AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 25 Jan 2016 - 0:55

A peine Idril entré dans la pièce que déjà Emilie se demandait ce qui l’avait pris de l’encourager à retourner voir ce dossier et encore plus de se proposer pour faire le guet. En quelques secondes, Emilie avait l’impression de devenir parano. Elle entendait sans cesse des bruits et avait l’impression que des gardes arrivaient à chaque seconde alors qu’en fait il ne se passait rien. Elle tournait dans le couloir comme un lion en cage et chaque seconde lui semblait duré une éternité.

Elle vit un garde passé, mais elle lui fit son plus beau sourire et il continua son chemin sans poser de question comme quoi le charme pouvait être une arme redoutable parfois. Et puis Idril fini par sortir ayant apparemment fini ce qu’elle avait à faire avec ce dossier. Emilie pensait qu’elle allait se contenter de prendre le dossier, mais à la place il semblait qu’elle en ait fait une copie qu’elle voulait maintenant lire dans un endroit calme et sécurisé. Emilie aimait beaucoup le tu vois le genre parce que justement non pas du tout elle ne voyait pas du tout le genre elle n'avait jamais eut à redouter qu'on puisse l'écouter et espionné c'était même l'inverse en général elle se débrouillait pour qu'un maximum de personne l'écoute et la remarque Apparemment le guérisseur ça ne serait pas pour tout de suite. Bon en même temps aller rencontrer un guérisseur avec un dossier qu’on n’était pas censé avoir et dont on ne savait même pas vraiment à qui il appartenait ce n’était peut-être pas une excellente idée en effet.

Par prudence Emilie incanta un nouveau reparus espérant réussir ainsi à soigner ce qu’elle n’avait pas réussi à soigner tout à l’heure. Et espérant que sa suffise parce qu’Idril aurait peut-être besoin de toutes ses capacités pour réussir la mission peu importe ce que s’était. Emilie réfléchit à un endroit sécurisé ou elle pourrait aller. Sauf qu’elle ne connaissait aucun endroit de ce genre pour al très simple raison qu’il ne lui était même jamais venu à l’esprit qu’un endroit puisse ne pas être sécurisé et qu’elle puisse être espionnée. Bon une chose était sure ce ne serait pas chez elle ses voisins se plaignaient souvent de pouvoir l’entendre donc ce n’était pas assez sur. Emilie fini par dire

« Et bien écoute c’est toi la professionnelle alors si tu as la moindre idée d’un endroit où l’on pourrait aller je te suis, mais chez moi ça semble une mauvaise idée parce que je n’ai jamais pensé à ce genre de préoccupation moi. Je ne suis qu’une pauvre accro au shopping populaire moi tu sais bien alors la sécurité ça n’a jamais été ma priorité »

Bon d’accord Idril savait bien qu’elle n’était pas juste la pauvre fille superficiel qu’elle paraissait être cependant ça faisait une excellente couverture même si ce n’était pas du tout pour ça qu’elle se comportait ainsi. Mais le reste c’était la vérité son appartement n’avait aucune sécurité et n’était probablement pas du tout équipé pour lire d’éventuel information sensible. D’ailleurs peut-être qu’elle devenait parano, mais il faudrait qu’elle discute avec son amie des différents dispositifs de sécurité possible à adopté parce que bien qu’elle ait une vie totalement inintéressante et que personne n’avait de raison particulière de vouloir l’espionné rien que l’idée qu’on puisse le faire la répugnait elle devrait peut-être donc prendre des précautions contre l’espionnage et qui pourrait mieux la conseiller pour cela qu’une voleuse patenté à part peut-être une espionne, mais elle ne connaissait aucune espionne et elle doutait franchement croisé une personne qui lui avouerait être espionne.

Bon d’accord peut-être que tout étais possible Idril lui avait bien avoué être une voleuse patentée, mais sa restait assez improbable et Idril était un cas isolé. Tout comme l’amitié qui s’était noué entre elle deux si rapidement était une chose assez isolée et rare. Dire que ce matin elle faisait simplement du shopping et là elle était avec une voleuse patenté à dérober un mystérieux dossier la vie était pleine de surprise et apparemment plus particulièrement lorsque la vie mettait une elfe sur votre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 31 Jan 2016 - 23:08

L'appartement d'Emilie n'était pas un endroit sûr apparemment, à en croire l'expression de son amie l'elfe l'avait deviné avant qu'elle ne lui dise que ce n'était pas une bonne idée d'aller chez elle. Idril réfléchit un instant avant de se dire qu'elles pourraient aller dans sa maison de vacances ou prendre une porte de transfert pour aller au Lancovit. Bien sûr sa maison dans Tingapour était beaucoup plus près et le voyage serait beaucoup plus rapide mais la demi-elfe se sentait plus en sécurité dans sa suite ou dans sa maison principale. Elle se tâtait mais se dit et puis temps pis je veux lire ce dossier rapidement. Elle prit son amie par la main et l'entraîna hors du couloir, puis elles sortirent du Palais aussi vite qu'elles étaient arrivés. Il faisait encore nuit, mais le lever du jour n'allait pas tarder et Idril n'était pas du tout fatiguée, elle ne savait pas pour Emilie mais si sa copine l'était elle iraient d'abord dormir un peu avant de lire ce dossier, ça ne la dérangeait pas de laisser son amie se reposer avant d'attaquer les choses sérieuses.

« Du coup je pense qu'on va aller chez moi, enfin je veux dire dans ma maison de vacances quoi»


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 1 Fév 2016 - 1:09

Emilie se laissa entrainée vers la sortie elle eut la pensée assez amusante que ça faisait très fuite de film ou le garçon emmenait la fille à l’écart loin du danger bon à part que la elles étaient deux filles bien sûr et que si elles avaient été dans un film la scène se serait sans doute terminer par un baiser ou un truc du genre après qu’ils se soient fait repéré et courser par les méchants et leur ai échappé de peu.

Ah il y avait aussi un tout petit mini détail de différence à savoir qu’il y avait de forte chance que le danger il vienne après qu’elles aient lu le dossier. Emilie avait l’impression d’être devenue une sorte d’espionne à la James bond girls. Bon peut-être qu’il fallait qu’elle arrête de regarder ses films terriens parce qu’elle allait finir par sortir des références du genre « c’est comme attaqué l’étoile noire » à force.

Alors comme ça Idril avait une maison de vacance c’était plutôt cool. Emilie n’avait jamais pensé à s’acheter une maison de vacance elle n’avait que son appartement ici à Omois et quand elle voyageait en dehors soit elle ne dormait pas, soit elle rentrait chez elle dormir par les porte de transfert ou elle dormait chez une personne qu’elle connaissait. La en ce moment elle n’était de toute façon pas fatiguée c’était sans doute dû à l’adrénaline. Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas ressenti une tel dose d’adrénaline peut-être même n’en avait-elle jamais ressentie autant. Ce n’était pas la première fois qu’elle le disait mais plus elle passait de temps avec Idril plus ça se confirmait. Fréquenter une elfe c’était vraiment une aventure. Elle avait toujours cru que ça ne lui plairait pas qu’après le continent interdit elle n’aspirait qu’à une vie simple et tranquille aussi loin possible du danger, mais en réalité elle se rendait compte qu’elle adorait ça ses pics d’adrénaline dans son corps. Et puis pour la première fois depuis longtemps elle ne se sentait pas obliger de se réfugier derrière son masque de perfection et d’indifférence. Même si alors qu’elle pensait à sa elle remit une mèche de ses cheveux en place quasiment machinalement.  

« Bon et bien je te suis dans ce cas parce que je n’ai aucune idée d’où elle se trouve. J’avoue que je suis assez impatiente de voir ou tu vis »

Emilie avait toujours imaginé la demeure des elfes comme des sortes d’arbres maison et leur intérieur assez austère, martial avec plein d’arme partout, mais bon depuis qu’Emilie connaissait Idril c’est-à-dire en fait une seule journée même si elle avait l’impression de la connaitre depuis une éternité tellement elles s’entendaient et se comprenaient bien. Idril avait balayé la plupart de ses préjugés et il en serait sans doute de même en ce qui concernait son lieu de résidence. Si elle faisait abstraction de son côté elfes Emilie voyait assez bien Idril vivre dans quelques chose d’assez classe avec peut-être des armes dissimulés un peu partout afin d’en avoir toujours une à portée de main par prudence en cas d’attaque surprise. Enfin elle n’allait pas tarder à le découvrir de toute façon de même que le contenu de ce mystérieux dossier qu’Idril avait dupliqué et qui contenait apparemment une mission pour les voleurs patentés sans doute la seule à laquelle Emilie participera de sa vie vu qu’elle n’était pas une voleuse patenté à part bien sur si Idril avait besoin d’aide ou qui sait si celle-ci se passait bien et qu’elle décide de faire équipe avec elle, mais s’était assez peu probable Idril était une pro Emilie ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait lui apporter sans compter qu’elle était probablement plus discrète seule qu’à deux. A ses yeux elle ne pouvait servir qu’à deux chose faire le guet ou créé une diversion, mais à part ça elle ne voyait rien d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 6 Fév 2016 - 19:22

Il y avait beaucoup de personnes qui pensait que les elfes vivaient dans les arbres, des choses comme ça. Cela faisait rire Idril, tous ces préjugés! Bon d'accord les elfes sont proches de la nature et se sentent à l'aise dans la forêt mais ce n'est pas pour autant qu'ils iraient jusqu'à vivre dans les arbres. Dans la rue il y avait peu de gens, les habitants dormaient pour la plupart et le peu de personnes qu'elles croisaient rentraient d'une soirée un peu trop arrosée ou avaient un rendez-vous tôt dans la matinée. Les deux amies se rapprochaient de la maison de la jolie elfe qui commençait à s'impatienter de lire le dossier. Encore quelques minutes de marche et elle pourrait savoir ce que renfermait tous ces papiers. A l'angle d'une rue, elle entendit des bruits étranges comme si tous ses sens étaient captivés tous d'un coup. Elle cessa de marcher et de respirer pour se concentrer uniquement sur les sons qu'elle entendait.

« Emilie.. Ecoute attentivement les bruits dans la rue. Je ne sais pas d'où ça vient.. C'est.. indescriptible.»murmura-t-elle.

Il y avait d'abord comme des gouttes qui ruisselaient et derrière ce son on entendait un tic tac très fort, il y avait un autre bruit très étrange qu'Idril ne parvenait pas à trouver alors qu'elle connaissait ce bruit! Comme quelque chose qu'on essuie.. Et juste après, un tintement de métal retentit dans ses oreilles. D'où venaient ces bruits ? Elle n'en savait rien, elle essayait de se concentrer encore plus mais elle n'y arrivait pas à cause des gens dans la rue qui parlaient, du monde qui commençait à sortir le bout de son nez.. Elle se retourna vers son amie qui pourrait peut-être lui dire ce qu'était ce bruit même si son ouïe est moins développée, elle connait sûrement elle aussi ce son si familier.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 7 Fév 2016 - 0:48

Emilie croisa quelques personnes qu’elle connaissait sur le chemin de la maison d’iIdril, mais il avait beaucoup trop bût pour la reconnaitre comme très souvent en fin de soirée d’ailleurs puis bon c’était des personnes qu’elle connaissait comme ça de vue avec qui elle faisait la fête de temps à autre, mais ça n’avait rien de connaissance intime. Parfois leur yeux se posait sur elle et elle avait l’impression que pendant une seconde ils arrivaient à la reconnaitre avant que cette idée ne leur échappe embrouillé par l’alcool et qu’il continue leur chemin. Heureusement que son métabolisme de loup la protégeait de ce genre d’excès parce que franchement ça avait rien de classe sa aurait très mal été avec son côté fille parfaite.

Idril s’arrêta d’un coup ce qui perturba Emilie qui ne s’y attendait pas et failli bien la percuter. Emilie trouvait étrange qu’elle s’arrête comme ça elle avait pourtant l’air très impatiente de lire ce dossier jusqu’à présent alors qu’est ce qui avait bien pût changer. Emilie allait poser la question, mais Idril prit la parole pour lui demander d’écouter des bruits dans la rue. Bon s’était pas super précis comme description, mais à cette heure il n’y avait pas tellement de bruit alors elle se mit à écouter attentivement et ne mit pas très longtemps à comprendre de quel bruit Idril parlait, mais dès qu’elle commença à l’entendre Emilie fut comme hypnotiser par ce son. Plus aucun son autour d’elle n’existait à part celui-là il semblait s’insinuer directement dans son cerveau et avant même qu’elle ne s’en rende compte elle commençait à marcher vers ce son si enchanteur. Normalement elle était plus prudente car sur Autre monde même les choses les plus belle à l’air le plus inoffensif peut se révéler être un prédateur terrible plus du tout beau et inoffensif et souvent avec un paquet de dent très pointue, mais là la musique la submergeait trop endormait trop son cerveau et sa méfiance pour qu’elle réfléchisse de la sorte.

Etrangement elle avait beaucoup de mal à ne pas se transformé en louve comme si la musique elle-même la poussait à se changer, mais qu’une partie de son cerveau s’y refusait car la musique aurait sans doute encore plus d’influence sur elle si elle se changeait en louve et plus elle se rapprochait de la source plus il lui était difficile de résister à cet appel à la transformation et pourtant elle ne parvenait pas à arrêter de s’en approcher. Elle ne savait même pas si Idril l’avait suivi, essayait de l’arrêter ou si comme elle elle était entrainer par cette musique. Emilie avait un peu peur qu’Idril essaye de l’arrêter et qu’elle se mette à l’attaquer pour ne pas arrêter de suivre cette musique. Elle savait qu’elle n’avait aucune envie de faire du mal à Idril, mais elle savait aussi qu’elle n’était pas dans son état normal et que donc qu’elle le veuille ou non cela pourrait arriver même si elle espérait pas de toute façon il y avait de forte chance qu’Idril ait l’avantage du moins si elle ne voyait aucun problème à frapper sur ses amis quand il l’attaque parce qu’il parait que certaine personne éprouve des remords à frapper sur leur amis quand ceux-ci les attaque. Emilie avait toujours trouvé ça un peu stupide bien que sa dépende de l’attaque, mais en règle général quand on t’attaque tu dois te défendre que ce soit un ami ou pas.  Elle n’avait pas conscience de la présence d’autre personne dans les rues c’était comme si soudain les rues étaient totalement vide d’ailleurs elle avait déjà bousculé un certain nombre de personne sans même le remarqué. Elle se demanda rapidement si elle était la seule que la musique faisait réagir ainsi ou si sa agissait sur tous les loups garou assez proche pour l’entendre ou encore sur toute une catégorie de personne ayant elle ne savait pas trop quoi en commun si ce n’était pas le côté lycan. Pendant un très bref instant de lucidité elle tenta de se boucher les oreilles pour ne plus entendre la musique, mais s’était inutile la musique semblait se jouer directement à l’intérieur de sa tête elle ne pouvait pas la faire taire ça allait finir par la rendre dingue, mais elle devait rester calme si elle s’énervait elle allait se transformé et elle avait l’intuition qu’elle ne devait pas si elle voulait avoir une petite chance d’échapper à cela, mais échapper à quoi à vrai dire avec un peu de chance s’était juste un concert de personne qui jouait super bien ou des sirènes qui chantait un truc pas trop dangereux quoi. On ne sait jamais même si sur autre monde s’était plus rare de tomber sur des truc pas trop dangereux que de tomber sur l’inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 7 Fév 2016 - 18:46

Idril avait essayé de raisonner son amie mais n'y était pas parvenue. Tout ce qu'elle avait réussi à faire c'était se prendre un coup de poing qui l'avait énervée, et perdre Emilie alors que pourtant elle ne perdait jamais personne ni quoi que ce soit. Dans la rue, il n'y avait plus personne comme si la musique avait chassé tout le monde c'était vraiment trop bizarre se disait Idril, surtout que son amie avait été en quelque sorte hypnotisée par ce son indescriptible que la demi-elfe n'entendait plus. Cela voulait forcément dire quelque chose! La jeune femme commença à crier le nom de son amie dans la rue en espérant que ça allait changer la situation, mais au bout de vingt minutes elle abandonna il n'y avait rien à faire! A l'heure qu'il était le jour venait de se lever il n'y avait personne dans la ville ou du moins dans ce quartier de la ville. Idril décida d'aller jusque chez elle là ou elle pourrait réfléchir à ce qui c'était passé! Elle se disait qu'elle avait rêvé toute cette journée et sa rencontre avec Emilie, elle en allait jusqu'à se dire qu'elle n'avait jamais été au marché la veille pour négocier ce carquois.

" Je vais vraiment devenir dingue..Et maintenant je parle toute seule, en plus. "

Non mais franchement elle se demandait ce qui lui arrivait. Et ça l'angoissait de ne rien pouvoir faire pour son amie et de ne pas avoir de nouvelles! Que lui était-il arrivé? Peut-être bien qu'elle était morte, elle n'en savait rien et ça lui mettait la boule au ventre. Son amie devrait se défendre toute seule et elle ne pourrait pas retrouver Idril elle ne savait même pas ou elle habitait! Pendant un temps que l'elfe ne saurait compter, elle erra dans les rues, fatiguée, complètement perdue sans son amie. Cela lui faisait comme un vide.. comme si une partie d'elle venait de partir, une rencontre aussi incroyable reste dans la mémoire pendant longtemps surtout une amitié aussi fusionnelle, aussi pure et belle. Elle angoissait tellement que sans s'en rendre compte elle courrait dans les rues vide de Tingapour en cherchant son amie désespérément. Même en se fiant à ses sens elle ne parvenait pas à sentir son odeur ou à ré-entendre le bruit de tout à l'heure. C'était insupportable. Elle finit par suivre le chemin pour rentrer chez elle.. tout doucement.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 8 Fév 2016 - 2:23

Alors qu’Emilie suivait toujours cette douce musique si ensorcelante elle eut droit à un nouveau mais très bref instant de lucidité s’était comme si ce qui produisait ce bruit avait par moment besoin d’un peu reprendre son souffle. Profitant de ce moment et ayant déjà tenté de ce bouché les oreilles elle tenta une chose plus radical se disant que si elle était inconsciente elle ne pourrait pas suivre en toute logique cette musique elle fonça donc tête la première contre le mur le plus proche et parvint à s’assommer avec le mur.

Lorsqu’elle revint à elle Emilie n’avait aucune idée du temps qui était passé depuis qu’elle s’était assommé elle savait juste trois choses : Le jour était levé, son amie n’était pas là et apparemment pas dans les environs car elle ne parvenait pas à la sentir et enfin la meilleure des nouvelles cette mystérieuse musique semblait avoir disparue comme elle était venue. Au moins elle n’avait pas mal au crâne pour rien parce que cette technique était peut-être efficace, mais elle faisait quand même bigrement mal même pour une louve.

Emilie ne connaissait pas ce coin d’Omois, mais il avait l’air d’un quartier plutôt pauvre et malfamé elle ne savait même pas qu’il y avait ce genre de quartier à Omois pour elle Omois n’était que faste, décadence et démesure. Pourtant elle savait se trouvé à Omois car certaine odeur lui était familière. Ne sachant pas où aller elle se servit de son odorat pour remonter sa propre trace afin de retourner sur ses pas peut-être qu’ainsi elle tomberait sur Idril. Quel idiote elle avait été aussi d’habitude elle demandait son numéro de boule de cristal à tout le monde au point d’avoir des centaines de numéros dont elle ne s’était jamais servi et savait à peine à qui ils appartenaient et la pour Idril qui était devenue proche d’elle très rapidement elle n’avait même pas pensé à lui demander son numéro bon s’était peut-être parce qu’elle ne s’était plus quitté depuis qu’elle s’était rencontré, mais la preuve en était dans la situation actuel que c’était une erreur de ne pas l’avoir fait car si elle l’avait eu il lui aurait suffi d’un simple appel pour la prévenir qu’elle allait bien et savoir où elle était. Elle avait même entendu des rumeurs selon lesquelles on pouvait localiser une personne grâce à sa boule de cristal elle ignorait si ses rumeurs étaient vrai, mais si tel était le cas alors elle était sûr qu’Idril aurait su la localiser, mais bon rien ne servait de reprocher les erreurs passé puis elle ne pouvait pas prévoir ça surtout que précisément elle ne savait pas trop ce qui s’était passé au juste.

Tandis qu’elle remontait sa propre trace elle se fit interpeller par un homme à l’air louche et très sale qui la menaçât d’un vieux couteau rouillé. Ce fut une très mauvaise idée Emilie était d’assez mauvaise humeur d’avoir perdue son amie et de souffrir de cet atroce mal de crâne qui ne la quittait pas. L’homme se retrouva donc rapidement non plus à menacer une pauvre fille qui avait l’air sans défense, mais une louve qui elle avait parfaitement l’air de savoir se défendre. Effrayé il partit en courant et Emilie ne prit même pas la peine de le suivre elle continua tranquillement de remonté sa trace sous cette forme tout en cherchant toute trace d’Idril sans rien trouvé. Elle finit par arriver à l’endroit où elle l’avait perdue en se faisant ensorceler par cette mélopée, mais elle ne sentait toujours rien elle s’assit la tranquillement un moment histoire de réfléchir à ce qu’elle allait faire. Elle avait toujours la possibilité de retourner dans chaque endroit où elles avaient été ensemble voir si elle n’y était pas, mais Idril devait surement être en train de la chercher elle ne serait pas dans ses lieux de détente. Elle avait aussi la possibilité de rentré chez elle Emilie l’y avait emmené Idril saurait sans doute retrouver son appartement et penserait peut-être à venir la chercher là-bas.

Alors qu’Emilie se disait que c’était la meilleure option elle eut l’impression de sentir l’odeur d’Idril elle crût un moment avoir rêvé alors elle vérifia, mais s’était bien son odeur qu’elle sentait et elle se rapprochait elle devenait petit à petit plus forte. Folle de joie Emilie suivit son flair toujours sous forme de louve et se mit à courir vers sa source c’est-à-dire son amie. C’est ainsi que les personnes qui regardaient dans la rue à ce moment la purent voir une louve sautant sur une elfe et la faisant basculer avec son élan puis lui léchant le visage pour lui montrer à quel point elle était heureuse de la revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 8 Fév 2016 - 16:20

Idril était déçue d'avoir échoué et de ne pas avoir retrouvé son amie. Elle rentrait donc chez elle. Les rues étaient redevenues normales comme si rien ne c'était passé et les gens souriaient, le monde affluait déjà alors qu'il était encore tôt dans la matinée. La demi-elfe bailla à s'en décrocher la mâchoire tellement cette histoire l'avait fatiguée, elle qui d'habitude n'était pas aussi fragile non elle était plutôt forte pour une elfe. Soudain, elle entendait des pas qui courraient. Ce n'était pas des pas, mais des pattes! Immédiatement elle pensa à Emilie. Au moment de se retourner elle se fit bousculer par un loup garou qui n'était autre que son amie, en chair et en os.. Quelques instants après ces joyeuses retrouvailles, Idril s'essuya le visage et se releva. Elle regarda encore la lycane comme si cela faisait un bon bout de temps qu'elles ne s'étaient pas vues, et lui sourit admirative.

" - Tu m'as retrouvée à l'odeur hein? Tu vois que tu es une bonne louve, je te l'avais bien dit.. "

Elle fit volte face et recommença à marcher vers sa maison bien sûr Emilie devait la suivre pensait-elle. Il faisait beau et chaud c'était une belle journée qui s'entamait. Les marchands installaient déjà leurs stands remarqua Idril lorsqu'elle arrivait près du marché. Elle tourna à droite à l'angle d'une rue et elle était devant sa maison. Normalement il n'y avait personne dans la demeure des Lindorië alors la jeune femme ouvrit la porte et franchit le seuil. Enfin à la maison! Elle sentait la présence de son amie alors elle lui dit joyeusement:

" Entres! "


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 9 Fév 2016 - 1:07

Evidemment Idril l’avait tout de suite reconnue ce qui n’était sans doute pas super difficile à ce qu’Emilie sache Idril n’avait qu’une seule amie Lycanne elle-même donc lorsqu’une louve vous saute dessus sans avoir d’apparente mauvaise intention ça ne pouvait être que cette amie. Elle hocha la tête pour lui montrer que oui en effet elle l’avait retrouvé à l’odeur ce qui apparemment eut l’effet d’éloigner quelques passants qui appréciaient moyennement de voir une louve à la bouche pleine de crocs bouger la tête.

Bien sûr Emilie aurait pût se retransformé, mais elle n’aimait pas faire ça en public à la limite devant des gens qui lui étaient suffisamment proche ou pour se défendre ou encore devant d’autre personne comme elle, mais s’était tout et ces option ne comprenait pas de se retransformé en plein milieu d’une rue d’Omois. Puis elle éprouvait une sorte de plaisir malsain et perverse à voir les gens la craindre sous cette forme alors que ses mêmes personnes l’auraient crut totalement inoffensive sous sa forme humaine. Ce qui perturbait un peu l’esprit d’Emilie sur le chemin alors qu’elle suivait Idril c’était le compliment qu’elle lui avait fait car oui elle était sûre que c’était un compliment, mais elle était assez peu habituer à ce qu’on lui dise qu’elle était une bonne louve. Sa partie lycanne bien sûr appréciait, quand à son autre partie et bien elle ne savait pas trop quoi en pensé en fait. Elle décida finalement de le prendre simplement pour ce que c’était sans se prendre la tête c’est-à-dire un compliment.      

Une fois devant chez Idril celle-ci l’invita à entrer ce qu’Emilie fit avec plaisir et dès qu’elle fut à l’intérieur elle reprit forme humaine. Elle n’avait rien contre son apparence de louve, elle commençait même à y trouver des avantages, mais pour se déplacer dans une maison c’était quand même plus pratique sur ses deux jambes qu’à 4 pattes sans compter que pour communiqué avec Idril aussi s’était plus pratique.

D’ailleurs en parlant de communiquer elle lui devait probablement quelques explications du moins le peu qu’elle avait car en réalité elle ne savait pas grand-chose de ce qui lui était arrivé. Elle lui parla rapidement de cette attirance irrépressible pour cette musique, mais également de ce besoin difficile à contrôler de se changer en louve tout en sachant que pour sa propre sécurité elle ferait mieux de ne pas le faire et enfin elle lui parla de sa façon plutôt radicale de mettre fin à tout ça elle ajouta d’ailleurs en souriant.

« D’ailleurs si tu pouvais m’appliquer un reparus ou si t’avais une de ses aspimachin que les terriens prennent quand ils ont mal au crâne je serais assez preneuse parce que j’y ai peut-être été un peu fort avec ce mur et je crains que dans ce duel entre mon crâne et le mur se soit le mur qui ai gagné. »


Tout en discutant elle regardait un peu autour d’elle il était clair que la maison d’Idril ne ressemblait pas du tout à l’idée très stéréotypé qu’elle se faisait des maisons d’elfe, mais en même temps elle ne s’attendait pas vraiment à ce que ça ressemble à ses stéréotypes. Puis c’était pas mal jusqu’à présent ce qu’elle voyait lui plaisait assez c’était décoré avec un certain goût et un certain style. Emilie aurait sans doute pût réaliser une décoration qui soit semblable à celle-ci. Oubliant temporairement le dossier elle demanda légèrement curieuse d’en découvrir plus.

« Tu me fais visiter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mar 9 Fév 2016 - 11:27

Avant de faire visiter la maison à son amie elle lui appliqua un bon Reparus qui lui fit du bien en même temps après s'être volontairement prit un mur ça ne pouvait faire que ça.. Idril rigola en imaginant son amie foncer dans un mur. Ensuite elle vérifiait s'il n'y avait personne au rez-de-chaussée c'était un peu une manie chez elle, surtout dans sa maison de vacances vu qu'ils avaient déjà été cambriolés (et pourtant c'est pas gagné) elle ne pouvait pas s'en empêcher. Depuis le cambriolage le système de sécurité de la maison avait fait un bon en avant. Caméra de sécurité à la porte d'entrée et dans la cuisine et le salon ainsi que dans le bureau de son père. Bon pas dans les chambres et salle de bain quand même il fallait garder un peu d'intimité.. Après la vérification elle pouvait commencer la petite visite guidée. Tout d'abord elle montra entièrement le rez-de-chaussé à Emilie. La décoration était chaleureuse surtout composée de bois clair très classe et ce n'était pas trop chargé. Il y avait une cuisine qui donnait vue sur le salon pour plus de convivialité lorsqu'il y avait des invités comme ça les hôtes pouvaient participer à la conversation et Idril trouvait cela très bien. Dans le salon la déco toujours en bois mais cette fois-ci il y avait aussi des fauteuils en cuir ainsi qu'un canapé très classe. Les parents d'Idril voulaient donner un certain contraste entre le bois et le cuir et c'était plutôt réussi. Il y avait également une grande cheminée. Lors des mauvais jours elle s'allumait et on avait l'impression que le feu dansait à l'intérieur.

- Voilà le salon! lança Idril avec un air d'agent immobilier.

Elle laissa un peu de temps pour que son amie observe le salon puis elle avança et arrivait dans le bureau de son père. La pièce était très moderne son père adorait les nouvelles choses que ça soit en technologie comme en décoration. Donc le bureau était en verre bien sûr, avec un peu de paperasse qui ornait le coin. La bibliothèque était en bois très foncé presque noir. A l'intérieur des tonnes de livres sur des sujets différents. Il y avait également une baie vitrée derrière le bureau qui donnait sur les toits de la ville c'était magnifique. Idril adorait aller sur les toits de jour comme de nuit c'était incroyable de pouvoir se promener comme ça avec autant de liberté. Emilie devait se douter que l'elfe adorait sortir par cette baie pour se promener dans Tingapour sur les maisons. Elle laissa son amie regarder. Et puis elle eut une idée fantastique à son goût.

" - Emilie.. ça te dirait de.. elle regarda la baie vitrée. d'aller sur les toits? J'adore faire ça depuis qu'on à cette maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 10 Fév 2016 - 0:50

Emilie ferma les yeux de soulagement dès qu’elle senti l’effet du reparus dans des moments comme celui-ci elle adorait la magie même si elle avait ses inconvénients et ses contrariétés du genre ne pas pouvoir s’appliquer de reparus à soi-même.

Emilie regarda Idril qui semblait inspecter sa maison pour vérifier que personne n’y était présent. C’était une chose qui semblait plutôt étrange à la jeune louve qui ne prenait jamais ce genre de précaution en rentrant chez elle, mais elle se dit que ça devait être un truc de voleur patenté à force de voler les autres sur ordre du gouvernement on devait finir par devenir parano enfin Emilie elle le serait devenue si elle passait son temps à ça. Puis s’était sans doute moins étrange que de se retourner en pleine rue ou de fouillé son appartement d’un coup parce qu’on avait l’impression qu’un dragon allait venir vous rechercher pour vous enfermer de nouveau sur le continent interdit. Emilie qui était très loin d’être une professionnelle de la sécurité n’avait même pas remarqué les caméras. Emilie aimait bien la décoration de cette maison elle était belle avec une certaine classe et même si elle n’avait jamais été une grande fan du bois elle avait quand même envie de toucher les décorations en bois de cette maison elle ne s’en priva d’ailleurs pas en faisant glissé le bout de ses doigts dessus. Elle apprécia la cheminée du salon elle s’imaginait assez bien devant le feu lors des soirées plus froide en train de regardé la télé ou de lire les derniers scoops sur les personnes en vue d’Autre Monde ou de la Terre. Vint ensuite la visite du bureau qu’Emilie trouva plus moderne que le reste de la maison tout en sachant garder une partie de la décoration des autres pièces. Elle jeta un petit coup d’œil au livre dans la bibliothèque plus par curiosité qu’autre chose. Puis elle écouta la proposition d’Idril. Aller sur les toits ? Après tout pourquoi pas c’était sans doute pas super différent du faite de passé la plus grandes parties de ses nuits sur son balcon à observer Omois endormie (pour autant qu’on puisse dire que la ville dorme parce qu’il y avait toujours bien quelque chose à faire à Omois) puis sortir de son sommeil au moment où les gens sortaient de chez eux et ou la ville recommençait à prendre son rythme de journée.      

« Pourquoi pas je regarde souvent Omois de nuit sur mon balcon, mais rarement la journée c’est le moment de découvrir puis qui sait peut être que c’est amusant de se trouver sur un toit j’ai jamais essayé, mais se serait pas la première chose que j’essayerais pour la première fois en ta compagnie. Tu sais j’ai l’impression que ma vie est devenue plus mmm disons palpitante depuis que tu es entrée dedans et c'est pas un reproche je pense que j'aime plutôt ça, mais je suis souvent très loin de ma zone de confort que sont les magasins de mode et maquillage quand je suis avec toi »

Mais étais ce vraiment sa zone de confort ? Elle n’en était plus si sure c’était peut-être juste le refuge qu’elle s’était trouver pour échapper à toute l’horreur du continent interdit, mais ses aventures et ce danger parfois qu’elle affrontait au côté d’Idril bien sûr sa l’effrayait un peu parce qu’elle avait aucune envie d’y laisser sa peau, mais en même temps sa stimulait une partie d’elle. Son côté louve qu’elle avait longtemps réprimé et qu’elle essayait maintenant de mieux accepter parce qu’il faisait partie d’elle. Et bien ce côté détestait la vie tranquille dénuer de tout danger qu’elle s’était construite. Il avait besoin de courir de ressentir des doses d’adrénaline. Bref peut-être que finalement sa zone de confort c’était un mélange de magasin et d’action et qu’il lui fallait juste trouver le bon équilibre entre les deux même si en ce moment elle était plus dans l’action, mais elle avait de l’action à rattraper vu le temps qu’elle avait passé planquer dans son rôle de miss perfection qui passe sa vie à faire du shopping. Rôle qu’elle continuerait d’ailleurs à jouer il est et resterait son visage officiel ce n’était pas parce qu’Idril avait réussi Emilie ne savait pas réellement trop comment à percer ce masque qu’elle allait arrêter de s’en servir elle n’en avait pas la force de toute façon. Elle ne s’en servait juste pas là pour le moment car s’était inutile Idril savait qui elle était vraiment ou du moins en avait une assez bonne idée, mais dès qu’elle retournerait en public la métamorphose se referait et elle redeviendrait l’Emilie parfaite et fan de mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 10 Fév 2016 - 1:15

Idril était toute contente que son amie est accepté d'aller passer du temps sur les toits. C'était une de ses activités préférées lorsqu'elle était à Omois dans sa jolie maison de vacances. Bon oui elle adorait aller à la salle pour s'entraîner ou se balader dans les bois et d'autres trucs d'elfes mais aller sur les toits, ça c'était quelque chose qui la faisait vibrer en quelque sorte. Cela avait fait plaisir à la demi-elfe que son amie lui avoue que sa vie était plus "palpitante" depuis que les deux filles s'étaient rencontrées même si elle n'avait rien dit elle l'avait bien noté dans sa mémoire et cela lui avait fait chaud au coeur d'apprendre cela.

Idril se dirigea vers la baie vitrée et l'ouvrit avec prudence. Elle devenait vraiment parano.. Il faudrait arranger ça à l'avenir, cela devenait.. agaçant. Elle regarda son amie et lui dit de venir et de faire comme elle. La grande blonde passa la baie et se retrouvait sur quelques centimètres de toit. Elle prit à gauche et resta collée au mur car il y avait le vide juste devant elle. Elle inspira un peu d'air frais, ce qui manquait en ce jour déjà chaud pour une heure aussi matinale.  Deux mètres en face d'elle il y avait un toit et ensuite elle pourrait se promener tranquillement car toutes les maisons se rejoignaient entre elles, donc logiquement tous les toits aussi. L'elfe prit son élan, s'appuya sur ses longues jambes et sauta, toujours à une vitesse phénoménale elle ne pouvait s'empêcher de faire ressortir ses "instincts" d'elfe c'était plus fort qu'elle. Elle atterrissait pile au bon endroit comme la plupart des fois ou elle sautait.. il lui était arrivé de rater son saut et d'être à deux doigts de finir aplatie sur le sol mais elle réussissait toujours à s'agripper au rebord d'un toit ou d'une fenêtre et remontait.

" Tu n'as plus qu'à faire comme moi, c'est ton tour! " lança-t-elle à son amie qui était encore en face.

Idril se retourna pour admirer le paysage. Le soleil était levé. Le ciel était violet/bleu, on se croyait dans un rêve. C'était digne d'une belle journée alors il ne fallait pas que quoi que ce soit vienne la gâcher..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Mer 10 Fév 2016 - 2:46

Emilie suivit Idril comme celle-ci le lui avait demandé et lorsqu’elle arriva sur ses quelques centimètres de toi elle se dit que finalement elle avait tort s’était très différent du faite de regarder Omois de son balcon et bien plus dangereux si elle tombait au mieux elle se faisait très mal au pire elle arrivait à se tuer malgré ses capacités régénérative plus importante que les sortceliers. Emilie évita soigneusement de regarder en bas même si elle n’était pas vraiment sujette au vertige. Elle se dit que s’était une chance qu’elle soit assez fine et puisse bien se collé au mur et aussi qu’elle ai un assez bon équilibre. Puis elle vit Idril sauté dans le vide pour atteindre les autres toits avant qu’elle ne l’invite à faire de même. Emilie leva les yeux au ciel avant de lui lancer plus amusé qu’autre chose.

« Y a vraiment que toi pour me faire faire des trucs pareil »

Cependant elle s’élança sans la moindre hésitation après avoir pris son élan dans le vide. Elle n’imagina même pas qu’elle puisse rater son saut et s’écraser sur le sol et c’était sans doute mieux comme ça sa aurait risqué de la stressé ou de la bloquer. Emilie atterri sur le toit, mais vraiment sur le bord du toit elle aurait voulu avoir effectué un saut plus ou moins gracieux avec une  belle réception, mais au lieu de ça elle finit a genou sur le toit elle aurait pût tentée de se maintenir debout, mais elle avait peur de basculer dans le vide en essayant de se maintenir debout vu à quel point elle était proche du bord alors se disant que sa fierté était moins importante que sa vie elle se laissa tombé à genoux avant de se relevé et d’épousseté un peu ses genoux. Elle se mit à côté d’Idril pour regarder le ciel d’Autremonde si beau et surprenant on ne savait jamais quel couleur il allait prendre. Il paraissait que sur Terre le ciel était toujours bleu sauf quand il y avait des nuages. Emilie trouvait sa un peu triste et monotone un ciel sans cesse bleu elle préférait de loin le ciel d’Autremonde. Elle s’assit sur le toit après avoir pris soin de lancer un netoyus pour ne pas salir ses vêtements et continua d’observer le ciel assise les jambes entre ses bras.

Vu d’ici tout semblait calme et paisible et jamais on aurait pût se douter de tous les dangers que pouvait receler Autremonde. D’ici elle était juste belle, poétique et apaisante. Emilie en oublierait presque que c’était sur cette même planète qu’elle avait tant souffert enfin presque parce qu’elle n’oubliait jamais vraiment. D’un coup elle se sentit somnoler en observant ce ciel si beau et paisible et avant qu’elle ne s’en rende compte elle s’était endormie la sur un toit. Si on lui avait dit quelques jours plus tôt qu’un jour elle s’endormirait sur un toit elle aurait traité la personne de folle, mais il y avait un tas de chose qu’elle pensait ne jamais faire et qu’elle avait dorénavant faite. Heureusement que les toits étaient assez plat sinon elle aurait sans doute roulé jusqu’au bout du toit et serait tombé dans le vide avant d’avoir réalisé ce qui se passait

Au début son rêve était agréable elle se voyait volant à travers ce superbe ciel tel un oiseau puis soudain le ciel vira au noir et Emilie sentit que quelques choses la poursuivait elle se retourna pour voir cette dragonne qui l’avait tenue enfermé si longtemps sur le continent interdit la poursuivre, si on pouvait appelé sa une poursuite vu qu’Emilie était littéralement paralysé par la peur. Elle ouvrit les yeux au moment où la dragonne l’attrapait et bien que consciente que ce n’était qu’un simple rêve elle scruta l’horizon à la recherche de la moindre trace de cette dragonne qu’elle craignait toujours de voir débarquer à chaque seconde pour l’enlever et l’emmener sur le continent interdit, mais bien sur elle n’en vit aucune trace elle eut du mal à retenir un soupir de soulagement en ne la voyant pas apparaitre. Une question maintenant se posait devait-elle expliquer tout cela à Idril ou continuer à le garder pour elle, pourrait-elle seulement comprendre les elfes ne sont pas réellement réputé pour être facile à effrayé bien au contraire puis Emilie aurait-elle seulement la force de parler de tout cela du continent interdit et de tout le reste elle n’en était pas sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 11 Fév 2016 - 0:26

Idril était fière de son amie, qui faisait vraiment des choses impressionantes. Cela lui plut encore plus lorsqu'elle lui dit qu'il n'y avait vraiment qu'elle pour lui faire faire ce genre d'activités. Sans cesse, la demi-elfe sourait quand elle était avec la belle brune. Cette dernière effectua un joli premier saut même si elle retomba plus ou moins au bord du toit, à genoux. A Idril ça lui était arrivé tellement de fois que maintenant elle préférait en rire qu'en pleurer après tout c'était ça la vie, apprécier les choses et les prendre telles qu'elles sont.

Son amie s'assit sur le toit alors la blonde la rejoignit et elles contemplèrent le ciel un bon bout de temps en pensant sûrement à la même chose: Autremonde était vraiment belle vue d'ici. Cela semblait calme et paisible, adoucissant. Ces sorties c'était mieux que toutes les autres activités n'importe lesquelles sauf peut-être se battre. Soudain Idril se rendit compte que son amie s'était endormie mais bien sûr elle se réveilla en ouvrit les yeux rapidement comme lorsqu'on sort d'un cauchemar et que l'on veut oublier ce que l'on vient de voir.

« T'as fait un cauchemar? Tu n'as pas l'air bien.»

Elle commençait à connaître un minimum Emilie et avait eu le temps de l'examiner enfin c'était surtout que ce genre de réaction d'ouvrir très vite les yeux lorsqu'on venait de se réveiller c'est que l'on avait fait un cauchemar la plupart du temps enfin c'était ça pour une grande majorité de personnes et c'était aussi le cas pour Idril qui se demandait ce dont la jolie brune avait bien pu rêver pour se réveiller de cette manière si brutale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 11 Fév 2016 - 1:41

Bon d’accord Idril avait deviné qu’elle avait fait un cauchemar à vrai dire Emilie n’avait eu qu’assez peu d’espoir que ça n’eut pas été le cas elle remarquait toujours tout même des choses qui à elle lui échappait. Bien sûr Emilie aurait pût mentir lui affirmer que non elle n’avait fait aucun cauchemar et trouvé une excuse bidon, mais Idril commençait à la connaitre et elle n’aurait sans doute pas crut à ce mensonge puis à quoi bon mentir sur une chose si évidente. Alors Emilie hocha la tête pour lui faire savoir que oui en effet elle en avait fait un. Par contre elle n’avait pas l’intention de lui en parler pas encore elle avait confiance en Idril, mais c’était trop tôt elle ne se sentait pas prête.

« Ça va aller y me faut juste quelques minutes j’ai l’habitude. C’est rien puis ce ne sont que des cauchemars ce n’est pas réel »

Dit-elle en tentant de minimiser largement l’influence que le dit cauchemar avait sur elle puis elle sorti un miroir, une partie de son maquillage et sa brosse de ses poches. Et elle commença à se brosser longuement les cheveux jusqu’à ce qu’ils tombent bien en cascade dans son dos avant de se mettre à se remaquiller. En général ses gestes passaient pour de la simple coquetterie poussé à l’extrême et la plupart du temps s’en était. La plupart du temps elle le faisait machinalement pour être la plus belle celle qui se démarque dans la foule et qu’on aborde, mais la en ce moment sur ce toit ses gestes familier avait un autre but que le simple but de la faire belle même si évidemment ça le faisait en même temps. La le but premier de tout ça était qu’elle arrive à se calmer en se laissant bercer par ses habitudes, ses gestes familier qui la rassurait et la faisait se sentir en sécurité, lui donnait l’impression d’avoir le contrôle sur tout et surtout sur elle-même. Et sa réussi au bout d’un moment elle était redevenue sereine. Elle se fît même la réflexion qu’elle devait offrir un spectacle assez étrange à se maquiller ainsi sur les toits d’Omois. Elle remit ensuite tous son matériel dans ses poches

« Et voilà je me sens déjà beaucoup mieux t’a plus besoin de t’inquiéter et en fait en parlant d’inquiétude ça va toi et ta blessure parce qu’au final on n’a pas été le voir ce chaman guérisseur. »

Bon d’accord la diversion de son cauchemar était pas super subtil, mais néanmoins elle était sincère Emilie s’inquiétait réellement pour son amie bien plus que pour elle-même. Contrairement à ce que l’on pensait souvent d’elle. Elle pensait bien plus au bien-être de ses vrais amis qu’à son propre bien être. Seulement personne le savait parce que justement elle n’avait quasiment aucun vrai ami du moins avant Idril qui elle était devenue super rapidement une vraie amie pour Emilie sans qu’elle puisse réellement se l’expliquer c’était juste arriver comme ça et dire que tout ça avait commencé avec une simple négociation commercial s’était totalement dingue lorsqu’on savait le tour qu’avait ensuite pris tout ça et l’aventure que ça avait été et semblait bien parti pour continuer d’être d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 11 Fév 2016 - 17:15

Emilie se remaquillait comme pour remettre sa carapace qui l'espace d'un instant avait disparue. Elle commençait à la connaître cette fille, et elle savait que c'était un mauvais cauchemar qu'elle avait fait. Elle ne lui avait pas menti, elle aurait pu dire qu'elle n'avait pas fait de cauchemar mais elle ne l'avait pas fait alors Idril supposa que son amie ne se sentait pas de raconter son cauchemar aujourd'hui. La demi-elfe n'insista pas une seconde.

Elle repensait à ce que son amie lui avait demandé et se rendit compte qu'elle avait encore mal. Elle avait complètement oublié qu'elle c'était fait tirer dessus. Les deux jeunes femmes avaient vécu tellement de choses ensemble entre temps qu'elle n'y avait plus repensé. La demi-elfe grimaça.

« Ah oui j'avais complètement oublié ma blessure bah maintenant que j'y repense j'ai encore mal mais c'est rien tu sais j'ai l'habitude aussi.

Elle insinua qu'elle aussi avait l'habitude de souffrir, juste pour montrer à son amie qu'elle avait remarqué qu'elle ne voulait pas parler de son cauchemar avec elle. Ce n'était pas pour la forcer juste pour lui montrer qu'elle était là si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Ven 12 Fév 2016 - 2:07

L’insinuation d’Idril passât totalement au-dessus de la tête d’Emilie qui ne la compris pas et crut qu’elle disait parce qu’en tant qu’elfe il lui arrivait souvent de se blesser au combat.

« Et bien peut-être que tu as l’habitude, mais avant de te lancer dans une de tes missions de voleuse patenté potentiellement dangereuse il ne voudrait pas mieux que tu sois totalement soignée ? »

A vrai dire Emilie n’en avait aucune idée à elle sa lui semblait mieux, mais s’était Idril la professionnel de ce genre de situation alors si elle disait qu’elle pouvait y aller dans cet état Emilie la croirait sur parole. Elle-même de toute façon en était toujours au niveau de se dire qu’elle était d’accord pour l’accompagner, mais qu’elle n’avait à peu près aucune idée de si elle serait utile et ne serait pas plutôt un poids pour Idril après tout elle ne savait pas faire grand-chose. Elle n’était pas une grande combattante même si elle savait se défendre mais surtout lorsqu’elle se battait elle n’était pas vraiment super discrète ce qui semblait plutôt primordial dans le fait d’accompagner une voleuse patenté.

Emilie repensa à ce dossier qu’Idril avait copié elle se demanda de nouveau ce qu’il contenait puis d’autre question se posait à elle du genre est ce qu’il est écrit en langage codé que seul les initiés savent lire, est ce qu’il y a une photo de l’objet à voler. Enfin ce n’était pas très important puis elle n’était pas nécessairement pressé de le découvrir elle était bien la sur ce toit avec son amie à regarder ce superbe ciel. Un moment elle s’approchât du bord du toit pour marcher dessus en équilibre en se disant qu’Idril avait peut-être un peu trop d’influence sur elle parce qu’elle n’aurait jamais fait ce genre de chose avant. Elle se demanda même pendant un très cours instant si elle pouvait se jeté d’ici et éviter de s’écraser au sol avec un levitus cependant elle renonça à cette idée sans doute trop dangereuse qui la tuerais si le levitus ne fonctionnait pas. A la place elle s’assit sur le bord les pieds dans le vide à regarder la ville sous elle en ce disant que vu d’ici tout semblait moins effrayant et que la population d’autremonde avait presque l’air inoffensive.

« Je crois que je comprends pourquoi tu aimes venir ici c’est encore mieux que mon balcon merci de m’avoir montré ça »

Elle se sentait vraiment bien ici et libre. Elle avait toujours adoré ça se sentir libre surtout depuis et bien qu’elle l’était réellement et qu’elle n’était plus une esclave du continent interdit. Parfois comme en ce moment elle se rendait compte que le continent interdit avait vraiment façonné sa vie a chaque fois qu’elle pensait à un truc qui faisait d’elle se qu’elle était. Il était quasiment irrémédiablement lié à ce continent. Peut-être qu’un jour il faudra qu’elle trouve le courage de l’affronter à nouveau ce maudit continent interdit sur lequel elle n’avait plus mis les pieds depuis qu’elle avait fuit comme une lâche abandonnant les rares personnes qu’elle aimait pour le remplacer par une vie en apparence pleine d’ami, amis qui en réalité était plutôt solitaire du moins au fond d’elle dans son cœur ou quasiment personne n’avait su entré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 18 Fév 2016 - 20:43

Son amie la remercia pour lui avoir montré cet endroit mais c'était normal. Quoi de plus normal que de faire voir un endroit qu'elle apprécie à une amie? Le partage c'est important et ça l'a toujours été après tout. Idril repensait un instant à son dossier volé contenant les consignes de la mission encore inconnue à ses yeux. Elle se décida d'aller l'ouvrir. C'est vrai quoi, elle avait assez profité du paysage maintenant il fallait se mettre au travail.

« J'en ai assez d'attendre pour ouvrir ce dossier j'ai trop hâte de partir en mission alors je fonce le lire tout de suite, tu viens?»

La jeune demi-elfe se releva doucement puis sentit le vent sur sa peau douce et quasiment imberbe. Quelques mèches de ses cheveux qui étaient détachés vinrent se mettre devant ses yeux. Elle les repoussa vivement et repartit en direction de sa maison. Elle reculait d'un bon mètre, commença à courir et s'élança vers le bout de toit en face d'elle. La blonde se rattrapa de justesse et se redressa lentement pour ne pas risquer de tomber et de finir aplatie en plein milieu de la rue.

La baie vitrée du bureau de son père était entrouverte d'à peu près un centimètre alors lentement elle glissa ses doigts dans l'ouverture et ouvrit la vitre suffisamment pour que son corps et celui de son amie passent. Elle atteignit vite le salon mais entendit un bruit sourd. Elle sursauta, brandit son arc et se dirigea vers le bruit qu'elle avait entendu. L'elfe espérait que son amie l'avait suivie et fermée la fenêtre. Et surtout, qu'elle était en sécurité. Si ça se trouve Emilie était juste derrière elle mais elle ne voulait pas prendre le risque de se retourner et de se prendre un coup si quelqu'un était dans sa maison.

« Qui est là?!elle marqua une pause.Allez, amène toi!elle tendit son arc et son visage se glaça lorsqu'elle vit qui était là, au seuil de la porte d'une pièce. Elle baissa son arc et cria: Mais c'est pas vrai! Jules! Qu'est-ce que tu fais là! Tu m'as fait peur!»

Elle regarda son petit frère, jura en elfique et lui ébouriffait ses cheveux d'un blond magnifique. Cela ne faisait qu'un mois qu'ils ne s'étaient pas vu et pourtant, il avait changé. Et légèrement grandi. Une pointe d'ironie s'installa sur son visage. Idril failli lui lancer une vacherie mais se tut. Elle regarda le garçon et lui dit:

«Je suis.. occupée. Oh et je suis avec une amie tâche d'être gentil, hein morveux?»lança-t-elle en souriant, signe qu'elle le chambrait et que le mot "morveux" était affectif et pas méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Jeu 18 Fév 2016 - 22:33

Bien sûr qu’Emilie allait venir elle n’était pas pressé de partir en mission comme son amie, mais par contre elle était curieuse de voir ce que contenait ce rapport. Emilie avait eu peur pour son amie en la voyant sauté puis se rattrapé de justesse elle s’était même préparé à tenter un levitus si jamais elle tombait sauf qu’Idril n’était pas tombée. Emilie laissât le soin à Idril d’ouvrir la baie vitrée avant de sauté. Sa réception ressembla assez à celle d’idril elle aussi n’arriva qu’a agrippé le bord avant de se hissé dessus et de rentrer à l’intérieur. Au moment où elle fermait la baie vitrée elle entendit un bruit sourd, mais elle ne s’en inquiétât pas outre mesure croyant que s’était peut-être Idril qui l’avait produit. Puis elle l’entendit demander qui était la alors elle s’inquiéta un peu plus et la rejoignit au salon comme elle trouvait plus pratique pour se battre en intérieur d’être sous forme humaine elle ne se changea pas en louve, mais elle activa sa magie. Puis Idril sembla reconnaitre l’intrus alors rassuré Emilie cessa d’appeler sa magie.

Elle les observa tranquillement adossé contre un mur et pensa à sa propre sœur elle aurait aimé avoir ce genre de relation avec elle. Bon d’accord elle aurait détesté qu’on lui ébouriffe les cheveux après elle aurait du tout recoiffé et elle aurait sans doute rétorqué quelque chose n’importe quoi si on la traitait de morveuse, mais bon ils s’aimaient et sa se voyait. Emilie s’esquiva discrètement le temps d’aller un peu prendre l’air. Elle en profita pour remettre de l’ordre dans ses cheveux que le vent avait un peu déranger puis elle rentra de nouveau à l’intérieur l’air de rien. Elle avait conscience que cette attitude ne tromperait sans doute pas Idril qui commençait visiblement à la connaitre peut-être même un peu trop bien d’ailleurs, mais elle lui lança un regard du genre pas maintenant pas devant ton frère. Pour éviter toute question parce que se confié à Idril sa allait elle commençait à la connaitre et elle lui avait confié pas mal de chose par contre elle ne connaissait pas son frère et ce n’est pas qu’elle n’avait pas confiance, mais elle aimait avoir l’air de la fille forte que rien n’atteint puis il avait l’air jeune hors de question qu’elle prenne le risque de craquer devant lui. Elle sourit donc à Jules de ce sourire si éblouissant digne d’une pub de dentifrice, mais également tellement faux avant de lui dire

« Salut moi c’est Emilie ravie de te connaitre désoler de pas pouvoir faire plus ample connaissance avec toi, mais ta sœur et moi on a des trucs à regarder ensemble alors on risque d’être pas mal occupé alors peut-être qu’on fera plus ample connaissance une autre fois ou peut-être plus tard quand on aura fini nos trucs même si sa risque de prendre du temps»

Emilie se demanda si Jules était lui aussi un voleur patenté en formation de toute façon même si s’était le cas il ne devait pas encore être aussi prêt d’obtenir son diplôme que l’était Idril. D’un coup elle se demandait même si sa famille savait qu’elle était une voleuse patentée, mais de toute façon il avait semblé clair à Emilie qu’Idril ne voulait pas qu’il sache pour la mission qu’elle avait trouvé ce qui semblait assez raisonnable à Emilie qui commençait doucement à connaitre le caractère des elfes s’il avait su il aurait sans doute voulu les accompagné peu importe les risques. Cependant s’il fréquentait l’académie il semblait assez improbable à Emilie qu’il ne se doute de rien ou même qu’il la prenne pour une voleuse patentée elle ne ressemblait pas à une voleuse patentée si ?

« Bon on va ou pour regarder ce qu’on doit regarder ensemble dans ta chambre ? »

Emilie se demandait un peu à quoi pouvait ressembler la chambre d’Idril est ce qu’elle ressemblerait au reste des pièces ou est ce qu’elle aurait un style plus girly avec également des armes ou ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Ven 19 Fév 2016 - 0:35

Encore une fois Emilie s'était re-pomponnée mais elle avait lançé un regard vers Idril du genre non ne fais pas de commentaire maintenant pas devant ton petit frère. Alors elle ne dit rien du tout et laissa son amie se présenter. C'était digne d'elle, ce petit discours et cette sorte de superficialité qui cachait une fille géniale. Idril avait immédiatement interprété ses paroles. Elle ne connaissait pas son petit frère et n'avait pas confiance, bien qu'il soit.. le frère de la jolie blonde. Bien qu'il ai des liens de sang avec une de ses amies et bien qu'il ait un visage d'ange si caractéristique, des dents blanches et bien alignées, un regard bleu océan qui faisait ressortir son côté humain cela ne changeait rien au fait qu'il était un inconnu pour Emilie. La grande blonde repensa à son frère un instant. Il était vrai qu'à part ses cheveux clairs et encore il était d'une couleur ressemblant à un champ de blé, il n'avait pas grand-chose d'elfique. Il avait juste les oreilles légèrement pointues mais cela restait discrèt. Son côté elfe se voyait surtout dans ses capacités, mais il commençait tout juste à s'entraîner alors rien n'était encore sûr qu'il se batte tel un elfe guerrier. Alors qu'Idril avait hérité de sa mère Lalaith pour ce côté. Même si son caractère parfois humain revenait au galop.
Elle secoua la tête pour chasser toutes ses pensées. Encore une fois la jeune femme réfléchissait beaucoup trop. Elle n'était pas encore en mission que son cerveau carburait déjà.

« A plus tard fréro. »

Elle lui fit un sourire. Il le lui rendit, hocha la tête vers Emilie et descendit au salon. C'était un signe pour montrer à Emilie qu'il acceptait de la connaître plus tard et qu'il était ravi de l'avoir rencontrée. Idril connaissait son frère et avait appris à détecter son langage corporel. A vrai dire elle avait appris à détecter cela chez tout le monde, à l'Académie de Voleurs Patentés. Elle virait vers la gauche et se dirigeait vers une porte en bois clair. Sa chambre. Elle tournait la poignée et ouvrit la porte presque entièrement.

Directement elle se souvint de sa belle chambre. Elle était grande, spacieuse, rectangulaire. Les meubles n'étaient pas tous en bois, non. A sa gauche directement après la porte, on apercevait un bureau marron très foncé collé au mur, une chaise en imitation de verre pour s'asseoir. A droite de la porte, il y avait son lit collé au mur de droite. Un grand lit moelleux avec des draps blancs d'où s'échappait une odeur indescriptible.. l'odeur de chez elle, son odeur.. Une senteur légèrement boisée mélangée à un parfum féminin et masculin, une odeur familiale et chaleureuse comme sa famille. Sur le mur de gauche s'imposait un canapé en cuir noir pour ses amis si elle faisait une petite fête et qu'il n'y avait plus de place dans son lit. Devant ce canapé une table basse très moderne composée de trois carrés qui s'empilaient et que l'on pouvait déplacer. Une superbe trouvaille pensa Idril. Sur le mur de droite il y avait plusieurs tableaux: un tableau représentant Tingapour prenait place en haut à gauche, au milieu un tableau de l'Académie qui se transformait en un tableau de sa famille dès qu'un étranger rentrait dans la pièce(elle pouvait ordonner au tableau de reprendre sa forme originale si elle estimait que la personne avec qui elle était était de confiance) et un dernier sur lequel on voyait la carte d'Autremonde. Très pratique pour savoir où est quoi. Juste en dessous des trois tableaux qui était alignés il y avait parfois une bibliothèque basse (pour cacher une trappe) sur laquelle était posée une télé et autre bijoux de technologies mais parfois elle l'enlevait et ce jour ci il n'y avait donc rien, enfin rien pour de simples yeux mais en réalité il y avait une trappe par laquelle elle passait pour atteindre sa salle d'entraînement et d'armes ainsi que son dressing. Elle ferait peut-être voir ça à son amie si elle remarquait cette petite trappe presque invisible.

« Hum. Voici ma chambre j'espère que ça te plaît, d'habitude elle est en bordel mais aujourd'hui apparemment elle est rangée..vu que je n'y suis pas montée depuis un bout de temps il n'y a pas d'affaires personnelles, oh à part une pile de fringues sur mon bureau ainsi qu'un ordinateur haute performance mais je doute que ça t'intéresse pas vrai?»

Elle sourit sincèrement à son amie et regarda face à elle. Sa chambre possédait une baie vitrée comme dans le bureau de son père et dans la chambre de son petit frère et de ses parents. La vue était splendide. On voyait Tingapour d'un peu plus haut que sur le toit et le soleil qui s'était levé depuis ou bout de temps maintenant éclairait la pièce simple et pas vraiment chargée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Ven 19 Fév 2016 - 1:42

Idril avait apparemment compris le message qu’Emiie avait tenté de faire passer dans un simple regard vu qu’elle ne dit rien comme quoi se comprendre facilement avait aussi des avantages. Apparemment Jules ne se doutait de rien ou alors il savait qui valait mieux pas se mêler des affaires de sa sœur peu importe le faite était qu’il avait simplement hoché la tête et qu’il était parti dans une autre pièce les laissant toutes les deux. Emilie préférait nettement ça elle avait beau jouer les insensibles elle n’aurait pas aimé qu’il les suive dans une mission potentiellement dangereuse c’était encore un enfant et même si le côté elfes qu’il devait posséder en faisait probablement un meilleur combattant que les autres enfants de son âge elle n’avait aucune envie qu’il soit blessé ni de devoir veiller sur lui tout le long de la mission peu importe ce que s’était.

Emilie suivit ensuite Idril dans sa chambre. Sa chambre ne ressemblait pas du tout à un genre de déco à la fois girly tout en étant aussi plein d’arme, mais d’une certaine façon sa chambre ressemblait à Idril elle était simple, élégante et fonctionnel une parfaite pièce d’où se préparer pour une mission de voleuse patentée enfin d’après Emilie surtout avec la carte d’Autremonde accroché au mur. Emilie ne pût empêcher son regard de chercher après le continent interdit sur la carte comme si elle espérait qu’il ait soudain disparu. En fait il ne manquait qu’une chose pour en faire le parfait quartier général d’une voleuse patentée les armes et en même temps il y avait une chose qui gênait Emilie dans cette pièce une chose anormal enfin selon elle il lui fallut un moment avant de comprendre ce qui la dérangeait s’était l’espace vide sous les cadres. Bien sûr sa pouvait être une simple erreur de déco, mais Emilie n’imaginait pas qu’Idril fasse la moindre erreur de déco surtout dans sa chambre, mais peut-être qu’elle devenait paranoïaque à force. Elle se rapprocha néanmoins de cet espace en faisant comme si elle admirait les cadres et une fois qu’elle fut toute proche et qu’elle fit bien attention elle remarqua la trappe.

« Alors attend que je devine si on ouvre la trappe on trouve des armes c’est sa parce que s’est à peu près tout ce qui manque ici. Et si bien sûr que les fringues sa m’intéresse tu me connais je suis toujours intéressé par les fringues, mais bon je pense qu’on a mieux à faire aujourd’hui que d’analyser tes vêtements une autre fois peut-être. Et sinon oui j’aime bien ta chambre elle est simple fonctionnel, jolie et sans doute bourré de truc anti espionnage et autre truc de surveillance high tech que je n’ai même pas repéré»

Emilie jeta un coup d’œil à la vue dont elle disposait par la baie vitrée par cette belle journée puis elle s’installa tranquillement dans le canapé faisant un peu comme chez elle.

« Alors dis-moi ça se passe comment les briefings de mission de voleur patenté un truc du genre des films d’action terrien à la mission impossible du genre tu vas lire le rapport de mission et ensuite il va s’autodétruire pour que personne d’autre puisse le lire »

Comment ça elle regardait trop de film, mais non n’importe quoi elle en regardait pas tant que ça puis les acteurs étaient parfois tellement sexy puis la jolie fille en détresse finissait toujours dans les bras du héros s’était une idée qui lui plaisait assez même si l’idée de frôler la mort toutes les deux secondes elle lui plaisait beaucoup moins. Elle avait admis qu’elle aimait une poussée d’adrénaline de temps en temps mais ça ne voulait pas dire qu’elle était presque à risquer sa peau à tous les coins de rues non plus. Même si c’était peut-être vers sa qu’elle était entrain de s’embarqué en accompagnant Idril dans sa mission après tout on ne pouvait pas savoir ce qu’elle devait dérober ça pouvait être une super arme dans un labo top secret caché dans un coin reculé et gardé par des centaines de gardes armée (quand je dis qu’elle regarde trop de film -_-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Ven 19 Fév 2016 - 12:22

Touché. Emilie avait repéré la trappe en s'approchant des tableaux. Elle s'était même doutée de ce qu'il y avait derrière. Elle ne pensait pas qu'il y avait une salle d'entraînement mais juste des armes ce qui était le strict minimum à vrai dire. Idril regardait le second tableau, il y avait sa famille. Elle ordonna à ce dernier de prendre sa forme originale après tout Emilie était quelqu'un de confiance et elle savait que c'était une Voleuse alors à quoi bon cacher ce tableau. L'Académie prit place sur la toile. Son amie s'asseyait dans le canapé noir et lui demanda comment fonctionnait les missions, si le papier s'autodétruisait.. Elle regardait beaucoup trop de films d'espions vu toutes les possibilités qu'elle énonçait. La demi-elfe rit et fit signe que non de la tête.

« Dis moi on t'as jamais dit que tu regardais trop de films? Cela ne marche pas comme ça, en fait le papier ne s'autodétruit pas et de toute façon c'est une copie alors il ne peut rien arriver. J'ouvre le dossier et on le lit ensemble ensuite j'avise en fonction de la mission à accomplir. Enfin je mémorise toutes les informations que je vois et je brûle le papier. C'est ce que je fais la plupart du temps si ce n'est pas une mission officielle. C'est plus sécurisé on va dire. »

Idril marchait jusqu'à la porte pour la refermer et alla s'asseoir à côté de la jolie brune. Elle regarda par la baie vitrée et vérifiait qu'il n'y avait personne aux alentours, personne qui écoutait. Elle tendit l'oreille et entendait la télé que son frère avait du allumer. Bien il ne s'incrustait pas au moins. Pour une fois.. La demi-elfe regarda le dossier et l'ouvrit. Un instant elle hésita mais se dit qu'après tout elle ne s'était pas embêtée à voler et copier ce truc pour rien. Tout d'abord elle regarda à qui était donnée cette mission. Pas à elle en tout cas alors elle ne s'attardait pas sur le nom. Ensuite dans le dossier il y avait des photos. Elle en prit une délicatement dans sa main et regarda ce qui était dessus: Une pierre précieuse. C'était tout?! Rien que ça? Idril soupira, déçue. Mais peut-être que c'était une mission difficile. Avec encore un peu d'espoir elle lu le dossier. Elle retint certains mots. "Pierre précieuse très chère", "qui vaut des milliards de crédits-muts or" ou encore "beaucoup d'acheteurs potentiels", "il faut que vous la voliez dans les 48h après que votre mission vous ai été donnée". La blonde avait retenu toutes les informations et quand elle vit le lieu où se trouvait la pierre elle faillit s'étrangler.

« C'est une pierre précieuse très chère et rare apparemment. A voler rapidement. Il y a juste un petit détail qui me perturbe, ça sera dur de la piquer vu l'endroit où elle se trouve.. » avoua-t-elle en montrant à son amie le papier, et en montrant également le lieu où se trouvait ce diamant..


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Sam 20 Fév 2016 - 0:05

Lorsqu’Emilie regarda de nouveau les tableaux elle remarqua que celui avec la famille d’Idril avait changé remplacer par l’académie des voleur patenté. C’était un subterfuge intéressant changé un tableau par un autre pour les gens qui ne savait pas ce qu’elle était. Bien sur ce subterfuge était inutile avec elle vu qu’elle savait déjà que s’était une voleuse patentée s’était sans doute pour ça qu’Idril avait redonné cette apparence au tableau. Emilie regarda un moment l’académie elle en avait déjà entendu parler, mais s’était la première fois qu’elle la voyait et à vrai dire qu’elle s’y intéressait. Puis elle reporta de nouveau son attention vers Idril lorsque celle-ci lui parlât. Emilie sourit à son tour avant de lui répondre.

« Et bien ça va te surprendre, mais non on me l’a jamais dit peut-être parce que c’est la première fois que je m’embarque dans une mission avec une voleuse patentée alors t’est la première à qui j’expose ses hypothèses puis tu chipote entre le papier qui se détruit tout seul et le faite que tu le détruises après sa lecture y a pas beaucoup de différence après tout si on ne t’entend pas réciter la formule pour le détruire on a l’impression qu’il s’auto détruit. »

Emilie regarda ensuite le dossier avec Idril et elle éprouva un vif intérêt pour le dossier surtout lorsqu’elle vit la superbe pierre précieuse qu’elle devait voler tout à coup cette mission représentait un intérêt non négligeable. Elle se voyait très bien l’aider à voler cette pierre par contre elle se voyait nettement moins la donner au commanditaire de la mission. Elle se voyait beaucoup plus la gardé pour elle-même pas pour la revendre, mais pour le plaisir de possédé une telle merveille. Comment ça s’était pas comme ça que les voleur patentée procédait rho, mais s’était pas drôle puis elle n’était pas une voleuse patentée. Bon d’accord elle savait qu’Idril n’accepterait jamais qu’elle la garde, mais elle essayerait quand même du moins elle proposerait au moins l’idée à la jeune femme. Puis soudain ses yeux arrivèrent sur l’endroit où se trouvait cette superbe pierre et qu’Idril lui montrait et bon et bien elle était nettement moins sûre d’avoir très envie de la voler.

« Heu t’es sure que tu veux effectuer cette mission parce que franchement c’est un coup à se faire carboniser, mutiler, enfermer, torturer et d’autre réjouissance de ce genre. Surtout que tu n’as aucun appui officiel de ton académie vu que cette mission n’est pas pour toi normalement. Bon j’imagine qu’en même temps même si cette mission avait été pour toi l’académie doit pas beaucoup te soutenir quand tu te fais prendre si ? Ah et tant que j’y pense si vraiment on décide d’y aller parce que si t’y va je te suivrais je ne vais pas te laissé risquer ta vie toute seule et que par miracle on en réchappe avec la superbe pierre. On est vraiment obliger de la rendre tu ne pourrais pas par exemple je ne sais pas moi la confié à une bonne amie à toi qui la garderait de manière disons temporairement définitive»

En disant ses dernière phrase Emilie faisait son visage d’ange avec ses yeux doux même s’il n’y avait aucune chance que ça fonctionne il fallait qu’elle essaye et mette toute les chances de son côté. Peut-être qu’il faudrait qu’elle pense à draguer un type immensément riche pour qui lui offre une pierre comme sa peut-être même qu’elle se contenterait d’une plus petite le genre qu’on peut faire monter sur une bague.

Bon mais mise à part ses plaisanteries Emilie espérait vraiment que si Idril décidait d’y aller elle avait un plan vraiment béton parce que le genre de plan on fonce et ensuite on improvise Emilie aimait assez, mais la sa risquait de pas le faire ah et si elle pouvait avoir quelques gadget utile du genre un truc qui leur permettrait d’être invisible ou de passé à travers les murs se serait vraiment cool, mais là elle en demandait peut-être un peu trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Dim 21 Fév 2016 - 15:26

Pendant qu'Idril mesurait le pour et le contre de cette mission, elle écoutait son amie qui lui faisait sous-entendre que si la pierre devait être volée elle n'était pas obligée de la rapporter mais de la donner temporairement ou définitivement à une "bonne amie". La demi-elfe éclata de rire lorsqu'elle entendit Emilie dire cela. Comme si elle n'avait pas compris qu'elle la voulait mais bon ce n'était pas étonnant, la belle brune aimait les jolies choses et il se trouvait que cette pierre précieuse représentait tout ce qui était magnifique déjà que ce diamant était beau en photo alors en vrai il devait être splendide. La mission devait être risquée vu l'endroit où il se trouvait. Il faudrait sûrement échapper à une demi-douzaine de pièges et si elles se faisaient prendre elles risquaient de passer l'éternité dans la prison très réputée pour être plutôt sécurisée genre impossible de s'évader et surtout les conditions de vie là-bas seraient vraiment réduites à un chiffre proche de zéro.

La grande blonde se leva d'un coup et commençait à faire les cents pas dans sa chambre. Elle réfléchissait aux manières d'atteindre la pierre précieuse, et puis si jamais elle se faisait prendre elle ne voulait pas que son amie se fasse arrêter avec elle. Cette mission s'annonçait très difficile, Idril se demandait même comment l'Académie acceptait de donner ce genre de quête à des Voleurs Patentés. Le gars qui faisait cette mission devait être vraiment très très doué parce que si il volait une pierre au péril de sa vie disons qu'il faut de l'expérience pour ne pas se faire prendre.

« Ben écoutes on va pas se faire torturer non plus.. Et puis j'ai pas peur d'eux. Après tout si on se fait prendre toi tu pourras t'enfuir, il n'y aura que moi à aller en prison et puis tu sais si on prend pas de risque dans la vie bah on s'emmerde un peu je pense. Mais il faut faire le plein.. d'armes! » dit-elle à son amie.

Ensuite Idril se dirigea vers la trappe et l'ouvrit. Elle se mit à quatre pattes et rampa jusqu'à rentrer dans l'autre pièce et elle conseilla à Emilie de la rejoindre. Une fois dans la salle elle se releva et se dépoussiéra bien que le sol soit propre. Elle regarda sa salle d'entraînement. Elle n'avait pas changé. Un punching-ball trônait au milieu de la pièce. Sur tous les côtés il y avait des étagères protégées par des vitres en verre où se trouvait vraiment beaucoup d'armes.. Environ une cinquantaine à vrai dire, la demi-elfe ne négligeait pas sa sécurité surtout qu'elle adorait les armes quelles quelles soient. Juste à droite directement après l'entrée dans la pièce il y avait un coffre, elle marcha vers ce dernier, l'ouvrait et trouvait son équipement de Voleuse et d'autres trucs. Elle se tourna doucement vers Emilie d'une telle façon qu'on se serait cru dans un film.

« J'espère que t'insinuais pas que j'étais pas prête et pas assez équipée pour partir en mission.. Avec ça on risque pas de se faire tuer c'est sûr. Alors partante pour une petite excursion au Palais de l'Impératrice? » dit-elle d'une voix de velours en souriant de toutes ses dents. "c'est parti pour une petite mission suicide" pensait Idril l'iair de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   Lun 22 Fév 2016 - 1:09

Idril n’avait rien dit sur sa tentative de pseudo corruption, mais bon il était clair qu’elle l’avait entendue et qu’elle avait très bien compris quel était l’amie en question Et puis elle n’avait pas besoin de dire quoi que ce soit elle savait que la réponse était non elle ne pourrait hélas pas garder cette superbe pierre précieuse pour elle. Elle pouvait juste espérer peut-être la toucher et la transporté un moment. Emilie leva les yeux au ciel lorsqu’elle entendit Idril parlé pourquoi elle n’était pas surprise.

« Mais oui c’est sa tu crois vraiment que je vais m’enfuir et te laisser toute seule affronté l’Impératrice et puis quoi encore. Ah et pour les armes je ne sais pas si t’es au courant, mais j’ai jamais touché une arme de ma vie personnellement donc ma capacité à manier les armes est proche de zéro la seule arme que je manie bien c’est mon charme »

Néanmoins Emilie suivit Idril dans ce qu’elle pensait être une simple cace d’armes, mais qui en faite semblait également être une salle d’entrainement

« Mmmmm je serais moins sûr que toi qu’on ne se fasse pas tuer si jamais on se fait surprendre par l’Impératrice ou son héritière ce n’est pas ton stock d’armes aussi impressionnant soit il qui nous sauvera la peau, mais sinon oui je suis prête enfin autant qu'on peu l'être ppour affronté la dirigeante la plus puissante d'Autremonde essayons juste de ne pas rencontrer ni l’une ni l’autre pour notre bien à toute les deux »


C’était vraiment de la folie Emilie en avait bien conscience, mais avec ou sans elle Idril irait accomplir cette mission alors autant qu’elle l’accompagne au moins elle aurait une chance de l’aider enfin ou du moins d’essayer et avec un peu de chance elle pourrait peut-être les faire progresser dans le palais jusqu’à un certain point en jouant de ses charmes se serait vraiment super et si elle tombait sur un garde assez récent et facilement manipulable elle arriverait peut-être même à faire en sorte qu’il lui montre la pierre en jouant les filles écervelé et donc qui ne représente aucun danger comme elle savait si bien le faire si vraiment s’était le cas alors leur chance serait nettement améliorer elle n’aurait pût qu’à assommer le garde ça elle pouvait s’en charger et prendre la pierre de préférence sans déclencher d’alarme au passage ça se serait plutôt pour Idril et ensuite fuir le plus rapidement et loin possible bien sûr il faudrait d’abord détruire toutes les caméras et les scoop sur leur chemin que personne ne sache jamais qui avait voler ce bijoux et aussi effacer la mémoire du garde ou le tuer, mais Emilie préférait nettement la solution plus pacifique puis il était inutile de rajouter meurtre à la liste des charges en plus de vol à moins d’y être vraiment forcé.

Ce plan lui semblait pas mal elle décida donc de l’exposer à Idril pour avoir son avis dessus en précisant quand même au passage que ce plan ne lui plairait pas parce qu’elle n’aurait pas l’occasion de se servir de ses joujoux s’il marchait sans encombre. Bien sur ce n’était qu’une plaisanterie en réalité Emilie était assez fière de son plan il était simple net précis et si il se déroulait bien assez discret, mais elle s’attendait bien sûr à ce qu’Idril rejette son plan ou en soulève les failles en bonne professionnel qu’elle était Emilie n’était après tout qu’une amatrice qui comptait peut-être trop sur ses charmes alors qu’Idril avait d’autre corde à son arc même si elle devait aussi nettement pouvoir compter sur ses charmes sauf qu’elle l’imaginait plus en guerrière sanguinaire et très stratège qu’en charmeuse. Le genre charmer et poignardé dans le dos s’était pas son genre elle était plutôt du genre combat à la loyale du moins d’après Emilie bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une fois, l'arnaque est un plat qui se mange froid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: