AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
« ALLEZ RP BANDE DE PIGNOUFS »
- Kokko
Bienvenue, Arya. Amuse-toi bien parmi nous !
Vous avez très envie d'un nouveau personnage, mais vous séchez sur sa présentation ?
Et si vous alliez voir du côté des personnages prédéfinis ?
N'oubliez pas de voter pour le forum toutes les deux heures :)
N'hésitez pas à poster dans les carnets de bord des autres si vous manquez de liens !

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmoisPartagez | 
 

 Furie nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Furie nocturne   Lun 19 Juin 2017 - 21:28


Sous les sunlights des tropiques








Dix jours. C'était le temps qu'il lui avait fallu négocier avec sa tante pour que celle-ci lui accorde le droit de prendre des vacances. Vingt, c'était ceux supplémentaires pendant lesquels elle avait plaidoyé pour obtenir l’île privée de sa tante. Mais sa tante était une rapia et elle avait fini par accepter puisque c'était la manière la moins chère de se couper du monde pendant deux semaines, et Lisbeth avait fini par plier.
C'était une victoire qu'elle allait marquer d'une pierre blanche et fêterait surement cet anniversaire l'an prochain.

En attendant, elle, et parce que c'est une grande sœur aimante, modèle et généreuse, elle avait proposé à Mara et Jar de l'accompagner, et avait glissé, l'air de rien, qu'Amber serait la bienvenue elle aussi si Mara souhaitait l'inviter également. Elle fut très heureuse de voir qu'ils seraient donc bel et bien quatre à profiter de l'île privée de Lisbeth dans la partie est du continent, en plein milieu de l'océan bleu. Ainsi qu'une petite équipe de domestique que Tara avait refusé. Elle allait là-bas pour se sortir du palais, et le premier pas était de s'extirper des pattes des gentils larbins. Et ça allait leur faire un peu du bien de se démerder.

Ils étaient arrivés par porte de transfert puis avait pris un bateau pour venir, bateau qui était reparti ensuite, mais qui venait les ravitailler tous les deux jours. Pas de courses à faire, c'était déjà pas mal. Le coin était vraiment paradisiaque. La mer était d'un bleu limpide, le soleil aussi chaud que possible et le sable aussi blanc qu'une irlandaise.

Rien d'autre en prévision que des baignades, des bons repas improvisés (alors pas forcement bon, en fait), et des siestes au soleil. Plus de responsabilités, coupés du monde, rien ne viendrait troubler leurs vacances.

Et c'était effectivement de bonnes vacances. C'était l'occasion pour elle de continuer son rapprochement avec sa sœur, de voir son frère dans un autre contexte que celui de l'exercice de la politique. Et puis, elle avait promis à Amber de la revoir, et c'était le cas. Alors certes, dans la glande général, rien de bien constructif ne s'était passé, puisqu'il n'était là que depuis trois jours.

Et malgré tout. Malgré le cadre. Malgré son frère. Malgré sa soeur. Malgré Amber. Tara bouillonnait et se retournait dans son lit, dans la pièce commune qu'ils avaient choisie pour faire leurs soirées pyjamas, dans le grand manoir qui se trouvait sur l'île, au bord de la plage. Qu'est-ce qui n'allait pas chez elle? Elle avait eu ce qu'elle voulait, on lui foutait enfin la paix, et elle passait de bonnes journées et n'importe qui de normalement constitué tuerait pour être à sa place. Qu'est-ce qu'elle voulait qu'elle n'avait pas?

De rage, elle se leva, silencieusement, sa changeline l'habillant en vitesse de son maillot de bain (hyper sex cf l'image de la dernière fois wallah), le seul truc portable sans faire une syncope par la chaleur étouffante qui régnait dehors, même au beau milieu de la nuit. Les lunes étaient en phase ascendantes et on y voyait comme en plein jour, ou presque. Dans le pire des cas, elle passait en chasseuse et s'offrait la joie de la nyctalopie. Mais elle préférait le doux clair obscur qui s'offrait à elle, alors que ses pieds s'enfonçaient dans le sable de la plage.

Tara n'alla pas bien loin. Elle espérait juste que l'air marin la calmerait. L'aiderait à mettre le doigt sur ce qui l'enrageait comme ça dès qu'elle essayait de fermer l’œil. La jeune héritière continua, s’avançant vers l'un des bancs emergés qui composait le lagon, où terre et sable se mêlaient. Elle s'adossa à l'arbre qui ressemblait à un cocotier. Peut-être même que Lisbeth en avait fait venir de Terre. Peut-être pas.

Ainsi isolée, elle glissa doucement au sol, en essayant de ne pas s'arracher la peau du dos contre l’écorce, et pris sa tête entre ses mains, creusant le sol de ses orteils, en ressassant. Tout du moins, en essayant de ressasser, parce qu'elle ne savait même pas ce qui lui arrivait. Elle ne trouvait rien qui puisse être ainsi responsable de sa colère, et elle finit par se dire qu'elle avait juste besoin d’évacuer. Elle qui s’entraînait tous les jours contre Myakko, c'était peut-être ça. Son corps lui faisait comprendre qu'il était devenu accroc et que se la couler douce ne faisait pas partie des choses à faire maintenant qu'elle l'avait mis sur les rails infernaux du combat. Soit. C'était juste dommage pour le cocotier.

Sa changeline, obéissante, l'équipa de quoi protéger ses phalanges, alors qu'elle commençait à marteler l’écorce. Même si elle n'était pas sur que ce soit ça, se concentrer sur son geste lui faisait oublier le bouillonnement qui grondait en elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 22 Juin 2017 - 17:30






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Cela faisait du bien. De partir, loin de la capitale. Loin de ses habitants, de ses rues étroites et remplies de marchands, du palais. Loin de toute cette vie que tu vas oublier pendant ces vacances. Tu as tout de suite accepté la proposition de Mara lorsqu’elle t’as proposé d’aller, avec elle, Tara et Jar, sur une île à l’est du continent. L’endroit était paradisiaque, le sable blanc et la mer bleue.

Au départ, tu n’étais pas trop à l’aise en la présence de Jar, sachant que tu ne l’avais vu qu’une fois depuis le bal, sinon vous vous étiez juste croisés dans les couloirs du palais ou en présence de ses sœurs. Puis tu t’étais faite à l’idée que tu allais passer les vacances non seulement avec les filles mais avec lui aussi. Tu avais pris une chambre pour toi, au moins pour les premiers jours, histoire d’avoir tes moments de solitude et puis de t’habituer à vivre avec trois héritiers aussi (parce que c’est pas rien wallah). Donc, tu avais opté pour une chambre aux couleurs crème et blanches, suffisamment grande pour contenir un énorme lit, une table de nuit, une sorte de placard qui ressemblait plutôt à un dressing, et la pièce d’à côté comportait une salle de bains des plus simples, mais efficace. Aussi, ta chambre donnait sur l’océan azur et tu pouvais regarder le soleil se coucher, les lunes se lever. Le paysage était magnifique. Tu en avais bien besoin, de ces vacances.

La troisième nuit, Tadix et Madix étaient levées depuis bien longtemps et la lumière perçait à travers les rideaux de ta chambre quand tu ouvres les yeux. Cela faisait longtemps… que tu n’avais pas fait ce cauchemar. Celui que tu n’as cessé de faire depuis Gwendalavir, où tu revois la scène de votre ascension dans les escaliers. Puis tu tombes sur les guerriers cochons, puis tu mets le feu grâce à la fameuse pierre vivante. Puis la situation empire, t’as les flammes qui se dirigent vers toi, t’as la chaleur et les braises qui t’aveuglent, te brûlent. T’as la chair grillée, et la peau qui s’arrache de ton corps. T’es plus qu’un squelette qui tombe, puis les flammes arrêtent de te tourmenter, elles retournent se coller aux raïs, aux escaliers, partout autour de toi. La dernière chose que tu vois c’est une forme floue et indistincte, sombre et aussi noire que la nuit, que la mort.

Les draps trempés, tu te retournes dans ton lit et balances un oreiller, en colère contre toi-même de continuer à faire ce cauchemar. Puis tu sors tes jambes du lit, poses tes mains contre le rebord de celui-ci, serres le drap. Incapable de te rendormir après ça, tu te lèves. Et alors que tu bougeais vers la salle de bains, tu aperçois une ombre sur le sable, dehors. Une grande et fine silhouette se dessinait dans le noir, une silhouette aux cheveux blonds. Tu fronces les sourcils, te demandant ce qui se passait. On était au beau milieu de la nuit, que faisait-elle dehors ? Te te changes, et décides de la rejoindre.

Tu passes le seuil de la maison et vois l’Héritière frapper ses poings contre un arbre. Elle bouge avec grâce, frappe avec précision et force. Attendez, quoi ? Pourquoi ça ? Pourquoi maintenant ? Il doit se passer quelque chose, de pas forcément bon.

Tu avances sans bruit et arrives à approximativement un mètre de la jeune femme, en maillot de bain et les phalanges protégées, frappait énergiquement le cocotier. T’as les yeux qui examinent son corps fin, qui tombent sur ses fesses musclées, sur ses cheveux épis de blé tranchés par un éclat de lune. Tu lèves les yeux, et t’avances vers elle. Doucement, tu lances :

« Tara ? »

T'avais parlé pour manifester sa présence, puis maintenant tu viens poser tes mains sur ses épaules pour tenter d'avoir une discussion avec la blonde.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 22 Juin 2017 - 18:28


Sad coconut is sad








Tonk. Tonk. Pouf. Une noix de coco qui s’enfonçait, tonk, dans le sable. Tonk. Pouf. Une autre. Le bruit régulier des poings contre le bois la calmait doucement. Tout du moins, lui donnait l’impression d’un calme relatif. C’était reculer pour mieux sauter, elle le savait, mais pour le moment, c’était le cocotier qui souffrait plus qu’elle. Tara se forçait à respirer entre chaque coup, essayant de forcer son corps à cracher le feu qu’elle n’identifiait pas. L’idée était de ne surtout pas réfléchir à autre chose, autre chose que sa respiration, la magie qui baignait son corps, qui protégeait ses poings qui martelaient sans relâche.
Les yeux fermés, les oreilles vrombissantes du tronc implorant, elle n’entendit pas les pas dans le sable. La douce mélodie qui vint chanter par-dessus le métronome de ses coups l’extirpa de sa torpeur, et, de surprise et de peur, relâcha tout sa concentration. L’arbre, déchiré, tomba mollement dans le sable, non sans un craquement sinistre, et elle contempla la chute sans comprendre. La main qui se posa sur son épaule la fit réagir, et quand elle la saisit, elle était le chasseur, se retournant d’une volte de hanche pour plonger sa main griffue dans le cœur de celui qui l’agresse.

Le regard écarlate et sanguinaire croisa deux émeraudes, et son geste s’interrompit en pleine course. Elle ne retint pas une exclamation de surprise et fit un bond instinctif vers l’arrière. Ses yeux redevinrent bleus, se teintant d’une lueur de panique et de remords, sa peau reprit sa teinte normale et ses griffes se rétractèrent doucement. Tara lâcha la main d’Amber comme si son contact allait bruler son amie. En même temps, elle a la main en sang, sa magie, dans son excès habituel, avait fait éclater les vaisseaux les plus fragiles, mais la douleur la rappela à la réalité. Elle la met dans son dos en vitesse, gardant son autre main valide en l’air, tentant, tant bien que mal, d’être rassurante.

« Je.. Je suis désolée. Je ne voulais pas… Je..»

Sa voix s’éteignit à mi-chemin. Elle avait manqué d’agresser Amber, qui n’avait rien fait de mal si ce n’est être arrivée au mauvais moment, enfin, au mauvais moment pour Tara. Comment avait-elle pu lever la main vers elle ainsi ? La jeune femme était ravissante, dans sa nuisette courte qu’elle portait par-dessus son maillot. (si jvous jure, c’est vraiment qu’on peut rien porter d’autre) Elle n’avait rien d’un ennemi qui voulait lui faire la peau. Sa main retomba mollement le long de son corps, alors qu’elle serrait le poing derrière son dos, maigre punition pour son comportement. A quoi bon, le mal était fait. Sa voix était moins chevrotante, mais plutôt tristement décidée.

« Excuse moi. »

Elle redoubla d’effort pour ne pas tomber à genoux, ni pour laisser s’échapper la boule qu’elle sentait grossir dans son ventre. Le bouillonnement était, étrangement, parti, mais il avait été remplacé par quelque chose d’amer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 22 Juin 2017 - 19:28






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Tu t’attendais pas à la voir se retourner avec ce regard là, celui qui veut se battre, celui qui a soif de sang. Les yeux de Tara avaient été d’une couleur étrange et tu ne la reconnaissais pas. Sa peau, ses mains qu’elle cachait, tout montrait qu’elle avait changé d’apparence inconsciemment. Tu ne dis rien, tu laisses le bleu azur de ses yeux revenir avec une expression paniquée tandis que les tiens s’écarquillent avec surprise. Il y avait vraiment quelque chose qui n’allait pas. Tu ne t’étais pas trompée, et les excuses de Tara ne te rassuraient pas bien au contraire. Cela t’inquiétait, de voir la blonde dans cet état. Toi qui ne l’avais jamais vue comme ça, la belle, et tu allais essayer de l’aider. Elle en avait besoin, besoin de décompresser aussi.

Tu ébauches un demi-sourire inquiet en observant le reflet des lunes dans l’eau. La nuit était toujours claire sur Autremonde et tu trouvais que c’était un inconvénient. Tu adorais les nuits sombres sur Terre où tu avais du mal à distinguer les formes, ces nuits où tu étais dans le noir. Puis t'es sur cette plage et la mer est calme. Le paysage te fait bien penser à ces plages en Amérique ou dans des îles paradisiaques. Ici, on peut être libre. Se détendre. Alors pourquoi Tara n’y arrivait-elle pas ?

Sur tes gardes, tu fais un pas vers la jeune femme qui paraît étonnamment plongée dans un malaise profond. Ses yeux grands ouverts… Et son allure, comme si elle était à bouts de forces. On aurait dit qu'elle agonisait mentalement.

« Non… Tu n’as pas à t’excuser. »

Tu jettes un regard désolé, en biais. Puis tu penses aux jumeaux qui doivent dormir à poings fermés tandis que vous n’arrivez toutes les deux pas à fermer l’oeil. Mais ce n’est évidemment pas pour les mêmes raisons, bien sûr. Il fallait que tu essayes de savoir ce qui tracassait la blonde et tu ne pouvais pas la laisser comme ça, dans cet état. Tu étais sûre que si les rôles étaient inversés, elle ferait de même.

Cependant, tu es réticente à lui demander directement ce qu’elle a, on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir quand ils vont mal. Et de ce que tu as vu, de l’arbre arraché du sol à ses yeux sanguinaires, tu n’as pas envie de voir quelque chose de pire encore. Mais tu n’as pas peur, pas peur d’elle alors qu’elle t’as sauvé la vie, alors qu’elle est quelqu’un de nature calme. C’est Tara, quoi.

« Écoutes, je… Ce que je viens de voir, je n’en dirai rien aux autres. Mais permets-moi de te demander ce qui se passe. »

Tu ne la connais peut-être pas assez pour lui poser cette question, mais tu ne peux pas la laisser dans un état pareil et seule par dessus le marché. Tu as peut-être un peu peur au final, mais pas qu’elle te fasse du mal. C’est plus de l’inquiétude et tu as peur pour elle. Alors tu te permets de poser cette question, tu te permets de mieux la connaître par la suite.

T'as l’impression qu’elle tremble, mais ce n’est peut-être que ton esprit qui te joues des tours. A toi de te rappeler les flammes du cauchemar, de frissonner, de frotter tes bras en espérant que cette sensation s’en irait. Puis tu te reconcentres sur la belle blonde à tes côtés, ton regard plongeant dans le saphir de ses yeux.

« Si tu veux parler, là, tout de suite, je ne peux t'offrir que mon incroyable sens de l'écoute. Alors saches-le, tu peux me faire confiance. Et si tu préfères ne rien dire, alors je tiens tout de même à rester avec toi. »



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 22 Juin 2017 - 22:22


Burst out








Le calme apparent d'Amber la déstabilisait plus encore. Elle avait manqué de la tuer, et c'est à peine si elle avait cillé, seulement surprise par cette agression avortée. Elle s'approche, un peu tendue tout de même. Qui ne le serait pas. Elle essaya de la rassurer, de lui dire que ce n'était pas grave mais elle n'imaginait pas l'importance du geste qu'elle venait d'avoir. Ce n'était pas anodin, ce n'était pas une bagatelle. Mais malgré tout, l'horreur de la situation avait au moins eu le mérite de la calmer. Tara releva la tête vers celle qui venait de mettre complètement de côté sa tentative de meurtre pour s'occuper d'elle. Et après, elle ne la croyait pas quand elle lui disait qu'elle avait la trempe des héros. Mais Tara n'allait pas remettre ça sur le tapis, Amber n'était pas dupe. Personne ne l'aurait été de toute façon.

« C'était ma forme de chasseur. Comme si j'était une vampyr. BSH. C'est pratique, sauf que je fais un peu peur, parait-il. J'imagine que ce n'est pas de ça que tu parles, de toute façon. Mais, je suis calmée, je crois.»

Elle se laissa tomber dans le sable, pas franchement fière de ne plus vraiment tenir debout. L'eau ne venait pas jusqu'à elles, mais le ressac n'était pas très loin. La jeune héritière leva sa main blessée vers le ciel, tentant de voir si c'était grave ou pas. Ça n'avait pas l'air, puisque le sang ne coulait déjà presque plus. Elle se voyait mal lui demander un reparus. Tant pis, ça passerait.


« Si tu tiens tant que ça à m'entendre parler, je t'en prie, assis-toi. Encore désolée, je ne sais pas ce qui m'a pris. »

Enfin, elle disait ça, mais elle ne savait pas trop quoi dire en fait. Elle profitait de sa présence, d'avoir quelqu'un qui disait être là. Personne ne le faisait. Personne ne savait qu'elle en avait besoin, un peu. Parfois. Souvent. Après tout, tout le monde pensait qu'elle était un roc. Qu'elle était inébranlable, et qu'elle était née pour assumer le poids du monde sur ses épaules. Ce n'était pas tout à fait vrai. Sa voix avait retrouvé son calme habituel, preuve qu'elle avait repris un peu ses esprits, mais elle n'en menait pas large pour autant.

« Amber. Tu crois que c'est le destin qui choisit ce que tu dois être ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 22 Juin 2017 - 23:04






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Elle disait s’être calmée, mais peut-être qu’elle ne l’était pas totalement. En tout cas, elle avait l’air épuisée et tu venais également d’apprendre qu’elle pouvait prendre la forme d’une vampyr BSH. Pourquoi es-tu étonnée, venant de la sortcelière la plus puissante de la galaxie ? Tu ne t’es juste pas posé la question auparavant, mais en te la posant, la réponse est évidente. Parce que tu n’aurais pas imaginé qu’elle prendrait la forme d’un vampyr buveur de sang humain. Pourtant, ça prenait tout son sens, les vampyrs BSH vivaient avec des capacités décuplées même si leur durée de vie diminuait énormément.

Tu remarques aussi qu’elle jette un œil à sa main blessée, tu te traites d’idiote de ne pas l’avoir soignée. Bon, elle n’a pas l’air de s’en soucier grandement, tu la guériras plus tard. L’heure était aux confidences. Alors, tu hausses les épaules et t’assois à côté de la jeune femme, attentive aux moindres paroles prononcées. Elle vient te poser une question qui te prends de cours :

« Amber. Tu crois que c'est le destin qui choisit ce que tu dois être ? »

L’émeraude croise le saphir et tu te mets à réfléchir à ce qu’elle vient de te demander. Tu ne croyais pas vraiment au destin même s’il est vrai que parfois, tu venais à te dire que c’était celui-ci qui t’avais emmenée aussi loin, qui t’avais fait rencontrer Ethan, Eleör, Mara, Jar… Puis Tara. Cependant, le destin ne jouait pas un grand rôle dans ce que nous sommes, tu penses.

Et sincèrement, la blonde à tes côtés devait se questionner à ce sujet depuis bien trop longtemps. Elle disait sûrement ça à cause de son titre, que c’était le destin qui l’avait choisie pour être l’héritière de l’empire d’Omois, pour être la femme la plus puissante magiquement parlant de cette planète et encore bien d’autres choses qui décrivaient sa vie. Elle avait beaucoup trop de pression sur le dos, trop de fardeaux à porter.

« Honnêtement, je ne pense pas. Certes, ça peut y jouer un rôle mais qu’est ce que le destin après tout ? Non, je pense que ce sont nos choix, nos actes aussi. C’est à nous et seulement à nous de choisir qui l’on veut être. Notre éducation joue un rôle là-dedans aussi, et donc nos parents. Mais je ne crois pas que le destin aie grand-chose à voir avec notre situation. »

Tu ne sais pas si ça répondra à sa question, mais que dire d’autre ? Avec toute la sincérité que tu possédais, tu ne pouvais pas dire mieux que ça. Dans tous les cas, est-ce que ça la ferait se sentir mieux, de lui répondre que si elle n’avait pas fait tel choix ou telle chose, elle ne serait pas héritière ? Peut-être que oui, peut-être que non. Même si ce n’était pas totalement faux, toute vérité n’est pas bonne à dire. Et tu ne pensais pas sincèrement cela, mais les choix sont faits maintenant et on ne peut plus y remédier. Ouais, au final peut-être qu’en fonction de notre destin, on ne fait pas n’importe quel choix. Tu es indécise, surtout que cette question t’as franchement étonnée. Tu pensais qu’elle se confierait, non pas qu’elle te poserait une question existentielle voire philosophique, surtout sachant que tu ne connais rien en ce domaine.

« Si jamais le destin à quelque chose à voire là-dedans, les choix sont déjà faits et c’est trop tard pour reculer. Saches que tes choix t’ont rendues telle que tu es aujourd’hui. Moi, je ne vois pas que ton titre mais ta personne. Tu es toujours là pour les autres et n’hésites pas à les sortir de la merde, tu n’as pas peur de prendre des décisions mais tu es aussi dotée d’une grande douceur, et tu ne dois pas l’oublier. Tu ne dois pas te dire que, parce que c’est le destin, tu dois aller à la rescousse de tout le monde en sautant dans un portail dimensionnel. Tu ne dois pas te dire que tu es héritière parce que c’est le destin. Ce sont tes choix, tes actes, ton entourage qui a fait cela. »

Le souffle coupé par ta longue tirade, tu marques une pause afin de respirer, mais aussi pour laisser la blonde réfléchir à tes paroles. Tu regardes le ciel découvert, les deux Lunes bien apparentes face à vous, face à la mer (face à la meeer). Puis, tu jettes un coup d’oeil vers Tara et lui souris doucement.

« Et si tu vas peut-être prendre la place de ta tante un jour, ce ne sera pas parce qu’elle ne sera plus là ou parce que tu étais la moins pire des trois, mais parce que tu es faite pour ça. Parce que tu as été faite pour régner et diriger ce continent comme une Impératrice digne de ce nom. Parce que c’est ton caractère qui fera de toi une bonne dirigeante, et le foutu destin n’a rien à voir là-dedans. »

Tu passes une main dans tes longs cheveux bruns puis te lèves pour marcher jusqu’au bord de l’eau. Rapidement, la fraîcheur vient se noyer sur tes jambes et refroidir ton corps, encore empreint du cauchemar, encore empreint de la scène que tu viens de voir. Aussi, tu espérais avoir suffisamment répondu à sa question et l’avoir ne serait-ce que légèrement rassurée. Elle ne méritait pas de se demander pourquoi elle devait porter le poids du monde sur ses épaules, ni pourquoi elle était ce qu’elle était. Il fallait quelqu’un comme toi pour lui dire qui elle était vraiment, et que le destin et ben on l’emmerde.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Ven 23 Juin 2017 - 9:29


Burst out








Le destin. Tara n’était pas spécialement fataliste. Elle ne croyait pas au karma, parce que les mauvaises choses arrivaient, ou n’arrivaient pas, et que certains avaient juste plus de chance que d’autre. Dans les faits, elle avait gagné à la loterie. Le gros lot sur tous les domaines. Et elle trouvait encore le moyen de se plaindre. Amber n’a pas l’air d’avoir un avis tranché sur la question. En même temps, ce n’était ni simple, ni courant. Et ni l’une ni l’autre n’avait passé le bac de philo. Sa première réponse plaisait à Tara. « On est ce qu’on choisit d’être ». C’était vrai mais un peu faux aussi. Parfois, la volonté seule ne suffit pas à devenir ce que l’on souhaite.  Le terrain est glissant et Amber s’y engage avec courage. C’était ce qu’elle aimait chez elle. Elle venait de le dire. La jeune voleuse patentée ne s’était pas arrêtée à son titre. Elle n’était même pas sûre qu’elle y ait pensé une seule seconde. C’était bien l’une des rares à en être capable. Même ses anciens amis étaient intimidés maintenant, tant elle avait pris d’importance. Après une pause, Amber perdit un peu l’équilibre et appuyant, sans volonté ni malice, là où cela faisait mal. Ce n’était pas sa faute. Tara n’était pas vraiment sûre qu’il y ait une bonne réponse à ce genre de question. Elle ne dit mot et se lève avec son amie, accueillant avec soulagement la fraicheur de l’eau. Après quelques caresses aqueuses, elle s’essaye enfin à répondre.

«Et… si je n’ai pas envie ? Si je ne finissais pas sur le trône, est-ce que tu serais déçue ? Combien s’attendent à m’y voir ? Ai-je vraiment le choix quand c’est ce que tout le monde attends de moi ? Même toi, c’est là où tu me voyais. Ce… n’est pas ma place. Le pouvoir me fait peur. Je me fais peur. Et quand je manque d’agresser une amie, doit-on réellement me laisser un empire entre les mains ?»

Elle marqua une pause. Ce n’était ni facile à dire, ni à entendre. Elle ne l’avait jamais dit. A personne. Elle avait trop peur de ce que ses doutes pouvaient engendrer. Oui, elle ferait surement une bonne dirigeante. Pour un temps. Puis, pleine de bonnes intentions, elle imaginait bien les dérives dont elle était capable.


« Tu vois, c’est pour ça que je me jette partout la tête la première, que je suis devenu accroc au danger. Certes, les gens en ont pris l’habitude, mais ce n’est pas ce qu’on attend d’une impératrice. Et c’est aussi ce que je n’aime pas dans cette fonction. Si j’avais été impératrice, mes responsabilités, et tous ceux qui en avaient conscience, m’auraient empêchés de sauter dans cette porte pour venir te chercher. Sauf Jar peut-être. Moi, je n’arrive pas à penser comme ça. Je ne veux pas y arriver. »

Tara avait envie de se frapper. Amber n’avait certainement pas demandée à être ainsi soumise à ses questionnements, à ses peurs. Mais elle n’arrivait plus à s’arrêter. Une vanne avait été ouverte, et tant qu’il en sortirait quelque chose, la jeune femme ne pourrait plus la refermer. Malgré tout, elle venait d’entrevoir ce qui l’avait pris. Pourquoi elle bouillonnait.

«Et là, l’inaction me pèse. D’habitude, je n’ai pas une seconde à moi, et je finis par tomber de fatigue à la fin de la journée. Je pensais que j’avais besoin de vacances, mais c’est tout le contraire. Je ne pouvais pas penser à ça avant d’en prendre. Je n’avais pas à y penser. Et maintenant je suis là à te prendre la tête avec mes histoires.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Lun 26 Juin 2017 - 22:12






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Les yeux dans le vague et les pieds dans l’eau, tu écoutes le discours de Tara avec un étonnement presque non-dissimulé. Tu n’aurais jamais pensé cela, et elle le cachait bien. Qui aurait cru que le pouvoir l’effrayait ? Qui aurait cru une seule seconde que Tara Duncan n’était pas aussi invincible qu’elle semblait l’être ? Les confidences de la belle blonde te flattaient d’une part parce que tu sentais qu’elle ne l’avait dit à personne, d’autre part parce que c’était à toi qu’elles s’adressaient. Doucement, tu poses une main sur l’épaule de la jeune femme.

« Je ne serai pas déçue si tu ne finissais pas sur le trône. Et pour ma part, je n’attends rien venant de toi, Mara ou Jar peuvent très bien régner à ta place. C’est juste que tu es la première dans l’ordre de succession et que tu as, en quelque sorte, fais tes preuves en sauvant le monde une bonne demi-douzaine de fois. Mais tu n’as pas à faire ce que tu penses devoir faire. »

Tu espères éclairer ses interrogations ne serait-ce qu’un minimum, même si tes réponses restent dans le flou. Pour toi, Tara impératrice ou non, elle restera la même à tes yeux. Ce n’est pas parce qu’elle refuse telle ou telle chose, qu’elle ne veut pas faire ce que les gens attendent soit-disant d’elle que tu seras déçue. Comment peut-on être déçu d’une personne comme elle ? Elle voulait toujours faire le bien, sans causer trop de problèmes. Elle avait le sens des responsabilités, en plus. Pourtant, il ne fallait pas qu’elle sente son titre comme un fardeau et si tel était le cas, elle ne devrait pas régner. Après, c’est ton avis.

« De ce que j’entends, tu n’as aucune envie de finir à la tête d’un Empire, tu préfères aider les gens. Les réponses sont si simples quand on t’écoutes de l’extérieur, et je doute que tu écoutes une fille comme moi mais je pense que tu ne devrais pas finir sur le trône si tu ne le souhaite pas. Puis tu as peut-être failli m’agresser, je n’ai pas peur de toi. Tu as craqué, ça arrive à tout le monde. Cela n’a rien à voir avec l’Empire, le pouvoir ou quoique ce soit. »

Vu de l’extérieur, on voyait très bien qu’elle refusait de finir impératrice alors par demiderus, pourquoi se posait-elle autant de questions alors que les réponses étaient justes là, sous ses yeux ? Cependant ce n’était pas si simple surtout que là, c’était un engagement très important, qui auraient des conséquences tout au long de sa vie. Alors, tu pouvais comprendre qu’elle bouillonnait intérieurement, mais il fallait qu’elle prenne une décision radicale ou elle finirait par exploser. Et tu n’en avais aucune envie.

« Et tu parles de Jar mais cesses de penser à ce qu’il ferait, lui on sait très bien ce qu’il veut. Un trône, du pouvoir, et on l’a perdu. Toi, tu veux le bien de ton peuple, le bien de la planète. Mais si les responsabilités sont trop lourdes et même si c’est compliqué à faire, refuses d’atterrir sur un trône que tu ne veux pas. »

Tu marques une pause et enfonces tes pieds plus profondément dans l’eau, jouant avec le sable et les petits cailloux. Tu préférais apporter une suggestion à son problème plutôt que la soutenir émotionnellement mais il fallait également le faire. Elle avait besoin de quelqu’un et que tu étais la seule à être réveillée. Elle avait besoin d’une personne pour se confier, pour faire part de ses doutes et de ses plus profondes inquiétudes. Puis, tu te doutais bien qu’elles ne dataient pas d’hier, qu’elles la rongaient depuis déjà trop longtemps.

« Je peux paraître idiote à te conseiller des choses pareilles, mais je ne vois pas d’autres solutions. Tu n’as pas à te poser trop de questions, il faut prendre une décision. Je ne sais pas ce que je peux te dire d’autres, Tara. »

Un haussement d’épaules et le regard brillant, tu jettes un sourire sensé réconforter la blonde, au moins lui montrer que tu es là pour elle ce soir et que tu n’es pas que l’amie de Mara. Tu veux aussi lui montrer que tu es son amie, que tu es là pour l’écouter. Et étrangement, vous vous ressemblez bien plus que vous ne le croyez. Tu remarques la même force de caractère mais aussi le moment où la coupe est pleine, et que vous explosez. Certes, d’une différente manière, mais vous explosez.

Sous la lumière des lunes, tu entames une lente marche dans l’eau et invites Tara à t’accompagner, histoire de vous vider la tête et de discuter en faisant quelque chose. Bon, ce n’était pas du sport de haut niveau comme la blonde pouvait l’espérer, mais c’était déjà ça, et c’était tout ce que tu pouvais lui offrir, en plus de ta charmante présence.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Lun 26 Juin 2017 - 23:07


Burst out








Les vagues caressaient doucement ses jambes, et elle n'aurait pas manqué de s'y jeter dedans tout entière si elle ne vivait pas l'une des plus grandes discussions de toute sa vie. Ce n'était pas tous les jours que quelqu'un était en mesure de l'entendre émettre quelques doutes. Tout le monde en avait, elle était juste plus douée pour les cacher. Et on avait moins l'occasion d'y réfléchir quand on courrait aux quatre coins de la planète pour servir l'Empire ou se battre pour lui. Ou pour les jolies demoiselles kidnappées. Les mots d'Amber lui  passaient du baume au cœur, et elle ne put cacher un soulagement certain. Cela ne voulait pas forcement dire que tout le monde pouvait partager son avis, mais un soutien, c'était déjà quelque chose. Son contact, chaleureux et bienvenue malgré la chaleur ambiante, compte surement plus qu'elle ne le pense..

« Je ne sais pas. Si je pensais comme ça je serais terré dans la campagne terrienne. Si je choisis de me battre, c'est parce que je crois que je dois le faire. Parce que si je ne le fais pas, personne ne le fera. Même si c'est vrai que cette fois, j'en connais un qui se précipiterait pour prendre ma place. J'y songe depuis qu'on m'a annoncé mon lignage. A fuir et à laisser tout cela à quelqu'un d'autres. Peut-être le ferai-je, le jour venu. »

C'est vrai, en parler à Amber l'avait forcé à clarifier la situation, et même elle se demandait pourquoi elle était ainsi en proie à ce conflit intérieur. Tara n'était pas toujours très maline. Malgré tout, Amber était là. Elle était venue, au beau milieu de la nuit, la rejoindre. Elle était restée, quand bien même elle avait manqué de lui perforer le cœur. Elle lui avait offert une oreille attentive et le raisonnement le plus efficace qui soit pour un problème épineux : la simplicité.


« Et peut-être que ce jour là, tu pourras te dire que tu m'auras empêché de faire une grosse bêtise. Enfin, j'espère que la question ne se posera pas avant longtemps. Je... ne suis pas certaine de pouvoir décider maintenant. Je dois m'assurer de beaucoup de choses avant de pouvoir m'avancer plus avant sur une voie. Je te remercie, tu n'as pas à trouver quoique ce soit à me dire d'autres, tu as déjà trouvé les mots justes. En plus de ton joli sourire.»

Auquel elle avait répondu sans difficulté. Une bonne partie du poids sur ses épaules ne lui importait plus. Oh, il était toujours là. Il était juste plus léger. Comme son cœur qui lui signifiait sa joie d'être sur pied et tambourinait dans sa poitrine. Et c'est donc tout naturellement que tu marches à ses côté.

« Je suis vraiment heureuse que tu sois venue. Et pas seulement pour cette conversation. Même si j'espère un jour t'offrir le même soutien. Je ne t'ai d'ailleurs pas demandé comment ça allait depuis la dernière fois. Le portail dimensionnel n'est pas si lointain que ça encore... »

Elle avait aussi une question étrange, du genre qu'elle hésitait un peu à poser mais pour laquelle elle attachait une importance particulière.

« Cela va te sembler bizarre, mais, tu voudrais me dire comment tu as eu tes cicatrices? »

Elle n'avait pas manqué de remarquer la cicatrice au genou, quand elle lui avait soigné sa jambe. Elle même en avait une, surement plus récente que celle d'Amber, puisque ce genre de marque était rare sur Autremonde, les reparus n'en laissant aucune. Seuls quelques loups solitaires et les malchanceux en avaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Mar 27 Juin 2017 - 0:01






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
La sensation que les mots de Tara laissaient sur ta peau étaient agréables, ils étaient toujours justes et bien placés. Qu’elle te dise que les tiens l’étaient, ça te faisait grandement plaisir surtout que tu avais souvent du mal à exprimer clairement tes pensées. Tu ne pensais pas que la blonde se serait réfugiée sur terre depuis bien longtemps si elle avait pu. Tu n’aurais jamais imaginé l’ampleur de ses questions et de sa souffrance, aussi. Cela te faisait du bien de voir qu’elle n’allait plus réprimer ses pensées, et qu’elle en parlait librement avec toi, sans gêne. Comme si c’était une discussion normale, et pas quelque chose de plus… intime. Comme si elles ne partageaient pas un moment exclusif, simple, complice.

« Je suis ravie de pouvoir t’éclairer à propos de ça, tu avais bien besoin d’en parler. Puis, je suis du genre à donner des solutions aux problèmes assez rapidement, tu es tombée sur la bonne personne cette fois ci. Et je t’en prie, il faut bien que je fasse ce que je peux pour rembourser ma dette envers toi, tu dis en plaisantant. »

La dernière phrase te fais tiquer. « ton joli sourire » Les fossettes qui apparaissent, tu es flattée du compliment et en silence tu te dis que ce n’est rien, que tu es toujours là pour elle si besoin est. Tu penses même qu’à partir de ce moment tu seras peut-être toujours là pour elle, tu sens que c’est une amitié, une relation qui peut durer longtemps. Certes une relation différente qu’avec Mara, mais tout aussi enrichissante. Elle te fera prendre de la maturité, de l’expérience aussi.

Quand elle te reparle de gwendalavir, tu pousses un soupir fatigué. Elle voulait vraiment savoir comment tu allais ? Le jour tout va pour le mieux, mais la nuit… Tu aimais tant te réfugier dans tes draps et dormir profondément auparavant. Maintenant, tu te retrouves hantée par d’affreux cauchemars qui te semblent si réels que tu t’y crois chaque fois, que tu te réveilles en sueur et tu n’as qu’une hâte : que le jour se lève rapidement, d’en finir avec ces sensations de brûlure intenses ou cette impression d’être figé, de ne plus être maître de son propre corps. Tu revois encore le visage des ts’liches, des raïs, mais aussi des gwendalaviriens effrayés que tu as sauvés avec l’aide de la belle blonde.

Tu prends une grande inspiration, et racontes ce qui se passe depuis cette aventure sans trop t’étaler sur le sujet. Il n’y avait pas grand-chose à expliquer, sinon que tu n’avais pas encore oublié ce feu déchirant.

« Bien en général. Le jour, surtout. La nuit par contre… Je fais des cauchemars. Ils doivent m’arriver toutes les nuits. J’arrive à peine à fermer l’oeil après. Je revis la scène de notre ascension dans les escaliers, quand je tombe sur les raïs et que je mets le feu partout. La situation empire, les flammes se dirigent vers moi, la chaleur me brûle. Je sens la peau qui s’arrache de mon corps. Et les flammes retournent se coller partout autour. La dernière chose que je vois c’est une forme noire. Puis je me réveille en sueur. J’ai dû mal à me rendormir après ça. Comme ce soir, alors je me suis levée. Je t’ai vue dehors, et je suis sortie. Il fallait que je pense à autre chose mais j’ai bien fait de venir, tu avais besoin de parler, toi aussi. »

Puis te repenses à son étrange question concernant ton genou, et tu fronces les sourcils. L’émeraude s’assombrit et tu replonges dans de lointains souvenirs en te remémorant certaines scènes pas très jolies. C’est vrai que t’en as parlé à personne, c’est vrai que t’as enfoui ça bien au fond de toi parce que tu savais qu’après ça t’aurai du mal à vivre sereinement. Que tu ne te sentirais en sécurité nulle part. Puis t’étais encore qu’une gosse innocente, pourtant encore une fois ça t’as fait grandir trop tôt. Et personne avait remarqué ça, sauf lui, et les autres sont passés au-dessus. Alors toi aussi. Parce que les souvenirs faisaient autant mal que la vérité avec laquelle tu allais parler.

« Je… Très bien, j’imagine que je te dois bien ça. J’avais une dizaine d’années. Je suis allée me promener au parc puisque mon père était de sortie ce soir là, et ne restant que ma mère elle me disait de sortir seule. Je suis tombée sur trois types pas nets qui ont commencé à me suivre. J’ai accéléré, eux aussi. Je suis arrivée dans une impasse et ils m’ont bloquée. Tu serres les poings. Ils… Ils me parlaient mais je n’écoutais plus. Ils m’ont saisi par le t-shirt, et je sentais leurs mains sur moi qui voulaient me toucher, me déshabiller, et je me débattais. T’en as un qui avait un couteau, et vu que j’étais sur le point de réussir à leur échapper, il a posé la lame sur mon genou. Je me rendais pas compte de la chose, donc j’ai bougé. Et il a enfoncé la lame. »

Les images te reviennent en tête, flous et sanglants mais tu te forces à continuer de raconter l’histoire, tu n’arrives plus à t’arrêter.

« Je sentais l’arme s’enfoncer dans ma chair, j’ai hurlé si fort qu’un des gars a reculé. A ce moment là, mes pouvoirs se sont manifestés. J’en ai balancé un contre le mur et il retombait inconscient, j'en ai mordu un autre jusqu’au sang et sans comprendre, je me suis enfuie. Mais ils ne pouvaient plus rien tenter surtout qu’ils ont dû s’arrêter pour s’occuper de leur ami que j’avais mis KO. J’étais à la limite de ramper mais je pouvais pas m’arrêter de me précipiter pour rentrer chez moi. Et quand je suis rentrée, mon père était là. Il a crié fort sur ma mère, la traitant d’inconsciente, puis m’a emmenée aux urgences. J’ai fini par me faire opérer, j’ai porté des béquilles pendant quelque temps et voilà, on a fait comme si de rien n’était. Tu connais la suite, la blessure était trop profonde pour être guérie et mes parents ne m’avaient pas encore parlé de la magie, je ne savais rien. Ils m’ont soignée à la terrienne et ça a cicatrisé mais les réparus ne changent plus rien depuis. »

Tu marques une pause et déserres les poings, te rendant compte des marques qu’ont causé tes ongles sur ta peau. La gorge serrée, tu attendais une réaction de la part de Tara, surtout que c’était la première personne à qui tu partageais cette sale histoire, ce fardeau que tu avais oublié. Au moins, ils ne t’ont pas violée. Juste essayé. Et merci la magie d’être arrivée à ce moment précis, la situation aurait été bien différente sinon.

Tu jettes discrètement un œil vers les cheveux de blé de la jeune femme, tout en continuant à marcher au même rythme dans l’eau. Elle allait finir par croire que tu étais maudite, si tu lui racontais tout ce qui t’étais arrivée en passant de cette histoire à la mort de ton père et tout ce qui allait avec jusqu’à gwendalavir. Il t’en étais arrivé, des choses, il fallait bien le dire. Et tu ne pouvais pas cacher cela éternellement, mais tu espérais secrètement qu’elle n’en dirait rien à personne. C’était votre secret.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Mar 27 Juin 2017 - 13:52


Tough memories








Tout était sorti. Tout. Même si elle n’avait pas encore la solution, elle avait des alternatives qu’elle n’avait pas voulu explorer jusqu’à alors, avant leur discussion. Elle ne s’en était surement pas rendu compte, mais Amber venait de combler un vide, le vide qui avait envahi sa vie depuis quelques années, depuis qu’elle avait sacrifiée celle-ci pour le bien de l’Empire. Ses amis s’étaient doucement effacés, pour laisser place à ses devoirs. Comme un vélo dont on lui avait enlevé les roulettes trop vite et sur lequel Tara fonçait maintenant à tout vitesse pour ne pas tomber, faute de pouvoir s’arrêter. Ces vacances étaient sa tentative maladroite de s’arrêter avant de se prendre un mur. Mais si elle ne l’avait effectivement pas pris de plein fouet, elle s’était bel et bien cassé la figure juste devant. Et dans l’obscurité de la chute, la plus petite des étincelles suffit à vous remettre en selle. Amber l’avait relevé, redressée et elle pouvait repartir plus sereinement maintenant.

Tara elle-même s’était surprise à vider ainsi son sac, oubliant toute prudence élémentaire. Elle s’en fichait. Cela faisait longtemps qu’Amber avait sa confiance. Et pas seulement parce que celle-ci estimait lui devoir la vie. La jeune héritière rit donc avec son amie à ce sujet-là et ne protesta pas. Amber devait se douter que Tara ne lui demanderait jamais quoique ce soit au nom de ce qu’elle avait pu faire. Non pas qu’elle ne le lui demanderait jamais rien, juste que ce ne serait pas pour ces raisons-ci. Après, elle n’allait pas lui jeter la pierre, puisque Tara aurait mis un point d’honneur à rembourser sa débitrice, au centuple s’il le fallait. Mais personne n’avait dit qu’elle n’était pas contradictoire, parfois…

Parler de Gwendalavir ne sembla pas réjouir Amber. Tara pouvait imaginer assez aisément les raisons de ce malaise. Elle faillit même la dissuader d’en parler, mais après une grande inspiration, son amie finit par répondre. Tara ne soupçonnait pas qu’Amber fusse ainsi en souffrance, en détresse depuis ce jour, mais elle pouvait comprendre sans difficulté que son escapade en terre inconnue ait laissé ses marques psychologies, à défaut de l’avoir marqué physiquement.


«Je ne savais pas… Comme quoi, j’ai sûrement bien fait d’avoir suggéré à Mara de te faire venir. Ce n’est pas grand-chose, mais tu peux venir me reveiller quand cela te prends. Ce genre de ballade est assez agréable, tu ne trouves pas ? »

parler de sa cicatrice parut l’enchanter encore moins que leur voyage dimensionnel. Tara s’attendait à beaucoup de chose. Une chute de vélo, un rate d’escalade, même si la forme nette ne permettait pas vraiment de le présumer. Un stigmate d’une opération de chirurgie, les séquelles d’un combat. Mais pas… ça. Partagée entre l’horreur de la situation et la colère primaire, sauvage qui lui prenait les entrailles, Tara resta silencieuse le temps du récit. Elle était du genre à garder son sang-froid, mais elle savait très bien que si elle était témoin d’une chose pareille, elle ne donnait pas cher de la vie des agresseurs.

Amber avait eu « de la chance ». Sans magie, elle ne s’en serait peut-être pas tirée. Plus encore, l’inaction de ceux qu’elle avait croisés lui faisait froid dans le dos. Elle ne pouvait même pas imaginer ce qu’elle avait dû vivre, penser, sur le coup comme après. Les hommes étaient des porcs, et si ce genre d’ignominie était moins fréquent sur Autremonde, la magie aidant les moins… aidés par la nature, et la prostitution considérée comme normale, ces crimes existaient toujours, partout.

Quand Amber termina son histoire, tournant son regard vers la jeune héritière, celle-ci ne cachait pas l’étrange mélange de sentiments qui la transportait. La colère dans son poing, qui s’était chargé en magie (l’inconvénient de s’être entrainée à lier parfois les deux) , qui se dissipa quand elle croisa les prunelles de la demoiselle. Elle sentit le picotement de cette concentration qui repartait doucement dans le reste de son corps. La tristesse, qui teintait ses yeux et ternissait leur éclat. La compassion qui s’écoulait silencieusement la long de sa joue. Elle s’arrêta, attrapant sa main qu’Amber venait juste de desserrer. Tara la tira doucement à elle, s’avançant elle aussi, sans être brusque, lâchant ses doigts alors qu’elle ouvrait ses bras, la serrant, peau contre peau, cœur contre cœur.

Elle ne pouvait rien dire. Elle n’avait rien à dire. Ses mots n’auraient pas suffi. Pas suffi pour lui faire oublier, pas suffit pour lui pardonner d’avoir fait remonter ces souvenirs. Mais dans son étreinte, son silence qui n’était pas oppressant, elle voulait lui transmettre, lui promettre qu’elle était là, qu’elle serait là. Toujours.  

Elle ne compta pas les secondes, les minutes ou les va-et-viens calmes de l’eau. Ce moment était figé, intemporel. Qu’il dura un souffle, une vie, un instant ou une éternité, cela n’importait que peu. Seul comptait cette étreinte, cette union, cette promesse. Elle finit enfin par briser le silence, mais pas leur contact, laissant cette décision à Amber, pour lui glisser à l’oreille :



«Si ça peut te rassurer, moi aussi j’en ai une.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 29 Juin 2017 - 21:34






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Son corps qui se colle au tien. Vos coeurs qui s’entendent, s’accordent sur le même ryhtme. Son souffle irrégulier que tu entends, la chaleur de son corps et ses bras qui t’entourent. Cette proximité avait figé le temps et tu te laisses faire en appréciant ce contact réconfortant, oubliant tout ce qui vous entoure pendant une durée indéterminée. Tu entends juste une phrase glissée comme un murmure au creux de ton oreille :

«Si ça peut te rassurer, moi aussi j’en ai une.»

Tu plisses les yeux sans t’éloigner de la blonde, te remémorant son corps lisse. Aucunes cicatrices apparentes. Elle devait être cachée sous son maillot de bain, sinon tu l’aurais remarqué. Tu ne mets pas tout de suite fin à cette étreinte, ça te fait du bien de sentir un corps contre le tien, ça te fait te sentir en sécurité comme tu ne l’as jamais été.

Et les souvenirs de cet affreux soir te reviennent en tête, tu secoues la tête pour les chasser de ta mémoire. Tu veux oublier. Tu serres plus fort Tara contre toi, avant de te dégager.

« J’espère que tu ne l’as pas eu de la même façon que moi, en tout cas. Où se trouve-t-elle ? »

Tu essayes de chasser ce moment de ta tête et de penser au présent mais les images reviennent, toujours plus nettes, toujours plus réelles. Tu sens les mains sur ton corps, tu sens la douleur ressentie quand l’arme s’est enfoncée dans ton genou. Et tu te rappelles gwendalavir, la même douleur au genou qui a réveillé ces souvenirs. La douleur est toujours là, et les souvenirs ne partiront jamais. Pourtant, tu aurais aimé oublié ces passages de ta vie pour passer à autre chose, tourner la page et enfin être heureuse.

Heureusement que tous ces événements relataient du passé et tu sentais enfin une infime joie naître en toi mais tu ne savais pas encore pourquoi. Bientôt, tu l’apprendras.

Tu passes une main dans tes cheveux, le corps encore empreint de celui de la blonde. C’était fou, tous les points que vous aviez en commun. Des traits de caractère, la nostalgie du passé, des cicatrices. Du corps à l’esprit jusqu’au physique. Dans tous les cas, tu apprécies la jeune femme. Elle avait beau craquer à un moment, elle tenait longtemps en ayant un million de fardeaux à porter. Tu souris en remarquant que vous vous ressemblez même dans de petits détails.

Tu tiques aussi sur sa remarque, comme quoi elle aurait proposé à Mara de te faire venir. C'est tout sourire que tu réponds:

« Je retiens, ne t’inquiète pas. Et tu peux venir me réveiller si l’envie t’en prends aussi. Je serai toujours là, n'importe où n'importe quand, que ce soit ici où quand on sera de retour à Tingapour. Ah et je ne savais pas que c'était à toi que je valais cette invitation... En quel honneur ? »

Tu continues à marcher dans l’eau, l’esprit partagé entre le passé et le présent. Puis tu décides d’oublier un peu le passé, tu en as marre de vivre à travers celui-ci. Marre de ne pas avoir eu de chance, d’avoir failli te faire violer voire pire encore, de ne plus avoir de père… De ne jamais avoir eu une bonne mère. Tu en as plus que marre du passé, et tu veux vivre seule sans te soucier de ta famille, juste penser à toi et ton futur. Alors, tu te recentres sur la jolie blonde à tes côtés.

« Je n’imaginais pas un seul instant que tu serais la première personne à qui je dirais tout ça. Mais c’est du passé et il c’en est passé des choses depuis. Alors j’ai enfoui cette histoire bien au fond de moi. Les réveiller auront peut-être un effet bénéfique, qui sait ? Ça me permettrait de tourner la page sur ma vie d’avant avec mes parents, une bonne fois pour toutes. »

En mentionnant tes parents, tu te souviens ton père, ta mère. Ton enfance tranquille, ton adolescence agitée. Et tu es maintenant dans l’âge adulte, tu vis confortablement accompagnée par de merveilleuses personnes. Pourquoi penser au mal quand on peut voir le bien ?

« Pourquoi on se rattache toujours au passé, comme si on ne pouvait pas tirer un trait dessus ? Ce serait beaucoup plus facile pour nous tous. »

Ce serait facile d’oublier, mais il fallait toujours qu’on se souvienne des pires moments, qu’il revienne nous hanter la nuit à travers des cauchemars ou qu’ils ressortent avec un long moment à ignorer la douleur.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 29 Juin 2017 - 23:21


Tough memories








La magie de l’instant se dissipe lentement et Tara profite de celle-ci le temps qu’elle demeure. Amber semble faire de même et elle maintient leur étreinte quelques moments encore. Elle espérait que cela l’avait aidé. Tara n’était pas forcement douée avec ça. Elle gérait souvent difficilement les soucis qu’elle ne pouvait éradiquer d’un coup de poing. Etonnée, Amber finit par lui demandait où la cicatrice se trouvait. Sa changeline répondit à sa demande mentale en changeant son maillot pour un bikini qui dévoilait son ventre, et surtout, sa hanche et son dos. Elle pointe du doigt la cicatrice ronde, plutôt régulière, aussi large qu’une prune.

« Hum, non, mais c’était pas très drôle non plus. Tu te souviens de la Dévoreuse ? La tueuse en série qui avait lancé une vague de terreur sur Omois pendant une semaine, il y a quelques mois de cela. On ne l’a pas révélé au public, mais c’est moi qui aie fini par l’appréhender. Elle était coriace et c’était une non manipulable. En plus des côtes cassées et du tabassage en règle, elle a fini par m’empaler avec tige métallique. Ca traverse et j’ai la même dans mon dos.»

Ce n’était pas forcement agréable, mais elle le referait sans hésiter s’il le fallait. Amber reprends sa marche, et Tara avançait à ses côtés. Elle avait retrouvé un semblant de sourire, et malgré les souvenirs, le présent n’était pas si sombre. Elle relève l’origine de l’invitation et Tara se mord la lèvre d’avoir laissé échapper cela.

« Eh bien, je n’y manquerais pas. Mais ne m’envoie pas ton oreiller dessus hein. L’honneur de... ba, j’en avais envie, tout simplement. Tu es l’amie de Mara, de Jar et mon amie aussi. Je trouvais ça approprié, de t’avoir avec nous.»

Elle n’ajouta pas qu’elle était parfois un peu impulsive et qu’elle avait eu l’intime conviction que ces vacances seraient beaucoup moins intéressantes sans sa douce brune.

« On laisse souvent ce genre de chose sortir au moment le plus inattendu. La preuve en est faite avec l’une comme l’autre ce soir. Et on y gagne plus souvent qu’on ne le croit. Ton secret sera bien gardé, soit en certaine.»

Elle n’avait pas tort. Le passé comptait, souvent beaucoup trop, pour tout le monde. C’était naturel, et ceux qui parvenaient à s’affranchir de celui-ci en était souvent plus heureux. Il ne faut pas l’oublier pour autant. Bon, elle n’en faisait pas des cauchemars et n’avait pas vécu quelque chose d’aussi fort qu’Amber dans sa jeunesse, mais elle avait son lot d’erreurs qui la hantaient quelque peu.

« C’est sur le passé que l’on bâti notre avenir Amber. Il peut offrir les bases solides, ou la carte des voies qu’il ne faut pas emprunter. Aussi difficile fut-il, le rejeter n’amène pas forcement du bon. Plus que tirer un trait dessus, je dirais qu’il faut plutôt… l’accepter. Accepter qu’on n’y puisse plus rien, et quel que soit ce que l’on a pu vivre, ne plus regretter et vivre pour le présent. A trop regarder derrière soi, on rate parfois la beauté de ce qu’il nous passe devant le nez. »

Comme les lunes dans le ciel, les étincelles de l’écume sur les vagues, les jolies brunes sur la plage et la caresse de la brise nocturne.
« Après, je ne suis pas une experte, n’ayant jamais fait ça, mais on m’a dit que l’alcool pouvait aider. Mais il paraitrait que c’est assez mal vu d’essayer ça au Palais, alors je ne m’y suis pas risqué. »
Sauf qu’ici, elle avait accès à des réserves privées et elle ne risquait pas de se faire prendre par une scoop.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Mer 5 Juil 2017 - 22:56






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Après un silence frappant, le calme reposant après l’étreinte, Tara fait apparaître la cicatrice située sur sa hanche et qui s’étalait jusque dans le dos. En t’expliquant son origine, tu te rappelles les jourstaux avec les grands titres, la population inquiète par tous ces meurtres. Une fois de plus, Tara monte dans ton estime et tu notes qu’elle ne manque vraiment pas une occasion de sauver son peuple, comme elle l’avait déjà dit. Tu imagines aussi la douleur que la blonde a pu ressentir lors du combat, du corps à corps, une tige en métal plantée dans le ventre. Tu poses tes mains sur la cicatrice, laisses tes doigts caresser la blessure en sentant sous ces derniers la cicatrice qui ne disparaîtra jamais.

« Je m’en souviens trop bien, tu sais. Et bien, moi qui te tenais déjà en grande estime… »

Tu esquisses un sourire en entendant Tara se justifier sur ton invitation ici, et relève qu’elle trouvait ta présence appropriée. Comme si tu étais la famille. La suite de son discours te donnes l’intime conviction (bon ok tu l’as déjà) que tu vas rester amie avec la jeune femme très longtemps. Une relation était en train de se construire et il ne fallait pas la laisser passer, sinon les regrets arrivent bien trop vite…

Puis elle te parle du passé, et tu te dis qu’elle a raison. Elle a ce don d’avoir les mots justes, qui te convainquent instantannément et te rendent plus forte. A cet instant précis, tu sens que tu pourrais traverser des aventures cauchemardesques et te relever sans encombres. Parce que Tara te transmettait cette sensation de pouvoir tout vivre sans souffrir, cette sensation d’être forte. Tu l’apprécies aussi pour ça.

« J’aurai dû te rencontrer avant, ça m’aurait épargné pas mal de trucs et j’aurai appliqué tes conseils. Oui, à trop regarder en arrière on en oublie le plus important, l’instant présent. Il faut juste oublier le reste, et accepter notre passé. Tu as raison. »

Ton oreille tique à la mention de l’alcool, le fait qu’elle n’ait jamais essayé. Alors, tu écarquilles les yeux et t’exclames d’une voix enthousiaste :

« Mais qu’est-ce que tu attendais pour me dire ça ? Où se cachent les bouteilles ? Je compte bien t’apprendre à bien boire, et ne t’inquiètes pas tu ne finiras pas à danser sur une table avec un poulpe sur la tête dans une taverne, complètement soûle, comme j’ai pu le faire. Tu n’as aucun souci à te faire avec moi. »

Tu éclates d’un petit rire, sur la retenue quant à cette confidence sur la fameuse histoire avec Ethan, où tu avais tellement bu qu’il avait dû te ramener chez toi tellement tu étais un déchet. C’était dire à quel point tu avais bu ce jour-là, vu que tu tiens plutôt pas mal l’alcool. Et Ethan… Tu essayerais de lui envoyer un message, une fois rentrés sur Omois. Pour le moment, il fallait profiter de cette instant privilégié en présence de ta belle blonde.



camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 6 Juil 2017 - 18:26


Tough memories








Le contact, doux, et chaud, fait frissonner la blondinette qui est un peu chatouilleuse. Elle n'aimait pas montrer sa cicatrice et elle était la plus souvent cachée par un sort d'illusion esthétique basique. Autant parce que ce genre de marque était rare sur Autremonde, et plus encore ceux qui les laissaient apparente, mais aussi pour s'éviter les questions d'indésirables curieux qui pouvaient l'avoir remarquée. La marque, en elle même, n'était pas si vilaine, mais ce n'était pas une raison suffisante pour l'arborer aussi fièrement que Tara aimerait le faire.

Bien entendu qu'Amber se souvenait de la Devoreuse. La gargouille avait marqué les esprits, au même titre que son corps. Elle n'avait faut que son devoir de protection du peuple, mais les mots de la jeune femme la firent rosir tout de même, d'autant plus gênée qu'elle s'enfonçait à propos de l'invitation de la jolie brune.

Heureusement, sa tirade philosophique lui permit de reprendre contenance dans la conversation. C'était ce qu'Amber avait besoin d'entendre et Tara n'en fut que plus ravie d'aider.


« A qui le dis-tu ! Mais que veux-tu, il parait que je suis une fille difficile d'accès ! Trop difficile d'accès à mon goût. Alors merci d'être là. Et qui sait, si un jour Mourmur invente une machine à remonter dans le temps, je m'arrangerais pour débarquer plus tôt dans ta vie ! Même si je pense que Lisbeth me tomberait dessus après ! »

Tara faillit ensuite regretter d'avoir fait mention d'alcool. Si elle en croyait ce qu'elle entendait, elle venait d'ouvrir la boite de Pandore. Bien qu'une danse poulpesque était une image aussi étrange que délicieuse.

« Je ne suis pas sur que cela soit particulièrement rassurant, mais je suis une fille courageuse. Ne bouge pas d'ici ! »

Elle s'éloigna un peu de l'eau, choisit un coin de sable sympa, et après un petit clin d'oeil, disparut. Le transmitus l'envoya directement dans la réserve secrète qu'elle avait déjà visitée. Elle prit une, deux bouteilles à fourrer dans sa poche dimensionnelle puis elle se ravisa.

Elle réapparut sur la plage, avec le MEUBLE, qui tassa la silice sous son poids. Elle creuse une rapide tranchée de sa magie, pour éviter que l'eau ne l’atteigne et que sa tante la crucifie.


« C'est tout ce qu'il y a. Je suis à vos ordres, capitaine Poulpe!»

Elles avaient de quoi faire, l'armoire de quatre mètres de long aurait fait pâlir de jalousie nombres de bars. Il devait y avoir des alcools terriens comme Autremondien, et tous les liants qu'on pouvait imaginer.

Que la fête commence.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Ven 14 Juil 2017 - 17:56






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Ton sourire s’agrandit lorsqu’elle disparaît, puis s’accroît encore plus lorsque Tara réapparaît avec un énorme meuble rempli de toutes sortes d’alcools, terriens, autremondiens… Tu touches du bout des doigts les bouteilles, lisant l’étiquette en sachant très bien ce que tu cherches. Tu te demandes aussi si la blonde tient l’alcool, ou au moins tenir le rythme. Ça, c’était moins sûr. Tu avais beau être née de parents anglais, tu es sûre que ton lieu de naissance jouait un rôle important dans le fait que tu tiennes bien l’alcool et boive beaucoup, et rapidement. Tes yeux émeraude, aidés par les clairs de lune, tombent enfin sur l’alcool désiré. Tu sors la bouteille, l’ouvres , fais apparaître deux verres à shots et les remplis presque jusqu’au bord. Rien de tel pour se mettre dans l’ambiance, et l’Héritière voulait s’amuser, et bien avec tout ce qu’elle allait boire, elle le ferait. Pas de doutes là-dessus.

« Tu es assez courageuse pour boire avec une fille qui va t’apprendre à bien boire, surtout que la fille en question boit pas mal. Enfin bon, tu as eu ce que tu voulais ! »


Un éclat de rire dans la nuit claire, résonnant contre les vagues. Tu lui jettes un sourire ravageur, presque enjôleur, en lui tendant le shot de whisky irlandais pur tout en t’exclamant :

« A la tienne ! Partante pour un cul sec ? De toute façon tu n’as pas le choix, c’est capitaine Poulpe qui l’ordonne ! »

Le regard plein de défi, vos verres se percutent et le son du choc parvient à tes oreilles comme une mélodie lointaine, déterminée. Amusée par le surnom qu’elle te donne, tu portes le verre à tes lèvres, le finit cul sec et t’en sers un autre. Cela faisait un moment que tu n’avais pas bu un verre avec quelqu’un, depuis gwendalavir probablement. Quand vous commenciez la bouteille de… rhum, peut-être ? Avec Alex, il te semble bien que c’est la dernière fois que tu as partagé un moment comme celui-ci avec une ou plusieurs personnes. Alors, cela te faisait plaisir de recommencer, et surtout en aussi bonne compagnie.

(je pars du principe qu’elle boit cul sec, si tu veux pas je changerai) Le verre de Tara vidé, tu lui lances un regard admiratif et saisit la bouteille de la main gauche.

« Alors, comment tu trouves ? Je manque à tous mes devoirs, je te ressers un verre ?  »

Tu ne sais pas pour elle, mais tu comptes bien finir la bouteille. Surtout qu’il est bon, ce whisky. Tu fais un cul sec, le liquide te piquant la gorge , brûlant les poumons, l’alcool pénétrant dans le sang. A ce rythme là, tu vas commencer à être bien d’ici peu de temps, espérons que Tara le sois aussi. Histoire de s’amuser un peu…




camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Sam 15 Juil 2017 - 4:01

On devrait avoir un avatar par rp parce que celui la colle pas du tout


Amber ou la douce perspective d'un coma ethylique








Elle avait fait une grosse bêtise. Amber avait le même sourire que celui d'un gosse qui venait d'avoir son jouet tant convoité, ou celui de Laara quand on lui présentait un bazooka. Et même si cette dernière comparaison ne faisait aucun sens pour Tara, elle aura su te tirer un sourire, à toi... Toujours est-il que Tara frémit en la voyant ainsi s'affairer, fouillant dans les différentes vitrines. Elle chercha dans sa plus lointaine mémoire si elle n'avait pas déjà entendu un sortilège pour tenir l'alcool, mais malheureusement rien ne lui vint. C'est donc du courage qu'elle chercha ensuite, et les paroles de son amie firent écho à sa supplique intérieure.

« Je crois qu'à ce stade, ça frise plus l'inconscience que le courage. Mais je suis prête. Je crois. »

Elle ne l'était pas. Amber, qui s'était transformé en pile électrique à la vue du liquide, lui montrait un aspect enjoué et charmeur qui plaisait à la jeune blondinette. Elle répondit à son sourire par une grimace faussement terrifié, puisque sa grimace ne pouvait transcrire le tourment qui torturait la jeune femme en entendant l'appel fatidique du cul-sec. Bien.
Il fallait mourir un jour, hein? Elle trinqua donc avec Amber, encouragée par son regard et son minois.


« Si c'est Capitaine Poulpe qui l'ordonne. »

Sans grande conviction tout d'abord, puis avec hâte, pour en finir, elle porta le verre à ses lèvres, ouvrant grand la bouche pour y balancer le liquide et l'avaler avant de regretter de l'avoir mis là. Elle fit bien, parce qu'elle aurait craché le liquide tellement cela lui avait mis la bouche en feu. Y'avait vraiment des gens qui buvaient cela par plaisir? La vitesse à laquelle Amber avait rempli son verre à nouveau lui indiqua que oui, c'était le cas. Ce qui était terrifiant, en soi. Néanmoins, après avoir fait tout son possible pour ne pas tousser et s'arracher les poumons par voie orale, elle retendit son verre, la main un peu tremblante.

« Cette bouteille me parait plus dangereuse qu'un chatrix et je crois que je préférerai affronter une dizaine de sangrave que de remettre un truc aussi fort dans ma bouche. Mais on a pas de Gris sous la main, alors -prenant une voix de bonhomme- j'imagine qu'on va lui donner un petit frère, Capitaine ! C'est comme ça qu'on dit?.»

Elle n'avait pas fini sa tirade qu'Amber avalait sa seconde rasade. Tara s’exécuta, hésitant à le faire littéralement, à son tour, crachotant un peu cette fois. Peut-être qu'elle s'imaginait juste des choses, mais elle ressentait déjà une certaine légèreté et sans protester qu'elle retendit son verre, une fois, deux fois, et autant qu'il en fallut pour finir la bouteille. Lisbeth allait surement hurler. Tara allait surement vomir. Amber allait surement chercher une autre bouteille. Oh et puis, elle allait le faire. Elle ne se releva même pas, ouvrant le volet d'en bas et en tira la première bouteille qui lui tomba sous la main, dévissa le bouchon sans trop réfléchir et porta la bouteille à ses lèvres sans intermédiaires. (véridique on dirait moi ma première fois)



"Je crois que çaa fonCtionne, je ne sais même plus pourquoi on a commencé à boïrrrre. Mais ça me plait bien. Tiens, à toi!!!!!!!!"

Elle s'approcha comme elle put en se traînant dans le sable, entourant la demoiselle de son bras et tentant de viser sa bouche avec le goulot. C'était pas forcement très réussi mais le simple fait de ne pas lui avoir vidé la bouteille dessus tenait de l'exploit.

"Aiiide moi un peu lààà."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Sam 15 Juil 2017 - 20:31






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Le regard satisfait de ton élève, tu souris tout de même avec étonnement. Puis, quand tu vois l’état de Tara lorsqu’elle te tend la bouteille, tu te dis qu’elle a déjà décollé, et que tu vas pas tarder toi non plus. Alors autant la rejoindre, autant s’amuser. Parce que c’est ce qu’il faut pour oublier les soucis, les maux du moment. Tu lèves la bouteille la portant bien à tes lèvres, bois trois goulées, la tend à la blonde qui est sacrément bien allumée déjà.

« Tant mieux si ça te plait, parce que je compte bien finir cette bouteille et peut-être même une autre encore ! »

Deux goulées plus tard, tu sens la chaleur commencer à faire effet puis tu commences à rire surtout en voyant Tara et te remémorant la façon dont elle avait parlé quelques minutes plus tôt. C’était épique, et le lendemain elle ne se souviendrait peut-être plus de la soirée. Toi, si. Alors tu comptais bien lui rappeler ces instants, lui rappeler tout ce qu’elle avait fait, ce qu’elle allait faire du coup.

Tu éclates de rire en tendant la bouteille à la jolie blonde. La nuit toujours aussi claire te fait un bien fou, toi qui a toujours été quelqu’un de nocturne. Un coup de vent balaye le sable et te fais frissonner, pourtant l’alcool te donne extrêmement chaud. Après avoir repris la bouteille des mains de Tara et bu deux goulées, tu te lèves.

« Capitaine Poulpe va se baigner ! Moussaillon, à l’abordage de l’eau, viens avec moi ! »

Ouais bon, en vérité t’es déjà un peu pétée toi aussi mais tu exagères surtout pour que Tara bouge ses fesses et vienne se baigner en ta compagnie. Sans attendre son avis, tu pars en courant vers la mer et plonge ton corps dans l’eau, puis ta tête. Tu ressors, passant une main dans tes cheveux trempés par l’eau et le sel. Puis tu passes ta langue sur tes lèvres salées par l’iode et retournes au bord de l’eau, juste à côté de Tara.

« Ben alors la belle, tu me rejoins ou quoi ? »

Sans lui laisser le temps de répondre tu la prends par la main, la relève et l’emmène en courant dans l’eau.




camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Sam 15 Juil 2017 - 22:25



En brasse(ade) sous les vagues








Elle n'avait plus qu'un contrôle limité sur ses mouvements, et a peu près autant de ses paroles. La bouteille quitta ses mains revint en sa possession plusieurs fois, et à chaque fois elle reprenait une gorgée. Le feu qui lui brûlait alors la gorge était maintenant une douce caresse pour ses entrailles. Son sens de l'équilibre n'était plus qu'un lointain souvenir, tout comme ses inhibitions. C'est le regard plein d'admiration qu'elle constate qu'Amber était encore en pleine forme alors qu'elle allait rejoindre l'eau dans une gerbe d’écume. Sa tête se balança au rythme de son bassin... L'ordre d'abordage atteint enfin sa conscience, et elle tente de se relever, sans grand succès, et opte pour un déplacement de type chenille, avançant de quelques centimètres dans le sable. Mais son élan de bonne volonté s'arrête alors que la brune jaillit hors de l'eau, telle la sirène qui venait ravir son cœur. Sa douce voix se fait entendre, non pas pour chanter, mais pour la défier de la rejoindre.

« J'essay...»

Son postérieur s'arracha du sable alors que la brune la tirait vers elle. Emportée par l'élan, elle réussit à atteindre l'eau avant de trébucher sur son propre pied. S'effondrant sur Amber, elle l'ecrasa de tout son poids alors que toute deux s'écrasait dans le peu d'eau à leur hauteur. Elle se redressa en essayant de comprendre où elle était, c'est à dire,  à califourchon sur une Amber allongée sur le dos. Un vertige la prends et elle se laisse retomber, posant une main au dessus de l'épaule de la brune, tenant sa tête de l'autre. Elle babillait un peu et il fallait un talent certain pour déchiffrer ce qu'elle pouvait raconter.

« jlkjsdlkjlésolée, je soousdfuiis 1 pêu mäAlaaadroiteoijp »

Elle rouvrit les yeux, alors qu'elle remarquait un doux contact sur sa poitrine et le souffle chaud sur son visage. Celui d'Amber n'était qu'à quelques centimètres et il lui fallu quelques instants pour réussir à se sortir de ses émeraudes magnétiques, a repousser la vague de chaleur qui lui montait à la tête depuis le cœur et à repousser  cette audace étrange qui lui disait de descendre encore de quelques centimètres et de venir goûter les lèvres qui l’appelait. Dans un élan de lucidité, elle se mordit la langue et la lèvre, se redressant presque à contrecœur, et de son doigt vint presser doucement le nez de sa captive.

"Boop."

Elle roula sur le côté s'allongeant à côté de son amie. Elle avait frôlé de peu la catastrophe, mais elle s'autorisa un rire cristallin, un peu nerveux, en se demandant ce qui avait bien pu la prendre. L'adrénaline envoyée un peu partout par son cœur qui tambourinait dans sa poitrine lui avait rendu un semblant de contrôle, et elle relança :

"Avec tout ça on se baigne pas."

Elle repris son manège pour faire des galipettes jusqu'à ce que l'eau suffise à la faire flotter et quitter le sable, attendant qu'Amber la rejoigne, tel le crocodile du bayou attendant sa proie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Sam 15 Juil 2017 - 23:01






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Splach. Le bruit que ça fait quand la blonde s’écrase sur toi et que vous finissez dans l’eau. Tu expires un bon coup, parce que bon, elle est pas si légère la Tara. Boum, le bruit de ton coeur quand vos corps se rencontrent, puis la tension est palpable. Elle se rend pas compte de ce qu’elle fait, mais tu restes totalement consciente. Deux regards qui se croisent, ton qui ryhtme cardiaque qui s’affole l’espace d’un instant, qui ralentit et revient à la raison. C’est l’alcool qui se joue de toi. Vos visages si près l’un de l’autre, puis elle reprend le contrôle, on dirait, puisqu’elle vient te boucher le nez, rouler sur le côté.

« Effectivement, t’es un peu gauche quand t’as bu ! »

Elle fait la remarque que tu te faisais mentalement, puis tu la vois tenter d’aller plus loin dans l’eau en rampant, façon chenille, en faisant des galipettes. Ouais, elle est bien allumée. Tu te lèves, titubes un peu, exploses d’un rire cristallin. Tu réussis enfin à la rejoindre, et la prend pas la taille pour l’emmener plus loin dans la mer éclairée par les deux lunes. C’est sous ce paysage idyllique que vous nagez, enfin que tu nages et qu’elle tente avec difficulté de ne pas couler.

Joueuse, et un peu bourrée, tu commences à l’éclabousser en riant. Revenir aux bases, pour oublier les problèmes et profiter du moment. Vous le faisiez plutôt bien, et même si l’héritière croulerait encore sous les responsabilités demain, elle était épargnée pendant quelques heures et tu découvrais la vraie Tara, pas celle qui était étouffée par le poids de son titre. Et c’était un bonheur de la découvrir enfin, ton amie.

C’était aussi l’alcool qui te faisait dire ça, mais elle était magnifique avec son regard innocent d’un saphir profond, et ses cheveux de blé entourant son visage d’ange. Tu secoues la tête, oublies ces pensées stupides.

« C’est l’heure du vrai bain, moussaillon ! »

Tu fonces vers elle et avant qu’elle ne réagisse, la coule sans pitié, la laissant une dizaine de secondes sous l’eau. Après ça, tu relâches la pression, remontes la blonde à la surface en explosant de rire. La pauvre avait une masse innombrable de cheveux devant les yeux, elle ne voyait plus rien et tu te moquais silencieusement d'elle. Puis tu portes tes mains à son visage et dégages sa crinière rebelle de son nez, son front, ses beaux yeux bleus éclairés par Tadix et Madix.




camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Dim 16 Juil 2017 - 0:49


En brasse(ade) sous les vagues








Gauche était un euphémisme. Les joues encore en feu de ce qu'il venait de se passer, Tara se laissa emporter par celle qui avait encore un cerveau aux commandes de son corps, et non pas la boule d'impulsivité qu'elle était déjà en temps normal, mais dont les excès étaient maintenant exacerbés. La main d'Amber vient à nouveau toucher tes hanches, mais pour t'emporter plus loin dans les flots. Elle lui en mettrait du moussaillon, quand elle hisserait son drapeau brûlant de passion sur le pavillon de son cœur. Elle secoua la tête en chassant cette étrange pensée qui ne lui ressemblait pas. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. De toute façon, la fraîcheur de l'eau la ramena à la réalité. Dans un blblblblbl sonore elle s'enfonça dans les profondeurs, battant des bras pour remonter mais incapable de lutter contre la brune qui appuyait de tout son poids sur sa tête. Elle la relâcha enfin et l'héritière bourrée remonta à la surface avec la grâce d'une barrique de bière. La goulée d'air salvatrice manque de lui faire avaler la moitié de ses cheveux lié à son tout nouveau style capillaire : la coupe méduse. Fort heureusement, sa piqûre à elle n'était pas dangereuse et personne n'aurait à faire pipi sur personne.

La caresse de ses mains sur sa peau, sa vision qui revient sur sa capitaine qui semblait prendre un malin plaisir à la persécuter ainsi. Elle l'attire plus près et l'entoure de ses bras.


« Tsss tsss, si je dois retourner sous l'eau, tu viendras avec moi. »

Et ça n'avait rien avoir avec son envie coupable de l'avoir contre sa peau, non non non. Ça, elle ne lui dirait pas. Elle hésita à lui rendre la monnaie de sa pièce, mais elle était étrangement moins guerrière son esprit embué par l'alcool.
Au contraire, elle recherchait ce qu'elle n'avait pas l'occasion d'avoir en temps normal. Un contact physique qui n'était pas des coups de dague. Elle se dégagea doucement, s'allongeant dans l'eau devant Amber, en espérant très fort qu'elle n'allait pas retenter de lui faire boire la tasse. Elle leva une main qui s'illumina de magie et dans laquelle une bouteille vint se loger. Irrécupérable. Elle lui tendit, avec une petite moue.


« A vous l'honneur Capitaine.  »

Elle s'autorisa une petite rasade elle aussi, espérant qu'elle n'allait pas dépasser les limites de son corps à ce niveau là.

"Pourquoi je n'ai pas fait ça avant? Merci Capitaine. J'espère que tu seras toujours là pour ça. Et pas seulement. Moi je le serais toujours. Promis."

Ce n'était pas une parole de Sang mais Tara ne promettait rien à la légère. Et encore moins pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Lun 17 Juil 2017 - 21:25






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Tu souris en voyant l’héritière faire tomber devant toi, après t’avoir entourée de ses bras. Puis, elle fait apparaître une bouteille dans ses mains, et s’autorise quelques goulées. Elle te tend la bouteille, ivre morte. Et tu souris encore, attendrie par cette scène.

Tu lui prends la bouteille de la main, non sans effleurer ses doigts. A son contact, un frisson te parcoures l’échine et tu descends littéralement la bouteille, laissant quelques gorgées à ta blonde. Tu espères seulement qu’elle se souviendra de ce soir, de ce merveilleux soir et qu’elle ne passera pas sa journée sur la cuvette des toilettes à se purger. Au pire, tu seras là.

Et tu réponds à sa tirade, comme une promesse chuchotée au creux de son cou :

« Je serai là aussi. Quand ça va, quand ça ne va pas. N’importe quand, n’importe où. Si tu as besoin de moi, pour vider des litres d’alcool je serai là. Pour combattre un univers, je serai là. Toujours. »

Parce qu’après ce moment, après gwendalavir et vos rapprochements de ces derniers mois, tu serais toujours là pour elle. Un lien s’était créé, une relation se construisait. Et vous vous ressembliez, certaines similitudes t’auront étonnée au départ. Maintenant, elles te font rire et ne te choquent même plus, vous vous ressemblez étrangement. Mais aussi, vous vous complétez. Et c’est un peu ça aussi, l’amitié.

Tu t’avances, t’étalant dans l’eau aux côtés de Tara, t’autorisant à regarder les étoiles et à rêvasser.

« Quand on y pense, on est tout petits. Minuscules dans cet univers. On a eu une chance énorme, tu sais, de découvrir Autremonde, d’avoir des pouvoirs. Mais tu n’aimerais pas savoir ce que ça fait, de ne pas connaître tout ça ? »

Tu sais pertinemment que tu vas sûrement la perdre après une question d’une telle importance, sachant son ivresse. Pourtant ce genre de sujet te plaisait et tu adorais en discuter avec elle. Parce qu’elle avait les mots justes et qu’elle savait te faire prendre une décision. L’alcool te monte à la tête, tu deviens de moins en moins consciente après avoir vidé cette énième bouteille. Peut-être que tu n’aurais pas dû.

Tu tournes la tête, aperçois les cheveux blonds et la mèche blanche. Fixant son joli minois, son nez délicat et ses saphirs en forme d’amande. T’apprêtant à faire une confidence, tu la regardes d’un air brut, agressif mais empli de tristesse.

« Tara… Tu crois que les morts nous regardent, de là-haut ? »




camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Mar 18 Juil 2017 - 16:53


Une promesse est une promesse.








Amber avait une sacrée descente, et elle était encore plutôt lucide. Ce n’était plus le cas de Tara, qui tentait tant bien que mal de se maintenir dans l’eau. Encore plus que la chaleur de l’alcool, leur double promesse réchauffe les entrailles de l’héritière. La douceur de l’espoir qui était aussi sucrée qu’agréable. Elle se souviendrait de ces mots, qui s’étaient gravés aussi bien dans son esprit que dans son cœur. Elles seraient liées, pour toujours. Le sérieux des questions de son amie, allongée à côté d’elle, l’étonne mais elle s’efforce de réfléchir pour y répondre. Un peu à côté.

« Si on était pas arrivée là, on se serait pas connue. Donc je ne crois pas que je voudrais savoir, maintenant. »

Elle ne parvint pas à y réfléchir plus que ça. Peut-être qu’elle lui redemanderait quand elle serait en état. Tara voudrait bien lui rappeler mais elle ne s’en souviendrait surement plus. Tant pis. Amber tourne sa tête vers elle, et elle fait de même, manquant d’avaler une gorgée d’eau salée. Tu te perds un peu sur son visage, qui t’appelle. Mais son expression était étrange, tout autant que sa question. Sauf que celle-là, elle connait la réponse et elle se redresse d’un coup, oubliant un truc important : le tact.

« Ah, ça je sais. Et les fantômes ne peuvent pas voir notre monde. Mais j’ai le moyen de leur parler. »

Son cerveau, lent à assimiler la portée de sa question, ne comprends qu’après ce qu’elle demandait implicitement. Elle venait surement de la blesser. Elle s’en voulait déjà terriblement. Affolée elle se rapproche pour la reprendre dans ses bras, la forçant un peu à se redressait. Tara avait les larmes aux yeux.

"Ce n’est pas ce que tu voulais entendre ? Je suis désolée, j’ai pas réfléchi. Je… pardon."

Son esprit tournait à toute vitesse au ralenti. Elle cherchait quelque chose pour changer le sujet, mais n’y était pas très efficace, alors elle ne fit que la garder contre elle en s’excusant sans s’arrêter. Le petit flash sur son poignet lui indiqua une nouvelle heure qui commençait. Par curiosité, elle regarda l’heure. Minuit. Sa diversion était toute trouvée. Elle avait déjà les bras au bon endroit, et malgré son incapacité à réfléchir correctement, elle était toujours très habile de ses doigts (wink wink), assez pour défaire à la vitesse de l’éclair l’attache du haut de maillot d’Amber, qu’elle arracha sans vergogne alors que la changeline enlevait le sien, sautant en l’air en envoyant de l’eau partout. Et aussi une gerbe de magie qui explosa dans le ciel comme un petit feu d'artifice. Oups.

« BAIN DE MINUIIIIIIIIIIIIIT !»

Elle était belle, l’héritière d’Omois, les cheveux plaqués sur le crane et le visage, les seins à l’air et les yeux plein de malice, girouette qu’elle était.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Furie nocturne   Mer 19 Juil 2017 - 17:37






furie nocturne
tamber + mara et jar


by setting hatred against hatred, we only spread it, on-surface as in-depth.
Lorsqu’elle le dit, tes yeux s’écarquillent. Elle peut leur parler. Comment ? Pourquoi elle ? Tu fronces les sourcils, et Tara se confond en excuses alors que tu n’es pas blessée du tout. Ahlala, l’alcool et elle, ça faisait deux. Puis elle te serre dans ses bras, s’excuse encore une bonne dizaine de fois. Tu as à peine le temps de réagir, quand elle défait le nœud de ton haut de maillot. Elle se lève, seins à l’air, hurle que c’est le bain de minuit, envoyant de l’eau partout autour d’elle, des gerbes de magie s’élevant dans le ciel. OK. Normal.

Les yeux encore tout brillants, tu la rejoins sans pudeur et plonges dans l’eau. Les cheveux qui se plaquent contre ta nuque, un frisson te parcourant. T’es prise par l’adrénaline, l’alcool qui commence à agir, enfin. Tu commences à nager, nager au loin. Une minute passe, puis deux. T’as laissé la blonde au bord de l’eau, sa silhouette et ses courbes parfaites tranchant avec la nuit claire, l’ombre de ses formes se reflétant presque dans l’eau. C’est un spectacle que t’as sous les yeux, et t’apprécies en silence. Puis tu retournes près d’elle, après avoir nagé au loin.

« C’est la fêteeeeeeeeeeeeeeevfhicn ! »

T’exploses de rire, te retournes vers le large, dos à Tara, observant le payage. C’était idyllique, mais t’as pas trop le temps de réfléchir que ta tête tourne un peu. Toute souriante, tu dis alors :

« Moi j’dis que c’est pas un vrai bain de minuit si on enlève pas le bas ! »

Puis tu joins le geste à la parole, enlèves ton bas de maillot et plonges dans l’eau. Voilààà, ça c’était un vrai bain de minuit. Le corps recouvert par l’eau, uniquement ta tête dépasse et tu regardes Tara, l’invitant à plonger à son tour d’un regard malicieux. Puis, ses paroles te reviennent en tête.

« Tu... tu peux parler aux morts? »




camo©015



reborn
« one of us has to die. don't you get it ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Prince impérial et futur maître du monde.
Résidence : Une suite luxueuse dans le Palais de Tingapour
Dans le sac : d'où tu fouilles

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'acharnes à essayer de me faire confiance. Je ne saurais pas dire si tu as raison ou pas. En tout cas, je ne te comprendrai jamais.

Lisbeth : tante & impératrice d'Omois. Vous par contre, vous ne me faites pas confiance et vous me le faites bien sentir. Qu'importe, je n'aurai pas toujours besoin de votre bénédiction.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Furie nocturne   Jeu 20 Juil 2017 - 1:58

OÙ EST KROKMOU
   
avec des meufs à poil
Affalé sur la couverture de son lit en position étoile de mer, Jar dormait d'un sommeil paisible que rien n'aurait pu troubler. Il s'était choisi une chambre pour lui seul, en bon misanthrope rabat-joie qu'il était. Il passait de bonnes vacances, qui auraient même pu être excellentes, si l'invitation ne venait pas de Tara. Heureusement, la compagnie de Mara et Amber compensaient cette présence indésirable. Et puis une pause dans son emploi du temps effréné d'héritier (même en n'étant que l'héritier secondaire) lui faisait le plus grand bien, qui plus est dans un environnement aussi paradisiaque. C'était la première fois de sa vie qu'il allait en vacances à la plage (aussi étonnant que celui puisse paraitre, Magister ne les y avait jamais emmenés quand ils étaients petits), et l'expérience ne se révélait pas désagréable du tout.

N'allez le répéter à personne, mais Jar ronflait. C'était l'une des raisons pour laquelle il avait préféré dormir seul. Il faisait un rêve étrange, où il se trouvait à une fête à la plage, mais pas cette plage-là. Il y avait Amber, et elle montait sur une scène pour jouer de la batterie. Puis une faille s'ouvrait dans une gerbe de lave et une Tara déchainée en sortait avec une guitare en os de démon, avant d'embrasser Amber langoureusement.

C'est alors qu'une détonation le tira du lit brusquement. Il se réveilla en panique, magie allumée et prêt à en découdre. Par la fenêtre ouverte, il aperçut une gerbe de magie exploser avec allégresse dans le ciel étoilé. Son hor indiquait pourtant minuit passé. Qui tirait des feux d'artifice à une heure pareille ? Ils étaient seuls sur l'île, ça ne pouvait être que les filles. Alors comme ça, elles l'excluaient du groupe ? Il savait bien qu'il n'était pas toujours de la meilleure compagnie, mais tout de même, il se sentit terriblement vexé. Il enfila rapidement un short et un débardeur (oui, dans les moments de chaleur étouffante, le prince impérial d'Omois dormait à poil) et enjamba sa fenêtre.

Pieds nus dans le sable, il se dirigea à grands pas vers la mer, d'où s'échappaient des éclats de voix. Dans la lumière des lunes, il distingua très bien les deux silhouettes qui s'y baignaient. Une commode était curieusement installée sur la plage, à quelques pas de la mer. En l'ouvrant, il découvrit des rangées bouteilles d'alcool - et pas les plus mauvais crus. Désormais plus intrigué qu'énervé, Jar ramassa une bouteille vide qui trainait sur le sable, au milieu de verres à shot et d'une autre bouteille vide. Qu'est-ce que...

Il releva alors les yeux vers la mer et dut se frotter les yeux pour être certain de ne pas rêver. Sa sœur ainée barbotait dans l'eau en compagnie d'Amber, les seins à l'air. Dommage que personne n'ait été là pour prendre en photo l'expression de Jar à ce moment-là, pour la postérité. Sachez juste qu'elle était magnifique.

« Putain mais vous êtes complètement pétées. Amber, qu'est-ce que t'as foutu ? »

Connaissant son amie, il n'avait aucun doute sur l'identité de la responsable. Peut-être qu'elle était team Jar et qu'elle chercher à provoquer la mort de sa soeur par noyade. À ce stade, c'était la seule explication possible.

© Gasmask    


« but now the rains weep over his hall, and not a soul to hear »



Multi-compte de L'ilne, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
 
Furie nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dragons : Le cadeau du furie nocturne (2011) DreamWorks
» Furie Nocturne - "La quête des liens
» Une furie nocturne vient du nord
» Duels inter-Dragons
» la collection de Pupuceplus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois-
Sauter vers: