AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe LancovitPartagez | 
 

 Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Dim 16 Juin 2013 - 12:08

Un jour de congé

Le ressac de la mer berçait Neleam. Elle entendait le clapotis de l’eau, les pas pressés des marins sur le port. Les chargements et déchargements. Les caisses qui entraient en contact avec le sol. Les cris des hommes pour guider les opérations. Les cris des oiseaux à la recherche de poissons.
Le soleil sur sa peau.
L’elfe sourit, les yeux toujours clos. Elle s’imprégnait de l’odeur de la mer, elle profitait de son temps. Elle avait pris une journée de repos.
Elle avait fait la grâce matinée et avait pris soin d’elle. Elle s’était pomponnée, avait soigné ses cheveux avant de les tresser habilement et de les nouer. Elle s’était faite belle. Neleam avait quitté ses habituels vêtements sombres pour de la couleur. Elle voulait se sentir féminine et autremondienne, pour une journée.

Parfois l’envie lui prenait, de voir quelle autre vie elle aurait pu avoir…
Pour le moment elle n’était pas encore lassée de cette petite vie tranquille.
Observer les matelots torse nu travailler était très agréables. Ils étaient tous bien musclés et leur peau avait une belle couleur dorée par le soleil. Il ne manquait plus qu’à la jeune femme un petit rafraichissement, un petit truc sucré à siroter, pour que a soit parfait.

L’elfe descendit de son perchoir, le toit d’une maison, et marcha tranquillement vers la taverne la plus proche.
Avant de pousser la porte elle s’arrêta quelque secondes. Elle n’était pas vraiment elle-même aujourd’hui, alors pourquoi retourner dans une taverne ? Elle pouvait se contenter de marcher les pieds dans l’eau et faire des ricochets. Mais la guerrière qu’elle était réclamait de l’action. De voir des gens, de parler un peu, de s’échauffer.
Elle entra.

La salle était plongée dans une semi-obscurité, et était relativement vide. Il était encore assez tôt. La jeune femme alla au comptoir et commanda.
Les autremondiens ne sont pas les rois du cocktails, les terriens étaient pour ça indétrônable, alors elle guida le barman, pour qu’il lui confectionne sa boisson. Tandis que la jeune femme payait sa consommation, un homme l’accula contre le bar.

-Tu vas où comme ça poupée.. ?

La poupée en question leva le regard à la recherche des yeux de son agresseur. Ils étaient hauts et injectés de sang. Un homme totalement ivre, mais qui arrivait toute fois à parler. C’était la race la plus dangereuse d’homme ivre. Assez ivre pour avoir pleinement conscience de la situation, mais pas assez pour être inoffensif. Ses nerfs sont à nus et ne demandent qu’une chose : taper. Et fort.
Neleam se battait avec sa conscience. Elle n’avait qu’une envie, mettre cet homme à terre et montrer qu’elle n’était pas une créature sans défense. Mais de l’autre côté c’était son jour de repos. Elle devait être quelqu’un d’autre, alors autant le faire jusqu’au bout. Pour voir ce que des « gens normaux » vivent. Mais est-ce que les « gens normaux » entrent dans des tavernes au beau milieu de la journée ?
Son temps de réponse devait être trop long car l’homme abaissa son visage. Leurs nez se touchaient presque.

-T’as perdu ta langue ma jolie ?

Son haleine fétide fit grimacer l’elfe. Elle était capable de dire ce qu’il avait pu et manger depuis les vingt-six dernières heures, et ce n’était pas des mets très variés. Tous très… odorants.
Ses poings commençaient à la démanger, mais Neleam résistait. Rester civilisé.

La jeune femme allait pour ouvrir la bouche lorsque quelqu’un tapota l’épaule de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia D'al Angelo


avatar

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Mar 25 Juin 2013 - 23:30


♦ Dernière breubière avant de repartir en mer ♦


Dernière matinée avant le départ. Leia soupira en sirotant sa breubière. Cette chaleur l'écrasait, elle ne se sentait pas le courage de reprendre la mer. Mais si elle s’amollissait, ses pirates s'amollissaient aussi, et il en était hors de question. Trop de temps loin de la mer risquait de leur faire perdre leurs réflexe et leur énergie de guerriers. Affalée dans une taverne, elle regardait sans les voir les autres clients qui déambulaient, pour la plupart fortement alcoolisés, même à cette heure de la journée.
Elle était engourdie, démotivée, tout ce qu'il ne fallait pas. Il lui fallait quelque chose pour s'occuper, se bouger, et rester fidèle à sa réputation de pirate redoutable. Personne n'avait envie de venir l'embêter, là, maintenant, histoire qu'elle lui transperce la panse ?
Une nouvelle-venue attira son attention parmi le flot d'ivrognes sans intérêt qui peuplait la taverne. Une Elfe. Assez atypique : plutôt petite de taille, brune, elle n'avait pas vraiment l'allure d'une guerrière. Quelque chose pourtant la rattachait à sa race : on pouvait lire une certaine détermination dans son regard, et Leia devina qu'elle ne devait pas être effrayée facilement. Plutôt jolie, gracieuse... Que pouvait-elle bien venir faire dans une taverne ?
Intriguée, suivit la jeune Elfe des yeux jusqu'au comptoir où elle commanda un cocktail, en connaisseuse apparemment. Les hommes se retournaient sur son passage et des ricanements se firent entendre. Quelle idée de se promener au milieu d'une horde d'hommes ivres habillée comme ça ! Evidemment, l'un d'eux se sentit obligé de s'approcher et de coincer la jeune femme entre son corps et le bar en lâchant la réplique la plus lourde et dépassée de toute l'histoire de la masculinité : "Tu vas où comme ça poupée ?".
FAIRE DU PING-PONG AVEC T... Bref. Au moins, son exaspération avait tiré Leia de sa torpeur. Voilààà quelqu'un à charcuter. Elle se leva et marcha lentement vers sa cible, attirant quelques regards.

- T’as perdu ta langue ma jolie ?, ajouta l'homme à qui elle décerna le prix international de la lourditude.

Comme il lui faisait dos, elle tapota sur son épaule pour attirer son attention.

- Vous cherchez quelque chose ?

Elle faillit ajouter une remarque un poil sophistiquée du genre : "Oh, je crois que vous avez laissez votre intelligence et votre dignité quelque part par là-bas", mais même un poil aurait été trop compliqué pour l'être au regard vide qui se tenait en face d'elle. Elle opta donc pour quelque chose de plus direct.

- Dégage ou je te découpe en morceau.

Elle ajouta à cette subtile réplique un geste significatif vers son sabre qu'elle portait accroché à sa ceinture. (Mal)heureusement, l'homme était assez éméché pour se croire invincible et refuser de perdre sa dignité face à une femme. Il ne devait pas l'avoir reconnue. Quoiqu'il en soit, il ne bougea pas et la regarda d'un air féroce.

- Ah ouais ? Paske tu crois ptêt' qu...

Sa phrase s'acheva dans un hurlement de douleur. Paf. Ce n'est pas un petit bout d'oreille qui lui manquerait. Elle espérait seulement que ça suffirait à le dégriser un peu et à le remettre à sa place.
Cela eut l'effet escompté, et tandis que l'ivrogne retournait pleurer chez sa mère en tenant son oreille en sang comme de peur qu'elle s'envole, Leia se tourna vers l'Elfe.

- Vous aviez envie de vous faire embêter, aujourd'hui, ou...?

Elle n'arrivait pas à mettre ça sur le compte de la naïveté, ça n'allait pas du tout à l'Elfe. Les apparences sont peut-être trompeuses, mais Leia savait reconnaître un regard intelligent quand elle en voyait un.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Mer 26 Juin 2013 - 20:28

Qui était-elle ?
C'était une femme. Rousse avec de grands yeux bleus.

- Vous cherchez quelque chose ?

Le ton était en opposition avec son apparence. Une voix ferme et tranchante, tout comme le sabre qui l'accompagnait.
Neleam observa la nouvelle venue avec amusement. Voilà qui clouerait le bec à cet ivrogne, sans qu'elle ait à se salir les mains. Une sacrée surprise.
La jeune femme était jeune, moins de vingt ans, ses yeux étaient lumineux et pourtant ils montraient une force surprenante. Son corps était dans cette même contradiction, assez fin et pourtant l'elfe y voyait des muscles. De la force et de l'agilité.
Ainsi qu'une étonnante marque sur le visage.

L'ivrogne se mut à hurler lorsqu'il compris qu'il ne faisait pas le poids et qu'il venait de perdre quelque chose. Une oreille.
Puis il prit ses jambes à son cou avec son précieux bien.

- Vous aviez envie de vous faire embêter, aujourd'hui, ou...?

Neleam sourit à l'inconnue.

- Ou !

Ses yeux pétillèrent un instant, fière de sa répartie ridicule. Bon il lui fallait maintenant songer à passer aux choses sérieuses.

- Dans tous les cas merci beaucoup ! Je suis Neleam, et ... Aujourd’hui... C'est mon jour de repos. Alors je suis venue chercher un petit truc à boire avant de retourner regarder la mer. Enfin maintenant que je te dois une jolie chandelle, je t'offre à boire en remerciement ?

L'elfe observa la nouvelle avec curiosité. Elle avait envie d'en savoir plus. Qui était-elle, et d'où venait-elle ..? Elle avait une petite aura mystérieuse, un quelque chose qui la différenciait des autres.
Finalement Neleam proposa à sa "sauveuse" d'aller boire dehors pour profiter du soleil. Et elles seraient à l’abri des oreilles indiscrètes car dans ce taudis tout le monde les observait avec attention, même s'ils tentaient de faire ça discrètement.

-Et toi dangereuse demoiselle, qui es-tu ..?


Neleam attendit sa réponse, tout en se demandant si ce... coup de main méritait qu'elle suive l'inconnue. Déjà attendre de savoir qui elle était, elle verrait plus tard pour le remboursement de sa dette.
Après tout, ce n'était pas comme si elle lui avait sauvé la vie... Bon, elle l'avait sorti d'un joli pétrin, c'est vrai. Est-ce qu'elle devait l'accompagner ? Ou juste lui dire qu'en cas de soucis, elle serait là ? Mais dans ce cas là ça ne serait jamais quelque chose d'urgent comme "ce type me suit depuis ce matin, corrige-le", car de un, elle ne  la préviendrait jamais dans le feu de l'action, et de deux... Elle était capable de se débrouiller seule.
Quelle situation complexe... Car Neleam ne voulait pas effacer ce qui venait de se passer. Cette jeune fille avait réussit à sauvegarder sa journée de repos, alors... elle lui devait bien quelque chose.
Le quelque chose en question était encore à déterminer, mais elle finirait bien par le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia D'al Angelo


avatar

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Dim 14 Juil 2013 - 15:01


♦ Si tu veux savoir qui je suis, il va d'abord falloir me dire qui tu es ♦


- Ou !

Ce n'était pas à proprement dit une réponse, mais Leia sut s'en contenter. Le regard pétillant et espiègle de l'Elfe lui plaisait.

- Dans tous les cas merci beaucoup ! Je suis Neleam, et ... Aujourd’hui... C'est mon jour de repos. Alors je suis venue chercher un petit truc à boire avant de retourner regarder la mer. Enfin maintenant que je te dois une jolie chandelle, je t'offre à boire en remerciement ?

"Jour de repos", hmm ? Qu'avait-elle l'habitude de faire, lorsqu'elle était active ? Voleuse ? Espionne ? Guerrière ? Un des métiers les plus courants chez les Elfes, sans doute.
Leia accepta l'offre et suivit la mystérieuse jeune femme à l'extérieur, devant la taverne, où elles sirotèrent leur boisson sous les rayons du soleil.
Après un court silence durant lequel elles s'observèrent mutuellement, Neleam engagea la conversation :

- Et toi dangereuse demoiselle, qui es-tu ..?

La question était large, mais ne connaissant rien de son interlocutrice - excepté son prénom -, Leia ne pouvait se permettre d'y répondre largement.

- Leia D'al Angelo. Moi aussi, je suis en "repos". Mais je ne m'attarde pas ici, je pars dans la journée.

Voilà une présentation qui valait bien celle de Neleam. Leia ne donnait que ce qu'elle recevait... Vraiment ? Elle avait pourtant tiré d'affaire une inconnue sans raison apparente ; en théorie, l'Elfe avait une dette envers elle. Seulement elle n'avait rien à lui demander, et, ne savant rien d'elle, elle ne savait pas de quoi elle était capable. Etant donné la sympathie qu'elle éprouvait à l'égard de Neleam, elle ne tenait pas vraiment à cette dette, mais elle connaissait l'honneur des Elfes et savait que la jeune femme y accorderait de l'importance, sans compter que si elle s'avérait être espionne ou assassin, cela pouvait devenir intéressant...

- Puis-je te demander ce que tu fais, hors de tes journées de repos ?


Spoiler:
 
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Dim 21 Juil 2013 - 19:58

une guerrière itinérante rigolote.

L'interlocutrice de neleam pris quelques seconde avant de parler.

- Leia D'al Angelo. Moi aussi, je suis en "repos". Mais je ne m'attarde pas ici, je pars dans la journée.


En repos.. Neleam sourit, amusée. Elle lui avait tendue la perche, c'était un juste retour. Mais ça n'assouvissait nullement sa curiosité. Que faisait-elle exactement..,? Et pourquoi repartir maintenant ? Ca ne l’arrangeait pas du tout..!
Leia avait-elle peur de se dévoiler ? Ou était-elle peu bavarde ?

- Puis-je te demander ce que tu fais, hors de tes journées de repos ?

Neleam soupira. Et regarda dans le vague.

-He bien... je suis une itinérante. J'adore voyager et découvrir de nouvelles rives et de nouvelles cultures. Et j'aime aussi me battre et rigoler. Je prends la vie comme elle vient, avec son lot de surprises et de combats. Et toi ?

Mais l'elfe ne voulait pas juste savoir comment Leia occupait ses journées, car elle en avait une petite idée, elle voulait savoir pourquoi partir maintenant, et comment rembourser sa dette. Il n'y avait qu'une solution pour elle : la suivre.

-Pourquoi repartir maintenant ..? Car si tu quittes le port -ce ne pouvait être qu'une marine, son pied lorsqu'elle marchait semblait maladroit, comme s'il manquait u léger roulement du sol, son corps gracil anguait, et donnait l'impression qu'elle dansait. D'infimes vibration que l'elfe percevait facilement, mais qu'importaient ses déductions, elle aurait sa réponse de vive voix, c'était moins fatiguant que de réfléchir- je serais dans l'obligation de te suivre et.. je ne suis pas forcément un cadeau. Surtout que c'est mon jour de congé !

Neleam fixait de nouveau son regard clair dans celui de la jeune femme. Avait-elle conscience du tournant que venait de prendre sa vie ? Car tant qu'elle que la dette n'était pas effacée, Leia aurait une nouvelle ombre. Mais il lui fallait l'accepter. Car la suivre contre son grés serait plus... Difficile. Mais pas impossible, car rien n'est infaisable. Ne jamais se dire qu'une montagne est immuable et que le vent incontrôlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia D'al Angelo


avatar

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Dim 4 Aoû 2013 - 14:44


♦ Une pirate avec des responsabilités et peut-être une once de paranoïa. ♦


- Hé bien...  je suis une itinérante.  J'adore voyager et découvrir de nouvelles rives et de nouvelles cultures. Et j'aime aussi me battre et rigoler.  Je prends la vie comme elle vient, avec son lot de surprises et de combats. Et toi ?

Une itinérante… Sans attendre de réponse à sa question, Neleam enchaîna :

- Pourquoi repartir maintenant...? Car si tu quittes le port,  je serais dans l'obligation de te suivre et…  je ne suis pas forcément un cadeau. Surtout que c'est mon jour de congé !

Etait-ce une sorte de… chantage ? Leia n’apprécia pas vraiment la manière dont l’Elfe présentait les choses, même si elle devait admettre qu’elle avait raison. Cela n’empêchait qu’elle était obligée de repartir, la question ne se posait même pas ; elle avait donné rendez-vous à son équipage à une heure précise, et elle ne pouvait pas se permettre de leur faire faux bond. Sans compter qu’à cause des marées, elle devrait retarder son départ au lendemain. Autrement dit, Neleam n’avait pas d’autre choix que de la suivre. Or ceux qui mettaient le pied sur le Blue Pearl étaient des membres de l’équipage… ou des hommes morts. Sûrement pas une Elfe itinérante qui passait en touriste et aurait ensuite toute la liberté d’aller la livrer à la police.
Leia n’aimait pas qu’on lui force la main, elle avait l’habitude de décider qui montait ou pas sur son navire ; cette situation lui rappelait celle où un jeune homme un peu trop sûr de lui s’était présenté à elle pour rejoindre l’équipage.
Soudain plus froide, elle fixa l'Elfe avec attention. Pourrait-elle être un atout intéressant ? Ça restait à voir... Peut-être devait-elle essayer d'être moins prudente et de faire plus confiance au destin. Depuis la mort de son père (donc depuis son plus jeune âge), elle n'accordait sa confiance à personne ou presque, et il lui était arrivé de le regretter.

- Je pense que tu ne réalises pas dans quoi tu t'embarques en envisageant de me suivre. Parce qu'il n'est pas question que je retarde mon retard ; j'ai des responsabilités qui m'en empêchent, figure-toi. Si j'étais toi, je réfléchirais à deux fois avant de m'engager.


Elle doutait que Neleam reviendrait sur sa décision, mais cela lui aurait évité d'avoir à en prendre une, de son côté.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]   Dim 4 Aoû 2013 - 18:42

être matelot.. quelle drôle d'idée


Leia changea d'attitude et se ferma un peu plus. Neleam se demanda un instant ce qu'elle avait bien pu dire... La fille des mers était sur la défensive, ses muscles étaient un peu plus tendus, et son regard moi aimable. Moins accueillant.

- Je pense que tu ne réalises pas dans quoi tu t'embarques en envisageant de me suivre. Parce qu'il n'est pas question que je retarde mon retard ; j'ai des responsabilités qui m'en empêchent, figure-toi. Si j'étais toi, je réfléchirais à deux fois avant de m'engager.


Doutait-elle de Neleam ? Certainement oui.. Elle devait la prendre pour une irresponsable, une fille capable de changer d'avis en l'espace de quelques secondes. Ce qui dans le fond n'était pas tout à fait faux. Neleam aimait vivre comme elle l'entendait, et pouvait aisément changer d'idée. Mais pour le coup, ce n'était pas un coup de tête, mais une obligation.
Qu'elle le veuille ou non, elle devait accompagner Leia jusqu'à ce qu'elle ait remboursé sa dette.

- Je n'ai aucun choix à prendre, juste mon devoir, qui est de rembourser ma dette. Si tu es obligée de prendre la mer aujourd'hui, he bien.. Je n'aurais d'autres choix de t'accompagner, avec ou contre ton gré. Avec ta coopération je dois avouer que ça serait nettement plus simple !


Neleam s'arrêta un instant et se demanda si elle avait le mal de mer.. Pas qu'elle le sache. Mais à vrais dire elle n'était pas non plus une habituée... Mais avec le temps elle savait qu'elle finirait par s'y sentir à son aise. Après tout, ce n'était que du bois, donc elle porrait presque se sentir comme chez elle dans la forêt. Presque.

-Il me faudra un peu de temps pour m'habituer au fait de vivre sur un navire, mais.. je pense pouvoir rapidement prendre du service. Et je serais ravie de participer à la vie à bord.


Elle venait d'accepter d'être matelot... Quelle drôle d'idée. Enfin, ce qui était fait est fait. Et après tout, ça pouvait être marrant. Bien que le fait d'être enfermée sur un bateau sans avoir à rien faire risquait de vite l'ennuyer. Voir de la faire paniquer. Pas qu'elle soit claustrophobe mais rester sur un bateau au milieu de la mer pendant un ou plusieurs mois, ça avait de quoi lui faire peur.
L'elfe attendit le verdict de Leia. Allait-elle l'accepter à bord ? Et si non.. comment ferait-elle ? Car vivre sur un bateau sans se faire prendre.. Neleam doutait d'y parvenir. Enfin, il serait toujours temps d'improviser.
De toute façon il leur restait encore un peu de temps. Assez pour finir de boire leur verre et pour l'elfe d'aller récupérer ses affaires, et emporter le nécessaire avec elle. Elle pouvait toujours avoir le nécessaire avec elle avec l'aide de la magie, mais elle n'était que moyenne fan (et moyennement douée, il faut l'avouer). Alors elle se contentait de prendre une ceinture avec des sacoches sans fond. Ainsi elle avait toujours ce qu'il lui fallait à portée de main, et ne s'en séparait jamais. Sauf qu'aujourd'hui, elle était différente. Non armée. Sans ses petits habitudes.
Dire qu'il lui fallait encore tenir jusqu'à la fin de la journée.. Ca risquait de sérieusement se compliquer si elle devait se faire une place à bord d'un navire inconnu. Devrait-elle se servir de ses poings ? Ou bien les matelots de Leia étaient bien élevés et la laisseraient en paix. Elle n'avait besoin d'être tranquille que pour une soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bras de fer, gueules de bois [Leia-Neleam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Arinos, elfe
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Les gros bras(Sybille et Nathan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit-
Sauter vers: