AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmoisPartagez | 
 

 ~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana & Heïna


avatar

Age du personnage : équivalent de 22 ans pour un terrien

Familier : Y'a pas d'animal qui nous colle à la peau, désolé p'tit gars
Couleur de magie : noire 8D
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : vendeuses d'armes/sangrave
Résidence : Une baraque... une GROSSE baraque à Travia
Dans le sac : Un conseil: ne t'avise pas de regarder là-dedans si tu tiens à ta vie...


MessageSujet: ~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~   Ven 3 Jan 2014 - 14:41



Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer...





[début du RP à la Forteresse, pour Lana & Heïna du moins, z’inquiétez pas, elles vont vite aller à Omois]


L
ses masques reflétant ses émotions, la Tatris se sentait limitée. Comme… entravée dans ses mouvements. Elle qui était habituée aux tenues légères et plutôt courtes, ce lourd tissu et le masque rendait Lana & Heïna nerveuses. Cela ne servait à rien, en plus, car à la vue des deux têtes, tout le monde les reconnaissait.
La Tatris mettait son habit de travail car elle allait voir un supérieur, un haut gradé du nom de Maître A’groch. Pour une mission. À vrai dire, une jubilation naissait en elle, même si aucune émotion ne se trahissait par son masque. D’habitude, on l’appelait par une boule de cristal sécurisée, mais si on la convoquait…
Un couloir, deux, une salle commune, un jardin traversé, un couloir, puis un long escalier, encore un interminable couloir et enfin ! une lourde porte de bois vernie. Lana prit le contrôle de la main droite et elle toqua d’une main ferme. Quelques secondes plus tard, une voix (masculine) lui intima d’entrer. Ce que la Sangrave fit. Un grand bureau s’étalait, et son propriétaire était plongé dans des dossiers. Sa robe grise foncée indiquait qu’il n’était pas un petit nouveau qui se laisserait faire.
Lana et Heïna attendirent patiemment, ayant déjà expérimenté douloureusement la colère d’un supérieur hiérarchique pour l’avoir interrompu. Enfin, le personnage en face accorda son attention sur les deux jeunes filles.


-Mesdemoiselles Vadluck
, susurra-t-il.

-Maître A’groch
, dit Heïna tout en s’inclinant respectueusement un instant. Il nous semble que vous nous avez convoquées…

-Oui ! Vous avez, avec un complice, une mission de haute importance. C’est-à-dire tuer un… péquenaud d’une Province d’Omois qui menace la sécurité et la couverture de certains agents infiltrés.


-Oh. Je… vois
, répondit Lana. Sauf votre respect, pourquoi nous ? Je veux dire, en général nous sommes affectées à des vols, des kidnappings ou encore à des tortures… Et non des meurtres dans des provinces reculées.

-Ah, ah ! C’est  là que vos explosifs et vos armes intervenez ! Voyez
(il alluma un petit écran représentant un grand manoir sombre qui contraste avec les champs), cela, c’est la maison où vous allez vous introduire. Dans cette région-là, les voleurs sont nombreux. Et pour se protéger, Maître Co’rombius Tal Sanal D’el T’irome a utilisé…

-Des explosifs et des nids de mitrailleuses, murmura Heïna, coupant la parole à son interlocuteur. Et des gardes armés jusqu’aux dents…

-Exact, Dame Vadluck. Mais hormis cela, ce n’est qu’à l’extérieur. Maïtre Tal Sanal D’el T’irome est paranoïaque, et il a sûrement équipé son intérieur d’autres pièges sûrement farfelus – oui parce qu’il a été inventeur. Alors, votre mission est de le tuer, de faire le tour de sa demeure, de récupérer tout ce qui pourrait être utile et, aux besoins, de faire sauter ça baraque.



Un sourire ironique se dessine sur les lèvres des deux têtes, et se traduisirent par une belle couleur sur leur masque. Leur commandant continua, tout en leur donnant une boule de cristal.


-Voici tout ce que vous devez savoir pour le reste de la mission, tout est consigné dans la boule. Ah, et, vous devez prendre tout le matériel pour déjouer les armes. Libre à vous de prendre d’autres armes encore, mais tâchez à ce qu’il n’y ai pas d’indice sur la provenance des armes, si elles laissent des traces. Votre complice sera équipé, mais vous pouvez lui fournir des armes si nécessaire.


-Oui, Maître.

-Bien. Maintenant, dehors, Vadluck, j’ai à faire. Votre mission n’est que dans deux jours.

La jeune Tatris hocha la tête, s’inclina une dernière fois et partit chez elle sans attendre…

***

Une fois de retour, elle entra dans son magasin fermé grâce à un Transmitus. Elle se débarrassa de ses affaires de Sangrave et reprit ces bonnes vieilles fringues bourrées d’armes. Lana manifesta clairement sa joie face à cette mission. Elles se mirent aussi tôt à rassembler le matériel nécessaire, aussi bien anti-explosif qu’explosif, aussi bien armes qu’armure. Elle prit même quatre exemplaires d’une nouveauté. C’était des haches qu’il fallait porter avec un gant invisible et qui ne se sentait pas. Dans le creux de la paume, il y avait un faux joyau noir. Il fallait lancer la hache et appuyer sur le joyau deux fois très vite pour que l’arme revienne d’elle-même dans la main. Par contre, elle ne se souciait pas de savoir ce qu’elle tranchait en revenant chez son propriétaire.
Tout rentra sans problème dans les poches. Deux jours plus tard, les jeunes femmes étaient en route pour Omois.

***

Une fois sortie, Lana prit le contrôle des jambes et partit d'un pas rapide vers un lieu abandonné, dans une ruelle de Tingapour. Inutile de rester dans le Palais.
Arrivée à destination, Heïna activa un Transmitus pour apparaître dans une ville où elle activa un deuxième sort. Là, elle entreprit de passer par une porte de Transfert appartenant à un riche Sangrave. Elle atterrit à l’hôtel de ville du village le plus proche de la demeure du futur mort.

Marchant sur un demi Tatroll, Lana & Heïna purent parler de l'affaire en toute discrétion.
Bientôt, elles atterrirent à l’orée de la forêt qui entourait le manoir. Elles prirent le chemin du lieu de rendez-vous, c'est-à-dire une clairière. À ce moment-là, vu qu'elle était seule, Lana activa sa magie.


-Par le Transformus, que mes vêtements à l'instant soient changés, et que pour la missioncorrectement  je sois apprêtée!



Au lieu de sa robe de sortcelière, apparu un haut en cuir de Spalendital traitée, un pantalon tout simple pouvant résister au feu, et de solides bottes montant jusqu'aux genoux. Leurs chevelures furent simplement attachées en chignon.
Puis elle se posta dans un arbre, le dos sur le tronc, attendant, laissant chacune divaguer à leur bon loisir. Après une durée indéterminée, elles entendirent un bruit. Leur complice arrivait. Elles se demandaient s'il était au courant qu'il devrait avoir à faire avec une Tatris. Lana lança de bout en blanc:


-Eh, vous! Je vous attendais. On peut commencer?

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Triple compte de N'aomé T'alimar et Lanne Be'rig

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3992-lana-heina-vadluck
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: ~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~   Sam 4 Jan 2014 - 12:23

-Grmmmmblllrff...

Le keykey sauvage est un mammifère omnivore de la famille des schtroumpfidés. Aisément reconnaissable à sa touffe de poils paille (qui correspond à une version primitive de notre chevelure) et à sa mine renfrognée, il est l'agent le plus incompétent de la Forteresse Grise et l'un des plus grands cons de l'existence. Peu polyvalent en terme d'habitat, il se rencontre principalement au seizième étage du 67, rue des Kalornas, Tingapour (son appartement). C'est un animal solitaire qui se nourrit en règle générale des restes non identifiés trainant dans son frigidaire.

Le bruit que vous venez d'entendre n'est autre que son cri. Il le pousse non pour communiquer avec ses semblables (car le keykey sauvage est un animal solitaire et son espèce, heureusement pour l'humanité, est peu répandue) mais plutôt pour... En vérité, nous ne le savons pas exactement. Les études les plus poussées à ce sujet avancent l'hypothèse d'un mécanisme de défense destiné à repousser de petites créatures bleues qui envahissent son environnement.

Mais observons plutôt le sujet. Nous le surprenons aujourd'hui en plein réveil.

-Hmm... Ouais... Allô ?

Il a décroché une boule de cristal... Je crois qu'il tente d'entrer en contact avec l'extérieur !!

-Hm... Hm... Oui, oui, bien sûr...

Il se dresse soudain sur son séant pour s'asseoir sur son lit, son bouche est béate, ses pupilles s'agrandissent, regardez-le ! quel phénomène incroyable !

-Mais puisque je vous dis que je suis seul... Ah, oui, ça, c'est juste... Attendez.

Le keykey sauvage est maintenant à l'affût. Il guette, il cherche, ses poils sont dressés... Il lève une main pataude, oh non, c'est nous qu'il veut, non, non, keykey sauvage, pas nous, NNNNNNNNNNOOOOO...

-Voilà, c'est réglé. Quand ça ?

*mort*

-Bon bon, parfait. [...] Pas de problème, j'suis chaud patate.

*ouvre un oeil*

-Alors TOI ! rugit le keykey sauvage en m'empoignant sauvagement. Je te préviens, vous allez dégager d'ici, toi et tes petits copains, parce que moi je... (Le specimen se trouve dans un état de colère effroyable, son haleine est annonciatrice d'une période post-cuite, quelle fantastique expérience pour la Science !) Et arrête de commenter tout ce que je fais !

Fantastique ! Qu'a-t-il bien pu se passer pour que notre sujet, qui est jusque-là resté cloîtré des jours entiers dans sa tanière, s'anime aussi subitement ?

-Et mon poing dans ta gueule, il s'anime subitement ?

*re-mort*



Deux jours plus tard. Alentours du château du compte de Qualimeraud, Omois.


YES ! Enfin débarrassé de ces vermines ! Ça fait quelques jours qu'ils se tapent l'incruste dans mon appart, pas moyen de les faire dégager... C'est depuis que j'ai lancé ce Nyan Cat de Canard de sortilège d'invocation à la Forteresse Grise... Le Gargamellus, une connerie du genre. Jamais plus ! Si c'est pour se faire emmerder par mes invocations nuit et jour, non, merci bien ! Et puis leur haleine post-cuite, tsst, ils racontent vraiment n'importe quoi pour se faire mousser. D'accord, j'avais bu Tzinpaf, m'enfin je n'avais pris que deux ou trois chopes ! Faut pas déconner !

Que de vulgarité, mes amis ! (Oui, j'ai des amis. Dans ma tête.) Eh bien vous savez quoi, ces petits gnomes peuvent bien aller se faire foutre, parce qu'aujourd'hui j'ai une mission ! Brolk, j'y croyais plus. Depuis ma dernière bavure à la Forteresse, j'étais certain qu'ils allaient se débarrasser de moi vite fait bien fait... Mais en fait, non ! Ils ont besoin de moi ! Et ce n'est même pas une mission suicide, j'ai bien examiné le dossier. Bon, parait que la baraque est truffée de pièges, mais j'aurai avec moi une partenaire du tonnerre... On m'a dit qu'elle maniait bien les explosifs. Suis sûr qu'elle déchire sa race. J'ai pas de soucis à me faire.

Tiens, on dirait que je suis presque arrivé. Je suis venu à pied depuis la Porte de Transfert du village pour économiser ma magie. Eh oui, sinon j'aurais utilisé un Transmistus. Pas bête l'alouette ! Mais là, il faut que je carbure, pour bien montrer à la nana et au reste de la Forteresse à quel point je déchire ma race, moi aussi. Enfin, peut-être que ça ne va pas marcher sur la fille, mais si la mission réussit grâce à elle, moi aussi j'aurai ma part de gloire. Et c'est bien le but, sinon je risque de finir ma vie en petit tas de miettes au find fond d'un cachot de la Forteresse. Hm, moui, moi aussi je préférerais éviter ça.

Voilà... Ce doit être cette forêt. De toute manière il n'y en a pas trente-six dans le coin. Alors, si j'ai bien pigé (et si si, j'ai tout pigé, je vous avais dit que j'avais bûché le dossier), on doit buter un espèce de compte qui se la pète avec son château et qui menace les couvertures de certains collègues. Peut-être même la mienne... Même si ça fait un bail que je ne suis pas allé au Palais. J'ai une accréditation, on sait que j'existe, mais on ne me voit jamais. Donc j'en ai pas grand-chose à cirer, finalement. Mais bon, on ne sait jamais, en dernier ressort. Ensuite, il y a des armes à récupérer parce que voilà, c'est pareil, on ne sait jamais, ça peut servir. Le dossier de mission indique qu'on est en droit de tout exploser à la fin. Je vois le tableau de ma cohéquipière d'ici là.

On m'a dit de venir équipé, alors je suis passé à l'armurerie de la Forteresse. Tous ces joujoux, c'est pas trop mon truc. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir trois broyettes à la ceinture, cachées sous mon sweat bleu. Héhé.

Me voilà dans la clairière. J'ai un si bon sens de l'orientation, c'est fou ! Dommage qu'il n'y ait personne pour me lancer des fleurs. Bon, elle est où cette... hé. Deux secondes. C'est... une Tatris ? Mais je ne savais pas, moi ! Ah merde, j'ai pas envie qu'elles se tapent la discute entre elles tout le long ! J'ai déjà eu affaire à un Tatris et je peux vous le garantir, c'est infiniment chiant. M'enfin, on m'a dit qu'elles sont efficaces... On verra bien.

-Eh, vous! Je vous attendais. On peut commencer?

Ouh putain... Elles ont sorti toute la panoplie, et tout... Haut en spalendital (enfin je crois, en tout cas c'est du cuir), bottes et puis les petits chignons pour faire sport... Si, si, vous les verriez, vous aussi vous trouveriez que les chignons font sport. Par contre, le roux flamboyant, c'est pas très discret. En tout cas, elles doivent bien rigoler de me voir dans cette tenue. Mais quoi, des baskets, c'est pratique pour courir ! Vous savez, c'est cette nouvelle marque avec un sort qui accélère la course sans fatiguer le porteur. Et puis si elles ont un problème avec mon sweat et mon pantalon noir, qu'elles le disent. Moi j'ai pas les moyens de me payer des bottes montantes comme ça et du spalendital, hein, Mesdames. Même si je ne porte pas de bottes.

-Euh, ouais ouais ! Enchanté, hein. Je savais pas que vous étiez plusieurs... Enfin... vous voyez. M'bref, vous avez un plan pour entrer ?

© Halloween sur Never-Utopia


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lana & Heïna


avatar

Age du personnage : équivalent de 22 ans pour un terrien

Familier : Y'a pas d'animal qui nous colle à la peau, désolé p'tit gars
Couleur de magie : noire 8D
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : vendeuses d'armes/sangrave
Résidence : Une baraque... une GROSSE baraque à Travia
Dans le sac : Un conseil: ne t'avise pas de regarder là-dedans si tu tiens à ta vie...


MessageSujet: Re: ~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~   Sam 4 Jan 2014 - 18:14

[Pour les couleurs : en rouge, c’est Lana ; en bleu, c’est Heïna]



Une baraque à faire sauter





L
es lèvres de Lana se tordirent dans un sourire ironique quand leur (p’tit con d') équipier bafoua presque :

-Euh, ouais ouais ! Enchanté, hein. Je savais pas que vous étiez plusieurs... Enfin... vous voyez.


*Bien sûr que je vois. Seulement, si s’était toi le Tatris et qu’on te disait ça, je suis sûre que t’aurais pas l’air d’avoir assez de neurones pour le savoir* Lana avait eu un air ironique. Sans blague.

-M'bref, vous avez un plan pour entrer ?


*Qu’est-ce que tu crois ? Nous, on fait le travail correctement. Jusqu’au bout*
Les deux sœurs sautèrent et s’approchèrent… un peu, de leur équipier. Heïna sortit d’une de leurs poches la boule de cristal, pour la montrer  à l’autre… Keylo Grouffe, à ce qui paraît. Grouffe… Cela avait fait rire Lana pendant le trajet mais Heïna avait répliqué que Vadluck s’était pas mieux. Par contre, Lana s’était retenue de rire devant les habits de leur compagnon. Elle s’était contentée d’un rictus hautain. Ce qui, d’une certaine manière, était un grand avancement comparé à d’habitude. Elle ne put s’empêcher de penser :
*Qu’est-ce que c’est ? Si on doit faire sauter la baraque, je suis pas… certaine que tu aies eu un jour à faire avec autant d’explosifs, et vu ta tenue… m’enfin, si tu veux te faire cramer, vois ça comme tu veux.*
Enfin. Revenos à la mission. La réplique miniature du manoir s’afficha sur la boule, et Heïna dit :

-Ben, on pensait approcher la maison par le jardin, la partie la moins protégée, même si certains arbres modifiés sont… légèrement carnivores, et peut-être quelques autres pièges, ça ne devrait pas poser de problème. J’ai vu… Lana (nan, mieux vaut la mettre à l’honneur sachant que c’est effectivement elle qui l’a remarqué et vu sa puissance de voix…) a vu qu’il y avait un trou dans le filet près de cette clairière, on pourrait s’infiltrer. Après, on verra bien. On a ce qui fait pour faire sauter quelques serrures, de toute façon.

*Et même bien plus que ça…
Lana ajouta une remarque :

-T’as compris ou merde ?

Heïna ferma les yeux un instant, genre pour se questionner si il était nécessaire de lui coller un poing dans sa face. Ca faisait un bail qu’elles n’étaient pas chargées d’une bonne mission, et elle pouvait pas se retenir. La brune rouvrit les yeux et lança ;

-Fais pas attention, c’est juste une conne.
(elle ne précisa pas, par contre, qu’elle aussi pensait que c’était un con)
-Oh, va te faire foutre, je t’emmerde !

-Oh, tu peux toujours crever. Puis, d’toute façon, on doit se concentrer sur la mission. Pour une fois qu’on nous envoie sur une bon…
-La ferme.

Heïna leva les yeux au ciel tandis que Lana fulminait contre sa sœur. Elle se donnait à fond pour se montrer hautaine, pourquoi Heïna voulait dire qu’elles n’avaient pas toujours des bonnes missions ? Fuck. Elle espérait juste que l’individu soit assez con pour ne pas remarquer. Cela dit… peut-être ne serait-ce pas improbable. Avec lui…
Heïna finit par reprendre la parole :

-Bon, on y va ? J’ai quand même envie de buter de l’aristocrate, moi.


Elle accompagna ses dires par la prise de deux de leurs nouvelles haches. Elle avait envie d’essayer, même si ce n’était clairement pas son arme favorite. Elle enfila vite les gants et fut fine prête. Lana n’avait rien fait. Elle pensait très fort que ça sœur était définitivement perdue. Même quand elle voulait jurer, elle ne pouvait pas s’empêcher de faire une bourde. Buter de l’aristocrate… aristocrate… nanmaisjvousjure !
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Triple compte de N'aomé T'alimar et Lanne Be'rig

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3992-lana-heina-vadluck
 
~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Une mission chez un gentil péquenaud omoisien à tuer... ~
» Une mission chez l'ennemi ? [Livre 1 - Terminé]
» Mission d'escorte à l'abri des regards
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois-
Sauter vers: