AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 L'or ça brille. [Privé : L'ilne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Jeu 20 Déc 2012 - 10:26

Alexandre Nathanaël O’Nyme


Adèle – Skyfall

Bon. Vu que je vis à Tingapour, il serait grand temps de visiter le palais de notre chère impératrice. Je sens que je vais me tuer les yeux. Lisbeth ayant une grande et folle histoire d’amour avec l’or, je crois que prendre des lunettes de soleil est une option non négligeable. D’un signe de la tête, j’indique à Fox que je sors. Après m’avoir fixé quelques secondes, il se lève, saute sur moi et s’allonge tranquillement autour de mon cou. Je lève les yeux au ciel, amusé. Le pauvre chou ne veut plus que je l’oublie et a décidé de me prendre pour un portemanteau. A propos de portemanteau… Je jette un coup d’œil dans mes poches. Cigarettes, briquet… Merde, où est-ce que j’ai mis mes… Ah, les voilà ! Mes chers cookies ! J’en sors un et commence à le grignoter, aidé par Fox. Ce qui lui vaut un regard désapprobateur. Ce renard a la sale manie de manger mes cookies.

Haussant les épaules – ce qui manque de le faire tomber -, je grimace en sentant ses griffes s’enfoncer dans mes épaules. Oh, et il ne faut pas oublier de prévenir Toby que je sors. C’est sans doute le meilleur majordome que j’ai jamais eu, mais c’est aussi le plus stressé. Il est vrai qu’au vu des nombreuses morts mystérieuses – ou pas – survenues à de riches personnes, il est normal qu’il s’inquiète. Mais j’ai parfois l’impression d’avoir une maman poule sur le dos. Justement, quand on parle du loup… Toujours à fleur de peau. Incroyable. Cet homme est incroyable. Autant le stress ne m’atteint pas, autant quand il l’a fait par le passé, je ne pouvais même plus bouger un cil. Alors que lui, cela semble décupler ses forces. Étrange.

- Ah, Toby, je te cherchais justement ! Je vais visiter le palais de l’impératrice avec Fox, je serais de retour d’ici… Quelques heures peut-être.
- Monsieur Alexandre, je vous en prie, ne faites pas le malin. Vous êtes loin d’être aussi forts que les elfes ou les vampyrs, ajouta t-il, l'air angoissé. A croire que je suis une catastrophe ambulante.
- Bah, ce n’est pas comme si il y en avait beaucoup à Omois. Malgré tout ce qu’ils disent, les gens d’ici sont plutôt raci… Hrrm, pardon Toby, j’avais oublié.

Oups, petite bourde. Mes domestiques sont 100% Nonsos, mais aussi 100% Omoisiens. Et ils sont TRÈS susceptibles. Heureusement, ils sont très professionnels. Ils auront passé l’éponge d’ici peu. Enfin j’espère. Ah, voilà Nora ! Elle non plus n’est pas contente. Mais je crois que c’est davantage dû aux miettes sur le sol qu’à ma petite gaffe. C’est fou, j’ai vraiment l’impression d’être un gamin materné par des domestiques. Une petite rechute peut-être. Après un petit sourire d’excuse, je les salue et sors de la villa. Machinalement, je tire une cigarette de mon manteau. Le briquet suit, la clope flambe. J’ai remarqué qu’à chaque fois que je partais d’ici, j’allumais une cigarette et je fumais. Sans doute une habitude. Peut-être que je suis nerveux à l’idée de sortir de mon confortable cocon pour aller dans la jungle sauvage.

J’éclate de rire. L’idée est tellement risible… Et possible. Débarquer dans un endroit différent, m’adapter, ça je sais faire. Risquer de mourir à chaque instant, c’est devenu normal, banal. Mais un endroit magique et étrange qui n’existait que dans un livre il y a encore un mois… C’est effrayant, il faut bien l’admettre. Fox fourre sa truffe gelée dans mon cou pour me dire d’avancer. Je le caresse rapidement et marche rapidement, épaules courbées – au grand dam de Fox -, vers le palais. J’aurais préféré courir mais le renard n’aurait pas supporté d’être balancé dans tous les sens. Lui aussi aurait pu trottiner à mes côtés mais au vu des chauffards et des carambolages impressionnants, je préfère éviter. N’empêche, il n’a pas intérêt à me prendre pour un moyen de transport.

J’arrive rapidement à bon port. En même temps, ce n’est pas très compliqué. Le palais est immense et… doré. Minute. Mes lunettes. J’ai oublié mes lunettes. Bon, Fox, je suis désolé. En vitesse, je le pose à terre avec un cookie – argh – et court jusque chez moi. J’entre en coup de vent, prend mes lunettes et ressort comme je suis entré. Je reviens très vite jusqu’à Fox, plus parce qu’il risque de tout saccager que par réelle envie. Non, je plaisante. Il a même eu la gentillesse de me laisser un bout de cookie. Tout petit hein, mais c’est déjà ça. Je chausse mes lunettes et entre dans le palais, mon renard à mes pieds. Oui parce que là ça devrait aller il me semble.

J’ai vraiment bien fait de prendre une protection. Fow glapit et s’arrête, le temps que ses yeux fragiles s’habituent à la lumière éclatante. Je le plains intérieurement. Et à vrai dire, ne sait pas quoi faire. Il n’y a que de l’or. Partout. C’est presque effrayant. Eh, des espèces de tigres apprivoisés ! Des jardins fabuleux et des arbres magiques. Une rectification s’impose. C’EST effrayant. Un peu dérouté, je regarde autour de moi. Les réflexes reviennent. Ne jamais rester statique. Mécaniquement, je marche vers un des jardins. Un tout joli mignon, celui où Barune a choisi Fabrice. Enfin si c’est bien ici. Oh, peu importe de toute façon. Fox me suit, à peu près aussi rassuré qu’une poule le serait face à lui. Je crois que c’est à cause des vrrirs. Très flippants ceux-là.
code by biscotte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Ven 25 Jan 2013 - 16:48

Vous voulez que je vous dise un truc ? J'AI LA FLEMME. Ce rêve était beaucoup trop agréable.

La flemme d'émerger du sommeil et d'ouvrir ces yeux si lourds. La flemme de poser un pied par terre. La flemme de vérifier si c'est bien le gauche - il parait que ça rend chafouin. La flemme d'attraper un tee-shirt parmi la pile de mon armoire. La flemme de l'enfiler. La flemme de prendre mon petit-déjeuner. La flemme de... Je pourrais continuer longtemps comme ça.

J'émerge lentement du sommeil en exécutant toutes ces choses. Je ne m'en rends compte qu'à moitié ; mon cerveau est encore embrumé. Je ne me réveille vraiment qu'une fois dans la cuisine, où je m'effondre sur une chaise. Pfiouh ! Le matin ne me réussit pas. Mon petit-déjeuner n'est pas très copieux : du beurre de balboune étalé sur une tranche de pain grillé, une tasse de café, et j'enfourne une sucette dans ma bouche. Oui, je sais, c'est bizarre... C'est mon petit rituel du matin, si vous voulez. Mais j'adore les sucettes. J'imagine que si je fumais, ce serait une cigarette que j'aurais au bec. C'est déjà plus commun. Mais j'ai déjà essayé, et je déteste l'odeur. Quoi ?! Les méchants en robe grise ont eux aussi le droit à la gourmandise ! C'est l'un des Sept Péchés Capitaux, après tout. Les sucettes viennent compléter mes innombrables défauts de Grand Méchant. Muahaha...

Aujourd'hui, je tombe sur une kidikoi au citron. Mon parfum préféré... C'est bon signe. Je ne comprends jamais les prophéties à l'intérieur... Enfin, si, mais trop tard. On verra bien pour celle-ci.

Je sors de chez moi et prends la direction du Palais Impérial, sucette au bec. Eh oui, on l'oublie souvent, mais mon véritable métier - je veux dire par là mon job officiel -, c'est Haut Mage à Tingapour. Mais on me voit nettement moins souvent que les autres Mages. Déjà parce que je n'habite pas dans une suite au Palais - j'y ai une chambre, pourtant, mais j'y dors rarement - mais dans un appartement de la capitale. Je tiens à mon intimité. Et surtout parce que j'ai d'autres chats à fouetter. Vous savez, mes travaux de Méchant ! Eh oui, c'est aussi pour ça que je ne vis pas au Palais. Alors, j'y suis quand je peux. J'essaie de venir de temps en temps. Sinon, ça deviendrait louche. Encore heureux que je n'aie pas de Premier Sortcelier ! Qu'est-ce qu'ils sont collants, ces gamins... Mais j'ai une réputation de taciturne, et je sais qu'aucun d'entre eux ne voudrait m'avoir pour "Maître". Et je n'en suis pas mécontent. Franchement, j'ai pas que ça à faire !

Sur le chemin, je termine ma sucette. Le cœur prophétique dit :

«Tu essaieras de duper Sherlock Holmes et tu le regretteras !»

Gnii ? Alors là, je n'y comprends vraiment, mais vraiment rien. Je ne connais même pas de Sherlock. Décontenancé, je continue à marcher. J'y suis presque.

Allez, je grimpe les grandes marches... Voilà, j'y suis. À force, j'ai fini par m'habituer au décor éblouissant, aux ornements trop riches et à l'or omniprésent. Mais le premier jour, je me souviens que ça m'avait impressionné. Imaginez, j'étais un pauvre gamin qui débarquait de la campagne... Le grand hall est bondé, comme d'habitude. Tout le Palais l'est. Je le traverse pour rejoindre mon bureau - il est à quelques couloirs de là. Je connais le chemin par cœur. Je n'ai rien de spécial à faire, alors... Pourquoi ne pas passer par les jardins, pour changer ? C'est plus agréable. Allez, c'est décidé. Go, Keylo, go !

Pas pressé, j'entre dans un vaste jardin au climat chaud et avec une quantité impressionnante de fleurs multicolores. Je vous dirais bien leurs noms si je les savais, mais je ne suis pas horticulteur. Leurs variétés sont tellement rares que je n'en ai jamais vu ailleurs qu'ici, en vérité. Quoi qu'il en soit, ça valait la peine de faire un détour. Ça faisait longtemps que je n'avais pas pris le temps d'admirer quelque chose comme ça.

Des vrrirs évoluent en liberté dans le jardin. Évidemment, ils sont sous l'emprise d'un sort, et ils ignorent où ils se trouvent en vérité. Quand on pose sa main sur leurs pelages, ils pensent que ce n'est que la caresse du vent. Pauvres bêtes. Elles vivent dans un monde d'illusions.

Soudain, je vois un vrrir bondir par-dessus un buisson et se ruer droit sur un homme avec un renard à côté de moi, renversant une dame au passage. Il va le percuter ! Je ne réfléchis pas, je plonge, le plaquant au sol comme au rugby. Nous tombons tout les deux et cela nous sauve, car le fauve manque de nous érafler. Je n'ai pas le temps de me tourner vers l'homme ou de me demander ce qui s'est passé, l'animal revient à la charge. Là non plus, je n'ai pas le temps de réfléchir : j'active ma magie et sans prendre la peine de prononcer un mot, je lance un sort sur le vrrir, qui s'écroule à terre.

Dieux ! Je n'en reviens pas. J'ai bien l'impression que le sort d'illusion a cessé de fonctionner sur le vrrir, qui s'est en quelque sorte "réveillé". Il a dû être attiré par le renard - certainement le Familier de l'homme. Brun, une légère barbe, des lunettes de soleil sur le nez, il doit avoir un peu plus d'une quarantaine d'années. Il n'a pas l'air d'avoir été griffé, juste un peu déboussolé, peut-être.

-Rien de cassé ?

Puis je me rends compte de ma bourde. En utilisant mes pouvoirs, non seulement je n'ai pas incanté, mais en plus, j'ai oublié de camoufler la couleur noire de ma magie. La signature des Sangraves. Et slurk... Soyons optimiste, peut-être que personne n'a rien remarqué. Mais je sens des regards bizarres posés sur moi. Pas seulement à cause du vrrir, j'ai l'impression. Comme... méfiants. Keylo, tu es le mec le plus con que ce pays n'ait jamais connu.


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Dim 24 Fév 2013 - 11:12

Alexandre Nathanaël O’Nyme

Adèle – Skyfall

Mouvement. Je fronce le nez. Fox me regarde d’un air pénétrant. C’est marrant, il agit comme un familier. Sauf qu’on n’a pas besoin de télépathie pour se comprendre. Le vrrir bondit. J’allais me baisser pour lui foutre mon pied dans le thorax quand quelqu’un me tomba dessus. Je grognais. Celui-là, je l’avais pas vu. Fais chier. L’envie subite de le projeter contre le vrrir me fait sourire, mais déjà, il s’est relevé. Et balance un jet de magie noire sur le félin. Je le fixe. Bon. Déjà, c’est un sortcelier. Mais en plus, d’après ce que je sais, c’est un Sangrave. Fantastique. Eh mais minute. Un Sangrave qui sauve la vie d’un mec c’est étrange. Peut-être que c’en est pas un. Ou peut-être que ce n’est qu’une couverture. Il faut jouer au plus fin.

Je le dévisage sans rien dire. Musclé, taille moyenne (yes !), blond, yeux bruns. Banal quoi. Même pas beau en fait. HA. Pas de familier non plus. Une emmerde en moins quoi. Ah si, je suis désolé, mais un familier, ça te pourrit la vie. Ça traîne, tu dois y faire gaffe, prendre en compte ses émotions et tout. Eh mais c’est affreux ! Ouais, un peu comme avec Fox. Sauf que lui je peux le laisser à la maison. Bon, il boudera mais au moins, je n’entendrais pas ses reproches incessants dans ma tête. Eh mais minute. Le gars là, il a pas incanté non plus. Bon. Là y a vraiment un problème. Parce que y a que Tara et les Sangraves qui arrivent à faire ça. Eh, à force de les lire hein… Ben oui, comme je suis Non Manipulable (sous-entendu : par la magie), le sort qui inscrit tout ce que vous lisez dans votre crâne ne marche pas pour moi. Du coup j’apprends. Jusqu’à présent, j’ai appris le Lancovien, l’Omoisien, l’Elfe (une langue magnifique, vraiment !) et le Nain. Les autres sont en cours d’apprentissage.

- Rien de cassé ?

Je ne réponds rien. Regarde rapidement autour de moi. Les gens fixent le jeune ( ?) homme d’un air méfiant. Ah, apparemment je ne suis pas le seul à me méfier. Tant mieux. Je me sens moins seul. Bah. Autant jouer la carte de la politesse. Mais qui dit poli ne dit pas forcément discret. Oh, je viens de penser à quelque chose ! Parfois, le meilleur moyen de garder un secret, c’est de l’étaler au grand jour. Pensons au futur. J’aurais peut-être besoin de son aide un jour. Après tout, c’est un Sangrave, et puis, on sait jamais. Il a vraisemblablement un code d’honneur puisqu’il m’a aidé. Non, je ne considère pas ça comme un sauvetage. J’aurais pu me débrouiller tout seul, merci. Mais autant y gagner un service.

- COUPEZ ! C’était très bien, joli le noir, tu m’a sauvé pile à temps ! Bon, allez vous excuser auprès de l’Impératrice pour le vrrir. Quand même, tu aurais pu faire attention, je vais me prendre un savon. Enfin, la prochaine scène sera filmée…

Tout en continuant à parler, je l’entraînais dans le jardin, mine de rien. Les Omoisiens, pensant à un tournage, babillaient, rassurés d’avoir eu si peur. Et en même temps, c’était tellement dommage que le Nonso ne se soit pas fait manger, ça aurait fait de l’animation ! J’assis brutalement le jeune homme sur le banc (oui parce que j’aime me sentir grand) et le fixai dans le blanc des yeux.

- Booon. De un, merci, de deux, je n’avais pas besoin de ton aide jeune Sangrave, de trois tu me dois un service pour t’avoir sauvé la mise. Entendu ?

Je n’étais pas sûr qu’il allait accepter mais rien à foutre. J’étais en position de force. NM, expert en art martiaux et combat au corps à corps et détenteur de son secret. Il avait de quoi faire pipi dans sa culotte, surtout qu’il ne le savait pas encore. Ah, j’avais hâte de voir sa tête quand il comprendrait que son Destructus ne me détruirait pas. C’était amusant quand même. Je me demande ce que ça donnerait un Sortcelier NM ? Invincible peut-être ? Enfin, s’il sait se battre. Parce que s’il se reçoit un shuriken dans le cœur, on peut pas le soigner. N’empêche, ce serait vachement intéressant.



[And sorry for the late ♥]
code by biscotte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Sam 1 Juin 2013 - 19:50

Merde, merde, merde ! On m'a déjà dit que j'étais débile, mais à ce point... Les secondes de silence étonné, puis pesant me paraissent être des heures. Je suis dans la merde. Bon... Je n'ai plus qu'à lancer un Mintus général. Il y a un paquet de monde, ça va me crever. Tant pis, je n'avais qu'à ne pas être aussi stupide.

- COUPEZ ! C’était très bien, joli le noir, tu m’a sauvé pile à temps ! Bon, allez vous excuser auprès de l’Impératrice pour le vrrir. Quand même, tu aurais pu faire attention, je vais me prendre un savon. Enfin, la prochaine scène sera filmée…

...Whaaat ? Je me laisse entrainer, perplexe. Puis la connexion se fait dans mon cerveau. Ah, okey, il veut faire avaler à tout ce monde que nous tournions un film... Pas bête. Ça a l'air de marcher. Bien joué, mec. Il a eu une bonne réaction, même si je reste incrédule. Pourquoi m'aide-t-il ? Peut-être est-ce un collègue qui ne tiens pas à ce que l'identité d'un Sangrave soit révélée... Hm, autant rester sur mes gardes. Il peut aussi être un anti-Sangrave (un de ces fous furieux d'Ombre ?) qui souhaite me garder pour lui tout seul afin de m'assassiner dans les règles. C'est vrai, quoi, c'est possible. De toute façon, j'ai toujours pensé que le monde entier était cinglé. Et après, on dit que ce sont les Sangraves, les psychopathes !

Il m'assoit sur un banc. Je me laisse faire, curieux. Je vais enfin savoir ce qu'il a derrière la tête...

- Booon. De un, merci, de deux, je n’avais pas besoin de ton aide jeune Sangrave, de trois tu me dois un service pour t’avoir sauvé la mise. Entendu ?

...Ce type est du genre direct. Bon, très bien. Apparemment, je n'aurais pas dû le sauver. Si ça continue, j'arrête mon trip du gentil bonhomme et je fais comme tout le monde ! C'est-à-dire que j'assassine joyeusement les personnes qu'on m'a demandé d'assassiner en en tirant le plaisir sadique considéré comme normal par mes semblables. Bref, le Sangrave normal. Génial, je vais faire ça. Je déteste être pris pour un con.

Un service... À première vue, ça ne me dérange pas de lui rendre la monnaie de sa pièce, mais tout dépend quel genre de service il me demandera. Je ne voudrais pas me retrouver dans une situation risquée. Surtout que ce gars a l'air de savoir se battre, vu comme il est musclé. Non, je préfère être prudent. « Par le Mintus, tu vas oublier et me foutre la paix » incanté-je dans ma tête. Le jet de magie brun (cette fois, j'ai pensé à en modifier la couleur) jaillit sur l'homme.

-T'inquiète pas, va, je veux juste te calmer un peu.


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Mar 29 Avr 2014 - 7:22

    HAHAHAHA eh ben non

    Les jeunes gens de nos jours, aucun respect pour leurs aînés ! J’veux dire, j’lui sauve la mise, j’suis sympa, j’veux un p’tit service en échange, et lui il essaye de bousiller ma mémoire ! Je le fixe, impassible. Oh et puis merde, il mérite une bonne tarte dans sa gueule. Tiens, depuis quand ais-je commencé à châtier mon langage de la sorte ? Je me le demande. Quoiqu’il en soit, cela ne m’empêchera pas de l’envoyer balader. Je lui souris. Sourire de chat qui vient de trouver sa proie. Et nonchalamment, je lui envoie mon poing dans la figure, aplatissant son nez et son petit air suffisant. Le jeune homme titube, manquant de s’écrouler sur le sol.

    Si jeune et déjà incapable de tenir debout. « Besoin d’aide ? » m’enquis-je d’un ton faussement affable en me penchant sur lui. Et sans prendre de gants, je lui assenais un violent coup de tête. Je me redressais, plutôt fier de moi. Je n’avais pas perdu la main dis donc ! Et contre un petit jeune en plus ! Je crois que je suis comme le vin, je m’améliore avec l’âge. Sans me vanter bien sûr. Je le regardai froidement. Ces Sangraves m’insupportaient. Ils n’avaient donc rien à faire d’autre que nous pourrir la vie ? Certes, celui-là avait tenté de me sauver d’une mort hypothétique, ce qui signifiait qu’il avait un bon fond. Mais ce n’était sûrement pas le cas de tous. Il fallait que je m’infiltre dans cette organisation et que je la démantèle, un peu comme les trafics de drogue d’autrefois. A la différence près que ces hors-la-loi étaient bien plus puissants. Heureusement que leur foutue magie ne m’atteignait pas.

    Je soupirais, songeur. Il fallait que ce gringalet m’aide. Au moins un peu. « Tu es disposé à m’aider désormais ? J’aurais juste besoin de quelques informations, pas grand-chose. » Enfin. Tout dépend du point de vue bien sûr. Personne ne sait qui est Magister, donc le gringalet ne m’apprendra rien à son sujet, ni sur la Forteresse Grise d’ailleurs. Quoique… Il sait comment y aller. Pas où elle se trouve, non, mais par quels portails il faut passer. Ça pourrait m’être utile. Mais pas tout de suite. Il me fallait attendre le bon moment, et récolter les données nécessaires à une infiltration. Prévenir les services secrets aussi, qui sait. Ceux de l’impératrice ? Je ne sais pas. Il s’agira d’une mission top secrète en tout cas. Et je garderais mon crétin de contact secret. Une dernière en carte en main. Un dernier espoir. Oui, il pourrait vraiment m’être utile.
    code by biscotte



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Ven 2 Mai 2014 - 2:25

Assis sur le banc, je regardai l'homme dans les yeux. Plus que quelques secondes et il se réveillerait comme d'un rêve et je pourrai enfin me barrer pour me terrer chez moi et fuir cette histoire de malade. Au diable ce que j'étais venu faire ici. C'était du moins ce que dont je me réjouissais lorsque le type m'envoya un violent coup de poing qui me démonta le nez.

-Mais ça va pas ! m'écriai-je, me demandant si cet accès de barbarie insensé ne venait pas de potentiels effets secondaires de mon sortliège.

-Besoin d’aide ?
-Ah, ne vous inquiétez pas monsieur, vous...


Mais le féroce coup sur la tête que je reçus en guise d'aide m'interrompit. D'accord, il allait falloir que je revoie sérieusement ma façon de lancer mes Mintus. Je frottai ma tête douloureuse en fixant l'homme d'un oeil mauvais. Je ne pouvais pas le blâmer s'il n'était pas dans son état normal, mais n'empêche qu'il frappait fichtrement fort. Je devrais lui demander le nom de son professeur de karaté. Curieusement, il soupira. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'il déclare :

-Tu es disposé à m’aider désormais ? J’aurais juste besoin de quelques informations, pas grand-chose.

J'ouvris des yeux ronds. Que... Comment était-ce possible ? Mon sort ne l'avait pas affecté ! Et le Dieu Canard sait que je n'aurais pas été là à cette heure-ci si je ne réussissais pas mes Mintus, quand on regarde ma tendance naturelle à multiplier les bourdes de ce genre. (Quoi ? Ça ne vous est jamais arrivé de voir un keykey honnête ?) Hé, attendez... Il y a des gens sur qui la magie est inefficace, non ? Mais si, c'est assez rare alors je n'en avais jamais rencontré jusque-là, mais...

-Vous êtes un NM ! m'écriai-je moitié abasourdi, moitié triomphal. Enfin, je veux dire, tu es un NM, ajoutai-je en me souvenant que je le tutoyais il y avait deux minutes. Euh...

Un peu perdu, je décidai de passer outre et de revenir sur des choses plus importantes. Comme par exemple... Ah, mais oui, j'oubliais ! J'étais carrément dans la merde ! Par chance, le type semblait prêt à garder le silence. Ça ne me plaisait pas beaucoup qu'une personne dont j'ignorais tout puisse me dénoncer à tout moment, mais étant donné que lui trafiquer la mémoire était impossible, le choix demandait peu de réflexion. Mais quel diable genre d'informations pouvait donc l'intéresser ? Peut-être était-il perdu, est-ce qu'il voulait la direction des toilettes ? À moins que... Non. Non, non, non, non. Ça n'allait pas être possible. J'étais un homme mort.

-Non. Oui. Si, c'est que...

Je réfléchis désespérément à un moyen de me sortir de là. Si je gagnais du temps en entrant dans son jeu, peut-être que je pourrais en profiter pour m'enfuir... Mais non, il avait vu mon visage, j'étais fichu. Et si je décidais de répondre à ses satanées questions et de trahir les Sangraves, j'étais bien pire que fichu. Est-ce que ce type s'en rendait compte, bon sang ?

-Écoute, si tu tiens tellement à me voir mort... Mais on ne peut pas parler de ça ici.

© Halloween sur Never-Utopia


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Mar 27 Mai 2014 - 5:32

Two Sexy Guys

Alexandre le fixait, peu convaincu de pouvoir trouver une once d’intelligence chez le jeune homme. En omettant les blagues de blondes, il n’avait pas l’air d’avoir été spécialement gâté par la nature. Quoique sur le plan physique, encore, ça passait. Il était même franchement pas mal. Mais cela n’avait aucune once d’importance aux yeux de l’ancien agent. Il jugeait les gens sur leurs capacités, leur utilité et leur honnêteté, et on peut dire que c’était mal parti pour Ken, puisque son appartenance aux Sangraves le mettait directement hors-jeu dans cette catégorie. Côté utilité, il allait lui servir, et pas qu’un peu. [Nda : N’y voyez aucun sous-entendu pervers] Quant à ses capacités… Well, il avisera en temps voulu. Pendant qu’Alexandre se faisait ces petites réflexions, le jeunot était parvenu à connecter ses quelques neurones pour arriver à une conclusion réaliste.

« Vous êtes un NM ! Enfin, je veux dire, tu es un NM. Euh... » Oui, non, il était pas vraiment malin. Alex soupira, priant les dieux, ses vagues espoirs de personne compétente et réfléchie envolés. Il hocha la tête, fatigué. Damn, un putain de Sangrave. Et il allait en faire quoi ? Infiltrer les gris était une idée sympa en soi, mais il faudrait créer toute une organisation derrière, et donc en parler à la Courgette, tenir les services secrets prêts, réussir à localiser la Forteresse, se faire accepter de Moulatarte et ses potes, et puis mener une espèce de double-vie harassante et pittoresque. Ça encore, il avait l’habitude, c’était pas ce qui le dérangeait le plus. Simplement, il avait une famille maintenant, deux petites princesses à protéger malgré la distance, et une identité relativement stable à maintenir ici. S’il merdait, il perdrait tout. Et sa vie n’était que le cadet de ses soucis.

« Non. Oui. Si, c'est que... » La voix de Ken le tira de ses pensées. Il leva un sourcil dubitatif. Incapable d’aligner une phrase cohérente, sérieux, c’était quoi son problème ? La magie démoniaque avait ramolli son cerveau déjà peu nourri en oxygène ou quoi ? Alors qu’il pensait sérieusement à le frapper une énième fois, il vit que les rouages de son crâne s’activaient furieusement, faisant presque perler des gouttes de sueur sur son front luisant. « Écoute, si tu tiens tellement à me voir mort... Mais on ne peut pas parler de ça ici. » Non, sérieux ? Et puis damn, il n’avait aucune envie de le voir crever, c’était son informateur ! Il était fichtrement con, y a pas à dire. De toute façon, l’Impératrice serait au courant no matter what. Mais les autres n’avaient en effet pas besoin de savoir quoi que ce soit quant à ces infos.

Levant les yeux au ciel, Alexandre l’entraîna au-dehors, bénissant le ciel qu’ils soient dans un château normal, amorphe, mais quand même fuckinement brillant. Ça explosait les yeux, genre une supernova puissance mille. Au moins, à l’air libre, ils étaient sûrs de ne pas finir aveugles, et puis les scoops s’intéressaient peu aux alentours, préférant les chambres des nobles, remplies de scandales et de secrets aussi risibles que futiles. Tout en marchant, l’ancien agent se dit que le blond était foutrement con de se laisser traîner au lieu de se barrer en courant. Bon, en même temps, il l’aurait rattrapé en moins de deux avant de lui foutre une tarte dans la gueule [ce jeu de mots ! Moulatarte, tarte… ok magueule], mais même ! L’instinct de survie, tu connais mec ? Visiblement non. Vraiment pitoyable.

Une fois sûr d’être seuls, Alexandre se tourna vers lui, et, sortant sa boule de cristal, le prit en photo. Il avait l’air très surpris, encore plus stupide qu’en vrai, m’enfin ça irait. Bon, il avait sa tête, restait plus que le contact. « Nom, prénom, numéro de cristal, adresse. On verra la suite plus tard. Oh et si tu me mens, je te jure que tu vas morfler. » Au cas où hein, on sait jamais. On l’enverrait chercher de l’eau à la mer qu’il en trouverait pas ! Désespérant. Mais bigrement utile. Ça, Alexandre s’en rendait compte au fur et à mesure, pesant la portée de ses actes futurs, des bouleversements politiques qu’il pouvait engendrer, des changements brutaux de camp, des retournements de situations, des aveux, des captures, et tout ça grâce à un simple d’esprit. Enfin avec un peu de chance. Mais pour une fois, elle pouvait bien lui sourire, hmm ?
code by biscotte


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Jeu 29 Mai 2014 - 15:49

Je réfléchissais tout en me laissant entrainer par le type. J'ignorais toujours comment j'allais me sortir de ce merdier, mais il y avait une possibilité à laquelle je n'avais pas pensé. Et si c'était une mascarade et que cet homme avait été envoyé par les Sangraves pour tester ma loyauté envers eux ? Dans ce cas, je venais de griller mes dernières chances de survie au sein de la Forteresse Grise. Mais en même temps, je ne voyais pas Magister et ses sbires inventer un scénario aussi tordu simplement pour me tester. Ils savaient déjà que j'étais un bon à rien pas vraiment loyal, non ? S'ils me gardaient, c'était parce qu'ils avaient besoin de quelqu'un à assigner aux basses besognes et aux missions trop bêtes pour qu'ils perdent leur temps à s'en occuper eux-mêmes.

Bon, que ce type soit un Sangrave ou un agent secret ou même un civil qui voulait se la jouer sauveur de monde, j'étais dos au mur. Autant jouer le jeu et advienne que pourra. Et si, par chance, il n'était pas envoyé par la Forteresse... Humpf, il ne fallait pas que je m'emballe trop, mais peut-être que je tenais enfin ma chance de m'échapper de cette merde d'organisation terroriste et de refaire ma vie. Je n'avais jamais essayé de m'en enfuir parce que je savais qu'on me rattraperait un jour ou l'autre, comme cet idiot de Jiao. Mais si j'avais l'appui du gouvernement omoisien... Non, je ne savais même pas ce que ce type avait en tête. Il avait simplement parlé d'informations. Il était très bien capable de me jeter au cachot une fois son but atteint, que ce soient les cachots de la Forteresse Grise ou du palais de Tingapour. À choisir, je préférerais les seconds, on les disait plus confortables. Je n'avais pas envie d'imaginer le sort que me réserveraient les bourreaux en robe grise si je me retrouvais entre leurs mains.

Peu après la sortie du palais, James Bond m'arrêta et pointa sur moi une... boule de cristal ? What the fuck ? Oh non, quel abruti... On m'avait déjà fait le coup de la photo une fois, mais heureusement, Hookinette avait si peu de cerveau qu'elle avait réussi à effacer elle-même le cliché de son appareil. Dommage pour moi, ce bonhomme-là m'avait l'air d'un tout autre calibre.

- Nom, prénom, numéro de cristal, adresse. On verra la suite plus tard. Oh et si tu me mens, je te jure que tu vas morfler.

Damn, et c'est parti... Je regardai rapidement autour de moi. Les passants allaient et venaient comme à leur habitude, mais le coin où nous nous étions arrêtés était tranquille. Très bien, ça ferait l'affaire... Je crois que mon visage avait perdu ses couleurs à ce moment-là, mais je décidai tout de même de lui répondre. De toute manière, j'avais perdu toute intention de lui mentir depuis que j'avais découvert que la magie ne fonctionnait pas sur lui. Sans que je ne prononce un mot, un morceau de papier apparut dans ma main et une série de chiffres puis de lettres s'y inscrivit.

-Grouffe, Keylo, et j'habite un appart à deux pas d'ici, énumérai-je d'un ton égal. Voilà mon numéro et mon adresse.

Je lui tendis mon papier comme un gentil garçon. Le sort en est jeté, comme disait l'autre. Je n'avais plus qu'à prier les dieux en qui je ne croyais pas pour que l'homme ne soit pas un Sangrave... Enfin, même si c'était le cas, je n'avais encore rien fait de bien grave, non ? Je le fixai dans les yeux. Il y avait un je-ne-sais-quoi déterminé dans ses prunelles noires qui vous donnait envie de baisser les vôtres. Aucun doute, comparé à cet homme, j'étais un minable.

-Explique-moi ce que tu veux savoir. Mais je veux un arrangement.

Là, je la tenais, ma chance de m'en sortir. S'il me demandait des informations trop compromettantes, il devrait considérer juste de ne pas laisser les tribunaux d'Omois me poursuivre. Au cas où c'était bien à eux qu'il avait l'intention de tout révéler, bien entendu.

© Halloween sur Never-Utopia


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Ven 20 Juin 2014 - 1:04


L’informateur
Le blond prit une inspiration et, sans dire un mot, invoqua une feuille de papier sur laquelle s’inscrivaient chiffres et lettres au fur et à mesure qu’il les dictait. « Grouffe, Keylo, et j'habite un appart à deux pas d'ici. Voilà mon numéro et mon adresse. » Il était fichtrement obéissant. Sans doute son cerveau avait-il compris qu’il ne pouvait rien y faire. Je décidai de passer sur son nom de famille qui me faisait indéniablement penser à « gouffre » et qui pourrait expliquer le vide dans son crâne. Il me fixa, je lui rendis un regard déterminé. Il baissa la tête. HA, 3-0 ! Quoiqu’il en soit, il ne devait pas être si stupide que ça puisqu’il demanda un arrangement. Un p’tit truc en retour hein ? Compte sur moi gamin.

« T’en fais pas va, j’ai pas l’intention de laisser quoique ce soit arriver à mon informateur. Je suppose que tu ne sais pas où se trouve la Forteresse Grise ? » lançais-je d’un ton faussement innocent il fallait bien tenter le coup. Oh, mais s’il avait un problème, il fallait bien qu’il soit là pour l’aider non ? Merde, il avait pas son matos avec lui. Alexandre soupira. « Bon, je t’enverrais un biper. S’il y a quoique ce soit, tu me bipe et j’arrive. » Grâce aux mini-portails de transfert, yay ! Un grognement le fit se retourner. Il sourit. Il en avait oublié Fox ! Il se baissa pour caresser le renard, lui donnant un bout de cookie pour se faire pardonner. Il se retourna vers Keylo – quel nom étrange, sérieux – et attendit sa réponse. Rester trop longtemps ensemble finirait par attirer les regards, mieux valait se dépêcher. D’autant que la Courgette risquait de faire le lien s’il lui parlait de son informateur.
code by biscotte



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Sam 25 Oct 2014 - 1:18

Mais quel con, quel con, quel con... Si seulement j'avais su... Si seulement je pouvais remonter le temps de quoi, un quart d'heure, juste avant de bondir sur ce crétin de vrrrir, j'aurais juste à passer mon chemin et à laisser ce type se faire dévorer et voilà, tout le monde aurait été pour le mieux pour le meilleur des mondes. Mais non, il a fallu que je joue au con, je sais bien où ça me mène, pourtant. Ça loupe jamais. Même quand j'ai de bonnes intentions, ça part en vrille et tout me retombe dessus. Et ce gars qui a l'air tellement sûr de lui... Pour un peu, je le giflerais. Il se rend pas compte dans quelle merde il me met. Intérieurement je suis sûr qu'il se fout de moi.

L'emplacement de la Forteresse Grise ? Ha ha ha, c'est qu'il est comique. Vous imaginez pas toutes les précautions parano que Magister nous fait prendre.

-Ce serait trop facile. Elle bouge souvent, en plus. Et pour le bipeur... Je sais pas. C'est indétectable ?

Et puis franchement, t'es gentil mais en quoi tu peux être si sûr que tu ferais la différence si je t'appelle alors que je me fais démonter par plus fort que moi ? Non, franchement, réfléchissez-y. OK, il tape dur, il est intouchable par magie. Mais ça suffit pas. Dans ces cas-là, ce qu'il faut, c'est une vraie puissance de frappe, des pouvoirs qui pèsent réellement leur poids dans un combat. Alors soit il a un niveau de magie vraiment balèze, soit il place trop de confiance en ses capacités. Soit... je sais pas, il compte ramener la moitié des armées d'Omois dès que j'appuie sur le biper. Non, bon, on verra ça plus tard. Mais il me reste deux-trois trucs à régler avant de me tirer d'ici.

-Je peux savoir ton nom ? Tu connais le mien, pas moi, c'est pas égal.

En fait, il pourrait très bien donner un faux nom. (Et là je serais baisé parce que moi, j'ai été honnête avec lui tout du long. Il connait même mon adresse...) Mais j'ai besoin de mettre un nom sur cette tête, au lieu de tout le temps l'appeler "le type". Faut aussi que je mette les choses au clair sur un détail qui a son importance.

-Et pour mon arrangement, je veux être payé pour toutes les infos que je donnerai. Et l'immunité totale. Que ça soit clair.

Ça peut sembler beaucoup demandé comme ça, mais j'y tiens. Je marche pas, sinon. Pas avec tous les risques que cette conversation va me faire prendre. Je connais l'Impératrice, en tout cas de réputation, elle serait bien capable de me remercier de mes services de mouchards en me jetant dans un cachot... Vous vous souvenez de Medelus et Delia ? Ils sont en cavale depuis qu'ils ont trahi les Sangraves, recherché par les deux camps, et c'est qu'une question de temps avant que l'un ou l'autre les rattrape. Et à ce moment-là, je donne pas cher de leurs peaux. Voilà pourquoi je n'ai jamais osé franchir le pas et les imiter. J'y ai pensé un paquet de fois, pourtant. Mais j'en connais trop qui se sont fait prendre pour m'enfuir vraiment. Regardez ce que cette tarée de Lyorée a fait à Jiao. Et encore, elle, elle a fait que le poignarder. Si elle l'avait ramené vivant à la Forteresse, ça aurait été beaucoup plus long et bien sûr beaucoup plus douloureux. C'est qu'il y a des cas là-bas, qui se font un plaisir d'aiguiser leurs lames sur les tourne-casaque...

Et maintenant, me voilà informateur, pour reprendre les termes de mon... j'imagine qu'à défaut de nom, je devrais l'appeler mon nouvel employeur. Au service d'un inconnu, en plus. Mon pauvre Keykey, dans quelle galère tu t'es fourré... Eh ben, j'imagine que ça va être l'occasion de te racheter pour tout le mal que tu as fait ces quatorze dernières années.

© Halloween sur Never-Utopia


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Loup


avatar

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Faible


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Lun 6 Juil 2015 - 10:07


L’or, ça brille
You don't know how bad it's going to get. If you think shit sucks now, you ain't seen nothing yet.

Tu souris, amusé. Le défi est de taille, et cela te plaît. L’emplacement de la Forteresse attendra. « Comment dire. Un biper c’est une sorte de boule de cristal terrienne. Sauf que c’est petit, rectangulaire et noir. Aucun risque donc. » Tu retiens un léger rire. Il est étrange d’expliquer une chose que tu as connue toute ta vie, un truc aussi banal. La technologie AutreMondienne étant radicalement différente de celle de la Terre, les deux peuples ont pour ainsi dire du mal à comprendre les gadgets des autres. Ce qui, au final, n’est pas plus mal.

Tu hausses un sourcil à sa question suivante. Soit, ce n’est pas comme si c’était un secret. D’autant qu’il risque de te voir dans un jourstal et de venir te botter le cul parce que tu ne lui auras rien dit. « Alexandre Nathanaël O’Nyme, enchanté. J’habite Omois, pour information. Et je pense que je peux éclater les gardes du corps de l’Héritière sans trop de mal. Ça vous suffit ? » Sourire glissé. Tu te doutes bien que l’énergumène n’a pas entièrement foi en toi. Et c’est compréhensible. Mais sous-estimer quelqu’un est sans doute la pire des erreurs. Tu es bien déterminé à raser les Sangraves d’AutreMonde, afin que la planète devienne un havre de paix pour tes filles.

Tu allais partir quand tu entends sa dernière supplique. « Il n’y a aucun problème pour l’argent. En revanche, je ne peux te garantir l’immunité, simplement un endroit où te cacher si tu venais à être recherché. Enfin, c’est déjà mieux que rien. » Et ce n’est pas comme s’il pouvait se permettre de refuser. Ça ou les Brigades Secrètes. Le choix est vite fait. Tu tournes sur tes talons sans aucun état d’âme. Marche droit devant toi. Il est l’heure de rentrer. La partie d’échecs vient de commencer.

copyright crackle bones



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: L'or ça brille. [Privé : L'ilne]   Ven 10 Juil 2015 - 4:16



Je reste pensif en regardant Alexandre Nathanaël O'Nyme s'éloigner et se perdre dans la foule. Je ne sais pas trop quoi penser de ce qui vient de se passer. Je finis par tourner les talons à mon tour, non pas vers l'appartement mais vers le palais impérial. Marcher au milieu d'inconnus me permet de réfléchir. J'ai besoin d'en savoir plus sur cet homme. Son job, son passé, ses origines, sa famille, sa fortune, n'importe quoi qui puisse me permettre de le cerner mieux que ça. S'il a fait des vagues, le Devinatoire saura me donner des réponses. Le nom qu'il m'a donné ne sonne pas omoisien, en attendant. Je me surprends à prier pour qu'il soit sincère. Qu'il n'agisse pas pour le compte des Sangraves ou des services secrets ou je ne sais quoi. Sinon, une escouade risque de se pointer à ma porte dans les minutes qui suivent pour me jeter en taule. M'enfin, il y a peu de risques. Il m'aurait déjà attrapé, il ne serait pas parti comme ça. Enfin, je crois.

Les gens ont sûrement raison. Je dois être sacrément con pour me faire griller aussi facilement. Mais la situation n'est pas aussi catastrophique que je le pensais au premier abord. Il se pourrait que je sois tombé sur un type bien. Quelqu'un qui tient ses promesses, auquel cas je pourrai m'en tirer si ça tourne mal. Et il y a de grandes chances que ça tourne mal, je le sais bien. J'en ai vu passer, des traitres. On sait tous ce qui leur arrive, même si on n'en parle pas. Il y a aussi des chances que je n'aie pas l'occasion de me réfugier dans la cachette de O'Nyme. Je ne devrais pas tellement parler de chances dans ces cas-là. Au mieux, j'aurai une mort rapide, comme Jiao. Au pire... je servirai d'exemple pour ceux qui seraient tentés de passer traitres. Parce que c'est ce que je suis maintenant, un traitre.

Pas que ça me fasse grand-chose, au fond. En arrivant chez les Sangraves, j'ai très vite déchanté. Les grands idéaux de Magister, sauver Autremonde de l'emprise des dragons et de la décadence des nonsos, tout ça, des conneries. Tout ce qui l'intéresse, c'est le pouvoir. Et ses plus puissants fidèles aussi, y en a pas un avec une once d'honneur et d'intégrité. Mais voilà, j'avais quinze ans, j'étais jeune et influençable, assez con pour écouter les belles promesses de gloire et de puissance du premier venu. Pour la gloire, je suis pas sûr que ça ait fonctionné, mais la puissance, ah ça oui. Je suis devenu puissant. Mais la magie démoniaque agit comme une drogue. Elle te ronge, et si tu fais pas gaffe, elle te tue. J'en ai vu passer aussi, des gars qui ont pas tenu l'implantation de cette merde dans leur organisme. On en parle pas non plus, mais on le sait tout aussi bien. Et si tu arrives à faire avec, tu n'es quand même plus le même homme. Il y a les sautes d'humeur. Ça m'arrivait beaucoup au début, mais j'ai fini par arriver à me contrôler. Ça l'empêche pas d'être là, cette merde, et je sais que je m'en débarrasserai jamais. Ça fait trop longtemps que je l'ai.

C'est loin d'être le pire de ce qui arrive à la Forteresse Grise, bien sûr. Mais il y a des choses qu'il vaut mieux ne pas évoquer, même dans sa tête. Tout ce qui compte, et c'est là où je veux en venir, c'est que je ne suis resté fidèle aux Sangraves jusque-là que par crainte. Et c'est aussi par crainte que j'ai accepté le chantage de cet homme. S'il pense pouvoir démanteler l'organisation, il est fou. Mais sa cause est juste. Alors, je l'aiderai du mieux que je peux. Je n'ai pas le choix, certes. Mais ça n'empêche pas que je serai bien content si les monstres à qui j'ai obéi pendant quatorze ans tombent enfin.

Oui, finalement, je crois que rencontrer Alexandre Nathanaël O'Nyme est la meilleure chose qui me soit arrivé depuis longtemps.






it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
 
L'or ça brille. [Privé : L'ilne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'or ça brille. [Privé : L'ilne]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: