AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe LancovitPartagez | 
 

 You have to survive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: You have to survive   Mer 13 Juin 2012 - 18:44

    -Meoww ! Ron, ron, ron...

    Attendri, Félix tourna la tête vers la boule de poils rousse pelotonnée sur son épaule. Le petit Omicron avait bouleversé le quotidien monotone du Tatris. On ne dirait pas comme ça, mais, derrière ses grands yeux adorables et son minois attendrissant, se cachait un petit diable. Combien de fois les cuisiniers s'étaient plaint de saucissons disparus, les femmes de ménages de rideaux déchirés, les fauteuils de s'être faits déchiquetés ? Sieur Kento avait lu quelque part que la fusion avec son compagnon d'âme rendait l'animal plus autonome et qu'il faisait moins de bêtises. Cela ne devait pas marcher pour Omicron. Il avait beau porter le nom d'une lettre d'un viel alphabet étranger, il avait tourné son maitre en bourrique pendant plusieurs jours en déchirant tout les livres et papiers à sa portée. Il avait fallu lui apprendre qu'on ne faisait pas ci, ni ça... Je crois que ni Léo ni Félix n'ont apprécié l'exercice. Le petit chat, par contre, s'amusait beaucoup.

    Installé sur l'épaule deFélix - il trouvait la tête rousse plus sympathique que la brune-, il contemplait le paysage, ravi Entre deux caresses et grattages d'oreilles, il pouvait voir Travia défiler à la fenêtre du tapis volant-taxi. Pendant que Félix faisait le bonheur du chaton, Léo lisait le Lancovien-Matin, un journal fort en actualité politique. Pour Omicron, il était surtout fort ennuyeux. Le rouquin prenait connaissances des informations au fur et à mesure que le brun lisait - avoir deux têtes était fort pratique dans ces cas-là.

    Devinez qui se tenait sur le siège d'à côté ? Une certaine vampyrette aux cheveux roux flamboyants. Je vous présente, Aaric'ia, la jeune Première Sortcelière du Tatris. Il avait aujourd'hui décidé de l'emmener hors du Château, dans un petit bois tout près de Travia, afin de lui donner un cours sur les plantes magiques. La botanique n'était pas le sujet préféré de Kento, mais il était important qu'Aaric'ia apprenne à distinguer les plantes qui guérissent des plantes empoisonnés, en passant par celles comestibles. Tout Premier Sortcelier devait posséder quelques connaissances sur le sujet, s'il espérait devenir Haut Mage un jour.

    Le tapis s'arrêta enfin et déposa le Maitre et la Première. Chacune des têtes se réjouissait de pouvoir se dégourdir les gens - ce n'était pas trop tôt. Il y avait eu quelques problèmes de circulation aérienne - une baingoire volante qui avait eu une fuite, d'après ce qu'il avait compris. Franchement, les gens, parce qu'ils possédaient de la magie, se croyaient permis toutes les extravagances. Omicrone entra dans les esprits de Léo et Félix et ils ne rouspétèrent presque pas.

    Ils se tournèrent plutôt vers leur élève. Ils n'avaient pratiquement pas palré pendant le voyage. Essayant d'engager la conversation, Léo demanda :

    -Comment se passe votre cohabitation d'esprit avec Ténèbres ?

    "Cohabitation d'esprit", je reconnais là la signature de Léo dans ce terme. Il aime bien utiliser des expressions du genre. Ténèbres était le Familier d'Aaric'ia. Ils avaient fusionnés en même temps qu'Omicron et le Tatris, et c'était lui aussi un chat. Le Haut Mage aurait préféré oublier les circonstances dans lesquelles tout cela s'était passé - il s'était retrouvé dans une situation tout-à-fait humiliante... Et il espèrait bien que la jaune vampre n'irait pas le raconter à tout le monde. Mais elle était moins bavarde que son maitre.


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Aarici'a Nevarra

I n n o c e n c e

avatar

Age du personnage : 216 ans

Familier : Ténèbres, chat noir aux yeux rouges.
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Unité scientifique des brigades noires.
Résidence : Lancovit, manoir des Patcink
Dans le sac : Des pieux en bois, des lames en argent, un carnet de note, un livre de botanique.

Affinités : Seow : Oncle paternel.
Amelia : Soeur.
Sieur Kento : Maitre de magie (mort).
Sacha : Figure du passé ; ancien amour sans retour.
Liam : Beau-frère.
Landos : Fiancé.

MessageSujet: Re: You have to survive   Ven 15 Juin 2012 - 22:06

You have to survive


La botanique... pff...
Aarici'a a bau être une vampyr - un des peuples qui aime le plus la connaissance - elle n'aimait pas ce genre de trucs. Elle préférait les entraînements où elle apprenait la magie plutôt que de connaitre le nom de telle ou telle plante.


Ténèbres grogna dans son esprit. En fait, il était d'accord avec sa sœur, mais ce n'est pas pour ça qu'il grognait. Elle lui écrasait la queue. Évidemment, elle ne pouvait s'en rendre compte, elle n'avait pas de queue, donc la vampyr n'avait mal nul part. Il cracha dans son esprit et elle souleva le pied. Il feula et grimpa sur un siège où il s'assit et fit sa toilette.
Le chat noir observa Omicron. Il sourit. Enfin, autant qu'un chat puisse sourire. En fait, l'expression de son visage se rapprochait plus d'un air narquois et d'un ricanement. En fait, il savait comment était Omicron et rigolait en plaignant le tatris. Non, en fait, il était profondément incapable de plaindre quelqu'un. Il se moquait du maître d'Aarici'a et cette dernière ne faisait rien pour l'en empêcher, puisque d'une part, c'était impossible, d'autre part, elle ne le savait pas, vu qu'il coupait un peu la communication en ces moments là même s'il ne pouvait pas tout cacher. Dommage.
Le chat aux yeux rouges se sentait très bien dans ce tapis, en altitude. Ténèbres aime voler. De quelque façon de que ce soit. Enfin sauf quand c'est pour le balancer contre les murs. Mais ça ne lui est jamais arrivé. Encore heureux. Il avait bien choisit sa sœur. Oui, Aarici'a n'est en rien sa maîtresse. Elle le considère comme son frère et lui comme sa sœur. Elle n'a confiance en absolument personne. Sauf peut-être en son maître mais c'est tellement infime...
En fait, sa seule vraie famille, la seule personne - si on peut parler là d'une personne - sur qui elle peut se reposer c'est... Ténèbres, son chat, son familier. Donc vous voyez quand même son existence...
Même ses créateurs, ses parents, elle les hait. Il le sait car il a un peut "fouillé" dans son cerveau.


Ils étaient arrivés. Aarici'a se tourna vers son maître, ferma les yeux et attendit que le tatris - Ténèbres lui avait appris ce qu'était son maître - lui dise ce qu'ils allaient faire. Mais il lui posa juste une question. Comment se passe sa liaison avec son chat. Drôle de question quand même.
Elle chercha le piège mais n'en trouva aucun.


- Bien mais... bien. Et vous ? Je sens que Ténèbres connait le comportement d'Omicron, même s'il ne m'a pas tout dit et qu'il le cache...


Elle n'en dit pas plus sentant la désapprobation de son frère dans son esprit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2953-aarici-a-ou-quoi-que-l-on-face-on-restera-toujours-une-gamine-de-douze-ans http://tara-duncan.actifforum.com/t2743-aarici-a#50437
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: You have to survive   Sam 16 Juin 2012 - 21:08

Omicron tendit une oreille intéressée. On parlait de lui. Quoi, qu'est-ce qu'il avait, son comportement ? Il était curieux de savoir ce que Ténèbres pensait de lui. Oui, rappelez-vous, le grand chat noir aux yeux inquiétants était le chef d'une bande de chats féroces, dont le chaton faisait partie - même si lui était loin d'être féroce. Léo et Félix n'avaient pas intérêt à dire du mal de lui. Omicron savait qu'ils n'avaient pas trop apprécié qu'il joue dans son bureau. Bon, c'est vrai, il avait laissé quelques trucs dans un pas trop bon état. Mais il voulait juste s'amuser. Il ne ferait pas de mal à une mouche - juste à quelques rideaux.

Léo sourit. C'était l'une des choses qui avait changé chez le Tatris : ils souriaient plus souvent. Félix, lui, fronça les sourcils et fit la moue. Il n'appréciait pas vraiment le petit chat roux. C'était étrange, Omicron étant son Familier. Ils avaient émis l'hypothèse qu'il s'était lié seulement avec l'esprit de Léo. Il était rare qu'un Tatris ait un Familier, et on savait donc peu de choses sur le phénomène. En tout cas, cela rendait Félix encore plus ronchon.

Ce fut Félix qui répondit.

-Oh, très bien. Omicron est un petit être très sympathique. Très joueur, aussi.
-Je confirme
bougonna Félix.

Ils entendirent Omicron ronchonner sur le "petit être", et il leur envoya des images d'un lui gigantesque dominant fièrement un Tatris minuscule. Oui, les chats aussi étaient susceptibles...

-Venez.

Ils marchèrent jusqu'à s'enfoncer dans le petit bois. Ce n'était pas une forêt bien dangereuse qu'avait choisi Sieur Kento. Elle n'abritait ni draco-tyrannosaures ni plantes carnivores, mais elle était peu fréquentée - il faut dire qu'elle était assez éloignée de la capitale. Les gens préféraient se promener dans un bois plus proche. C'était donc parfait pour le Haut Mage et sa Première Sortcelière : ils pourraient être tranquilles. Au bout de cinq minutes de marche - ils ne devaient pas trop s'éloigner, ils pouvaient se perdre -, ils s'arrêtèrent dans une petite clairière.

La leçon pouvait commencer.

Bien... Que connaissez-vous sur la botanique ?


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Aarici'a Nevarra

I n n o c e n c e

avatar

Age du personnage : 216 ans

Familier : Ténèbres, chat noir aux yeux rouges.
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Unité scientifique des brigades noires.
Résidence : Lancovit, manoir des Patcink
Dans le sac : Des pieux en bois, des lames en argent, un carnet de note, un livre de botanique.

Affinités : Seow : Oncle paternel.
Amelia : Soeur.
Sieur Kento : Maitre de magie (mort).
Sacha : Figure du passé ; ancien amour sans retour.
Liam : Beau-frère.
Landos : Fiancé.

MessageSujet: Re: You have to survive   Dim 17 Juin 2012 - 11:36

La forêt était fraiche et très à l'ombre. Ténèbres s'assit par terre, près des racines d'un arbre et continua sa toilette tout en gardant un œil sur sa sœur et son maître. Le tatris lui posa une question et Aarici'a réfléchit deux secondes et admit malheureusement.

- Rien.

Notre vampyr détestait avouer qu'elle ne savait pas. Elle avait beau réfléchir et essayer de se souvenir, le seul truc qu'elle connaissait en botanique c'était quelques plantes qu'il ne fallait pas manger sous peine de se retrouver sous une forme un peu bizarre... ou avec quelques membres en moins...
Bref en gros rien quoi...
La vampyr de douze ans regardait son maître et essaya d'imaginer suite. Elle serait sûrement ennuyante...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2953-aarici-a-ou-quoi-que-l-on-face-on-restera-toujours-une-gamine-de-douze-ans http://tara-duncan.actifforum.com/t2743-aarici-a#50437
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: You have to survive   Dim 17 Juin 2012 - 15:58

Bon, au moins, la réponse avait le mérité d'être claire. Ils auraient tout de même préféré qu'Aaric'ia connaisse les bases. Ils n'allaient tout de même pas lui expliquer qu'une fleur avait une tige et des pétales, si ? Oh, le cours venait à peine de commencer et cela les barbaient déjà. L'étude de la magie était bien plus intéressante. Enfin, c'était au programme... Félix répondit :

-Au moins, vous êtes franche.
-Par où commencer ?
-Tenez, j'ai quelque chose pour vous.


Il sortit de sa poche un petit grimoire vert émeraude. Il portait pour titre "Dictionnaire de la flore Autremondienne" et contenait toutes les plantes magiques, de A comme astophèle à Z comme zalimbo d'eau douce, en passant par les Diseurs de Vérité et les rouge-bananes.

-Il vous aidera peut-être dans votre formation de Première Sortcelière.

Bon, voilà qui était fait. En attendant qu'Aaric'ia prenne le grimoire-dictionnaire, ils se remémora rapidement le programme de cours qu'ils avaient préparé. ils commenceraient par les plantes aux propriétés pharmaceutiques - elles pouvaient être utiles en cas d'urgence. Les herbes de kax, par exemple.

Omicron, lui, s'en fichait pas mal. Tout cela ne l’intéressait guère... Il avait préféré sauter de l'épaule de son compagnon d'âme pour jouer à attraper les papillons. Peut-être que Ténèbres se joindrait à lui ? Lui aussi devait s'ennuyer. Tout de même, il plaignait Aaric'ia. Elle serait obligée d'écouter la leçon inintéressante sur les herbes de kax.

Le chaton sursauta brusquement. Il avait entendit un bruit. Un craquement, inaudible pour les faibles oreilles d'un humain (ou d'un Tatris), mais percevable par son ouïe féline. Il prévint aussitôt Sieur Kento par la pensée. Il y avait quelqu'un qui les observait...


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Aarici'a Nevarra

I n n o c e n c e

avatar

Age du personnage : 216 ans

Familier : Ténèbres, chat noir aux yeux rouges.
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Unité scientifique des brigades noires.
Résidence : Lancovit, manoir des Patcink
Dans le sac : Des pieux en bois, des lames en argent, un carnet de note, un livre de botanique.

Affinités : Seow : Oncle paternel.
Amelia : Soeur.
Sieur Kento : Maitre de magie (mort).
Sacha : Figure du passé ; ancien amour sans retour.
Liam : Beau-frère.
Landos : Fiancé.

MessageSujet: Re: You have to survive   Dim 17 Juin 2012 - 18:26

Ténèbres, qui suivait la scène de près, regarda sa sœur prendre le livre. Il sentit qu'elle n'avait absolument pas l'intention de le lire. Il détourna les yeux et observa leur environnement. Omircon essayait d'attraper des insectes volants - il était doué et en avait déjà attrapé un - lorsqu'il vit qu'un des oreilles d'Omircon frétillait - signe qu'il entendait un bruit qui attirait son attention. Il l'observa attentivement et trouva l'origine du bruit. Il tourna la tête, regarda avec attention l'endroit puis ne voyant rien, remit son regard sur Omicron qui le regardait aussi. Il lui fit un signe de la queue et cligna des yeux pour lui signifier que lui aussi l'avait remarqué.

Aarici'a prit le livre en le regardant comme s'il allait le mordre. La botanique c'est pas son truc. Eurk. Jamais elle n'allait lire ce livre. Elle allait dire un truc lorsque Ténèbres fit irruption dans son esprit en lui disant que quelqu'un ou quelque chose les observait. Elle avait sûrement raté le bruit lorsqu'elle prenait le livre. La vampyr regarda son maître et chercha à voir s'il le savait. Ténèbres - qui avait lu cette interrogation dans son esprit - lui dit qu'Omicron l'avait remarqué et qu'il l'avait sûrement dit au tatris.
La jeune fille regarda l'endroit à la dérobée, ne l'observant pas franchement.


- Il y a de nombreux animaux dans le coin, maître, dit-elle, pas trop fort, ni trop bas.

Elle savait qu'il était intelligent et qu'il avait compris le sous-entendu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2953-aarici-a-ou-quoi-que-l-on-face-on-restera-toujours-une-gamine-de-douze-ans http://tara-duncan.actifforum.com/t2743-aarici-a#50437
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: You have to survive   Ven 22 Juin 2012 - 13:31


« Qui ?
- Sieur Kento.
- Pas de problème. »

Qui est ce mec ? Je n'en ai aucune idée. En tout cas, il allait vivre la pire journée de sa vie. Et assurément la dernière. Les trois types - bien baraqués, je dois l'avouer - qui viennent de me proposer cette affaire - à leur air, c'est plutôt forcé mais je ne peux pas refuser une telle somme d'argent - m'ont bien payé. Beaucoup, beaucoup de crédits-muts or. Et même avec la part du Black qui s'enlevait du butin - et encore, si ça se trouve il n'allait même pas m'en prendre puisqu'il n'était pas au courant de cette affaire, je crois. Les types étaient venus me voir sans passer par le Black - ça faisait beaucoup d'argent.
C'est triste, pour le gars surtout, mais c'est la vie. Il faut bien que je vive non ? Et de toute manière, Le Black me tient. Et je pense que les trois clients m'auraient obligés si j'avais refusé.
Ce sont de bons clients : la paie est bonne, le travail n'est pas trop difficile - je doute que ce mec soit un surhomme qui puisse m'échapper - et ils savent même où il se trouve ce qui me facilite bien des choses. Oui parce qu'il y a eu des fois où j'ai dû trouver moi-même la victime et d'autres encore où les crédits-muts laissaient à désirer.


« Le Lancovit ! »

Une lumière blanche et acre m'éblouit ; lorsque je rouvre les yeux, un Tatris me pousse hors de la salle en me prenant ma cigarette et en l'éteignant avec un sort. Bon ben voilà, Le Lancovit. J'ai dû laisser Deino toute seule sur son bateau - d'accord, elle est avec ses idiots de matelots, mais ils ont beau être forts et musclés je ne leur fais pas confiance - pour cette mission. Elle en comprend l'importance, enfin je crois puisqu'elle est aussi une Chasseuse de Prime. La différence c'est qu'elle, elle peut refuser une mission sans que rien ne lui retombe dessus. Moi pas.

La localisation du type change. Rho, il se déplace. Il vient de sortir de Travia ; je le suis via ma boule de cristal et me retrouve en quelque minutes dans la forêt qui borde la capitale. Bon, l'avantage c'est que je n'aurais pas à l'isoler pour le tuer.
J'entends des gens parler ; il n'y a quasiment personne d'habitude. Je me cache derrière un buisson et en écartant quelques feuilles je peux distinguer les personnes qui discutent : un Tatris et une fille. Deux personnes mais trois têtes.
En jetant un dernier coup d'oeil à ma boule de cristal, je comprends que la victime est à quelque pas de moi ... En fait, le Tatris, c'est ce Sieur Kento. Bon, bin la gosse verra le meurtre hein. Je n'aurais qu'à la tuer aussi, ce sera facile.
Avec le plus de discrétion possible, je sors mes deux Katanas de leurs foureaux. Je ferme les yeux et expire une longue bouffée d'air, puis d'un bond, je sors de ma cachette et me rue sur le Tatris. Il n'a pas le temps d'esquisser un geste que déjà je suis sur lui. Mes Katanas s'enfoncent dans sa chair, au niveau de la poitrine. Il souffrira peut-être deux minutes mais il mourra vite. Je suis gentil aujourd'hui, je fais ça vite. Parce que Deino m'attend.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: You have to survive   Dim 24 Juin 2012 - 19:10

    Les sabres s'enfoncèrent dans leur chair, et ils s'effondrèrent. Les avertissements de son élève et de son Familier avaient été inutiles. Ils n'avaient pas eu le temps d'incanter un bouclier. La souffrance secouèrent leur corps entier. Ils avaient mal, tellement mal... Et ils perdaient tant de sang... Ils suffoquaient. Ils ne parvenaient plus à penser à autre chose qu'à leur douleur. Il leur fallait un chaman, tout de suite...

    Ils allaient mourir. La peur leur serra soudain le ventre, et elle leur fit aussi mal que les katanas dans leur poitrine. Ils ne voulaient pas mourir. Pas maintenant... C'était trop tôt. Qu'allait devenir Aaric'ia ? Ils aimaient cette petite. Elle était attachante, et elle ferait une grande sortcelière plus tard. Et le pauvre petit Omicron ? Il allait mourir, lui aussi. Ils n'avaient pas eu le temps de dire au revoir à leurs nièces... Non, c'était impossible. Ils ne pouvaient pas mourir ! Ils le refusaient. Ils se mirent à prier. Ils ne voulaient pas rejoindre Outremonde tout de suite. Ils luttèrent. Ils devaient s'accrocher. Avec les dernières forces qui leurs restaient, ils arrachèrent les sabres de leur chair, des cris de souffrance s'échappant de leurs bouches saignantes. Si Aarici'a avait le temps d'appeler un chaman... Ils lui avaient appris des sortilèges de guérison...

    La douleur empirait. De plus en plus, la certitude de leur mort s'imposait à eux. Ils se revirent, enfants. Leurs visages joufflus montraient toute leur joie, mais nulle trace de la douleur des adultes. Il y avait leur petit frère à côté d'eux. Il était mort avant eux... Ils le reverraient bientôt en Outremonde. Non ! Ils n'allaient pas mourir. Ils ne devaient pas...

    Une question subsistait dans leurs esprits estropiés par la souffrance. Qui était cet homme qui les avait attaqués ? Ils ne l'avaient vu que quelques secondes, mais sa vision frappait leurs pensées à chaque instant. Ils ne l'avaient jamais vu auparavant. Brun, des yeux ambrés indifférents de la cruauté de leur acte. Pourquoi cet inconnu voulait-il leur mort ? ils ne le sauraient sans doute jamais.

    La vie s'échappait peu à peu de leur corps. Le sang rougissait leur robe de sortcelier et trempait la terre humide de la forêt. Ils ouvrirent les bouches, et un râle plus qu'une parole s'en échappèrent. Un dernier mot, un appel suppliant.

    -Aarci'ia...


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Aarici'a Nevarra

I n n o c e n c e

avatar

Age du personnage : 216 ans

Familier : Ténèbres, chat noir aux yeux rouges.
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Unité scientifique des brigades noires.
Résidence : Lancovit, manoir des Patcink
Dans le sac : Des pieux en bois, des lames en argent, un carnet de note, un livre de botanique.

Affinités : Seow : Oncle paternel.
Amelia : Soeur.
Sieur Kento : Maitre de magie (mort).
Sacha : Figure du passé ; ancien amour sans retour.
Liam : Beau-frère.
Landos : Fiancé.

MessageSujet: Re: You have to survive   Jeu 28 Juin 2012 - 16:31

Alors ça, la vampyr ne s'y attendait pas, mais alors pas du tout. Elle sentit la panique la saisir. La mort était proche. Si ça se trouve, le meurtrier pouvait bien la tuer elle aussi...
Aarici'a ne savait pas comment réagir. Qu'est-ce qu'elle devait faire ? S'enfuir ? Oui, cela semblait être la meilleure solution. Mais, elle ne pouvait pas abandonner son maître ! Elle incanta un reparus, sa magie différente de celle des humains jetant des éclair. Mais elle n'était pas assez puissante pour guérir une blessure aussi grave, et le tatris perdait trop de sang. Elle ré-essaya. Sans plus de succès.


- Aarci'ia...

Elle détesta cet appel suppliant. Quelques larmes s'échappèrent. La vampyr n'avait pu se retenir. Son maître allait mourir et elle n'allait jamais finir son apprentissage de la magie. Le tatris ne peut pas l'abandonner maintenant ! Elle relança un reparus mais elle ne put arrêter le flot de sang et elle ne devait pas baisser sa garde ni trop utiliser sa magie au cas où le type l'attaquait. Elle l'observa et tendit ses muscles. Elle dit à Ténèbres d'aller se cacher. Aarici'a le sentit protester. Il ne pouvait pas abandonner Omicron, le chaton faisait partis de sa bande quand même. Elle répéta et pour une des rares fois depuis leur liaison, elle lui donna un ordre.

La colère et la panique, ça donnait pas un bon mélange. Pour sa part, elle sentit l'air et trouva l'odeur du meurtrier. Humaine.
Sorcelier ? Mais alors, pourquoi ne pas l'avoir tué avec de la magie plutôt qu'avec des sabres ?
Lui sauter dessus n'était pas une très bonne idée. Si c'est un sorcelier, il doit avoir une bonne puissance magique, sinon il ne tuerait pas des gens sans avoir la magie comme défense au cas où.

Ses yeux larmoyants se reposèrent sur son maître. Chaque inspiration mettait plus de temps à arriver que la précédente. Il n'allait pas vivre la minute qui allait suivre. Elle écouta son cœur et constata qu'il ralentissait. Jamais elle ne pourrait le sauver. Même en lançant reparus sur reparus. Il était condamné. Elle jura de le venger.


- Maître... adieu maître Kento...

Ses paroles furent juste un souffle. Bon, il irait en OutreMonde. Son esprit n'était pas perdu et il ferait une nouvelle vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2953-aarici-a-ou-quoi-que-l-on-face-on-restera-toujours-une-gamine-de-douze-ans http://tara-duncan.actifforum.com/t2743-aarici-a#50437
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: You have to survive   Mar 3 Juil 2012 - 19:47

*CLACK*

Et de 4.
C'était la quatrième fois que j'entendais ce claquement de porte. Ce claquement de porte qui aurait dû être provoqué par un petit enfant quand il est en colère contre ses parents. Un claquement immature. Mais ce *CLACK* respirait la maturité perdue.
Car ce CLACK, c'était ma mère qui l'avait provoqué.

Je sortis à mon tour de notre maisonnette, en prenant soin de refermer la porte correctement, sans la claquer. Mes nerfs allaient exploser, je n'en pouvais plus de ma mère qui se conduisait comme une gamine depuis deux mois. Elle n'était jamais présente à la maison, et je devais m'occuper d'elle. Je n'en pouvais plus.
Mes talons claquaient bruyamment sur les dalles de toutes les couleurs du Lancovit. Je marchais au milieu de plusieurs boutiques, mais mon regard ne changeaient pas de cible, même pas pour la petite paire de chaussures qui me souriait dans la vitrine. La cible, en vérité, je n'en avais pas. Mais peu importe.

Ne sachant pas où aller, je décida de m'arrêter dans un petit bois charmant, hors de la ville, où j'aimais respirer l'air frais. J'enleva mes chaussures, une par une, et les jeta dans le vide, sans réagir. La colère me dominait, je me fichais de ce que je pouvais faire.
Mes pieds s'enfonçaient dans l'herbe fraîche et humide, tandis que des petits insectes me chatouillaient.

C'est alors que, pour la première fois de ma vie sur AutreMonde, en 10 ans, je vis un Tatris. En dix ans, jamais je n'avais vu une de ces fabuleuses et étranges créatures à deux têtes. Il était accompagné d'une jeune Vampyre, et dialoguait avec elle. Cela m'amusait de voir les deux têtes parler tour à tour, c'était vraiment fun.

Cachée dans les buissons, cela faisait maintenant un certain moment que j'observais la scène, sans bouger, ne serait-ce d'un millimètre, de façon à ne pas me faire remarquer, et rater une chose que jamais dans ma vie je n'avais vue. Et que je ne reverrai sûrement jamais.
C'est alors que j'aperçus Soren. Oui, Soren. Soren, Soren que je n'avais pas vu depuis pas mal de temps, ce garçon que j'avais rencontré lors d'un "malentendu" dans une petite rue de Smallcountry.
Certes, je ne pouvais pas entendre ce qui se passait. Mais je pouvais voir ce qui se passait.
Et ce qu'il se passait ? Soren a bondi sur le Tatris, et est en train de le tuer.

Je fis deux pas en avant, et sortis de ma cachette. Soren me tournait le dos, il était à un mètre de moi.
Je ne savais que dire, devant cet horrible geste qu'il avait fait. Un meurtrier...
Des larmes coulèrent sur mes joues. Des larmes qui définissaient la tristesse que je ressentais, devant l'horrible être qu'était en vérité Soren. Des larmes de tristesse pour la mort de ce Tatris - Tatris que je ne connaissais même pas, je le rappelle.

« Soren... »

Ma voix s'éteignait, je me sentais tout d'un coup faible, l'horreur dominait tous mes sentiments. Je n'étais plus... plus qu'une faible. Trop choquée pour agir.

[HS : Aaargh, too short !]











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: You have to survive   Mer 4 Juil 2012 - 16:59

« Soren... »

Je me retourne et cherche du regard la personne qui a gémit ainsi mon prénom. Et je la trouve : Faustine. Ca fait quelque semaines déjà que je ne l'ai pas vu. Elle ne m'a pas appelé depuis notre rencontre, bien que je lui ai donné mon numéro de boule de cristal.
Debout devant moi, elle me regarde d'un air terrifié. Est-ce qu'elle m'a vu tuer le Tatris, Sieur Kento ? Oui, vu son état, oui. Elle ne savait pas, je ne lui avais pas dis que j'étais Chasseur de Prime. J'aurais dû ? Hmm... Peut-être pas, on s'amusait bien, la dernière fois, j'aurais tout gâché.

Je m'avance et la prends par les épaules. Quand elle essaie de se dégager, je la remets face à moi pour qu'elle me regarde dans les yeux. Elle n'a pas à avoir peur, je ne lui ferais rien.


« Faustine, je ne sais pas ce à quoi tu crois, mais ce n'est pas ce que tu crois. Enfin je veux dire que...si je l'ai tué ce n'est pas par hasard.»

Elle pleure, des larmes coulent le long de ses joues. Elle ne s'arrête pas, ne peux pas, ne veux pas s'arrêter. Qu'est-ce qu'elle faisait là bon Dieu ? Pourquoi elle et pourquoi ici ?

« Arrête de pleurer, allez viens on s'en va. » dis-je en essayant de la pousser vers l'entrée de Travia.

La vampyr, celle qui est toujours là à côté du Tatris essaie de le sauver en multipliant les sorts. Ca ne marche pas, évidemment ; avec deux Katanas dans les coeurs, il en faudra plus pour le sauver. Ce qui veut dire qu'elle va certainement bientôt abandonné et me sauter dessus. Autant ne pas rester là.


« Allez Faustine, viens, il faut qu'on parte d'ici. Oublie tout ça, je t'expliquerais plus tard. »

La jeune fille bouge difficilement, je la tire presque pour partir. Je ne veux pas la laisser là, avec la vampyr et le cadavre du Tatris, sinon elle pleura encore plus et qui sait ce que lui fera la vampyr ? Et puis, il faut que je la réconforte.
N'en pouvant plus, je finis par la mettre sur mon dos de force et me mets à sprinter. Difficilement. Je cours – avec deux Katanas, une multitude d'autres armes et le poids de Faustine s'ajoutant au mien sur les épaules - le plus vite possible vers les portes de Travia.
Une fois là-bas, je... je n'aurais qu'à prendre une porte de transfert et partir dans un autre pays. N'importe lequel, pourvu que la jeune vampyr ne nous suive pas.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: You have to survive   Mer 4 Juil 2012 - 22:27

Je résiste de toutes mes forces. Il veut m'emmener avec lui... Ce criminel que je croyais être mon ami. Je ne veux pas, je ne veux plus le voir. Mes larmes sont de plus en plus abondantes, j'ai peur. De force, il m'embarque sur son dos. Je suis trop faible pour me défendre, pour réagir. L'eau coule de mes yeux tel une fontaine, des litres disparaissent sur mes joues. Une goutte glisse sur mes lèvres, et le goût salé des larmes caresse ma langue.

Soren sprinte, moi sur son dos, des multitudes d'armes sur lui. Bien que j'essaie, je n'arrive pas à m'arrêter de pleurer comme une madeleine, la peur me domine. Cet affreux sentiment que j'avais peu de fois ressenti s'empare de mon corps, peu à peu, lentement, mais vivement.

Effrayée, je deviens hystérique et crie à plein poumons.

« LÂCHE-MOI !!! LÂCHE-MOI !!! »

Ma voix se fait enrouée à force d'hurler, et s'affaiblit.

« Lâche-moi... J'ai peur Soren... Lâche-moi. »

Sur ces mots, je pleure de plus belle, comme les chutes du Niagara. La comparaison n'est pas exagérée.
Malgré ma faiblesse, je continue à me débattre, je n'abandonne pas. Soren me fait peur. Il n'y a pas d'autres mots qui pourraient définir la sensation qu'il me renvoie.

Il continue à courir à travers les bois, extrêmement vite malgré mon poids. Je vois défiler tous les arbres à une vitesse hallucinante, et entends quelques rares herbes séchées craquer sous le poids de Soren et moi.
Ne sachant plus quoi faire pour me débattre, je me mets à lui donner des coups "de poings" sur son torse et ses épaules, mais je suis tellement anéantie qu'il ne doit à peine sentir mes poings le frapper.

Un gémissement aigu jaillit de mes cordes vocales.
Et non, je ne l'avais pas vu la branche en plein milieu du chemin. Heureusement pour moi, ce n'est pas une branche du style deux mètres de diamètre, juste une petite branche, mais elle m'a tout de même fait un peu mal. Je n'aurais sûrement rien de plus qu'une bosse, et encore...

Épuisée à force de me débattre et de crier, je murmure encore un dernier faible « Lâche-moi... », et pose mon front dans le creux de son épaule. Mes yeux me brûlent, mes larmes chaudes mouillent le tee-shirt de Soren.
Pendant environ un quart d'heure, je laisse couler toute l'eau de mon corps, et peu à peu, j'ai la vague impression de me sentir à nouveau en sécurité avec lui. Près de lui.
C'est que... Rien qu'en une soirée, Soren et moi avions traversé beaucoup de choses ensemble... Et le découvrir en un être meurtrier m'avait énormément blessée, j'avais tant espéré de lui... J'étais persuadée qu'il était juste... Parfait. Un vrai ami. Mais je n'aurais pas peur, en présence d'un véritable ami.

Je me doutais qu'il courait à cause de la petite vampyre. Il devait redouter qu'elle le poursuive, pour venger son Maître. Mais contrairement à Soren, elle devait avoir beaucoup moins de force, et devait s'épuiser plus facilement... Je n'avais donc pratiquement aucune espérance pour qu'on me sorte de ses bras.

Ma chute de larmes s'adoucissait, beaucoup moins coulaient sur mes joues. Je devais juste lui poser une seule et unique question.

« Pourquoi fais-tu ça...? », dis-je d'une voix tremblotante, et pas sûre d'elle.

Je m'agrippais alors à lui, et reposa ma tête sur son épaule, totalement épuisée.











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: You have to survive   Jeu 5 Juil 2012 - 11:25

« Lâche-moi... J'ai peur Soren... Lâche-moi. »
Ses paroles me font froid dans le dos. Faustine, mon amie, a peur de moi. J'ai beau penser très fort qu'elle n'a rien à craindre, que je ne lui ferais rien, je commence à en douter. Que suis-je en vérité ? Un Chasseur de Prime, qui tue pour l'argent. Et pour que Tinah ne se fasse pas tuer. Mais est-elle encore vivante ? Peut-être pas, si ça se trouve le Black me fait marcher, qu'est-ce que j'en sais moi ? Je me dégoutte. Je suis en train de douter de moi même. Après tout, j'en serais capable, même si sentimentalement ce serait dur, je pourrais très bien tuer Faustine ; j'ai tué tant de personnes avant elle...
J'essaie de me concentrer sur la route que je prends, alors qu'elle crie et gémit sur mon dos. Nous approchons des portes de Travia, je dépose Faustine sur le sol. Mon tee-shirt est trempé de ses larmes, elle semble épuisé à force de pleurer et ne se débat quasiment plus. Par précaution, je lui tiens fortement les bras en disant :


« Allez Faustine, je t'en supplie arrête, je te promets de ne rien te faire mais en échange sèche ses larmes. D'accord ? Allez. »

Je sors un tissu de ma poche et lui essuis doucement les yeux. Le temps presse, mais je dois la mettre en confiance si je veux passer inaperçu. Je souffle deux secondes, lui prends la main et l'entraine vers les portes. Nous les franchissons sans mal, elle s'est calmé je crois. En tout cas je ne l'entends plus pleurer. Je n'ose plus la regarder, de peur de voir son visage terrifié, noyé de larmes.
Dix minutes passent sans qu'on nous arrête, sans que la vampyr ne débouche à l'autre coin de rue et sans trouver de Porte de Transfert. Je marche un peu plus vite, trainant presque Faustine par la main. Et dans ma tête, je me dis « Jamais une mission n'a été aussi compliquée pour m'en sortir » .
Je repère un petit commerce et entre avec Faustine, pas question de la lâcher elle pourrait partir en courant et qui sait aller tout raconter aux gardes. Je demande où se trouve la Porte de Transfert la plus proche et le vendeur m'indique une rue à quelque pas de là. Je le remercie, essaie de sourire à Faustine mais il est trop faux pour être réaliste. J'abandonne et me hâte finalement de sortir.
Je n'aime pas du tout l'impression que je ressens : celle d'être épié et d'être suivi. C'est toujours comme ça, après avoir tué quelqu'un, mais généralement je m'en sors plus vite que ça. Et je suis rassuré dès que j'ai changé de pays. C'est peut-être parce que cette fois il y avait deux témoins. Pourquoi avoir épargné la vampyr ? Je n'en sais rien. A cause de Faustine peut-être, si elle m'avait vu tuer une innocente, elle aurait été encore plus chamboulée. Et parce que je tue les gens qu'on m'a demandé d'exterminer, pas les autres. Je ne serais qu'un monstre si je tuais les autres.

Arrivés à la Porte, je crie au hasard
« Royaume d'Aquaria ! ». Bon, ce n'est peut-être pas un hasard en fait. Deux jours se sont écoulés depuis que j'ai quitté le bateau de Deino subitement. Est-ce qu'elle voudra bien de moi ? Je l'espère, je n'ai nul part d'autre où aller et il faut que j'explique tout à Faustine. Peut-être que Deino, qui est aussi Chasseuse de Prime, m'aidera ?

« On va chez une amie Faustine, tu n'as rien à craindre d'accord. »

Bon, cette amie est aussi Chasseuse de Prime et Faustine aura toute ses raisons d'avoir peur d'elle aussi, mais Deino ne lui fera rien. Je l'en empêcherais au pire.

Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarici'a Nevarra

I n n o c e n c e

avatar

Age du personnage : 216 ans

Familier : Ténèbres, chat noir aux yeux rouges.
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Unité scientifique des brigades noires.
Résidence : Lancovit, manoir des Patcink
Dans le sac : Des pieux en bois, des lames en argent, un carnet de note, un livre de botanique.

Affinités : Seow : Oncle paternel.
Amelia : Soeur.
Sieur Kento : Maitre de magie (mort).
Sacha : Figure du passé ; ancien amour sans retour.
Liam : Beau-frère.
Landos : Fiancé.

MessageSujet: Re: You have to survive   Sam 25 Aoû 2012 - 12:22

Elle se retourna, cherchant l'assassin du regard, mais celui-ci courait déjà loin, avec une fille sur le dos qui pleurait et le suppliait de la lâcher. Serait-ce sa prochaine victime ? Elle n'en savait rien.
Elle se lança à sa poursuite, attrapant Ténèbres au passage. Malheureusement, elle était fatiguée par son utilisation de magie. Elle courut tout de même bien que lentement. La vampyr sortit les griffes et força l'allure. Heureusement que c'était une non-humaine parce que sinon, elle n'aurait pas tenu. Suivant l'odeur fraîche, elle se la grava dans la mémoire. Poursuivant l'assassin, elle finit par débarquer dans la ville.
La ville, un endroit où mille odeurs se croisent, où on ne peut rien voir à cause des gens, où chercher des bruits est difficile vu le boucan.
Quelques larmes de désespoir glissèrent le long de ses joues. Puis elle la sentit. Et le vit. Elle aurait bien aimé lui sauter dessus si elle avait écouté son instinct, mais l'humaine était toujours avec lui et se tenait si près qu'elle pourrait la blesser. De plus, il y avait trop de gens autour. Surtout qu'elle habitait au château quand même. Elle feula comme son chat et les suivit.
Malheureusement, il allait vers la porte de transfert et connaissant Fleurtimideauborduruisseaulimpide, elle n'allait pas pouvoir savoir où il était allé. Et puis elle préférait éviter de dire qu'elle avait été témoin du meurtre, sinon elle allait être accusée. Surtout qu'en plus, si elle disait que son Maître avait été assassiné, jamais ils ne la laisserait partir, ils voudraient tout savoir. Elle se dépêcha de les suivre puis quelqu'un lui demanda où se trouvait Sieur Kento. Elle l'envoya paître puis se rua vers la porte de transfert juste au moment où l'assassin cria sa destination. Elle l'aperçut avant qu'il ne disparaisse. Il la vit aussi. Et disparut.


- Hum... les royaume d'Aquaria.

Elle ne chercha pas à y aller, le meurtrier devait déjà avoir disparut. Et puis, ce n'est pas la peine de squatter la porte de transfert maintenant.
Elle retourne donc en marchant lentement vers son maître. Bon, elle met au moins un quart d'heure à arriver près du corps.
Elle reste là, écroulée, en pleurant.

[Waaaah c'est le rp le plus rapide que j'ai jamais fait. *-* ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2953-aarici-a-ou-quoi-que-l-on-face-on-restera-toujours-une-gamine-de-douze-ans http://tara-duncan.actifforum.com/t2743-aarici-a#50437
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: You have to survive   Sam 13 Oct 2012 - 13:33

Combien de temps restèrent-ils là, dans cette clairière, à écouter les oiseaux chanter et entendre leur respiration diminuer peu à peu ? Ils l'ignoraient. En fait, ils s'en moquaient. Ils allaient mourir, ici et maintenant. Ce n'était plus qu'une question de temps. La mort se rapprochait d'un pas à chaque respiration, à chaque battement de cœur. Ils la voyaient, ils étaient prêts. Cela n'avait rien de triste, au fond. Ce n'était qu'un voyage de plus. Le dernier, certainement. Ils rejoindraient ensuite Outremonde, et retrouveraient leurs parents, ainsi que tous ceux qu'ils avaient connus et qui étaient morts. Ils seraient heureux dans le monde des morts.

Finalement, ils n'avaient qu'un regret, et il s'appelait Aaric'ia. Que deviendrait la jeune vampyre après leur mort ? Trouvera-t-elle un autre Maitre ? Elle avait un si bon potentiel, c'était tellement dommage qu'ils n'aient pas eu le temps de l'exploiter... Ils n'avaient pas eu le temps de beaucoup se connaitre, mais ils l'aimaient bien, cette petite vampyre fière et obstinée, aussi habile qu'intelligente. Quel gâchis ! Ils auraient pu en faire une grande sortcelière ! Ils espéraient que tout se passerait bien pour elle, une fois qu'ils auront quitté Autremonde. Qu'elle ne se retrouverait pas seule. Qu'elle deviendrait, plus tard, une puissante Haute Mage.

Pourtant, en partant, ils lui laisseraient un petit cadeau. Un héritage. Au fil des années, ils avaient amassé assez d'or pour vivre encore un siècle sans soucis. Ils possédaient aussi une propriété en Krasalvie - ils rendaient souvent visite à leurs amis les vampyrs, qu'ils admiraient pour leur sagesse et leur intelligence. Leur testament se partageait essentiellement entre Aarici'a et ses nièces, Ana et Éva. Il y avait aussi quelques extras. Des personnes inattendues. Simplement pour montrer qu'ils se souvenaient d'eux.

Ils mirent du temps à se rendre compte de la présence à leurs côtés. Leurs sens étaient brouillés, leurs esprits flous. Ils pensèrent que c'était peut-être le meurtrier revenu l'achever. C'était trop de sa part : dans deux minutes, ils seraient déjà partis. Puis ils comprirent en entendant les sanglots que c'était Aarici'a. La douleur mêlée à la tristesse mouillèrent les yeux fatigués du Tatris. Elle était revenue... pour leur dire au revoir... Un long râle sortit de la bouche de Félicien. Il parvint à aligner quelques mots.

-A..Aaric'ia... Ne t'inquiète pas pour nous... Nous serons heureux, là-haut... Toi... t-tu...

Il toussota et cracha du sang de sa bouche. Son frère continua à sa place. Parler leur coûtait des efforts impossibles.

-...tu devras c..continuer sans nous. Mais nous v...veillerons sur toi... Nous t'avons laissé quelque chose...

Ils essayèrent de lever la tête, mais ils n'y parvinrent pas et elle retomba lourdement sur la terre humide de la forêt. Ils réalisèrent que c'était la première fois qu'ils tutoyaient leur élève. Et la dernière.

-Qu..que ta magie illumine.

Ils tenaient à ce dernier salut. Après cela, ils se turent. Ils ne la regardaient déjà plus. C'était trop difficile.

Léo tourna lentement la tête sur le côté. Le corps du petit chaton roux gisait près d'eux. Il n'était pas encore mort : il sentait encore une faible présence dans son esprit. Omicron n'avait pas été physiquement touché, mais la mort de ses compagnons d'âmes entrainerait aussi celle du chaton. Il ferma les yeux. Le calme frais de la forêt. La paix, enfin. Il était fatigué. Il était temps pour lui et son frère de se retirer pour s'endormir au pied de cet arbre. Ils ne se réveilleraient peut-être pas, mais quelle importance ?


♥:
 


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You have to survive   

Revenir en haut Aller en bas
 
You have to survive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive
» GEORG J. DAREVILL ? Crash them down it's the only way to survive
» Nolan | I will always survive.
» HOPE ? i will survive. ?
» ShinByungChul ? i’m a bad kid and i will survive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit-
Sauter vers: