AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 12 Sep 2015 - 22:31




Recherche bagarre ou ami

We need a plan of attack! I have a plan : Attack




Elle allait tout réduire en miettes. Pourquoi? Parce que, un peu plus tôt, il s'était passé quelque chose, dans Tingapour. Idril marchait tranquillement avec comme direction, le marché. Alors l'elfe arriva à sa destination et plusieurs dizaines de minutes plus tard, elle était arrivée. Elle respira l'air du marché, qui lui avait tant manqué depuis son déménagement au Lancovit, toutes ces senteurs.. Maintenant, Idril venait quelques fois à Omois dans la maison de vacances, pour revoir ses amis ou juste aller se promener dans sa ville.

Alors, la jolie blonde platine arriva dans le marché. Elle tomba directement sur un stand d'armes. Elle regarda les poignards, couteaux, même des tricrocs, mais l'adolescente se désintéressa vite, puis pressa le pas vers les prochains stands. Son regard se tourna immédiatement vers cet arc, en bois clair, d'un blanc lumineux, avec une corde assez flexible. Elle s'approcha d'un peu plus près, celui qui tenait le stand lui sourit et lui dit bonjour. Elle lui rendit ce sourire, puis demanda combien coûtait l'arc. Quand ce dernier lui annonça le prix, elle faillit s'étrangler. Aïe, il était cher, dis-donc. Il se foutait d'elle ou quoi?

- 5 crédits muts-or vous vous fichez de moi?! s'écria-t-elle.

Puis le vendeur et elle commencèrent à se parler de plus en plus fort: "oui mais c'est de bonne qualité ma chère" , "il en vaut la peine", "je ne peux baisser le prix".. Idril cria complètement excédée que c'était une pure arnaque. Pitié, que quelqu'un vienne l'aider, parce que là, elle croyait bien qu'elle allait le frapper le pauvre bonhomme.







codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 26 Oct 2015 - 17:44

Emilie s’était réveillée ce matin-là avec l’envie de s’abonner à son activité favorite (comment ça laquelle ? Ben le shopping voyons ce n’est pas évidant ? Rho suivez un peu mince^^). Elle s’était donc extraite de son lit avant d’aller dans sa cuisine pour boire une tasse de café importé de chez les terriens et mangé un peu de pain avec du beurre de balboune. Oui le beure de balboune sa fait grossir Emilie le savait parfaitement c’est pour ça qu’elle n’en abusait pas et n’en mettait que très peu sur son pain. Parce qu’il était absolument hors de question qu’elle grossisse déjà elle serait moins parfaite si elle se mettait à grossir, mais pire encore si elle grossissait elle ne rentrerait plus dans ses vêtements. Vous imaginez ne plus rien avoir à se mettre. Non s’était impensable c’était pire que de mourir dans d’atroce souffrance (comme quoi dans la vie faut savoir définir ses priorité quoi ^^) Emilie la fille parfaite obliger de revêtir un jeans sans forme et un t-shirt atroce juste parce qu’elle aurait grossi non s’était impensable, inimaginable, impossible. (Bref vous avez compris l’idée pas besoin de mettre plus de synonyme).

Après ce petit déjeuner, Emilie était partie faire la chose la plus importante à faire avant toute sortie autrement dit se préparer. Elle avait été plutôt rapide aujourd’hui vu qu’elle n’avait mis qu’environ une heure à ce préparé. Elle avait revêtu une longue robe rouge qui mettait sa poitrine en valeur avec des escarpins de la même couleur. Elle avait pris soin de bien coiffé ses cheveux mais les avait laissé détaché. Elle s’était maquillée assez légèrement après tout il ne s’agissait que d’une petite visite au marché inutile d’en faire trop non plus ce n’était pas une soirée de gala ou un rendez-vous amoureux. Puis au cas où elle rencontrerait une personne intéressante elle avait toujours sa trousse de maquillage de secours dans son sac. Trousse qui à vrai dire était quasiment aussi bien fournie que celle qui se trouvait dans sa salle de bain. Puis au pire elle pourrait se lancé un sort, mais elle préférait de loin s’occuper de sa mise en beauté toute seule sans magie. Même s’il est évidant qu’elle n’avait absolument aucun besoin d’artifice pour être belle. Elle était belle naturellement.

Une fois prête elle prit donc son sac à main avant de sortir de chez elle pour se rendre au marché qui sait peut-être qu’elle y trouverait de jolie chose pour compléter sa garde-robe déjà bien fournie mais bon on a jamais assez de vêtements, sacs, chaussures, accessoire dans la vie. Hélas pour elle pour se rendre là où se trouvait les robes et autres choses qui l’intéressaient Emilie devait d’abord passé devant les marchands qui vendaient des armes. Emilie n’avait jamais compris la fascination de certaines personnes pour les armes. Elle-même ne s’y intéressait pas du tout faut dire que quand tu peux te transformé en une louve avec des griffes et des crocs les armes deviennent vite assez accessoire. Surtout quand tu as tendance à mener une vie relativement éloignée du danger. Elle aurait pût à la limite s’intéressé à des dagues ou ce genre d’arme, mais uniquement si ses dernières étaient serties de pierre précieuse et plus comme objet pour se mettre encore en valeur que comme réel arme de défense ou d’attaque. Puis il aurait fallu qu’elle en achète avec des pierres de toutes les couleurs pour être sûr d’en avoir une qui aille avec chaque tenue. Non sa lui aurait bien trop pris la tête et pour pas grand-chose en plus ça ne valait pas la peine.

Tandis qu’elle passait donc devant ses marchands si peu intéressants elle entendit soudain des voix qui commençaient à s’élever de plus en plus fort. Les voix semblaient appartenir à un homme et à une femme qui semblait « négocier » enfin le mot semblait un peu mal choisi parce que là la négociation semblait-être dans une impasse. Poussé par sa curiosité Emilie décida de s’approcher. Puis voyant que la jeune femme semblait être de plus en plus énervé face au vendeur qui probablement ne faisait que son travail, mais qui comme souvent à Omois devait avoir un peu trop gonflé le prix. Emilie avait entendu le prix 5 crédits muts or. Pour elle il était évidant que ça ne les valait pas. Mais bon en même temps à ses yeux c’était juste un bout de bois avec une corde attaché des deux côtés. Bon d’accord un très joli bout de bois, mais un bout de bois quand même. Emilie n’y connaissait réellement rien en arme cependant en négociation elle s’y connaissait. Bon d’accord en général c’est le prix d’articles de mode qu’elle négocie mais bon c’était pareil non ?

Emilie sourit à la jeune femme avant de se dirigé vers le vendeur. Elle se penchât en avant lui laissant d’ailleurs au passage une jolie vue sur son décolleté avant de lui murmurer doucement à l’oreille d’une voix très calme.

« Je te conseille de baissé ton prix parce que ta cliente là elle a l’air pas mal énervé et si jamais elle décide de détruire ton stock tu vas perdre plus que quelques crédits muts. Bien sûr elle risque d’avoir quelques problèmes, mais tu sais le temps qu’elle se fasse arrêter, que l’Impératrice ait le temps de la recevoir et qu’elle l’oblige à rembourser. Toi tu auras déjà tout perdu. Alors avant de continuer à rester borné sur ton prix que tu sais trop élever tu devrais réfléchir un peu je crois. Enfin je dis sa je dis rien. Puis ça pourrait fidéliser une cliente elle pourrait t’acheter d’autres armes plus tard faut penser à sa aussi »

Emilie se redressa ensuite et se reculât un peu laissant le vendeur réfléchir à ce qu’elle venait de dire. Elle n’avait aucune idée de si oui ou non elle avait réussi à le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 27 Oct 2015 - 19:44




 
♦ A la rescousse ♦
~ Citation ou sous titres ~
 



Idr il était hors d'elle, et éleva le ton, le bonhomme éleva aussi la voix, bref ils commencèrent à crier dans tout le marché, et tout ça pour un arc trop cher! Bon sang, ces maudits marchands faisaient des belles choses certes, mais elles coûtaient les yeux de la tête! En fait, c'était juste une arnaque! Elle se dit de se calmer, et souffla, mais le vendeur reprit de plus belle, et Idril devenait toute rouge, ce qui n'était pas anodin pour un elfe. Elle était sur le point de lui lancer son poing dans la figure quand une jeune femme apparut. Elle était belle et bien habillée, d'une longue robe rouge au décolleté plongeant et des escarpins, tout aussi rouge. Sa peau était mate, ses cheveux bruns et ses yeux également. Selon les hommes, elle pourrait être qualifiée de "sexy" ou même "parfaite". La brune lui sourit et s'avança vers le vendeur et lui glissa deux, trois petites choses à l'oreille. Une fois cela fait, elle reculait, et laissa le vendeur réfléchir à sa décision. Il avait intérêt à baisser le prix ou Idril ferait un scandale au Palais pour arnaque. Après quelques minutes de dialogue intérieur, il donna sa réponse, il vendait l'arc pour dix crédits muts bronze, ce qui était nettement plus raisonnable. L'elfe accepta, très contente, et se retourna vers la brune.

- Je ne sais pas ce que tu lui as dit pour qu'il change d'avis.. Mais, merci. J'étais sur le point de l'étrangler, je crois.




Elle regarda autour d'elle, le peuple s'agitai déjà, et les négociations commençaient, les tapis volaient au dessus de leurs têtes. 


- Sinon, euh, tu as quelque chose de prévu là, tout de suite ?

© Codage By LSD Graph pour Folygraph Addict
toutes copies complète ou partielle est interdite






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 27 Oct 2015 - 21:03

Emilie fût la première surprise du prix que le vendeur annonça. Certes elle s’était plus ou moins attendue à ce qu’il baisse son prix. Après tout qui aurait pût lui résisté et lui refuser cette toute petite faveur, mais elle ne s’était pas attendue à ce qu’il le baisse à ce point. Mais bon s’était tant mieux pour la jeune femme qui d’ailleurs avait l’air beaucoup plus calme face à ce nouveau prix qu’elle venait d’ailleurs d’accepter comme quoi avec un peu de charme et quelques arguments on vient à bout de tout inutile de s’énerver. Emilie sourit à la jeune femme et ne pût même pas s’empêcher d’émettre un petit rire cristallin quand cette dernière lui dit qu’elle était sur le point d’étrangler le vendeur ensuite elle répondit à sa question tranquillement.

« Oh et bien dans les grandes lignes que s’il ne baissait pas son prix t’allait le ruiné. Et oui s’était légèrement du bluff basé sur des suppositions pas forcément super fiable, mais l’important c’est qu’il ait mordu. L’étrangler mmmm je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure méthode de négociation mais après tout une fois mort ou inconscient tu prends ce que tu veux et sans même dépenser un seul crédit mut. »

Oui sa phrase avait de quoi choqué certaines personnes elle parlait ainsi tranquillement le sourire aux lèvres de la possibilité de tuer un homme ou de le volé mais aux yeux d’Emilie il ne s’agissait pas d’un vol à vrai dire elle ignorait même jusqu’à l’existence de ce mot. Après tout elle avait été élevé sur le continent interdit et là-bas c’était la loi du plus fort si tu voulais quelques choses que d’autres avaient ou voulaient aussi et bien tu devais te battre pour l’obtenir et soit mettre ton adversaire hors d’état de nuire temporairement soit l’y mettre définitivement cette dernière méthode ayant l’avantage qu’il ne revienne pas plus tard ce venger. Bien qu’Emilie se soit largement civilisée depuis sa sortie du continent interdit certain instinct profondément ancré en elle avait du mal à s’en aller et la loi du plus fort en faisait partie même si évoluant dans des sphères assez calme de la société elle n’avait quasiment jamais à la mettre en pratique.

Emilie regardât ensuite les gens autour d’elle si certains s’étaient intéressés à cette dispute maintenant qu’elle était réglé tout le monde semblait reprendre sa vie normalement. C’était l’une des choses qu’elle aimait à Omois quoi qu’il se passe les gens s’y intéressaient sur le moment et dès que s’était fini passaient à autre chose. Un dracotyranosaure aurait pût traverser le marché que les gens n’y auraient fait attention qu’au maximum quelques jours. Emilie se rendit ensuite compte que la jeune femme lui avait posé une question. Elle regardât la jeune femme en tentant de ne pas trop montré qu’elle l’analysait un peu mais en observant tout d’elle. Emilie devait bien admettre que c’était une jolie jeune femme, mais elle semblait plus être une combattante que le genre de fille qui passe sa vie dans les boutiques à la recherche de la nouvelle fringue à la mode. Mais après tout être une combattante et être belle et branché ce n’était pas nécessairement incompatible c’est pourquoi Emilie décidât de lui dire la vérité sur la raison de sa présence au marché ce jour là

« Et bien à vrai dire je comptais aller voir les marchands de vêtement pour voir s’ils n’avaient pas de nouvelles jolies tenues à me proposer, mais si tu as mieux à me proposer comme activité je suis prête à t’écouter. Ah au faite je m’appelle Emilie »

Non bien sûr aux yeux d’Emilie il n’y a aucune activité qui soit mieux que le shopping, mais les marchands seront toujours la plus tard et se faire de nouvelle relation peut toujours être utile en particulier quand ses relations sont armé. Oui elle vit dans un quartier calme, mais on ne sait jamais quand les ennuis vous tombe dessus sur Autremonde alors autant avoir des amis qui savent manié les armes juste au cas où même si Emilie savait se défendre et puis la jeune femme avait l’air sympathique bon il fallait juste qu’Emilie ne l’énerve pas sinon s’est-elle que la jeune femme risquait d’avoir envie d’étrangler et bon la perspective de se faire étranglé ne la réjouissait pas terrible. Ce n’est pas tant la mort ou l’évanouissement qui la dérange mais plutôt les marques que cela laisserait sur son cou et qui mettrait quelques minutes grâce à ses capacité de louve à s’estompé de longue minute durant lesquelles sont cou serait défiguré. Mais bon elle n’avait pas l’intention d’énervé sa potentiel nouvelle amie donc tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 28 Oct 2015 - 0:38





♦ EMILIE ♦
~ Ou comment avoir une amie parfaite ~




Idr il jeta un coup d'oeil vers le ciel. Il n'avait pas plu depuis un bon bout de temps et cela allait durer, ou du moins elle le pensait, puisque l'odeur de l'air n'était pas humide, et ça ne sentait pas l'orage, loin de là. Elle s'attarda sur une vendeuse de balbounes, qu'Idril aimait manger les jours d'occasion. A côté il y avait des bouteilles de tzinpaf, une de ses boissons préférées sur Autremonde. Elle arrivait à sentir l'odeur de la boisson d'ici, ça lui mettait l'eau à la bouche mais il ne fallait pas manger maintenant, il n'était pas l'heure et elle avait petit déjeuner il y a peu de temps.

La demi elfe écouta attentivement son éventuelle nouvelle amie, qui s'appelait Emilie. Joli prénom. Idril l'analysa instinctivement, elle avait l'air d'une femme sûre d'elle, qui se sentait parfaite et qui ne supportait pas un seul défaut physique ou mental chez elle. Mais la blonde appréciait ce genre de personne, ça la faisait quitter un peu sa bulle et son monde de guerre. Elle sentait comme une odeur étrange autour d'Emilie qui était inhumain. Elle fronça les sourcils mais s'en occuperait plus tard, pour l'instant, elle devait sûrement répondre à la jeune femme aux cheveux bruns.

-Et bien, puisque tu sembles vouloir absolument te trouver de nouvelles fringues, alors allons-y, ça me fera du bien de changer un peu.. d'air.

Idril sourit à la jeune femme, puis se détentit. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait de rencontres.. En fait, elle n'avait jamais fait connaissance avec des Omoisiens. Cela ne pouvait lui faire que du bien de toute façon. Ce qui lui ferai du bien aussi, ce serait d'aller un peu s'entraîner avec son nouvel arc, ou à la boxe, ou un jeu d'obstacles dans les bois.. Elle imaginait pleins d'activités à faire, mais elle se rendit compte qu'elle avait oublié de dire une chose à Emilie.

- Oh.. Et je m'appelle Idril., dit-elle en tendant une main amicale.


© Codage By LSD Graph pour Folygraph Addict
toutes copies complète ou partielle est interdite






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 28 Oct 2015 - 1:33

Emilie fût contente de connaitre le prénom de la jeune femme parce que si elle devait passer un peu de temps ensemble s’était quand même plus pratique de connaitre son prénom. Sans s’en rendre compte elle se le répétait dans sa tête il sonnait plutôt bien. Emilie avait pris l’habitude de faire sa cela l’aidait à retenir le prénom des gens ou la façon de le prononcé parce qu’avoir beaucoup « d’ami » c’est bien mais retenir les prénoms de chacun peut rapidement s’avéré plus compliqué surtout pour les gens qu’Emilie ne voyait pas très souvent et elle détestait croisé quelqu’un qu’elle savait connaitre et ne pas parvenir à se rappelé son prénom. Heureusement cela ne lui arrivait pas très souvent elle avait une bonne mémoire des noms et des visages qu’elle associait d’ailleurs souvent à leur style vestimentaire.

D’ailleurs en parlant de vêtement Idril avait accepté de l’accompagné dans son escapade shopping rien ne pouvait faire plus plaisir à Emilie (à part peut-être qu’on lui offre un magasin de vêtement à la dernière mode gratuitement) Surtout que cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus fait de shopping enfin du moins qu’elle n’en avait plus fait en compagnie de quelqu’un parce que seule elle en faisait quasiment tous les jours. Emilie serra chaleureusement la main amicale qu’Idril lui tendait, mais au lieu de la lâcher au bout de quelques secondes comme la plupart des gens l’auraient fait elle gardât sa main bien serré dans la sienne et commençât a l’entrainé avec elle dans les rues de Tingapour. Elle avait envie de lui montrer chaque boutique de luxe de Tingapour, chaque marchand intéressant. Enfin de lui faire découvrir l’ensemble de l’élite de la mode de Tingapour en résumé. Emilie était comme une petite fille à courir partout entre les échoppes. Les vêtements, la mode tout ça s’était son domaine et elle se sentait bien entouré de vêtements. Et puis pouvoir partagé sa avec quelqu’un la rendait encore plus heureuse. Elle avait conscience que son comportement pourrait paraitre puéril à sa nouvelle amie, mais a vrai dire elle s’en fichait. Elle était trop heureuse pour s’en soucier. Emilie montrait à Idril le moindre vêtement qui lui plaisait ou tout ceux qui à ses yeux pourrait bien allez à la jeune femme. Elle connaissait chaque vendeur par son prénom à force de les fréquenter et de trainer dans leur boutique

Et tandis qu’elle continuait sa course effrénée de shopping à travers les rues branchées de Tingapour il lui vint soudain une pensée. Ce n’était sans doute pas de robe de grand couturier ou de chose comme ça qu’Idril voulait. Alors elle l’entraina dans une petite boutique Emilie ne l’aimait pas trop parce qu’elle vendait surtout des accessoires qui permettaient de transporté des armes et Emilie ne portait jamais d’arme donc cette boutique ne lui était d’aucune utilité. Elle se mit à fouillé dans les rayons à la recherche d’un carquois qui pourrait bien aller avec l’arc qu’Idril venait d’acheter un peu plus tôt et elle finit par en trouvé un. Un carquois blanc avec des motifs cousu de fil doré aux yeux d’Emilie ces motifs n’avait pas le moindre sens et peut être qu’il n’en avait pas qu’ils étaient juste là pour décoré le carquois et le rendre plus beau. Emilie montra le carquois à Idril et elle en profitât pour vérifier que le carquois et l’arc allait bien ensemble mais oui il semblait parfaitement s’accordé ils étaient quasiment du même blanc.

« Tu devrais essayer ce carquois je suis sure qu’il irait bien avec ton nouvel arc »

Etrangement une partie d’Emilie était surexcité à l’idée de trouvé un objet qui plaise à sa nouvelle amie même si cet objet n’était qu’un simple accessoire pour aller avec son arc. Bien sûr elle aurait probablement préféré lui trouvé une robe, des chaussures, un sac à main ou tout ça  la fois mais toutes ses choses ne cadrait pas réellement avec l’arc. Oui une fille avec un arc en robe de soirée sa allait pas forcément super bien ensemble de même que des hauts talons ne devait pas être ce qu’il y a de plus pratique pour tirer à l’arc du moins Emilie le supposait elle vu qu’elle n’avait jamais essayé quant au sac à main non un arc et un sac à main ça ne pouvait pas s’accordé, mais par contre un arc et un carquois sa s’était un mélange qui s’accordait à la perfection s’était même le plus logique. Maintenant restait à savoir ce qu’Idril en pensait et s’il lui plaisait autant qu’il plaisait à Emilie. Parce que visuellement il était très joli mais Emilie n’y connaissant rien elle ne pouvait pas jugé de sa qualité pour sa Idril serait probablement nettement mieux placé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 2 Nov 2015 - 23:52





♦ EMILIE ♦
~ Ou comment avoir une amie parfaite ~




Emilie entraina l'elfe de magasins en magasins et elles entrèrent dans une boutique, ou Idril voyait des armes, sa nouvelle amie avait du se dire qu'elle adorait les armes et que ça lui plairait, alors qu'elle aimait aussi les fringues, même si elle n'en a pas l'air. Ensuite, elle lui montra un carquois blanc magnifique, qui était assorti avec son nouvel achat de tout à l'heure puis lui dit:

-Tu devrais essayer ce carquois je suis sure qu’il irait bien avec ton nouvel arc

Elle acquiesca et le prit dans sa main. Il n'était ni lourd ni léger, facile à prendre en main alors elle se plaça devant un miroir et l'essaya. Le carquois était effectivement très beau et parfaitement assorti avec son acquisition de tout à l'heure. Elle regarda Emilie, tournoya puis sourit. La jeune femme se rendait vers le vendeur, qui la lui vendit à un prix raisonnable. Elle était très contente de son achat, mais elle pensait bien que son amie parfaite voulait aussi faire les magasins.

- Bon, si on allait dans ton genre de magasins maintenant? Tu sais, j'aime bien le shopping aussi, pas que les armes. Et puis, ça me changera un peu.


© Codage By LSD Graph pour Folygraph Addict
toutes copies complète ou partielle est interdite








Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 3 Nov 2015 - 1:13

Bon d’accord Emilie avait peut-être un peu mal jugé la jeune femme en la cantonnant dans un rôle de guerrière qui ne s’intéressait qu’aux armes. Peut-être qu’elle se fiait un peu trop aux apparences. Puis après tout toutes les femmes aimaient faire du shopping alors pourquoi Idril ferait-elle exception à la règle ? Il n’y avait aucune raison. Bon en même temps elle avait visé juste avec le carquois apparemment il avait plût à sa nouvelle amie vu qu’elle l’avait acheté.

Idril avait dû se douter que les armes ce n’était pas vraiment le truc d’Emilie, mais bon s’était pas très compliqué à deviner car elle ressemblait à beaucoup de chose mais surement pas à une guerrière. Oh bien sur elle savait se battre elle n’aimait juste pas sa et faisait tout pour le caché puis elle n’utilisait pas d’armes juste ses crocs et ses griffes une fois qu’elle s’était changé en louve, mais bon sous sa forme humaine rien ne laissait supposer qu’elle puisse être une lycanne et comme elle détestait que les gens le sachent pour éviter qu’ils n’aient peur d’elle, la rejettent ou simplement la traite autrement parce que quand la personne sait que vous êtes capable de vous changer en quelques secondes en une grosse bête pleine de poils capable de vous arracher la gorge sa lui donne quand même sensiblement moins envie de vous contrarié.

Quoi qu’il en soit Emilie était ravie d’emmener sa nouvelle amie dans ses boutiques préférés qui étaient toutes des boutiques de luxe. Emilie y venait si peu souvent qu’elle connaissait chaque vendeur par cœur, chaque horaire et chaque jour de réception de nouveau stock et que tous les vendeurs la connaissaient également et l’accueillait toujours avec un grand sourire et beaucoup d’amabilité. Emilie soupçonnait que pour certain cette amabilité ne soit qu’une façade qui lui était servie parce qu’ils savaient qu’elle allait encore leur rapporté de l’argent, mais elle s’en fichait elle leur rendait leur amabilité comme si elle les croyait toutes sincère jouant son rôle de fashion victime un peu écervelé qui ne voyait que les vêtements et rien d’autre et pendant qu’ils étaient occupé à flatté son égo elle s’occupait à dénicher les meilleurs affaires possible et à en faire encore diminué le prix en jouant sur son statut de cliente importante et la plupart du temps cela fonctionnait elle obtenait des prix défiant toute concurrence.

Emilie réfléchit un peu pour savoir qu’elle magasin lui faire visiter en premier puis fouillant dans son esprit elle se rappela qu’aujourd’hui c’était le jour d’arrivage des nouveaux stocks dans un de ses magasins préférés et c’est donc vers ce magasin qu’elle se rendit avec Idril. Une fois arrivé elle fût accueillie chaleureusement comme à son habitude et répondit à cet accueil de la même manière puis elle refusa les conseils des vendeuses parce que premièrement elle savait parfaitement se débrouillée toute seule et ensuite elle était déjà accompagné de quelqu’un alors si elle voulait savoir si un vêtement lui allait bien elle demanderait à Idril. Elle serait surement bien plus honnête que ces vendeuses qui étaient sans doute prêtent à tout pour vendre. Emilie était presque sûre qu’elles lui diraient qu’un sac poubelle lui irait à la perfection. Bon en même temps c’est vrai que quand on a un corps aussi parfait que le sien on peut se permettre de portée n’importe quoi on est toujours sublime alors comment leur en vouloir mais bon.

Soudain les yeux d’Emilie se posèrent sur de superbe robe en fil d’aragne. Il fallait absolument qu’elle les essaye. Elle en prit une rouge, une bleu, une verte, une mauve sans même jeté le moindre coup d’œil au prix après tout le style ça n’a pas de prix et puis elle pourrait toujours négocier les prix plus tard. Elle se dirigeât ensuite vers les cabines d’essayages pour les mettre une à une puis elle défilât devant Idril à chaque fois en lui demandant si la robe lui allait bien et laquelle lui allait le mieux. Chaque fois qu’elle enfilait une de ses nouvelles robes dans sa tête elle se repassait chaque paires de chaussures présentent chez elle et chaque accessoire pour vérifier si elle en avait qui pourrait s’accordé avec la robe. Bon elle avait un tel assortiment de chaussures et accessoires différents qu’il y avait de forte chance qu’elle trouve au moins un accessoire et une paire de chaussure qui se marie avec chaque, mais on était jamais trop prudente et si elle n’en avait pas il aurait absolument fallut qu’elle en cherche avant de pouvoir osé porté sa robe en public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 5 Nov 2015 - 22:14

Sa nouvelle amie comprit qu'Idril n'était pas simplement une "guerrière" mais aussi une jeune femme, qui aimait les vêtements comme toute fille, enfin elle le pensait du moins. Emilie réfléchissait à l'endroit où trouver les vêtements qui lui plairaient, et elle trouva puisqu'elle entraina l'elfe dans les rues du marché, sa copine courait comme une gamine qui voyait des poupées, et la jeune femme aux cheveux blonds trouvait cela amusant d'avoir une amie assez.. parfaite, on devait le dire, mais aussi complètement écervelée.

Elles entrèrent dans une petite boutique très sympa, la déco était luxueuse bien sûr, et Idril comprit que c'était le genre d'établissement que préférait son amie. Les vendeurs accueillirent la belle brune chaleureusement et surtout d'un ton commercial. Comme tout commerçant, ils devaient faire leur petit numéro de charme, et le client répondait habituellement sous le même ton hypocrite. Cela avait le don d'agacer Idril, mais elle ne faisait aucun commentaire, et se contentait de sourire, dire bonjour puis répondre poliment. Emilie repéra une robe en fil d'aragne, très jolie, qu'elle prit en quatre couleurs sans regarder le prix, puis fila en cabine d'essayage. Pendant ce temps là, la jolie elfe réfléchissait à leur rencontre et à ce moment étrange où elle avait comme senti quelque chose d'inhumain en Emilie, une odeur comme.. Féline. Elle sortit ces pensées de sa tête, puisqu' Emilie sortit de la cabine, rayonnante. L'adolescente la regardait, admirant la robe qui ravissaient les formes de sa nouvelle amie. Elle avait essayé la robe rouge, qui lui allait vraiment bien. Personnellement, Idril pensait que la robe bleue ne lui irait pas trop au teint, ni la mauve, qui la rendrait fade, mais elle le lui dirait plus tard.

En attendant, elle se contentait d'admirer la femme parfaite entre guillemets qu'elle avait pour amie, et qui était en face d'elle. Emilie rentra en cabine encore une fois, et ce manège dura longtemps même si l'elfe ne vit pas le temps passer. A chaque fois qu'Emilie apparaissait dans une nouvelle robe, les vendeurs s'exclamaient de prendre toutes les robes, et Idril regardait en silence mais le sourire aux lèvres. Son amie était dans la lune si on pouvait le dire, elle pensait sûrement aux tenues qu'elle pourraient faire; avec quoi elle pourrait accorder telle robe.. Cela faisait un bout de temps qu'elles étaient dans la boutique et la jeune fille se sentait assez à l'aise pour dire à la brune ce qu'elle pensait de ses tenues, elle espérait de pas être trop brusque, en tout cas c'était son caractère, et elle était bien plus franche que ses maudits vendeurs qui faisaient tout pour complimenter, ces bandes d'hypocrites.

- Moi, je te trouve magnifique dans la rouge. La verte est pas mal non plus, mais laisse tomber la mauve et la bleue, surtout la mauve, elle te pâlit. Pour ce qui s'agit de la bleue elle est jolie, certes. Mais ma préférée reste la rouge, elle rehausse ton teint qui est encore plus parfait, et la robe embellit tes formes encore plus dans cette couleur.

Enfin, elle sourit à Emilie, sous le mauvais regard des vendeurs, elle s'en moquait d'ailleurs, au moins son amie connaissait son opinion, et puis, rien ne valait un avis franc, surtout pour une robe en fil d'aragne, qui de plus devait coûter les yeux de la tête.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 5 Nov 2015 - 23:10

Émilie n'avait prêté aucune attention aux paroles des vendeurs même si elle appréciait et était assez sensible à la flatterie elle n'était pas dupe ils étaient là pour vendre et pour rien d'autre. Elle avait pût s'en rendre compte dès son arrivée à Omois quand elle n'était encore qu'une petite fille perdue en guenille et qu'étrangement dès qu'elle avait montré ses crédits mut elle était la bienvenue partout et toutes les tenue semblait lui aller à la perfection s'était fou comme le fait d'avoir de l'argent changeait la vision de certaines personnes, mais bon après tout elle jouait le jeu elle aussi puis plus jamais elle n'accepterait d'être cette petite fille perdue enfin s'était le passé tout sa mieux vaut revenir au présent.

Après une séance d'essayage qui semblât très courte à Émilie mais à vrai dire elle aurait pu passer la journée à faire des essayages et que ça lui semble encore court tellement elle adorait le shopping et les magasins. Elle se sentait à l’aise dedans s’était son territoire les magasins et une fois dedans elle avait l’impression que rien ne pouvait lui arrivé et qu’elle pouvait tout contrôler. Sans compté que chaque nouvelle tenue était comme une nouvelle peau, comme un nouveau déguisement qui enfouissait encore plus profond la petite fille faible et fragile qu’elle était encore au fond d’elle, mais qu’elle ne laissait jamais paraitre.

Après cette séance donc elle eut l’avis d’Idril et cet avis-là elle l’écouta avec attention il semblait sincère et Emilie était assez d’accord avec elle. Elle ne s’était pas vraiment aimée dans la mauve et la bleu. Elle décida donc de prendre la rouge et la verte même si elle mettrait probablement plus souvent la rouge que la verte. Emilie voyait bien que les vendeurs étaient contrariés. Ils devaient vraiment la prendre pour une idiote s’ils pensaient qu’elle n’était pas elle-même capable de savoir qu’elle robe lui allait ou pas même si Idril n’avait pas été là elle n’aurait pas acheté les deux autres, mais peut-être qu’ils pensaient qu’Idril ferait comme certaines de ses « amies » et lui dirait que toutes les robes étaient parfaite sur elle pour ne pas la froissé ou pour une quelconque autre raison qu’Emilie elle-même ignorait.

Maintenant venait le moment le plus intéressant celui de négocier le prix des robes. Cette fois au moins contrairement à tout à l’heure avec les armes elle avait l’avantage de s’y connaitre et après avoir discuté un moment avec les vendeurs elle parvint à obtenir les deux robes pour le prix d’une. Une fois cette négociation effectuer Emilie se retourna vers Idril en souriant ravie du prix qu’elle avait obtenu.

« Et toi tu n’as pas envie d’essayer quelques tenues ? Si tu veux je te donnerais mon avis dessus en essayant d’être la plus sincère possible »

A vrai dire elle était toujours sincère lorsqu’on lui demandait son avis sur une tenue même si sa devait lui causé des ennuis elle n’hésitait jamais à dire qu’une robe était réellement hideuse sur quelqu’un ou qu’elle la grossissait à vrai dire elle aurait sans doute moins d’ennui et vexerait probablement moins les gens si elle ne disait pas des trucs du genre cette robe te rend encore plus hideuse que tu l’es déjà, ou encore si elle ne s’emportait pas sur les gens en critiquant leur sens de la mode très discutable à croire que certaine personne ne savait pas marié les couleurs, mais Emilie était sûr qu’Idril s’avait s’habillé avec classe et élégance et peut être également avec beaucoup plus de simplicité qu’elle-même qui ne mettait quasiment que des vêtements de marque et de grand couturier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 8 Nov 2015 - 18:11

Idril avait été impressionnée par la façon de négocier de sa nouvelle amie, en effet elle avait eu deux robes pour le prix d'une ce qui demandait beaucoup de diplomatie, cette qualité n'était pas présente chez tout le monde et l'elfe le savait très bien puisque son frère ne l'était pas du tout. D'ailleurs, ça serait une bonne idée si elle voyait de temps en temps son frère, qui désertait à chaque fois qu'elle arrivait. Elle aussi avait connu cette période..

Emilie proposa ensuite à Idril d'essayer quelques tenues, en étant la plus franche possible. Ah, donc la brune aussi avait remarqué le petit jeu insupportable des vendeurs. L'elfe acquiesça et se mit à la recherche d'une belle robe. Elle fouillait un peu partout dans la boutique quand elle pensa enfin trouver ce qu'il lui fallait. Elle fila dans la cabine sans montrer sa trouvaille à Emilie, ce serait une petite surprise. Elle passa quelques minutes dans la cabine à se regarder, hésitante, puis se décida à sortir. Elle ouvrit le rideau et fit quelques pas pour atteindre le miroir. Elle se plaça en face de ce dernier, et regarda son reflet. Elle était vêtue d'une robe longue légèrement moulante au niveau des fesses et de la poitrine, et du ventre. Le vêtement était rouge, ce qui allait parfaitement avec la couleur des yeux d'Idril et de son teint.

Elle se demandait bien ce que pensait Emilie de la robe, mais elle espérait surtout qu'elle serait franche, et que si la robe ne lui allait pas, qu'elle n'aille pas lui mentir, l'elfe le sentirait.


- Comment tu la trouves celle ci?

Elle tournoya et se regarda encore une fois dans le miroir, pour être bien sûr que la robe lui allait. En tout cas, la blonde la trouvait très jolie, peut-être un peu trop longue.. Elle ne savait pas puisque ce n'était pas une experte non plus en matière de mode, c'était plutôt le domaine de son amie Emilie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 9 Nov 2015 - 0:50

Emilie laissât Idril fouillé tranquillement parmi les vêtements. Elle l’aurait bien aidé, mais elle n’avait aucune idée de ce qui pouvait être le style de la jeune femme. Elle ne connaissait quasiment rien d’elle et s’était déjà trompé une fois sur elle en ne la prenant que pour une  « simple guerrière » et dans ses goûts vestimentaires elle ne connaissait que la tenue qu’elle portait aujourd’hui mais cette tenue ne reflétait pas obligatoirement son style elle pouvait très bien avoir mis une tenue juste pour aller au marché sans que ce soit le genre de tenue qu’elle mettait habituellement. Apparemment elle finit par trouver une tenue qui lui plaisait car elle se dirigeât vers les cabines d’essayages. Emilie ne parvint pas à voir ce qui  lui avait plût comme tenue avant qu’elle ne rentre dans la cabine, mais bon ce n’était pas très grave elle verrait sa lorsqu’Idril en ressortirait habillé avec.

Et Emilie ne fût pas déçue lorsqu’Idril sortit parer de sa robe rouge elle était superbe cette robe lui allait parfaitement. Elle était moulante ou il fallait sans l’être trop. Idril était belle et sexy sans tomber dans le vulgaire ou le trop provocant puis la couleur s’accordait à merveille avec son teint et faisait bien ressortir ses yeux. Bref Idril était superbe dans cette robe et n’avait clairement plus du tout l’air d’une simple guerrière elle ressemblait à heu et bien une femme qui aurait pût faire partie de la cour de l’Impératrice d’Omois. Il n’y avait pas beaucoup de critique à faire sur cette robe peut être était-elle juste un peu trop longue, mais sa ça pouvait s’arranger facilement. Emilie lui sourit avant de lui répondre.

« Et bien à vrai dire je trouve qu’elle te va très bien elle épouse tes formes à la perfection tout en mettant ce qu’il faut en valeur. Elle est sexy sans être vulgaire et elle s’accorde à ton teint et fait ressortir tes yeux. Je ne lui trouve qu’un petit bémol je la trouve un peu trop longue, mais sa peut rapidement s’arrangé ça. Et peut-être que si elle était un peu fendue sur le côté, mais pas trop sa pourrait être pas mal aussi, mais sa s’est toi qui voit parce que c’est toi qui va la portée après tout. »

Emilie incanta rapidement pour montrer à Idril ce que donnait la robe à la longueur qui à ses yeux étaient la longueur parfaite puis elle le fit une seconde fois pour lui montrer avec la fente sur le côté de la taille parfaite à ses yeux. Voilà elle avait donné son avis en tentant d’être la plus honnête et objective possible ce qui avait été assez simple vu que la tenue lui allait super bien. Elle s’était retenue jusque-là, mais ne put se retenir plus longtemps et parti cherché un sac à main, des escarpins et un collier qui irait avec la robe d’Idril. Puis les lui présenta elle ignorait s’il allait lui plaire mais à ses yeux ils complétaient à merveille sa tenue, mais bon peut être qu’Idril se contenterait simplement de la robe. En voyant le regard des vendeurs elle sût bien qu’elle n’avait pas regardé les prix que la robe plus les accessoires qu’elle venait d’amené devait couter assez chère. Ils pensaient sans doute qu’elle avait montré sa à son amie pour eux pour boosté leur vente, mais pas du tout elle l’avait fait simplement pour complété sa tenue sans se soucier du prix elle avait agi comme elle aurait agi pour elle en fait s’était quasiment un automatisme qu’elle ne pouvait s’empêcher d’appliquer toujours tout assortir pour être parfaite, mais elle ne serait pas du tout vexé si Idril refusait ses accessoires surtout si s’était parce qu’à ses yeux ils étaient trop chère. Peut-être qu’elle serait en revanche un peu vexé si elle les refusait parce qu’elle les trouvait laid ou pas assorti, mais sa sa n’arriverait jamais Emilie avait de super goût en matière de mode et dans la façon d’assortir les choses tout le monde savait sa donc ça n’avait aucune chance d’arrivé jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 9 Nov 2015 - 20:13

La jeune femme eut le droit à un avis complètement sincère de la part de sa nouvelle amie, ce qu'elle trouva très agréable. Bien sûr, Emilie était d'accord sur le fait que la robe était bien trop longue, elle lui proposa aussi de créer une petite fente sur le côté, et il faut de l'avouer, Idril avait eut exactement la même idée, cette dernière ria toute seule en se disant que les deux jeunes femmes se ressemblaient beaucoup finalement, puis elle remarqua Emilie en train de foncer quelque part et revenir quelques minutes plus tard avec des accessoires.. Elle était incorrigible celle ci, se disait Idril, mais elle était vraiment d'accord avec la brune, qui lui avait apporté une paire de chaussures, un sac à main et un collier.

Elle ne se demandait même pas combien tout cela coûtait, elle était tombée sous le charme de la tenue et des accessoires, elle sourit à Emilie, et lui dit qu'elle adorait ce qu'elle lui avait rapportée, tout simplement. Enfin, Idril fila en caisse, d'ailleurs quand elle sut le prix elle grimaça et réussit à négocier le quart du prix en moins, ce qu'elle trouva bien pour une première négociation dans une boutique. Les vendeurs lui donnèrent un énorme sac et la remercièrent, puis lui firent tout le blabla habituel qu'elle n'écouta absolument pas, elle sourit et sortit de la boutique. C'était un milieu d'après-midi, et les deux filles avaient le temps de faire bien d'autre chose.

- Je dois t'avouer que j'adore tes goûts, merci du coup de main.

Idril réfléchit et se dit qu'elles pourraient rentrer chez l'une ou chez l'autre, pour customiser un peu sa robe, ou bien se diriger vers un café et boire un petit verre, peut-être même qu'elles trouveraient bien d'autres choses, comme une petite chamaillerie qui dégénérerait en bataille, pensa l'instinct elfe de la jeune femme. Elle inspira l'air doux de l'après-midi, il faisait beau et il n'y avait pas un nuage dans le ciel qui était rose aujourd'hui, l'Impératrice avait eut une envie particulière on dirait.

- Maintenant tu aurais peut-être une idée de ce qu'on pourrait faire?


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 10 Nov 2015 - 13:04

Emilie avait laissé Idril se débrouillé pour la négociation du prix de ses articles bien sûr elle était resté pas très loin juste au cas où la négociation dégénérerait légèrement comme celle de l’arc avait failli le faire mais il y avait peu de chance que ça arrive les vendeurs n’étaient pas assez courageux pour tenir tête bien longtemps à Idril. Elle serait sans doute également intervenue si Idril n’avait pas réussi à faire suffisamment baissé le prix mais elle s’était très bien débrouillée et un quart du prix en moins sa lui semblait correct. Emilie adorait qu’on aime ses goût tout comme elle aimait les compliments surtout lorsqu’ils étaient sincère. Elle sourit à Idril

« De rien même si je ne suis pas du tout sure que tu ais réellement eut besoin de mes conseils en matière de mode tu as l’air de plutôt bien te débrouillée seule. »

En sortant Emilie remarquât ce ciel rose. Il était plutôt joli il lui plaisait assez elle ne l’avait pas remarqué tout à l’heure peut-être n’avait-elle pas fait assez attention ou peut être l’Impératrice en avait elle émit le désir pendant qu’elles étaient dans la boutique. Emilie réfléchit ensuite suite à la demande de sa nouvelle amie à ce qu’elles pourraient faire. Les idées lui traversaient la tête avant qu’elle ne les rejette les unes après les autres. Elle n’allait rien trouvé à répondre lorsque soudain elle se rendit compte qu’elle commençait à avoir faim et peut-être un peu soif aussi.

« Et bien je ne sais pas pour toi, mais moi je commence à avoir un peu faim alors et bien je te propose qu’on se fasse un restaurant »

Si Idril acceptait il fallait encore qu’elles trouvent où aller. Comme pour les boutiques de mode Emilie connaissait la plupart des restaurants pour y avoir mangé au moins une fois. Ce n’était pas réellement qu’elle était une grande fan de la nourriture, mais quand on est quelqu’un d’apprécié et de célèbre comme elle on se faisait souvent invité au restaurant et refuser aurait été très impoli surtout que les restaurants étaient de chouette endroit ou se faire de nouveaux contacts et Emilie adorait avoir plein de contact. Elle réfléchit au restaurant possible. Elle n’avait pas très envie d’un restaurant trop snob ou il fallait bien se tenir avec des bonnes manières et tout le chichi. Peut-être un restaurant simple voir une petite taverne même si elle n’était pas une très grande fan des tavernes qui était parfois assez mal famé et dans lesquelles il arrivait qu’il y ait des bagarres, mais la avec Idril elle ne risquait rien. Elles savaient toutes deux se défendre même si pour ça Emilie devrait sans doute se changé en louve et qu’elle n’aimait pas trop faire sa devant les gens de peur que leur regard sur elle change ensuite mais sous forme humaine elle ne savait pas très bien se battre. Bien sûr elle pourrait utiliser la magie, mais elle n’avait pas l’habitude de se battre avec la magie et à vrai dire elle n’avait pas l’habitude d’utiliser la magie tout court elle s’en servait assez rarement juste en cas de besoin ou quand s’était nécessaire mais elle était loin d’être une grande accro à l’utilisation de la magie bien sûr elle connaissait les sorts de manière théorique, mais les lançait rarement. Puis peut-être qu’Idril avait une idée d’un endroit ou aller un endroit qu’elle aimait et pourquoi pas peut-être même un endroit qu’Emilie ne connaissait pas encore il devait bien encore en resté quelques un qu’elle n’ait pas encore visité ou peut être qui venait d’ouvrir et qu’elle n’avait pas encore eut l’occasion de visité voir même bien que ce soit plus improbable un qui venait d’ouvrir et qu’on ne lui aurait pas dit, mais non sa s’était impensable ses amis lui aurait dit voyons comment se passé de sa présence lumineuse lors d’une soirée d’ouverture s’était ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 14 Nov 2015 - 12:29

La proposition d'Emilie plût à Idril, même si elle aurait préféré une petite taverne, d'ailleurs elle en avait remarqué une qui avait ouvert il y a peu de temps, à vrai dire moins d'une semaine auparavant. Idril regarda sa nouvelle amie, et lui demanda:

- Et si je te faisais découvrir une taverne? Moi j'adore ce genre d'endroit, et il y en a une qui a ouvert il n'y a pas longtemps.

L'elfe appréciait vraiment les tavernes, c'était souvent un endroit chaleureux ou elle discutait avec des aventuriers, ou des personnes en quête d'aventure, qui rêvaient de découvrir le monde. Et il y avait un bar ou elle pouvait s'installer à sa guise et demandait n'importe quelle boisson. Surtout, le meilleur restait à venir: un petit orchestre avec une musique de fond, c'était que qui plaisait le plus à Idril dans ce genre d'établissement.

Elle commençait à marcher dans la rue en direction de la taverne, elle remarquait les restaurants chics et classe, et se disait qu'Emilie devait les fréquenter bien souvent, c'était son genre, mais ce n'était pas une remarque péjorative, au contraire. Elle admirait beaucoup son amie pour sa classe naturelle, et elle devait connaître beaucoup de monde, avoir une grande liste d'amis dans un cercle très sélect.

La jeune femme arrivait devant la devanture de la nouvelle taverne, elle la trouvait assez accueillante. Elle s'imaginait déjà assise près du bar à passer une commande, en train de raconter sa vie à Emilie, qu'elles fassent connaissance. Idril esquissa un sourire puis lança un regard vers son amie, enfin elle ouvrit la porte de la taverne..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 14 Nov 2015 - 14:34

Une taverne après tout pourquoi pas il y avait plus de chance qu'elle ne la connaisse pas vu qu'elle ne fréquentait qu'assez peu les tavernes surtout une qui venait d'ouvrir récemment. Emilie n'avait pas entendu parler d'une nouvelle taverne, mais peut être ses amis avaient ils pensé que ça ne l'intéresserait pas. Comment leur en vouloir vu qu'en effet en général ça ne l'intéressait pas trop, mais bon pour aujourd'hui elle ferait une exception puis qui sait peut-être que ce serait une bonne expérience on ne sait jamais. C’est pourquoi elle répondit en souriant

« Oui pourquoi pas sa me changera des endroits que je fréquente d’habitude puis je t’ai bien trainé dans ses boutiques de luxe alors je te suis pour la taverne »

Emilie suivit Idril dans les rues passant devant les restaurants qu'elle fréquentait régulièrement. Elle reconnut même quelques visages connu à travers les vitrines des restaurants, mais personne ne fît réellement attention à elle ce qui lui allait très bien vu qu’elle était avec Idril elle n’aurait pas voulu s’arrêter toutes les deux minutes pour saluer tel ou tel ami sinon elles n’étaient pas prête d’arriver à la taverne ses discussion ayant une forte tendance à être régulièrement interminable, mais la comme personne ne les arrêta elles arrivèrent rapidement devant la taverne. La devanture était assez jolie et accueillante de quoi donné envie d’entré pour en savoir plus sans en faire trop. C’était une devanture beaucoup plus simple que celles des endroits qu’elle fréquentait habituellement, mais bon s’était tout de même beaucoup plus joli que ce qu’elle s’imaginait dans la tête d’Emilie les tavernes étaient forcément des endroits mal famé et décrépit alors que cette taverne avait l’air très bien.

C’est pourquoi Emilie entra avec confiance ou du moins avec autant de confiance et d’assurance dont elle fût capable avec tous les préjugés et aprioris qu’elle avait, mais dès son entrée elle fût surprise. Elle ne s’attendait pas du tout à ça. Certes s’était très différent des endroits qu’elle fréquentait et beaucoup moins snob et sophistiqué, mais dans le genre simple qui se prend pas la tête s’était plutôt sympathique. Et les clients à l’intérieur n’avaient pas nécessairement l’air de mercenaires sanguinaires avec des cicatrices partout qui aurait plus de muscles que de neurones. Cet endroit était à l’opposé de ses préjugés et elle avait même l’impression qu’elle pourrait s’y sentir relativement à l’aise bien qu’elle resterait sans doute légèrement sur ses gardes, mais ça s’était habituel depuis le continent interdit elle restait en permanence sur ses gardes comme si elle s’attendait à chaque seconde à ce qu’un dragon débarque pour l’y ramener et l’y renfermer à nouveau. Elle avait appris à vivre avec cette sensation depuis longtemps et à ne rien laissé paraitre. Puis se lieu était envahie d’une musique agréable qui contribuait à la mettre à l’aise. Elle mit quelques secondes à s’adapter puis son côté sociable pris le dessus. Elle repéra le bar et s’y dirigeât d’un air assuré avec toute la classe dont elle était capable comme si elle venait ici souvent et s’y sentait comme chez elle. Dès qu’elle fût arrivé devant le bar elle s’adressa au barman elle n’allait quand même pas attendre pour être servie on ne faisait pas attendre une fille comme elle quand même s’aurait été très incorrect

« Barman un verre pour moi et un pour mon amie merci »

dit-elle avec son plus beau sourire autant commencé par un verre elle verrait après pour manger quand elle aurait pris le temps de bien lire la liste des plats proposé et de faire son choix. Elle se demandait bien qu’elle serait la qualité des repas servi ici. Ce ne serait sans doute pas la grande cuisine dont elle avait l’habitude, mais est ce que ses repas ressemblerait à ceux des fastfoods terrien dont elle avait entendu parler et qui semblait extrêmement gras et mauvais pour la santé ou à une chose entre les deux. Emilie l’ignorait, mais elle allait le découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 21 Nov 2015 - 16:43

L'endroit était très sympathique, songeait Idril. En vérité c'était son genre de lieu préféré, et puis dans une taverne parfois, les choses tournaient mal, voir très mal.. Et l'elfe se faisait un plaisir de tout casser sur son passage dans ces moments là! Emilie commanda un verra pour chacune, elle ldril qui n'avait pas très faim, regarda son amie prendre la carte et regarder la liste des plats.

L'ambiance était à son comble, la fin d'après-midi approchait déjà, le temps était passé à une vitesse folle. Les gens commençaient à rentrer dans les tavernes et l'orchestre sur scène jouait de jolis morceaux, la chanteuse du groupe avait une voix cristalline, c'était une taverne chaleureuse, remarqua Idril.


" Alors tu as fais ton choix?" demanda-t-elle à son amie.

Pendant ce temps, les deux filles étaient au bar, et il y avait du monde qui se posait près d'elles au bar, deux garçons à vrai dire. Idril se dit dans sa tête que ce n'était pas bon signe, parce qu'elle ne les sentait pas du tout, elle était méfiante. Un des deux garçons la regardait depuis quelques secondes, cela lui tapait un peu sur le système alors elle tourna lentement la tête vers ce dernier et lui lâcha un:


" Bonsoir. "

Elle donna un coup de genou à son amie et fit un signe de tête pour désigner ces garçons, et qu'elle ne les sentaient pas. La jeune femme les examina rapidement: environ le même âge qu'elle et son amie, physiquement ils étaient bien habillés assez classe et ils étaient tous les deux bruns, l'un avait des yeux clairs, l'autre des yeux marrons. Ils étaient donc le genre d'homme qui draguait en soirée et qui étaient appréciés des filles, se dit Idril. Elle se tourna vers Emilie, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 22 Nov 2015 - 12:03

Emilie s’était laissé porter par le charme de l’endroit écoutant la voix de la chanteuse qui emplissait cette taverne si bien que lorsqu’Idril lui demandât si elle avait choisi un plat en réalité elle n’avait même pas encore lu la carte bien sur ses yeux était dessus à la parcourir, mais elle était tellement distraite par ce qu’elle écoutait que l’information de ce qu’elle lisait ne lui arrivait pas au cerveau. Elle avait décidé de se concentré un peu plus sur la carte lorsqu’elle entendit Idril dire bonsoir. Emilie aurait pu penser qu’elle saluait un de ses amis, mais quelque chose dans sa voix lui disait que ce n’était pas réellement le cas puis avant d’avoir pu poser la moindre question elle senti qu’Idril lui donnait un coup de genou avant de lui désigner deux mecs.

A première vues ses deux personnes n’inquiétaient pas vraiment Emilie elle fréquentait beaucoup les bars et donc elle avait l’habitude de se faire dragué que ce soit par des mecs bourré ou juste par des mecs sobres qui pensait avoir une chance avec elle. Certain ne voulait qu’une nuit d’autre se voyait déjà dans une grande histoire d’amour. En général, Emilie s’amusait avec eux le temps d’une soirée dansait, se faisait offrir des verres puis sa s’arrêtait là. Mais quelques choses chez ses deux hommes la dérangeaient. Elle mit du temps à mettre le doigt sur ce que s’était jusqu’à ce qu’elle croise leur yeux et là elle se raidit instinctivement. Elle connaissait ce regard enfin ce genre de regard. Elle l’avait vécu toute son enfance. C’était le regard de quelqu’un qui veux te posséder, pas juste couché avec toi non il veut t’avoir. Plus jamais Emilie ne laisserait quelqu’un l’avoir s’était hors de question. Elle sentait la peur s’insinué dans ses veines comme de la glace froide commençant à la paralysé comme la petite fille sans défense qu’elle avait été. Mais non elle ne pouvait pas se laisser envahir par la peur, elle n’allait pas laisser cela recommencé. En une fraction de seconde sa peur se changea en rage en une colère froide et meurtrière. Elle avait envie de se transformé de leur sauté dessus et de leur arraché la gorge comme une vengeance pour se que les dragons lui avait fait subir toutes ses années même si ses garçons ne semblaient pas être des dragons et Emilie ne voyait aucune arme sur eux mais ce n’était pas parce qu’elle n’en voyait pas qu’ils n’en avaient pas puis s’était peut-être des sortceliers.

Emilie sentait qu’elle allait perdre le contrôle d’elle-même et se transformé hors elle ne pouvait pas faire sa ici en plein milieu de cette taverne. Le type à qui Idril avait parlé ne lui avait même pas répondu, mais il ne la lâchait toujours pas du regard et l’autre semblait fixé Emilie et plus elle voyait son regard sur elle plus sa la rendait malade elle avait l’impression d’être regardé comme un vulgaire bout de viande et elle détestait ça. Elle voulait courir fuir dehors à toute vitesse avant qu’il ne soit trop tard en temps normal elle n’aurait pas laissé une amie seule, mais Idril savait se défendre et si un des deux suivait Emilie comme elle pensait qu’il le ferait tout devrais bien se passé. Emilie se pencha vers Idril jouant la fille trop bourrée et qui rigolait pour un rien puis elle lui murmurât doucement.

« Ca me plait pas je vais sortir on verra bien si y en à un qui me suis »

Puis elle fit semblant de dire au revoir à Idril en prenant bien soin de crié assez fort pour que les deux types l’entendent et elle se dirigeât vers la sortie elle ne mit que quelques secondes à remarquer qu’elle était suivie très bien qu’il vienne il allait avoir une surprise. Elle marcha un moment pour s’assurer que ce n’était pas une coïncidence puis au détour d’un chemin elle se cacha dans un recoin sombre. L’homme passât devant elle sans la voir puis se mit à chercher partout pour la trouvé, mais avant qu’il ne la trouve il avait déjà une louve sur lui qui avait les crocs sur sa gorge si elle appuyait un peu plus il mourait qu’il incante le moindre sort ou sorte la moindre arme et elle le tuerait sans la moindre hésitation en une fraction de seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 23 Nov 2015 - 19:28

L'endroit avec l'air d'être calme et sans embrouille, pourtant ces deux hommes n'avaient pas l'air nets. Alors Emilie avait dit en chuchotant qu'elle allait sortir dehors, et voir si un des deux mecs la suivait. En effet elle avait eu raison de faire cela, car le brun aux yeux sombres se leva et sortit sans payer l'addition. Il était gonflé, lui! Idril espérait que son amie s'en sortirait, puisqu'elle n'avait pas l'air de savoir se défendre, mais les apparences sont parfois trompeuses.. C'était le moment de commencer à discuter avec son voisin de table, ou plutôt de bar. Elle ne savait pas commencer engager la conversation et lui soutirer des infos sur qui ils étaient lui et son ami. Elle décida tout simplement de se tourner vers lui, un poing sous son menton, et l'autre main tenant son verre. Elle leva sa boisson et faisait en sorte qu'il le remarque.

" Vous êtes nouveau dans le coin vous et votre ami?

Elle se tourna entièrement vers lui, puis lui lança un des sourires les plus aguicheurs qu'il n'avait sûrement jamais vu de sa vie. Elle jeta un coup d'oeil vers la foule de gens qui étaient en train d'écouter l'orchestre, ou ceux qui venaient pour passer une bonne soirée.. Si ça tournait mal, ils allaient en passer une de très bonne soirée.. Enfin surtout Idril, qui adorait combattre. Et si possible tuer d'un coup sec ceux qui ne lui plaisaient pas.

Soudainement, l'homme lui répondit.


" Bonsoir damoiselle. Non nous ne sommes pas nouveaux mon frère et moi. Nous cherchons juste une taverne ou passer un.. Très bon moment. dit-il d'une voix en même temps glaciale et de velours.


L'elfe lui lança un sombre regard puis se reprit en lui souriant. Des frères, hein? Cela ne l'étonnait pas, ils se ressemblaient vraiment comme deux gouttes d'eau, maintenant elle le remarquait. Sauf les yeux, évidemment. Pour ce qu'il s'agit de passer un bon moment, il devrait être servi le pauvre fou.


" Oh, c'est un endroit très sympa.. Ne vous faites pas de souci pour ce qu'il s'agit de passer une bonne soirée. Votre frère est donc rentré? Je l'ai vu partir il y a peu de temps.. Travaillerait-il demain?

La jeune femme avait pesé chacun de ces mots comme s'il chaque syllabe allait changer le cours de la soirée en fonction de ce qu'elle dirait. Elle allait essayer de lui tirer des infos au plus vite, et bon sang elle espérait bien qu'Emilie s'en sortait, parce qu'elle s'en était douté, le mystérieux frère l'avait suivi. Pour finir, Idril remarqua quelque chose d'étrange dans le regard du garçon au dernier moment où elle l'avait croisé ses yeux. C'était animal, très étrange comme impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 23 Nov 2015 - 23:26

Alors qu’elle avait ses crocs contre sa gorge l’homme se mit à gigoter se blessant tout seul contre ses crocs et Emilie sentit le gout métallique du sang dans sa bouche. On ne pouvait pas vraiment dire que s’était un gout qu’elle appréciait particulièrement après tout elle était une louve pas une vampyr et elle n’avait pas si souvent eut l’occasion de gouter au sang bien sur elle s’était parfois battue sur le continent interdit mais plus depuis. Cependant la en voyant cet homme se débattre entre ses crocs elle ressentait un sentiment de puissance totalement grisant encore plus grisant à cause de la peur qui l’avait elle-même submerger quelques minutes plus tôt et avait failli la laissée sans défense. Il était le chasseur et il venait de devenir la proie et visiblement il n’aimait pas ça.

Il se mit à déblatéré des phrases incompréhensible très rapidement sans doute induite par la peur de mourir. Emilie devait prendre énormément sur elle pour garder son sang-froid et ne pas le tuer car la rage, la colère froide qu’elle avait ressentie dans la taverne était toujours bien présente en elle puis il y avait ses instincts de louve tout en elle chaque parcelle de son être lui criait de tuer cet homme sans attendre la tout de suite, de lui arracher la gorge d’un simple coup de croc, mais elle se retenait elle se contenait. C’est alors que l’homme fit la chose la plus stupide à faire dans sa situation il parvint à se libéré une main et sorti un petit canif, qu’il essayât de planté dans une des pattes d’Emilie. Elle sentit à peine la blessure le canif était trop petit pour lui causer de réel importante blessure, mais une blessure suffisait à l’énervé encore plus elle avait de plus en plus de mal à ne pas obéir à ses instincts. Elle lui griffa le bras lui faisant lâché le canif et causant trois grosse griffures sur son bras elle aurait sans doute put lui sectionner le bras ou au moins une artère, mais si il mourrait comment obtiendrait elle ses réponses et saurait elle si il méritait réellement de mourir.

Après sa l’homme se remit à paniquer, mais cette fois ses paroles étaient beaucoup plus compréhensibles.

« Je n’ai rien fait lâché moi. Moi et mon frère on voulait juste attendre que ses deux filles aient assez bu pour pouvoir les ramener à la maison et coucher avec elle. Qu’est ce qui m’a pris de venir ici. »

Alors c’était sa leur plan ils voulaient les violés. Cette idée rendait Emilie furieuse même si elle n’aurait jamais été inconsciente au point de boire suffisamment pour être saoul à ce point. Puis son métabolisme de louve présentait l’avantage de rapidement assimilé l’alcool alors il aurait fallu qu’elle boive d’énorme quantité d’alcool sur des très courte durée de temps pour être saoul. Elle leva sa patte comme si elle allait l’achever et vit la peur dans ses yeux. Elle devait bien avouer qu’elle se délectait de cette peur après ce qu’il avait avoué vouloir faire. Cependant elle n’était pas une meurtrière alors au lieu de le tuer elle se contenta de l’assommer. Elle le ligota ensuite puis le transporta derrière la taverne avant de le jeté la comme un vulgaire sac d’ordure. Puis elle reprit forme humaine avant de revenir tranquillement dans la taverne l’air de rien et de se dirigé de nouveau vers Idril. Elle voyait bien que l’homme regardait derrière elle il espérait sans doute voir apparaitre son frère. Il allait être déçu son frère n’était pas prêt de se réveiller et encore moins d’arriver dans la taverne. Elle ignorait ce qu’il s’était passé dans la taverne en son absence et à vrai dire elle ignorait même combien de temps elle avait été absente de la taverne. Peut-être cet homme avait-il besoin de son frère pour échapper à la colère de l’elfe en tout cas si tel était le cas Emilie ne s’en mêlerait pas elle laisserait Idril faire ce qu’elle voulait à cet homme et se tiendrait à l’écart. Elle avait laissé la vie sauve à son frère, mais si Idril voulait le tuer elle ne s’y opposerait pas et quelques parts elle comprendrait même et partagerait cet envie une part d’elle en mourrait d’envie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 1 Déc 2015 - 21:10

La demi elfe trouvait que son amie mettait beaucoup de temps, et elle commençait donc à s'inquiéter. Pour l'instant, Idril s'occupait de l'autre jeune homme, le frère du garçon qui avait suivi Emilie. Étrangement, il essayait de l'aborder comme si de rien n'était. Il lui demandait d'où elel venait pour être une aussi jolie fille, ce qu'elle faisait pour avoir un aussi beau corps.. Enfin il le disait sans vraiment le penser, il voulait juste se faire une fille oui.

Quand l'amie d'Idril revint, le garçon chercha son frère des yeux, comme s'il pensait qu'il allait revenir. Mais non, Emilie avait dû bien s'en charger, ce que l'elfe trouvait bizarre, vu qu'elle n'avait pas l'allure d'une guerrière. Peut-être qu'elle avait un secret? C'était peut être pour ça qu'Idril avait senti une odeur particulière sur la jolie brune. Elle la regarda, et lui lança mine de rien:


- Alors? T'en as fait quoi? Tu vas pas me dire que tu t'en es occupée, j'attends des.. des détails!

La blonde ria assez fort pour que le frère regarde dans sa direction et commence à lui chercher l'embrouille. ll lui demanda d'abord gentillement où était son frère. Ensuite, Idril répondit qu'elle ne savait pas alors il lui à pris le bras et l'a serré, comme pour insister. La jeune femme sentait déjà son sang chauffer, et elle lui répondit avec insistance:

- J'en sais rien t'as qu'à aller le chercher, si tu veux le revoir, c'est pas mes affaires! Et lâche moi où ça va mal se passer!


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 1 Déc 2015 - 23:09

Dès qu’Idril avait vu Emilie entré dans la taverne elle lui avait demandé des détails sur ce qu’elle avait fait à l’autre garçon. Emilie ne pût s’empêcher de levé les yeux au ciel s’était bien un truc d’elfe de demander des détails comme sa ou de psychopathe surtout avec le frère de cette personne à coté  mais Idril n’avait rien d’une psychopathe, mais bon s’est comme si elle le prévenait ton frère à eut de gros ennuis alors fait attention à toi.

Emilie hésita une seconde sur la réponse à donner à la question, mais elle avait envie de s’amuser d’effrayer ce type quitte à mentir et à en rajouter un petit peu. Elle s’approcha tranquillement du bar et vint se placé à côté d’Idril ignorant tout bonnement le frère du type. Elle se sentait forte, elle sentait qu’avec Idril elle avait le contrôle de la situation et s’était grisant puis elle commença à parler d’une voix tranquille comme si elle parlait d’un sujet banal comme le temps qu’il fait.

« Oh tu sais il a cru que j’étais une proie facile qu’il pourrait me chasser sans danger pas une seule seconde il ne s’est douté que la proie s’était lui. T’aurais dû le voir me supplier de ne pas le tuer s’était hilarant et la peur dans ses yeux. Je suis presque sûr qu’il s’est fait dessus, mais bon par contre je ne suis pas sûre qu’il ait compris ce qu’il lui arrivait ni qui l’attaquait. Mais j’ai été gentille il est encore en vie pour le moment même si il à la gorge en mauvaise état et un bras également il est possible qu’il ait besoin d’un reparus rapidement avant qu’il ne se soit totalement vidé de son sang »

Oui elle avait énormément enjolivé la réalité et les blessures étaient beaucoup moins graves que ce qu’elle avait dit. Il ne risquait pas du tout de se vider de son sang, mais son frère le savait pas et elle avait l’habitude de jouer un rôle sa vie entière était un rôle. Puis sa avait l’air d’avoir assez bien marché il semblait beaucoup plus pâle tout à coup et la fixait comme si elle était une sorte de monstre, mais elle se fichait bien de ce que lui pensait d’elle. Ce qui en revanche l’inquiétait un peu plus s’était ce qu’Idril allait penser d’elle. Est-ce que son regard sur elle allait changer ? Et si s’était le cas changerait il en bien ou en mal ? Emilie n’osait plus la regardé dans les yeux de peur de trouver son regard changer même si bien sûr elle aurait prétendu que sa lui était égal que le regard d’Idril sur elle change.

Emilie trouvait étrange que cet homme demande à Idril ou était son frère alors que s’était-elle qui s’en était occupé comment Idril pourrait-elle savoir où il était elle était resté avec lui dans le bar. Et puis pourquoi il ne lui avait pas directement posé la question à elle ? Est-ce qu’elle lui avait fait peur au point qu’il n’ose même plus lui adressé la parole ? En plus il n’arrêtait pas de jeté des regards vers elle comme si il craignait qu’elle se jette sur lui d’une seconde à l’autre. Emilie décida d’en rajouter encore une couche elle se penchât vers lui au point de presque le touché et murmurât juste assez fort pour que seul eux trois l’entendent

« Tu sais à ta place c’est pas de moi que j’aurais peur moi je me suis déjà amusé avec ton frère et si je m’amuse avec tous les abrutis dans ton genre elle risque de m’en vouloir de pas la laissé s’amuser elle aussi et comme j’ai pas envie qu’elle m’en veuille je vais la laissé s’amuser avec toi alors à ta place je la lâcherait quoi que non finalement continue de la tenir je suis sûr que ça pourrait être amusant de voir de quoi elle est capable »            

Puis Emilie se redressa tranquillement comme si de rien n’était se tenant au côté d’Idril même si elle n’avait pas du tout l’intention d’intervenir. Elle avait même eut l’impression de le voir frissonné quand elle s’était approché de lui. Emilie se surprenait elle-même elle ignorait être capable de se délecter ainsi de la peur des autres peut-être étais ce son côté louve qui l’influençait plus qu’elle ne le pensait ou un effet secondaire de la peur qu’elle avait ressentie plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 2 Déc 2015 - 16:07

La situation devenait assez comique à vrai dire, puisqu' Emilie s'était penchée vers le jeune homme et avait sûrement exagéré sur le fait qu'elle s'était bien amusée avec son frère, et qu'Idril n'hésiterait pas à se faire plaisir, elle aussi. Le garçon avait eut un frisson puis lança un regard noir vers l'elfe, ce qui suffit à l'énerver. Elle se leva à une vitesse impressionnante, et pris le cou de l'homme avec sa main. Son regard se remplissait de panique, et Idril le souleva de quelque centimètres du sol, ne se rendant pas compte de sa force ni de sa colère qui augmentait. Elle resta dans cette position assez longtemps pour qu'il ai du mal à respirer, puis elle se tâta, pour finalement le reposer à terre. La jeune femme se disait que quand même, il devait avoir la trouille ce sortcelier.

- Ne t'avises plus de m'énerver. Tu ne sais pas à quel point tu m'énerves déjà. Alors, si tu veux passer une bonne soirée, tiens toi tranquille et nous pourrons peut-être discuter tranquillement et peut-être bien même aller chercher ton frère, qui doit déjà être mort, enfin bon, si tu ne te calme pas, il le sera sûrement.dit la jeune femme d'une voix glaciale.

Idril avait choisi ses mots avec minutie, pour bien effrayer le beau brun. Ce dernier semblait avoir comprit, puisqu'il hocha doucement la tête et se rassit au bar, puis l'elfe fit de même. Elle regarda son amie et réfléchit à ce qu'elle lui avait dit un peu plus tôt. Elle l'avait presque tué, hein? Mh..

- Dis-donc ma belle, tu en as du cran. Cela ne m'étonnes pas, et je sens que tu as peur que je te juge, mais si j'avais été toi, il serait mort à l'heure qu'il est, alors..

Elle ne termina pas sa phrase puisqu'elle estimait que son amie avait comprit ce qu'elle voulait lui dire, qu'elle était en quelque sorte fière d'elle. Au moins, ces deux garçons ne dragueraient plus des filles innocentes, et ne feraient plus de mal à personne, et ça, Idril trouvait ça très bien, surtout pour les filles faciles. Mais, la blonde se posait tout de même une question, qu'elle s'empressa de poser:

- Mais, comment as-tu fait pour le mettre en pièces? Tu.. Tu as un secret? Dis-moi, je sens que c'est hyper intéressant!


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 2 Déc 2015 - 17:34

Lorsqu’elle vit le regard noir de cet homme sur idril elle sût immédiatement qu’il avait fait une sottise, mais malgré sa elle ne s’attendait pas à ce qui allait suivre avant même qu’elle n’ait réalisé ce qui se passait Idril tenait l’homme par le cou. Bon d’accord il valait mieux éviter de l’énerver Emilie ferait très attention à ne pas l’énerver parce qu’elle avait certes les moyen de se défendre, mais lorsque l’attaque était si rapide elle n’aurait jamais le temps de se changer en louve. Elle vit ensuite Idril le soulever du sol, mais comme Emilie l’avait dit avant elle n’intervint pas elle se contenta de le regardé il était tellement effrayé qu’il n’avait même pas tenté de se débattre puis Idril le reposa sur le sol, mais ce qu’elle lui dit et le ton surtout sur lequel elle le dit ne devait probablement pas contribuer à rassuré cet homme. Pour un peu Emilie aurait eu pitié de lui enfin presque. Quoi que non en fait elle le trouvait juste pathétique dire qu’il l’avait effrayé un peu plus tôt, mais ce n’était rien qu’un raté, qu’un lâche. Il n’avait même pas essayé de l’attaqué même pas essayer de se défendre au yeux d’Emilie qui avait été élevé dans la brutalité du continent interdit s’était inadmissible jamais elle ne se serait laissé faire de la sorte malgré la rapidité de l’attaque elle aurait tenté de se défendre et même en admettant que la peur l’ai paralysé dès qu’Idril l’aurait lâché elle l’aurait attaqué.

Ce type n’était qu’un lâche suffit de lui enlever l’emprise qu’il avait sur les filles et ils n’étaient plus rien. Etrangement se constat faisait monté en Emilie une colère froide et une envie de le tuer, mais elle devait se contrôler Elle ferma un moment les yeux le temps de retrouvé son calme puis les rouvrit au moment où Idril lui parlait. Alors comme ça Idril pensait qu’elle avait du cran. Emilie prenait sa comme un compliment venant d’une personne appartenant à un peuple de guerrier. Ce qui était déjà plus surprenant s’était que ça ne l’étonne pas Emilie avait toujours pensé qu’elle jouait bien son rôle de fille superficiel et vénal qui aimait s’amusé et était inconsciente du reste du monde, mais jamais dans ce rôle elle n’était censé avoir de cran si ce n’est pour négocier un prix ou s’incrusté dans une conversation entre personne célèbre ou de haut rang ou elle n’avait rien à faire, mais elle n’avait pas du tout l’impression que s’était de ce genre de cran qu’Idril parlait faut croire que peut-être elle avait trop révélé de ce qu’elle était ce soir qu’elle avait trop laissé parler ses instincts de louve. Mais le mieux dans la phrase d’Idril s’était qu’elle ne la juge pas mieux encore elle lui avait quasiment dit qu’elle comprenait qu’à sa place elle aurait fait pire en le tuant. C’était agréable de voir que le regard d’Idril sur elle ne changeait pas à cause de ça, de ce qu’elle était, mais qu’elle s’évertuait à cacher même si sa faisait partie intégrante d’elle.

Puis vint la question qu’elle avait souvent redouté celle du comment. Celle qui l’obligeait à formuler ce qu’elle était, mais étrangement pour une fois ça ne la gênait pas maintenant elle était sûr qu’Idril comprendrait que son regard sur elle ne changerait pas. Elle se permit même un peu d’humour commençant par un ton offusqué beaucoup trop forcé pour être vrai avant de redevenir sérieuse lorsqu’elle dit la vérité

« Comment ça un secret tu ne trouves pas que j’ai un super physique de guerrière super puissante qui peux foutre la raclé à un minable qui me suis dans la rue. Bon d’accord j’ai peut-être un tout petit secret peut-être bien que je suis née sur le continent interdit et que je peux me transformée en une très sympathique et très sexy grosse bête à 4 pattes avec de grosses griffes et des crocs acéré très sympathique, mais bon son frère a pas beaucoup apprécié me rencontré sous cette forme faut croire que les femmes trop poilue s’est pas son truc. Bon par contre je vais éviter de t’en faire la démonstration ici parce que j’ai pas envie de mettre ce bar en panique et puis notre ami la-il à pas l’air de se sentir très bien j’ai un peu peur qu’il tombe dans les miams si il me voit me changé en louve devant lui »

Et voilà elle venait de faire l’un des plus gros aveux de sa vie en en plaisantant alors qu’elle avait passé la plupart de son temps depuis qu’elle en était sortie à tenter d’oublier ce maudit continent interdit sans bien sur jamais y parvenir totalement, mais elle se sentait bien là en compagnie de l’elfe et puis qu’y avait-il de mieux qu’une elfe pour comprendre les instincts qui pouvaient parfois se faufiler dans l’esprit d’Emilie à part bien sur une autre personne lycan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Ven 4 Déc 2015 - 13:35

Lorsqu' Emilie avait avoué son secret, l'elfe avait d'abord reçu un choc, et n'arrivait plus à parler, elle réfléchissait trop, et elle trouvait cela absolument génial! A ce moment là elle le disait enfin quelqu'un qui me comprend et avec qui je peux tuer quelqu'un sans reçevoir de jugement, parce oui parfois, Idril avait une forte envie de meurtre mais se retenait en fonction des gens qui étaient autour d'elle, alors elle était très heureuse que son amie soit une louve. Comme quoi, le destin les avait fait les rencontrer, et c'était très bien ainsi, les deux femmes se reverraient sans doute souvent, pensait Idril.

Ensuite, la blonde réfléchit à quoi faire du frère, puisqu'il parraîssait traumatisé par les deux amies. L'elfe rit intérieurement puis se dit qu'il fallait peut-être qu'elle réponde à son amie, qui attendait depuis quelques bonnes minutes sa réponse à ce secret, qui semblait très important aux yeux d'Emilie.

" Et bien tu sais quoi.. moi j'trouve ça génial, enfin quelqu'un qui ne me jugera pas si j'ai une envie de meurtre. Je cherchai une amie comme toi depuis longtemps, il faut croire que le destin m'est tombé dessus..avoua-t-elle.

Idril regarda le frère qui était toujours tout pâle et qui ne bougeait pas d'un centimètre. Elle se demanda même s'il était dans un état de choc. Elle jeta un coup d'oeil vers Emilie pour lui faire part de son inquiétude.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: