AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 Une mission particulière (Pv Cassie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Une mission particulière (Pv Cassie)   Jeu 10 Nov 2011 - 18:14

Il faisait nuit,les marchands finissaient de fermer leur boutiques ou de ranger leur étalage.Les rues de Tingapour étaient vides, accroupit sur un toit,éclairé par la lune,Owen scrutait les environs a la recherche de son objectif.Soudain,le Voleur vit ce qu'il cherchait.A deux toit de lui,se trouvait son maître.Lorsqu'Owen le rejoignit,l'homme lui donna un feuille de papier et disparut.La feuille était en ordre de mission.Le jeune Voleur devait voler un parchemin quelconque.Ce dernier se trouvait chez un producteur de pomme qui habitait à quelques minutes du toit où se trouvait Owen.Celui-ci se hâta vers le verger du producteur.

Quand il y arriva,il trouva un message lui indiquant que l'objet se trouvait à l'intérieur de la maison du producteur et que le Voleur devait se faire le plus discret possible.Owen réussit à rentrer grâce a une fenêtre restée ouverte,la fenêtre était celle d'une chambre dans laquelle un jeune fille dormait paisiblement.Elle semblait plus jeune qu'Owen d'un an,peut-être deux.Le Voleur sortit de cette chambre et se mit à la recherche du parchemin.Il se trouvait dans la cuisine quand il entendit un bruit de pas.Il se cacha: la fille qui dormait se trouvait dans le couloir,une lampe torche à la main.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Dim 20 Nov 2011 - 19:29

En ce moment, Cassie se posait une question métaphysique plutôt étrange. Est-ce que les fauvettes peuvent ronronner? Elle savait déjà que les piranhas aboyaient, alors pourquoi est-ce que les petits oiseaux ne pourraient-ils pas ronronner, hein ? Surtout parce que là, il y avait un bruit qui la gênait… et c’était plus simple de tout mettre sur le dos de son familier.

« Eh oh, plutôt que de tout me mettre sur le dos, ta fenêtre est ouverte. »
« … »
« Je te parle, blondinette ! »
« .. Hmmm… »
« Idiote, mais t’entends pas quand je te cause ? »
« La ferme, le volatile. »


Cassie s’était assise sur son lit, l’esprit tout embrumé par le sommeil. D’une certaine façon, ça la fatiguait de dormir. Debout, maintenant. La fenêtre passe du stade ouverte, à fermer. Elle secoue ses cheveux, les replaces un peu mieux avec ses mains, baille. Réalise qu’elle a soif. Pèse, pendant une minute quarante environ, le pour et le contre d’aller se chercher un verre d’eau.

Elle finit par attraper sa boule de cristal – celle qui était intact – et par l’allumer. L’éclairage est bleuté, elle le règle en un faisceau simple, pas trop épais, ni trop lumineux. Autant éviter de déranger ses sœurs ou ses parents. Elle sorti de sa chambre, descendit l’escalier – Aie, elle avait pillé sur quelque chose – sautilla sur un pied trente seconde environ, manqua d’échapper sa boule de cristal – Oups ! – et fini par se rattraper au mur. Bon, bravissimo, elle avait fait tout ça sans bruit. En même temps, il suffisait d’une fourmi se battant contre une autre à trois kilomètre de là pour réveiller Brianna, la petite dernière. Alors, pitié quelqu’un, faites qu’elle ne se soit pas réveiller. Sinon, ses cris allaient se charger de signaler aux autres qu’elle l’était.

Bon, aucun cri. Bonne nouvelle. Cassie aurait eu du mal à la faire taire avant que ses parents ne s’en charge.

Autre bonne nouvelle, elle est devant la cuisine. Bon, maintenant, théoriquement, il suffit de pousser la porte, d’ouvrir un placard, de prendre un verre, de le remplir d’eau, et de repartir vers sa chambre. En théorie, c’est simple et facile. Dommage que les théories ne soit que rarement efficace.

Enfin, le début se passe bien. La porte à juste un peu grincé quand elle l’a poussé. Elle s’est trompée de placard, mais elle a eu son verre. L’eau était trop chaude, mais elle a patienté un peu et c’est devenu glacé… comme elle aime. En réalité, c’est la dernière partie qui n’a pas fonctionné. Bon, d’une certaine manière, oui. Elle a pu quitter la cuisine. Mais sans le verre d’eau.

Tout simplement parce que la miss est tombé. Sur un objet non-identifié, mais dont elle est sûre qu’il n’était pas là avant. Elle s’est rattrapé sur le cadre de la porte – en théorie, elle est toujours dans la cuisine, mais en pratique, on peut dire qu’elle en est un peu sortie – et son verre d’eau, lui, bah… Pshuiit. Parti. Envolé. Et, euh…

Y’a pas quelqu’un qui a fait un bruit ? Quelqu’un d’autre que Cassie, on s’entend. La blondinette, elle, elle a réussi à garder le silence, sachant les risques encourus si elle faisait trop de bruit. Mais… si quelqu’un a fait du bruit, ça veut dire qu’elle n’est pas seule. D’ailleurs, elle prouve que ce raisonnement est bel et bien venu en elle par une question parfaite pour la situation, mais bien mieux adapté à un film d’horreur. Dommage, ce n’est pas un monstre qui est dans la cuisine.

- Euh… y’a quelqu’un ?


Le tout, chuchoté sur un ton de souris qui a peur de réveiller un chat insomniaque. Tout bas, pour ceux qui comprendrez pas la métaphore.




♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 



Dernière édition par Cassie Williams le Dim 29 Juil 2012 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Dim 18 Déc 2011 - 3:31

Owen suivit la jeune fille du regard.Elle se dirigeait vers la cuisine.Le voleur l'y accompagna puis il fila dans un coin afin de l'observer.Elle ouvrit un placard, le referma, fit de même avec un second mais cette fois-ci, elle sortit un verre.La jeune fille laissa couler l'eau quelques secondes avant de le remplir.

L'intrus estima que la demoiselle irai se recoucher une fois le verre vide, le Voleur commença à s'éloigner mais son familier resta dans le passage de la jeune fille, qui trébucha avant d'accomplir un vol plané pour se rattraper sur l'encadrement de la porte.
Sans le verre, bien sûr.Celui-ci était passé au-dessus du jeune homme avant de terminer sa leçon de vol au pied d'un Owen trempé.Ce dernier murmura un juron et regretta d'avoir autorisé Ewin à le suivre.Bref, les compagnons essayèrent de repartir mais le sol grinça.L'adolescente se trourna vers eux.

-Euh... y'a quelqu'un ?

Owen ne savait pas quoi faire.Répondre ou ne pas répondre.Si il le faisait, sa mission serai un échec quoique vu le boucan qu'il venait de faire, elle l'était déjà.Le garçon décida de répondre tout en gardant ses sens prêts à réagir contre une quelconque attaque de la part de l'inconnue.Il opta pour une réponse simple et courte:

-Euh, oui, il ya moi...

Il se rapprocha de la jeune fille tout en disant ces mots.Arrivé face a elle, il la détailla.La demoiselle avait une silhouette élancée.Ses yeux étaient noisettes et sa tête recouverte d'une cascade de cheveux blonds et bouclés.Le Voleur tenta la technique du "comme-t'es-réveillée-tu-vas-m'aider-a-trouver-ce-que-je-dois-voler". Technique qu'il venait d'inventer:

-Excuse-moi de t'avoir réveillée.Dis-moi, tu n'aurais pas vu un parchemin quelque part chez toi?Un parchemin auquel ton père tient ? Cela pourrai m'aider et tu pourras retourner dans ton lit ensuite.Oh, au fait je m'apelle Owen et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Sam 7 Jan 2012 - 6:05


Elle sursauta quand la personne se signala – allons Baby, si tu poses la question, tu voulais que quelqu’un réponde, non ? – et aurait échappé son verre si elle l’avait encore en main. Mais non ! Le verre était allé sur… l’autre. Le garçon, le mâle, le mec en face d’elle – une seule personne, mais plusieurs qualificatif, vous l’aurez compris – et la demoiselle se senti un peu plus qu’un rien gêné. Peut-être parce que l’individu rentrait dans la catégorie "pas mal mignon" ? – bah quoi, à quatorze ans presque quinze, on peut être sensible à ses hormone ! –

Grand, svelte, yeux bleu… Bah oui, c’est sûr que les yeux bleu clair, ça donne un côté plutôt intéressant, non ? Et les cheveux blonds… Malgré le peu d’éclairage, Cassie pu admirer, l’espace d’un instant, les jolis reflets roux. Avant de rougir, mais alors, complètement. Non pas à cause du garçon, mais principalement à cause du fait qu’elle venait de se rappeler qu’elle était… comment dire… en petite tenue?

Elle tenta de descendre sa tenue, tout en faisant en sorte de la remonter afin de cacher certaine partie de son corps qui n’avait franchement pas besoin d’être vu par un inconnu, aussi mignon soit-il – surtout, aussi mignon soit-il ! – . Mais c’était plutôt peine perdue, du fait que quand on essaye de remonter et descendre quelque chose en même temps, le résultat est rarement efficace.

De ce fait, elle se concentra à peine quand le garçon parla, plus intéressé par l’idée de rétablir une tenue vestimentaire convenable – et ses cheveux, ils étaient comment, ses cheveux ? Elle n’était pas trop décoiffée, j’espère ! – et releva la tête avec surprise quand il eut fini.

- Paaaardon ? De quoi, un parchemin ? Qu’est-ce que tu lui veux, à ce parchemin ? Et, désolé de te le demander, mais qu’est-ce que tu fiche chez moi à… une certaine heure sûrement pas très normale pour être chez moi ?


Les yeux noisette brillèrent de suspicion, tandis qu’elle faisait mille et une théories – et si c’était un extra-terrestre qui s’était crashé et qui cherchait des plans pour construire un nouveau vaisseau ? – et elle abandonna sa tentative désespéré au niveau vestimentaire – elle n’aurait sûrement pas dut. Ça dévoilait trop le haut, l’horreur pour une jeune fille de relativement bonne famille ! – et se pencha sur le cas du potentiel extra-terrestre du nom d’Owen.

Plus, plus de suspicion. Non, elle répondait à l’autre question, et comme toujours, il lui était dur de pas être sympa.

- Moi c’est Cassie ! Et, dis-moi… Je sais que ça vas paraître stupide mais… Rassure moi, t’es pas un extra-terrestre ?

Bah oui. La honte et le ridicule ne tuent pas, et elle se posait vraiment la question. Alors autant la poser à l’intéressé, non ? C’est malheureusement à ce moment-là qu’elle perçu le nouvel état de sa tenue – le haut un peu trop apparent – et détourna complètement son regard du garçoné

- Merde !

Ça, c’est la tendre phrase qu’elle prononça en tentant d’arranger les choses de façon absolument pas discrète.
Puis elle releva les yeux vers Owen, un peu désolé – beaucoup plus qu’un peu, ça ne se fait décidèment pas devant un gars aussi craquant – .

- Désolé pour le verre d’eau !


Où tout l’art féminin pour changer de sujet quand on entre en terrain miné.





♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 



Dernière édition par Cassie Williams le Dim 29 Juil 2012 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mar 10 Jan 2012 - 1:42

La jeune fille se rapprocha d’Owen, l’évalua du regard puis rougit subitement. Elle s’activa à arranger sa tenue à laquelle le Voleur n’avait pas fait attention. Ce dernier devint aussi rouge que la fillette et détourna les yeux lorsqu’il se rendit compte que la demoiselle n’était que, légèrement vêtue.

L’adolescente lui demanda alors ce qu’il faisait chez elle à une heure pareille et ce qu’il voulait au parchemin. Sa voix avait un ton soupçonneux.Au moins, le test était concluant ; l’adolescente n’était pas naive et la technique du Voleur ne fonctionnait pas avec elle.Il s’avéra qu’elle s’appelait Cassie.

« Beau prénom pour une belle demoiselle »
« Owen, concentre toi sur notre mission, pas sur la fille qui vit ici »
« Tss, je sais Ewin… »


L’apprenti Voleur n’eut pas le temps de répondre à la dénommée Cassie car celle-ci l’interrogea sur le fait qu’il pouvait être un extra-terrestre, Owen sourit.

-Extra-terrestre ? Non. Après, pour le parchemin, je suis censé le voler.Vois-tu, je suis apprenti Voleur et mon maître m’a chargé, en guise d’exercice, d’emprunter un bout de papier chez toi. Voilà, tu sais tout.

La blondinette, de nouveau en train de remonter et descendre ses vêtements, marmonna des excuses pour le verre d’eau.Elle regarda Owen avec un air sincère et vraiment désolée,il dû lui faire comprendre que ce n’était rien.Le jeune homme lui offrit son plus beau sourire en guise d’au revoir. Puis, il se dirigea vers la fenêtre de la cuisine, l’ouvrit et il s’accroupit sur le rebord.

Il se retourna vers Cassie, se concentrant exclusivement sur son visage et pas ailleurs... Soudain, il eu une illumination, ce qui était rare chez lui car souvent ses bonnes idées tournaient au désastre. Bref, il se dit que quitte à passer du temps dans la capitale, autant en passer en bonne et jolie compagnie.

-Veux-tu découvrir Tingapour sous une nouvelle facette ? Veux-tu me suivre dans mon univers, mon territoire : la nuit ?

Il tendit sa main vers la blondinette, en attendant une réponse. Au fond de lui, il espérait que cette dernière serait positive.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Sam 4 Fév 2012 - 5:23


Fait intéressant, le garçon – qui par ailleurs l’était encore plus, intéressant – avait passé de la marguerite à la pivoine. Peut-être qu’ils s’y connaissaient en fleur, les extra-terrestres ? Et qu’ils étaient venu ici pour étudier la composition des fleurs de pommier ? Dans ce cas, le garçon mentait en déclarant qu’il n’en était pas un… Inspecteur Cassie mène l’enquête ! – et risque fort de l’échouer – - Mais de toute façon, on se fout bien des commentaires que je glisse insidieusement, non ? –

Voleur patenté… Humm… Il avait un bel alibi, peut-être bien valable… Il faudrait vérifier la musculature pour s’assurer que ce n’était pas une farce… La jeune fille secoua la tête. Mais quel genre de film elle était en train de s’imaginer là ? Quand même, c’était pas raisonnable – et en tout cas je peux vous dire que ce n’était pas très saint, plutôt du genre qu’on trouve dans la section X – et une jeune fille de famille respectable ne pouvait pas s’amuser à se poser genre de question sur un inconnu. Même s’il s’est introduit illégalement chez elle. Enfin, si c’était un exercice, il n’était peut-être pas assez exercé pour réussir… peut-être l’était-t-il plus sur un autre terrain où les abdos avait eux aussi une importance parfois capitale… – Mon dieu Cassie que tu peux être superficielle, parfois ! –

Selon lui, désormais, elle savait tout… peut-être. Est-ce qu’il l’a trouvait mignonne ? Ç’avait une importance capitale, à cet instant. Non seulement Cassie aimait qu’on la trouve jolie, mais il y en avait dès pour qui elle tenait vraiment à l’être. Et sa tunique actuelle ne l’enchantait pas. Si au moins elle avait eu un soutif en dessous, où autre chose de… pratique! Argh, le fait de penser à ça lui fit monter un très jolie rose aux joues. Ignore donc ce genre de pensée, pas la peine de virer Camélia devant un possible extra-terrestre botaniste.
Sa réaction juste après qu’elle se soit excusé pour le verre d’eau… My god, de quoi fondre! Ce fut un mignon petit regard malicieux – et pas trop explicite sur les pensées actuelles de la dame – qui répondit à l’expression souriante du garçon.

- Vole ce que tu veux chez moi, mais surtout, continu à sourire comme ça !

Où tout l’art de se débarrasser de son malaise avec malice, pour le donner à quelqu’un d’autre. Sauf qu’elle avait oublié de murmurer, et elle se figea un instant dans la crainte d’entendre un hurlement de sa petite sœur – comment expliquer après à ses parent qu’un mec carrément craquant mais dont elle ne connaissait rien venait de s’introduire chez eux, qu’elle lui parlait, et qu’elle l’invitait explicitement à voler pour un sourire – mais pas le moindre son… Étrange. Peut-être qu’un extra-terrestre miniature, et il la faisait sourire tout en la forçant à arranger sa tenue… - Stop, ma puce, arrête les projections ! –
Soudain, Owen eu une réaction plutôt étrange. Il ouvrit la fenêtre, s’accroupi sur le rebord et… l’invita à le suivre.







Vous savez ce que ça fait un volcan de surprise qui entre en éruption tout en se combinant à tout genre d’autre émotion ? Disons que si ça continuait comme ça, la petite Cassie allait expérimenter cette sensation.
Pourtant, elle ne rougit pas. Sûrement trop surprise pour y arriver. Et si, pendant moins d’une seconde, sa bouche manqua de se décrocher, elle se reprit rapidement.

- Just, wait, I come back !

Parler anglais donne la classe, non ? – Ou en tout cas, autant essayer de s’en persuader quand vous vous êtes exprimé dans cette langue sans pouvoir vous en empêcher – – d’ailleurs vous saviez pas que la famille Williams avait des origines anglaise ? C’passionnant, non ? – Et juste après avoir donné cette réponse, elle se dirigera le plus rapidement et le plus silencieusement possible vers sa chambre, et enfila rapidement un short qui trainait sur le sol au milieu de l’incroyable tas de vêtement.
Puis, elle s’élança vers la chambre de sa sœur, juste histoire de vérifier. La petite Brianna avait enfoui sa tête sous les oreillers, comme les gamins quand ils veulent pas être réveillé – et en l’occurrence, c’était une gamine, et elle ne voulait pas qu’on la réveille –. Elle rejoignit Owen juste après – heureusement qu’il n’était pas parti ! – et lui sourit, rayonnante.

- C’est bon, je suis prête !


Coquine, mignonne ou quoi qu’il en soit, effronté surtout, elle ne put s’empêcher de glisser une remarque :

- Quitte à être kidnappé par un extra-terrestre, autant qu’il soit aussi mignon que toi. Surtout quand on sait qu’on aurait pu passer par la porte d’entrée. Mais c’est moins…


Romantique ? Elle ne le dit pas. Mais elle lui prit la main – Moi, je vous le dit, elle est bien plus vicieuse qu’elle n’en a l’air. Et je m’en rends seulement compte maintenant, le choc ! –




♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 



Dernière édition par Cassie Williams le Dim 29 Juil 2012 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mar 7 Fév 2012 - 2:23

Alors comme ça, Owen pouvait voler ce qu'il voulait chez Cassie. Hum, c'était un fait plutôt intéressant même si cette dernière faisait poireauter le Voleur depuis cinq minutes. Elle daigna réapparaître deux minutes plus tard, vêtue cette fois-ci d'un short et de sa nuisette vraiment trop petite. Une de ses phrases suffit pour que le jeune homme redevienne une pivoine. Il est clair que la demoiselle savait manier les mots pour mettre mal à l'aise ses interlocuteurs. Mais le blondinet avait plus d'un tour dans son sac pour renverser la situation. Ainsi, lorsque Cassie posa sa main dans celle d'Owen, tout en finissant sa phrase, le garçon la pris dans ses bras et sa bouche frôla l'oreille de la blondinette.

-Accroches-toi bien et regarde ce qu'un extra-terrestre aussi mignon que moi peut faire lorsqu'il kidnappe une jolie demoiselle comme toi.

Suite à ces mots, il se jeta dans le vide. Cassie voulait passer par la porte ? Moyen dépasser, la porte et puis sauter par la fenêtre pour arpenter les toits, ça à son style et un certain romantisme. Lorsqu’ils atterrirent sur le toit d’une petite maison, Owen garda Cassie dans ses bras, autant lier l’utile à l’agréable, puis, il se mit à courir un peu partout pour montrer à la blondinette que Tingapour était différente et magnifique la nuit. Et même si la splendeur de la ville avait tant de fois émerveillé le jeune homme, cette nuit là, les yeux d’Owen étaient tournés vers celle qu’il tenait dans ses bras et non vers les bâtiments de la capitale.

Le petit couple, enfin couple, si on suivait les films qu’Owen se faisait dans la tête, s’arrêta sur une maison, juste en face du Palais Impérial.Leur visite avait été assez longue et distrayante. C’est alors qu’il eut faim. Mais quand on a une belle fille dans les bras, faut mieux éviter de la laisser tombée pour aller manger. Chasser le naturel, il revient au galop, avoir faim en plein milieu de la nuit ! Anormal ? Certes, les personnes normalement constituées n’ont pas faim la nuit, donc, à contrecœur, il dû déposer Cassie sur le toit.

-Tiens, j’aperçois un pommier en bas, j’arrive, je vais nous chercher des pommes.

Après avoir grimpé à l’arbre puis avoir rejoint la demoiselle sur le toit, Owen donna une pomme à Cassie et croqua dans la sienne. Il se demanda alors si elle aimait les fruits, il réalisa alors que celle-ci vivait dans un verger, par conséquent, les pommes, elle devait en avoir ras le bol. Grave erreur ou bonne action ? Tel était la question qui trottait dans l’esprit du jeune Voleur.

Le vent se leva et une brise glacée commença à souffler sur eux .Owen se rapprocha un peu plus de Cassie et, oubliant sa timidité habituelle, l’enlaça pour qu’elle n’ait pas froid. Suite à son geste, l’adolescent pria tout les Dieux d’Autremonde pour qu’elle ne le rejette pas. Après tout, il ne voulait que la réchauffer, la pauvre fille en short et en nuisette trop courte, bon okay, sa tenue arrangeait plutôt Owen car malgré ses principes, il restait un garçon de quinze ans agité par ses hormones, et puis, il pensait avant tout à la santé de son sois disant otage, il ne fallait pas qu’elle tombe malade. Sa pomme toujours à la main, Owen lui demanda des détails sur sa vie.

-Cassie, comme tu as acceptée de suivre un extra-terrestre, accepterais-tu de lui raconter ta vie ? S’il te plaît, raconte-moi ta famille, tes peines, tes joies, tes peurs mais aussi tes rêves.

Il se mit à fredonner une chanson qu’il avait entendu la veille. Ses yeux regardaient les premières lueurs du jour tandis que son cœur battait pour Cassie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mer 7 Mar 2012 - 8:47

[Sorry, je suis en retard et je le sais u_u
Sinon, j'ai essayé de le faire long pour rattraper mon absence, et on apprend ici certaine chose encore secrète sur Cassie Cool
Aussi, pour info, les « … » sont ces pensée, si ce n'est pas clair ^^ ]
Se retrouver dans les bras d’un garçon dont on ne connaît que le nom et le sourire – potentiellement extra-terrestre, en plus ! – n’est peut-être pas la chose la plus sécuritaire sur cette terre, non ? Mais quand il s’agit de passer par une fenêtre, autant laisser agir plus agile que sois. Et au pire, elle n’aurait qu’à crier – deviner donc auprès de qui sa petite sœur avait appris à crier aussi fort –, et ça suffirait, n’est-ce pas ? Passer par une fenêtre n’était pas le fait qui intéressait le plus Cassie, mais plutôt le "jolie demoiselle" – Jolie, c’est tout ??? – que lui avait murmuré à l’oreille son éventuel kidnappeur. Bon, évidemment, ces deux mots venait dans une phrase plus complète – sans pour autant être compliqué ( non, parce que grammaticalement parlant, c’est important à signaler ) – mais d’une moindre importance aux yeux de la demoiselle en question. D’ailleurs, il les aimait, ses yeux ? Et son visage, il l’aimait, son visage ? Et son sourire, il l’ai… Non, inutile de s’imaginer en Camille, et ce n’était pas la peine de se jouer "Le Mépris" en solitaire. Quoique, Jean-Luc Godard aurait peut-être aimé. Et elle devait bien être aussi blonde que l’actrice du film, avec d’aussi beaux cheveux. Mais silence dans les pensées, on tourne !

Bref, elle était en train de réfléchir à ça, en se collant – petite vicieuse, va ! – à son kidnappeur. Garantir sa sécurité, hein ? Après tout, quand votre... quand un certain Owen se lance dans le vide avec une demoiselle dans ses bras, la demoiselle peut bien profiter de la situation, non ?

Elle s’attendait à ce que la garçon la pose, mais il la garda dans ses bras. Apparemment, elle n’était pas la seule à profiter de l’occasion – et ou on découvre l’avantage d’être un poids plume –.

Finalement, elle retrouva la terre ferme. Sur un toit – donc peut-on parler de terre ferme dans en hauteur - avec pour paysage le palais impérial. Zarbi, y’avait pas de garde dans le coin. Tant mieux, ç’aurait été un peu gênant si les protecteurs de l’Impératrice avait eu un spectacle en direct et… et elle était en train de se faire un film, là, non ? Bref. Y’avait pas de garde, et peut-être deux trois scoops qui s’amuserait à capter la scène. Mais théoriquement, les journalistes ne verrait aucun intérêt à rediffuser ce qui se passait sur les toits d’Omois, hein ?

Owen lui déclara qu’il revenait – en tout cas, il avait pas intérêt à la laissé seule sur son toit, hein ! – et descendit à toute vitesse. Pxtain la claaaaaasse ! – ça, c’est le cri du cœur de Cassie – quoique, de sa tête aussi, probablement de ses hormones en général, mais ça a plus la classe de dire que c’est le cri du cœur – –. Le potentiel extra-terrestre était donc allé chercher des pommes – fait intéressant, les extra-terrestre se nourrissait de donc au moins de ce genre de fruit – tant mieux, elle pourrait survivre si par hasard Owen était bel et bien un E.T. et qu’il se mettait en tête de l’amener sur sa planète… - et revient presque aussi vite qu’il était parti, en grimpant toujours aussi vite. L’auteure que je suis, dans sa générosité, vous évitera un autre cri retransmis par le cœur et les hormones de la demoiselle.

Il lui en tendit une – une pomme, pas une hormone, come on, ma narration ne prête presque pas attention à mes commentaires – et lui-même croqua dans la sienne. Dommage qu’il n’y ait pas plus de lumière, elle aurait bien voulu observer son profil sous cet angle là…

Elle, elle grignota sa pomme doucement. Dison qu’elle n’avait pas spécialement faim – menteuse, Cassie, menteuse. Sans humour, tu sais très bien pourquoi tu ne manges pas. Menteuse – mais qu’en même temps, elle aimait suffisamment les pommes – et peut-être aussi le garçon – pour laisser de côté… son non-appétit actuel – Menteuse. Tu fais comme si tu n’avais jamais faim, tu te laisser crever comme si c’était de ta faute, puis tu as trop peur de ce qui peut arriver pour assumer tes choix – pour savourer doucement la pomme.
Qu’elle manqua d’échapper quand le jeune homme s’approcha d’elle – non, ne jouons pas sur les mots, il l’enlaça doucement – . Elle avait trop envie de ça pour le repousser. Mais elle préférait être celle qui guidait, être la première à agir. Généralement, c’était elle qui repérait celui qu’elle voulait, et qui lui laissait bien entendre qu’elle le désirait – pour tous ceux qui croyait encore avoir affaire à une petite bestiole inexpérimentée … – . Mais avec Owen, il y avait quelque chose de différent. Quelque chose qu’elle aimait bien. « Tu es tellement plus innocent et plus coupable… »

Cassie pris soudainement conscience de quelque chose – et croyez-moi, elle en a mis, du temps –. C’est qu’il lui plaisait. Il lui plaisait vraiment. Cette pensé la fit rougir – heureusement qu’il n’y avait pas de lumière, finalement –
Et puis, il posa la question. Celle qu’elle voulait qu’il pose, qu’elle voulait entendre, mais à laquelle elle ne voulait pas répondre – pas la vérité, l’entière vérité, du moins –

- Je vais avoir 15 ans demain. Je serais vieille, déclara la blondinette dans un petit rire. Mon père est un des plus riches hommes d’Omois, prends ça en note pour le demande de rançon! Quand à ma mère, limite si elle va se rendre compte que je suis plus là. Même chose pour ma petite sœur. Quand à ma grande sœur – et elle s’appelle Dekka, soit-dit en passant – elle sera la première à le voir si elle repasse par la maison. Avec un peu de chance, elle viendra pour ma fête, après tout, c’est ma sœur. Mon père bosse dur, il part tôt de la maison, donc pas grand risque qu’il découvre ma disparition, tu peux sans problème m’amener sur ta planète. Le plus tôt sera le mieux.

« Ma sœur est autiste, traumatisée à vie, mon père fuit presque dans le travail tellement il se sent coupable, ma sœur fuit presque la maison tellement elle se sent coupable, ma mère fuit sa tête via les antidépresseurs tellement elle se sent coupable. Et moi je fais tout pour fuir mon corps. Mais je ne prendrais pas les antidépresseurs, moi. La dernière fois que j’ai essayé, ça m’a rendu tellement euphorique que j’ai compris que si je faisais rien j’allais me droguer avec. J’ai donc choisi de ne pas les prendre. »

- Petite, je voulais devenir gymnaste, je prenais des cours. Mais aujourd’hui, je pense que je vais m’intéresser à la médecine, je préfère sauver des vies. Malheureusement pour moi, je ne suis plus la première sortcelière de personne, donc je dois suivre les cours en groupe, et je ne peux pas demander de formation spécialisé à mon maître.

« Gamine, je voulais rêver, rêver rêver rêver rêver. J’étais douée, mais c’est arrivé. Depuis, les sourires sont faux et trompeurs, on ne se dit plus la vérité, ce n’est plus le temps de rêver. Alors, même si on m’a bien expliqué que ma vie ne valait pas la peine, je veux sauver la leur. Quant à mon maître, il s’est fait poignarder, il est mort. Ma tante s’est suicidée, parce qu'elle avait oublié qu'elle l'aimait. Elle a sûrement pris la meilleure option »

- Je sais plus trop quoi dire, now. Mais pour mes rêves – ceux que je ne t’ai évidemment pas encore dit – … jusqu’où toi tu serais prêt à aller pour me les réaliser ?

« Je ne sais plus trop ce que je peux me permettre de te révéler, now. Et pour mes envie, mes désir… ressens-tu les même ? »

Les grands yeux noisette fixèrent le visage d’Owen. Et ils souriaient – les yeux, pas Owen – – ouais, la classe, Cassie à des yeux qui sourient ! – tandis qu’elle se rapprochait doucement de lui. Juste… Poser ses lèvres sur les siennes. « Je suis prête, si tu me veux, prend-moi. »

Elle se retira doucement – et comme on est dans une scène romantique, la petite voix que je suis s'est tu – et questionna de sa jolie voix :


- Et toi, Owen, qui es-tu?



♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 



Dernière édition par Cassie Williams le Dim 29 Juil 2012 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Sam 10 Mar 2012 - 23:34

A sa grande joie, Cassie ne repoussa pas Owen, autant dire tout de suite qu'une fanfare de victoire jouait dans la tête du jeune homme. La jeune fille lui parla. Mais le Voleur sentait que sa voix tremblait légèrement et qu'elle mentait. Il n'en tint pas compte, elle avait surement une bonne raison de le faire et puis, il parviendrait à savoir ce qu'elle lui cachait. Lorsqu’elle eue finit de conter sa vie, ses yeux noisettes lui sourirent et elle se rapprocha de lui. Leurs lèvres n'étaient plus qu'a quelques centimètres lorsque la demoiselle décida de retirer son visage mais, elle resta dans les bras du voleur. Sa voix mélodieuse s'éleva dans les airs pour retourner la question à Owen.

-J'ai moi aussi 15 ans. 15 ans de vie derrière moi, dont douze qui m'ont été volé par mes parents...Sangraves, c'est leur nature. Mon passé est rempli de meurtre et de crimes. Je ne suis pas fier de se que j'ai pu être. Mais, ils m'ont toujours emmené en mission avec eux. A 5 ans, je connaissais les techniques qui permettent de tuer quelqu'un instantanément. A 10 ans, je commettais mon premier meurtre sous les yeux remplis de fierté de mes parents. Ce n'est que 3 ans plus tard que j'ai compris qu'il y avait une autre vie que celle de tuer. J’ai compris que plutôt que de prendre la vie aux autres, je pouvais les protéger. J’ai alors fugué...Aujourd'hui, je commence juste à pouvoir assumer mon passé, même si je ne pourrai jamais oublier les visages de ceux que j'ai assassiné.

« Et toi Cassie ? Connais-tu l’odeur du sang et de la peur de tes victimes ? Si tu connaissais mes crimes, si tu connaissais mon passé, resterais-tu dans mes bras ? Même mon meilleur ami y est passé…c’était mon premier meurtre…mes parents étaient fiers de moi ce jour-là. Une fierté pour qui j’avais du sacrifier un ami, un frère. »

Une larme de cristal coula des yeux océans d'Owen. Il l’essuya rapidement, il ne devait pas pleurer, pas devant Cassie. Après tout, ne lui avait-on pas appris que pleurer était une faiblesse ? Mais le souvenir du visage ensanglanté de son ami le hantait toujours…et le faisait beaucoup souffrir. Il se souviendra de cette nuit toute sa vie, il se souviendrait du visage confiant de son frère de cœur qui lui avait dit : « Si tu dois le faire, fais-le, tues moi, j’ai confiance en toi et je préfère mourir de ta main plutôt que de celle de quelqu’un d’autres. Prends ce poignard et fais ton travail, sinon tes parents te feront du mal. »Il se souvenait aussi de ses derniers mots, avant que la lueur de ses yeux s’éteigne :« Merci, merci Owen. Tu seras à jamais un frère pour moi »

-Dès que je fus sortit de chez les sangraves, j'ai sus que je voulais devenir Voleur. Ce fut très facile pour moi d’entrer à l’académie étant donné mes aptitudes au combat.

« Tu n’es peut-être pas une Voleuse, mais tu as réussi à me voler mon cœur…et moi, ai-je volé le tien ? »

-Mes rêves ? Trouver le bonheur et la liberté. Je sais que je ne serai jamais libre, mon passé me pourchasse et mes crimes aussi. La culpabilité, d’avoir été un monstre comme eux, me ronge. Quant aux tiens, et bien, je suis prêt à aller n’importe où pour te les réaliser.

Le blondinet rougit, il avait parlé à voix haute, sans réfléchir à la conséquence que pouvait avoir ses paroles. Il l’aimait, c’était un fait indiscutable. Mais elle ? Ressentait-elle les mêmes sentiments ? Après tout, n’était-ce pas une sorte de signe, d’invitation qu’il avait perçue lorsqu’elle s’était rapprochée de lui ? Il devait savoir, il voulait savoir si grâce à cette fille « kidnappée » il pourrait retrouver un semblant de bonheur. Un semblant de vie…

Doucement, il se rapprocha à son tour. Elle frissonna. "De froid ou... ?" s'interrogea-t-il. Elle leva les yeux sur lui. Des beaux yeux noisette, tout brillant. Il devait savoir. Il voulait savoir. Il la voulait. Il l'embrassa. Ce qu’il ressentait été……tout simplement indescriptible. Leur baiser fus doux mais Owen du le rompre, à contrecœur, pour observer la réaction de Cassie qu’il espérait positive. « Je t’aime et toi, m’aimes-tu aussi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Dim 1 Avr 2012 - 4:43

Certain entendent des fanfares quand de jolies jeunes filles ne les repoussent pas, mais généralement, ils ignorent que c’est rarement leur victoire. Toutefois, autant le dire, pour une fois, Cassie était prête à le reconnaître comme une victoire commune, match nul, mais assez loin de la nullité. Bonne petite.

Pour une raison de laisser un côté plus sentimentale à ce rp, la voix-off va probablement tenter de se taire – tâche difficile, vous pouvez le voir – et laisser la place à la narratrice sérieuse et attentionnée – aheum… – que je suis.
Owen commença à raconter – et vous n’avez pas idée à quel point sa voix est classe, Magister et sa voix de velours liquide n’a qu’à bien se tenir ! – son histoire… Rajouter triste pour qualifier histoire. Parents sangrave… brrr, ç’avait pas l’air d’être particulièrement agréable. D’autant plus si on se fiait à ce que racontait Owen. Cassie était du genre à adopter la théorie du "Vivre et laisser vivre", mais là… Non merci « Pas la peine d’essayer de rencontrer belle-maman, dans ce cas… Mais c’est quoi cette connerie du belle-maman? Rapport, Cassie? Ma belle, tu dois être en train de te faire un film! »

Sachant que Cassie est probablement assez proche de la voix-off dans sa façon
de penser, celle-ci ne va pas préciser que Cassie est en train de se faire un film et que cette histoire de belle-maman est… Bref, no comment !

Dans un registre plus tragique, elle vit fugitivement briller une larme dans les yeux d’Owen. Ce fut d’ailleurs une des rares fois où elle ne s’éternisa pas sur leur couleur bleu océan. Quoique… Nan, stop, calme tes hormones, ma belle.
Regardant doucement Owen, elle écouta ses paroles. Lui, il avait tout de suite su ce qu’il voulait devenir. Ce n’était pas son cas, à elle. Aujourd’hui encore, elle avait le sentiment de flotter dans un monde d’incohérence. Elle avait fait son choix, elle irait travailler dans la médecine et dans l’humanitaire. Mais malgré tout… Parfois, le cœur cri vengeance. Et bien souvent, on l’étouffe, ce tout petit cœur, qui se bat, qui se bat de toute ses forces, pour vivre survivre et revivre.

Elle, elle s’était juré de ne pas se venger.



Bon, pour être honnête, elle avait essayé. Ç’avait été plutôt douloureux.

Pour elle, évidemment.

Fermant les yeux quelque instants, pour se rappeler comment oublier, elle aurait voulu se coller encore plus à Owen. Mais… c’était une des rares fois où elle hésitait. Il lui plaisait. Il lui plaisait beaucoup. Et elle ne voulait pas… qu’il parte. Qu’il la repousse. Au moins, il ne l’avait pas repoussé tantôt. Mais c’était peut-être juste la surprise.

Et puis, il l’embrassa.



Comme ça, quoi, il l’embrassa, tout doucement, tout tendrement. Cassie rouvrit les yeux. Elle les rouvrit limite brusquement, là. Fixer les yeux d’Owen – limite, à le fixer comme ça, elle devait avoir l’air d’un poisson. Mais par respect pour son personnage, l’auteure a choisi de ne pas le préciser – et tenter de voir si on pouvait réellement se noyer dans des yeux couleur océan.

Résonnement sûrement sans fondement sur Autremonde, puisque tout le monde sait que la mer est généralement violette.

Il s’était maintenant un peu éloigné d’elle.

Pourquoi il l’embrassait pas encore ?
- C’est tout ?

Ok, probablement pas la bonne question. Pas ce qu’on dit après un baiser aussi tendre, aussi doux. Elle hésita quelques secondes. Elle craignait sur ce qu’il pourrait interpréter de sa question. En tout cas, il pourrait mal l’interpréter.

Mauvaise chose.

Elle hésita, encore un instant. Et puis tant pis ! Et là, moment à passer sous les projecteurs, avec une jolie musique style les anges et leur "Alléluia" – ou un truc du genre – elle l’embrassa.

Tout aussi doux que son propre baiser, mais… spécial dédicace Cassie, peut-être ? Plus à sa façon, à elle, à sa douceur amère, à son amertume sucré.
Là-dessus, il pourrait se passer beaucoup de chose. Quand on additionne une jolie jeune fille et un garçon tout aussi mignon, multiplié par un facteur négatif, l’ancienne vie dudit garçon, et une variante inconnue, la vie actuelle de la jeune fille, tout en divisant, entre parenthèse pour la priorité, par température humide et froide – deux chiffre au moins, on peut le voir – multiplié à ambiance romantique de nuit sombre, fin de la parenthèse, le résultat peut-être surprenant. Surprenament agréable, notamment.

Mais ça, c’est sans ajouter un dernier facteur, très important. Extrêmement important. Malheureusement. Il s’agit du tristement célèbre… Facteur Murphy.

Wiki, notre bon ami, a écrit:
La loi de Murphy a quatre aspects :
• l'un est bien évidemment un canular ; la fatalité fait échouer toute expérience, par des moyens tout à fait imprévisibles ;
• l'autre est de type statistique ; si beaucoup de personnes actionnent un appareil et qu'il existe ne serait-ce qu’« une » façon de se tromper, il existera statistiquement des gens qui le feront. Et c'est d'eux seuls dont le service après-vente entendra parler. Cette seconde forme de la loi est confirmée par l'expérience et a conduit à l'utilisation généralisée de la conception de sûreté ;
• le troisième est psychologique ; c'est un problème de corrélation illusoire bien connu en psychologie et en communication, un événement négatif marque plus le sujet qu'un événement positif. Par exemple, si une action échoue, on évoquera la loi de Murphy, mais si elle réussit, personne ne pensera spontanément à la loi de Murphy. C'est l'une des raisons pour lesquelles les clichés semblent si souvent être vrais.
• Le dernier est lié a l’être humain: Si une première erreur est faite (et surtout si elle peut avoir de grave conséquences), elle entraine un état de stress qui amène, fréquemment[3], d'autres erreurs et "la situation va de mal en pis" avec le temps et le nombre d'erreur!!


En l’occurrence, et parce que je me dois de finir ce rp rapidement tout en faisant avancer l’intrigue – et oui, l’auteure vous dévoile toute ses astuces -, voici en quoi le facteur Murphy fit avancer notre histoire – il aurait pu poster sa lettre plus tard, quand même - -okeyy, joke plate -.



Quoique, non, je vais vous faire attendre avant de vous dire. Histoire de faire monter le suspens.

Bref, elle l’embrassait. Elle-même avait l’impression de ne jamais avoir ressenti ça en embrassant quelqu’un. Elle n’avait… pas envie qu’il joue avec elle comme elle pouvait parfois jouer avec les autres.

Et là, le rideau tombe ! Non pas le passé de Cassie, mais bien le facteur Murphy !

Vous vous rappelez quand j’ai parlé de projecteur, un peu plus haut ? Eh bien les voilà.

Pas les bons, malheureusement.

***

Peut-être vous rappelez-vous aussi du fait qu’il n’y avait pas de gardes devant le palais ? Certains se seront interrogé sur ça, d’autre auront zappé. Si vous voulez le savoir, les gardes, ils étaient en train de faire autre chose – pas de pensée croche, please – . Ils cherchaient quelqu’un.

Le très tristement célèbre cyclope-chaman Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout. Très connu pour son trafic de bang-bang.

En l’occurrence, il le faisait voyager dans des suppositoires, et avait été démasqué quand un ministre lui en avait emprunté un, histoire de… Mouerf, histoire de. L’impératrice avait trouvé dudit ministre dans la salle du trône, en train de parler à ses orteils de la météo aux pays des bananes.

Ç’avait été plutôt… étrange.

Sur ce, ç’avait été l’état d’alerte maximale. Les boules de cristal des gardes thugs diffusaient l’alerte orange à rayure bleuté sur fond fluorescent. C’était probablement le signe qu’il se passait quelque chose d’important, mais pour pouvoir le déchiffrer, il aurait fallu une formation spéciale.

Bref, on se demande c’est quoi le rapport entre un trafiquant de bang-bang, un couple d’adolescent sur un toit et une alarme très coloré. Sans oublier le projecteur.

Mais voilà notre joli petit couple vit son premier coup de foudre… pardon, coup de flash – bah oui, heureusement que c’est pas de la foudre, ça fait très mal, la foudre ( enfin, je crois ) –. D’un coup, ils étaient dans la sombre obscurité de la nuit, et les voilà dans la lumière aveuglante, avec trois thugs dont un avec une boule de cristal à la main. Boule de cristal qui diffuse une lumière plutôt étrange que remarqua Cassie avant d’être forcé de fermer les yeux à cause de la lumière.

« Mais pourquoi est-ce que cette blork de slurk de fichu lumière orange qu’à des rayures bleuté ? En plus, y’a comme un fond fluo. »

Pour ceux qui se pose la question, non, Cassie ne sait pas déchiffrer les codes lumineux.

Collée à Owen, la jeune fille, au bout d’un moment, choisit de rouvrir les yeux. Pour ce qu’elle pouvait en voir, Owen avait déjà rouvert les siens. Mais en même temps, avec tous ses petits points lumineux devant ses yeux, elle ne pouvait être sûre de rien.

Et pendant que les thugs observaient ce jeune couple si suspect qui était sûrement-là pour faire le guet, Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout en profitait pour s’enfuir.

Slurk, j’imagine.

Ce qu’il y a d’autant plus… gnaaaaaa * insérericitoutqualificatiflaissantpenseràquelquechosedetoutparticulièrementdérangeant *, c’est que Cassie s’apprêtait à dire quelque chose de limite… touchant, peut-être, sur elle, sur son passé.

Eh bein non, elle va plus le dire.

En tout cas, pas maintenant qu’elle a réalisé que, ok, limite, être en… "petite tenue" dans le noir, devant un mec de son âge qu’on finit par embrasser, ça a du sens.

Mais être en cette même tenue en pleine lumière, devant trois hommes adultes pourvu de pas mal de bras… Non, ça le fait plus.

Sur ce, elle fit quelque chose de tout naturel. Elle soupira – vous vous attendiez à autre chose ? – et leva les yeux au ciel.

Il n’y avait qu’à elle que ça arrivait. Qu’à elle et Owen.

Tout de même… Murphy aurait pu attendre avant de se manifester.




♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 



Dernière édition par Cassie Williams le Dim 29 Juil 2012 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Jeu 5 Avr 2012 - 3:26

Trois mots. Trois mots qui en l'espace d'un instant vous font douter, qui vous font un peu peur .Le ton à moitié déçu de sa voix, plus les trois mots que Cassie avait prononcée créèrent chez Owen une sorte de paralysie totale de ses pensées... « C'est tout ? WTF ?!»
Avant qu'il n'ouvre la bouche pour protester, la demoiselle l'embrassa

...

Le cœur de l'extra-terrestre se remit à battre normalement une fois le choc passé. Oui, oui, le choc car il s'était attendu à pire, un rejet ou même une gifle mais qu'elle lui rende son baiser...Mais bon, il s'estimait heureux de sa quasi-réussite. Quasi la réussite ? Oui, elle aurait pu être entière si Murphy, le méchant facteur, n'était pas apparu.

So, ils étaient sur un toit, ils s'embrassaient. La belle vie quoi ! Et sans Murphy, ils y seraient encore sur leur toit !

Deux projecteurs se braquèrent sur eux et des thugs débarquèrent sur la toiture. L’un d'eux avait une espèce de lumière orange à rayure bleue sur fond fluorescent qui émanait de sa boule de cristal .Slurk, c'était l'état d'alerte maximale. Le blondinet avait remarqué que Cassie avait ses mains devant ses yeux, pour sa part, le Voleur n'avait aucune difficulté à regarder la lumière, ayant subit une épreuve particulière sur l'exposition des lumières d'alerte à l'Université.

Cassie soupira. Et elle avait bien raison de le faire. Owen se leva, lui pris la main et alla vers les gardes. Il se dirigea vers eux, juste après avoir donné son sweat noir à la demoiselle. Toujours par soucis de sa santé bien sûr, puis il pensait que cette dernière n'aurait pas aimé que trois hommes la voient dans cette tenue. Le thug à la boule de cristal lui parla d'un chaman, un trafiquant, qui faisait passer en douce du bang-bang dans des suppositoires. Le second thug fixait Cassie avec suspicion tandis que le dernier regardait Owen intensément. D’ailleurs, il ne mit pas beaucoup de temps avant d’aller murmurer quelque chose à l’oreille de son supérieur. Parmi ce quelque chose, l’adolescent entendit quelques mots qui annonçaient que leur situation allait empirer. Vive le facteur Murphy !

Au signal de leur chef, les deux gardes sortirent des espèces de menottes avant de les accrocher aux poignets de leurs….ben de leurs prisonniers. Owen attendit que les trois hommes soient en tête du groupe afin de crocheter la serrure de ses bracelets de métal puis de faire de même avec les menottes de Cassie, il lui prit la main tout en suivant les gardes. Entre temps, les cinq personnes étaient arrivées au Palais Impérial d’Omois et les thugs menaient les deux adolescents vers les prisons. Comme ça, sans motif valable, ah je vous jure, la justice Omoisienne de nos jours…c’est plus ce que c’était…

Le premier thug leur expliqua qu’ils allaient être enfermé, juste pour quelques heures. Ensuite il lu un parchemin sur lequel était écrit leur « crimes » Owen avait plusieurs motifs, déjà le fait qu’il était Voleur du Lancovit de l’aidait pas trop. De plus son accréditation n’était plus valide même si elle n’était dépassée que d’un seul petit mois .Enfin, les hommes à quatre bras voulaient vérifier qu’il n’avait pas consommé de bang-bang. Par contre, la raison pour que Cassie vienne avec lui était assez……idiote, le fait qu’elle traine la nuit en tenue non-appropriée laisser croire qu’elle consommait régulièrement du bang-bang… Le jeune homme se sentit un peu coupable sachant qu’il était l’extra-terrestre qui l’avait kidnappée. Pendant la déclaration du thug, le blondinet n’avait pas lâché la main de la demoiselle.

Ensuite, ils furent emmenés dans une cellule assez petite et pas très confortable. Le soldat leur assura pour une centième fois qu’ils ne resteraient que quelques heures. Owen s’assit contre un mur et fit en sorte que Cassie s’assied à ses côtés. Il la regarda, droits dans les yeux et se rendit compte qu’il adorait ses yeux noisettes. Il la détailla un peu plus car ici, il y avait de la lumière. Il se rendit compte que ses pommettes étaient un peu saillantes, mais jolies. Il ne put s’empêcher de les toucher du bout des doigts.

Ainsi, malgré le facteur Murphy, la prison et Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout, le cyclope-chaman trafiquant de bang-bang, Owen était heureux.

-Cassie, je crois que ……Je t’aime.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mar 29 Mai 2012 - 2:37

Arrêtée ? Comment ça, arrêtée ? Nan mais oh, c’était quoi ce brok de slurk de tardousier de… Les quelques thugs qui les encadraient – quatre thugs, ma jolie – n’avait pas l’air de prendre ça pour une plaisanterie, en tout cas. Même si la lumière clignotante qui transportait avec eux les ridiculisaient plus qu’autre chose.
Owen lui avait passé son sweat noir – autant éviter de déshonorer pour l’éternité la famille Wiliams, nan ? – – Par soucis de professionnalisme, l’auteur tient tout de même à signaler que, finalement, ça ne changeait pas grand-chose :

a)
Parce que de toute façon, le sweat ne couvrait pas tant de chose
b)
Les thugs enregistraient la scène via les scoops, afin de pouvoir repérer tout indice. Si vous voulez l’avis de l’auteur, ils allaient bien s’amuser à repasser le moment de leur arrivé, histoire d’observer… genre, si y’aurait pas de la mystérieuse poudre blanche sur une tenue tout aussi impeccablement blanche. Prenez du plaisir, mes chers.

Cassie et Owen finir donc menottés. Un petit peu imprévu, comme fin de soirée, non? Enfin, menottés, pas longtemps, parce qu’Owen, en bon voleur patenté, s’en débarrassa vite fait bien fait. Et en débarrassa par la même occasion sa compagne – quoique Cassie se refuse à utiliser ce mot. Allons… –. Pourquoi est-ce qu’ils s’étaient pas enfuit directs, d’ailleurs ? Ils en auraient eu l’occasion, vu que les trois thugs étaient à l’avant, se doutant peu du potentiels de leurs… de leurs victimes.
Après quelques secondes de réflexion bien chronométré – 2, 14 seconde précisément –, Cassie en arriva à deux conclusion. La première, que c’était pas en tant que telle une bonne idée de s’enfuir devant trois être surentraînés, la seconde que, si les thugs se doutaient peu du potentiels des deux jeunes, Owen doutait probablement aussi de celui de la blondinette – chose probablement normal, si on y réfléchit bien –.
Ils arrivèrent aux prisons – youuuuuupii. – et un des thugs leur déclara qu’ils y resteraient que quelques heures. Nouveau cri de joie, n’est-ce-paaaaaas ? Puis, on les documenta sur leurs crimes – mondieumondieu, petits délinquants ! –, du genre ne pas avoir des papiers en règle et se balader à moitié nue sur la voie publique.
Ils patientèrent quelque minute avec le thug pour qu’il prenne note de l’identité de la belle – chose difficile car elle avait quelque peu trafiqué son accréditation (tout en restant légale, hein! ) –, et elle profita pour l’injurier dans toute les langues terrienne connue – et inconnu du thug, en l’occurrence –. Toutefois, certains mots déclenchèrent un étrange mouvement du sourcil de la part de son interlocuteur, et elle comprit qu’elle devait se taire si elle ne voulait pas se retrouver avec "insulte à un agent dans l’exercice de ses fonctions" sur la liste de ses crimes.

Très dignement, en compagnie d’Owen, elle partit à la découverte de la "cellule". Bon, si elle avait été sa sœur, elle aurait hurlé devant le peu d’hygiène et de confort de celle-ci. Mais elle n’était pas sa sœur, heureusement, et resta très digne – un peu offensé et énervée, aussi… -

Owen s’assit, et elle à côté de lui. Il la regardait, mais, sur le coup, elle était un peu trop énervé pour lui prêter attention. Pas vraiment envie de repartir au pays des bisounours comme tantôt, pour là où ça les avait finalement mené… Elle eut un léger frisson de surprise, quand il lui toucha la joue, et, ce coup-ci, se concentra réellement sur lui. On peut donc être sûr oui elle l’écoutait, et que ce n’était pas vraiment sa faute, si, après la déclaration d’Owen, la seule chose qu’elle put répondre fut :

- Quoi ???


Non pas qu’elle ne soit pas prête à entendre ça dans la bouche de quelqu’un, mais plutôt qu’elle ne comprenait pas la déclaration. Qui avait sonnée comme : « Cassie, mən hesab edirəm ki, ... seni seviyorum. »

Si un éclair de génie vous a traversé, vous vous rappellerez peut-être que les prisons sont à l’épreuve des sorts. Mais quels sorts ? S’interrogent les plus curieux et/ou les moins malin.
Bah les traductus.
Aaah, ça y est, ça clique ? Vous vous souvenez d’où viennent nos deux protagonistes – avouez que ce mot à la classe ! – ? On a une petite bourgeoise omoisienne, et un voleur lancovien. Ou lancovitien, mais c’était plus long à taper.
Breeeef, Cassie, pauvre petite, n’avait ab-so-lu-ment rien compris à ce qu’avait dit Owen, pauvre petit. D’autant plus que vous conviendrez que ce qu’il venait de dire était adorable – on s’entend que je parle de la partie que z’avez compris, hein ! – et qu’ils auraient été trop mignon, ensemble, tous les deux dans leur prison.
Quant à la blondinette, pendant que son auteur radote sur les problèmes de la vie commune en prison, elle saisit plutôt rapidement la situation – accessoirement, ce n’était pas sa première visite au poste, mais elle n’était jamais venu… en profondeur (aa) – et se retenu de pousser un cri de rage. Na mais oh, c’était quoi ce Murphy de… !
Finalement, ce fut le biiiiiip de l’horloge, indiquant que les vingt-six heures de la journée étaient écoulées et qu’on venait de passer à la journée suivante. Bref, qu’on était le ceci, et qu’on venait de passer au cela. Sachant que cela était une date plutôt importante parce que :

- Bon, today j’ai 15 ans.


Petite déclaration anodine de Cassie ( détail qui frappe quand même, ça me fait un sacré choc que savoir que d’ici douze jour, j’aurais quinze ans – commentçaonsefoutquejeracontemavie ? –)

Déclaration qu’elle suivie d’une jolie pensée :

- C'est drôle, j’aurais jamais cru avoir ma fête en prison.


Ouais, bah à voir la tête d'Owen, il avait pas compris. Dammit !




♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mar 26 Juin 2012 - 17:29

Murphy…Owen te maudissait…Il avait complètement oublié les trucs de traductus…Ce fut donc une teinte assez rouge que prit notre petit blondinet suite à la réponse de la jeune fille.
Nous voilà bien partit, monsieur est un grand timide doublé d’un bisounours et en plus Murphy l’harcèle. Breeef, on va pas s’attarder sur le caractère du p’tit monsieur. L’horloge sonna et Cassie parla.



Vous savez parfois quand vous devez remettre en arrière, faire stop puis replay pour comprendre ? Ben, Owen était en train de faire ça. Sachant qu’il connaissait quelques bases en omoisien –université des Voleurs impose – il comprit cette phrase mais la deuxième le laissa assez…sur sa fin. Alors, now, il cherchait comment parler à peut-prêt en omoisien. Vous savez le coup du « alors si je dis ça, ça fait ça…Naaaan, faut que je dise ça à la place… » Après un combat acharné contre sa langue maternelle et celle quasi-inconnue, il réussi à formuler une phrase qu’il espérait compréhensible.

Joyeux anniversaire alors. Bon, je vais nous faire sortir de cette prison…


L’espoir fait vivre, nan ? Owen se leva et étudia la pièce. Bon, les murs étaient trop épais pour tenter quoi que se soit, le sol aussi. Des thugs passaient devant leur cellule toutes les demi-heures, ce qui était plutôt positif… La seule issue, serai le toit. Mais comment on accède au toit, quand on n’a pas de magie, et pas vraiment de matériel pour ? Go, go, go système D. Owen sortit sa dague et une sorte de tabouret. Il grimpa sur ce dernier et accéda assez facilement au plafond qui était en réalité assez bas. Il planta sa lame dedans. Etonné, il la vis s’enfoncer comme dans du beurre…Mwahahaha, Murphy n’avait pas frappé et la chance leur avait souri, ils étaient enfermés dans une cellule hors-norme d’où le fait que le plafond ne soit pas renforcé. Le Voleur découpa une sorte de carré…quoique ça ressemblais plus à un rectangle…Bref, on est pas ici pour parler maths, revenons à nos prisonniers. Le jeune homme, toujours sur le tabouret, appela Cassie et lui fit la courte échelle, ensuite il passa par le trou avant de le reboucher.

Voici que nos deux blondinets se retrouvaient encore sur un toit. Owen était partagé entre le fait de continuer à se balader ou être raisonnable et ramener Cassie chez elle. En même temps, ce n’est pas tout les jours qu’on à 15 ans…Allé, soyons fous ! A peine avait-il fais 500 mètres qu’il se mit à pleuvoir. Mais pas genre la petite pluie gentille, qui dure cinq seconde et qui mouille pas beaucoup…Nan, nan, la pluie bien sadique, oui la pluie est sadique. En gros, c’est celle qui tombe très finement et qui grossis au fur et à mesure, et ce genre de pluie dure très, mais alors très longtemps. So, il pleuvait beaucoup, genre comme une cascade, en quelques minutes les deux adolescents furent trempés. C’est en général là que tu te rends compte que le blanc devient très transparent lorsqu’il est mouillé… Now, une question qui porteeeee du blanc ? Cassieeee, bonne réponse ! Je disais donc qu’ils étaient trempés et que ce que portait la demoiselle devenait invisible à vu d’œil…Owen, ne voulant pas gêner la jeune fille qui du coup se retrouvait trempée et transparente, décida d’enlever son t-shirt afin de le passer à Cassie. Bon, ok, le t-shirt en question n’était pas très sec…Mais au moins il n’était pas blanc. Puis, en plus ce n’est pas que mister aime s’exhiber mais là il n’avait pas trop le choix…

Résumons, les deux jeunes gens se trouvent sur un toit, sous une pluie torrentielle et en tenue que les thugs jugeraient indécente…De plus, c’est la fête de Cassie. Plusieurs facteurs menant à un seul résultat : il fallait trouver un endroit où se réchauffer et fêter dignement l’anniversaire de la demoiselle soit un bar ou un truc dans le genre. Owen connaissait bien un bar…Mais bon il n’était pas très fréquentable à cette heure là…Quoique aller, on s’en fiche des fréquentations de cet endroit ! Sans prévenir Cassie, Owen la reprit dans ses bras et partit en direction du bar, toujours sous la pluie.

Lorsqu’ils entrèrent dans le bar, tous les yeux se tournèrent vers eux et une dizaine de mâle s’approchèrent de la jeune fille. Le voleur sortit de suite sa dague et mis en garde les ivrognes sur le sort qui les attendraient si l’un d’eux essayaient de toucher Cassie. Suite à cette annonce, il demanda au barman une table proche du feu afin que leurs « vêtements » sèchent, puis il commanda une sorte de gâteau pour fêter le birthday de Cassie. Bref, tout le monde était content, les clients chantaient, il faisait chaud et les blondinets étaient quasiment secs.

L’entrée de deux thugs trempés et en colère refroidis nettement l’ambiance…Surtout quand on sait que ces mêmes thugs avaient mis les adolescents en prison. Les gardes s’assirent au bar et commandèrent de l’alcool. Ils parlèrent de deux personnes qui s’étaient enfuis de prison au barman et ils en firent une description rapide. Les yeux du gérant se tournèrent tout de suite vers les fugitifs assis au fond du bar. Owen sut de suite qu’il devait partir avant que les thugs se retournent. Les yeux du barman firent un aller et retour entre Cassie et lui et une porte située derrière eux. Aaaah, gentil monsieur, il leur indiquait la sortie. Sauf que entre temps, les thugs les avaient repérés, en même temps c’est compréhensible vu leur tenues…Bref, Owen prit la main de Cassie et l’entraina dehors. Quant aux gardes, ils étaient coincés au bar par des ivrognes et un barman très bavard.

Suivant son instinct, le blondinet emmena la demoiselle à l’hôtel. Imaginez la tête du réceptionniste quand il vit deux adolescents « en tenue indécente » leur demander la clé de leur chambre d’hôtel, oui le pauvre petit réceptionniste pensa croche…Mais on n’est pas ici pour parler des pensées croches du groom. Cassie et Owen montèrent donc dans la chambre de ce dernier. Le premier réflexe du voleur fut de remettre un t-shirt, il n’aimait vraiment pas s’exhiber ensuite, il ouvrit la fenêtre afin de voir si les thugs les poursuivaient.

Désolé Cassie, mais je crois qu’il va falloir attendre encore un peu si tu veux rentrer chez toi…

Le seul point positif, c’est qu’il avait arrêté de pleuvoir et que pour l’instant Murphy n’était pas réapparu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


Profil du rôliste
Surnom: Cass', Fly, Choute, Little flying pear :3
Age du membre: 15 :3
Vos autres comptes: Ils arrivent, ils arrivent... Elle s'apelle Sofia, et lui Nathaniel. Elle n'a personne, et il a Nell. Elle change, changera pas, il ira avec cette autre, ira pas... IRA !


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Mer 11 Juil 2012 - 13:01


Depuis sa naissance, il avait toujours eu de la chance.Aucun problème à l'école, aucun problème aux études, presque aucun dans la vie, il avait pour ainsi dire une vie parfaite. Et quand, à ses vingt ans, il s'était fait offert la possibilité de devenir gardien de chou professionnel ou trailleur de vache d'élite, c'est par passion, parce qu'il sentait que là était sa vocation, qu'il avait choisit de se tourner vers le mââââââââââl!Certes, la vie qu'on lui proposait ailleurs semblait heureuse et trépidante, mais il préférait de loin cette horriiiible et ennuyante vie de contrebandier. Dès ses six ans, quand on lui avait demandé où il se voyait plus tard, il avait répondu " en prison ". Évidemment, tout le monde avez compris qu'il serait flic, mais il avait trouvé l'herbe plus verte de l'autre côté de la barrière. À seize ans déjà, il était à la tête du trafic de cigarette dans son école. À dix-huit ans, il se rêvélait être un incroyable cerveau du crime en volant soixante-sept chou racé en une nuit pour les revendre sur le marché noir à des collectionneurs. À vingt ans, il était sorti de sa petite province pour entrer dans le monde des grands, et avait commencé à importer des bananes terrienne, avant de réaliser que ce genre de contrebande ne le charmait pas. Toutefois, il rencontra dans cette période Petiteperlerosequichantecommeunecasserolequisenvoledanslecielbleu, une jeune cyclope dont il tomba fou amoureux, et qui lui déclara qu'elle n'épouserait qu'un chaman au classé. Il fit donc le choix de devenir chaman, parce que, hein, Petiteperlerosequichantecommeunecasserolequisenvoledanslecielbleu était tout simplement adorable. Il lui promit de ne jamais être un méchant, d'être absolument gentil et mignon toute sa vie. Bref, ça fontionna jusqu'à se qu'il rencontre Ondetendreetcruellequitroubleleau. La cyclope la plus... sadique qu'il n'avait jamais rencontré, la plus cruelle et la plus... Interdite aux mineurs, dirons-nous. Amoureux du crime, le crime les rendu amoureux. Grâce à elle, il quitta Petiteperlerosequichante -son diminutif- et devint le plus important de tout les trafiquants de bang-bang de la planête. Ondetendreetcruellequitroubleleau et lui devinrent le couple le plus recherché de la planête, et bientôt, il la reverrait. Il fallait juste qu'il trouve comment la revoir.
Car contrairement à ce qu'on croyait, Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout ne s'était pas enfui. Trop compliqué, aucune porte de transfert n'était ouverte, il devait attendre pour revoir sa compagne aux sublimes cheveux blond doré. Il fermait les yeux, s'imaginant caresser les souples boucles de sa souvenir, allongé sur le lit de l'hôtel où il s'était réfugié.

Fin de la petite histoire au sujet d'Unbisoursurlajoueçaguéritabsolumenttout. Peut-être (peut-être...) qu'il en sera question plus tard.

Owen avait trouvé une sortie, et ils étaient en train de s'enfuir. YEEEEES, délit de fuite ! Quoique, Cassie trouvait cela étrange, que le plafond soit comme du papier. Et aussi très étrange que le voleur ne se soit pas fait confisquer son matériel. Il y avait quelque chose là-dessous, elle en était sûre. Mais elle n'avait pas la moindre envie de réfléchir à ce sujet. Après tout, elle était sublimement blonde, autant profiter du don de non-réflection que cela offre ! Elle s'était légèremment sentit vexée quand Owen lui avait fait la courte-échelle. Il était capable de grimper sans aide, il pensait qu'elle ne l'était pas ? Na mais oh, voleur macho ! Elle l'avait toutefois suivie en silence, souriant comme seule une fille classe mais vexé peut être capable de sourire.

Sortant, elle se prit vite une douche froide, au sens le plus propre du terme. Sa trop courte tenue blanche fini trempée, créant un jolie effet de transparence faisant délicatement – délicatement mon oeil, oui - ressortir le soutient-gorge en dentelle bleue qu'elle portait. Honnêtement, elle avait déjà vu pire, mais devant le rouge que prirent les joues d'Owen qui avait enlevé son t-shirt pour le lui donner, elle choisit de se couvrir de celui-ci. Et peut-être aussi parce que si elle ne faisait pas ça, il reprendrait le t-shirt, et il était absolument hors de question qui cache cette superbe musculature fine de voleur ! Na mais oh, quand on a un corps comme ça, on l'expose ! Minimum dans un magazine, c'était trop la classe ! Intéressant de noter que cette pensée-là ne fit pas rougir la demoiselle, habitué d'un monde où tout ce qui ne mérite pas d'être vu est caché, et ce qui vaut la peine est sur-exposé.

Owen prit la peine de réfléchir quelque seconde, avant de prendre la direction d'un bar que la jeune fille connaissait quelque peu. Peuh, il était loin d'être aussi classe que les endroits où elle s'amusait à sortir entre potes généralement. Et on y trouvait presque que des dépressif suicidaire ou des alcooliques, rien de bien particulier. Enfin, Owen ne connaissait pas grand chose à la vie nocturne d'Omois, ou plutôt, il ne la connaissait pas comme Cassie pouvait la connaître. Il connaissait les toits, elle connaissait... Autre chose.

Dans le bar, elle entendit les mouches volés quand elle fit son entré. Yeurk, des mouches. Apparement, le t-shirt trempé moulait bien ses formes, et, elle se sentit... comment dire, pas fière, mais... quand Owen fit voir sa dague à tout ces voyeurs. Ah, elle valait la peine d'être vu, et aussi celle d'être défendue, ça fait du bien à l'estime. Owen demanda à pouvoir avoir une table près du feu, ce qu'ils eurent. Bon, c'était agréable, et elle fut un peu surprise de reconnaître quelqu'un parmis les clients. Non, hors de question qu'elle aille lui parler ou qu'il vienne les voirs ! Elle n'avait pas la moindre envie d'interrompre sa soirée/nuit pour lui.

Quelqu'ai éré les intentions de sa "connaissance", elle ne se concrétisèrent jamais, car deux thugs passablement trempés entrèrent dans le bar. Oups. Les deux s'arrêtèrent au bar, histoire de prendre des boissons, tandis que la miss dardait sur eux un regard plus que provocateur. Elle pinça les lèvres quand ils la décrivirent, pas assez flatteur à son goût, mais elle avait déjà saisit qu'il fallait foutre le camp d'ici. Elle se leva vite, en même temps qu'Owen, elle avait compris où était la sortie. Tout deux se dépéchèrent, mais elle entendit le raclement de chaise des thugs qui se levaient. La plupart des ivrognes qui ne s'étaient pas encore noyé dans une bouteille se levèrent à leur tour, bloquant les thugs, et le barman leur offrit à boire, il y eu du bruit, deux imbéciles se tapèrent dessus, bref, tandis qu'Owen l'attirait dehors – na mais oh, de quel droit il lui tenait la main ? - elle adressa un dernier regard aux thugs – pitoyable – et claqua la porte derrière elle.

Après quelque petits pas – beaucoup de quelque petit pas – sous la pluie, ils arrivèrent dans un hôtel... Hum, si c'était Owen qui payait... Elle pouffa de rire devant la tête du groom ( il s'imaginait quoi, ce mec ? - ceci ne demande pas une réponse - ) puis suivit Owen dans sa chambre. Certes, ce n'était pas l'hôtel cinq étoile que se payaient parfois les Williams – et ce n'était pas non-plus l'hôtel DES Williams – mais c'était mieux que rien. Owen, en entrant dans la chambre, se mit un t-shirt – ooh, dommage – et ouvrit le fenêtre, regarda – probablement pour voir si ces affectueux thug était là – et lui déclara qu'il était désolé, mais qu'elle n'allair pas pouvoir rentrer chez elle, ce qui lui tira un petit rire :

- De toute façon, ils y sont habitué, à ce que je sorte tard, ça surprendra pas ma mère... Quoique mon père risque de me mettre au pain sec et à l'eau. T'imagine, il me priverais de pomme !


Elle pensa à quelque chose et retint un nouvel éclat de rire, sous les yeux probablement étonné d'Owen, puis elle releva la tête, souriante

- Ça te dirais pas d'aller te doucher pendant que je me change ?


Elle eut un joli sourire, et le voleur quitta la pièce. Elle prit la peine de compter trente seconde avant de retirer les vêtements trempé qui lui collait à la peau, et ouvrit l'armoire où son compagnon avait pris son t-shirt. Face au manque de choix criant, elle en prit un noir, et un short, et se servit d'un rapide sort pour transformer celui-ci, histoire qu'il lui aille. Manque de pot, il n'y avait pas de miroir, mais c'était facile à invoquer, ainsi qu'un élastique. Voilà, c'était plus convenable que d'être à moitié déshabillé. Un dernier coup d'œil dans le miroir lui fit voir, à son grand amusement, qu'elle avait l'air d'une Voleuse, comme Owen. Le changement entre la jeune fille en nuisette et celle qu'il y avait ici était plus que flagrant, elle avait d'avantage l'impression d'être face à une sœur qu'à elle-même. Son amour du théâtre lui donna envie de rajouter une petite touche en se maquillant, mais elle n'avait pas la moindre envie de se servir de sa magie une nouvelle fois. C'était loin d'être aussi pratique qu'on le prétendait, la magie.



Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout sourit. De sa chambre d'hôtel, il avait aperçu les deux jeunes, qui se pensait à l'abri. Il se demanda un instant si les jeunes avaient déjà entendu parler de la loi de Murphy, puis haussa les épaules : Bon, après tout, ils ne le connaissaient absolument pas, c'était probable, ils étaient jeunes, heureux, mignon, un peu de Murphy ne leur fera pas de mal. Le jeune couple allait lui fournir la diversion parfaite. Après tout, les autorités n'était t'elle pas au courant que lui comme Ondetendreetcruellequitroubleleau pratiquait la magie, et n'avait aucun mal à changer d'apparence ? Un rapide coup de boule de cristal au autorité omoisienne allait suffire pour provoquer l'afflux de thugs dans la chambre voisine, et lui laisser le champs libre. Muhaha, qu'il était intelligent.
Boule de cristal à la main, il mit son plan à exécution.

Que se passera-t'il ? Owen et Cassie pourront-ils manger au resto chinois ? La jeune blanchisseuse retrouvera-t'elle un emploi ? Ces questions sont-elle suffisament importante pour avoir une réponse ? La suite, dans le prochain épisode !



♥-♥-♥:
 

True. Always True.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   Sam 8 Sep 2012 - 0:33

L’art de faire partir quelqu’un by Cassie Williams…Ca en jette comme titre de bouquin, nan ? Une douche…Sérieusement, elle l’avait congédié en lui « suggérant » de prendre une douche, bien sûr le voleur s’exécuta, histoire de laisser damoiselle Williams se changer. La fine pluie d’eau tiède – oui tiède, ce n’est pas un hôtel de luxe – lui fis plutôt du bien. En fait, cela lui permit de mettre ses idées aux clair, Cassie et lui flirtaient, c’était…évident, ils étaient aussi impliqués dans un trafic de bang bang et en plus d’un délit de fuite. Bref, ils étaient mal barrés.

Owen commençait à avoir l’habitude de ses situations assez particulières, sauf que cette fois-ci, il n’était pas tout seul. Il fallait faire en sorte que la jeune fille soit sortie d’affaire et voilà…Le blondinet se fichait pas mal de se retrouver en prison, le fait qu’il soit innocent et un plus qu’il vienne du Lancovit, lui garantissais une sortie rapide. En parlant de sortir, cela faisait maintenant un bon quart d’heure que l’eau coulait alors Cassie avait sûrement finis de se préparer.

Le jeune homme sortit donc de la cabine qui servait de douche. Il enfila un boxer gris clair et remarqua qu’il avait oublié ses vêtements. Au moins, il avait eu la présence d’esprit de prendre un sous-vêtement, histoire d’éviter de se balader une serviette à la taille devant son…invitée. Lorsqu’il revint dans la chambre, la blondinette était habillée tout de noir, la couleur des Voleurs. Owen réprima un sourire devant la tenue de sa visiteuse, ouvrit l’armoire et en sortis un short noir ainsi qu’un t-shirt bleu marine. Il les enfila et s’assit sur son lit.

- Et maintenant on fait quoi ?

Gosh ! La Question à ne pas poser sauf quand :
a) On aime les ennuis
b)On a des tendances suicidaire
c)Murphy n’en a que faire de vous so, il vous fout la paix

Mais disons que l’option d) "on est poursuivis par l’infâme facteur et de plus quand on est espionnés par un couple de cyclopes dangereux" correspond plutôt aux conditions non désirables pour poser cette fameuse phrase. Je ne vous raconte pas le plaisir de Murphy lorsqu’il a entendu la question sortir de la bouche innocente du jeune Voleur. Le plaisir de pouvoir torturer encore ces adolescents, le plaisir de faire en sorte qu’ils se séparent, pour ne plus se revoir. Mwahaha, Murphy était diabolique mais, la personne qui se cachait dans la chambre l’était encore plus.

Justement, cette personne en face, n’était autre qu’Unbisousurlajoueçaguéritabsolumenttout, notre trafiquant de bang-bang favori ! Il allait enfin finir par s’échapper de cet hôtel miteux et plein de rats. Le couple lui avait donné l’idée ce fantastique plan de sortie. Mais sa Ondetendreetcruellequitroubleleau ne semblait pas enthousiaste à l’idée de ressembler à cette jeune fille en face. Bien sûr, ses cheveux blonds et bouclés étaient milles fois plus splendides que ceux de l’adolescentes, mais elle pouvait faire un effort pour revêtir cette…apparence minable si elle lui permettait de fuir. En deux en trois mouvements, un Owen apparu devant elle tandis que son visage prenait la forme de celui de Cassie. Activant sa boule de cristal, Unbisousurlajoue - son surnom- passa un appel vite fait bien fait au poste thugs le plus prêt. Sa petite voix précipitée balbutiait des mots inaudibles, d’où ressortait clairement « imposteurs », « blondinets », « trafiquants », « nous sommes innocent et pur » . Pur…ca reste à voir. N’empêche que les gardes sont les plus grands pigeons d’Autremonde car cinq minutes après, ils débarquaient dans la chambre des cyclopes déguisés afin de prendre leur témoignage.Ondetendreetcruellequitroubleleau se mit à pleurer, clamant que les gens de la chambre d’en face avaient osé copier ses magnifiques boucles blondes et le faux Owen la consola. Ils étaient parfaits, de vrais comédiens. Les six hommes armés, mais bien embêtés par la réaction exagérée de la pauvre petite demoiselle en détresse quittèrent la chambre sans un mot afin de se diriger vers la chambre des trafiquants. Quand aux cyclopes, ils fuirent Omois le soir même…Après, on n’en sait pas plus. Il parait qu’ils se seraient installés sur Terre, quelque part en Argentine. Mais bon, les rumeurs ça va, ça vient, on est sûr de rien…


Une détonation se fit entendre et des cris surgirent de nulle part. Owen se plaqua à la fenêtre de la salle de bain et observa le couloir de l’hôtel. Deux groupes de thugs parcouraient les chambres, derrière eux s’éclipsaient une parfaite réplique de lui et de la jeune Williams…Il n’en cru pas ses yeux, ainsi, les six thugs s’étaient faits avoir par deux cyclopes… Les gardes parcouraient donc le couloir par groupe de trois, et les chambres étaient vidées de leur occupant. C’est ainsi que le couloir de l’hôtel se retrouva inondé de gens en pyjama, chemise de nuit et autres.

Le jeune Voleur se précipita dans la chambre et commença à déplacer l’armoire, histoire de ralentir les hommes. Ensuite, il ouvrit la fenêtre, tressa une sorte de corde avec les draps, noua cette dernière à un barreau du lit et passa le lien par l’ouverture. Sauf qu’entre temps, les six gardes avaient pris l’initiative de se diriger vers la chambre qui se situait en face de celle des malheureux cyclopes-choux. So – si les calculs de l’auteur sont bons- cela faisait en gros, 12 épaules contre une porte, une armoire et Owen. Le pauvre petit Wen qui se creusait les méninges pour faire en sorte que Cassie s’en tire sans problèmes. Certes, le drap était prêt, mais devait-il la laissé seule ? Après tout, elle avait dit elle-même que le monde nocturne d’Omois ne lui été pas inconnu. La prenant par la main, il l’amena au bord de la fenêtre.

- Bon…tu descends, et après tu rentres chez toi ou…Tu fais ce que tu veux, mais faut pas que les thugs te croisent après. Sinon, et bien…Ce fut un plaisir de te rencontrer, Cassie Williams.

Puis, il se retourna, supposant que la jeune fille allait l’écouter. Les douze épaules finirent par briser la porte, faisant tomber l’armoire au passage.Les thugs n’eurent même pas besoin d’entrer dans la chambre. Un jeune garçon, blond, correspondant à la description se rendit de lui-même. Les menottes emprisonnèrent de nouveau ses poignets et ses pas le menèrent encore en prison. Mais Owen ne s’inquiétait pas du tout de son sort…Ses pensées étaient maintenant tournées vers une certaine blondinette, j’ai nommée, Cassie. La reverra-t-il ? Se souviendrait-elle de lui ? Est-ce que Murphy leur ficherais la paix ? Juste trois petites questions qui trottaient dans la tête du Voleur ainsi qu’un début de certitude qui grandissait en lui…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une mission particulière (Pv Cassie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission particulière (Pv Cassie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mission particulière (Pv Cassie)
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour-
Sauter vers: