AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le Continent InterditPartagez | 
 

 Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 14 Fév 2016 - 1:32

Parfois Emilie se demandait vraiment ce qui lui passait par la tête qu’est ce qui lui avait pris soudain de décider de mettre les pieds sur ce fichu continent interdit. Elle le savait pourtant au fond d’elle que s’était une mauvaise idée, qu’elle n’était pas prête pas assez forte et qu’elle ne le serait sans doute jamais. Puis ce n’était pas comme si Autremonde était une petite planète ou il était difficile d’éviter de se rendre à un endroit. Non Emilie aurait pût passer toute sa vie sans jamais revenir sur le continent interdit.

Alors pourquoi elle se retrouvait la aujourd’hui ? Et bien à vrai dire elle-même l’ignorait. Elle n’avait absolument aucune raison de s’y rendre si ce n’est dans une sorte d’auto destruction personnel. Peut-être étais ce simplement sa façon de se punir pour ce qu’elle avait fait à l’époque en abandonnant ses parents ici. Une façon totalement étrange et carrément tordue.

Mais peu importe pourquoi le faite était qu’elle était là. Elle venait à peine d’y mettre un pied et déjà elle se sentait mal, oppressé par ce continent, chancelante. Elle aurait pût et même sans doute dû faire demi-tour dès ce moment-là, mais que ce soit par fierté ou pour autre chose elle ne l’avait pas fait. A vrai dire elle avait même fait l’exact opposé. Elle s’était mise à courir comme une folle à travers le continent comme si en courant elle pourrait semer toutes ses angoisses et tous ses mauvais souvenirs. Bien évidemment ce ne fût pas le cas et elle finit par y succomber s’effondrant dans un coin, tremblotante et totalement apeuré. Elle avait l’impression d’être redevenue la petite louve qu’elle était en quittant ce continent comme si rien n’avait changé, comme si la libération n’avait jamais eu lieu et qu’elle était toujours l’esclave de cette maudite dragonne. Comme si tous ce qui s’était passé depuis n’était qu’un rêve et sous certain aspect sa aurait pût en être un. Certaines partie de sa vie était si parfaite, mais d’autre était tellement chaotique qu’elle s’apparentait plutôt à un cauchemar notamment cette paranoïa au sujet de se faire capturer de nouveau et enfermé sur le continent interdit.

Elle resta là un certain temps seule, faible et brisé. Puis soudain elle entendit des bruits quelqu’un ou quelque chose se rapprochait alors plus par habitude qu’autre chose elle cessa immédiatement de pleuré d’avoir l’air faible pour jouer son rôle de femme beaucoup plus forte qu’elle s’était construit dans cette caricature d’elle-même fan de mode et de fête et qui ne s’intéressait quasiment à rien d’autre. Elle s’adossa tranquillement à la première surface dure qu’elle pût trouver et se mis à se coiffé les cheveux tranquillement et à se remaquillé en espérant qu’on ne voyait pas trop ses yeux rougit par les larmes. Bien sûr elle aurait pût lancer un sort pour cacher ses yeux rouge, mais elle n’y avait tout simplement pas pensé contrairement au reste la magie sa se n’était pas dans ses habitudes et dans l’état dans lequel elle se trouvait depuis son arrivée sur ce continent elle ne pouvait pas réellement réfléchir correctement elle ne pouvait donc que se raccroché à ses habitudes et ses automatismes en espérant que tout se passe bien et que personne ne remarque rien.

Elle se maudit elle-même d’être venue ici et d’être resté après avoir vu l’effet que ça lui faisait. Pourquoi fallait-il qu’elle joue les filles fortes, pourquoi n’avait-elle pas simplement fuit comme n’importe quelle personne censé, mais plus intéressant encore est-ce que ce voyage lui apporterait quelque chose comme calmer un peu ses peurs ou quelques chose d’autre on ne sait jamais ce qui peut arriver dans ce genre de voyage, mais s’il lui apportait quelque chose alors peut-être que ce voyage n’aura pas été inutile et simplement auto destructeur. Peut-être qu’elle aura eu raison de rester même si évidement elle ne pouvait de toute façon pas le savoir qu’elle avait eu raison même si elle n’avait actuellement aucun moyen de le savoir. Bien sûr si s’était le cas et que plus tard elle venait à parler de ce périple elle prétendrait qu’elle savait que sa lui apporterait quelques chose, que son instinct ne la trompait jamais et d’autre fadaise du genre qu’elle pouvait servir aux gens à longueurs de journée pour ne pas admettre qu’elle avait agi sans réfléchir et que c’était vraiment l’une des décisions les plus stupides qu’elle avait pris de sa vie. Emilie n’aimait pas admettre ses erreurs à part à de très rare occasion et pour des gens important pour elle ou si elle espérait que cet aveux sincère ou non, dans ce dernier cas car elle l’était toujours avec les gens important, lui rapporte quelque chose en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 14 Fév 2016 - 12:51

Quoi de mieux que le Continent Interdit pour trouver de l'inspiration ? Ce lieu avait vu tant d'histoires, avait changé tant de vies, qu'il regorgeait à présent d'énergies totalement contradictoires, ce que recherchait le poète. D'un côté, il y avait la misère, la terreur et la cruauté, de l'autre la joie, le bonheur et l'amour. D'un côté, les centaines d'années d'esclavage, de l'autre un beau mariage. Cet endroit avait été témoin de tant de choses. Il avait brisé des vies, et en avait sublimé d'autres. C'est pourquoi il renvoyait à présent des ondes extrêmement négatives, mais aussi extraordinairement positives. Et c'était précisemment ce que recherchait Alexia en s'y rendant seule avec Citrine et sa guitare ce jour-là.

Très curieuse et avide d'en apprendre plus, Alexia s'était beaucoup renseignée sur le Continent Interdit depuis le concert d'AUDACE au mariage de Shinzô et Ava. Elle avait lu des livres d'histoire, vu des documentaires, des films, avait parcouru le magicnet. Elle voulait connaître par cœur cet endroit sinistre dans lequel elle avait chanté l'amour. C'était fascinant, bien qu'extrêmement triste, et elle n'avait pas honte de dire qu'elle avait pleuré devant certains témoignages. Alors elle avait décidé d'y retourner. Elle voulait écrire des chansons pour AUDACE. Elle aimait bien reprendre des chansons terriennes, mais elle avait envie de jouer ses propres créations, maintenant. Elle commençait à prendre son groupe de rock très au sérieux et souhaitait s'y consacrer pleinement. Et rien de tel qu'une petite balade dans un lieu spécial pour être inspirée.

Inutile de dire qu'Oncle Andrew avait été très réticent à cette idée. Bien que le règne des dragons avait pris fin quelques années plus tôt avec la Libération, il trouvait le Continent Interdit trop dangereux pour une petite Nonso comme Alexia. Mais cette dernière avait fini par réussir à le convaincre, à condition qu'elle emporte Citrine avec elle. Après tout, elle avait dix-huit ans maintenant, et il était temps qu'il apprenne à la considérer comme une nouvelle adulte. Alex avait donc emprunté la Porte de Transfert du Lancovit et s'était retrouvée sur le territoire menaçant du Continent Interdit. Elle retourna sur les lieux du mariage et un sentiment de joie l'envahit tandis qu'elle se remémorait ce jour incroyable. Pas de doute, elle n'aurait aucun mal à composer ici. Elle s'installa donc contre un arbre, sortit sa guitare et commença à jouer quelques notes, laissant le Familier de son oncle gambader près d'elle.

Environ deux heures plus tard, elle avait trouvé un couplet et un refrain dont elle était plutôt fière. Elle décida que c'était suffisant pour aujourd'hui. Elle n'aurait qu'à proposer ça au reste du groupe et ils trouveraient la suite ensemble. Elle se releva et rangea sa guitare dans sa poche. Ce simple geste l'avait toujours fascinée : elle avait encore du mal à comprendre comment un objet aussi gros pouvait rentrer dans une poche aussi petite. On avait beau dire, la magie, c'était quand même vachement incroyable. Elle sourit en se frottant les mains et en s'assurant que la terre n'avait pas sali son pantalon, puis elle siffla pour ramener Citrine près d'elle et reprit le chemin du retour.

Elle avait fait quelques mètres lorsqu'elle aperçut une silhouette féminine un peu plus loin, effondrée sur le sol, sans doute en train de pleurer. Alexia s'arrêta un instant et ressentit un mélange de tristesse et de compassion pour cette pauvre inconnue. Elle décida qu'elle ne pouvait pas la laisser ainsi et s'approcha un peu plus. Dès qu'elle l'entendit arriver, la jeune femme se redressa aussitôt et se recoiffa tandis qu'elle s'adossait à un tronc d'arbre derrière elle. Son expression s'était transformée et elle apparaissait maintenant plus forte et confiante. Il n'y avait plus aucune trace de la femme tremblante et apeurée qu'Alexia avait surprise quelques secondes plus tôt. Seuls ses yeux rouges et gonflés la trahisaient. La Nonso décida de cacher à son tour la peine qu'elle ressentait pour cette jeune femme afin de ne pas la mettre mal à l'aise et s'approcha d'elle avec un sourire amical.

« Salut ! Je m'appelle Alexia. Je passais par là par hasard et j'ai pensé qu'on pouvait faire connaissance. Tu es la première personne que je croise ici. C'est tellement étrange comme ambiance ici, un peu de compagnie ne ferait pas de mal. Tu penses pas ? Enfin, si tu veux bien, bien sûr. On doit avoir le même âge en plus, non ? Enfin bref. Quelque chose ne va pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 14 Fév 2016 - 19:10

Il y avait bien quelqu’un qui s’approchait et à première vue elle ne semblait pas avoir remarqué son moment de faiblesse ce qui arrangeait plutôt Emilie parce qu’elle aurait du mal à l’expliquer ou à trouver une excuse qui soit plus ou moins crédible. La jeune femme s’appelait Alexia et elle avait l’air d’une personne assez gentille alors lorsqu’elle lui proposa de faire connaissance Emilie accepta.

Ca semblait une assez bonne idée à Emilie après tout se faire des amis, faire connaissance avec des tas de gens s’était plutôt son domaine. Elle avait passé son temps à être entouré de tas de personne comme une sorte de protection contre l’horreur de son passé, mais la alors qu’elle affrontait ce qui aurait sans doute pût s’apparenté à son pire cauchemar elle avait décidé de venir seule. Evidemment il y avait des raisons à sa la première était qu’elle aurait dût expliquer aux personnes pourquoi elle craignait tans le continent interdit, mais ça en soit s’aurait pas été très difficile elle aurait prétendu avoir peur des loup garou mais devoir absolument se rendre sur ce continent pour une raison quelconque. Ce qui l’avait réellement empêcher d’emmener des gens avec elle s’était la seconde raison. Le faite qu’elle savait qu’il y avait de forte chance qu’elle craque et d’ailleurs s’était arrivé, mais maintenant avec le recul elle se rendait compte que peut-être venir ici seule était une erreur. Parce que finalement la présence des autres la poussait à être forte à ne pas se laissé dévoré par son passé et par les sentiments qu’ils provoquaient en elle. C’est pourquoi elle lui sourit de ce sourire qui ne quittait quasiment jamais son visage en public et lui répondit tranquillement.

« Bonjour, moi c’est Emilie je suis ravie de te rencontrer Alexia et oui faire connaissance me parait une excellente idée et tu es également la première personne que je croise depuis mon arrivée. Peut-être que ce continent n’est pas très peuplé. Quant à l’âge et bien j’ai 18 ans et oui je dirais qu’on a plus ou moins le même âge en effet même si avec la magie s’est parfois difficile de juger. Et si tout va très bien. Il fait beau et on est bien ici au grand air alors que demander de plus que ça ? Peut-être quelques boutiques pour faire du shopping acheter quelques nouvelles tenues ou de nouveaux accessoires.»      

Emilie ayant remarqué la présence de cet animal aux yeux doré auprès d’Alexia en avait directement conclu qu’il s’agissait de son familier et que donc c’était une sortcelière ou peut-être était-elle une hybride comme elle entre sortcelière et autre chose et pourquoi pas entre sortcelière et louve comme elle. A sa connaissance les dragons n’avaient pas de familier même si elle n’en était pas totalement sûre ce qui éliminait ses derniers. C’était probablement une chance il n’y aurait pût manquer que cela pour qu’Emilie se sente encore plus mal qu’elle rencontre l’objet de ses cauchemars dans le lieu de ses cauchemars. Là elle n’aurait probablement pas tenu et tanpis pour les apparences elle serait sans doute partie en courant et peut-être même en hurlant à moins qu’elle ait été pétrifié de peur sur place.

Emilie était de nouveau dans son rôle de fan du shopping au lieu de réellement dire la vérité elle prétendait que tout allait bien et laissait passé une phrase en rapport avec la mode ou le shopping redevenant cette Emilie superficiel qu'elle s'était créé en sortant du continent interdit comme une sorte de protection de cette Emilie faible qui n'était pas prête à affronter le monde.

Emilie se demanda s’ils y avaient des loup garou tout près d’ici. Elle n’avait bien sûr pas du tout peur des loup garou en étant une elle-même. Elle savait que beaucoup de loup garou vivait sur le continent interdit c’était une chose qu’elle-même n’avait jamais compris comment pouvaient-ils vivre sur le continent qui avait été leur prison et le symbole de leur malheur durant toutes ses années. Elle-même n’en serait jamais capable elle avait déjà du mal à y faire une simple visite alors y vivre, mais peut-être que certain était plus forte qu’elle, qu’ils arrivaient plus facilement à tourner la page sur ce passé et si ce n’est à l’oublier au moins à l’accepter chose qu’elle-même n’arrivait pas encore à faire et ne se sentait à vrai dire pas encore prête à faire. Un jour peut-être elle serait libérée de tous ce passé. Quelques parts dans son esprit une voix lui soufflait que certain vivait toujours ici en famille qu’eux ne les avait pas abandonné comme des lâche comme elle l’avait fait pour ses parents. Chose qu’elle avait du mal à se pardonné et que peut-être elle ne se pardonnerait jamais vraiment, mais elle repoussa cette pensée car elle risquait de la faire replongé dans cette déprime et comme elle n’était pas seule elle ne voulait pas replonger la dedans et fondre de nouveau en larmes. Elle voulait être une femme forte, elle devait en être une il le fallait bien qu’elle ne sache pas réellement pourquoi il fallait qu’elle soit forte peut-être parce qu’être faible dans ce monde était dangereux ou parce que si elle se laissait trop ensevelir par ses souvenirs elle n’arriveraient plus jamais à s’en relever et à réellement vivre à nouveau ou peut-être à vivre tous court pour la première fois parce que ses années d’esclave n’était pas réellement une vie même s’il y avait eut quelques moments de lumière dans toutes ses ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 1:22

La jeune femme accepta tout de suite de discuter un peu, ce qui agrandit le sourire d'Alexia. D'autant plus qu'elle était apparemment bavarde elle aussi. Elle se présenta sous le nom d'Emilie et lui assura que tout allait bien. Alexia avait bien vu que ce n'était pas tout-à-fait vrai, ayant surpris ses larmes quelques minutes plus tôt. Mais elle décida que ce n'était pas une bonne idée de les lui rappeler. La pauvre essayait sans doute de penser à autre chose, et elle n'avait de toute façon sûrement pas envie de raconter ses malheurs à une parfaite inconnue. Non, puisqu'elle n'aimait pas voir les gens tristes, Alexia décida que son rôle était de redonner un sourire à cette Emilie.

« Enchantée de même, Emilie ! Effectivement, on a exactement le même âge puisque j'ai 18 ans aussi ! C'est incroyable comme coïncidence, non ? Au fait, je ne risquais pas d'avoir utilisé la magie pour me rajeunir, je suis une Nonso ! »

Son oncle lui avait souvent répété que c'était imprudent d'avouer aux inconnus l'inexistence de ses pouvoirs, parce qu'elle pourrait être considérée comme facilement attaquable, mais Alexia se disait qu'Emilie n'avait pas l'air bien méchante. Pas de risque d'être attaquée, donc. Elle continua donc son monologue en réagissant sur la remarque de la jeune femme à propos de l'absence de boutiques sur le Continent.

« Haha, c'est vrai que ça manque ici ! Ils pourraient penser à moderniser un peu le coin quand même ! D'ailleurs, je ne sais pas si tu viens ici souvent, mais il y avait un mariage pas loin de là l'autre jour, c'était vraiment géant ! Comme quoi ils peuvent quand même faire des trucs sympas, ici. »

Son enthousiasme augmentait au fur et à mesure qu'elle se rappelait de cette journée parfaite. Le mariage avait été sincérement génial. Mais surtout, surtout, c'était la première fois qu'AUDACE s'était produit pour une vraie occasion. Ce mariage avait lancé son groupe de rock parmi les professionnels, et cela ne s'oubliait pas facilement. Sans quitter son grand sourire, elle attrapa soudain Citrine dans ses bras et le présenta à Emilie :

« Au fait, je ne t'ai pas présenté Citrine. C'est le Familier kré-kré-kré de mon oncle. Il est un peu simple d'esprit mais il est très gentil. »

Avec tout ça, elle espérait qu'Emilie partagerait son enthousiasme pour de vrai et qu'elle laisserait derrière elle ce qui la rendait triste, au moins pour un temps. Alexia fixa son interlocutrice dans les yeux avec un regard amical et un petit sourire tandis qu'elle caressait machinalement le pelage du kré-kré-kré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 3:31

C’est vrai que c’était une coïncidence assez amusante qu’elles aient toutes les deux le même âge. Emilie fût très surprise qu’Alexia ne soit pas une sortcelière, mais une Nonso. En soit elle n’avait rien contre les Nonsos bien au contraire elle appréciait leur compagnie comme celle de la plupart des races d’Autremonde si on exceptait les dragons bien sûr, mais à cause du familier qu’elle avait à ses côtés Emilie avait vraiment cru qu’elle possédait de la magie. Mais ce familier était apparemment celui de son oncle et pas le sien. Emilie trouvait l’idée de se séparé de son familier assez étrange même si elle n’en avait pas encore elle ne se voyait pas se séparer de lui une seule seconde le jour où elle le trouverait enfin si cela arrivait un jour.      

« Et bien toi tu es une Nonso et moi je suis une sortcelière, mais qui se sert très rarement de ses pouvoirs. La plupart du temps je ne pense même pas à utiliser la magie. Il m’a déjà fallu du temps pour m’habituer au porte de transfert et autre gadget de ce genre, mais maintenant ca va je maitrise plus ou moins, mais la magie mmmm non je ne suis pas encore au point. »

Apparemment Alexia était d’accord sur son idée qu’il faudrait des magasins ici à vrai dire Emilie avait dit ça comme ça, mais même s’il y en avait eu elle ne serait sans doute jamais venue faire du shopping dans le coin puis d’un certain côté sa lui ferrait bizarre de voir des magasins ici ou se continent se moderniser trop. Ce serait comme si cela détruisait son passé alors certes elle haïssait se passé plus que tout, mais néanmoins sa restait son passé qu’elle le veuille ou non ça faisait partie de ce qu’elle était sans ce passé elle serait probablement une femme bien différente peut-être mieux ou moins bien elle ne savait pas trop mais différente ça s’était sûr.

« Non je ne viens pas ici souvent à vrai dire je n’étais même plus jamais revenue depuis… Enfin ça fait un long moment que je n’étais pas revenue quoi. En réalité je ne sais même pas pourquoi je suis revenue je n’aime pas vraiment ce continent »

Emilie ne savait pas trop pourquoi elle lui parlait de ça même si en soit elle ne lui avait pas raconté grand-chose à part qu’elle n’aimait pas ce continent et n’y venais jamais. Peut-être qu’elle l’avait fait parce qu’Alexia avait pris le risque de lui révéler qu’elle était une Nonso. Si encore elle avait été une non manipulable le révéler ne représentait pas réellement un risque, mais une Nonso. Ça voulait dire que non seulement elle n’avait pas de magie, mais elle y était vulnérable. Bien sûr Emilie n’avait aucune intention de lui faire de mal et elle ne faisait quasiment jamais de mal à personne d’ailleurs sauf que comme Alexia ne la connaissait pas elle ne pouvait pas le savoir alors quelques parts sa touchait Emilie qu’elle lui ait dit ça. Alexia n’avait peut-être pas de pouvoirs magiques, mais sa bonne humeur et sa gentillesse était plus efficace que n’importe quel sort pour repoussé le passé d’Emilie au fond de sa tête même ici sur le continent interdit. Elle pouvait même quasiment oublier où elle se trouvait tandis qu’elle discutait avec la jeune femme après tout elle aurait pût discuter avec elle n’importe où y compris à Omois ou elle se sentait bien depuis qu’elle s’y était installé après sa fuite du continent. Comme Alexia lui avait dit ce qu’elle était Emilie se sentait un peu obliger de faire de même alors elle lui dit en souriant plus sincèrement parce qu’Alexia avait vraiment réussie à la mettre à l’aise.

« Au faite je ne suis pas qu’une sortcelière je suis également une louve »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 14:59

Alexia était bien contente d'avoir rencontré Emilie, c'était une jeune fille qui avait l'air sincèrement gentille. Et elle semblait avoir réussi à lui remonter le moral. Emilie lui avoua qu'elle n'était pas revenue sur le Continent depuis un certain temps et qu'elle ne portait pas vraiment cet endroit dans son cœur. Compte tenu de l'histoire morbide que ce lieu avait connu, c'était fort compréhensible. Après tout, c'était comme visiter un ancien camp de concentration de la seconde guerre mondiale. C'était extrêmement triste et assez glauque. Alexia se demanda ce qui avait pu pousser Emilie à se rendre ici, si elle n'aimait pas cet endroit. Il y avait sans doute une bonne raison. On ne va pas toujours là où on aimerait aller. Elle se demanda aussi si cela avait un lien avec la tristesse et l'effroi qu'elle avait surpris chez Emilie un peu plus tôt, mais elle n'osa pas lui demander directement.

Puis Emilie lui annonça enfin qu'en plus d'être sortcelière, elle était aussi une louve-garou. Alexia ne put alors s'empêcher de faire le lien avec les années d'esclavages qu'avait connu le Continent Interdit. Et si Emilie avait été une lycanne ici avant la Libération ? Mon dieu... ça expliquerait largement son attitude de tout à l'heure. La pauvre devait être traumatisée. Sans prendre le temps de réfléchir, Alex posa une main chaleureuse sur l'épaule d'Emilie. Bien sûr, elle n'avait aucune idée de si ce qu'elle pensait était juste ou non, et elle ne devrait pas faire de conclusions si hâtives, mais maintenant que cette pensée avait effleuré son esprit, elle avait envie de prendre Emilie dans ses bras pour la réconforter. Même si ce n'était qu'une parfaite inconnue, Alexia détestait voir les gens mal en face d'elle. Elle qui était de nature si enthousiaste et enjouée, elle voulait ne voir que de la bonne humeur autour d'elle.

« Une louve... Tu étais ici avant la Libération ? »

Elle se rendit compte aussitôt qu'Emilie ne voulait sans doute pas parler de ça avec elle et se reprit tout de suite :

« Tu n'es pas obligée de répondre, désolée, c'est très indiscret. On peut parler d'autre chose si tu veux. J'ai tout mon temps ! Enfin presque, il ne faudrait quand même pas que je reste ici jusqu'à 26h mais bon. »

Elle eut un petit rire puis décida de changer radicalement de sujet pour quelque chose de plus joyeux.

« Au fait, aucun rapport, mais tu tombes bien ! Je viens de composer un début de chanson pour mon groupe de musique ! Ça me ferait super plaisir si tu voulais bien l'écouter et me donner ton avis. Ça te dirait ? »

La musique, rien de mieux pour remonter le moral ! Qui n'aimait pas la musique ? Tout le monde aime la musique. Vous avez déjà rencontré quelqu'un à qui vous dites « fais péter la musique » et qui vous dit « j'aime pas la musique » ? Non, impossible ! La musique console les cœurs, réveille les sensations, déchaîne les émotions. La musique est comme une drogue douce qui peut être consommée sans modération, si entraînante, si envoûtante qu'elle vous emmène à des milliers de kilomètres de l'endroit où vous êtes. Le reste n'a plus d'importance, il n'y a plus que vous, et cette symphonie enivrante qui résonne à vos oreilles, et... Je m'égare, non ? Alexia eut un petit sourire devant cet éloge mental à la musique qu'elle venait de faire, et décida de reporter son attention sur la jeune lycanne en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 15:55

Emilie fut surprise qu’Alexia pose ainsi une main sur son épaule même si ça ne la dérangeait pas elle appréciait les contacts physiques sa avait juste été soudain comme réaction comme si Alexia avait compris quelques choses et évidemment Emilie ne tarda pas à savoir quoi grâce à la question qu’Alexia lui posât ensuite. Emilie aurait dut se douter qu’Alexia additionnerait deux et deux. Et qu’en lui disant à la fois qu’elle était une louve garou et qu’elle n’aimait pas ce continent elle comprendrait qu’elle en avait sans doute été l’une des esclaves. A condition qu’elle connaisse l’histoire de ce continent, mais ce n’était pas vraiment un secret plus depuis la libération en tout cas. Alexia sembla remarquer qu’elle n’avait pas très envie de parler de ça car elle changeât quasiment aussi rapidement de sujet Emilie sourit même lorsqu’elle lui dit qu’elle ne devait pas rester jusque 26h à vrai dire elle non plus même si elle avait tout son temps ne comptait pas rester jusque 26h elle comptait bien être rentré avant la nuit ce continent lui foutait déjà assez la frousse comme ça en plein jour elle n’avait aucune envie de le voir ou plutôt de le revoir en pleine nuit.

A nouveau Alexia la surpris en lui proposant d’écouter un début de chanson qu’elle venait apparemment de composer. Emilie avait appris à aimer la musique d’abord en soirée lorsqu’elle trainait avec ses « amis » puis ensuite seule dans son appartement lorsqu’elle ne supportait plus le silence qui y régnait. La musique était donc devenue pour elle une sorte de compagne toujours présente qui lui permettait de lutter contre le silence de la solitude elle accepterait donc avec plaisir d’écouter ce début de chanson apparemment exclusif en plus. Elle devait cependant répondre à la question resté en suspens tout à l’heure même si Alexia ne semblait pas l’obliger à y répondre si elle ne le faisait pas cette question resterait en suspend entre elle pour le reste du temps qu’elles passeraient ensemble et les questions en suspend s’était rarement bon l’une ou l’autre finirait sans doute par y repenser et si Emilie y repensait trop elle finirait par retomber dans son passé alors autant mettre un terme à cette question tous de suite. Et comme un mensonge serait assez peu crédible l’heure était sans doute venue de dire la vérité ou du moins de lever un pan du voile dessus même si ce n’était qu’un tout petit.

« Oui j’étais la avant la libération à vrai dire je suis même née ici. Et je ne sais pas si je suis un excellent public, mais je me ferrais une joie d’écouter ton début de chanson et de te donner mon avis après tout une exclusivité sa se refuse pas »

Finalement ça n’avait pas été si dure d’admettre qu’elle avait vécu ici même si en réalité elle n’avait fait que confirmer ce qu’Alexia savait déjà puis grâce à sa gentille proposition Emilie avait très rapidement pût changer de sujet après ce petit « aveux » et elle adorait l’idée d’avoir la primeur d’entendre le début d’une nouvelle chanson comme si elle était une personne importante même si à ses yeux dans son rôle de protection c’était le cas elle était une personne importante. Cependant cela posait quelques questions qu’Emilie devrait peut-être poser après avoir entendu la chanson. Du genre est-ce qu’elle était en face d’une célébrité de la musique qu’elle n’aurait pas reconnue ? Après tout s’était possible elle écoutait pas mal de musique, mais elle ne savait que très rarement à quoi ressemblait les personnes derrière la voix qu’elle écoutait parfois en boucle. Si sa se trouve elle venait de passé les dernière minutes en compagnie d’une célébrité et elle ne le savait même pas. Ses « amis » allaient devenir dingues si c’était le cas quand elle le leur raconterait surtout qu’elle enjoliverait sans doute la réalité pour les rendre encore plus jaloux. Il fallait juste qu’elle ne gâche pas tous maintenant en se comportant comme une idiote ou comme une groupie hystérique i fallait qu’elle reste et bien elle-même comme elle l’avait été jusqu’à présent. Emilie épousseta un peu le sol ce qui à vrai dire n’avait pas grand intérêt sur le continent interdit puis elle s’assit par terre pour écouter tranquillement ce début de chanson bien décider à donner son avis le plus sincère possible dessus que ce soit en bien ou en mal, mais elle avait le sentiment que ce serait en bien pas en mal. Il y avait quelque chose qui se dégageait d’Alexia et qui faisait qu’on avait envie de croire en elle, en son talent et en ce qu’elle faisait du moins c’est comme ça qu’Emilie ressentait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 18:47

Son intuition se confirmait, Emilie avait donc vécu toute son enfance en tant que louve au Continent Interdit. Elle n'en dit pas plus, et Alexia ne posa pas d'autres questions. Bien qu'elle n'ait jamais connu d'évènements aussi tragiques dans sa vie, elle se doutait bien que cela devait être un souvenir très douloureux qu'il était inutile de raviver. Emilie avait d'ailleurs saisi tout de suite le changement de sujet et avait laissé de côté la discussion sur son passé pour répondre plutôt à sa question concernant sa chanson. Alex sourit quand la lycanne s'assit sur le sol, prête à l'écouter. Elle sortit d'abord les feuilles sur lesquelles elle avait écrit les notes et les posa devant elle, puis prit sa guitare de sa poche, passa la bandoulière autour de son cou et plaça ses doigts sur les cordes. Elle lança un dernier regard amusé à Emilie puis envoya les premières notes.

Qu'elle soit sur scène devant une cinquantaine de spectateurs, ou en plein milieu de nulle part devant une seule personne, rien ne changeait pour Alexia. Les émotions étaient les mêmes, et mon dieu canard, elle aimait ça. Peu importait que le public soit petit, elle ressentait toujours ce même frisson d'adrénaline chaque fois qu'elle faisait vibrer les cordes de son instrument. Quand elle jouait, quand elle sentait qu'elle ne faisait plus qu'un avec la musique, elle touchait le summum du bonheur, de l'extase. Il lui semblait que rien n'était plus plaisant que ces moments-là. Et elle espérait qu'Emilie ressentirait la même émotion. De manière générale, c'était toujours son objectif lorsqu'elle jouait devant un public : lui faire partager toutes les sensations qu'elle ressentait. Pour elle, c'était ça, la vraie fonction de la musique.

Sa voix s'éleva et elle ferma les yeux pour mieux vivre ce qu'elle chantait. Les paroles racontaient l'amour beau et passionné de deux amants qui vivaient dans un pays frappé par la violence et la misère. Le tout dans une musique rock. C'était cette histoire que lui avait inspiré le Continent Interdit. Ce n'était pas une chanson triste, elle était au contraire très optimiste et porteuse d'espoir. Alexia était plutôt fière de sa trouvaille. Elle avait rédigé les paroles en anglais, une de ses deux langues maternelles avec l'italien, mais elle se demandait ce que cela donnait avec le Traductus, puisqu'il y avait peu de chances qu'Emilie comprenne cette langue. Elle espérait que cela ne dénaturait pas trop sa chanson. Enfin, elle n'avait jamais vraiment compris grand chose au Traductus, de toute manière.

« And as long as I am around nothing bad is going to happen to you * ♪ »

Elle termina le refrain sur cette phrase et dut arrêter de jouer puisqu'elle n'avait pas encore trouvé de suite. Elle ressentait toujours un petit pincement au cœur chaque fois qu'elle rangeait sa guitare, parce qu'elle devait alors quitter toutes ces sensations qui la faisaient se sentir tellement bien. Mais elle sourit tout de même et releva la tête vers Emilie, toujours assise par terre.

« Voilà, comme je l'avais dit, ce n'est qu'un début de chanson, je n'ai pas imaginé la suite encore. Qu'est-ce que tu en penses ? Ça te plait ? »

* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 15 Fév 2016 - 20:23

Emilie ferma les yeux dès les premières paroles. Ce n’était pas intentionnel et si elle en avait eu conscience ça lui aurait même sembler totalement dingue d’oser fermer les yeux et baissé sa garde ici en plein cœur du continent interdit. Alors qu’avant qu’Alexia débarque elle s’attendait presque à chaque seconde à ce qu’un dragon lui saute dessus pour l’enlever et la réduire de nouveau en esclavage et là elle avait les yeux fermé. Elle était calme, tranquille presque en paix avec elle-même comme si elle n’était pas sur le continent interdit, mais autre part sans qu’elle sache réellement ou car elle n’avait jamais ressenti un tel sentiment de sérénité peut-être entrain de volé au milieu des nuages loin de tout elle n’avait jamais essayé, mais elle pourrait peut-être se sentir sereine la haut dans ce ciel qu’elle observait si souvent.

Au bout d’un moment à écouter elle finit par s’intéressé au sens des paroles et elle fût surprise que le continent interdit ai pu lui inspirer une chanson si belle. Elle qui s’attendait à une chanson triste peut-être même sombre avait doit à quelques chose qui était tout l’inverse cela dit elle aurait du s’en douter Alexia avait l’air de quelqu’un de joyeux d’optimiste il était normal que ses chansons lui ressemble. Finalement Alexia avait peut-être raison de belle chose pouvait peut-être sortir de cet endroit qui pour elle en représentait tans de mauvaise.

Elle se rendit petit à petit compte qu’au-delà des paroles elle voyait ses deux amants qu’elle ressentait leur amour comme si il s’agissait du sien. Et elle se mit à espérer qu’un jour elle trouverait l’amour un amour aussi beau que celui décrit dans la chanson d’Alexia.

Une fois la chanson finie Emilie mit un moment à répondre à Alexia non pas parce qu’elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire ou même à comment le formuler, mais bien parce qu’elle ne voulait pas briser cette bulle qu’Alexia avait créé avec sa chanson cette bulle si magnifique si merveilleuse. Elle n’était peut-être pas une sortcelière, mais sa musique était carrément magique. Emilie finit néanmoins par ouvrir les yeux et par enfin répondre en souriant d’une voix enjouée dont elle ne se serait jamais crue capable ici

« Et bien à vrai dire c’est époustouflant, vraiment merveilleux tellement que j’ai presque du mal à croire que ce soit un endroit que je trouve si effroyable qui te l’ai inspiré, mais ta chanson est carrément magique elle m’a transporté je ne sais pas trop ou avec ses deux amants. Le jour où tu la sort faut absolument que je me l’achète pour me la passer en boucle dans mon appartement. D’ailleurs en parlant de musique je ne te l’ai pas demandé tantôt quand tu m’as proposé d’écouter ta chanson, mais tu es une célébrité de la musique ? Désoler si c’est le cas et que je t’ai pas reconnue, mais tu sais moi les noms et les visages le plus souvent je me contente d’écouter la musique sans réellement savoir qui se cache derrière la voix que j’écoute».

Emilie finit par se relevé parce que pour écouter de la musique être assise par terre c’est pas mal, mais pour discuter avec une personne elle trouvait quand même mieux d’être debout qu’assise devant elle. Etrangement elle avait l’impression de voir le continent interdit un peu différemment après avoir entendu cette chanson comme si le faite d’entendre ce qu’il pouvait inspirer le rendait moins terrifiant. Oh bien sur elle était encore à des années lumières d’apprécier cet endroit ou de ne plus en avoir peur, mais c’était un début. Puis elle ne se faisait pas d’illusion elle n’apprécierait jamais cet endroit jamais vraiment avec un peu de chance tout au plus elle arriverait à s’y rendre sans fondre en larmes et être dans des états pas possible, mais ça mettrait du temps beaucoup de temps.  

Hrp : j’adore supernatural en fait j’étais même entrain d’en regarder un juste avant de répondre à ce rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mar 16 Fév 2016 - 1:18

Il y eut un moment de silence avant qu'Emilie réponde et Alexia se demanda à quoi elle pensait. Peut-être qu'elle allait lui dire que sa chanson était vraiment de la gadoue et qu'il fallait qu'elle arrête le massacre tout de suite. Haha. Peut-être. Mais bon, Alex était plutôt confiante sur ce coup. D'autant plus qu'Emilie avait l'air d'avoir été complètement envoûtée par cette musique, ce qui remplit davantage de joie et de fierté le cœur d'Alexia. La lycanne finit enfin par lui dire ce qu'elle en pensait. Autant dire que, pour le coup, Alex ne s'attendait pas vraiment à recevoir tant de compliments. Elle n'avait pas seulement plu à Emilie, elle l'avait complètement bluffée. Wouah. Bien sûr, soyons honnête, ce n'était pas la première fois qu'on disait du bien de sa musique et de la musique d'AUDACE en général. Mais les autres fois, c'était différent, parce que son groupe ne faisait que reprendre des chansons déjà écrites. Là, c'était le fruit de son propre travail qu'on complimentait, et ça lui faisait chaud au cœur. Emilie lui demanda ensuite si elle était célèbre et Alexia eut un petit rire.

« Haha, j'aimerais bien ! Non, pour l'instant on n'est pas très connu. Désolée de casser tes espoirs ! »

Elle lui lança un clin d'oeil amusé.

« Mais on va le devenir, j'espère bien ! On est bien parti pour ça, et je suis prête à faire tout ce qu'il faut. Les autres membres de mon groupe le méritent, ils sont vraiment géniaux ! Mon groupe s'appelle AUDACE, d'ailleurs, on existe depuis très récemment. Je ne pense pas que tu aies déjà entendu parler de nous. Enfin en tout cas, pas encore ! »

Elle sourit puis se tut. Comme elle ne savait pas trop quoi dire ensuite, elle ne dit rien pendant un petit moment puis décida qu'il était temps de revenir sur le sujet du Continent Interdit.

« Tu sais, quand j'ai appris tout ce qu'il s'était passé ici, j'avais pas très envie de venir non plus. Mais il n'y a plus rien à craindre ici, en fin de compte. Je me doute que ça doit être plus facile à dire qu'à faire pour quelqu'un qui l'a vécu, mais regarde. »

Elle se pencha pour prendre un peu de terre dans ses mains et la tendit vers Emilie :

« C'est juste de la terre. Il y en a partout ailleurs. Cet endroit est un endroit comme les autres, en fait. Il n'y a pas de quoi en avoir peur. »

Elle laissa retomber la terre au sol et se frotta les mains tendit qu'elle redressait les lèvres dans un sourire qui se voulait rassurant. Elle pensa qu'elle ne connaissait Emilie que depuis quelques minutes mais elle l'appréciait déjà. Et elle voulait l'aider.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mar 16 Fév 2016 - 3:08

Emilie trouvait ça amusant la façon dont Alexia lui disait qu’elle était désolée de casser ses espoirs même si en réalité elle ne cassait pas grand-chose. Emilie avait juste voulu en savoir plus et être sûr qu’elle ne passait pas pour une idiote qui ne remarquerait pas qu’elle était en compagnie d’une star qui serait connue sur tout Autremonde. Bon bien sûr se vanter qu’elle avait entendu en exclusivité le début d’une chanson d’une star mondialement connue aurait fait grimper en flèche sa côte de popularité encore plus que le faite de dire qu’elle la connaissait et lui avait parlé. Cependant Emilie était une femme pleine de ressource et qui savait être patiente et si vraiment comme Alexia le pensait elle devenait très connue avec son groupe alors Emilie pourrait dire qu’elle l’avait connue avant qu’elle ne le devienne. A vrai dire il faudrait peut-être qu’elle s’intéresse à son groupe comme sa elle pourrait dire qu’elle les avait écouté avant qu’ils deviennent connu puis franchement si toutes leur chanson était aussi bonne que ce qu’elle venait d’entendre. Elle ne les suivrait pas que pour augmenter sa côte de popularité, mais surtout parce qu’elle allait adorer les écouter à longueur de journée. Comme Alexia semblait motivé et que ce qu’elle faisait était vraiment bon Emilie était persuadé qu’elle deviendrait vite connue avec son groupe elle devrait peut-être d’ailleurs en parler à ses amis afin qu’ils en parlent au leur et ainsi de suite sa aiderait peut-être à faire connaitre ce groupe. C’était une idée à creuser, mais Emilie n’en parla pas à Alexia dans le cas fort improbable ou eux n’aimerait pas la musique du groupe.

Puis ensuite après la musique Alexia revint sur le sujet du continent interdit évidemment Emilie s’en doutait un peu elle n’allait pas s’en tiré si facilement avec des réponses plus que vague s’aurait probablement été trop facile. Pourtant Alexia ne lui posa aucune question et ne lui demanda aucune précision. Au contraire elle tenta de la rassuré. Emilie n’était pas du tout sûr que ce soit efficace, mais néanmoins elle appréciât l’attention. Elle regarda la terre dans la main d’Alexia un peu amusé. Elle savait qu’Alexia avait raison qu’on pouvait trouver cette terre n’importe où ailleurs sur Autremonde, mais néanmoins ça ne changeait rien à la peur qu’elle ressentait car si les paroles d’Alexia était rationnel sa peur elle n’avait rien de rationnel et était tellement ancrée en elle qu’elle avait presque l’impression d’être née avec ce qui devait à peu près être le cas d’ailleurs. Emilie se mit à marcher tout en parlant et en regardant Alexia.

« Tu sais là ou toi tu ne vois que de la terre qu’on peut trouver n’importe où moi j’y vois de la souffrance, de la torture, de l’esclavagisme et des tas d’autre chose. Alors oui je sais que si demain tu viens me trouvé chez moi avec deux poignées de terre une venant de ce continent et une venant de n’importe où ailleurs en Autremonde je ne pourrais absolument pas faire la différence entre les deux, mais ma peur n’a rien de logique rien de rationnel. Parfois je suis la tranquillement à me promener dans les rues d’Omois puis d’un coup je me fige et je me mets à regarder derrière moi ou à regarder le ciel comme si j’allais voir un dragon apparaitre et me ramener ici pour me réduire en esclavage à nouveau. Et à vrai dire ça m’arrive même chez moi. Je dors très peu je fais beaucoup de cauchemar et quand ses cauchemars contiennent des dragons et bien je fouille le moindre recoin de mon appartement comme si un dragon s’y cachait et qu’il allait me sauté dessus d’une seconde à l’autre. Je crois que si j’étais plus habitué à jeter des sorts dans ces moments-là je suis tellement stressé que j’en jetterais au moindre bruit. »
         
Emilie ne savait pas vraiment pourquoi elle racontait tout ça à Alexia bien sûr elle avait confiance en elle la n’était pas le problème, mais elle essayait de jouer les femmes fortes et franchement la fille parano terrorisé par son passé et ses cauchemars sa cadrait pas super bien avec le rôle de femme forte qu’elle tentait de se donné depuis qu’elle avait remarqué la présence d’Alexia. Elle redescendit la main le long de son corps lorsqu’elle se rendit compte que sa main était entrain de massé son cou comme si elle avait encore se fichu collier autour du cou puis elle s’arrêta également de faire les cent pas parce qu’elle allait finir par se rendre folle toute seule à tourner en rond comme ça comme une louve en cage, mais elle avait été incapable de parler de tout ça en restant simplement la sans bouger à tout raconter. Elle se fit la réflexion plutôt amusante du moins à ses yeux qu’elle n’aurait jamais pu suivre une séance de psychanalyse chez un terrien. Etre allongé sur un divan à raconter ses problèmes ce n’était vraiment pas son truc elle aurait probablement fini par l’assommer et partir ou un truc du genre et ce dès la première séance. Il y avait ce problème et celui du faite qu’il ne croirait sans doute pas ses paroles surtout si elle commençait son récit par je suis une louve garou. Il voudrait probablement la faire interné dès ce moment-là et si elle le lui prouvait en se transformant après ses lui qu’aurait besoin de se faire interné. Emilie avait vraiment des pensées bizarre parfois elle revint cependant à la réalité en se demandant ce qu’Alexia allait penser des choses qu’elle venait de lui dire. Elle était d’ailleurs surprise d’avoir réussi à lui dire ça si calmement sans que sa voix ne tremble ou sans fonde en larme.

Hrp : j’en suis à l’épisode 8 de la saison 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mar 16 Fév 2016 - 16:42

Alexia écouta le discours d'Emilie en la suivant des yeux pendant qu'elle faisait les cent pas devant elle. Une vague de tristesse et de compassion l'emplit en voyant cette pauvre adolescente qui en avait déjà trop vu. Emilie arrêta finalement de marcher en rond et Alexia se rapprocha d'elle doucement. Elle s'apprêtait à lui répondre quelque chose quand elle se rendit compte que pour une fois elle ne savait pas quoi dire – croyez-moi, c'est très rare. Elle n'avait jamais vécu toute cette misère, elle. Elle n'avait jamais eu aussi peur, jamais fait tant de cauchemars, et elle ne craignait pas constamment d'être rattrapée par je ne sais quel monstre. Certes, sa vie n'avait pas toujours été rose. Elle n'avait jamais connu ses parents, elle avait perdu sa tante et elle avait déjà vécu de grosses frayeurs, comme la fois où elle s'était retrouvée en plein milieu d'une mare aux canards (vous ne comprenez pas, les canards, c'est diabolique !). Mais elle avait vu et vécu tellement de belles et extraordinaires choses qu'elle pouvait dire aujourd'hui qu'elle était et avait toujours été complètement heureuse. Mais pas Emilie. Emilie ne le serait probablement jamais vraiment, poursuivie par le traumatisme de son passé. Alexia voulait tellement que tout le monde connaisse la joie et la bonne humeur. Mais elle était peut-être trop idéaliste. Trop naïve. Elle oubliait que parfois, il y avait des personnes qui ne pouvaient simplement pas être heureuses.

Elle se reprit aussitôt. Oh la, mais qu'est-ce qu'elle était en train de penser ? Ça ne lui ressemblait pas d'être pessimiste comme ça. Elle n'allait quand même pas se décourager comme ça ! Et elle n'allait certainement pas laisser Emilie dans cet état.

« Je comprends. Enfin, je n'ai jamais rien vécu de tel mais... j'imagine comme ça doit être dur. Désolée d'avoir remis ça sur le tapis. Mais tu sais, je pense que tu ne devrais pas être toute seule. Tu dois sans doute connaître quelqu'un qui a vécu la même chose, non ? D'ailleurs, moi je suis là, si tu veux qu'on traîne un peu ensemble un jour, tu n'auras qu'à me demander, je te passerai mon numéro de boule de cristal si tu veux, même si j'ai encore du mal à m'en servir, enfin bref, c'est pas la question. J'adorerais garder contact avec toi, si tu veux te changer les idées un jour, pense à moi. »

Elle lui fit un grand sourire puis changea de nouveau de sujet :

« D'ailleurs, je ne t'ai même pas demandé, toi tu sais que je chante dans un groupe, mais moi je ne sais même pas ce que tu fais dans la vie ! Tu travailles ? »

Le style vestimentaire d'Emilie laissait penser que cette dernière avait un bon goût pour la mode. En plus, elle portait beaucoup de marques, ça devait coûter un bras ces machins-là. La lycanne devait sans doute gagner très bien sa vie. Elle avait peut-être un poste important dans une grande entreprise ou quelque chose comme ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mar 16 Fév 2016 - 18:36

Quelqu’un qui avait connu la même chose qu’elle oui il devait y avoir des tas de lycan et lycanne qui avait vécu la même chose qu’elle et pourtant la seule personne à laquelle elle pensa fût sa sœur enfin sa demi sœur pour être précise, mais bon les relations entre elles deux étaient encore légèrement compliqué même si Emilie ne désespérait pas qu’elles tendent à s’améliorer avec le temps.

Puis Alexia lui proposa qu’elle passe du temps ensemble par moment. C’était vraiment très gentil de sa part et Emilie serait ravie de passé du temps avec elle s’était une jeune femme très sympathique qui savait se montrer à l’écoute et en même temps ne pas se montré trop insistante sur les sujets sensibles. Elle ne pût s’empêcher de sourire lorsqu’Alexia dit qu’elle avait encore du mal à se servir de sa boule de cristal. Ce n’était pas de la moquerie ou quelques choses du genre s’était juste qu’Emilie aussi avait un peu galéré avec les boules de cristal lorsqu’elle les avait découverte, mais bon comme elle passait pas mal de temps dessus maintenant ça allait bien. Elle se remit quasiment instantanément à marcher avant de parler de sa sœur.

« Oui je connais bien quelqu’un qui a vécu sur ce continent avant la libération comme moi, mais c’est compliqué entre nous. C’est ma sœur enfin ma demi sœur et je l’aime vraiment même si jusqu’il y a peu j’ignorais son existence, mais je ne sais pas peut-être qu’un jour les choses iront bien entre nous. Sauf que j’ai fait une horrible chose lors de la libération je suis partie comme sa sans me retourné abandonnant mes parents. J’avais si peur et j’ai cru qu’ils me retrouveraient plus tard sauf qui sont jamais venu alors j’ai un peu peur qui soit mort par ma faute »

Même si elle avait l’impression que rien n’avait changé le changement entre le moment où elle parlait de ça et celui où elle parlait de chose tout autre était carrément visible elle était bien plus calme elle arrêtait de faire les 100 pas et ses muscles était plus relâché car quand elle parlait du continent interdit ses muscles était préparé comme si elle allait devoir se battre d’une seconde à l’autre.

« Tu sais pour ce que j’en sais les boules de cristal sont pas beaucoup plus difficile à utiliser que les téléphone portable terrien même si elles sont un peu plus perfectionné et j’accepte avec plaisir ta proposition de passé du temps ensemble faudra juste espérer que tu ais encore du temps pour les simple omoisienne lorsque tu seras devenue la plus grande star d’Autremonde avec ton groupe puis qui sais comme sa j’aurais peut-être l’exclusivité du début d’autre chanson. »

Emilie se mit à sourire elle aimait l’idée qu’Alexia devienne une super star avec son groupe au début s’aurait pu être pour la monté de sa propre cote de popularité, mais elle avait appris à connaitre un peu plus la jeune femme et elle l’appréciait alors si sa arrivait se serait surtout pour elle qu’elle serait contente. Elle le méritait elle était si gentille et sympathique et contrairement à ce qu’elle venait de dire plus par plaisanterie qu’autre chose d’ailleurs elle n’était pas vraiment inquiète Alexia ne semblait pas être le genre de femme à qui le succès monte à la tête. Elle aurait sans doute toujours du temps à accorder aux autres même si elle devenait une super star. Emilie elle par contre aurait pu être ce genre de femme peut-être pas au fond d’elle mais à l’extérieur elle aurait pu sans doute paraitre froide et désintéressé des gens si elle devenait célèbre, mais elle n’avait pas très envie de devenir célèbre de toute façon. Par moment elle sentait poindre le désire d’être quelqu’un d’important quelqu’un qui compte au lieu de la vie banale et futile qu’elle menait pour le moment, mais on pouvait être important sans nécessairement être célèbre. D’ailleurs en parlant de sa vie faudrait peut-être qu’elle réponde à la question d’Alexia sur ce qu’elle faisait dans la vie. Elle reprit donc

« A vrai dire je ne fais rien dans la vie je me contente de profiter de l’argent que mon père m’a laissé. Je pensais franchement passer le restant de ma vie à faire ça quand je suis sortie d’ici et que j’ai découvert qu’il avait vraiment de l’argent, mais je ne suis plus très sure que ce style de vie me convienne il est très agréable, mais en soit profiter un maximum de la vie n’est pas réellement un objectif utile sauf que comme je n’ai pas encore trouvé mon nouvel objectif en attendant je continue cette vie. Ah au faite je me demandais ça fait longtemps que tu es sur Autremonde ? »

Emilie avait eu l’idée de lui poser la question lorsqu’elle avait dit qu’elle avait du mal avec sa boule de cristal. Si elle avait du mal s’était peut-être parce qu’elle n’était pas sur cette planète depuis longtemps et n’avait donc pas de boule de cristal depuis longtemps non plus. Bien sûr il restait la possibilité qu’elle ait toujours vécu ici et n‘en ai acheté une que récemment, mais bon de toute façon poser la question ne faisait pas de mal puis ça permettait de continuer un peu cette conversation

Hrp: Moi je regarde ça à la télé alors j'attend la semaine prochaine pour la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mer 17 Fév 2016 - 15:18

Emilie se remit à faire les cents pas tandis qu'elle lui parlait de sa soeur, sa demi-soeur, qu'elle avait rencontré récemment mais les choses n'étaient apparemment pas si simples entre elles. Puis elle lui fit part de son sentiment de culpabilité qu'elle ressentait pour avoir abandonné ses parents et être partie sans eux. Alexia fronça les sourcils. Ce n'était pas du tout de la colère, ça ne lui avait même pas effleuré l'esprit qu'elle puisse s'énerver contre une fille comme Emilie, même alors qu'elle venait de lui dire qu'elle avait laissé tomber sa famille. Non, Alex fronçait les sourcils parce qu'elle n'aimait pas voir Emilie se maudire comme ça.

« Arrête. Ça sert à rien de t'énerver contre toi comme ça. Tu étais jeune, tu avais peur. Tu avais sans doute une bonne raison. Te laisse pas ronger par la culpabilité, comme ça. Relève la tête et regarde devant toi, Emilie. »

Elle lui sourit.

« Et j'espère que les choses s'arrangeront entre ta soeur et toi. Il n'y a pas de raison. »

Après tout, Emilie semblait vraiment être une fille très gentille. Qui que soit sa demi-soeur, elle finira sans doute par s'en rendre compte. Comme Emilie venait de laisser de côté les sujets sensibles pour rebondir sur cette histoire de boule de cristal et de célébrité, Alexia éclata de rire en réponse. Bien sûr qu'elle aurait toujours du temps pour ses amis même si elle devenait une star. Porter AUDACE au sommet de la gloire était son rêve le plus fou, mais elle refusait totalement que ça change quoique ce soit de sa personnalité. Elle était Alexia Ossen, elle resterait Alexia Ossen. Elle serait toujours la même quoiqu'il arrive, elle en était certaine. Elle le pensait réellement. Pas question que la popularité lui monte à la tête. Et puis quoi encore. Elle répondit :

« Haha, t'inquiète pas pour ça, je n'ai aucune intention de délaisser qui que ce soit sous prétexte que je sois devenue une rock star. Et pas de problème, je saurais qui appeler si jamais j'ai une chanson à faire écouter à quelqu'un alors ! »

Elle rit, puis Emilie lui parla de l'héritage de son père en lui disant qu'elle ne faisait que dépenser sans travailler. Alexia pensa que ça devait être véritablement ennuyant, comme vie. Je veux dire, c'est bien, de faire un peu de shopping de temps à autre, mais bon, au bout d'un moment, ça peut devenir un peu lassant. Elle espérait qu'Emilie trouve un jour de quoi faire de sa vie, parce que ce serait bien triste qu'elle passe le reste de son temps à traîner devant les vitrines. Elle devrait penser à travailler, même si elle n'avait pas l'air d'en avoir besoin financièrement, ça lui ferait sans doute du bien d'avoir quelque chose à se préoccuper, et puis ça l'aiderait probablement à se changer les idées.

« Tu devrais prendre un emploi quelque part, il y a forcément quelque chose qui te plairait. Je suis sur AutreMonde depuis quelques années déjà, j'avais onze ans quand je suis arrivée au Lancovit si je m'en souviens bien. Mais bon, j'ai mis du temps à m'habituer à la magie et à tout le reste, tu sais, parce que bon, j'y connaissais vraiment rien avant, je savais même pas que ça existait. Et puis, je n'ai jamais vraiment pris le temps de comprendre les boules de cristal encore, même si je devrais peut-être m'y mettre un jour, ça peut être utile. Mais bon, pfiouh ! Trop de choses à faire ! Enfin bref, sinon je me disais, si ça te dit, je pourrais te donner les dates de nos prochains concerts, ça serait sympa que tu viennes nous voir. Eh, tu pourrais même en parler à ta soeur, c'est un bon moyen de passer du temps ensemble, tu crois pas ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Mer 17 Fév 2016 - 17:48

Alexia n’avait pas totalement tort se reprocher le passé ne servait pas à grand-chose et oui elle était jeune et totalement apeuré et à l’époque ça lui avait paru une raison suffisante, mais maintenant elle n’en était plus aussi sure. Cependant elle ne pouvait pas changer le passé alors elle devait sans doute suivre ce conseil et se tourné vers l’avenir en tentant non pas d’oublier, mais de se pardonné ce qu’elle avait fait. Et puis qui sait il y avait peut-être une toute petite chance que ses parents soient toujours en vie surtout si pour une raison qu’elle ignorait totalement ils étaient resté ici parce qu’elle n’avait jamais fouillé le continent interdit. Cet espoir était vraiment mince et très éphémère, mais il restait possible.

Emilie aussi espérait que sa s’arrange avec sa sœur qu’elles arrivent à avoir une relations correcte toutes les deux, mais pour sa on verrait bien il fallait laissé faire le temps. Emilie trouvait le rire d’Alexia très agréable et puis après ses sujets plutôt triste et sensible il avait au moins le mérite de dissipé tout ça pour passer au plus léger.

Des choses qui lui plaisaient oui sans doute qu’il y en avait. Elle aimait la mode les vêtements, le maquillage tout ça, mais elle devait réfléchir voir si au fond d’elle il n’y avait pas des choses qu’elle aimait encore plus que ça. Une chose qui la passionnerait tellement qu’elle mourrait d’envie d’en faire son métier. Bref elle prendrait le temps d’y penser plus tard sans doute toute seule dans sa chambre avec de la musique dans les oreilles. Emilie l’écouta raconter son arrivé sur Autremonde. Oui bien sûr quand on vient de la Terre et qu’on n’a pas de pouvoir magique sa doit-être compliqué de s’adapter à tout ça. Emilie aussi avait dû s’adapter, mais elle avait toujours su que la magie existait ce qu’elle savait beaucoup moins avant la libération c’est qu’elle était capable de s’en servir, mais bon pour le peu qu’elle s’en servait sa changeait pas grand-chose de toute manière.

« Oui faut que t’apprenne à t’en servir pour quand des hordes de fans en folie vont tout faire pour obtenir ton numéro et que tu seras harceler d’appel » dit elle en rigolant parce qu’elle espérait bien pour Alexia que même célèbre ce genre de fans n’arrive pas à obtenir son numéro sinon elle allait se faire harceler d’appel sans cesse.

« Et oui je serais ravie de venir assister à un de tes concerts et peut-être que oui se serait une bonne idée d’y invité ma sœur enfin si elle accepte de m’y accompagner, mais ça me coute rien de lui poser la question alors je le ferais on sait jamais sa aidera peut-être à arranger les choses entre nous après tout j’ai entendu dire quelques parts que la musique guérissait tous les maux. Mais bon de toute façon qu’elle accepte ou non je serais ravie d’assister à un de tes concerts et je finirais bien pas réussir à me rapprocher d’elle-même si je ne sais pas comment j’y arriverais c’est tout »

S’il y avait bien une chose sur laquelle Emilie ne voulait pas abandonner c’était sa sœur même si s’était dur elle voulait que sa sœur fasse partie de sa vie après tout comme famille direct elle n’avait plus qu’elle. Et la famille c’est important même si elle ne s’en rendait pas bien compte avant alors elle ferrait tous ce qui était en son pouvoir pour réussir à se rapprocher de sa sœur peu importe ce que sa lui coûtera. Elle était réellement prête à tous pour sa sœur elle avait laissé  tomber le reste de sa famille il était hors de question qu’elle fasse la même erreur avec sa sœur.  

Hrp : Oh tu sais si sa tenais qu’a moi parfois certain rp ne serait qu’un très long monologue, mais j’essaye de me limiter un peu et d’agrémenter de quelques détails puis il en faut plus pour assommer Emilie :)

Sur Plugrtl, mais je ne sais pas si vous avez cette chaine en France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Jeu 18 Fév 2016 - 1:36

Emilie ne rajouta rien d'autre au sujet de ses parents et Alexia ne s'étendit pas plus dessus. Mais elle espérait qu'Emilie avait pris sa remarque en compte et qu'elle essaierait au moins de se libérer de tous ces sentiments négatifs qui lui rongeaient le cœur. Elle revint donc plutôt sur le sujet des boules de cristal et Alexia rit à sa plaisanterie à propos des harcèlements de fans. Même si ça ne lui déplairait pas d'être appréciée à ce point par quelques groupies, Alex devait bien avouer que tout de même, cette idée-là faisait un peu peur. Vous imaginez, être harcelée H24 ? Enfin, au moins, si jamais ça devenait le cas un jour, ça signifierait que son rêve avait été exaucé, alors elle n'aurait pas trop à se plaindre. Elle n'avait jamais fait partie de ces personnes qui se plaignaient pour tout et pour rien, de toute façon. Elle était plutôt du genre très optimiste, à voir le verre à moitié plein et un stock illimité de bouteilles derrière. Enfin bon, je m'écarte du sujet.

« Haha ! Oui, t'as pas tort ! Un jour, promis, j'étudierai ces machins sérieusement. Ça ne peut pas être bien compliqué. J'ai déjà compris comment ça marchait en gros mais il y a plein de trucs qui m'échappent encore. »

Par exemple, comment on envoyait un SMS avec ce truc ?? Et la musique, il devait bien y avoir de la musique dedans, non ? Comment est-ce qu'elle était censée rajouter des morceaux dessus ?? Et prendre des photos ?? Il devait bien y avoir un moyen. Enfin. Elle demanderait à son oncle, un jour. Mais pour l'instant, ce n'était pas bien urgent. Déjà, elle arrivait à téléphoner avec, c'était le principal. Elle avait même appris à surfer sur le magicnet, alors c'était déjà pas mal.

Alexia sourit en entendant la détermination qu'avait Emilie de vouloir renouer avec sa soeur. Elle ne comptait pas lâcher l'affaire de si tôt, c'était certain. En tout cas, si les concerts d'AUDACE pouvaient leur permettre d'arranger les choses entre elles, Alexia en serait extrêmement heureuse et fière.

« Super, ben écoute, tu peux me filer ton numéro, et je te préviendrai dès qu'on se produira quelque part ! »

Tandis qu'elle disait ses mots, elle se mit à fouiller à tâtons dans sa poche de veste à la recherche de sa boule de cristal. Zut, il y avait tellement de choses là-dedans ! Il faudrait qu'elle pense à faire un peu de rangement, un jour. Enfin, elle sentit une surface lisse et ronde et la sortit de sa poche. Elle l'alluma et entreprit de créer un nouveau contact.

« Je le fais maintenant pour être sûre de pas oublier. On sait jamais, je suis tellement distraite parfois ! Enfin. C'est quoi, ton numéro ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Jeu 18 Fév 2016 - 2:57

Emilie ne put s’empêcher d’esquissé à nouveau un sourire lorsqu’Alexia appela les boules de cristal des machins. C’était une jolie façon de les appelés puis au moins sa avait le mérite de pouvoir s’appliquer à tout ce qu’on ne maitrisait pas totalement.

Emilie sorti sa boule de cristal de sa poche dans un geste qui lui semblait terriblement familier peut-être qu’elle donnait trop souvent son numéro de boule à tout le monde ou qu’elle passait trop de temps « pendue » à sa boule de cristal, mais bon s’était quand même très pratique on pouvait quasiment tout faire avec une boule de cristal même se commander des vêtements en ligne via le magicnet et se les faire livrer ou être au courant des dernières modes et des nouveaux arrivages de vêtements parce qu’Emilie continuait à préférer se rendre directement en magasin pour essayer les vêtements que de se les faire livrer et les essayer après. Elle donna avec plaisir son numéro à Alexia et elle prit soin de créé une place pour le numéro d’Alexia qu’elle allait probablement lui donner dans un groupe plus restreint de sa liste de contact afin de la retrouver plus facilement et rapidement. Elle avait l’impression que peut-être elle se servirait assez souvent de ce numéro après tout Alexia était une personne très gentille et compréhensive qui ne l’avais pas jugé malgré les choses qu’elle lui avait avoué. D’ailleurs dans les grandes lignes elle lui avait avoué la plupart de ses plus gros secrets même si elle était restée assez vague.

Finalement cette escapade autodestructrice sur le continent interdit ne l’était peut-être pas tant que ça vu qu’elle avait même réussi à s’y faire une amie. C’était étrange comme les choses pouvaient se passé dans la vie comme de petit détail pouvait tous changer. Emilie aurait pût venir un autre jour, ou s’enfoncer plus profondément encore sur le continent se faisant elle n’aurait pas rencontré Alexia. Tous comme elle aurait pût venir chercher l’inspiration un autre jour. Peut-être que s’était le destin Emilie n’était pas vraiment sur de croire au destin, mais bon. Soudain curieuse une question lui vint à l’esprit.

« Comment tu fais pour te protéger dans ce monde ? Parce que franchement Autremonde est un endroit assez dangereux déjà avec la magie alors sans je n’imagine même pas. C’est vrai que moi je m’en sers pas trop pour me protéger, mais bon moi je peux me changer en louve sa décourage pas mal de danger »

Peut-être que finalement ce n’était pas réellement de la curiosité, mais que simplement Emilie s’inquiétait pour la sécurité de sa nouvelle amie et que c’était une façon détourner de vérifier qu’elle était bien en sécurité sans avoir réellement à avouer qu’elle s’inquiétait pour elle. Elle ne savait pas trop pourquoi elle ne voulait pas l’avouer franchement peut-être parce qu’avouer qu’elle tenait à quelqu’un s’était prendre le risque de perdre cette personne un jour et de souffrir. Après tout combien de gens qu’elle appréciait avait-elle autour d’elle assez peu au final sans doute moins d’une dizaine pour le moment. Cela dit elle n’en voulait pas beaucoup plus elle en avait plus elle prenait le risque de souffrir en les perdant parce qu’elle ne se faisait pas d’illusion elle avait beau leur promettre qu’elle serait toujours là pour eux elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait pas les protéger de tous et qu’elle pourrait très bien arriver trop tard ou ne même pas savoir qu’ils étaient en danger. Elle savait déjà bien ce qu’il était probable qu’elle dise à Alexia si elle estimait qu’elle pouvait en avoir besoin qu’elle n’hésite pas à l’appeler en cas de besoin. Même si en y réflechissant bien besoin ne voulait pas forcément dire danger elle pouvait avoir besoin de parler ou d’autre chose bien qu’Emilie ne sache pas réellement qu’elle compétence particulière elle possédait qui pourrait être utile à Alexia enfin si peut-être si elle avait besoin d’un sort du moment qu’il n’était pas trop difficile Emilie devrait pouvoir se débrouiller et l’aider enfin bref on en était pas là pour le moment elle s’était focaliser sur le faite de s’assurer qu’elle était en sécurité même si sa faisait 7 ans qu’elle vivait sur Autremonde et elle semblait bien se porté alors elle semblait parfaitement capable d’assurer sa protection, mais bon on était jamais trop prudente ou alors c’était peut-être Emilie qui était un peu parano ou qui voyait en Autremonde une planète plus dangereuse qu’elle ne l’était vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Ven 19 Fév 2016 - 0:17

Alexia rentra le numéro d'Emilie dans ses contacts puis rangea sa boule de cristal tandis qu'elle énumérait à la lycanne les chiffres qui composaient son numéro. Elle avait fini par les apprendre par cœur, ce qui était quand même plus pratique que de se trimballer avec un bout de papier dans sa poche en guise de pense-bête. Non mais, vous imaginez, si un jour elle se retrouvait véritablement dans le show-business, et qu'on lui demande son numéro pour une raison quelconque, elle aurait franchement l'air ridicule à sortir son bout de papier avec le numéro écrit dessus, ça ne faisait pas très pro. Enfin.

Emilie lui demanda ensuite comment elle parvenait à survivre sans magie sur une planète aussi dangereuse qu'AutreMonde. À vrai dire, Alexia ne se posait pas beaucoup la question. Elle avait rarement eu affaire à des situations périlleuses, n'avait jamais affronté la mort en face, ni rien d'autre du même genre. Elle préférait éviter les ennuis et rester dans la maison de son oncle ou dans le van d'AUDACE. Elle sortait souvent par-ci par-là mais allait rarement risquer sa vie à chercher le danger. Bon, certes, aujourd'hui elle s'était rendue toute seule sur le Continent Interdit, mais voilà, la plupart du temps elle restait dans les environs du Lancovit ou d'Omois.

« Oh, tu sais, quand on est une petite Nonso comme moi, on essaie de pas trop se frotter au danger. J'ai pas de magie, mais j'ai des jambes, alors si jamais j'ai besoin de fuir pour une raison ou pour une autre, je fuis. »

Elle réalisa qu'Emilie avait sans doute posé la question par inquiétude. Elle se faisait du soucis pour elle. Cela touchait plutôt Alexia. Mais la lycanne n'avait pas de quoi avoir peur, vraiment. Tout allait très bien pour Alex, rien ne lui arriverait. Elle décida de renchérir pour calmer les inquiétudes d'Emilie :

« De toute façon, mon oncle est un sortcelier, il peut me défendre au besoin. Et si je m'en vais seule, Citrine est là pour le prévenir s'il m'arrive quoique ce soit. Ne t'inquiète pas, je suis bien protégée ! Et dans le pire des cas, il y a toujours un ou deux supers-héros qui trainent dans le coin pour me sauver si jamais. Par exemple, ça va te faire rire, mais un jour je me suis faite attaquer par une bande de canards. C'est vrai, c'est dangereux les canards ! Et il y avait cette fille très gentille, c'était une lycanne elle aussi d'ailleurs, qui m'a tirée de leurs griffes, enfin plutôt de leurs becs, in extremis. Alors tu vois, je m'en sors bien ! »

Elle éclata de rire à ce souvenir. Elle rigolait beaucoup moins à cette époque, quand elle s'était retrouvée au beau milieu de cette mare de canards, trempée jusqu'au cou et croulant sous les coups de becs. Mais bon, maintenant qu'elle y repensait, c'était franchement drôle.

« Et toi, comment tu t'en sors sur AutreMonde ? Ça doit être trop classe de pouvoir faire de la magie et se transformer en louve quand on veut ! »

Alexia ne se plaignait pas du tout de sa condition de Nonso, ça lui allait très bien comme ça, et puis elle vivait déjà sur une planète magique, genre MAGIQUE ! Par rapport à ses amis terriens, c'était quand même vachement cool. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer parfois comme ça devait être génial de pouvoir lancer des sorts par-ci par-là, hop, un petit coup de lévitation, hop, un peu de téléportation ! Ça ne pouvait être que génial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Ven 19 Fév 2016 - 2:48

Emilie aimait assez l’idée d’au besoin fuir même si à ses yeux il y avait toujours des saloperies pour courir plus vite qu’elle mais bon avec un peu de chance la technique de la fuite fonctionnait et pour ce qui est de se frotter au danger parfois sur cette planète s’était plutôt les dangers qui venait se frotter à vous que l’inverse du moins du point de vue d’Emilie. Emilie était un peu rassuré de savoir qu’Alexia était sous la protection d’un sortcelier sa pouvait toujours s’avérer utile même si la protection du familier elle en revanche ne la rassurait pas tellement il n’avait pas l’air bien dangereux ce familier et si quelqu’un venait à le tuer sans doute que l’oncle d’Alexia en serrait affecté peut-être même trop pour venir la secourir puis le temps qu’il arrive elle avait le temps de se faire tuer des tas de fois, mais c’était peut-être simplement Emilie qu’était parano et voyait dans danger la ou il n’y en avait aucun.  

Emilie ne pût s’empêcher de rire lorsqu’Alexia lui parla de l’épisode des canards. Sérieusement dans un monde peuplé de dracotyranosaure de crackdent et autre sympathique créature du même genre ce qui avait le plus marqué Alexia comme attaque c’était une attaque de canard enfin tant mieux si elle n’avait qu’a affronté une horde de canard furieux elle s’en sortait plutôt bien comme ça puis chacun avait ses phobies et ses ennemis Emilie était plutôt mal placé pour juger elle qui avait peur d’un continent. Puis Alexia lui retourna la question Emilie se fit une joie de répondre

« Oh tu sais moi la magie je m’en sers assez peu je suis capable de m’en servir, mais j’en ai pas réellement le réflexe. Par contre c’est vrai que se changer en louve peut-être très utile étrangement sa à un effet assez dissuasif sur les gens. Quand un mec est trop collant dans un bar ou qu’il insiste un peu trop pour qu’on couche ensemble alors que j’en ai pas du tout envie et bien bizarrement dès que je me change en louve il insiste beaucoup moins et à plus du tout envie de moi je te jure y a de drôle de coïncidence parfois tu ne trouves pas je suis pourtant toujours la même personne c’est peut-être les poils qui les dérange à moins que ce ne soit les griffes et les crocs. Et pour ce qui est des autres dangers d’Autremonde disons que je ne les cherche pas, mais bon sa les empêche pas de me trouver parfois. Mais personnellement je pense que le plus grand danger d’Autremonde pour moi et bien c’est moi-même mon passé tout ça. Je suis une espèce de bombe autodestructrice pour moi-même. Comme ce voyage par exemple venir ici n’a aucun sens à part si je veux me faire mal moi-même. Enfin y m’a permis de te rencontrer ce qui à donner un sens à ce voyage puis au moins je me suis encore jamais fait attaqué par une bande de canard qui voulait ma peau c’est déjà ça. »

Pourquoi avoir avoué que ce voyage n’avait aucun sens à vrai dire Emilie n’en avait aucune idée c’était juste venu comme ça dans son long discours elle ne comptait pas vraiment le dire au contraire même elle comptait inventer une raison bidon à son voyage sur ce continent si on lui avait posé la question, mais comme souvent quand elle parlait beaucoup elle se laissait aller et en disait trop cependant elle n’avait pas menti sa rencontre avec Alexia y avait réellement donné un sens. Puis bien sur après avoir parlé de chose sérieuse elle avait toujours cette sorte de mécanisme d’auto défense de rajouter une plaisanterie à la fin pour faire comme si tous ce qu’elle avait dit n’avais aucune importance bien qu’Emilie doutait sincèrement que sa trompe qui que ce soit, mais peut-être que la seule qu’elle voulait tromper c’était elle-même peut-être qu’elle voulait dédramatiser la situation pour elle-même comme pour se rassurer se dire que ce n’était pas si grave qu’elle n’avait pas de tendance auto destructrice à faire ce genre de chose seule sur un coup de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 21 Fév 2016 - 1:58

Alexia explosa de rire lorsqu'Emilie fit remarquer qu'étrangement, personne ne voulait trop se frotter à elle une fois qu'elle était changée en louve. Puis elle lui parla de ses tendances auto-destructrices et la Nonso perdit son sourire. Pauvre Emilie. Ses pensées négatives ne voulaient donc jamais la lâcher, quelques soient les efforts que faisait Alex pour tenter de dévier le sujet et lui permettre de se changer les idées. Voilà maintenant qu'elle se considérait être un danger pour elle-même. Alexia se demandait comment on pouvait arriver à penser cela de soi-même, elle qui n'avait rien vécu de tel. Elle décida encore une fois de calmer Emilie doucement :

« Non, je ne pense pas que ça venait d'un besoin auto-destructeur, tu sais. Je pense qu'au contraire, il fallait que tu viennes ici pour affronter ce qui te fait peur et parvenir à passer au dessus. Tu ne crois pas ? »

Elle lui sourit puis décida de rebondir sur la dernière plaisanterie d'Emilie :

« Haha, non mais, tu te rends pas compte, on sous-estime souvent trop le danger que représente les canards ! Je t'assure, si L'ilne n'avait pas été là, je ne sais vraiment pas comment j'aurais pu m'en sortir ! »

En plus de ça, L'ilne était devenue depuis une très bonne amie. C'était même en partie grâce à elle qu'AUDACE existait et avait pu aller aussi loin. À bien y réfléchir, cet incident dans la mare aux canards n'avait peut-être pas été une si mauvaise chose, finalement. Elle eut un petit rire puis fixa l'horizon. Les soleils étaient sur le point de se coucher. Elle ne devrait sans doute pas trop traîner, son oncle n'aimerait pas la voir arriver trop tard. D'ailleurs, elle ne comptait pas vraiment rester la nuit ici, elle non plus. Elle reporta son attention sur Emilie puis décida qu'elle attendrait sa réponse avant de lui dire qu'elle partait. Elle espérait cependant qu'elle ne se quitteraient pas pour de bon et qu'elle aurait l'occasion de revoir la lycanne un de ces quatre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 21 Fév 2016 - 2:51

Emilie pris le temps de réfléchir aux paroles d’Alexia

« Peut-être que tu as raison peut-être que je devais venir ici pour affronter mes peurs même si je ne suis pas hyper convaincue que sa ai été très efficace »

Puis d’un coup elle se rendit compte de ce qu’Alexia venait de dire. Heu attend elle venait vraiment de dire que la louve garou qui l’avait sauvé de ses fameux terribles canards s’était sa sœur. Il y avait sans doute des centaines de lycans sur Autremonde et sur tous ses lycans c’était sa sœur qui avait sauvé la jeune femme s’était quand même une étrange coïncidence.

« Ah et bien on dirait que tu as déjà rencontré ma sœur L’ilne c’est elle ma sœur. C’est d’elle que je te parlais tout à l’heure. Tu vois c’est une fille formidable une grande lutteuse contre les canards apparemment ce qui est une chose de plus que j’ignorais sur elle, mais bon si on veut être honnête je ne sais quasiment rien d’elle j’espère que ça viendra et que je finirais par la connaitre assez bien à force de passer du temps avec elle, mais on verra je ferais tout pour, mais je n’ai aucune idée de comment va tourner notre relations je suis même pas sûr que les dieux d’Autremonde eux même le sache tellement les choses sont compliquer entre nous. Parfois j’ai l’impression que ça va allé qu’on a réussi à trouver un terrain d’entente puis le temps d’un battements de cils la situation dérape »      

Parfois Emilie avait l’impression que sa sœur s’entendait avec tout le monde à part avec elle évidemment. Chaque fois qu’elle entendait parler de sa sœur s’était en bien. Et bien sur elle était ravie que les gens apprécient sa sœur et elle aurait détesté entendre quelqu’un dire du mal d’elle, mais bon elle aurait voulu elle aussi arriver à s’entendre avec sa sœur, mais il ne fallait pas qu’elle perde espoir elle y arriverait un jour ou l’autre elle finirait par trouver une solution pour renouer les liens correctement avec sa sœur pour entretenir avec elle peut-être pas une relation normal entre sœurs, mais au moins une relations et qu’elles arrivent à passer du temps ensemble sans que cela se termine dans les cris.

Le temps passait tellement vite Emilie n’avait même pas remarqué que les soleils étaient entrain de se coucher. Il était hors de question qu’elle passe la nuit ici même à la faveur des lumières de Madix et Tadix les deux lunes d’Autremonde. Ce continent était déjà bien assez flippant la journée sans qu’elle y traine la nuit sans compter que dans un forêt comme celle-ci la nuit il y avait surement des prédateurs qui sortait chasser donc sa pouvait aussi représenter un risques même si à vrai dire les prédateurs ne faisait pas réellement peur à Emilie sa forme de louve suffirait à en éloigner la plupart et pour les autres et bien la technique de la fuite comme dite par Alexia un peu plus tôt semblait totalement indiqué parce qu’elle n’avait aucune intention de se battre du moins pas si elle pouvait l’éviter en tous cas.  



Hrp : Aucun soucis puis je suis pas sure d’avoir fait long non plus, mais je voulais répondre assez rapidement pour te laisser le temps de faire ta dernière réponse. C’est sans doute mieux d’y mettre fin en effet si t’as plus le temps de rp après même si j’ai bien aimé rp avec toi. De toute façon perso je réfléchis à un projet qui s’il aboutit me laissera très peu de temps pour rp, mais bon je ne sais pas s’il va aboutir et encore moins quand donc je verrais bien. En tout cas bonne vacances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel


avatar

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Dim 21 Fév 2016 - 11:00

Quoi ? Sérieusement ? C'était L'ilne, la demi-soeur d'Emilie ? Ça alors ! Comme AutreMonde était petit ! Non vraiment ! C'était super marrant comme coïncidence ! Non mais, en plus L'ilne était vraiment chouette comme fille ! Et Emilie aussi, donc il n'y avait pas de raison que les deux sœurs ne s'apprécient pas, si ? Bien sûr, Alexia ne connaissait pas toutes leurs histoires de famille, mais enfin, elle ne voyait pas comment le courant ne pouvait pas passer entre ces deux-là.

« Oh, c'est vrai ? C'est L'ilne ? Incroyable ! Je suis entièrement d'accord, c'est une fille formidable. Surtout ne te décourage pas, je suis sûre que vous allez finir par vous entendre, je vous trouve très gentilles toutes les deux. »

Elle adressa un sourire confiant à Emilie. Quand même, c'était fou de se dire qu'elle était tombée totalement par hasard sur la demi-soeur de L'ilne. Il faudrait qu'elle lui en parle, la prochaine fois qu'elle la verrait. Ça la ferait rire elle aussi, sans doute. Alexia remarqua qu'Emilie était encore une fois perdue dans ses pensées. Très certainement pensait-elle à sa soeur. Étant fille unique, Alex n'avait jamais ressenti ce sentiment fraternel à l'égard d'un frère ou d'une soeur, mais elle pouvait bien l'imaginer. Elle espérait que la prochaine fois qu'elle reverrait Emilie, la lycanne pourrait lui dire qu'elle avait enfin réussi à renouer des liens avec L'ilne.

La Nonso regarda ensuite de nouveau le ciel qui s'assombrissait toujours un peu plus et annonça en souriant :

« Bon, je suis désolée Emilie, je pense que je ne vais pas rester plus longtemps ici, mon oncle doit m'attendre. Tu as mon numéro de boule de cristal, de toute façon. Appelle-moi quand tu veux ! On devrait vraiment faire un truc ensemble un de ces quatre, un bowling ou du shopping ou juste aller boire un verre. Ça serait sympa ! Tu m'accompagnes à la Porte de Transfert ? »

Elle attrapa Citrine qui tournait en rond depuis un certain temps autour d'un arbre et se dirigea vers la Porte d'un pas plutôt rapide. Elle papota un peu à propos de tout et de rien pendant tout le trajet puis, arrivée à la Porte, demanda d'être envoyée au Lancovit. Elle quitta Emilie après l'avoir saluée de la main et rentra chez elle, ses écouteurs dans les oreilles. Quand elle arriva chez Oncle Andrew, il était à peine plus de 21h.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie


avatar

Age du personnage : 18

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Résidence : Un appartement à Omois
Dans le sac : t'aimerais bien le savoir hein et ben tu sauras pas :p

Affinités : Ma soeur: L'ilne
Ma cousine: Lisa Grey

MessageSujet: Re: Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)   Lun 22 Fév 2016 - 1:43

Pourvu qu’Alexia ai raison et qu’elles finissent en effet par s’entendre. Ensuite Alexia sembla être obligée de partir pour ne pas rentrer trop tard auprès de son oncle. C’était dommage que leur entrevue doive se terminer aussi rapidement du moins cela sembla rapide à Emilie car elle appréciait Alexia, mais peut-être qu’en réalité cela faisait déjà un bon moment qu’elles discutaient ensemble et qu’Emilie n’avait tout simplement pas vu le temps passer. Puis elle avait raison de toute façon elles avaient échangé leur numéro de boule de cristal donc elle pourrait s’arranger pour se revoir rapidement. Toutes les idées de sortie d’Alexia avaient d’ailleurs l’air très intéressantes même si Emilie n’avait absolument aucune idée de ce qu’était un bowling. Cependant elle serait ravie de le découvrir un jour en compagnie de la jeune femme. Et pour ce qui était du shopping il était évidant qu’Emilie serait ravie d’aller faire du shopping comme toujours. On ne faisait jamais assez de shopping dans la vie et on n’avait jamais assez de vêtement et d’accessoires.

Emilie accepta avec plaisir d’accompagner Alexia jusqu’à la porte de transfert de toute façon c’est également la qu’elle comptait se rendre vu qu’elle n’avait aucune envie d’être ici à la nuit tombée puis au moins comme ça elle était sûr qu’Alexia rentre sans encombre jusqu’à la porte de transfert parce qu’elle n’était toujours pas totalement convaincue de l’efficacité de la protection d’Alexia bon Emilie n’était pas non plus le meilleur des gardes du corps, mais en cas d’attaque elle ferrait son possible puis dans le pire des cas elle retarderait au moins leur agresseur pour laisser à Alexia le temps de s’enfuir, mais elle n’eut rien besoin de faire car comme à l’aller le retour se passa sans encombre. Elle salua Alexia avant qu’elle ne parte pour le Lancovit puis elle prit elle-même la porte de transfert pour rentrer à Omois. Elle se sentit beaucoup mieux et bien moins stresser par la nuit dès qu’elle eut posé un pied à Omois puis elle rentra tranquillement dans son appartement en se disant que finalement cette escapade sur le continent interdit aurait pût être nettement pire même si elle avait encore beaucoup de travail à faire sur elle-même avant de pouvoir réellement ce sentir à l’aise sur ce continent, mais bon peut-être que maintenant ses cauchemars concernant le continent interdit allait s’espacer ou peut-être qu’elle pourrait lutter contre en imaginant Alexia à ses côtés sur le continent interdit qui sait. Elle sourit en s’imaginant Alexia à ses côté sur le continent interdit vêtue d’une armure et d’une épée entrain de tuer le dragon comme dans les films terriens peut-être qu’elle regardait trop de film en fait surtout qu’elle avait toujours eu du mal à comprendre comment un simple terrien sans magie arrivait à tuer un dragon avec de simple armes terriennes elles aussi dépourvue de magie et ce sans se faire carboniser, dévorer, déchiqueter et d’autre sort agréable du même genre. Les terriens avaient vraiment de drôle d’idée parfois. C’était comme pour leur vision des personnes avec des pouvoirs pourquoi dans beaucoup de film ses personnes sont-elles si horribles on leur a pas dit que même si elles sont née totalement moche elle pouvait se servir de la magie pour se rendre beaucoup plus belle. Enfin bref il y avait plein de chose étrange comme ça dans les films terrien qui amusait beaucoup Emilie.

Elle se décida d’ailleurs à en regarder un tranquillement installé dans son lit sous sa couette, mais fini par s’endormir avant même d’avoir vu la fin de ce film tous ce qu’elle se rappela de ce film c’est qu’il y avait de la magie, des dragons, des princesse en détresse et des chevaliers en armure. Cette nuit-là elle ne fit aucun cauchemar et dormi pour une fois très bien.




Hrp : le projet c’est de reprendre une librairie et j’espère que j’aurais encore du temps pour le rp et que donc je n’arrêterais pas si sa se concrétise, mais bon pour le moment je ne fais qu’y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour sur le continent de tous les cauchemar (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour à la vie...dans tous les sens du terme ft. Jenna
» Retour définitif de Philippe Marange au Mistral (libre)
» Le supermarché, le lieu de tous les dangers (libre Young Force)
» Tous au cirque ! [libre]
» Cours d'informatique - LE RETOUR !!! Cette fois-ci venez bande de dissidents ! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le Continent Interdit-
Sauter vers: