AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: DamoclèsDamoclès :: Salon diplomatiquePartagez | 
 

 Un pacte avec le diable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Un pacte avec le diable.   Mar 18 Juil 2017 - 12:35


Pink Lady








Talion. C'était un beau nom pour l'organisation qui se créait petit à petit, de toute pièce. Depuis qu'elle était revenue de son voyage dans le Royaume des Vilains, et qu'elle avait retrouvé un bras, elle était redevenue elle-même. Elle souriait, elle avait repris ses entrainements avec Myakko et prêtait main forte à Lisbeth, qui, étrangement, lui laissait plus le champ libre. Vu sa relative "absence" elle s'était tournée vers Jar pour la seconder, vu qu'elle s'était habituée à ce petit confort. Et du coup, c'était resté ainsi. Certes, ils partageaient tous les deux leurs temps de travaux d'intérêt impérial, mais elle en avait moins qu'avant, et cela devait lui faire grand plaisir. Et elle, elle n'allait pas s'en plaindre.

Car cela lui laissait le temps pour le Talion. Œil pour œil, dent pour dent, la transcription de cette loi éponyme et millénaire. C'était la maxime qu'ils avaient choisie. Enfin, Tara n'était pas trop partante car elle trouvait que cela s'éloignait de son objectif, la protection d'Autremonde. Mais Undyne, Myakko et Vaneloppe étaient un peu plus vindicative qu'elle. Pour l'instant en tout cas.

Leur base avait fière allure, même si personne ne pouvait la voir. Autremonde n'avait pas vraiment l'habitude qu'un vaisseau gigantesque ne survole la planète, si bien que celui-ci était en mode furtif la quasi-totalité du temps. Seul des lunettes spéciales permettaient de passer outre, ou un sens de l'observation très developper. (c'est à dire, savoir repérer quand un oiseau s'écrase contre un mur invisible au milieu du ciel. C'est assez rare.). Tara y avait des quartiers personnels assez spacieux, au-dessus des baraquements de sa garde, qui avaient tous insistés pour la suivre dans cette aventure. Et le symbole du Talion avait fière allure sur leurs épaules. Le reste des troupes étaient composés des robots basiques de Vaneloppe, mais le Conseil des quatre (LOUL) avaient pour objectif d'offrir à quiconque le souhaitait la possibilité de les rejoindre. Ce serait, en quelque sorte, une armée alternative régulière au service de la Justice.

Protection des civils, intervention éclair dans les zones de conflits, et, s'il le fallait, représailles. Mais pour le moment, personne ne devait entendre parler d'eux, car rien n'était réellement prêt.

C'est pour ça qu'elle avait proposé une entrevue à l'Ambassadrice Boulimi-lemma Maeko. La jeune démone aux cheveux roses. Elle l'avait convoquée dans les jardins plutôt qu'une salle classique, non pas par amour de la nature, mais parce qu'un Mercure, les hélicoptères du Talion, viendrait les chercher pour qu'elle emmène l'ambassadrice à l'intérieur du vaisseau mère. Car ce dont elle voulait discuter n'avait rien à voir avec Omois. C'était pour ses affaires personnelles.

Assise sur son banc favori, celui où Mara et elle s'étaient retrouvées, elle attendait la démone, étant, comme à son habitude, légèrement en avance. Vêtue d'une robe d'apparat légère, pour s'éviter la chaleur de l'été, elle pianotait sur sa boule de cristal en patientant.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Dim 23 Juil 2017 - 14:28

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Tara & Maeko ☆ 


Ce n’est pas n’importe quelle entrevue, pense la demoiselle, les yeux clôts. Voilà une vingtaine de minutes qu’elle s’est retiré dans son palais mental pour réfléchir. Elle a besoin de penser pour ne pas perdre le fil. Prévoir chaque scénario, chaque possibilité, pour avoir l’impression de garder le contrôle des choses.
Le contrôle, c’est important. Essentiel. Encore plus lorsqu’on fait face à la princesse héritière du plus grand royaume d’Autremonde – et que les accords avec son peuple ne sont pas encore achevés. Mae souffle doucement, le visage enfoui sous ses paumes. Elle doit être parfaite, elle le doit. Parfaite de l’extérieure, dans son apparence, son comportement, et parfaite de l’intérieure. Une tête bien rangée, un cerveau ordonné, un calme olympien. Elle doit garder le contrôle.
 
Et oublier un instant le fait qu’elle haït Tara Duncan de tout son cœur.
 
Maeko est pourtant une femme de raison. Mesurée et logique. Mais l’héritière d’Omois a sur elle le même effet qu’un interrupteur rouge portant la mention « NE PAS APPUYER ». Cela avait tout à voir avec sa visite, il y a quelques années, dans les limbes, et la façon qu’avait eu Archange de traiter la princesse. Mae n’avait rien dit, elle ne se serait pas permis. Mais intérieurement, le désir de relâcher sa magie la plus violente la chatouillait dangereusement lorsqu’elle se trouvait face à elle.
 
Elle passe ses mains dans sa chevelure rose, respirant à nouveau. Puis elle dégaine son rouge à lèvre pêche et retouche sa bouche en quelques gestes avant de se lever et de lisser sa jupe blanche. Ça y est. Elle est prête. Elle sort de sa suite, son masque de politicienne impeccablement fixé sur son visage. Trixie lui emboîte le pas comme à son habitude. Alika avançait rapidement pour rester à sa hauteur, les yeux rivés sur sa boule de cristal et parlant à toute vitesse.
- Son altesse impériale vous attends dans les jardins du palais. Trixie est habilitée pour vous suivre, évidemment. Votre boule de cristal est miniaturisée dans votre collier, en cas d’urgence.
 
Elle acquiesce et remercie brièvement son assistante avant de bifurquer vers les jardins impériaux, Trixie sur ses talons. La princesse y patiente déjà sur un banc, sa propre boule de cristal entre les mains. Maeko en profite pour prendre une dernière inspiration, avant de se faire remarquer par son interlocutrice.
- Bonjour, votre altesse impériale, dit-elle en inclinant légèrement la tête – une référence moins appuyée que celle qu’elle est censée faire en réalité, mais il n’est jamais bon de s’écraser de trop devant un autre dirigeant, selon Maeko. "Vous souhaitiez discuter de quelque chose en particulier ?"


« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Dim 23 Juil 2017 - 15:46


Pink Lady








Tara fut heureuse de voir que sa demande avait été acceptée. Après tout, elle avait bien précisé que cette entrevue n'avait rien à voir avec Omois. La demoiselle aux cheveux roses était venue avec sa suivante, et Tara se leva et les salua toute deux en s'inclinant elle aussi. Elle essayait d'être la plus respectueuse possible puisque son dernier passage dans les Limbes avait été, comme tout ses passages dans les Limbes, très explosif. Cela devait paraître étrange aux démons de la voir calme et posée, sans magie dans les mains et dans les yeux. C'est donc avec un franc sourire qu'elle répondit:


"Mademoiselle l'Ambassadrice. C'est un plaisir. J'ai effectivement une proposition à faire à votre peuple. Qui nécessite cependant une petite démonstration préalable."

Elle leur tendit une paire de lunette à chacune aux verres grisés. Elle, elle avait les lentilles pour cela, et pointa une zone dégagée derrière elle, puis un point dans le ciel. Le Damoclès trônait au dessus du palais, au nez et à la barbe de tous les Omoisiens qui n'imaginaient pas le mastodonte qui veillait sur Tingapour.

"Nous allons monter dans ce Mercure derrière moi, qui nous emmènera sur le Damoclès. Voyez vous, une organisation, le Talion, commence à voir le jour, et si ce projet est encore secret, j'aimerai voir votre peuple en faire partie intégrante. Vous comprendrez mieux une fois la haut."

Elle les invita toute deux à s'installer à l'arrière du Mercure dont les moteurs vrombissaient déjà. Il n'était pas très confort, car on sentait bien que le véhicule était voué à des applications militaires. Rapide, maniable, relativement silencieux, il ne mit que quelques minutes à se poser dans le hangar du Damoclès, où s'affairaient les robots de Vaneloppe, qui s'occupaient de l'entretien des Mercures et de la propreté des lieux. Pour le moment, les seuls êtres biologiques qui vivaient parfois ici étaient la garde rapprochées de l'héritière, ainsi qu'Undyne et Myakko qui s'y arrêtaient quand le Conseil des Quatre se réunissait.

"Le Talion cherche à protéger Autremonde dans son ensemble de ses menaces internes comme extérieurs. Il ne dépend d'aucun pays si bien qu'il est extérieur aux pressions politiques, et ne s’intéressent qu'aux faits. Comme vous pouvez le constater, nous ne manquons pas de moyen, et nous attendons juste le bon moment pour nous dévoiler au monde."

D'ailleurs, elle ferait mieux de le garder pour elle. Tout du moins, elle le rapporterait surement à ses supérieurs, ce que Tara voulait, mais n'importe quel Autremondien lui rirait au nez en entendant une idée aussi saugrenue qu'un vaisseau de cette taille et d'une organisation pareille. Elles traversèrent le hangar pour rejoindre l’ascenseur qui les amena directement au salon diplomatique, une salle spacieuse remplie d’écran et avec une vue extérieure par de grandes baies vitrées situées sur le côté gauche du Damoclès, histoire d'admirer Tingapour qui se trouvait à moins d'un kilomètre de là, en dessous du vaisseau. Tara leur présenta des fauteuils, et un robot vint leur apporter différentes boissons et apéritifs, ainsi qu'une bouteille d'eau méditerranéenne, rehaussée d'une pointe de sel de Guérande. L'androide majordome leur servirait leur choix, puis un simple cocktail de fruit à l'héritière.

"J'aimerai que le Talion dispose d'un bataillon entier de soldat venus des limbes."




Watch me
Ignite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Mar 25 Juil 2017 - 1:46

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Charlie & Maeko ☆

On lui avait dit qu’il ne s’agissait pas d’Omois.

Bullshit, auraient dit les Terriens. Toute affaire qui concernait Maeko concernait probablement Omois. Et que dire de Tara Duncan. Cette jeune femme était Omois incarné, il n’y avait nulle échappatoire pour elle, peu importe ses intentions. Elle portait les responsabilités de l’empire au sommet de son crâne, incrustées dans une lourde couronne dorée. Maeko ne portait pas le même genre de couronne. La sienne était cachée à l’intérieur de sa tête. Rien de royal chez Mae. Mais un esprit acéré et une ambition à en assassiner des chefs d’états.

L’héritière se leva et les salua à son tour d’une révérence. Mae n’était pas bien sûr de savoir si la Tara qu’elle avait en face d’elle était un moment de calme dans la tempête, ou si la demoiselle s’était réellement calmée depuis leur première rencontre, des années plus tôt. La politicienne conserva un visage parfait. Sérieux, sans être froid. Respectueux sans être soumis. Attentive sans paraître à l’affut.


- Mademoiselle l'Ambassadrice. C'est un plaisir. J'ai effectivement une proposition à faire à votre peuple. Qui nécessite cependant une petite démonstration préalable.


La demoiselle aux cheveux roses accepta la paire de lunette qui lui était tendue, non sans curiosité. Ce fut Trixie qui les mit en premier – elle mettait un point d’honneur à toujours agir avant elle sur ces choses-là, comme pour lui donner le feu vert. Maeko imita sa garde du corps, confiante, et posa devant ses yeux les verres grisés. Suivant l’indication de l’héritière impériale, son regard azur tomba sur un gigantesque vaisseau flottant dans le ciel. Le mastodonte surplombait le palais d’Omois, pourtant imposant de lui-même. La demoiselle retint sa surprise, bien que celle-ci se révélait parfois sur les traits de son visage. De quoi s’agissait-t-il ? Pourquoi était-ce un secret ? Et pourquoi la mettre au courant ?

- Nous allons monter dans ce Mercure derrière moi, qui nous emmènera sur le Damoclès. Voyez-vous, une organisation, le Talion, commence à voir le jour, et si ce projet est encore secret, j'aimerai voir votre peuple en faire partie intégrante. Vous comprendrez mieux une fois là-haut.

Tara eu le mérite de piquer encore plus sa curiosité, si c’était possible. Elle peinait pourtant à voir en quoi cela pouvait être indépendant des affaires d’Omois.

Aux yeux de Maeko, il en relevait des affaires d’Autremonde tout entière.

Volontaire, elle suivit l’héritière sans hésiter, s’installant au sein du surprenant véhicule. Elle n’en avait jamais vu comme ça. Ça ne relevait pas de ses fonctions, que de s’attarder sur les détails militaires. Pourtant, elle en connaissait sur le sujet. En arrivant à Omois, la première question qui lui avait été posé avait été celle de leurs intentions par rapport à Autremonde. La guerre ? A partir de là, on n’avait jamais cessé de s’intéresser à la force de leur armée. S’ils savaient. Des soldats génétiquement modifiés, surentraînés depuis leur plus jeune âge, étudiant stratégie et tactique, fonctionnant parfaitement en groupe.

Et d’une loyauté infinie envers leur gouvernement.

Oui, les Autremondiens avaient du souci à se faire si l’envie prenait aux démons d’attaquer leur monde à nouveau.
Quelques minutes plus tard, l’appareil s’arrêta. Au même moment, Maeko interrompit ses pensées. Elle se leva de son siège – un peu trop vite, d’ailleurs, Trixie sursauta légèrement derrière elle.



- Le Talion cherche à protéger Autremonde dans son ensemble de ses menaces internes comme extérieurs. Il ne dépend d'aucun pays si bien qu'il est extérieur aux pressions politiques, et ne s’intéressent qu'aux faits. Comme vous pouvez le constater, nous ne manquons pas de moyen, et nous attendons juste le bon moment pour nous dévoiler au monde, lui expliqua Tara tandis que la jeune ambassadrice regardait les robots s’affairer à leur travail.

Cela lui rappelait étrangement chez elle.

C’était un projet démesuré. Inconcevable. Presque ridicule, en réalité. Maeko cherchait encore à en déterminer les possibilités et les limites, ses neurones se connectant à toute vitesse en entendant ces informations. Si elle avait eu n’importe qui d’autre que Tara Duncan en face d’elle, Mae n’aurait probablement pas pris tout ça au sérieux. Mais il s’agissait de la jeune fille qui avait sauvé le monde – et l’avait mis en danger - des dizaines de fois depuis son arrivée sur cette planète. Rien de sa part ne pouvait la surprendre, et il aurait fallu être incroyablement stupide pour la sous-estimer.
On amena la démone dans ce qui avait l’air d’être un salon diplomatique, dont l’agencement lui offrait la splendeur de Tingapour pour le plaisir de ses yeux. Installée confortablement dans un fauteuil, on lui servit son thé rituel, dans lequel elle versa un sucre et demi et une cuillère de lait. La tasse brulante entre les mains, elle savoura la réconfortante chaleur qui envahissait ses paumes. C’est alors qu’elle le dit.


- J'aimerai que le Talion dispose d'un bataillon entier de soldats venus des limbes.

La tasse de thé à mi-chemin vers ses lèvres s’arrêta brusquement. Maeko braqua son regard azur sur celui, tout aussi bleu, de la princesse. Elle pris une gorgée de son infusion et posa la porcelaine rouge et or sur ses genoux.


- Récapitulons. Sans s’attarder sur le fait que vous êtes princesse héritière d’Omois, vous avez mis en place une organisation secrète visant à faire la justice sur Autremonde. Vos intentions sont nobles, votre altesse, et c’est tout à votre honneur. Cependant, laissez-moi m’interroger sur les modalités de ce projet.

Elle se tapota les lèvres de sa serviette, estompant au passage un peu de son rouge à lèvre.


- Premièrement, qui est au courant de cette affaire ? Y a-t-il d’autres pays impliqués ? Et dans le cas contraire, qu’est-ce que qui prouve qu’il ne s’agit pas d’Omois déguisé en police du monde ? Ce n’est nullement un reproche, après tout l’empire d’Omois est encore aujourd’hui une des plus grandes puissances de la planète, si ce n’est la plus grande. Je redoute la réaction des autres nations lorsqu’elles auront vent du projet.


Elle décroisa les jambes pour les croisa à nouveau dans le sens inverse.

- Deuxièmement, que peut-on tirer de cette demande ? Votre requête est légitime. Intéressante, même. Je prendrai le soin d’y réfléchir longuement. Votre demande de l’implication du peuple démon (il était vraiment urgent qu’ils se trouvent un nouveau nom) dans le Tallion implique-t-elle d’accepter des relations privilégiées avec notre nation ? s’inscrit-elle dans un accord commercial, politique ? Que pouvez-vous nous proposer en échange ?

Puis, elle but à nouveau une gorgée de thé et ajouta :

- Nous avons le désir de normaliser au maximum les relations politiques entre Autremonde et les Limbes. Permettre aux habitants de se déplacer librement entre les deux mondes. Mais également identifier vos besoins commerciaux pour devenir fournisseur d’Omois sur des denrées plus rares, dont nous pourrions recréer les parfaites conditions environnementales grâce à notre récente terraformation. Et bien entendu, bénéficier d’un poids politique identique à ceux des autres chefs d’états.

[/justify]


« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Mar 25 Juil 2017 - 9:40


La vérité si je mens !








Tara était assez fière de pouvoir présenter ainsi le Damoclès. Elle n’était pas dans le coup depuis longtemps, quelques jours, en réalité, mais bouillonnait déjà à l’idée de le voir en action. Il y avait encore beaucoup à faire cependant. Remplir les baraquements avec des têtes humanoïdes plutôt que des robots froids en étaient la première étape. Et sa demande avait fait son petit effet, et Tara se retint d’esquisser un sourire satisfait. Comme elle l’avait prévu, on remettait en doute ses paroles. Elle n’allait pas lui jeter la pierre, l’héritière en aurait fait de même à la place de l’ambassadrice. Au moins, elle n’était pas stupide, ce qui faciliterait les potentiels accords. Les démons savaient choisir leurs hommes. Et leurs femmes.

Tara, qui sirotait tranquillement son jus de fruit sans mot dire, laissa terminer la démone, qui n’avait surement pas entrevue les possibilités qu’offrait sa proposition. Peut-être pas si brillante. Elle lui répondit donc :


« Pour ce qui est de l’implication d’Omois, j’ai un diseur de vérité dans la salle à côté. Si vous souhaitez me tester, je peux le faire entrer. N’oublions pas que ces créatures ne peuvent mentir et savent lire les mensonges des autres. A moins que vous ne préfériez que nous allions parler de ça devant le Juge. Mais je ne suis pas sûre qu’il apprécie ma visite. Et puis, entre nous, si Omois possédait un tel engin, l’Impératrice Lisbeth serait déjà en train de marcher sur le Continent Interdit pour faire regretter aux loups leur témérité. Puis elle prendrait Autremonde dans son ensemble, je crois. Et il y aurait des paons partout sur le Damoclès. »

A la place, se trouvait le symbole dont ils avaient discutés des détails il y a peu. Un bouclier pentagonal, avec un œil surveillant un globe, et une phrase latine des plus évocatrices : " Le châtiment finit toujours par tomber." Le vaisseau ne s’appelait pas le Damoclès pour rien. Elle reprit :

« Pour ce qui est des gains de votre peuple (tu remarqueras qu’elle ne dit jamais démon à l’oral), ils sont multiples. L’accord serait purement factuel, et n’a de lien avec aucun peuple d’Autremonde. C’est bel et bien neutre. Cela dépend de vos objectifs. Si effectivement vous cherchez à promouvoir le libre-échange et la libre-circulation, montrer que vous cherchez à maintenir la paix sur la planète par le biais de l’organisation serait un gain non négligeable quant à votre réputation. Qui, avouons-le, n’est pas des plus reluisante malgré votre revirement. C’est donc, en soi, un cadeau que vous faites au Talion et Autremonde dans son ensemble, mais qui vous rendra service. Bien entendu, les soldats fournis seront entrainés et payés comme nous le ferions pour les nôtres. Même si je ne doute pas que vous avez trouvé le moyen d’améliorer vos compétences martiales qui étaient limités il y a quelques années, les compétences acquises ici seraient un avantage de plus pour vous. Ce n’est, effectivement, pas dans vos fonctions et objectifs premiers. Cependant, c’est un extra que vous ne devriez pas négliger. Bien entendu, si vous ou vos supérieurs n’êtes pas dans cette optique, cela n’entachera en rien les relations que votre peuple peut entretenir avec Autremonde. Et nous trouverons des soldats ailleurs, ce n’est pas ce qu’il manque, ici.»

C’était dit. Elle s’en fichait du commerce, elle n’était pas là pour ça. C’était bon pour la Tara d’en bas, en robe d’apparat lors des réunions interminables. Ici, elle allait droit au but. Elle voulait des soldats, et elle en aurait. Avec ou sans les démons. S’ils ne voyaient pas l’avantage à avoir des guerriers parmi eux, c’était fort dommage. C’est une fleur qu’elle leur faisait, et ils n’étaient pas indispensables. Et c’était bien là toute l’argumentation de la demoiselle. Elle n’avait pas besoin d’eux. Ils viendraient s’ils le voulaient. Après, c'était aussi l'occasion pour elle d'avoir un oeil sur eux, leurs capacités et leurs intentions. D'autant que toutes les recrues, démons ou pas, allaient passer un test avec Josianne, leur diseur de vérité. Mais ça, elle ne l'avait pas encore dit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Jeu 27 Juil 2017 - 20:54

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Charlie & Maeko ☆

[size=11]
Maeko écoutait attentivement les arguments de l'héritière tout en portant sa tasse de thé à ses lèvres. Si celle-ci tenait visiblement à clarifier le caractère non politique du Damoclès, la jeune femme était sceptique. On était difficilement neutre lorsqu'on portait une couronne sur la tête - surtout une couronne aussi lourde que celle de l'empire rouge et or. Ce n’était nullement une accusation de sa part de l’interroger sur l’implication d’Omois, Maeko était vraiment curieuse de comprendre l’impact de ce projet sur les relations entre les états. Il était, à ses yeux, impossible qu’il n’y ait pas de retombées politiques. Dites aux autres dirigeants d’Autremonde qu’une organisation s’est donnée comme mission de faire la justice, et que la future impératrice d’Omois en est à la tête, ils ne verront probablement pas ça d’un œil neutre.

A moins que l’implication de Tara Duncan soit gardée secrète, mais ce serait alors une autre histoire.


- Je vous en prie, nul besoin de plantes vertes pour discuter aujourd’hui, répondit calmement la jeune femme, levant une main vers Tara pour accompagner ses paroles. « Peut-être dans d’autres circonstances, mais si l’on ne peut pas se faire confiance ces premières heures, cela n’annonce rien de bon pour la suite. »

Sans compter qu’elle ne tenait pas forcément à subir un viol de pensée par un végétal et son schtroumpf bleu. Sa tête était un lieu de refuge et de secrets. Sans avoir vraiment une raison de cacher quoi que ce soit pour cette entrevue, il y avait des choses qui n’appartenaient qu’à Maeko. Ses pensées, ses désirs, ses souvenirs étaient de ces choses-là.

Il semblait cependant que Tara avait choisi d'ignorer la question de l'ambassadrice sur les nations impliquées - ou peut-être n'y avait-elle pas prêté attention. Elle laissa glisser et se concentra sur la suite.



- Pour ce qui est des gains de votre peuple (tu remarqueras qu’elle ne dit jamais démon à l’oral), ils sont multiples. L’accord serait purement factuel, et n’a de lien avec aucun peuple d’Autremonde. C’est bel et bien neutre. Cela dépend de vos objectifs. Si effectivement vous chercher à promouvoir le libre-échange et la libre-circulation, montrer que vous cherchez à maintenir la paix sur la planète par le biais de l’organisation serait un gain non négligeable quant à votre réputation. Qui, avouons-le, n’est pas des plus reluisante malgré votre revirement. C’est donc, en soi, un cadeau que vous faites au Talion et Autremonde dans son ensemble, mais qui vous rendra service. Bien entendu, les soldats fournis seront entrainés et payés comme nous le ferions pour les nôtres. Même si je ne doute pas que vous avez trouvé le moyen d’améliorer vos compétences martiales qui étaient limités il y a quelques années, les compétences acquises ici seraient un avantage de plus pour vous. Ce n’est, effectivement, pas dans vos fonctions et objectifs premiers. Cependant, c’est un extra que vous ne devriez pas négliger. Cependant, si vous ou vos supérieurs n’êtes pas dans cette optique, cela n’entachera en rien les relations que votre peuple peut entretenir avec Autremonde. Et nous trouverons des soldats ailleurs, ce n’est pas ce qu’il manque, ici.

Cela avait l’air intéressant. Et quelque part, ce fut également ce qui dérangea Maeko dans le discours de l’héritière. Quel était son intérêt à proposer un accord dont le vrai bénéfice reviendrait à l’autre partie ? A l’entendre, le Damoclès ne tirait rien de spécial à engager des démons comme soldats, si ce n’est le fait de grossir leur armée. Et là encore, elle précisait qu’il leur était possible de trouver des combattants ailleurs que chez son peuple.

Bien sûr, Mae savait ce que valaient les combattants démons. Et elle ne se serait probablement pas interrogée sur la proposition de la Duncan si l’héritière avait elle-même connaissance de la puissance de cette armée. Elle les avaient vu en action, évidemment, mais c’était-il y a cinq ou six ans au moins, et il ne s’agissait que d’un exercice, loin de montrer la réalité. Elle aurait compris de quoi il retournait vraiment, si elle avait été dans ce centre d’entraînement pendant des années, si elle avait vécu comme eux. Elle saurait. Elle saurait que les capacités des démons ne se limitaient pas à leur technique physique –pourtant rodée - mais se mesuraient surtout à l’état d’esprit qu’il leur avait été inculqué. L’art de combattre, probablement inscrit dans leur corps, mais gravé au fer rouge dans leur esprit.

Alors il pouvait y avoir plusieurs raisons. Les surveiller, comme Lisbeth le faisait à Omois en acceptant l’arrivée d’une ambassade au sein du palais.

Leur donner une chance. Après tout, Tara Duncan n’était pas sa tante. Elle avait été élevée sur Terre, et ne souffrait pas des mêmes préjugés que ses comparses autremondiens. Peut-être avait-elle vu l’intérêt de s’allier à cette nouvelle nation. Et même si le Damoclès se voulait neutre, l’opportunité était intéressante. Se battre aux côtés de la célèbre Tara Duncan, bien-aimée héroine d’Autremonde était probablement la meilleure des publicité pour un peuple en exil.

C'était peut-être même la chance qu'ils attendaient depuis si longtemps.


- Comment est-ce que cela fonctionne ? Le Damoclès, je veux dire. Ses actions seront-elles gardées secrètes, où rendues publiques ? Quels sont les cas dans lesquels il pourrait intervenir, et de quelle autorité dispose-t-il sur les peuples ?




« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Ven 28 Juil 2017 - 11:11


La vérité si je mens !








La démone refusa poliment l’arrivée de Josianne. C’était Tara qui s’était portée volontaire pour se soumettre d’elle-même au diseur, mais la demoiselle aux cheveux roses préférait lui faire confiance, ce qui était d’autant plus engageant. Elle sentait qu’elle avait piqué sa curiosité, mais comme à chaque fois qu’elle essayait d’être un peu honnête dans cet univers, tout le monde la pensait en train d’essayer de les arnaquer. Non mais faut arrêter à un moment. Elle voulait faire son possible pour œuvrer pour la paix, et les démons allaient devoir en faire partie, à un moment ou un autre. Même si cela impliquait de drainer l’eau de mer terrestre pour leur en refiler de temps en temps.


«Comme vous le souhaitez. Si pour le moment, le Talion reste dans l’ombre, nous nous révèlerons au monde sitôt que la situation le nécessite. Pour le moment, nous gardons un œil sur les opérations du Continent Interdit et ses raids de transformation, et une opération qui levera le voile sur notre existence sera mise en place pour contrecarrer ses plans. Notre objectif est d’être connu, et d’être une puissance suffisamment dissuasive pour modérer les envies guerrières de chacun. Ainsi, les opérations principales seront la défense de zone attaquée contre l’envahisseur, quel qu’il soit. La protection des civils, même contre une attaque de draco-tyranosaures fou. Comprenez bien que le Talion a pour vocation de s’interposer, même si cela impliquait d’affronter des dragons, Omois, Travia ou une autre organisation. Si ces interventions ne sont pas suffisantes, ce que malheureusement je redoute, les Autremondiens ayant la tête plus dure que du diamant, qu’il faut marteler pour leur faire rentrer une idée dans le crâne, le Talion effectuera des opérations punitives sur des centres névralgiques militaires des pays concernés. Les civils ne seront pas concerné.»

Bon, l’une comme l’autre n’étaient pas dupes. Il y aurait forcement des dommages collatéraux mais le Talion ne s’abaisserait jamais à effectuer des attaques terroristes de façon consciente.

«Il n’aura donc, en soi, aucune autorité sur les peuples. Nous n’avons pas pour vocation de gouverner qui que ce soit. Juste d’empêcher des affrontements, protéger ceux qui doivent l’être et punir les responsables. Si tout se passe bien, nous n’aurons pas à combattre très longtemps. Vous pouvez être l’image des gardiens d’Autremonde. Vous ne serez pas les seuls, puisque notre objectif est bien entendu de rassembler des représentants de chaque peuple parmi nos rangs. La seule restriction imposée au recrutement est un passage au diseur de vérité. D’une part parce que nous souhaitons être certain de la conviction de chacun en notre cause, mais aussi pour éviter que des éléments séditieux n’essayent de saboter le Talion depuis l’intérieur. Je pense que vous comprendrez aisément pourquoi. »

Bon, ça risquait d’être spécial, d’avoir des edrakins, des trolls, des lutins, des salterens et des tritons rassemblés dans un même lieu. Tara savaient qu’il y aurait des tensions, mais c’était en rassemblant tous les peuples que celles-ci finiront par disparaitre.







Watch me
Ignite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Dim 30 Juil 2017 - 21:00

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Tara & Maeko ☆

[size=11]
« Vous pouvez être l’image des gardiens d’Autremonde ».
Elle en avait dit des choses, la Duncan, mais c’était cette phrase qui avait percuté l’esprit de Maeko. Elle baissa les yeux vers sa tasse vide, qu’elle abandonna sur la table la plus proche. C’était une offre intéressante. Le Tallion était censé rassembler différents peuples en son sein. En faire partie était un pas de plus vers l’intégration autremondienne recherchée pour son peuple. La jeune femme sauvegarda cet élément dans un coin de sa tête et se concentra sur le reste. Alors le Continent Interdit était dans le collimateur... Si peu de guerriers pouvaient se mesurer physiquement aux lycanthropes, elle était certaine que ses propres soldats étaient de taille. Cela pouvait faire d’eux des éléments importants, surtout s’ils étaient encore les premiers à être informés de l’existence de l’organisation, ainsi que de l’opération qui se préparait.

Une décision comme celle-ci n’était pas à prendre à la légère, mais Maeko n’en avait pas peur. Cela faisait des mois qu’elle était en négociation avec l’impératrice et ses conseillers, et c’était bien la première occasion qui lui semblait aussi prometteuse. Bien sûr, il ne s’agissait pas d’Omois. Mais c’était Tara Duncan. Son seul nom pouvait leur servir de passeport vers un nouveau départ.
Maeko n’était ni impératrice, ni reine, ni même princesse, mais elle avait aujourd’hui tous les pouvoirs pour décider d’accepter cet accord au nom de la nation démone. Un autre ambassadeur aurait probablement attendu de recevoir un retour de ses supérieurs. Mais elle savait qu’elle avait tout son appui. Après tout, il l’avait envoyé ici car il avait confiance en elle.


- C’est d’accord. Mon peuple se joindra à votre cause.  »

Si elle pensait l’effrayer à la mention des diseurs de vérité, elle se trompait. Maeko elle-même n’aurait aucun plaisir à ce qu’on fouille l’intérieur de sa tête, et ses motivations concernaient surtout le bénéfice de son gouvernement, mais elle n’avait pas de mauvaises intentions. Et les soldats ne feraient qu’obéir aux ordres donnés, rien de compromettant là non plus.  

- C’est un premier contact, mais je peux vous assurer d’un engagement de notre part. En ce qui concerne les modalités de cet accord, en revanche, il serait plus judicieux de prévoir un autre entretien, afin que je m’entretienne au préalable avec la défense et le chef des armées, afin de préparer les détails techniques.




« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Dim 30 Juil 2017 - 21:11


Bingo.








Parfait. C'était la réponse qu'elle voulait entendre. Avoir les démons dans leurs rangs était une bonne chose, qu'elle avait défendu bec et ongle à leur première réunion. L'ambassadrice venait d'offrir une réponse de principe des plus satisfaisantes, et Tara s'autorisa donc un sourire de franche satisfaction.


« Parfait. Prenez le temps qu'il vous faudra, le Talion a de toute façon besoin de temps lui aussi. Si vos supérieurs approuvent votre décision, et que vous aurez choisi ceux qui nous rejoindront, nous effectuerons une invocation pour les amener sur le vaisseau. Nous estimons à environ deux ou trois mois la révélation de l'organisation, mais plus vite vos hommes auront pris leurs marques parmi nous, mieux ce sera. Il n'est pas exclu qu'il existe des... tensions dans les premiers jours, et seul le temps permettra d'effacer ces différences. Autant commencer le plus vite possible.»

Elle reprit une gorgée de sa boisson, pour changer de sujet. Elle s’intéressait à beaucoup de chose, et pas seulement aux armées démoniaques.

« Maintenant que ceci est réglé, comment trouvez-vous notre monde? Cela fait quelques temps que vous évoluez sur Autremonde, qu'en pensez-vous? Comment est la situation chez vous, aussi? Je suis partie précipitamment mais je suis curieuse d'en connaitre l'évolution. »

La politique, les opinions, l'état de la terraformation, ce genre de chose. Après tout, les Limbes étaient en constant changement depuis quelques années maintenant, et elle regrettait de ne pas s'y être intéressé plus en détail, elle avait du retard à rattraper.





Watch me
Ignite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
avatar

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Dim 30 Juil 2017 - 23:10

We have a flair for the shade and the inbetween we like to run with the wolves from the darker scene when we turn the safety off, the shots are automatic all our friends tell their friends we're so dramatic.We'll have you wrapped around our trigger finger, queen bee yellow, you're the skin for our stinger we'll make you swoon, make it hurt just a little we're the boys and the girls and the freaks in the middle. We know the halls you walk are unforgiving it's not the kind of place to find your place among the living, we have a plan, we've got the means for your liberation you'll only have to blur the lines on a few occasions. (beerus)
sweet nothing
☆ Tara & Maeko ☆

[size=11]
- Parfait. Prenez le temps qu'il vous faudra, le Talion a de toute façon besoin de temps lui aussi. Si vos supérieurs approuvent votre décision, et que vous aurez choisi ceux qui nous rejoindront, nous effectuerons une invocation pour les amener sur le vaisseau. Nous estimons à environ deux ou trois mois la révélation de l'organisation, mais plus vite vos hommes auront pris leurs marques parmi nous, mieux ce sera. Il n'est pas exclu qu'il existe des... tensions dans les premiers jours, et seul le temps permettra d'effacer ces différences. Autant commencer le plus vite possible.

Les choses se mettaient en place. Un accord était passé. Les détails se concrétiseraient dans les mois qui suivent. Se rajouteraient probablement sur son agenda déjà chargé des réunions supplémentaires. Elle n’avait nul doute que ses supérieurs (elle n’en avait pas beaucoup) approuveraient sa décision, mais son travail était loin d’être fini.
Il leur faudra sélectionner les soldats les plus à même de ce fondre avec le reste de ce groupe particulier, s’ils ne voulaient pas rencontrer d’incident. Des éléments insensibles à la provocation à laquelle ils pourraient être exposés. C’était important que les « incidents » ne proviennent pas de leurs rangs, après tout, elle avait une fierté en tant que dirigeante.
Elle sortit de ses pensées lorsque l’héritière dériva le sujet.


- Maintenant que ceci est réglé, comment trouvez-vous notre monde ? Cela fait quelques temps que vous évoluez sur Autremonde, qu'en pensez-vous ? Comment est la situation chez vous, aussi? Je suis partie précipitamment mais je suis curieuse d'en connaitre l'évolution.


Elle ne tenait pas forcément à tailler la bavette, mais il fallait bien s’en tenir aux convenances.

- Magnifique. Vaste. Intriguant. Et quelque peu curieux, je dois l’avouer. Visiter la Krasalvie m’a particulièrement plu, précisa la jeune femme en repensant à son fameux… séjour.
« En ce qui concerne les limbes, nous avons encore du travail vers notre nouvelle nation, mais chacun de nous œuvre sur les plans politique, social, environnemental, pour préparer le futur. Notre prince est quelqu’un de déterminé. »


Pour ponctuer sa phrase, Mae se leva de son siège, signe pour elle qu’elle mettait fin à cette entrevue. Elle avait la journée réservée pour ce rendez-vous, mais Mae savait qu’une montagne de travail l’attendait dans sa suite, et elle préférait de loin optimiser son temps libre que de rester papoter avec Tara Duncan.
Qui n’était, après tout, pas sa personne favorite.


- Je serais bien restée plus longtemps si je n’avais pas autant de travail, mais il serait mieux pour moi de rentrer reprendre mes activités,
dit-elle simplement, un sourire poli fixé sur ses lèvres.
« Nous resterons en contact, votre altesse impériale. »




« This is the start of how it all ends

They used to shout my name, now they whisper it »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   Mar 1 Aoû 2017 - 11:16


Bye bye.








La démone devait partir. Elle ne lui en tint pas rigueur, elle savait ce que c’était. Au contraire, elle ferait son possible pour accélérer les choses. Après une description bateau de la planète, et un topo aussi rapide que vague, la demoiselle se leva et Tara fit de même. L’accord se profilait bien et elle trouvait les efforts des démons louables. Peut-être avaient-ils réellement changés, et personne n’en serait certain tant qu’un essai ne serait pas fait. Et la jeune héritière était quelqu’un de joueur, très joueur.


«Si vous souhaitez un enregistrement de cette entrevue pour une transmission plus facile à vos supérieurs, en voici un –elle lui tendit une boule de cristal contenant les données- . J’ai hâte de voir notre collaboration se réaliser et j’espère que vos dirigeants sauront faire d’autant de clairvoyance que vous. Je vais vous faire raccompagner au sol, j’ai moi-même quelques détails à régler ici. Dans l’attentes de vos nouvelles, Ambassadrice.»

Après un dernier salut, un robot de Vaneloppe fit signe à l’ambassadrice et sa suivante de le suivre, les ramenant au hangar, où un Mercure attendait, les moteurs vrombissants. Il avait pour instruction de récupérer les lunettes une fois les démones au sol. Même s’ils devenaient des alliés, il était inconcevable de laisser une technologie aussi importante trainer en dehors du Talion. Sans accuser les démons eux même, un voleur patenté était si vite arrivé…

Tara, elle, ajouta l’enregistrement à ses dossiers personnels dans la base du Talion, transmettant ensuite les résultats de l’entrevue à ses trois collègues. Maintenant, il était temps d’aller voir Amber.







Watch me
Ignite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pacte avec le diable.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pacte avec le diable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « J’ai fait un pacte avec le diable. »
» Un pacte avec le diable
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-
» Pacte avec le diable [Uriel]
» Signer avec le Diable...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: DamoclèsDamoclès :: Salon diplomatique-
Sauter vers: