AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Undyne Lightspear. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !
L’Univers de TD
Le Forum
~ Hors-RPG ~

Le Règlement
~ RPG - Divers ~
Top-sites
Allez, on est chaud patate et on vote toutes les deux heures pour promouvoir le forum !

tara duncan forum rpg



Merci ! :)

Génération Taraddicts
Nous vous recommandons le site très pratique de Génération Taraddicts, le fan-club officiel de Tara Duncan et de Sophie Audouin-Mamikonian :
Merchiii qui ?
Merci à Lou Ange
pour ce superbe thème !


Partagez | 
 

 ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Ven 21 Oct 2016 - 0:50


ϟ PV Mara ϟ

Charlie avait quitté son superbe appartement assez tard dans la matinée. Comme à son habitude, il avait fait la fête légèrement toute la nuit et était plus crevé. Il s’était levé alors du pied gauche (c’est bien ça l’expression Terrienne ?) et avait ronchonné dès les cinq premières minutes après son réveil. Puis soudainement, alors qu’il regardait sagement sa télé écran plat de luxe et s’apprêtait à petit-déjeuner, il se rendit compte qu’il avait envie d’une crêpe. Oh mais pas n’importe quelle crêpe ! Une crêpe au Nutella ! Il s’était aussitôt levé et avait enfilé un sweat, un jean, des baskets et fonçait dehors, dans l’agréable fraîcheur du matin.

Le jeune homme arriva rapidement devant un petit food truck qui avait l’air de bon goût et qui attirait son regard. En plus, ils faisaient bien des crêpes au Nutella ! Ah, il allait passer une bonne journée en fin de compte ! Quoi de mieux que de manger ça, de bon matin ! La file d’attendre n’était pas très longue, aussi ne fût-il pas surpris que deux minutes plus tard, il commandait déjà. Il patienta quelques instants et on lui donna enfin sa merveilleuse, sublime, crêpe au Nutella. Il en croqua une bouchée et savoura ce goût exquis. Charlie esquissa un sourire, et s’apprêtait à remordre dans son petit-déjeuner, quand son sourire s’effaça. Il se rendit compte que la crêpe avait disparu. Attendez, il n’avait pas rêvé tout de même ? Il regarda autour de lui d’un œil critique quand il aperçut une fille brune partir en courant à toute vitesse avec quelque chose dans la main. Non, il n’avait pas rêvé de sa crêpe. Il allait lui latter la gueule ! Pris par une pulsion meurtrière, le beau blond aux racines brune entama une course dans la rue, s’excusant auprès des personnes qu’il percutait. La brunette perdait son avance étant donné que Charlie était beaucoup plus rapide qu’elle grâce à son vampyrisme. Il parvint très facilement à attraper le bout de sa capuche. Aussitôt, son sang ne fit qu’un tour et il plaqua la maudite voleuse de crêpe contre le mur, dans une ruelle déserte. Elle était foutue ! Bwahahah, je t’ai eue, espèce de voleuse !

Le jeune homme souleva la capuche pour voir à qui appartenait ce petit corps, et il fut extrêmement surpris de voir qui se cachait derrière la cagoule. Un visage craquant et encore enfantin, des yeux noisettes, un petit nez retroussé et une bouche très attirante. Une mèche blanche. Charlie ne mit pas très longtemps à faire le rapport. Il devait être respectueux et pourtant, ce fût un échec total.

« Non mais sérieux t’as rien d’autre à faire que de voler ma crêpe ! Pourquoi tu me l’as piquée ? D’où tu sors ? Non mais où va le monde, qu’on m’explique ?! »

Franchement en colère, le beau jeune homme croisa les bras autour de son torse et attendait une explication. Il ne la laisserait pas s’en aller aussi facilement. Il se permit même de penser qu’elle était sacrément jolie, l’Héritière. Bref, pensons surtout à pourquoi cette petite effrontée vole des crêpes alors qu’elle peut s’offrir un banquet tout entier dans son Palais.


© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)


Dernière édition par Charlie Shaw le Sam 22 Oct 2016 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Ven 21 Oct 2016 - 10:25

Purée c’est que ça faisait tout de même mal de se prendre un mur à l’arrière de la tête. Je m'attendais à tout sauf à ça, mais bon le but était bien d’essayer de ce sortir d’une situation improbable comme l’avait dit mon maître Voleur. Je ne sais même plus d’où est parti cette fichu histoire, j’étais censé être à l’Académie aujourd’hui sauf que mon Maître désireux de sortir m’avait fait venir Tingapour pour me lancer une mission comment dire…euh…hors du commun. 

« Mara, aujourd’hui tu va apprendre à faire face à une situation imprévisible, tu vois le garçon là-bas avec sa crêpe et puis tu va la lui piquer »

Je crois que j’avais faillis étouffer quand il m’avait dit ça, non mais il me prenait pour qui? Une Voleuse? Quel jeu de mot Mara excellent franchement! Bref alors dans ma tête c’était livré une bataille avec ma conscience, un ange et un démon. Oui je sais c’est compliqué » mais j’étais face à un dilemme vous comprenez j’avais besoin d’aide quoi. En gros ça donnait à peu près ça:
Moi: « Non mais je vais pas lui voler sa crêpe! »
Le démon: « Bien sûr que si! C’est l’exercice, et puis c’est qu’une crêpe, il a l’air riche il en retrouvera bien une autre! »
L’Ange: « Oui mais c’est sa crêpe, il à l’air d’avoir faim ça serait méchant de lui prendre »
Le démon: « Mais qu’est-ce qu’on s’en fiche de sa crêpe il faut que Mara réussis l’exercice de son prof » 
L’ange: « Oui mais le pauvre jeune homme n’aura plus rien à manger et… » 
Moi: «  Non…non mais sa crêpe quoi! »
Les deux autres: « Débrouille-toi! »

Bref j’avais juste l’air d’une attardée mentale à me parler moi même dans ma tête, mais je ne pouvais pas me résoudre à désobéir à mon Maître, mon but était bien d’avoir prochainement mon diplôme alors si je commençais à discuter les ordre j’allais pas avoir fini. J’avais donc rabattu ma capuche de Voleuse sur ma tête et étais parti en courant. lorsque que ledit jeune homme ferma les yeux pour savourer sa crêpe j’avais fondit dessus et la lui avait prise. Sauf que voilà je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi rapide. je ne m’attendais pas à ce que ce soit un vampyr. Alors me voilà plaqué contre un mur, un jeune homme (plutôt pas mal entre nous) me toisant du regard attendant les réponses à ses questions. Sauf que je ne savais pas quoi dure moi! Ca faisait pas parti du plan! Je pensais que je pourrais me tirer avec la crêpe et puis la manger après parce que c’est pas que j’ai la dalle mais…bref là n’est pas la question Mara, maintenant répond lui avant qu’il ne te bouffe au lieu de sa crêpe. D’ailleurs il aurait pu dire bonjour. 

« Bonjour, ravie de faire ta connaissance »

Il me foudroya du regard, oh ça va si on peut même plus rire. J’hésitai vraiment à balancer la crêpe mais je crois que ça aggraverai juste un peu mon cas. De plus je ne pouvais pas lui dire que c’était pour une mission, j’allais devoir de me sortir de là avec ma tête. 

« Je sors du ventre de ma mère, dis-je d’une traite mais voyant qu’il me regardait bizarrement je continuai. Oh ça va je rigole, c’était pour rire j’avais pas l’intention de manger ta crêpe même si je te l’ai prise. Je me suis dit qu’une petite course poursuite le matin ne pouvait faire de mal à personne d’ailleurs je pensais même que j’allais te semer et pouvoir finalement la manger, parce que j’ai la dalle, mais vu que tu es un vampyr…hum bah voilà ce qu’il s’est passé. Je me suis fais choper comme une débutante »

Je souris mais il ne décroisa pas les bars de son torse. Bon ça va Brad Pitt je vais t’en repayer une crêpe tu va quand même pas me faire la gueule pour ça quand même si? C’est une crêpe?! Oui bon j’avoir j’aurais était légèrement énervée si on avait piqué la mienne, mais moi c’est dans le cadre d’un exercice. Je regardais vers mon Maître quand soudain je m’aperçus qu’il n’était plus là. Non mais il était où lui? Il m’avait pas quand même planté là? Dans cette situation? Bah si il faut croire, maintenant j’ai plus qu’à prier de sortir vivante de là sans un bras ou une jambe en moins...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Ven 21 Oct 2016 - 17:38


ϟ PV Mara ϟ

Charlie haussait les sourcils et se disait que, sérieusement, l’Héritière avait un pet au casque. Non mais c’était quoi, ça ? Elle avait eu une petite pulsion du style « Allez c’est parti allons nous faire courser par un vampyr hyper canon on va bien se marrer ? » non décidément ça n’allait plus là. Le jeune homme n’était pas dupe, de plus elle mentait extrêmement mal, pour une jeune fille qui était sensée être élevée et éduquée par l’Impératrice. Elle avait bien dû recevoir des cours, non ? En tout cas Charlie n’espérait pas pour elle, sinon elle était vraiment mauvaise à ça. Il pourrait facilement l’aider, si il l’appréciait. Si seulement il l’appréciait. Par dessus le marché, elle n’était absolument pas drôle.

« J’espère que tu es au courant que tu n’as aucune crédibilité, sachant que tu ne sais pas mentir. Alors, s’il-te-plaît, peux-tu me dire pourquoi tu m’as volé ma crêpe ? Et bordel pourquoi t’es partie en courant ? Même si tu n’avais pas vu que j’étais un Vampyr, rien qu’à voir ma taille par rapport à la tienne je te dépassais. Donc bon, t’es pas très futée pour une Héritière. »

Il parlait sèchement et laissa un goût très amer derrière lui, que la Princesse avait sûrement remarqué si elle était au moins capable de détecter le ton que prenaient les gens. Trêves de plaisanteries, il était temps qu’elle lui explique toute cette histoire. Non mais quand même, il avait la dalle ! La brunette tenait encore la crêpe dans sa main et Charlie la lui pris et commença à la manger en la protégeant comme si c’était sa vie qui ne tenait qu’à un fil. Mara’tylanhnem le regardait avec de grands yeux. Allons, elle avait bien dit qu’elle ne la mangerait pas alors elle allait pas piquer une crise. Certes, c’était son genre, d’être une enfant immature à piquer des crises, mais quand même. Puis c’était lui l’adulte, ici. Il lui semblait qu’elle avait dix-sept ans s’il se rappelait bien. Le beau brun avait donc six ans de plus qu’elle, alors elle n’allait pas jouer avec lui. Du moins espérons, on ne sait jamais de ce qu’un Héritier de l’Empire d’Omois est capable de faire, surtout la sœur de la catastrophe ambulante et future Impératrice.

« Si tu me permets, tu pourrais te grouiller au lieu de me regarder avec tes yeux piteux, j’ai pas toute la journée pour perdre mon temps avec toi, Princesse. »

Un sourire satisfait sur les lèvres, il voyait la mine de Mara se rembrunir. Elle était prévisible. Il savait bien qu’elle le rembarrerait, mais c’était tellement amusant. Il aurait dû y aller un peu moins fort, mais il était sûr que la jeune femme allait passer au-dessus de ça, elle avait déjà cerné le personnage qu’était Charlie. Plutôt fourbe, impatient, mais avec un côté machiavélique attirant qui ne laisse pas indifférent. En fin de compte, cette journée s’annonçait vraiment intéressante.


© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Ven 21 Oct 2016 - 20:35

Whatever what they say, you don't care
Princesse? Pas très futée? C’était pas parce qu’il était plus grand en taille et en âge, ainsi qu’en vitesse et j’imagine en force physique qu’il devait être à ce point désobligeant. Evidemment il ne pouvait pas savoir que tout cela n’était qu’une mission pour voir comment je me démerderais pour me sortir d’une situation délicate et je n’avais aucune envie de le lui dire. Ce n’est pas parce que vous êtes kidnappé que vous devez vous rendre…vous suivez mon raisonnement? De plus il avait l’air de me prendre pour une gamine. Certes il devait avoir plus de la vingtaine mais ce n’était pas une raison! Il avait l’air de bien s’amuser de mes réactions. Est-ce ma faute si toutes mes émotions se voient sur mon visage ? Oui bon c’est un peu ma faute…mais…non mais oh le petit vampyr il va se calmer direct parce que je suis pas d’humeur là! Déjà je dois me faire passer pour une voleuse et non une Voleuse tout ça pour une crêpe au nutella. N’y a t’il pas quelque chose de plus futile que mon Maître aurait pu me faire faire? Et de plus celui-ci m’a lâché comme un lapin. Je me retrouve seule, dans une situation où je ne me serais même pas mise toute seule. A parler avec un vampyr inconnu à cause d’une crêpe?! Je pourrais me montrer désagréable mais je crois que cela lui ferait trop plaisir de savoir qu’il me touche autant. Alors il faut mieux que je laisse passer. Non pas me laisser marcher sur les pieds, mais répondre juste en visant un point précis. Ou pas d’ailleurs mais en tout cas, ne pas se laisser emporter par la colère. le but de cette mission était bien de faire face à l’imprévu non? Eh bien voilà un bon entrainement et si plus tard dans une autre vie je dois marchander pour une crêpe à la pâte à tartiner est bien je me souviendrais de ce jour heureux avec cet effronté et ma vie en sera illuminé! J’inspirai un grand coup bien décidai à calmer mes nerfs trop actifs. 

« Ok d’accord je n’ai aucune crédibilité très bien. C’est ton point de vue et je ne vais pas le remettre en question vu que je suis moi-même consciente de mon incompétence dans ce domaine. Et d’ailleurs qu’est-ce que ça pourrait te faire si j’avais vraiment voulu me mettre dans la merde juste pour m’amuser? Si j’avais vraiment voulu la manger ta crêpe tu vois sois je l’aurais déjà enfournée dans ma bouche, soit, ce qui est plus plausible, au lieu de partir en courant je serais directement rentré chez moi par Transmitus. »

Bon ça s’était fait. C’était pas méchant j’avais rien dit de mal, je lui avais juste montré que c’est pas parce que je ne savais pas mentir que je n’avais pas de bons arguments. Et bien souvent ce sont ces mêmes arguments qui me sauvent. Je peux dire merci aux cours ennuyeux de ma Tante pour ça et aussi merci à ma jugeote…qu’est pas toujours là, mais qui est quand même là dès fois. C’est déjà mieux que rien allez-vous me dire.

« Et puis si tu avais l’obligeance d’arrêter de m’appeler « Princesse » tu vois ça m’arrangerait un peu. Je ne sais pas moi mais t’a peut-être pas envie que je passe mon temps à t’appeler « le Vampyr » ou bien encore « jeune homme? » après c’est comme tu veux si tu veux jouer à ça, je ne serais pas la première à arrêter »

Je le foudroyais légèrement du regard. Oui d’accord je veux bien être gentille mais à un moment j’en ai marre quoi. Pourquoi tout le monde est-il obligé de m’appeler princesse quand ils me voient? Bon je sais que la plupart du temps on m’appelle comme ça, parce que c’est comme ça que l’on me voit. Comme la princesse de service et blablabla et blablabla. En plus si mon frère me voyait là, à visage découvert devant tout ce monde, je ne me ferais même pas tuer, mais il me démembrerait morceau par morceau avant de me faire bruler, de me faire revivre pour pouvoir recommencer. Je fis un pas en avant, pensant que c’était bon je pouvais partir, mais le vampyr n’avait pas décidé la même chose que moi et m’empêcha de bouger en me faisant reculer d’un pas. J’haussai un sourcil interrogateur quoi il voulait des excuses? 

« Quoi? Je suis désolée d’accord? »

Non pas d’accord apparement. Je soupirai et m’adossa contre le mur en prenant soin de relever ma capuche sur ma tête pour éviter que tout le monde me remarque. Le vampyr croisa de nouveau les mains sur sa poitrine après avoir finit sa crêpe et me regarda. Bon si il réussissait pas à comprendre que je faisais ça pour essayer de pas trop me faire remarquer c’était que j’étais pas la seule à pas être futée comme il dit si bien le vampyr. 
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Sam 22 Oct 2016 - 15:10


ϟ PV Mara ϟ

Alors, dans ce cas là, l’Héritière avait piqué sa crêpe pour une autre raison. Qu’elle ne voulait pas préciser. Elle était vraiment insupportable, cette fille. Comme si elle avait besoin de se justifier pour éviter de dire la vraie raison du vol. Bon, elle n’était pas très maline de dire ça, puisque ça donnait à Charlie encore plus envie de savoir le pourquoi du comment. Il haussa un sourcil, méprisant. Il avait envie de jouer un peu avec la jeune fille, quitte à faire comme s’il l’appréciait. Pourquoi pas manipuler un peu son esprit, tant qu’il y était ? Il avait clairement la flemme et à part pour l’amuser, ça ne servirait pas à grand-chose même si il avouait que réussir à manipuler une peut-être future Impératrice était une grande satisfaction. Il pourrait avoir tout ce qu’il voulait (bon, d’accord, c’était déjà le cas).

« Bon, je vais pas te le redemander une troisième fois alors quelle est la vraie raison du vol ? Tu penses vraiment que te justifier va faire que je vais te lâcher ? »

Sa réaction était légèrement immature et démesurée, surtout que ce n’était qu’une crêpe et il en avait bien conscience. Il avait juste envie de la faire chier quitte à passer pour un gros forçeur – ce qu’il était sûrement ne serait-ce qu’un petit peu – et ça marcherait bientôt. Un sourire amusé apparut sur son visage, laissant à découvert ses fossettes super craquantes (c’était son arme secrète, quand il voulait draguer, bon là ça ne s’appliquait pas à Mara par contre).

« Tu peux m’appeler par tous les noms que tu veux, d’ailleurs je trouve que « beau gosse » m’irait vraiment bien, Princesse. Je t’assure aussi que je ne serai pas le premier à craquer, ce n’est pas vraiment mon genre. »

Charlie n’avait pas l’habitude de parler aussi longtemps avec des inconnus, aussi pensa-t-il qu’il faudrait éventuellement faire connaissance. Même s’il ne l’aimait pas, ça pouvait faire passer le temps. Il lui avait dit qu’il n’avait pas son temps à perdre avec elle alors qu’il avait toute la journée. Il tendit une main soignée aux ongles bien coupés et aux longs doigts fins et regarda Mara de ses yeux noisettes, qui se rapprochaient plus du vert/marron aujourd’hui. Il reprit la première phrase de la jeune fille lui ai dite.

« Bonjour, ravi de faire ta connaissance. Je m’appelle Charlie. »

Il ne s’attendait pas à ce que la brunette lui serre la main, c’était juste une formalité après tout, il avait appris ça étant tout petit et c’était donc un vieux réflexe. Il était bien élevé, après tout. Sa sœur n’avait pas bénéficié d’autant de bon sens, sinon elle n’aurait pas fait le tour du globe et ne serait peut-être pas morte, à l’heure qu’il était. Pendant un instant, le sourire enjôleur du beau brun s’effaça en quelques secondes mais il s’efforça de reprendre ses esprits. Ce n’était pas le moment d’y penser.

Il passa sa langue sur ses lèvres, ce qui provoqua l’effet « je vais te manger » très flippant des Vampyrs. Il espérait que Mara n’en ferait rien puisque justement, ce n’était rien. Bon, par contre, il allait pas attendre dix minutes la main levée.



© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Sam 22 Oct 2016 - 16:13

Whatever what they say, you don't care
Ce gars n’était pas net, non. Pour le moins du monde. il jouait au grand méchant loup, puis redevenait un agneau avant de passer la langue sur sa lèvre comme si je n’étais autre qu’une tranche de jambon. Non, cela ne me disait rien qui vaille. Pas que ce gars serait méchant, non peut-être pas. Mais plutôt du genre manipulateur. La seule chose que l’on met toujours dîtes et fais comme si de rien n’était. Si toi tu le sais mais que l’autre ignore que tu le sais, tu ne sera que plus avantagé par la situation. En attendant il avait toujours la main levé comme si il croyait une seconde que j’allais la lui serrer. Et oui je suis mal polie peut-être mais je déteste qu’on m’appelle Princesse. Sachant qu’il en fait exprès, je ne vois pas pourquoi je lui serrais la main. En tout cas pour l’instant il à l’air un peu idiot la main en l’air. Mais tant pis pour lui. cette situation me rappelle étrangement ma première rencontre avec Alec mais lui, je crois que je ne lui avais pas mis de vent…ou alors je ne m’en souviens plus. Bref Monsieur-je-suis-le-plus-beau-le-plus-fort-le-plus-tout-ce-que-tu-veux me toisait toujours du regard. Je croisai les bras sur ma poitrine comme il l’avait fait quelques minutes plus tôt et il décida enfin à baisser sa main  en me foudroyant du regard. Regard que je lui rendis bien volontiers. On aurait pu continuer comme ça toute la journée mais moi, contrairement à lui, je n’avais pas que ça à faire…Par exemple, je devais retrouver mon Maître entre autre…

« Oh alors je suis heureuse de pouvoir discuter avec toi Charlie, je m’appelle Mara, mais ça tu le sais déjà et vu que tu ne semble pas saisir que je n’aime pas les surnoms je vais te laisser faire comme bon te semble. C’est à dire ne pas me rabaisser à ton niveau. »

Mais toujours coincé entre le mur et lui, je ne pouvais toujours pas m’en aller. ce que j’aurais aimer faire au lieu de parler avec une personne aussi désagréable que lui, qui allait me faire un caca mou à cause d’une crêpe. Puis ensuite on dit que je suis immature. Et vu qu’il a pas l’intention de vouloir me lâcher et qu’il est prêt à m’emmerder jusqu’au bout je n’ai pas envie de lui laisser cette fabuleuse chance. 

« Et moi je vais te répondre pour la troisième fois que ça ne te regarde pas ok? J’ai pris ta crêpe d’accord, je te l’ai rendu. Voilà c’est bon c’est fini, affaire close. Tu vas quand même pas me faire ch…m’embêter pour une histoire de crêpe? Je te pensais plus intelligent que ça »

Non mais sérieux, oui je vais pas te dire ce que tu veux et si toi tu veux savoir. Alors on va pas être copain, copain car à part mon immaturité comme principal défaut je suis aussi têtue, très têtue et je ne laisse jamais…jamais tomber! Bon j’espère que lui il laissera tomber j’ai pas envie d’y passer la journée. je profitai de ce petit temps pour le détailler. Oui c’est vrai il est pas si moche que ça avec ses cheveux blond, sa grande taille et sa carrure mais c’était pas une raison pour frimer. 

« En parlant d’intelligence, ne rend pas ta tête plus grosse qu’elle ne l’ai déjà, il y en a ici qui sont mieux que toi »

Je ne savais pas ce qu’il me prenait de parler de cette manière, mais ce garçon me portait sur les nerfs et j’avais juste une envie qu’il me laisse en paix. Même si j’étais persuadée que je n’utilisait pas la bonne technique, ça faisait du bien de se lâcher un peu et puis comme ça , ça m’occupait en attendant que mon prof se ramène. D’ailleurs si ça se trouve il s’ennuyait lui aussi et avait juste besoin d’une petite distraction. Moi en l’occurence, la seule personne assez bête, ou assez obéissante, pour faire un truc complètement débile, que son prof lui a dit de faire. Mais maintenant que le mal est fait, il faut que je me sorte de cette situation toute seule et sans utiliser la magie ce serait encore mieux. Il faudrait que je me prouve que je suis capable de le faire au lieu d’encaisser tout ce qu’il apprête à me balancer. Une chose est sûre je suis certaine qu’on ne fera pas bon ménage ensemble. 

« Bon je peux partir? Où ta envie de me taper la causette toute la journée vu que t’a rien d’autre à faire? C’est pas que ça m’énerve de parler avec toi, mais c’est que moi j’ai d’autres occupations dans la journée que de parler avec de parfaits inconnus »


Maintenant aurait-il l’obligeance de se pousser avant que je n’emploie la manière forte, ce qui risque de très mal se finir, vu mon niveau de combat et le sien. Mais non monsieur à tout son temps. Il n’a pas à Empire à faure régner lui. Bon oui j’exagère c’est pas moi qui règne sur l’empire mais bon, je dois avoir une tonne de papier dans ma chambre…ouaiiiii supeeeeer. Et puis j’avais mon entrainement aussi et puis j’aimerai bien aller voir Amber, mon frère si il ne m’envoie pas chier, ça dépend de quel pied il s’est levé et Alec. Bref agenda complet qui ne stipule pas: causette au pied d’un mur avec Vampyro.
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Lun 24 Oct 2016 - 17:36


ϟ PV Mara ϟ

Charlie regarda d'un mauvais œil l'Héritière. Elle avait du répondant celle-ci, elle ne pouvait donc pas cesser de geindre et la ferme pour une fois ? Par Demiderus, voilà pourquoi le jeune homme supportait mal ce genre d'adolescents. Ils manquent de confiance en eux mais se donnent une assurance, ils te répondent mais en réalité il essayent juste de faire comme vous. D'avoir de la jugeote, de savoir quoi et comment répondre. Il la fixait, méprisant, se demandant bien quoi lui répondre. Bon, ils avaient commencé du mauvais pied... Il pourrait toujours devenir gentil avec elle, s'il en avait envie. Rien que pour continuer à s'amuser un peu sinon il allait se faire chier toute la journée. D'ailleurs, elle avait quoi d'autre à faire la princesse ? S'occuper de ses poupées peut-être ? Il croyait rêver.

« Une fois tu me dis que tu me pensais intelligent et la seconde d'après, tu prétends le contraire. Tu serais pas un peu contradictoire ? Hrm, non j'ai bien envie de continuer à discuter avec toi, excuse moi d'ailleurs pour ce comportement. Oh, je suis un inconnu donc ? Pourtant, tu sais déjà des infos sur moi. Mon prénom, le fait que je sois un Vampyr super sexy, et euh.. Tu sais déjà que je suis intelligent, c'est une bonne base tu ne crois pas ? »

Cette fois-ci, il lui lança un sourire craquant. Le premier sourire sincère depuis le début. Après tout, que perdait-il à discuter avec elle ? Ce n'était pas comme s'il la détestait, enfin presque. Elle était jusque un peu naïve, mais elle était probablement géniale dans le fond. Fidèle, patiente.. Ce que lui n'était pas. Il fallait vraiment chercher par contre. Soudain, une sonnerie retentit. Le son émanait de la jeune fille et Charlie comprit aussitôt que c'était sa boule de cristal. Il mobilisa avec douceur la jeune femme en face de lui et saisit la boule. Elle avait un appel d'une certaine Amber Dumont. Un sourire moqueur au visage, il fit un clin d'oeil à Mara et décrocha.

« Ah bah c'est pas trop tôt ! J'ai mon après-midi de libre, je dois te raconter pas mal de.. Attends mais t'es qui toi ?! TU FOUS QUOI SUR LA BOULE DE CRISTAL DE MARA? »

« Bonjour Amber. Je suis une connaissance de ton amie, excuse moi pour l'intrusion mais elle n'est pas disponible pour le moment. Je te l'emprunte pour quelques minutes voir heures, ne t'inquiète pas tu la verras cet après-midi en un seul morceau, enfin je ne te garantis rien. »

Le beau brun eut un sourire hypocrite qu'il lança à la jeune femme dans la boule de cristal, puis raccrocha. Surpris par son intervention et par son manque de politesse, il fronça les sourcils puis s'excusa vaguement auprès de l'Héritière. Bon, si il allait lui payer une crêpe, tiens ? De toute façon elle n'avait pas le choix.

« Désolé pour ça, c'était pas très poli mais j'avais très envie de m'amuser avec toi aujourd'hui. Je suppose que tu crèves la dalle, vu la façon dont t'as volé ma crêpe, alors je te propose gentillement de t'en payer une. Bien sûr, t'es obligée d'accepter sinon ce ne serait pas drôle pas vrai princesse ? »

Il avait plutôt dit princesse comme un surnom qui se voulait amical, il espérait donc qu'elle ne le prendrait ni mal, ni personnellement mais bon vu à quel point elle était capricieuse il serait surpris de ne pas la voir lui hurler dessus. Il trouvait la situation très drôle, surtout qu'il n'aimait pas particulièrement la jeune fille avec qui il avait prévu de passer une ou deux heures. Il ne savait pas pourquoi il avait fait cela, mais après tout peut-être qu'il en tirerait des bénéfices. On ne sait jamais, après tout on est sur Autremonde. Ici, tout est dingue.



© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Lun 24 Oct 2016 - 20:49

Whatever what they say, you don't care
Je faisais tous les efforts du monde, pour rester calme et ne pas céder à la colère, ou à la haine, ou ne pas faire quelque chose que j'allais regretter par la suite. Non, car j’allais passer devant la justice, non, vraiment car j’allais le regretter par la suite. Quand même vous faire comprendre que je suis face à un vampyr. Un grand vampyr, bien musclé…Non mais c’était quoi ce sourire? Croyait-il que j’allais le laisser me charmer? Croyait-il vraiment que j’étais une de ces sottes qui tombaient sous le charme d’un vampyr sans cerveau à cause d’un sourire? Beau certes, mais un sourire! Et puis….pour qui se prenait-il a décrocher ma boule de cristal avec un clin d’oeil et à répondre à ma meilleure amie en lui disant qu’il voulait passer du temps avec moi?! Mais je ne voulais pas passer du temps avec lui moi! Je voulais retrouver l’autre spatchoune qui me servait de prof, me barrer de cette rue et rentrer à la maison sous ma couette! Et j’avais encore moins envie d’aller manger une crêpe! Enfin…si, j’avais envie car oui j’avais faim…d’ailleurs si il pensait que j’avais pris sa crêpe car j’avais faim c’était super, ça me permettais de ne pas me justifier. Mais je n’avais pas envie d’aller manger une crêpe avec lui…parce que ça voulait dire qu’il voulait parler! 

Bon Mara calme toi, ça ne sert à rien de t’énerver parce qu’il avait l’air aussi têtu que toi alors j’avais pas non plus envie d’y passer une semaine entière. Le pire dans tout ça…le pire c’est qu’il ne pouvait pas me saquer. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il ne pouvait pas me supporter et c’était réciproque. Il me prenait sans doute pour une gamine immature, naïve, capricieuse, têtue et criarde, ce qui entre nous était tout à fait véridique. Et pour moi il n’était qu’un inconnu à la grosse tête, avec un égocentrisme démesuré, un dragueur et…et…un abruti! Enfin…un abrutit intelligent! Enfin bref le mélange des deux quoi. Je me dégageai de son emprise contre le mur. Bah oui parce qu’en plus Monsieur se permet de m’immobiliser pour prendre ma boule de cristal et répondre à ma meilleure amie qui va sûrement me tuer car je suis avec un garçon, qu’elle connait pas, qui n’est pas Alec et qui lui a raccroché au nez. Ce garçon était…était…bref Mara calme toi. Il te pousse à bout et c’est tout ce qu’il cherche. Juste pour s’amuser. Ce n’est qu’un jeu, il cherche juste à t’énerver, tu ne va quand même pas rentrer dans son piège? Hein t’es pas assez bête pour ça si? Euh si aujourd’hui visiblement j’avais envie d’être bête car j’avais envie de répondre à ses provocations et lui répondre par la même occasion. 

« Oui tu es un inconnu. Je suis désolée de te l’apprendre mais je sais juste que tu es un Vampyr sans doute intelligent certes, encore plus têtu que moi et avec un ego qui dépasse même celui de mon frère. »

Oui désolée de te mettre dans cet histoire Jar, mais contrairement à lui je n’aime pas jouer la gentille quand je n’aime pas. Alors quand j’aime pas, j’aime pas. Mais le regard noir qu’il me fit, fut vite remplacé par un sourire. Moqueur le sourire. Très moqueur même. 

« Et pour qui tu te prends à répondre à mes appels?! Je t’ai rien demandé tu sais! Je suis assez grande pour le faire toute seule! Maintenant c’est gentil de ta part je vais en entendre parler pendant une décennie! Et qui te dis que j’ai envie de passer du temps avec toi hein? »

Dès fois, j’avais vraiment l’impression de reprendre les répliques de mon frère. Ce n’était pas pour rien que nous étions jumeaux. Oui ce Charlie me faisait perdre patience et il allait arrêter de m’appeler princesse parce que même si c’est gentil pour lui, pour moi ça ne l’est pas. Ensuite il allait se plaindre, que je me plains et que je suis une gamine, mais je déteste qu’on me pousse à bout. 

« Bon je vais arrêter de m’énerver car c’est ce que tu veux j’imagine. Tu te dis peut-être qu’en me poussant à bout ça va arranger les choses? En ne faisant que m’appeler « princesse » et en répondant à mes appels je vais me calmer? Bref c’est pas grave j’ai plus envie de m’énerver pour ça… »

Bon déjà le ton s’était quelque peu calmé. Bon ça voulait pas dire que j’allais être plus zen et plus cool avec lui. Ca voulait juste dire que j’allais éviter de casser quelque chose. Quel dommage d’abimer un si joli visage. Bon le Vampyr semblait heureux que je me sois enfin calmée vu comment il me regardait ce qui ne m’empêcha pas de le foudroyer du regard. Et oui, je ne sais pas faire la gentille quand je n’aime pas c’est plus fort que moi. Bon avec moi enfin vous savez si je vous aime ou pas. Soit je vous aime et c’est bon, soit je vous aime pas…et je vous aimerez toujours pas par la suite. Ce qui est étrange et drôle dans cette situation est qu’il ne peut pas non plus me voir mais pourtant il a envie de passer du temps avec moi. Intéressant. Bon de toute façon mon prof semblait perdu de vue et il allait pas me lâcher alors allons manger cette crêpe non? 

« Bon, j’imagine que même si je dis non, tu va trouver un moyen de me kidnapper pour aller manger une crêpe alors je crois que le plus simple pour moi et pour toi c’est que je dise oui comme ça c’est fait tu n’es pas d’accord Charlie? »


Je lui fit un léger sourire…crispé le sourire. Pas naturel du tout du tout. Un sourire genre. Tu me fais chier, mais je suis bien obligée de dire oui alors voilà quoi. Soyons ami youplàlà! Je changeai d’apparence aussi vite que ma magie me le permit. Troquant ma tenue de Voleuse pour un jean et un t-shirt. Ma mèche blanche disparu, mes yeux s’effilèrent, devinrent bleus océan comme ceux de ma soeur. Mes tâches de rousseurs disparurent pour laisser sur ma joue droite un grain de beauté et je pris un teint légèrement halé. De sorte à ce que personne me reconnaisse. Vu que je voyais qu’il me regardait avec insistance. Je me tournais vers lui et avec ma bonne humeur du moment lâcha un bon: « Quoi?! ». Il eut l’air de trouver ça drôle, ou alors particulièrement pathétique mais en tout cas il rigola. L’après midi allait être long…très long...
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Ven 28 Oct 2016 - 20:42


ϟ PV Mara ϟ

Le jeune homme riait intérieurement. Il était vrai qu’il aurait aimé être peut-être ami avec la jeune fille mais elle le détestait, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Et c’était réciproque, il ne l’appréciait pas vraiment non plus mais par politesse et par goût de l’amusement, il la forçait à rester avec lui. Pourtant, il avait aussi envie de lui casser la gueule et de se barrer comme ça. Mais il était bien élevé et on ne lui avait pas appris à être de cette façon avec les « inconnus », enfin… Lui était un inconnu à ses yeux bien qu’elle devait connaître au moins vaguement les Shaw, mais il ne lui avait pas précisé son nom de famille. Elle par contre, c’était l’Héritière et malgré cela elle obéissait au doigt et à l’oeil. C’était vraiment très amusant, Charlie se demanda quand est-ce qu’il arrêtait de se foutre des gens. Après tout, qui comptait vraiment pour lui ? Il était seul dans cette grande ville, même s’il avait beaucoup de contacts. Ce n’était qu’éphémère. La princesse d’Omois ne voyait donc pas que sous son visage attirant et fourbe se cachait quelqu’un de gentil, légèrement soucieux des autres et déchiré par son passé ? Non, elle ne le voyait pas parce qu’elle ne savait pas analyser les gens comme il le faisait. Elle avait besoin qu’on soit clair avec elle alors qu’elle avait pourtant été éduquée pour comprendre seule les choses. Même maintenant, elle se devait de saisir les choses d’elle-même, elle prenait probablement des cours et pourtant elle n’y parvenait pas. Triste vie que d’être une Héritière ratée.

Il regarda la nouvelle Mara en face de lui. Elle avait nettement plus de charme, avec ses yeux bleus en amande et sa peau mate. Elle était plus adulte, moins innocente. C’était l’image qu’on voulait d’une Héritière, pas une enfant, pensa-t-il.

« Je me disais que tu étais canon sous cette forme. »

Il se mit à marcher, surveillant du coin de l’oeil sa plus ou moins invitée. Ils marchèrent pendant quelques minutes dans un silence assourdissant que Charlie décida de briser. Après tout, autant essayer de s’intéresser, il finirait peut-être par l’apprécier… Enfin…

« Alors, comment ça se fait ? Je veux dire, tu te promènes sous ta véritable apparence dans les rues d’Omois… Ce n’est pas très prudent. »

Il repensa à ce qu’elle avait dit à propos de son frère. L’Héritier… Ce n’était pas nouveau qu’il avait un ego surdimensionné, cela se voyait. Il se montrait toujours d’un air fier et presque dominant, assoiffé de pouvoir. Charlie ne pensait pas être égocentrique à ce point, loin de là. Il pensait parfois au bonheur des autres, rarement certes mais il y pensait tout de même. Il était un peu vexé. Non, ce n’était pas le mot exact, il était offensé par ces paroles. Il savait bien qu’elle était piquante quand

Il esquissa un sourire carnassier en repensant à l’appel de la fille brune, Amber. Cela devait être une amie de Mara mais il s’en fichait vraiment, après tout il gardait la jeune fille pour seulement quelques heures, elle n’avait qu’à en entendre parler pendant des décennies qu’il s’en foutait.

« Si tu avais eu envie de partir ma belle tu aurais foutu le camp par Transmitus, j’aurais pas eu le temps de comprendre que tu serais partie. Après tout, ton pouvoir est hyper puissant donc hyper rapide. Dis-donc, t’es pas très cool avec ton frère. Je le comprends tu sais. Vouloir tout savoir pour mieux analyser ; influencer, tout faire pour être parfait aux yeux des autres… C’est attirant, le pouvoir… »

Charlie avait parlé à voix basse, comme s’il psalmodiait une incantation interdite. Comme s’il ne s’était jamais permit de dire cela. Lui, il voulait le pouvoir mais pour d’autres choses. Une pensée lui traversa l’esprit. Il pourrait ramener sa sœur jumelle après tout. Il hocha négativement la tête. Ramener les morts à la vie n’était pas possible, même sur Autremonde.

C’est les larmes aux yeux qu’il se rappela avec qui il était et le rôle qu’il devait garder, bien qu’il aie du mal à ne pas penser à Crystal, il était fort et ne devait surtout pas faiblir devant l’Héritière. Elle le verrait automatiquement, sinon. Enfin si toutefois elle comprenait quelque chose aux sentiments humains.



© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Sam 29 Oct 2016 - 0:59

Whatever what they say, you don't care
Il n’était pas le seul à me regarder en coin et quelques fois quand il ne me regardait pas je me permettais de m’attarder sur son visage après tout que je sache quand même à quoi il ressemble, c’est pas parce que je ne l’aime pas que je dois l’ignorer…tiens si c’est une bonne idée, mais il fait des efforts, alors Mara prends sur toi et fais des efforts aussi. C’est pas possible d’être aussi immature…je disais donc qu’il n’était pas le seul à me regarder et j’avais remarquait un petit changement de comportement de celui-ci justement. Quelque chose de bref, d’instantané…peut-être n’était-il pas si méchant qu’il en avait l’air, peut-être était-ce juste une personnalité de façade pour ne pas exprimer pleinement ce qu’il ressent. En tout cas je n’allais pas lui poser la question. je me fiche de savoir ce qu’il pense de moi j’imagine aussi bien qu’il se fiche de ce que je pense de lui…enfin ça dépend il y a des garçons qui aiment tous savoir. Mais ça n’a pas l’air d'être son genre. Il s’en fout carrément de moi, il m’a demandé de l’accompagner juste pour passer le temps où il ne savait pas quoi faire et pourquoi j’ai accepté moi hein? Pourquoi j’ai pas refusé ou que je me suis pas barrée avec un Transmitus comme il l’avait si bien dit tout à l’heure? Je ne sais pas, mais même si j’étais persuadée qu’il le savait ce garçon avait quelque chose d’attirant et de mystérieux à la fois. Un peu comme Alec…mais je n’allais pas me mettre à les comparer, il y aurait trop de différences. 

J’avais préféré oublier ce qu’il m’avait dit sur la forme que j’avais revêtit car d’une part j’avais dû m’enflammer comme d’habitude. Même si je n’aime pas le garçon un compliment qui en vient d’un me fait toujours de l’effet, ce qui a le don de me pousser à bout, mais je ne vais quand même pas lui en vouloir alors que c’est moi qui rougit comme une dinde. Mais je ne comprenais pas vraiment l’importance qu’il accorde aux pouvoirs. C’est vrai après tout qu’est-ce que ça apporte de plus le pouvoir? Je ne sais pas mais Jar comme lui semble penser que c’est bien et se ne sont pas les seules. Mais pour moi le pouvoir est quelque chose qui ne devrait pas être tant convoité…c’est vrai quoi vous prenez Magister, il a peut-être du pouvoir mais ce n’est qu’un attardé mental doublé d’un psychopathe. Vous prenez ma Tante, oui c’est bien le pouvoir mais ça ne rend pas plus aimable et aimant. Et par exemple vous prenez Tara, elle a faillit mourir à cause du pouvoir. Et si ça se trouve, si je n’en avais pas eut autant, j’aurais pu avoir une enfance tranquille et ne pas grandir avec quelqu’un comme Magister sans connaitre qui j’étais vraiment. 

Sortant de mes pensées, je remarquai que nous étions arrivé devant le vendeur de crêpes qui avait entre temps sorti des tables pour que l’on puisse s’assoir. Bon allez Mara montre lui que tu n’est pas une fille qui attend des choses des autres et montre lui que tu veux te faire pardonner même si l’envie n’y ai pas. Vous pourriez peut-être vous entendre au final? Qui sait? Oui, oui bien sûr quand Jar deviendra gentil avec tout le monde. Non je suis pas méchante avec mon jumeau, je suis juste réaliste c’est tout! Avant que le Vampyr ne s’avance vers le vendeur, je passai devant.

« Laisse c’est moi qui est commencé et qui est volé ta crêpe, c’est moi qui dois réparer mes conneries, c’est moi qui y vais. »

Je ne lui laisser même pas le temps de parler et m’avança vers le mec afin de prendre notre commande, je pris des crêpe et notamment du nutella pour monsieur ainsi que des cafés, si il n’aimait pas…bah tant pis c’était pas grave ça m’en fera toujours un de plus. Je le rejoignis alors qu’il était déjà assis à une table, posa tout devant lui et m’assit en face essayant d’échapper à son regard…oui c’est sûr maintenant qu’on allait être face à face il allait encore plus me regarder et maintenant que ma colère est un peu retomber je repartais dans mes mauvaises habitudes. 

« C’est pas parce que je veux faire la fille gentille que j’ai fait ça, c’est juste que je trouve que c’est plus juste comme ça »

D’ailleurs je me demandais encore pourquoi j’étais en train de me justifier je me fichais de ce qu’il pensait. On perd pas les bonnes habitudes comme on dit. C’est vrai que je suis exaspérante à la fin mais c’est comme ça, t’a beau me dire que j’ai un défaut, je ferais tout ce que je peux pour le corriger jusqu’au moment où je vais reprendre la mauvaise habitudes que je m’efforçais de perdre. Je bus une gorgé de mon café, histoire de me laisser un peu plus de temps pour réfléchir à sa question. 

« Effectivement c’est pas très prudent, mais j’ai pas l’habitude de l’être pour tout te dire. J’étais censé rejoindre un ami à la taverne du coin et je n’y vais jamais avec une autre apparence. Et si j’étais en costume de Voleuse c’est parce que je viens de sortir de mon entrainement et que j’avais entre autre la flemme de me changer pour aller le voir. »

Bon c’était qu’un demi-mensonge mais bon j’avais toujours pas l’intention de lui révéler le pourquoi du comment et puis ça tenait comme mensonge non? Non pas vraiment mais on peut pas changer ses qualités non plus, je suis pas douée, je suis pas douée. J’imagine que Monsieur va me proposer de me donner des cours. 

« Oui j’aurais pu me barrer avec un Transmitus mais tu vois je suis pas non plus « malpolie » ou point de faire ça, j’avais déjà abusé avec la crêpe, j’allais pas en plus te disparaitre sous le nez, c’est moyen comme méthode. Et arrête de me donner des surnoms s’il-te-plait c’est horrible! »

Bon j’avais fait un effort j’avais dit s’il-te-plait, même si je ne le pensais pas, je l’avais quand même dit, mais qu’il arrête de me donner des surnoms pourris. « Ma belle » « princesse « . Je me penchais sur la table tout en sirotant mon café.

« J’avoue ne pas comprendre cette attirance pour le pouvoir. Autour de ça je ne vois que le malheurs, je ne vois rien d’heureux. Alors j’aimerai comprendre vraiment pourquoi le pouvoir vous attire autant »

C’était vraiment une question  de curiosité et en même temps il fallait bien que quelqu’un parle alors autant alimenter la conversation comme ça monsieur parlera seul et il sera content j’aurais plus qu’à l’écouter et déjà une heure sera passer, je pourrais donc m’en aller et aller tout expliquer à Amber. 


« Et toi? Que faisais-tu là à manger une crêpe? Ou surtout dis moi tu dois vraiment t’emmerder pour vouloir passer quelques heures en ma compagnie juste pour voir le temps passer »
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Sam 10 Déc 2016 - 15:46


ϟ PV Mara ϟ

Le Vampyr aux beaux yeux noisettes sourit, heureux de voir que la jeune femme assise en face de lui alimentait la conversation tant qu’elle le pouvait. Il allait certainement passer un bon moment, même s’il n’appréciait pas forcément sa compagnie. Après tout fréquenter une Héritière est toujours appréciable pour sa réputation, surtout si une de ses connaissances le croisait avec elle dans la journée, cela serait une chose agréable. Il haussa les sourcils, en entendant Mara dire que le pouvoir n’apportait que du malheur. Mais il n’était pas surpris, elle avait vécu avec l’un des plus grands psychopathes de toute la planète magique. Pourtant, son frère jumeau ne semblait pas détester le pouvoir bien au contraire, cela intriguait Charlie de voir qu’un frère et une sœur, jumeaux qui plus est, ont un avis totalement différent.

Il plissa les yeux, elle ne savait décidément pas bien mentir. Il n’alla pas chercher plus loin, se disant qu’elle l’apprécierait peut-être plus s’il n’insistait pas, puis il n’en avait pas vraiment envie non plus. Bon, elle était plutôt polie pour une fille qui n’avait pas l’air de l’aimer du tout voir de le détester. Il dévora sa crêpe en un temps record et but son café à petites gorgées tout en réfléchissant à ce qu’il pourrait bien répondre.

« D’accord j’arrête les petits surnoms, si tu insistes. Non, tu ne peux pas comprendre cette attirance toi, tu le détestes ce qui est normal vu ton vécu. C’est juste que pour certaines personnes, cela attire, on aimerait changer beaucoup de choses dans notre vie grâce au pouvoir, sentir qu’on est maître de quelque chose, sentir qu’on a le contrôle sur au moins quelque chose dans la vie. Et pouvoir faire ce que l’on veut. Bien sûr ça je le fais déjà, mais le reste… »

Charlie se rendit compte après sa tirade qu’il s’était comme dévoilé, en insinuant qu’avec le pouvoir il pourrait changer des choses, qu’il aurait le contrôle sur quelque chose. Il n’avait pas pu sauver sa sœur jumelle, la vie aurait été différente s’il l’avait pu et avec le pouvoir il y serait sûrement parvenu. Un regard triste passa sur son visage tandis que la partie brisée de son coeur recommença à le faire souffrir de Crystal partie trop tôt.

Il se ressaisit, et tapotait la table où étaient posés leurs cafés de ses longs doigts fins à une vitesse surhumaine grâce à ses capacités de vampyr. Puis il sourit doucement à la brunette. Il n’était pas sûr qu’elle ait compris grand-chose de son discours, mais elle comprenait peut-être plus les raisons pour lesquelles son frère est attiré par le pouvoir. Certes, cela faisait partie de son caractère mais Charlie était sûr que c’est parce que l’Héritier aimait contrôler les choses.

« Figures toi que je n’avais rien à faire, je me suis levé avec une légère gueule de bois donc j’ai voulu me réveiller un peu en prenant l’air, tout ça. Bref, tu m’as piqué ma crêpe et nous voilà ici. Je te pardonne, t’inquiètes pas pour ça même si je pense pas que ce soit le cas. Et toi dis moi, tu ne dois pas remplir des papiers, ce genre de truc qui va avec ton titre ? Je veux dire, c’est pas tous les jours qu’on voit une Héritière se promener dans Tingapour à l’air d’une plébéienne, pardonnes moi l’expression. »

Il n’avait pas dit cela d’une manière méchante, juste de façon à faire connaissance avec la belle brune aux yeux devenues bleus, captivants. Il lui lança un sourire craquant à la Charlie qui faisait si facilement craquer, et attendait patiemment d’écouter la jeune femme raconter sa vie, ses histoires et même peut-être plus si, au final, ils parvenaient à s’entendre. Ce qui allait être chose difficile, ne le cachons pas.



© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Sam 10 Déc 2016 - 18:47

Whatever what they say, you don't care
Le vampyr me lançait des sourires charmeurs, bien que craquant cela ne m’atteignait pas vraiment. Certes il était beau, cela était indéniable, il le savait et je le reconnaissais, mais je n’étais pas une fille facile. Je ne craquais pas pour un sourire voyons pour qui me prenez-vous? Oui je sais je ne suis pas crédible mais bon je n’y peux rien. Charlie continuait de me fixer si bien que je finis par reporter mon attention sur ma tasse de café. J’ai dit que je ne craquais pas pour le sourire de quelqu’un d’aussi agaçant je n’ai jamais dit que j’étais comme par miracle guérie de ma gêne. Je remuai la cuillère dans mon café et en bu une gorgée. Le jeune homme attendait ma réponse le problème c’est que je ne pouvais rien lui dire, si lui dire qu’en vrai j’étais une pauvre plébéienne qui n’aimait pas sa vie d’Héritière et qui aurait préféré être normal quoi. Lui dire que j’étais en mission que c’était pour ça que j’avais volé sa maudite crêpe et qu’en plus le truc qui me sert de prof s’est barré sans que je m’en apercevoir me laissant avec le vampyr en train de lui faire la causette, alors que nous savons aussi bien l’un que l’autre que nous ne nous supportions pas. Je bus une gorgée de mon café et planta mes yeux bleus dans ceux noisette du beau vampyr. 

« Effectivement je pense que tu dois te demander se que je fais ici, à me balader, à voler des crêpes alors que je devrais être chez moi en train de remplir des tonnes de papiers qui parlent de relations diplomatiques et de cultures de je ne sais pas trop quoi. C’est vrai que c’est beaucoup plus passionnant je te l’accorde. Tu ne dois pas être d’ici alors où c’est que tu ne sors jamais car les gens de cette ville, les « plébéiens » comme tu les appelles me voient tous les jours, je ne suis pas une gentille princesse. J’ai besoin d’action pas de rester dans ma chambre à faire mes devoirs. »

J’avais sorti mon texte d’une traite, me surprenant moi-même devant le taux de confiance qui était monté en moi. Le jeune homme esquissa un petit sourire et haussa un sourcil. Certes je m’étais un peu emportée. Je rougis légèrement et tourna la tête vers les passants. Qu’est-ce qui me prenait de réagir de cette manière? Je n’avais jamais parlé comme ça à qui que ce soit. Même si le vampyr m’énervait au plus au point, je ne me serais jamais cru capable d’une d’avoir autant de sarcasme et de deux de parler de mon titre de cette manière. Ces pensées je les gardais pour moi, ce n’était pas la peine de les redistribuer à de parfaits inconnus. 

« Désolée, je m’emporte souvent quand je parle de ça »

En vrai je ne savais même pas pourquoi je m’excusai. Je m’excusai auprès des gens que j’aimais, ce qui n’était pas le cas avec ce garçon. Mais c’était plus fort que moi. Je finis mon café et planta mon regard dans le sien décidée à ne pas le lâcher. Il essayait de me faire raconter ma vie alors que je n’en avais aucune envie et bien que j’eus une légère hésitation à faire de même je me retins tout simplement car un la vie de tout le monde n’est pas un long fleuve tranquille et de deux je n’en avais strictement rien à faire. Le problème c’est qu'il n’y avait pas de sujets de conversations plus intéressants. Nous n’allions pas rester là comme deux lapins à se regarder dans le blancs des yeux…si? 

« D’ailleurs en parlant de Tingapour, tu y habites? Ou tu es juste là pour une mission? Je ne t’avais jamais vu ici auparavant à moins que tu sois un homme des cavernes et que tu préfères rester chez toi? »

J’avais dis ma dernière phrase un sourire aux lèvres, après tout rien ne m’empêchait de le chercher un petit peu non? Du moment qu’il ne faisait pas de même…mais souvent ce n’est pas le cas, quand on cherche, on trouve. 
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Mar 27 Déc 2016 - 19:48


ϟ PV Mara ϟ

Le beau brun plissait les yeux en écoutant attentivement Mara se plaindre de la vie d’Héritière. Il essayait de comprendre, mais il ne saisissait pas vraiment pourquoi elle reniait son titre au plus haut point. Lui, s’il avait été à sa place, il se serait donné au maximum à la tâche, aurait tout fait pour être celui qui dirigerait un jour le grand Empire d’Omois, plus grande puissance de la planète.

Il commanda un deuxième café auprès du serveur et appuya ses mains aux jolis doigts fins contre sa mâchoire bien sculptée. Il n’apprécia pas du tout le fait qu’elle le traite d’homme des cavernes. Avait-il vraiment l’air de quelqu’un d’associable, qui n’aime pas les gens et qui préfère se terrer chez soi plutôt que de profiter du monde qui l’entoure ? Vraiment ?

Il se pencha vers elle presque pour la frôler, rien que pour s’amuser, pour voir sa réaction. En se servant de ses sens ultras développés, il entendit le coeur de la jeune femme s’accélérer. Cette dernière n’avait pas repris son apparence originale, elle avait toujours ce magnifique teint hâlé et ses beaux yeux bleus qui ressortaient avec sa couleur de peau. Ils étaient comme des diamants… Il aimait ce genre de fille, elles ressemblaient à des mannequins, comme lui. Cependant, il aimait aussi les femmes qui avaient quelque chose de différent, une caractéristique particulière, quelque chose qui sortait de l’ordinaire. Sortant de ses pensées, il s’amusa du visage de la jeune femme qui avait prit une légère teinte rouge.

Il se rassit tranquillement en s’éloignant d’elle (elle allait respirer mieux, pensait-il) et eut un sourire moqueur sur les lèvres.

« J’habite à Tingapour depuis quelques années maintenant. Je suis partie d’Urla et ai quitté ma famille. Contrairement à ce que tu penses, je ne suis pas un homme des cavernes et mon métier de permet même d’avoir des relations, de sortir souvent, d’être convié à des réceptions auxquelles tu pourrais toi-même être conviée. »

Mara ne connaissait rien de sa vie, elle se mêlait de tout, où alors était-ce juste de la curiosité ? C’était probablement un peu des deux mais il s’en fichait, il répondait tout simplement à ces questions. Il espérait qu’elle n’irait pas creuser plus profond, par exemple sur sa famille mais il ne pouvait pas en être certain surtout que la brunette était connue pour ses gaffes monumentales.

Il but une gorgée de sa boisson que le serveur venait de lui apporter et jouait avec la cuillère qui était à l’intérieur.



© MISE EN PAGE PAR LILACSKY.


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age du personnage : 18 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

Profil du rôliste
Surnom: Manon
Age du membre: 15
Vos autres comptes: Aucun


MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   Dim 26 Mar 2017 - 20:59

Whatever what they say, you don't care
Le jeune vampyr semblait bien s’amuser avec moi, comme si il essayait de tester mes limites. Il les trouverait si il continuait à me fixer de cette façon. Mais apparemment, pour Charlie cela ne suffisait pas. En commandant un autre café au serveur il se pencha vers moi, réduisant beaucoup trop, pour moi, l’espace qui nous séparait. Ses cheveux frôlèrent ma joue et inconsciemment je sentis mon coeur s’accélérer brutalement. Je détestais quand mon corps réagissait seul sans que je puisse y faire quelque chose. Cela me dérangeait car on pouvait facilement trouver mes points faibles….et Charlie semblait jouer avec mon plus gros. Mon coeur battait bien trop vite à mon goût et le vampyr sembla l’entendre et sourit amusé. Dans mon fort intérieur j’aurai voulu hurler, le pousser, le taper même. Lui dire très clairement que cela ne se faisait pas de jouer avec le coeur des autres! Que cela ne se faisait pas de vouloir s’amuser avec les défauts des autres! Que cela ne se faisait tout simplement pas de ne pas respecter mon espace personnel alors que nous venions de nous rencontrer. Et pourtant je restais silencieuse…j’étais pétrifiée. Mon corps refusait de m’obéir et semblait plutôt faire plus attention à où se trouvait le vampyr plutôt que ce que je voulais vraiment. 

Je sentis mes joues me chauffer, mais je ne baissai pas le regard. Si il croyait que j’allais me laisser faire, il pouvait se mettre le doigt dans le nez…enfin pardon dans l’oeil! Mes yeux bleus électriques fixaient les prunelles de Charlie puis au bout d’un moment il finit par se reculer. Je respirai de nouveau calmement et me positionnai de façon à mettre le plus d’espace entre nous deux. J’étais furieuse alors que cela semblait l’amuser…les gens avaient des passes temps bizarres quand on y pensait. 

Il finit par me raconter ce qu’il faisait ici, il n’avait pas vraiment eu l’air d’apprécier mon rapprochement avec l’homme des cavernes mais après tout ce n’était pas ma faute si cela y ressemblait. Y avait-y encore des gens qui venait acheter des crêpes au nutella juste en face de chez soit? Et puis hein…c’est ta fauta Mara si t’es dans cette situation mince! Si t’avais pas écouté ton fichu prof qui s’est volatilisé, bah t’aurais pas volé sa crê-crêpe et tu pourrais être ailleurs! D’ailleurs, il était où mon prof? Heureusement qu’il devait être là hein! Non je n’étais pas en train de m’énerver…j’étais juste….juste sur les nerfs. En fait, c’est ce garçon qui me mettait dans tous mes états et pourtant, je préférais faire la discussion avec lui plutôt que de partir seule à la recherche de mon prof incompétent. 

Je m’étais enfin calmée…je ne savais même pas pourquoi j’étais de cette façon aujourd’hui…peut-être parce j’étais en présence d’un garçon que je trouvais insupportable… « l’insupportabilité » pouvait-elle se transmettre? Car plus je m’écoutais, plus je me trouvais tout autant insupportable. Heureusement que je disais tout ça dans ma tête parce que sinon, je pense que Charlie serait déjà parti depuis longtemps. Le silence qui s’était installé entre nous était gênant. Je savais que je devais dire quelque chose, mais en même temps, je ne savais pas quoi dire et je n’avais pas envie d’être trop indiscrète. J’avais vraiment envie de rentrer mais il fallait que je retrouve mon prof…et puis tant pis pour ma mission il était où lui? 

« Dis moi, lorsque tu t’apprêtais à manger ta crêpe, tu n’as pas vu un mec bizarre passer? Genre assez vieux, habillé en noir, comme j’étais quand j’ai attrapé ton goûter? »

Je regardais autour de moi, sans parvenir à trouver mon prof et finis par laisser tomber. Peut-être que Charlie aura des informations ou peut-être pas, j’espérais en tout cas qu’il n’allait pas me faire le coup de: « Si, si j’en ai mais je te les dirai pas! ». Je souris malgré moi et plantai de nouveau mes yeux sur le beau vampyr (bah il fallait pas se le cacher quand même). 
Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara   

Revenir en haut Aller en bas
 
ϟ Whatever what they say, you don't care ϟ PV - Mara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Latortue chez le président de la république, M. Lansana Conté
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
» 11 novembre
» Mara ? Guérisseuse
» Après Jaroslav Spacek et Hal Gill, Bob Gainey fait signer un contrat d'un an à Paul Mara.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour-
Sauter vers: