AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 31

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

Profil du rôliste
Surnom: Libune, Lilnie, Grande Prêtresse Canarde.
Age du membre: 15
Vos autres comptes: L'ilne, Ace & Jeff et Albane N. O'Nyme


MessageSujet: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Lun 3 Mar 2014 - 19:05

L'ascenseur de verre s'enfonçait à travers l'immeuble, sans jamais en toucher les murs ni même être retenu par des câbles ou actionné par un quelconque mécanisme visible. Il descendait, simplement, dépassant les étages sans s'y arrêter. Lentement. Trop lentement.

-Plus vite, plus vite... haleta le jeune homme en se triturant les mains.

Il était si proche de son salut... Plus que quelques étages et il serait libre... Si seulement ce foutu ascenseur daignait accélérer ! Ses poursuivants pouvaient débarquer d'une seconde à l'autre.

Cling ! La cabine de verre se déposa sur le rez-de-chaussée. Enfin ! Il se rua à l'extérieur, courant presque vers la porte. Il bouscula une mamie qui avait eu le malheur d'entrer dans l'immeuble à ce moment précis et se précipita dans la rue.

Mais au-dehors l'attendait une curieuse réception. Une demi-douzaine de minuscules créatures bleues en salopettes blanches lévitaient devant la porte d'entrée. Les passants s'écartaient à leur approche, effrayés par l'aura noire qu'ils dégageaient. Celui qui semblait être leur chef eut un rictus diabolique en voyant Keylo. La respiration de celui-ci se coupa sous l'effroi, puis il prit ses jambes à son cou.

Il cavalait de toutes ses forces, renversant plus de mamies et de petits garçons qu'il ne l'avait jamais fait de sa vie. Il machait sur la queue des Familiers, trébuchait sur des poufs-poufs, se relevait en manquant de se prendre des poteaux. Mais il continuait, car il avait du cran, il ne voulait pas abandonner, surtout pas. Il faut dire pour sa défense qu'il est plus aisé de fuir dans les rues goudronnées de la Terre que celles couvertes de gazon d'Autremonde : il avait plu ce jour-là, et l'herbe mouillée glissait sous ses chaussures. Il courait donc comme s'il avait le diable à ses trousses, et c'était d'ailleurs le cas car les schtroumpfs maléfiques le poursuivaient en ricanant, quand il disparut brusquement en pleine course.

Il réapparut... il ne savait pas bien exactement où, mais ce qui était certain, c'était que la bande de vacanciers qui dansaient la zumba sur une plage autour d'un feu de camp fut très surprise de le voir interrompre leur petite fiesta. Lui les trouva ridicules avec leurs farandoles de canetons en plastique autour du cou. Quoi qu'il en soit, et c'est là que l'adhésion aux Sangraves révélait toute son utilité, le Transmistus avait marché et pas qu'un peu ! Alors qu'à Tingapour on pataugeait dans le milieu de Saltan, la météo de ce pays correspondait à un magnifique Plucho omoisien. Les canardistes adeptes de zumba étaient effectivement nus, preuve que la météo était au top. Keylo venait d'avaler des milliers de tatrolls d'une traite. Non, Lisa, tu ne peux pas le nier : la magie démoniaque, ça a du bon.

-OH, UN TOPINAMBOUR AILÉ ! s'écria-t-il en pointant le doigt vers le ciel avant de disparaitre de nouveau.

Une de fois plus, il débarqua dans un endroit complètement aléatoire. Il avait tellement bougé ces quatorze dernières années, partant en mission aux quatre coins du monde, qu'il pouvait aller où il voulait en se souvenant à peine de ce qu'il y avait fait. En l'occurence, il n'avait aucune idée de ce qui avait bien pu l'amener dans ce petit port de... Euh, dans quel pays se trouvait-il, au juste ? Les habitants avaient l'air humains... Il avisa une taverne intitulée « Au matelot viridien ». Ahhh, les tavernes, les meilleurs offices de tourisme qu'il connaisse ! Constatant que la nuit tombait sur Viridis (alors que le jour ne s'était levé que depuis quelques heures à Tingapour), il poussa la porte de la taverne, ragaillardi. Les schtroumpfs démoniaques avaient déjà déserté ses pensées.

* * * * * *

-Hip... je marche rond, je marche rond, je marche... oups...

Notre acrobate s'étala face contre terre, et cette fois-ci, il ne pouvait pas rejeter la faute sur un gazon glissant. L'atmosphère ressemblait à une nuit de notre été et quai était parfaitement sec. Imprégnez l'air de sel, égayez le silence par le ressac des vagues et vous y êtes. Il se releva et continua à marcher aussi droit que possible. Il marchait si bien qu'il tomba dans l'eau dans un merveilleux plouf !

Pataugeant dans l'eau comme un chien fou, l'esprit engourdi par l'alcool, il invoqua un troisième Transmistus. Le sortilège le transporta dans la cale du bateau d'à côté. Il s'y effondra.

Épuisé par tous ces sortilèges ainsi que par ces émotions (et, soyons francs, par l'alcool), il eut envie de s'endormir immédiatement. Ce plancher lui paraissait si confortable... Mais il lui manquait l'essentiel.

-Par le Peluchus... murmura-t-il. Que Toudoudou me rejoigne et que Morphée m'empoigne.

Et c'est ainsi que Keylo s'endormit dans la cale du navire pirate de Nihal Shareem, une peluche Toudoudou dans les bras.

© Halloween sur Never-Utopia


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte de L'ilne, Ace & Jeff et Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Mar 4 Mar 2014 - 15:39

What the fuck ?
Waouh, okay, je deviens peut-être folle, cette fois-ci, ou alors c'est mon subconscient qui tente de me dire que je suis célibataire depuis trop longtemps. Sinon, pourquoi je trouverais un blondinet endormi dans ma cale à whisky, avec une peluche dans les bras ? Je ne finirais pas vieille fille, c'est clair ?





Je m'étire comme un chat, réprimant un baillement, et pose avec classe et dignité mes jambes sur mon bureau. N'importe qui entrant trop vite dans mon bureau pourrait s'embrocher sur mes talons aiguilles, prouvant tout de même que ce n'est pas pour rien que ma tête est mise à prix dans la plupart des pays d'Autremonde.
Ou prouvant tout simplement que le capitaine Nihal Shareem est une pétasse marchant en talon aiguille sur son navire. Gardons la première option, d'accord ?

Je relâche mon compas, gribouille quelques indications sur la carte à l'aide d'un fusain, et tends la main vers mon verre. Hugh. C'est moi ou il est étrangement léger ? OHMYGAD. Il est vide. Vide. Mon... Mon verre est vide. Je fouille dans mes tiroirs avec empressement.
"Non, non, non... s'il te plait non..."
Rien à faire, je ne vois aucune bouteilles nulle part

- PUTAIN ! je hurle de rage en lançant mon verre à travers la pièce.

Celui-ci se brise contre le mure, réveillant en sursaut mon singe de familier qui piquait un somme dans un coin de la pièce. Bien fait pour ce sale flemmard. Dire que pendant que je bosse, les autres dorment. Et on peut même pas s'assurer que j'ai mon stock d'alcool ? Saloperie !
Je grogne et me redresse sur mon siège, lançant un regard noir à Blake qui n'est en rien responsable.
Bon. Alors. Deux solutions.
1. Se lever, et descendre jusqu'à la cale pour remplir ce foutu verre.
2. Appeller Thierry pour qu'il le fasse à ma place.
...

- THIEEEEEEEEEEEEEEEEERRY...

Pas de réponse. Génial. Je soupire avant de me souvenir que Thierry, mon second, est parti en expédition sur mes ordres. Fuck. Faut vraiment que j'arrête de donner des ordres aussi cons et que je garde mes hommes près de moi afin qu'ils puissent me servir des trucs à bouffer.
Retirant mes jambes du meuble en bois, je me redresse avec mécontentement. J'époussète mon pantalon de cuir noir et me plante devant le miroir pour inspecter les dégats. J'ai les traits tirés, et fatigués, mais je suis toujours aussi canon ! Tant mieux. Je me sens d'humeur joviale, aujourd'hui. J'empoigne mon chapeau noir et le plante sur ma tête. Voilà. C'est bien moi, Nihal Shareem, capitaine du plus beau bateau pirate d'Autremonde. Le premier qui m'emmerde se fera assommer par une bouteille de Whisky et dévorer par un singe gris. Yeah.

Sur le pont, c'est plutôt calme. Mes hommes font des duels à l'épée, ou des jeux de carte. Normal. Le navire est ammaré, je leur donne donc un petit moment de repos. Ca me laisse le temps de bosser sur notre prochaine destination sans qu'une course poursuite avec un navire impérial s'impose. Au moins, si des gardes se ramènent, on pourra les défoncer tranquillement avant qu'ils ne posent un pied sur le pont.

- Est-ce que Thierry et les autres sont rentrés ? je demande à un marin lambda qui passe par là.
- Non capitaine, on n'a pas de nouvelles.
- Humph.

Il baisse les yeux, constate l'absence de bouteille dans mes mains, et s'empresse de s'éloigner pour ne pas subir mes foudres. Wouah, vive la vie d'alcoolique. Les gens ont peur de vous.

Je descends l'escalier qui sépare ma cabine du pont principal, et m'arrête un instant pour regarder deux hommes de mon équipage entrechoquer leurs lames.

- Alors, Capitaine, vous voulez venir croiser le fer ? me lance l'un d'eux.

J'esquisse un sourire et incline le visage pour échapper au soleil qui m'éblouit.

- J'aurais trop peur de vous battre.

Des rires fusent dans le groupe. Ils se remettent à s'amuser joyeusement, tandis que je m'éloigne vers la cale. Ouah, ça pue. C'est sale. Le sol est trempé d'eau salé, et je manque de tomber avec mes talons à la con. Dans cet endroit, on entends tout le navire grincer comme s'il allait se briser de l'intérieur. On a l'impression d'être dans ses entrailles. C'est étrange. C'est tranquille. Ca me rappelle une chanson que mes hommes jouent dans les auberges.
Marchant à travers la pièce, je me mets à chanter.

♪ Je m'appelle Maria, la fille d'un riche marchand
Et j'ai quitté mes parents et 3000 livres par an  ♪

Certains disent que cette Maria est conne d'avoir quitté ses vieux, et le fric qui allait avec. Mais moi, j'ai fait pareil. Une vie monotone est insupportable.

♪ L'amour a percé mon cœur et l'argent ne fait pas le bonheur,
Mais j'attends un être charmeur : mon marin riche et sans peur. ♪

Oh, comme c'est drôle, moi aussi ce putain d'amour a piétiné mon coeur. C'est quoi son problème à lui ?

♪ Oh mes sœurs, approchez sur l'heure et venez voir céans,
Vous qui aimez les marins sans peur, qui écument les Océans ♪

Les sirènes sont des pestes, à c'qui paraît. C'est ce qu'on m'a raconté, mais je ne me suis encore jamais frottée à elles. Je devrais essayer, un jour.

♪ Et l'amour a percé mon cœur et l'argent ne fait pas le bonheur,
Mais j'attends un être charmeur : mon marin riche et sans peur ♪

A peine ai-je prononcé le dernier mot que mon pied bute sur quelque chose. De mou et de chaud. Wtf ? Un cadavre dans la cale ? Argh, mais c'est pas vrai, c'est pour ça que ça pue ! Qui a mis ça là ? Ils s'attendent peut-être à ce que je passe derrière pour ramasser ? Non, mais je dois vraiment tout faire, sur ce navire, c'est une honte !

- Hgmgmgmgg... Non... pas les Schtroumpfs maléfiques... non... NON !

Ghuaaaaa, mais ça parle en plus ? C'est vivant ! Maintenant que je regarde de plus prêt, je peux voir une silhouette masculine aux cheveux blonds. Je le retourne du bout du pied. C'est bien un garçon. Canon, au passage. Il dort. Avec une peluche rose serrée contre lui. Waouh, okay, je deviens peut-être folle, cette fois-ci, ou alors c'est mon subconscient qui tente de me dire que je suis célibataire depuis trop longtemps. Sinon, pourquoi je trouverais un blondinet endormi dans ma cale à whisky, avec une peluche dans les bras ? Je ne finirais pas vieille fille, c'est clair ?

Je me désintéresse un instant du dormeur pour prendre une bouteille d'alcool parmis celles qui sont stockées dans la pièce humide et sombre. Je la débouche avec empressement et avale une goulée qui me brûle la gorge. Bien. Maintenant, je peux revenir au problème.

Je me retourne vers l'intrus. J'ai très envie de savoir ce qu'il fout là, et comment il est arrivé là. Oh ! C'est pas un bateau de croisière ici ! Je crois que je vais lui demander des explications, puis le balancer par dessus bord. Ou le donner à mes hommes pour qu'ils s'amusent un peu.

Je regarde autour de moi, et trouve un vieux saut en bois rempli d'une eau sale et croupie.
Je lui balance au visage.

♪ Wake up, darling ♪

made by pandora.





he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 31

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

Profil du rôliste
Surnom: Libune, Lilnie, Grande Prêtresse Canarde.
Age du membre: 15
Vos autres comptes: L'ilne, Ace & Jeff et Albane N. O'Nyme


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Mer 5 Mar 2014 - 11:19

Notre Bel au Bois Dormant se réveilla en sursaut, la respiration haletante, comme s'il venait de plonger dans un bain glacé. Il avait la très vague impression que ce n'était pas la première fois. D'ailleurs, ses cheveux dégoulinaient et l'eau mouillait son vis, ses vêtements et le plancher. Ce n'était donc pas un rêve ? Que s'était-il donc passé ? Les schtroumpfs démoniaques le poursuivaient, ils l'avaient même rattrapé, ils s'apprêtaient à lui assener le coup fatal... Et puis il se retrouvait ici... L'endroit était sombre, il sentait la bière et le moisi. Et sa tête lui donnait un mal de chien. Il se força à retrouver une respiration à peu près sereine. En plus d'avoir une migraine atroce, il avait étrangement très soif. Tiens, cela tombait bien, il était mouillé. Il lécha les gouttes d'eau qui trempaient ses joues... et les recracha aussi avec une grimace de dégoût.

Cette eau était dégueulasse, songea-t-il. Les schtroumpfs démoniaques l'avaient enfermé dans leur repaire obscur. Oui, ce devait être ça, il n'y avait aucune autre explication. Et ils le laissaient croupir sans eau potable ni nourriture jusqu'à ce qu'il cède et les laisse squatter son appartement en paix. Attendez... S'ils possédaient un repaire obscur, comment se faisaient-ils qu'ils avaient besoin de son appartement ? Il avait tellement mal à la tête... La seule chose dont il était sûr, c'était que les schtroumpfs possédaient une superbe collection de chaussures pour dames.

Effectivement, il venait de se rendre compte qu'il contemplait pensivement une paire de talons aiguilles. C'était d'ailleurs sur eux que son crachat avait atterri. Zut, les schtroumpfettes démoniaques n'allaient pas être contentes... Mais, attendez... Il y avait des pieds dans ces talons. Et s'il levait la tête, c'étaient bien des jambes qu'il voyait là... Et, ohh, elle était bien roulée... Une cascade de cheveux bruns, et tiens... Ce visage, il lui disait quelque chose...

-AAAAHHHHHHH ! ARRIÈRE !

Il avait à peu près réussi à s'asseoir, mais il retomba en arrière sur les fesses. Il recula à toute vitesse et buta contre un tonneau sans quitter des yeux le visage maudit.

-J-je vous reconnais ! Vous êtes le capitaine Shareem ! J'ai vu les affiches, vous ne m'aurez pas. Vous êtes envoyée par les schtroumpfs démoniaques, c'est ça ? Mais je leur avais échappé... Raahh...

Il haletait de nouveau. Soudain pris d'inspiration, il attrapa la peluche à côté de lui et la brandit comme un talisman pour le protéger du terrifiant capitaine.

-Vous-vous pouvez me torturer, j'dirai rien !

© Halloween sur Never-Utopia


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte de L'ilne, Ace & Jeff et Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Ven 7 Mar 2014 - 13:44

What the fuck ?
Waouh, okay, je deviens peut-être folle, cette fois-ci, ou alors c'est mon subconscient qui tente de me dire que je suis célibataire depuis trop longtemps. Sinon, pourquoi je trouverais un blondinet endormi dans ma cale à whisky, avec une peluche dans les bras ? Je ne finirais pas vieille fille, c'est clair ?





Je... wouah, ok. On peut dire que ce mec a une case en moins. A peine s'est-il réveillé qu'il a recraché l'eau sur mes chaussures (ENFOIREEEEEEEE) et m'a dévisagé de la tête aux pieds. Enfin, plutôt des pieds à la tête, étant donné sa position. Il a d'ailleurs fait un très remarquable arrêt image entre les deux. C'est bon ? Je ne te dérange pas trop ?
Apparemment si. Après avoir plissé les yeux en découvrant mon visage, il a fait un bond en arrière (Et c'est très difficile de bondir en étant à demi assis, c'est sans doute pourquoi il s'est lamentablement étalé, et a reculé ensuite avec urgence). Quoi ? J'ai un truc sur la figure ? Sans déconner, ce mec me prends pour un monstre ?

- AAAAHHHHHHH ! ARRIÈRE !

Oui, effectivement, il me prends pour un monstre. Non mais ça va pas de crier comme ça ? Je vous ferais remarquer qu'avec la gueule de bois, j'apprécie pas forcément les hurlements de ce genre. Je plaque donc mes mains sur ma tête en grimacant. Moins foooort, ça résonne.
Non, mais vraiment, il a l'air terrifié ! Je sais que je peux être terrifiante, quand je veux mais là... je veux même pas. J'ai même pas de flingue dans la main et mon sabre est restée dans ma cabine. Le seule truc à peu près flippant que je porte, c'est le chapeau qui m'assure un rang de capitaine, sur ce navire.

- J-je vous reconnais ! Vous êtes le capitaine Shareem ! J'ai vu les affiches, vous ne m'aurez pas. Vous êtes envoyée par les schtroumpfs démoniaques, c'est ça ? Mais je leur avais échappé... Raahh...

BRAVO CEY BIEN TU PERCUTES. Une minute. Les schtroumpfs démoniaques ? Qu'est-ce que c'est que ça, encore ? Une... armée spéciale créee par monsieur-je-planque-mon-visage-derrière-un-masque-car-j'ai-très-certainement-de-l'acnée ? (Non, sans dec', je vois pas pourquoi l'ennemi public numéro un est un adolescent complexé en manque de reconnaissance. Quoi ? Oui, j'ai seize ans, et alors ? Allez vous faire foutre ! Je n'ai pas de boutons !).
Bien, après cette merveilleuse dispute mentale, revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos Schtramph. Strumph. Merde. Comment ça s'appelle, déjà ?

- Vous-vous pouvez me torturer, j'dirai rien ! hurle le fou furieux en brandissant une... très jolie peluche rose sur moi.

Oh, la torture, quelle belle idée que cela ♪ Non, reprends toi Nihal. Si cet étrange - mais non moins sexy - garçon braque un truc pareil vers moi, c'est qu'il doit y avoir un piège. il a bien parlé de trucs démoniaques tout à l'heure. Vous croyez que je ne suis pas les ragots d'autremonde ? J'ai entendu parler de cette rouquine de naine qui s'est liée avec un chaton rose DEMONIAQUE. La preuve qu'il y a des choses qu'on ne devrait pas sous-estimer.
Conclusion : ce qui en apparence n'est qu'une ridicule peluche de couleur rose bonbon, est en réalité un puissant artefact magique forgé par les démons.
Damned. Heureusement que j'ai un esprit logique et de déduction. J'aurais pu être prise au piège. Il va falloir que j'entre dans son jeu.

- Tu es fait comme un rat, blondinet ! Les Strampf.. Straimpf.. (et puis merde), les créatures démoniaques t'attendent sur le quai ! Lâche ton arme, maintenant, tu es cern-HIIIIIIIIIIIIIIIIIII.

Ce cri dernièrement prononcé n'était absolument pas prévu. En fait, c'est juste qu'un des roulements du navire m'a surpris (vous savez, les secousses à cause des vagues, toussa). On pourrait croirer que je suis habituée, mais 1. Je suis bourrée, 2. Je suis concentrée sur mon duel avec le taré, 3. JE PORTE DES FICHUS TALONS AIGUILLES.
Et c'est sans doute pour ça que je m'étale par terre. Enfin, par directement par terre. Non, encore mieux : je tombe sur le démoniaque blond, l'entraînant dans ma chute.
La honte.
Essayant de profiter tout de même de la désespérante situation, je lui arrache des mains la peluche rose - qui n'en est pas une - et m'en sers pour lui porter plusieurs coups.

- ALLEZ, DECHAINE TON POUVOIR, ARTEFACT MAGIQUE !

Personne ne peut vaincre Nihal Shareem, les enfants.



he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 31

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

Profil du rôliste
Surnom: Libune, Lilnie, Grande Prêtresse Canarde.
Age du membre: 15
Vos autres comptes: L'ilne, Ace & Jeff et Albane N. O'Nyme


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Lun 10 Mar 2014 - 0:44



Keylo ferma les yeux lorsque la terrible pirate se jeta sur lui, attendant sa fin. Serré contre le tonneau, se réconforta en songeant qu'au moins il ne mourrait pas seul. Le Pokémon rose et le gentil tonneau l'accompagneraient dans son agonie.

Elle se jeta donc sur lui de tout son poids, et sans oser ouvrir l'oeil, il vint à l'esprit de notre blondinet national que cette attaque allait pour sûr se révéler particulièrement puissante, parce qu'elle pesait sacrément lourd. En même temps, en tant que capitaine pirate, elle devait s'entrainer chaque jour et mettre au tapis des colosses tous les matins au petit-déjeûner. Sous ce petit corps sexy se cachait des kilos de muscles... Hé, attendez... Si Keylo avait le temps de se dire autant de choses, c'est bien qu'il n'était pas mort, n'est-ce pas ?

Il rouvrit un oeil. Aïe, ouille, a-aouille ! Mais ça n'allait pas bien dans sa tête ! Voilà qu'elle se mettait à le bagarrer à coups de Toudoudou ! Son attaque surpuissante avait dû échouer. Finalement, le capitaine Shareem se révélait plutôt minable.

- ALLEZ, DÉCHAINE TON POUVOIR, ARTEFACT MAGIQUE ! s'écria-t-elle.

Une lumière rose irréelle emplit alors la cale obscure et les yeux fatigués de Keylo s'ouvrirent en grand. Le phénomène émanait de la peluche. Sous les yeux subjugués de son maître, elle disparut pour réapparaître confusément en...

-OH MON DIEU ! Toudoudou a évolué en Rondoudou !!

Fou de joie, Keylo arracha la peluche encore chaude de magie aux mains de la pirate. Il la serra contre lui, un sourire béat grandissant sur ses lèvres. La petite bouille de Rondoudou le contemplait en souriant. Ne pouvant contenir son allégresse, il prit la jeune femme dans ses bras et l'étreignit avec enthousiasme.

-Merci ! Merci, merci, merci ! Je l'ai depuis tout petit et je n'ai jamais réussi à trouver l'incantation pour lui faire dépasser le stade de Toudoudou !

Il la lâcha pour se rasseoir sur le plancher humide, à peu près revenu de ses émotions. Le halo rose du Rondoudou perdait peu à peu de son éclat. Il reporta son attention sur le capitaine. Depuis qu'il avait compris que ses grands numéros ne valaient pas grand-chose, elle ne représentait plus une menace à ses yeux. Il agita un doigt autoritaire quoiqu'un peu tremblant devant elle. Apparemment, il n'avait pas encore éliminé tout l'alcool de la veille.

-Il n'empêche qu'une brave fille comme vous ne devrait pas se frotter aux schtroumpfs démoniaques. Ce sont de sales bonshommes.

Il tapota la tête de la peluche Rondoudou qu'il avait coincée entre ses cuisses.

-Et d'abord, ça ne se fait pas de piquer les peluches des autres.

© Halloween sur Never-Utopia



go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte de L'ilne, Ace & Jeff et Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey

Age du personnage : 16 ans

Familier : Un petit singe gris du nom de Blake.
Couleur de magie : Bleu foncé, taché d'un peu de gris.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Capitaine pirate.
Résidence : Un peu partout, mais surtout dans ma cabine, sur mon bateau
Dans le sac : Un poignard effilé gardé à ton intention.

Affinités : Iris > Après les examens, je dois bien l'admettre. J'ai une soeur jumelle. Et je n'arrive pas à me faire à cette idée. Elle est mon exact double.
Et pourtant, elle n'est pas moi.



Profil du rôliste
Surnom: Jenn, Jenouille, Jenny, Nini, Teenie.
Age du membre: 15 years old
Vos autres comptes: Sixteen K. Black & Shanaa Laud - Anciennement Jenna


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Lun 9 Juin 2014 - 16:51

What the fuck ?
Waouh, okay, je deviens peut-être folle, cette fois-ci, ou alors c'est mon subconscient qui tente de me dire que je suis célibataire depuis trop longtemps. Sinon, pourquoi je trouverais un blondinet endormi dans ma cale à whisky, avec une peluche dans les bras ? Je ne finirais pas vieille fille, c'est clair ?





L'artefact en question semble alors faire effet, puisque qu'une lumière rose se met à émaner de la peluche, illuminant la sombre pièce. J'enfouis alors ma tête dans mes mains afin de me protéger de la violente attaque magique qui allait suivre.
Et j'attends.
Encore.
Un peu trop longtemps quand même.

Je relève la tête, pour aperçevoir les grands yeux bleus de la peluche me regarder avec gratitude, sa mèche rose arrangée à la Elvis Presley.
Eh merde. Ca. Marche. Pas. Qu'est-ce que c'est que cet artefact maléfique de merde ? Si on peut même plus faire confiance aux démons, maintenant !

- OH MON DIEU ! Toudoudou a évolué en Rondoudou !!

Le blondinet prends alors la peluche dans ses bras (en l'arrachant au passage à mes très jolies mains), affichant un sourire bienheureux. D'accord. Merveilleux. Sur qui suis-je tombée ? (au sens littéral, parce que je me suis effectivement écrasée sur sa personne).

- Toudou.. Rondou... Dou ?

Oui, bon, je ne comprends absolument rien. Ca doit être le nom de cette chose, je ne vois pas d'autre explication.

- EHHHHHHHHHHHHHHH !

Cet imbécile vient de me prendre dans ses bras (OUI VOUS M'AVEZ BIEN COMPRIS) en criant de joie. Mais je me fiche qu'il soit reconnaissant ! Qu'il me lâche ! Il pue l'eau croupie (dites que c'est de ma faute et je vous tue).

- Merci ! Merci, merci, merci ! Je l'ai depuis tout petit et je n'ai jamais réussi à trouver l'incantation pour lui faire dépasser le stade de Toudoudou !
- ... Je t'en prie.


Avec une grimace, je m'extirpe de son étreinte et me laisse retomber à côté de lui. Mon dieu. Quel moment riche en émotion. Je viens d'aider une peluche rose à évoluer magiquement, par mon intelligence grandiose.
... Ah ah.

- Il n'empêche qu'une brave fille comme vous ne devrait pas se frotter aux schtroumpfs démoniaques. Ce sont de sales bonshommes, dit le blond en brandissant un index sous son nez (non mais il va se calmer ?) pendant que j'avale une gorgée d'alcool.

Puis il ajoute quelque chose sur le fait que c'est pas beau de voler (surtout les peluches, allez savoir pourquoi. Je suis pirate depuis très longtemps, et jamais les motifs des avis de recherche à mon nom ont été : "vol de peluche à main armée").
Bon, je ne sais pas qui est ce garçon, mais il ne doit pas être très sobre. Ce qui, au final, nous fait un point commun. Eh, il pourrait être mon ami ! (enfin, sans exagérer non plus.)

- D'accord. Ecoute, euh...

C'est quoi son nom ? Arthur, Tyler, Caleb, Stefan, Tanguy ? Parce que, je ne sais pas, il a une tête à s'appeler Draco. Ouais, Draco, définitivement.

- Ecoute Draco. J'aimerais beaucoup savoir que diable fiche-tu sur mon navire, sans vouloir te vexer. Et si tes raisons sont pas trop mauvaises, je t'autorise à prendre un peu de mon rhum, lui dis-je en secouant la bouteille sous son nez. "Sinon, bah, je risque fortement de te balancer aux requins."

Je suis vraiment quelqu'un de généreux.



he's mine, bitch
⊹ lumos maxima

Crédits :
 


+ Triple compte de Sixteen K. Black & Shanaa Laud +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 31

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

Profil du rôliste
Surnom: Libune, Lilnie, Grande Prêtresse Canarde.
Age du membre: 15
Vos autres comptes: L'ilne, Ace & Jeff et Albane N. O'Nyme


MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   Sam 14 Juin 2014 - 14:10

Curieusement, la pirate n'avait pas l'air de partager la joie de Keylo. Il ne comprenait pas pourquoi - sa nouvelle peluche était tellement belle ! Comment faisait-elle pour ne pas fondre devant ses adorables grands yeux bleus ?

En fait, il avait même l'impression qu'elle le grondait. S'il comprenait bien (il faut dire qu'elle parlait drôlement vite pour son cerveau embrumé), elle le menaçait de le balancer aux requins si... s'il ne lui disait pas ce qu'il faisait sur son bateau ? Mais... Ce n'était pas elle qui l'avait coincée ici à l'aide d'un plan minutieusement préparé avec les schtroumpfs démoniaques ? Apparemment non... Elle disait vouloir des raisons "pas trop mauvaises". En vérité, il ne savait même plus ce qu'il fabriquait dans cette cale. Mais il ne disait pas non à un peu de rhum. Et puis les requins, ça ne le tentait pas trop.

Il essaya de réfléchir. Ils étaient toujours assis tous les deux sur le plancher moisi (à ce propos, il aurait bien aimé prendre une douche) et rien autour ne lui évoquait des souvenirs. Il se rappelait simplement s'être endormi et... Ah, oui...

-Il y avait une histoire de schtroumpfs démoniaques, déclara-t-il avec lenteur, peu sûr de lui. Ils me poursuivaient et puis... Je sais plus, je suis tombé dans l'eau... Ah, attends, j'ai vu des mecs qui dansaient la zumba autour d'un feu sur la plage, aussi. Mais je suis pas resté longtemps, ils étaient trop bizarres. J'ai dû boire un peu, aussi... Mais je suis sobre maintenant, hein ! Enfin, bref...

Ses yeux perdus dans le vide revinrent sur la capitaine dont il avait déjà oublié le nom. Il songea qu'il devait avoir des doutes sur sa dernière déclaration (celle sur sa sobriété). Il se rendit compte qu'il venait de la tutoyer alors qu'il l'avait vouvoyée jusqu'à maintenant. Bah, de toute manière, elle ne lui faisait plus vraiment peur. Peut-être même que les requins étaient une menace en l'air. Sinon, il comptait sur sa magie pour le sauver en cas de pépin. Mais elle n'avait pas l'air d'un mauvais bougre. (D'une mauvaise bougresse ?) Il constata en lui souriant, presque fier de lui :

-En fait, j'ai aucune idée de ce que je fous ici.

Il bailla allègrement. Pouah, il ne dirait vraiment pas non à une douche non plus. Un réveil à l'eau croupie après une nuit passée dans une vieille cale pleine de rhum, ça ne lui réussisait pas. Il espérait que sa nouvelle meilleure amie n'était pas délicate... Même si elle portait des talons aiguilles. Les pirates étaient pourtant réputés de gros dégueulasses. Cette fille devait avoir un sacré tempérament pour être à la tête d'une bande de brutes et avoir des affiches à son nom. Mouerf, Keylo en restait peu convaincu. Il décida de faire un test.

-J'peux avoir un peu de rhum, maintenant ?

© Halloween sur Never-Utopia


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte de L'ilne, Ace & Jeff et Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et un Keylo endormi dans la cale avec une peluche Pokémon, un !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Quand on s’appelle Preston, on va pas courir dans les bois. Avec un nom pareil il va se faire casser la gueule par un écureuil ! ☆ Dixie
» [Débat] Les Censures et Polémiques dans Pokémon
» Mettre une musique dans votre signature
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Océans :: Royaume d'Aquaria-
Sauter vers: