AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Age du personnage : 17 ans

Familier : Kira, un Vv'ol
Couleur de magie : Magenta
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Etudiante omoisienne
Résidence : Dans une chambre du palais


MessageSujet: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Dim 23 Mar 2014 - 10:00

Un bâtard. Voilà ce qu'il était. Un bâtard superficiel et un peu moins bête qu'elle. Un beau sourire, de beaux yeux, de beaux abdos, et la voilà prise dans ses filets. Des je t'aime en pagaille, sans valeur. Des baisers qui lui faisaient perdre la tête, et qui à lui ne faisaient rien. Et puis un jour, il finissait par poser la question. Il lui demandait si une relation sexuelle serait possible entre lui et elle. La brunette écarquilla ses grands yeux noisettes, incrédule. Ce n'était pas un peu prématuré de demander cela, au bout de seulement un mois ? Malgré tout son amour lui, elle refusait donc. Il partit précipitamment, Grace se disait qu'il avait besoin d'être un peu seul, mais qu'il l'aimait trop pour la quitter.

Le lendemain, elle consulta sa boule de cristal. Un appel manqué de D'avid. Elle appuya sur le bouton, et écouta attentivement le message qui allait suivre :

Ecoute, je sais que c'est pas très cool de te larguer comme ça mais j'ai croisé une belle blonde sur la route hier soir et elle était vachement plus belle que toi.. Alors on a fait plus ample connaissance, elle était d'accord, elle. Bon eh bien tu l'auras compris, je casse. J'adore cette expression terrienne, allez au revoir la coincée.  

Des larmes coulèrent le long des joues de Grace. Elle savait qu'elle n'aurait pas dû pleurer pour un crétin comme lui, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Il avait été si gentil... Peut-être que c'était de sa faute à elle si elle avait dit oui aussi, si elle avait été moins coincée.

Elle passa la matinée à se lamenter, son père en train d'imaginer D'avid en train de rôtir. A la fin, n'y tenant plus, la jeune fille enfilait son manteau et sortait. Elle marcha jusqu'à la Toda Casa, et décida de se soûler. Au moins, comme cela, elle se sentirait plus gaie. Après une dizaine de breubières et une boisson non identifiée, la jeune femme se mit debout sur la table avant de hurler :

<< Qui est-ce qui veut du boudin ??? >>

Les ivrognes la regardèrent, surpris.

<< Allezzzz un crédit mut bronze le bon boudin ! Pas cher, pas cher.. >>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Ange

Vol au vent

avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Flamme, louve rousse
Couleur de magie : Bleu-gris
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée fraîchement diplômée
Résidence : Maison à Travia
Dans le sac : Nourriture, livres, poignards et shurikens, boule de cristal, passe-partout et autres gadgets de VP

Affinités : - Ewlan : saleté.
- Elya : soeur d'ailes ;)

Connaissances : L'ilne, Leyla, Laara, Andô, Ambre, Skyler, Jo

Profil du rôliste
Surnom: Lou/Ael
Age du membre: 19 ans
Vos autres comptes: Leia D'al Angelo


MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Mar 25 Mar 2014 - 0:22

Après l'avoir croisé quatre fois dans les couloirs de l'Académie, Lou avait décidé que prendre l'air lui ferait le plus grand bien. Elle avait fui les cours en début d'après-midi et s'était empressée de s'exiler à Tingapour, espérant trouver dans la grande ville de quoi passer ses nerfs et occuper son esprit. Voir des lieux et des têtes nouvelles la soulagea un peu, mais elle se rendit compte que déambuler au hasard et faire du lèche-vitrine pouvait vite s'avérer lassant. Elle arpenta les plus grandes avenues de long en large, faillit entrer dans un casino, se ravisa, et finit par s'aventurer dans de plus petites rues qu'elle connaissait moins. Elle avait le moral dans les doigts de pieds, les regards qu'elle croisait lui semblaient antipathiques, la ville lui semblait morne, le bleu du ciel lui semblait fade.
L'après-midi était déjà bien avancé lorsqu'elle passa devant la Toda Casa, une taverne assez réputée de Tingapour. De l'extérieur on percevait des bribes de musiques, de cris et d'éclats de rire, les tintements des verres qui trinquaient. Lou hésita quelques minutes, plantée-là, se demandant si elle allait vraiment oser le faire, puis poussa la porte de la taverne et entra.



Aussitôt l'animation, estompée de l'extérieur, l'entoura d'une chaleur bienveillante, rassurante. Sans prêter attention aux regards tordus de certains ivrognes, elle alla s'asseoir à une table, non loin d'une jeune femme de petite taille qui lui parut sympathique malgré son regard déjà embrumé par l'alcool. Un peu mal à l'aise, elle commanda une breubière, n'ayant qu'une connaissance très limitée des diverses boissons proposées. Elle ne fit d'abord qu'y tremper les lèvres, le goût de la boisson lui paraissant particulièrement amer et désagréable, puis elle finit par faire abstraction.
Dans un côté de la taverne, des musiciens jouaient une mélodie probablement dérivée de chansons paillardes, qui, au bout d'un certains nombres de breubières, parut presque entraînant à Lou, qui voulut se lever mais abandonna bien vite l'idée en voyant le décor tourbillonner autour d'elle dès qu'elle eut posé les pieds par terre.
La jeune femme de petite taille, qui tenait manifestement mieux l'alcool qu'elle - quoique - monta soudain sur sa table en beuglant :

- QUI EST-CE QUI VEUT DU BOUDIN ???

Lou grimaça. Wow, on pouvait dire qu'elle avait de la voix ! Elle espéra seulement que la jeune femme n'allait pas se mettre soudainement à chanter, elle n'était pas sûre que son ouïe sensible y aurait survécu.

- Allezzzz un crédit mut bronze le bon boudin ! Pas cher, pas cher..

Est-ce qu'elle vendait vraiment du boudin ? "C'est bon, le boudin. J'ai faim, en plus".
Lou se leva brusquement et faillit s'écraser lamentablement par terre, mais elle se rattrapa héroïquement à sa table et brandit un bras pour qu'on la remarque :

- MOI ! MOI J'EN VEUX !, hurla-t-elle.



H.S.:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Voleuse Patentée, mi vampyr, mi-elfe, cheveux blonds aux mèches noires, yeux bleus, dents et griffes de vampyr, oreilles d'elfe, moyenne de taille. Curieuse, téméraire, lunatique. Vit à Travia avec ses parents, aime l'aventure.
Candie

B I T C H

avatar

Age du personnage : 27 ans

Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Appartement 3C, Omois
Dans le sac : Des tampons, une trousse à maquillage, des vêtements de rechange, des capotes, du fric.


Profil du rôliste
Surnom: Emy
Age du membre:
Vos autres comptes: Alexandre N. O'Nyme


MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Mer 26 Mar 2014 - 9:38

    FUCK AWAY


    Michael Jackson – They Don’t Care About Us

    Tequila à la main, je fixe le plafond, le regard vide. Je suis pas sûre de comprendre exactement ce qui s’est passé. Quelque chose a déconné à un moment. A partir des maillots de bain je crois. Non, depuis le début en fait. Cette journée était une erreur, une bêtise pas croyable. Je ne sais toujours pas pourquoi, ni même comment. Mais ce n’était pas rien. Le genre de truc qu’on oublie en rentrant chez soi après avoir fait un tour au spa. C’est l’exemple même de chose qui reste collée à ta peau et qui te détruit. Elle me détruit. Tout simplement. Je ferme les yeux, fatiguée de réfléchir. L’alcool aide à oublier hein ? Bah en tout cas il aide à pas se prendre la tête, au risque de se taper une jolie migraine. Je renverse la mienne en arrière, soupire. La Toda Casa est mon exutoire. L’air ambiant est chargé d’effluves nauséabonds, parmi lesquelles se mélangent la sueur, l’alcool, le tabac, la drogue, le désir, la peur, la haine, l’envie, le vomi, la moisissure, le mal-être, le désespoir. Tout un ensemble d’émotions néfastes qui me calment et me montrent qu’il y a bien pire, que tout va bien. Que je peux continuer à vivre au jour le jour, sans me soucier de quoi sera fait demain, parce que je vaux tellement mieux que ce ramassis d’incapables !

    Le plafond décrépit, le sol crasseux, les ivrognes, ce n’est pas mon monde. Ce n’est pas moi. Ma vie est un savant cocktail de mode, de photographes, d’argent, de combats, de défilés, de sexe, de sport et de soirées. En clair, du luxe à tous points de vue. Et pourtant, ce trou perdu m’attire comme un aimant. Comme s’il était la solution à mes problèmes, celui qui comblera ce gouffre immense qui remplit mon cœur. Je grimace à cette pensée. Un cœur hein ? Je n’en ai plus depuis longtemps. Et même si j’en avais eu un, je l’aurais piétiné pour être si faible et stupide. Quelle idée… Quelle mauvaise idée. Oublier, je veux l’oublier. Les relents de bière me font tourner la tête. Je ne suis plus certaine de rien. Le temps que j’ai passé ici ? Il n’a aucune importance. La quantité de liqueur que j’ai ingurgitée ? Je ne la compte plus. Je me sens disparaître, devenir un fantôme, une âme insoumise et rebelle, une âme qui s’amusera aux dépends des autres pour toujours, sans retour à l’envoyeur, qui ne ressentira ni besoin ni manque. Le monde tangue autour de moi, trouvant la chose fort drôle. C’est impossible, il le sait bien. Néanmoins, je me rencogne dans mon fauteuil défraîchi, goûtant à la douce sensation d’oubli et de non-existence que me procure l’alcool.

    - Qui est-ce qui veut du boudin ???

    Je sursaute, paniquée. Plus très sûre de qui je suis ou de ce que je fais. Je jette des coups d’œil autour de moi, cherchant la provenance de cette voix désagréablement aiguë. Grogne. Une putain de gamine sur une putain de table. Complètement bourrée. Elle va se prendre une cuite sévère demain. Plutôt pas mal, mais seule. Célibataire, fraichement larguée sans doute, qui noie sa déception dans de la breubière. Pitoyable. Je grimace sous l’effort mental que m’a valu cette simple réflexion. Tequila attaque cerveau ! C’est très efficace ! Non mais franchement, les déceptions amoureuses, ça craint. J’ai un sourire incrédule. Et c’est moi qui dis ça ? Bon, d’accord, pour ma part il ne s’agit pas une déception sentimentale, plutôt une déception morale, parce que je n’aurais jamais cru faire ça. Mais au final, on a les mêmes raisons de merde. Sauf que moi je suis encore relativement sobre chérie. Toi t’es même pas majeure – regarde ta face de bébé – et tu bois déjà pour des choses aussi inutiles. Le monde est effrayant.

    - Allezzzz un crédit mut bronze le bon boudin ! Pas cher, pas cher…

    Et en plus elle insiste. Je roule des yeux. Sérieusement ? Il faudrait que je la filme. Je prendrais aussi son numéro, puis je lui enverrais la vidéo. Et ensuite, le lendemain matin, elle se rendra compte de sa stupidité chronique. A moins qu’elle ne soit naturelle. C’est fort probable. Elle a l’air niaise. Et pathétique. Pas franchement le genre de fille qui réussit. Elle va plutôt se faire balader et en baver, tout en espérant aller mieux. Hautement ridicule. J’hume l’air, regrettant aussi mon geste. Les odeurs déjà présentes prennent soudain plus d’ampleur, se mêlant à de nouvelles fragrances toutes plus désagréables les unes que les autres. Enfin, au moins je sais qu’elle à moitié naine. Oh pitié non. Pas une naine. Pas leurs chants. Pitié. Si elle ose ouvrir la bouche pour beugler une de leurs guerres, je la fracasse. La faire taire. Vite.

    - MOI ! MOI J'EN VEUX !

    OH SEIGNEUR NON. Pour peu qu’un quelconque Dieu existe je veux dire. Cette conne aux cheveux blancs risque de l’exciter encore davantage. Rapidement, j’analyse ma future victime. Demi-vampyre demi-elfe hein ? Les gens de nos jours, ils savent plus avec qui coucher, sérieux. C’est quoi ce métissage de merde ? Manquerait plus qu’elle se transforme en lycanne aussi ! Des monstres comme ça, je suis désolée mais on évite ! Enfin désolée. Façon de parler, hmm ? Je grogne. Balance mes cheveux d’or en arrière d’un mouvement de la tête et me relève – lentement. Le regard fixé sur les deux pauvresses, ma tequila presque finie à la main, je m’avance avec ma tête la plus effrayante. Soit celle que je fais lorsqu’on me réveille. Je vais les buter, je vais les buter, je vais les bu…

    - DUCON, T’AS PAS DE BOUDIN, T’AS DES MOULES. RÉFLÉCHIS DEUX SECONDES AVANT DE VENDRE LA MARCHANDISE.

    Ah, merde. J’ai peut-être un peu trop bu en fait. Aucune importance. Je la rassois brutalement, ignorant les regards avides posés sur mon corps sublime et hautement désirable. Je fusille les deux ivrognes du regard. Je suis sûre que ces deux connes m’ont foutue dans un sale pétrin. Puis bon, quitte à se vendre, je sais que je gagnerais. Je suis bien mieux faite qu’elles. Beaucoup plus belle et sexy. Bah, à quoi bon ? J’ai vérifié, y en pas un seul de potable. Si tu veux te faire des moches, vas-y. Après tout, je crois pas que tu puisses viser plus haut.

    - Putain, c’est quoi votre problème les pétasses ? Vous êtes tellement moches que vous êtes obligées de coucher entre vous ? Ça craint.

    Je soupire. Puis un vague souvenir me traverse l’esprit. Ah oui mais merde. Moi je. Non. Juste non. Pas elle. Du tout. Elle n’existe pas. N’a jamais existé. Elle reste reléguée dans les tréfonds de mon âme, là où se cachent toutes les souillures de ma vie. Mes échecs – constants. Dont elle.
    © EKKINOX




    La tête de Candy (aa):
     

    Lou:
     





i don't give a fuck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4832-candie#75596 http://tara-duncan.actifforum.com/t4768-candie-sweet-as-sugar-cold-as-ice#75006

Age du personnage : 17 ans

Familier : Kira, un Vv'ol
Couleur de magie : Magenta
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Etudiante omoisienne
Résidence : Dans une chambre du palais


MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Ven 28 Mar 2014 - 15:38

Waw ça touurrrne... Ooooh des cheveux blancs hihi et un visage juvénile wawwww une hybride jeune-vieille ! Tiens mais pourquoi est-ce que sa bouche s'ouvre ? Pourquoi est-ce qu'elle regarde  Grace? C'est trooop bizarre..

- MOI ! MOI J'EN VEUX !

Owiii touche la...Le boudin s'approche de la fille aux cheveux blancs, lui sourit. C'est rare d'aimer les boudins. C'est beau d'aimer les boudins. C'est moche d'aimer les patates. Les patates.. Quelles ennemies redoutables ! Mais c'est fini, quelqu'un leur a préféré les boudins, tout va bien, la voilà sauvée.

C'est alors qu'un grognement effrayant se fit entendre. Grace fit un bond de deux mètres avant de cherche l'origine de sa peur. Quelle surprise de constater que la source est une jolie blonde, ma foi. Une blonde qui pousse un cri de bête. Un canon. A l'égo surdimensionné, on peut le parier. Celle-ci se lève, s'avance vers ma dulcinée et moi-même avec une tête à faire peur. Le genre de tête que t'as au réveil ou quand quelqu'un que tu détestes t'a fait subi une énième humiliation. La colère, le courroux à sa puissance maximale.


- DUCON, T’AS PAS DE BOUDIN, T’AS DES MOULES. RÉFLÉCHIS DEUX SECONDES AVANT DE VENDRE LA MARCHANDISE.

Des... moules ? Elle ne se savait point noire et n'avait jamais tenté de s'ouvrir pour manger un délicieux petit truc orange à l'intérieur mais ma foi peut-être devrait-t-elle essayer, pour voir.. La méchante blonde la fait asseoir.

- Putain, c’est quoi votre problème les pétasses ? Vous êtes tellement moches que vous êtes obligées de coucher entre vous ? Ça craint.

Na pas moche. Boudin. C'est la même chose, mais c'est pas pareil.


<< Pourquoi pétasse ? Peace and love ma soeur,  viens coucher avec nous... >>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Ange

Vol au vent

avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Flamme, louve rousse
Couleur de magie : Bleu-gris
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée fraîchement diplômée
Résidence : Maison à Travia
Dans le sac : Nourriture, livres, poignards et shurikens, boule de cristal, passe-partout et autres gadgets de VP

Affinités : - Ewlan : saleté.
- Elya : soeur d'ailes ;)

Connaissances : L'ilne, Leyla, Laara, Andô, Ambre, Skyler, Jo

Profil du rôliste
Surnom: Lou/Ael
Age du membre: 19 ans
Vos autres comptes: Leia D'al Angelo


MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Sam 29 Mar 2014 - 19:49

- DUCON, T’AS PAS DE BOUDIN, T’AS DES MOULES. RÉFLÉCHIS DEUX SECONDES AVANT DE VENDRE LA MARCHANDISE.

Une blonde hystérique les avait rejointes, aussi éméchée qu'elles. Lou la regarda de travers, son cerveau embrumé commençant tout de même à s'interroger sur la tournure que prenait la discussion, si on pouvait appeller ça une discussion. Puis elle se rendit compte que réfléchir lui faisait mal à la tête et loucha sur sa chope de breubière encore à moitié pleine, avant de la vider cul-sec.

- Putain, c’est quoi votre problème les pétasses ? Vous êtes tellement moches que vous êtes obligées de coucher entre vous ? Ça craint.

Lou fixa la blondasse d'un regard vide pendant quelques instants, le temps que l'insulte arrive au cerveau. Puis elle fronça les sourcils. Prenant son air le plus menaçant, elle pointa sa chope dans ce qu'elle espérait être la direction de l'insolente (elle n'était pas bien sûre) :

- D... Dis-donc...

Elle fut interrompue par un violent hoquet et la brune répondit à sa place.

- Pourquoi 'pétasse' ?

Exactement, bonne questi...

- Peace and love ma soeur, viens coucher avec nous !, ajouta la brune, joviale.

Lou hoquetta de nouveau et faillit tomber à la renverse. Quoi ?! Soudain les deux folles lui parurent être une menace encore plus importante que les ivrognes aux regards lubriques qui peuplaient la taverne.

- Ah non oui mais non, moi j'ai juste faim, en fait, dit-elle sur un ton d'excuse.

Avant de se rappeller qu'on venait de l'insulter.

- EH ! TOI !

Elle pointa du doigt la poitrine de la blonde, appuyant avec force sur son buste, l'air féroce et les canines sorties. Elle bafouilla avec autant d'agressivité qu'elle le put :

- Comment kesque tu viens dm'appeller ?!





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Voleuse Patentée, mi vampyr, mi-elfe, cheveux blonds aux mèches noires, yeux bleus, dents et griffes de vampyr, oreilles d'elfe, moyenne de taille. Curieuse, téméraire, lunatique. Vit à Travia avec ses parents, aime l'aventure.
Candie

B I T C H

avatar

Age du personnage : 27 ans

Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Appartement 3C, Omois
Dans le sac : Des tampons, une trousse à maquillage, des vêtements de rechange, des capotes, du fric.


Profil du rôliste
Surnom: Emy
Age du membre:
Vos autres comptes: Alexandre N. O'Nyme


MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   Dim 30 Mar 2014 - 5:54


    Everything that kills me makes me feel alive


    Le problème de l’alcool, outre son côté addictif, c’est sa capacité à ralentir considérablement les capacités mentales d’une personne au point d’avoir autant d’esprit qu’une courgette. Ou un zombie. Une courgette-zombie tiens. Les deux métisses me fixèrent donc pendant quelques minutes, un air idiot plaqué sur le visage, avant que la plus vive – la moins molle devrais-je dire – ne se décide à répliquer. De façon assez pitoyable d’ailleurs. Elle fronça les sourcils, tentant de prendre un air vaguement menaçant. Hélas, la bave qui coulait délicatement sur son menton n’était pour ainsi dire pas l’une des choses les plus effrayantes auxquelles je me suis confrontée. Titubant, elle point maladroitement sa chope vers un ivrogne, et je crus un instant qu’elle allait la lui balancer à la figure. Mais non, elle l’utilisait juste en tant qu’épée/bouclier/objet hétéroclite. Elle était tellement ivre qu’elle me confondait avec une de ces choses. Je grognais.

    « D... Dis-donc... » commença-t-elle avant d’être interrompue par un monstrueux hoquet. Je grimaçais, la trouvant décidemment répugnante. Elle n’avait donc aucun savoir-vivre ? Aucune estime de soi ? Elle comptait se laisser aller et boire jusqu’au petit matin en espérant que ses problèmes se résolvent d’ici là ? Elle était donc si faible et misérable ? Hors de question de lui ressembler. Je repoussais machinalement mon verre, dégoûtée. Je songeais tout juste à partir quand la brunette se redressa, toute rayonnante, visiblement prête à débiter des conneries à la pelle. Je me crispais, me préparant au choc psychologique et au fossé intellectuel qui nous séparait. « Pourquoi « pétasse » ? Peace and love ma sœur, viens coucher avec nous... » Je la dévisegais, abasourdie. Pendant quelques secondes, je ne pus articuler le fond de ma pensée. A savoir que oui, vous êtes des pétasses, comme tous les filles autres que moi ici-bas et que non, je ne coucherais pas avec des prostituées de bas-étage quand j’avais un ange à portée de main, un ange qui brûlait dans mon enfer, un ange que je ne pouvais sauver, un ange qui avait comblé ce vide qui me caractérisait et qui, en partant, en laisserait un bien plus profond. Non, je ne pus rétorquer ça aux deux jeunes filles qui me faisaient face.

    L’erreur de la nature hoqueta, visiblement surprise des paroles de sa compère, et manqua tomber en arrière. C’est alors que je remarquais à quel point elles étaient jeunes. Trop jeunes. Elles ne devraient pas être ici, à se noyer dans la Breubière en se morfondant et en beuglant des insanités. Elles devraient être dehors, avec leurs amis, l’amour de leur vie – qui ne durera que quelques mois tout au plus -, aller au ciné, rire, danser. Être heureuse quoi. Enfin peut-être que le fait de ne pas avoir eu d’enfance ni d’adolescence fausse ma conception du bonheur pré-adulte, mais ça reste comme ça que je le conçois. Simple. « Ah non oui mais non, moi j'ai juste faim, en fait, » s’excusa la blafarde, visiblement gênée d’être considérée comme un plan cul par la demi-naine. Une justification inutile, mais qui du moins montre son sens des priorités. Puis elle appuya soudainement son petit doigt entre mes seins, que je fixais, ébahie. D’où est-ce qu’elle se permettait de toucher ma poitrine l’autre connasse ? Ignorant ses petits crocs ridicules, je broyais consciencieusement son doigt dans ma main droite, prêtant à moitié attention à ses propos.

    « EH ! TOI ! Comment kesque tu viens d’m'appeller ?! » Qu’est-ce que ce doigt insinuait au juste ? Pourquoi ici ? TU TROUVES QUE J’AI DES PETITS SEINS PEUT-ÊTRE ? HEIN ? Chut Candie, calme-toi, ce n’est qu’une ado bourrée et stupide, et moche en plus la pauvre. Aide-la donc à retrouver le chemin de la stupidité, ce sera ta bonne action du jour. Et du langage approprié tant que tu y es. Je relâchais son index en grondant, passablement agacée par la tournure que prenaient les évènements. « Pétasse, pourquoi, t’as un problème avec ce mot ? L’autre lesbienne non, visiblement. Putain mais c’est quoi votre problème ? Vous avez même pas l’âge de vous bourrer la gueule ! Allez boire du Tzinpaf en regardant Titanic, je sais pas, mais faut pas déconner quand même ! Et toi descends de la table espèce d’abrutie, tu veux qu’on te considère comme une strip-teaseuse ? » Je levais les yeux ciel. Décidemment, ces filles avaient atteint le summum de la stupidité. Ah non, ce record est détenu par sa Majesté la Courgette, aka Héritière du Trône. Eh ben, ça promet ! C’est juré, j’aurais jamais de gosses. Faites l’amour, pas la guerre hein ? Mon cul ouais. Ça crie et ça court partout. Faites des crêpes. C’est bon les crêpes.

    Brusquement lasse, je me rassis sur mon siège, faisant signe au barman de nous amener une bassine d’eau, ce qu’il fit, non sans suspicion. Et c’est donc sans ménagement et sous le regard ahuri de la moitié de la salle que je balançais l’intégralité de la vasque sur les deux jeunes filles. Si avec ça elles ne reprenaient pas leurs esprits… Au fait, pourquoi je fais tout ça moi ? Je les connais même pas ! Frustrée, je plissais le nez. C’est la foutue influence de Coco ça. Fais chier. J’vais finir par leur tenir les cheveux pendant qu’elles vomiront si ça continue ! Et pour faire bonne mesure, je les pousserais ensuite dans la flaque du-dit vomi. Parce que non, je ne suis pas un Bisounours. Dans la vie, on a pas rien sans rien. Vous mes petites, vous allez me payer une sacrée dette.
    ©flawless





    Spoiler:
     





i don't give a fuck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4832-candie#75596 http://tara-duncan.actifforum.com/t4768-candie-sweet-as-sugar-cold-as-ice#75006
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ducon, t'as intérêt à revenir en rampant sinon couiiiiccc (Pv : Lou Ange et Candice )
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» L'intégrale
» Projet de campagne Blitzkrieg pour personnes intéressées et intéressantes ;)
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour :: La Toda Casa-
Sauter vers: