AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 16 Juil 2017 - 16:49

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Jar & Maeko ☆ 


Quand on ne la connaissait pas, on faisait souvent l’erreur de penser que Maeko n’était qu’une petite noble superficielle en vacances à Omois. Déjà, à cause de ses cheveux qui traduisaient, aux yeux du reste du monde, une fantaisie de jeune fille. Puis par sa posture, ses vêtements, ses bijoux, qui criaient la richesse – bien qu’elle n’ait jamais été d’ascendance supérieure. D’autre part, bien qu’elle parle parfaitement l’omoisienne, tout en elle criait qu’elle n’était pas d’ici.

Il était facile de se tromper sur elle. Aussi, lorsqu’elle fit son entrée dans la bibliothèque du palais et se mit à scruter les rayons de livres avec attention, elle reçut des regards pour le moins surpris. Elle les ignora royalement tandis qu’elle s’intéressait aux lourds ouvrages qui attendaient patiemment sur leurs étagères. Ce n’était pas une tête de linotte, la Maeko. Première de sa promo, elle connaissait l’omoisien, le krasalvien, le lancovien et la langue elfique. Sa mémoire était excellente, la demoiselle apprenait très facile et adorait découvrir de nouvelles choses. Elle était venue là aujourd’hui dans le but d’en apprendre plus sur l’histoire d’autremonde. C’est une matière qu’on lui avait bien sûr enseigné, mais les ressources de la bibliothèque du palais d’Omois n’étaient pas comparables à celles des limbes. 


Elle jeta son dévolu sur un livre à la couverture rouge et or ayant pour titre « La couronne des ‘Tylanhnem, histoire d’une dynastie ». Il était toujours utile de connaître les ancêtres d’une famille. Cela pouvait expliquer les traditions actuelles, les héritages, les tabous. Et également en savoir plus sur les unions du royaume, et donc la répartition du pouvoir omoisien sur Autremonde. Ce genre de chose la fascinait. Portant le livre de ses deux mains, elle se dirigea vers une table reculée, cachée entre les rayons, afin de pouvoir lire au calme. Si Maeko aimait qu’on la regarde, elle était parfois prise d’une envie de faire profil bas lorsqu’il s’agissait d’étudier. Une habitude qu’elle avait conservée depuis son enfance, et l’éducation dans le centre avec les autres démons. Cela la renvoyait à ces moments où elle se cachait dans un placard, assise sur le sol et les bras entourant ses genoux. Avec lui. Quand ils discutaient de l’avenir du monde comme si celui-ci serait bientôt à leurs pieds.

Ce qui était un peu le cas finalement.


Elle parvint à la table qu’elle recherchait et se rendit compte que celle-ci était déjà occupée. C’était le prince non-héritier (et elle savait à quel point il détestait ça) Jar ‘Tylanhem Duncan. Bon, ça aurait pu être pire. Celui-ci au moins, elle pouvait le supporter – pas comme sa blondinette de sœur, qu’elle détestait depuis sa visite dans les limbes. La jeune démone s’assit donc à proximité du prince et se plongea dans son livre. Il avait probablement vu la couverture lorsqu’elle était arrivée, et si c’était n’importe quel autre Duncan, se serait sans doute inquiété de voir l’ambassadrice des démons s’intéresser de près à la famille impériale. Mais de ce qu’elle savait, Jar ne les portait pas non plus dans son cœur.

- Vous cherchez à vous échapper du tourbillon omoisien, Votre Altesse ? Je suppose que nous disposons tout deux des mêmes combines, dit-elle en faisant référence à cette endroit en particulier


« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 16 Juil 2017 - 21:57

Jaekange
   
avec deux démons sexy
Installé confortablement dans le silence de la bibliothèque impériale, le prince Jar lisait avec attention un traité scientifique. Rédigé par un chercheur au nom à consonnance krasalvienne, l'ouvrage avait pour sujet la génétique, et les modifications que la magie pouvait y apporter. Plongé dans sa lecture, Jar ne vit arriver la nouvelle venue qu'au dernier moment. Cheveux roses, yeux bridés, il connaissait ce minois faussement innocent et il se méfia immédiatement. L'ambassadrice des Limbes, une démone sous un visage d'ange. Élevé par les Sangraves, Jar raisonnait toujours comme eux, et si les robes grises pactisaient avec les démons, ils les redoutaient également comme le pire des maux, car ils savaient à quel point ils pouvaient se montrer traitres et manipulateurs. Depuis leurs terraformations, puis l'arrivée d'ambassadeurs dans Tingapour même - événement qui aurait été impensable il y a quelques années à peine -, Jar les avait observé de près. À son grand agacement, il n'était toujours pas parvenu à déterminer ce qu'ils préparaient. Mais il ne doutait pas de l'ambition de leurs objectifs. Ni qu'il pourrait sans doute en tirer profit, s'il les découvrait avant les autres.

Mieux valait donc se faire une amie de la demoiselle pour l'instant. Elle était peut-être du même avis, puisqu'elle engagea la conversation.

Ah, elle voulait lui faire la conversation. Au vu du titre de l'ouvrage qu'elle avait choisi, elle n'était sans doute pas venu s'installer à sa table par hasard.

« Il semblerait. Je n'abandonnerais ce tourbillon pour rien au monde, mais il est toujours bon de souffler de temps à autre pour ne pas se laisser emporter. Maeko, n'est-ce pas ? »

Il profitait de cet espace d'intimité qu'offrait l'atmosphère religieusement silencieuse de la bibliothèque pour l'appeler par son prénom - qu'il connaissait en vérité très bien. Dans le cadre d'une cérémonie officielle, il s'en serait tenu au Madame.

« Vous vous intéressez à l'histoire de ma famille, à ce que je vois, poursuivit-il en apercevant le titre du livre qu'elle avait choisi. Et vous vous êtes installée ici par hasard, bien sûr. »

Il replongea dans sa lecture avec un air amusé. Précisons avant de continuer la nôtre plus avant que Jar et Maeko ne se trouvaient pas dans n'importe quelle bibliothèque. Le Palais en comptait de nombreuses, et celle-ci était réservée aux aristocrates, et ne leur proposait que des ouvrages de grande valeur.

Le prince connaissait d'ailleurs très bien l'ouvrage qu'elle tenait entre les mains, pour l'avoir lu et mémorisé entièrement presque sans avoir besoin de magie, tant il l'avait passionné. Bien sûr, nombre de détails avaient été enjolivés par l'historien, qui après tout était payé par l'empereur. Mais cela n'empêchait pas d'être fasciné par l'histoire de ceux qui avaient été les grands de ce monde. Surtout quand on savait qu'on serait le prochain nom à être inscrit dans de tels ouvrages.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Archange


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : prince des démons
Résidence : 7ème cercle des Limbes

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 16 Juil 2017 - 23:59






retrouvailles entre quelques livres poussiéreux
jaekange


you can't force people to love you, but you can't force them to fear you.
Une réunion avec les personnalités influentes de ce monde, dans le palais de l’Impératrice, ça vous épuise plus qu’autre chose. Alors lorsque tu sors de la pièce circulaire où se passent vos débats les plus mouvementés, tu ne penses à rien d’autre qu’à un bon livre et un bon siège. Tu décides donc de te diriger vers la bibliothèque du palais, qui est sûrement l’une des meilleures dans ce monde, autant pour la qualité de ses ouvrages que par leur nombre. En traversant les couloirs, les habitants s’inclinent et tu affiches un air satisfait, impérieux. Tu te sens puissant, tu aimes ça. Ce sentiment de plénitude redescend lorsque tu passes le seuil de la calme bibliothèque.

Tu passes entre les couloirs, observes les milliers d’ouvrages. Tes longs doigts caressent le dos des livres, tu arrives ensuite dans la partie concernant la politique d’Autremonde. Tes yeux aux innombrables nuances de vert tombent sur le titre d’un énorme livre : « La situation politique entre le Lancovit et Hymlia. » Un air intéressé accroché au visage, tu attrapes gracieusement le livre et pars à la recherche d’une table.

Au bout des étagères, une table se distingue. Tu te dis que tu vas enfin pouvoir te reposer après ce débat fatiguant au possible, avec cette insupportable omoisienne qui t’as pris la tête. Tu adorais la vie sur cette planète, mais te disais parfois qu’un retour aux sources ne te ferait pas de mal. Même si, quand tu allais faire un tour dans les Limbes, sur la planète terraformée, cela te rappelait des souvenirs d’enfants. Cela te rappelait un visage d’ange, et l’admiration dans ses yeux.

Alors que tu arrives enfin à la table, tu remarques deux mètres plus loin le prince héritier Jar de dos, assis sur une table. Mais il n’était pas seul.

De face, une jeune femme que tu reconnaîtras toujours parmi toutes les autres. Celle que tu n’avais pas vue depuis des années. Ses cheveux d’un rose bonbon et ses yeux bleus azur. Le livre dans ta main tombe sur le sol dans un bruit sourd. T’as le coeur qui fait un bond, tu sens le temps qui s’arrête et la bibliothèque disparaît. Tu ne vois plus qu’elle, et quand tu reviens à la raison tu te demandes ce que tu dois faire, toujours en les fixant. Les yeux remplis de vos souvenirs de gosse, tu ne sais pas ce que tu ressens. De la nostalgie, sûrement.

Tu fais un pas en avant, te doutant bien que vu le boucan que tu as fait, les deux vont se retourner vers toi. Une main qui passe dans tes cheveux, tu reviens à la raison et ton sang-froid reprend le dessus. C’est donc calme que tu te diriges vers eux, prêt à affronter ta Maeko.





camo©015


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 23 Juil 2017 - 17:20

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
[/size]sweet nothing
☆ Jar & Maeko ☆ 


La jeune femme avait touché juste. Le prince serait peut-être plus simple à cerner qu’elle ne le pensait en fin de compte. Très semblable à elle-même, finalement. Si Jar était né démon, elle se serait probablement fait un ami du jeune homme. 
- Il semblerait. Je n'abandonnerais ce tourbillon pour rien au monde, mais il est toujours bon de souffler de temps à autre pour ne pas se laisser emporter. Maeko, n'est-ce pas ? 
Elle acquiesça d’un hochement de tête royal, avant de le laisser poursuivre.
- Vous vous intéressez à l'histoire de ma famille, à ce que je vois, poursuivit-il en apercevant le titre du livre qu'elle avait choisi. Et vous vous êtes installée ici par hasard, bien sûr.
Elle haussa les sourcils, amusée par l’inquisition du jeune prince. Ce n’était pas un hasard, rien n’était un hasard selon Maeko. Mais prétendre qu’elle était venue à cette place uniquement pour se rapprocher du prince était également erroné, puisqu’en réalité, c’était sa table habituelle, et elle n’aurait jamais fait autrement que de s’asseoir ici.
L’histoire de votre famille est intéressante par définition. Ce n’est même pas la peine de remonter les générations pour le voir, après tout, rien que vous et vos sœurs en êtes un exemple. Oh, et en réalité je ne crois pas au hasard. Il semblerait seulement que vous ayez décidé de vous asseoir à ma table favorite, glissa-t-elle doucement.
Elle jeta un regard au titre du livre qu’il avait lui-même entre les mains et retint un rire.
- Si mon livre vous concerne, je pourrais en dire autant du v…
Un bruit sourd se fit entendre dans la bibliothèque. Elle jeta un regard à la source du boucan, intriguée. Et puis soudain, elle oublia ce qu’elle voulait dire. Elle en oublia même l’existence des mots. Ses yeux azur s’étaient posés sur le nouveau venu, qui la laissait sans voix. Elle l’avait reconnu. Evidemment qu’elle l’avait reconnu. Elle l’aurait reconnu de dos, ou dans l’obscurité. Seulement son cerveau continuait à lui crier que c’était impossible, qu’il n’était pas vraiment là. Et trop concentré sur cette information contradictoire, il n’était plus capable de lui redonner la maîtrise de ses mouvements.
Maeko venait de court-circuiter.
Puis les questions s’accumulèrent dans son esprit, à toute vitesse, bousculant toute possibilité de réponse. Depuis quand ? Comment ? Pourquoi ? Et puis au fond, elle s’en fichait des questions. Il était là. C’était tout ce qui comptait. Ses neurones se remirent à fonctionner correctement, elle reprit le contrôle de son corps. Elle se souvint qu’elle n’avait pas pris de nouvelle inspiration depuis deux bonnes minutes, et d’un coup, tout se remit en marche comme si elle venait de se rappeler comment respirer. Elle croisa ses yeux verts et se sentit incapable de s’en défaire. Tous ses souvenirs se déversèrent dans son esprit, il lui semblait que quelqu’un avait fait tomber une étagère au sein de sa mémoire, et répandu sur le sol tous ces moments sauvegardés dans sa tête. Archange et Maeko espionnant les adultes, Archange et Maeko silencieusement dans les rangs, Archange et Maeko chuchotant lorsqu’on ne les regardait pas. Puis Maeko le visage tuméfié à l’infirmerie, et Archange lui ordonnant de se battre. Archange et Maeko se disant au revoir.
Et dans un recoin silencieux d’une bibliothèque, Archange et Maeko se revoyant pour la première fois depuis deux ans et demi.
Quelle était la chose à faire ?
La chose à dire ?
Puis un frisson de familiarité l’envahit. C’était Archange. Ils s’étaient battus seuls contre le monde. Il n’y avait pas de quoi avoir peur. Alors, elle se leva doucement, et profitant de l’intimité de ce coin de la bibliothèque, pris tout simplement son ami dans ses bras. Ça faisait longtemps.


« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 23 Juil 2017 - 17:24



Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Archange


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : prince des démons
Résidence : 7ème cercle des Limbes

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 23 Juil 2017 - 19:13






retrouvailles entre quelques livres poussiéreux
jaekange


you can't force people to love you, but you can't force them to fear you.
La surprise te laisses ébahi et tu la laisses t’enlacer, les mots sont trop faibles pour expliquer ces retrouvailles. Les mots sont relatifs, inutiles lorsque vos yeux parlent à leur place. Tu la serres dans tes bras sous les yeux du prince, indifférent. Son odeur t’avais manqué, le contact de vos corps aussi et cette proximité familière enivrait tous tes sens.

Tu te souvenais de tout, du moment où tu l’as rencontrée, des jours où tu la défendais, des nuits à vous parler jusqu’à votre au revoir. Cet au revoir qui avait tant sonné comme un adieu, mais vous saviez que vous vous reverrez malgré la situation, malgré ce qui vous séparait. Pourtant, vous étiez liés par un lien indescriptible. Maintenant elle était là et tu inspires une dernière fois avant que tu t’éloignes d’elle, le corps encore empreint de son odeur, tes bras encore empreint de ses cheveux, de son corps de poupée.

Tu plonges alors dans ses yeux azurs qui te rappellent encore une fois que vous faisiez les quatre cents coups ensemble, que vous avez passé votre enfance à compter l’un pour l’autre.

Puis tu jettes un coup d’oeil vers le bel héritier, lui adressant un signe de tête en guise de bonjour. Il remarquera que ce n’était pas le bon moment pour discuter avec toi. Le temps que le livre que tu avais fait tomber lévites, vienne se poser sur la table, tu avais fait un pas en avant te rapprochant de la belle démone dont le nom te brûlait les lèvres.

« … Maeko, tu chuchotes presque.

C’était suffisant. Il y avait tant à dire, et en même temps pas dans ces circonstances. Pas alors que vous n’étiez pas seuls, pas après deux ans et demi d’absence.

Tu restes tout de même égal à toi-même et ceux de ta génération reprenant ton air fier tout en sentant tes yeux briller, remplis de larmes que tu ravales aussitôt avant qu’elle te soupçonne de devenir un grand sentimental. Ce qui était totalement faux, d’ailleurs. Ton amie le savait bien, après tout ce temps qu’elle te connaissait. Tu passes une main dans tes cheveux, stressé, puis tournes la tête en direction de Jar :

« Quel hasard de tomber sur l’héritier accompagné d’une diplomate digne de ce nom. Bonjour, Jar. »

Tu observes enfin la démone. Elle n’avait pas changé et portait toujours cet air orgueilleux mais tu savais que derrière celui-ci il y avait jeune femme sensée et intelligente, une formidable politicienne. Aussi, elle n’avait pas changé sur un autre point et restait une magnifique femme.

Ne sachant trop quoi dire, tu restais interdit tout en regardant, parfois, ton amie du coin de l’oeil.



camo©015


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Mar 25 Juil 2017 - 3:35

Jaekange
   
avec deux démons sexy
Flanqué de son habituel sourire moqueur, Jar observait la scène émouvante de retrouvailles qui se déroulait devant ses yeux avec amusement. Il aurait presque aimé sortir les enceintes perdues d'Amber (eh oui, c'était lui qui les avait volées) pour mettre Ti Amo d'Umberto Tozzi (en featuring avec Monica Bellucci, n'oublions pas cette brave Monica, n'est-ce pas Chandler) en fond. Puis il songea que la narration commençait sérieusement à partir en cacahuète.

Avec la légère impression de tenir la chandelle, le prince fit léviter le livre qu'Archange venait de laisser tomber (une scène merveilleuse, qu'il se promit de garder en mémoire jusqu'à son dernier jour). Eh oui, Clémentine n'a pas précisé qui a fait léviter le fameux livre, et cette information est enfin révélée à nos chers lecteurs. Jar avait beaucoup de mal à se reconcentrer sur les effets de la magie sur la génétique, alors il abandonna sa lecture et offrit un sourire charmeur (mais non dénué d'ironie) au prince des démons. Qui d'ailleurs avait oublié de l'appeler par son titre. Heureusement qu'il n'était pas du genre susceptible, sinon il aurait pu s'offusquer de ce scandaleux manque à l'étiquette.

« Bonjour, prince Archange. Vous avez laissé tomber ceci. »

Il poussa le livre sur les relations entre le Lancovit et Hymlia jusqu'au séduisant démon. Un sujet que Jar trouva fort décevant, soit dit en passant.

« C'est amusant, Maeko me disait justement qu'elle ne croyait pas au hasard. Je devrais sans doute vous laisser, je ne voudrais pas gâcher plus longtemps des retrouvailles aussi touchantes. »

En vérité, la commère qui sommeillait en Jar (juste à côté de la Cristina Cordula) avait très envie d'en apprendre plus sur les liens qui unissaient le prince et l'ambassadrice. Il venait d'assister à la réunion de deux êtres qui s'aimaient d'un amour profond et secret ou il ne s'y connaissait pas. Quoi qu'il en soit, il croisait les doigts mentalement pour qu'on le prie de rester.

© Gasmask    


Spoiler:
 


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Archange


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : prince des démons
Résidence : 7ème cercle des Limbes

MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Dim 6 Aoû 2017 - 22:02






retrouvailles entre quelques livres poussiéreux
jaekange


you can't force people to love you, but you can't force them to fear you.
Il s’avère que Jar’tylanhnem Duncan arbore un sourire moqueur en regardant les retrouvailles de deux êtres chers. Sait-il qu’il a l’air idiot ou ne sait-il pas se tenir correctement? L’Héritier te rend ton livre, que tu fais toi-même léviter afin qu’il aille se ranger tout seul là où tu l’avais emprunté. Tu as aussi remarqué l’autre sourire qu’il t’avais lancé, bien sûr tu sais aussi ce que cela signifie. Tu sais donc ce qu’il pense de votre relation : des amis d’enfance, des amants peut-être. Peut-être aussi qu’il se méprend. Qui sait ?

« Oh, et bien dans tous les cas il s’agit d’un pur hasard. Je ne vois pas pourquoi je serai venu ici volontairement, sauf votre respect. Vous pouvez partir si cela vous chante, mais je ne voudrai gâcher votre après-midi, et vous avez l’air si… passionné, par votre livre bien entendu, tu lâches avec un sourire qui, lui aussi était significatif.

En effet, tu te fiches éperdument de la présence du jeune homme, même s’il faut avouer que sa compagnie n’est pas à déplorer. Ce qui compte à tes yeux et en cet instant, c’est la fille aux cheveux roses que tu connais si bien. Les souvenirs remuent ton être mais tu ne le laisses pas paraître, alors qu’elle sait que tu es perturbé. Tu ne t’attendais vraiment pas à la croiser sans avoir prévu une rencontre, tu n’avais pas imaginé un seul instant la voir dans un instant aussi peu approprié pour des retrouvailles.

T’as la main qui passe dans tes cheveux et les ébouriffe, t’as les yeux qui se perdent, passent de Jar à Maeko et l’océan vert de tes yeux qui plonge dans un passage de ta vie.

Tu la vois qui tombe à l’entraînement. Elle se recroqueville en boule, ne laissant qu’entrevoir sa peau porcelaine et le rose de sa crinière. Son adversaire est trop fort, encore une fois ceux qui dirigent les combats se sont défoulés sur Maeko. Son point fort était la magie alors ses poings, il était difficile pour elle de s’en servir. Tu te précipites donc vers elle, courant dans l’herbe. L’entraînement se passait en extérieur aujourd’hui et le champ était magnifique. Une fois arrivé à sa hauteur, tu remarques que son adversaire ne fait rien.

« Dégages avant que je ne m’occupe de ton cas en n’en parlant aux nourrices ! Maeko, tu vas bien ? Montres moi où tu as mal.
– Il m’a frappé à la jambe… »

Tu saisis alors délicatement ses bras, les pose sur l’herbe et regarde sa jambe. Du sang saignait d’une plaie longue comme un doigt sur son genou et elle avait des ecchymoses sur les jambes. Tu parviens à garder ton calme, la soigne d’un sort et l’emmène un peu plus loin en la portant. Vous avez quitté l’entraînement mais peu importe, tu avais du pouvoir et elle était sous ta protection. Vous vous êtes assis dans l’herbe et avez regardé le paysage : on voyait le grand bâtiment où l’on vous éduquait, vous apprenait à vous battre, à manier la magie. Votre maison.

« Archange… Pourquoi est-ce que tu prends autant soin de moi ?
– … Tu te rappelles quand je t’ai fait la promesse que je ferai de toi une princesse ?
– Oui. Et alors?
– Ce jour là, je me suis aussi fait la promesse de toujours être là pour toi. Alors je te protégerai toujours, Maeko. Et c’est aussi pour autre chose, mais tu le sauras plus tard. C’est une surprise. »

L’azur croisa alors l’émeraude et vous vous étiez mis à rire, tout en passant le reste de l’après-midi là, à vous raconter des histoires.


En quelques secondes, tu visualises des années de ta vie passée avec elle et tu te souviens particulièrement de cette journée-ci. Tu te souvenais encore lui avoir dit que tu lui avouerais cette autre raison. « plus tard. »

C’étaient d’étranges retrouvailles, pendant lesquelles le silence était d’or. Mais ce sont aussi les meilleures retrouvailles, parce que le silence est la preuve que les mots ne suffisent pas à tarir le flot d’émotions que ton coeur, vos coeurs, contiennent.

– Cela fait longtemps. Trop longtemps, tu ne crois pas ? »



camo©015


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   Ven 11 Aoû 2017 - 20:09

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
retrouvailles
☆ Jar & Maeko & Archange ☆ 


Il prononça son nom dans un souffle tandis qu’ils se séparaient de leur étreinte, presque à regret face aux circonstances de leurs retrouvailles. Sa main se raccrocha discrètement à son bras, comme si elle avait peur de le laisser partir à nouveau. Il lui semblait qu’il était plus grand qu’avant. Vision d’un jeune prince puissant et inaccessible pour d’autre – un confident pour elle. Alors qu’elle levait la tête, elle soupçonna presque quelques larmes au coin de ses yeux verts, mais se convaincu du contraire. Archange ne faisait pas dans ce genre d’émotions. Son silence chargé de mots en disait bien plus.
Elle se fit observatrice amusée devant la querelle verbale des deux princes. Les deux se lançaient dans une joute pour le moins curieuse rythmée par des livres en lévitation. Elle pouvait voir que son ami était légèrement agacé par la présence du prince omoisien – après tout, qui voudrait d’une troisième roue de ce genre de contexte. Ce dernier en revanche, semblait ravi d’être spectateur de ce moment. Il semblait qu’il venait de tomber sur son feuilleton télévisé favori. Il proposa de s’en aller, mais ses mots cachaient mal son envie de rester.

– Cela fait longtemps. Trop longtemps, tu ne crois pas ?

Un sourire s’invita sur le visage de la jeune femme. Pas un sourire de cérémonie, un vrai sourire, qu’elle gardait secret depuis longtemps. Sa venue sur Autremonde avait été une révélation pour Maeko, elle ne regrettait pas ce départ le moins du monde, mais le retrouver... le retrouver dépassait tout ça. Elle le ressentait avec clarté aujourd’hui, alors qu’il se tenait devant elle, entre quelques livres poussiéreux.

- Bien trop longtemps. Tu t’es certainement fait attendre. Je vois que vous avez l’air de vous connaître, dit-elle en regardant tour à tour Jar et Archange.« Depuis combien de temps es-tu à Omois ? »


L’ambassadrice revenait tout juste de Krasalvie, après notamment un passage par le Lancovit et Selendia. Elle n’avait donc pas été informée de l’arrivée d’Archange à Travia. Un message mal transmis par les intermédiaires ? Il se pouvait également qu’il ait volontairement gardé cette information secrète dans un premier temps. Après tout, Maeko aussi avait en tête quelques éléments de Krasalvie qu’elle préférait taire.
Son arrivée allait faciliter de beaucoup son travail. La jeune femme pourrait bénéficier de son appui lors de ces interminables réunions – ce qui présentait un avantage considérable. Archange était quelqu’un d’intelligent, de charismatique, et possédait une autorité naturelle qui serait utile face aux nombreux conseillers de l’impératrice qui fermaient encore leurs esprits au peuple démon. Et puis ce n’était pas tout. Les deux faisaient une bonne équipe, cela avait toujours été le cas.
Il lui semblait qu’un poids considérable venait d’être retiré de ses épaules. Il lui avait tant manqué.






« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles entre quelques livres poussiéreux (Ft Jar & Archange)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles entre cousins
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Retrouvailles entre amis? [Noah]
» Retrouvailles entre amants [pv Hadès]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: