AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Aelita. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagne :: La fleurplanterie de LaaraPartagez | 
 

 Un gnocchi à la poêle (PV Laara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Laara

► WORLD.END.ER ◄
avatar

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Dim 16 Oct 2016 - 21:51




Gnocchi

(Kota)






Ahaha ! La bulle-sardine a mordu à l'hameçon ! Je savais qu'il ne pouvait pas rester indifférent à... quoi ? Il se fout de ma gueule là ? Il a du caca dans les yeux ou quoi ? Ah mais non, je comprends. Effectivement, je suis d'accord avec lui : il correspond tout à fait à ma description. Loin d'être aussi beau que moi, mon petit démon reste seulement agréable physiquement. Il n'a pas su comment me le dire, quel timide !
Je ne voyais pas ce démon si clairvoyant. Je suis un peu déçue qu'il ait cramé mon stratagème, mais surtout très étonnée qu'il me fasse tout de même sortir. Je m'interroge quelques secondes sur son intelligence avant de comprendre avec sa réplique suivante qu'il le fait exprès. Mais il me teste, ma parole !
(Il a dit beau cul ! (Je sais, je sais.))
Par esprit de contradiction, je décide de rester sagement sur la table, vu qu'il s'attend à ce que je barre en courant ; bien qu'une partie de cache-cache miniaturisé me tente bien. Prenant un air narquois et une démarche nonchalante, je me mets à marcher lentement sur la table en décrivant un cercle, ignorant ce qu'il fait passer pour une poignée de main durant quelques secondes, et, alors que je reviens vers lui à la fin de ma petite ballade, je bondis brusquement sur son doigt, m'accroche à celui-ci en prévoyance d'un mouvement de recul et me mets à courir le long de son bras en direction de son épaule. En cours de traversée du haut du bras, je bondis à nouveau pour m'accrocher au col de son vêtement avant de me faire potentiellement et malencontreusement balayer par sa main. Parvenue à sa nuque, j'entreprends l'escalade de sa tête en m'accrochant à, et, j'avoue, en tirant avec une envie plus ou moins réelle de lui faire mal, ses cheveux.
Parvenue sur le haut de son crâne je lance :
- Trop cool la vue que j'ai d'ici ! Bouge pas c'est parfait !
Je m'allonge histoire de ne pas glisser, et m'accroche à des mèches de tignasse avant d'ajouter sur un ton professionnel :
- Bon sinon que comptes-tu faire de ton séjour sur notre spleeendiiide et exotiiique planète ? Te la couler douce en buvant de l'eau de mer ou mettre à profit ce temps pour espionner les autremondiens ?



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia





Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Kota


avatar

Age du personnage : 20

Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Lun 17 Oct 2016 - 18:41


Le temps commençait à être long, le doigt tendu, attendant que Mini-Couette me le serre. Elle commença à marcher nonchalamment autour de la table, s’arrêtant ça et là pour « réfléchir ». Je dois avouer que la voir faire ça était plutôt drôle, surtout quand elle secouait la tête et que ses petites couettes faisaient de même. Si je n’étais pas un démon viril et fier, j’aurai certainement esquissé un sourire face à ce petit spectacle.
Mais toutes les bonnes choses ont une fin ! Alors que je pensais qu’elle allait finalement accepter mon offre, la petite peste se jeta sur mon bras, courant dessus comme je l’avais fait pour elle ! Et elle osait me dire que je suis un copieur sans personnalité ?! D’un coup de main je tente de la faire descendre, mais cette dernière arrive à esquiver. Le désavantage d’avoir des cheveux longs, c’est qu’on peut les tirer et dans le cas présent, se cacher dedans…
 
J’ai longtemps hésité à la faire descendre de force, à claquer mes mains entre elles comme pour écraser un moustique. Finalement, j’avais pris la décision de la laisser vivre. Après tout, elle était drôle à sa manière ! Après s’être instalée confortablement sur le haut de mon crane, elle me posa une question concernant mon plan d’avenir. Il était temps de parler business.
 
Et bien je ne dirai pas non aux deux propositions ! D’ailleurs, il est temps de reprendre ce que j’ai commencé…
 
Avant de reprendre la parole, je me penchai au sol afin de récupérer la bouteille que Couette-Couette m’avait donné tout à l’heure. Elle avait été renversée dans l’agitation, mais il en restait encore un peu. Sans plus attendre, je me dépêchai d’avaler le reste cul-sec !
Sans faire attention si la petite bleue était toujours en place, je repris mon discours.
 
J’aimerai bien faire un tour chez les dirigeants de votre planète, histoire de glaner quelques informations, ou à défaut de botter des culs ! Je sais que ce ne sera pas facile, mais il faut bien commencer quelque part ! Après, ou avant suivant mes envies, je trouverai un moyen de gagner de l’argent sans trop faire d’effort. Je n’ai pas envie de rentrer immédiatement chez les démons, il n’y a rien d’intéressant là-bas… Et comme tu l’as dit, il y a beaucoup de choses à voir ici ! Enfin, je crois… D’ailleurs est-ce que…
 
Avant que je ne puisse terminer ma phrase, je senti que ma tête devenait de plus en plus lourd. Au moment même de lever la tête, je tombai à la renverse, une Couette-Couette grandeur nature assise sur mon ventre, à la fois aussi surprise que moi mais beaucoup plus amusée.
Je joignis mes mains derrière la tête afin de me créer un coussin improvisé, ne bougeant pas du sol avant de reprendre.
 
Tiens, Mini-Couette laisse place à nouveau à  Big Couette-Couette ! Parfait, tu es plus facile à regarder sous cet angle ! Donc, des suggestions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laara

► WORLD.END.ER ◄
avatar

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Mar 18 Oct 2016 - 19:15




Gnocchi

(Kota)






Je ne peux m'empêcher de sourire devant tant d'évidence. Tout le monde se fait une image d'horreur concernant les démons. Personnellement, j'ai tendance à croire qu'ils ne doivent pas être si différents de moi : toujours chercher à joindre l'utile à l'agréable, semer le chaos et se délecter des boissons qui mettent à l'aise (ou en état d'ébriété mais il faut pas le dire). Du coup je ne me sens nullement mal à l'aise en leur présence. Oui je croise des démons tous les jours ! Vous croyez que les voix dans ma tête sont des anges ?
Je me serais bien mise à rire lorsque celui sur lequel je suis installée se penche pour ramasser l'eau de mer si je n'allais pas me casser la figure en même temps. Histoire que mes os ne connaissent pas le même destin tragique que ceux d'il y a quelques minutes, je m'accroche autant que je peux à des touffes de chevelure ébène en laissant échapper un grognement de mécontentement. A ces montures démoniaques ne sont plus ce qu'elles étaient !
Cela ne m'empêche pas d'écouter attentivement les projets de celle-ci, non pas que je prévois de tenir parole (l'honneur est une valeur inutile et dangereuse pour la santé) mais plutôt dans l'objectif de m'éviter les dommages collatéraux et les retombées de responsabilité de ses prochaines actions. Bon par contre si son but est intéressant, pourquoi ne pas m'en mêler pour qu'on s'amuse encore plus ?!
Je n'en attendais pas moins d'un habitant des limbes du côté des collectes d'informations, par contre je ne m'attendais pas à ce qu'il ne soit pas pressé de rentrer chez lui. Je cherche à comprendre pourquoi (hormis le fait qu'il n'y ait "rien d'intéressant"), vu que, étant donné son statut que j'imagine élevé du fait de sa modification, il ne doit pas y être maltraité.
Je me mets à songer au potentiel bazar que l'on pourrait mettre tous les deux, lorsque je sens comme une poussée à l'intérieur de mon corps. D'un seul coup, je me mets à grandir, avec cette même impression étrange que lorsque j'ai rétréci. Ca n'est pas douloureux, seulement perturbant... Je me mets donc à songer que je risque de tuer ma monture démoniaque, mais celle-ci décide de tomber en arrière, du coup je me retrouve vautrée sur elle, une expression amusée sur le visage. Et slurk, moi qui voulait lui faire mal au passage.
J'essaye ensuite de comprendre ce que signifie "bigue", cherchant à savoir s'il s'agit d'une insulte, d'une moquerie ou d'un compliment. Dans l'hésitation, je décide de ne pas relever, et me concentre plutôt sur la suite, qui est plus intéressante. J'imagine bien qu'il est plus intéressant de me regarder lorsque j'ai cette taille, quel fantasme peut-on se faire sur un corps de moins de dix centimètres ? (Obsédés s'abstenir.)
Restant assis ainsi (bah je suis bien installée là !), je songe quelques instants à la proposition que je suis sur le poing de lui faire.
- J'irais bien botter les fesses de l'Impératrice d'Omois avec toi, mais j'ai pas très envie de me faire cramer la face, vois-tu. Par contre, vu que je t'aime bien, je peux dans ma grande bonté, te proposer une alliance économique, je lâche avec un sourire accompagné d'un sourcil relevé. Je désigne alors la pièce : ceci est une fleurplanterie. Avant je tuais des gens pour le compte de quelques friqués, mais après m'être tapée quelques semaines dans un hôpital psychiatrique, je me suis reconvertie en plantiste. Les plantes de cette planète sont très affectueuse, comme tu peux le voir avec mes chères cantaloups, je lui montre mes petites chéries au fond de la pièce, qui avaient fini de déchiqueter le cadavre depuis déjà un moment. Bon ça m'empêche pas de pratiquer mon ancien job de temps en temps, comme tu as pu le voir avec ton invocateur, mais j'aimerais éviter à mes médecins la joie de me revoir. Bref ce que je te propose, c'est d'être mon employé, comme ça tu peux vaquer à tes joyeuses discussions avec les hauts dirigeants autremondiens avec une super couverture tout en t'assurant d'avoir où dormir et manger. Enfin ça dépend ce que tu manges.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia





Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Kota


avatar

Age du personnage : 20

Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Mer 19 Oct 2016 - 13:53


C’était une bonne question… Qu’est-ce que j’allais faire désormais ? Ou plutôt, qu’est-ce que je voudrai bien faire ?
Ce qui est certain, c’est que Couette-Couette, bien qu’impétueuse, semblait craindre un hôpital psychiatrique… J’avais du mal à comprendre de quoi elle parlait, mais je fis une tête sérieuse et concernée, histoire de faire illusion. J’accompagnai même de temps en temps cet air attentif de quelques « hum hum ! » afin d’augmenter ma crédibilité ! On est espion ou on ne l’est pas !
 
Cependant, l’offre qu’elle me faisait semblait être intéressante… Je pris quelques instants pour observer plus attentivement la pièce. A première vu, on aurait pu effectivement penser que le lieu n’était qu’une maison de mauvais goût, cependant il s’agissait enfaite d’une boutique de mauvais goût, destinée à vendre des plantes plus ou moins hideuses ! Je pourrai effectivement adopter la même ligne de conduite qu’elle, une sorte de mercenaire des plantes. Enfin, tuer pour le compte d’humains n’était pas vraiment mon style… Cependant, avoir un endroit où dormir et surtout de quoi manger, il ne m’en fallait pas plus !
Elle semblait s’être mise à l’aise, assise sur mon ventre. Il était de mon devoir de changer cela. Alors qu’elle attendait une réponse de ma part, je basculai mon corps vers l’avant, attrapant son torse avec mes jambes dans la confusion. Je renversai nos positions afin d’être cette fois-ci au-dessus d’elle, me penchant vers son visage afin de lui répondre.
 
Très bien Couette-Couette, ta proposition me semble… Honnête ! Cependant, j’accepterai uniquement à la condition de ne pas porter de tablier, et de m’occuper le moins possible du magasin ! Quant-à ce que je mange…
 
Je me penchai encore un peu plus vers son visage, lui souriant de toutes mes jolies dents de démon.
 
Tout ce qui me semble appétissant !
 
Je réfléchis encore une fois, levant les yeux au ciel quelques instant avant d’ajouter : Et des gnocchis. J’espère que tu en as.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laara

► WORLD.END.ER ◄
avatar

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Lun 24 Oct 2016 - 17:20




Gnocchi

(Kota)






De la hauteur de mon corps assis, je fixe mon démon d'un air à la fois supérieur et narquois. Je songe à un ordre particulièrement intéressant à lui soumettre, mais mon esprit contradictoire préfère que cela ne lui vienne pas d'une obligation ; d'autant qu'il n'acceptera plus d'ordre à présent. En vérité, je ne pense pas qu'il ait besoin que je le lui ordonne pour faire cela, il est déjà subjugué par ma divine apparence, comme le témoigne son soudain besoin de dominer mon corps. Oh mais aucun problème, j'aime bien quand le membre de la gente masculine est au-dessus, aucun soucis tu peux rester comme ça !
Je hausse un sourcil alors qu'il émet ses conditions. La première me semble acceptable, mais la deuxième, ça se discute ! De toutes façons on verra bien, de mon avis il n'aura pas trop le choix, vu que déjà je suis la plus forte de nous d'eux, et ensuite parce qu'il dépend de moi pour dormir et manger.
- Quant-à ce que je mange... Tout ce qui me semble appétissant !
Je le regarde d'un air espiègle, cherchant une bonne répartie avec un sous-entendu mais je n'ai pas le temps de répliquer qu'il prend un air plus sérieux pour me parler d'un plat que je ne connais pas. Serait-ce une spécialité démoniaque ? Ah bah là je suis désolée mais il n'est pas tombée sur la bonne personne ! Je ne suis pas spécialiste des mets boulimi-lemien*, et je ne souhaite absolument pas en goûter. De toutes manières, c'est lui qui squatte chez moi, donc c'est à lui de s'adapter ! Je fais déjà suffisamment d'effort pour le tolérer.
- Bah écoute... J'ose espérer que tu aimes la viande, parce que je mange essentiellement ce que je chasse, ça coûte moins cher.
Mon sourire s'agrandit lorsqu'avec malice je décide de ne pas le laisser avoir l'impression de me dominer trop longtemps. Brusquement je me redresse, l'attrape par les deux épaules et le plaque au sol en me plaçant à quatre pattes au-dessus de lui. Une réflexion que j'avais eu il y a un moment alors que je venais de le rencontrer me revient en tête. Je l'exprime alors d'un air à la fois narquois et intéressé :
- Les démons plastiques peuvent coucher comme nous ou ils sont beaux juste pour qu'on les aime ?


[* Les démons sont un peuple qui s'appelle à la base les Boulimi-lema mais ils se sont rename "démons" parce que ça faisait plus swag peur.]



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia





Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Kota


avatar

Age du personnage : 20

Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Lun 24 Oct 2016 - 23:32

Je me souviens avoir ressenti une grande déception lorsque Couette-Couette m’annonça qu’il n’y aurait que de la viande aux repas, cependant après quelques instants de réflexion, je me suis dit que ce n’était pas plus mal. Après tout, je ne savais pas quelles créatures se trouvaient dans ce monde, peut-être que la viande y sera savoureuse !
Alors que j’étais en train de rêver de mes futurs repas, un autre type de viande me retourna puis me plaqua au sol, mes épaules bloquées par les mains de Couette-Couette. Cette dernière s’était remise au-dessus, son visage de plus en plus proche du mien. Je savais mon corps parfait de démon ne l’avait pas laissé indifférente ! La preuve était là, sous mon nez ! Enfin, sur mon corps !
 
Bien entendu qu’ils peuvent coucher ! Il faut bien que nos corps soient parfaits jusqu’au bout. Mais je te préviens ! Nous, les démons, ne sommes pas connus pour notre tendresse. Attends toi à ce que ce bestial et saignant !
 
  Concernant ce qui a suivi… Et bien autant vous dire que Couette-Couette et moi avons eu le plus long et difficile corps à corps de toute notre vie ! Au début ce n’était qu’une lutte de pouvoir, savoir qui était au-dessus ou non, puis on a commençait un petit peu à employer la force. Je pense qu’un le plus intéressant fut de s’arracher les vêtements à coups d’épée et de hache sans trop couper l’autre au passage.
Je ne compte plus le nombre de choses qui ont été brisées cette nuit là. De toute façon, j’ai un petit peu perdu la notion du temps, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle m’a fait transpirer celle-là ! Je ne pensais pas qu’elle utiliserait également des sortilèges, surtout ceux-là, mais ce fut une expérience… Intéressante… D’ailleurs, je ne compte plus le nombre de marque de griffure qu’elle m’a laissé dans le dos ! Enfin, je dis griffure, mais il y a eu des morsures, des coupures et bien d’autres choses.
 
  Enfin bref ! Après plusieurs… Heures ? Nous nous retrouvâmes allongés, sur le sol, nus et à bout de souffle. En jetant un coup d’œil à ma gauche, je me rendis compte que ma nouvelle partenaire et patronne semblait assez satisfaite ! Ce n’est pas moi qui le dit, c’est son sourire ainsi que son regard, je n’invente rien !
Comme elle ne semblait pas bouger non plus, j’en profite pour me détendre et mettre mes bras derrières ma tête.
 
Pas mal pour une humaine Couette-Couette. Je ne m’attendais pas à ce que tu tiennes le rythme, mais j’en suis agréablement surpris ! Je suis heureux de ne pas t’avoir tué en te poussant de la table tout à l’heure, ça aurait été une perte dommageable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laara

► WORLD.END.ER ◄
avatar

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Mer 2 Nov 2016 - 16:08









Je songe alors que les ingénieurs/chercheurs démons ont vraiment pensé à tout ! La réponse de leur création me donne particulièrement envie de la tester. Après tout, elle a été faite pour ça non ? Pourquoi les boulimi-lemas se seraient-ils fatigués à faire des corps aussi canons, si c'était pour ne pas les utiliser ? Ma réflexion étant parfaitement cohérente, ce qui arrive alors découle logiquement de nos envies respectives pleinement justifiées. Après tout qui résisterait à la beauté sensationnelle d'une elfe couplée au désir sauvage d'un lycanthrope, ou au corps artificiellement créé pour séduire et se faire désirer ? Bah pas moi.
En fait je ne sais pas à quoi m'attendre. Je ne peux pas m'empêcher de faire plusieurs hypothèses. Même sachant que les démons plastiques peuvent physiquement pratiquer le coït, je me demande si leurs chercheurs ont également créé la sensation de désir chez eux. Après tout, l'occulter leur permettrait de mieux se concentrer sur... euh... sur pourquoi ils ont été créés, donc j'ai légitimement le droit de me demander s'il est mentalement capable de coucher avec moi. Et si c'est le cas, est-ce que les démons le font entre eux ? Ma question pourrait paraître naïve au premier abord, mais personne n'a expliqué le mode de reproduction démoniaque dans les encyclopédies, ou alors j'ai mal cherché, et puis tout cela dépend également du plan initial des créateurs des démons plastiques. Bah oui, si leur but est de séduire les autremondiens/terriens et de se reproduire avec eux, ils peuvent avoir supprimé toute envie de le faire entre eux ! Quand on est capable de créer une nouvelle race de boulimi-lemien, on fait ce qu'on veut avec les gènes. Au passage, je me demande comment fait mon démon à moi pour vivre en sachant qu'il est complètement tripatouillé... Et du coup pour en revenir à ma réflexion, je m'interrogeais surtout -à la base- sur la virginité de mon nouveau jouet.
Enfin trêve de réflexion (depuis quand je réfléchis moi ?), place aux évènements les plus intéressants !
Heureusement pour mon cerveau, la réponse à mes questions existentielles vint plutôt rapidement, de manière plus attrayante que la théorie. Peut-être que mon petit démon est télépathe, parce qu'il a vite voulu satisfaire ma curiosité. Bon il faut dire que j'y ai participé de manière plutôt enthousiaste !
A première vue, je dirais qu'il accepte mal d'être dominé (eh beh il va falloir qu'il travaille là-dessus parce qu'il a pas fini !), et évidemment ça me donne encore plus envie de le faire ! Ca a donc commencé par des roulés-boulés dans toutes la pièce, et quand on a commencé à entrer un peu trop dans le jeu, c'est vite devenu un peu plus dangereux pour la santé des meubles du rez-de-chaussée. J'ai été vachement surprise de découvrir la force que cache ce corps qui a l'apparence faible des humains. J'en ai eu un petit aperçu lorsque l'on s'est battus il y a quelques temps, mais j'étais loin de me douter qu'il me donnerait autant de difficultés ! Heureusement d'ailleurs, sinon je me serais ennuyée ! En effet, la plupart de mes amants n'atteignent pas ma puissance, je n'ai donc jamais pu expérimenter le fait de pouvoir être dominée physiquement, et je dois dire que c'est plutôt drôle ! Heureusement pour moi, je régénère rapidement, et lorsqu'il a fallu se déshabiller, cela m'a vachement avantagée par rapport à mon partenaire démon qui a un peu souffert de cette expérience.
L'inspiration est vite arrivée par la suite avec l'utilisation de la magie. Bon j'ai été un peu limitée, vu le niveau de magie que j'ai dans le sang, mais on a tout de même pu expérimenter la lévitation, quelques apparitus bien pensés, et même un invisibilus (mais là c'était quand même bizarre), sans oublier l'inspiratus pour que ça devienne encore plus intéressant ! Bon j'avoue qu'il a dû en lancer quelques-uns lui aussi sous mes indications parce qu'il est évident que je ne pouvais pas tous les prendre en charge.



Finalement, je suis plutôt contente de ne pas avoir suivi mon contrat correctement, j'aurais perdu une source d'amusement sans précédent ! Couchée à côté de lui, je suis occupée à observer avec une plus ou moins grande satisfaction les différentes marques que j'ai laissé sur son corps, tandis qu'il me fait soudainement part de sa satisfaction. Je ne peux pas m'empêcher d'y répondre, indignée :
- Humaine ? Moi ? Comment oses-tu m'insulter de la sorte après ce que je t'ai fait vivre ?! Je suis une elfe, moi ! Pur sang ! Et lycanthrope à mi-temps. Tu crois qu'une simple humaine aurait pu te faire vivre cette expérience ? Tss...
Je songe alors à la proposition que je lui ai faite il y a quelques heures, et me rends compte qu'il va squatter ici durant un moment. Ca s'annonce vraiment drôle.


[Btw, tu as le Grimoire des Sortilèges pour explorer les possibilités de sorts sur AM.]


Isy





Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Kota


avatar

Age du personnage : 20

Niveau de magie :
  • Plutôt faible
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Un gnocchi à la poêle (PV Laara)   Jeu 3 Nov 2016 - 14:29

 Oh mais c’est qu’elle était susceptible notre Couette-Couette ! A peine l’avais-je appelé humaine pour la… Ah ce n’était peut-être pas la première fois… Très bien, j’accepte son énervement ! Après tout elle était une elfe ainsi qu’une lycanthrope ! Une Elcan ? Un lyelfe ? Elthropan ? Tout cela demande à réflexion.
En tout cas, c’était agréable de voir le regard qu’elle me portait après nos ébats. Même si elle semblait plus absorbée par les différentes cicatrices qu’elle avait laissées sur mon corps plutôt que par ma personne, la sensation était quand même… Apaisante ?

 Les démons n’ont pas vraiment l’occasion de laisser exprimer leurs émotions. Enfin, je sais que ceux de ma génération ont des rapports sexuels, mais pour ce qui est des véritables démons… Peut-être est-ce notre part humaine qui influence nos désirs ? Tout est toujours compétition chez les démons, mais les habitants de ce monde ne sont pas si différents de nous. Enfin, les habitudes de la petite bleue couchée à côté de moi en tout cas.
Après quelques instants, je me rappelais qu’elle m’avait adressé la parole quelques secondes auparavant.

Oh tu sais, pour moi tout ce qui n’est pas démon est humain, il ne faut pas le prendre personnellement. Enfin, il y a les dragons aussi, mais clairement tu n’en es pas une ! Et puis il parait que ma race ne s’entend pas trop avec cette dernière, donc heureusement que nous n’en sommes pas là !

 Je me relevai doucement, m’étirant un petit peu au passage. Certaines blessures étaient douloureuses, mais l’on dit que la douleur peut aussi procurer une certaine source de plaisir. Aussi souriais-je lorsque mon corps envoya l’information à mon cerveau.

 Pour ce qui est de la suite, elle fut très simple. Couette-Couette m’autorisa à dormir sur le canapé le temps de trouver un lit et m’obligea également à tenir sa boutique de temps en temps. Autant être honnête, la plupart du temps je ne le fais pas et je m’entraine avec la panoplie d’arme dont cette maison regorge. J’ai d’ailleurs récupéré deux armes de poing pouvant potentiellement m’être utile à l’avenir.
Les jours où Couette-Couette est là et bien… Lorsque l’on ne se bat pas, nous mutualisons de temps en temps nos talents pour se satisfaire l’un et l’autre, comme deux bons colocataires. Après tout, s’il ne faut que ça pour payer le loyer…

Désormais, il était temps pour moi de cesser de m’amuser et de rentabiliser mon temps sur cette terre. J’avais une mission à accomplir et il était temps de m’en occuper.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un gnocchi à la poêle (PV Laara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Laara
» La fleurplanterie de Laara
» Laara S'akil
» Une baston... Quoi de mieux pour se détendre... et pour boire du Tzinpaf ? (PV Jenna, Laara, Saeko, Clio et Keylo)
» L'amour et le sang tachèrent le pays des licornes [PV:Alvaro & Laara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagne :: La fleurplanterie de Laara-
Sauter vers: