AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Meli-melo. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Partagez | 
 

 Papa [PV Tara & Magister]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Papa [PV Tara & Magister]   Dim 8 Jan 2017 - 23:56

Papa
   
ft la blondasse reloue (encore) & un daddy masqué
Un regard rapide dans le miroir lui renvoya un reflet qu'il ne reconnut pas. C'était lui pourtant, la même silhouette un peu trop mince, au maintien impeccable ; le même visage hautain, les cheveux soigneusement coiffés pour mettre sa mèche blanche en évidence ; les mêmes vêtements élégamment coupés, choisis avec soin, ni trop ostentatoires, ni trop communs. C'était lui dans le miroir, et pourtant c'était un inconnu qui lui renvoyait un regard vidé de toute substance. Une imposture. Ces mains moites n'étaient pas à lui, ni ce visage blanc - était-ce de la sueur qu'il apercevait sur ses tempes ? Il avait fait disparaitre ses cernes d'un sortilège, mais le reste ne partirait pas aussi facilement - à croire que les illusions avaient leurs limites. Il n'avait pas beaucoup dormi cette nuit, ressassant jusqu'à l'épuisement toutes les choses qu'il n'aurait probablement pas le cran de dire. Pourtant il était Jar'tylanhnem Duncan, rien n'était supposé lui faire peur. Rien, sauf son père.

Un père que Jar seul s'obstinait à appeler encore ainsi, et jamais en public. Un père à qui il avait arraché cinq ans plus tôt, bientôt six - personne ne s'en souciait, tout le monde faisait comme si, mais lui avait compté chaque jour. Comme si tout allait pour le mieux, comme si c'était normal qu'on arrache des enfants à ceux qui les avaient élevés. Mais bien sûr cette situation arrangeait tout le monde. Même le père en question, qui ne s'était jamais donné la peine de remplir réellement le rôle qu'il s'était lui-même attribué, qui ne s'était jamais soucié de lui, sinon à la manière d'un joueur d'échecs qui avancerait ses pions, les sacrifierait sans autre but en tête que sa propre victoire.

Un père qu'il allait revoir tout-à-l'heure.

•••

Ils arrivèrent une heure avant l'aube. Le bâtiment en bois, à l'écart de la ville, semblait sur le point de s'effondrer. On devinait aux fenêtres condamnées et aux herbes folles que personne n'y avait pénétré depuis de nombreuses années, sauf peut-être quelques gamins. Rajoutez à ça que la Brontagne était le pays le plus insignifiant que Jar connaissait - en plus d'être une patrie d'alcooliques -, il ne voyait vraiment pas qui viendrait les chercher ici.

Avec un soupir, il se tourna vers Tara, occupée à truffer l'endroit de pièges - si ça l'amusait.

- Si tu tiens vraiment à aller jusqu'au bout, tu devrais savoir une chose. J'ai été en contact avec Magister depuis que j'ai quitté la Forteresse. Plusieurs fois. Mais plus maintenant.

© Gasmask    






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Lun 9 Jan 2017 - 1:22


Parano ? Moi ?






Elle s'était bien préparé, la petite demoiselle. Il fallait dire qu'elle ne l'avait pas revu depuis de nombreuses années et elle tenait à faire suffisamment bonne impression. Pas pour le séduire (LOL #JESUIS TARASTER), mais bien pour lui montrer qu'elle était, plus que jamais, en capacité de se défendre. Ce qui était le cas, de toute façon. Elle n'aurait pas voulu l'admettre, mais elle appréhendait un peu (beaucoup) de voir de façon "amicale" sa nemesis. Prudente, elle avait laissé un mot en expliquant où elle se trouverait et ce qu'elle faisait, si jamais ils leur arrivaient quelques choses, et elle avait embarqué aussi un taludi qu'elle comptait dissimuler. Sa changeline avait astiqué son armure en keltril pour l'occasion et elle avait rassemblé ton son barda d'assassin. Myakko avait une influence sur elle, mais Tara ne saurait dire si celle-ci était néfaste ou non. Elle commençait à mettre des pièges un peu partout, s'en devenait presque maladif.


***


Ils passèrent tout deux la porte de transfert et sortir sans encombre de la cité. Personne ne semblait vraiment porter attention à eux par ici, et ça les arrangeaient bien. Ils étaient arrivés relativement tôt, aussi bien pour la journée que pour le rendez-vous, sur son insistance. L'idée était de pouvoir se préparer un peu à l'arrivée de Moulatarte et il lui fallait du temps pour ça. Elle s'attela donc à cette tache dès que Jar l'eut emmenée au bon endroit.

Il la prévint alors de son contact avec le tant redouté sangrave.



"Je n'en doutais pas un seul instant. Le contraire aurait été un peu étonnant. Vous vous racontiez quoi ? "

Elle n'était pas dupe. Elle ne lui dit pas, mais elle remettait en doute la dernière partie de sa phrase. Mais elle n'avait pas à l'en juger, elle n'avait aucune idée de ses motivations pour cela, et en un sens, ce serait peut-être un atout pour eux. Elle fixa le dernier piège en se remémorant ce qu'il y avait. Il n'y en aurait qu'un seul, en fait, tout du moins, un très gros qui se déclencherait en cas de soucis. Elle n'aurait qu'à transmettre sa pensée à Galant et il tirerait sur la corde qui entraînerait la réaction en chaîne. L'idée était de plonger la zone dans une fumée épaisse, qui serait mêlée à du pollen de sopor. Même si elle en était tenté, elle ne voulait pas blesser Magister et risquer la mémoire de son frère et de sa sœur. Elle s'en tiendrait donc à la stricte neutralisation. Tout du moins, le déclenchement tournerait court à un affrontement qu'elle ne voulait pas forcement avoir.

"Pourquoi plus maintenant?"

Peut-être que Magister n'y trouvait plus d’intérêt. Ou Jar. Ou les deux. Ils se ressemblaient pour ça et Tara imaginait bien qu'ils puissent se bouder faute de bénéfices mutuels immédiats.

"Bref, il ne devrait plus tarder. J'espère que tu es prêt..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé




MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Dim 12 Fév 2017 - 14:31

Tu pousses un soupir. Pauvre gosse. Des années que tu joues la baby-sitter à distance sans qu'il le sache, et maintenant qu'il espère revoir son père grâce à un prétexte fumeux, il va tomber sur son bras gauche. T'as prévenu Magister pourtant, t'as essayé de lui faire comprendre que c'était important. Il t'a juste dit que t'avais qu'à envoyer un sous-fifre au cas où c'était un piège. Mais t'as un peu pitié, il est chiant, certes, m'enfin c'est qu'un gosse. Du coup tu t'es dit que t'allais trouver une excuse bidon qui tenait à peu près la route, mais il est pas con non plus.

C'est donc sans grand enthousiasme que tu passes une Porte de Transfert pour atterrir dans une forêt en Brontagne. En une seconde, tu te transformes en lycanthrope. Tu gagnes de la vitesse, atteint rapidement l'endroit donné. Tu humes l'air avant de te révéler. Grimaces. Et merde. Tu reprends forme humaine, passes une main dans tes cheveux blonds. Evidemment, elle est là. T'avais envisagé qu'elle se ramène, mais t'espérais foutrement qu'elle reste au château. Une chance que Magister ne soit pas venu, il aurait pété une durite. C'était donc bel et bien un foutu piège. N'empêche, peut-être que tu découvriras quelques trucs importants. Quant à savoir si tu risques de te faire capturer, c'est pas très inquiétant. Magister enverra sûrement quelqu'un pour te tuer si tu t'échappes pas. Et t'as pas spécialement envie de crever.

Tu t'avances vers les Duncan, le visage à découvert. Tara, tu salues brièvement. Jar. Les traits résolument froids, comme si tu ressentais aucune émotion. Je vois que le Maître a eu raison de ne pas te faire confiance, tu lâches placidement. Sous-entendu : c'est foutu mon gars, t'as foiré ta chance de le revoir un jour. Sans doute. A moins que tu livres Tara. Un truc du genre.


Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 19 Fév 2017 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Dim 12 Fév 2017 - 15:29


Grand méchant toutou






Tiens, c'était inattendu. Que Magister envoie quelqu'un d'autre, oui. Mais elle n'aurait pas parié sur Fabrice. Tara n'était pas vindicative, vengeresse. Elle ne prônait pas la violence non plus. Mais étrangement, tout ce qui touchait de près ou de loin à Fabrice lui laissait un goût acerbe dans la bouche. Sa félonie était l'une des choses qui avait fait grandir la jeune héritière, mais elle ne l'en remerciait pas pour autant. Pas du tout même. Et si cela ne tenait qu'à elle, il serait déjà en train de cramer. 


"Fabrice, n'insulte pas ta propre intelligence. Si je devais chercher le conflit avec ton Maître -elle avait laché ça comme on suçait un bonbon-,  tu ne crois pas que ce serait déjà fait depuis longtemps ?  Tu ne penses pas aussi qu'il y aurait actuellement plus de puissance de feu que Jar et moi? Je veux bien croire que tu ne sois qu'un simple exécutant mais t'étais un poil futé avant. Avant."

Elle n'avait pas tort. Franchement, elle avait les moyens de venir le débusquer dans sa base si elle voulait. Aussi bien cachée soit-elle, elle avait des moyens. Mais c'était moyennement bon pour les affaires de demander quelque chose en défonçant les porte. Tara l'avait bien compris, et Lisbeth n'avait pas vraiment eu besoin de lui expliquer. Magister était une pièce importante de l'échiquier politique et sa disparition serait plus préjudiciable qu'autre chose. Il était une force majeure qu'il était nécessaire de garder en place, un franc-tireur instable qui fédérait les peuples et pouvait se révéler utile.

"T'as qu'à faire le tour, voir qu'il n'y a que nous trois ici, et lui dire de se ramener. On peut même aller ailleurs, si tu fais ta flipette. A moins que tu ne préfères que je vienne prélever les informations dont j'ai besoin à sa source en triturant un peu ton esprit ? "
Ce qui était plutôt douloureux, vu comment Selenba avait tiré la tronche. Son sourire à elle s'était fait carnassier. La chasseuse en elle commençait à déteindre un peu sur ses propres habitudes. Tant pis, c'était ce dont elle avait actuellement besoin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Jeu 16 Fév 2017 - 22:54

Papa
   
ft la blondasse reloue & un bouffon poilu
Visiblement, tout le monde s'était attendu à ce qu'on pose un lapin monumental à Jar, sauf lui. Son expression n'aurait pas été différente si Fabrice l'avait giflé. Immobile, il ne parvenait pas à digérer le culot impensable de Magister. Jamais on ne lui avait témoigné aussi peu de respect. En écoutant sa soeur parler, il leur trouva pour une fois une opinion commune. Bien évidemment que ce n'était pas un piège, il aurait suffi d'un peu de bon sens à ce crétin de loup pour s'en rendre compte. Non, si le Maitre des Sangraves ne s'était pas déplacé lui-même, c'était simplement que Jar ne l'intéressait pas. Plus. Le prince s'en doutait depuis longtemps, mais en avoir la confirmation le fit entrer dans une colère noire. Il était important, intéressant, digne d'attention. Il ne méritait pas d'être traité comme la cinquième roue du carosse. Ils auraient pu faire de grandes choses, si seulement cette ordure ne l'avait pas sous-estimé, s'il n'avait pas gâché son potentiel en enchainant les erreurs à son propos. Il aurait dû s'en rendre compte, il aurait dû venir. Jar l'aurait alors accueilli comme il rêvait de le faire depuis des années. En lui crachant à la gueule.

Ses souvenirs d'enfance ? Un prétexte, tout juste bon à persuader Tara. Tout ce qu'il voulait c'était le revoir, en finir avec cette figure devenue irréelle à force de concentrer toutes ses peurs et tous ses démons, ce spectre qui hantait jusqu'au moindre de ses gestes. Il voulait le revoir et ensuite il ne savait pas, ensuite ça n'avait pas d'importance. Lui arracher son masque, lui coller son poing dans la gueule, lui demander pourquoi il n'avait jamais manifesté le moindre signe d'affection envers eux, envers lui surtout, il ne l'avait jamais trahi pourtant, il l'avait toujours servi fidèlement et il avait même tout sacrifié pour lui. L'appeler un salaud, le plus mauvais père du monde, mais son père quand même. Quand on élevait des enfants, on assumait, ou alors on créait des monstres. Lui qui n'avait jamais rien désiré d'autre que de lui ressembler, il se détestait d'y être parvenu, il le détestait de ne pas le reconnaitre comme son fils, et de ne pas être à la hauteur du modèle de puissance incontesté en qui il avait cru.

- Quel minable, lâcha-t-il. Il leva un regard plein de mépris vers Fabrice. Tu sais quoi, j'aurais adoré voir ma soeur s'amuser avec toi, mais je préfère te laisser en vie. Tu pourras lui dire ça, quand tu le reverras, cette crevure. C'est un lâche doublé d'un minable. J'étais sa meilleure, sa seule chance de jamais s'approcher du pouvoir, et il l'a gâchée d'une manière lamentable. Sa quête ne mène nulle part, il me fait pitié. Et aujourd'hui qu'est-ce qu'il fait ? Il envoie son clebs en manque de virilité à sa place. J'étais venu pour lui dire une chose très simple. Il a perdu. Il a perdu et j'ai gagné. Lui et moi c'est fini, et maintenant je vais le regarder crever.

Plus son père perdait en puissance, échec après échec, plus Jar prenait ses aises au palais. Un jour viendrait où il serait tout en haut, peu importe comment. Et alors il serait libre, libre et victorieux.

L'homme qui lui faisait face lui donner envie de gerber. Non pas parce qu'il était un traitre - la capacité de trahir étant plutôt reconnue comme une qualité dans l'esprit tordu de Jar -, mais parce qu'il occupait la place qu'il aurait dû lui revenir. Le bras gauche de Magister, celui en qui le Maitre avait le plus confiance avec son Chasseur. Celui qui un jour, pourrait prétendre à sa succession. En le regardant, Jar avait l'impression de voir ce qu'il aurait pu devenir, si les choses avaient été différentes.

© Gasmask    


Spoiler:
 






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 


Dernière édition par Jar'tylanhnem Duncan le Mar 21 Fév 2017 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Maître du Jeu

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Très élevé




MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Dim 19 Fév 2017 - 16:02

Elle avait l'air... surprise. Et pas franchement heureuse de te voir. C'était donc le mauvais moment pour demander des nouvelles de Gloria.

A vrai dire, tout en elle suintait la rage et le dégoût. Elle t'en voulait foutrement, ce que tu pouvais comprendre. Contrairement à elle, qui n'avait jamais été foutue de se mettre à ta place pour tenter de comprendre ce que tu ressentais. Tu parles d'une amie. Elle commençait à te taper sérieusement sur le système. A tes yeux, elle t'avait trahi en premier, et pourtant tu ne le lui avait jamais reproché. Ah, Fabrice, t'es un bon con ! Au moins avec Magister tu sais à quoi t'en tenir, d'autant qu'il sait ce que tu ressens, il l'a déjà vécu. Et quand bien même Tara semble décidée à remettre en cause ton intelligence, tu te retiens de lui cracher à la gueule que jusqu'ici elle s'est jamais retenue d'abandonner ses amis pour batailler avec le Maître. Donc oui, clairement, ça aurait pu être un piège. Enfin bon, ce serait lui donner trop d'importance. La seule personne qui t'intéresse ici, c'est Jar. Et il a pas l'air au mieux de sa forme.

Il sent la tristesse, la déception, la douleur. Il a l'air meurtri et t'as presque envie de le prendre dans tes bras. Il est emmerdant mais putain, t'as veillé sur lui comme à grand frère depuis la Forteresse depuis tant d'années, tu le connais sans doute mieux que sa propre sœur. Et que Magister, sans aucun doute. Il avait sans doute pas prévu que Jar désirerait le voir crever. Ou peut-être que si. Tu comprends plus rien à ses plans. D'un coup il décide de virer les Duncan de ses équations, sans raison. C'est pas très gentil pour Jar. Cela dit, il y a longtemps que le Maître a cessé d'être gentil. Toi par contre, malgré la magie démoniaque qui t'as salement corrompu, t'as réussi à garder ton cœur de guimauve, et c'est bien dommage. Tu vas te détester de faire ça.

Vous vous croyez tout puissants, indispensables. Tu lèves les yeux au ciel. Bah putain, vous avez un ego aussi grand que votre connerie. Vous lui êtes inutiles, tu craches d'un ton méprisant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Mar 21 Fév 2017 - 17:42


L'art de prendre les gens pour les cons






Allons. C'était bien joli tout ça, mais, aussi démesuré soit l’ego de Tara, c'était peu croyable. L’obtention d'objet démoniaques avait toujours été dans la ligne de mire de Moulatarte et elle imaginait mal d'un coup d'un seul, il décide de faire autre chose. Qu'il diversifie ses objectifs, admettons, mais elle n'achetait pas cette idée. Bien que dans l'idée cela l'arrangeait un peu qu'il ne lui court plus après, ça restait inquiétant. En soi, la révélation de Fabrice ne changeait rien à sa vie, si c'était un mensonge, elle devait rester sur ses gardes, et si c'était la vérité, elle devait rester sur ses gardes pour réagir à son nouveau plan. C'est donc avec un sourire toujours plus moqueur qu'elle répondit au loup qui se voulait blessant.


"Maintenant, n'insulte pas ma propre intelligence, je te prie. Si toi ou ton maître ne saisissez pas les possibilités d'une entrevue, tant pis pour vous. Et si ça ne m'étonne pas que tu n'y comprenne rien, je suis un peu surprise à son sujet. La magie démoniaque lui a peut-être grillé le cerveau pour de bon. Ou que tu l'écoutes tellement sans réfléchir."

Elle ne lui fit pas remarquer que lacher bêtement que son ennemi juré avait un potentiel nouveau plan était complètement stupide, c'était assez évident. Peut-être pas pour lui, cela dit. Elle reprit, prenant sa forme de chasseuse.

"A moins que tu n'ais des preuves de ce que tu racontes? L'idée d'un nouveau but me plait et m'intrigue, et j'aimerais beaucoup être courant, vois-tu."
Quoique,avait-elle à craindre un vieux gâteux qui semble s'être perdu au point de ne pas envoyer quelque ne serait-ce que "demander" de quoi il en retournait ? Pas vraiment. Ou vraiment beaucoup, s'il avait le plan ultime et parfait qui ne requérait rien d'autre que ce qu'il avait. Plan  dans lequel elle mettrait avec joie son petit grain de sable.
"Et puis, te fatigue pas. Viens, on trouvera une autre solution."


Elle reprit sa forme humaine en faisant signe à Jar. Elle regrettait d'avoir voulu se montrer intègre et de n'avoir posé un piège que pour permettre leur fuite. Elle commença, doucement, à rebrousser chemin en tournant ostensiblement le dos au loup. Que Jar la suive ou non, Galant était prêt à déclencher le piège, et elle réagir à son frère ou son ancien ami.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Mer 22 Fév 2017 - 2:39

Papa
   
ft la blondasse reloue & un bouffon poilu
Cette rencontre ne se déroulait pas du tout comme Jar l'avait prévu et il détestait ça. Il ne supportait pas de ne pas avoir le contrôle sur la situation. Surtout, il crevait d'envie d'étrangler Fabrice pour lui faire ravaler son insolence. Un jour, il avait mémorisé un sort qui supprimait les poumons de l'adversaire. Il ne l'avait encore jamais utilisé, mais il serait intéressant de voir si le système immunitaire des loups-garous était assez rapide pour recréer des poumons avant la mort du sujet. Probablement pas.

Quoi, elle voulait déjà partir ? Hors de question qu'ils ne laissent cet abruti s'en sortir aussi facilement. Quelqu'un devait payer pour l'affront de Magister. Jar ne croyait pas un mot de cette histoire de nouveau plan. Le Maitre des Sangraves avait tout intérêt à garder un oeil sur les descendants de Demiderus, quand bien même il disposerait de nouveaux atouts - ce dont Jar doutait. Pour lui, son père était sur le déclin, et ses tentatives pour retrouver la puissance de ses meilleurs jours le laissait sceptique. La réaction de Tara l'intéressait davantage. Il voulait voir jusqu'où elle était capable d'aller.

« Attends. Il bluffe, mais puisqu'on l'a sous la main, on ne va pas se priver de vérifier. Ou au moins d'envoyer un message à ces minables. »

Il n'avait pas quitté Fabrice des yeux. Que sa soeur l'écoute ou non, il refusait de partir sans avoir agi. Sa magie lui démangeait les doigts.

© Gasmask    






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Fabrice de Besois-Giron

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Age du personnage : 25 ans

Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé




MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Dim 23 Avr 2017 - 19:22

Tu retiens un soupir las. Décidément, l'ego de Tara était toujours aussi disproportionné. Au moins tes mots avaient-ils semé le doute dans son esprit. Qu'elle menace d'aller chercher ses informations dans le tien ne te surprends par ailleurs aucunement. Elle avait toujours été assez violente. Tu hausses un sourcil désabusé. Qu'elle te torture si ça lui chante, tu ne sais rien. Le Maître n'est pas assez imprudent pour te faire part de ses plans. D'ailleurs, il t'a sans doute fait part de ces informations pour que tu les transmettes (malgré toi ?) à Tara. Enfin Jar. Enfin tu ne cherchais même plus à comprendre. Peut-être voulait-il simplement tester ta fidélité. Quelle importance. Tu sais qu'il peut se débarrasser de toi à tout moment, tu n'es qu'un pantin. Mais tant que tu peux te servir de lui, tu vas éviter de le trahir.

Tu as un léger rire en entendant les mots glacés de Jar. Fais-toi plaisir mon chat, ils s'en foutent pas mal. C'est peut-être ça, la beauté de votre organisation. Ne dépendre de personne, pouvoir s'en débarrasser à tout moment, sans que personne ne pose de questions.

Toujours est-il que servir de poupée vaudou au héritiers Duncan n'est pas non plus le meilleur avenir possible. Mais tu veux voir jusqu'où ils sont capables d'aller pour obtenir ce qu'ils veulent. A quel point ils ont changé. Chose qui intéresserait sans aucun doute le Maître. Tu leurs tournes ostensiblement le dos, les mains dans les poches, et commences à t'éloigner, faisant le décompte jusqu'au moment où ils t'apostropheront.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : /
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles


Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes: L'ilne, Keylo & Ace et Jeff


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Lun 8 Mai 2017 - 17:25

Papa
   
ft la blondasse reloue & un bouffon poilu
Son rire, son air suffisant, l'indifférence cruelle de ses paroles étaient insupportables aux oreilles de Jar. Il était venu pour être écouté, enfin. Il le serait, que son auditeur soit volontaire ou non. D'ailleurs, il doutait que la disparition d'un membre aussi haut dans la hiérarchie des Sangraves n'ébranle pas un tant soit peu l'arrogance imbécile de Magister. Même si Jar n'avait pas forcément envie de tuer Fabrice. Ce n'était pas lui qu'il visait.

Quand ce dernier fit mine de partir comme si de rien n'était, provocateur, Jar ne comprit pas quel mouche l'avait piqué. Il devait y avoir un piège quelque part. Ou alors il était vraiment con. Quoi qu'il en soit, la rancoeur du prince ne demandait pas meilleure occasion de s'exprimer. Un jet de magie violet sombre fusa droit sur Fabrice pour le paralyser. Qui avait dit qu'on n'attaquait pas ses adversaires dans le dos ? Pas les maitres de combat des Sangraves, en tout cas. Guettant une riposte, Jar garda sa magie allumée, paré à réagir. Et merde pour la prudence.

© Gasmask    


Spoiler:
 






Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Lun 8 Mai 2017 - 21:33


C'est lui qui a commencé.






Oh boy, shit just went from 0 to 100 real quick. Tara n'avait pas souvent vu Jar se servir de sa magie, mais elle constata, sans surprise cependant, qu'il n'était pas un Duncan pour rien. Fabrice se stoppa net, et elle fut surprise qu'il ne réagisse pas. Il voulait vraiment se faire capturer ou quoi? Tant pis pour lui. Elle prit le relais en tirant un rayon congelé pour le fixer au sol, et sur ses mains, histoire d’éviter des incidents malencontreux pour peu qu'ils rompe le sort.


"Tu le surveilles ? J'aimerai éviter de me faire mordre la main par un vilain chien."

Elle fit le tour et se planta devant lui. Elle n'aimait pas faire ce qu'elle allait faire. Principalement parce que cela lui faisait un mal de chien et que c'était épuisant. Que c'était le cas aussi pour la victime lui était égal, en l’occurrence. C'était même bien fait.

"J'espère que tu es prêt, parce que ça devrait faire mal. Peut-être pas autant qu'un coup de poignard dans le dos, mais je fais avec ce que j'ai, hein."

Elle posa sa main sur son front, fermant les yeux et forçant les portes de son esprit. On allait voir qui faisait le malin. Tara commença à fouiner en serrant les dents. Et elle grinça d'autant plus qu'il n'avait pas menti. Magister lui avait vraiment dit qu'il avait sorti l'héritière de ses plans. Mais il ne lui avait ni dit pourquoi, ni ce qu'il avait en tête à la place. Tant pis. Elle allait relâcher la tension quand elle se dit qu'elle avait autre chose à savoir. Pourquoi il était parti, pourquoi il les avait tous abandonnés pour rejoindre les Sangraves. Parce qu'elle n'arrivait pas à le comprendre, et elle voulait savoir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fabrice de Besois-Giron

Personnage Non Joueur - utilisé par le Staff
avatar

Age du personnage : 25 ans

Niveau de magie :
  • Normal
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé




MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Ven 19 Mai 2017 - 18:36

Comme prévu, Jar fut le premier à exploser. Sa magie te percuta violemment dans le dos, et tu retins une grimace de douleur, préférant adopter un sourire narquois. Il ne savait pas encore gérer ses émotions, c'était quelque chose que tu comptais bien exploiter. Tu sentis tes muscles se raidir tandis que la paralysie s'étendait à tout ton corps. Et doucement, discrètement, elle commença à planter ses crocs sur ton cœur. Inquiet, tu compris que tu allais devoir mesurer plus tôt que prévu ton gain de puissance. Visualisant les milliers de petites mains faisant pression sur tes membres, tu concentras ta magie sur ton torse, les gardant à fleur de peau, loin de tes organes vitaux.

Visiblement inconsciente de ce combat invisible, Tara décida de geler tes membres, tout du moins ceux qui lui donneraient plus de douleur que de plaisir. Tu étais presque flatté de tant de précautions, d'autant plus que tu étais loin de faire le poids face à eux. Mais réussir à repousser quelque peu le sort de Jar était une réussite dont tu te contenterais pour le moment. Elle se planta devant toi, bravache, méprisante. Inquiète. Plonger dans tes souvenirs n'était pas l'expérience fusionnelle que tu voulais vivre avec elle. Elle se balada donc dans ta mémoire, avatar impuissant de tes déboires. Tu la suivais à pas de loup, curieux de ses réactions. Sa frustration te fit rire, te faisant presque oublier la douleur qui irradiait chaque partie de ton corps. Tu avais l'impression d'être écartelé aux quatre coins d'AutreMonde tandis que des flammes ardentes léchaient ta peau avec gourmandise.

Mais tu connaissais la douleur physique, tu avais enduré bien pire avec le Maître. Aussi décidas-tu de te focaliser sur le flot de souvenirs que remontait Tara. Elle cherchait des réponses, encore, toujours. Elle tenait encore à toi. Alors, doucement, tu la guidas aux sources, espérant que cette fois elle comprendra.

Je n'ai jamais voulu être un héros. Je crois que j'ai réussi mon coup.

Mais quand j'ai reçu mes pouvoirs, je me suis surpris à rêver d'un avenir fantastique. Projet rapidement tombé à l'eau lorsque j'ai découvert mes faibles capacités. Je ne me suis pas résigné pour autant. Je pensais qu'il s'agissait d'un muscle, qu'il suffisait de le travailler. J'ai beaucoup lu, me suis entraîné, mais jamais je n'ai progressé. Le moindre sort m'essoufflait, il m'était impossible de les faire durer. J'ai tenté de me convaincre que cela n'avait aucune importance, que j'avais d'autres qualités. J'aurais aimé que ce soit vrai. J'étais entouré de personnes tellement incroyables, je ne m'imaginais pas les égaler. Mais je me disais que, tant qu'ils m'acceptaient pour la personne que j'étais, tout irait bien. J'aurais dû commencer par m'accepter moi-même.

La mort de Barune m'a brisé. Tu as la chance d'avoir encore Galant à tes côtés, aussi ne puis-je t'exprimer que par des mots comment je l'ai ressenti. J'avais accepté ma faible magie, en partie car elle était désormais compensée par ma force physique. Je pouvais prétendre vous égaler. Mais quand cette part de moi m'a coûté une partie de mon âme, je ne l'ai pas supporté. C'était une douleur aussi physique qu'émotionnelle. Ce que tu me fais subir en ce moment n'est rien en comparaison. J'avais l'impression de suffoquer, de mourir à petit feu. En un sens, je suis mort ce jour-là. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser que si j'avais été un tant soi peu plus puissant, j'aurais pu sauver Barune. J'ai commencé à me détester, à détester cette faiblesse.

Et puis, ce fameux jour où nous avions Magister à notre portée, j'ai réfléchi. Le fait qu'il connaisse ma douleur n'était qu'un argument que je voulais lui servir pour qu'il croit me manipuler. Je voulais me servir de lui pour avancer, obtenir ce qui me faisait tant défaut, et ensuite revenir vers vous avec toutes les informations que j'aurais eu le temps d'amasser. J'essayais de me convaincre que ça suffirait, que vous me pardonneriez. Je me sentais incompris, je me sentais seul, jugé. Peut-être n'était-ce pas le cas, mais rester avec vous était devenu toxique. J'avais besoin de m'en aller. Alors j'ai pris une décision radicale.

J'ai été surpris, je l'avoue, par les Sangraves. Là où j'imaginais des êtres sans âmes tout juste liés par une même ambition, j'ai trouvé une famille. Des personnes de tous les horizons, toutes les races, tous les âges, une communauté fière et soudée, aimante, confiante. Comme dans toute famille, il y avait parfois des conflits, tout le monde n'avait pas la même opinion, n'approuvait pas certaines décisions. Mais ça ne les empêchait pas de se retrouver le soir autour d'un verre pour plaisanter.

Ils m'ont accueilli à bras ouverts, sans réfléchir, simplement heureux d'agrandir la famille. La raison de ma venue n'a jamais été abordée. Ce genre de choses n'avait aucune importance ici-bas.

Ils m'ont beaucoup appris, tant au niveau physique que mental. Gagner en force était devenu assez simple, gagner en puissance était une autre paire de manches. Je m'étais résigné à recevoir la magie démoniaque, non sans craindre qu'elle ne me rejette. A ma grande surprise, elle m'accepta avec plaisir, et le flot de magie qui coulait dans mes veines me semblait tellement puissant que j'en avais le vertige. J'appris à le contrôler, peu à peu, et bientôt l'euphorie arriva. Et avec elle, la soif. Je pensais connaître la soif, envie lancinante de pouvoir. Je m'étais trompé. Le sang démoniaque demandait plus, toujours plus. J'ai perdu pied.

J'ai soudainement compris ce que les vampires en manque de sang devaient ressentir. Une envie prenante, obsédante, pressante, qui aiguise l'esprit vers un seul objectif : le pouvoir. Ils n'ont pas remarqué tout de suite mon addiction, mettant sur le dos de mon comportement le stress, la peur et la tristesse. Il y avait de ça, un peu. J'étais parti en me persuadant d'être un héros, j'étais désormais plus bas que terre. Incapable de sauver qui que ce soit, encore moins moi-même. J'étais tombé dans un trou noir, de haine, de mépris, de sang, beaucoup. Je ne voyais plus le bout.

Je ne sais même pas comment ils m'ont sorti de là. J'avais peur, j'avais honte, j'étais en colère, contre moi, contre eux, contre le monde entier. Ils auraient pu se débarrasser de moi d'un simple claquement de doigts. Pourtant ils ne m'ont pas laissé tomber. J'ai appris plus tard que c'était grâce à Magister.

Je lui étais tellement reconnaissant, si tu savais. J'avais l'impression d'exister, de compter. Et à partir de là je n'ai pas cessé de me dépasser. Je voulais le remercier comme je pouvais. Il surveillait mes progrès de loin, j'en étais fier. Il était devenu un peu comme une seconde figure paternelle. Je m'étais intéressé de plus près à ses idées, m'étais découvert un côté militant. Je n'étais pas aussi investi que lui dans sa cause, mais je comprenais pourquoi il la défendait. Il a beaucoup vécu, beaucoup souffert. Son cœur s'est endurci, plus personne n'y a sa place. Pas même moi.

A aucun moment je n'ai oublié que je ne devais tout ça qu'à toi, Tara. Sans toi, je ne suis plus qu'un pion sans saveur, je n'ai plus personne à influencer. Mes idées sont trop modérées pour le Maître, il ne peut plus les tolérer. Et maintenant qu'il t'a écartée de ses plans, je sais que je ne vais pas durer longtemps.

Je m'y étais préparé, tu sais ? Depuis le début, j'attendais le moment où je disparaîtrais. Je suis heureux d'avoir pu te revoir une dernière fois. Au revoir, Tara.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 20

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

Profil du rôliste
Surnom:
Age du membre:
Vos autres comptes:


MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   Ven 19 Mai 2017 - 22:15


Serieusement?






Pouf. Le flot d'information qu'il formulait exprès lui retournait l'esprit en même temps que son petit cœur. Il ne cachait même pas ce qu'elle voulait savoir. Il lui avait tout lâché, d'un coup. La mâchoire crispée par l'effort et la douleur elle absorba comme elle put ce qu'il lui balançait au visage sans une once de violence. C'était ça le pire. Le fatalisme avec lequel il avait accepté son sort. Tara relâcha sa magie alors qu'il terminait son discours mentale, et elle s'appuya sur le mur à côté pour reprendre son souffle. La douleur, intense, se fit plus diffuse avant de disparaitre complètement, pour l'une comme pour l'autre. La réalité de la situation de Fabrice la frappa de nouveau. C'était sous leur nez, depuis le début. Elle ne le comprenait que trop, même s'il ne l'aurait jamais cru. Autremonde est une terrible forge qui ne laisse pas sa place au doute et à la faiblesse. Et le métal mou qu'ils étaient quand on les avait propulsé ici avait subit les assauts du marteau de la fatalité dès les premiers instants. 
Ils avaient survécus, un peu comme ils pouvaient dans ce monde sans pitié où chacun de leurs amis semblaient accepter la rigueur de celui-ci comme si c'était normal. Mais rien, ni personne, ne les avait préparé à Autremonde. Et malheureusement, les lois de la génétique et du destin avaient décidé que Tara serait bien mieux équipée que son ami d'enfance. Et sous la chaleur de la flamme autremondienne et le marteau des événements, Fabrice avait tenu bon, jusqu'à ce qu'il plie et qu'il finisse par casser. Et emportée par les autres qui ne portait pas attention aux faiblesses, Tara n'avait pas réussi à le sauver. Elle n'avait même pas essayée. 
Une vieille habitude qu'elle avait perdu revint comme un mauvais rêve. Son point frappa le mur, qui explosa sous la concentration de magie qu'elle avait d'instinct accumulé dans sa main, crachant au monde la rage qu'elle avait contre elle même. Et faire flipper Jar au passage peut-être. Mal gérée, cette technique dont elle était si fière était aussi dévastatrice pour son adversaire que pour elle. Elle regarda sans expression la main ensanglantée qui pendait mollement maintenant au bout de son bras. C'était malin. Mais c'était bien fait pour elle. Elle hésita à attaquer un autre mur innocent pour passer sa haine d'elle même puis se ravisa en attaquant la source. Son échec à elle, bien vivant et dressé devant elle. 


"Fabrice. Je.. Je ne sais pas quoi te dire. Je le savais et en même temps je faisais comme si je ne le voyais pas. C'est ma faute si tu t'es tournée vers lui. On t'y a poussé. Je t'y ai poussé. Et j'en suis désolé. Mais bordel pourquoi tu nous as caché ça? "

Jar ne devait pas comprendre grand chose. Elle s'en foutait. Impérialement.

"On aurait pu t'aider. J'aurais pu t'aider. Maintenant, c'est trop tard. C'était courageux. De tenter ce que tu as tenter. Et stupide. Aussi. Mais je ne peux pas t'en vouloir. J'aimerai pouvoir te dire, rentre avec nous. On va te sortir de ça. On pourrait y croire. Je pourrais t'éloigner de son influence. Mais tu n'en as pas envie. Alors je pourrais t'enfermer, te sevrer et tenter d'enlever tout ce qu'il a pu te faire avaler. Mais tu n'en as pas envie. Et. Et je ne crois pas avoir changé au point de pouvoir traîner un ami, aussi ancien soit-il, avec des chaines et des fers. "

.
Elle repoussa un peu plus le sort de paralysie de son frère, laissant l'occasion à Fabrice de parler.
"Alors, Fabrice, j'espère qu'un jour tu me pardonneras. J'espère que nous ne nous recroiserons jamais, car notre prochaine rencontre sera moins amicale. S'il t'envoie, ou si tu te mets entre lui et moi, nous nous affronterons et nous savons comment ça finira. L'un de nous mourra. Alors, adieu. Et désolée.  "

Elle se tourna vers Jar. S'eloignant du loup garou.
"S'il n'a rien d'autre à dire, nous partons. Maintenant. "

Il n'avait pas le choix de toute façon. Jar voudrait surement le tuer, ou le ramener, ou quelque chose de ce goût là. Et aussi stupide que c'était, Tara l'en empêcherait. C'était ainsi. Malgré la forge, le marteau et le feu, elle restait un alliage bien étrange pour Autremonde. Et elle ne comptait plus s'en défaire, elle ne comptait plus ne pas faire comme elle aurait toujours du faire. A sa façon. Et nique sa mère Autremonde. Elle ne plierait plus. Et elle ne laisserait plus de métal brisée derrière elle. Elle ne laisserait plus quelqu'un comme Fabrice derrière elle. Même si pour ça, elle devait abandonner, et ne pas empirer la situation de celui qu'elle avait abandonné. 
"Adieu, Fabrice. Je l'espère. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Papa [PV Tara & Magister]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papa [PV Tara & Magister]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis le chat, Jack la souris et toi Jenna ? [Pv: Jenna et Jack]
» Magister est de retour [libre]
» Qui est Magister ?
» Qui est Magister ? [Attention spoilers]
» Fanfiction Selena/Magister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: