AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sveltana Darr'en [ABS]


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : //
Couleur de magie : rouge foncé presque noire
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Formation de Sangrave en cours~ La suite après la pub !
Résidence : Là où sa soif la mène... aux cotés d'un humain plutôt appétissant. Qui ne risque pas de vivre bien longtemps.
Dans le sac : Une lame ou un couteau très très aiguisé. En argent. Juste au cas où... Et quelques autres petites choses. Si tu touches tu risque de te retrouver dans le meilleur des cas très très anémié, en sang, dans une ruelle ou, au pire, mort. Enfin, tout dépend du point de vue...

Affinités : http://dra-art.deviantart.com/art/Taste-creation-110119767

http://browse.deviantart.com/photography/journalism/sports/?order=9#/art/This-is-my-Skelton-213669650?_sid=6575bc26

http://maplerose-stock.deviantart.com/art/White-Peacock-01-83207928

http://eliara.deviantart.com/art/konchilis-sni-50656040

http://zemotion.deviantart.com/art/Buried-Memories-192032329

http://wildrainoficeandfire.deviantart.com/art/Winter-child-149054923

http://romio900.deviantart.com/art/milk-175881715

http://rafalhyps.deviantart.com/art/White-Cat-FOR-FREE-83189707

http://nickistock.deviantart.com/art/RAWWWR-81716482

http://venomxbaby.deviantart.com/art/silver-dapple-colt-4-317338259

http://hatestock.deviantart.com/art/frog-stock-50-74916600

http://browse.deviantart.com/photography/people/emotive/#/photography/people/emotive/?offset=48&_sid=2cefe449

http://browse.deviantart.com/resources/stockart/animals/?offset=48#/resources/stockart/animals/?_sid=2550c6a9

[oui ce sont des liens : c'est juste parce que j'utilise un autre ordi des fois et aucun moyen de m'en rappeler autrement --']

MessageSujet: Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]   Mer 23 Jan 2013 - 18:25

Sveltana Darr'en
ou comment se faire sortir de prison et en vouloir toute sa vie à la personne qui vous a aidé

Je ferme les yeux, lasse. Cela fait près de deux semaines que je suis en prison et toujours aucun moyen d'en sortir. En plus, l'Impératrice fait tout pour me rendre la vie dix mille fois plus difficile en multipliant les séances de torture et tout un tas de petites choses qui, accumulées, font de ce petit séjour en cellule un véritable enfer, notamment une bouffe dégueulasse ou pas de bouffe du tout, pas de ménage, pas de lit confortable, pas de temps de répit et surtout pas de sang. Pas de sang. Je crois que d'ici une semaine je vais devenir folle. Bon, j'avais pas cas boire celui de l'Impératrice mais c'était trop tentant. Bien trop tentant. Au moins, j'ai eut mon petit instant de gloire quand toutes les jourstaux ont parlé de moi, scandalisés que j'ai pu aussi facilement briser les défenses du palais et « traumatisé à vie Sa Majesté ». Elle l'a dit elle même sans se rendre compte que cela me satisfaisait plus qu'autre chose. Au moins, là, sur qu'on ne m'oubliera plus de si tôt. Pas comme avec le ministre du Lancovit quelques mois plus tôt.

Je me redresse sur mon lit au matelas si fin que je sentais les lattes au travers. En baillant bruyamment, je m'étire et cogne mes poignés contre les barreaux en fer d'Hymlia. Slurk. Même pas assez de place pour lever un bras ici. « La cellule a été choisie exprès pour toi » : je vois ça. Pas de place, dégueulasse, sombre, avec des toiles d'araignées et un lit complètement défoncé et puant. Bah remarque, je m'attendais à pire. C'est une prison ici, tout de même. Mais les autres cellules sont relativement plus agréables. Sans compter le bol de sang animal à quelques mètres de moi. Assez près pour que je puisse en sentir les effluves mais sans pour autant pour qu'il me soit possible d'en boire. Elle a bien calculé son coup, Lisbeth. Bon, d'un autre coté, j'étais prévenue. J'aurais dû fuir avant. Bref. Le moment est mal choisit pour regretter et s'accabler sur son sort. Surtout qu'il me semble que Tara Duncan doit venir dans quelques jours pour me faire redevenir vampyr non buveur de sang humain et ça, c'est super grave. Il est inconcevable que je redeviennes faible. Impossible.

Une voix provenant du plafond retentit et résonna dans la prison sans que je puisse en comprendre les paroles. Ah, oui, c'est vrai. La cérémonie de je-ne-sais-quoi. Ce doit être important. Tous les gardes sont conviés même ceux qui gardent d'ordinaire la prison. Je pourrais m'enfuir sauf que il y a le fer d'Hymlia incassable qui m'en empêche un peu et leur stupide statuette qui m'empêche de jeter des sortilèges. Bien que je déteste la magie, ça fait bien trop longtemps que rien ne c'est produit et je n'hésiterais pas à m'en servir... Si je pouvais. Il n'y a aucune issue. Je ne peux pas m'en sortir toute seule. Je déteste dire ça mas là, j'ai besoin d'aide. Je suis incapable de me débrouiller pour me libérer. Rahhh ! C'est... Frustrant.

A demi pliée en deux pour ne pas me cogner au plafond trop bas, je me relève tout en sachant que cela ne sert strictement à rien parce que je ne vais rien pouvoir faire une fois debout à part me faire mal au dos. J'ai besoin de bouger et pas de rester prostré comme le chien battu qu'est mon voisin d'à coté. Je me fige soudain. Derrière les gémissements de douleurs des autres prisonniers, je perçois des bruits de pas. Quelqu'un s'approche de moi. Je recule prestement et m'allonge sur le lit en ayant l'air le plus blasé possible, au cas où il s'agirait de l'Impératrice. Bon, c'est très improbable voir impossible parce qu'elle aurait une centaine de gardes à sa suite mais elle est assez perfide pour venir incognito se repaitre de ma douleur. Mon regard se pose un instant sur le sang. Mon dieu qu'est-ce-que j'ai soif !

Non, à sa silhouette fine et discrète, je ne reconnais pas Lisbeth qui a un port conquérant et déterminé.






♦ Sveltana Darr'en ♦
Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis




VIVE SCAR MOUAHAHAHA *camion*





Un Gros merci à ma cousine adorée pour ce superbe vava'. Je te nem ma puce !
♥ ♥ ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyss Tal'Sheyen


avatar

Age du personnage : 230 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne
Dans le sac : Une petite dague et une feuille vierge


MessageSujet: Re: Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]   Dim 27 Jan 2013 - 23:26



« Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang. » Victor Hugo


Le front légèrement plissé d’Alyss annoncer la teneur du message qu’elle venait de recevoir. Elle s’accorda un instant pour assimiler tout ce qu’elle venait d’entendre pour ne pas perdre des informations importantes. Elle prit une mèche de ses cheveux pour l’entortiller autour de ses longs doigts. Un effrit venait de lui transmettre un mot de Magister. Il avait eu vent de ce qui se tramer au palais d’Omois, ce qui n’était pas très dur étant donné que toutes les boules de cristal d’AutreMonde recevez en boucle des informations sur la nouvelle d’atteinte à la vie de l’Impératrice. Et bien sûr l’instigatrice de cette attaque intéresser beaucoup le maître de Sangrave. Il devait avoir plus d’un vampyr BSH à son service, mais combien avait déjà attaqué l’Impératrice ? Oui, il était évident qu’il apprécierait que Sveltana rejoigne ses rangs.

L’avis d’Alyss était légèrement différent mais elle attendait de voir pour juger. Elle observa les murs du palais de Lancovit avec intensité pendant qu’elle réfléchissait. Il régnait dans sa chambre une atmosphère tropicale avec les murs verts claires, comme si le soleil filtrait tant bien que mal à travers des feuilles ambles et des fleurs colorés. Un étang abritant de petits poissons, se trouvait dans le fond de la pièce, une kroa remarqua la vampyr et plongea dans l’eau. Ce qui surprenait la demoiselle dans sa mission, était que son maître ait fais appel à elle. Il devait y avoir des Sangraves sur place, bouillonnant de magie et sans nul doute plus habitué à ce genre de mission. Néanmoins, elle ne pouvait nier que ses talents d’espion pourraient lui servir, le but n’étant pas de procédé à un sauvetage spectaculaire qui rameuterait tout le palais en quelques secondes.

En revanche, elle doutait que l’affaire fut très urgente, aussi elle prit le temps de se changer pour troquer ses tenues typées asiatiques pour une robe classique de sorcelière. Elle observa son reflet pour remettre l’une de ses mèches en place et à ce moment là, elle crut apercevoir un tentacule émerger de l’étang fictif que projeter le palais. Elle hocha doucement la tête devant les tentatives de l’entité vivante pour la dérider et se dirigea vers la porte de transfert pour se rendre à Omois. Ce fut sans surprise qu’elle remarqua que les gardes ne bronchèrent pas quand ils la virent marcher devant eux. Malgré toutes les protections dont s’entouré les pays d’AutreMonde, il suffisait de quelques contactes pour qu’on vous laisse passer sans faire d’histoire. Alyss pris plaisir à penser qu’il ne fallait pas avoir confiance à la sécurité. Elle se chargeait de sa survie depuis toujours et son réconfort se trouvait dans la petite dague qu’elle cachait dans ses vêtements.

Elle marcha dans le vaste et luxueux palais, se rendent compte une fois de plus que l’orgueil d’Omois n’a pas d’égal. Même les courtisans et pages avait une once de vanité dans le regard. Alyss comprenait mal cette attitude malgré ses nombreuses visites dans le pays. Parfois, même les réactions des humains la surprenaient alors qu’elle vivait en permanence avec eux. En attendant elle allait rejoindre une consœur quelques mètres plus bas dans pas longtemps. Mais avant ça elle ne voulait pas avancer en aveugle. Elle suivit le mouvement de la foule et remarqua un rassemblement des plus inhabituels. Elle fureta un peu, glanant des informations. C’était son jour de chance en fin de compte… Une fête avait lieux convient bon nombres de personnes, dont l’intégralité des gardes. Personne ne semblait s’inquiéter de cet état de fait. Décidément, les gens semblent ne pas être très attachés à leur vie, s’ils laissent de telles choses se dérouler.

Puisqu’il en était ainsi, la jeune vampyr n’avait plus de raison de s’attarder. Elle s’éclipsa discrètement, évitant soigneusement d’attirer l’attention. Trop de coïncidence d’additionné et l’opération se dérouler un peu trop bien pour l’instant… Quand elle franchit la porte et se glissa à l’intérieur. Les prisonniers étaient suffisamment bruyants pour qu’elle n’ait à prendre garde à eux. Après quelques pas elle remarqua enfin la silhouette de la buveuse de sang. Son regard doré fixé avec la plus grande attention Sveltana. Elle survivait mais pas sans dommage apparemment. Il faut dire que l’enfermement doit causer des dommages sur le corps comme sur l’esprit. Alyss n’aurais d’ailleurs pas apprécié de demeurer ainsi. C’était bien l’une de ses plus grandes hantises. De toute manière, elle n’envisageait pas la possibilité d’y être. Elle ne devait échouer. Le silence d’éternisa et elle ne voulu le rompre.

(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveltana Darr'en [ABS]


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : //
Couleur de magie : rouge foncé presque noire
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Formation de Sangrave en cours~ La suite après la pub !
Résidence : Là où sa soif la mène... aux cotés d'un humain plutôt appétissant. Qui ne risque pas de vivre bien longtemps.
Dans le sac : Une lame ou un couteau très très aiguisé. En argent. Juste au cas où... Et quelques autres petites choses. Si tu touches tu risque de te retrouver dans le meilleur des cas très très anémié, en sang, dans une ruelle ou, au pire, mort. Enfin, tout dépend du point de vue...

Affinités : http://dra-art.deviantart.com/art/Taste-creation-110119767

http://browse.deviantart.com/photography/journalism/sports/?order=9#/art/This-is-my-Skelton-213669650?_sid=6575bc26

http://maplerose-stock.deviantart.com/art/White-Peacock-01-83207928

http://eliara.deviantart.com/art/konchilis-sni-50656040

http://zemotion.deviantart.com/art/Buried-Memories-192032329

http://wildrainoficeandfire.deviantart.com/art/Winter-child-149054923

http://romio900.deviantart.com/art/milk-175881715

http://rafalhyps.deviantart.com/art/White-Cat-FOR-FREE-83189707

http://nickistock.deviantart.com/art/RAWWWR-81716482

http://venomxbaby.deviantart.com/art/silver-dapple-colt-4-317338259

http://hatestock.deviantart.com/art/frog-stock-50-74916600

http://browse.deviantart.com/photography/people/emotive/#/photography/people/emotive/?offset=48&_sid=2cefe449

http://browse.deviantart.com/resources/stockart/animals/?offset=48#/resources/stockart/animals/?_sid=2550c6a9

[oui ce sont des liens : c'est juste parce que j'utilise un autre ordi des fois et aucun moyen de m'en rappeler autrement --']

MessageSujet: Re: Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]   Mar 29 Jan 2013 - 19:30

Sveltana Darr'en
la suite

Bon, déjà, ce n'est pas l'Impératrice. Première bonne nouvelle. M'enfin, vu sa tenue sophistiquée et élégante au possible, il ne doit pas s'agir de quelqu'un venu me délivrer. Qui veut m'aider de toute manière ? Personne. Je n'ai pas d'attaches, excepté ma famille, surement ravie que je sois en cellule le plus loin d'elle possible. Enfait, il n'y avait que Janny pour me sauver. Ma chère cousine... Celle qui m'apprécie. Ce doit être d'ailleurs la seule personne qui daigne m'accorder un brin d'affection. Que je ne lui rend absolument pas. Aimer, c'est montrer sa faiblesse. Ce que je ne dois absolument pas me permettre. Et encore moins en de telles circonstances.

Je fixe l'inconnue d'un regard froid, arrogant. Qu'est-ce-qu'elle me veut ? C'est quoi son problème ? Je songe avec amusement qu'il ne me suffirait que de crier un bon coup pour que les gardes arrivent et la chasse. Interdiction de s'approcher de la dangereuse vampyr buveuse de sang humain sans autorisation. As-tu une autorisation spéciale, demoiselle ? Nous allons vérifier ça. Un sourire dément étire mes lèvres. Il disparaît aussitôt. Voyons d'abord ce qu'elle me veut. Qu'elle vienne pour m'aider est impossible mais espérer n'a jamais tué personne. Du moins, je ne crois pas...

Je soutiens le regard de l'autre en silence. Elle commence à n'énerver à me fixer comme ça. Elle peut pas partir ? Ou parler ? Ou me donner le bol à coté d'elle ? Ou ouvrir la porte de ma cellule ? Non, elle se contente de se taire et de m'observer. Rahhh ! M'énervre vraiment. Je la détaille avec plus de précision. Tu veux jouer au roi du silence ? On va s'amuser à deux. Mes yeux se détachent des siens et se promènent sur tout son corps, pour analyser le moindre détail.

C'est sans aucun doute une vampyr. Elle porte une robe de sorcelière, moins sophistiquée que celles des dames importantes d'Omois mais assez couteuse et relativement jolie. Bah oui, je m'intéresse aux robes. Et alors ? Bref. Ses yeux légèrement bridés sont semblables à ceux, dorés, d'un fauve. Elle est fine et ses cheveux sont comme les miens, en plus lisses, plus noirs. Son front est plissé, elle est de toute évidence soucieuse et me regarde avec un effroi évident. Quoi ? C'est à cause de moi ou du fait que je sois en cellule ? Bah, oui, personne n'aimerait se retrouver comme moi, ça façon de me fixer est donc compréhensive mais je déteste qu'on me regarde comme ça. Avec horreur, avec peur, avec haine, oui. Avec effroi ou pitié, non.

Bon, là, j'en ai vraiment marre. Alors, ou elle parle, ou je crie. Bon, on va l'aider un peu. Parce que si elle s'en va, je vais m'ennuyer encore pendant toute la journée, voire toute la semaine, voire tout le mois, voire... Non, je me serais évadée d'ici là. Forcemment. Bon, de toute évidence, état donné son sang vampyr, mon charisme ne lui ferait rien. Slurk. Aucun moyen d'intimidation -d'un autre coté, comment intimider lorsqu'on est en cellule et que l'autre est dehors ?-, aucun moyen de manipulation, rien. Enfait, je suis impuissante. Et c'est ça le pire. Ah, si, je peux essayer de la persuader par la parole. Pas sur que ça marche m'enfin... On peut toujours essayer et tant pis si c'est sans espoir.

Qu'est-ce-que-tu me veux ?

Slurk, non, c'était pas ça qu'il fallait dire. Surtout que j'ai pris mon air le plus arrogant possible et qu'il n'y a plus aucune chance de modifier le tir. J'ai choisi d'être maussade, orgueilleuse, méchante et je vais continuer dans cette voix. On verra bien où ça mènera. Surement pas à la libération, c'est sur, mais bon. Pas question de montrer ses faiblesses. Je recommence à la fixer, yeux rouges sombres, à cause de la soif, contre dorés. Si elle répond pas...




♦ Sveltana Darr'en ♦
Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis




VIVE SCAR MOUAHAHAHA *camion*





Un Gros merci à ma cousine adorée pour ce superbe vava'. Je te nem ma puce !
♥ ♥ ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyss Tal'Sheyen


avatar

Age du personnage : 230 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Espionne
Dans le sac : Une petite dague et une feuille vierge


MessageSujet: Re: Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]   Mer 13 Fév 2013 - 16:26



« Il vaut mieux bien faire le mal que mal faire le bien. » Ovide


Le contraste entre Alyss et le reste de la pièce était assez saisissant. Dans la prison tout était terne et agonissant. Comme si la lumière et la vie fuyait ce lieu. La jeune femme au contraire semblait emplir une partie de la prison d’une douce lumière par sa robe assez chatoyante et la broche d’or qui orné ses cheveux bruns. Avec ses airs de courtisane elle se doutait que sa présence face aux barrières infranchissable, ressemblé à un bel oxymore. Encore que, ce n’était pas impossible que des dames de hautes lignées est était enfermer dans l’une des cellules. L’on eu dit que Lisbeth était plutôt sévère et n’hésité pas longtemps à mettre ces ennemis derrière les barreaux. Alyss n’oserait démentir la rumeur. De ce qu’elle en avait vu, elle savait que les grands de ce monde étaient capables de beaucoup pour conserver leur place et leur honneur. Celui de l’impératrice d’Omois avait d’ailleurs était ébréché par la vampyr qui lui faisait face.

Qu'est-ce-que-tu me veux ?

Quel ton impétueux et autoritaire pour quelqu’un qui a besoin de soutient… Mais Alyss ne pouvais lui reprocher, elle comprenait sa réaction. Son attente avait dus être suffisamment longue pour qu’elle ait la patiente de supporter le regard d’une inconnue sans qu’elle n’en sache le but. Le regard froid de la vampyr se radoucit et elle regarda autour d’elle, remarquant enfin ce qui pouvait crée une tension supplémentaire ; un bol de sang posé au sol. Elle n’avait pas idée de la souffrance que pouvait connaitre ses êtres dénaturés, rendu fou par l’appel du sang. Beaucoup de personne comme feu ses parents avaient horreur de ses parias qui ne buvaient plus que les sangs des hommes. Mais la jeune demoiselle, elle, s’en moquait. Elle n’en voulait pas à une espèce entière pour la mort des siens, elle avait trop mauvais conscience pour accuser les autres.

Elle préféra plutôt tendre le bol vers la prisonnière pour qu’elle puisse combler une partie de sa soif. Derrière ce geste ce caché bien autre chose que de la pitié ou de la bonté mais ça n’avais pas d’importance. Alyss voulait surtout qu’elle soit d’attaque pour pouvoir s’évader facilement rapidement et surtout, en toute discrétion. L’espionne infiltré ne comptait pas griller sa couverture pour quelque raison que ce fus. Elle jaugea Sveltana tenant compte de son état physique. Malgré les jours de captivité, elle ne doutait pas que l’autre vampyr avait des ressources. D’ailleurs, sa réaction très vive le prouver. Et de toute manière Alyss préférait s’attendre au pire pour ne pas avoir de surprise. Ce n’était définitivement pas son style de foncer tête baissé. Des yeux rouges scintillée dans le noir alors que l’autre jeune femme s’apprêtait à parler.

- Je suis venue à la demande de Magister.

Cette indication prononcer de sa voix douce mais pleine de conviction avait simplement pour objectif d’attirer toute l’attention de la captive. Il ne faisait aucun doute qu’avec l’évocation du nom du chef des Sangraves, sa concentration lui était toute acquise. Si elle osait juger les actions d’une autre, Alyss aurait dit qu’elle très imprudente voire sotte de sauter à la gorge de l’impératrice sans un minimum de réflexion mais elle ne savait rien de ce qui l’a motivé. Peut être qu’elle comptait réellement attirer l’attention sur elle pour être recruter. Ou était-elle inconsciente du danger mais elle serait alors bien stupide, ce qui n’avait pas l’air d’être le cas. Enfin, il se pouvait qu’elle soit tout simplement imprudente avec un goût certain pour le danger et elle intéresserait tout autant le grand homme en lutte contre les dragons. Les deux possibilités les plus plausibles étaient donc en sa faveur. Elle arrêta le cours de ses pensées pour observer l'entré de la prison. Puis, ne voulant aiguiser outre mesure la patience de Sveltana, elle reprit avec le même calme.

- Ta libération serait… possible si tu consens à rejoindre le camp des Sangraves.

Le doute dans sa phrase était volontaire car elle ne libérerait personne sans raison, pas même une compatriote. Etant donné qu’elle ne répondait qu’aux ordres de Magister, elle obéirait précisément à ses mots. Et il faisait sortir de bonne grâce une vampyr BSH, à condition bien sûr qu’en échange elle soit à sa solde. Il ne faisait rien gratuitement, étant tout simplement étranger au concept de service rendu entre amis. D’ailleurs quelle utilité avait l’amitié si ce n’est un compromis égal entre deux personnes ? La gratuité n’existe pas. Alyss Tal'Sheyen avait le même sentiment car elle ne comptait tout simplement sur personne et n’avait d’affinité qu’avec Magister, qu’elle idolâtré comme un dieu. Il n’y avait en cela aucun mal, ce n’était pas juste ou injuste… Mais c’était simplement un point de vu différent. Ainsi, Alyss n’avait aucun remord à abandonné Sveltana a son sort si elle refusait la proposition.

(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveltana Darr'en [ABS]


avatar

Age du personnage : 20 ans

Familier : //
Couleur de magie : rouge foncé presque noire
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Formation de Sangrave en cours~ La suite après la pub !
Résidence : Là où sa soif la mène... aux cotés d'un humain plutôt appétissant. Qui ne risque pas de vivre bien longtemps.
Dans le sac : Une lame ou un couteau très très aiguisé. En argent. Juste au cas où... Et quelques autres petites choses. Si tu touches tu risque de te retrouver dans le meilleur des cas très très anémié, en sang, dans une ruelle ou, au pire, mort. Enfin, tout dépend du point de vue...

Affinités : http://dra-art.deviantart.com/art/Taste-creation-110119767

http://browse.deviantart.com/photography/journalism/sports/?order=9#/art/This-is-my-Skelton-213669650?_sid=6575bc26

http://maplerose-stock.deviantart.com/art/White-Peacock-01-83207928

http://eliara.deviantart.com/art/konchilis-sni-50656040

http://zemotion.deviantart.com/art/Buried-Memories-192032329

http://wildrainoficeandfire.deviantart.com/art/Winter-child-149054923

http://romio900.deviantart.com/art/milk-175881715

http://rafalhyps.deviantart.com/art/White-Cat-FOR-FREE-83189707

http://nickistock.deviantart.com/art/RAWWWR-81716482

http://venomxbaby.deviantart.com/art/silver-dapple-colt-4-317338259

http://hatestock.deviantart.com/art/frog-stock-50-74916600

http://browse.deviantart.com/photography/people/emotive/#/photography/people/emotive/?offset=48&_sid=2cefe449

http://browse.deviantart.com/resources/stockart/animals/?offset=48#/resources/stockart/animals/?_sid=2550c6a9

[oui ce sont des liens : c'est juste parce que j'utilise un autre ordi des fois et aucun moyen de m'en rappeler autrement --']

MessageSujet: Re: Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]   Jeu 21 Fév 2013 - 19:29

Sveltana Darr'en
« La patience rend tolérable ce qu'on ne peut empêcher. » Horace


J'attends la réponse de l'autre patiemment. Avec une certaine mauvaise fois. Mais la patience n'est pas la qualité qu'il me manque. Loin de là. J'attends toujours. L'odeur du sang fait tressaillir plusieurs fois mes narines mais je parviens à ne pas en tenir compte. Question de souffrir le moins possible. Je crois que finalement, attaquer l'Impératrice n'était pas une si bonne idée. Voir même une très mauvaise idée. M'enfin, ce qui est fait est fait et revenir sur le passé ne sert qu'à intensifier les remords et la souffrance.

Je ferme les yeux. La vie n'est pas terrible en ce moment. La vie n'est jamais géniale mais là... Pff. Ne pas bouger dans une cellule est plus fatigant que de caracoler et faire l'idiote pour essayer d'accroitre ma renommée de vampyr buveuse de sang humain. Enfait, en réfléchissant bien, je réalise que le sang ne m'intéresse pas du tout. Enfin si, un peu ; mais c'est surtout la sensation d'être invincible, maitre de la situation et l'impression de pouvoir faire ce que je veux de n'importe quelle créature vivante. De pouvoir la tuer, de pouvoir la laisser vivre, de pouvoir la faire souffrir et l'abandonner ainsi sans hésiter, sans difficultés. D'avoir le pouvoir de vie et de mort sur cette créature, c'est ça que je recherche. Le sang n'est que le revers de la médaille.

Un bruit attire mon attention. J'ouvre les yeux et je me redresse. La vampyr vient de prendre le bol dans ses mains et me le tend. Je fouille dans son regard doré, cherchant une intention quelconque de me faire souffrir, voir de me tuer. Apparemment, ce n'est pas l'objectif. Elle doit donc attendre quelque chose de moi. M'enfin, rien ne m'oblige à lui rendre le petit service qu'elle attend. A part le fait qu'elle me laisse ici. Et dans ce cas, j'aurais quand même bu le bol. Ce sera déjà ça de pris.

Sans une parole de remerciement, j'attrape le bol d'un mouvement vif, presque foudroyant, sans en reverser une goutte. Elle semble s'en contenter. Tant mieux. Bon, maintenant que je l'ai, ça semble débile mais je ne sais pas quoi en faire. Je contente de fixer le sang contenue d'un air critique. Elle m'aurait pas tendu le bol pour rien. Une vampyr aussi riche qu'elle, et donc surement une grande « amie » de l'Impératrice, est censée avoir peur de moi. Alors le bol doit contenir du poison. Je décide donc de ne pas y toucher. Pour le moment. Mourir ne me gêne pas. Si on me laisse croupir ici jusqu'à ma mort, j'aurais l'occasion de mettre moi-même fin à mes jours. Ce qui est quand même un excellent avantage.

Par contre, il y a un truc bizarre. J'ai quand même un super bon odorat, comme tous les vampyrs voir même peut être plus perfectionné encore. Le poison a une odeur, comme n'importe quoi d'autre ors, là, je ne sens rien que cette odeur de rouille, caractéristique du sang. Un poison inodore et incolore donc. A moins qu'il soit rouge de la couleur exacte du sang, sinon, je l'aurais remarqué. Enfin, j'espère.

Je suis venue à la demande de Magister.

Je me fige, les yeux rivés sur le bol que je remue pour analyser un quelconque changement de texture du au probable poison. D'ailleurs, je ne remarque rien. Elle vient de la part de Magister ? Intéressant. Très Intéressant. Cela me fait déjà un grand avantage sur elle, au cas où elle me tromperait. Les services de torture sont très perfectionnés à Omois. J'en sais quelque chose. Si on se fait prendre, je pourrais attirer l'attention sur elle. Ainsi j'en profiterais pour m'évader. Et cette fois j'y parviendrais. Espérons-le.

Je tourne lentement les yeux vers la vampyr. Elle paraît tellement déplacée dans ce milieu. Les murs gris et volontairement sales de la prison contrastent étrangement avec sa robe colorée, lui donnant l'air d'une déesse, ou d'une fée. Bref. J'attends des renseignements plus explicites sur sa venue. Elle vient de la part de Magister... Et alors ? Que me veux Magister ?

Ta libération serait… possible si tu consens à rejoindre le camp des Sangraves.

Ah ! Voilà qui est tout de suite très intéressant. Maintenant je sais que je peux boire ce bol, sans craindre de poison. J'avale lentement chaque goutte de sang qu'il contient. Très lentement. Ainsi j'ai le temps de réfléchir. Que pourrais-je lui dire ? Il me faut un certain nombre de conditions. Pas trop pour qu'elle ne s'en aille pas, mais pas trop peu pour ne pas avoir l'air naïve. Et puis, ça pourrait m'être utile. Tout d'abord le salaire. Mais je n'ai besoin de rien. Si, de sang et de proie mais je peux être sure que Magister m'en fournira. Sinon, pourquoi m'enrôler ? Ensuite, le lieu ou dormir. M'enfin, ça m'intéresse peu. Bref. Le seul point gênant c'est d'être commandée et de recevoir des ordres et ça, c'est la base d'un « salarié ». Mais c'est le seul truc problématique.

On pourrait s'entendre... Seules questions : par qui serais je commandée ? Et qui commanderais-je ?





♦ Sveltana Darr'en ♦
Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis




VIVE SCAR MOUAHAHAHA *camion*





Un Gros merci à ma cousine adorée pour ce superbe vava'. Je te nem ma puce !
♥ ♥ ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liberté [PV : Alyss Tal'Sheyen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: