AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagnePartagez | 
 

 I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lois Weldon


avatar

Age du personnage : 25

Familier : Donald, un canard
Couleur de magie : Rouge bordeaux
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Flic
Résidence : Un appartement à Gusville, au Sud de Tingapour
Dans le sac : Un uniforme de police. Un gilet pare-balles. Un flingue. Une matraque. Un couteau. Une bombe lacrymogène. Une paire de menottes. Une lampe torche. Un talkie-walkie. Une boule de cristal. Un porte-monnaie. Un stylo. Un bloc-notes. Un ordicristal portable. Une paire de lunettes de soleils.


MessageSujet: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Mer 22 Fév 2017 - 20:03


Bordel de merde. Rien n’était plus méprisable qu’un traître. Un traître, c’était encore pire qu’un simple ennemi. Eux avaient au moins le mérite de rester fidèle à leur cause, à leurs idéaux. Eux se battaient pour quelque chose qui les tenait à cœur, pour suivre un chemin qu’ils pensaient être le bon. Evidemment, c’était discutable, et pour Lois, seuls les Sangraves étaient capables de changer vraiment le monde, mais au fond ce n’était qu’une divergence d’opinion. C’était presque respectable. Un traître, en revanche, n’était qu’un lâche, une ordure hypocrite, incapable d’assumer pleinement ses choix. Un traître vous assurait d’abord qu’il était l’un des vôtres, qu’il se battrait à vos côtés. Puis d’un coup, il vous laissait comme des cons, vous abandonnait et se retournait contre vous. Ces sous-merdes ne méritaient aucun respect. Et il fallait qu’ils payent pour ça.

Ce jour-là, les Sangraves en avaient repéré un. Ou plutôt une. Télor Souifte, une ancienne camarade qui s’amusait maintenant à vendre des informations sur leur organisation à qui voulait bien la payer. Lois avait été engagée pour l’assassiner, ce qu’elle comptait bien faire de ce pas. Elle ferait équipe avec un certain Keylo, nom qui lui était parfaitement inconnu. Elle espérait au moins qu’il avait un bon niveau. Ce genre de mission n’était pas des plus compliquées, mais un simple pas de travers pourrait bien tout faire foirer. Et ils ne pouvaient certainement pas laisser une traitresse (tu vois que je sais bien parler, le campagnard) en vie. Ce genre de personne ne méritaient que la mort.

Il était convenu que les deux partenaires se retrouvent en Brontagne, là où avait été repérée Télor. Leur point de rendez-vous était une petite crêperie sympathique dans le quartier où cette dernière habitait. Ils avaient réservé une table au nom de Fring (oui c’est un nom inventé, non mais je précise parce que bon). Ils devraient mettre en place un plan avant de passer à l’action (et manger un peu de crêpes aussi parce que c’est bon les crêpes).  Lois arriva en début de matinée, trouva la crêperie encore vide et s’installa à la table. En attendant son coéquipier, elle commanda une crêpe au citron et chantilly (elle avait une faim de loup) (mais genre littéralement) (non parce qu’elle est un loup) (rigole à mon jeu de mots stp).

Son binôme arriva finalement et s’assit à son tour à la table. Lois prit un temps pour le dévisager et le juger silencieusement. Il était blond, les yeux caramel, les dents brillantes comme des ampoules de garage (je ne m’en lasserais jamais, sorry not sorry), l’air un peu idiot mais surtout assez nerveux. Il n’avait pas l’air très à l’aise vis-à-vis de la mission qu’ils allaient accomplir. Peut-être n’avait-il pas l’habitude. Après tout, Lois n’avait pas été renseignée sur son ancienneté parmi les Sangraves. Cela dit, pour une mission de grade C (et de type assassinat, qui plus est), on pourrait s’attendre à ce qu’ils envoient quelqu’un un minimum expérimenté et de confiance. Lois était donc un peu sceptique, mais préféra se taire à ce propos. Tant qu’il ne faisait pas n’importe quoi, c’était le principal. Elle s’assura que l’Opacus qu’elle avait placé un peu plus tôt autour de la table tenait toujours puis engagea la conversation :

« Bonjour. L’appartement de notre cible se trouve au troisième étage de l’immeuble juste en face. A priori, la crevure y est toujours, même si on ne peut pas être absolument sûrs parce qu’elle n’a pas d’emploi du temps fixe. Mais il est tôt, et je n’ai encore vu personne sortir du bâtiment depuis que je suis arrivée. Vous avez un plan ? »

Elle-même en avait un, mais elle était plutôt curieuse de savoir ce que son partenaire avait à lui proposer. Et surtout, elle voulait savoir s’il était digne de confiance ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Mer 12 Avr 2017 - 2:59



Bad Blood
   feat. Lois Weldon
Assassinat de grade C. Ça sonne comme une sentence, à t'en donner des frissons. Comme il semble loin, le temps où je me contentais d'infiltrer le personnel technique du palais d'Omois, où je me tenais le plus loin possible des missions de terrain pour ne pas sentir le poids des cadavres peser sur ma conscience. Désormais je fais de mon mieux pour qu'ils me fassent confiance, si bien qu'ils me proposent des missions dont l'importance croit de plus en plus. Paradoxalement, c'est à partir du moment où je les ai trahis que j'ai commencé à les servir le mieux. Ma nouvelle attitude m'a permis de me rapprocher des figures les plus puissantes et de glâner un maximum d'informations, sans en avoir l'air. Autant vous dire que je suis plus parano que jamais. La peur que quelqu'un me découvre accompagne chacun de mes gestes. Mais j'ai toujours eu l'air nerveux, alors pour l'instant personne ne s'en est étonné. Pas devant moi, en tout cas. Mais peut-être qu'ils ont des soupçons et qu'ils ont trouvé un moyen détourné de m'en faire part.

Car la mission qu'ils m'ont attribuée ressemble bel à bien à un avertissement. En lisant le message inscrit sur le parchemin, je n'ai pu m'empêcher de paniquer. La mise à mort d'une traitresse. Est-ce qu'ils savent ? Serait-ce une manière de m'annoncer ce que m'attend si jamais je continue dans cette voie ? Mais dans ce cas, ils ne se seraient pas montrés aussi patients, ils seraient directement venus me chercher dans mon appartement et je serais déjà sur la table de torture à l'heure qu'il est. Ou peut-être qu'ils n'ont pas de preuve, seulement des soupçons, ce qui les oblige à se montrer subtils. Ils testent ma réaction. Ou alors je me fais des idées et mon implication dans la poursuite d'une traitresse est un pur hasard. Quoi qu'il en soit, le moindre mouvement suspect m'est interdit. Si ma théorie est juste, je ne peux pas courir le risque de refuser cette mission. Ce serait comme un aveu. Je dois la mener à bien, peu importe à quel point ce qu'elle va m'obliger à faire me terrifie.

La Brontagne, ce petit pays insignifiant sur la carte, au poids politique discret mais à l'identité culturelle forte. Du moins, c'est ce qu'ils en disent sur les dépliants touristiques, dans la salle d'attente de la Porte de Transfert. Quoi, il faut bien que je me renseigne un peu sur ma destination, je ne l'avais jamais visitée. Peu importe, je ne suis pas là pour faire du tourisme. Une fois sorti de la station de transfert brontagnienne (je suppose qu'on ne dit pas brontonne, je découvre des rues pavées bordées de maisons de pierre, sous un ciel de nuages qu'aucun soleil ne vient percer. Pour la météo, on repassera. Alors, ma coéquipière m'a donné rendez-vous dans une crêperie. Je ne sais même pas ce que c'est. Ah oui, j'ai oublié de le mentionner, mais vous devez le savoir si vous avez lu le post d'avant et que vous n'êtes pas trop con : la mission se fera en duo. Je n'ai jamais fait équipe avec la dénommée Lois jusqu'à présent, mais je me suis renseigné un peu sur elle et on m'a dit qu'elle se détachait du lot par son efficacité et sa loyauté sans faille. Je n'ai donc pas intérêt à manifester le moindre signe de traitrise. Vous savez quoi ? Je sens que ça va être une horrible journée.

Ce doit être elle, là-bas, installée à la seule table occupée de la terrasse. Elle ressemble assez à ce que je m'étais imaginée d'elle. La peau mate, le visage dur, l'air de savoir ce qu'elle veut. Quand je m'installe en face d'elle, je repère une différence de vibration dans les flux de magie environnants. Pas grand-chose, mais assez pour être noté par qui sait percevoir ce genre de choses. Probablement un Opacus. Ils ne m'ont pas collé une amatrice sur le dos.

Pour autant, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle me fait froid dans le dos. Disons que ça pourrait être le cas si elle n'était pas en train d'avaler une crêpe au citron et à la chantilly. Essayez un peu d'imaginer Magister se goinfrer de chantilly, pour voir. Des mythes ont été détruits pour moins que ça.

Ah d'accord, elle est du genre direct. Pas de politesses, on entre tout de suite dans les choses sérieuses. Tant mieux dans un sens, au moins on ne trainera pas en longueur. Comme je m'y attendais, elle n'est pas tendre à propos de notre cible. Avec un peu de chance, elle voudra l'abattre elle-même, le moment venu. Je lui laisserai ce soin avec plaisir.

- Euh, ouais, possible. M'enfin prenez-le avec des pincettes, c'est la première fois que je fais une mission avec un rang aussi élevé, pour ça que je suis aussi nerveux... Mais je ferai tout pour que ça se passe du mieux possible, juré. Bref, à mon avis elle se doute que des mecs de son ancien camp se pointeront chez elle un jour ou l'autre, donc elle a dû placer des protections. J'pense qu'on devrait éviter d'entrer par effraction. On pourrait faire semblant de faire du porte à porte. Les gens des sectes font ça souvent. Suffit qu'on se déguise, elle nous soupçonnera pas. Là on pourra entrer chez elle et lui donner le traitement qu'elle mérite.

Tout en parlant, je consulte la carte du coin de l'oeil. C'est un de ces restos où il suffit d'appuyer sur un bouton pour que votre commande apparaisse. J'appuie sur celui des apéritifs, et un verre de cidre (me demandez pas ce que c'est, mais ça a pas l'air mauvais) apparait.

- Je sais, c'est pas terrible. Et vous, vous avez un plan ? Dites, ça vous dérange si on se tutoie ?

© Gasmask    


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lois Weldon


avatar

Age du personnage : 25

Familier : Donald, un canard
Couleur de magie : Rouge bordeaux
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Flic
Résidence : Un appartement à Gusville, au Sud de Tingapour
Dans le sac : Un uniforme de police. Un gilet pare-balles. Un flingue. Une matraque. Un couteau. Une bombe lacrymogène. Une paire de menottes. Une lampe torche. Un talkie-walkie. Une boule de cristal. Un porte-monnaie. Un stylo. Un bloc-notes. Un ordicristal portable. Une paire de lunettes de soleils.


MessageSujet: Re: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Sam 15 Juil 2017 - 0:23


« Dites, ça vous dérange si on se tutoie ? »

Lois haussa les épaules.

« Vous faites ce que vous voulez, ça m’est égal. »

Après tout, c’était un grand garçon. La lycane préféra plutôt étudier son plan. La stratégie du déguisement. Classique. Ça pouvait marcher, mais ce n’était pas la meilleure solution. Lois avala son dernier bout de crêpe, prit le temps de s’essuyer la bouche avec une serviette en papier, puis répondit :

« L’idée est pas mal. Mais on perdrait l’effet de surprise, et si elle nous reconnait, c’est foutu. D’autant plus qu’elle doit s’attendre à nous voir débarquer, je ne suis pas sûre qu’elle nous laisse entrer si facilement. »

Elle commanda à son tour une bolée de cidre et en but une gorgée (ce n’était pas mauvais, d’ailleurs) avant de poursuivre.

« L’idéal, comme on ne peut pas entrer à l’intérieur, ce serait de la faire sortir de chez elle. Si on arrive à rentrer dans l’immeuble (des tas de gens entrent et sortent à longueur de journée, ça ne peut pas être trop difficile), on la force à sortir, en utilisant l’alarme incendie par exemple, et quand elle est sur le palier, on lui tombe dessus. Et bam. Par contre, il faut s’assurer que personne d’autre n’interviendra. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Sam 15 Juil 2017 - 18:10

Spoiler:
 



We Are Never Ever Getting Back Together
   feat. Lois Weldon
Vous aussi, vous avez entendu la brise glaciale qui a soufflé après sa première réplique ? Tant pis pour le climat de complicité que je voulais installer. Visiblement, nous n'avons pas le même état d'esprit, elle et moi. Je sais bien que je ne suis pas là pour me faire des potes, mais quand même, c'est moins pénible quand on s'entend un minimum. Enfin, concentrons-nous sur le plus important : notre plan d'attaque.

Mais... Son plan est complètement con. Il ne vaut pas mieux que le mien - c'est assez exceptionnel pour être relevé. Ça me rassure que mon partenaire n'ait pas l'air beaucoup plus compétent que moi, au moins je n'aurai pas de complexe d'infériorité.

Bon, le plan a beau être d'une simplicité digne d'un collégien, il est quand même possible qu'il fonctionne. Quand on y réfléchit, il a même moins de chances de mal tourner que le mien. Comme elle l'a dit, si on sonne directement chez elle, elle pourrait se méfier et ne pas nous laisser entrer. Alors que si elle se croit en danger, elle prendra sûrement moins de précautions, dans la panique.

- Ça me parait pas trop mal non plus. Faudrait qu'on jette un sort sur les portes de l'étage, pour pas que les autres habitants de l'immeuble sortent aussi.

Je termine mon cidre tout en réfléchissant.

- Et puis aussi qu'on l'appelle sur sa ligne fixe, pour être sûrs qu'elle soit chez elle. Comme elle a pas de travail, enfin officiellement, j'ai pas pu vérifier ses horaires.

Ça m'embête un peu, ça, d'habitude je viens en mission mieux préparé.

- Je suppose que t'as pas plus d'infos sur la cible ?

Oui, j'ai décidé de la tutoyer, pour la provoc. Après tout, elle a dit que ça lui était égal.

© Gasmask    


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lois Weldon


avatar

Age du personnage : 25

Familier : Donald, un canard
Couleur de magie : Rouge bordeaux
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Flic
Résidence : Un appartement à Gusville, au Sud de Tingapour
Dans le sac : Un uniforme de police. Un gilet pare-balles. Un flingue. Une matraque. Un couteau. Une bombe lacrymogène. Une paire de menottes. Une lampe torche. Un talkie-walkie. Une boule de cristal. Un porte-monnaie. Un stylo. Un bloc-notes. Un ordicristal portable. Une paire de lunettes de soleils.


MessageSujet: Re: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Mar 18 Juil 2017 - 1:45


Le blond eut l’air sceptique, mais il approuva tout de même son plan. Tant mieux, ils ne perdraient pas trop de temps à débattre de choses qui n’avaient pas lieu d’être. Plus vite c’était fait et mieux ce serait. Lois accepta en retour les idées de Keylo quant aux choses qu’ils devraient faire pour optimiser les chances de réussite du plan, bien qu’elle dut hésiter plus longuement en ce qui concernait le coup de fil sur la ligne fixe. Il était vrai qu’ils n’avaient pas beaucoup d’autres moyens de vérifier que la traitresse était bien chez elle, mais en fonction de son niveau de paranoïa, ils risquaient de lui mettre la puce à l’oreille. La lycane se demanda s’il était vraiment utile de prendre ce risque, puis décida qu’ils n’avaient pas vraiment d’autres choix. Et puis, finalement, s’ils s’y prenaient bien, il y avait quand même peu de chances pour que leur cible fasse le lien entre le coup de fil et l’alarme incendie, surtout s’ils prenaient soin de relativement espacer ces deux évènements.

« Ok, faisons ça. Il faudra être extrêmement prudent pour que l’appel semble anodin, par contre. Je vais chercher le numéro. »

La Sangrave se connecta au magicnet et après quelques manipulations, obtint le numéro de boule fixe appartenant à l’appartement qui les intéressait. Parfait. Elle profita du temps d’attente avant d’être mise en ligne pour répondre à la dernière question de son coéquipier.

« Je n’ai malheureusement aucune information de plus. Son identité et son adresse, ce sont les seules choses qu’on m’a données. »

Elle avait bien noté le tutoiement employé par Keylo mais n’y prêta absolument aucune espèce d’attention. Les tutoiements et vouvoiement n’étaient de toute façon que des conventions inutiles et totalement dispensables. Pourquoi s’enquiquiner avec ce genre de question et décider d’en faire tout un plat ?

Une voix féminine décrocha finalement et Lois commença :

« Bonjour, je cherche à joindre Dame Télor Souifte. »

La voix au bout du fil se décrit comme telle. Parfait. Pour ne pas éveiller de soupçons, la lycane se fit passer pour une représentante d’une compagnie d’assurance et lui demanda si elle avait dix minutes pour répondre à un sondage. Comme elle s’en doutait, la femme déclina la proposition et raccrocha. Lois rangea sa boule de cristal dans sa poche et hocha la tête d’un air entendu vers Keylo. Ils pouvaient passer à l’action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Doré
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Pas très stable.
Résidence : Un appart à Tingapour, infesté de schtroumpfs démoniaques.
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]   Jeu 27 Juil 2017 - 16:59



You Belong With Me
   feat. Lois Weldon
N'empêche, Lois aurait eu l'air bien con si Télor Souifte avait accepté de répondre à son prétendu sondage. J'aurais bien aimé voir ça, elle aurait perdu son assurance un peu agaçante. Bien, c'est parti pour les choses sérieuses.

Un Transmistus plus tard, nous nous retrouvons devant l'immeuble de la cible. Dans l'ascenseur qui mène au troisième étage, l'appréhension commence à se faire de plus en plus présente. J'espère vraiment qu'elle voudra se charger du sale boulot quand le moment sera venu. Je ne sais pas si j'en serai capable.

Nous ensorcelons les portes une à une afin de les insonoriser, et les verrouiller aussi pour faire bonne mesure. Je m'occupe d'un côté du couloir, et elle de l'autre. Au moins, on forme une équipe efficace. Une fois que tout l'étage est sécurisé, je déclenche l'alarme incendie. Merde, j'avais oublié à quel point le bruit était insupportable

*TIN-LIN-TIN-LIN-TIN-LIN-TIN-LIN-TIN-LIN-TIN-LIN*

J'ai envie de m'auto-gifler pour avoir appuyé sur ce satané bouton. En tout cas ça ne rate pas, puisqu'au bout de quelques secondes à peine, une jeune femme blonde et maquillée sort en panique de la seule porte que nous n'avons pas ensorcelée. Ni une ni deux, nous lui jetons un double Pocus et elle s'effondre sur le sol. Puis nous la transportons dans son appartement dont la porte est restée ouverte, et je me charge de l'attacher à une chaise tandis que Lois va désactiver l'alarme et les sortilèges.

Nous devons en faire un exemple. C'est ce que les chefs ont dit. Oh, merde.

- On attend qu'elle se soit réveillée ? je demande à la louve alors qu'elle revient dans le salon.

© Gasmask    


go away
no one else is dealing with your demons •• meaning maybe defeating them could be the beginning of your meaning, friend



Multi-compte d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
 
I KNEW YOU WERE TROUBLE WHEN YOU WALKED IN [pv Keykey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IF ONLY YOU KNEW...
» I Knew You Were Trouble [ft Ainhona]
» NATACHA COLLINS ? You knew I was Trouble
» Taylor Swift avait raison à mon sujet '' She knew I were trouble''
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: Autres contrées :: BrontagneBrontagne-
Sauter vers: