AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Noz vat, Meurdez.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'ilne


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Pas de pouvoirs, pas de Familier.
Couleur de magie : ...Pourquoi tu me nargues, avec ta magie ?
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Officiellement au chômage, officieusement chef des Ombres.
Résidence : Nada.
Dans le sac : Des armes, des potions en flacon, des sorts achetés. Des vêtements, de la bouffe lyophilisée. Ma boule de cristal, qui commence à se faire vieille et ça se voit, mais j'ai pas les sous pour en racheter une. Bref, j'ai toute ma vie là-dedans.

Affinités : Tout le monde m'aime.
J'aime tout le monde.

Profil du rôliste
Surnom: Canarde !
Age du membre: 14
Vos autres comptes: Keylo, Albane N. O'Nyme et Ace & Jeff ♥


MessageSujet: Noz vat, Meurdez.   Jeu 20 Déc 2012 - 3:35

:° :
 

La créature était monstrueuse. C'était un amas imposant d'écailles, de crocs et de griffes. J'en frissonnais. Je crois que ce qui me terrifiait encore plus, c'était le fait que j'ai peur. Moi, la puissante lycanne, qui a affronté et tué tant de Sangraves, je n'étais pas censée connaitre la peur... Elle ouvrit la bouche et émit un grognement. Je me rendis compte que je tremblais et je fis de mon mieux pour garder mon sang-froid.

Le monstre parla et sa voix résonna dans ma tête, grave et lourde. Elle semblait inhumaine. Elle l'était.

-Vous pouvez retirer votre masque, à présent.

Je déglutis mais j'obéis tout de même - bien que rien que l'idée d'obéir à un dragon me donnait la nausée. Je détachai le masque respiratoire de mon visage et inspirai doucement l'air nouveau qui emplissait mes poumons. Il permettait de s'habituer à l’atmosphère différente d'Autremonde du Danvouglispenchir. Quel nom ridicule... Et quelle horrible monde ! Il y avait des dragons partout. C'était terrifiant. Les bâtiments étaient gigantesques. Ils vous écrasaient. Les monstres gigantesques vous dominaient, et vous n'étiez en comparaison qu'un insecte qui essaie faiblement de se frayer un chemin sans se faire écraser.

J'ai bien des peurs. Elles sont souvent futiles, banales. La peur du vide, la peur du noir, la peur de l'échec, la peur du rejet de l'autre. Mais ma peur la plus terrible est une haine, bien ancienne : celle des dragons. Je les hais et je les crains par-dessus tout. Et ce monde me terrifiait parce qu'il en était rempli. Ils étaient partout. Ils étaient si grands ! Vous verriez la taille de leurs portes... Elles étaient encore plus grandes qu'eux. Je me souvenais que moi, je me faufilais par-derrière, dans la petite porte pour les domestiques. Parce que c'est ça, ça qui me hantait. Chaque être, chaque mur me ramenait des années en arrière, au temps où j'étais la petite fille esclave au service de son Maître. Je m'entendais encore gémir : «Maître, Maître ! Désirez-vous quelques chose, Maître ? Oui, Maître... Pardon, Maître...» Je détestais cela. J'aurais voulu me boucher les oreilles pour ne plus entendre cette voix, ces sons, ne plus voir ces images qui assaillaient ma tête. Mais c'était impossible : je ne pouvais échapper à une voix intérieure. Et si j'ouvrais les yeux et que je regardais autour de moi, je voyais les mêmes images. Il n'y avait ni le claquement du fouet ni les cris de mon Maître, mais je les entendais. Et ils me faisaient peur.

Je ne devais pas céder à la peur. J'étais plus forte que ça... N'est-ce pas ? Pourquoi ma voix intérieure hésitait sur cette phrase ? Je n'aimais pas ma voix intérieure. C'était une mauviette. Elle ne faisait que gémir sans cesse, hésiter, tergiverser... Elle n'était jamais d'accord avec moi, elle disait toujours "et si ?". Et surtout, elle ressassait mes peurs chaque fois qu'elles surgissaient.

Je me tournai vers mon compagnon, Owen del'sabler. C'était un beau garçon aux mèches blondes et aux yeux bleus fascinants. Peut-être juste un peu trop jeune pour moi. C'était ma première mission en équipe avec lui. J'espérais qu'il était efficace. Il y avait intérêt, parce que la mission était périlleuse. Ce n'était pas une histoire de débutants. En tout cas, j'avais entendu du bien de lui.

Le dragon qui nous avait accueilli pendant notre transfert d'une planète à l'autre - celui qui nous avait demandé de retirer nos masques - était loin de nous. Nous étions sortis au-dehors et vagabondions dans la capitale. J'effaçai toute note de peur ou d'hésitation dans ma voix. J'étais bonne à ce jeu, à présent.

-Bien. Première étape, le transfert : réussie. Tu as fait bon voyage ?

J'étais un chouïa ironique. Prendre une Porte de Transfert n'était jamais agréable, et les masques respiratoires diffusaient un odeur de vieux fromage. Cette idée m'amusa un peu, et je n'eus plus aucun mal à oublier ma peur de ce monde pour me concentrer sur notre mission.

Le but était simple, mais y parvenir était autrement plus compliqué. Nous avions appris qu'un objet démoniaque se trouvait caché ici, chez les dragons. Ça ne m'étonnait guère d'eux, entre nous. Sur ce point, j'étais entièrement d'accord avec Magister - il devait les haïr autant que moi. En vérité, ce n'était pas un objet très puissant, en comparaison avec d'autres comme le Trône de Silur ou l'Anneau de Kraetovir - eh oui, depuis que j'étais entrée chez les ombres, j'en connaissais beaucoup en ce qui concerne cette facette de l'histoire autremondienne. Cet objet était donc le prototype d'une arme relativement faible, mais qui pouvait tout de même être dangereuse pour Autremonde et ses habitants. Les dragons l'étudiaient dans des laboratoires cachés. Heureusement, nous connaissions leur emplacement. Je devais avouer que nos services avaient fait du joli travail. Nous devions donc retrouver l'objet et, dans l'idéal, le détruire. Dans le cas probable où nous n'y parviendrions pas, nous avions pour ordre de le rapporter au Quartier Général.

-Ensuite, on repère les lieux. D'après nos infos, la cible se trouve dans des laboratoires, un peu à l'écart de la ville.

J'aimais bien utiliser du "vocabulaire technique" comme ça. Ça donnait un côté sérieux et professionnel à la chose. Pour moi, il s'agissait plutôt d'un jeu. Un jeu dangereux, certes... Mais amusant. Mais à l'instant présent, je ne riais pas beaucoup, bien que j'eusse réussi à sortir les dragons de mes pensées - au moins un petit peu. Le jeu serait d'autant plus difficile qu'il me faudrait vaincre mes peurs et circuler au milieu d'elles.




Chef du clan des Ombres Ϟ Rejoignez le combat !  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4511-l-ilne-ker-chef-du-clan-des-ombres http://tara-duncan.actifforum.com/t1475-l-ilne-ker#27081 http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Owen del'sabler

PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
PROPRIÉTÉ D'ALEX (♥)
avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : Ewin, un fennec
Couleur de magie : Sable
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Etudiant. M'enfin, j'essaie de l'être.
Résidence : Un studio en bordel.
Dans le sac : Une dague, de la bouffe, des choses et d'autres quoi

Affinités : ~ L. Je n'aurai pensé qu'une amitié pouvait être si importante. Jusqu'au jour où tu es partie.

~ A. J'aurai du te parler de ma tendance à foirer avant de te parler.

~ C. L'amour, ah, l'amour. Pourquoi vouloir le toucher alors qu'à la fin, on finit brisé.

~ Alex. Un profond respect et une amitié naissante, peut-être réussirez vous à avoir ma confiance.

Profil du rôliste
Surnom: Sweetie,PRDS, Owenounette, GGOC,Wen...
Age du membre: 18
Vos autres comptes: Hope ♥


MessageSujet: Re: Noz vat, Meurdez.   Jeu 20 Juin 2013 - 6:34

♥:
 
Sérieux, un jour faudra m’expliquer. Quoique, même après de bonnes explications, je pense que je ne comprendrais pas. Non vraiment, je ne saisirais jamais l’utilité de ces masques qui vous asphyxiaient plus qu’autre chose. Ainsi, je fus plus que soulagé lorsque la bête nous autorisa à les enlever. Je sens ma coéquipière frissonner légèrement mais je n’y prête pas attention, après tout ce dragon me foutais la chair de poule aussi. D’ailleurs, je me trouvais avec L’ilne Ker. Sous-chef des Ombres. Les ombres, dire que mon intégration c’était faite presque immédiatement. Néanmoins, c’était ma première mission en compagnie de la demoiselle et j’espérais lui faire bonne impression.

Une fois « libre », nous sortons dans la capitale et marchons tranquillement en silence l’un à coté de l’autre. Plusieurs fois mon regard dérive vers la brune et je remarque une certaine tension dans son corps. Alors comme ça, L’ilne, sous-chef des ombres, n’aime pas les dragons ? Me souvenant que c’est aussi une lycane, je la quitte des yeux, la laissant en proie à ses propres pensées et préfère laisser dériver mon regard sur les environs, observant l’architecture dragonienne. Soudain, sa voix légère brise le silence. Je tourne la tête vers elle, lui sourit, répondant sur ce même ton ironique.


- Et bien, j’ai connu bien mieux mais merci quand même de me le demander, et toi ?

Nous continuons à marcher, l’air de rien. Oh oui, on avait l’air innocent, mais croyez moi, je ne pense pas que mister écailles là-bas nous aurais laissé entrer si il avait su le but exact de notre visite chez lui. Objet démoniaque, simple prototype, petite puissance normalement, mais risque de danger quand même, voleur patenté, membres des Ombres. C’est bon, vous faites le lien maintenant ? Normalement, nous n’avions pas a nous préoccuper de ce prototype mais quand il s’agit des dragons, faut mieux s’en méfier non ? Alors nous devions le voler. Le voler puis le ramener dans notre Quartier Général.

Droite, gauche, droite, gauche. Nous tournons en rond dans la ville, si bien que je me demande pendant un instant si L’ilne sait où on va.    Mais elle m’apprend que le laboratoire contenant l’objet se trouve à l’écart du centre. Ainsi, nous continuons notre chemin, en mode touristes dans la capitale. Enfin, personnellement, c’est pas une ville où j’irai passer des vacances. Ou alors, faut aimer les lézards. J’ai toujours trouvé ça bizarre comme fascination moi, les sangs froids. Je me souviens, petit, j’avais des amis, qui s’amusaient à en attraper, ils les foutaient dans un vivarium, leur arrachaient la queue, juste pour voir une autre repousser et d’autres expériences dans le style. Moi ? J’étais à l’écart de leur petit club de scientifiques. Ca oui, leurs parents étaient fière que leur cher chérubins s’intéressent à la science, enfin, moi ça m’a jamais attiré de faire du mal à un animal. Même si c’était un lézard.

Petit à petit, la ville diminue et seuls d’immenses espaces rempli de végétation - assez étrange, je vous l’avoue- nous entourent. Génial ! Nous sommes perdus. Paumés en plein milieu de jenesaisoù. On va faire un lost sur la planète des dragons. Le but du truc ? Retrouver une brune et un blond en Dranvouglispenchir. Bonne chance messieur et mesdames les participants. Vous voulez prendre des paris sur qui vous trouverez en premier ?  La brunette ou le blondinet ? Alleeeez y ! Aucun perdant, que des gagnants. Pas d’arnaques vous verrez ! Tentez donc votre chance, c’est pas cher du tout ! Soudain, me sortant de mes délires, je le vois. Au loin, un large bâtiment blanc domine le vert de la nature. Enfin, vert, c’est vite dit hein… Non, je ne m’égarerais pas encore dans les méandres de mon esprit confus et fatigué. Bref. Devant nous se tenait notre cible. Enfin, du moins le lieu où se trouvait notre cible. Bon, maintenant, on doit juste faire le tour, observer, se faufiler partout, le moindre recoin, la moindre pièce doit nous être connue. Rien ne peut nous échapper. Pas quand la mission est importante.

En l’espace de cinq minutes, nous arrivons sur une sorte de colline non loin du labo. Posant mes affaires au sol, en prenant soin de ne rien casser, autant dans mon sac que sur la colline. Je n’ai pas envie de me retrouver avec un conflit politique sur le dos parce que j’ai marché sur l’espèce en extinction du coin ou jesaispasquoi, de toute manière avec la chance que j’ai, faut mieux que je fasse gaffe. Délesté du poids sur mes épaules, j’en profite pour m’assoir quelques minutes, sachant que cette pause sera de courte durée vu le travail que nous devons effectuer.


- Etape deux accomplie. On a trouvé le labo. Je suppose que tu as des plans ou autre non ? Alors, je t’écoute, quel est la troisième partie ?


L’adrénaline coule déjà dans mes veines. Prêt à bondir, prêt à voler, au taquet comme dirait ces Nonsos. Cet objet n’a qu’à bien se tenir, nous arrivons pour l’emmener loin des griffes des dragons.


~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4474-owen-2-0
L'ilne


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : Pas de pouvoirs, pas de Familier.
Couleur de magie : ...Pourquoi tu me nargues, avec ta magie ?
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Officiellement au chômage, officieusement chef des Ombres.
Résidence : Nada.
Dans le sac : Des armes, des potions en flacon, des sorts achetés. Des vêtements, de la bouffe lyophilisée. Ma boule de cristal, qui commence à se faire vieille et ça se voit, mais j'ai pas les sous pour en racheter une. Bref, j'ai toute ma vie là-dedans.

Affinités : Tout le monde m'aime.
J'aime tout le monde.

Profil du rôliste
Surnom: Canarde !
Age du membre: 14
Vos autres comptes: Keylo, Albane N. O'Nyme et Ace & Jeff ♥


MessageSujet: Re: Noz vat, Meurdez.   Dim 8 Fév 2015 - 0:47

Spoiler:
 

C'est alors que L'ilne ressentit une légère vibration au niveau de sa poche gauche. Agacée, elle en sortit la boule de cristal qu'elle réservait aux Ombres : le numéro qui s'affichait était celui du quartier général.

« Bon sang... Je leur avais dit de ne m'appeler qu'en cas d'urgence ! »

Espérant malgré tout que ce ne fut pas le cas, elle décrocha et l'hologramme miniature du buste d'un elfe roux apparut devant leurs yeux. Il était en sueur, et la panique mal contenue dans sa voix haletante ne présageait rien de bon.

« Par tous les dieux... merci, vous êtes... saine et sauve !
- Ici la sous-chef L'ilne Ker. Vous n'êtes pas censé m'appeler en mission. Qu'est-ce qui se passe ?
- Ici l'agent... Doril Gwalt... La situation est trop grave... pour ce genre de précaution... madame, le QG brûle ! Nous soupçonnons une bombe incendiaire de Magister...
- Quoi ?!
(L'agacement céda à la terreur et son cœur battait la chamade.) Où vous trouvez-vous en ce moment ?
- Dans l'aile Nord... Elle est presque intacte pour l'instant, mais une grande... une grande partie du QG a été touchée. Les autres ailes sont détruites... J'ignore le nombre de morts, mais ils sont nombreux... Sans parler des blessés. Et les sortilèges... habituels ne parviennent pas à éteindre le feu... C'est de la magie démoniaque, madame... Et elle se propage. Le feu arrivera bientôt ici... Il faut absolument que vous veniez tout de suite.
- Je rapplique immédiatement. Merci, agent Gwalt. Sauvez le plus de vies que vous pouvez et courrez vous mettre à l'abri.
- Bien, madame. »


L'hologramme disparut, mais la panique de Doril Gwalt planait toujours dans l'air. L'ilne échangea un regard avec Owen. Aucun mot n'eut besoin d'être échangé.

Un Transmistus plus tard, ils étaient de retour devant l'aéroport spatial. Ils coururent au guichet demander le prochain vol pour leur planète.

« Hmm... Le prochain vaisseau pour Autremonde décolle dans deux heures.
- Deux heures ? Impossible, c'est une urgence. Est-ce que votre Porte de Transfert a été rétablie ? »


Mais la dragonne de l'autre côté de la vitre secoua son immense tête d'un air désolé.

« Malheureusement non, les fluctuations de magie sont toujours trop importantes pour effectuer un transfert interplanète sans risque. Attendez un ou deux jours.
- Vous êtes sourde ? C'est une urgence ! Il nous faut deux places dans votre vaisseau.
- Je vais vérifier s'il en reste
, répondit la dragonne, visiblement vexée. »

Les doigts de L'ilne tapotaient sur le guichet rageusement. Deux heures ! En ajoutant les six heures de voyage, cela faisait huit heures ! Huit heures durant lesquelles le QG des Ombres finirait tranquillement de se consumer, des centaines de personnes à l'intérieur, sans qu'elle puisse intervenir... Cette empotée de dragonne n'avait aucune idée de le gravité de la situation. Des fluctuations de magie, mon cul. S'il n'y avait pas eu cette vitre, elle lui vomissait dessus.

Et Sai ! Elle n'avait rien demandé à propos de Sai à l'agent Gwalt. Pourquoi ne l'avait-il pas appelée lui-même ?! Non, elle était bête, il devait être en train de courir dans tous les sens en ce moment, cherchant une solution à tout prix. Il était normal qu'il délègue ce genre de tâches. À moins qu'il ne fasse partie des morts supposés nombreux évoqués par Gwalt... Non, elle refusait d'y croire. Et pourtant, il lui fallait se préparer aux pires éventualités. Si seulement, si seulement ils avaient su éviter ça, il y avait du y avoir une négligence quelque part, et en temps que sous-chef, c'était aussi sa responsabilité. Elle sentait que les huit prochaines heures allaient être longues.

« Vous avez de la chance, il y a eu des désistements. Embarquement salle 4. Vous n'avez pas de bagages ?
- Non
, dit sèchement L'ilne avant de filer vers la salle 4 en compagnie d'Owen. »

Une fois passé les contrôles de formalité (la réputation de paranoïa des dragons n'était plus à faire), ils s'effondrèrent les sièges de la salle d'attente.

« Putain de brolk... »

© Halloween sur Never-Utopia




Chef du clan des Ombres Ϟ Rejoignez le combat !  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4511-l-ilne-ker-chef-du-clan-des-ombres http://tara-duncan.actifforum.com/t1475-l-ilne-ker#27081 http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Noz vat, Meurdez.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noz vat, Meurdez.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: