AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


Profil du rôliste
Surnom: Jenna;Jenny;Jen;
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Anciennement Shanaa Laud, Jenna, Nihal Shareem


MessageSujet: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Dim 23 Oct 2016 - 20:03




❝I like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies
Kiss me in the corridor, But quick to tell me goodbye❞
Toi & Moi

Maeko avait beau être un modèle de calme, de contrôle et posséder une capacité à contrôler ses émotions pour le moins remarquable, cette nouvelle étape dans sa visite du reste du monde lui donnait envie de sautiller sur ses talons vertigineux. Non pas qu’elle l’aurait fait, bien sûr. La demoiselle n’était pas première ambassadrice pour rien.
Elle n’était en Krasalvie que depuis quelques heures mais elle était à peu près sûre d’en être tombée amoureuse. Moins exubérante que Omois, glaciale de luxe et de distinction, elle abritait l’élite de l’intelligence et de la civilisation. Une réputation joliment décorée par la beauté mystérieuse du pays ainsi que de ses habitants. La jeune femme aurait pu se fondre dans le décor, avec sa peau diaphane et sa beauté artificielle, si ce n’était pour les cheveux rose bonbon qui lui donnait cette étrange allure de femme-enfant.
- Vous ne rencontrerez le gouvernement Krasalvien que demain soir, Madame. Nous avons reçu l’autorisation de visiter la capitale. Vous avez déjà reçu plusieurs invitations, laquelle retient votre intérêt ?
Son assistant lui tendit cette pile d’enveloppe, qu’elle se mit à consulter avec un air de curiosité dans les yeux. Opéra, théâtre, ouverture d’un restaurant de luxe, vente privées d’œuvres d’arts…
C’est un papier noir brillant aux lettres dorées qui attira son regard. Défilé de mode d’une créatrice renommée (à vrai dire, Maeko avait déjà porté quelques-unes de ses pièces pendant certains évènements). La fête avait l’air différente de ce à quoi elle était habituée. Plus amusante, plus animée, plus sexy.
La jeune femme tendit la carte à son assistant et lui fit comprendre que c’était là qu’elle souhaitait se rendre.
Quelques minutes plus tard, elle se tenait dans une salle gigantesque à l’éclairage tamisé. La musique rythmée était suffisamment forte pour entretenir l’ambiance jet-set, mais ne couvrait pas les conversations des invités. Maeko glissa ses instructions à ses gardes du corps avant de se fondre dans la foule. Elle détestait être escortée de trop près et ne voulait pas donner l’impression d’être une politicienne paranoïaque. Elle savait également que ses soldats étaient trop bien entraînés pour ne pas réagir à temps si quelque chose arrivait. La demoiselle s’éloigna donc dans la foule, se démarquant du noir fétiche des autres Vampyres dans une robe rose pâle qu’on aurait pu qualifier de moulante si Maeko avait réellement eu des formes à mettre en valeur. Mais la silhouette longiligne de la demoiselle avait sa place dans un défilé de mode : à vrai dire, avec ses longues jambes perchées sur des sandales à talons aiguilles, on aurait pu la prendre pour une des mannequins. Et pourtant, la réduire à un joli visage était une erreur à ne pas commettre.
Un serveur passa à côté d’elle avec un plateau sur lequel trônait une seule et unique coupe de champagne. Elle tendit le bras pour l’attraper, avant de se rendre compte qu’une autre main s’était déjà emparée du verre de cristal. La demoiselle leva les yeux vers le coupable et rencontra un regard noisette. Le « voleur » était un grand jeune homme aux cheveux qui passaient du châtain au blond. Même sur ses talons hauts, elle devait lever la tête. Ça ne l’empêcha pas pour autant de croiser les bras sur sa maigre poitrine et de lever un sourcil avec la dignité royale qu’elle savait si bien imiter : « Eh bien, moi qui croyait que les krasalviens étaient des personnes distinguées… Où doit-on aller pour un peu de galanterie ? ».


© Pando


« Dorénavant les poupées, les souris, les gonzesses, les cailles, les morues, les donzelles, les bourgeoises, les pisseuses, les grues, les dindes, les bécasses, les punaises, les poules, les cocottes, les bobonnes, les mémères, les bibiches, les ronds de bière, les bougresses, les gourdes, les garces, les trainées, les marie couche-toi-là, les saintes ni touche, les potiches, les godiches, les cruches, les pimbêches, les cagoles, les emmerdeuses, les midinettes, les gamines, les blondasses, les radasses, les poufiasses, les grognasses, les pétasses et les connasses... on relève le museau et on se fait appeler Madame. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Lun 24 Oct 2016 - 1:30

sweet nothing



Le matin même, Charlie se trouvait encore dans son lit, dans son luxueux loft à Tingapour. Soudainement, comme si Demiderus lui tombait dessus, il avait entendu sa boule de cristal résonner dans la vaste pièce qu'était sa chambre. Il soupira, et se leva en regardant d'un coup d'oeil l'heure qui s'affichait à son réveil. Il était tôt, qui venait lui taper sur le système à six heures ? Le jeune homme regarda de qui venait l'appel et s'en voulut aussitôt. Il décrocha, et entendit immédiatement une voix doucereuse parler au téléphone. C'était son agent, d'ailleurs ne lui demandez pas pourquoi il en avait une puisqu'à part lui dire qu'il devait se rendre à des événements, faire ceci ou cela, elle ne servait pas à grand-chose. En somme elle n'était pas très amusante et encore moins drôle que ne pouvait l'être un Krakdent. Pourquoi un krakdent ? Il n'en savait rien. Bref, la jeune femme lui lit et décrivit quelques dizaines d'invitations. Aucune ne retint son attention, sauf une qui apparemment se passait à Urla. C'était un défilé d'une créatrice que la mère du jeune homme, Callista, connaissait personnellement. Bien, c'était l'occasion de faire d'une pierre deux coups. Il pourrait voir sa mère et en même temps faire bonne impression auprès de cette créatrice. De cette façon, il participerait peut-être à d'autres défilés de l'artiste.


Le Vampyr se leva, et passa une bonne partie de la journée à débattre avec son agent ce qu'il porterait le soir même. Au final, il opta pour un costard entre le rouge et le bordeaux ainsi qu'une chemise blanche accessoirisée par une cravate noire. Une Porte de Transfert plus tard, il était à Urla, sa chère capitale, sa chère patrie qu'il n'avait revue depuis au moins un an.


Il avait oublié cette ambiance classe, sombre et presque tous les habitants toujours sur leur 31. Il eut un sourire amusé puis entra dans un bâtiment assez simple de l'extérieur. Pourtant, à l'intérieur, la fête était à son apogée. Il y avait une foule incroyable et Charlie se sentait vite étouffé par ces sortceliers, bien qu'il ne soit pas le seul Vampyr. D'ailleurs, cela ne le dérangeait pas plus que ça de côtoyer des gens comme eux. Certes, ils étaient moins forts mais n'en étaient pas moins intéressants. Il aimait la diversité. Depuis son arrivée, il cherchait sa mère. Il était sûr qu'elle était là. Il aperçut une femme assez grande, brune qu'il reconnut instinctivement et dix minutes plus tard il était en grande discussion avec la créatrice de renommée grâce à sa chère mère. Après une longue conversation, il quitta la Dame en lui disant poliment qu'il devrait saluer des connaissances. Ce qui était légèrement faux, puisqu'il n'avait encore croisé que des inconnus à part eux. Il y avait de la bonne musique, les femmes étaient habillés très court, sexy. Les hommes étaient tout aussi attirants dans leur costumes. Pris pas un soudain ennui, Charlie chercha des yeux un serveur et en trouva un non loin de là. Il saisit le verre mais dans un malencontreux hasard, un bras féminin tenta de l'attraper. Le verre déjà à la main, le Vampyr tourna son regard vers la jeune femme en face de lui.


« Eh bien, moi qui croyait que les krasalviens étaient des personnes distinguées… Où doit-on aller pour un peu de galanterie ? »


Charlie laissa échapper un sourire gêné, et se demanda qui pouvait bien être cette damoiselle. Elle avait les cheveux... roses, et avait un grand corps élancé presque dépourvu de formes, digne d'une mannequin. Il passa une main dans ses cheveux, contrarié.


« ​Je vous prie de bien vouloir m'excuser​, je ne vous avait pas vue. Difficile pourtant de ne pas remarquer une charmante jeune femme tel que vous.. Pour me faire pardonner, je pourrai peut-être vous proposer un verre ? »


​Il esquissa un sourire amusé, se disant que de toute façon, il n'avait rien à perdre à faire connaissance avec cette mystérieuse fille aux cheveux roses. Elle avait l'air d'être mannequin certes, elle était aussi le genre de fille qui sait ce qu'elle veut, et parlait comme quelqu'un qui gère des affaires importantes. Le beau brun commençait à cerner un peu le personnage rien qu'avec son apparence, mais il se trompait sûrement.

© EKKINOX


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)


Dernière édition par Charlie Shaw le Lun 13 Fév 2017 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


Profil du rôliste
Surnom: Jenna;Jenny;Jen;
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Anciennement Shanaa Laud, Jenna, Nihal Shareem


MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Dim 29 Jan 2017 - 12:21




❝I like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies
Kiss me in the corridor, But quick to tell me goodbye❞
Toi & Moi

- Je vous prie de bien vouloir m'excuser​, je ne vous avais pas vue. Difficile pourtant de ne pas remarquer une charmante jeune femme tel que vous.. Pour me faire pardonner, je pourrai peut-être vous proposer un verre ?

La demoiselle ne se démonta pas en écoutant la réponse du Vampyr. Elle aurait pu s'offusquer d'être passée si inaperçue aux yeux du jeune homme, s'il n'avait pas regonflé son égo d'un compliment bien placé. L'orgueil de sa race la perdra sans doute un jour... Elle esquissa en revanche ce demi sourire qui avait à la fois sa place sur les lèvres d'une jeune femme charmeuse et d'une politicienne manipulatrice.
- Ce serait en effet la moindre des choses, compte tenu des circonstances, répondit Mae en jetant un regard amusé à la coupe de champagne dans la main de son interlocuteur.

Puis elle releva à nouveau les yeux et dévisagea une nouvelle fois le Vampyr. La candeur de ses traits ciselés contrastait avec sa carrure musclée. Elle regrettait que ses talons vertigineux ne soient pas plus hauts en constatant qu'il la surplombait sans effort. Maeko n'aimait pas être dominée. Cela lui évoquait le souvenir amer d'être jetée au sol sans ménagement, souvenir presque douloureux tant il était clair dans son esprit. Mais Mae avait grandit depuis cette époque. Si elle se sentait toujours démunie en combat physique, la demoiselle avait appris à se battre autrement. Autant par les mots que par le silence. Elle se rapprocha subtilement du jeune homme et épousseta l'épaule de son costume d'un air distrait, faisant de son mieux pour l'écraser de sa superbe – ce qui était légèrement ironique ; impressionner un Vampyr avec son charisme.

- Je ne me rappelle pas avoir entendu votre nom... Je m'appelle Mae. Alors, que faites vous ici ce soir : business ou plaisir ?  

Elle laissa volontairement une partie de son prénom dans le silence. Il était préférable, de temps en temps, de laisser des morceaux de soi même bien cachés dans un tiroir, avec le reste de ses secrets. Demain, Maeko sera en conférence avec les représentants Krasalvien. Ce soir, Mae pouvait bien s'amuser un petit peu.

© Pando


(ça fait des mois, je sais... Tu as le droit d'envoyer une beuglante à la larve que je suis... Wahhhh *o* )


« Dorénavant les poupées, les souris, les gonzesses, les cailles, les morues, les donzelles, les bourgeoises, les pisseuses, les grues, les dindes, les bécasses, les punaises, les poules, les cocottes, les bobonnes, les mémères, les bibiches, les ronds de bière, les bougresses, les gourdes, les garces, les trainées, les marie couche-toi-là, les saintes ni touche, les potiches, les godiches, les cruches, les pimbêches, les cagoles, les emmerdeuses, les midinettes, les gamines, les blondasses, les radasses, les poufiasses, les grognasses, les pétasses et les connasses... on relève le museau et on se fait appeler Madame. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Lun 13 Fév 2017 - 19:30

sweet nothing



Le Vampyr esquissait un sourire du bout des lèvres, écoutant la jeune femme, Mae donc – sûrement un diminutif – qui essayait de le charmer, ce qui le faisait bien rire. Si elle savait à quel point il la trouvait attirante, même quand elle ne s’amusait pas à le « draguer » de ses regards et de son allure presque impériale. Elle lui plaisait bien, à vrai dire, elle parlait avec aisance, c’était probablement une femme connue, une de celles qui devait parler devant un certain public.

Le beau brun – ou blond, ça dépendait du point de vue, jeta alors un regard exhaustif sur elle. La salle était pleine à craquer, il ne voyait cependant pas sa mère en train de rôder, prête à tout pour se faire connaître. Il n’apercevait personne de sa connaissance non plus, et n’entendait que le son de la musique qui résonnait dans ses oreilles dotées d’une ouïe surdéveloppée. Il posait un regard vers la son interlocutrice aux cheveux d’un rose pétant et se permit alors de regarder sa robe rose pâle, contrastant avec sa crinière plus flash. Ses jambes étaient d’une longueur interminable, pâles et fines, ses formes se faisaient rares. Elles ressemblaient à ces mannequins que l’on voit dans les magazines, toutes plus minces les unes que les autres. Cependant, contrairement à elles, Mae avait l’air d’en avoir dans le crâne. Charlie tendit l’oreille et entendit le coeur de la jeune femme battre régulièrement. Ce son l’apaisait et il lui répondit :

« Plutôt business à vrai dire, mais il est toujours important de savoir perdre pied et s’amuser un peu lors de ces soirées là, vous ne croyez pas ? 

Il lui lança un de ses sourires charmeurs, involontairement, trop habitué à faire semblant de draguer toutes les filles qu’il rencontrait pour pouvoir parvenir à ses fins. Évidemment, il ne voulait pas de ça avec Mae. Oh, quel manque de politesse de sa part ! Il reprit :

« Oh pardon, je manque vraiment à tous mes devoirs.. Charlie, enchanté Mae. »

Après un bref regard vers le podium, les gens commençaient à se regrouper autour et à s’asseoir sur des chaises. Le défilé n’allait pas tarder à commencer. Pour une fois qu’il ne serait pas là, à défiler, illuminé par les projecteurs, mais qu’il serait un spectateur presque comme les autres. Enfin, il n’était pas seul.

© EKKINOX


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Normal


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


Profil du rôliste
Surnom: Jenna;Jenny;Jen;
Age du membre: 17 ans
Vos autres comptes: Anciennement Shanaa Laud, Jenna, Nihal Shareem


MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Lun 1 Mai 2017 - 18:04




❝I like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies
Kiss me in the corridor, But quick to tell me goodbye❞
Toi & Moi

Un sourire sur les lèvres et un sourire dans les yeux, il la regardait. Mae aimait bien qu’on la regarde. Si son apparence n’avait longtemps eu aucun sens pour elle, la jeune démone en appréciait à présent toute les subtilités. En revanche, jamais elle ne se réduirait à se cacher derrière son beau visage. Maeko aurait pu être une photo sur un magazine, à la place, elle avait choisi d’être la voix de son peuple. 

Le jeune vampyr était de plus en plus intéressant. Mae commençait vraiment à avoir une faiblesse pour les krasalviens, plus froids et plus charismatiques que les hommes d’Omois. Elle se rendit compte ensuite que cette description n’était pas sans lui rappeler quelqu’un. Mais elle garda cette pensée silencieuse, dans un coin de sa tête. 

- Plutôt business à vrai dire, mais il est toujours important de savoir perdre pied et s’amuser un peu lors de ces soirées là, vous ne croyez pas ? 

Elle pencha la tête sur le côté, acquiesçant légèrement. On aurait bien dit qu’elle n’était pas la seule à vouloir s’amuser ce soir. Avec ses airs de candy boy, le jeune Vampyr lui donnait envie de l’entrainer dans un couloir vide et d’apprendre à se connaître dans le noir.

- Oh pardon, je manque vraiment à tous mes devoirs.. Charlie, enchanté Mae

Charlie. Elle le répéta encore une fois dans sa tête. Charlie. Elle aimait bien la façon dont son prénom sonnait. Charlie. Charlie ?

- Ravie de vous rencontrer Charlie. Puisque, comme que moi, vous souhaitez vous amuser, je vous propose un jeu. 

Elle affichait cet air insolent et malicieux dont on apprend à se méfier quand on est un homme. Bien qu’en talons, elle se mit sur la pointe des pieds afin de se rapprocher un peu de lui, jusqu’à ce que ses mots se fassent murmure dans la nuque du jeune homme. Là, elle décréta les règles de son jeu d’une nuit :

- L'un d’entre nous donne trois faits à propos de lui-même. Deux vérités et un mensonge. L’autre doit deviner le vrai du faux, et le perdant obtient un gage. 

Elle haussa les sourcils, l’air de dire « alors, un défi ? », puis sans attendre la réponse, se déroba à lui et bu sa coupe de champagne dans son intégralité. Elle amena un doigt à sa bouche maquillée pour en récupérer une goutte, tout en réfléchissant. Enfin, elle releva les yeux vers le Vampyr avec un sourire aux lèvres.

- Mon tour d’abord : J’ai vingt-trois ans, suis omoisienne, et ce champagne commence à me monter à la tête. Alors, quel est le mensonge, quelle est la vérité ? C’est à vous de décider Charlie, si vous voulez gagner cette première manche.

Elle mit une main sur sa hanche, attendant patiemment la réponse de son playdate de la soirée.

© Pando


« Dorénavant les poupées, les souris, les gonzesses, les cailles, les morues, les donzelles, les bourgeoises, les pisseuses, les grues, les dindes, les bécasses, les punaises, les poules, les cocottes, les bobonnes, les mémères, les bibiches, les ronds de bière, les bougresses, les gourdes, les garces, les trainées, les marie couche-toi-là, les saintes ni touche, les potiches, les godiches, les cruches, les pimbêches, les cagoles, les emmerdeuses, les midinettes, les gamines, les blondasses, les radasses, les poufiasses, les grognasses, les pétasses et les connasses... on relève le museau et on se fait appeler Madame. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Shaw


avatar

Age du personnage : 24 ans

Couleur de magie : Orange virant vers le rouge (couleur des flammes)
Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mannequin
Résidence : Un luxueux loft dans les beaux quartiers de Tingapour.


MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   Lun 1 Mai 2017 - 19:18





sweet nothing
maeko & charlie


things are so rarely what they seem
Un sourire carnassier se dessine sur ton visage d’ange. La jeune femme aux cheveux roses veut donc s’amuser, elle aussi. Cela te plaît de plus en plus, elle te plaît de plus en plus. Ton regard s’attarde sur ses hanches, sa poitrine, le creux de son cou… Ton regard se perd dans le sien lorsqu’elle te propose un jeu. Tu es tout ouïe et elle se rapproche de toi puis susurre à ton oreille :

- L'un d’entre nous donne trois faits à propos de lui-même. Deux vérités et un mensonge. L’autre doit deviner le vrai du faux, et le perdant obtient un gage. 

Ton sourire s’agrandit davantage et laisse apparaître deux fossettes dans le creux de tes joues. Tu acquiesces et reste attentif à ce qui va suivre. Elle te vole ta coupe de champagne et la boit d’une traite, irrésistiblement insolente.

- Mon tour d’abord : J’ai vingt-trois ans, suis omoisienne, et ce champagne commence à me monter à la tête. Alors, quel est le mensonge, quelle est la vérité ? C’est à vous de décider Charlie, si vous voulez gagner cette première manche.

Dès lors, tu te mets à réfléchir tout en plongeant tes yeux dans les siens d’une couleur bleu azur, foudroyants. Alors… Il est très probable qu’elle aie vingt-trois ans, cela ne t’étonnerait pas. Il est également probable qu’elle soit omoisienne, mais elle a quelque chose en plus. Elle est digne, froide et brûlante à la fois. Non, tu penses qu’elle vient d’un pays plus… exotique ? Et pour ce qui s’agit du dernier fait, il est évident que c’est vrai. Donc, tu pencherais pour le deuxième. Puis, si tu perds tu as un gage et en commençant à la connaître, tu supposes qu’elle ne fera pas les choses à moitié ce qui te tente encore plus à te tromper.

Cependant, tu es très joueur alors tu te lances après un dernier regard sur les formes de la belle rose.

« Je pense que vous avez vingt-trois ans. Aussi, le champagne commence à monter. Je dirai donc que le mensonge est que vous êtes omoisienne. Aie-je raison ? »

Une main dans tes cheveux qui redescend et frôle la taille de Mae, les tissus qui se mouvent au rythme de vos pas. Tu n’attends pas de confirmation et te lance à ton tour dans ce jeu, qui finira, tu l’espères (uhuh), par quelque chose de plus… intime ?

« A mon tour : Je suis né à Urla, je suis mannequin, et je trouve que vous êtes absolument immonde dans cette robe. »

Tu lui lances un regard enjôleur, ne laissant pas place  à la réflexion : la réponse est évidente. Ce jeu te plaît de plus en plus et tu en profites donc pour la complimenter. A elle de voir si elle voulait jouer avec le feu, c’est à dire avec tes pulsions, ou non.


camo©015


Kind or bad
I read somewhere how important it is in life not necessarily to be strong but to feel strong. [Into the Wild]

(code by 4x4, sur Bazzart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweet nothing ~ (Mae & Charlie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: