AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Mer 25 Juil 2012 - 11:52

C'est le moment pour nous, celui de savoir.




Un hôpital, c’est flippant.
Les longs couloirs blancs, les salles d’opérations. Les brancards qui passent à toute vitesse quand chaque seconde permet de sauver une vie. Les pleurs étouffés de quelques proches anxieux. Les fauteuils roulants, les enfants qui ne comprennent pas. Les shamans qui passent avec des cernes sous les yeux, résultat d’un travail acharné, de l’angoisse dans le regard. C’est dur de se dire que la vie d’une personne repose sur vos épaules.
Mais surtout, les patients qui attendent dans le couloir, alignés sur des chaises, avec multiples émotions peintes sur le visage.
Je suis assise sur l’une de ces chaises, et j’attend. En voyant les autres personnes, on peut presque deviner ce qu’il leur arrive.
En face de moi, il y a un homme ayant l’air un peu hébété, avec un mélange de joie et de peur dans les yeux. Sans aucun doute, il va être papa.
A côté de lui, une femme qui serre fort son enfant dans ses bras, luttant contre les larmes. Elle a l’air de vouloir se battre. Je comprend qu’elle est atteinte d’une maladie.
Il y a tellement de monde, tellement de tension.

Vous devez vous demander ce que j’attend, dans cet endroit. Je me le demande aussi. Est-ce que j’attend une bonne nouvelle, une mauvaise ? Un truc sans importance ?
Qu’est-ce que je fous là, putain.
Je ne peux pas m’empêcher de verser une larme. Juste une petite, qui descend le long de ma joue et vient s’écraser sur mes boucles brunes. Assise comme ça, j’ai l’air vide, morte. Je suppose qu’Iris doit être comme moi, juste à côté. Avec une différence près.
Elle attend une bonne nouvelle. Un truc génial. Quelque chose qui changera sa vie. Je suis triste parce que je vais la décevoir.
Car si le shaman arrive avec les résultats à la main et nous dit « Oui, vous avez bien un lien de sang », je n’assumerais pas. Je refuserais toute cette histoire.
Je suis désolée, Iris, je sais que tu veux une famille, un entourage… Une sœur ?
Mais c’est trop dur à avaler. Je n’ai jamais aimé les complications. Je me retire du jeu.

Je ne sais pas depuis combien de temps je patiente. Un heure ? Deux ? Peut-être même quatre. J’ai perdu toute notion. Le silence presque parfait de la pièce a fini par tuer mes sens.
Alors, doucement, je ferme les yeux et laisse mes souvenirs m’envahirent.
Ca défile très vite. Mon enfance, le visage de mes parents adoptifs. Moi qui devient une femme.
Dean. Son secret. Son amour.
Son arrestation. Mon départ. Mes pleurs. Mon combat contre moi même pour changer. L’entraînement, l’attaque. Sa mort.
Ca fait mal, tout ça, trop mal. Ca suffit. J’étouffe, là. Je n’en peux plus. Ca respire trop le désespoir, cet endroit. Il faut que je sorte, que je parte loin, que je noie ma tristesse dans le sang.
J’ouvre les yeux brusquement, et je me lève. Je m’apprête à partir. Je vois la surprise dans les yeux d’Iris. Je ne suis même pas capable de lui dire que je suis désolée. Tout ce que je pense, c’est « Stop. Ca suffit. Basta. Je me tire. Je n’ai rien à foutre ici ». Oh, si seulement c’était aussi simple. Je voudrais détourner les yeux, mais mon regard est irrésistiblement attiré par la vue du shaman qui s’approche de nous.
Ca y est. C’est le moment. Mon cœur se met à battre fort. Je crois que j’ai peur. Mes mains sont moites, tremblantes.
Silencieux, il me tend les papiers. C’est dur. Est-ce que je regarde ? Est-ce que je….
Bon, merde. Tu sais ce que tu va faire ? Tu va regarder ces résultats, et peu importe ce qu’il sera marqué, tu partira une bonne fois pour toute et tu ne reviendra jamais.
Je baisse les yeux…
Oh mon dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 17

Familier : Un tigre blanc, Blico.
Couleur de magie : Cyan
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave, le Mal honey.
Résidence : Cette forteresse grise, comme chaque Sangrave qui se respecte.
Dans le sac : HUM. C'est personnel, disons.

Affinités : Jenna : meilleure amie
Nihal Shareem : soeur jumelle
Mattis Tay : petit ami

Profil du rôliste
Surnom: Siri, pour les intimes. 8D
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Faustine de Jeunest / Austin Blue


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Mer 15 Aoû 2012 - 16:34

Depuis combien de temps est-ce que je suis plantée ici, sur une chaise en plastique blanche, sale, et qui grince, contre le mur d'un couloir blanc comme la neige, dans un hôpital ? Je n'en ai aucune idée. Plus le temps passe, plus je perds la notion du temps. Peut-être deux heures que je patiente dans l'excitation et l'anxiété, Nihal à mes côtés. Nous attendons les résultats des prises de sang qui devraient révéler si oui ou non nous sommes soeurs. Jumelles ou pas.

Je m'impatiente, mais en même temps j'appréhende énormément. Et si les résultats n'étaient pas à la hauteur de ce que j'espérais tant ?
Je n'ai jamais eu de vraie famille, de famille qui tenait vraiment à moi. Que je sache, les gens qui m'ont adoptée n'ont pas cherché à me retrouver, après que je sois partie de la maison, faux ? Ces gens n'étaient que des personnes qui m'ont acceptée sous leur toit seulement parce qu'ils n'avaient sûrement pas d'autre choix que de me prendre avec eux. Ils ne m'ont jamais aimée, et cela, j'en suis certaine.

En attendant, mon plus grand rêve a toujours été d'avoir une famille, une vraie. Pour l'instant, là où j'en suis, c'est que j'ai retrouvé mon père. Mais aucune trace de ma mère. Je n'ai pas osé demander à mon père où elle était. Si elle était morte, s'ils s'étaient séparés, ou quoi que ce soit. Les deux options sont très probables, quand on tient compte du fait que mon père est un Sangrave.
Et là, en plus d'un père, je retrouve peut-être une soeur dont j'ai toujours ignoré l'existence. J'ai vraiment l'impression de recoller les pièces du puzzle, de refonder ma famille, ma vraie famille.

Tout d'un coup, je ne sais pour quelle raison, Nihal se lève brusquement, pour partir. Surprise, je la dévisage, et au moment où j'ouvre la bouche pour la dissuader de faire ça, un shaman arrive, et nous tend des papiers.
Enfin les résultats.
Doucement, mains tremblantes, je déplie les papiers.
Respire, respire.
Je baisse mes yeux sur les résultats.

- Oh. Mon. Dieu.

C'est tout ce que j'ai à dire. Je relève mes yeux et les pose sur Nihal. Mon coeur bat à cent à l'heure.

- Tu... es. Ma soeur. Ma. Soeur. Oh-mon-dieu.

Je ne sais comment réagir vis-à-vis de Nihal. Et alors que je m'apprêtais à enfin lui exprimer ma joie et ma surprise, le shaman me regard d'un air grave, et m'adresse la parole :

- Comme vous le voyez, les résultats sont positifs, vous êtes bien soeurs. Plus précisément, soeurs jumelles. Mais, demoiselle T'andil, les prises de sang ont dévoilé une dose de magie démoniaque dans votre sang. Une dose assez importante, en fait. Vous allez devoir me suivre.

Et merde.
J'avais un peu oublier ce léger détail.
Je jette un coup d'oeil affolé à Nihal qui me dévisage. Je ne sais que faire, ni quoi répondre au shaman. Un sentiment de panique prend possession de ma tête. Tout tourne autour de moi, je vois en double, j'entends des voix floues, et j'ai la nausée. Deux chocs à la fois, j'ai apparemment du mal à supporter. Je m'appuie contre un comptoir, et mets ma tête entre mes mains.

- Manquait plus que ça... murmurai-je.


 Il paraît que les bonbons donnent des caries, que c'est mal de jurer, que le lait est plein de calcium, que la soupe fait grandir, que les oignons font pleurer. Il paraît que l'espoir fait vivre, que fumer tue, que la Terre est ronde, que si l'on veut on peut, que le chocolat est une drogue. Il paraît que le feu brûle, que la glace congèle, que E=MC2. Il paraît aussi que je suis gentille. Enfin, il paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4108-iris-because-the-evil-is-just-a-cover?highlight=iris

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Sam 12 Oct 2013 - 20:00

I'm a survivor, scream it out loud and strong. I'm a survivor, I'm a survivor.That's right bring it on, I'm a survivor, I'm a survivor, scream it loud and strong. I'm a survivor, I'm a survivor, yeah, that's right bring it on. I just woke up from a fractured fairytale, I bought the dream but didn't read the small details. On which road I should take, I thought I could see it. You let me astray and now I feel cheated. I let you break my heart and bleed it. I know it. But I finally learn that I hate to lose, now there's something I gotta prove.
Nihal & Iris

Iris est ma sœur. Ma sœur.
Bon sang, je n'aurais jamais cru dire ça un jour. J'ai une sœur jumelle. Mais après tout, si nos parents nous ont abandonné toutes les deux, alors ils ont très bien pu nous cacher ça. On s'en fiche, des gosses. On les fait, et on les laisse sur le pas d'une porte, n'importe laquelle, du moment qu'on n'a pas à s'en occuper. Mieux encore, on les sépare, parce qu'on en a rien à foutre de ce qu'ils pourront ressentir plus tard.
Merde.

Je lève les yeux vers le médecin. Il veut emmener Iris. Parce qu'il y a quelque chose qui ne va pas, quelque chose qui ne va pas chez elle. Non. Je refuse. Elle ne partira pas, pas maintenant que nous sommes là toutes les deux, à découvrir un putain de lien de sang qui nous a été caché pendant trop longtemps.
Et tout à coup, je me souviens. Je me souviens de qui je suis, tout au fond de moi. Je me souviens de la fille qui s'est toujours battue, et qui se bat encore, celle que j'ai oublié au fur et à mesure que je perdais la tête. La Nihal d'avant. La Nihal que je devrais être. La survivante.
Ce sentiment gonfle mes veines, fait frissonner tout mon corps, me donne une poussée d'adrénaline. M'ouvre les yeux. Enfin.
« Tu n'es pas une victime », me souffle-t-on à l'oreille.
Je n'ai pas besoin de tourner la tête pour savoir qu'il est là. Et même si ce n'est que dans ma tête, même si ce ne sont que de foutues hallucinations, il est présent, à mes côtés. Comme j'aurais voulu qu'il le soit pour toujours. Et je ne vais pas abandonner devant lui. Je vais me battre.

Il ne me plaît pas, ce médecin. Depuis le début. Les cheveux trop gris, le regard trop neutre, le caractère trop effacé et pourtant si énervant. Il est faible, et se croit puissant. Je vais lui prouver le contraire.
Je m'approche de lui d'un pas déterminé et le saisit à la gorge avant de le plaquer contre le mur. La colère fait battre mon cœur plus vite, et je sens mes instincts d'hybride prendre le dessus.

- Écoute-moi bien espèce de sale shaman à la con, crachai-je de ma voix la plus menaçante, « parce que je ne me répéterais pas. Nous allons partir, maintenant, et si la moindre personne, le moindre petit garde se met en travers de notre chemin, je viendrais t'arracher quelque chose que tu ne pourras jamais guérir, c'est clair ? »

Je le relâchai, et il s'écroula à terre. J'attrapai ensuite ma nouvelle sœur par le bras et m'éloigna en vitesse. Derrière moi, j'entendis quelqu'un donner l'alerte, et poussai un juron. Visiblement, mes menaces n'avaient pas été efficaces. Quelle tête de mule, ce shaman.
Je tournai brusquement au détour d'un couloir, entraînant Iris avec moi. Je me sentais grisée par l'adrénaline, grisée par la voix de Dean chuchotant des conseils à mon oreille, des conseils que moi seule pouvait entendre. Et ces conseils, je les répétais à Iris.

- Viens, et ne te retourne pas. Aie l'air innocente, tu fais ça très bien. Un de nos points communs, d'ailleurs. Bien. Tourne à gauche. Baisse la tête. Ne marche pas si vite, tu as l'air suspecte.

Elle me lança un regard méfiant, et je devinai sa question avant même qu'elle ouvre la bouche.

- Ne t'en fais pas. Je me soucie de la couleur de ta magie autant que de celle de ton soutif. Autrement dit, je me fiche complètement. Si tu veux savoir, je ne suis pas non plus une oie blanche.

- Mesdemoiselles ! Arrêtez-vous s'il vous plaît !

Une personne qui m'était totalement inconnue me pris par le bras et me força à me retourner. Grosse erreur. Mon coude vint le cueillir au niveau du menton, lui arrachant un cri de douleur. Il me lâcha. Je l'achevai par un coup de genou dans les parties et le laissai sur le sol. Des gardes vinrent à la rescousse, des thüls, cette fois-ci. Ils avaient fait vite. Nous devions faire encore plus vite.

- COURS ! criai-je à Iris, en m'élançant vers la sortie du haut de mes talons aiguilles.

Et tout cela dans un éclat de rire follement délicieux. Peu m'importe que l'on me prenne pour une dingue.
Depuis combien de temps n'ai-je pas rit ?



he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 17

Familier : Un tigre blanc, Blico.
Couleur de magie : Cyan
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave, le Mal honey.
Résidence : Cette forteresse grise, comme chaque Sangrave qui se respecte.
Dans le sac : HUM. C'est personnel, disons.

Affinités : Jenna : meilleure amie
Nihal Shareem : soeur jumelle
Mattis Tay : petit ami

Profil du rôliste
Surnom: Siri, pour les intimes. 8D
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Faustine de Jeunest / Austin Blue


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Dim 20 Oct 2013 - 22:23


I HAD TO KNOW

Après tout ce temps... c'est le moment de savoir.

♦ NIHAL & IRIS ♦

Comme prise d'un élan de colère, ma présumée sœur jumelle attrape le shaman par le col de la chemise, le plaquant contre un mur et le menaçant.  Les lèvres du médecin tremblent, il bafouille quelques mots incompréhensible. Elle le lâche, puis il s'écroule par terre, bouleversé par l'agression qu'il venait de subir. Il s'évanouit pour ça... Si seulement il savait tout ce qu'on traverse nous, moi, en dehors de l'hôpital. Je sens une main serrer mon bras fermement, la main de Nihal, qui m'entraîne avec elle dans les couloirs équivalents à un labyrinthe de l'hôpital. Les patients nous regardent courir avec désobligeance, les parents des malades nous lancent des regards noirs, mais ma sœur ne semble pas y faire attention, elle fonce, sans réfléchir, sûrement sans savoir où elle nous emmène. Soudain, résonne l'alarme dans les couloirs, nous crevant les tympans. Visiblement, ce putain de shaman n'a pas écouté les gentils conseils de Nihal.
En ralentissant mais en marchant tout de même hâtivement d'une façon décidée et sûre d'elle, elle me chuchote quelques conseils pour ne pas qu'on paraisse suspectes. Sans broncher, je l'écoute, mais lui adresse quand même un regard méfiant. Ce n'est pas parce qu'on vient de découvrir qu'on est sœurs qu'elle ne peut pas aller me dénoncer lâchement aux autorités, dénoncer le vrai moi, la Sangrave que je suis.
Sangrave par amitié. C'est vrai ça. Si je me suis convertie, c'est uniquement sous l'influence de ma petite Jenna qui m'a tenté. Elle est comme ma sœur, la sœur qu'on m'a caché tout ce temps, et, étrangement, je me suis sentie comme... obligée de faire cette chose qui pourrait nous lier à vie. Dire que, si j'avais su que Nihal existait, je n'aurais peut-être pas fait cette chose que je n'arrivais pas encore à qualifier. Était-ce une erreur ou bien une bonne chose ? Je ne pouvais pas non plus me permettre de dire que c'est la plus grosse erreur de ma vie, car même avant de choisir ce chemin, mes actions n'étaient pas toutes innocentes... Comment peuvent-elles l'être quand on a eu une vie comme la mienne ? Une vie où notre enfance est volée par des gens qui se disent être nos parents et nous mettent dehors, une vie où on est abandonnée par sa vraie famille, une vie où, seize ans plus tard, on retrouve notre père biologique en rejoignant le clan du Mal.

Comme si elle lisait dans mes esprits, Nihal me rassure :

« Ne t'en fais pas. Je me soucie de la couleur de ta magie autant que de celle de ton soutif. Autrement dit, je me fiche complètement. Si tu veux savoir, je ne suis pas non plus une oie blanche. »

Soudain, un gars qui nous est inconnu nous retient et nous arrête. Il attrape Nihal par le bras. Il n'a ni uniforme, rien, juste un taki-walki accroché à son pantalon. Sûrement un de ces gardes qui se camouflent en se faisant passer pour de simples visiteurs. Encore une fois, ça ne fait pas deux, ma sœur l'achève de quelques coups, seulement, cette fois-ci, des thüls vinrent à la rescousse du gars.
S'élançant vers la sortie, Nihal me crie de courir, ce que j'exécute sur le champ en enlevant mes talons, les gardes derrière moi.
Je rattrape celle qui est comme mon clone, et la vois pouffer de rire aux éclats. Premièrement intriguée par sa réaction, je la dévisage longuement puis éclate de rire à mon tour. Nous rions, toutes les deux, en train de faire une énorme connerie, comme deux grandes gamines, deux sœurs qui feraient les quatre-cents coups. Ce moment dont j'ai tant rêvé étant petite qui arrive enfin.
Sorties de l'hôpital, nous courons encore ainsi de rue en rue, jusqu'à être assez loin du bâtiment. J'aperçois alors un banc, et, essoufflée, m'affale dessus, et en profite pour rechausser mes compensées. Je me tourne alors vers Nihal, et, toujours un grand sourire aux lèvres lui dis :

« C'était barré, mais c'est génial ! »

Le fait qu'elle est maintenant ma sœur me ramène certaines choses à l'esprit. Peut-être que elle aussi, elle a cherché nos parents biologiques. Ou peut-être n'est-elle pas aussi attachée à la famille que je le suis et n'a pas voulu perdre son temps avec ça. Je repense alors à cette escapade dans le Château Vivant du Lancovit avec Lou, cette aventure où, pour la première fois après des années de recherche, j'avais enfin retrouvé mon père biologique. Seulement, jamais je n'ai osé lui demander, mais il ne m'avait pas parlé de ma mère, pas dit ce qu'elle était devenue, s'ils étaient encore ensemble ou non. Tout cela demeurait pour moi un simple mystère. Et bien que l'envie de savoir ce qu'il était advenu d'elle me démangeait, je n'osais pas lui poser la question. L'idée qu'elle pourrait être morte ou quelconque autre tragédie dans le genre me faisait une boule au ventre, bien que je ne l'ai jamais rencontrée. Mais bon, j'ai tout de même vécu neuf mois dans son ventre. Neuf mois dans son ventre, avec Nihal, collée à elle... Cette pensée me fait des frissons dans le dos. Je repense alors à ma surprise lorsque j'avais vu mon père à ma conversion vers le Mal. Il était présent, et me regardait souffrir, paniquer. Il ne faisait rien pour empêcher ça. Même si lui était un Sangrave, il aurait dû m'inciter à ne pas faire cette "erreur". Comme tout père normal. Sauf que lui, n'était pas un père normal. Un père normal n'aurait pas abandonné ses enfants à la naissance, sans leur faire savoir qu'ils avaient un frère ou une sœur.

Alors, une boule au ventre, j'explique à Nihal, m'assombrissant :

« Nihal... Notre père, notre vrai père, notre père biologique. »

Son regard me fixe, attendant une réponse. Je marque une petite pause puis reprends.

« Je l'ai vu. Il n'y a pas si longtemps. C'est un Sangrave. Il a assisté à... »

La boule remonte à mon cœur et je me retourne, la tête entre les mains, me concentrant pour ne pas pleurer. Après quelques minutes, je remonte le visage, l'air forte, remettant mes cheveux bien d'un coup de main farouche, et fais face à la réalité. Ma vie est trop étrange.

Histoire de me déstresser, je sors une clope, et m'y reprends à plusieurs fois pour l'allumer avec le vent qui se lève, et en propose à Nihal.

© IRIS


 Il paraît que les bonbons donnent des caries, que c'est mal de jurer, que le lait est plein de calcium, que la soupe fait grandir, que les oignons font pleurer. Il paraît que l'espoir fait vivre, que fumer tue, que la Terre est ronde, que si l'on veut on peut, que le chocolat est une drogue. Il paraît que le feu brûle, que la glace congèle, que E=MC2. Il paraît aussi que je suis gentille. Enfin, il paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4108-iris-because-the-evil-is-just-a-cover?highlight=iris

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Dim 2 Mar 2014 - 21:27



I'm only afraid of what I want
ft. Iris & Nihal۰ divergent.


Sans un mot, j'accepte la cigarette qu'elle me tends. Je ne fume pas beaucoup, mais vu le nombre de saloperies que je m'envoies, ce n'est pas ça qui va me tuer. Je l'allume d'un geste, et tire une bouffée.

-  Nihal... Notre père, notre vrai père, notre père biologique. Je l'ai vu. Il n'y a pas si longtemps. C'est un Sangrave. Il a assisté à...

La voix d'Iris se brise sur cette dernière phrase. A quoi ? Je suppose que je ne le saurais jamais. Il y a plein de choses que je ne saurais jamais. Comme la raison pour laquelle nos parents sont partis. Sans nous. Pourquoi au fait ? Pour devenir sangrave. Waouh. Bonne décision. C'est vrai qu'il n'avait aucune raison de choisir sa famille plutôt qu'une vie de ténèbres. "Tu es mal placée pour donner des conseils sur le style de vie, Nihal".
Oui, c'est vrai.
Iris a revu notre père, donc ?

- Ah.

Crétine. Tu ne pouvais pas répondre autre chose ? Elle va croire que je m'en fiche. Je ne m'en fiche pas. Si, peut-être un peu. Enfin, c'est ce que je tente de me faire croire. Mais au fond, il n'y a rien qu'un profond malaise de parler de mes parents, parce que je leur en veux. Terriblement. Irrémédiablement. J'ai mal, et je suis seule.
Non. Plus maintenant. Il y a Iris, assise à côté de moi, et certainement aussi perdue que je le suis. J'ai le choix, alors. Parler de mes parents, visiblement absentes, et ce depuis seize ans. Ou m'intéresser à Iris. Ma soeur. Ma jumelle.

- Ecoute, je suis désolée, mais je pensais qu'on pouvait aborder le sujet plus tard. Il y a... tellement d'autres choses à dire et... Enfin. Tu te rends compte qu'on ne se connait presque pas ? On est soeur ! Je veux savoir qui tu es. Et je veux que tu saches qui je suis.

Je marque une pause, encore chamboulée par mes propres paroles.

- Je m'appelle Nihal Shareem. Je compte parmis les personnes les plus recherchés en Autremonde. Ma tête vaut cher. Normal. Je suis pirate. Capitaine, en fait. Tu as déjà été sur mon bateau.

Je tire une nouvelle bouffée, réfléchissant à ce que je pourrais bien dire. Ma vie n'est pas un conte de fée. D'ailleurs, je doute que quelqu'un puisse un jour écrire dessus, vu le manque d'évènements heureux qu'elle compte. Mes journées sont simples. Je bois, je dors, je dirige mes hommes, pille quelques navires impériaux. Parfois, je me bagarre sur le pont, puis je retourne boire, ou prendre quelque chose de plus fort. J'écris dans mon journal, je parle au fantôme de Dean. Je deviens dingue. C'est quelque chose pour laquelle je suis très douée.

- J'ai pas vécu longtemps chez mes parents adoptifs. Un jour, je me suis barrée, et je pense pas qu'ils s'en soient rendus compte. J'espère que ça s'est mieux passé pour toi.

Je m'arrête un instant, et lève les yeux vers le ciel. C'est dingue, je n'avais jamais remarqué qu'il était si bleu. Presque trop. Je plisse les yeux, et passe une main dans mes cheveux.

- Ce que je veux dire, c'est que ma vie a toujours été merdique. Et c'est de leur faute. Je veux juste que ça change, maintenant, mais je ne savais pas comment m'y prendre avant que tu débarques. J'ai besoin de savoir ce que tu veux faire maintenant. On peut se quitter là, et partir chacune de notre côté. On peut vivre comme des soeurs. On peut apprendre à en être. Même retrouver nos parents si tu le désires. Parce que moi, je ne sais pas ce que je veux.

Doucement, je souffle dans le ciel bleu un nuage de fumée gris.

made by lizzou – icons & gif by hollow-art & tumblr


he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 17

Familier : Un tigre blanc, Blico.
Couleur de magie : Cyan
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave, le Mal honey.
Résidence : Cette forteresse grise, comme chaque Sangrave qui se respecte.
Dans le sac : HUM. C'est personnel, disons.

Affinités : Jenna : meilleure amie
Nihal Shareem : soeur jumelle
Mattis Tay : petit ami

Profil du rôliste
Surnom: Siri, pour les intimes. 8D
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Faustine de Jeunest / Austin Blue


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Mer 5 Mar 2014 - 15:42













And now, I know.
feat. NIHAL SHAREEM
« Je m'appelle Nihal Shareem. Je compte parmi les personnes les plus recherchés en Autremonde. Ma tête vaut cher. Normal. Je suis pirate. Capitaine, en fait. Tu as déjà été sur mon bateau. Je n’ai pas vécu longtemps chez mes parents adoptifs. Un jour, je me suis barrée, et je ne pense pas qu'ils s'en soient rendu compte. J'espère que ça s'est mieux passé pour toi. »

Attendrie, la fixe, attendant une éventuelle suite à l’histoire. Un petit sourire triste se hisse sur mes commissures. C’est extrêmement égoïste, mais j’aurais été jalouse si ma sœur, jumelle qui plus est, avait bénéficié d’une meilleure enfance que moi.

Je me fis alors la réflexion que la ressemblance entre nous deux était décidément frappante : sa chevelure était aussi resplendissante et épaisse que la mienne, ses traits du visage aussi fins que les miens, sa peau presque aussi pâle que la mienne, et ces mêmes yeux en amande, excepté qu’ils étaient marrons. Sa bouche, en cœur, était exactement la même que la mienne : pulpeuse, d’une couleur entre chair et rose, une parfaite harmonie avec le reste de son visage. Si les couleurs étaient différentes, les traits étaient bels et biens les mêmes.

J’avais alors envie d’en savoir plus sur elle. Cette simple description et ces deux-trois phrases m’étaient insuffisantes. Je désirais connaître en détails son enfance, ce qu’elle faisait de sa vie, les hauts et les bas qu’elle avait eu l’occasion de traverser, ses relations, et cetera.

« Ce que je veux dire, c'est que ma vie a toujours été merdique. Et c'est de leur faute. Je veux juste que ça change, maintenant, mais je ne savais pas comment m'y prendre avant que tu débarques. J'ai besoin de savoir ce que tu veux faire maintenant. On peut se quitter là, et partir chacune de notre côté. On peut vivre comme des sœurs. On peut apprendre à en être. Même retrouver nos parents si tu le désires. Parce que moi, je ne sais pas ce que je veux. »

Je la scrute, connaissant très bien ma réponse. J’arrache la clope de sa bouche, en tire une bouffée et la replace soigneusement entre ses deux lèvres.

- Iris T’andil, Sangrave. Inutile de tenter de me tuer mademoiselle la pirate, on pense pareil toi et moi, je ne suis pas plus mauvaise que tu ne l’es, et ce n’était de toute façon qu’une erreur d’intégrer cette secte. De même, je me suis cassée de chez mes parents adoptifs, c’étaient des connards. Et maintenant j’me débrouille pour vivre. Bien que je sois Sangrave, je ne réside pas toujours à la Forteresse, mais plutôt dans Travia.

Je marque une pause, et enchaîne, préférant prévenir ma sœur.

- Ecoute Nihal. J’ai envie de te connaître. Mais uniquement si c’est réciproque. Je crois que tu es l’une des seules et rares personnes qui me restent dans la vie. Mais par contre, pour nos parents, oublie. Je viens de perdre deux ans de ma vie à les rechercher, et lorsque j’en ai trouvé un, il n’a pas cherché à me connaître, à prendre de nouvelles, et en vient même à m’éviter. Et quand à notre mère, malgré toutes mes recherches, je n’ai aucune trace, alors je peux bien croire qu’elle se fiche de nous, de notre existence.

Un souffle, une respiration, du stress. C’était évident, cette quête ne menait définitivement à rien.
© IRIS



LOL :
 


 Il paraît que les bonbons donnent des caries, que c'est mal de jurer, que le lait est plein de calcium, que la soupe fait grandir, que les oignons font pleurer. Il paraît que l'espoir fait vivre, que fumer tue, que la Terre est ronde, que si l'on veut on peut, que le chocolat est une drogue. Il paraît que le feu brûle, que la glace congèle, que E=MC2. Il paraît aussi que je suis gentille. Enfin, il paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4108-iris-because-the-evil-is-just-a-cover?highlight=iris

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Lun 9 Juin 2014 - 16:27



I'm only afraid of what I want
ft. Iris & Nihal۰ divergent.



Alors Iris est une sangrave. Intéressant. Au moins, on ne peut pas dire que l'on n'est pas connectées sur le plan de l'épanouissement personnel. Entre la dépressive qui fait dans la piraterie, et l'autre dépressive qui bosse chez le maître du monde maléfique en devenir, on a moyen d'aller loin. Je ne sais pas, peut-être monter une boîte T'andil&Shareem, jumelles du crime ?
Rah, mais qu'est-ce que je raconte.. C'est la fumée qui me monte à la tête. Pourtant, je crois bien qu'il ne s'agissait que de foutu tabac.
Non, ça n'a aucun rapport avec la bouteille que je me suis enfilée tout à l'heure. N'importe quoi.

Lentement, j'étire chacun de mes membres, comme si je me réveillait d'un trop long sommeil. Mon regard retombe sur les yeux azur d'Iris. Ils sont d'un bleu très intense, comme ceux de Dean. Alors, mes mains se crispent sur ma veste en cuir, comme si je m'accrochais à ce qui me restait de réalité. Je n'ai pas envie de retourner en arrière, même dans mes souvenirs.
Soudain, je prends consience de ma situation. Je suis là, assise sur un banc, et le garçon que j'aime n'est pas là. Il est mort. Mes parents adoptifs ne sont pas là non plus, puisque je les ai quitté. Mes parents biologiques m'ont abandonné dès que j'ai poussé mon premier cri. Je ne suis attachée à personne. Personne. Je suis seule, et les seules ombres qui croisent ma route la quitte aussitôt, puisque je ne leur accorde aucune attention.
Il y a juste elle. J'ai peur, j'ai terriblement peur qu'elle s'en aille, qu'elle disparaîsse elle aussi. Une fois que je me serais attachée à elle pour de bon, il n'y aura pas de retour en arrière possible. Un autre départ me ferait m'effrondrer, et je ne suis pas sûre de pouvoir me relever cette fois. Je suis une survivante, oui. Combien de temps encore aurai-je l'envie de l'être ? La force ?

Merde, non, arrête. Il ne faut pas que je pleure. C'est pathétique, vraiment. On dirait une gamine.
"Mais t'es qu'une gamine Nihal." Oui, c'est vrai, et alors ? Je suis une foutue gamine coincée entre deux âges, coincée entre deux âmes, déchirées entre deux sentiments. Ou pas de sentiment du tout. Je ressens les choses et elles me font mal, mais j'ai peur aussi de ne rien ressentir. J'en ai trop, ou je n'ai rien du tout. Et c'est trop compliqué de vivre comme ça.
Je sanglote à présent. Il me semble que mes larmes me brûlent, creusent des sillons sur mes joues. Que tout le monde s'arrête dans la rue pour me regarder fondre. "Arrêtez !" j'ai envie de leur hurler. Mais je ne peux pas, parce que je pleure.

Alors, ma main, prise d'un sursaut, accroche celle de ma soeur. Je n'ose pas la regarder, cachée derrière un brouillard d'eau salée. Je ne vois plus le bleu du ciel que je contemplais tout à l'heure. Ni même la fumée de la cigarette qui a du s'éteindre depuis le temps. Mais je sens cette odeur de tabac froid qui m'insupporte autant qu'elle me réconforte, et je le vois lui. Il est derrière, immobile au milieu des passants. Ses cheveux blonds sont les mêmes que dans mon souvenir, ses yeux bleus également. Il ne sourit pas. Il me regarde. Il sait que son absence me tue à petit feu, mais il ne peut rien faire. Parce qu'il n'est pas vraiment là, parce que ce n'est pas vraiment lui, parce qu'il ne s'agît que d'une projection de mon esprit malade.

- Iris.. Juste... Promets moi que tu ne partiras pas, d'accord ? je chuchote sans m'arrêter de pleurer. "J'ai besoin de quelqu'un, j'ai besoin de lui, j'ai besoin de toi. J'ai besoin que tu sois ma famille parce que je suis seule depuis trop longtemps, et que je ne tiendrais bientôt plus. Je me fiche de notre père, de notre mère, de tout ceux qui prétendent me connaître, et de tout ceux qui nous entourent. J'ai juste besoin que tu restes avec moi, d'accord ?"

Et, comme si j'avais trop à exprimer, plus rien à dire, je m'effondre dans ses bras. J'ai juste besoin d'un instant, s'il vous plaît.

made by lizzou – icons & gif by hollow-art & tumblr


he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 17

Familier : Un tigre blanc, Blico.
Couleur de magie : Cyan
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave, le Mal honey.
Résidence : Cette forteresse grise, comme chaque Sangrave qui se respecte.
Dans le sac : HUM. C'est personnel, disons.

Affinités : Jenna : meilleure amie
Nihal Shareem : soeur jumelle
Mattis Tay : petit ami

Profil du rôliste
Surnom: Siri, pour les intimes. 8D
Age du membre: 15 ans
Vos autres comptes: Faustine de Jeunest / Austin Blue


MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   Lun 27 Avr 2015 - 19:02













Because of you
feat. NIHAL SHAREEM
Je baisse les yeux sur sa main qui avait saisi la mienne, dont les ongles étaient vernis de noir. Elle la serre vivement. Je relève les yeux, m’attendant à croiser le regard insistant de Nihal, mais elle semble perdue, elle ne me regarde pas. Elle observe quelqu’un, autre que moi, derrière moi. Elle ne frémit pas, ses pupilles regardent un point fixe, ses paupières ne se plissent pas. Curieuse, je me retourne alors lentement, mais ne remarque rien, ni personne. Nous sommes seules dans la rue.

« Iris... Juste... Promets-moi que tu ne partiras pas, d'accord ? J'ai besoin de quelqu'un, j'ai besoin de lui, j'ai besoin de toi. J'ai besoin que tu sois ma famille parce que je suis seule depuis trop longtemps, et que je ne tiendrais bientôt plus. Je me fiche de notre père, de notre mère, de tous ceux qui prétendent me connaître, et de tous ceux qui nous entourent. J'ai juste besoin que tu restes avec moi, d'accord ? »

Pendant un dixième de seconde, le monde est sur pause. Mon monde est sur pause. Je m’arrête de penser, d’inspirer, d’expirer. Je prends en considération ce qu’elle vient de dire, je tente de l’assimiler. La manière dont elle m’a parlé était très… déconcertante. Elle était d’un tel sérieux. Elle attend réellement quelque chose de moi. Elle n’a visiblement pas compris quel était mon mode de vie, elle me croit véritablement capable de tenir une telle promesse. Elle ne sait même pas qui je suis. Peut-être ai-je hérité de la lâcheté de nos parents biologiques. Car je ne suis définitivement pas capable de tenir une promesse sur le plan sentimental.

Ce dixième de seconde passé, j’expire vulgairement. A peine ai-je le temps d’ouvrir la bouche et d’articuler quelque phrase que ma sœur s’effondre dans mes bras. Déconcertée, je l’entoure de mes membres, et passe une main dans son dos, l’autre dans ses cheveux. Initialement hésitante, je me détends petit-à-petit et la serre de plus en plus fort contre moi.

Je sentais les battements de son cœur contre ma poitrine, en écho avec les miens. Sa chevelure sentait le tabac froid, et même un peu l’alcool. Elle sanglotait sur mon épaule, j’éprouvais les tremblements de son corps fatigué et désespéré. Plus je la serrais, plus je la sentais. Plus je sentais ma sœur, ma jumelle. Nous étions reliés par le sang, et cela à jamais, qu’on le veuille ou non. C’est à ce moment-là que je compris que, pour elle, pour ma sœur, je devais faire l’effort, et essayer de tenir ma promesse. A partir de maintenant, nous étions ensemble, dans le même pétrin, et je ne la laisserai pas toute seule.

- Je veux que tu saches, murmurai-je… Je veux que tu saches, que je suis probablement aussi lâche que nos parents l’étaient. Ce que tu me demandes de faire, tenir une telle promesse… J’en suis normalement incapable. Je suis égoïste, c’est comme ça. Je fais ce que j’ai à faire, et je ne m’arrête habituellement pas aux sentiments, je ne les laisse pas me pénétrer, je ne laisse rien s’interposer entre moi et ma quête. Seulement ma quête est maintenant achevée, si je puis dire… Ma mission a échoué, j’ai été incapable de retrouver notre mère, et notre père se fiche de moi. Jenna est partie, alors rien ne me retient à la forteresse.
Nihal, si c’est ça que tu veux, qu’on reste unies, toutes les deux, alors je ferai tout mon possible. Je suis capable de quitter, de fuir les Sangraves, malgré les répercussions, si c’est ce que tu désires, si tu y crois vraiment, et que tu es convaincue qu’on peut réussir toutes les deux, qu’on peut changer, commencer une nouvelle vie, loin de nos emmerdes. Je n’ai plus aucun but maintenant, à part peut-être d’être heureuse. Je ne te quitterai pas.

Sur ce, je me dégageai de son étreinte et la fixai, attendant une réaction de sa part.

© IRIS



 Il paraît que les bonbons donnent des caries, que c'est mal de jurer, que le lait est plein de calcium, que la soupe fait grandir, que les oignons font pleurer. Il paraît que l'espoir fait vivre, que fumer tue, que la Terre est ronde, que si l'on veut on peut, que le chocolat est une drogue. Il paraît que le feu brûle, que la glace congèle, que E=MC2. Il paraît aussi que je suis gentille. Enfin, il paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4108-iris-because-the-evil-is-just-a-cover?highlight=iris
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après tout ce temps... C'est le moment de savoir. [Pv Iris ma twinette :D]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après tout, c'est juste un café.
» j'ai tout mon temps
» Ludmilla ? Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser tout le temps + Alice.
» "Un génie sommeille en moi. Malheureusement, il dort tout le temps"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour-
Sauter vers: