AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: KrasalviePartagez | 
 

 La loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avalyvy'ia


avatar

Age du personnage : 16 ans dAutremonde

Familier : Vinda, une espèce non-identifiée.
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Ai presque fini mes études pour les Services secrets d'Omois (et suis donc en phase pratique) mais tu crois bien que j'ai des couvertures, pas conne hein!
Résidence : Omois et une maison de campagne à Selenda
Dans le sac : Une demi-douzaine d'armes, une bourse de crédits-muts, de l'eau, une brosse à cheveux.

Affinités : -Mystéria :je ne te connais pas bien mais on a un voleur à rattraper toute les deux je te rappelles!
-Janny :ben toi alors, si tu crois que je vais me laisser cracher dessus, tu vas avoir des surprises.
-Sveltana :alors là, je te fais pas confiance du tout, en fait, je ne fais jamais confiance aux gens qui me nomment "petit apéritif".
-Hana Sendo: je pense franchement qu'on pourra être copines quand on sera rentrés d'Outre Monde!

MessageSujet: La loi   Mar 9 Avr 2013 - 11:38

Nous venions d'entrer dans le palais, la princesse Camila du Lancovit, Kyara et moi, toutes deux sous une couverture d'apprenti/assistante/dame d'honneur. Le président, actuellement en réunion, n'avait pas pu se liberer et c'était donc sa fille qui nous accueillit. Elle était grande et fine, son visage encadré par une masse de cheveux châtains. Contrairement aux autres vampyrs, elle était très souriante, avait le rose aux joues et elle ne nous regardait pas de haut. Elle me plut immédiatement.

-Bonjour mesdames, désolée mais mon père ne peut pas vous accueillir, il est en réunion. Que nous vaux l'honneur de vôtre visite, demandat-elle.

-Nous sommes en visite diplomatique, mais nous verrons cela plus tard, nous avons beaucoup voyagé, les portes de transfert ne fonctionnent pas au Lancovit, et nous sommes donc un peu fatiguées. Serait-il possible d'avoir deux chambres et une suite pour son altesse?, répondis-je, souriante et timide (j'étais quand même en face d'un personnage important, même si ce n'était pas LE président).

Alors, comprenant, elle nous mena vers un couloir, nous demandant si nous avions faim. Je regardai les autres d'un regard interrogateur. Avaient-elles faim?




Et un tout grand MERCI! à Sveltana Darr'en pour cette signa!  :pom: 

I love ducks!!!! Vive les canards!!!! Canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camila Tal Vida


avatar

Age du personnage : 15ans

Familier : Lia, une chatte léopard du bengale.
Couleur de magie : Rose pâle
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Commercante? Diplomate? Princesse plutôt
Résidence : L'une des plus belles Suite du château Vivant *O*
Dans le sac : .... Ceci ne vous concerne pas. Vous n'avez pas besoin de savoir ce qu'il y a dans mon sac U_U

Affinités : Selena Duncan: PROF !!! <3
Lou Ange: ... Une fille que je connais pas beaucoup
Alice Arnauld

MessageSujet: Re: La loi   Mer 10 Avr 2013 - 19:29

( Pardonne moi pour le retard I love you )

J'écoutais avec attention ce que disait la jeune femme. Après notre longue marche nous étions effectivement fatigués, alors ma "protectrice" comme le disait mon père voulait avoir une chambre et désirait que l'on me donne une suite. J'étais contente que la jeune fille me respecte ainsi. La fille du président, Kyla Drakul nous mena dans un couloir.

- Avez vous faim ?

Oui, il était vrai que mon estomac était creux. Je lui répondit alors:

- Effectivement mademoiselle, j'ai quelque creux à l'estomac, si vous pouviez me servir un repat simple et consistant, ceci serait agréable.

Je lui fis un sourire et disposa dans ma chambre, constatant les peintures sur les murs.


( Sorry court, promis la prochaine fois je ferais mieux )




C'est quand on des problèmes qu'ont voit qui nous aimes vraiment.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oranger de Marbre


avatar

Age du personnage : 13

Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Très faible


Métier : Apprenti Architecte
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Tout ou rien, selon les jours.


MessageSujet: Re: La loi   Sam 13 Avr 2013 - 19:46

HRP:
 
La Krasalvie... Une architecture tout simplement incroyable. Ce palais était vraiment magnifique, avec ses colonnades de styles tantôt ioniques, tantôt classique, et ses frises gigantesques dans lesquelles de nombreux clins d’œils à certaines frises comme celle de Pergame, sur terre, ou d'Hékatones, temple oublié du Lancovit. J'admirais ces merveilles, carnet de notes à la main pour satisfaire mon prof en lui offrant une rédaction de haut talent.

*Par pitié, arrête d'observer ces frises, ça me rend malade de ne rien faire et ne rien voir !*, me supplia pour la deux cent cinquante-sixième fois Oranger.
*Il faudra que tu finisses par comprendre qu'on ne peut pas ne faire qu'observer de jolies filles !*
*Sexy tu veux dire !*
*Peut importe, le travail est plus important !*
*Tiens, en parlant de filles sexy, regarde qui approche !*

Je me retournais et voyais la Princesse Camila du Lancovit.

*Mais que fait-elle ici ?*

Je la suivais jusque sa suite et repérais l'emplacement.



A savoir sur Oranger :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3190-oranger-de-marbre http://www.the-craftfiled.fr/
Avalyvy'ia


avatar

Age du personnage : 16 ans dAutremonde

Familier : Vinda, une espèce non-identifiée.
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Ai presque fini mes études pour les Services secrets d'Omois (et suis donc en phase pratique) mais tu crois bien que j'ai des couvertures, pas conne hein!
Résidence : Omois et une maison de campagne à Selenda
Dans le sac : Une demi-douzaine d'armes, une bourse de crédits-muts, de l'eau, une brosse à cheveux.

Affinités : -Mystéria :je ne te connais pas bien mais on a un voleur à rattraper toute les deux je te rappelles!
-Janny :ben toi alors, si tu crois que je vais me laisser cracher dessus, tu vas avoir des surprises.
-Sveltana :alors là, je te fais pas confiance du tout, en fait, je ne fais jamais confiance aux gens qui me nomment "petit apéritif".
-Hana Sendo: je pense franchement qu'on pourra être copines quand on sera rentrés d'Outre Monde!

MessageSujet: Re: La loi   Mer 24 Avr 2013 - 16:33

HRP:
 

La princesse avait en effet l'air d'avoir faim. Elle demanda donc poliment un peu de nourriture.

- Effectivement mademoiselle, j'ai quelque creux à l'estomac, si vous pouviez me servir un repas simple et consistant, ceci serait agréable.

Un sourire illumina son visage fatigué et elle inspecta les tableaux de sa suite pendant que j'éliminais les scoops. Il n'y en avait pas beaucoup, et je pus donc la laisser rapidement. J'allais enfin pouvoir poser mes affaires et me reposer. Pensant à cela, je soupirai de contentement.

J'avais été engagée par Lisbeth, l'impératrice d'Omois, sur l'accord des souverains du Lancovit évidemment. Camila n'était pas au courant, car ma mission était de protéger Camila (Titania avait beaucoup insisté sur ce point.) et d'observer non-seulement les décisions des vampyrs au sujet de cette loi, mais aussi leur comportement vis-à-vis des humains, et les réactions de Camila devaient donc rester naturelles.

Je sortis de la suite et me dirigeai vers ma chambre en caressant Vinda, mon familier au pelage si doux que j'avais un peu négligé pendant le voyage. J'allais entrer dans ma chambre proprette lorsque j'entendis un bruit et me retournai, aux aguets. Y aurait-il d'autres agents secrets?

J'aperçus un garçon (plutôt mignon, il faut bien l'avouer). J'engageai la conversation, priant pour que ce soit un simple touriste.

-Bonjour? Vous semblez chercher quelque-chose. Puis-je vous aider?

A ce moment-là, une servante avec deux plats fumants sur les bras ouvrit la porte de Camila. J'hésitai. Devais-je retourner chez Camila, qui ne tarderait pas à s'impatienter, ou attendre la réponse du garçon?




Et un tout grand MERCI! à Sveltana Darr'en pour cette signa!  :pom: 

I love ducks!!!! Vive les canards!!!! Canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camila Tal Vida


avatar

Age du personnage : 15ans

Familier : Lia, une chatte léopard du bengale.
Couleur de magie : Rose pâle
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Commercante? Diplomate? Princesse plutôt
Résidence : L'une des plus belles Suite du château Vivant *O*
Dans le sac : .... Ceci ne vous concerne pas. Vous n'avez pas besoin de savoir ce qu'il y a dans mon sac U_U

Affinités : Selena Duncan: PROF !!! <3
Lou Ange: ... Une fille que je connais pas beaucoup
Alice Arnauld

MessageSujet: Re: La loi   Mer 24 Avr 2013 - 18:44

[ Voila comme promis, une réponse de meilleur qualité.]


Je suis dans ma chambre. C’est calme, c’est apaisant. J’aime la Krasalvie, c’est un plutôt beau pays. Pour une fois, ma mère m’a envoyé au lieu de partir elle-même. Il faut dire que c’est toujours elle et que j’aimerais bien apprendre, parce que bientôt ce sera moi la Reine du Lancovit. Je passe ma main dans mes cheveux et me lève du lit pour aller à la fenêtre. La Krasalvie est vraiment un beau pays. Presqu’aussi beau que le mien d’ailleurs.

On frappe à la porte, je me tourne et vois une servante avec un plateau. . . Pour le moins remplis. Et bien on peut dire que quand vous avez faim, on vous sert. On pourrait presque dire qu’ils veulent vous gavez comme des Spatchounes. Enfin bref. Je m’approche de la femme après qu’elle m’ait déposé le plateau et soit poliment partie avec ma permission. Je pris délicatement une part de la viande avec une fourchette. Le morceau retombe aussi tôt.

Bon deuxième essait. J’essais une seconde fois et ça retombe encors. MAIS BROLK !
Je venais de me rendre compte d’une chose, peut être que ça tombait à chaque fois parce que j’utilisais une cuillère. Ok, Camila, niveau esprit t’es nulle. Je me tourne et m’avance dans le couloir, j’aperçois un garçon avec un drôle de regard. Il était justement avec celle qui était cens m’accompagné. Je ne dis pas qu’elle doit me chaperonner, mais elle est très distraite.

- Je vous gêne les amoureux ?

Légèrement en colère à cause de la demie-elfe je pointe du doigt le garçon et lui dit :

- Et toi qui es-tu ? J’espère que tu n’es pas un journaliste

[Je pourrais faire plus long, mais je n'en avais pas envie car vous faites des RP de tailles courtes, donc pas la peine de se compliquer la vie Nananère]




C'est quand on des problèmes qu'ont voit qui nous aimes vraiment.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oranger de Marbre


avatar

Age du personnage : 13

Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Très faible


Métier : Apprenti Architecte
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Tout ou rien, selon les jours.


MessageSujet: Re: La loi   Jeu 25 Avr 2013 - 2:03

Je restais près de la suite quelques instants suite au supplications d'Oranger. Je me disais que c'était un point comme un autre pour rédiger mon compte-rendu. Ces colonnades étaient vraiment une merveille d'ingéniosité. Même les piliers porteurs étaient fait dans ce style indéfinissable. Je sortais une feuille de mon sac et me mettait à noter des équations et autres calculs qui auraient paru irréalisable au commun des mortels (et, je puis l'affirmer, des immortels également). Pour moi, un vrai jeu d'enfant d'habitude. Cependant, cette fois-ci, quelque chose ne fonctionnait pas. J'avais beau entrer tous le éléments tant physiques que magiques dans mon calcul, il y avait une impossibilité au bout. Le quart du palais était, selon mes calculs, tenu en l'air par la seule volonté des vampyrs. Ce qui me paraissait tout à fait irraisonnable.La jeune fille qui suivait la princesse auparavant sortit de sa suite.

*Pitié, part d'ici ! je ne peux supporter ces calculs qu'une seconde de plus. Suis cette fille !*, me hurla mentalement Oranger.
*La curiosité est un vilain défaut.*, lui répondis-je. Je n'avais pas terminé mon raisonnement et je n'avais aucune raison valable de suivre cette servante qui, il faut l'avouer, m'intéressait cent fois moins que ce mystère de poids.
*N'est-ce pas la curiosité qui te fait te pencher sur ce problème ? D'ailleurs j'en ai trouvé la clé. Je pense qu'ils utilisent une répartition de poids sur le côté, comme pour le temple qu'on avait trouvé.*
*Impossible, ces porteurs latéraux seraient visibles depuis l'extérieur.*
*A moins qu'ils n'utilisent un système de rattrapage sur l'arrière, ce qui justifierait la forme en trapèze du bâtiment. Au lieu de re-re-revérifier tes calculs, tu devrais penser à TOUS les éléments. C'est ton principal défaut, Pommier.*
*Les tiens sont innombrables.*
*Possible, et la curiosité en fait partie. Suis la princesse, maintenant, ou je te jure que...*
*STOP ! Je cède !*, criais-je.

Je sentais le scandale intersidéral approcher si je n'accomplissais pas la volonté d'Oranger. Au moins, la plupart des gens peuvent se boucher les oreilles et chanter pour éviter d'entendre quoi que ce soit, mais pour moi c'était impossible, Pommier était greffé dans mon crâne. Mais cette histoire de report latéral avec support arrière ne me satisfesait pas entièrement. Je me promettais d'en parler à mon tuteur. Je suivais donc cette jeune fille sur quelques couloirs, quand tout à coup je me prenais les pieds dans un tapis. Très beau tapis, soit dit en passant. Je ne partageai pas tous las goûts des vampyrs mais ils faut reconnaître qu'ils font de très beaux tapis de couleur sombre. En trébuchant, je me raccrochais au mur afin de m'éviter un chute désastreuse qui aurait pu se terminer chez le guérisseur. Ce faisant, je fit un bruit qui fit sursauter la servante, qui, je ne le savais pas, est une demi-elfe à l'audition très fine. Elle sursauta, se retourna et m'aborda :

-Bonjour? Vous semblez chercher quelque-chose. Puis-je vous aider?

J'allais lui répondre que non avec le "Que votre magie illumine" en prime quand la princesse surgit de la porte d'à côté, puis nous lança :


- Je vous gêne les amoureux ?

Instantanément Oranger prit le dessus malgré mes efforts pour le calmer. notre corps se redressa, notre regard s'illumina, et il lui répliqua :

-Mais je ne vous permettrai pas ! Comm...
La princesse le coupa :
-Et toi, qui es-tu ? J’espère que tu n’es pas un journaliste...
Il répondit d'un ton cinglant :
-Sans blague, à treize ans ? C'est rarement une apparence prise par les journalistes.

Il semblait avoir complètement oublié qu'il parlait à la Princesse du Lancovit, ce que je lui fit remarquer. Il rougit alors, puis maitrisant sa rage, se corrigea, ce qui, je le sais, ne lui allais pas le moins du monde.

-Oh ! Pardonnez-moi, mademoiselle. Avec votre autorisation, je vais me retirer.

Spoiler:
 



A savoir sur Oranger :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3190-oranger-de-marbre http://www.the-craftfiled.fr/
Avalyvy'ia


avatar

Age du personnage : 16 ans dAutremonde

Familier : Vinda, une espèce non-identifiée.
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Ai presque fini mes études pour les Services secrets d'Omois (et suis donc en phase pratique) mais tu crois bien que j'ai des couvertures, pas conne hein!
Résidence : Omois et une maison de campagne à Selenda
Dans le sac : Une demi-douzaine d'armes, une bourse de crédits-muts, de l'eau, une brosse à cheveux.

Affinités : -Mystéria :je ne te connais pas bien mais on a un voleur à rattraper toute les deux je te rappelles!
-Janny :ben toi alors, si tu crois que je vais me laisser cracher dessus, tu vas avoir des surprises.
-Sveltana :alors là, je te fais pas confiance du tout, en fait, je ne fais jamais confiance aux gens qui me nomment "petit apéritif".
-Hana Sendo: je pense franchement qu'on pourra être copines quand on sera rentrés d'Outre Monde!

MessageSujet: Re: La loi   Sam 27 Avr 2013 - 18:56

Spoiler:
 


Le garçon ouvrait la bouche quand une Camila furieuse surgit et nous aperçut. Je me disais bien que ce garçon ne m’apporterait que des ennuis…

-Je vous gêne les amoureux ?demanda-t-elle, furieuse.

De quel droit me traitait-elle d’amoureuse ? De quel droit essayait-elle de deviner (à tort) mes sentiments ? Elle était peut-être princesse, de sang royal, mais cela ne lui donnait pas tous les droits. Je n’étais pas sa bonne, ni son chien, et encore moins une esclave qu’elle pouvait rabaisser. Et je respectais la princesse, mais ce genre de comportement était une chose que je ne supportais pas.
Je me tournai vers elle, furieuse, et prête à lui faire une réplique cinglante, pour la punir de son impertinence. Puis, je pensai à ma mission. Je ne pouvais pas me permettre de la rater pour une gamine trop gâtée. Je fus donc soulagée quand le garçon se chargea de lui crier dessus à ma place.

-Mais je ne vous permettrai pas ! Comm...

Dommage… Camila avait décidé de ne pas lui laisser terminer sa phrase. Peut-être n’avait-elle pas entendu. Il avait pourtant bien commencé ladite phrase. En tout cas, elle se tourna vers lui, et, en le dévisageant, lui cria dessus, ce qui est généralement une très, très mauvaise idée quand on ne sait pas qui on a devant soi.

-Et toi, qui es-tu ? J’espère que tu n’es pas un journaliste...

Moi, j’espérais surtout que ce n’était pas un terroriste/sangrave/bourreau/pireennemi/espion/dangerimminentprêtàexploser, bref, tout ce qui pourrait mettre la vie de la princesse et donc par conséquent, la mienne aussi.
Je l’observai un peu plus. Il avait un cahier à la main, et il ne ressemblait absolument pas à un journaliste, ce qu’il lui fit remarquer assez... violemment et bruyamment.

-Sans blague, à treize ans ? C'est rarement une apparence prise par les journalistes.

Ouille. Pas sûre que Camila allait apprécier… On ne parlait que très rarement, voir jamais à la princesse sur ce ton, en la défiant du regard et en lui parlant d’une manière aussi railleuse. En même temps, elle l’avait bien mérité, non mais !
Le garçon parut tout de même se souvenir devant qui il se tenait, rosit légèrement et baissa les yeux…

-Oh ! Pardonnez-moi, mademoiselle. Avec votre autorisation, je vais me retirer.

C’était bien essayé, mais je savais que la princesse ne laisserait pas passer un tel affront. Il ne croyait quand même pas s’en sortir comme ça … Camila était assez vindicative, et elle lui trouverait sûrement une punition digne de ce nom… Pauvre de lui… Je compatissais déjà.
J’espérais pour lui qu’il n’ait jamais de problèmes qui demanderaient l’aide du Lancovit le jour où Camila serait amenée à régner… Il risquait de ne pas recevoir l’aide voulue.
De plus, maintenant qu’il avait vu la princesse et, pire, l’avait reconnue, il devait bien avouer ce qu’il venait fouiner ici. J’avais quelques questions à lui poser.
Je tentais donc de calmer un peu le jeu.

-Excusez-moi vôtre altesse, mais j’étais justement en train de vérifier si ce garçon, dont je ne suis absolument pas amoureuse, ne présentait pas de danger pour vous. Je me tournais alors vers le garçon, sincère. Je suis désolée mais vous allez devoir me dire ce que vous faites ici, je ne peux pas vous laisser passer comme cela. Au fait, mon nom est Avalyvy’ia, ajoutais-je avec un sourire.




Et un tout grand MERCI! à Sveltana Darr'en pour cette signa!  :pom: 

I love ducks!!!! Vive les canards!!!! Canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camila Tal Vida


avatar

Age du personnage : 15ans

Familier : Lia, une chatte léopard du bengale.
Couleur de magie : Rose pâle
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Commercante? Diplomate? Princesse plutôt
Résidence : L'une des plus belles Suite du château Vivant *O*
Dans le sac : .... Ceci ne vous concerne pas. Vous n'avez pas besoin de savoir ce qu'il y a dans mon sac U_U

Affinités : Selena Duncan: PROF !!! <3
Lou Ange: ... Une fille que je connais pas beaucoup
Alice Arnauld

MessageSujet: Re: La loi   Sam 27 Avr 2013 - 23:21

Spoiler:
 

J’attend toujours la réponse du jeun homme. Non en faite je ne l’attend pas vraiment, parce que je sais que moi il ne me laissera jamais dans le vent. Quant à celle qui m’accompagnait elle semblait bien estomaqué par ce que je venais de dire. Et bien quoi, il n’y a rien de choquant dans l’amour, surtout quand c’est réciproque, m’enfin bon. Visiblement j’avais dis une belle bêtise.

-Sans blague, à treize ans ? C'est rarement une apparence prise par les journalistes.

Mon sang ne fit qu’un tour devant cette réplique. Je sentis que ma main allait lui partir dans la figure mais je me reteins. Mais je ne le fis pas, il ne faut pas faire mauvaise impression à la famille Tal Vida. De toute manière, je suis sûr qu’il va s’excuser non mais. Je le regarda afin de voir si oui ou non et il devint soudain blême. Puis il baissa les yeux, c’est l’une des choses qu’aurait adoré une princesse Camila sadique, mais je ne suis pas sadique moi ! Non non non.
Mais bon aller quoi, je ne suis pas une méchante princesse, alors je le pardonne. Disons que comme ça nous sommes quitte.


-Excusez-moi vôtre altesse, mais j’étais justement en train de vérifier si ce garçon, dont je ne suis absolument pas amoureuse, ne présentait pas de danger pour vous.Elle se tourna vers le garçons l’air affligé. Je suis désolée mais vous allez devoir me dire ce que vous faites ici, je ne peux pas vous laisser passer comme cela. Au fait, mon nom est Avalyvy’ia.

…. Je suis étonné ET à la fois estomaqué !! Ne me dites pas qu’elle est là pour me chaperonné ! Mon visage s’assombrit terriblement et je me dressai devant elle mais m’efforce de parler gentiment et avec calme :

-Je suis bien désolé pour le terrible manque de respect dont j’ai fais preuve, mais si vous êtes là pour me chaperonné alors les choses sont différentes. Je n’ai pas été informé d’une éventuelle fille qui devrait me suivre partout et assurer ma protection. J’aimerais m’entretenir avec vous,je me tourne ensuite vers le garçon et lui dis,pardonnez mon manque de patience, mais comme toujours quelqu’un a été chargé de me protéger sans que l’on ne m’en parle, c’est pourquoi je vous laisse vous échappez. Avec votre cahier et votre crayon à la main, j’en déduis que vous êtes venue étudié le château de la Krasalvie. Vous n’avez aucune magie noir en vous, et vous n’avez pas d’armes non plus, vous n’êtes donc logiquement pas un ennemi.

Et sur cette belle tirade, je montrai ma chambre à Avalyvy’ia afin qu’elle si rende.




C'est quand on des problèmes qu'ont voit qui nous aimes vraiment.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oranger de Marbre


avatar

Age du personnage : 13

Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Très faible


Métier : Apprenti Architecte
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Tout ou rien, selon les jours.


MessageSujet: Re: La loi   Mer 1 Mai 2013 - 13:01

Les yeux de la princesse me lancèrent des éclairs pendant quelques instants encore après ma réplique. L'autre s'attendait apparemment à une réponse pour le moins équivalente, mais elle prit les devants et dit :

-Excusez-moi vôtre altesse, mais j’étais justement en train de vérifier si ce garçon, dont je ne suis absolument pas amoureuse, ne présentait pas de danger pour vous.
Puis elle se tourna vers nous et continua :
-Je suis désolée mais vous allez devoir me dire ce que vous faites ici, je ne peux pas vous laisser passer comme cela. Au fait, mon nom est Avalyvy’ia.

J'allais lui décliner notre identité ainsi que tout ce qu'elle voulait (on ne sait jamais, les gardes du corps sont parfois de grands psychopathes...) quand la réponse de la princesse fusa :

-Je suis bien désolé pour le terrible manque de respect dont j’ai fais preuve, mais si vous êtes là pour me chaperonné alors les choses sont différentes. Je n’ai pas été informé d’une éventuelle fille qui devrait me suivre partout et assurer ma protection. J’aimerais m’entretenir avec vous.
Tout ceci ne nous concernait pas, et j'allais partir quand elle aussi se tourna vers nous : Pardonnez mon manque de patience, mais comme toujours quelqu’un a été chargé de me protéger sans que l’on ne m’en parle, c’est pourquoi je vous laisse vous échapper. Avec votre cahier et votre crayon à la main, j’en déduis que vous êtes venu étudier le château de la Krasalvie. Vous n’avez aucune magie noir en vous, et vous n’avez pas d’armes non plus, vous n’êtes donc logiquement pas un ennemi.

Alors là, c'en était trop. Me décliner avec politesse, d'accord, mais j'avais horreur que l'on fasse trop de déductions sur nous. Pommier me rappela cependant :

*Laisse. Je vais lui répondre, mais avec le respect qui est convenu à son rang. N'oublie pas que je suis un expert dans cet art de la parole...*
*Attention, Pommier ! Tu sais que tu ne peux rester trop longtemps au contrôle ! Tu risque de t'épuiser ! Souffle moi les réponses, plutôt.*
*Non. Certaines inflexions du corps doivent se maîtriser. Il n'y a pas que la parole.*

Je lui laissais donc la parole, et, des méandres de notre esprit, entendit :

-Votre Altesse, comprenez bien que je ne puis me permettre de quitter les lieux. Il y a de toute évidence une erreur avec votre...
Il lança un regard à Avalvy'ia qui se rendait vers la chambre.
-garde du corps. Je ne puis me permettre de ne pas me résoudre à vous prier de me laisser vous accompagner afin qu'il soit possible de résoudre ce problème dans les plus brefs délais.

Tout ceci fut dit avec un grand calme, un grand respect, mais également un ton glacial qui me fit froid dans le dos. Avant même d'attendre la réponse, il se dirigea vers la chambre.

HRP:
 



A savoir sur Oranger :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3190-oranger-de-marbre http://www.the-craftfiled.fr/
Avalyvy'ia


avatar

Age du personnage : 16 ans dAutremonde

Familier : Vinda, une espèce non-identifiée.
Couleur de magie : Dorée
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Ai presque fini mes études pour les Services secrets d'Omois (et suis donc en phase pratique) mais tu crois bien que j'ai des couvertures, pas conne hein!
Résidence : Omois et une maison de campagne à Selenda
Dans le sac : Une demi-douzaine d'armes, une bourse de crédits-muts, de l'eau, une brosse à cheveux.

Affinités : -Mystéria :je ne te connais pas bien mais on a un voleur à rattraper toute les deux je te rappelles!
-Janny :ben toi alors, si tu crois que je vais me laisser cracher dessus, tu vas avoir des surprises.
-Sveltana :alors là, je te fais pas confiance du tout, en fait, je ne fais jamais confiance aux gens qui me nomment "petit apéritif".
-Hana Sendo: je pense franchement qu'on pourra être copines quand on sera rentrés d'Outre Monde!

MessageSujet: Re: La loi   Mar 14 Mai 2013 - 18:18

Spoiler:
 

A mon grand étonnement, Camila ne tua pas le garçon pour son arrogante réplique... Je n'étais décidément pas encore habituée à la douceur des gens du Lancovit. Camila et ses parents étaient tellemnet calmes par rapport à mon impératrice, à Tara Duncan et Jar! Elle resta même extrêmement calme, mais par contre, elle réagit bizarrement à ma réplique.
La princesse me regarda d'un air estomaqué. Ben quoi, qu'est-ce que j'ai ENCORE bien pu faire de mal hein? Puis, je me souvins qu'elle n'est pas vraiment au courant de ma mission. Ce qu'elle me, ou plutot nous, dit ne fit que confirmer mon doute sur la question.

-Je suis bien désolée pour le terrible manque de respect dont j’ai fais preuve, mais si vous êtes là pour me chaperonné alors les choses sont différentes. Je n’ai pas été informé d’une éventuelle fille qui devrait me suivre partout et assurer ma protection. J’aimerais m’entretenir avec vous.

Je soupirai, essayant de rester calme. Ben elle s'attendait à quoi? Hein? Elle croyait vraiment que sa mère allait laisser une héritière directe du trône sans surveillance?Si elle savait! J'était même presque sûre qu'une autre personne au moins surveille ses arrières! Mais bon, en attendant, c'était sur moi que tout allait retomber, comme d'habitude.

-Pardonnez mon manque de patience, mais comme toujours quelqu’un a été chargé de me protéger sans que l’on ne m’en parle, c’est pourquoi je vous laisse vous échapper. Avec votre cahier et votre crayon à la main, j’en déduis que vous êtes venu étudier le château de la Krasalvie. Vous n’avez aucune magie noire en vous, et vous n’avez pas d’armes non plus, vous n’êtes donc logiquement pas un ennemi.

Je ne bronche pas... Après tout, il est évident que le garçon n'est pas un terroriste suicidaire (suicidaire parce que je sais très bien que, si en temps normaux, les souverains du Lancovit sont calmes, ils ne sont pas stupides pour autant? Un crime comme celui-là ne resterait pas impuni!). Je me tournais vers la porte, et suis très étonnée d'entendre le garçon répondre, sûrement pour prouver sa bonne foi.

-Votre Altesse, comprenez bien que je ne puis me permettre de quitter les lieux. Il y a de toute évidence une erreur avec votre...garde du corps. Je ne puis me permettre de ne pas me résoudre à vous prier de me laisser vous accompagner afin qu'il soit possible de résoudre ce problème dans les plus brefs délais.

Je lui étais vraiment très reconnaissante de bien vouloir rester... Je n'aurais au moins pas trop de problèmes sur ce point là. Je portais ma main à mes tempes, fatiguée. Bon sang, j'avais quinze ans! (Enfin, mes cent-trente-deux ans d'elfe étaient considérés comme quinze ans pour les humains.) Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir lui répondre? J'aurais tellement aimé être à Selenda, en train de prendre des vacances au bord 'un lac...
Vinda, sensible à mon humeur, m'envoya des images de plaines ensoleillées, tentant de me calmer. Je le caressai d'une main distraite, avant de me tourner vers mes deux interloccuteurs, à présent dans la pièce.

-Je suis vraiment désolée si nous nous sommes mal comprises, et je m'excuse si je vous ai déçue. Bien sur que je ne dois pas vous suivre partout, et je ne suis pas votre garde du corps, vous en avez assez comme cela. Mais en tant qu'assistante et dame d'honneur, je dos tout de même m'occuper un peu de votre protection. Je n'aimerais pas qu'un meurtre nous tombe dessus, et je ne supporterais pas d'être tenue comme suspecte. Même si il est évident, dis-je en me tournant vers le garçon, que ce n'est pas vous qui allez commettre un crime, du moins pas si la supposition de ma princesse se déclare vraie...





Et un tout grand MERCI! à Sveltana Darr'en pour cette signa!  :pom: 

I love ducks!!!! Vive les canards!!!! Canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Krasalvie-
Sauter vers: