AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danette au Chocolat


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Un serpent.
Couleur de magie : Violet très foncé.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Sangrave
Résidence : Une maison à Omois.
Dans le sac : De quoi faire peur aux enfants ...

Affinités : Selena Duncan: Je pense que j'aimerais bien lui arracher les cheveux et m'en servir comme perruque pour poupée.
Keylo: Il est tellement stupide, mon dieu.

MessageSujet: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Dim 23 Juin 2013 - 19:22




-Miroir, Ô mon beau miroir. Dis moi qui est la plus belle femme d’Autremonde.

-C’est sans aucun doute vous, Miss Danette.

-Je croyais t’avoir déjà dis, de ne pas m’appeler Miss Danette.

-C’est pourtant un surnom qui vous va tellement bien. C’est dommage que vous soyez devenues Sangrave d’ailleurs, vous auriez pu être . . . Vendeuse de chocolat. Vous auriez eu un succès fou en période de Saint Valentine.

Rho, qu’est-ce qu’il parle beaucoup ce miroir. Bla bla bla, c’est tout ce que j’entendais. Ce miroir avait une grande bouche, il faudra que je me rappelle de le rendre moins bavard. Ou bien peut être plus drôle. Oui c’est cela, il aurait été mieux si il avait le sens de l’humour. Difficile d’avoir le sens de l’humour. Vous trouvez ça drôle ? C’est drôle ? J’ai dis drôle ? Comme c’est drôle. Oui je sais je vous embrouille avec mes répétitions. Avouez que quand vous avez lu, vous avez relu la phrase une deuxième fois, pour être sûr de ne pas avoir compris à côté. Moi je ne comprend jamais à côté, parce que moi je suis tellement intelligente. *Tousse* Il y a de la poussière par ici, rappelez moi de tous nettoyer, pour l’instant je n’ai pas le temps de faire le ménage. Quoi ? Comment ça pourquoi ? Oh, je ne vous ai pas dis ? Je participe à une réception au Palais d’Omois. Mais je vous rassure, je ne vais pas me mêler avec ces gens de hautes cours, non, ce que je vais faire est bien plus prodigieux que cela. Je vais faire un grand coup ce soir, et ce sera pour moi une grande occasion de me faire remarquer auprè de Magister. Mon maître a déjà fait tellement pour moi, il serait grand temps de le remercier .

Spoiler:
 

Je marchais. Oui je marchais, c'est très bien de marcher à pied. Ca permet de garder un bon poid ou d'en perdre même. Mes talons claquent bien le sol, la nuit tombe sur Omois. Tadix et Madix s'élèvent haut dans le ciel, accompagnant les étoiles qui viennent les unes après les autres. Ce soir allait être une soirée lumineuse, brillante, magnifique, voir même ensorcelante. Les gens de la nuit se réveillent, ils sortent. Boîte de nuit, Bars et autres.  Fêtes et amusement nocturnes. Les chats errants sont là, espérant trouver des poubelles avec de quoi remplir leur estomac. Certains cherchent un banc confortable pour passer leur nuit, d'autre sortent de chez eux pour aller dans une soirée de haut prestige ou bien se détendre en boîte. Je me rend compte en faite, c'est vraiment ridicule de marcher à pied avec une robe comme la mienne. Longue et blanche avec un haut doré, une masse de tissue couvre le sol. Mes cheveux harmonieusement attachés, mes lèvres rouge grâce à mon tout nouveau rouge à lèvre, mes doigts impeccablement manucurés, mes yeux au mil nuances de gris, marqués par un mascara noir, oui, ce soir je suis parfaite.


Spoiler:
 


Je marche encore, proche du chateau Impérial. Je m'avance et y entre, me voila donc enfin au Palais de L’Impératrice. Grande baraque dites donc. Enfin bon, je suis persuadée que la Forteresse Grise est plus grande. Oui oui, j’en suis sûr !
En avant Danaé, droit vers la salle principale. Il faut dire que ce soir, les gens ont fait des efforts. Moi pas, je ne fais aucun effort pour être bien habillée. C’est naturel chez moi. Moi ? Une peste ? Oh non ! Pour commencer, ce que je califie de peste, c’est cette sirène stupide. Leyla D’el Mar, elle est toujours en train de se pavaner avec son frique à la con ! Je  déteste ses allures de je-suis-la-plus-belle-sirène-d’Autremonde, même si c’est un peu vrai, elle n’est pas obligée de le dire. Moi je dis, cette fille est une vraie pouffiasse ! Et non, je ne connais aucune de ses chansons ! Quoi ? Pourquoi vous voulez fouiller sur ma Boule de cristal ? Vous ne me croyez pas quand je vous dis que je n’aime pas cette fille ? Mais enfin vous êtes vraiment des cas, chers lecteurs.
**
Hein ? Mais qu’est-ce que je fais par terre moi ? Aïe mon nez ! Mais c’est pas possible, j’ai l’air conne là. Je suis rentré dans le mur comme une imbécile . . .
Tout ça, c’est de votre faute ! Heureusement, personne n’a rien vu, ils sont trop occupés à regarder Lisbeth. Rho ! Celle là, c’est bien la pire de toutes, elle c’est Madame-L’Impératrice-d’Omois-qui-se-prend-pour -la-plus-belle-femme-d’Autremonde. Gnah Gnah Gnah ! Et puis d’abord, elle est même pas plus belle que moi.
**
Oh Selena Duncan ! Elle est vraiment resplendissante ce soir. Il faudrait que j’aille lui parler tient. Quoi ? Moi, faire du mal à Selena Duncan ? Pff, n’importe quoi.



I CAN'T BE TAMED

I wanna fly, I wanna drive, I wanna go ♫ And if you try to hold back, you heart will explose ... ♫




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selena Duncan


avatar

Age du personnage : 34 ans.

Familier : Un puma nommé Sembor.
Couleur de magie : Ambre.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Mère de la fameuse Tara Duncan et artiste lyrique à ses heures perdues.
Résidence : En feuilletant un peu les magazines people, vous l'apprendriez sans peine.
Dans le sac : Un rouge à lèvre, un spray soporifique, deux dagues, un Transmitus automatique, de la nourriture pour puma, une cannette de Tzinpaf, une bourse de crédits muts, un livre et une Boule de Cristal.

Affinités : • Magister => Tu me suis décidément partout. Tu me pousses à bout. Tu m'exaspères. Tu m'épuises. Tu m'attires.
• Tsubasa & Niya => Enfants adoptifs <3
• Camila => Élève.
• Lisbeth => Crève, salope.
• Alvina => Garde du corps.



MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Mar 25 Juin 2013 - 15:28

head
Les trois p'tits Sangraves et la Poupée ~



À contrecœur, tu remontes un des immenses couloirs qui conduisaient à la salle principale du palais. Tout le monde était en ébullition et ne parlais que de la soirée de réception impériale se déroulant ce soir là. En tant que personne de la haute cour, tu te dois d’y être présente. Le fait que tu te foutais complètement de cette soirée et que tu avais tout sauf envie d’y aller semblait n’intéresser personne. Ta présence était obligatoire, c’était tout. C’est donc de bien mauvaise humeur que tu t’y rendrais. Bon, tu avais au moins fait l’effort de te mettre en valeur, ‘fin comme toujours quoi. Belle robe blanche vaporeuse, chignon compliqué, maquillage très discret. Être magnifique était devenu banal pour toi. Même si ta mine renfrognée n’échappait à personne.

 

Tu passes la grande porte à grands pas. Te voilà dans la grande salle, et tu vas devoir faire un effort de bonne humeur. C’est la cinquième soirée mondaine que tu fais dans la semaine, tu es juste crevée mais tu dois quand même afficher un sourire radieux. Si tu t’écoutais, tu serais en train de dire merde à tout le monde, mais que veux-tu ! C’est ça la vie de noblesse. Avantages et inconvénients.

 

Oh merde. Voilà qu’un ministre entame une conversation avec toi. Désolée, mais tu n’es pas d’humeur sociable aujourd’hui. Tu t’esquives assez impoliment et t’éloignes un peu plus loin. En fait tu te sens comme une godiche, tu ne sais pas quoi faire. Tu as une envie furieuse de regagner ta suite et continuer ton bouquin au calme. Rhhoh, tu viens de croiser le regard de Lisbeth. Si son regard pouvait tuer, tu serais parfaitement morte. Mais alors parfaitement. Elle est encore mauvaise après l’autre fois. En plus tu viens de capter l’attention de ceux qui l’admiraient une seconde avant, provoquant instantanément la jalousie de Madame l’Impératrice. Et bah tant pis. Tu t’en fiches éperdument.

 

Une jolie fille en longue robe blanche et dorée vient d’entrer. Elle te regarde fixement. Tu te sens encore plus mal-à-l’aise. Ta main se crispe sur ta coupe de champagne. Non, vraiment tu n’es pas bien ici. Habituellement sociable, tu te sens aujourd’hui : a) d’humeur massacrante, b) timide, c) oppressée, d) crevée. Ta claustrophobie te reprend, t’incitant à sortir dans les jardins. Discrètement, tu t’éclipses, semant tes gardes, et te voilà à l’extérieur. L’air te revigore un instant.




Fiche par Narja pour Never-Utopia


Spoiler:
 



 



So wake me up when it's all over.
~
Apache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3523-selena-duncan http://tara-duncan.actifforum.com/t3814-selena-duncan-version-20#65306
Danette au Chocolat


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Un serpent.
Couleur de magie : Violet très foncé.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Sangrave
Résidence : Une maison à Omois.
Dans le sac : De quoi faire peur aux enfants ...

Affinités : Selena Duncan: Je pense que j'aimerais bien lui arracher les cheveux et m'en servir comme perruque pour poupée.
Keylo: Il est tellement stupide, mon dieu.

MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Ven 28 Juin 2013 - 11:45



Après avoir croisé mon regard, Selena quitte la salle. Rho, c’est pas très respectable ça. Ne me dites pas qu’elle est si lache que ça. . .
Et puis rha ! Mais stupide haute cours ! C’est mâlin ! Quel prétexte je trouve pour lui parler moi ! C’est nul, c’est pas ça qui était prêvu ! Bon bon bon . . . Laissez moi réfléchir deux petites minutes. Peut être que je pourrais dire que j’ai perdu un truc dans le jardin et que je la recroise par hasard en cherchant ledit truc. Non, je ne suis jamais venue au Palais d’Omois avant. Je peux lui dire que je suis une vieille connaissance, qu’on s’est déjà croisées. . . Non c’est stupide, elle est trop vieille pour me connaître. Oui oui, celle là, je devais la sortir, pardonnez moi. Oh j’ai trouvé ! Sortir ! Devoir ! Oui voila c’est ça ! Je n’ai qu’a lui dire que j’ai un truc à elle ! . . . Ah mais c’est con, elle a rien perdu. Oh je sais !  Je n’ai qu’à lui dire que je suis la fille du cousin du portier de la femme du majordome de . . . De . . . Du comte de Trevor ! Voila !
A tout les coups elle comprendra pas, mais bon. Allez Danette.
Je m’avance vers la sortcelière qui ne semble pas dans son état normal. Du moins, elle ne semble pas très à l’aise. Cool, ça la rendrait plus stupide, on dit que quand les gens se sentent mal, ils sont beaucoup moins viligents. On va pouvoir vérifier.


-Bonsoir ! Que votre magie illumine Selena Duncan !

Un joli bonsoir suivis d’une formule de politesse, le tout servi avec un sourir des plus charmants.

-Si je puis me permettre vous semblez un peu mal en point. . . Vous avez besoin d’aide ? Vous voulez que j’appelle les gardes ?


I CAN'T BE TAMED

I wanna fly, I wanna drive, I wanna go ♫ And if you try to hold back, you heart will explose ... ♫




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selena Duncan


avatar

Age du personnage : 34 ans.

Familier : Un puma nommé Sembor.
Couleur de magie : Ambre.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Mère de la fameuse Tara Duncan et artiste lyrique à ses heures perdues.
Résidence : En feuilletant un peu les magazines people, vous l'apprendriez sans peine.
Dans le sac : Un rouge à lèvre, un spray soporifique, deux dagues, un Transmitus automatique, de la nourriture pour puma, une cannette de Tzinpaf, une bourse de crédits muts, un livre et une Boule de Cristal.

Affinités : • Magister => Tu me suis décidément partout. Tu me pousses à bout. Tu m'exaspères. Tu m'épuises. Tu m'attires.
• Tsubasa & Niya => Enfants adoptifs <3
• Camila => Élève.
• Lisbeth => Crève, salope.
• Alvina => Garde du corps.



MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Dim 30 Juin 2013 - 12:40



Rhhoo, la fille te rejoint. Alors elle voulait vraiment faire la causette ? Mince, et toi tu t'es barrée comme une conne. Voilà que tu devenais malpolie maintenant. Elle te salue poliment, en souriant. Elle te connaissait, et toi tu n'avais aucune idée de qui elle pouvait bien être. Encore un inconvénient à la célébrité.

Elle s'enquiert de ton état. Slurk, ça se voyait tant que ça, que tu n'étais pas dans ton assiette ? En même temps, il y avait de quoi. Ton corps et ton esprit avaient du mal à supporter tout ce stress. Tu te demandais vraiment comment faisait Lisbeth, par exemple, avec son emploi du temps pire que le tien. Et encore, toi, tu avais parfois des vacances, quand tu allais chez ta mère, sur Terre. Pas elle. Enfin en tout cas, toi, tu ne te trouvais pas faite pour cette vie.

L'air las, tu t'assis sur un des fauteuils d'extérieur, dénouas tes cheveux et passas une main fatiguée dedans.

Tu t'efforças à sourire, et tu lui répondit :

-Bonsoir ! Et que votre magie protège le monde. Je vous remercie, ça devrait aller. Et par pitié ne me parlez plus de ces gardes !

Tu ne voulais surtout pas qu'elle appelle tes encombrants de gardes. Tu passais suffisamment de temps à employer des stratégies plus tordues les unes que les autres pour les semer, merci.

- Euh, mais à qui ai-je l'honneur ?




Fiche par Narja pour Never-Utopia

>_<:
 



So wake me up when it's all over.
~
Apache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3523-selena-duncan http://tara-duncan.actifforum.com/t3814-selena-duncan-version-20#65306
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Mar 9 Juil 2013 - 2:26




    AND WHO ARE YOU, the proud lord said, THAT I MUST BOW SO LOW ?
    Je m'inclinais avec insistance, m'abaissant jusqu'à leurs hanches, feignant la courtoisie et la plate obéissance. Les conversations enflammées, les odieux rires mensongers, je les entendais. Les sourires hypocrites, les regards méprisants, les gestes implicites, tous, je les voyais. À peine eut-elle commencée que cette réception m'avait déjà répugnée. Je traînais à mes pieds le velours de mes méfaits, me frayant un chemin au milieu de cet océan de faux-semblants. Pourquoi cette mascarade, pourquoi cette comédie ? Je ne pouvais m'empêcher de chercher des yeux les amis qu'autrefois j'eus, mais je devais me l'avouer ; je me retrouvais face à une foule de parfaits inconnus. Cette femme que je guettais, que je traquais, je ne la voyais même pas. Elle ne semblait pas décidée à se montrer. Aussi préférai-je m'écarter loin de tous ces courtisans aux allures étrangères, en sécurité, tapie dans l'obscurité. Et je patientai là. Un temps. Deux temps. Trois temps. Les minutes passèrent, lentement. Je vis défiler sous mes yeux les plus riches, les plus réputés, les plus prétentieux ; je m'amusais à les mépriser en silence. Quand enfin je vis entrer dans la grand salle celle qu'on nommait comme la « belle » Selena Duncan, je sentis la rancœur me monter à la gorge. Elle était belle, je devais bien l'avouer. Mais pas assez. Elle m'agaçait prodigieusement, avec ses sourires niais, avec ses manières de dame, avec cette politesse immonde qu'elle s'efforçait de montrer à tout le monde, comme si elle était fière d'être cette jouvencelle dont on ne cessait de narrer la vie à la cour. Je la connaissais bien, cette misérable jouvencelle. Si je pouvais... si je pouvais seulement... Elle avait tout ! La richesse, le respect, la notoriété ! Et elle était aimée, Ô, ça ! Bien trop aimée ! À l'instant, je n'avais qu'une envie, une envie de sang, une envie de violence. Mais je me contins, d'un effort inhumain. Si je pouvais seulement... elle regretterait de l'avoir approché, de l'avoir touché. Je ravalai mon amertume et grimaçai. Un verre se brisa au creux de ma main, mais je n'y prêtais même plus attention, suivant des yeux la grande dame. Elle salua quelques hommes, affichant cet air si insolemment agréable que je rêvais de lui faire bouffer. Je la filai du regard, analysai ses mouvements, ses discussions, avec un intérêt purement inexistant. Puis je songeai à cette damoiselle grise avec qui je travaillais l'espace d'une soirée. Je songeai à mon plan, à mes idées, à mes desseins. Et je me dis que je n'allais vraiment pas aimer ce que j'allais faire cette nuit. Mais hélas je n'avais pas le choix.

    Il était temps d'agir. Je posai un dernier regard sur cette femme qui me répugnait tant. Je la voyais encore sourire à ces hommes qui ne cherchaient qu'à la posséder. Cette personne-là n'était tout simplement pas humaine. Elle n'était même pas à la hauteur de la réputation qu'on lui donnait ! Et ces hommes, tous ces hommes qui lui tournaient autours, toutes ces femmes qui ne cherchaient qu'à la connaître davantage, et tous ces sortceliers qui ne voulaient que tirer profit de cette immonde personne ! Je retins un cri de rage. Ce que je pouvais la haïr, cette Selena Duncan ! Et ce que je pouvais haïr cette haute cour, tellement hypocrite, tellement odieuse, tellement méprisable ! J'inspirai une grande bouffée d'air et aperçu la cible se faufiler vers l'extérieur, suivi de près par une autre jouvencelle toute de blanc vêtue. J'en déduis qu'il s'agissait de ma partenaire. Reprenant contenance, je me lançai au milieu de ces hideux inconnus pour m'éloigner de là et rejoindre mes cibles. On m'arrêta une première fois en me prenant pour quelqu'un d'autre, puis on interrompit ma démarche une seconde fois pour faire ma connaissance. Je soupirai et répondit platement que j'avais à faire. Il me laissa aller et je filai aussitôt en direction des jardins de l'immense palais. J'espérais seulement ne pas me méprendre sur la démarche à suivre. Lorsque j'arrivai, j'aperçu l'objet de ma haine discuter vaguement avec ma partenaire. Je réfléchis une seconde et tenta une première approche assez timide, mais je m'abstins. Je sentais encore mes doigts trembler de colère à la simple vue de cette femme. Je me souvenais du Maître, je me souvenais de ce qu'on m'avait dit, je me souvenais de tout. Je songeai à ce qu'elle m'interdisait, à ce que cette femme m'empêchait d'obtenir, au bonheur dont elle me privait. Je rentrai à l'intérieur de nouveau. Me dissimulant dans le cadre de la porte, je tentai de conserver mon calme et forçai ma respiration à s'apaiser. Il fallait impérativement que je me contrôle où j'allais tout faire foirer. Deux minutes s'écoulèrent avant que je ne sois capable de me calmer pour de bon. Je me retournai derechef vers les deux jouvencelles et m'approchai d'elles, plus sereine, mais incertaine de ce que j'étais sensée faire. Je jouai le jeu. Un délicieux sourire se dessina peu à peu sur mon visage et je me mis à jouer dans cette mascarade que je trouvai si méprisable. Je mimai la délicatesse et la courtoisie et m'inclinai avec insistance, m'abaissant jusqu'à leurs hanches, comme si je respectais et appréciais cette infâme succube.

    « Belle soirée, n'est-ce pas ? Je vois que je ne suis pas la seule à fuir les conversations indiscrètes. »



Au sujet de Melle Lannister:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danette au Chocolat


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Un serpent.
Couleur de magie : Violet très foncé.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Sangrave
Résidence : Une maison à Omois.
Dans le sac : De quoi faire peur aux enfants ...

Affinités : Selena Duncan: Je pense que j'aimerais bien lui arracher les cheveux et m'en servir comme perruque pour poupée.
Keylo: Il est tellement stupide, mon dieu.

MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Dim 14 Juil 2013 - 21:27


Les trois petits sangraves et la poupée




    Le silence. Oui le silence. C’est une chose bien insupportable. Le silence, l’absence totale de son. C’est ce qui se produit en ce moment. Il n’y a aucun bruit. Calme et sérénité. Paix et harmonie. Lumière de Tadix et Madix . . . Oui, j’arrête de faire la poète, d’accord. Selena me parle et me demande qui je suis. Maintenant que j’y repense, ça serait un peu bête de lui sortir le « Je suis la fille du portier de la femme du frère de la femme de ménage de . . . » Non, mauvaise idée. Elle pourrait avoir un malaise tant c’est complexe. Oui, ça me rappelle un vieux journal que j’avais lu. C’était un homme qui était venu toquer chez une femme. La femme lui ouvrit la porte et le salua gentiment. Il lui dit alors,« Bonjour, je suis famille à vous. Voulez vous bien m’héberger ? » , le comble fut que je me demande vraiment comment un humain peut être de ma famille. Oui la femme c’était moi en fait. Non franchement, vous vous voyez vous, tranquilement, vautré(e) dans votre canapé, puis on vous fait vous levez pour vous arnaquer ? Autremonde est vraiment une planète surprenante par moment. Peut être que si en fait, mais oui ! Je suis sûr que j’ai des origines humaines ! C’est fortement possible, regardez, sous forme humaine je suis belle. Ne me dîtes pas ce que n’a pas de rapport ! Sans m’en rendre compte, je me met à songer devant Selena et m’assoit sur un siège, arrangeant ma longue robe blanche. La main au menton, je fais une moue réfléchie.
    Une femme vint alors troubler ma concentration :


    « Belle soirée, n'est-ce pas ? Je vois que je ne suis pas la seule à fuir les conversations indiscrètes. »

    . . . D’où elle sort celle là ? J’espère qu’elle va pas faire capoter mon plan. Oh, capoter, j’ai dis capoter. Ca me fait penser à capote . . . Je laisse un rire s’échapper, au plus  grand malheur de la jeune femme qui me faisait face. Très jolie robe tient. Ses cheveux rouges bouclés . . . Je suis presque jalouse d’elle ! En fait non, il faut être calme en toutes circonstances.

    -Effectivement, je cherche un peu à éviter la foule en fait, j’étais venue car je devais rencontrer quelqu’un ici, mais en fait, cette personne n’est pas venu. Puis j’ai croisé Selena Duncan, voyant qu’elle partait et que nous étions seules toutes les deux, je me suis dis que je pouvais l’aborder.


    . . . Fantastique mensonge, je ne pensais pas être aussi douée pour mentir  . . . Bon, ça s’est mieux passé que je ne le pensais. Je passa ma main dans mes cheveux et me leva.

    -Au fait, je suis Danaé Levy, et vous ?

    Oups, j’avais oublié de répondre à Selena. Bon ce n’est pas grave, maintenant elle sait comment je m’appelle.



    fiche By Camo/013 ne pas toucher sans ma permission




I CAN'T BE TAMED

I wanna fly, I wanna drive, I wanna go ♫ And if you try to hold back, you heart will explose ... ♫




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Acacia

ʜeaʀ мe ROAR

avatar

Age du personnage : 26

Couleur de magie : Blanche.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Exploratrice et justicière?
Résidence : Sur le dos de mon éléphant rose.
Dans le sac : Mon didgeridoo sur le dos et un tomahawk à ma taille.


MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Ven 19 Juil 2013 - 1:45




    IN A COAT OF GOLD, or a coat of grey, A LION STILL HAS CLAWS
    Me relevant doucement, je feins l'ignorance courtoise face à ce nom que j'avais déjà entendu maintes fois. Ma complice, en contrepartie, sembla ne pas m'avoir reconnue... Je m'appliquai à sourire délicatement dans une hypocrisie parfaite alors que mon esprit s'envolait bien haut à maudire et rabaisser le monde. Je songeai à me méfier de cette jeune demoiselle, qu'en bien même elle soit ma partenaire. Si elle se rendait compte de mes desseins, elle risquait fort de ne plus apprécier davantage ma personne. Pas que cela me chagrina le moins du monde, mais je préférais ne pas me mettre les capes grises sur le dos. Et quand à cette Dame Duncan, je... à peine détournai-je mon regard de la jouvencelle qui venait de prendre la parole pour contempler cette infâme succube que je sentis mon sourire vaciller l'espace d'un instant. Garder son calme. Jouer, comme à ton habitude. La femme n'était pas différente de tous les autres. Elle était comme tout le monde. Aussi méprisable que le commun des mortels. Si ce n'est plus. Elle... Si j'avais su que ce serait si difficile de me retrouver face à elle ! Je peinais à comprendre ma réaction. J'avais survécu à ces maudits reptiles, j'avais survécu à leur tortures, j'avais survécu à la misère, à la solitude, à la folie, j'avais survécu à l'appel du sang et des armes, à la violence, j'étais passé au travers de tout ça, j'étais l'une des assassine les plus recherchées en ce bas monde, l'une des plus dangereuses, potentiellement l'une des meilleures... J'étais Lyoree Di Sielle, et malgré tout ce que j'ai enduré pour en arriver là, une femme, UNE SEULE, aussi faible et aussi méprisable, serait capable de me faire plier ? Je retins un bref rire à cette pensée. La situation frôlait le ridicule, je devais l'avouer, mais à chaque fois que je posais mes yeux sur elle, je ne pouvais pas m'empêcher de la haïr du plus profond de mon être et de penser au Maître, et à tout ce que je pourrais vivre si elle n'était pas là. Mon être tout entier brûlait de rage à la simple vue de cette abomination de la nature. Je m'empressai de croiser de nouveau le regard de la jeune grise, dans l'espoir de garder le contrôle sur mon corps.

    « Enchantée, Mademoiselle Levy. On m'appelle Rose Lannister. »

    Je lui servi un de mes plus beau sourire, tout teinté d'innocence et d'élégance, tentant désespérément d'écarter toutes ces amères pensées versatiles. Je m'étais entraînée moi-même dans une délicate situation et il fallait que je parvienne à rester de marbre malgré tous les songes qui me torturent. Continuer cette comédie n'aurait été qu'un jeu d'enfant en temps normal, mais je n'étais pas habituée à cet élan de haine et de rage qui m'accablait actuellement. Si je ne la tue pas, cette satanée Duncan sera ma perte. C'était à qui voudra bien achever l'autre en premier, il semblerait. J'usa de toutes les force qui m'étaient disposées pour conserver mon sang froid et mon masque de verre. Personne ne saura ce à quoi pense Rose Lyoree Lannister, c'était ainsi que tout devait se dérouler. Je retins un soupir lourd de sens et me tourna de nouveau vers la brune avec un air que je voulu des plus chaleureux et agréable, imaginant dans ma tête que je m'adressais à une vieille amie et ce malgré la haîne monstrueuse et que j'éprouvais à son égard.

    « Et je suppose qu'il n'est pas nécessaire de vous présenter, Mme Duncan. » remarquai-je en insistant inconsciemment sur le titre de dame. « Eh bien vous me voyez ravie de découvrir ce soir des compagnons d'infortunes. Ces gentes de la haute sont vraiment irrécupérables, si vous voulez mon avis. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: KEYKEY DÉBARQUE !   Ven 19 Juil 2013 - 18:39






L'homme qui me faisait face était un gringalet en veston noir, chemise blanche et cravate, les cheveux bruns et l’œil moqueur. Nous nous observâmes un long moment, ses iris mordoré dans les miens. Je passai la main dans mes cheveux en les ébouriffant et il fit de même. Je soupirai. Lui aussi. Je sortis une sucette de ma poche, dépliai le papier et l'enfournai dans ma bouche. Mon reflet dans le miroir m'imita. Je finis par m'en désintéresser. Tout en mâchouillant la friandise, je songeai que cette soirée au palais de Tingapour était bien ennuyeuse. J'aurais préféré ne pas avoir à m'y introduire comme serveur de boissons. Mais que vouliez-vous, aux yeux de tout le monde, je n'étais qu'un Mage peu fortuné qui désertait le palais la plupart du temps... Maussade, qui plus est. Convenez qu'il m'était difficile d'obtenir une invitation. J'en avais pourtant besoin pour accomplir la mission que Magister m'avait confié. Mission que je me devais de réussir. J'avais trop failli ces derniers temps pour me permettre un échec de plus. Ou je risquais de ne pas pouvoir rentrer sain et sauf de ma rencontre suivante avec le Maître... Je n'étais pas encore assez fou pour ne plus me soucier de ma vie.

J'avais donc pris la précaution de modifier mon apparence afin d'être certain de ne pas être reconnu par quiconque travaillant au palais. Je n'avais pas utilisé la magie : en usant d'un Transformus, on pouvait facilement être démasqué en cas de problème, je l'avais appris à mes dépens. J'avais donc simplement teint mes cheveux. La tignasse brune et ainsi vêtu, je diminuais mes risques d'échec. N'étais-je pas merveilleusement intelligent ?*

Courber le dos devant ladies et gentlemen, feindre des sourires hypocrites pour proposer un rafraîchissement ne me gênait pas tant que ça. J'avais grandi dans la boue et j'étais habitué aux basses besognes. Cela ne signifiait pas que j'appréciais cette soirée de robes de velours et de visages méprisants. Je n'étais ici que pour ma mission. Elle se faisait bien attendre, d'ailleurs... J'étais censé retrouver deux partenaires afin d'assassiner une comtesse dérangeante, Edmée Ab Jentis, j'ignorais pour quelle raison. On nous avait mis en garde : c'était une femme plus dangereuse qu'elle n'y paraissait, raison pour laquelle nous étions plusieurs. Je n'avais hélas pas encore repéré la cible, ni mes coéquipiers, d'ailleurs... Je n'y comprenais goutte. De plus en plus tendu et profitant de l'indifférence que chacun m'accordait, je m'avais pris congé et m'étais glissé dans les toilettes.

Eh bien, je n'avais plus qu'à retourner à cette joyeuse petite fête et à espérer que dame Ab Jentis ne se fasse plus attendre... J'irais dans ses appartements s'il le faudrait. Que mes collègues m'aient devancé m'aurait étonné : j'étais là-bas depuis plusieurs heures et j'avais été assez observateur pour ne rien rater de la soirée.

Sucette en bouche, les cheveux encore ébouriffés, je sortis des toilettes. Je m'apprêtais à récupérer le plateau que j'avais laissé sur une table, quand j'aperçus une femme quitter la pièce d'un pas pressé juste devant moi... Puis une autre... Puis une autre encore... Peut-être étaient-ce mes coéquipiers qui complotaient quelque chose. Je n'en étais pas sûr, mais j'en avais assez de rester passif. Convenez que cette agitation était suspecte. D'abord indécis, je finis par quitter la pièce à mon tour, abandonnant mon plateau et cette stupide soirée. Elles se dirigeaient vers les jardins. En réfléchissant, je m'étais laissé distancer. Une fois seul, je me mis à courir dans l'espoir de les rattraper. Ç'aurait été trop bête de les perdre à ce stade ! Pourtant, je finis bel et bien par m'égarer dans les jardins. Perdant espoir, je retournai sur mes pas... Et je vis trois silhouettes discuter, tout près de la salle principale où se déroulait la soirée.

Après m'être cogner la tête contre un mur, je me dirigeai vers elle. J'étais fatigué de courir. Alors je débarquai en marchant tranquillement, avec ma sucette, mon veston, ma bosse sur le front et mes cheveux en bataille. J’interrompais visiblement une conversation. J'abandonnai toutes ces courtoisies ridicules et fus direct :

« Brolk, vous en avez mis du temps ! Vous foutiez quoi ?! »

Soudain, je compris... Deux Sangraves devaient m'accompagner. Elles étaient trois.

« OK... On doit buter laquelle ? »

* :
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Selena Duncan


avatar

Age du personnage : 34 ans.

Familier : Un puma nommé Sembor.
Couleur de magie : Ambre.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt faible


Métier : Mère de la fameuse Tara Duncan et artiste lyrique à ses heures perdues.
Résidence : En feuilletant un peu les magazines people, vous l'apprendriez sans peine.
Dans le sac : Un rouge à lèvre, un spray soporifique, deux dagues, un Transmitus automatique, de la nourriture pour puma, une cannette de Tzinpaf, une bourse de crédits muts, un livre et une Boule de Cristal.

Affinités : • Magister => Tu me suis décidément partout. Tu me pousses à bout. Tu m'exaspères. Tu m'épuises. Tu m'attires.
• Tsubasa & Niya => Enfants adoptifs <3
• Camila => Élève.
• Lisbeth => Crève, salope.
• Alvina => Garde du corps.



MessageSujet: Re: Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]   Mer 21 Aoû 2013 - 19:17







Un blanc. Ta question semble embarrasser la demoiselle, qui s'assois à ton côté et semble longuement réfléchir. Etrange. Répondre à cette simple question « comment tu t'appelles » ne requiert pourtant pas de longues réflexions. Haussant un sourcil, tu l'interroges du regard, de plus en plus troublée. Un silence gêné s'installe, seulement troublé par le tintement de tes bracelets avec lesquels tu t'es mise à jouer, et tu soupires discrètement. Bah, ce n'est pas le première fois que tu tombes sur une excentrique. Ce silence allait durer encore longtemps si une jeune femme aux cheveux carmins ne vous avez pas rejoint et n'avez pas engagé une autre conversation. La demoiselle un peu louche cloîtrée dans son silence l'instant d'avant lui répond. Danaé Levy et Rose Lannister. Deux personnes de plus qu'il te faudra mémoriser pour faire bonne mesure auprès des courtisans lors de conversations grandiloquentes à propos des commérages de la haute société. Reconnaître le maximum de personnes. Bourrer ton esprit de noms et de visages que tu ne reverras probablement pas, rien que pour faire bonne impression. Car ces deux demoiselles font sûrement parti de la Haute, sinon pourquoi auraient-elles été conviées à ce genre de soirée mondaine ? D'ailleurs, cette Rose ne te paraît pas banale non plus. Une lueur des plus étranges danse dans son regard, et son visage paraît un peu tendu. Tu mets ça sur le compte du mal-être dans ce genre de soirées, que tu ne comprends on ne peux mieux. Elle n'est visiblement pas très à l'aise, tout comme toi à cet instant. Tu as juste envie de te casser de là. Mais ce ne serait pas correct.

« Vous me voyez enchantée de faire votre connaissance, Mesdemoiselles. Pardonnez mon mal-être, je dois vous avouer que ce genre de soirée ne m’accommode guère. »

Sans blagues.

S'ensuit un autre petit silence gêné, finalement interrompu par l'arrivée d'un autre protagoniste dans votre petite comédie révérencieuse. Une arrivée des plus alarmantes. « On doit buter laquelle ? ».

Cette phrase résonna dans ton cerveau et te figea. Buter. Buter. Buter. Tu réagis vivement en te levant brusquement du banc, sans oublier d'appeler ta magie (qui ne te servirait guère contre trois meurtriers, si meurtriers il y avait et que tout cela n'était pas qu'un embarrassant quiproquo. Avec un peu de chance, c'en serait un ?)

« Qu'est-ce que ça veut dire ?  » demandas-tu en fronçant les sourcils et essayant de comprendre -l'esprit déductif, ce n'était malheureusement pas ton truc-.

Une horrible pensée te traversa l'esprit. Tu en lâchas ton verre d'alcool -alcool au goût... Étrange soit dit en passant. Mon Dieu, se pourrait-il que... ?- et levas tes mains auréolées d’énergie vers les trois intéressés. Attention, soyons lucides cinq minutes. Si ta théorie se révélait juste, tu n'aurais pas la moindre chance contre eux. C'était un réflexe, en fait. Un réflexe qui se révélerait certainement inutile, certes, mais chut.

« Par les Dieux... Ne me dites pas que vous êtes des Sangraves... » -tu soupiras, plus pour toi que pour autre chose- « Oh, Dieux... Là, vous vous foutez vraiment de moi, c'est pas possible...  »



Fiche par Narja pour Never-Utopia



So wake me up when it's all over.
~
Apache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3523-selena-duncan http://tara-duncan.actifforum.com/t3814-selena-duncan-version-20#65306
 
Les trois petits Sangraves et la Poupée [By Danette, Keylo, Lyoree and Selena ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois petits fantômes pendu au plafond(mission) (pv James)
» Le plan des trois petits cailloux. [PW - Dogma - Dagan]
» "Trois p'tits chats, trois vilains petits fripons ~"
» Trois petits chat
» Les trois petits cochons ! [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: