AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!   Dim 20 Sep 2015 - 17:39

Ce matin, je me réveillais non pas par le soleil qui m'éblouie d'habitude, mais par Blanca qui s'agitait et qui me projetait des images d'une lettre sur mon bureau

"Laisse moi dormir Blanca!"

Je refermai les yeux, je n'étais pas courageuse ce matin et j'avais bien l'intention de rester au lit encore quelques minutes voir quelques heures, soudain l'image de latere, revint dans mes souvenir...

"Une lettre!!"

Je sautai de mon lit, manquant de me prendre les pied dans le tapis et ouvrit la lettre qui m'attendais sagement sur mon bureau.

     Mission du jour jeune Mara'tylanhem, vous devez suivre et voir ce que le jeune Dorïân fabrique à Tingapour... soyez discrète et faites-nous un compte rendu détaillé de votre mission. Attention, le jeune est souvent avec son garde du corps, une jeune fille nommée Elëor...
Bonne mission, jeune Mara'thylanhem!

Cool! J'avais une mission, je m'empressai de me rendre dans la salle de bain et les élémentaires me firent prendre ma douche. J'enfilai ensuite mon uniforme de Voleuse Patentée car j'étais plus à l'aise à l'intérieur. Pris deux poignard que je glissai le long de mes cuisses, puis pleins de trucs coupants un peu partout sur moi qui était bien camouflé. J'attachai mes longs cheveux bouclés en queue de cheval pour être plus à l'aise comme je dis toujours. 

Je sortis de ma chambre en trombe, faisant je pense un peu trop de bruit car j'entendis les râlements de Jar depuis le couloirs. Oups! Je sortis dehors et me mis à regarder partout, passant de rue, en rue, de buisson en buisson, avec un seul but, retrouver Dorïân...Qu'es-ce qu'il se cachait bien, pourtant, il était facile à reconnaître avec sa tignasse blonde et ses jolis yeux verrons! Bien que je préfère ceux de Cal...Bref!

Cela faisait un peu plus d'un quart d'heure que je tournai tout autour de la ville à la recherche de ma victime, enfin victime c'est un bien grand mot, car je vais juste l'espionner pas le tuer tout de même! 
Soudain, lorsque je me disais que j'allais finir par tourner en bourrique, j'aperçu derrière un arbre le jeune Dorïân, prudente je me rapprochai derrière les buissons, bien décidé à le suivre coûte que coûte et en plus cette fameuse Elëor n'était pas là! Qu'était-ce un garde du corps si il ne suivait pas la personne qu'il devait protégeait...dit la fille qui n'arrête pas de semer les siens... La mission va être nettement plus facile si Elëor ne vient pas hahaha!

Enfin...c'est ce que je croyais...


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Dorïân Thäl'rÿck-Vrôn'ämn


avatar

Age du personnage : 25 ans

Familier : un Vouivre du nom de Virxax
Couleur de magie : émeraude/saphire
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Infant de Tatral, et Margrave de Sl'ayrrno
Résidence : Le Palais Princier de Tatral, ainsi que la Le Palais Margravial de Sl'ayrrno
Dans le sac : rien de bien particulier , juste de quoi survivre à un invasion durant quatres ans

Affinités : Elëor dal Säafkal : Fille du chef des services secret de Tatral, descendante d'une famille de voleur patenté au service de la famille princière depuis ses début, accessoirement meilleure amie d'enfance

MessageSujet: Re: Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!   Mar 22 Sep 2015 - 20:52

Une fois la porte de transfert passée,  je fus joyeusement accueilli par le très  amical chef des gardes impériaux, Xandiar. Revoir sa tronche faciale m’emplissait d’une joie si incommensurable, que je me voyais déjà lui corde au cou (comprenez ici mon malaise avec cette si charmante personne dont la paranoïa fait de lui l’être le plus usant d’Autremonde). Il m’était donc extrêmement difficile de ne pas réduire ce rustre en cendres, surtout avec cette mauvaise sensation  causée par la soudaine distance avec Virxax resté au palais.

  La réception de ce soir  était d’une importance capitale, car la sécurité et l’avenir de Tatral étaient en jeux. Grace à mes différents informateurs, contacts et autres connexions de type fiables, je savais de source sûre (et ce depuis un moment) qu’Omois, et principalement la noblesse en rapport avec  l’étranger, complotaient contre notre principauté, dans le but de s’en emparer de divers façons,  ce plans toxique à notre encontre à déjà été amorcé par le marquis Dré'ctulion dans sa tentative d’apporter les terres et titres liés à son ex-femme à  Omois. Le suivant sur la liste était le l’un des conseiller d’ambassade, qui est une des pièce maîtresse de ce plan odieux. Mais j’étais loin d’être venu sans armes, Elëor était déjà dans la place pour faire du repérage, et j’avais besoins de ses  exceptionnels talents de voleuse patentée, afin de trouver un maximum de preuves et autres documents compromettant (et puis c’était un parfait test pour elle qui n’aime pas ce genre d’ambiance).

  Cette partie ce jouait à l’ambassade de Tatral, et je comptais bien la mener du début à la fin. Le héraut annonça mon entrée en égrenant mes différents titres, je marchai donc à l’allure de son discours, afin de faire mon entrée en scène à la fin. Une fois dans le hall d’entrée  je me laissais aller aux divers mondanités offertes par l’occasion, mais il ne fallait surtout pas oublier le but premier de ma présence  en ces lieux. Pour se faire, il fallait agir avec un minimum de discrétion et de subtilité, car les omoisiens sont pires que des requins qui ont senti le gout du sang.

  Affin de laisser le champ libre à Elëor, je devais occuper ses démons bien habillés, et leurs soutirer quelques infos si possible, mais, avant même que je puisse tenter le moindre coup, la stupidité humaine bouleversa absolument tout! et se fût un trop joyeux
"Mara'tylahnem Duncan! Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée!" que le héraut clama bien fort.

  En me retournant, mes yeux me confirmèrent la présence de la petite princesse dans une tenue des plus indécente. Elle avait l'air d'une personne qui aurait vendu sa vie plutôt que de se faire découvrir. Flanqués à ses côté, deux de mes idiots de gardes qui la serraient sévèrement.

  " Votre Altesse Impériale! Je ne vous savais pas de la partie, néanmoins, je suis sûr que toute l'assistance partage mon sentiment, et est ravie de vous voire. Votre présence parmi nous est des plus intéressante"

  Je voyais déjà son visage se décomposer, et ce n'était que le début, les choses empirèrent lorsque la rumeur se propagea parmi les différentes personnes. Bien maîtrisée, si l'on ne comprenait que certains mots ou parties de phrases, le ton lui était assez claire, et n’arrangeait pas la situation de jeune voleuse. Visiblement, elle n'était absolument pas là pour les mêmes raisons que moi. Quelque chose n'allait pas ici, en plus des causes de la réception.

  Elëor tu as intérêt à assurer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!   Ven 25 Sep 2015 - 20:49

J’avais passé ma journée à me balader le plus naturellement du monde dans l’ambassade de Tingapour, l’une des seules parcelles de terre qui appartenait à Tatral sur le sol omoisien, en attendant l’arrivée de Dorïân. Il fallait que je m’approprie l’ensemble du bâtiment, que je repère chaque issue, chaque cachette susceptible d’abriter humain, nain ou démon. Chaque détail avait son importance.

C’est pour cela que cela faisait une demi-journée que je prenais un bain dans ma merveilleuse suite (ah les avantages de l’ambassade). Enfin, surtout ne le dite pas à Dorian (oui, je sais, je suis un peu son garde du corps)…mais j’avais fait mes devoirs à l’avance, et l’ambassade n’avait plus aucun secret pour moi, alors pourquoi ne pas profiter un peu du luxe provisoire qui m’était offert, plutôt que de faire le petit chien de Môsieur, qui d’ailleurs, avait deux gros bras en remplacement. Non pas que je n’aime pas mon métier, au contraire d’ailleurs, c’était l’éclate totale, entre les fans hystérique (non je vous juuure !!) et les personnes bizarres en quête d’une place dans la société, que Dorïân leur refusait avec un mépris non dissimulé… Cependant, malgré mon emploi du temps d’impératrice (c’est pas évident d’être la baby sitter d’un boulet aimant à problème (non je te love Dodo en vrai) et une Voleuse Patentée) je restais une bonne vivante, à la Gargantua : j’aimais profiter de la vie, surtout en mangeant (beaucoup) et en m’amusant (beaucoup). Ainsi, la réception de ce soir était une sorte de fête pour moi, même si la vie de Dorïân allait sûrement y être sur le fil d’une ou plusieurs lames… Il fallait que j’assure.
Assurer c’était une chose. Mais assurer avec classe en était une autre.

Ma mission actuelle était donc de me faire toute belle pour le soir même. Ainsi, j’allais apparaître comme une damoiselle somptueusement distinguée, fraiche et jolie, dans ma robe noire spécialement achetée pour l’occasion : une merveille de dentelle et de satin noir, qui formait un col de dentelle rejoignant un bustier de la forme d’un corset, qui, à partir de la taille, se transformait en une rivière de volants s’allongeant vers l’arrière de la robe (l’avant me permettant de garder une certaine liberté de mouvement). Je porterai des collants de la même dentelle que celle qui se trouvait au niveau du dos nu, sur les gants et sur la partie supérieure des manches. L’ensemble était magnifique, et il fallait bien avouer que cela m’allait merveilleusement bien ! J’avais décidé de changer l’apparence de mes cheveux, qui avaient maintenant l’air d’un carré de jais, et je laissais ma cicatrice apparaître, malgré l’avis dépréciatif de Dorïân à ce sujet : elle faisait maintenant partie de moi, et, pour le meilleur et pour le pire, de ma réputation (faut dire qu’on ne peut pas passer à côté d’une balafre pareille)…
Mais advient ce moment où il faut s’extirper du bain, du luxe dans lequel on se prélassait et de la délicieuse quiétude des lieux, pour affronter la réalité, à savoir, dans mon cas, déjouer tout complot visant à attenter au statut ou à la vie de l’héritier principal de Tatral.

Il fallait que je retrouve Dorïân avant le début des festivités, ou plutôt de la « Partie », comme il aimait appeler ce genre d’événement. Je descendis au rez-de-chaussée, équipée de lames dissimulées dans mes manches et mes bottes, afin de pouvoir parer toute éventualité. Je piquais au passage un petit four d’aspect plus qu’apetissant qui me suppliait presque de le manger…Comment résister ? Des personnes avaient déjà commencé à se regrouper dans l’ambassade, et discutaient affaires, et j’en profitais pour les observer et graver leurs visages dans ma mémoire, et faire un petit check du port d’arme (absolument interdit bien sûr, mais personne ne me dirait rien, vu les risques qu’encourait Dorïân à cette soirée).

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis, depuis l’une des fenêtres de la salle principale une certaine héritière impériale fureter autour du bâtiment… Pourquoi était-elle vêtue de sa tenue de Voleuse, alors que cette réception se déroulant sur le sol omoisien, la famille impériale avait dû être naturellement prévenue et invitée… Peu importe, elle était sûrement là pour Dorïân, et nous n’allions surement pas être copines…
Je m’empressais de signaler sa présence aux deux gardes qui étaient supposés accompagner le petit sire, et je vis avec beaucoup d’amusement Mara se faire repérer et conduire auprès de mon protégé… Que je rejoignis le temps qu’il fasse la rencontre de la petite voleuse pas très discrète.

Le héraut annonça dans un premier temps la présence de l’héritier de Tatral (euh, c’est pas un peu inutile vu que c’est SON ambassade en quelque sorte ?), puis celle de la descendante impériale.

Comme d’habitude, Dorïân, malgré la surprise qu’avait dû occasionner cette nouvelle, s’adressa à Mara avec diplomatie, enfin, jusqu’au moment où il en vint à insulter sa présence… Depuis quand on disait à une héritière impériale que sa présence était inintéressante ?! N’était-ce pas là une énorme erreur ? Dorïân était-il saoûl ou fou ?

Je m’avançait à leur rencontre, pour essayer d’éviter un incident diplomatique à grande échelle (oui, parce que Tatral VS Omois, euh ça fait KABOOM pour nous !) :

— Votre altesse impériale, bienvenue à cette modeste réception ! Messieurs, enfin, lâchez la ! (Ils ne comprirent pas tout sur le moment, mais la libérèrent) Votre présence a pris de court Dorïân, qui n’hésitera pas à s’excuser de ses paroles offensantes j’en suis sure, n’est-ce pas ? Ajoutai-je avec insistance en me tournant vers l’intéressé. Je vous prie de nous excuser, j’espère que vous trouverez la soirée intéressante malgré ce petit accro !

Je lançais un regard meurtrier à Dorïân qui voulait tout dire : « Espèce d’imbécile », « Tes parents t’ont confié cette tâche je crois », « Et tu oses te dire diplomate ? », bref, un bon regard noir pour qu’il retrouve ses esprits », « Le voyage t’as rendu dingue ? »

Je regardais Mara, et elle avait en effet revêtit sa tenue de Voleuse, ce qui n’allait pas être forcément très très discret ou approprié à la soirée…enfin, chacun sa mode. Lorsque l’on avait l’œil entraîné, on pouvait facilement deviner si la personne en face de soi portait des armes ou non, et la petite Voleuse en avait visiblement un peu trop pour que je la laisse rentrer dans l’ambassade.

— Mademoiselle, je suis vraiment, navrée mais je vais devoir vous demander de vous défaire de vos armes si vous voulez rentrer dans cette ambassade. Il s’agit d’un lieu de paix, d’autant plus que chacun de nous, ou presque, est déjà naturellement détenteur d’une arme : la magie. Je vous prie de tout laisser ici, lui dis-je en indiquant une sorte de vestiaire avec des coffres fermés à clef.


Puis, sans me départir de mon sourire, je me plantais à côté de Dorïân, afin d’insister sur le fait que je m’occupais de la protection de la possible prochaine victime de l’héritière, et qu’elle allait vraiment avoir du mal si elle voulait tenter quoi que ce soit sur lui.


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Re: Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!   Dim 27 Sep 2015 - 18:48

Cela faisait au moins quelques minutes que je suivais le petit héritier, et il ne faisait rien de particulier. Mais quelle galère! Mon maître m'envoye en mission soit disant hyper importante car soit disant Tatral complotais contre Omois et là, j'ai juste un blondinet qui discute et qui n'arrête pas de marcher! J'aurais dû rester au lit ce matin. Pourquoi j'ai écouté Blanca...d'ailleurs, elle est où celle-là!

"Blanca! murmurai-je"

Rien...Mais...a si la voilà. Elle volais lentement vers moi et au moments où j'allais la rattraper elle s'endormis et se pris une branche d'arbre. Non mais c'est pas possible! Je me dirigeais vers elle, tant pis pour Dorïân, je m'occupe d'abord de ma soeur d'âme. Tranquillement endormis par terre, quoi que sonné. Je la réveillais. elle s'envola sur mon épaule et se rendormis immédiatement. Quelle joie d'avoir une chouette comme familier!

" Bon, Blanca, tu m'aides à retrouver Dorïân?"

Pour toute réponse, elle m'envoya une image d'un arbre avec un petit lit et une couverture. Ok, je crois que j'ai compris, je vais devoir me débrouiller toute seule. Le plus rapidement possible, je m'élançai à la poursuite du petit prince. La seule chose bien est qu'Elëor n'a pas pointé le bout de son nez et s'est tant mieux comme ça! Je réussis à retrouver le petit prince à l'ambassade qui appartient à Tatral sur le sol d'Omois. Mais qu'es-ce qu'il mijotait lui encore! Je m'approchai, faisant attention aux garde à la porte d'entrée et me cacha dans un buisson pas trop loin de là. Dorïân accueillait des invitées et il était bien habillé...je suis sûr qu'il complote un truc à l'intérieur. 
J'étais en train de réfléchir quand j'aperçut descendre de l'escalier une vrai beauté. Une belle brune en robe de dentelle noir au dos nu. Elle était tout simplement parfaite...peut-être sa petite amie vu qu'elle est à côté d'elle. Puis la beauté se retourna et j'aperçut sa cicatrise sur son oeil. Immédiatement je m'enfonçais plus dans les broussailles. Euh...Non pas sa petite amie...Elëor! Ah bah la voilà elle, mais slurk elle pouvait pas rester à Tatral. Car c'est non seulement une bonne garde du corps, mais aussi une excellente Voleuse Patentée... Comment je vais faire maintenant. Et si...

J'avais trouvé une super idée, en tant qu'héritière de l'héritière j'avais le droit d'être invité à tout les soirée mondaines, et pourquoi pas celle-là! Je vais la jouer Voleuse Patentée débutante qui se fais repérer et comme ça, je vais pouvoir entrer dans cette ambassade et avec mon charme légendaire draguer le petit prince pour qu'il me refile toute les informations! T'es trop forte Mara!
Je déposai Blanca dans un arbre où elle continua sa nuit et m'avança vers la fenêtre en essayant d'être le moins discrète possible. Bingo! Elëor me regarda et bientôt deux armoires à glaces vinrent me prendre par les deux bars et m'enfonçant leurs ongles dans ma peau, pour m'emmener vers la porte où j'aperçut le petit prince un peu remonté. Je fis ma tête des mauvais jour quand je me faisais découvrir et je m'attendais au mois à ce qu'il demande au garde de me lâcher mais là!

Votre Altesse Impériale! Je ne vous savais pas de la partie, néanmoins, je suis sûr que toute l'assistance partage mon sentiment, et est ravie de vous voire. Votre présence parmi nous est des plus inintéressante


Comment ça inintéressante, il va voir comment je me chauffe le petit prince. Ok je suis moins populaire que ma soeur, mais de la à dire que je suis inintéressante...Il a de la chance qu'Elëor soit à ses côtés sinon je m'en ferais un tapis du petit blond prétentieux. Non mais j'hallucine. En plus les deux autres gorilles m'enfonce toujours leurs ongles dans ma peau et cela commence à me chauffer et surtout à me faire mal! Elëor remarquant ma tête intervient tout de suite plus diplomatiquement que son petit protégé:

" Votre altesse impériale, bienvenue à cette modeste réception ! Messieurs, enfin, lâchez la !  Votre présence a pris de court Dorïân, qui n’hésitera pas à s’excuser de ses paroles offensantes j’en suis sure, n’est-ce pas ? Je vous prie de nous excuser, j’espère que vous trouverez la soirée intéressante malgré ce petit accro !"


Les gardes me lâchèrent tant bien que mal et je me massais les bras...ils m'avaient fais mal ces brutes...Et au moins une personne de diplomate! Il faudrait mieux qu'Elëor se charge de son petit royaume plutôt qu'un crétin pareil. Et au moins elle ne m'insulte pas. Pour prouver que je n'étais pas offensé pour ne pas réduire ma mission à néant, je m'inclinais devant SON ALTESSE et lui fit un sourire quoi qu'un peu crispée...Elëor, lançait des regards noirs à Dorïân qui les ignorais tout simplement. Pour régler ce malentendu qui me crispé aussi je lui répondis:

" Je vous remercie, je vois que ma présence ici n'était cependant pas désiré, mais ma tante(cela fais plus pro) m'a gentiment invité pour que je puisse nouer des liens entre Omois et Tatral, et j'espère que son altesse va gentiment se calmer car je n'accepterai pas une autre remarque désobligeante à mon écart! Au passage, je tenais à vous faire remarquer que vous êtes d'une extrême beauté et que votre robe est digne d'une oeuvre d'art."

Comme je dis toujours, il vaut mieux garder ses amis près et ses ennemies encore plus près. Grâce à ce petit compliment, j'espérais me mettre Elëor dans la poche pour qu'elle lâche un peu plus Dorïân pour que je puisse récolter quelques informations." Cependant, j'avais oublié de cacher mieux mes armes car Elëor déclara:

" Mademoiselle, je suis vraiment, navrée mais je vais devoir vous demander de vous défaire de vos armes si vous voulez rentrer dans cette ambassade. Il s’agit d’un lieu de paix, d’autant plus que chacun de nous, ou presque, est déjà naturellement détenteur d’une arme : la magie. Je vous prie de tout laisser ici."

Et slurk! Bien sûr je lui sourit et lui certifia que j'allais immédiatement je changer et que j'étais navré d'avoir pris mes armes avec moi, mais que j'étais aussi sur autre mission. J'espérais que le mensonge allait passer. Avec une révérence je les quittais pour aller dans ces "vestiaires" et ferma la porte. Je soupirai et déclarai:

"Par l'habillus, que je sois changé pour passer la soirée en beauté!"

Ma magie argenté, jaillit de mes doigts et me revêtit d'une magnifique robe en soie et en dentelle de couleur pourpre et or avec le symbole de mon Empire (enfin...presque mon empire). Mes cheveux se coiffèrent en un élégant chignon avec ma seule mèche blanche détaché qui faisait une anglaise. Une petite tiare sur les cheveux. Un peu de maquillage sur mes yeux et des petits souliers au pieds, j'étais prête....enfin presque. Je cachais dans mon chignon une fin lame d'argent et attacha à ma cuisse une dague. Toujours être prudente. Je mis mes affaires dans un casier et le ferma à clé. Juste avant de partir, je me regardais dans le miroir , j'étais parfaite.

Je sortis et tout le monde me regarda, c'est vrai que je ne passai pas inaperçus avec mon bustier(un peu rembourré par mes soins). Elëor n'étais pas bête, elle fait bien vu que j'étais en rogne contre Dorïân et du coup elle restait près de lui. Je m'avançais vers eux, de ma démarche féline(que j'avais apprise il n'y a pas très longtemps). Je voulais faire craquer Dorïân et j'espérais qu'il allait ne pas trop résister.

" Votre altesse, vous êtes vous aussi, fort bien beau (ca se dit pas, mais c'est pas grave XD). Je me demandais ce qu'un prince de Tatral et sa grade du corps faisait ici, dans le petit empire d'Omois? J'espère que ma question n'est pas trop indiscrète, mais je viens nouer des liens entre nos deux empires, je viens en paix rassurer vous!"

Je soutiens ma parole avec une petite révérence et un sourire éclatant...Viens dans mon piège coco et si tu me redis un truc de mal placé je te fais bouffé ma tiare! Je me tournai vers Elëor, avec un seul but, m'en faire une amie et rien de mieux que de faire rire quelqu'un pour devenir son amie.

"Mademoiselle, si je peux vous appeler ainsi, la sécurité de Dorïân n'est pas trop difficile...enfin, je ne veut pas dire que vous êtes nulle bien au contraire, j'adore votre travail, vous êtes un modèle de Voleuse Patentée pour moi...mais j'admire aussi que vous arriviez à supporter Dorïân plus de deux minutes alors que celui-ci pourrait causer à lui seul un incident diplomatique!"

J'avais parlé à Elëor plus bas, pour ne pas que Dorïân entende...Je voulais une amie...pas un abruti!(Je t'aime quand même Dodo <3) Puis lui sourit en espérant que la soirée allait bien se finir!
*****************************************************************************

Hey les amis...juste Elëor, Dorïan avait dit présence intéressante pas inintéressante mais j'ai tellement aimé l'idée de l'incident diplomatique que je l'ai gardé!
Bone soirée à vous et à très vite :)


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
 
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ludmilla ? Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» A la jeunesse de mon pays
» Aurore fait son cirque [terminée]
» Vous vous demandez qu'est ce qu'on fait dans nos temps libres
» Cry me a River {Tallulah}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: