AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe LancovitPartagez | 
 

 Viles imposteurs ! [PV Jackouille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gra & Ham Ducks

Me gusta
avatar

Age du personnage : 39

Familier : //
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Scientifique
Résidence : Tatran
Dans le sac : Rien dans le sac, tout dans le laboratoire. 8)

Affinités : Ace & Jeff > Retournez à la maison, on veut revoir Kaloo !

MessageSujet: Viles imposteurs ! [PV Jackouille]   Sam 16 Avr 2016 - 19:43

Ham, l'heure est grave. Je l'ai bien compris, Gra.

Nous avons perdu. Vous aussi d'ailleurs, mais ceci est une autre histoire. Nous revenons d'un concours lancovien qui récompense chaque année les meilleurs scientifiques parmi de nombreux participants. Comme chaque fois, nous avons concouru dans l'espoir, que dis-je, dans la certitude de remporter le trophée de la Meilleure Invention Scientifique de l'Année, la MISA, afin de compléter notre étagère de la victoire. Nous sommes donc venus avec notre toute nouvelle création, le Canarductus, et oui, messieurs dames. Permettez-nous de faire un peu de publicité pour cette grande révolution : grâce à ce petit appareil totalement fonctionnel, plus besoin de passer des heures à tenter de déchiffrer cette douce langue qu'est le cancannement ! À présent, il suffit d'enregistrer les sons du canard avec lequel vous souhaitez communiquer, et l'appareil vous les retranscrira dans votre langue maternelle ! Parler avec un canard n'aura jamais été aussi simple. Fonctionne aussi sur les superducks. Piles non incluses. Voir modalités dans les magasins participants.

Nous disions donc que nous avons présenté cet incroyable projet au grand concours de la MISA, persuadés de le remporter une fois de plus, puisqu'étant le plus grand scientifique de l'univers, il ne pouvait en être autrement. Mais horreur, malheur, rage, désespoir, vieillesse ennemie ! Nous, Gra et Ham Ducks, avons été dépapa... dépapé... dép... par le Dieu Canard, ce simple mot nous semble affreusement improbable à prononcer. Nous avons été... D-E-P-A-S-S-E-S. Par un couple de charlatans qui prétendaient avoir gnagnagna trouvé gnagnagna je ne sais quoi de gnagnagna sur la magie. À vrai dire nous n'avons pas beaucoup écouté. Seule notre invention à nous valait la peine de s'y intéresser. N'est-ce pas, Gra ? Tout-à-fait, Ham. Bien entendu, nous avons crié au scandale : il est évident qu'il ne s'agit que d'un abominable coup monté et qu'une personne a vicieusement traficoté les votes. Mais personne n'a voulu nous entendre. Ce concours est vraiment tenu par des mécréants.

Mais nous ne pouvons pas rester sur une défaite. Nous sommes le grand, très grand Sieurs Ducks, nous ne pouvons pas perdre. C'est pourquoi nous allons accomplir l'insensé. Que voulez-vous, la fin justifie les moyens, et nous n'avons pas d'autre choix. Il faut rétablir l'ordre et la justice, quel qu'en soit le prix à payer, quels qu'en soient les risques à prendre. Nous vaincrons, nous triompherons, comme toujours. Certes, la manière d'y parvenir ne sera pas des plus avouables, mais lorsque nous aurons réussi, tout le monde verra que notre cause est juste et que nous méritons la victoire. En attendant, nous allons nous infiltrer discrètement à l'intérieur du logement du couple gagnant afin de trouver des indices et comprendre comment ils ont pu emporter le trophée à notre place. Nous nous attendons très fortement à y trouver un millier de choses condamnables, ce serait bien leur genre. Après tout, n'oublions pas qu'ils ont triché pour gagner. Ces gens-là ne devaient pas être très sains d'esprit. Il faudra être prudent.

À dix-huit heures, c'est-à-dire très exactement tout de suite, les gagnants du concours sont invités à célébrer leur victoire autour d'un plat de nouilles. Notre victoire. Nous grommelons en songeant que nous n'aurons pas nos pâtes gratuites cette année-là. Mais il n'est pas question de se laisser abattre. Pendant que ces singes fêtent leur victoire non méritée, nous avons le champ libre pour nous immiscer chez eux. Nous parcourons donc discrètement les listes de candidats et leurs informations personnelles et tombons enfin sur leur adresse. Ella et Bernard de Ravi, 751, boulevard du Grand Marabout, 51540 Parisia, Lancovit. Parfait. Nous courons vers notre tapis et, une fois bien attachés, nous nous dirigeons à tout allure vers Parisia, jusqu'à nous trouver devant la maison de ces imposteurs. Jolie maison, spacieuse, contient très probablement un laboratoire. Entrons.

La porte d'entrée est fermée à clef. Bon, dommage, nous aurons essayé. Nous commençons à rebrousser chemin lorsqu'une fenêtre sur notre droite nous interpelle. Nous chuchotons :

- Ham ! Te souviens-tu de ce film pathétique que nos fils regardaient à la télécristal, quand ils étaient encore à la maison ?
- Quel film ?
- Ce film complètement inutile sur des cambrioleurs.
- Oh. Et bien ?
- Il suffit simplement de passer par cette fenêtre...

Je joins le geste à la parole et fracasse d'un gros coup de poing la vitre qui se brise en morceaux. Une alarme stridente retentit et nous enjambons le plus rapidement possible la fenêtre afin de nous cacher à l'intérieur. Saperlipopette, comment éteindre cette sonnerie assommante ? Nous cherchons à toute vitesse le boitier responsable de l'alarme, puis courons chercher un marteau pour le frapper avec. Une fois cassé, nous étudions les branchements électriques avant de nous apercevoir qu'il n'y en avait aucun. Flûte, un système d'alarme magique ! Bon, réfléchissons. Il doit bien y avoir un moyen de contrer cela.

- Par l'Eteignus Alarmus, que ce son désagréable se taise, pour qu'à nouveau nos oreilles se plaisent !

Un jet de magie jaune canard surgit de nos mains et vient frapper le boitier d'alarme. Mais sapristi ! Cela ne fonctionne pas ! Qu'allons-nous faire ?!

- Gra ! Tu entends cela ?
- Bien sûr que j'entends cela, je ne suis pas sourd ! Cette alarme va me rendre fou !
- Je ne parlais pas de ça ! J'entends quelqu'un venir ! Cachons-nous !

Nous fuyons dans le grand salon et sautons à terre afin de nous faufiler sous la table. Là, personne ne devrait nous voir.



Nobody's perfect. My name is Nobody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3988-gra-ham-ducks#66903 http://tara-duncan.actifforum.com/t3927-gra-ham-ou-le-hamster-trop-sexy-bim#66251
Jack Holmes


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Je n'en ai pas.
Couleur de magie : Vert pomme.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Cuisinier et ninja à ses heures perdues.
Résidence : Dans une villa en banlieue de Travia.
Dans le sac : Des capotes. Faut se protéger, c'est important.


MessageSujet: Re: Viles imposteurs ! [PV Jackouille]   Sam 11 Juin 2016 - 13:58

Il était temps de prendre ton avenir en main. Et pour cela, tu devais renouer avec ton passé. Rendre une petite visite à ces connards qui sont censés être tes parents, et les frapper au visage si nécessaire. Après tout, tu as la bénédiction de Léo, qui lui les a carrément effacé de sa vie et aimerait bien que tu fasses la même chose. Mais à vrai dire il s'en fout un peu, et quand tu lui as demandé leur adresse, il a fouillé dans sa mémoire et a fini par s'en souvenir. Ella et Bernard de Ravi, 751, boulevard du Grand Marabout, 51540 Parisia, Lancovit. Ça tombe bien, ce n'était pas très loin.

En lisant un jourstal, Jack avait découvert que ses parents avaient gagné un prix scientifique, le MISA ou le PISA, il ne se souvenait plus très bien. Cela lui avait permis de voir une photo d'eux : il put remarquer qu'effectivement, il leur ressemblait beaucoup, à son grand dépit. Il savait que sur Terre, il aurait pu les condamner à la prison à perpétuité pour avoir abandonné son enfant, mais peut-être que c'était différent sur AutreMonde ? De toute façon, il ressentait le besoin de les voir, de comprendre leur acte avant de décider ce qu'ils méritaient. Le jeune homme était très motivé à se venger. Parfois il se demandait pourquoi il leur en voulait autant alors qu'il ne les connaissait même pas, mais Jack était du genre à ressasser les choses du passé : il était comme ça, il ne pouvait pas avancer dans la vie sans avoir tout réglé. Et puis surtout, il voulait comprendre. Comprendre comment des personnes avaient pu effacer ainsi l'enfance de quelqu'un qu'ils avaient conçu ensemble, et mis au monde.
Et c'était sans doute grâce au fait qu'ils avaient abandonné leur fils qu'ils avaient pu gagner ce prix scientifique. Dans sa tête, Jack imaginait un tribunal de savants fous, tous impressionnés par la grandeur d'esprit et l'intelligence que ses parents avaient eu en les séparant de la sorte. Des gens bizarres avec des blouses blanches, qui observaient des fioles avec un petit rire mesquin car ils venaient de découvrir ce qui allait détruire l'humanité. Des vampyrs, peut-être ? Jack n'avait jamais eu aucun lien avec le monde scientifique, il ne savait pas du tout à quoi cela pouvait ressembler. A vrai dire, il s'en foutait pas mal. Tout ce qu'il voulait, c'était mettre le bordel dans la vie de ses "parents", et leur faire regretter d'avoir gagné ce foutu prix scientifique.

Il choisit donc de leur rendre visite par surprise, un mardi soir. Il devait être environ 18h, Jack débauchait, et en rentrant chez lui, il emprunta le tapis volant de son frère qui était en mission. Il avait passé son permis de tapis il y a quelques jours, il était à présent fier de pouvoir en profiter et s'amusait bien à faire des loopings et des tonneaux dans la campagne travienne. Il mit les clés sur le contact et démarra. Après plusieurs années en Angleterre, il avait toujours du mal à s'habituer au volant à gauche. Il alluma le GPS et rentra l'adresse que lui avait donnée Léo. Le GPS annonça vingt minutes de trajet.
Jack descendit du tapis, et mit celui-ci dans sa poche. Il aurait sûrement un petit peu de mal à le retrouver, mais tant pis, impossible de trouver une place où se garer. La dernière fois, Jack s'était ouvert la main en cherchant un chewing-gum dans sa poche car il avait pris la fâcheuse habitude d'y ranger tous ses couteaux. Ces poches, qu'il avait pour habitude de surnommer "sac d'Hermione", avaient changé sa vie.

Le jeune homme marchait d'un pas décidé vers la maison de ses parents. Sans réfléchir une seule seconde, il arriva devant le grand portail blanc, qui n'était pas fermé. "Ce n'est pas très prudent de laisser le portail ouvert, pensa Jack. En plus, des scientifiques comme eux doivent avoir des choses à cacher." Il parcourut donc la petit allée qui menait à l'entrée de la maison. Et là, lorsqu'il aperçut cette porte noire, grande austère et sans fenêtre, il se sentit minuscule.
La main levée pour toquer, il sentit une force qui retenait son bras. Oui, il avait peur, merde. Il se sentait affreusement stupide. Incapable d'aller jusqu'au bout de son action. Il s'assit sur le perron en espérant que personne ne le voit, prit sa tête entre ses mains et entreprit de réfléchir. Mais cette entreprise fut rapidement interrompue par un bruit strident. Surpris, Jack sauta sur ses pieds et fit le tour de la maison afin de déterminer l'origine du bruit. Intrigué que personne ne sorte de la maison, il déduit qu'il n'y avait personne. Sa réflexion aurait donc été inutile puisqu'il n'aurait eu personne à qui parler, et, à fortiori, à frapper.

Déçu de ne pas avoir de boules Quiès pour se protéger du bruit affreux, Jack envisagea de partir, mais sa curiosité prit le dessus il remarqua un carreau brisé du côté droit de la bâtisse. En faisant attention à ne pas se couper, il passa à travers la fenêtre, où il repéra un boîtier qui produisait le bruit. L'objet était déjà complètement écrasé, mais continuait à produire un sifflement éraillé et provocateur qui allait bientôt faire exploser les oreilles de Jack. Faute de mieux, il ouvrit un tiroir et cacha le boîtier à l'intérieur, puis se mit en quête du cambrioleur.
Ce dernier ne devait pas être très doué puisqu'il n'avait pas trouvé de meilleure cachette que sous la table, d'où l'on voyait dépasser ses pieds. Jack fit le tour de la table, se demandant quel était le visage du voleur, avant de s'apercevoir... qu'il y en avait deux.
Son cœur fit un petit bond dans sa poitrine. Bien qu'il côtoyât des Tatris tous les jours, il était toujours surpris lorsqu'il apercevait deux têtes sur les mêmes épaules. Le Tatris prit un air surpris, presque choqué que sa cachette eût été découverte, et Jack lui demanda alors, de la voix la plus innocente qui puisse exister :

« Vous cherchez quoi exactement ? »

Jack avait noté quelque chose d'amusant, c'est que quand on s'adressait à un Tatris, on avait pas besoin d'hésiter entre le vouvoiement et le tutoiement, ce qui était parfois bien pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3126-hana-sendo
Gra & Ham Ducks

Me gusta
avatar

Age du personnage : 39

Familier : //
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Scientifique
Résidence : Tatran
Dans le sac : Rien dans le sac, tout dans le laboratoire. 8)

Affinités : Ace & Jeff > Retournez à la maison, on veut revoir Kaloo !

MessageSujet: Re: Viles imposteurs ! [PV Jackouille]   Ven 29 Juil 2016 - 13:29

C... Comment ?! Nous avons été découverts ! Sapristi ! Comment cet individu avait-il pu nous voir ?? Avait-il reçu l'aide du Dieu Canard ? Non, ça n'avait pas de sens. Le Dieu Canard n'aurait jamais retourné les forces contre nous. Il est de notre côté. Il y a sans doute une meilleure explication à cela, mais pour l'instant, nous devons réagir. Puisque notre cachette a été trouvée, il n'est pas utile d'y rester plus longtemps. Nous sortons donc de sous la table et nous relevons à contre cœur. Le une-tête qui nous fait face a l'air d'un gosse, pas plus intelligent que le Tatris que nous avons élevé. Il nous fixe avec cet air insolent qu'ont les jeunes de nos jours, et cela ne nous plait guère. Nous aimerions bien lui faire un peu la morale, mais il faut bien avouer que ce serait déplacé de notre part : nous sommes nous aussi en tort. Bien évidemment, nous avons infiltré cette maison pour une cause totalement juste, mais nous avons tout de même agi de manière illégal, et pour cette raison, il vaut mieux se faire discret.

Le jeune abruti nous demande ce que l'on cherche. Ça alors, ne peut-il donc pas se mêler de ce qui le regarde ? À moins que... Oh Seigneur Dieu Canard ! Fait-il partie de la police ? Est-il venu pour nous arrêter ? Mais non monsieur ! Vous faîtes erreur ! Nous ne sommes pas des criminels ! Nous sommes des justiciers ! Qu'allons-nous faire ? Nous ne voulons certainement pas être envoyés au commissariat ! Bon, calmons-nous. Ayons l'air naturel, surtout.

- Nous... visitons.
- Tout-à-fait. Nous visitons.
- C'est sympathique ici, vous ne trouvez pas ?
- Absolument spacieux, bien éclairé.
- Bien sûr ce petit bruit d'alarme est assez dérangeant.
- Mais, n'allons pas nous offusquer pour si peu, n'est-ce pas ?

Nous émettons un petit rire bourgeois, puis faisons mine d'aller vers la porte.

- D'ailleurs, nous partons.
- Vous voyez, pas la peine de vous alarmer.
- Ce n'était qu'une simple visite.
- Nous n'avions pas du tout l'intention de cambrioler.
- De toute façon, nous ne connaissions même pas ces gens.
- Nous ne sommes même pas sûrs qu'ils aient un laboratoire.
- Absolument.
- Nous partons, à présent.
- Au revoir, monsieur l'agent.

Notre plan était le suivant (évidemment, nous avons deux cerveaux extrêmement intelligents, donc nous avons pu réfléchir à un plan fonctionnel très rapidemment) : nous allons sortir par la porte et faire semblant de partir pour de bon, mais en vérité, nous attendrons devant la fenêtre brisée, et lorsque le gosse sera parti, nous repasserons par la vitre et aurons le champ libre pour enquêter. Oui, ça semblait bien. Très bien, même. C'était exactement ce que nous allons faire.



Nobody's perfect. My name is Nobody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3988-gra-ham-ducks#66903 http://tara-duncan.actifforum.com/t3927-gra-ham-ou-le-hamster-trop-sexy-bim#66251
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viles imposteurs ! [PV Jackouille]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viles imposteurs ! [PV Jackouille]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1 Blade] Chassez les imposteurs !
» On peut parfois cacher les plus beaux joyaux dans les écrins les plus viles [Eli-Mathi]
» JACKOUILLE TU M'LES CASSES • Cole Jack Caulfield

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit-
Sauter vers: