AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Antonia Paetina. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Normal


Résidence : Nomade.

Profil du rôliste
Surnom: Riris-Poulet-Rival-Austilne.
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Iris et Faustine De Jeunest


MessageSujet: Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)   Mar 25 Oct 2011 - 18:11

J'était assis sur un banc, dans un parc à côté d'une petite rue paumée.
Une petite brise fraîche faisait voleter mes cheveux, qui venait cacher mes yeux bleus océan.
Je soupira, pour la énième fois de la journée.

Au loin, lorsque je levais la tête, je pouvais apercevoir le Palais de l'Impératrice, là où j'avais rencontré Alwin, lors d'un combat.
Je m'étais sentis idiot, lorsque j'avais été incapable de bouger devant sa beauté imbattable.
Je me remémorais ses longs cheveux noir nuit, ses yeux bleus.
J'avais réussi à la faire revenir à la raison. Dans le monde réel.
J'avais réussi à faire revenir la vraie Alwin. La Alwin sensible, qui est capable de pleurer.

Et, quand elle a essayé de se suicider devant moi, j'ai eu peur. J'ai eu la peur de ma vie.
Heureusement, la dague a manqué son coeur de peu. Mais vraiment de peu.
Et puis, elle s'est mise à cracher du sang, et s'est évanouie.
Et c'est là que je l'ai embrassée.
Etonamment, elle s'est laissé faire.
Et puis, je lui ai dit que je l'aimais.

Une fille qui semblait avoir le même âge qu'Alwin vint s'asseoir à côté de moi.
Elle avait des longs cheveux blonds, des yeux couleur ambre et un beau visage.
Elle était belle, elle aussi. Très belle.
Mais, elle ne valait pas Alwin.

Cette fille semblait sur un nuage rose, elle aussi.
C'est pour ça que je n'hésita pas :

- Laisse-moi deviner. Toi aussi, t'es amoureuse ?


[Déso, c'est court, mais je dois me dépêcher]











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


Profil du rôliste
Surnom: Jenna;Jenny;Jen;
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Anciennement Shanaa Laud, Jenna, Nihal Shareem


MessageSujet: Re: Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)   Mar 25 Oct 2011 - 19:22

Il est dur d’accepter pour une personne qui se crois intouchable, qu’elle est vulnérable. C’est une question de fierté, mais aussi de principes. Car lorsque qu’on s’est forgé une identité et une carapace, on a du mal à voir notre monde s’écrouler en quelques secondes.

- C’est mon cas, et je ne l’accepte pas.

Je n’accepte pas que l’amour puisse me toucher alors que je croyais mon cœur scellé à jamais. Alors que je n’avais rien demandé à personne.

Je me rappela quelques paroles de Carmen, opéra terrien.

"L'amour est un oiseau rebelle, que nul ne peut apprivoiser"

"L'amour est enfant de bohème, il n'a jamais, jamais connu de lois"

Lorsque j’avais entendu cette chanson, il me semblais que l’amour ne pourrais jamais me tenir si je ne le voulais pas. De plus, je n’étais pas sûre d’aimer un jour, étant donné mon sombre passé. Je comprend maintenant, ou plutôt je ne comprend pas, que mes propres choix m’échappent.

Mélancolique, je m'assis sur un banc de Tingapour. Un garcon à côté de moi me parla. Il avait des yeux hypnotisants et d'un bleu profond. Mais rien n'aurais pu me faire oublier ceux, flamboyants, de Evan.

- Laisse moi deviner, toi aussi tu es amoureuse ?

Génial.

Si un garçon qui m'es parfaitement inconnu s'en rend compte, je peux dire adieu à ma réputation.
/

Une minute. Toi aussi ?

- Tu... Tu veux dire que c'est ca l'amour ! Mais c'est de la souffrance ! Pire que la haine ! Et... Pourquoi "toi aussi ?"
s

[Moi non plus c'est pas super long, hein]


« Dorénavant les poupées, les souris, les gonzesses, les cailles, les morues, les donzelles, les bourgeoises, les pisseuses, les grues, les dindes, les bécasses, les punaises, les poules, les cocottes, les bobonnes, les mémères, les bibiches, les ronds de bière, les bougresses, les gourdes, les garces, les trainées, les marie couche-toi-là, les saintes ni touche, les potiches, les godiches, les cruches, les pimbêches, les cagoles, les emmerdeuses, les midinettes, les gamines, les blondasses, les radasses, les poufiasses, les grognasses, les pétasses et les connasses... on relève le museau et on se fait appeler Madame. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin Blue


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : /
Couleur de magie : Vermillon.
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Normal


Résidence : Nomade.

Profil du rôliste
Surnom: Riris-Poulet-Rival-Austilne.
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Iris et Faustine De Jeunest


MessageSujet: Re: Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)   Mar 25 Oct 2011 - 21:32

- Tu... Tu veux dire que c'est ca l'amour ! Mais c'est de la souffrance ! Pire que la haine ! Et... Pourquoi "toi aussi ?

Ohlà !
Cette fille, elle devait aimer, mais souffrir en même temps...
Etait-elle amoureuse de quelqu'un qui ne l'aimait pas ?

Personnellement, je ne sais pas si Alwin m'aime, mais elle ne m'a pas rejeté en tout cas, et je n'en suis en aucun cas triste.
Par contre, si elle me rejetait, ça me rendrait vraiment triste.
Vraiment.

Parce que, l'autre jour, lorsque je l'ai embrassé, c'était mon premier baiser.
Et il était agréable.

L'espace d'un instant, je revécus le moment où je l'avais embrassée et où elle s'était serrée contre moi.

- L'amour, ça fait souffrir... "Toi aussi" parce que je suis tombée amoureux d'une fille qui a tenté de me suicider devant moi. Et, malgré tout, je l'aime toujours.











« The only person I've ever been able to trust is myself. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanaa Laud


avatar

Age du personnage : 13 ans

Familier : Lul, un renard blanc.
Couleur de magie : Vert clair pailleté d'or
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Apprentie Voleuse Patentée
Résidence : Une jolie maison à Travia, près du château
Dans le sac : Sa bourse de crédit-muts, une autre qui n'est pas la sienne, des chouchous multicolore, sa boule de cristal, un petit poignard en argent, une broche venant de sa mère et des friandises pour Lul

Affinités : Alwin -> Mais pour qui elle se prend, elle, à me donner des leçons ?

L'ilne -> Une gentille connaissance.

Iris -> Bon, OKAY, elle m'a peut-être CASSE le nez, je lui ai peut-être VOLE sa bourse, mais à part ça, elle est très cool.


Profil du rôliste
Surnom: Aucun
Age du membre: 13 ans
Vos autres comptes: Jenna - Nihal Shareem


MessageSujet: Re: Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)   Lun 5 Déc 2011 - 20:29

- L'amour, ça fait souffrir... "Toi aussi" parce que je suis tombée amoureux d'une fille qui a tenté de me suicider devant moi. Et, malgré tout, je l'aime toujours.

Malgré la situation, je ne pus m’empêcher de glousser. Les histoires d’Autremonde étaient souvent originale, mais certaines battaient les records. En repensant à ma propre situation, je poussa un soupir. Un amour comme celui que j’éprouvait était rare. Je n’avais jamais connu cette sensation, et tout ce ressentit était nouveau pour moi.

Je ne peux tout de même pas me plaindre. Evan, s’il ne m’a pas dit qu’il m’aimait, ne m’a pas dit qu’il ne m’aimait pas non-plus. C’est peut-être parce que je ne lui ai rien dit. Mes joues rosirent un peu tandis que je pensais à lui. Je me demanda tout à coup si Ken ressentait la même chose pour cette fille que moi pour Evan. Cette sensation qu’une seule chose est importante, que tu donnerais ta vie, et bien plus pour elle. Que plus rien ne te retient à la vie, sauf ce regard.

Alors c’est ca l’amour ?

C’est étrange. Aimer et haïr à la fois. Aimer pour cette flamme qu’il apporte, haïr pour notre liberté arrachée. Un mélange de sensation qui dégageait l’absolu, et qui donnait envie de s’en nourrir, encore.
Une drogue, en fait.
Oui, c’est ca, une drogue.

Alors, comme une blessure apaisée, un doute calmé, je murmura quelques mots à la brise. Des mots que personne ne put entendre, sauf peut-être Evan, car, si loin qu’il pouvait être, ces mots d’amour provenaient de mon cœur.
Je me retourna alors avec un sourire vers le garçon assis à mes côtés.


- Va-y, raconte, on dit que ca fait du bien de parler.

Dans mon cas, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parfois, deux personnes assises à côté peuvent penser à la même chose (PV Jenna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pique nique entre deux chemins...
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Condamnation de meurtriers de Jacques Roche
» [ Mini-Scénario] Balai Furtif
» Libérés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: