AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Retrouvailles avec le Rondoudou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Retrouvailles avec le Rondoudou   Mer 25 Oct 2017 - 17:58

Le retour du Rondoudou
 
avec Lisa, Tara & Vaneloppe
- ...Vous venez d'écouter le titre You all everybody du groupe AUDACE. Bonjour aux auditeurs qui nous rejoignent et bienvenue dans la matinale de Jim & John...
- ...la seule matinale omoisienne présentée par un tatris. À présent Jim, passons aux titres des informations.
- Quoi de neuf au programme, John ?
- Beaucoup de choses mon ami, beaucoup de choses. D'abord nous reviendrons sur la décision de notre impératrice Lisbeth'tylanhnem, annoncée il y a quelques jours, d'abdiquer en faveur de son neveu Jar'tylanhnem, à la surprise générale.
- Sauf la mienne. J'étais team Jar depuis le début.
- J'en connais un qui cherche à se faire augmenter.
- Pour nous aider à décrypter les conséquences de cette décision sur le pays, nous serons accompagnés de notre invité, le spécialiste politique Gérème Starre.
- Nous aborderons ensuite la situation avec le Tatumalenchivar. Les grands scientifiques Gra & Ham Ducks nous aideront à déterminer la dangerosité de la technologie dont ils disposent.
- Attention John, avec tous ces tatris les humains vont finir par se sentir en minorité dans cette matinale, ils risquent de créer un hashtag. Nous terminerons sur un reportage de sept minutes sur le grand gagnant du concours de la plus grosse citrouille du continent de Tû - certainement l'événement le plus important de la semaine.
- Mais sans attendre...


Avec un soupir, j'éteins la radio pour terminer mon petit-déjeuner en paix. J'ai dormi chez Lisa cette nuit et je suis actuellement dans sa cuisine, en train de finir son paquet de céréales sur un grand tabouret. Elle prend sa douche à côté - j'entends le bruit de l'eau d'ici. L'humour des présentateurs me tape sur le système, sans compter que les nouvelles ne me réjouissent pas particulièrement. Lisbeth est au pouvoir depuis tellement longtemps que je m'étais imaginé naïvement qu'elle ne quitterait jamais le trône et que je mourrais sous son règne. Je me souviens à peine d'Elseth, j'étais trop petit quand elle est morte, lors de l'incendie du palais.

Et maintenant, on va être gouvernés par un putain de gamin élevé par le Maitre des Sangraves. Tout le monde a peut-être oublié d'où il vient, mais moi non. Quand je suis arrivé à la Forteresse, lui et sa soeur savaient à peine marcher. Je les ai vus grandir de loin, et les rumeurs que j'entendais sur eux n'avaient rien de rassurant. Surtout lui, il me faisait flipper, avec son regard méchant.

Quant au Tatumachin, je ne sais pas trop quoi en penser. Pour l'instant, la guerre n'est pas officielle. Il n'y a rien eu de concret, seulement des menaces. Je dois dire que je ne comprends pas grand-chose à la politique. Mais le peu que je saisis est assez inquiétant.

Quelque part, ça me désespère. Il y a quatre mois, quand on a gagné la bataille contre les Sangraves, je pensais que toutes ces merdes étaient terminées. On a perdu tellement de choses, on a sacrifié tellement de gens, et tout ça pour quoi ? Pour qu'aujourd'hui un rejeton de Sangrave soit nommé à la tête du pays et qu'une nouvelle menace presque pire que Magister le remplace, comme si de rien n'était ? À se demander si tous nos efforts ont changé quoi que ce soit à ce merdier.

Tu penses trop, m'intime une voix alors que je finis mon café. C'est vrai, réfléchir ne m'a jamais beaucoup réussi Je devrais plutôt apprécier ce que j'ai. Voilà trois mois que Lisa m'a embrassé dans la grotte derrière la cascade. Pour être honnête, il y a encore des jours où j'ai du mal à croire à ce qui nous arrive. Lisa et Keylo. Keylo et Lisa. Vous y croyez, vous ? Non, pas vrai ? Pourtant notre couple est bel et bien réel, et je crois que c'est lui qui nous fait tenir. Elle comme moi. On s'engueule toujours de temps en temps, mais ça tient plus des chamailleries qu'autre chose. À croire qu'on ne pourra jamais partager une relation totalement calme. Ça me va.

J'ai retrouvé un nouveau boulot, aussi. Dans une usine technomagique. Bon, c'est pas l'idéal niveau paie et mon chef me tape un peu sur les nerfs, mais au moins je travaille. Ça m'embêtait un peu de squatter la ferme des parents - je l'ai quittée le mois dernier pour un nouvel appartement en banlieue. Loin de l'ancien, en espérant que personne ne retrouve ma trace.

J'ai une copine merveilleuse, un boulot stable, et surtout je suis libre, ce que je n'aurais jamais osé espérer jusqu'à récemment. Je devrais être heureux.

Je suis en train de ranger ma tasse dans le lave-vaisselle magique, quand on sonne à la porte. J'hésite à aller voir - après tout, je ne suis pas chez moi. Jusqu'à ce que Lisa me crie d'ouvrir depuis sa douche. Bon, puisque j'ai la permission. J'attrape quand même un pantalon avant, parce qu'on ne sait jamais.*

Derrière la porte, une curieuse jeune femme aux cheveux violets se tient sur le palier du cottage. Elle est rasée sur le côté et, bien que son visage ne m'évoque rien, je reconnais tout de suite l'adorable créature rose installée sur son épaule. C'est un Rondoudou !!!

- Vous êtes la robote avec le Rondoudou ! je m'exclame, le visage illuminé par un large sourire. Comment est-ce que vous m'avez retrouvé ?

Physiquement, elle n'a rien en commun avec la jeune femme aux yeux ternes qui m'a abordé dans les rues de Tingapour il y a quelques années déjà, un gros canon sur l'épaule. (Déjà, elle n'a plus de canon, et c'est pas plus mal.) Son regard a pris vie. Je n'ai jamais oublié ma rencontre avec ce drôle de robot presque humain, aux pouvoirs défiant tout ce que je connaissais alors. Je n'en ai parlé à personne (qui m'aurait cru ?), je l'ai simplement gardée dans un coin de ma tête, en me demandant quelques fois ce qui avait bien pu lui arriver. Elle ne s'en est pas trop mal sortie, on dirait. Je suis certain que c'est elle, elle m'a dit elle-même que je ne pourrais jamais croiser de Rondoudou vivant, en-dehors de ceux qu'elle fabriquait.

- Attendez !

Je fouille mes poches à la recherche de mon propre Pokémon rose, que je brandis sous ses yeux, tout fier. Il s'anime aussitôt, comme s'il reconnaissait sa créatrice. C'est quand même dingue.

- Ça me fait plaisir de vous revoir. Qu'est-ce qui vous amène ?

Derrière moi, j'entends les pas de Lisa qui s'approche.

- Regarde Lisa, c'est... Excusez-moi, j'ai oublié votre nom. Elle fait des Rondoudous, j'explique  à la Voleuse en guise de présentation. C'est elle qui a fabriqué celui qui a sauté sur ma tête, sur le plateau de Qui veut épouser Ducon.

© Gasmask    


*:
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Vany "The Heart" VonGauss


avatar

Age du personnage : quatre ans.

Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Très élevé



MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Mer 25 Oct 2017 - 22:02


Coucou c'est la police.







C'était une journée agréable qui se profilait. Vaneloppe aimait les gens curieux. Keylo était curieux, et elle allait lui rendre visite, aujourd'hui. Et depuis que le Damoclès était devenu son QG mobile, elle le quittait rarement et Autremonde lui manquait un peu, d'autant plus qu'elle était maintenant en pleine capacité de l’apprécier à sa juste valeur. Avec un second rondoudou, Tara, et le Talion au dessus d'eux, elle s'était donc pointée devant la maison dans laquelle il résidait. Elle voyait tout et savait tout, et il n'était bien dur pour elle de retrouver des gens qui ne se cachait pas forcement beaucoup.

Elle frappa simplement à la porte. Tara n'était pas loin, mais l'IA l'avait convaincue de la laisser passer devant et de mettre l'ancien sangrave en confiance. Et cela avait fonctionné à merveille.


"Bonjour Keylo. C'est effectivement moi. Vaneloppe, la robote. Même si je préfère le terme d'IA. C'est grâce à ce côté là de mes capacités que j'ai pu te retrouver, assez aisément. Après tout, j'avais pu le faire avant, il n'était pas bien difficile de le refaire à nouveau."


Il sort son propre pokémon, qui reprit immédiatement vie, sa source d'énergie étant à portée. Vany sourit, elle était heureuse qu'il l'ait gardé. Cela dit, si ce n'avait pas été le cas, c'est que c'était un menteur et elle n'aimait pas les menteurs.

"C'est un plaisir partagé. D'autant plus que je vois que tu es resté fidèle à ton compagnon. La raison de ma visite te semblera surprenante. J'ai amené une amie à moi."

C'est à ce moment là que la jeune blonde s'approcha, traînassant dans le jardin jusqu’alors, et synchronisant, sans le vouloir, son arrivée avec celle de Lisa. Habillée de façon assez commune, elle restait malgré tot très reconnaissable,
et son visage affichait une détermination presque sinistre. Elle salua tout de même les deux habitants de la charmante maisonnée d'un rapide hochement de tête et un bref bonjour.


"Si vous nous laissez entrer, nous pourrons vous en dire plus."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3842-vaneloppe-von-gauss
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
avatar

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Ven 27 Oct 2017 - 13:17


Il y a des matins comme ça où on se réveille de bonne humeur en se disant que tout va bien et que la vie n’est pas si mal, en fin de compte. Pour Lisa, ce genre de matin était bien rare et ne durait jamais longtemps. Mais il lui arrivait parfois de croire qu’elle pouvait aller mieux, que le passé n’était plus qu’un souvenir et que son avenir pouvait encore briller. Il suffisait de se concentrer sur les bonnes choses. Le chant d’une bobelle, une tartelette aux miams, le ronronnement de Blanche, un Keylo endormi sur l’oreiller d’à-côté. La vie pourrait être pire. Comme chaque fois qu’elle se réveillait avec ces pensées optimistes, Lisa se disait que cette journée était la bonne, que tout irait vraiment mieux à partir de maintenant et qu’elle ne serait plus jamais triste, anxieuse ou en colère. Et puis quelques heures après elle se retrouvait seule sur son canapé avec une bouteille d’alcool à angoisser et se dire que la vie était nulle, que L’ilne était morte, que des Sangraves couraient toujours, qu’elle sentait encore le sang de l’un d’eux sur ses mains, qu’avec son père les choses n’allaient pas mieux, qu’elle était juste une merde, qu’elle n’avait jamais rien fait de bien et qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle avait survécu à la guerre quand d’autres plus méritants avaient péri.

Et tout ça pourquoi ? Est-ce que le monde allait vraiment mieux ? Est-ce que cette bataille les avait vraiment sauvés ? Sauvé qui, exactement ? L’idée revenait, aussi insupportable qu’inébranlable, qu’ils avaient merdé et que tout ce qu’ils avaient fait n’était pas la bonne chose à faire. Pourtant, elle l’avait cru longtemps, elle avait pensé que c’était pour ça qu’elle avait accepté d’y participer, que c’était pour la bonne cause, qu’elle allait être une héroïne. Mais maintenant qu’elle y songeait, avec du recul, ça n’avait été qu’un prétexte. Elle ne cherchait qu’à se venger et assouvir sa haine contre ceux qui avaient voulu détruire sa famille. Est-ce qu’ils avaient vraiment bien agi ? Ils avaient tué des hommes en voulant combattre une idéologie. Magister était mort, mais il n’était que le représentant de tous les extrémistes qui abhorraient la façon dont le monde était fait et qui voulait le changer de manière radicale. Mais de ceux-là, on en voyait partout, on en verrait toujours. Les tuer n’avait jamais été une bonne solution. Pourquoi ne s’en rendait-elle compte que maintenant, quand tout était trop tard ? Elle avait été aveuglée par la haine, la colère et le désir de revanche. À présent, elle devait vivre avec le remords, le deuil et l’angoisse.

Quand elle dessoulait, elle culpabilisait d’avoir cédé une nouvelle fois à la tentation de l’alcool. Alors elle jetait toutes les bouteilles, vidait dans l’évier celles qui étaient encore pleines, nettoyait tout et courait sous la douche en se promettant que c’était la dernière fois. Chaque fois, elle y croyait sincèrement. Ensuite, la plupart du temps, elle appelait Keylo, l’invitait à venir ou bien se rendait chez lui, parce qu’il était la seule personne qu’elle avait envie de voir. Chose ironique quand on se souvient de la relation haineuse qu’ils entretenaient à peine quelques années auparavant. Avec lui, tout semblait mieux, comme si elle revivait. Ils se comprenaient, s’aimaient, se soutenaient. C’était tout ce dont elle avait besoin. Bien sûr, comme on pourrait se douter avec un couple pareil, ils connaissaient parfois quelques disputes. Mais ça n’avait jamais beaucoup d’importance et c’était plus stimulant qu’autre chose, finalement. Elle lui était d’ailleurs bien reconnaissante de rester avec elle malgré son mauvais caractère et ses crises de nerfs plutôt fréquentes. Elle essayait de se contrôler comme elle pouvait, parce qu’elle avait peur de le perdre, mais parfois ça lâchait. Les mauvaises habitudes finissaient toujours par revenir.

Mais aujourd’hui, tout semblait bien aller, et Lisa avait encore le sourire en entrant dans sa douche. Pourquoi se préoccuper du passé ? Ce qui était fait était fait, tout ce qu’il y avait à faire, c’était d’aller de l’avant. Tout simplement. Elle avait d’ailleurs toutes les cartes en main pour ça. Elle avait la belle vie, un petit ami qu’elle aimait sincèrement, un cottage chaleureux, un métier bien payé, une mère et une sœur parfaites, et… c’était à peu près tout. Et ce n’était déjà pas mal. Alors tout irait bien.

Elle entendit la sonnette de l’entrée retentir à travers le flux de la douche et coupa l’eau immédiatement. Qui sonnait chez les gens comme ça dès le matin ? Elle marmonna doucement en sortant de la douche et cria à Keylo, probablement dans la cuisine en train de manger toutes ses céréales, d’aller ouvrir. Puis elle se sécha d’un sort, s’habilla rapidement et descendit l’escalier jusqu’à la porte d’entrée. Elle vit son copain discuter tranquillement avec une fille à l’allure bizarre à propos de doudous ou je n’ai pas bien compris quoi. Lisa haussa un sourcil lorsqu’il la lui présenta, et le souvenir du Qui Veut Epouser Ducon lui tira un sourire. Les AutreMondiens étaient vraiment doués pour les émissions de merde. Et pour anticiper des choses aussi improbables que leur couple, aussi. Elle s’approcha un peu plus de la porte afin de saluer cette drôle de fille mais s’arrêta brusquement en voyant ladite amie arriver à son tour.

Oh putain.

Tara Duncan, la Grande Courgette en personne, venait de se présenter à sa porte dans le plus grand des calmes. Lisa laissa échapper un juron de surprise. Merde, si elle avait su, elle se serait arrangée un peu avant de descendre. Mais ça n’avait aucun sens, que pouvait bien foutre la princesse impériale ici ? Chez elle ? WOH LES GARS. TARA DUNCAN EST CHEZ MOI. DANS MON COTTAGE DEVANT MA PORTE SUR MON PAILLASSON. LES GARS. Lisa était à la fois extrêmement surprise et au bord de l’hystérie. Tant et si bien qu’il lui fallut plusieurs secondes avant de percuter que la grande blonde venait de lui parler. Ok, reprends tes esprits, arrête de faire une gueule de poisson et conduis-toi en maîtresse de maison respectable. Où sont passées ton hospitalité et tes bonnes manières ? Elle ouvrit la porte en grand et parvint à balbutier :

« Oui, oui, bien sûr, ok, entrez, hm, installez-vous, voici le canapé, faites comme chez vous, vous voulez peut-être un truc à boire ? Du thé ? J’ai du thé, je peux vous faire du thé. Vert. Le thé. Ça vous va ? »

Il allait aussi falloir qu’elle contrôle son flot de paroles quand elle était mal à l’aise. Elle essaya de s’adresser autant à l’une qu’à l’autre mais il lui sembla impossible de détourner son regard de Tara. Elle se demanda si c’était vraiment elle ou une personne qui lui ressemblait, mais la mèche blanche dans ses cheveux ne pouvait pas la tromper. Aussi improbable que cela paraisse, Tara « nom à rallonge » Duncan était bel et bien dans son salon. Mais qu’est-ce qu’elle venait faire ici, bordel ?

« Que nous vaut l’honneur de votre visite, exactement ? Je peux faire quelque chose pour vous ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Ven 27 Oct 2017 - 16:59

Yamakazi
 
avec Lisa, Tara & Vaneloppe
Tara'tylanhnem Duncan se tient sur le paillasson du cottage, attendant poliment qu'on l'invite à entrer.

Je cligne des yeux une, deux, trois fois - mais la jeune femme blonde n'a pas disparu. Je ne peux pas m'empêcher de loucher sur sa célèbre mèche blanche. Même habillée simplement, la princesse dégage une certaine prestance, comme si tous les pores de sa peau criaient que nous ne sommes pas du même monde.

- Bonjour, Votre Majesté. Impériale. Votre Impériale Majesté, je balbutie en guise de réponse à son salut.

Je crois que je me suis encore rendu ridicule, mais j'ai tellement l'habitude que je ne relève même plus. Je m'efface derrière Lisa, qui ne s'en sort pas beaucoup mieux que moi. Brolk, l'Héritière de l'empire. Non, ex-Héritière. Mais quand même. Qu'est-ce qu'elle est venue foutre ici ? C'est moi qu'elle est venue voir, puisque Vaneloppe a dit que c'est moi qu'elle avait retrouvé grâce à ses capacités d'I.A. Qu'est-ce que...

L'évidence me frappe alors que Lisa invite les deux phénomènes à s'installer sur le canapé, en leur proposant du thé. Elles sont venues pour m'arrêter. L'ennemie de toujours de Magister s'est mise à la poursuite des derniers Sangraves en fuite, maintenant que l'abrogation de son titre d'Héritière impériale lui a libéré du temps libre. Vaneloppe a dû glisser mon nom dans la liste des criminels potentiels, et de là, il n'a pas été très difficile de retrouver ma trace.

J'aimerais me tromper, mais aucune autre explication n'est possible. Elle ne s'est pas déplacée pour prendre des nouvelles des amis de sa soeur. Sa visite est forcément liée à mes activités de Sangrave. Et je ne peux pas me permettre de me faire arrêter, sinon je suis foutu. Même si je raconte toute l'histoire, Alexandre, mon rôle de taupe, tout, il reste que j'ai commis des crimes, pour lesquels j'irai forcément en prison. Destin qui ne m'enthousiasme pas particulièrement. De plus, je serai obligé de balancer tout ce que je sais sur l'organisation, et mes anciens collègues me tomberont dessus dès qu'ils le pourront pour me faire la peau.

Désolé, Lisa.

- Excusez-moi, je... Je dois aller aux toilettes.

Je grimpe les escaliers en essayant d'avoir l'air le plus naturel possible. Évidemment, il n'y a pas de toilettes aux rez-de-chaussée dans ce foutu cottage, je vais donc devoir jouer aux acrobates. C'est probablement une mauvaise idée, mais je n'ai pas le choix.

Bon, réfléchissons. Le canapé sur lequel Vaneloppe et la foutue princesse impériale sont installées est positionné dos à la fenêtre du salon. Elles ne devraient donc pas me voir si je descends par celle de la chambre d'amis. Je suis venu ici tellement souvent ces derniers temps que je commence à connaitre le cottage comme ma poche, si bien que je n'ai même pas besoin du schéma de Coin Coin.

Je m'engouffre donc dans la chambre d'amis, où j'ai dormi la première fois que je suis venu ici. À nous deux, la fenêtre. Zut, l'arbre dans le jardin est trop loin pour que je l'atteigne en sautant. Tant pis, il ne me reste plus qu'à sauter. Les deux pieds sur le rebord de la fenêtre, je me lance un Envolus pour amortir la chute, avant d'atterrir tranquillement dans le jardin. Sans attendre, je m'élance jusqu'au portail... que je n'atteindrai jamais, puisqu'un Pocus me cueille en pleine course.

Je savais que c'était une mauvaise idée.

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Ven 27 Oct 2017 - 23:04


"Alors étranger, on s'en va sans dire au revoir?"







Comme ça, le couple ne payait pas de mine. Keylo et sa mine patibulaire, Lisa le moulin à parole. C’était difficile à croire qu’un des deux, voire les deux, étaient des sangraves. Mais c’était ce que Shinzô avait dit. Et Tara avait tendance à croire le vampyr. Alors, elle était sur ses gardes. Et ses sens de chasseur étaient en éveil, camouflé par la magie pour éviter de trahir la forme qu’elle avait adoptée, lui permirent de sentir la peur qui s’était emparé du blondinet peu après qu’il ait compris qui elle était. La demoiselle qui venait de descendre, pas le moins du monde apeurée, était cependant intimidée. Mais c’était quelque chose qu’elle provoquait. Un truc lié à son titre. Elle n’aimait pas ça.  Elle ne sait pas si Vaneloppe s’en était rendu compte, mais elle n’allait pas lui laissé une occasion de s’enfuir. Mais cela pouvait dire plusieurs choses. Soit elle ne pensait pas que Tara pouvait savoir, soit elle-même ne savait pas qu’il était un ancien sangrave.

« Du thé, c’est très bien. Mais je vous en prie, mon titre n’est plus tout à fait d’actualité, et je préfère que l’on m’appelle Tara en dehors du palais.  »

Elle fait mine d’ignorer Keylo qui monte à l’étage. Elle savait déjà, ce n’était pas bien dur. Et elle pouvait suivre son odeur avec tant de précision que c’était comme s’il était à côté de lui. Elle haussa la voix avec l’espoir que ses intentions le dissuade de se sauver, mais c’était peine perdue.

« Je cherche quelqu’un, et vous pouvez m’aider à le trouver. C’est tout.»

Plus bas, seulement pour Lisa, cette fois, puisque Keylo ne s’était pas arrêté.

« Mais pour ça, j’ai besoin de vous deux, y compris de celui qui essaye de s’enfuir par la fenêtre. »

Elle s’était déplacé vers la porte d’entrée, qu’elle avait doucement ouverte, s’élançant dehors, ignorant une potentielle tentative de Lisa de le défendre. Vaneloppe pouvait intervenir si celle-ci tentait quelque chose. La jeune femme lui laisse quelque pas avant de lancer son pocus. Il ne se doutait même pas qu’elle était là. Elle s’approcha donc doucement. Elle fit un effort pour sembler un poil plus chaleureuse. Elle se planta face à lui, prête à se défendre s’il se sortait du sort, malgré sa puissance brute.

« Ecoute moi bien. Je sais ce que tu as été. On m’a aussi dit que c’est grâce à toi que les Gris sont tombés. Alors je ne te veux aucun mal. J’ai juste besoin de retrouver quelqu’un. Dis-moi ce que tu sais et je repartirai. Maintenant, je vais te libérer, et on va aller boire notre thé tranquillement. C’est d’accord ?  »

S’il acquiescait, elle le laisserait libre de ses mouvements. Le cas contraire, elle le ramènerait dans le salon sans aucune autre forme de procès.

L’IA pendant ce temps, déconseillait à Lisa d’intervenir, toujours assise sur le canapé.


« Elle ne lui fera pas de mal. Elle est juste assez bouleversée et elle a besoin d’aide. Ils vont revenir dans peu de temps. En tout cas, je suis étonnée de voir qu’une prétendante de cette émission soit effectivement restée avec ce fameux candidat. Les probabilités étaient faibles. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

avatar

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Fermier (jusqu'à ce que je trouve un nouveau boulot)
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Sam 28 Oct 2017 - 18:21

Mais pas du tout, je suis prêt à vous dire au revoir un par un.
 
avec Lisa, Tara & Vaneloppe
Il faut vraiment être un imbécile de première pour s'imaginer pouvoir échapper à Tara Duncan en prétextant un besoin urgent d'aller aux toilettes. Maintenant je suis foutu.

Ou peut-être que non, à en écouter le discours de l'ex-héritière. Peut-être qu'elle est vraiment à la recherche de quelqu'un et que je ne constitue qu'un des maillons qui lui permettront de remonter à cette personne. Ce serait plus plausible, parce que je ne pense pas être vraiment une prise assez importante pour que Tara Duncan en personne se déplace dans le seul but de m'arrêter. Mais plus que ses mots, ce sont ses gestes et son ton qui me persuadent de lui faire confiance. Elle n'a pas essayé de me passer les menottes, d'abord. Ensuite, elle ne me parle pas comme à une sous-merde. Presque comme si je valais quelque chose.

Je parviens à me libérer suffisamment du Pocus pour hocher la tête, honteux. Elle le lève aussitôt, comme preuve de son honnêteté. J'ai été idiot. J'aurais dû attendre de jauger la situation avant de prendre la fuite aveuglément, et puis j'aurais dû m'y prendre autrement. Bon sang, heureusement que ce n'étaient pas des Sangraves. Ma famille entière aurait pu se faire écarteler que je n'aurais pas été capable de faire quoi que ce soit pour la protéger.

- Vous êtes pas venue m'arrêter, alors ? je marmonne dans une semi-question, semi-affirmation. J'ai un reste d'accent campagnard - il revient toujours dans les pires moments, celui-là.

Je mets quelques secondes à me débarrasser de la sensation d'engourdissement du Pocus. En-dehors de celle de Magister, je ne me souviens pas m'être déjà confronté à une magie aussi puissante. C'est aussi fascinant qu'effrayant.

- Qui vous a dit toutes ces choses sur moi ? je l'interroge avec méfiance alors que nous repartons vers la maison.

Un Sangrave qui m'a vu à visage découvert pendant la bataille, sûrement. Je me demande ce qu'elle sait exactement. Ou alors... Est-ce que le gouvernement était au courant de ce que nous faisions depuis le début ? Est-ce qu'ils nous ont laissés agir en refusant d'intervenir, consciemment ? Non, l'hypothèse est grotesque. On dirait une théorie du complot élaborée par le plus obtus des agents des Ombres.

En franchissant le seuil du cottage, je ne suis plus très sûr de vouloir affronter le regard de Lisa. Cette fois j'en suis persuadé, elle va recommencer à me prendre pour un minable. Et même si j'avais mes raisons de l'abandonner comme un toquard, et que je savais que ni l'IA ni la princesse ne lui auraient fait du mal, il n'en reste pas moins qu'elle n'aura sans doute pas tort. Je l'ai abandonnée, en démontrant une nouvelle fois toute la lâcheté dont je suis capable.

- Désolé, j'énonce une fois revenu dans le salon, plus pour elle que pour les autres. J'ai paniqué. Je... pensais que vous vouliez me jeter en prison.

À vrai dire, elles seraient tout-à-fait en droit de le faire, et elles obtiendraient les informations qu'elles recherchent tout aussi facilement.

- Elle sait, je continue en désignant Tara d'un mouvement de tête. À propos de ce qu'on a fait pendant la guerre. Enfin, je sais pas ce qu'on vous a dit exactement.

Faudrait pas qu'on commence à m'attribuer une gloire que je ne mérite pas. Oui, j'ai joué un rôle pendant la guerre, mais il n'était pas si décisif que ça. C'est peut-être l'occasion de relancer cette histoire de statues, d'ailleurs.

- Je vais vous dire ce que je sais, mais je pense pas que ça vous servira à grand-chose, pour être honnête. J'ai coupé le contact avec tout le monde, au cas où ils voudraient me faire la peau. Et ils ont sûrement abandonné toutes les planques que je connais, depuis qu'ils savent qu'ils ont été trahis.

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
avatar

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Mar 28 Nov 2017 - 3:51


Lisa avait encore du mal à se remettre du choc et dévisageait malgré elle l’ancienne Héritière Impériale comme s’il pouvait s’agir d’une blague, comme si quelqu’un avait fabriqué son hologramme ou s’était lancé un sort de métamorphose pour lui ressembler. Ça lui paraissait moins incroyable. Non mais rendez-vous compte. C’était le genre de personnes qu’on ne voyait que dans les jourstaux, qu’est-ce qu’elle venait faire ici dans ce cottage en chair et en os ? Enfin. Restons calme et ne paniquons pas. Lisa partit dans la cuisine faire du thé tout en gardant un œil sur la tête blonde assise sur son canapé. Elle était tant concentrée dessus à chercher une explication à ce qu’il se passait actuellement chez elle qu’elle vit à peine Keylo se barrer de manière relativement suspecte à l’étage. Elle apporta le plateau avec le nécessaire à thé, le posa sur la table basse et commença à verser doucement l’eau chaude dans les tasses tout en écoutant ce que Tara avait à lui dire.

Apparemment, elle cherchait quelqu’un. Et apparemment, elle avait besoin d’eux, y compris le type qui s’enfu… quoi ? Lisa reposa la théière brusquement et lança un coup d’œil vers l’escalier. Putain Keylo. Qu’est-ce que tu fabriques. Bravo. Merci pour la réputation. Pour qui on va passer maintenant ? Je me décarcasse à essayer de passer pour une hôtesse exemplaire et le gars se casse par la fenêtre. La Voleuse fut tentée de se relever pour aller voir à l’étage ce que pouvait bien foutre Keylo, mais la Grande Courgette fut plus rapide. Et plus astucieuse aussi puisqu’elle emprunta directement la porte d’entrée afin de coincer le déserteur dehors. En effet c’était moins con. Elle allait se lancer à sa suite mais fut retenue par Vaneloppe qui lui assura que tout irait bien. Mouais. On parlait quand même de Miss Catastrophe-capable-d’exploser-la-planète-rien-qu’en-éternuant et de Monsieur Je-suis-mignon-mais-quand-même-un-peu-con. Enfin. Ayons confiance.

En y repensant, la raison de la fuite de Keylo n’était pas dépourvue de sens. Il était un Sangrave, elle était l’ancienne Altesse Impériale, il ne fallait pas être un génie pour savoir que les choses pouvaient mal tourner. Tara avait forcément pas mal de contacts, et c’était une héroïne de livres, et les héroïnes de livre finissent toujours par tout savoir d’une manière ou d’une autre. Elle pouvait très bien être au courant pour l’ancienne activité de Keylo. Mais elle n’avait pas l’air d’être là pour lui faire du mal, comme lui avait promis Vaneloppe. Elle semblait avoir besoin d’eux, même si Lisa ne voyait pas trop comment deux petits pignoufs comme eux pouvait venir en aide à une Héritière de l’Empire. Mais admettons.

Mais franchement. FRANCHEMENT. Est-ce qu’il avait vraiment cru que tenter de s’enfuir devant la Grande Courgette allait arranger sa situation ? Et même s’il avait réussi à s’enfuir, ensuite quoi ? Il serait juste parti comme ça, sans prévenir, abandonnant le cottage et Lisa avec ? C’était rassurant de savoir que son copain pouvait se barrer comme ça dès qu’un truc risquait de tourner mal. La jeune femme soupira puis décida de tuer le temps en discutant avec la drôle de fille, en attendant que les deux autres reviennent.

« À qui le dites-vous. Je vais vous avouer une chose, c’était très mal parti, à la base. Et puis cette émission était une bonne grosse bouse, pardon pour la vulgarité. Mais bon. Comme quoi. »

Keylo et Tara revinrent bientôt dans le salon et Keylo s’excusa, le regard fuyant. Dommage, il ne pouvait pas voir que Lisa le fusillait du regard. D’après ses dires, Tara était effectivement au courant à propos de qui ils étaient et de leur rôle pendant la bataille. Pas étonnant. Héroïne de livres, je vous dis. C’est cheaté, ces personnages-là. Lisa les invita à reprendre place sur le canapé et les fauteuils et reporta toute son attention sur Tara, curieuse de savoir enfin ce qu’elle attendait d’eux. Pour être honnête, Lisa partageait le point de vue de Keylo. Elle n’était pas bien sûre qu’ils seraient utiles pour retrouver qui que ce soit. Elle-même n’avait aucun contact avec les anciens Sangraves, hormis son père et Keylo, alors bon, elle espérait que Tara n’avait pas mis tous ses espoirs en eux.

« On vous écoute. Et excusez Keylo pour tout à l’heure, il a des réactions un peu hâtives parfois mais c’est un gars bien au fond, promis. Qui est-ce que vous cherchez, exactement ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Vany "The Heart" VonGauss


avatar

Age du personnage : quatre ans.

Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Très élevé



MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   Mar 28 Nov 2017 - 17:53


Coucou c'est la police.







Par intermédiaire des lentilles de Tara, l'IA fut satisfaite de la voir revenir avec le fuyard en discutant :


"Non, je ne viens pas pour arrêter quelqu'un. Pour ce qui est de mes sources, je ne crois pas qu'il soit sage que j'en parle, pour les proteger elles aussi. Néanmoins, tu n'es pas le seul ancien sangrave encore en vie qu'il m'a été donné d'interroger. Amicalement ou non."


Pas très engageant, il fallait l'avouer. L'IA laissa échapper un petit rire alors que Lisa lui parle de la fameuse émission. Oui, c'était un qualificatif approprié, simple et percutant. Mais il n'avait pas eu que du mauvais, finalement.
Tara et Keylo reviennent enfin, l'ancien sangrave bafouant une excuse pas très convaincante qu'elle s'empressa cependant d'appuyer.


"Je pense que ce serait la réaction de beaucoup de monde, en croisant une Tara aussi vindicative."

Celle-ci lui lança une œillade noire qu'elle fit mine de ne pas avoir vu. L'IA reprit la parole. Elle et Tara s'était mise d'accord et l'héritière avait encore du mal à expliquer la chose. Enfin, expliquer calmement la chose, maintenant que le choc premier était passé.

"Nous savons que vous faisiez partie des ombres et qu'au moins un de vous deux étaient sangraves. Et c'est par l'intermédiaire d'agents infiltrés que vous avez réussi à introduire des ennemis des Gris dans al forteresse, faire sauter son camouflage et affronter les occupants. C'est à vous que l'on doit la mort de Magister, et nous avons aussi conscience des sacrifices et des pertes que cela a entraîné. Comme toute guerre, cependant. Si cela peut vous mettre en confiance, le nom de L'ilne a été prononcé et ce fut en terme élogieux, par l'un de nos contacts. D'ailleurs, parmi les anciens sangraves encore fidèle à la cause, aucun n'a parlé de vous deux avec précision, je ne pense pas que les Vestiges des Gris vous tombent dessus autrement que par hasard."


Elle fit une pause pour prendre une gorgée de son thé et laisser le temps au couple d'assimiler les informations importantes. Au moins, ils n'avaient pas à s'en faire pour les autres sangraves, et de toute façon Vaneloppe veillait déjà sur eux.

"Pour ce qui est de notre objectif, il s'agit tout simplement de Fabrice de Besois-Giron. Et pour vous prouver notre bonne foi, voici une information confidentielle. Nous comptons sur votre discrétion, et de toute façon, personne ne vous croira si vous le répétez. Les nouvelles vont vite, vous avez du apprendre pour les histoires de pouvoir de l'Empire. Elles ne sont pas dues au hasard. En vérité, l'Impératrice a été assassinée. Par ce qu'il reste de Sangrave, et surtout Fabrice. C'est pourquoi Tara est dans cet état là, et que nous tenons à lui mettre la main dessus. "

Allez pan. Vaneloppe avait beau avoir assimilé la notion, elle avait ses moments, bien choisis cependant, où le tact était à laisser de côté. De toute façon, Tara voulait aller au plus vite, et elle n'aimait pas les faux semblants, ou les euphémismes, quand il s'agissait de cela. Alors autant abréger le sujet. Celle-ci reprit la parole.

"Ainsi, si vous avez quoi que ce soit qui puisse nous permettre de s'approcher de ce qu'il peut rester des sangraves, nous en serions ravis. Que ce soit leurs cellules d'urgences, des planques, des contacts. N'importe quoi qui puisse me rapprocher d'eux. Et je vous fais la promesse de venger vos morts et les miens. "

L'impératrice devait surement leur faire une étrange impression, d'autant plus qu'ils l'avaient déjà croisé après leur retour en Gwendalavir. Vaneloppe ne l'avait pas beaucoup connu avant le drame, mais assez pour sentir la variation sinistre qu'avait connu son ton.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3842-vaneloppe-von-gauss
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles avec le Rondoudou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles avec le Rondoudou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle joie que celle des retrouvailles ! /Rose/
» Les retrouvailles virtuelles (ft. Nyshaa)
» [Mars 1755] PV Ikelos et Oneiros : retrouvailles avec son sang
» Retrouvailles avec Sake et apprentissage de la traînée de cristal !
» • Retrouvailles avec un vieil ami ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tara Duncan : Le Forum RPG :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: