, pour toi.
Je le regarde, les yeux plein de larme.
Magnifque, innocent, beau a en perdre l'esprit.
Je l'aime tellement.
Je voudrais tellement te le dire.
Mais je ne peux pas. Ce serai la plus grosse erreur de ma vie.
Rester avec toi serai fantastique pour moi.
Mais tellement égoïste. Parce que je suis un monstre, et que j'ai perdu la raison il ya déjà bien longtemps.
Je ne peux plus me permettre d'être égoïste.
J'ai déjà utiliser ce sentiment trop de fois.
Ding dong! Votre compte de joker est épuisée!
Doucement, tendrement, fébrilement, je caresse une dernière fois ses lèvres.
Puis je me relève.
Ça me fait mal, je n'ai jamais eu aussi, mal, même quand j'ai failli mourir.

"Regarde moi Ken! Ai-je l'air de quelqu’un de normal? Je suis folle! Tu l'as vue de tes propre yeux!"

Ma voix avait été déterminée, dure, tranchante. Pourtant, on sentait une pointe de tristesse, au fonds. Puis elle se brisa.

"Je ne veux pas que tu vive ce que je vis... Je te jure, si je le pouvais je passerait ma vie avec toi..."

Je n'en peux plus, ma poitrine va exploser. J'ai mal!! Si mal!!
Pourquoi je suis obligé de faire ça?! J'aurais pas pu y penser avant? Ça aurait été beaucoup plus simple pour nous deux!
Mais... non. je ne regrette pas, même si c'est égoïste, les quelque seconde de chaleur que j'ai ressenti dans ses bras.

"Que se passera-t-il quand la neige aura fondu?"
La personne qui saura tout de la vie répondra que le printemps viendra.

"Je t'aime..."

Et je fuis, loin, loin du crime, loin de l'erreur que je viens de commettre.
'tain!! Qu'est ce que je fous! Je défaille! Je n'ai plus droit d'aimer.
Je. suis. une. damnée.


[Elle l'as dit! o/ Et on applaudit bien fort mademoiselle El'kenir siouplait!]


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Jeu 27 Oct 2011 - 11:29

Je la regarde partir au loin, m'abandonnant.
Mon coeur est brisé, elle m'a rejeté.
Enfin, pas tellement, hein, mais elle m'a rejeté quand même.

Et moi, je la regarde partir, les yeux brûlants.
Incapable, de la retenir, je la regarde partir.

Et je ne suis pas fier de moi.
Pas fier du tout.
Je laisse une jeune fille se noyer dans le désespoir.
C'est horripilant.

Je ne peux pas laisser passer ça.
Elle m'a prouvé son amour, et elle repart faire des bêtises.
Des bêtises du genre se suicider.

Je lui cours après, ne voulant pas briser son coeur, comme le mien.
Je l'attrape par l'épaule, la retenant.
Elle s'arrête, mais ne se retourne pas.

- Alwin... Tu fais une bêtise, là. Je te le répètes, t'as besoin d'aide. Je... je t'aime. Je ne peux pas te laisser faire ça.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Sam 29 Oct 2011 - 11:01

Je ne me retourne pas.
Je ne suis pas prête affronter le jeune voleur.
Pourquoi je suis comme ça?
J'en fait toujours des tonnes.
Je suis comme ça depuis ma plus tendre enfance.
En fait, je crois que j'ai peur.
peur du monde. Peur de tout.
Mais ça n'a plus d'importance. Car maintenant, j'ai quelqu'un.
Quelqu'un que j'aime.
Vraiment.

Mes mains tremble. je ne sais que faire.
Mon cœur me hurle de me jeter dans ses bras, mais ma tête s’entête a me faire croire que c'est une erreur. Mais mettez vous d'accord, bordel!!
'tain! Pourquoi je fais tout ça! Une fille normal, il y a longtemps qu'elle serait repartit avec le jolie voleur. Mais je ne suis pas normal, je le sais.
Bon, Alwin, décide toi vite et bien.
Deux choix s'offre a toi. Soit tu part et tu te gâche la vie. Soit tu reste et tu gâche la sienne. D'habitude, l’héroïne aurai choisis la 1ere option, plus pour conserver son honneur que pour préserver le bonheur de l'autre.
Mais j'en ai ras la casquette de jouer la gentille. Pourquoi je peu pas être égoïste moi aussi? J'en ai le droit non?
Après tout, je crois que la gentillesse est plus fade qu'autre chose. Je n'ai pas besoin de quelque chose de fade, ma vie est déjà trop sombre pour ça.
Bah.
De tout manière, mon cour est déjà pris. Je n'y peux plus rien. Je me retourne et je me jette dans ses bras.
Et je pleure, mais pas de tristesse cette fois. De joie, de la joie immense que l'on éprouve quand l'on vient de se libère de toute les chaine qui nous entravait.
Clang.
Toutes ces chaine vienne de sauter. Je suis libre désormais. Je suis libre d'aimer.
De toute manière, je n'avais pas vraiment le choix
Je n'aurais pas pu me détacher de mon amour.


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Nomade.

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Sam 29 Oct 2011 - 12:02

Alwin sembla réfléchir.
Moi, j'étais là, à dire tout bas :

- Faites qu'elle me saute dans les bras, faites qu'elle me saute dans les bras...

Je ferma les yeux, et les serra, les serra tellement fort que j'en eu mal.

Si elle se rendait compte qu'elle a tort, ça va me faire bizarre.
Car, ce sera mon premier vrai amour.
Mon premier.

J'ai eu deux ou trois petites amies, mais ce n'en était même pas.
C'était juste du flirt.
Alors que là, ça serait sérieux, j'en suis sûr.

Ce ne serait pas de la gnognote ; je prendrais soin d'elle, la consolerait dans ses passages difficiles, et la découvrirait.
C'est ma décision.

Que je vais être obligé d'appliquer, car elle vient de me sauter dans les bras.
En pleurant.
Mais pas des larmes de tristesse.
Des larmes de joie.
Ça se sent car entre ses pleurs, je peux également entendre des petits rires.

Je prends sa tête entre mes mains, et lui dit :

- Tu... tu veux bien ?











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules P. Grimes


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : None
Couleur de magie : Pourpre
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Première Sorcelière d'Omois
Résidence : Un appart' à Tingapour
Dans le sac : Des pétards, du maquillage, du parfum importé de la Terre, il faut dire que ceux d'AUtreMonde sont tellement écoeurants. . . du vernis à ongles, des clopes, un briquet, des bouteilles de diverses substances, des bijoux, des carnets de croquis remplis de dessins colorés, des crayons de couleurs vives, un mp3 autremondiens dernier cri pourpre qui m'a couté mes économies, un casque turquoise, des lunettes d'aviateur, un casque de moto, une moto volante qui commence a se faire vielle, un portefeuille un peu à sec en ces temps dur, des clés qui ne servent à ouvrir que les portes de mon immaginaire, un harmonica, des partitions illisibles, des romans terriens, et un tas d'autre inombrables babioles.

Affinités : avatar (c) Ecstatic Ruby

MessageSujet: Re: I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]   Jeu 29 Déc 2011 - 19:17

[Rp terminée!!]


fragility
you broke me a thousand times ✻ you smashed me against the walls, you made me cry until exhaustion, and after all this, how can i still be so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-devil.forumgratuit.com/forum
 
I am in the shade, you're in the light[PV:Ken]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation : Pierre, papa de Shade
» Glaze et Shade
» Fiche technique de Shade
» [TUTO] Lasure
» Shade erre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: