AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagnePartagez | 
 

 Ne m'importunez pas. [Antarès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gra & Ham Ducks

Me gusta
avatar

Age du personnage : 39

Familier : //
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Scientifique
Résidence : Tatran
Dans le sac : Rien dans le sac, tout dans le laboratoire. 8)

Affinités : Ace & Jeff > Retournez à la maison, on veut revoir Kaloo !

MessageSujet: Ne m'importunez pas. [Antarès]   Dim 10 Juil 2016 - 23:23

Tous les ans, un congrès scientifique se réunissait sur AutreMonde, auquel participaient tous les meilleurs scientifiques de la planète (ou du moins ceux qui pensaient avoir un minimum de potentiel). Cette année, c’était la Brontagne qui était choisie pour accueillir cet heureux évènement, et un attroupement de personnes toutes aussi déjantées les unes que les autres s’était formé autour d’un bâtiment, au cœur de la capitale. À l’intérieur, plusieurs rangées de chaises faisaient face à une estrade, sur laquelle était actuellement monté un bonhomme d’une bonne cinquantaine d’années, vêtu d’une blouse blanche et muni d’un micro, prêt à formuler son discours. Son auditoire s’agrandissait petit à petit, au fur et à mesure que les personnes présentes prenaient place sur les chaises.

Parmi cette foule de personnes, il y en avait une, ou plutôt deux, qui ne passait pas inaperçue. Gra & Ham étaient en effet le seul Tatris présent dans la salle, et leurs cris faisaient tourner plus d’une tête : ils étaient en train de rouspéter après un des organisateurs, qui refusait de laisser entrer leur superduck de transport à l’intérieur du bâtiment parce que, je cite : « Les animaux sont interdits dans l’enceinte de l’établissement ». Les animaux. Il voulait faire passer les suerducks pour de simples animaux. Aux yeux du Tatris, cette idée était parfaitement inconcevable. Pire. C’était inadmissible. Mais l’organisateur n’en démordait pas et Gra & Ham durent finalement se résoudre à laisser leur malheureux superduck à l’extérieur s’ils souhaitaient participer au congrès.

Ils évitèrent soigneusement le buffet qui proposait des crêpes à volonté, déjà envahi par une masse de personnes (idiots qui préféraient se laisser déconcentrer par un peu de pâte sucrée plutôt que par les délices de la science pure) et commencèrent par se poser sur une des chaises au troisième rang. Peu à peu, les autres finirent de s’installer et l’intervenant en blouse blanche sur l’estrade prononça ses premiers mots. Alors l’enfer commença. Derrière eux, un nain boutonneux se mit à taper du pied dans leur dossier de chaise. À côté, un couple de vampyrs trentenaires (en apparence) discutait à voix haute. En face, une sonnerie de téléphone retentit. Quelque part au premier rang, un rire fort éclata. Mais. Est-ce que les gens avaient perdu la tête ? Est-ce qu’ils ne savaient pas se tenir tranquille ? Pourquoi fallait-il qu’ils embêtent tout le monde comme ça ?? N’avaient-ils rien d’autre de mieux à faire ? Les deux têtes soupirèrent et tentèrent tant bien que mal de se concentrer uniquement sur le discours du scientifique intervenant.

Au bout d’un moment, ce fut insoutenable. Ham poussa un long grognement et le Tatris se releva d’un mouvement sec. Ils sortirent du rang et se dirigèrent vers le fond de la salle, attrapèrent une chaise vide et la placèrent le plus loin possible des autres gens avant de s’asseoir dessus. Là, au moins, c’était plus calme. Gra exprima un long soupir de soulagement. Enfin, la paix. Ils allaient pouvoir écouter le discours avec plus d’attention, à présent. Il avait intérêt à en valoir la peine. Bien sûr, nos Hamsters en doutaient fortement. Ils avaient assisté à cette conférence tous les ans depuis leur majorité, et pas une seule fois ont-ils été ébloui par la prestation donnée. Sauf lorsque c’était eux qui intervenaient, évidemment. Dans ce cas, leur discours était absolument parfait, et ils ne trouvaient jamais rien à y redire. Mais sinon, en général, ils s’ennuyaient devant tant de stupidité de la part des autres scientifiques. Il n’y avait pas à dire, personne ne leur arrivait ne serait-ce qu’à la cheville. Ils les dépassaient tous. Cela ne faisait pas l’ombre d’un doute.



Nobody's perfect. My name is Nobody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3988-gra-ham-ducks#66903 http://tara-duncan.actifforum.com/t3927-gra-ham-ou-le-hamster-trop-sexy-bim#66251
Antarès


avatar

Age du personnage : 25 ans

Couleur de magie : Orange
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Physicienne
Résidence : Tingapour
Dans le sac : Des livres, des livres... et des livres.


MessageSujet: Re: Ne m'importunez pas. [Antarès]   Lun 11 Juil 2016 - 0:09

         Congrès scientifique d'Autremonde, quarante-sixième édition; cette année, la Brontagne offrait généreusement ses terres aux cerveaux les plus incongrus pour présenter leurs inventions révolutionnaires d'extracteurs de patates et autre batteries végétales. Dans la foule de créateurs aliénés, il n'était pas impossible toutefois de dénicher la petite perle rare, qui avait véritablement envie de faire quelque chose d'important dans l'histoire de sa carrière, et d'être utile au bien commun et à la société autremondienne. Certains bataillaient pour inventer les machines de guerre les plus efficaces contre les démons, d'autres se tuaient à la tâche pour trouver une solution aux inégalités sociales et à l'inégal partage des richesses, et quelques courageux réfléchissaient même à des gouvernements entièrement robotisés et fondés essentiellement autour de codes complexes pour éviter au maximum les erreurs système 404 (qui finissaient toutefois toujours par arriver) et créer ainsi le gouvernement sans faille par excellence.
         D'autres, comme Antarès Rigel Sutekh, venaient tout simplement pour péter plus haut que leurs postérieurs dans leur ridicule bleu de travail - j'ai nommé la blouse du scientifique.
         Bien que l'Edrakin eut laissé pour sa part son attirail vestimentaire au placard, elle ne manquait pas de faire remarquer aux vaillants scientifiques qu'elle croisait combien leur chapitre 35 sur la théorie de la relativité relevait de la pure extrapolation, que leur dernière thèse sur la contrefactualité ne tenait pas debout, et que leur traité sur le repos absolu était d'une stupidité à s'injecter de la belladone.
         Elle n'avait d'intérêt que pour le colloque de physique et de génétique, dans le hall six, où se présentait, lui et son travail, le Professeur Bakounin. Elle avait hâte de rencontrer le spécimen, des quelques articles étranges qu'elle avait lu à son sujet, et surtout d'avoir son avis - enfin, ses compliments, disons-le, personne ne pouvait remettre en cause sa thèse, elle s'en était bien assez assurée - sur ses propres travaux d'astrophysique. Elle s'était demandé si elle ne croiserait pas M. Gray Luros dans un tel endroit; c'était bien là le lieu, mais elle n'avait pour le moment croisé aucun visage familier - non pas qu'elle s'en plaigna, la vie solitaire lui saillait parfaitement.
         Aussi à son arrivée au lieu-dit, quelle grimace effrayante se dessina sur son visage lorsqu'elle découvrit la foule amassée sur les sièges. Trop de monde qui parlait, grognait, se plaignait, débattait. Ce n'était ni le lieu ni l'heure ! Ces scientifiques étaient parfois aussi intenables que des lycéennes terriennes à un concert de maître gims. Elle visa le rang du fond. Sa place de prédilection était occupée par un tatris fort peu sympathique d'apparence. Non pas qu'il était laid, mais Antarès avait toujours ressenti cette espèce de dégoût à la vision d'un corps surplombé de deux têtes. Les dieux étaient bien stupides de s'être dit que ce serait une bonne idée. Deux têtes ! Ce que c'était encombrant. Et laid. Et repoussant. Deux têtes. Franchement. Ce que les autremondiens étaient répugnants. Mais il lui fallait cette place. Eh, peut-être que si elle venait l'embêter, il s’ennuierait d'elle et aurait envie de partir. Voilà qui lui paraissait un bon plan.
         Avec toute l'élégance de sa félinité, Antarès releva son épaisse crinière d'émeraude, fixa sa cible de ses malsaines pupilles dorées et s'approcha d'une démarche souple. Se voulant très maladroite et très manifestement agaçante, elle offrit au malheureux un terrible sourire acéré à moitié de travers et très forcé. Si, pour une fois, son apparence très effrayante pour le commun des mortels pouvait lui être utile, c'était tout benef.
         « Héhé salut toi. Tu trouves pas ça trop coul la physique ? Mon prof de sciences me disait toujours que j'étais faite pour ça. Et maintenant me voilà ! Le congrès annuel des scientifiques autremondiens ! Je m'enjaille trop. Enfin, j'suis un peu nerveuse, j't'avoue, mais... eh, t'as l'air tendu, coco, tu veux pas te détendre le slip ? »
         Mais les paroles aussitôt prononcées, le professeur Bakounin eût fini son discours et laissa place à un autre, bien moins intéressant. C'était un échec relativement évident.
         « Diantre. Voilà qui n'était pas programmé. Mes excuses pour cette agression verbale, cher ami, j'avais besoin de la place, mais la suite ne m'intéresse pas tant. Cet homme, j'ai lu sa thèse avant de venir, c'est d'un ennui... La théorie cellulaire, c'est vu et revu. Il faudrait peut-être songer à innover un peu. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gra & Ham Ducks

Me gusta
avatar

Age du personnage : 39

Familier : //
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Scientifique
Résidence : Tatran
Dans le sac : Rien dans le sac, tout dans le laboratoire. 8)

Affinités : Ace & Jeff > Retournez à la maison, on veut revoir Kaloo !

MessageSujet: Re: Ne m'importunez pas. [Antarès]   Lun 11 Juil 2016 - 12:33

Sapristi ! Une espèce de créature bizarre aussi laide que terrifiante s’approcha dangereusement de la chaise où était paisiblement installé le postérieur de nos deux têtes préférées. Voilà qui n’était pas pour leur plaire. Qu’avait-elle à venir ainsi vers eux ? Ne voyait-elle pas qu’ils cherchaient le calme et la tranquillité ? Qu’ils avaient pris exprès cette place pour s’éloigner de la foule ? Et d’ailleurs, que pouvait-elle bien vouloir ? Nous n’étions pas à un club de rencontre, mais à un congrès scientifique. L’animation du jour était postée de l’autre côté, sur l’estrade. La féline n’avait aucune raison de venir leur parler. Ne pouvait-elle pas plutôt agir comme tout le monde et écouter le discours probablement intéressant dont leur faisait part l’intervenant ?

Mais ça alors, que faisait-elle ? Elle se mit à déblatérer des paroles inutiles et sans aucun sens à propos de… de quoi, d’ailleurs ? De son prof de science ? Qu’est-ce que cela avait à voir avec notre Tatris ? Est-ce qu’elle faisait exprès de les embêter pour les déconcentrer du discours du scientifique ? Pour tenter de perturber leur acquisition de connaissances et poser un obstacle sur le chemin vers leur gloire éternelle ? Serait-ce un complot des Cyclopes ?? Voilà les questions très intelligentes que se posaient à cet instant les deux têtes du Sieur Ducks, tandis qu’ils regardaient de leur yeux écarquillés cette insolente créature au museau sans nez.

Elle marqua finalement une pause et ils en profitèrent pour se lever, les sourcils froncés, pointer le doigt vers elle et s’apprêter à lui faire la morale. À cet exact moment, le Professeur Bakounin terminait son discours et laissait la place au scientifique suivant, mais le Tatris était bien trop concentrés sur la jeune femme monstrueuse pour y faire attention. La première tête ouvrit la bouche pour exprimer son agacement, mais la chieuse le devança et parla la première. Elle s’excusa et leur assura qu’elle avait simplement souhaité les dégager pour prendre leur place, mais qu’à présent que Bakounin était parti, cela n’avait plus d’intérêt. Et bien, drôle de façon d’agir. Leurs manières étaient à revoir, au même titre que leur éducation. Ce n’était pas ainsi que l’on se comportait face à un adulte respectable, qui plus est, le Tatris le plus intelligent et le plus prometteur de l’univers. C’est pourquoi, leurs deux paires de sourcils ne se défroncèrent pas lorsqu’ils lui répondirent :

- Je vois.
- Moi de même.
- Vos justifications sont acceptables, cependant vous devriez faire preuve de moins d’insolence à notre égard.
- Nous ne sommes pas de simples machines que vous pouvez traiter à votre guise.
- Nous sommes un Tatris pourvu de sentiments et d’un cœur fragile.
- Et nous n’aimons pas être dérangés. Alors la prochaine fois que vous souhaitez emmer… embêter le monde…
- … choisissez quelqu’un d’autre.
- Un elfe par exemple.
- Ou un loup-garou.
- Les possibilités ne manquent pas.

Ils se rassirent après avoir dévisagé de façon insistante la jeune femme. Puis ils se souvinrent de ses dernières paroles et ajoutèrent, satisfaits de trouver enfin quelqu’un pour partager leur point de vue :

- Cependant je comprends votre agacement.
- De nos jours, n’importe qui peut se proclamer scientifique.
- Or rares sont ceux qui ont le réel potentiel pour l’être.
- À vrai dire, nous ne connaissons personne d’autre que nous pour pouvoir réellement prétendre à ce titre.
- Leur thèse sont souvent toutes stupides et sans intérêt. La théorie cellulaire, vous dîtes ?
- C’est fou comme ils sont persuadés de dire des choses intéressantes.
- Ils nous font perdre notre temps plus qu’autre chose.
- Enfin, il est dans notre devoir d’y assister quand même, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber.
- C’est pourquoi nous voudrions bien ne pas être dérangés.

Ils détournèrent les têtes et reportèrent leur attention sur l’estrade, tentant de bien faire comprendre à leur interlocutrice que la discussion était close et qu’il était inutile de les importuner plus, merci bien.



Nobody's perfect. My name is Nobody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3988-gra-ham-ducks#66903 http://tara-duncan.actifforum.com/t3927-gra-ham-ou-le-hamster-trop-sexy-bim#66251
Antarès


avatar

Age du personnage : 25 ans

Couleur de magie : Orange
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Physicienne
Résidence : Tingapour
Dans le sac : Des livres, des livres... et des livres.


MessageSujet: Re: Ne m'importunez pas. [Antarès]   Mer 14 Juin 2017 - 1:44

        Les paroles du tatris ne manquèrent pas de raisonner dans les oreilles du félidé. Sa grimace se transforma en sourire glacial, laissant entrevoir des crocs aiguisés qui semblaient luire littéralement entre ses lèvres et qui tranchaient violemment avec la couleur sombre de sa fourrure. Pour qui ils se prenaient, ces petits écervelés ? Ils croyaient sérieusement que leur personne avait une importance quelconque ? Des sentiments, un cœur ! Cette misérable petite vermine ! Ils se prenaient pour des dieux ? Elle était terriblement tentée de leur arracher les entrailles, là, maintenant, tout de suite. Mais elle supposa que ce n'était pas faire preuve de courtoisie envers l'organisation du congrès qui l'avait si chaleureusement invité que de tacher la moquette et d'empiéter sur les dix pour cents de perte autorisés pour le week-end. Ils devaient déjà en avoir suffisamment avec tous ces branquignoles pseudo-scientifiques et leurs expériences ratées. Elle dévisagea simplement le tatris, le regard affamé. Sa voix se fit rauque et grave.
        « Rêvez pas. Vous avez le même cœur que tous ces parasites autremondiens. Le genre de cœur que je boufferais en une minute sablier en main pour mon petit déjeuner. Je les boufferais tous si j'en éprouvais seulement le besoin, tous ces misérables incapables pas même foutus de pondre une théorie correcte qui fasse accroître notre empire sur l'univers. Vous ne valez certainement pas mieux. Qu'avez-vous donc pondu, comme petite merveille, messieurs les scientifiques? Vous vous prenez pour des dieux ? Je les dévore, moi, les dieux. Pour mon goûter. »
        Naturellement, elle ne se soucia même pas de relever les regards effrayés ou outrés des personnes qui avaient pu l'entendre autour d'elle, manifestement trop préoccupée par la stupidité profonde de son interlocuteur. De toute façon, elle ne craignait pas même un scandale. Elle n'avait besoin de personne, ni même d'une réputation propre, pour avancer dans ses propres recherches; elle était, après tout, la seule véritable savante sur ce continent absurde, et son emprise sur le monde n'avait aucun égal. Encore moins une abomination à deux têtes aussi laid qu'un spatchoune mutant et aussi débile qu'un lutin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gra & Ham Ducks

Me gusta
avatar

Age du personnage : 39

Familier : //
Couleur de magie : Jaune
Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Scientifique
Résidence : Tatran
Dans le sac : Rien dans le sac, tout dans le laboratoire. 8)

Affinités : Ace & Jeff > Retournez à la maison, on veut revoir Kaloo !

MessageSujet: Re: Ne m'importunez pas. [Antarès]   Sam 15 Juil 2017 - 0:18

Mais enfin, qui a élevé cette jeune femme ? Mais, mais, mais… on ne mange pas le cœur des gens ! Bien sûr, c’est riche en protéines et en fer, mais tout de même. Ça ne se fait pas. Les cannibales, dehors !

Ah parce que ça mange des dieux aussi ? Ah bah, bien ! Bien, la jeunesse de nos jours ! Non mais ça alors, ça ne tourne pas bien rond, là-dedans ! Et le Dieu Canard, que va-t-il en penser, de tout cela ? L’immonde créature qui nous fait face n’a aucune idée de quoi elle parle. En tout cas, elle commence vraiment à nous déplaire, et à tous les deux. Déjà, elle nous empêche d’écouter le discours scientifique pour lequel nous nous sommes déplacés, ensuite, elle menace de nous manger le cœur, et maintenant, elle blasphème haut et fort ! Faudrait pas pousser, non plus ! Retourne d’où tu viens, sale chose étrange ! Il est temps qu’elle comprenne ses torts. Nous n’allons pas se laisser faire. Paroles de hamsters. Enfin de Tatris.

- Mais enfin, il faut vous calmer, Damoiselle.
- Si vous avez faim, prenez plutôt quelques biscuits.
- Et nous ne prétendrons jamais être des dieux.
- Cependant, il faut avouer que notre intelligence est divine.
- En effet. Elle nous vient tout droit du Dieu Canard.
- Que vous ne mangerez pas, bien entendu.

En tout cas, il est temps pour nous de dévoiler à cette demoiselle notre grande invention. Inutile de dire qu’après ça, elle sera tant impressionnée qu’elle n’osera plus nous manquer de respect !

- Eh bien, eh bien, je ne vous cache pas…
- … ni moi non plus.
- Que notre invention est sans nul doute la meilleure qu’AutreMonde ait imaginé voir jusqu’à aujourd’hui.
- Nous sommes l’heureux inventeur du superduck !
- Une race de canard très évoluée, de taille géante, capable de voler et de transporter tout ce qu’il souhaite sur son dos.
- Impressionnant, n’est-ce pas ?



Nobody's perfect. My name is Nobody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3988-gra-ham-ducks#66903 http://tara-duncan.actifforum.com/t3927-gra-ham-ou-le-hamster-trop-sexy-bim#66251
 
Ne m'importunez pas. [Antarès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antarès
» Antarès. Oui, l'étoile, là. || Validée.
» Thaneb Amedji, alias Antarès
» Fiche de présentation d'Antarès
» Biscione, Chevalier d'Or du Scorpion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagne-
Sauter vers: